Étude du Tabernacle

Sermons on important subjects by Rev. Paul C. Jong

 

Les quatre mystères cachés dans les couvertures
du Tabernacle



< Exode 26:1-14 >
«Tu feras le tabernacle de dix tapis de fin lin retors, et d’étoffes teintes en bleu, en pourpre et en cramoisi; tu y représenteras des chérubins artistement travaillés. La longueur d’un tapis sera de vingt-huit coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour tous les tapis. Cinq de ces tapis seront joints ensemble; les cinq autres seront aussi joints ensemble. Tu feras des lacets bleus au bord du tapis terminant le premier assemblage; et tu feras de même au bord du tapis terminant le second assemblage. Tu mettras cinquante lacets au premier tapis, et tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le second assemblage; ces lacets se correspondront les uns aux autres. Tu feras cinquante agrafes d’or, et tu joindras les tapis l’un à l’autre avec les agrafes. Et le tabernacle formera un tout. Tu feras des tapis de poil de chèvre, pour servir de tente sur le tabernacle; tu feras onze de ces tapis. La longueur d’un tapis sera de trente coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour les onze tapis. Tu joindras séparément cinq de ces tapis, et les six autres séparément, et tu redoubleras le sixième tapis sur le devant de la tente. Tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le premier assemblage, et cinquante lacets au bord du tapis du second assemblage. Tu feras cinquante agrafes d’airain, et tu feras entrer les agrafes dans les lacets. Tu assembleras ainsi la tente, qui fera un tout. Comme il y aura du surplus dans les tapis de la tente, la moitié du tapis de reste retombera sur le derrière du tabernacle; la coudée d’une part, et la coudée d’autre part, qui seront de reste sur la longueur des tapis de la tente, retomberont sur les deux côtés du tabernacle, pour le couvrir. Tu feras pour la tente une couverture de peaux de béliers teintes en rouge, et une couverture de peaux de dauphins par-dessus.»



Les couvertures du Tabernacle

Nous portons maintenant notre attention vers les couvertures du Tabernacle. Les couvertures du Tabernacle étaient faites de quatre couches. Quand Dieu dit à Moïse de construire le Tabernacle, Il lui donna des instructions détaillées. C’est uniquement la première couverture qu’on pouvait voir depuis l’intérieur du Tabernacle, couvrant les planches du Tabernacle et les ustensiles qui se trouvaient à l’intérieur. Cette couverture était tirée au dessus des planches du Tabernacle, le Lieu Saint et le Saint des saints, tout au long jusque par terre. Et elle était faite de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors, et de belles images de chérubins étaient tissées aussi.

La première couverture était faite de deux pièces principales de tapis attachés l’un à l’autre, dont chacune était faite en assemblant cinq plus petits tapis ensemble. Pour attacher ces deux pièces principales l’une à l’autre, cinquante lacets de fil bleu étaient mis à chaque côté communiquant des tapis. Des agrafes d’or était ajoutées à ces lacets bleu, attachant les deux pièces de tapis pour faire une seule large couverture.

La première couverture était faite de dix tapis, qui étaient attachés à deux pièces de tapis plus larges. Sa longueur était de 28 coudées. Une coudée correspond à environ 45 cm, et la longueur était donc d’environ 12,6 m dans la mesure d’aujourd’hui, alors que la largeur de chaque tapis était de quatre coudées, soit 1,8 m. Cinq tapis étaient attachés ensemble pour faire deux pièces, puis ces deux étaient attachées ensemble avec cinquante lacets bleus et cinquante agrafes d’or. C’est ainsi que la première couverture du Tabernacle était faite. Mais il y avait trois couvertures de plus. La première couverture du Tabernacle était faite en tissant des tapis aux motifs artistiques de chérubins avec du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors.

C’était pour nous montrer le chemin vers le Royaume des Cieux. Par exemple, le fil bleu utilisé pour la première couverture du Tabernacle se réfère au baptême que Jésus reçut de Jean pour prendre les péchés du monde. En étant baptisé, Jésus prit tous les péchés du monde (Matthieu 3:15). Parce que Jésus prit les péchés du monde sur Son propre corps par Son baptême, ce baptême est devenu l’antitype du salut (1 Pierre 3:21).

La deuxième couverture du Tabernacle était faite de poils de chèvre (Exode 26:7). Sa longueur était plus élevée que la première couverture et ce de 90 cm. A 30 coudées, la longueur était de 13,5 m, et à 4 coudées, la largeur était de 1,8 m. La couverture était faite de onze tapis, attachés les uns aux autres en deux pièces, l’un avec cinq tapis et l’autre avec six tapis. Ces deux pièces étaient attachées l’une à l’autre avec des agrafes de bronze.

Cette seconde couverture du Tabernacle, faite de poils de chèvre, nous dit que Jésus nous a rendu saints par la justice de Dieu. Venant sur cette terre, quand notre Seigneur eut 30 ans, Il fut baptisé par Jean de Sa propre volonté, et Il prit les péchés du monde sur Lui-même. En conséquence de cela, le Seigneur porta les péchés du monde à la Croix, fut crucifié, effaça nos péchés une fois pour toutes, et est ainsi devenu notre Sauveur. Donc la seconde couverture, couverture blanche de poils de chèvre, nous dit que Jésus Christ qui devint le bouc émissaire nous a rendus sans péchés par Son baptême et sang.

La troisième couverture du Tabernacle était faite de peaux de béliers teintes en rouge, qui nous dit que Jésus porta nos péchés en étant baptisé, les prit à la Croix, versa Son sang et fut condamné, et nous a ainsi délivrés de tous nos péchés.

La quatrième couverture du Tabernacle était faite de peaux de dauphins. La signification des peaux de dauphins est que Jésus Christ, en regardant à Son apparence extérieure, n’avait rien de désirable en Lui. Mais Il était vraiment Dieu Lui-même. Les peaux de dauphins nous montrent un portait de Jésus Christ qui s’abaissa Lui-même tout au long au niveau des êtres humains pour nous sauver des péchés du monde.

Examinons maintenant ces quatre couvertures du Tabernacle plus en détail.



La signification spirituelle de la première couverture du Tabernacle

The Tabernacle

Les matériaux utilisés pour la première des quatre couvertures du Tabernacle sont du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors. Elle était fait de telle sorte que les quatre couleurs soient clairement visibles de l’intérieur du Tabernacle. Aussi, des motifs artistiques d’anges étaient tissés dessus, de sorte qu’ils regardent le Tabernacle de haut. La signification spirituelle contenue dans chacun de ces quatre fils est la suivante.

