" Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement " (Matthieu 10:8)

ACCEUIL  |  CARTE DU SITE  |  CONTACT  |  AIDE    
 



 Sermons sur des sujets importants par le Rév. Paul C. Jong

 

L’évangile de l’expiation abondante


< Jean 13:1-17 >

“Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde vers le Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. Au cours d’un repas, alors que déjà le diable avait mis au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le livrer, sachant que le Père lui avait tout remis entre les mains et qu’il était venu de Dieu et qu’il s’en allait vers Dieu, il se lève de table, dépose ses vêtements, et prenant un linge, il s’en ceignit. Puis il met de l’eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. Il vient donc à Simon-Pierre, qui lui dit : “Seigneur, toi, me laver les pieds?” Jésus lui répondit : “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras.” Pierre lui dit : “Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais! “ Jésus lui répondit : “Si je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi. “Simon-Pierre lui dit : “Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!” Jésus lui dit : “Qui s’est baigné n’a pas besoin de se laver ; il est pur tout entier. Vous aussi, vous êtes purs ; mais pas tous.” Il connaissait en effet celui qui le livrait ; voilà pourquoi il dit : “Vous n’êtes pas tous purs.” Quand il leur eut lavé les pieds, qu’il eut repris ses vêtements et se fut remis à table, il leur dit : “Comprenez-vous ce que je vous ai fait? Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Car c’est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez, vous aussi comme moi j’ai fait pour vous. En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni l’envoyé plus grand que celui qui l’a envoyé. Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites.”



Pourquoi Jésus a-t-il lavé les pieds de Pierre la veille de la fête de Pâques? En lavant ses pieds, Jésus a dit : “Tu ne le sais pas à présent, par la suite tu comprendras.” Simon Pierre était le meilleur des disciples de Jésus. Il croyait que Jésus était le Fils de Dieu et avait attesté que Jésus était le Christ. Et si Jésus a lavé ses pieds, c’est qu’il devait avoir une bonne raison de le faire. Quand Pierre confessait sa foi en le fait que Jésus était le Christ, cela signifiait qu’il croyait effectivement que Jésus était le Sauveur qui allait le sauver de tous ses péchés.


Pourquoi Jésus a-t-il lavé les
pieds de ses disciples avant
d’être crucifié?
Parce qu’Il voulait que ses disciples
comprennent le salut parfait.

Pourquoi a-t-Il lavé les pieds de Pierre? Jésus savait que Pierre allait Le renier trois fois et qu’il commettrait beaucoup de péchés dans le futur.

Si, après la montée au ciel de Jésus, Pierre avait eu encore quelque péché dans son cœur, il n’aurait pas pu être uni à Jésus. Mais Jésus connaissait toute les faiblesses de Ses disciples et Il ne voulait pas que leurs péchés soient entre eux et Lui. Il devait donc leur appendre que toutes leurs iniquités avaient été lavées. C’est la raison pour laquelle Il a lavé les pieds de Ses disciples. Jésus, avant qu’Il meure et ne les laisse, s’est assuré qu’ils comprenaient l’évangile de Son baptême ainsi que la rémission accomplie des péchés de leurs vies.

Jean 13 parle du salut parfait que Jésus devait accomplir pour Ses disciples. En lavant leurs pieds, Jésus leur parlait de la sagesse de l’évangile de Son baptême par lequel tous les gens peuvent être lavés de toutes leurs offenses.

“Dans le futur, ne soyez pas trompés par le diable. J’ai enlevé tous vos péchés par Mon baptême au Jourdain et, pour cela, J’ai du recevoir le jugement sur la Croix. Ensuite, Je suis ressuscité et J’ai accompli pour vous tous le salut de la nouvelle naissance. Pour que vous sachiez que J’ai déjà lavé vos péchés quotidiens, pour vous faire connaître l’évangile original de la rémission des péchés, J’ai lavé vos pieds avant d’être crucifié. C’est le secret de l’évangile de la nouvelle naissance. Vous devez donc tous y croire.”

Vous devez tous comprendre la raison pour laquelle Jésus a lavé les pieds des disciples et savoir pourquoi Il a dit : “Tu ne le sais pas à présent, par la suite tu comprendras.” C’est seulement après cela que nous pouvons croire en l’évangile de la nouvelle naissance et naître de nouveau nous-mêmes.



IL EST DIT DANS JEAN 13:12

Que sont les offenses?
Ce sont les péchés qu’on commet tous
les jours parce qu’on est faible.

Avant de mourir sur la Croix, Jésus a célébré la fête de Pâques avec Ses disciples et les a convaincus de l’évangile de la rémission de leurs péchés en lavant leurs pieds de Ses propres mains.

“…qu’I l était venu de Dieu et qu’il s’en allait vers Dieu, Il se lève de table, dépose ses vêtements, et prenant un linge, il s’en ceignit. Puis il met de l’eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. Il vint donc à Simon Pierre, qui lui dit : “Seigneur, toi, me laver les pieds?” Jésus lui répondit : “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras.””

Il a parlé à Ses disciples de l’évangile du baptême et de l’expiation des péchés à travers l’eau de Son baptême.

À ce moment-là, fidèle à Jésus, Pierre n’était pas capable de comprendre pourquoi ce dernier lui lavait les pieds. Ensuite, Jésus a tenu à lui enseigner la rémission des péchés, l’évangile de l’eau et de Son baptême.

Il s’est inquiété du fait que Pierre ne soit pas capable de venir à Lui à cause de ses péchés futur, en particulier les péchés futurs concernant la chair. Jésus a lavé leurs pieds afin que le diable ne puisse éloigner la foi de Ses disciples. Pierre l’a compris plus tard.

Jésus a préparé le chemin afin que ceux qui croient en l’eau de Son baptême et en Son sang puissent être rachetés à jamais de leurs péchés.

Dans Jean 13, les paroles qu’Il prononce en lavant les pieds de Ses disciples sont consignées. Ce sont des paroles très importantes que seuls ceux qui sont nés de nouveau peuvent vraiment comprendre.

Jésus a lavé les pieds de Ses disciples après la fête de Pâques pour les aider à réaliser qu’Il avait déjà lavé les péchés de toutes leurs vies. Jésus dit : “Tu ne comprends pas maintenant pourquoi Je lave tes pieds mais tu le sauras plus tard.” Ces paroles adressées à Pierre contiennent la vérité de la nouvelle naissance.

Nous devons tous avoir connaissance et croire en le baptême de Jésus, qui a lavé toutes nos iniquités. Le baptême de Jésus au Jourdain était l’évangile du transfert des péchés par imposition des mains. Nous devons tous croire à la parole de Jésus. Il a enlevé tous les péchés du monde par Son baptême, a accompli la rémission des péchés en étant jugé et a été crucifié. Jésus a été baptisé pour débarrasser le monde de ses péchés.



LA RÉMISSION DES OFFENSES DE TOUTE UNE VIE EST ACCOMPLIE PAR LE BAPTÊME ET LE SANG DE JÉSUS

Jésus savait bien qu’une fois qu’il serait crucifié, ressuscité et monté au ciel, le diable et les représentants d’une foi erronée viendraient et tenteraient de tromper les disciples. Nous pouvons constater par le témoignage de Pierre : “Tu es le Christ, le Fils de Dieu vivant,” qu’il croyait en Jésus. Mais une fois de plus, Jésus a voulu enseigner à Pierre l’évangile de la rémission des péchés.

L’évangile était le baptême de Jésus, par lequel Il a enlevé tous les péchés du monde. Il voulait l’enseigner une fois de plus à Pierre et aux disciples ainsi qu’à nous, qui devions venir plus tard. “Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras.”


Quel est "le piège" du diable
contre les justes?
Le diable essaye de tromper les justes
afin qu’ils deviennent à nouveau
des pécheurs.

Chaque fois que les disciples de Jésus pèchent, le diable essaie de les condamner en disant : “Si tu pèches, alors, comment peux-tu être sans péché? Tu n’as pas été sauvé. Tu es un pécheur!” Pour empêcher cela, Jésus les a prévenus de ce que leur foi en Son baptême avait déjà lavé tous les péchés de leurs vies, passées, présentes et futures.

“Vous savez tous que J’ai été baptisé! J’ai été baptisé au Jourdain pour laver les péchés de toute ta vie ainsi que le péché originel de l’homme. Comprends-tu pourquoi J’ai été baptisé, pourquoi J’ai dû être crucifié et mourir sur la Croix?” Jésus a lavé les pieds de Ses disciples pour leur faire comprendre qu’Il devait recevoir pour eux le jugement sur la Croix.

Maintenant, vous et moi avons été rachetés de tous nos péchés par notre foi en l’évangile du baptême et en le sang de Jésus, qui est la rémission de tous nos péchés. Jésus a été baptisé et crucifié pour nous. Il a lavé tous nos péchés par Son baptême et Son sang. Quiconque connaît et croit en l’évangile d’expiation des péchés, quiconque croit en la vérité, est racheté de tous ses péchés.

Et que devons-nous faire après avoir été sauvé? Nous devons admettre nos péchés quotidiennement et croire au salut du baptême et du sang de Jésus, l’évangile d’expiation pour tous les péchés. Nous devons garder dans nos cœurs l’évangile par lequel Jésus a enlevé tous nos péchés avec Son baptême et Son sang.

Mais le simple fait de pécher de nouveau fera-t-il à nouveau de vous un pécheur? Non. En sachant que Jésus a enlevé tous nos péchés, comment pouvons-nous devenir de nouveau des pécheurs? Le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix était l’évangile de l’expiation pour tous nos péchés. Quiconque croit à cet évangile originel de la rémission des péchés est né de nouveau, en tant que “juste.”



LE JUSTE NE PEUT REDEVENIR PÉCHEUR

Pourquoi le juste ne peut-il
redevenir pécheur?
Parce que Jésus a déjà expié tous
les péchés de sa vie.

Si vous croyez en l’évangile de la rémission des péchés, de l’eau et de l’Esprit, mais si vous vous sentez encore pécheurs à cause de vos offenses quotidiennes, alors vous devez vous rendre au Jourdain où Jésus a été baptisé pour enlever tous vos péchés. Si vous redevenez pécheur après avoir connu la rédemption, Jésus devra être baptisé de nouveau. Vous devez avoir la foi en la rémission de vos péchés, en l’évangile du baptême de Jésus. Vous devez garder dans votre cœur le fait que Jésus a enlevé tous nos péchés une fois pour toutes à travers Son baptême. Vous devez avoir une foi constante en Jésus Christ, votre Sauveur.

Croire en Jésus en tant que votre Sauveur signifie que vous croyez en le baptême de Jésus, qui a enlevé les péchés de toute votre vie. Si vous croyez vraiment au baptême, à la Croix, à la mort, et à la résurrection de Jésus, vous ne redeviendrez jamais pécheur quel que soit le genre de péché que vous commettiez. Vous avez été racheté de tous les péchés de votre vie par votre foi.

Jésus-Christ a également lavé les péchés du futur, même ceux que nous commettons par faiblesse. Et parce que Jésus voulait souligner l’importance de Son baptême, Il a lavé les pieds de Ses disciples avec l’eau pour symboliser l’évangile de la rémission des péchés, Son baptême. Jésus-Christ a été baptisé, crucifié, ressuscité et est monté au ciel pour accomplir la promesse de l’expiation abondante de Dieu pour tous les péchés du monde et pour sauver l’humanité entière. Le résultat fut que Ses disciples furent capables de prêcher l’évangile de l’expiation des péchés, du baptême de Jésus, de la Croix, et de la résurrection, jusqu’à la fin de leurs vies.



LA FAIBLESSE DE LA CHAIR DE PIERRE

La Bible nous dit que Pierre a renié Jésus deux fois, quand il a été confronté aux gens qui l’accusaient d’être un de Ses partisans, en disant : “Non, je ne connais pas cet homme.” Ensuite, il a menti et juré une troisième fois.


Pourquoi Pierre a-t-il renié Jésus?
Parce qu’il était faible.

Lisons ce passage de Matthieu 26:69 ;

Cependant Pierre était assis dehors, dans la cour. Une servante s’approcha de lui en disant : “Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen”. Mais lui nia devant tout le monde en  disant : “Je ne sais pas ce que tu dis”. Comme il s’était retiré vers le porche, une autre le vit et dit à ceux qui étaient là : “Celui-là était avec Jésus le Nazôréen”. Et de nouveau il nia avec serment : “Je ne connais pas cet homme.” Peu après, ceux qui se tenaient là s’approchèrent et dirent à Pierre : “Sûrement, toi aussi tu en es : et d’ailleurs ton langage te trahit”. Alors il se mit à jurer avec force : “Je ne connais pas cet homme”. Et aussitôt un coq chanta. Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite : “Avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois”. Et, sortant dehors, il pleura amèrement”(Matthieu 26:69-75).

Pierre croyait vraiment en Jésus et Le suivait fidèlement. Il croyait que Jésus était son Seigneur et Sauveur, “le prophète”. Mais quand Jésus a été amené dans la cour de Pilate, quand il est devenu dangereux de s’associer à Lui, il L’a renié et maudit.

Pierre ne savait pas qu’il allait renier Jésus. Mais Jésus le savait. Jésus savait qu’il était faible. C’est pour cela que Jésus a lavé les pieds de Pierre et lui a enseigné l’évangile du salut comme il était écrit dans Jean 13 : “Tu pécheras dans le futur, mais J’ai déjà lavé tous les péchés du futur.”

Pierre a renié Jésus quand sa vie était en danger, mais c’était la faiblesse de sa chair qui le lui a fait faire. Donc, pour sauver Ses disciples de toutes leurs iniquités futures, Jésus a lavé leurs pieds.

