" Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement " (Matthieu 10:8)

ACCEUIL  |  CARTE DU SITE  |  CONTACT  |  AIDE    
 



 Sermons sur des sujets importants par le Rév. Paul C. Jong

 

La rédemption éternelle


< Jean 8:1-12 >

“Quant à Jésus, il alla au mont des Oliviers. Mais, dès l’aurore, de nouveau il fut là dans le Temple, et tout le peuple venait à lui, et s’étant assis il les enseignait. Or les scribes et les Pharisiens amènent une femme surprise en adultère et, la plaçant au milieu, ils disent à Jésus : “Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu?” Ils disaient cela pour le mettre à l’épreuve, afin d’avoir matière à l’accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à écrire avec son doigt sur le sol. Comme ils persistaient à l’interroger, il se redressa et leur dit : “Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre!” Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol. Mais eux, entendant cela, s’en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux ; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu. Alors, se redressant, Jésus lui dit : “Femme, où sont-ils? Personne ne t’a condamnée?” Elle dit : “Personne, Seigneur.” Alors Jésus dit : “Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus.” De nouveau Jésus leur adressa la parole et dit : “Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.”


Combien de péchés Jésus
a-t-il lavés?
Tous les péchés du monde

Jésus nous a donné la rédemption éternelle. Chacun peut être racheté s’il croit en Jésus comme son Sauveur. Il nous a tous rachetés. Certains sont torturés à cause de leurs péchés, parce qu’ils ont mal compris comment Jésus les a délivrés de leurs péchés par Son baptême.

Nous devons tous connaître le secret du salut et y croire. Jésus a pris tous nos péchés par Son baptême, et a été jugé pour nos péchés : Il est mort sur la Croix pour nous.

Vous devez croire au salut de l’eau et d’Esprit, la rédemption éternelle de tous les péchés. Vous devez croire à Son grand amour qui a déjà fait de vous une personne juste. Croyez à ce qu’il a fait pour votre salut au Jourdain et sur la Croix. Jésus connaît aussi tous nos péchés cachés. Il existe des personnes qui ont une mauvaise conception du péché. Elles pensent que certains péchés ne peuvent être rachetés. Jésus a racheté tous les péchés, chaque péché de chaque personne.

Jésus n’a laissé aucun péché. Il a racheté tous les péchés du monde, il n’y a donc plus de pécheurs. Connaissez-vous l’Evangile qui vous sauve de tous les péchés, même de ceux du futur? Croyez en lui et soyez sauvés! Et retournez à la gloire de Dieu.



LA FEMME SURPRISE EN ADULTÈRE

Combien de personnes dans le monde
commettent l’adultère?
Toutes

Dans Jean 8, il est question d’une femme surprise en flagrant délit d’adultère. Et l’on peut voir comment elle est sauvée par Jésus. Nous voulons partager la grâce qu’elle a reçue. Il n’est pas exagéré de dire que tous les hommes commettent l’adultère dans leur vie.

Toutes les âmes commettent l’adultère. S’il semble qu’il n’en soit pas ainsi, c’est parce qu’on le fait si souvent qu’on pense ne pas le faire. Pourquoi? Parce que l’adultère fait partie de nos vies.

Je regarde cette femme et envisage qu’il y ait, parmi nous, quelqu’un n’ayant pas commis d’adultère. Il n’existe personne n’ayant pas commis d’adultère, à l’image de la femme qui a été surprise. Nous sommes tous pareils. Même si nous prétendons le contraire.

Pensez-vous que je me trompe? Non, je ne me trompe pas. Observez attentivement. Chacun, sur la terre l’a fait. On commet l’adultère en regardant les femmes dans la rue, par la pensée et par nos actes, n’importe quand, n’importe où. Seulement on ne réalise pas qu’on est en train de le commettre. Beaucoup de gens ne réalisent pas avant le jour de leur mort qu’ils ont commis l’adultère de nombreuses fois au cours de leur vie. Ceux qui ont été surpris, mais également ceux qui ne l’ont pas été. Tous les hommes le commettent en pensées. Ne fait-il pas partie de nos vies?

Vous êtes bouleversés? C’est vrai. Mais nous nous taisons parce que nous sommes embarrassés. Je pense que les gens d’aujourd’hui commettent l’adultère sans arrêt mais qu’ils ne réalisent pas que c’est le cas.

Nous commettons également l’adultère par l’esprit. Nous, qui avons été créés par Dieu, vivons sur la terre sans réaliser que nous commettons l’adultère dans nos âmes. Adorer d’autres dieux est un adultère spirituel car le Seigneur est le seul Époux de toute l’humanité

La femme surprise était un être humain comme nous, et elle a reçu la grâce de Dieu tout comme nous qui avons été rachetés l’avons reçue. Les Pharisiens, hypocrites, l’ont placée au milieu d’eux, montrée du doigt comme s’ils étaient des juges et lui ont lancé des pierres. Ils se moquaient d’elle et la jugeaient comme s’ils étaient purs eux-mêmes, comme s’ils ne commettaient jamais d’adultère.

Amis chrétiens, ceux qui savent qu’ils sont des monceaux de péchés, ne jugent pas les autres devant Dieu. En revanche, comme ils savent qu’ils commettent sans cesse l’adultère au cours de leurs vies, ils reçoivent la grâce de Dieu qui les sauve. Seuls ceux qui prennent conscience qu’ils sont des pécheurs commettant l’adultère sans cesse au cours de leurs vies sont susceptibles d’être sauvés par Dieu.



QUI REÇOIT LA GRÂCE DE DIEU?

Sont-ce ceux qui vivent purement sans commettre d’adultère, ou ceux qui sont indignes qui reçoivent Sa grâce? Ceux qui sont indignes reçoivent la grâce abondante de Sa rédemption.

Ceux qui ne peuvent s’aider eux-mêmes, ceux qui sont faibles et sans défense reçoivent la rédemption. Ce sont ceux qui sont dans Sa grâce.


Qui reçoit la grâce de Dieu?
Les indignes

Ceux qui pensent qu’ils sont exempts de péchés ne peuvent être sauvés. Comment peuvent-ils avoir la grâce de Sa rédemption s’ils n’ont rien à racheter?

