" Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement " (Matthieu 10:8)

ACCEUIL  |  CARTE DU SITE  |  CONTACT  |  AIDE    
 



 Sermons sur des sujets importants par le Rév. Paul C. Jong

 

Le baptême de Jésus et l’expiation des péchés


< Matthieu 3:13-17 >

“Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et toi tu viens à moi! Mais Jésus lui répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice”. Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir vers lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur””.



Y A-T-IL ENCORE QUELQU’UN QUI SOUFFRE DE PÉCHÉ?

Notre esclavage du péché
Est-il terminé?
Oui

Notre Seigneur Dieu a coupé le lien des péchés pour tout le monde. Ceux qui sont sous le joug du péché sont des esclaves du péché. Par Sa rédemption notre Seigneur les a entièrement libérés. Il a ôté tous nos péchés. Y a-t-il encore quelqu’un qui souffre de péché?

Nous devons comprendre que notre guerre contre le péché est terminée. Nous ne devons plus jamais souffrir du péché. Notre esclavage du péché s’est achevé lorsque Jésus nous a rachetés ; tous les péchés ont cessé sur le champ. Tous nos péchés ont été expiés par Son Fils. Dieu a payé pour tous nos péchés par l’intermédiaire de Jésus qui nous a libérés, à jamais.

Savez-vous combien de personnes ont souffert de leurs péchés? Cela a commencé au temps d’Adam et Ève. L’humanité entière a souffert du péché hérité d’Adam.

Mais Dieu a fait un pacte décrit dans Genèse 3:15, et le pacte dit qu’Il délivrera tous les pécheurs. Il a dit que l’homme serait racheté de ses péchés par le sacrifice d’eau et d’Esprit de Jésus-Christ. Et au moment venu, Il a envoyé notre Sauveur, Jésus, pour qu’Il vive avec nous.

Il a aussi promis d’envoyer Jean-Baptiste avant Jésus et Il a tenu sa promesse.

Marc 1:1-8 : “Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le  prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers, Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. Et s’en allaient vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés. Jean était vêtu d’une peau de chameau et mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Et il proclamait : “Vient derrière moi celui qui est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau, mais lui vous baptisera avec l’Esprit saint.””



JEAN-BAPTISTE, TÉMOIN ET PRÉCURSEUR DE L’ÉVANGILE

Qui est Jean-Baptiste?
Le souverain sacrificateur,
représentant de tous
les hommes.

Ceux qui croient en Jésus sont baptisés. Baptême signifie : “Être lavé, être recouvert, être immergé, faire passer”. Une fois que Jésus a été baptisé, la justice de Dieu a été accomplie ; “Justice” se dit “dikaiosune” en Grec ; ce qui signifie “Être juste”, mais également “plus propre”, “plus convenable”.

Pour Jésus, être baptisé consistait à devenir le Sauveur de la manière la plus juste et la plus convenable. Ceux qui croient en Jésus reçoivent donc le cadeau de la rédemption de Dieu ; ils le reçoivent en croyant à Son baptême et la Croix, à l’eau et à l’Esprit.

Dans le Nouveau Testament, Jean-Baptiste est le dernier souverain sacrificateur (de l’Ancien Testament). Relisons Matthieu 11:10-11. La Bible dit que Jean-Baptiste est le représentant de l’humanité. En tant que souverain sacrificateur de l’ère du Nouveau Testament, il a transféré tous les péchés du monde sur Jésus, selon le ministère du souverain sacrificateur de l’Ancien Testament.

Jésus en a témoigné Lui-même à Jean. On peut lire dans Matthieu 11:13-14 : “Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont mené leurs prophétie jusqu’à Jean. Et lui, si vous voulez m’en croire, il est cet Élie qui doit revenir.” Jean-Baptiste, qui a baptisé Jésus, était donc le descendant du souverain sacrificateur, Aaron, et le dernier de ceux-ci. La Bible atteste aussi que Jean est un descendant d’Aaron dans l’Ancien Testament (Luc 1:5, 1 Chroniques 24:10).

Mais pourquoi Jean vivait-il seul dans le désert, vêtu de poils de chameau? Pour assurer le sacerdoce du souverain sacrificateur. Et, en tant que représentant de l’humanité, Jean-Baptiste ne pouvait vivre parmi les gens. Alors il criait à ces derniers : “Repentez-vous, race de vipères!” et les baptisait pour fruit de la repentance, qui ramènerait les gens à Jésus, Celui qui a pris tous leurs péchés. Jean-Baptiste a transféré les péchés du monde sur Jésus pour notre salut.



DEUX GENRES DE BAPTÊME

Pourquoi Jean-Baptiste
a-t-il baptisé le peuple?
Pour amener le peuple à se repentir de ses
péchés et qu’il croie au baptême
de Jésus pour son salut.

Jean-Baptiste a baptisé le peuple, puis Jésus. Le premier baptême était “le baptême de repentance” qui ramenait les pécheurs à Dieu. Nombre de gens qui ont entendu les paroles de Dieu par l’intermédiaire de Jean ont abandonné leurs idoles et sont retournés vers Dieu.

Le deuxième baptême est le baptême de Jésus. Le baptême qui transférait tous les péchés du monde sur Jésus. Jean-Baptiste a baptisé Jésus pour accomplir la justice de Dieu. Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste pour sauver tous les peuples de leurs péchés (Matthieu 3:15).

Pourquoi Jean devait-il baptiser Jésus? Pour qu’Il efface les péchés du monde. Dieu devait laisser Jean transférer tous les péchés sur Jésus afin que les gens qui croient en Lui soient sauvés.

Jean-Baptiste était le serviteur de Dieu et son travail consistait à aider tous les hommes à être lavés de leurs péchés ; il était le représentant de toute l’humanité et a attesté de l’évangile de la rédemption. Jean devait donc vivre seul dans le désert. À l’époque de Jean-Baptiste, le peuple d’Israël était corrompu jusqu’au cœur.

Alors, Dieu a dit dans l’Ancien Testament dans Malachie 3:23-24 : “Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n’arrive le jour de Yahvé, grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’anathème.”

Aux yeux de Dieu, tout le peuple d’Israël, qui adorait Jéhovah, était corrompu. Personne n’était juste devant Lui. Par exemple, les chefs religieux du temple, les prêtres, les hommes de la Loi et les Scribes avaient le cœur particulièrement malveillant. Israël et les prêtres n’offraient pas de sacrifice selon la Loi de Dieu.

Les prêtres ont abandonné l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang que Dieu leur avait enseignés pour l’expiation de leurs péchés. Il est écrit que les prêtres de l’époque de Malachie ont abandonné le sacrifice, l’imposition des mains et le rituel de l’offrande du sang.

C’est la raison pour laquelle Jean-Baptiste ne pouvait pas rester en leur compagnie. Alors, Jean-Baptiste est allé dans le désert et a crié. Qu’a-t-il dit?

On peut le lire dans Marc 1:2-3, selon la parole du prophète Isaïe : “Voici, que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer la route. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.” La voix dans le désert appelait le peuple au baptême de repentance. Qu’est-ce que "le baptême de repentance" dont il est question dans la Bible? C’est le baptême que proclamait Jean-Baptiste, le baptême ramenant les gens vers Jésus afin qu’ils croient en Lui, Jésus, qui enlèverait tous leurs péchés pour qu’ils soient sauvés. Le baptême de repentance servait à les amener au salut.

“Repentez-vous et soyez baptisés. Jésus sera baptisé de la même manière afin d’enlever tous vos péchés.” Le cri de Jean-Baptiste consistait à dire que Jésus voulait prendre tous les péchés du monde et être jugé sur la Croix pour sauver tous les hommes afin qu’ils retournent vers Dieu.”

“Moi, je vous ai baptisés d’eau ; mais lui vous baptisera d’Esprit saint.” “baptiser d’Esprit saint” signifie laver tous les péchés. Baptiser signifie “laver” Le baptême de Jésus au Jourdain nous apprend que le Fils de Dieu a été baptisé et qu’Il a ôté tous nos péchés pour nous sauver.

Nous devons donc nous détourner de nos péchés et croire en Lui. Il est l’Agneau qui a emporté les péchés de toute l’humanité. Il s’agit de l’évangile de la rédemption dont Jean-Baptiste attestait.



LE TRAVAIL DU SOUVERAIN SACRIFICATEUR : L’EXPIATION DES PÉCHÉS

Qui a préparé le chemin
du salut?
Jean-Baptiste

Le prophète Isaïe a prédit : “Parlez au cœur de Jérusalem et criez-lui que son service est accompli, que sa faute est expiée, qu’elle a reçu de la main de Yahvé double punition pour tous ses péchés” (Isaïe 40:2).

Jésus-Christ a enlevé tous les péchés, les miens, les vôtres, et ceux de tout le monde, sans exception ; les péchés originels, les péchés présents et même les péchés du futur sont lavés par Son baptême. Il nous a tous rachetés. Nous devrions tous être au courant de la rédemption.

Ayant été sauvés de nos péchés, nous savons que nous devons croire en l’évangile qui atteste que Jean-Baptiste a transféré tous les péchés sur Jésus par le baptême.

Nous ne devons pas nous méprendre en pensant : “Puisque Dieu est amour, nous entrerons dans le Royaume des Cieux par notre seule foi en Jésus, même si nous avons des péchés dans nos cœurs.”

Pour être rachetés de tous nos péchés, nous devons croire à Son baptême, par lequel Jean-Baptiste a transféré tous les péchés du monde sur Jésus, et en la Croix. C’est par “l’eau” que Jean-Baptiste a transmis tous les péchés des hommes à Jésus.