“Je dois expier tous tes péchés futurs. Je dois être crucifié parce que J’ai été baptisé et ai pris tous tes péchés, et Je dois les payer pour devenir le vrai Sauveur de tous. Je suis votre Dieu, votre Sauveur. Je dois payer pour tous vos péchés, et Je dois devenir votre berger par Mon baptême et par Mon sang. Je suis le berger de votre salut.”

Pour ancrer solidement cette vérité dans leurs cœurs, Jésus a lavé leurs pieds après la fête de Pâques. C’est la vérité de l’évangile.

Parce que notre chair est faible même après notre nouvelle naissance, nous pécherons de nouveau. Bien sûr, nous ne devons pas pécher, mais quand nous péchons et faisons face à des difficultés sévères comme dans le cas de Pierre, nous avons tendance à pécher sans avoir vraiment l’intention de le faire. Parce que nous sommes faits de chair, nous sommes parfois menés à la destruction par nos péchés. La chair péchera tant que nous vivrons dans ce monde séculier, mais Jésus a pardonné tous les péchés par Son baptême et Son sang sur la Croix.

Nous ne renions pas le fait que Jésus soit notre Sauveur, mais comme nous sommes faits de chair, nous ne cessons de commettre des péchés contre la volonté de Dieu. Tout cela parce que nous sommes faits de chair.

Jésus sait parfaitement que nous sommes des pécheurs dans la chair. Jésus est devenu notre Sauveur en payant tous nos péchés par Son baptême et Son sang. Il a débarrassés de leurs péchés tous ceux qui croient en Son salut et en Sa résurrection.

Les quatre évangiles commencent avec le baptême de Jésus par Jean-Baptiste. Le but de Sa vie sur terre était d’accomplir l’évangile de la nouvelle naissance, l’évangile du salut.


Combien de temps
péchons-nous dans la chair?
Nous péchons toute notre vie
jusqu’à notre mort.

Lorsque Pierre L’a renié, pas une fois, pas deux fois, mais trois, avant que le coq chante, combien cela a brisé son cœur! Comme il a dû se sentir honteux! Il avait fait le serment devant Jésus qu’il ne Le trahirait jamais. Il a péché par la faiblesse de sa chair, et il a dû se sentir misérable quand il a succombé à sa faiblesse et renié Jésus non pas une fois, mais trois! Comme il a dû être gêné en regardant Jésus!

Mais Jésus savait tout cela. Alors Il a dit : "Je sais que tu pécheras à nouveau. Alors, J’ai déjà effacé tous ces péchés par Mon baptême de peur que ceux-ci ne te fassent trébucher et ne refassent de toi un pécheur, de peur que tu ne trouves impossible de revenir vers Moi. Je suis devenu le Sauveur accompli pour toi en me faisant baptiser et en étant jugé pour tous tes péchés. Je suis devenu ton Dieu, ton berger. Crois en l’évangile de la rémission de tes péchés. Je continuerai à t’aimer même si tu commets des péchés dans ta chair. J’ai déjà lavé toutes tes iniquités. L’évangile de la rémission de tes péchés est éternel. Mon amour pour toi est également éternel.”

Jésus a dit à Pierre et aux disciples : “Si je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi ”. Il a parlé de cet évangile dans Jean 13, parce qu’il était important que les hommes naissent de nouveau d’eau et d’Esprit. Croyez-vous en cela?

Verset 9 : “Simon Pierre lui dit : Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête. Jésus lui dit : “qui baigné n’a pas besoin de se laver ; il est pur tout entier.””

Chers amis, allez-vous commettre des péchés “de chair” dans le futur, oui ou non? Vous le ferez. Mais Jésus a dit qu’Il avait déjà lavé également les péchés du futur, toutes les iniquités de notre chair par Son baptême et Son sang et Il a clairement donné à Ses disciples la parole de la vérité, celle de l’évangile de l’expiation, avant d’être crucifié.

Étant donné que nous sommes faits de chair avec toutes les faiblesses que cela comporte, nous ne cessons de pécher. Jésus a lavé tous les péchés du monde par Son baptême. Il n’a pas seulement lavé nos cœurs et nos corps, Il a aussi lavé nos pieds et nos péchés futurs. C’est l’évangile de la nouvelle naissance, du baptême de Jésus.

Après qu’Il ait été baptisé, Jean-Baptiste a déclaré : “Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde” (Jean 1:29). Nous devons croire que tous les péchés du monde ont été effacés en étant transférés sur Jésus lors de Son baptême.

Vivant dans ce monde, les hommes ne peuvent s’empêcher de pécher. Nous devons l’accepter comme un fait fondamental. Chaque fois que les faiblesses de la chair refont surface, nous devons nous souvenir que Jésus a déjà lavé tous nos péchés ainsi que tous les péchés du monde par l’évangile de la rémission et qu’Il a payé pour cela avec Son sang. Nous devons Le remercier du fond de notre cœur. Confessons avec foi que Jésus est notre Sauveur et notre Dieu. Glorifions le Seigneur.

Tous dans ce monde pèchent avec la chair. Les gens meurent à cause de leurs péchés de chair. Les hommes continuent de pécher avec leur chair.



DE MAUVAISES PENSÉES DANS LE CŒUR DES HOMMES

Qu’est-ce qui souille l’homme?
Plusieurs sortes de péchés et
les mauvaises pensées.

Jésus dit dans Matthieu 15:19-20 : “Du cœur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamation. Voilà les choses qui souillent l’homme ; mais manger sans s’être lavé les mains, cela ne souille pas l’homme”. Si différentes sortes de péchés dans le cœur de l’homme le souillent, il est impur.



CHACUN DOIT RECONNAÎTRE SA MALICE

Qu’y a-t-il dans le cœur
de tous les hommes?
Douze sortes de péché
(Marc 7:21-23)

Nous devons être capables de dire : “Ces douze sortes de péché sont dans le cœur des hommes. Je les ai tous dans mon cœur. J’ai à l’intérieur de moi douze sortes de péché à propos desquels il est écrit dans la Bible : “Avant de naître de nouveau d’eau et d’Esprit, nous devons admettre les péchés de notre cœur. Nous devons reconnaître que nous sommes entièrement pécheurs devant Dieu. Cependant, nous ne devons pas le faire souvent. La plupart d’entre nous trouvent des prétextes pour leurs péchés, disant : “Avant, je n’avais jamais ces pensées dans mon cœur, je me suis égaré momentanément.”

Mais que disait Jésus à propos de l’homme? Il a clairement déclaré que c’est ce qui sort du cœur de l’homme qui le rend impur. Il a dit que les hommes ont de mauvaises pensées à l’intérieur d’eux-mêmes. Qu’en pensez-vous? Êtes-vous bon ou mauvais? Savez-vous que tous les hommes ont de mauvaises pensées? Oui, les pensées des hommes sont mauvaises.

Il y a quelques années le grand magasin de Sampoong à Séoul s’était écroulé soudainement. Les familles qui avaient perdu des proches étaient dans un profond désespoir. Cependant, beaucoup de gens sont allés s’amuser de ce spectacle tragique.

Certains se demandaient : “Combien y a-t-il de morts? 200? Non, ce n’est pas assez. 300? C’est possible. Mais cela aurait été encore plus intéressant et spectaculaire s’il y avait eu des milliers de morts...” Le cœur de l’homme peut être aussi mauvais que cela.

Nous devons l’accepter. Comme c’était irrespectueux pour les personnes décédées! Comme ce fut dévastateur pour les familles! Quelques-uns ont été ruinés financièrement. Mais certains spectateurs n’étaient pas très compatissants. "Cela aurait été encore plus intéressant s’il y avait eu plus de morts! Quel spectacle! Et si la même chose était arrivée dans un stade plein de monde? Des milliers d’hommes auraient été enterrés sous les gravats, n’est-ce pas? Oh! Oui! Cela aurait certainement encore plus intéressant!" Peut-être certains auraient-ils pensé ainsi.

Et nous savons tous qu’un homme peut devenir mauvais parfois. Oh! Ils ne le diraient jamais à haute voix. Ils se tairaient et exprimeraient leur sympathie, mais secrètement, dans leurs cœurs, ils attendraient avec patience que ce soit plus spectaculaire. Ils aiment voir des tragédies terribles où des milliers d’hommes meurent, du moment que cela ne touche pas leurs intérêts. C’est la façon dont fonctionne le cœur de l’homme. Et la plupart d’entre nous sont comme cela avant de naître de nouveau.



LE MEURTRE DANS LE CŒUR DE TOUS LES HOMMES

Pourquoi péchons-nous?
Parce que nous avons de mauvaises
pensées dans nos cœurs

Dieu nous a dit qu’il y avait le meurtre dans le cœur de tous les hommes. Mais beaucoup le nieront. “Comment pouvez-vous dire cela! Je n’ai aucune pensée de meurtre dans mon cœur! Comment pouvez-vous penser une chose   pareille!” Ils n’admettrons jamais qu’ils ont du meurtre dans leurs cœurs. Ils pensent que les meurtriers sont d’une autre race.

“Le tueur en série du journal l’autre jour, la fripouille qui a tué et enterré des gens dans leur sous-sol, ce sont eux qui ont le meurtre dans leur cœur! Ils sont d’une race différente. Je ne pourrais jamais devenir comme eux! Ce sont des voyous! Des assassins!” Ils sont indignés et hurlent : “Ceux qui sont nés d’une mauvaise graine doivent être balayés de cette terre! Ils doivent tous être condamnés à mort!”

Mais hélas, les mauvaises pensées se trouvent dans les cœurs de ces gens indignés au même titre que dans les cœurs des tueurs en série et des assassins. Dieu nous dit que dans le cœur de tous les hommes, il y a le meurtre. Nous devons accepter la parole de Dieu, qui nous voit comme nous sommes. Nous devons admettre : “Je suis un pécheur avec du meurtre dans le cœur.”

Oui, Dieu a dit qu’il y avait de mauvaises pensées, meurtre compris dans le cœur des hommes. Acceptons la parole de Dieu. Comme les hommes, de génération en génération, deviennent de plus en plus mauvais, les équipements personnels de protection deviennent du matériel de meurtre. C’est le résultat du meurtre dans nos cœurs. Vous pouvez tuer par colère, ou par peur. Je ne suis pas en train de dire que tout le monde est un assassin, mais que nous avons de telles pensées dans nos cœurs.

Puisque les hommes sont nés avec de mauvaises pensées, nous les avons tous dans nos cœurs. Certains tuent, non parce qu’ils sont nés assassins, mais parce que nous nous sommes tous capables d’en devenir un. Dieu nous dit que nous avons de mauvaises pensées et du meurtre dans nos cœurs. C’est la vérité. Aucun de nous n’est une exception par rapport à cette vérité.

La voie juste que nous devrions donc emprunter est celle qui consiste à accepter la parole de Dieu et d’y obéir. Nous péchons dans ce monde car nous avons de mauvaises pensées dans nos cœurs.



L’ADULTÈRE DANS NOS CŒURS

Dieu a dit qu’il y avait l’adultère dans le cœur de tous les hommes. Vous êtes d’accord? Admettez-vous que vous avez l’adultère dans votre cœur? Oui, l’adultère est dans le cœur de tous les hommes.

C’est pourquoi la prostitution et les autres formes de péché prospèrent dans notre société. C’est l’une des façons les plus sûres de gagner de l’argent pour chaque génération. Les autres affaires peuvent souffrir de la dépression économique, mais ce commerce pervers n’en souffre pas trop parce que l’adultère demeure dans le cœur des hommes.



LE FRUIT DES PÉCHEURS EST LE PÉCHÉ

À quoi les hommes
sont-ils comparés?
Aux arbres qui produisent
les fruits du péché.

Comme le pommier produit des pommes, le poirier des poires, le dattier des dattes et le plaqueminier des plaquemines, nous, qui sommes nés avec douze sortes de péchés dans nos cœurs, produisons les fruits de péché.

Jésus a dit que c’est ce qui sort du cœur de l’homme qui le souille. Êtes-vous d’accord? Nous ne pouvons qu’approuver la parole de Jésus et dire : “Oui, nous sommes des couvées de pécheurs, des faiseurs de mal. Oui, Tu es juste, Seigneur.” Oui, nous devons admettre notre méchanceté. Nous devons admettre devant Dieu la vérité nous concernant.

Comme Jésus-Christ a obéi à la volonté de Dieu, nous devons accepter la parole de Dieu et Lui obéir. C’est la seule façon d’être sauvés de nos péchés à travers l’eau et l’Esprit. Ce sont des dons de Dieu.

Mon pays est béni par quatre belles saisons. Et au gré des saisons, plusieurs espèces d’arbres produisent des fruits. De la même manière, les douze péchés dans nos cœurs ont une emprise sur nous et nous conduisent constamment à pécher. Aujourd’hui, ce sera le meurtre qui saisira nos cœurs, demain ce sera l’adultère.

Et le surlendemain, les mauvaises pensées, puis la débauche, le mensonge, le faux témoignage... etc. Et nous continuons à pécher toute l’année, tous les mois, tous les jours, bref, tout le temps. Aucun jour ne passe sans que nous ne commettions un péché. Nous continuons à jurer que nous sommes loin du péché mais nous ne pouvons pas nous empêcher de pécher car nous sommes nés ainsi.

