FAQ sur la foi chrétienne

FAQ sur la Foi Chrétienne


  • Vous avez écrit dans votre livre que nous devions tous recevoir la rémission des péchés d'un coup en croyant dans le baptęme de Jésus et dans Son sang sur la Croix. Donc, comment interprétez-vous le passage " pardonne nos offenses comme nous pardonnons aussi ŕ ceux qui nous ont offensés " dans la Pričre au Seigneur ?
  • La phrase que vous citez est en parfaite contradiction avec l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Mais vous pouvez croire que la Bible et parfaite, qu'il n'y a pas de contradictions dedans.

    Alors, l'évangile de l'eau et de l'Esprit est faux? Non, pas du tout!

    A travers le monde entier, Dieu nous montre que cet évangile est le seul vrai et parfait évangile.

    Il y a des similitudes dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Le systčme sacrificiel dans l'Ancien Testament est parfaitement en accord avec l'éternel sacrifice de Jésus Christ. Dans le systčme sacrificiel de l'A.T, un sacrifice légal a besoin de trois conditions: 1) un animal sacrificiel sans défaut, 2) l'imposition des mains, 3) le sang (la mort indirectement).

    Et Jésus Christ, en venant sur cette terre en naissant de la Vierge Marie, en tant que Personne sans péché pour accepter tous les péchés du monde, a été baptisé par Jean le Baptiste, le représentant de toute l'humanité. Alors, Il est allé sur la Croix avec tous nos péchés, et a été crucifié. Mais Il ressuscita trois jours plus tard. Nous sommes maintenant tous pardonnés pour nos péchés (du passé, du présent et du futur) en croyant dans la vérité que le Seigneur a accomplie.

    Ainsi, que peut-on dire du passage "Pardonne nos offenses comme nous pardonnons ŕ ceux qui nous ont offensés?"

    Cela signifie que Dieu veut que nous nous pardonnions les uns les autres pour nos insuffisances. Bien que nés de nouveau, nous sommes toujours de la chair faible, et faisons beaucoup de mauvaises choses. Si nous nous condamnons et nous rebutons les uns les autres par des transgressions, alors męme le pouvoir du véritable évangile ne servirait ŕ rien, et la camaraderie de ceux qui sont nés de nouveau serait détruite.

    Vous devriez noter que le mot "offenses" doit ętre transformé en " dette ". En fait, dans la Version du Nouveau Roi James il est écrit : " et pardonnes nous nos dettes, Comme nous pardonnons ŕ nos débiteurs " (Mathieu 6 :12)

    Dans Mathieu, la Pričre du Seigneur est directement suivie par cet enseignement: "Si vous pardonnez les offenses des hommes, votre Pčre au ciel vous suivra. Mais si vous ne pardonnez pas les offenses des hommes, votre Pčre ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. "

    Le Seigneur Jésus ne nous a pas donné la Pričre du Seigneur pour que nous la récitions tous les jours telle qu'elle. C'est une collection de sujets de pričre importants que nous devrions nous rappeler chaque jour dans notre vie de foi. S'il vous plait passez en revue Mathieu 18:21-35, et ainsi vous atteindrez la compréhension de ce qu'est la volonté de Dieu pour les serviteurs impardonnables :

    " Alors Pierre s'approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je ŕ mon frčre, lorsqu'il péchera contre moi? Sera-ce jusqu'ŕ sept fois?
    Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu'ŕ sept fois, mais jusqu'ŕ septante fois sept fois.
    C'est pourquoi, le royaume des cieux est semblable ŕ un roi qui voulut faire rendre compte ŕ ses serviteurs. Quand il se mit ŕ compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents.
    Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu'il fűt vendu, lui, sa femme,
    Le serviteur, se jetant ŕ terre, se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. Aprčs qu'il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l'étranglait, en disant: Paie ce que tu me dois.
    Son compagnon, se jetant ŕ terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai. Mais l'autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu'ŕ ce qu'il eűt payé ce qu'il devait. Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allčrent raconter ŕ leur maître tout ce qui s'était passé.
    Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit: Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette, parce que tu m'en avais supplié; ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j'ai eu pitié de toi?
    Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'ŕ ce qu'il eűt payé tout ce qu'il devait.
    C'est ainsi que mon Pčre céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne ŕ son frčre de tout son coeur. "


    Cela signifie que nous devons toujours pardonner nos frčres quand ils pęchent contre nous par ce que le Seigneur nous a déjŕ pardonnés nos péchés du passé, présent et futur une fois pour toute ŕ travers Son baptęme et la Croix. Donc, si nous ne pardonnons pas nos frčres męme si le Seigneur a déjŕ pardonné tous les péchés pour Sa part, Il sera fâché contre nous pour notre esprit impitoyable et Il ne nous pardonnera pas nos pęchés, ŕ la différence de nos frčres. C'est seulement quand nous pardonnons nos frčres que Dieu nous a déjŕ pardonnés ŕ travers le baptęme de Jésus et Sa croix, et Il sera avec nous.

    Donc le passage peut ętre interprété comme ceci: "Seigneur, nous pardonnons nos frčre parce que tu as déjŕ pardonné nos péchés. Donc, s'il te plait ne sois pas en colčre contre nos pęchés. " Jésus dit ceci quand Il nous a lavés de tous les péchés du monde. La personne qui croit ceci peut pardonner ses frčres qui pęchent contre elle.

    Retour ŕ la Liste