La première chose que Dieu a faite pour nous sauver a été d’envoyer Jean dans ce monde. Le messager de Dieu, Jean-Baptiste a été envoyé en tant qu’ambassadeur du Seigneur, et a transféré tous les péchés du monde sur Jésus par le baptême. Il a exercé la fonction de souverain sacrificateur pour toute l’humanité.

Dieu a dit qu’Il nous envoyait Son messager, Jean-Baptiste. “J’envoie devant toi mon messager.” “En avant de toi” signifie antérieurement à Jésus. Pour quelle raison a-t-Il a envoyé Jean avant Jésus? Pour transférer tous les péchés du monde sur Jésus, le Fils de Dieu, par le baptême. “En avant de toi pour préparer ta route.” C’est ce que cela signifie.

Quel est celui qui a préparé le chemin pour que nous puissions être rachetés et aller au paradis? Jean-Baptiste. “Ta” est mis pour Jésus et “Mon”, pour Dieu Lui-même. Donc, quand Il dit : “J’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route”, qu’est ce que cela signifie?

Qui doit préparer notre route pour que nous puissions aller au paradis? Jean-Baptiste a transféré tous nos péchés sur Jésus pour que nous puissions croire que Jésus a effacé tous les péchés ; son travail consistait à transférer les péchés et à baptiser Jésus-Christ. La possibilité de croire en la vérité et d’être rachetés nous a été donnée par Jésus et Jean.

De quoi dépend notre salut? Il dépend de notre foi en l’œuvre de Jésus, le Fils de Dieu, et en le fait que le messager de Dieu ait transféré tous les péchés du monde sur Lui. Nous devons tous connaître l’évangile du pardon des péchés. Dieu le Père a envoyé Son messager avant Son fils. Il était celui qui devait baptiser Jésus et faire de lui le représentant de tous les hommes. Ainsi, Il a accompli pour nous le travail de la rédemption.

Dieu a envoyé Son serviteur, Jean-Baptiste, pour qu’il baptise Son Fils, et pour qu’il prépare le chemin du salut de ceux qui croiraient en Lui. C’est la raison du baptême de Jésus. Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste symbolise la rédemption à travers laquelle tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus, afin que tous les hommes puissent croire en Lui et aller au paradis.

Les péchés du futur ont également été transmis à Jésus par Son baptême. Jésus et Jean-Baptiste ont préparé ensemble le chemin du paradis pour nous. Ainsi, Dieu a révélé le secret de la rédemption à travers Jean Baptiste.

En tant que représentant de chacun d’entre nous, Jean-Baptiste a baptisé Jésus pour que nous puissions croire à notre rédemption et aller au paradis. Il a transféré tous les péchés sur Jésus par le baptême. Voici l’heureuse nouvelle de la rédemption, l’évangile.



POURQUOI JEAN-BAPTISTE EST-IL NÉ?

Par qui pouvons-nous
croire en Jésus?
Par Jean Baptiste

Dans Malachie 3:1, on peut lire : “Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu’il fraye un chemin devant moi.” Il faut lire la Bible attentivement. Pourquoi Dieu a-t-il envoyé Son messager avant nous? Pourquoi Jean-Baptiste est-il né six mois avant Jésus?

Nous devons comprendre tout ce qui se trouve dans la Bible. Il y a un passage dans l’Ancien Testament concernant le ministère du souverain sacrificateur, Aaron. Aaron est le grand frère de Moïse. Lui et son fils étaient oints par Dieu, en tant que prêtres. Les autres Lévites travaillaient pour eux. Ils leur apportaient les ustensiles nécessaires, mélangeaient la pâte pour le pain etc… lorsque les fils d’Aaron offraient le sacrifice au saint tabernacle.

Donc, les fils d’Aaron avaient été oints pour prendre part au même travail que les autres, mais au Jour des Expiations, le dixième jour du septième mois, le souverain sacrificateur, seul, offrait le sacrifice de l’expiation pour son peuple.

Dans Luc 1:5, on trouve l’histoire de l’ascendance de Jean-Baptiste. Nous devons avoir une idée exacte du messager de Dieu pour nous faire une idée exacte de Jésus. Nous avons tendance à générer beaucoup d’idées concernant Jésus, mais nous ne savons pas grand chose de Jean-Baptiste qui est venu avant Lui. Je vais tâcher de vous aider à comprendre.

“Commencement de l’Évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le prophète : Voici, que j’envoie mon messager en avant de toi” L’évangile du paradis commence toujours avec Jean-Baptiste.

Si l’on comprend bien Jean-Baptiste, il est facile de comprendre et de croire en l’évangile de la rédemption de Jésus. C’est comme écouter des ambassadeurs, envoyés dans le monde pour connaître la situation de chaque pays. Si nous connaissons Jean-Baptiste, nous pouvons comprendre convenablement la rédemption de Dieu.

Il est dommage que beaucoup de Chrétiens actuels ne connaissent pas l’importance de Jean. Dieu n’a pas envoyé Jean parce qu’Il s’ennuyait et n’avait rien d’autre à faire. Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Jean-Baptiste avant de parler de la rédemption de Jésus.

Mais les évangélistes d’aujourd’hui l’ignorent totalement et disent aux gens que croire uniquement en Jésus est suffisant pour être sauvé. En effet, ils incitent les gens à vivre comme des pécheurs toute leur vie et les feront finir en enfer. Si vous croyez uniquement en Jésus, sans connaître le rôle de Jean-Baptiste, le Christianisme est une autre religion pour vous. Comment être rachetés de vos péchés si vous ne connaissez pas la vérité? C’est impossible.

L’évangile de la rédemption n’est ni simple ni facile. Aussi, de nombreuses personnes pensent que la rédemption dépend de notre foi en la Croix puisque Jésus y est mort pour nous. Si vous ne croyez qu’en la crucifixion sans connaître la vérité de la transmission des péchés, aucune foi ne vous amènera à la rédemption complète.

Dieu a donc envoyé Jean-Baptiste pour faire savoir au monde comment la rédemption s’accomplirait et comment Jésus enlèverait tous les péchés du monde. C’est uniquement en connaissant la vérité que nous pouvons comprendre que Jésus est le Fils de Dieu qui a pris tous nos péchés sur Lui.

Jean-Baptiste nous parle de la vérité de la rédemption. Il nous dit comment il est venu pour attester de la divinité de Jésus ; comment les gens ne L’ont pas accepté lorsque la Lumière est descendue sur le monde. Il a aussi attesté, dans Jean 1, qu’il était celui qui avait préparé l’évangile de la rédemption en baptisant Jésus-Christ.

Si nous n’avions pas le témoignage de la rédemption de Jean-Baptiste, comment pourrions-nous croire en Jésus? Nous n’avons jamais vu Jésus, et comme nous sommes de cultures et de religions différentes, comment serait-il possible de croire en Jéhovah?

Avec toutes ces religions dans le monde, comment pourrions-nous connaître Jésus-Christ? Comment pourrions-nous savoir que Jésus était le Fils de Dieu et qu’il nous a rachetés en prenant tous les péchés du monde à Son compte?

Nous devons donc consulter l’Ancien Testament pour découvrir, dès le début, des paroles de rédemption et considérer que Jésus est notre Sauveur.

Nous devons avoir une connaissance correcte afin de croire de façon correcte. On ne peut rien faire sans connaissance. Pour croire en Jésus et être sauvés, nous devons connaître l’évangile de la rédemption dont Jean-Baptiste a attesté ainsi que le rôle qu’il y a joué. Pour avoir une foi accomplie en Jésus Christ, nous devons connaître la vérité de la rédemption.

Alors, comme Jésus a dit : “Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.” Vous devez connaître la vérité de la rédemption de Jésus.



LES PREUVES DE LA BIBLE

Par quel point les quatre
évangiles commencent-ils?
Par l’avènement de Jean-Baptiste

Partons à la recherche des preuves de la rédemption dans la Bible. Voyons ce que les quatre évangiles disent de Jean-Baptiste, qui il était, et pourquoi il était appelé “le représentant de l’humanité” ou “le dernier souverain sacrificateur.” Comment tous les péchés du monde ont été transmis à Jésus par son intermédiaire, et si Jésus a pris tous les péchés à Son compte ou non.

Les évangiles commencent tous les quatre avec Jean-Baptiste. Jean 1:6 nous relate le facteur le plus important de l’évangile. Il nous explique qui a accompli la tâche du transfert de tous les péchés du monde sur Jésus. “Il y eut un homme envoyé de Dieu ; son nom était Jean. Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui” (Jean 1:6-7).

Il est dit : “afin que tous crussent par lui,” et qu’il est venu pour “rendre témoignage à la lumière.” La lumière est Jésus-Christ. Cela signifie que Jean est venu pour rendre témoignage à Jésus afin que tous puissent croire en Lui. Maintenant, étudions Matthieu plus précisément.

Matthieu 3:13-17 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!” Mais Jésus lui répondit : Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.””


Pourquoi devons-nous comprendre
L’ascendance de Jean?
Parce que la Bible nous dit que Jean
est le souverain sacrificateur
de toute l’humanité.

Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Dans Luc 1:7-8, Jésus-Christ accomplit la rédemption de tous les péchés en se faisant baptiser par Jean.

Examinons Luc 1:1-14 : “Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et serviteurs de la Parole, j’ai décidé, moi aussi, après m’être informé exactement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi l’exposé suivi, excellent Théophile, pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus. Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia, et il avait pour femme une descendante d’Aaron, dont le nom était Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce que Élisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge. Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classe, qu’il fut, suivant la coutume sacerdotale, désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l’encens. Et toute la multitude du peuple était en prière, dehors, à l’heure de l’encens. Alors lui apparut l’Ange du Seigneur, debout à droite de l’autel de l’encens. A cette vue, Zacharie fut troublé et la crainte fondit sur lui. Mais l’ange lui dit : “Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée ; ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jean. Tu auras joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.”