Le mystère du fil bleu manifesté dans les matériaux de la première couverture du Tabernacle est le fait que le Messie, une fois pour toutes, prit tous les péchés du monde entier par Son baptême. Il vint sur cette terre et fut baptisé par Jean le Baptiste, le représentant de l’humanité, pour prendre tous les péchés du monde, tout comme les offrandes sacrificielles de l’Ancien Testament qui prenaient les iniquités des pécheurs transférées dessus par l’imposition des mains. Et cela nous parle aussi de la vérité selon laquelle Jésus a effacé les péchés du monde en portant la condamnation de ces péchés une fois pour toutes.

Le fil pourpre, d’autre part, nous dit que Jésus Christ qui vint dans ce monde est le Roi des rois et le Dieu absolu Lui-même pour nous. Il nous dit que Jésus Christ est Dieu Lui-même dans Son essence. Le fil cramoisi manifesté dans le Tabernacle nous dit que Jésus, ayant une fois pris tous nos péchés par le baptême qu’Il reçut de Jean, versa Son sang à la Croix et porta le sacrifice et la condamnation de nos péchés à notre place.

Le baptême de Jésus et Sa mort à la Croix étaient identiques au système sacrificiel de l’Ancien Testament où des offrandes sans défaut endossaient les iniquités des péchés par l’imposition des mains et versaient leur sang pour porter la condamnation de ces péchés. De la même façon, dans le Nouveau Testament, Jésus fut baptisé, alla à la Croix, et versa Son sang et y mourut.

La Bible se réfère à Jésus Christ comme offrande sacrificielle. Le nom «Jésus» signifie «Celui qui sauvera Son peuple des péchés» (Matthieu 1:21). Et le nom «Christ» signifie «Celui qui est oint». Dans l’Ancien Testament, trois sortes de personnes étaient ointes: les rois, les prophètes et les prêtres. Donc, le nom «Jésus Christ» signifie qu’Il est le Sauveur, Dieu Lui-même, le Souverain Sacrificateur du Royaume des Cieux, et le Seigneur de la vérité éternelle. En venant sur cette terre, étant baptisé par Jean, et versant Son sang, Il est devenu notre vrai Sauveur.

Ainsi, la première couverture du Tabernacle révèle que le Messie viendrait par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors et sauverait tous ceux qui croient en Lui de leurs péchés et condamnation. Ces ministères ne sont autre que le baptême de Jésus et Son sang à la Croix. Le mystère du salut manifesté dans cette première couverture de quatre couleurs est que le Messie vint sur cette terre, prit les péchés de l’humanité en étant baptisé, fur crucifié à mort, ressuscita des morts.

Par ces ministères, Jésus Christ a sauvé ceux qui croient en Lui de leurs péchés, et a fait d’eux le peuple de Dieu. Jésus Christ est le Roi des rois et l’offrande sacrificielle qui a effacé les iniquités des péchés, et Il a délivré ceux qui croient de tous leurs péchés et de la condamnation.



La signification spirituelle de la deuxième couverture du Tabernacle

The Tabernacle

Les matériaux utilisés pour la deuxième couverture du Tabernacle étaient des poils de chèvres. Cela nous montre que le Messie à venir justifierait l’humanité en la délivrant de ses péchés et de la condamnation de ces péchés. Elle nous montre, en d’autres termes, que pour que les êtres humains reçoivent la justice de Dieu, il est absolument nécessaire qu’ils croient en l’évangile de l’eau, le sang et l’Esprit. La justice de Dieu a nettoyé nos cœurs blancs comme neige, et elle nous a ainsi permis de recevoir la rémission de nos péchés.



La signification spirituelle de la troisième couverture du Tabernacle

The Tabernacle

Les matériaux utilisés pour la troisième couverture du Tabernacle étaient des peaux de béliers teintes en rouge. Cela manifeste le fait que le Messie viendrait sur cette terre, prendrait les péchés du monde en étant baptisé, serait crucifié, et deviendrait ainsi l’offrande sacrificielle pour le péché de Son peuple. Le sang que Jésus Christ versa sur la Croix paya le salaire de la mort à cause des péchés du monde. En d’autres termes, cela nous dit que Jésus Christ Lui-même devint l’offrande sacrificielle et a ainsi sauvé Son peuple de ses péchés (Lévitique 16).

Le Jour de l’Expiation, deux béliers sacrificiels étaient préparés pour prendre les péchés des gens d’Israël. L’un d’eux était une offrande sacrificielle d’expiation qui était donnée à Dieu pour leurs péchés. A ce moment là, le Souverain Sacrificateur posait ses mains sur la tête de son premier bélier, transférant tous les péchés de Son peuple dessus. Il prenait ensuite le sang, en aspergeait le propitiatoire, à sept reprises. C’est ainsi que l’offrande d’expiation du peuple d’Israël était donnée à Dieu.

Puis, devant le témoignage des Israélites assemblés autour du Tabernacle, le Souverain Sacrificateur posait ses mains sur l’autre bouc émissaire et transférait les péchés d’un an du peuple d’Israël. C’était pour donner à tout le peuple d’Israël la conviction que tous les péchés de l’année passée étaient ainsi éloignés d’eux par l’imposition des mains du Souverain Sacrificateur. Ce bouc émissaire était ensuite envoyé dans le désert pour y mourir, portant avec lui tous leurs péchés (Lévitique 16:21-22). C’était la promesse de Dieu que le Messie viendrait sur cette terre, prendrait les péchés du monde en étant baptisé par Jean le Baptiste, le représentant de l’humanité (Matthieu 11:11-13, 3:13-17), porta la condamnation de ces péchés en étant volontairement crucifié, et sauva ainsi Son peuple de tout péché.



La signification spirituelle de la quatrième couverture du Tabernacle

The Tabernacle

Les peaux de dauphins montrent notre propre image, tout comme l’image du Seigneur quand Il vint sur cette terre. Notre Seigneur vint sur cette terre dans la chair d’un homme pour appeler les pécheurs et les rendre justes. Les peaux de dauphins nous disent aussi que Jésus Christ ne s’est pas élevé Lui-même quand Il vint sur terre, mais Il s’est plutôt abaissé comme homme d’humble naissance.

Au temps de l’Ancien Testament, Dieu dit par Ses prophètes que le Messie viendrait et délivrerait les pécheurs de la terre de leurs iniquités. Nous pouvons voir que Dieu a accompli la Parole de prophétie énoncée par Ses serviteurs par le baptême de Jésus Christ et Son sang sur la Croix. Cette promesse de prophétie est la Parole d’alliance que le Messie porterait non seulement les péchés du peuple d’Israël mais aussi les péchés et condamnation de tous dans ce monde, et qu’Il sauverait tous Ses croyants et en ferait Son peuple.