Les Scribes et les Pharisiens traînèrent la femme surprise en flagrant délit d’adultère devant Jésus, la placèrent au centre et dirent : “Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Toi donc, que dis-tu?”

Pourquoi ont-ils emmené la femme à Jésus et l’ont-ils jugée?

Ils avaient également commis l’adultère eux-mêmes et à plusieurs reprises, mais ils ont voulu la juger et la tuer par l’intermédiaire de Jésus et l’ont blâmée.

Jésus savait ce qu’ils avaient dans le cœur et Il savait tout de la femme. Ainsi, Il dit : “Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre.” Alors tous les Scribes et les Pharisiens, du plus jeune au plus âgé, se retirèrent un à un et Jésus resta seul avec la femme qui se trouvait au milieu.

Ceux qui se sont retirés étaient les Parisiens et les Scribes, des chefs religieux. Ils voulaient juger la femme surprise en flagrant délit d’adultère comme si eux-mêmes n’étaient pas pécheurs.

Jésus a proclamé Son amour au monde. Il était l’hôte de l’amour. Jésus offrait de la nourriture, ressuscitait les morts, redonna la vie au fils d’une veuve, ressuscita Lazare, soigna les lépreux, et accomplit des miracles pour les pauvres. Et Il prit les péchés de tous les pécheurs et leur donna le salut.

Jésus nous aime. Il est le Tout-puissant qui peut tout accomplir, mais les Pharisiens et les Scribes pensaient qu’Il était leur ennemi. C’est pourquoi ils ont amené la femme vers lui et l’ont jugée.

Ils demandaient : “Maître, dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu?” Ils pensaient qu’Il aurait demandé qu’on lui jette les pierres, Pourquoi? Si l’on juge selon ce qui écrit dans la Loi de Dieu, tous les hommes ayant commis l’adultère doivent être lapidés à mort.

Tous doivent être battus à mort avec des pierres et sont destinés à aller en enfer. Le salaire du péché, c’est la mort. Jésus ne leur a pas demandé de lui lancer des pierres mais Il a dit : “Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre”.


Pourquoi Dieu nous a-t-il donné les
613 articles de la loi?
Pour nous faire savoir que nous
sommes pécheurs

La loi amène la colère. Dieu est saint et sa Loi l’est aussi. Cette sainte loi nous a été communiquée en 613 articles. Dieu nous donne les 613 articles de la loi pour nous faire savoir que nous sommes des pécheurs, des êtres imparfaits. Il nous apprend que nous devons observer la grâce de Dieu pour être sauvés. Si nous ne savons pas cela et pensons seulement à ce qui est écrit (la Loi à la lettre), nous serons sans doute lapidés à mort, comme la femme surprise en flagrant délit.

Les Scribes et les Pharisiens qui ne connaissent pas la vérité de sa Loi croyaient devoir jeter des pierres à la femme et peut-être que nous en aurions fait autant. Qui peut jeter des pierres à une femme sans défense? Quand bien même elle a été surprise en flagrant délit, personne au monde n’a le droit de lui jeter des pierres.

Si la femme, ou chacun de nous, devions être jugés uniquement selon la Loi, comme elle, nous recevrions le terrible jugement. Mais Jésus nous a sauvés, nous, pécheurs, de nos péchés et du juste jugement. Avec tous nos péchés, si la Loi de Dieu était appliquée à la lettre, qui de nous pourrait survivre? Chacun irait en enfer.

Mais les Scribes et les Pharisiens connaissaient la Loi uniquement telle qu’elle était écrite. Si Sa loi avait été appliquée correctement, ils auraient tous été tués un à un par leurs jugements réciproques. En effet, la Loi de Dieu est donnée aux hommes pour leur faire comprendre leurs péchés, mais ceux-ci ont souffert car l’ayant mal comprise, ils l’ont mal appliquée.

Actuellement, les Pharisiens, comme ceux de la Bible, connaissent la Loi seulement de la façon dont elle est écrite. Ils doivent comprendre la grâce, la justice et la vérité de Dieu. Ils  doivent apprendre l’évangile de la rédemption pour être sauvés.

Les Pharisiens disaient : “La Loi nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi, donc, que dis-tu?” Ils interrogeaient, en tenant les pierres avec confiance. Ils pensaient sûrement que Jésus n’aurait rien à dire contre cela. Ils attendaient que Jésus morde à l’hameçon.

Si Jésus avait jugé selon la Loi, Il aurait également été lapidé par eux. Leur but était de les lapider tous les deux. Si Jésus avait dit de ne pas jeter les pierres à la femme, ils auraient dit que Jésus avait méprisé la Loi de Dieu, et ils l’auraient lapidé pour blasphème. Quel terrible complot!

Jésus se pencha et écrivit sur le sol avec son doigt, tandis qu’ils continuaient à l’interroger, “Que dis-tu? Qu’écris-tu par terre? Réponds à la question! Que dis-tu?”

Ils fixaient les doigts de Jésus et continuèrent à Le harceler.

Jésus se leva et dit que celui qui est sans péché lui jette la première pierre. Ensuite, Il se pencha et continua à écrire sur le sol. Alors ceux qui l’entendirent furent condamnés par leur conscience, s’en allèrent un à un, à commencer par les plus âgés, et ainsi, jusqu’au dernier. Jésus resta donc seul avec la femme qui se tenait au milieu.



QUE CELUI D’ENTRE VOUS QUI EST SANS PÉCHÉ LUI JETTE LE PREMIER UNE PIERRE

Où les péchés sont-ils consignés?
Sur la tablette de nos cœurs et dans le Livre des Oeuvres.

Jésus leur dit : “Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre!” et Il continua d’écrire par terre. Alors quelques anciens commencèrent à s’en aller. Les anciens qui avaient commis davantage de péchés s’en allèrent les premiers.

Les jeunes aussi partirent. Supposons que Jésus soit parmi nous et que nous soyons autour de la femme. Si Jésus disait que celui, parmi nous, qui est sans péché lui jette le premier une pierre, que feriez-vous?