Luc nous apprend en détails l’ascendance de Jean. Luc, l’apôtre de Jésus, explique l’ascendance de Jean depuis le commencement. Luc a enseigné l’évangile à un homme nommé Théophile, qui avait une culture différente et ne connaissait rien du Seigneur.

Alors, pour lui apprendre qui était Jésus, le Sauveur des pécheurs, Luc pensa qu’il devait lui expliquer l’ascendance de Jean-Baptiste en détails.

Dans Luc 1:5-9, il est dit : “Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia, et il avait pour femme une descendante d’Aaron, dont le nom était Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce que Élisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge. Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classe, qu’il fut, suivant la coutume sacerdotale, désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l’encens. Et toute la multitude du peuple était en prière, dehors, à l’heure de l’encens.”

Puis, un incident est survenu alors que Zacharie servait Dieu suivant la coutume de la prêtrise. Et Luc a attesté clairement que Zacharie était le descendant d’Aaron. Alors, à quelle classe Zacharie appartient-il? Il s’agit d’un sujet très important.

Il explique : “Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classes ...”. Nous savons que Luc connaissait si bien Zacharie puisqu’il expliquait l’évangile de la rédemption d’après Zacharie et Élisabeth.

Comme nous sommes également des Gentils et que nous appartenons à des races différentes, nous ne pouvons pas comprendre le salut de Jésus si cela ne nous est pas expliqué en détails, point par point. Examinons ces détails. Jean-Baptiste est né de Zacharie et de sa femme Élisabeth, qui était l’une des filles d’Aaron. Maintenant, examinons l’ascendance de Zacharie et de Jean.



L’ASCENDANCE DE JEAN-BAPTISTE

De qui Jean-Baptiste était-il
le descendant?
D’Aaron, le souverain
sacrificateur.

Pour comprendre l’ascendance de Jean-Baptiste, nous devons lire l’Ancien Testament, 1 Chroniques 24:1-19:“Classes des fils d’Aaron : fils d’Aaron : Nadab, Abihu, Éléazar et Itamar. Nadab et Abihu moururent en présence de leur père sans laisser de fils et c’est Éléazar et Itamar qui devinrent prêtres. David les répartit en classes, ainsi que Sadoq, l’un des fils d’Éléazar, et Ahimélek, l’un des fils d’Itamar, et les recensa selon leurs services. Les fils d’Éléazar se trouvèrent avoir plus de chefs de preux que les fils d’Itamar ; on forma seize classes avec les chefs de famille des fils d’Éléazar et huit avec les chefs de famille des fils d’Itamar. On les répartit au sort, les uns comme les autres ; il y eut des officiers consacrés, des officiers de Dieu, parmi les fils d’Éléazar, comme parmi les fils d’Itamar. L’un des lévites, le scribe Shemaya, fils de Netanéel, les inscrivit en présence du roi, des officiers, du prêtre Sadoq, d’Ahimélek fils d’Ébyatar, des chefs de familles sacerdotales et lévitiques ; on tirait une fois au sort pour chaque famille des fils d’Éléazar, toutes les deux fois pour les fils d’Itamar. Yehoyarib fut le premier sur qui tomba le sort, Yedaya le second, Harim le troisième, Séorim le quatrième, Malkiyya le cinquième, Miyyamîn le sixième, Haqqoç le septième, Abiyya le huitième, Yéshua le neuvième, Shekanyahu le dixième, Élyashib le onzième, Yaqim le douzième, Huppa le treizième, Ishbaal le quatorzième, Bilga le quinzième, Immér le seizième, Hézir le dix-septième, Happiçèç le dix-huitième, Petahya le dix-neuvième, Yehèzqel le vingtième, Yakîn le vingt et unième, Gamul le vingt-deuxième, Delayahu le vingt-troisième, Maazyahu le vingt-quatrième. Tels sont ceux qui furent recensés selon leur service, pour entrer dans le Temple de Yahvé, conformément à leur règle, règle transmise par Aaron, leur père, comme le lui avait prescrit Yahvé, Dieu d’Israël.”

Lisons une nouvelle une fois le verset 10 : “Haqqoç le septième, Abiyya le huitième”. Ici, David tire au sort la part de chaque fils d’Aaron pour que le sacrifice soit offert dans l’ordre (Comme vous le savez, Aaron était le grand frère de Moïse. Dieu a ordonné Moïse comme Son représentant, et Aaron en tant que souverain sacrificateur du saint tabernacle devant le peuple d’Israël.)

Les autres Lévites étaient placés sous la direction des prêtres, et Aaron et son fils avaient la charge de tous les sacrifices devant Dieu. Après le tirage au sort de David, les prêtres, descendants d’Aaron, devaient tirer au sort à chaque fois et cela engendrait beaucoup de confusion.

Alors, David a changé le système, inscrivant chaque classe dans l’ordre. Il y avait 24 classes dans l’ordre originaire des petits-fils d’Aaron, et le huitième était Abiya. Il est dit : “Il y a eu un sacrificateur, du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.” Zacharie était donc un sacrificateur de la classe d’Abiya, et ils étaient eux-mêmes les descendants d’Aaron, le souverain sacrificateur. Zacharie était un sacrificateur de la classe d’Abiya, qui était le père de Jean-Baptiste. Nous savons par la Bible qu’ils se mariaient entre eux.

Comme vous le savez, Jacob a épousé la fille de son oncle du côté maternel. Cette explication d’ascendance a une grande importance. Il est dit : “un sacrificateur du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.”

 Il est donc définitivement le descendant d’Aaron. Qui donc? Zacharie, le père de Jean-Baptiste. Il s’agit d’un facteur important dans l’explication de la rédemption de Jésus, du ministère de Jean-Baptiste, et du transfert des péchés du monde sur Jésus.



SEULS LES FILS D’AARON PEUVENT ÊTRE NOMMÉS SOUVERAIN SACRIFICATEURS

Qui peut être nommé souverain
sacrificateur au temps de l’Ancien
Testament?
Aaron et ses descendants

Dans quel passage de la Bible est-il spécifié que les fils d’Aaron devaient être nommés souverains sacrificateurs?

Examinons Nombres 20:22-29 : “Ils partirent de Cadès, et les Israélites, toute la communauté, arrivèrent à Hor-la-Montagne. Yahvé parla à Moïse et à Aaron, à Hor-la-Montagne, sur la frontière du pays d’Édom. Il dit : “Qu’Aaron soit réuni aux siens : car il ne doit pas entrer dans le pays que je donne aux Israélites, puisque vous avez été rebelles à ma voix, aux eaux de Meriba. Prends Aaron et Éléazar, son fils, et fais-les monter sur la montagne de Hor. Tu ôteras alors à Aaron ses vêtements, pour en revêtir Éléazar, son fils, et Aaron sera réuni aux siens : c’est là qu’il doit mourir.” Moïse fit ce que Yahvé avait ordonné. Sous les yeux de toute la communauté, ils montèrent sur la montagne de Hor. Moïse ôta à Aaron ses vêtements pour en revêtir Éléazar, son fils ; et Aaron mourut là, au sommet de la montagne. Puis Moïse et Éléazar redescendirent de la montagne. Toute la communauté vit qu’Aaron avait expiré, et toute la maison d’Israël pleura Aaron pendant trente jours.”

Dans l’Exode, la Loi de Dieu est rapportée, disant que les fils du souverain sacrificateur doivent assumer la prêtrise, comme leur père le faisait quand il en avait l’âge.

Dans l’Exode 28:1-5 : “Quant à toi, fais approcher de toi Aaron ton frère et ses fils, d’entre les Israélites, pour qu’il exerce mon sacerdoce : Aaron, Nadab et Abihu, Éléazar et Itamar, fils d’Aaron. Tu feras pour Aaron ton frère des vêtements sacrés qui lui feront une glorieuse parure. Tu t’adresseras à tous les hommes habiles que j’ai comblés d’habileté et ils feront les vêtements d’Aaron, pour qu’il soit consacré à l’exercice de mon sacerdoce. Voici les vêtements qu’ils feront : un pectoral, un éphod, un manteau et une tunique brodée, un turban et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés pour ton frère Aaron et pour ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce. Ils prendront l’or, la pourpre violette et écarlate, le cramoisi et le fin lin.”

Dieu a clairement assigné le rite du sacrifice à Aaron, le frère de Moïse. La prêtrise n’était pas ouverte aux autres hommes. Alors, Dieu a demandé à Moïse de consacrer Aaron comme souverain sacrificateur, et de lui faire faire des vêtements appropriés comme Il l’avait Lui-même défini. Nous ne devons pas oublier les paroles de Dieu.

Exode 29:1-9 : “Voici ce que tu leur feras pour les consacrer à mon sacerdoce. Prends un jeune taureau et deux béliers sans défaut, puis des pains sans levain, des gâteaux sans levain pétris à l’huile, des galettes sans levain frottées d’huile que tu auras faites de fleur de farine de froment. Tu les mettras dans une même corbeille et tu les offriras, dans la corbeille, en même temps que le taureau et les deux béliers. “Tu feras approcher Aaron et ses fils de l’entrée de la Tente du Rendez-vous, et tu les laveras avec de l’eau. Tu prendras les vêtements et tu revêtiras Aaron de la tunique, du manteau de l’éphod, de l’éphod, du pectoral, et tu lui fixeras l’écharpe de l’éphod. Tu placeras le turban sur sa tête, et tu y mettras le signe de la sainte consécration. Tu prendras l’huile d’onction, tu en répandras sur sa tête et tu l’oindras. Tu feras alors approcher ses fils et tu les revêtiras de tuniques. Tu les ceindras d’une ceinture et tu assujettiras leur calotte. Le sacerdoce leur appartiendra alors par un décret perpétuel. Tu investiras Aaron et ses fils.”