Exode 25 parle des matériaux utilisés pour construire le Tabernacle. Ces matériaux du Tabernacle incluent du fil bleu, pourpre et cramoisi, fin lin retors, poils de chèvres, peaux de béliers teintes en rouge, peaux de dauphins, or, argent, bronze, arômes, huile, et pierres précieuses. Tous ces matériaux manifestent le fait que le Messie allait venir sur terre et sauverait Son peuple des péchés par Son baptême et le sang versé. Ainsi, caché dans les couvertures du Tabernacle, on trouve le plan profond de salut que Dieu fit pour sauver Son peuple de ses péchés.

Pourquoi Dieu a t Il commandé que le fil bleu, pourpre et cramoisi soient utilisés comme matériaux des couvertures du Tabernacle? Et pourquoi a-t-il commandé d’utiliser des poils de chèvres, de béliers, et de dauphins? Nous devons attacher de l’attention au plan que Dieu élabora pour nous délivrer des péchés du monde. Nous devons croire en les ministères manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi par lesquels Jésus a sauvé Son peuple des péchés, tels qu’ils sont, et nous devons ainsi être sauvés de nos péchés et devenir le peuple de Dieu. Nous devons, en d’autres termes, connaître et croire en le plan de Dieu manifesté dans les couvertures du Tabernacle.



Par quatre méthodes

Les quatre couvertures du Tabernacle nous parles de la façon dont Dieu nous a délivrés du péché en détail: le Messie viendrait sur cette terre dans la chair, prendrait tous les péchés du monde par Son baptême reçu par Jean, serait crucifié pour la punition de ces péchés, et remettrait les péchés de Son peuple et les sauverait de leurs péchés par Son propre sang. Cependant, ce salut n’est accompli que pour ceux qui croient en le Messie comme leur Sauveur. Nous devons croire que Jésus Christ, manifesté dans les matériaux des couvertures du Tabernacle, vint effectivement par Son baptême et la Croix, et nous a ainsi sauvés de tous nos péchés.

Selon les prophéties du fil bleu, pourpre et cramoisi manifestés dans les couvertures du Tabernacle, le Fils de Dieu vint à nous comme l’offrande sacrificielle du Nouveau Testament, fut baptisé, et versa Son sang crucifié à la Croix. Bien plus, en croyant en le Messie révélé dans les couvertures du Tabernacle, nous pouvons donner à Dieu l’offrande de la foi qui nous sauve.

Ainsi, nous devons croire en la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Si quelqu’un ne s’approche pas de Dieu et manque de donner l’offrande de la foi en croyant en les ministères de Jésus manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, il sera sûrement détruit à cause de ses péchés. Mais si quelqu’un croit en cette vérité, alors par la foi en le salut il peut aller devant Dieu tout le temps comme Son enfant. Le Tabernacle nous montre que personne qui ne croit pas en Jésus Christ qui est devenu l’offrande sacrificielle et était manifesté dans les fils bleu, pourpre et cramoisi ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

Les couvertures du Tabernacle nous montrent ainsi la voie vers les Cieux. Nous devons trouver la voie pour entrer dans le Royaume des Cieux en croyant en la vérité révélée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Quiconque veut entrer dans le Royaume de Dieu doit d’abord résoudre son problème du péché en croyant en la vérité de la rémission du péché manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Ainsi, que les gens entrent dans l’Eglise de Dieu en croyant en cette vérité, ou qu’ils soient rejetés par Dieu pour n’avoir pas cru est un choix qu’ils doivent faire.

Bien sûr, nos consciences sont libres de croire ou non en la vérité du salut révélée dans les couvertures du Tabernacle. Mais vous devriez aussi reconnaître que la conséquence du fait de ne pas croire en cette vérité serait trop catastrophique pour quiconque. Cependant, pour que nous entrions dans la brillante Maison de Dieu selon Sa volonté, nous devons être pour toujours sauvés de nos péchés en croyant en le baptême que le Messie reçut de Jean et le sang de la Croix. Tous doivent accepter et croire en leur cœur que ce baptême du Messie et Son sang à la Croix ont remis tous leurs péchés. C’est seulement quand ils croient ainsi qu’ils reçoivent la rémission éternelle du péché et entrent dans la gloire de Dieu.

La première couverture du Tabernacle était faite de quatre fils différents, et fut posées sous la deuxième couverture faite de poils de chèvres. Cela nous montre que le fait que nous puissions recevoir la rémission du péché est basée sur les ministères de Jésus: Son baptême et Son sang. Ainsi, la rémission du péché que nous avons reçue en croyant en la justice de Dieu est basée sur notre foi en le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors manifestés dans la première couverture. Pour voir combien ce fait est certain, regardons à la Parole de la Bible.

Esaïe 53:6 déclare: «Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.» Hébreux 9:28 déclare: «Et Christ fut offert une fois pour toutes pour le péché d’un grand nombre». Et 2 Corinthiens 5:21 dit: «Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.» Tous ces passages nous disent donc que notre salut a été accompli sur la base des ministères de Jésus du salut manifestés dans le fin lin retors et les fils bleu, pourpre et cramoisi utilisés pour la première couverture du Tabernacle. Le fait que Christ Lui-même fut attaché au bois et porta la condamnation sévère de nos péchés sur Son propre corps fut possible par le fait qu’Il avait d’abord pris nos péchés en étant baptisé par Jean, et ce n’est pas seulement à la Croix qu’Il porta les péchés du monde.

Quand Jésus prit tous les péchés du monde en étant baptisé et porta donc les souffrances mortelles à la Croix pour les expier, Il n’avait pas peur. Au contraire, Il se réjouissait! Pourquoi? Parce que c’était le moment pour Lui «d’accomplir tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15). Pour nous délivrer de nos péchés, Jésus fut baptisé et versa Son sang à la Croix. Il le fit parce qu’Il nous aimait. C’est pour cela qu’Il vint sur cette terre, fut baptisé par Jean, et prit de la coupe du sacrifice. C’est parce que le Seigneur prit nos péchés et défauts par Son baptême qu’Il put verser Son sang au Calvaire et porter la condamnation sévère de nos propres péchés.



Les agrafes qui assemblaient les premières couvertures du Tabernacle étaient faites d’or

La première couverture du Tabernacle était faite de deux pièces de cinq tapis, qui étaient assemblés par des agrafes d’or. Cela nous montre que nous pouvons entrer dans le Royaume de Dieu seulement si nous croyons en la vérité de la rémission du péché manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Le fait que les deux pièces de cinq tapis soient attachées par cinquante agrafes d’or nous montre que nous pouvons être sauvés de tous nos péchés seulement si nous avons la foi en Son salut. Dans la Bible, l’or dénote la vraie foi qui croit en la Parole de Dieu.