Avez-vous déjà vu un pommier refusant de produire des pommes parce qu’il ne le veut pas? “Je ne veux pas porter de pommes!” Même s’il a décidé de refuser de porter des fruits, comment peut-il ne pas porter de pommes? Les fleurs fleurissent au printemps, les pommes grossissent et mûrissent en été, et les fruits seront prêts à être cueillis et mangés en automne.

C’est la loi de la nature, et la vie des pécheurs doit également suivre la loi de la nature. Les pécheurs ne peuvent s’empêcher de porter les fruits du péché.



LE BAPTÊME ET LA CROIX DE JÉSUS
ONT SERVI À EXPIER NOS
PÉCHÉS


Que voulez-vous dire
par expiation?
C’est le paiement du salaire de nos péchés par
le baptême de Jésus (l’imposition des mains)
et Son sang sur la Croix

Lisons un passage de la Bible pour voir comment les pécheurs, ces couvées de faiseurs de mal, peuvent expier leurs péchés devant Dieu et vivre leurs vies dans le bonheur. C’est l’évangile d’expiation pour les péchés.

Dans Lévitique 4, il est dit : “Si c’est un homme du peuple du pays qui pèche par inadvertance et se rend coupable en faisant quelqu’une des choses interdites par les commandements de Yahvé ou si on l’avertit du péché commis, il amènera comme offrande pour le péché qu’il a commis une chèvre, une femelle sans défaut. Il posera la main sur la tête de la victime et l’immolera au lieu où l’on immole les holocaustes. Le prêtre prendra à son doigt un peu de son sang et le déposera sur les cornes de l’autel des holocaustes. Puis il versera tout le sang à la base de l’autel. Il détachera ensuite toute la graisse comme on détache la graisse d’un sacrifice de communion et le prêtre la fera fumer à l’autel en parfum d’apaisement pour Yahvé. Le prêtre fera ainsi sur cet homme le rite d’expiation, et il lui sera pardonné” (Lévitique 4:27-31).

Au temps de l’Ancien Testament, comment les gens expiaient-ils leurs péchés? Ils posaient leurs mains sur la tête de l’offrande et transféraient leurs péchés sur elle.

On peut lire dans le Lévitique : “Parle aux Israélites ; tu leur diras : Quand l’un de vous présentera une offrande à Yahvé, vous pourrez faire cette offrande en bétail, gros ou petit. Si son offrande consiste en un holocauste de gros bétail, il offrira un mâle sans défaut ; il l’offrira à l’entrée de la Tente du Rendez-vous, pour qu’il soit agréé devant Yahvé, posera la main sur la tête de la victime et celle-ci sera agréée pour que l’on fasse pour lui le rite d’expiation”(Lévitique 1:2-4).

Dieu leur avait préparé l’offrande dont ils pouvaient user pour expier les péchés d’Israël. Puis, Il leur a dit de "poser leurs mains" sur la tête de l’offrande du péché, pour leur transférer ce dernier. Dans la cour du saint tabernacle, se trouvait l’autel de l’holocauste. C’était une boîte un peu plus grande qu’une chaire avec des cornes à ses quatre coins. Les gens d’Israël expiaient leurs péchés en transférant ceux-ci sur la tête de l’offrande et brûlaient sa chair sur l’autel d’holocauste.

Dans le Lévitique Dieu a dit au peuple de “L’offrir de sa volonté à la porte de la cour du tabernacle devant le Seigneur.”

Leurs péchés étaient transmis à l’offrande destinée à cet effet lorsqu’ils posaient leurs mains sur sa tête, et que le pécheur coupait la gorge de cette dernière et versait son sang sur les cornes de l’autel de l’holocauste.

Ensuite, on ôtait l’intérieur du corps de l’offrande, et sa viande était coupée en morceaux et réduite en cendres sur l’autel de l’holocauste. Puis, le doux arôme de la viande était offert à Dieu en offrande pour leurs péchés quotidiens.

Ensuite, venait le sacrifice de l’expiation pour leurs péchés de l’année. Cela différait du sacrifice de l’expiation pour les péchés quotidiens car le souverain sacrificateur posait ses mains sur l’offrande au nom de tout le peuple d’Israël et il aspergeait sept fois l’est du propitiatoire avec le sang. L’imposition des mains sur la tête d’un bouc vivant se faisait devant le peuple d’Israël, chaque année au dixième jour du septième mois (Lévitique 16 : 5-27).

Maintenant, voyons comment le rite sacrificiel s’est transformé dans le Nouveau Testament et comment le statut éternel de Dieu est resté constant à travers les années.


Qui l’offrande de l’Ancien
Testament symbolise-t-elle?
Jésus-Christ

Pourquoi Jésus devait-Il mourir sur la Croix? Qu’a-t-Il fait de mal dans le monde pour que Dieu ait laissé mourir Son Fils sur la Croix? Qui L’a fait mourir sur la Croix? Quand tous les pécheurs du monde, c’est-à-dire nous tous, sont tombés dans le péché, Jésus est venu dans le monde pour les sauver.

Il a été baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain et a pris le châtiment sur la Croix pour tous les péchés, au nom de toute l’humanité. La manière dont Jésus a été baptisé et la manière dont Il a versé Son sang sur la Croix sont semblables au sacrifice d’expiation de l’Ancien Testament (imposition des mains sur l’offrande du péché et aspersion du sang).

Cela se pratiquait de cette manière dans l’Ancien Testament. Le pécheur posait ses mains sur l’offrande et confessait ses péchés, en disant : “Seigneur, j’ai péché. J’ai commis le meurtre et l’adultère.” Alors ses péchés étaient transférés sur l’offrande.

Et à l’image du pécheur qui tranchait la gorge de l’offrande et l’offrait à Dieu, Jésus s’est offert de la même manière pour expier tous nos péchés. Jésus a été baptisé et a versé Son sang sur la Croix pour nous sauver et a expié tous nos péchés par Son sacrifice.

En fait, Jésus est mort à cause de nous. Si nous pensons à cela, quelle est la signification de ces offrandes d’animaux sans défaut donnés en sacrifices pour tous les péchés du peuple? Ces animaux savaient-ils ce qu’était le péché? Les animaux ne connaissent pas le péché. Ils ne pouvaient prendre ceux des hommes.

Comme ces animaux sans défaut, Jésus était sans péché. Il est le saint Dieu, le Fils de Dieu, et Il n’avait jamais péché. Il a donc enlevé tous les péchés par Son baptême au Jourdain quand Il avait trente ans.

Tout cela pour enlever nos péchés et Il est mort sur la Croix à cause de ces péchés dont Il nous a débarrassés. C’était là Son ministère du salut qui consistait à laver tous les péchés des hommes. On peut le lire dans Matthieu chapitre 3.



LE DÉBUT DE L’ÉVANGILE DE L’EXPIATION DES PÉCHÉS

Pourquoi Jésus a-t-Il été baptisé par
Jean-Baptiste au Jourdain?
Pour accomplir la justice.

On peut lire dans Matthieu 3 : “Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi!” Mais Jésus lui  répondit : “Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. Alors il le laisse faire” (Matthieu 3:13-15).

Nous devons savoir pourquoi Jésus a été baptisé quand Il avait trente ans. Il a été baptisé pour expier les péchés de tous les hommes et pour accomplir la justice de Dieu. Pour sauver tous les hommes de leurs péchés, Jésus-Christ, qui était sans défaut, a été baptisé Lui-même par Jean-Baptiste.

De cette manière, Il a enlevé les péchés du monde et s’est offert Lui-même pour expier les péchés de toute l’humanité. Afin d’être sauvés des péchés, nous devons connaître la vérité et y croire. C’est à nous de croire en Son salut et d’être sauvés.

Que signifie le baptême de Jésus? C’est la même chose que l’imposition des mains de l’Ancien Testament. Dans l’Ancien Testament, les péchés des hommes étaient transmis à la tête de l’offrande en posant les mains dessus, et dans le Nouveau Testament, Jésus a enlevé tous les péchés du monde en se présentant comme offrande et a été baptisé par Jean-Baptiste.

Jean-Baptiste était le plus grand parmi les hommes, le représentant de l’humanité conféré par Dieu. En tant que représentant de l’humanité, le souverain sacrificateur de tous a posé ses mains sur Jésus et a transféré tous les péchés du monde sur Lui. “Baptême” signifie : “faire passer, être immergé ou être lavé.”

Maintenant, savez-vous pourquoi Jésus est venu sur terre et a été baptisé par Jean-Baptiste? Croyez-vous en Jésus, en connaissant la signification de Son baptême? Le baptême de Jésus a servi à ôter tous nos péchés, les péchés que nous, ces couvées de faiseurs de mal, commettons par la chair tout au long de nos vies. Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste pour l’accomplissement de l’évangile originel pour l’expiation de tous nos péchés.

Dans Matthieu 3:13-17, il est dit : “pour l’instant” et cela renvoie au temps où Jésus a été baptisé, au moment où tous les péchés ont lui ont été transmis.

Jésus a effacé tous les péchés des hommes, est mort sur la Croix, et est ressuscité trois jours plus tard. Afin de laver tous les péchés du monde, Il a été baptisé une fois pour toutes, Il est mort sur la Croix une fois pour toutes et il est ressuscité une fois pour toutes. Il a sauvé une fois pour toutes ceux qui veulent être rachetés de leurs péchés devant Dieu. Pourquoi Jésus devait-Il être baptisé? Pourquoi devait-Il porter une couronne d’épines et être jugé devant Pilate comme un criminel ordinaire? Pourquoi devait-Il être crucifié et verser Son sang juqu’à la mort sur la Croix? Parce qu’Il avait enlevé tous les péchés du monde, nos péchés, en les prenant à Son compte, par Son baptême. Pour nos péchés, Il devait mourir sur la Croix.

Nous devons croire en la parole du salut, au fait que Dieu nous a sauvés et Lui en être reconnaissants. Sans le Baptême de Jésus, sans Sa Croix, et sans Sa résurrection, il n’y a pas de salut pour nous.

Quand Jésus a été baptisé pour enlever tous les péchés du monde, Il a enlevé tous nos péchés et a donc sauvé ceux qui croyaient en Son évangile du salut. Certains se disent : “Mais Il n’a fait qu’enlever le péché originel, n’est-ce pas?” Alors, ils ont tort.

Il est clairement écrit dans la Bible que Jésus a pris les péchés du monde une fois pour toutes en se faisant baptiser. Tous nos péchés, péché originel compris, ont été lavés. On peut le lire dans Matthieu 3:15 : “Car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Accomplir toute justice veut dire que tous les péchés, sans exception, ont été effacés de nous.

Jésus a-t-Il aussi ôté les péchés que nous commettons tout au long de notre vie? Oui, Il l’a fait. Examinons à présent “la preuve” de cela dans le Lévitique. Il y est question du souverain sacrificateur et du sacrifice du jour des expiations.



LE SACRIFICE DES EXPIATIONS POUR LES PÉCHÉS ANNUELS DE TOUT LE PEUPLE D’ISRAËL

Le peuple d’Israël peut-il être
sanctifié par l’offrande du péché
sur cette terre?
Non.

Après avoir offert le taureau du sacrifice pour son propre péché et fait le rite d’expiation pour lui et pour sa maison, Aaron prendra ces deux boucs et les placera devant Yahvé à l’entrée de la Tente du Rendez-vous. Il tirera les sorts pour les deux boucs, attribuant un sort à Yahvé et l’autre à Azazel. Aaron offrira le bouc sur lequel est tombé le sort “A Yahvé” et en fera un sacrifice pour le péché. Quant au bouc sur lequel est tombé le sort “A Azazel”, on le placera vivant devant Yahvé pour faire sur lui le rite d’expiation, pour l’envoyer à Azazel dans le désert” (Lévitique 16:6-10).

Ici, Aaron prend deux boucs à la porte de la Tente d’ Assignation pour expier les péchés de l’année du peuple d’Israël. “Il tirera les sorts pour les deux boucs, attribuant un sort à Yahvé et l’autre à Azazel” Le bouc émissaire devait servir à l’expiation.

C’était le sacrifice d’expiation pour les péchés quotidiens, par lequel le pécheur posait ses mains sur la tête de l’offrande pour transmettre ses péchés. Mais pour les péchés annuels du peuple, le souverain sacrificateur, au nom de tout le peuple, transmettait les péchés annuels sur l’offrande au dixième jour du septième mois de chaque année.

Dans le Lévitique 16 : 29-31, on peut lire : “Cela sera pour vous une loi perpétuelle. Au septième mois, le dixième jour du mois, vous jeûnerez, et ne ferez aucun travail, pas plus le citoyen que l’étranger qui réside parmi vous. C’est en effet en ce jour que l’on fera sur vous le rite d’expiation pour vous purifier. Vous serez purs devant Yahvé de tous vos péchés. Ce sera pour vous un repos sabbatique et vous jeûnerez. C’est une loi perpétuelle” (Lévitique 16:29-31).

Dans l’Ancien Testament, le peuple d’Israël amenait une offrande pour l’expiation des péchés quotidiens et transférait ses péchés sur sa tête, en confessant : “Seigneur, j’ai tels péchés. Pardonne-moi.” Ensuite on coupait la gorge de l’offrande pour le péché, donnait le sang au prêtre, et rentrait chez soi, persuadé qu’on était désormais libre de ses péchés. L’offrande mourait pour le pécheur, avec les péchés sur sa tête. L’offrande était tuée à sa place. Dans l’Ancien Testament, l’offrande pouvait être un bouc, un veau, un taureau, tous les animaux sacrés que Dieu avait distingués.

Au lieu de faire mourir le pécheur pour ses péchés, Dieu, dans Sa miséricorde infinie, permettait qu’une vie animale soit offerte.