Qu’avait écrit Jésus par terre? Dieu qui nous a créés, consigne nos péchés dans deux endroits différents.

D’abord, Il inscrit nos péchés sur la tablette de nos cœurs.

“Le péché de Juda est écrit avec un stylet de fer, avec une pointe de diamant il est gravé sur la tablette de leurs cœurs et aux cornes de leurs autels” (Jérémie 17:1).

Dieu s’adresse à nous par l’intermédiaire de Juda, notre représentant. Les péchés des humains sont gravés par un stylet de fer avec une pointe de diamant. Ils sont enregistrés sur la tablette de nos cœurs. Jésus s’est penché et a écrit par terre que les hommes sont pécheurs.

Dieu sait que nous péchons et Il grave nos péchés sur la tablette de nos cœurs. D’abord, Il enregistre nos œuvres, les péchés que nous commettons parce que nous sommes faibles vis à vis de la Loi. Comme nos péchés sont enregistrés dans nos cœurs, nous réalisons que nous sommes des pécheurs quand nous consultons la Loi. Puisqu’Il les enregistre dans nos cœurs, dans nos consciences, nous savons que nous sommes des pécheurs devant Lui.

Jésus s’est penché une seconde fois pour écrire par terre. La Bible dit que tous nos péchés sont aussi enregistrés dans le Livre des Oeuvres qui appartient à Dieu (Apocalypse 20:12). Les noms et les péchés sont inscrits dans ce livre. Ils sont aussi inscrits sur la tablette des cœurs des hommes. Nos péchés sont enregistrés deux fois, dans le Livre des Œuvres et sur la tablette de nos cœurs.

Les péchés sont enregistrés sur la tablette du cœur de l’homme, jeune ou vieux. C’est pourquoi ils n’avaient rien à dire concernant leurs péchés devant Jésus. Ceux qui voulaient jeter des pierres à la femme étaient sans défense devant Ses Paroles.


Quand nos péchés, enregistrés
en deux endroits, peuvent-ils
être effacés?
Quand nous acceptons la rédemption
d’eau et du sang de Jésus
dans nos cœurs

Quand vous recevez le salut, tous vos péchés s’effacent du Livre des Œuvres et vos noms sont inscrits dans le Livre de Vie. Ceux qui ont leur nom dans le Livre de Vie vont au paradis. Leurs bons exploits, les choses qu’ils ont faites dans le monde pour le royaume de Dieu et leur justice, sont également consignés dans le Livre de Vie. Et ils sont acceptés au paradis. Ceux qui sont délivrés de leurs péchés entrent dans la terre d’éternité.

Les péchés de tous les hommes sont consignés à deux endroits. Personne ne peut donc tromper Dieu. Il n’existe personne qui n’ait aucun péché dans son cœur ou qui n’ait pas commis d’adultère dans son cœur. Nous sommes tous pécheurs et sommes tous imparfaits.

Ceux qui n’ont pas accepté la rédemption de Jésus dans leurs cœurs ne peuvent s’empêcher de se torturer à cause de leurs péchés. Mais au moment où ils acceptent dans le cœur l’évangile de la rédemption d’eau et d’Esprit, tous les péchés enregistrés sur les tablettes de leurs cœurs et dans le livre des œuvres sont effacés sans laisser de trace. Ils sont délivrés de tous leurs péchés.

Au paradis, on trouve le Livre de Vie. Les noms de ceux qui croient à la rédemption d’eau et d’Esprit sont inscrits dans le livre, et iront au paradis.

Ils iront au paradis, non parce qu’ils n’ont pas commis l’adultère dans ce monde, mais parce qu’ils ont été délivrés de leurs péchés en croyant à la rédemption d’eau et d’Esprit. “C’est la loi de la foi” (Romains 3:27).

Mes amis Chrétiens, les Scribes et les Pharisiens sont des pécheurs autant que la femme surprise en flagrant délit d’adultère.

En fait, ils ont commis encore plus de péchés car ils se trompaient eux-mêmes et prétendaient ne pas être pécheurs. Les chefs religieux étaient des voleurs ayant des autorisations en règle. Ils étaient des voleurs d’âmes, des voleurs de vie. Ils osaient donner des leçons aux autres, et avec les honneurs, mais ne s’étaient même pas rachetés eux-mêmes.

Personne n’est sans péché, selon la Loi. Les hommes deviennent justes, non parce qu’ils ne commettent plus de péchés mais parce qu’ils ont été rachetés de tous ces derniers et que leurs noms ont été inscrits dans le Livre de Vie. Ce qui est important, c’est que le nom soit inscrit dans le Livre de Vie. Puisque l’homme ne peut vivre sans pécher, il doit être racheté. Vous serez accepté au paradis selon que vous y aurez cru ou non. Vous recevrez la grâce de Dieu selon que vous aurez accepté ou non le salut de Jésus. Qu’est-il arrivé à la femme surprise en flagrant délit? Elle restait là, les yeux fermés, car elle savait qu’elle devait mourir. Probablement qu’elle pleurait de peur et de repentir. Les gens deviennent honnêtes envers eux-mêmes face à la mort.

“Ô! Mon Dieu, il est juste que je meure. Je T’en prie, accepte mon âme entre Tes mains. Et aie pitié de moi! Je T’en prie, aie pitié de moi, Jésus.” Elle demandait à Jésus la rédemption, par Son amour. “Dieu, si Tu me juges, je serai jugée, et si Tu dis que je suis sans péché, alors mes péchés seront effacés. Cela dépend de Toi.” Elle a probablement dû dire tout cela. Tout dépendait de Jésus.

La femme emmenée à Jésus ne disait pas : “J’ai commis une erreur, je T’en prie, pardonne-moi pour mon adultère.” Elle disait plutôt : “Je T’en prie, sauve-moi de mes péchés. Si Tu rachètes mes péchés, je serai sauvée. Sinon, j’irai en enfer. J’ai besoin de l’amour de Dieu, et je veux qu’il ait pitié de moi.” Elle fermait les yeux et avouait ses péchés.