Ainsi, chacun de nous doit croire en toute la Parole de Dieu. C’est particulièrement important pour nous d’avoir la foi en la vérité manifestée dans le fil bleu. La crucifixion de Dieu seule a, elle seule, aucun effet sur notre salut. Pourquoi? Parce qu’avant cette crucifixion, il devait y avoir le processus du baptême de Jésus par lequel les pécheurs pouvaient transférer leurs péchés sur Jésus Christ. La croix est efficace pour notre salut quand nous croyons que Dieu le Père amena Jésus Christ à prendre les péchés du monde en étant baptisé.



Que nous dit le fin lin retors dans le Tabernacle?

Il nous dit que Dieu a agi parmi nous selon Sa Parole de vérité. Le Messie vint sur cette terre et porta nos péchés et notre condamnation par le baptême qu’Il reçut de Jean et le sang de la Croix. Et il nous dit que Son salut a déjà été accomplit comme Il le promit dans Sa Parole.

Dans le Nouveau Testament, notre Seigneur vint sur cette terre, prit nos péchés en étant baptisé par Jean, versa le sang, porta toute la condamnation de nos péchés, et a ainsi gardé toutes les promesses de salut. En étant baptisé par Jean et crucifié, notre Seigneur accomplit et réalisa la volonté de Dieu le Père. L’alliance que Dieu a faite avec Son peuple d’Israël fut accomplie par Son Fils Jésus.

Qui, alors, devrait accorder de l’attention à cette vérité? Est-ce le peuple d’Israël seul? Ou est ce vous est moi?

Le fait que la première couverture du Tabernacle soit attachée par cinquante agrafes d’or demande la vraie foi de notre part. Il nous montre que nous pouvons entrer dans le Royaume de Dieu seulement quand nous savons et croyons que Jésus a effacé tous nos péchés par Ses ministères manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors utilisés pour la première couverture du Tabernacle.

En d’autres termes, cela nous montre que la rémission du péché est reçue seulement par la foi en la Parole de vérité. Par la Parole de l’Ancien et du Nouveau Testaments, Dieu nous montre vraiment en détail que nous pouvons atteindre notre vrai salut seulement en croyant que le baptême et le sang de la Croix manifestés dans les couvertures du Tabernacle nous ont sauvés de tous nos péchés.

Dieu nous a effectivement permis d’être lavés de tous nos péchés et de devenir blancs comme la neige en croyant en la vérité révélée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors utilisés pour la première couverture du Tabernacle. Et Dieu a permis seulement à ceux qui ont cette foi d’entrer dans Son Royaume. Nous devons connaître les couvertures du Tabernacle et croire en elles. En croyant en Jésus Christ qui est venu à nous par les ministères du fil bleu, pourpre, et cramoisi, nous pouvons vraiment atteindre la qualification pour devenir les enfants de Dieu et recevoir la gloire d’entrer dans Son royaume.

Quand le Messie nous a sauvés de tous nos péchés par Son œuvre manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, comment ne pourrions nous pas croire en l’amour vaste et profond de Dieu du salut et le rejeter? Comment pourrions nous rejeter la rémission de nos péchés et le Royaume de Dieu, qui ne peuvent être atteints que par la foi? Nous devons croire en Jésus Christ comme notre propre Sauveur qui nous a sauvés des péchés du monde en étant baptisé et versant Son sang à la Croix. C’est alors seulement que nous pouvons devenir le peuple de Dieu.

Ceux qui ne croient pas en la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi manifesté dans la première couverture du Tabernacle ne peut vraiment effacer leurs péchés par la foi. Ceux qui ne croient pas en cette vérité ne peuvent devenir les enfants de Dieu. C’est pour cela que nous devons croire en la vérité révélée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi utilisés pour les couvertures du Tabernacle, et nous devons recevoir la vie éternelle.



La couverture de poils de chèvres était plus grande que la première couverture du Tabernacle

La deuxième couverture faite de poils de chèvres était plus grande que la première couverture du Tabernacle. Cela signifie que ceux qui s’élèvent contre Dieu ne peuvent voir une partie de la vérité révélée dans la première couverture du Tabernacle. Il y avait vraiment besoin de cacher le mystère de la rémission du péché manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi de la première couverture du Tabernacle. C’est parce que Dieu a établit que seuls ceux qui Le révèrent et Le craignent peuvent entrer dans le Royaume en croyant en les ministères de Jésus manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.

C’est aussi pour cela que Dieu plaça des chérubins à l’est du jardin d’Eden, et une épée gardait le chemin à l’arbre de vie, après qu’Il ait renvoyé l’homme tombé dans le péché (Genèse 3:24). La vérité qui permet d’entrer dans le Royaume des Cieux n’est pas vue par quiconque sans avoir d’abord cru en Dieu. C’est pour cela que Dieu fit une deuxième couverture faite de poils de chèvres bien plus grande que la première couverture du Tabernacle.

La deuxième couverture du Tabernacle nous montre que nous pouvons devenir justes seulement en recevant la rémission du péché manifestée dans la première couverture. Autrement dit, Dieu n’a permis qu’à ceux qui croient en Sa Parole avec crainte et révérence, et qui gardaient l’évangile de vérité, de devenir Son peuple. Parce que c’est ainsi que Dieu a déterminé que ce serait, Il ne permet pas à quiconque de devenir Son enfant sans croire d’abord en la vérité bleu, pourpre et cramoisi de la rémission du péché. La volonté de Dieu est que ceux dont le cœur est mauvais puissent réaliser au moins une part du mystère du fil bleu, pourpre et cramoisi.



La deuxième couverture du Tabernacle était faite de poils de chèvres, et ses agrafes étaient de bronze.

La signification spirituelle des agrafes de bronze dénote le jugement des péchés. Les agrafes de bronze nous montrent que les péchés demandent le paiement d’un juste salaire. Ainsi, les agrafes de bronze contiennent la vérité selon laquelle le Messie devait verser Son sang à la Croix parce qu’Il était venu sur cette terre et avait pris les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé. Parce que le Messie avait pris nos péchés du monde par le baptême qu’Il reçut de Jean, Il pouvait porter la condamnation de ces péchés du monde par le sang qu’Il versa à la Croix.