De cette manière, dans l’Ancien Testament, les pécheurs pouvaient expier leurs péchés par le sacrifice d’expiation. Les offenses des pécheurs étaient transférées à l’offrande par imposition des mains, et le sang était remis au prêtre pour expier les péchés.

Mais il était impossible d’expier les péchés tous les jours. Dieu avait donc permis au souverain sacrificateur de pratiquer l’expiation des péchés de l’année entière, tous les ans, au dixième jour du septième mois, au nom de tout le peuple d’Israël.

Quel était alors le rôle du souverain sacrificateur le Jour des expiations? D’abord, Aaron, le souverain sacrificateur posait ses mains sur l’offrande, en confessant les péchés du peuple, “Seigneur, le peuple d’Israël a commis tels et tels péchés, meurtre, adultère, débauche, vol, faux témoignage, blasphème...”

Ensuite, il tranchait la gorge de l’offrande, en récupérant le sang, qui était versé sept fois sur le propitiatoire à l’intérieur du saint tabernacle de rencontre. (Dans la Bible, le nombre 7 est considéré comme un nombre parfait.)

C’était son devoir de transférer les péchés de l’année du peuple sur la tête de l’offrande au nom de tout le peuple, et l’offrande était sacrifiée à leur place.

Parce que Dieu est juste, pour sauver tout le peuple de ses péchés, Il a permis que l’offrande meure à sa place. Parce que Dieu est vraiment clément, Il a permis au peuple d’offrir la vie du sacrifice à leur place. Alors, le souverain sacrificateur versait le sang à l’orient du propitiatoire et de cette manière, il faisait l’expiation pour tous les péchés de l’année précédente le Jour des Expiations, au dixième jour du septième mois.


Qui est l’Agneau sacrificiel selon
l’Ancien Testament?
Jésus qui est sans défaut.

Le souverain sacrificateur devait offrir deux boucs le Jour des Expiations, pour le peuple d’Israël. L’un d’eux était appelé le bouc émissaire, ce qui signifie “enlever”. De la même façon, le bouc du Nouveau Testament est Jésus-Christ. “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle” (Jean 3:16).

Dieu nous a donné son Fils unique comme Agneau sacrificiel. Et comme Agneau sacrificiel pour toute l’humanité, le Messie du monde, Il a été baptisé par Jean-Baptiste et est devenu le Sauveur, le Messie du monde. Messie veut dire “le Sauveur”, et Jésus Christ veut dire “le Roi qui est venu pour nous sauver”.

Donc, comme les péchés de l’année du peuple étaient expiés au Jour des Expiations dans l’Ancien Testament, Jésus-Christ, près de 2000 ans plus tard, est venu en ce monde pour être baptisé et verser Son sang jusqu’à la mort sur la Croix afin d’accomplir l’évangile d’expiation pour tous nos péchés.

Lisons un passage du Lévitique : “Aaron lui posera les deux mains sur la tête et confessera à sa charge toutes les fautes des Israélites, toutes les transgressions et tous leurs péchés. Après en avoir ainsi chargé la tête du bouc, il l’enverra au désert sous la conduite d’un homme qui se tiendra prêt, Lv et le bouc emportera sur lui toutes leurs fautes en un lieu aride. Quand il aura envoyé le bouc au désert,” (Lévitique 16:21-22).

Il est écrit que tous les péchés du peuple ont été mis sur la tête du bouc comme cela est également déclaré dans le Lévitique au chapitre 1. “Toutes les transgressions” signifie tous les péchés qu’ils ont commis dans leur cœur, tous les péchés qu’ils ont commis avec leur chair. Donc, “Toutes les transgressions” étaient posées sur la tête de l’offrande pour le péché au moyen de l’imposition des mains.



EN CONSEQUENCE DE LA LOI DE DIEU, NOUS DEVONS CONNAÎTRE TOUS NOS PÉCHÉS

Pourquoi Dieu nous a-t-il
donné la Loi?
Pour nous donner la connaissance
du péché.

La Loi et les commandements de Dieu comprennent 613 articles. En fait, quand on y pense, on a fait ce qu’Il a dit de ne pas faire et on n’a pas fait ce qu’Il a dit de faire.

Nous sommes donc des pécheurs. Et il est écrit dans la Bible que Dieu nous a donné ces Lois afin de nous faire prendre conscience de nos péchés (Romains 3:20). Cela signifie qu’Il nous a donné Sa Loi et Ses commandements pour nous apprendre que nous étions des pécheurs. Il ne nous les a pas donnés parce que nous étions capables de vivre en les observant, mais pour nous faire connaître nos péchés.

Il ne nous a pas donné Sa Loi et Ses commandements pour que nous les observions. On ne peut espérer qu’un chien vive comme un homme. De même, nous ne pouvons vivre selon la Loi de Dieu et ne pouvons que prendre conscience de nos péchés par Sa Loi et Ses commandements.

Dieu nous les a donnés car nous sommes des monceaux de péchés, mais que nous ne nous en rendons pas compte nous-mêmes. “Vous êtes des assassins, des débauchés, des faiseurs de mal.” Il nous a dit de ne pas tuer, mais cependant nous tuons dans nos cœurs et quelquefois en réalité.

Mais comme il est écrit dans la Loi que nous ne devons pas tuer, nous savons que nous sommes des assassins qui disent : “Oh!, J’ai eu tort. Je suis un pécheur car j’ai fait quelque chose que je ne devais pas faire. J’ai péché.”

Donc, dans l’Ancien Testament pour sauver le peuple d’Israël des péchés, Dieu a permis à Aaron d’offrir le sacrifice d’expiation, et c’était ce dernier qui expiait pour le peuple une fois par an.

Dans l’Ancien Testament, deux offrandes devaient être offertes à Dieu pour le péché au Jour des Expiations. L’une était offerte devant Dieu, tandis que l’autre était envoyée dans le désert après l’imposition des mains, emportant avec elle les péchés annuels du peuple. Avant que le bouc ne soit envoyé dans le désert par un homme qui se tenait prêt pour cela, le souverain sacrificateur posait ses mains sur la tête du bouc vivant et confessait les péchés d’Israël. “Seigneur, le peuple a tué, forniqué, volé, adoré les idoles... Nous avons péché.”

La terre de Palestine est un lieu stérile, fait de sable et de désert. Le bouc était envoyé dans le désert et mourait. Quand il partait, le peuple d’Israël le regardait, croyant que ses péchés avaient été expiés. Le peuple obtenait la paix du cœur, et le bouc mourait dans le désert pour les péchés de l’année de tout le peuple.

Et Dieu expiait tous nos péchés par l’intermédiaire de l’Agneau de Dieu, Jésus-Christ. Tous nos péchés ont été entièrement lavés par le baptême de Jésus et par Son sang sur la Croix.

Jésus est Dieu et notre Sauveur. Il est le Fils de Dieu qui est venu pour sauver toute l’humanité du péché et Il est le Créateur qui nous a créés à Son image. Il est descendu dans ce monde pour nous sauver du péché.

Pas uniquement des péchés quotidiens que nous commettons dans notre chair, mais aussi de tous les péchés du futur. Tous les péchés de notre cœur et de notre chair ont été transférés sur Jésus. Il devait être baptisé par Jean-Baptiste pour accomplir toute la justice de Dieu, l’expiation complète pour tous les péchés du monde.

Trois ans avant que Jésus ait été crucifié, alors qu’Il commençait son ministère public, Il a enlevé tous les péchés du monde en se faisant baptiser par Jean-Baptiste au Jourdain. Son salut de l’humanité à travers l’expiation de tous nos péchés a commencé avec Son baptême.

Dans le Jourdain, à un endroit où la profondeur était environ de la taille d’un homme, Jean-Baptiste a mis ses mains sur la tête de Jésus et L’a immergé dans l’eau. Ce baptême est l’équivalent de l’imposition des mains de l’Ancien Testament et a le même effet que de transférer tous les péchés.

Être immergé dans l’eau symbolise la mort, et en ressortir symbolise la résurrection. Donc, en étant baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a accompli et a révélé ces trois choses : l’enlèvement de tous les péchés, la crucifixion et la résurrection.

Nous ne pouvons être sauvés qu’en obéissant aux paroles par lesquelles Jésus nous a sauvés du péché. Dieu a décidé de nous sauver par Jésus, et l’alliance qu’Il avait faite dans l’Ancien Testament a donc été accomplie. Puis Jésus a marché vers la Croix avec tous nos péchés sur Sa tête.


Que devons-nous faire puisque Jésus
a effacé tous nos péchés?
Nous devons seulement obéir
aux paroles de Dieu.

Dans Jean 1:29, il est dit : “Le lendemain, il voit Jésus venir vers lui et lui dit : “Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde”” . Jean-Baptiste a déclaré : “Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde!” Tous les péchés du monde ont été transmis à Jésus quand Il a été baptisé dans le Jourdain. Croyez-le! Alors vous serez bénis par l’expiation de tous vos péchés.

Nous, les hommes, devons avoir foi en la parole de Dieu. Nous devons mettre nos pensées et notre entêtement de côté, et croire simplement en la vérité selon laquelle Jésus a enlevé tous les péchés du monde, et nous devons obéir à la parole écrite de Dieu.

Dire que Jésus a pris tous les péchés du monde, et dire qu’Il a accompli la justice de Dieu en expiant les péchés est exactement la même chose. “L’imposition des mains” et “le baptême” sont également semblables.

Que l’on dise “tous”, “chaque”, ou “entier” la signification est la même. La signification de l’expression, “imposition des mains” dans l’Ancien Testament est équivalente dans le Nouveau Testament, sauf que le mot “baptême” est utilisé à sa place.

Nous arrivons à la simple vérité que Jésus a été baptisé et jugé sur la Croix pour expier tous nos péchés. Et nous sommes sauvés quand nous croyons en cet évangile originel.

Quand on dit que Jésus a pris tous les péchés du monde, que signifie “les péchés du monde”? Cela veut dire tous les péchés avec lesquels nous sommes nés et toutes les mauvaises pensées, vols, débauches, convoitises, faiblesses, blasphèmes, orgueil, et déraison demeurant dans nos cœurs : cela signifie toutes les transgressions et les offenses dans la chair et dans le cœur.

Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur” (Romains 6:23). “Et sans effusion de sang, il n’y a point de rémission” (Hébreux 9:22).

Comme on le lit dans ces versets, tous les péchés doivent être payés. Et Jésus-Christ, pour sauver l’humanité entière du péché, a offert Sa propre vie et a payé pour nous le salaire du péché, une fois pour toutes.

Donc, ce que nous avons à faire pour être libérés de tous nos péchés, c’est de croire au baptême de Jésus, en Son sang, l’évangile originel et en l’existence de Jésus, notre Dieu et notre Sauveur.



L’EXPIATION POUR LES PÉCHÉS DE DEMAIN

Avons-nous encore besoin d’offrir
le sacrifice pour nos péchés?
Non

Les péchés de demain et d’après-demain ainsi que les péchés que nous commettons jusqu’au jour de notre mort sont également compris dans “le péché du monde” au même titre que les péchés d’aujourd’hui, d’hier, et d’avant-hier sont compris dans “le péché du monde.” Les péchés des hommes de leur naissance à leur mort font tous partie du “péché du monde” et le péché du monde a été transféré sur Jésus à travers Son baptême. Donc, tous les péchés que nous allons commettre jusqu’au jour de notre mort ont d’ores et déjà été ôtés de nous.

Et il nous suffit de croire en l’évangile originel, en les paroles écrites de Dieu, et d’y obéir pour être sauvés. Nous devons mettre nos pensées de côté pour être rachetés de tous nos péchés. Vous devez vous demander : “Comment peut-Il enlever les péchés qui ne sont pas encore commis?” À cela je voudrais vous répondre : “Jésus doit-Il revenir dans le monde chaque fois que nous péchons et faire couler Son sang encore et toujours?”

Dans l’évangile de la nouvelle naissance, il y a la Loi d’expiation pour les péchés. “Et sans effusion de sang, il n’y a point de rémission” (Hébreux 9:22). Quand un homme veut être racheté de ses péchés, il doit transmettre ses péchés en posant ses mains sur l’offrande du péché, et l’offrande du péché doit mourir pour ces derniers.

De la même façon, le Fils de Dieu est venu au monde pour sauver toute l’humanité.Il a été baptisé pour enlever tous nos péchés, a versé Son sang sur la Croix pour payer le salaire de ceux-ci et est mort sur la Croix, en disant : “Tout est achevé”. Il est ressuscité trois jours plus tard et désormais Il est assis à la droite de Dieu. Il est devenu notre Sauveur pour toujours.

Pour être entièrement rachetés de nos péchés, nous devons rejeter toutes nos idées fixes et abandonner la croyance religieuse prônant que nous devons être rachetés chaque jour de nos péchés quotidiens. Pour que les péchés de l’humanité soient expiés, un sacrifice doit être pratiqué, une fois pour toutes. Dieu dans les cieux a transmis tous les péchés du monde à Son propre Fils à travers Son baptême et Il L’a fait crucifier pour nous. Avec Sa résurrection, notre salut a été accompli.

Certes, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous, nous l’avons considéré comme atteint d’une plaie ; comme frappé par Dieu et humilié ;... Et l’éternel a fait retomber sur lui la faute de nous tous.” Dans Isaïe 53, il est dit que toutes les transgressions et les iniquités du monde, de toute l’humanité, ont été transmises à Jésus-Christ.