Tu ceindras Aaron et ses fils d’une écharpe, et tu leur attacheras des bandeaux... Le sacerdoce leur appartiendra grâce à une prescription perpétuelle. Tu investiras donc Aaron et ses fils. Dieu a spécifié que seuls Aaron et ses fils pouvaient être consacrés pour exercer le sacerdoce de façon perpétuelle. Il a dit mot pour mot : “par une prescription perpétuelle”. . Cela signifie même après la venue de Jésus au monde.

C’est pour cela que Luc a soigneusement expliqué que Zacharie était un descendant d’Aaron, le souverain sacrificateur. Alors que Zacharie était dans l’exercice de ses fonctions, devant Dieu, dans le temple du Seigneur, un ange est apparu et lui a dit que sa prière avait été exaucée, que sa femme Élisabeth enfanterait un fils.

Zacharie ne le croyant pas, dit : “À quoi reconnaîtrai-je cela? Ma femme est d’un âge avancé.” Parce qu’il doutait, Dieu le rendit muet un instant pour prouver que Ses paroles étaient vraies.

Au temps annoncé, sa femme tomba enceinte et un peu plus tard, Marie, la vierge, était également enceinte. Les deux situations étaient l’œuvre de Dieu afin de préparer notre salut. Pour sauver l’humanité corrompue, Il devait envoyer Son serviteur Jean et faire naître Son Fils unique dans le monde.

Puis Il dut faire baptiser Son Fils par Jean-Baptiste, pour qu’il lui transfère tous les péchés du monde, afin que ceux qui croient en Lui puissent être sauvés.



LA PROVIDENCE SPÉCIALE DE DIEU!

Grâce à qui Dieu a-t-il préparé
le travail de la rédemption
avant Jésus?
Grâce à Jean-Baptiste

Le sauveur de l’humanité, Jésus-Christ, est né du corps de la vierge Marie. Marie était la fiancée de Joseph qui était descendant de Juda. Jésus devait naître descendant de Juda pour accomplir le pacte de Dieu, comme Jean-Baptiste devait naître dans la maison du souverain sacrificateur, Aaron.

Dieu les a conçus tous les deux pour les faire naître dans le monde, Jean avant Jésus. Jean est né, il pouvait donc baptiser Jésus et transférer sur Lui tous les péchés du monde. Le descendant du souverain sacrificateur devait offrir le sacrifice de l’expiation afin d’accomplir le pacte de Dieu décrit dans l’Ancien Testament, et pour que l’évangile de la rédemption de Jésus puisse être cru et correctement respecté.

Dans l’Exode, Dieu donne à Israël Sa loi et le pacte ; la Loi de Dieu et la Loi pour l’exercice du ministère sacrificiel dans le tabernacle, les vêtements des prêtres, les détails des sacrifices et la succession de la prêtrise par les fils de prêtres. Dieu a nommé Aaron et ses descendants souverains sacrificateurs à perpétuité.

Tous les descendants d’Aaron peuvent donc offrir le sacrifice et les souverains sacrificateurs ne peuvent être issus que de la maison d’Aaron. Que pensez-vous de cela?

Cependant, parmi les descendants d’Aaron, Dieu a choisi un prêtre, nommé Zacharie, et sa femme Élisabeth. Il a dit : “Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route” Quand Dieu dit à Zacharie qu’Il allait rendre Élisabeth féconde, et que l’enfant se nommerait Jean, Zacharie fut tellement étonné qu’il devint muet à Son commandement et jusqu’à ce que le fils soit né et porte ce nom.

Un fils est vraiment né chez lui. Quand est venu le moment de nommer le bébé selon la coutume d’Israël, le fils devait porter le nom de son père.

“Quant à Élisabeth, le temps fut accompli où elle devait enfanter, et elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses proches apprirent que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde à son égard, et ils s’en réjouissaient avec elle. Et il advint, le huitième jour, qu’ils vinrent pour circoncire l’enfant. On voulait l’appeler Zacharie, du nom de son père ; mais, prenant la parole, sa mère dit : “Non, il s’appellera Jean.” Et on lui dit : “Il n’y a personne de ta parenté qui porte ce nom!” Et l’on demandait par signes au père comment il voulait qu’on l’appelât. Celui-ci demanda une tablette et écrivit : “Jean est son nom” ; et ils en furent tous étonnés. A l’instant même, sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu. La crainte s’empara de tous leurs voisins, et dans la montagne de Judée tout entière on racontait toutes ces choses. Tous ceux qui en entendirent parler les mirent dans leur cœur, en disant : “Que sera donc cet enfant?” Et, de fait, la main du Seigneur était avec lui” (Luc 1:57-66).

Zacharie était muet à cette époque. Au moment où on devait donner un nom au bébé, les parents ont suggéré que le bébé soit appelé Zacharie. Mais sa mère insistait pour qu’on l’appelle Jean. À cela, les autres membres de la famille répliquaient qu’il n’y avait jamais eu personne ayant ce nom et que le bébé devait s’appeler comme son père.

Comme Élisabeth continuait d’insister à propos de ce nom, les membres de la famille allèrent chez Zacharie et demandèrent quel devait être le nom du bébé. Zacharie, qui ne pouvait pas parler, demanda une tablette et écrivit : “Jean.” Tous les parents furent étonnés par le choix insolite de ce nom.

Mais aussitôt après l’avoir nommé ainsi, la bouche de Zacharie s’est ouverte. Il a adoré Dieu, a été rempli d’Esprit saint et a prophétisé.

Luc raconte la naissance de Jean-Baptiste dans la maison de Zacharie : “Il y eut un souverain sacrificateur, du nom de Zacharie, de la classe d’Abiya.” D’une providence spéciale de Dieu, Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité, est né de Zacharie, le descendant d’Aaron.

Et par l’intermédiaire de Jean-Baptiste et de Jésus-Christ, Dieu a accompli le salut de l’humanité. Nous sommes sauvés de tous nos péchés en croyant à l’œuvre de la rédemption réalisée par Jean et Jésus-Christ.



LE BAPTÊME DE JÉSUS

Pourquoi Jésus a-t-il été
baptisé par Jean?
Pour enlever tous les
péchés de monde

Jean-Baptiste avait affirmé que Jésus était le Fils de Dieu et qu’Il effacerait tous nos péchés. C’était Jean-Baptiste le serviteur de Dieu qui avait attesté de notre salut. Cela ne veut pas dire que Dieu ne nous dit pas Lui-même qu’Il est notre Sauveur. Dieu œuvre en utilisant Ses serviteurs de l’église, et par la bouche de tous ceux qui ont été sauvés.

Dieu a dit : “ ...parlez au cœur de Jérusalem et criez-lui que son service est accompli, que sa faute est expiée, qu’elle a reçu de la main de Yahvé double punition pour tous ses péchés.” Une voix crie : “Dans le désert, frayez le chemin de Yahvé; dans la steppe, aplanissez une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit comblée, toute montagne et toute colline abaissées, que les lieux accidentés se changent en plaine et les escarpements en large vallée; alors la gloire de Yahvé se révélera et toute chair, d’un coup, la verra, car la bouche de Yahvé a parlé.” Une voix dit : “Crie”, et je dis : “Que crierai-je?” - “Toute chair est de l’herbe et toute sa grâce est comme la fleur des champs. L’herbe se dessèche, la fleur se fane, quand le souffle de Yahvé passe sur elles; oui, le peuple, c’est de l’herbe - l’herbe se dessèche, la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu subsiste à jamais””(Isaïe 40:2, 8).

“Désormais, tu n’es plus pécheur, J’ai racheté tous tes péchés et le combat est terminé.” C’est la voix de l’évangile de la rédemption qui continue de nous parler. C’est ce qu’on appelle l’évangile préparé.

Quand nous comprenons l’œuvre de Jean-baptiste, nous pouvons être libérés de nos péchés.

Les quatre évangiles nous parlent de Jean-Baptiste, et le dernier prophète de l’Ancien Testament fait également référence à Jean-Baptiste, le serviteur de Dieu. Le Nouveau Testament commence par la naissance de Jean-Baptiste et le transfert des péchés par son intermédiaire.

Pourquoi l’appelons-nous Jean-Baptiste? Parce qu’il a baptisé Jésus. Quel sens a le baptême? Cela signifie : “faire passer, être immergé, être lavé”, c’est synonyme de “l’imposition des mains” de l’Ancien Testament.

Dans l’Ancien Testament, quand un homme avait péché, il transférait ses péchés sur la tête de l’offrande, le sacrifice sans défaut, en y posant ses mains, et le sacrifice mourait avec ses péchés. “L’imposition des mains,” a pour signification : “faire passer”. “L’imposition des mains” et le baptême sont donc la même chose bien que portant un nom différent.

Alors, quelle est la signification du baptême de Jésus? Son baptême était la seule manière de pratiquer l’expiation dans l’ordination de Dieu.

Dans l’Ancien Testament, les pécheurs devaient poser leurs mains sur la tête du sacrifice afin de transférer leurs péchés sur la tête du sacrifice. Ils devaient ensuite l’égorger et le sacrificateur apportait le sang pour le jeter sur les cornes de l’autel de l’offrande brûlante. C’était la manière d’expier les péchés journaliers.

Et comment cela se passait-il pour les péchés de l’année?