A partir des agrafes de bronze, nous pouvons découvrir la loi de Dieu qui nous dit que le salaire du péché c’est la mort (Romains 6:23). Donc, nous devons reconnaître que Dieu accomplit le jugement de nos péchés par le Messie. Comme Jésus Christ fut baptisé par Jean et versa le sang à la Croix, le jugement de tous les péchés de l’humanité était pleinement accompli.

Quand nous allons devant Dieu, vous et moi devons penser dans nos consciences à ce qu’est la vérité. Nous vivons dans ce monde commettant des péchés chaque jour dans nos cœurs, pensées et actes. Néanmoins, le Messie prit tous ces péchés actuels que nous commettons aussi chaque jour, paya le salaire de ces péchés du prix de Sa propre vie, et a ainsi accompli le salut pour nous. Nos consciences devant Dieu sont liées à la morte, si nous n’avons pas la foi en Sa vérité. Donc, nous devons tous croire maintenant en cette vérité, pour que nos âmes mourantes soient sauvées et vivent.

Nos cœurs désirent ils croire en la vérité manifestée dans ces agrafes de bronze? La vérité selon laquelle les agrafes de bonze nous parlent est que bien que nous ne puissions éviter d’être condamnés pour nos péchés, le Messie prit nos péchés en étant baptisé et fut condamné pour tous ces péchés à notre place. Jésus porta toute la condamnation du péché une fois pour toutes par Son baptême et le sang de la Croix. En faisant cela, Jésus Christ nous a donné la foi et nous a permis d’entrer dans le Royaume de Dieu.

Quand quelqu’un a du péché dans son cœur devant Dieu, il doit aller en enfer. A cause de nos péchés, tout ce que nous méritons est la mort éternelle. Mais le Messie devint l’offrande du sacrifice sévère pour nos péchés et nous a ainsi sauvés de toute notre condamnation. Nous étions supposés être punis pour nos péchés, maintenant en croyant que le Messie fut puni à notre place, nous pouvons entrer dans le Royaume de Dieu.

En croyant en cette vérité dans nos cœurs, nous devons être remis pour nos péchés du monde et échapper à la condamnation de nos péchés. C’est pour faire ces œuvres de salut que le Messie prit les péchés du monde en étant baptisé par Jean, et fut crucifié pour ces péchés du monde. En connaissant et croyant en cette vérité, nous ne devons pas seulement recevoir la rémission du péché, mais aussi être sauvés de la condamnation du péché.

Nous devons croire que le Messie a pu prendre nos péchés sur Lui et porter la condamnation des péchés seulement en venant sur cette terre et recevant d’abord Son baptême sous forme d’imposition des mains. Si le Messie a pris tous nos péchés du monde par le baptême qu’Il reçut de Jean, et s’Il a été crucifié pour payer le salaire de ces péchés, alors nous devons le croire. A ceux qui croient ainsi, Dieu donne une nouvelle vie.

Parce que nous étions liés à l’enfer par nos péchés, le Messie prit nos péchés et mourut à notre place, portant ainsi la condamnation de nos propres péchés. Pour nous qui étions supposer mourir de la condamnation de nos péchés, notre Seigneur prit la condamnation à notre place. Si le Seigneur a été crucifié à mort pour nous sauver du jugement de nos péchés, nous devons le croire.

Nous devons accepter le salut du Seigneur dans notre âme, au fond de notre cœur, non par notre volonté charnelle mais par notre foi spirituelle en Sa Parole. Chacun de vous, qui avez maintenant entendu ce message, doit croire en cette vérité de tout cœur. Parce que le Messie nous a sauvés par Son baptême et le sang versé, ceux qui croient peuvent être sauvés.

Si les gens ne croient pas qu’ils sont liés à l’enfer, alors ils ne verront pas leur besoin d’être sauvés en croyant en le Messie qui vint par le fil bleu, pourpre et cramoisi. Mais si les gens croient qu’ils sont liés à l’enfer, alors ils verront clairement leur besoin d’être sauvés en croyant en ce Messie qui vint par le fil bleu, pourpre et cramoisi. C’est pour cela que Jésus dit: «Ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui sont malades. Je ne suis pas venu pour les justes, mais pour appeler les pécheurs à la repentance» (Marc 2:17). Quand ils croient ainsi en cette vérité de tout cœur, ils reçoivent la rémission du péché dans leur cœur.

Si nous regardons à nous-mêmes selon la Loi devant Dieu, alors nous ne pouvons nier que nous sommes pécheurs et que nous devons être maudits éternellement à cause de nos péchés. Non seulement nous devons admettre que nous sommes liés à l’enfer à cause de nos péchés, mais nous devons aussi avoir un désir sincère d’éviter cette condamnation, de sorte que nous soyons lavés de tous nos péchés en croyant en ce message. C’est le seul chemin de vie pour porter la juste condamnation de nos péchés par la foi.

Sans notre foi en les ministères de Jésus manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi utilisés pour la première couverture du Tabernacle, nous irions en enfer maintenant. Le baptême que le Messie reçut et le sang qu’Il versa à la Croix sont intimement liés au salut de nos âmes.

Parce que nous sommes nés comme descendants d’Adam et donc pécheurs, nous étions liés à l’enfer. Nous devons donc admettre devant Dieu que nous sommes des pécheurs allant en enfer, mais l’admettez vous? Quand Dieu nous regarde, Il voit que nous sommes liés à l’enfer, et quand nous regardons à nous même aussi, nous voyons la même chose. C’est parce que vous et moi étions destinés à l’enfer que notre Sauveur vint sur terre pour nous sauver de nos péchés.

En venant, étant baptisé, et versant Son sang et mourant, notre Seigneur accomplit Son œuvre de salut. Si nous n’étions pas liés à l’enfer, nous n’aurions pas eu besoin de cette œuvre de salut du Seigneur. Mais clairement, même si nous, nés de nouveau, n’avons pas de péché dans nos cœurs, nous étions aussi pécheurs auparavant.

Quiconque est pécheur doit aller en enfer. Le salaire du péché c’est la mort. Cela signifie que les pécheurs sont jetés en enfer. Mais ceux qui, par la foi, reçoivent le don de la rémission du péché donnée par notre Seigneur Jésus Christ atteignent la vie éternelle. Quand vous et moi croyons en Jésus le Messie comme notre Sauveur, le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés et la condamnation par Son amour pour nous. Amen! Alléluia!



Nous devons nous examiner nous même et voir si nous avons dans nos cœurs la vraie foi donnée par le Seigneur

Regardons à nous même. Avons nous, vous et moi, cru selon la loi de la Parole de Dieu? Si oui, que nous serait il arrivé devant Dieu? Ne devions nous pas être condamnés pour nos péchés? Notre Dieu n’est pas un Dieu injuste qui ne punit pas les pécheurs. Parce que Dieu est saint et juste, Il ne tolère le péché. Dieu nous a dit qu’Il jetterait en enfer ceux qui sont pécheurs devant Lui pour n’avoir pas cru.