Et dans le Nouveau Testament, dans Éphésiens 1:4, on peut lire : “Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde.” Cela nous dit qu’Il nous a choisis avant la création du monde. Avant même que le monde soit créé, Dieu nous a choisis comme Son peuple, les justes sans défaut en Christ. Quoi que nous ayons pensé auparavant, nous devons désormais croire et obéir à la parole de Dieu, la parole d’eau, du sang, et d’Esprit.

Dieu a dit que Son Agneau, Jésus-Christ, avait enlevé tous les péchés du monde et avait expié pour toute l’humanité. Dans Hébreux 10, on lit : “N’ayant, en effet, que l’ombre des biens à venir, non la substance même des réalités, la Loi est absolument impuissante, avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l’on offre perpétuellement d’année en année, à rendre parfaits ceux qui s’approchent de Dieu” (Hébreux 10:1) .

Il est écrit ici qu’offrir continuellement les mêmes sacrifices année après année ne peut nous rendre parfaits. La Loi est l’ombre des biens à venir, et non seulement l’image d’une chose. Jésus-Christ, le Messie qui doit venir, nous a fait parfaits une fois pour toutes (comme les péchés annuels du peuple d’Israël avaient été expiés une fois pour toutes) en étant baptisé et crucifié pour l’expiation de tous nos péchés.

Jésus a dit dans Hébreux 10 : “alors il déclare : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second. Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes. Tandis que tout prêtre se tient debout chaque jour, officiant et offrant maintes fois les mêmes sacrifices, qui sont absolument impuissants à enlever des péchés, lui au contraire, ayant offert pour les péchés un unique sacrifice, il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient placés comme un escabeau sous ses pieds. Car par une oblation unique il a rendu parfaits pour toujours ceux qu’il sanctifie. Or l’Esprit saint lui aussi nous l’atteste ; car après avoir déclaré : Telle est l’alliance que je contracterai avec eux après ces jours-là, le Seigneur dit : Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les graverai dans leur pensée. Ni de leur péchés, ni de leurs offenses, je ne me souviendrai plus. Or là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché” (Hébreux 10:9-18).

Et nous croyons que Jésus nous a sauvés de tous les péchés du monde par Son baptême et Son sang sur la Croix.



LE SALUT DE LA NOUVELLE NAISSANCE D’EAU ET D’ESPRIT QUI EST GRAVÉ DANS NOS CŒURS ET DANS NOS PENSÉES

Sommes-nous justes car
nous ne péchons plus?
Non. Nous sommes justes car Jésus
a enlevé tous nos péchés et
nous croyons en Lui.

Vous y croyez tous? Amen. Obéissez-vous avec foi aux paroles de Dieu attestant que Jésus-Christ Lui-même a été baptisé et a versé Son sang sur la Croix pour nous sauver? Nous devons obéir pour naître de nouveau. Quand nous croyons que Jésus-Christ, par l’évangile de la rémission, a lavé tous nos péchés, et tous les péchés du monde, nous pouvons être sauvés.

Nous ne pourrons jamais devenir parfaits en obéissant à la Loi de Dieu mais nous pouvons devenir parfaits par notre foi en l’œuvre de Dieu. Jésus-Christ a enlevé tous nos péchés par Son baptême au Jourdain et a souffert du jugement et de la punition pour tous nos péchés sur la Croix. En croyant en l’évangile de tout notre cœur, nous pouvons être rachetés de tous nos péchés et devenir justes. Y croyez-vous?

Le baptême de Jésus, sa crucifixion et sa résurrection ont servi au pardon de tous les péchés de l’humanité et à la Loi du salut basée sur l’amour infini de Dieu. Dieu nous aime comme nous sommes et Il est juste, Il nous a donc d’abord rendus justes. Il nous a rendus justes en transférant tous nos péchés à Jésus par Son baptême.

Pour laver nos péchés, Il a envoyé Son Fils unique, Jésus, pour nous dans ce monde. Il a ordonné à Jésus d’enlever tous les péchés du monde par Son baptême puis, Il a transféré le jugement pour tous nos péchés sur Son Fils. Il a fait de nous Ses enfants, justes par le salut de l’eau et du sang, l’agape de Dieu.

Il est écrit dans Hébreux 10:16 : “Je mettrai mes lois dans leur cœur. Et je les graverai dans leur pensées.”

Dans nos cœurs et nos pensées, sommes-nous pécheurs devant Dieu ou sommes-nous des justes? Si nous obéissons à la parole de Dieu, nous devenons des justes. Jésus-Christ a pris tous nos péchés ainsi que le jugement pour ces péchés. Jésus-Christ est notre Sauveur. Nous pouvons penser : “Comme nous péchons tous les jours, comment pouvons-nous être justes? Nous sommes définitivement des pécheurs.” Mais quand nous obéissons à la parole de Dieu comme Christ Jésus a obéi au Père, nous devenons justes.

Bien sûr, comme je l’ai dit auparavant, nous avions le péché dans nos cœurs avant de connaître la nouvelle naissance. Après avoir reçu dans nos cœurs l’évangile du pardon des péchés, nous sommes sauvés de tous nos péchés. Quand nous ne connaissions pas l’évangile, nous étions des pécheurs. Nous sommes devenus justes quand nous avons commencé à croire au salut de Jésus, puis nous sommes devenus les enfants de Dieu. C’est la foi pour devenir juste dont l’apôtre Paul avait parlé. La foi en l’évangile de la rémission fait de nous “des justes.”

Ni l’apôtre Paul, ni Abraham, ni les précurseurs de la foi étaient devenus justes par leurs œuvres mais en ayant la foi et en obéissant aux paroles de Dieu, les paroles de Sa bénédiction.

Hébreux 10:18 : “Or, là où les péchés sont remis, il n’y a plus d’oblation pour le péché”. C’est écrit, Dieu nous a sauvés pour que nous n’ayons plus besoin de mourir pour nos péchés. Y croyez-vous? Amen. Dans Philippiens 2 : “Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus : Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes. S’étant comporté comme un homme, il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix! Aussi Dieu l’a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu’il est SEIGNEUR, à la gloire de Dieu le Père” (Philippiens 2:5-11).

Jésus ne s’est pas fait de réputation en prenant la forme d’un serviteur. Il est venu en homme ordinaire. Il s’est humilié et est devenu obéissant au point de mourir pour nous sauver.

Nous louons donc Jésus, “Il est notre Dieu, le Sauveur et le Roi.” Nous glorifions Dieu et louons Jésus parce qu’Il a obéi à la volonté de son Père jusqu’au bout. S’il n’avait pas obéi, nous n’aurions pas maintenant glorifié le Fils de Dieu. Mais comme le Fils de Dieu a obéi à la volonté de Son Père jusqu’à la mort, toutes les créatures et tous les peuples sur la terre Le glorifient et le feront toujours.


Sommes-nous des pécheurs même
si nous péchons demain?
Non. Parce que Jésus a enlevé tous
nos péchés du passé, du
présent et du futur

Jésus-Christ est devenu l’Agneau de Dieu qui a enlevé les péchés du monde, et il est écrit qu’il les a pris par Son baptême. Aujourd’hui, prés de 2000 ans se sont écoulés depuis qu’Il a enlevé le péché. Et comme vous et moi vivons dans ce monde depuis notre naissance, tous nos péchés sont compris dans le péché du monde.

Sans faire de distinction entre le péché originel et nos propres offenses quotidiennes, n’avons-nous pas péché depuis que nous sommes nés?

Jésus sait que nous péchons du jour de notre naissance à celui de notre mort et Il a enlevé tous nos péchés d’avance. Le voyons-nous maintenant? Si nous vivions jusqu’à soixante-dix ans, nos péchés seraient suffisants pour remplir plus de cent camions.

Mais Jésus a enlevé par Son baptême tous les péchés une fois pour toutes pour tout le monde. Il a emmené tous nos péchés avec Lui sur la Croix.

Si Jésus n’avait enlevé que le péché originel, nous devrions tous mourir et aller en enfer. Même si nous avons l’impression qu’Il n’a pas pu enlever tous nos péchés, cela ne changera rien au fait que Jésus ait effacé tous nos péchés.

Combien de péchés peut-on commettre dans le monde? Tous les péchés qu’on commet sont compris dans tous les péchés du monde.

Quand Jésus a demandé à Jean-Baptiste de le baptiser, c’était exactement ce qu’il voulait dire. Jésus a attesté Lui-même qu’il avait pris tous nos péchés. Dieu a envoyé Son serviteur au devant de Jésus et a fait baptiser Jésus par lui. En étant baptisé par Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité, en baissant Sa tête devant lui pour être baptisé, Jésus a enlevé tous les péchés de l’humanité. Désormais, tous nos péchés de nos vingt à trente ans, de trente à quarante etc., même les péchés de nos enfants sont compris dans le péché du monde que Jésus a enlevé par son baptême.

Qui peut dire qu’il y a des péchés dans le monde? Jésus-Christ a enlevé tous les péchés du monde, et nous pouvons tous être sauvés quand nous croyons dans nos cœurs, sans l’ombre d’un doute, en ce que Jésus a fait pour expier tous nos péchés : Son baptême et Son sang précieux qu’Il a versé.

Beaucoup de gens vivent une vie agitée drapée dans leurs pensées personnelles en parlant de leur vie comme si leur vie était tout. Mais il y a ceux qui vivent très durement. Beaucoup de gens, y compris moi-même, ont vécu des vies agitées. Comment pouvez-vous ne pas comprendre ou ne pas accepter l’évangile de la rémission, du baptême de Jésus et de Son sang?



LE SALUT DES PÉCHEURS A ÉTÉ ACCOMPLI

Pourquoi Jésus a-t-il lavé
les pieds de Pierre?
Parce qu’il voulait que Pierre ait une
grande foi en le fait qu’Il a déjà lavé
tous les péchés du futur par
Son baptême.

Lisons Jean 19 :

Et il sortit, portant sa croix, et vint au lieu dit du Crâne - ce qui se dit en hébreu Golgotha où ils le crucifièrent et avec lui deux autres : un de chaque côté et, au milieu, Jésus. Pilate rédigea aussi un écriteau et le fit placer sur la croix. Il y était écrit : “Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs”. Cet écriteau, beaucoup de Juifs le lurent, car le lieu où Jésus fut mis en croix était proche de la ville, et c’était écrit en hébreu, en latin et en grec” (Jean 19:17-20).

Chers amis, Jésus Christ a enlevé tous les péchés du monde et a été crucifié sous Ponce Pilate. Maintenant pensons ensemble à cette scène :

Verset 28 : “Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l’Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit : “J’ai soif.” Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d’une branche d’hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : “C’est achevé” et, inclinant la tête, il remit l’esprit” (Jean 19:28-30).

Trois jours plus tard, il est ressuscité et est monté au ciel.

Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste et Sa mort sur la Croix sont inextricablement liés, l’un n’a pas de raison d’exister sans l’autre. Donc, louons le Seigneur Jésus de nous avoir sauvés avec Son évangile de rémission.

La chair de l’homme suit toujours la convoitise de la chair, et nous ne pouvons cesser de pécher avec notre chair. Jésus Christ nous a donné Son baptême et Son sang pour nous sauver du péché. Il nous a sauvés de nos péchés de chair par Son évangile. Et tous peuvent entrer dans le Royaume des Cieux à n’importe quel moment, en croyant en Jésus, qui est mort sur la Croix et est ressuscité trois jours plus tard. Nous louons donc le Seigneur et glorifions Son nom à jamais.

Dans le dernier chapitre de Jean, Jésus va en Galilée après qu’Il soit ressuscité. Il est allé chez Pierre et lui a dit, : “Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci?” Il lui répondit : “Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. “Jésus lui dit : Pais mes agneaux .””

Pierre a réalisé beaucoup de choses, l’évangile du baptême de Jésus et de Son sang, la rémission des péchés. Désormais, comme il croit en l’évangile de l’eau et du sang, en la rémission, et qu’il a réalisé pour quelle raison Jésus lui avait lavé les pieds, sa foi en Jésus est devenue plus forte.

Lisons encore Jean 21:15 : “Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon-Pierre : “Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci?” Il lui répondit : “Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. “Jésus lui dit : “Pais mes agneaux.” “Il pouvait confier Ses agneaux à Pierre car Pierre était Son disciple, car Pierre avait été complètement sauvé et car Pierre était devenu un serviteur juste et parfait de Dieu.”

Si Pierre était devenu un pécheur à cause de ses péchés quotidiens, Jésus ne lui aurait pas dit de prêcher l’évangile d’expiation des péchés, parce que lui, ainsi que les autres disciples n’auraient pas pu s’empêcher de pécher chaque jour dans leur chair. Mais Jésus lui a dit de prêcher l’évangile qui a effacé tous leurs péchés car ils croyaient au baptême de Jésus et à Son sang sur la Croix, l’évangile d’expiation pour les péchés.



SEIGNEUR, TU SAIS QUE JE T’AIME

Allez-vous redevenir pécheur
quand vous pécherez de nouveau?
Non. Jésus a déjà enlevé tous vos
péchés futurs au Jourdain

Pensons à la parole de Jésus à Pierre “Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci?” Il lui répondit : “Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime.” Sa confession d’amour était vraie, s’élevant selon la foi en l’évangile de la rémission des péchés. Si Jésus n’avait pas enseigné l’évangile de la rémission à Pierre et aux autres disciples en lavant leurs pieds, ils n’auraient pas été capables de confesser leur amour de cette façon.

Au lieu de cela, quand Jésus est venu à eux et a demandé : “M’aimes-tu plus que ceux-ci?” Pierre aurait dit, “Seigneur, je suis incomplet et je suis un pécheur. Je suis un pécheur qui ne peut t’aimer plus que cela. Laisse-moi.” Et Pierre se serait enfui et se serait caché de Jésus.