Comme Jésus lui demandait : “Où sont tes accusateurs? Personne ne t’a condamnée?” Elle répondit : “Personne, Seigneur.”

Alors, Jésus lui dit : “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Jésus ne l’a pas condamnée car Il avait déjà pris tous ses péchés par Son baptême au Jourdain, et qu’elle était déjà sauvée. Maintenant, Jésus, et non pas elle, devait être jugé pour ses péchés.



IL DIT : “MOI NON PLUS, JE NE TE CONDAMNE PAS.”

Est-elle condamnée
par Jésus?
Non

Cette femme est bénie par le salut de Jésus. Elle est rachetée de tous ses péchés. Notre Seigneur Jésus nous dit qu’il a racheté tous nos péchés, nous sommes donc tous des justes.

Il nous dit cela dans la Bible. Il est mort sur la Croix pour payer nos péchés, qu’Il a pris par Son baptême au Jourdain. Il nous dit clairement qu’Il a racheté tous ceux qui croient à la rédemption dans Son baptême et au jugement sur la Croix.

Nous avons besoin des paroles écrites de Jésus, et de respecter ces paroles. Alors, nous serons bénis par Sa rédemption.

“Dieu, je n’ai aucun mérite devant Toi. Je n’ai aucun talent. Je n’ai rien à te montrer hormis mes péchés. Mais je crois que Jésus est le Seigneur de la rédemption. Il a pris tous mes péchés au Jourdain et les a tous expiés sur la Croix. Il a pris tous mes péchés par Son baptême et par Son sang. Je crois en Toi, Seigneur.”

C’est ainsi que vous serez sauvés. Jésus ne nous condamne pas. Il nous propose d’être un enfant de Dieu : Il a pris tous les péchés de ceux qui croient à la rédemption d’eau et d’Esprit, et les appelle les justes.

Chers amis! La femme a été rachetée. La femme surprise en flagrant délit d’adultère a été bénie par Sa rédemption devant Jésus. Nous pouvons aussi être bénis comme elle. Quiconque connaît ses péchés et demande à Dieu d’avoir pitié de lui, quiconque croit à la rédemption d’eau et d’Esprit de Jésus, reçoit la bénédiction de la rédemption par Dieu. Ceux qui pèchent sans se rendre compte de leurs péchés, ne peuvent être bénis par la rédemption.

Jésus a pris tous les péchés du monde (Jean 1:29). N’importe quel pécheur peut être racheté s’il croit en Jésus. Jésus a dit à la femme : “Moi non plus, je ne te condamne  pas.” Il a dit qu’il ne la condamnait pas parce que tous ses péchés Lui appartenaient déjà. Il a pris tous nos péchés à Son propre compte, et a été jugé à notre place.



NOUS DEVONS ÊTRE RACHETÉS AUSSI DEVANT JÉSUS.

Qu’est-ce qui est le plus grand,
l’amour ou le jugement de Dieu?
L’amour de Dieu

Les Pharisiens, les pierres à la main, à l’instar des chefs religieux contemporains, interprètent la Loi de la façon dont elle est écrite. Ils pensent que si la Loi nous dit de ne pas commettre l’adultère, celui qui pèche doit être lapidé à mort. Ils considéraient la femme en prétendant eux-mêmes ne pas commettre d’adultère. Ils ne pouvaient être ni rachetés ni sauvés. Les Pharisiens et les Scribes étaient des moralistes de l’époque. Ils n’étaient pas ceux que Jésus avait appelés. Ces gens n’entendaient pas Ses paroles, disant : “Je ne te condamne pas.”

Seule la femme, surprise en flagrant délit d’adultère a entendu ces mots joyeux. Si vous êtes honnêtes envers Lui, vous pourrez être bénis comme elle. “Dieu, je commets l’adultère sans cesse. Je commets l’adultère tellement souvent que je pèche plusieurs fois par jour.”

Lorsque nous acceptons la Loi, et la vérité selon laquelle nous sommes des pécheurs devant mourir ; et dès lors que nous regardons honnêtement Dieu en reconnaissant nous-même ce que nous sommes, et que nous disons  : “Dieu, je suis ainsi. Sauve-moi, s’il Te plait,” alors, Dieu nous bénira par la rédemption.

L’amour de Jésus, d’eau et d’Esprit a triomphé du jugement de Dieu. “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Il ne nous a pas condamnés et Il a dit : “Tu es rachetée”. Notre Seigneur Jésus est le Dieu de la compassion.

Il nous a délivrés de tous les péchés du monde.

Notre Dieu est le Dieu de la justice et le Dieu de l’amour. L’amour d’eau et d’Esprit est encore plus grand que Son jugement.



SON AMOUR EST PLUS GRAND QUE SA JUSTICE

Pourquoi nous a-t-il
sauvés?
Parce que Son amour est plus
grand que Sa justice.

Si Dieu avait imposé Son jugement pour accomplir Sa justice, Il aurait jugé tous les pécheurs et les aurait envoyés en enfer. Mais parce que l’amour de Dieu, qui nous sauve du jugement, est plus grand, Dieu a envoyé Son Fils unique, Jésus. Jésus a pris tous nos péchés et a reçu le juste jugement pour nous tous. Désormais, tous ceux qui croient à Jésus, leur Sauveur, deviennent Ses enfants et des hommes justes. Car Son amour est plus grand que Sa justice, Il nous rachète tous.

Nous devons remercier Dieu qui ne nous juge pas uniquement selon Sa justice. Comme Jésus le disait aux Scribes, aux Pharisiens, et à ses disciples, Dieu veut l’obéissance et la connaissance de qui Il est, pas les sacrifices. Certains tuent une vache ou une chèvre chaque jour et l’offrent à Dieu en priant : “Dieu, pardonne mes péchés quotidiens.” Dieu ne veut pas de nos sacrifices, mais notre foi en la rédemption d’eau et d’Esprit. Il veut que nous soyons rachetés et délivrés. Il veut nous offrir Son amour et accepter notre foi. Comprenez-vous cela? Jésus nous a donné le salut.