Aaron, le souverain sacrificateur, offrait le sacrifice pour tout le peuple d’Israël. Étant donné que Jean-Baptiste était de la maison d’Aaron, il lui revenait d’être un souverain sacrificateur, et Dieu l’a prédestiné à être le dernier souverain sacrificateur selon sa promesse de la rédemption.

Jean-Baptiste était le représentant de toute l’humanité et le dernier souverain sacrificateur de toute l’humanité car l’Ancien Testament s’est terminé avec la naissance de Jésus. Qui d’autre que Jean-Baptiste aurait pu transférer tous les péchés du monde sur Jésus dans le Nouveau Testament, exactement comme Aaron avait expié les péchés de son peuple dans l’Ancien Testament? En tant que dernier sacrificateur de l’Ancien Testament et en tant que représentant de l’humanité, Jean-Baptiste a transféré tous les péchés du monde sur Jésus en Le baptisant.

Puisque Jean a transféré tous les péchés sur Jésus, nous pouvons être rachetés en croyant à l’évangile d’eau et d’Esprit. Jésus est devenu l’Agneau qui sauve tous les pécheurs, ainsi, il pouvait accomplir l’œuvre de rédemption telle que Dieu l’avait projetée. Jésus nous a dit que Jean-Baptiste était le dernier prophète, le souverain sacrificateur qui Lui a transmis tous les péchés du monde.

Pourquoi Jésus ne l’a-t-il pas fait Lui-même? Pourquoi avait-il besoin de Jean-Baptiste? Ce n’est pas sans raison que Jean-Baptiste est venu six mois avant Jésus. C’était pour accomplir la loi de l’Ancien Testament, pour accomplir à la lettre l’Ancien Testament.

Jésus est né de la vierge Marie, et Jean-Baptiste d’une vieille femme nommée Élisabeth.

C’est l’œuvre de Dieu, et Il a accompli le projet selon lequel ils sauveraient tous les pécheurs. Pour nous sauver du combat contre le péché, et de toutes les souffrances de l’humanité coupable, Il a envoyé Son serviteur, Jean, et son propre Fils, Jésus. Jean-Baptiste était envoyé en tant que représentant de l’homme. Il était le dernier souverain sacrificateur.



LE PLUS GRAND HOMME NÉ D’UNE FEMME.

Qui était le plus grand
homme sur la terre?
Jean-Baptiste

Examinons Matthieu 11:7-14 : “Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira. Quel est d’entre vous l’homme auquel son fils demandera du pain, et qui lui remettra une pierre? ou encore, s’il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l’en prient! “Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux : voilà la Loi et les Prophètes.” “Entrez par la porte étroite. Large, en effet, et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s’y engagent ; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent...””

Les gens allaient dans le désert voir Jean-baptiste, qui criait : “Repentez-vous, race de vipère!” Et Jésus disait : “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans la maison des rois.”

Jésus Lui-même attestait de la grandeur de Jean. “Qui êtes vous allés voir? Un barbare vêtu de poils de chameau qui crie de toutes ses forces? Il devrait être vêtu de poils de chameau. Qui êtes-vous allé voir? Un homme habillé de vêtements somptueux? Ceux qui s’habillent de vêtements somptueux sont dans la maison du roi. Mais il est plus grand que le roi.” Ainsi en a attesté Jésus. “Mais ceux qui portent des vêtements somptueux sont dans les maisons des rois. Qui êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète.”

Dans les temps anciens, les prophètes étaient plus importants que les rois. Comprenez-vous? Jean-Baptiste était plus important que tous les prophètes de l’Ancien Testament. En effet, Jean, le dernier souverain sacrificateur et le représentant de l’homme, était plus important qu’Aaron, le premier souverain sacrificateur.Jésus Lui-même a rendu témoignage à Jean.

Qui est le représentant de l’homme? À part Jésus Christ Lui-même, quel est le plus grand homme sur la terre? Jean-Baptiste. “Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète. Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route.”

Jean-Baptiste affirmait que le combat contre le péché était terminé. “Voici l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Jean-Baptiste a attesté le fait que Jésus ait enlevé le péché du monde.

Dans Matthieu 11:11 : “En vérité je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n’en a pas surgi de plus grand que Jean le Baptiste.” Existe-t-il quelqu’un de plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes?

Que veut dire “nés de femmes?” Cela signifie : tous les hommes. À l’exception d’Adam, tous les hommes sont nés de femmes. Oui, et parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’est surgi aucun plus grand que Jean-Baptiste. Par conséquent, Jean-Baptiste était le souverain sacrificateur, le prophète, et notre représentant.

Dans l’Ancien Testament, Aaron et ses fils étaient ordonnés par Dieu pour servir à perpétuité. Tous les péchés devaient être lavés par Aaron et ses fils. Dieu l’avait ordonné ainsi.

Si quelqu’un d’autre parmi les Lévites s’était introduit et avait osé franchir la porte, il serait certainement mort. Tout ce qu’ils pouvaient faire était de ramasser le bois pour le feu de l’autel, de dépouiller les animaux, d’en laver les intestins, et de séparer les graisses. S’ils étaient assez présomptueux pour s’essayer au travail des prêtres, ils devaient mourir. C’était la Loi de Dieu. Ils ne pouvaient pas l’outrepasser.

Sur la terre, il ne s’est pas levé de plus grand que Jean-Baptiste. Il était le plus grand parmi les mortels. “Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’a présent le Royaume de Cieux souffre violence, et des violents s’en emparent”.

La rédemption des hommes a été accomplie lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Et ceux qui croient en Jésus peuvent entrer dans le Royaume des Cieux. Ils deviennent justes. Voyons comment le père de Jean a attesté de son fils.



LA DÉPOSITION DE ZACHARIE, LE PÈRE DE JEAN

Que prophétisa Zacharie
sur son fils?
Jean va préparer le chemin du Seigneur
en donnant la connaissance
du salut à son peuple

Lisons Luc 1:67-80 : “Et Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit saint et se mit à prophétiser : “Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et délivré son peuple, et nous a suscité une puissance de salut dans la maison de David, son serviteur, selon qu’il l’avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent. - Ainsi fait-il miséricorde à nos pères, ainsi se souvient-il de son alliance sainte, du serment qu’il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder que, sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions en sainteté et justice devant lui, tout au long de nos jours. Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très haut ; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies, pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés ; grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l’Astre d’en haut, pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix.” Cependant l’enfant grandissait, et son esprit se fortifiait. Et il demeurait dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël.”

Zacharie avait prédit deux choses. Il avait prédit qu’un Roi viendrait pour tout le peuple. Aux versets 68 à 73, il annonce joyeusement que Dieu n’a pas oublié sa promesse et que Jésus, comme promis à Abraham, est né de la vierge Marie pour sauver ses descendants des mains de leurs ennemis.

Ensuite, aux versets 73-74 :“du serment qu’il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder que, sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions”. C’est un rappel de la promesse de Dieu à Abraham et au peuple d’Israël et il a prédit :“Sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions.”

A partir du verset 76, Il prophétise sur son fils : “Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très haut ; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies, pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés ; grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l’Astre d’en haut, pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix.”

Il dit ici : “pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés” Par qui dit-il que la connaissance du salut doit être donnée? Jean-Baptiste, par la parole de Dieu, devait nous donner la connaissance que Jésus est le Fils de Dieu qui a enlevé tous les péchés du monde.

Maintenant, examinons Marc 1 : “Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers, Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. Et s’en allaient vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés” (Marc 1:1-5).

Les gens se sont détournés de l’adoration des idoles des Gentils et se sont fait baptiser par Jean-Baptiste. Cependant, Jean a attesté : “Je vous baptise d’eau pour que vous puissiez retourner vers Dieu. Mais le Fils de Dieu viendra et sera baptisé pour que tous vos péchés soient transférés sur Lui. Si vous croyez, une fois que vous êtes baptisés par moi, tous vos péchés seront transférés sur Lui exactement comme les péchés étaient transmis par l’imposition des mains de l’Ancien Testament.” Jean avait attesté de cela.

Le fait que Jésus ait été baptisé dans le Jourdain signifie qu’Il a été baptisé dans le fleuve de la mort. Quand nous serons morts, nous traverserons le Jourdain. Le Jourdain est le fleuve de la mort.



LE BAPTÊME QUI TRANSFERE NOS PÉCHÉS

À quoi correspond
l’imposition des mains dans
le Nouveau Testament?
Au baptême de Jésus.

Dans Matthieu 3:13-17, on peut lire :“Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi!” Mais Jésus lui répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.””

Jésus est venu au Jourdain et a été baptisé par Jean-Baptiste. “Baptise-Moi.” “Mais c’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!” Le souverain sacrificateur des cieux et celui de la terre se sont rencontrés.

Selon l’épître aux Hébreux, Jésus-Christ est souverain sacrificateur pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédek, Il est sans généalogie. Il n’est ni un descendant d’Aaron, ni d’un autre homme du monde. Il est le Fils de Dieu, notre Créateur. Il est qui Il est. Il n’a donc pas de généalogie. Mais Il a abandonné la gloire des cieux et Il est descendu sur terre pour sauver son peuple.

Il est descendu dans ce monde pour sauver tous les pécheurs qui souffrent de la tromperie de Satan. Et Il a enlevé tous les péchés du monde en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. “Jésus lui répondit : Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. Alors Jean le laissa faire.”

“Laisse faire pour l’instant.” Fais-le! Jésus l’a ordonné au représentant de tous les hommes et a baissé Sa tête. Dans l’Ancien Testament, quand un sacrifice est offert à Dieu, les pécheurs, en même temps que le souverain sacrificateur, posaient leurs mains sur la tête et transféraient les péchés. “poser ses mains sur” signifie “faire passer”.