Mais pensons aux réponses de Pierre. Il a été béni par l’évangile de la rémission, par le baptême de Jésus et par Son sang qui sauve toute l’humanité.

Alors il a répondu : “Oui, Seigneur ; Tu sais que je T’aime.

Cette confession d’amour était venue de sa foi en l’évangile de la rémission de Jésus. Pierre croyait au vrai évangile de la rémission, par lequel Jésus avait enlevé tous les péchés du monde, même les péchés du futur que les hommes commettent à cause de leur imperfection et de la faiblesse de leur chair.

Comme Pierre croyait fermement à l’évangile de la rémission des péchés, et comme il croyait également que Jésus était l’Agneau de Dieu, il était capable de répondre au Seigneur sans hésitation. Le salut de Jésus vient de l’évangile de la rémission des péchés, et Pierre a été sauvé de tous ses péchés quotidiens. Pierre croyait au salut par l’évangile de la rémission de tous les péchés du monde.

Êtes-vous également comme lui? Pouvez-vous aimer et croire en Jésus qui a enlevé tous les péchés du monde pour nous avec son évangile de rémission, avec son baptême et son propre sang? Comment ne pouvons-nous ni croire ni l’aimer? Nous n’avons pas d’autre choix.

Si Jésus n’avait fait qu’enlever les péchés du passé ou du présent, et laissé les péchés du futur, nous ne pourrions pas le louer aujourd’hui. Et pour cela, nous devrions aller en enfer. Nous devons donc tous professer que nous avons été sauvés en croyant en l’évangile de la rémission de tous les péchés.

La chair nous porte toujours vers le péché, et nous péchons sans cesse. Nous devons donc confesser que nous avons été sauvés en croyant en l’évangile de l’expiation abondante du péché que Jésus nous a donné, dans le baptême et le sang de Jésus.

Si nous ne croyons pas en l’évangile de l’expiation du péché, en le baptême et en le sang de Jésus, aucun croyant ne sera sauvé de ses péchés de toute sa vie. Et si nous étions rachetés de nos péchés de toute notre vie en les confessant et en nous repentant à chaque fois, nous serions probablement trop paresseux pour être capables de rester justes continuellement et nous aurions toujours du péché dans nos cœurs.

Ainsi, nous serions toujours des pécheurs et ne serions pas capables d’aimer Jésus ou d’être proches de Lui. Ensuite, nous ne pourrions croire au salut de Jésus et serions incapables de Le suivre jusqu’à la fin de notre vie.

Mais Jésus nous a donné l’évangile de la rémission des péchés et a sauvé ceux qui y croyaient. Il est devenu le Sauveur parfait et a lavé toutes les offenses que nous commettons tous les jours de notre vie pour que nous L’aimions vraiment.

Désormais donc, nous croyants, ne pouvons nous empêcher d’aimer l’évangile du baptême et du sang de Jésus et de la rémission de nos péchés. Tous les croyants peuvent aimer Jésus à jamais et devenir captifs de l’amour du salut par l’évangile de la rémission du péché que Jésus nous a donné.

Mes bien-aimés, si Jésus avait laissé ne serait-ce qu’un petit péché, vous n’auriez pas été capables de croire en Lui ni de devenir les témoins de l’évangile de la rémission du péché. Vous n’auriez pas été capables de travailler en tant que serviteurs de Dieu.

Mais si vous croyez en l’évangile de la rémission du péché, vous pouvez être sauvés de tous les péchés du monde. Il vous sauve de tous les péchés du monde. Vous réalisez le vrai évangile de la rémission rapporté par les paroles de Jésus.



M’AIMES-TU PLUS QUE CEUX–CI?

Qu’est-ce qui nous a fait aimer
Jésus plus que les autres?
Son amour pour nous par Son baptême,
qui a lavé tous nos péchés, même
ceux du futur.

Dieu a confié Ses agneaux à Ses serviteurs qui croyaient en l’évangile de la rémission du péché. Jésus a demandé trois  fois : “Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci?” et Pierre répondit chaque fois : “Oui, Seigneur, Tu sais que je t’aime.” Maintenant, pensons à la réponse de Pierre. Nous pouvons noter qu’il ne s’agissait pas d’une expression de sa volonté, mais de sa foi en l’évangile de la rémission de tous les péchés du monde.

Quand on aime quelqu’un, si cet amour vient de notre volonté, tout peut vaciller lorsqu’on devient faible. Mais si cet amour dépend de sa seule force, alors il durera toujours. Ainsi en est-il de l’amour de Dieu, à savoir l’expiation abondante pour tous nos péchés, le salut de l’eau du baptême de Jésus et de l’Esprit.

Notre foi en l’évangile de la rémission des péchés du monde doit devenir la fondation de notre œuvre pour le Seigneur et de notre amour pour Lui. Si nous L’aimons uniquement sur la base de notre volonté, nous trébucherons demain et à la fin nous nous haïrons nous-mêmes à cause de nos iniquités. Jésus a enlevé tous nos péchés : le péché originel, nos péchés quotidiens passés, les péchés de demain, et tous les péchés de notre vie. Il n’a laissé personne sur cette terre hors de Son salut.

Oui. Si notre amour et notre foi dépendent de notre volonté, nous perdrons notre foi. Mais puisque notre amour et notre foi dépendent de l’évangile de la rémission que Jésus nous a donné, nous sommes déjà les enfants de Dieu, les justes. Puisque nous croyons au salut d’eau et d’Esprit, nous sommes sans péché.

Et puisque notre salut vient, non pas de notre foi en nous-même, mais de l’amour de Dieu, de Sa Loi du vrai salut par la rémission de nos péchés, nous sommes des justes même si nous sommes incomplets ou faibles dans la vie réelle. Nous irons dans le Royaume des Cieux et à la fin, nous louerons Dieu pour l’éternité. Y croyez-vous?

Jésus a dit : “Non parce que tu M’aimes, mais parce que Je t’aime.” “Et ceci est l’amour, non que tu M’aimes, mais que Je t’aime.” Jésus nous a sauvés par l’eau et l’Esprit, donc nous devons avoir foi en l’évangile de la rémission, en le baptême de Jésus et en Son sang.

Si Dieu ne nous avait pas sauvés par l’évangile de la rémission du péché, nous n’aurions pu être sauvés quelle que soit la ferveur de notre foi. Mais Jésus a enlevé tous les péchés que nous commettons dans nos cœurs et dans notre chair.

Pour que nous croyions en Dieu, pour devenir justes, nous devons être sûrs de notre salut par la foi en la parole d’eau et d’Esprit, l’évangile de la rémission. L’évangile de la rémission de tous les péchés du monde consiste à avoir foi en le baptême de Jésus et en Son sang. L’évangile de la rémission est la véritable foi, la vraie fondation du salut, la clef de l’évangile de Dieu.



L’HOMME DOIT METTRE DE CÔTÉ LA FOI VENANT DE SA PROPRE VOLONTÉ

D’où la vraie foi vient-elle?
Elle vient de l’amour du Seigneur qui
a déjà lavé tous les péchés
du futur.

La foi ou l’amour provenant de la volonté de chacun ne sont ni le vrai amour ni la vraie foi. Beaucoup de gens dans le monde croient en Jésus avec, au début, une bonne volonté, mais abandonnent bientôt leur foi entièrement à cause des péchés qui sont dans leurs cœurs.

Nous devons savoir que Jésus a lavé tous les péchés du monde, pas uniquement les iniquités insignifiantes, mais aussi les grands péchés que nous commettons par ignorance.

Dans Jean 13, afin d’enseigner à Ses disciples comment Son salut nous enveloppe, Jésus les a réunis avant d’être crucifié. Avant de dîner avec eux, Il a lavé leurs pieds pour illustrer le point important de Son salut. Nous devons tous connaître et croire en l’évangile de la rémission, que Jésus a enseigné à Ses disciples en leur lavant les pieds.

Au début, Pierre avait fermement refusé de laisser Jésus lui laver ses pieds : “Seigneur, Toi, me laver les pieds!” Et c’était l’expression de la foi provenant de sa propre volonté. Mais Jésus lui a dit : “Tu ne le sais pas à présent, par la suite tu comprendras.”

Désormais, avec l’évangile d’eau et d’Esprit, nous pouvons comprendre les paroles de Jésus. Ce sont les paroles de la vérité, l’évangile d’eau et d’Esprit, la rémission des péchés, qui rend justes les pécheurs croyant de tout leur cœur.

Pierre était allé pêcher avec les disciples. Ils pêchaient comme ils le faisaient avant d’avoir rencontré Jésus. Alors Jésus est apparu devant eux et les a appelés. Jésus avait préparé le déjeuner pour eux, et en déjeunant, Pierre a pris conscience de la signification de la parole que Jésus avait dite auparavant : “Tu ne le sais pas à présent, par la suite tu comprendras.” À la fin, il a réalisé ce que Jésus voulait dire en lui lavant les pieds.

“Le Seigneur a lavé tous mes péchés. Tous les péchés que j’ai commis à cause de ma faiblesse, y compris tous les péchés que je commettrais dans le futur.” Alors Pierre a abandonné la foi provenant de sa volonté et a commencé à croire au baptême et au sang de Jésus, l’évangile de la rémission.

Après le déjeuner, Jésus a demandé à Pierre : “M’aimes-tu plus que ceux-ci?” Et désormais fortifié par sa foi en l’amour de Jésus, Pierre a confessé : “Oui, Seigneur, Tu sais que je T’aime.” Pierre pouvait le dire parce qu’il avait réalisé ce que Jésus voulait dire quand Il disait : “Par la suite tu comprendras”. Il pouvait confesser sa vraie foi, la foi en le baptême et en le sang de Jésus, l’évangile de la rémission.



PUIS IL EST DEVENU UN VRAI SERVITEUR DE DIEU

Alors, après cela, Pierre et les autres disciples ont prêché l’évangile jusqu’à la fin de leurs jours. Même Paul, qui avait persécuté les chrétiens impitoyablement, a témoigné de l’évangile pendant cette dure période de l’Empire romain.


Comment pouvez-vous devenir
un vrai serviteur de Dieu?
En croyant en Son expiation éternelle
pour tous vos péchés

L’un des douze disciples de Jésus, Judas, a vendu Jésus puis s’est pendu. C’est l’apôtre Paul qui a pris sa place. Les disciples avaient élu Matthias entre eux, mais c’est Paul que Dieu avait choisi, et Paul est devenu un apôtre de Jésus et a prêché l’évangile de la rémission avec le reste de Ses disciples.

La plupart des disciples de Jésus sont morts en martyres. Même menacés de mort, ils ont continué à prêcher l’évangile originel.

“Jésus-Christ a lavé tous les péchés de votre chair par Son évangile du baptême et Son sang, Son évangile de la rémission. Jésus a enlevé tous vos péchés par Son baptême au Jourdain et a reçu le jugement pour vous sur la Croix. Croyez en l’évangile du baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix, et soyez sauvés.”

Beaucoup ont été sauvés en écoutant l’évangile et en y croyant. C’est la force de la foi en l’évangile du baptême de Jésus, en Son sang et en l’Esprit.

Les disciples ont prêché l’évangile d’eau et d’Esprit, “Jésus est Dieu et Sauveur.” Et comme ils ont attesté de l’évangile d’eau et d’Esprit, vous et moi pouvons désormais écouter l’évangile du baptême et du sang de Jésus, celui du salut, et être sauvés du péché. Grâce à l’amour infini de Dieu et au salut accompli de Jésus, nous sommes devenus les disciples de Jésus.

Y croyez vous tous? Jésus nous aime tellement qu’Il nous a donné l’évangile d’eau et d’Esprit, de la rémission, et nous sommes devenus ses justes disciples. Et pour enseigner le véritable évangile de la rémission, Jésus a lavé les pieds de Ses disciples.

Jésus a lavé les pieds de Ses disciples pour leur enseigner, ainsi qu’à nous, que tous les péchés du monde, tous les péchés que nous commettons au cours de notre vie, ont été entièrement effacés lorsque Jésus a été baptisé et a versé Son sang sur la Croix. Et nous remercions Jésus pour Son amour et pour l’évangile de la rémission.

Jésus nous a enseigné deux choses en lavant les pieds des disciples. D’abord, il leur a appris que tous nos péchés avaient été lavés par l’évangile de la rémission, du baptême de Jésus et de Son sang : “Tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras ”. Ceci pour leur faire comprendre que de la même façon que Jésus s’était abaissé lui-même pour sauver les pécheurs et pour les rendre justes, nous, les nés de nouveau, devions servir les autres en prêchant l’évangile de la rémission. Il est juste pour nous qui sommes les premiers de servir ceux qui viendront ensuite.

Les raisons pour lesquelles Jésus a lavé les pieds des disciples au jour de la fête de la Pâque sont claires. Et elles existent toujours dans l’église.

Un disciple ne peut jamais surpasser son maître. Nous prêchons donc l’évangile au monde et le servons comme si nous servions Jésus. Nous, qui avons été sauvés les premiers, servons ceux qui viendront après nous. Pour nous l’enseigner, Jésus a lavé les pieds des disciples. Ainsi, en lavant les pieds de Pierre, Il nous a prouvé qu’Il était le Sauveur parfait, afin que nous ne soyons jamais trompés par le diable.

Vous pouvez tous être sauvés en croyant en l’évangile de la rémission, de l’eau et de l’Esprit. Jésus a lavé tous nos péchés par Son baptême, Sa crucifixion, et Sa résurrection, mais seuls ceux qui croient à Son évangile peuvent être sauvés à jamais du péché du monde.