Il nous a dit qu’Il les jetterai dans l’enfer brûlant où même les vers ne meurent pas. Dieu jettera en enfer tous ceux qui essaient d’effacer leurs péchés eux même et confortent leur cœur eux même. C’est pour cela que le Seigneur dit à ces gens: «Retirez vous de Moi, vous qui pratiquez l’injustice» (Matthieu 7:23).

Ainsi, nous devons croire en le Messie, et nous devons croire en le baptême qu’Il reçut quand Il vint sur cette terre, en le sang de la Croix, et en Sa résurrection des morts. Pourquoi? Parce que fondamentalement, nous étions tous pécheurs devant Dieu et donc liés à l’enfer. C’est pour cela que le Messie vient par le fil bleu, pourpre et cramoisi donna l’offrande sacrificielle du salut par Son propre corps, et a ainsi effacé tous nos péchés. Nous devons donc croire que le Seigneur fut baptisé et sacrifié à notre place. Si nous ne pouvons réaliser nous même que nous étions liés à l’enfer, nous n’avons rien à voir avec le Seigneur.

Cependant, beaucoup de gens ne pensent pas être punis de l’enfer pour leurs péchés. Ils pendent qu’ils sont trop bien pour consulter un docteur. Ces gens sont ceux qui regardent Jésus comme un gentil et sympathique personnage, un homme de respect et enseignant, et ils croient en Jésus pour prétendre qu’ils ont du caractère. Notre Seigneur dit à ces gens: «Ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui sont malades» (Matthieu 9:12). Ils doivent examiner leur cœur selon le point de vue biblique maintenant, avant qu’ils ne finissent en enfer.

La raison pour laquelle nous croyons en le Messie est d’être remis de nos péchés en croyant en Lui comme Sauveur. Ce n’est pas pour notre propre vertu que nous croyons en le Messie. Plutôt, c’est à cause de nos péchés qu’il nous est nécessaire, à vous et moi, de croire en le Messie. C’est pour cela que nous croyons: Que Jésus le Messie est né sur terre; qu’Il fut baptisé par Jean à 30 ans; qu’Il porta les péchés du monde et versa Son sang par Sa crucifixion; qu’Il ressuscita des morts après trois jours; qu’Il monta aux Cieux; et qu’Il est assis à la droite de Dieu le Père – toutes ces choses rendent témoignage de notre rémission du péché. Parce que toutes ces choses étaient l’œuvre du Sauveur qui nous a délivrés de nos péchés, nous devons croire en tout cela, ne laissant rien.

Dans nos propres pensées, il peut sembler bon de faire les couvertures du Tabernacle en tissant du fil épais, mais dans la Bible, Dieu donne explicitement les spécifications détaillées sur la façon de faire, telles que quelques agrafes devaient être en or et d’autres en bronze. Pourquoi pensez vous que Dieu l’ait commandé ainsi? Il le fit parce que toutes ces choses devaient nous révéler leur signification spirituelle. C’est pour cela que nous ne pouvons en négliger aucune.



Nous devons croire fermement en le baptême et le sang de Jésus Christ qui est devenu le Messie

A cause de nos péchés, nous devions être jetés en enfer, mais Jésus Christ le Messie vint sur cette terre et nous sauva des péchés. Jésus fut baptisé, crucifié, et versa Son sang. Ainsi, c’est injuste de dire que nous sommes pécheurs sans croire en le baptême de Jésus et le sang qu’Il versa à la Croix. Jésus, qui est devenu le Messie, vint sur cette terre pour nous sauver, prit les péchés de l’humanité sur Son propre corps par Son baptême, porta la punition et mourut, ressuscita des morts, et devint notre vrai et éternel Sauveur. Jésus nous a sauvés ainsi parce qu’alors seulement nous pouvions être remis de nos péchés en croyant.

Pour accomplir les œuvres de salut, le Messie dut être baptisé par Jean le Baptiste puis mourir à la Croix. Cela signifie que depuis le début, nous devions être condamnés pour nos péchés. Mais en fait, nous n’avons plus besoin de porter cette condamnation. Pourquoi? Parce que le Messie qui était sans péché et ne devait donc pas être condamné a accepté que nos péchés soient transférés sur Lui, et Il fut condamné sévèrement pour nos péchés. Donc, c’est en croyant de tout cœur en le baptême de Jésus et Son sang à la Croix que nous avons été délivrés de la condamnation de nos péchés.

On peut voir des autocollants «Jésus t’aime!» sur la vitre arrière de beaucoup de voitures. Est-ce tout ce que Jésus veut que vous sachiez? Le salut de notre Seigneur n’est pas fait seulement de ces mots. Il veut que vous sachiez: «je t’aime tellement. J’ai pardonné tes péchés. Crois en moi, et je ferai de toi mon enfant.» Le Messie fut baptisé et crucifié et versa Son sang et mourut, tout ceci pour nous délivrer du péché. Le Seigneur nous a sauvés et délivrés du jugement.

Le Seigneur devint notre médecin pour guérir les maladies de nos péchés. Venant sur terre, Il prit nos péchés sur Son corps en étant baptisé, fut crucifié et versa le sang à mort, ressuscita des morts, et nous a sauvés. Quand nous étions liés à l’enfer par nos péchés, le Seigneur nous avait déjà guéris de la maladie des péchés. Nous devons être guéris de nos péchés par la vraie foi.

Si les gens n’étaient pas jetés en enfer tout en étant pécheurs, il n’y aurait pas eu besoin que Messie vienne sur terre et verse Son sang. Mais la raison pour laquelle les gens doivent absolument croire en Jésus est qu’ils ont la maladie affreuse du péché qui les conduit vers l’enfer. Effectivement, les gens qui ont cette maladie ne peuvent éviter d’aller en enfer, et c’est pourquoi ils doivent croire en le baptême et le sang de Jésus qui est devenu le Messie.

Tous ceux qui ont du péché dans leur cœur doivent recevoir la punition de l’enfer, car quand il s’agit de la loi de Dieu, le salaire du péché c’est la mort. Simplement, si quelqu’un a du péché dans son cœur, il sera jeté en enfer. C’est pour cela que Jésus dut venir à nous. Donc quand nous croyons vraiment en le Messie qui a parfaitement effacé tous nos péchés, nous pouvons être sauvés de tous nos péchés. Nous devons croire en Jésus comme notre Sauveur, et nous devons croire exactement selon ce qu’Il a fait pour nous.