Jésus hait les péchés mais éprouve un amour infini pour les hommes, créés à l’image de Dieu. Il a décidé au commencement des temps de faire de nous les enfants de Dieu, et a effacé tous nos péchés par Son baptême et Son sang. Dieu nous a créés pour nous racheter, nous faire renaître en Jésus, et faire de nous Ses enfants. Tel est l’amour qu’Il a pour nous, ses créatures.

Si Dieu nous juge uniquement d’après juste Sa loi, nous, pécheurs, devons tous mourir. Mais Il nous a délivrés par le baptême et le jugement de Son Fils sur la Croix. Y     croyez-vous? Cela est confirmé par l’Ancien Testament.



AARON POSAIT SES MAINS SUR LE BOUC

Qui a chargé les péchés
d’Israël sur le bouc vivant qui
le représentait?
Le souverain sacrificateur

Tous les péchés du monde ont été expiés par l’ordination de l’Ancien Testament et le baptême du Nouveau Testament. Dans l’Ancien Testament, les péchés annuels d’Israël étaient expiés par le souverain sacrificateur qui posait ses mains sur la tête du bouc sans défaut.

“Aaron posera les deux mains sur la tête du bouc vivant et confessera à sa charge toutes les fautes des Israélites, toutes les transgressions et tous leurs péchés. Après en avoir ainsi chargé la tête du bouc, il l’enverra au désert sous la conduite d’un homme qui se tiendra prêt” (Lévitique 16:21).

C’est de cette manière que les péchés étaient expiés aux temps de l’Ancien Testament. Pour le rachat des péchés quotidiens, on amenait un agneau ou un bouc sans défaut à la tente et on l’offrait à l’autel. On posait les mains sur la tête de l’offrande, et les péchés étaient transférés sur la victime. Ensuite, la victime était tuée et son sang répandu sur les cornes de l’autel par le sacrificateur.

Il y avait quatre cornes aux coins de l’autel. Ces cornes symbolisaient le Livre des Œuvres dont il est question dans l’Apocalypse 20:12. Le reste du sang était également répandu sur le sol. La terre représente le cœur de l’homme car l’homme est fait de terre. Les gens expiaient ainsi leurs péchés quotidiens.

Mais ils ne pouvaient pas faire une offrande chaque jour. Alors, Dieu leur a permis de pratiquer l’expiation une fois par an. C’était le dixième jour du septième mois, le jour des Expiations. Ce jour-là, le représentant de tout le peuple d’Israël, le souverain sacrificateur, amenait deux boucs et posait ses mains sur leurs têtes pour leur transférer tous les péchés du peuple, puis les offrait à Dieu pour l’expiation du peuple d’Israël.

“Aaron posera les deux mains sur la tête du bouc vivant et confessera à sa charge toutes les fautes des Israélites, toutes les transgressions et tous leurs péchés. Après en avoir ainsi chargé la tête du bouc…”

Dieu a désigné Aaron, le souverain sacrificateur d’Israël, comme représentant. Au lieu de faire poser les mains de tout le monde sur les offrandes de façon individuelle, le souverain sacrificateur, en tant que représentant de tout le peuple, posait lui-même ses mains sur la tête du bouc vivant pour la rémission des péchés de l’année.

Puis, il devait réciter tous les péchés d’Israël devant Dieu, “Dieu, Tes enfants d’Israël ont péché. Nous avons adoré les idoles, cassé tous les articles de Ta loi, invoqué Ton nom en vain, créé d’autres idoles que avons aimées plus que Toi. Nous n’avons pas respecté le jour du sabbat, n’avons pas honoré nos parents, nous avons tué, commis l’adultère et volé..... Nous nous sommes livrés à la jalousie et nous nous sommes disputés.”

Il faisait la liste de tous les péchés. “Mon Dieu, ni le peuple d’Israël ni moi, ne sommes capables de respecter un seul commandement de Ta loi. Pour être racheté de tous ces péchés, je pose mes mains sur la tête de ce bouc et lui transmets tous ces péchés.” Le souverain sacrificateur posait ses mains sur l’offrande pour tout le peuple et transférait tous les péchés sur la tête de l’offrande. L’ordination, ou imposition des mains sur la tête a pour signification “transférer” (Lévitique 1:1-4, 16:20-21).


Comment l’expiation était-elle
accomplie au temps de
l’Ancien Testament?
En posant les mains sur
la tête

Dieu a donné au peuple d’Israël le rituel de l’offrande pour le rachat des péchés afin qu’il puisse ainsi les transférer et être racheté. Il a spécifié qu’il fallait que l’offrande soit sans défaut et que celle-ci devait mourir à la place de l’homme.

Le jour des Expiations, l’offrande était tuée et son sang emmené dans le lieu saint où il était aspergé sept fois sur le propitiatoire. Ainsi, le peuple d’Israël expiait les péchés de toute l’année le dixième jour du septième mois.

Le souverain sacrificateur entrait seul dans le lieu saint pour offrir le sacrifice, mais le peuple se rassemblait à l’extérieur et écoutait le son de la cloche en or sur les pans de la tunique du souverain sacrificateur et qui sonnait sept fois quand le sang était aspergé sur le propitiatoire. Le son de la cloche en or était le son du joyeux évangile. Il n’est pas vrai que Jésus n’aime que certaines personnes et ne rachète que celles-là. Jésus a effacé, en une seule fois, tous les péchés du monde avec Son baptême. Il a voulu tous nous délivrer en même temps. Nos péchés ne peuvent être rachetés chaque jour, ils sont rachetés tous à la fois.

Dans l’Ancien Testament, l’expiation s’effectuait par l’ordination et par l’offrande. Aaron posait ses mains sur la tête du bouc vivant, devant tout le peuple, et énumérait tous les péchés que le peuple avait commis pendant l’année. Il transférait les péchés sur le bouc, devant tout le monde. Mais où se trouvaient alors les péchés du peuple? Ils étaient tous transférés sur le bouc.