AVOIR FOI EN L’ÉVANGILE QUI A LAVÉ NOS PÉCHÉS QUOTIDIENS

Nous devons couper court aux tromperies du diable en croyant en l’évangile de la rémission, la parole d’eau et d’Esprit. Les hommes sont facilement trompés par le diable et le diable chuchote continuellement à nos oreilles. En sachant que la chair de l’homme pèche dans le monde, comment pourrait-il être sans péché? Tous les hommes sont pécheurs.

Nous connaissons la réponse. “En sachant que Jésus a enlevé tous les péchés de notre chair par Son baptême, comment un croyant peut-il être pécheur? Étant donné que Jésus a payé intégralement le salaire de nos péchés, quel péché peut-il nous rester à payer?”

Si vous ne croyez pas en l’évangile de l’eau et du sang, la parole du diable semble raisonnable. Mais si nous avons l’évangile en nous, nous devons avoir une foi inaltérable en la vérité de la parole de Dieu.

Nous devons donc avoir foi en l’évangile de la nouvelle naissance de l’eau et du sang. La véritable foi consiste à croire en l’évangile du baptême de Jésus, en Son sang sur la Croix, en Sa mort et en Sa résurrection.

Avez-vous déjà vu l’image représentant saint tabernacle? C’est une petite maison partagée en deux sections, la partie extérieure symbolise le Lieu saint et la partie intérieure, le Lieu très saint dans lequel est placé le propitiatoire.

Il y a soixante piliers au total, dehors, dans la cour du saint tabernacle, et le Lieu saint comporte quarante-huit planches. Nous devrions avoir l’image du saint tabernacle dans nos cœurs pour comprendre la signification des Paroles de Dieu.



DE QUOI LA PORTE DU SAINT TABERNACLE EST-ELLE FAITE?

De quoi la porte de la cour du saint
tabernacle est-elle faite?
De voile bleu damassé, de pourpre
violette et écarlate, de cramoisi
et de fin lin retors.

La porte de la cour du saint tabernacle est décrite dans Exode 27:16 : “A la porte du parvis il y aura vingt coudées de voile damassé, de pourpre violette et écarlate, de cramoisi et de fin lin retors, avec leurs quatre colonnes et leurs quatre socles.” La porte du parvis du tabernacle était constituée de fil bleu, pourpre, et cramoisi, et de fin lin tissé. Il était tissé de manière complexe et très coloré.

Dieu a ordonné à Moïse de tisser la porte de couleur bleue, pourpre, et cramoisie afin que l’entrée soit facile à trouver pour chacun. La porte tissée de bleu, de pourpre, de cramoisi et de fin lin retors était tenue par quatre colonnes.

Ces quatre éléments symbolisent le photocalque du salut de Dieu, par lequel il voulait sauver tous ceux qui croyaient en Son Fils, en le baptême et en sang de Jésus, et au fait qu’il est Dieu.

Chaque matériau utilisé pour la construction du saint tabernacle avait une signification spécifique et représentait la parole de Dieu et Son plan de salut de l’humanité par Jésus.

Combien d’éléments différents sont utilisés pour la porte de la cour du saint tabernacle? Le bleu, le pourpre, le cramoisi et le fin lin retors. Et ces quatre éléments sont très significatifs pour nous aider à accroître notre foi en l’évangile de la nouvelle naissance. Si cela n’avait pas d’importance, cette information n’aurait pas été rapportée dans la Bible de manière aussi détaillée.

Et comme les matériaux utilisés pour la porte de la cour du saint tabernacle et de la cour extérieure étaient significatifs du salut qui lavait les péchés quotidiens, le péché originel et les péchés futurs, ils devaient être constitués de bleu, de pourpre, et de cramoisi, et de fin lin tissé. Dieu a donc révélé ces choses à Moïse et lui a dit de le construire exactement comme il l’avait dit.



QUE SIGNIFIENT LE BLEU, LE POURPRE ET LE CRAMOISI DANS L’ÉVANGILE DE DIEU?

Que symbolisent les éléments
utilisés dans le tabernacle?
Le Salut de Jésus à travers
son baptême

Dans le saint tabernacle, le bleu, le pourpre, le cramoisi et le fin lin tissé étaient également utilisés pour le voile qui séparait le Lieu saint du le Lieu très saint. Et les mêmes éléments étaient utilisés pour la tunique du souverain sacrificateur qui servait au saint tabernacle.

Le fil bleu symbolise le baptême de Jésus. Dans 1 Pierre 3:21, on peut lire : “ce qui y correspond, c’est baptême qui vous sauve.” Le baptême de Jésus par lequel Il a pris tous les péchés du monde a été confirmé par Pierre dans ce verset en tant que figure du Salut d’expiation. Tous nos péchés, tous les péchés du monde ont été transférés sur Jésus par Son baptême.

Donc, le fil bleu, le baptême, est l’élément le plus important de la parole du salut.

Le fil cramoisi symbolise le sang de Jésus, et le fil pourpre, la royauté, le statut de Jésus en tant que Roi et Dieu. Les trois couleurs de textile étaient donc nécessaires à notre foi en Jésus et en son salut.

Le splendide vêtement porté par le souverain sacrificateur s’appelait un éphod, et la tunique d’éphod était bleue. Le souverain sacrificateur portait un turban sur lequel se trouvait une plaque en or pur et une gravure indiquant : “SAINTETÉ À L’ÉTERNEL.” La plaque était attachée au turban par un cordon bleu.



LA VÉRITÉ REPRÉSENTÉE PAR LE FIL BLEU

J’ai cherché la signification du fil bleu dans la Bible. Que dit la Bible de la couleur bleue? Nous devons intégrer le textile bleu avec le bleu, le pourpre, et le cramoisi.


Que symbolise le textile bleu?
Le baptême de Jésus

Le textile bleu représente le baptême de Jésus. Jésus-Christ a été baptisé par Jean-Baptiste pour prendre tous les péchés du monde (Matthieu 3:15).

Si Jésus n’avait pas enlevé tous les péchés du monde par Son baptême, nous, les fidèles, n’aurions pu être sanctifiés devant Dieu. Jésus-Christ devait donc venir dans ce monde et être baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain pour enlever tous les péchés du monde.

On trouvait du textile bleu à la porte de la cour du saint tabernacle parce que nous ne pouvons être sanctifiés sans le baptême de Jésus.

Le pourpre représente la mort de Jésus. Le cramoisi représente l’Esprit, d’où le statut de Jésus en tant qu “unique Souverain, Roi des rois et Seigneur des seigneurs” (1 Timothée 6:15).

Le pourpre représente le sang de Christ, qui a coulé sur la Croix pour payer le salaire du péché de l’humanité. Jésus Christ est venu dans ce monde pour prendre tous les péchés de l’humanité à Son compte, avant de se sacrifier Lui-même sur la Croix pour l’évangile de la rémission du péché. Le baptême de Jésus est le véritable évangile de la rémission qui est prophétisé par les couleurs du textile utilisé pour le saint tabernacle de l’Ancien Testament.

Les colonnes du tabernacle étaient faites de bois d’acacia, et les cuvettes de bronze recouvert de bandes d’argent.

Tous les pécheurs doivent être jugés de leurs péchés parce que le salaire du péché est la mort. Avant qu’un homme puisse être béni par Dieu pour vivre de nouveau, il doit être jugé pour ses péchés.

Mais le baptême de Jésus dans le Nouveau Testament, qui est représenté par le fil bleu du saint tabernacle, a enlevé tous nos péchés. Il a emporté nos péchés sur la Croix par Son sang, a été jugé pour ceux-ci et nous a sauvés, nous, les fidèles, par l’évangile de la rémission des péchés. Il est le Roi des rois et le Dieu saint.

Mes biens aimés, le baptême de Jésus était le salut de Jésus, qui nous a sauvés en enlevant tous nos péchés. Jésus, qui est Dieu, est descendu dans le monde; Il a été baptisé pour prendre tous les péchés du monde ; Il a été crucifié et a versé Son sang sur la Croix pour recevoir le jugement à notre place. Le baptême de Jésus nous dit sans l’ombre d’un doute qu’Il est devenu le vrai Sauveur de toute l’humanité.

Nous le voyons aussi par les couleurs qui ont été utilisées pour la porte du saint tabernacle. Le fin lin tissé signifie qu’il nous a tous sauvés sans exception de tous les péchés du monde.

Broder le rideau de la porte en bleu, pourpre, cramoisi et de fin lin tissé servait à annoncer clairement la vérité du salut de Dieu. C’était l’essentiel du salut de l’expiation.

Nous voyons également dans les éléments utilisés pour la porte du saint tabernacle que Jésus-Christ ne nous a pas sauvé fortuitement, sans plan. Lui, suivant le plan soigneusement détaillé de Dieu, a été baptisé et crucifié, puis est ressuscité pour accomplir le salut de l’humanité. Avec le bleu, le pourpre, et le cramoisi, les couleurs de l’évangile de la rémission, Jésus a sauvé tous ceux qui croyaient en Son salut.



LE BASSIN DE BRONZE DE L’ANCIEN TESTAMENT ÉTAIT L’OMBRE DU BAPTÊME DU NOUVEAU TESTAMENT

Pourquoi les prêtres lavaient-ils
leurs mains et leurs pieds avant d’entrer
dans le Lieu saint?
Parce qu’ils devaient se tenir devant
Dieu sans aucun péché.

Le bassin était également fait de bronze. Le bronze représente le jugement que Dieu a enduré pour nous. Et le bassin d’eau symbolise la parole de l’évangile qui nous dit que toutes nos iniquités ont été lavées.

Cela nous prouve que nos péchés quotidiens ont bien été lavés et comment ils l’ont été. C’est l’ombre de la vérité attestant que les péchés quotidiens de toute l’humanité sont lavés par la foi en la parole du baptême de Jésus.

L’autel de l’offrande consumée représente le jugement. Et l’eau de Jésus, qui est bleue, est l’évangile d’expiation pour les péchés, le baptême de Jésus par Jean-Baptiste (Matthieu 3:15, 1 Jean 5:5-10). C’est la parole de l’évangile du salut par l’expiation.

Dans 1 Jean 5, on lit : “Il y en a ainsi trois à témoigner :  l’Esprit, l’eau, le sang, et ces trois tendent au même but.” Il nous a dit également que ceux qui croient au Fils de Dieu ont le témoignage de l’eau, du sang et de l’Esprit en eux.

Dieu nous a permis d’être sanctifiés par la foi en l’évangile d’expiation et d’entrer dans le saint tabernacle. Nous pouvons donc maintenant vivre avec la foi, être nourris de la parole de Dieu, bénis par lui, et vivre une vie de juste. Devenir le peuple de Dieu signifie être sauvés par la foi en l’évangile d’expiation et vivre dans le saint tabernacle.

Beaucoup disent qu’il suffit de croire sans penser à la signification du bleu, du pourpre et du cramoisi de la porte du saint tabernacle. Si nous croyons en Jésus sans Le connaître, notre foi n’est pas vraie car nous aurions toujours du péché dans notre cœur. L’homme aura toujours du péché dans son cœur car il ne croit pas en la vérité de la nouvelle naissance par l’évangile d’expiation par l’eau, le sang et l’Esprit.

Si on demande à quelqu’un de juger un homme qu’il ne connaît pratiquement pas, et que pour lui faire plaisir, il dise : “Oui, je crois en lui. Je ne l’ai jamais rencontré mais je crois en lui pour toujours.” Pensez-vous que celui qui écoute sera content? Peut-être quelques-uns le seraient, mais ce n’est pas le genre de foi que Dieu attend de nous.

Dieu veut que nous croyions en l’évangile de la rémission, en le salut de Jésus par le bleu (le baptême), le pourpre (la royauté), et le cramoisi (le sang). Nous devons d’abord avoir foi en Jésus et savoir comment il nous a sauvés du péché.

Quand nous croyons en Jésus, nous devons savoir comment il nous a sauvés de nos péchés par l’eau (le baptême de Jésus), le sang (Sa mort), et l’Esprit (Jésus est Dieu).

Une fois qu’on a vraiment compris, on peut expérimenter et obtenir une foi complète. Notre foi ne saurait être complète sans la vérité. La vraie foi ne peut venir qu’en comprenant le témoignage du salut de Jésus, l’évangile de la rémission, et en croyant que Jésus est le vrai Sauveur de l’humanité.

Alors quelle serait la foi qui tournerait Jésus en ridicule? Examinons-la.



LA FOI QUI TOURNE JÉSUS EN RIDICULE

De quoi notre foi a-t-elle besoin?
De la connaissance exacte du
baptême de Jésus

Vous devez savoir que croire en Jésus de façon arbitraire, c’est se moquer de Lui. Si vous pensez : “C’est difficile à croire, mais comme Il est Dieu et le Fils de Dieu, je dois le croire,” alors, vous vous moquez de Jésus. Vous devez croire en le baptême et en le sang de Jésus qui sont l’évangile d’expiation.

Croire en Jésus sans la connaissance de l’évangile d’expiation est pire que de ne pas croire du tout en Lui. Prêcher l’évangile en ne croyant qu’au sang de Jésus revient à œuvrer en vain, sans la vérité.

Jésus ne veut pas que certains aillent prêcher en croyant en Lui de façon arbitraire, ou en ayant foi en lui sans raison. Il veut qu’on croie en Lui par la connaissance de l’évangile d’expiation.

Quand on croit en Jésus, on sait que l’évangile d’expiation est le baptême et le sang de Jésus. Quand nous croyons en Jésus, nous devons comprendre l’évangile d’expiation par Sa parole et savoir spécifiquement comment Il a enlevé nos péchés.