Jésus est effectivement Dieu Lui même. Il est le Créateur. Mais Il laissa Sa divine gloire et incarna la chair d’un homme pour un moment, ceci pour nous délivrer vous et moi qu’Il aimait de la terrible punition du péché et l’enfer, la destruction, la malédiction. Et Il fut baptisé, crucifié, ressuscité, et monta aux Cieux. C’est la vérité. Nous ne pouvons ignorer cette vérité, comme si c’était une blague. Croire cette vérité n’est pas une option. Nous devons croire en cette vérité dans nos cœurs, et nous devons la connaître sûrement.

Les agneaux et béliers utilisés pour les sacrifices avaient ils du péché? Aucun animal n’a jamais eu idée de ce qu’est le péché. Mais parce que ces animaux supportaient les péchés du peuple d’Israël de l’Ancien Testament par l’imposition des mains, ils devaient mourir à leur place. Pourquoi? Parce que le salaire du péché c’est la mort, et c’est ce que Dieu avait déterminé. Donc l’offrande de sacrifice du Jour de l’Expiation qui avait assumé tous les péchés du peuple d’Israël devait aussi mourir. C’est pour la même raison que Jésus Christ dut mourir, car Il avait déjà pris tous les péchés du monde par Son baptême.

Pour qui ces œuvres ont elles été accomplies? Pour vous et moi. Est-ce, alors, quelque chose que nous pouvons croire ou ne pas croire? Les gens ne croient pas parce qu’ils sont inconscients du sérieux de leur maladie du péché. Mais s’ils connaissaient le fait qu’ils doivent être jetés en enfer pour le plus petit péché, alors ils ne pourraient pas regarder le salut de Jésus le Messie comme une option, comme quelque chose qu’on peut croire ou non sans conséquence.

Si les gens ont du péché, même minuscule, ils seront jetés en enfer. Ils seront détruits. Tout ce qu’ils font sur terre finira par leur malédiction éternelle. Ceux qui pensent que ça ne fait rien d’avoir du péché sont dans l’illusion. La conséquence du péché c’est la mort. Bien sûr, il y a encore beaucoup de gens qui vivent apparemment une vie de succès bien qu’ils aient du péché dans leur cœur. Des gens sont capables d’adorer des célébrités, rêvant les rencontrer un jour. Mais leur vie apparemment splendide durera t elle toujours? Beaucoup deviendront misérables quand leurs cinquante minutes de gloire passeront.

Il y a des gens pour qui tout ce qu’ils font échoue. Avant que vous ne rencontriez le Seigneur, vous aussi étiez probablement comme ça, quand rien n’arrivait comme vous le vouliez. Comme si vous viviez une vie maudite, ce que vous teniez pour sûr n’est pas, et ce que vous pensiez se produire n’arrive pas. Vous avez rêvé en grand, mais rien ne s’est matérialisé, et le rêve est devenu de plus en plus petit, jusqu’à disparaître. Quand vous réalisez que même le plus petit de vos rêves n’a pu se réaliser, votre rêve est complètement détruit.

Pourquoi en est-il ainsi? C’est à cause des péchés qui étaient dans vos cœurs. Les gens qui ont du péché dans leur cœur ne peuvent être heureux. Dieu ne les bénit pas, quoi qu’ils essaient. S’il y a des gens qui ont l’air d’avoir du péché tout en étant pécheur, vous devez réaliser que Dieu les a abandonnés. Vous devez savoir que si leurs vies présentes sont bonnes, Dieu a décidé de les jeter en enfer. Si ce monde était plein de pécheurs, il n’y aurait pas besoin d’enfer. Mais Dieu a déjà fait l’enfer, et Il l’a fait pour ceux qui ont du péché dans leur cœur.

Dieu commanda de faire la première couverture du Tabernacle avec du fil bleu, pourpre et cramoisi pour donner la rémission du péché à nos cœurs. Cela révèle aussi le fait qu’au temps du Nouveau Testament, Jésus Christ viendrait prendre les péchés du monde en étant baptisé par Jean, et qu’Il serait crucifié à mort pour porter la condamnation de ces péché. Notre Seigneur est effectivement devenu le Sauveur des pécheurs.

C’est pour cela qu’Il a donné la rémission du péché aux pécheurs par Ses œuvres du fil bleu, pourpre et cramoisi. Réalisez vous cela maintenant? Jésus Christ fut vraiment baptisé au Jourdain pour prendre nos péchés, et Il fut crucifié et versa Son sang pour payer le salaire de ces péchés. Le fait qu’Il fut baptisé était pour porter nos péchés. Croyez vous que Jésus mourut sur la Croix parce qu’Il avait pris nos péchés par le baptême qu’Il reçut de Jean?



Dans notre chair, vous et moi étions comme des peaux de dauphins

La quatrième couverture était faite de peaux de dauphins. Le dauphin est le nom traduit d’un mammifère appelé «Tachash» en hébreu dans l’Ancien Testament. Il a été traduit en différents mammifères – par exemple «vache de mer», «baleine», «peaux fines», et «pourpre». Nous ne pouvons identifier exactement ce mammifère. Les physiologistes bibliques pensent que l’origine de ce mot «Tachash» est probablement une dérivation. En tous cas, le mammifère «Tachash» est celui dont on a utilisé la peau pour faire la quatrième couverture du Tabernacle. Et il est probablement fiable de présumer que cette couverture n’était pas belle et n’avait pas de qualités attractives.

Cette quatrième couverture de peaux de dauphins implique le fait que Jésus Christ vint sur terre dans la chair d’un homme. Bien plus, Il n’avait rien d’attractif à Son apparence. La Bible décrit Son aspect en disant: «Il n’a pas de forme ni d’attrait; et quand nous Le voyons, il n’y a aucune beauté qui Le fasse désirer» (Esaïe 53:2).

Le fait que le Fils de Dieu vienne sur cette terre dans la chair d’un homme d’humble naissance était en vue de nous sauver, nous qui ne pouvions que vivre des vies honteuses jusqu’au jour de notre mort. Quand Dieu nous voit, les descendants d’Adam, Il voit que nous aussi sommes sans attrait comme cette couverture. Bien plus, nous n’aimons que le péché. Comme des dauphins, les êtres humains ne sont intéressés qu’à se nourrir eux mêmes, de leur naissance à leur fin. C’est la raison pour laquelle Jésus vint dans la chair d’un homme et fut affligé de souffrances.