Jésus est baptisé par Jean-Baptiste. La signification est la même que pour l’imposition des mains de l’Ancien Testament. “Transmettre”, “immerger”, “être lavé” et “sacrifier” sont synonymes. Si l’Ancien Testament est l’ombre, le Nouveau Testament est la réalité.

Quand un pécheur posait ses mains sur l’agneau dans l’Ancien Testament, ses péchés étaient transmis à l’agneau et celui-ci mourait en même temps que les péchés. Si tous les péchés sont transmis à l’agneau, celui qui prend l’agneau est-il sans péché?

Supposons que ce mouchoir soit le péché et ce micro l’agneau. Si je pose mes mains sur ce micro, le péché est allé sur le micro : l’agneau. Dieu Lui-même a décidé qu’il en serait ainsi. “Pose tes mains sur ...” Pour être racheté du péché, chacun devait poser ses mains sur ... Ensuite, ils étaient exempts de péché. Le baptême de Jésus servait à laver, à enterrer et à transférer les péchés sur Lui. C’est exactement ce que cela veut dire.


Que signifie accomplir
toute justice?
C’est laver tous les péchés
en les transférant à Jésus.

Lorsque Jésus a été baptisé pour enlever tous les péchés du monde, ceux-ci ont-ils vraiment été transférés sur Lui? Tous les péchés ont été transmis à Jésus et tout le peuple a été racheté. C’est la même chose que le transfert des péchés sur le sacrifice de l’Ancien Testament. Jésus est venu dans ce monde et au Jourdain, Il a dit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice”.

Il s’est donc fait baptiser. Jésus a dit à Jean qu’il était convenable pour eux d’accomplir toute justice grâce à Son baptême. “Toute justice” signifie “de façon claire et juste.” “Car c’est ainsi” qu’il était convenable, pour eux, d’accomplir toute justice. Cela veut dire qu’il est juste pour Jean de baptiser Jésus, et pour Jésus d’être baptisé par Jean afin que tous les péchés soient transférés sur Lui.

Dieu a admis la rédemption sur la base du baptême de Jésus, Son sacrifice, et notre foi. “Tous les hommes souffrent de péché et sont torturés par le mal à cause de leurs péchés. Donc, pour qu’ils soient sauvés et aillent au paradis, toi, en tant que représentant de l’homme et descendant d’Aaron, tu dois me baptiser pour tout ce monde-là. Je dois être baptisé par toi. Alors, l’œuvre de la rédemption sera accomplie.”

“Je comprends.”

Ainsi, Jean a baptisé Jésus. Il a posé sa main sur la tête de Jésus et a transféré tous les péchés du monde sur Lui. Jésus est le Sauveur, qui a lavé tous nos péchés. Nous sommes sauvés en croyant en sa rédemption. Y croyez-vous?

Après Son baptême, première œuvre de Jésus dans Son ministère public au Jourdain, donné des mains du représentant de tous les hommes, Il voyagea en prêchant l’évangile pendant trois années et demie avec tous les péchés du monde sur la tête.

Il avait dit à la femme surprise en flagrant délit d’adultère : “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Il ne pouvait la condamner car Il avait pris tous ses péchés à Son compte et devait mourir sur la Croix pour eux. Alors qu’Il priait dans un lieu appelé Gethsémané, Il pria trois fois Son Père d’éloigner la coupe de Lui mais très vite abandonna et dit : “Non pas comme je veux, mais comme tu veux.”



“VOICI L’AGNEAU DE DIEU, QUI ÔTE LE PÉCHÉ DU MONDE.”

Combien de péchés Jésus
a t-il enlevé?
Tous les péchés du monde.

Dans Jean 1:29 : “Le lendemain, il voit Jésus venir vers lui et dit : Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.” Jean-Baptiste a baptisé Jésus. Le lendemain Jésus vint à lui et il dit aux gens : “Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.” C’était son témoignage.

Le Fils de Dieu est venu en ce monde et a enlevé tous les péchés. Jean-Baptiste a une nouvelle fois apporté son témoignage dans Jean 1:35-36 : “Le lendemain, Jean se tenait là, de nouveau, avec deux de ses disciples. Regardant Jésus qui passait, il dit : Voici l’Agneau de Dieu.”

L’Agneau de Dieu signifie qu’Il représente la totalité du sacrifice de l’Ancien Testament, mort pour les péchés d’Israël. Pour vous et moi, le Fils de Dieu, notre Créateur, est venu en ce monde et a enlevé tous nos péchés ; tous les péchés, depuis la création du monde jusqu’au dernier jour, du péché originel à nos iniquités ; de notre insuffisance à nos fautes. Il nous a tous rachetés par Son baptême et Son sang sur la Croix.

Jésus a pris tous nos péchés et nous a donné la rédemption. L’avez-vous compris? - “L’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.”

En quelle année sommes-nous? A peu près en l’an 2000. Cela signifie qu’environ 2000 années se sont écoulées depuis qu’Il est venu dans ce monde. En l’an 30 ap. J.C., Jésus a enlevé tous les péchés du monde. On dit que Jésus est né en l’an 1 ap. J-C Nous appelons les temps qui ont précédés Jésus : Av. J-C. Environ 2000 années se sont donc écoulées depuis la venue au monde de Jésus.

En l’an 30 ap. J-C, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Et le jour suivant, Jean a crié au peuple : “Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.” “Voici ...” Il demandait aux gens de croire en Jésus qui a enlevé tous leurs péchés. Il attestait que Jésus était l’Agneau de Dieu, Celui qui nous a sauvés de tous nos péchés.

Jésus a enlevé tous nos péchés et fait cesser notre combat. Nous sommes désormais sans péchés car le Fils de Dieu les a tous enlevés. Jean-Baptiste a attesté qu’Il avait enlevé tous nos péchés, les vôtres et les miens : “Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui” (Jean 1:7).

Sans le témoignage de Jean, comment pourrions-nous savoir que Jésus avait pris tous nos péchés? La Bible nous dit souvent que Jésus est mort pour nous, mais seul Jean-Baptiste a attesté qu’Il avait pris tous nos péchés.


Quel est le péché
du monde?
Tous les péchés de l’humanité du
commencement à la fin
du monde

Beaucoup ont témoigné à la mort de Jésus, mais seul Jean a témoigné alors qu’Il était en vie. Bien sûr, les disciples de Jésus ont également témoigné de la rédemption de Jésus. Ils ont attesté que Jésus avait pris nos péchés, qu’Il était notre Sauveur.

Jésus a pris le péché du monde. Aujourd’hui, vous n’avez pas encore cent ans, n’est-ce pas? Jésus a pris le péché du monde quand Il avait 30 ans. À présent, regardez ce diagramme.



Supposons que nous soyons 4000 ans avant la venue de Jésus. 2000 ans ne se sont pas encore écoulés depuis Jésus. Nous ne savons pas combien de temps cela va durer, mais il est certain que la fin viendra. Il a dit, “Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin” (Apocalypse 22:13).

Il y aura donc certainement une fin. Nous sommes sur le point indiquant l’année 1999. Jésus Christ a enlevé nos péchés en l’an 30, et il restait trois années avant que Jésus ne meure sur la Croix.

“L’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.” Il a enlevé le péché du monde, vos péchés et mes péchés. Nous sommes assez loin de la naissance de Jésus. Environ 2000 années plus tard. Nous vivons nos vies près de 2000 ans après que Jésus ait ôté le péché du monde. Nous commençons à vivre en ce monde à partir du moment où nous naissons.

Péchons-nous dès notre naissance ou non? Oui, nous péchons. Étudions cela attentivement. Du jour où nous sommes nés à nos dix ans, péchons-nous ou pas? Oui, nous péchons. Alors, ces péchés ont-ils été transférés sur Jésus ou non? Oui, ils l’ont été. Car tous les péchés ont été transférés sur Jésus. Il est notre sauveur. Sinon, comment pourrait-il être notre sauveur? Tous les péchés ont été transférés sur Jésus.

De onze à vingt ans, péchons-nous? Nous péchons par nos cœurs, par nos actes... Nous sommes très doués pour cela. Nous avons appris à ne pas pécher mais nous le faisons très facilement.

Dieu nous dit que ces péchés-là ont été transférés sur Jésus. Il savait comment nous étions, alors Il a enlevé ces péchés-là d’avance.

Combien de temps vivons-nous dans ce monde généralement? Disons, environ soixante-dix années. Si on additionnait les péchés commis pendant ces soixante-dix années, imaginez leur poids! Si on les chargeait sur des camions de huit tonnes, il faudrait probablement plus de cent camions.

Essayez simplement d’imaginer combien de péchés nous allons commettre au cours de notre vie sur terre. Font-ils partie des péchés du monde ou non? Oui, ils en font partie. Nous péchons entre vingt et trente ans, et ce sont également les péchés du monde.



JÉSUS-CHRIST, SAUVEUR DES HOMMES,

Combien de péchés
Jésus a t-il enlevé?
Tous les péchés de nos ancêtres,
tous les nôtres et ceux de nos descendants,
jusqu à la fin du monde.

Jésus nous dit qu’Il a lavé tous ces péchés. Jésus ne pouvait pas se dire à Lui-même : “Baptise-Moi,” aussi Dieu a-t-il envoyé son serviteur, Jean, le représentant Élu de toute l’humanité, précédemment. “On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant”. De Lui-même, par Sa sagesse et sur Son conseil, Il a envoyé le représentant de l’homme précédemment, et Lui, le Fils de Dieu, incarné, est venu et a enlevé tous les péchés du monde en les prenant à son compte. N’est-ce pas un salut merveilleux?