Et nous devons savoir ce que représentaient le bleu, le pourpre et le cramoisi de la porte du saint tabernacle. Ensuite, nous pouvons avoir enfin la véritable foi qui dure éternellement.



NOUS NE POUVONS NAÎTRE DE NOUVEAU SANS CROIRE EN JÉSUS, QUI EST L’ESSENCE DU BLEU, DU POURPRE, ET DU CRAMOISI

Que faisaient les prêtres avant
d’entrer dans le Lieu saint?
Ils lavaient leurs mains et leurs pieds
dans l’eau du bassin de bronze.

Notre Seigneur Jésus nous a sauvés. Nous ne devons cesser de louer le Seigneur quand nous voyons avec quel soin Il nous a sauvés. Nous devons examiner attentivement le saint tabernacle. Il nous a donné la parole de l’évangile d’expiation par le bleu, le pourpre et le cramoisi du saint tabernacle et nous a sauvés avec cela. Nous remercions et louons le Seigneur.

Les pécheurs ne pourront entrer dans le saint Lieu sans un terrible jugement. Comment peut-on pénétrer dans le saint Lieu sans avoir été jugé de nos péchés? On ne le peut pas. Si quelqu’un y entre dans ces conditions, il sera immédiatement tué. Ce ne sera pas une bénédiction, mais une damnation. Un pécheur ne peut entrer dans le saint Lieu et s’attendre à vivre.

Notre Seigneur nous a sauvés par le secret caché dans la porte du saint tabernacle. Il nous a sauvé par le bleu, le pourpre, le cramoisi, et le fin lin tissé. Et il nous a révélé le secret de Son salut à travers eux.

Sommes-nous, désormais, vous et moi, sauvés de cette manière? Si nous ne croyons pas en la parole du bleu, du pourpre, et du cramoisi, il n’y aura pas de salut par l’évangile d’expiation. La couleur bleue ne représente pas Dieu, elle représente le baptême de Jésus. Elle symbolise le baptême de Jésus qui a enlevé tous nos péchés.

Il est possible d’entrer jusqu’à l’autel de l’offrande consumée sans croire au textile bleu. Mais on ne peut entrer dans le Lieu Très saint, là où Dieu réside.

Donc, avant de passer la porte du saint tabernacle, nous devons croire au bleu (le baptême de Jésus), au pourpre (Son sang sur la Croix), et au cramoisi (Jésus est Dieu et Fils de Dieu). C’est seulement une fois qu’on y croit, que l’on est accepté par Dieu et autorisé à pénétrer eu-delà du voile du Lieu Très saint.

Parfois, certaines personnes pénètrent dans la cour extérieure du tabernacle et pensent être à l’intérieur. Mais ce n’est pas le salut. Jusqu’où devons-nous aller pour être sauvés? Nous devons être capables d’entrer dans le Lieu Très saint.

Afin d’entrer dans le Lieu Très saint, nous devons passer par la cuvette de bronze. La cuvette de bronze représente le baptême de Jésus, et nous devons laver nos péchés quotidiens avec le baptême de Jésus et être sanctifiés pour entrer dans le Lieu saint.

Dans l’Ancien Testament, le prêtre devait se laver lui-même avant d’entrer, et dans le Nouveau Testament, Jésus a lavé les pieds de ses disciples pour symboliser le lavage des offenses commises au cours de leurs vies.

La loi de Dieu dit : “Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur” (Romains 6:23). Dieu juge les péchés des hommes sans exception mais il les a transmis à son Fils et L’a jugé à notre place. C’est l’amour de Dieu, son salut. Le vrai salut n’est atteint que lorsque nous croyons en l’évangile d’expiation, le baptême, le sang, la mort et la résurrection de Jésus.



POUR NAÎTRE DE NOUVEAU, NOUS NE DEVONS PAS MÉPRISER LA PAROLE ÉCRITE DE DIEU, L’ÉVANGILE D’EXPIATION POUR LES PÉCHÉS

Quelle est la seule chose qui
nous reste à faire?
Croire en la parole écrite
de Dieu.

Je n’ai jamais méprisé les autres. Quand quelqu’un me parle d’une chose qui ne m’est pas familière, je lui demande de me l’apprendre. Mais quand je demande la signification du saint tabernacle, personne ne me le dit.

Alors que dois-je faire? Je dois retourner à la Bible. Et dans la Bible, où est-il question du saint tabernacle? Il en est question, de façon détaillée, dans l’Exode. Et si on lit ce livre avec attention, on peut en comprendre la signification par la parole écrite de Dieu.

Chers amis, vous ne pouvez être sauvés en croyant aveuglement en Jésus. Vous ne pouvez naître de nouveau en assistant régulièrement au culte. Vous savez ce que Jésus a dit à Nicodème : “Tu es maître en Israël, et ces choses-là, tu ne les saisis pas? A moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le royaume de Dieu” (Jean 3).

Tous ceux qui croient en Jésus doivent croire au bleu (tous les péchés du monde ont été transmis à Jésus lors de Son baptême), au cramoisi (la mort de Jésus pour tous nos péchés) et au pourpre (Jésus est le Sauveur, Dieu et le Fils de Dieu).

Nous devons croire que Jésus est le Sauveur de tous les pécheurs du monde. Sans cette foi, il est impossible de naître de nouveau, ou d’entrer dans le Lieu saint du Royaume de Dieu. Il est même impossible de vivre fidèlement dans le monde sans cela.

N’est-ce pas plus facile de naître de nouveau seulement en en ayant foi en Jésus? Si. “♫ Vous êtes sauvés. Je suis sauvé. Nous sommes tous sauvés.♫” Tout est bien. Mais il y en a tant qui croient en Jésus sans avoir connu la nouvelle naissance.

Nous devons connaître la vérité de la Bible mais également avoir foi en Jésus. Nous devons connaître l’évangile de la rémission du péché de la Bible et la signification du bleu, du pourpre, et du cramoisi pour pouvoir entrer dans le saint tabernacle et vivre avec Dieu dans le monde de la foi. Dans le tabernacle de la foi, nous pouvons vivre heureux jusqu’au moment où nous rejoindrons le Royaume des Cieux. Il est essentiel de connaître la bonne façon de croire en Jésus.



L’ÉVANGILE ORIGINEL ENGENDRE LA SANCTIFICATION PAR LE BLEU

Quelle est la condition
indispensable au le salut?
Le baptême de Jésus

Parfois, l’homme pense qu’il peut vivre de façon parfaite, sans commettre la moindre erreur. S’il essaie d’agir ainsi, il découvrira bien vite ses défauts. L’homme est tellement incomplet qu’il lui est impossible de ne pas pécher. Mais comme Jésus nous a sauvés avec le bleu, le pourpre, et le cramoisi, qui sont l’évangile d’expiation, nous pouvons être sanctifiés et entrer dans le Lieu saint de Dieu.

Si Dieu ne nous avait pas sauvés avec le bleu, le pourpre, et le cramoisi, nous ne pourrions entrer dans le saint Lieu par nous-mêmes. Pour quelle raison? Si seuls ceux qui vivent en harmonie avec leur chair pouvaient y entrer, personne ne serait qualifié. Si quelqu’un croit en Jésus mais pas en l’évangile, il ajoute des péchés à son cœur.

Jésus nous a sauvés par Son salut méthodiquement planifié, le salut du bleu, du pourpre, du cramoisi, et du fin lin tissé. Il a lavé tous nos péchés. Y croyez-vous? Oui. Avez-vous dans vos cœurs la vérité de l’évangile de la rémission et le témoignage de cela? Oui.

Lorsque vous avez le témoignage de l’évangile, vous pouvez mettre sur vos fronts la bande annonçant : “SAINTETÉ À L’ÉTERNEL” et joindre le “sacerdoce royal” (1 Pierre 2:9). Après cela uniquement, vous pouvez vous présenter devant les gens et leur dire que vous êtes un serviteur de Dieu, œuvrant en tant que souverain sacrificateur.

Le turban du souverain sacrificateur était orné d’une plaque en or et la plaque était fixée par un cordon bleu. Pourquoi  bleu? Parce que Jésus nous a sauvés avec l’évangile de la rémission, parce qu’Il a enlevé tous nos péchés et nous a créés sans péché par son baptême (l’imposition des mains dans l’Ancien Testament, le baptême dans le Nouveau Testament).

Même si nous croyons en Jésus de façon diligente, nous ne pouvons arborer la plaque mentionnant : “SAINTETÉ À L’ÉTERNEL” sans la parole secrète du bleu, du pourpre, et du cramoisi.

Comment pouvons-nous devenir justes? On peut le lire dans Matthieu 3:15 : “Car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice.” Jésus a été baptisé et nous a sauvés de tous les péchés du monde. Nous sommes devenus justes, car il a été baptisé et a pris tous nos péchés.

Comment pouvons-nous dire que nous sommes sans péché si nous n’avons pas le baptême de Jésus dans nos cœurs? Même si nous croyons en Jésus, même si nous pleurons en pensant à Sa crucifixion, toutes les larmes du monde ne sauraient laver tous nos péchés. Non. Même si nous pleurons et nous repentons à ce point, nos péchés resteront en nous.

“SAINTETÉ À L’ÉTERNEL.” Parce qu’Il a enlevé tous nos péchés par Son baptême et Son sang, parce que le Seigneur a permis que tous les péchés des pécheurs soient transférés sur Jésus, parce que la parole du salut est rapportée dans la Bible, nous sommes devenus justes par notre foi malgré toutes nos faiblesses.

Nous pouvons donc nous présenter devant Dieu. Nous pouvons désormais vivre comme des justes et prêcher l’évangile au monde. “♫Oh! Comme je suis sauvé! Tu es sauvé. Nous sommes tous sauvés.♫” Nous avons été sauvés selon le plan de Dieu.

Sans la parole de l’évangile de l’expiation dans vos cœurs, il n’y a pas de salut possible même si vous vous y essayez de toutes vos forces. C’est comme cette chanson coréenne où il est question d’un amour non partagé : “♫Oh! Mon cœur bat rapidement sans raison quand je la regarde, chaque fois que je suis proche d’elle. Je dois être amoureux.” Mon cœur bat rapidement, mais pas le sien. Et je ne suis pas aimé en retour. Les gens ont tendance à penser que le salut vient de manières différentes selon que les différences des gens. Ils demandent : “Pourquoi est-il venu uniquement par l’évangile du baptême?” Si le salut ne vient pas par l’évangile du baptême de Jésus, le salut est incomplet. C’est la seule voie pour devenir justes devant Dieu car c’est la seule voie pour être entièrement lavés de tous nos péchés.



QUEL EST LE SALUT DU BLEU QUE JÉSUS NOUS A DONNÉ?

Qu’est-ce qui nous
a rendu justes?
L’évangile du bleu, du pourpre,
et du cramoisi

Le salut par l’évangile du bleu, du pourpre, et du cramoisi est le don de Dieu pour toute l’humanité. Et ce don nous a permis de pénétrer dans le saint tabernacle et de vivre dans la paix. Il nous a rendus justes. Il nous a rendus justes et nous a permis de vivre dans l’église, d’être entraînés dans les saintes Ecritures dans l’église.

À chaque fois que nous allons devant Dieu pour prier, l’évangile nous bénit de Son amour. C’est pourquoi le salut est si précieux pour nous. Jésus nous dit de construire la maison “sur un roc”. Et ce roc est le baptême de Jésus. Nous devons tous être sauvés, vivre avec le salut, aller au paradis, obtenir la vie éternelle, et devenir les enfants de Dieu.

Chers amis, grâce à l’évangile d’expiation, nous pouvons entrer dans le saint tabernacle avec foi. Grâce au fait que tous nos péchés ont été lavés (le baptême de Jésus) et au jugement sur la Croix, nous avons été sauvés par notre foi en l’évangile du baptême de Jésus.

L’expiation abondante pour tous nos péchés, le baptême et le sang de Jésus sont l’évangile qui lave tous nos péchés. Vous y croyez? Le véritable évangile est le céleste évangile d’expiation qui a entièrement lavé tous nos péchés.

Vous voulez en savoir plus sur le fait de renaître d’eau et d’Esprit? S’il vous plaît cliquez sur le panier pour avoir des livres gratuits sur les moyens de renaître d’eau et d’Esprit
To be born again

Nous sommes nés de nouveau en croyant à l’évangile d’expiation. Jésus nous a donné l’évangile d’expiation, qui a lavé même nos péchés quotidiens. Louons le Seigneur.  Alléluia! Merci au Seigneur.

L’évangile d’eau et d’Esprit (l’évangile de l’eau et du sang) est le véritable évangile dont Jésus-Christ a parlé. Ce livre a été écrit pour révéler l’évangile de Jésus, l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Beaucoup de gens croient en Jésus sans connaître toute la vérité, et se sont tournés uniquement vers la théologie, la soi-disant théologie philosophique, l’hérésie, et la confusion. Nous devons donc retourner au véritable évangile et y croire. Il n’est pas trop tard.

Je donnerai davantage de détails dans le deuxième livre à ceux qui se posent des questions au sujet de l’évangile de la nouvelle naissance de l’eau et de l’Esprit.

Retour à la Liste

 


Version imprimable   |  

 
Bible studies
    Sermon
    Déclaration de foi
    C'est quoi l'évangile ?
    Termes Bibliques
    FAQ sur la Foi Chrétienne

   
Copyright © 2001 - 2018 The New Life Mission. ALL RIGHTS reserved.