FAQ sur la foi chrétienne

FAQ sur la Foi Chrétienne


  • Quel verset de la Bible met en évidence le fait que les apôtres insistaient sur le baptęme de Jésus?
  • Il faut distinguer le baptęme par immersion des Croyants du baptęme de Jésus. On ne naît pas de nouveau uniquement en recevant le baptęme d'eau. On peut naître de nouveau uniquement en croyant en Jésus-Christ. D'autres étapes, telles que la circoncision ou le baptęme ne sont pas nécessaires au salut de Dieu. La Bible ne met pas l'accent sur le baptęme d'eau que les croyants reçoivent. Elle met plutôt l'accent sur le baptęme que Jésus-Christ a reçu de Jean-Baptiste.

    En fait, nombre de versets de la Bible prouvent que le baptęme de Jésus est indispensable et essentiel pour notre salut et que c'est l'acte de justice. C'est pour cette raison qu'il est cité au début des quatre évangiles.

    Marc commence explicitement l'histoire de l'évangile de Jésus-Christ, fils de Dieu, par le baptęme de Jésus. Jean écrit l'évangile en indiquant les dates, se servant d'expressions comme "le lendemain" (1:29), "trois jours aprčs" (2:1), se basant sur le jour oů Jésus a été baptisé.

    Le lendemain du jour du baptęme de Jésus, Jean-Baptiste a attesté de la parole de Dieu : "Voici, l'Agneau de Dieu qui enlčve le péché du monde" (Jean 1:29). Tous les péchés du monde ont été transmis ŕ Jésus quand Jean L'a baptisé. Ensuite, Il est mort sur la Croix pour l'expiation de nos péchés, en disant : "Tout est achevé" (Jean 19:30) et Il est ressuscité le troisičme jour.

    L'apôtre Paul a dit : "Je vous ai donc transmis en premier lieu ce que j'avais moi-męme reçu ŕ savoir que le Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures, qu'il a été mis au tombeau, qu'il est ressuscité le troisičme jour, selon les Écritures" (1 Corinthiens 15:3-4). "Les Écritures" font référence ici ŕ l'Ancien Testament. Comment un pécheur pouvait-il offrir un sacrifice pour ętre pardonné? Il devait poser ses mains sur la tęte du sacrifice avant de le tuer. S'il avait omis de "poser ses mains sur la tęte de l'offrande", il ne pouvait ętre pardonné car ce sacrifice aurait été illégal.

    L'apôtre Paul dit : "Ignorez-vous que, baptisés dans le Christ Jésus, c'est dans Sa mort que tous nous avons été baptisés?" (Romains 6:3).

    Être baptisés en Christ Jésus, c'est croire au baptême de Jésus au Jourdain, et non seulement à notre baptême d'eau. Comment se peut-il que nous ayons été baptisés en Jésus ? Si nous croyons au fait que Jean-Baptiste ait transféré nos péchés sur Lui lorsqu'il a baptisé Jésus, nous pouvons être baptisés en Lui.

    "Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revętu le Christ" (Galates 3:27). Ceux qui ont transmis leurs péchés ŕ Jésus par l'intermédiaire de Jean-Baptiste sont sans péché et sont devenus les saints enfants de Dieu.

    "C'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'est pas de main d'homme, par l'entier dépouillement de votre corps charnel ; telle est la circoncision du Christ" (Colossiens 2:11). C'est la circoncision de l'intérieur, non celle de l'apparence qui nous délivre de la chair du péché (C'est la circoncision du cœur : Romains 2:29). L'apôtre Paul a donc dit qu'il fallait croire au baptęme de Jésus qui délivre nos cœurs du péché.

    "Ce qui y correspond, c'est le baptęme qui vous sauve ŕ présent, par la résurrection de Jésus-Christ" (1 Pierre 3:21). Le baptęme est une figure qui nous sauve. Les gens du temps de Noé ont péri car ils n'ont pas cru ŕ l'eau. Aujourd'hui, si nous ne croyons pas à l'eau du baptême de Jésus, nous demeurons pécheurs même si nous croyons en Jésus, et nous périrons également.

    L'apôtre Jean a révélé clairement toute chose concernant l'évangile dans sa premičre lettre : "C'est lui qui est venu par eau et par sang : Jésus Christ, non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang" (1 Jean 5:6). Jésus est venu dans le monde pour nous sauver par le baptęme et sur la Croix. Il a dit : "L'Esprit, l'eau, le sang, et ces trois tendent au męme but" (1 Jean 5:8). Cela signifie que le baptęme de Jésus, la Croix et l'Esprit forment ensemble un salut complet.

    Jésus a dit ŕ Nicodčme : "Ŕ moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le royaume de Dieu" (Jean 3:3-5). Les ingrédients pour naître de nouveau sont l'eau et l'Esprit. Il faut croire en l'eau, le baptême de Jésus, pour ne pas voir de péché dans son cœur et recevoir le don de l'Esprit. C'est la nouvelle naissance biblique.

    C'est pour cela que l'apôtre Pierre a dit : "Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint-Esprit" (Actes 2:38). Pour obtenir le pardon des péchés et recevoir le Saint-Esprit, il faut croire profondément au baptęme de Jésus dans son cœur. Que dire de plus? Nombre de versets bibliques insistent sur le baptęme de Jésus en tant qu'acte indispensable de justice pour notre salut. Le Christianisme doit retrouver l'évangile d'eau et d'Esprit.

    "C'est pourquoi, laissant l'enseignement élémentaire sur le Christ, élevons-nous ŕ l'enseignement parfait, sans revenir sur les articles fondamentaux du repentir des l’œuvre mortes, et de la foi en Dieu, de l'instruction sur les baptęmes et de l'imposition des mains, de la résurrection des morts et du jugement éternel" (Hébreux 6:1-2).

    On reconnaît ici l'essence de l'évangile de l'Église primitive. Elle enseignait aux nouveaux Chrétiens la doctrine des baptêmes, l'imposition des mains, la résurrection des morts, et le jugement éternel. Nous devons garder à l'esprit que Jésus a pris tous nos péchés par son baptême, a versé Son sang pour nous sur la Croix, et a été jugé pour nos péchés selon la juste Loi de Dieu.

    Retour ŕ la Liste