Messages from Coworkers

Christine Troy, France

LA DIFFERENCE ENTRE L’OFFRANDE DE CAÏN ET L’OFFRANDE D’ABEL (ou la manière de se tenir devant Dieu)

Caïn et Abel sont nés d’Adam et Eve, les premiers parents de l’humanité. Quand Adam et Eve ont péché, Dieu a tué un animal à leur place et les a revêtus de sa peau. Cela enseigne aux hommes deux lois de Dieu. La première est la loi de la justice de Dieu, où « la mort est le salaire du péché », et l’autre est Sa loi d’amour, où les sacrifices sont utilisés pour recouvrir les péchés honteux des hommes.
Adam et Eve, ont été trompés par Satan, et péchèrent devant Dieu. Indépendamment de la manière par laquelle ils ont péché, ils auraient dû être mis à mort, car comme mentionné plus haut le salaire du péché est de mourir selon la Loi de Dieu. Mais au lieu de cela, Dieu a tué un animal et les a revêtus de sa peau.
C’était le présage symbolique de l’expiation sacrificielle à venir.
Après avoir commis leur péché, Adam et Eve ont cousu des feuilles de vigne et s’en sont couverts. Mais ces feuilles de vigne ne pouvaient pas tenir longtemps, se cassant et tombant en morceaux quand ils bougeaient et étant ainsi incapables de couvrir leurs défauts. Alors Dieu tua un animal, fabriqua des tuniques avec sa peau et les en revêtit. Autrement dit, Dieu a couvert la honte des pécheurs grâce à une offrande sacrificielle.
Cela nous parle de l’amour de Dieu et de Son juste salut. Adam et Eve se sont rendu compte que Dieu avait tué l’animal à leur place et qu’Il avait Lui-même couvert leur honte et les avait sauvés. Ils ont alors transmis cette foi à leurs enfants.
Adam avait deux fils, Caïn et Abel. Caïn, le premier fils, offrit à Dieu en offrande des produits de ses propres efforts, tandis que l’offrande d’Abel était un agneau abattu d’après la loi d’expiation de Dieu. D’après vous, quelle offrande Dieu accepta-t-il ? Ces deux offrandes sont un des événements clefs de l’Ancien Testament qui montre le contraste entre l’offrande de foi et celle faite selon la pensée humaine. La Bible nous dit que Dieu a refusé l’offrande de Caïn, le fruit de la terre et de son travail mais, à la place, Il accepta l’offrande d’Abel, les premiers nés de son troupeau et leur graisse.
Genèse 4/4 : « Abel a aussi apporté les premiers nés de son troupeau et leur graisse. Et L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ». Dieu a reçu l’offrande d’Abel et son sacrifice dans la joie. De ces Paroles, nous devons être capables de lire ce que veut de nous le cœur de Dieu.
En fait, il n’y a qu’une seule manière de nous tenir devant Dieu, et Dieu l’a écrite pour nous. Ce n’est que par « l’offrande » - pas l’offrande de nos « actes », mais l’offrande de notre « foi ». C’est la seule chose que Dieu accepte.
Quelle est la foi qu’Adam et Eve ont transmise à leurs enfants ? C’est la foi « des tuniques de peau ». Autrement dit, c’est la foi en l’expiation par l’offrande sacrificielle. Aujourd’hui, c’est la foi en l’évangile de l’eau et du sang de Jésus. Comme Dieu l’a promis dans l’Ancien Testament, Jésus Christ nous a rendu sans péché en étant l’agneau sacrificiel et en mourant à notre place. Comprenez-vous et croyez-vous en ce salut ?
Quand nous nous tenons devant Dieu, croyant en le fait que le Seigneur nous a ainsi sauvés, Dieu accepte l’offrande de cette foi. Pourquoi ? Parce que c’est uniquement grâce à Son « offrande sacrificielle », que nous sommes devenus sans péché et justes devant Dieu.
Dieu nous accepte parce que nous lui avons donné l’offrande de notre foi qui croit en Jésus comme notre Sauveur. Quand Dieu a accepté le sacrifice de Jésus, Il nous a ainsi acceptés dans le Christ. Cela parce que nous avons transféré tous nos péchés sur l’offrande (Jésus l’Agneau sacrificiel), et parce que le jugement de nos péchés a été transféré sur cette offrande, nous nous sommes libérés de nos péchés.
C’est la justice de Dieu. C’est aussi l’amour et le salut parfait de Dieu.