Ensuite, le bouc était amené dans le désert par “un homme qui se tenait prêt”. Le bouc, chargé de tous les péchés d’Israël, était emmené dans le désert où il n’y avait ni eau ni végétation. Le bouc errait donc dans le désert sous un soleil ardent et finissait par mourir. Le bouc mourait pour les péchés d’Israël.

Tel était l’amour de Dieu, l’amour de la rédemption. C’était ainsi qu’à cette époque-là que les péchés annuels étaient expiés. Cependant, nous vivons au temps du Nouveau Testament. Jésus est venu dans notre monde il y a 2000 ans. Il est venu pour accomplir la prophétie contenue dans l’Ancien Testament. Il est venu et nous a racheté de tous nos péchés.



POUR NOUS RACHETER TOUS

Quel est le sens du mot Jésus?
Le Sauveur qui va sauver Son
peuple de ses péchés.

Lisons Matthieu 1 :

“Alors qu’il avait formé ce dessein, voici que l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : “Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit saint ; elle enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés””(Matthieu 1:20-21).

Notre Père céleste a emprunté le corps de la Vierge Marie pour envoyer Son Fils dans le monde afin de laver tous les péchés de l’humanité. Il a envoyé un ange à Marie qui lui a dit : “Tu enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus.” Cela signifiait que le fils de Marie deviendrait le Sauveur. Jésus signifie “Celui qui va sauver son Peuple”, autrement dit, le Sauveur.

Jésus efface tous les péchés du monde par Son baptême au Jourdain. Il a été baptisé par Jean-Baptiste et tous les péchés du monde ont été transférés sur Lui.

Lisons Matthieu 3:13-17 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi!” Mais Jésus lui répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.””

Jésus est allé vers Jean-Baptiste pour nous racheter de tous nos péchés. Il est entré dans l’eau en baissant Sa tête devant Jean-Baptiste. Il a fait cela pour accomplir toute justice. “Comme je dois prendre tous les péchés du monde et délivrer tous les pécheurs de leurs péchés, je dois prendre leurs péchés par le baptême. Baptise-moi! Permets-le!”

Il a fait ce qui était nécessaire pour respecter la justice. Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Et dès ce moment-là, la justice de Dieu qui rachète nos péchés a été accomplie.

C’est de cette manière qu’Il a pris tous nos péchés. Ainsi, tous nos péchés ont été transférés sur Jésus. Le comprenez-vous?

Croyez en la rédemption du baptême de Jésus et à l’Esprit et soyez sauvés.


Comment toute la justice
Fut-elle accomplie?
Par le baptême de Jésus

Dieu a d’abord promis à Israël que tous les péchés des hommes seraient lavés par l’imposition des mains et avec l’offrance sacrificielle pour le péché. Mais il était impossible que tout le monde pose ses mains individuellement sur la tête du bouc. Dieu nomma Aaron souverain sacrificateur afin qu’il offre le sacrifice pour tout le monde. Ainsi, il chargeait, en une seule fois, tous les péchés passés sur la tête de l’offrande. C’était la sagesse et la force de la rédemption. Dieu est sage et stupéfiant.

Il a envoyé Son Fils Jésus pour sauver notre monde. L’offrande du péché était donc prête. Ensuite, il fallait un représentant de toute l’humanité. Quelqu’un qui devrait poser ses mains sur la tête de Jésus et lui transmettre tous les péchés du monde. Ce représentant, c’était Jean-Baptiste. Dans Matthieu 11:11, Dieu avait envoyé un représentant de toute l’humanité avant Jésus.

C’était Jean-Baptiste, le dernier souverain sacrificateur des hommes. Dans Matthieu 11:11, on peut lire : “Parmi les enfants des femmes, il n’en a pas surgi de plus grand que Jean-Baptiste.” Il est l’unique représentant de l’humanité. Il a envoyé Jean en tant que représentant de toutes les créatures afin qu’il baptise Jésus et transfère tous les péchés des hommes sur lui.

Si six millions de personnes venaient ensemble vers Jésus et posaient leurs mains sur Sa tête pour lui transmettre leurs péchés, qu’arriverait-il à Sa tête? Si plus de six millions de personnes posaient leurs mains sur Jésus, ce serait un drôle de spectacle! Les enthousiastes appuieraient tellement fort qu’Il deviendrait chauve. Dieu dans Sa sagesse, a désigné Jean pour qu’il soit notre représentant et transmette tous les péchés du monde à Jésus une fois pour toutes.

On peut le lire dans Matthieu 3:13-17 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui.” Jésus avait trente ans. Il avait été circoncis huit jours après Sa naissance. On trouve peu de documents Le concernant avant Ses trente ans.

Jésus devait attendre d’avoir trente ans pour devenir le souverain sacrificateur céleste et accomplir l’Ancien Testament. Dans le Deutéronome, Dieu dit à Moïse qu’un souverain sacrificateur doit avoir au moins trente ans pour avoir ce ministère. Jésus est le souverain sacrificateur céleste. Y croyez-vous?

On lit dans le Nouveau Testament, Matthieu 3:13-14 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi.” Qui est le représentant des hommes? Jean-Baptiste. Et qui est le représentant des cieux? Les deux représentants se sont rencontrés. Mais lequel est le plus important? Bien entendu, le représentant des cieux.

Jean-Baptiste, qui était hardi jusqu’à dire aux chefs religieux de cette époque : “Race de vipères, repentez-vous!”, devient tout à coup humble devant Jésus. “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et toi, tu viens à moi!”

Jésus lui répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Jésus est venu en ce monde pour être baptisé par Jean-Baptiste.

“Alors Jean le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent ; il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.”

C’est ainsi que cela s’est passé lors du baptême de Jésus. La porte du paradis s’est ouverte au moment où il a été baptisé par Jean-Baptiste et tous les péchés du monde se sont envolés.

“Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’a présent le Royaume de Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent” (Matthieu 11:12).

Les prophètes et la Loi de Dieu avaient annoncé la venue de Jean-Baptiste. “Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent le Royaume des Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent.” Tous ceux qui croient à son baptême peuvent entrer dans le Royaume des Cieux, sans exception.



