FAQ sur la foi chrétienne

FAQ sur la Foi Chrétienne


  • Ne croyez-vous pas que considérer le baptême de Jésus comme indispensable pour le salut pourrait amoindrir l'importance de Sa mort sur la Croix dans l'Évangile ?
  • Le baptême et la Croix de Jésus sont aussi importants l'un que l'autre. On ne peut pas dire que l'un est plus important que l'autre. Le problème est que, de nos jours, beaucoup de Chrétiens ne connaissent et ne croient qu'au sang de Jésus sur la Croix. Ils pensent que leurs péchés ont été rachetés car Jésus est mort en versant Son sang sur la Croix, mais ce n'est pas seulement par la Croix que Jésus a ôté les péchés du monde. La mort sur la Croix est devenue le jugement de nos péchés puisque Jean-Baptiste L'avait baptisé, le chargeant ainsi des péchés de l'humanité.

    Croire à la Croix sans le baptême de Jésus, c'est comme présenter l'offrande à Dieu sans imposition des mains. Ceux qui offrent un tel sacrifice ne peuvent être rachetés car l'offrande est sans valeur et Dieu ne peut l'accepter. "Si son offrande consiste en un holocauste de gros bétail, il offrira un mâle sans défaut ; il l'offrira à l'entrée de la Tente du Rendezvous pour qu'il soit agréé devant Yahvé. Il posera la main sur la tête de la victime et celle-ci sera agréée pour que l'on fasse pour lui le rite d'expiation" (Lévitique 1:3-4).

    Dieu est juste et Il est le Dieu de la Loi. Il a établi une Loi juste et convenable pour effacer nos péchés. Quand nous offrons un sacrifice conforme à Sa Loi, le sacrifice est accepté par Dieu pour l'expiation de nos péchés. Une erreur, commise par nombreuses personnes, consiste à croire que nous pouvons être sauvés en croyant uniquement que Jésus est notre Sauveur parce que Dieu nous aime. "Et quiconque alors invoquera le nom du Seigneur sera sauvé" (Actes 2:21, Romains 10:13). Mais la même Bible dit, "Ce n'est pas en me disant : "Seigneur, Seigneur!" qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux" (Matthieu 7:21).

    Pour que Jésus soit notre Sauveur, il faut connaître la Loi du salut que Dieu a établie. Si nous pouvions être sauvés uniquement en croyant au nom de Jésus, il n'aurait pas été nécessaire de mentionner dans la Bible le rite sacrificiel de l'Ancien Testament, ni ceux qui commettent l'iniquité dans Matthieu 7:21. Dans la Bible, on trouve clairement la voie du salut, étonnante et parfaite.

    Nous pouvons lire clairement dans Lévitique, chapitres 3 et 4, qu'un pécheur qui offrait un sacrifice pour ses péchés posait ses mains sur la tête de ce dernier pour transférer ses péchés sur lui puis l'offrande était tuée et son sang répandu. Le sacrifice pour les péchés n'aurait eu aucun effet et l'homme n'aurait pu être racheté par Dieu s'il n'y avait pas eu d'imposition des mains sur l'offrande ou si l'offrande avait présenté des défauts.

    Le Nouveau et l'Ancien Testament se rejoignent (Isaïe 34:16). Le baptême de Jésus au Jourdain est synonyme de l'imposition des mains sur l'offrande que pratiquait le pécheur de l'Ancien Testament. Jésus, lors de son baptême par Jean a dit : "Laisse faire pour l'instant : car c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice" (Matthieu 3:15)

    "Toute justice" signifie "justice et équité." Cela veut dire qu'il est convenable et juste pour Jésus de s'offrir comme offrande pour le péché de l'humanité, d'être baptisé par Jean-Baptiste par imposition des mains pour ôter tous les péchés du monde d'une manière juste, conformément au rite sacrificiel établi par Dieu dans l'Ancien Testament, et constitué de l'imposition des mains et du sang.

    En croyant uniquement en la Croix sans croire au baptême de Jésus, nos péchés n'auraient pas pu être transférés sur Jésus, et Sa mort n'aurait eu aucun sens, puisqu'elle n'aurait aucun rapport avec nos péchés. Considérer le sang de Jésus comme profane ne peut pas laver nos péchés (Hébreux 10:29).

    Par conséquent, Son sang ne peut effacer les péchés des cœurs des Croyants que s'ils croient que leurs péchés ont été transférés sur Lui lors de Son baptême, lorsque Jean-Baptiste a imposé ses mains sur Lui. L'apôtre Jean atteste que celui qui vainc le monde, c'est celui qui croit que Jésus-Christ, le fils de Dieu, est venu de l'eau et du sang. Jésus est venu par l'eau et par le sang, ni uniquement par l'eau, ni uniquement par le sang (1Jean 5:4-6). Jésus a expliqué, commençant par Moïse et les prophètes, ce qui le concernait dans les Ecritures (Luc 24:27). Il a prouvé qu'Il était lui-même l'offrande du sacrifice de l'Ancien Testament. Et David dit dans les Psaumes : "Alors j'ai dit : Voici, je viens. Au rouleau du livre il m'est prescrit" (Psaumes 40:8).

    En conclusion, le baptême de Jésus n'annule pas la Croix, et l'évangile du Seigneur complète la signification de la Croix. Cela nous enseigne aussi que sans le baptême et le sang précieux du Christ, il n'y aurait pas d'expiation possible. Avoir été sauvé par la foi en Jésus signifie que vous avez obtenu la rémission de vos péchés par votre foi au baptême de Jésus et en Son sang, et que vous avez reçu le don du Saint-Esprit (1 Jean 5:8, Actes 2:38).

    Back to List