Cela est merveilleux, n’est-ce pas? Ainsi, en une seule fois, simplement en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, Il a effacé tous les péchés de l’humanité et a délivré chacun du péché qui le torturait. Il nous a tous délivrés. Réfléchissez-y. Tous nos péchés de vingt à trente ans, de trente à quarante, de quarante à soixante, à soixante-dix, à cent ans, puis ceux de vos enfants. A-t-il effacé tous nos péchés? Oui. Il est Jésus-Christ, le Sauveur de l’humanité.

Parce que Jean-Baptiste a transféré tous les péchés du monde sur Jésus, et que Dieu en avait décidé ainsi, nous sommes délivrés en croyant en Jésus. Sommes-nous, vous et moi, pécheurs? Tous nos péchés ont-ils été transférés sur Jésus oui ou non? Nous ne sommes plus pécheurs, et nos péchés ont tous été transférés sur Jésus.

Qui ose prétendre qu’il y a des péchés en ce monde? Jésus a enlevé tous les péchés du monde. Il savait que nous allions pécher et a pris également tous les péchés à venir. Certains, parmi nous, n’ont pas encore cinquante ans et certains n’ont pas encore vécu la moitié de leur vie, mais parlons de nous, moi compris, comme si nous allions vivre pour l’éternité.

Beaucoup vivent des vies agitées. Je vais vous expliquer cela. Quelle est la moitié de la durée de vie d’un éphémère? Environ douze heures.

“Mon Dieu! J’ai rencontré un homme, il m’a poursuivi avec un tue-mouches, et j’ai failli être écrasé à mort, et vous savez......” Il n’a vécu que douze heures et ne pouvait s’arrêter de parler. Mais c’était la moitié de sa vie.

À sept ou huit heures du soir, il sera au crépuscule de sa vie, et un peu après, ce sera la mort. Certains survivent vingt heures, d’autres vingt et une, d’autres vivent très longtemps, pendant vingt-quatre heures. Ils parlent de leur longue expérience de la vie, mais que disons-nous en les regardant? Comme nous vivons jusqu’à soixante-dix ou quatre-vingts ans, nous disons : “Ne me fais pas rire!” Leur expérience n’est rien du tout à nos yeux.

Dieu est éternel. Il vit pour l’éternité. Il décide du début et de la fin. Comme Il vit pour toujours, Il vit dans le cadre éternel du temps. Il nous regarde dans Son éternité.

Un jour, Il a enlevé tous les péchés du monde, est mort sur la Croix, et a dit : “Tout est achevé.” Il est ressuscité trois jours plus tard et Il est monté au paradis. Il est désormais retourné dans l’éternité. Désormais, Il regarde chacun de nous d’en haut.

Quelqu’un dit : “Mon cher, j’ai trop péché. Même si je n’ai vécu que vingt ans, j’ai trop péché.” “J’ai vécu trente ans et j’ai trop péché. Vraiment, j’en ai trop fait. Comment pourrais-je être pardonné?”

Mais notre Seigneur dans Son éternité dira : “Ne Me fais pas rire! J’ai racheté tous tes péchés, et ceux de tes ancêtres avant que tu sois né, mais également les péchés de tes descendances futures qui vivront après ta mort.” Il vous le dit dans un cadre éternel du temps. Le croyez-vous? Croyez-le. Et recevez le don du salut qui vous est donné librement puis entrez dans le Royaume des Cieux.

Ne croyez pas en vos pensées, mais croyez les paroles de Dieu. “Car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Toute justice est déjà accomplie par l’Agneau de Dieu qui a effacé tous les péchés du monde. Jésus a ôté tous les péchés du monde.

Est-ce vrai ou non? Cela est vrai.


Qu’a dit Jésus à la fin
sur la Croix?
Tout est achevé

Jésus-Christ qui a ôté tous les péchés du monde, a été condamné à mort au prétoire de Ponce Pilate, et a été crucifié.“Et il sortit, portant sa croix, et vint au lieu dit du Crâne - ce qui se dit en hébreu Golgotha - où ils le crucifièrent et avec lui deux autres : un de chaque côté et, au milieu, Jésus. Pilate rédigea aussi un écriteau et le fit placer sur la croix. Il y était écrit : “Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs”. Cet écriteau, beaucoup de Juifs le lurent, car le lieu où Jésus fut mis en croix était proche de la ville, et c’était écrit en hébreu, en latin et en grec”(Jean 19:17-20).

Voyons ce qui est arrivé après qu’Il ait été crucifié.“Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l’Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit : “J’ai soif.” Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d’une branche d’hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : “C’est achevé” et, inclinant la tête, il remit l’esprit” (Jean 19:28-30). Après avoir pris le vinaigre, Il dit : “Tout est achevé!”, baissa Sa tête et rendit l’Esprit. Il était mort.Jésus est ressuscité trois jours plus tard et Il est monté aux cieux.

Lisons Hébreux 10:1-9 : “N’ayant, en effet, que l’ombre des biens à venir, non la substance même des réalités, la Loi est absolument impuissante, avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l’on offre perpétuellement d’année en année, à rendre parfaits ceux qui s’approchent de Dieu. Autrement, n’aurait-on pas cessé de les offrir puisque les officiants de ce culte, purifiés une fois pour toutes, n’auraient plus conscience d’aucun péché? Bien au contraire, par ces sacrifices eux-mêmes, on rappelle chaque année le souvenir des péchés. En effet, du sang de taureaux et de boucs est impuissant à enlever des péchés. C’est pourquoi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni oblation ; mais tu m’as façonné un corps. Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour les péchés. Alors j’ai dit : Voici, je viens, car c’est de moi qu’il est question dans le rouleau du livre, pour faire, ô Dieu, ta volonté. Il commence par dire : Sacrifices, oblations, holocaustes, sacrifices pour les péchés, tu ne les as pas voulus ni agréés - et cependant ils sont offerts d’après la Loi -, alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second.”



LA RÉDEMPTION ÉTERNELLE

Comment résoudre le problème
des péchés quotidiens dès lors
que l’on croit en Jésus?
En confirmant que Jésus a déjà
effacé tous les péchés par
Son baptême.

La Loi est l’ombre des biens à venir. Le sacrifice de l’Ancien Testament, du mouton et du bouc, nous fait comprendre que Jésus-Christ viendra et enlèvera nos péchés de la même manière afin d’effacer ces derniers.

Les personnes de l’Ancien Testament, David, Abraham, et les autres connaissaient et croyaient en la signification du rite sacrificiel. Cela annonçait que le Messie, le Christ (Jésus veut dire Sauveur) viendrait un jour et laverait tous leurs péchés. Ils croyaient en leur rédemption et au fait qu’ils seraient sauvés par leur foi.

La Loi était une ombre des biens qui allaient arriver. Les offrandes sacrificielles pour les péchés quotidiens et annuels ne pouvaient nous racheter complètement. Alors, Celui qui est accompli et éternel, Celui qui est sans défaut, le fils de Dieu, devait venir sur terre.

Il a dit qu’Il devait venir pour accomplir la volonté de Son Père comme en témoigne le livre écrit de Sa main : “Alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second.” Nous sommes rachetés de nos péchés parce que Jésus-Christ enlève nos péchés comme c’est écrit dans l’Ancien Testament, et parce que nous croyons en Lui.

Lisons Hébreux 10:10 : “Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.” Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. Sommes-nous sanctifiés ou non?  Nous le sommes. Que cela signifie-t-il? Dieu le Père a envoyé Son Fils et Lui a transmis tous nos péchés par le baptême puis il L’a jugé une fois pour toutes sur la Croix. Ainsi, Il a délivré tous ceux qui souffraient du péché. C’était la Volonté de Dieu.

Pour nous délivrer, Jésus s’est offert Lui-même une fois pour toutes, nous pouvons donc être sanctifiés. Nous avons été sanctifiés. Jésus s’est sacrifié pour nous et Il est mort pour nous (à notre place) c’est pourquoi nous n’avons pas besoin d’être jugés.

Le sacrifice de l’Ancien Testament était offert tous les jours car les nouveaux péchés avaient besoin de nouvelles offrandes pour être lavés.

Dans Jean 13, on trouve une histoire où Jésus lave les pieds de Pierre. Il a lavé les pieds de Pierre pour lui prouver qu’il va pécher dans le futur et pour lui faire comprendre qu’Il a déjà été racheté ainsi de tous ses péchés. Jésus savait que Pierre allait pécher de nouveau, donc Il a versé l’eau dans la cuvette et a lavé ses pieds.

Pierre a voulu refuser, mais Jésus a dit : “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; mais par la suite tu comprendras.” Ce qui veut dire  : “Tu pécheras de nouveau après ça, tu Me renieras et pécheras à nouveau après mon Ascension, donc Je lave tes pieds pour mettre en garde Satan de ne pas te tenter car J’ai déjà pris tous tes péchés futurs.

Pensez-vous qu’Il ait lavé les pieds de Pierre pour nous dire que nous devons nous repentir tous les jours? Non, Si nous devions nous repentir tous les jours pour être rachetés, Jésus n’aurait pas enlevé tous nos péchés une fois pour toutes.

Or, Jésus a dit qu’il nous a sanctifiés une fois pour toutes. Si nous nous repentons tous les jours, nous devons retourner à l’Ancien Testament. Alors qui peut devenir juste? Qui peut être totalement racheté? En croyant en Dieu, qui peut vivre sans péché?

Qui peut être sanctifié par la repentance? Nous péchons sans cesse, alors comment être pardonnés pour tous ces  péchés? Comment se repentir tous les jours? Nous avons tendance à oublier les péchés du matin à la fin de la journée, et les péchés du soir le lendemain matin. Il nous est impossible de nous repentir de tous nos péchés.