“MOI NON PLUS, JE NE TE CONDAMNE PAS”

Pourquoi Jésus a-t-Il été jugé
sur la Croix?
Parce qu’Il a pris tous
les péchés.

Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste et a pris tous les péchés du monde. Ensuite, Il a dit à la femme : “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Il n’a pas condamné la femme parce qu’il a pris tous les péchés du monde au Jourdain et seul Jésus, et non la femme, devait être jugé pour ces péchés-là.

Jésus a effacé tous les péchés du monde. Et nous pouvons imaginer la peur qu’Il devait avoir de la douleur et qu’Il devrait supporter sur la Croix car : “le salaire du péché, c’est la mort.” Il a prié Dieu trois fois, sur la Montagne des Oliviers, pour éviter de subir ce jugement. Jésus avait la chair d’un homme, on peut donc comprendre qu’il ait eu peur de la douleur. Jésus devait verser Son sang pour accomplir le jugement.

Tout comme l’offrande de l’Ancien Testament devait saigner pour le prix des péchés, Il devait être sacrifié sur la Croix. Il devait donner Sa vie pour notre rédemption. Il savait qu’Il devait être jugé par Dieu.

Jésus n’avait aucun péché dans Son cœur. Mais comme tous les péchés ont été transférés sur Lui par Son baptême, Dieu devait juger Son propre Fils. Ainsi, premièrement, la justice de Dieu était accomplie et deuxièmement, Il nous conférait Son amour pour notre salut. Jésus devait donc être jugé sur la Croix.

“Moi non plus, je ne te condamne pas, moi non plus je ne te juge pas.” Tous nos péchés, intentionnels ou non, révélés ou non, doivent être jugés par Dieu.

Dieu ne nous juge pas mais juge Jésus qui nous a pris tous nos péchés à Son compte par Son baptême. Dieu a refusé de nous juger à cause de Son amour et de Sa compassion. Le baptême et le sang sur la Croix symbolisent l’amour rédempteur qui nous est destiné. “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle” (Jean 3:16).

Comment connaître Son amour? Jésus n’a pas condamné la femme surprise en flagrant délit d’adultère.

Elle n’avait pas uniquement le péché dans son cœur, elle l’avait également dans sa chair. Elle n’avait aucun moyen de nier ses péchés. Mais elle croyait que Jésus les lui avait pris et elle a été sauvée. Si on croit à la rédemption de Jésus, on sera sauvé. Croyez-le! C’est pour notre bien.


Qui est le plus heureux?
L’homme qui n’a pas
de péchés.

Tout le monde pèche. Tous les hommes commettent l’adultère. Mais tous ne sont pas jugés pour leurs péchés. Nous avons tous péché, mais ceux qui croient à la rédemption de Jésus-Christ sont sans péché dans leurs cœurs. Celui qui croit au salut de Jésus est le plus heureux. L’homme le plus heureux est celui qui est délivré de tous ses péchés, c’est celui qui est désormais un juste pour Jésus.

Dieu nous parle du bonheur dans Romains 4:7 : “Heureux ceux dont les offenses ont été remises, et les péchés couverts.” Nous péchons tous jusqu’à notre mort. Nous sommes irrespectueux devant Dieu et nous sommes imparfaits. Nous continuons à commettre des péchés même en connaissant sa Loi. Nous sommes tellement faibles.

Mais Dieu nous a délivrés par le baptême et le sang de Son unique Fils et nous dit, à vous et moi, que nous ne sommes plus pécheurs, et que nous sommes désormais des justes devant Lui. Il nous dit que nous sommes Ses enfants.

L’évangile d’eau et d’Esprit est l’évangile de la rédemption. Y croyez-vous? Ceux qui y croient, Il les appelle les justes, les rachetés, Ses enfants. Quel est l’homme le plus heureux du monde? Celui qui croit en Jésus et qui est racheté. Avez-vous été racheté? Êtes-vous délivré?

Jésus aurait-il oublié de prendre vos péchés? Non, Il a pris chacun de vos péchés par Son baptême. Croyez-le. Croyez et soyez rachetés de tous vos péchés. Lisons-le dans Jean 1:29.



COMME S’ILS AVAIENT ÉTÉ BALAYÉS

Combien de péchés Jésus
a-t-il pris?
Tous les péchés du monde.

“Le lendemain, il voit Jésus venir vers lui et il dit : Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde” (Jean 1:29).

“Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.”

Jean-Baptiste a transmis tous les péchés du monde à Jésus au Jourdain. Le lendemain, Il a attesté que Jésus était l’Agneau de Dieu qui enlève tous les péchés du monde. Il avait sur le dos tous les péchés du monde.

Tous les péchés du monde signifient tous les péchés que les humains ont commis dans ce monde depuis sa Création jusqu’à la fin. Il y a environ 2000 ans, Jésus a ôté tous les péchés du monde et nous a rachetés. Comme l’Agneau de Dieu, Il a pris tous nos péchés et Il a été jugé pour nous.

Tous les péchés que nous, humains, commettons, ont été transmis à Jésus. Et Il est devenu l’Agneau de Dieu qui a pris tous les péchés du monde.

Jésus est venu sur terre tel un homme humble qui voulait sauver tous les pécheurs du monde. Nous commettons des péchés parce que nous sommes faibles, méchants, ignorants, frivoles, et parce que nous sommes imparfaits. Tous ces péchés sont ôtés et posés sur la tête de Jésus lors de Son baptême au Jourdain. Et Il a tout accompli par la mort de Sa chair sur la Croix. Il a été enterré mais est ressuscité trois jours plus tard.

En tant que Sauveur de tous les pécheurs, en tant que Vainqueur, en tant que Juge, Il est maintenant assis à la droite de Dieu. Il n’a pas besoin de nous racheter à plusieurs reprises, et ce que nous devons tous faire, c’est croire pour être sauvés. La vie éternelle attend ceux qui croient, et la destruction attend ceux qui ne croient pas. Il n’y a pas d’autre alternative.

Jésus vous a tous délivrés. Vous êtes la personne la plus heureuse du monde. Les péchés que vous commettrez, parce que vous être faibles, Il les a déjà pris.

Reste-t-il quelques péchés dans votre cœur? Non.

Jésus, les a-t-il tous pris? Oui! Il l’a fait!

Tous les hommes sont les mêmes. Personne n’est plus saint que son voisin. Mais comme beaucoup de gens sont hypocrites, ils pensent qu’ils ne sont pas pécheurs. En fait, ils le sont également. Ce monde est une serre où les péchés sont cultivés.

Les femmes, sortant de chez elles, se mettent du rouge à lèvres, se poudrent, bouclent leurs cheveux, s’habillent de jolis vêtements, portent des talons hauts... Les hommes aussi vont chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux, s’admirent, portent des chemises propres, des cravates à la mode, et des chaussures vernies.

Même s’ils se montrent tels des princes ou des princesses à l’extérieur, leur intérieur est sale.

L’argent donne-t-il le bonheur à l’homme? La santé lui donne-t-elle le bonheur? Non. Il n’y a que la rédemption qui donne le vrai bonheur à l’homme. Même si un homme semble heureux de l’extérieur, il est misérable s’il a des péchés dans son cœur. Il vit en ayant peur du jugement.

Un homme racheté est hardi comme un lion, même s’il est en haillons. Il n’y a plus de péché dans son cœur. “Merci Seigneur, Tu as sauvé un pécheur comme moi, Tu as effacé tous mes péchés. Je sais que je suis un vaurien, mais je Te prie pour que tu me sauves. Je suis racheté de mes péchés pour toujours. La gloire est à Dieu!”

Un homme délivré est vraiment un homme heureux. Un homme qui a été béni par la grâce de la rédemption est vraiment un homme heureux.

Puisque Jésus, “l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde,” a pris tous nos péchés, nous sommes sans péché. Il a “accompli” le salut sur la Croix pour nous. Tous nos péchés, y compris les vôtres et les miens, sont inclus dans “Le péché du monde,” et nous sommes donc tous sauvés.



PAR LA VOLONTÉ DE DIEU

Avons-nous des péchés dans nos
cœurs en Jésus-Christ?
Non, nous n’en avons pas.

Chers amis, la femme surprise en flagrant délit d’adultère a cru à la parole de Jésus et a été sauvée. Son histoire est écrite dans la Bible car elle a été bénie par la rédemption. Mais ces hypocrites de Scribes et de Pharisiens l’ont amenée à Jésus.

Si vous croyez en Jésus, le paradis vous attend, mais si vous quittez Jésus, ce sera l’enfer. Si vous croyez en Ses œuvres, ce sera le paradis, mais si vous n’y croyez pas, ce sera l’enfer. La rédemption n’est pas due aux efforts personnels, elle est due au salut qu’offre Jésus.

Lisons Hébreux 10 :

“N’ayant, en effet, que l’ombre des biens à venir, non la substance même des réalités, la Loi est absolument impuissante, avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l’on offre perpétuellement d’année en année, à rendre parfaits ceux qui s’approchent de Dieu. Autrement, n’aurait-on pas cessé de les offrir puisque les officiants de ce culte, purifiés une fois pour toutes, n’auraient plus conscience d’aucun péché? Bien au contraire, par ces sacrifices eux-mêmes, on rappelle chaque année le souvenir des péchés. En effet, du sang de taureaux et de boucs est impuissant à enlever des péchés. C’est pourquoi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni oblation ; mais tu m’as façonné un corps. Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour les péchés. Alors j’ai dit : Voici, je viens, car c’est de moi qu’il est question dans le rouleau du livre, pour faire, ô Dieu, ta volonté. Il commence par dire : Sacrifices, oblations, holocaustes, sacrifices pour les péchés, tu ne les as pas voulus ni agréés - et cependant ils sont offerts d’après la Loi -, alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second. Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes” (Hébreux 10:1-10).

“Par la volonté de Dieu” Jésus a offert Sa vie pour prendre nos péchés une fois pour toutes, Il a été jugé une fois pour toutes, et Il est ressuscité.

Nous sommes donc sanctifiés. “Nous avons été sanctifiés” est écrit au passé composé. Cela veut dire que la rédemption n’a plus besoin d’être mentionnée de nouveau. Vous êtes sanctifiés.

“Tandis que tout prêtre se tient debout chaque jour, officiant et offrant maintes fois les mêmes sacrifices, qui sont absolument impuissants à enlever des péchés, lui au contraire, ayant offert pour les péchés un unique sacrifice, il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient placés comme un escabeau sous ses pieds. Car par une oblation unique il a rendu parfaits pour toujours ceux qu’il sanctifie”(Hébreux 10:11-14).

Vous voulez en savoir plus sur le fait de renaître d’eau et d’Esprit? S’il vous plaît cliquez sur le panier pour avoir des livres gratuits sur les moyens de renaître d’eau et d’Esprit
To be born again

Vous êtes tous sanctifiés à jamais. Si vous péchez demain, deviendrez-vous à nouveau un pécheur? Jésus n’a-t-il pas également pris ces péchés? Si, Il les a pris. Il a également pris les péchés du futur.

“Or l’Esprit saint lui aussi nous l’atteste ; car après avoir déclaré : Telle est l’alliance que je contracterai avec eux après ces jours-là, le Seigneur dit : Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les graverai dans leur pensée. Ni de leur péchés, ni de leurs offenses, je ne me souviendrai plus. Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.” (Hébreux 10:15-18).

La phrase “les péchés sont remis” signifie qu’Il a expié tous les péchés du monde. Jésus est notre Sauveur. Mon sauveur et votre sauveur. Nous sommes sauvés en croyant en Jésus. C’est la rédemption de Jésus, la plus grande grâce et le plus grand cadeau de Dieu. Vous et moi, qui avons été rachetés de tous les péchés, sommes les plus heureux!

Retour à la Liste

 


Version imprimable   |  

 
Bible studies
    Sermon
    Déclaration de foi
    C'est quoi l'évangile ?
    Termes Bibliques
    FAQ sur la Foi Chrétienne

   
Copyright © 2001 - 2018 The New Life Mission. ALL RIGHTS reserved.