C’est pour cette raison que Jésus a été baptisé et s’est offert Lui-même sur la Croix, afin que nous puissions être sanctifiés tous ensemble. Le comprenez-vous? Nous avons tous été rachetés de nos péchés en même temps. Nous ne sommes pas rachetés chaque fois que nous nous repentons.


Y a-t-il encore des péchés
pour lesquels nous devons
nous repentir?
Non.

Nous avons été sauvés en croyant que Jésus avait enlevé tous nos péchés, vos péchés, et les miens.“Tandis que tout prêtre se tient debout chaque jour, officiant et offrant maintes fois les mêmes sacrifices, qui sont absolument impuissants à enlever des péchés, lui au contraire, ayant offert pour les péchés un unique sacrifice, il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient placés comme un escabeau sous ses pieds. Car par une oblation unique il a rendu parfaits pour toujours ceux qu’il sanctifie. Or l’Esprit saint lui aussi nous l’atteste ; car après avoir déclaré : Telle est l’alliance que je contracterai avec eux après ces jours-là, le Seigneur dit : Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les graverai dans leur pensée. Ni de leur péchés, ni de leurs offenses, je ne me souviendrai plus. Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché”(Hébreux 10:11-18).

Que signifie “Là où les péchés sont remis” dans 10:18? Cela veut dire que le péché lui-même, n’importe quel péché, est expié à jamais, sans exception. Dieu les a pardonnés. Le croyez-vous? “Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.”

Résumons. Si Jean-Baptiste n’avait pas posé ses mains sur Jésus, autrement dit, s’il n’avait pas baptisé Jésus, pourrions-nous avoir été rachetés? Nous n’aurions pas pu l’être. Imaginons le contraire. Si Jésus n’avait pas élu Jean-Baptiste en tant que représentant de l’humanité et s’Il n’avait pas pris tous les péchés à Son compte, pourrait-Il avoir lavé nos  péchés? Il ne le pourrait pas.

La loi de Dieu est juste. Cela est loyal. Il ne pouvait se contenter de dire qu’Il était notre Sauveur, qu’Il avait enlevé nos péchés. Il devait également enlever nos péchés physiquement. Pourquoi Jésus est-il venu vers nous, incarné? Parce qu’Il connaissait les péchés des hommes, les péchés des cœurs et de la chair, et pour les effacer, Lui, le Fils de Dieu, devait venir à nous, incarné.

Si Jésus-Christ n’avait pas été baptisé, nos péchés seraient toujours là. S’Il avait été crucifié sans avoir auparavant enlevé nos péchés, Sa mort n’aurait aucune signification. Cela n’aurait rien à voir avec nous. Aucune signification.

Alors qu’Il commençait son ministère public à l’âge de trente ans, Il est donc venu trouver Jean-Baptiste au Jourdain pour se faire baptisé. Son ministère public a commencé lorsqu’Il avait trente ans et s’est terminé lorsqu’Il en avait trente-trois. Quand Il a eu trente ans, Il est allé vers Jean-Baptiste pour être baptisé. “Laisse faire à présent, car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice afin que le peuple entier soit sauvé et devienne juste. Il est bon de faire ainsi. Maintenant, baptise-Moi.” Alors, Jésus est baptisé pour la rédemption de tout le peuple.

Parce que Jésus avait été baptisé et avait enlevé tous nos péchés, et que nos péchés avaient été transférés sur Lui par les mains de Jean-Baptiste, Dieu a détourné le regard quand Jésus est mort sur la Croix. Même si Jésus était Son propre Fils, Il devait laisser Son Fils mourir.

Dieu est amour, mais Il devait laisser Son Fils mourir. Alors, pendant trois heures, ce furent les ténèbres. Jésus a crié juste avant de mourir : “Éli, Éli, lama sabachthani?” C’est-à-dire : “Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?” Jésus, chargé de tous nos péchés, a reçu le jugement sur la Croix à notre place. Il nous a ainsi sauvés. Sans le baptême de Jésus, Sa mort n’aurait aucune signification.


Êtes-vous un pécheur
ou un homme juste?
Un homme juste qui n’a aucun
péché dans le cœur.

Si Jésus était mort sur la Croix sans avoir enlevé nos péchés, et sans avoir été baptisé, Sa mort n’aurait pas accompli la rédemption. Pour nous racheter, Jésus a été baptisé par Jean, le représentant de l’humanité, et a reçu le jugement sur la Croix pour que tous ceux qui croient en lui soient sauvés.

Donc, depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu’à ce jour, le Royaume des Cieux a subi de la violence. Puisque Jean-Baptiste a transféré les péchés des hommes sur Jésus, vos péchés ainsi que les miens ont pu être expiés. Vous et moi, pouvons donc désormais appeler Dieu Notre Père et entrer joyeusement dans le Royaume des Cieux.

Dans Hébreux 10:18 : “Or, là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché.” Êtes-vous des pécheurs? Maintenant que Jésus a déjà payé toutes vos dettes, devez-vous continuer de les payer?

Il y avait un homme qui buvait trop et qui avait une dette envers plusieurs créanciers. Mais son fils a gagné beaucoup d’argent et un jour a payé toutes les factures de son père. Son père n’a donc plus de dettes quelle que soit la quantité qu’il a bue.

C’est ce que Jésus a fait pour nous. Il a payé d’avance pour tous nos péchés. Pas uniquement les péchés de nos vies, mais aussi le péché du monde. Ils ont tous été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé. Alors êtes-vous pécheurs à présent? Non, vous ne l’êtes plus.

Si nous avions connu cet évangile de la rédemption depuis le début, il nous aurait été vraiment facile de croire en Jésus. Il est vrai que c’est dommage et beaucoup de gens s’étonnent à ce sujet.

Mais il ne s’agit pas de quelque chose de nouveau. Cela existe depuis le commencement. Seulement nous ne le savions pas. L’évangile d’eau et d’Esprit a toujours été cité dans les Écritures et a toujours été actif. Il a toujours été là. Il était là avant que vous et moi ne soyons nés. Il était là avant la création de la terre.



L’ÉVANGILE DE LA RÉDEMPTION

Que devons-nous faire
pour Dieu?
Nous devons croire en l’évangile
de la rédemption éternelle.

Jésus Christ, qui a porté tous nos péchés pour nous, l’a fait avant même que vous et moi soyons nés. Il les a tous enlevés. Avez-vous encore des péchés en vous? Non. Et qu’en est-il des péchés que commettrez demain? Ils sont également compris dans le péché de l’humanité.

Maintenant, abandonnons les péchés futurs. Les péchés que nous commettons sont également compris dans le péché du monde, n’est ce pas? Ils ont été transférés sur Jésus oui ou non? Oui.

Alors les péchés de demain ont-ils également été transférés sur Lui ? Oui, Il les a tous pris, sans exception. Il n’en a pas laissé un seul de côté. L’évangile nous dit de croire de tout notre cœur au fait que Jésus a pris tous nos péchés en une seule fois, et qu’Il a payé pour tous.

“Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, le Fils de Dieu.” L’évangile des cieux est une bonne nouvelle. Il nous  dit : “J’ai ôté tous tes péchés. Je suis ton sauveur. Crois-tu en Moi?” Sur beaucoup de gens, seuls très peu répondent : “Oui, je crois. Je crois comme Tu nous l’as dit. C’est si simple que je peux le comprendre immédiatement.” Ceux qui ont dit cela seront des justes comme Abraham.

Cependant, les autres disent : “Je ne peux pas le croire. Ça me paraît si nouveau et étrange.”

Alors Il demande : “Dis-moi juste si J’ai pris tous tes péchés ou non?”

“J’ai appris que Tu n’avais pris que le péché originel et non ceux d’aujourd’hui.”

“Je vois que tu es trop malin pour croire à ce qu’on te dit. Tu dois aller en enfer car Je n’ai rien à te dire.”

Nous sommes sauvés en croyant à Sa rédemption complète. Ceux qui insistent et disent qu’ils ont des péchés en eux, iront en enfer. C’est leur choix.

L’évangile de la rédemption commence par le témoignage de Jean-Baptiste. Puisque Jésus a pris tous nos péchés en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, nous sommes sanctifiés lorsque nous croyons.

Vous voulez en savoir plus sur le fait de renaître d’eau et d’Esprit? S’il vous plaît cliquez sur le panier pour avoir des livres gratuits sur les moyens de renaître d’eau et d’Esprit
To be born again

L’apôtre Paul a beaucoup parlé du baptême de Jésus dans ses épîtres. Galates 3:27 : “Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ.” Être baptisé dans le Christ signifie que nous sommes dans le Christ. Quand Jésus a été baptisé, nos péchés ont été transférés sur Lui par Jean-Baptiste et nos péchés ont tous été effacés.

1 Pierre 3:21 : “ce qui y correspond, c’est le baptême qui vous sauve à présent, et qui n’est pas l’enlèvement d’une souillure charnelle, mais l’engagement à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ.”

Seuls ceux qui croient au témoignage de Jean-Baptiste, au baptême de Jésus, et au Sang versé sur la Croix, ont en eux la grâce de la rédemption.

Accueillez dans vos cœurs le baptême de Jésus, figure du baptême, et soyez sauvés.

Retour à la Liste

 


Version imprimable   |  

 
Bible studies
    Sermon
    Déclaration de foi
    C'est quoi l'évangile ?
    Termes Bibliques
    FAQ sur la Foi Chrétienne

   
Copyright © 2001 - 2018 The New Life Mission. ALL RIGHTS reserved.