Seuls ceux qui connaissent vraiment le sérieux de leur nature pécheresse peuvent croire en le Messie et être sauvés de leurs péchés et de la condamnation. Ainsi, ceux qui sont ignorants de leurs propres péchés, et ceux qui ne connaissent ni ne croient en la condamnation pour leur péché ne sont pas qualifiés pour recevoir la rémission du péché. Dieu nous dit que ces gens ne sont pas mieux que les bêtes (Psaume 49:20).

Bien que nous ayons été faits à la ressemblance et l’image de Dieu, tout le monde n’accepte pas l’amour de Dieu. Ceux qui ne croient pas en le plan de salut de Dieu ne peuvent recevoir la rémission du péché dans leur cœur, et doivent donc être détruits comme les bêtes qui périssent. C’est parce que Dieu avait un plan pour les êtres humains qu’Il les fit à la ressemblance de Son image.

Regardons de plus près à ce que chacun fait ou pense. Je ne me réfère pas à vous en particulier, mais à l’humanité entière. Beaucoup de gens ne connaissent même pas leur Créateur qui les a faits. Bien plus, beaucoup clament qu’ils ne pèchent pas, et qu’ils sont meilleurs que quiconque. Les êtres humains ne sont ils pas obtus et orgueilleux? Ceux qui ne connaissent pas Dieu sont arrogants. Quand nous nous comparons les une aux autres, quelle différence trouvons nous? Combien meilleur ou pire sommes nous? Et des gens en arment d’autres pour poursuivre leur propre intérêt – n’est ce pas mauvais?

Nous ne pouvons même pas estimer combien de péchés chacun commet contre Dieu dans sa vie. Je ne dis pas cela pour dénigrer le caractère humain, mais je relève le fait que bien que Dieu ait créé les êtres humains pour qu’ils soient précieux, la plupart d’entre eux ne réalisent pas qu’ils seront détruits pour leurs péchés. Les gens ne savent comment s’occuper de leur âme: ils ne peuvent préparer leur futur eux même; ils ne reconnaissent pas la Parole de Dieu; et ils ne veulent pas croire en Lui bien qu’ils n’aient pas d’autre option pour éviter leur destruction éternelle. Personne d’autre que ces gens ne sont ceux qui ne valent pas mieux que les bêtes qui périssent.



Mais Dieu ne nous a pas laissés à notre destruction

Pour nous sauver de nos péchés, en effet, Jésus vint sur cette terre, et pour effacer tous nos péchés, Il fut baptisé, versa Son sang à la Croix, et ressuscita des morts. Le Seigneur est ainsi devenu notre vrai Sauveur. Nous devons croire en cette vérité. Croyez vous? Par chance, ne dites vous pas, par ignorance et manque de connaissance biblique: «Quel est cette affaire? Si nous croyons en Jésus de quelque façon, alors n’irons-nous pas tous aux Cieux?» Et il y a ceux qui disent aussi: «Si nous croyons en le sang de la Croix seul, alors le Ciel est à nous.» Mais ce genre de foi est il vraiment juste?

Dieu est, en effet, le Dieu de vérité. Il est Celui qui nous parla de Son plan, qui accomplit les œuvres du salut exactement selon Sa Parole, qui nous a donné la rémission du péché, et qui nous rencontre par cette vérité. Dieu est vivant. Dieu est ici maintenant, avec chacun de nous. Les gens qui ont du péché dans leur cœur ne devraient pas essayer de tromper Dieu. Si les gens ont du péché dans leur cœur et leur conscience les ronge, ils doivent résoudre ce problème en croyant en le baptême qu’Il reçut et le sang qu’Il versa. Les pécheurs doivent croire en la vérité selon laquelle, parce qu’ils étaient liés à l’enfer, le Seigneur les a sauvés de tous leurs péchés par Son baptême et Son sang à la Croix.

Il n’y a absolument personne qui soit incapable de résoudre le problème des péchés en croyant en l’eau et le sang. Mais même si notre Seigneur nous a sauvés par l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:6-8), si pour notre part nous ne reconnaissons ni ne croyons en ce fait et sommes donc détruits, nous sommes responsables de ce résultat. Nous devons tous confesser devant Dieu: «Je suis lié à l’enfer car je suis pécheur. Mais je crois en l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit.» Nous devons avoir cette foi. Nous devons croire dans nos cœurs que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés par l’eau, le sang, et l’Esprit. Avec nos cœurs sincères et notre foi, nous devons nous unir à la vérité manifestée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement que nous pouvons être sauvés de tous nos péchés.

Ainsi, nous devons comprendre toutes ces choses, et nous devons croire cette vérité. Sans connaître la vérité qui est manifestée dans le Tabernacle et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, des gens croient: «Parce que je crois, je vais aux Cieux même si j’ai du péché». Mais Dieu dit que tous ceux qui ont du péché vont en enfer; Il n’a pas dit qu’ils n’iront pas en enfer même s’ils ont du péché parce qu’ils croient en Jésus. Disant qu’ils iraient aux Cieux juste parce qu’ils croient en Jésus alors qu’en fait ils croient de la manière qu’ils veulent est le reflet d’une foi orgueilleuse, ignorante et aveugle.

D’autres disent, «je n’ai jamais vu une seule personne aller en enfer, ni aucune entrer aux Cieux. Nous ne saurons pas avant le Jour du Jugement». Mais il y a un Ciel et un enfer. N’y a t il dans le monde que les choses que nous pouvons voir de nos yeux? Pouvez vous voir l’air de vos yeux? Il y a sûrement aussi le domaine de l’invisible. Tous les pécheurs qui ne croient pas en Dieu parce qu’ils ne peuvent Le voir sont comme les bâtes qui périssent.

Ainsi, les gens doivent réaliser que s’ils ont du péché dans leur cœur, ils seront détruits, et ils doivent donc croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et échapper au jugement de Dieu. Les sages sont ceux qui, même s’ils n’ont pas fait de mal parmi les gens autour d’eux, néanmoins reconnaissent qu’ils ont fait du mal contre Dieu, et admettent donc qu’ils seront jugés quand ils se tiendront bientôt devant Lui.

Nous ne devrions pas périr à cause de notre ignorance et négligence de Dieu Son juste jugement. Il condamnera sûrement tous les pécheurs par le feu éternel de l’enfer. Si les gens sont détruits pour n’avoir pas cru en la vérité manifestée dans le Tabernacle même quand ils l’ont entendue, ce sont des enfants de Satan. Ce que le Messie attend de nous c’est que nous ayons tous la foi qui nous permet de recevoir la rémission du péché et d’entrer dans le Royaume des Cieux.



Dieu ne nous a pas faits comme des jouets

Quand Dieu nous a fait êtres humains, Son but était de nous permettre de vivre sans tourment du péché, mais jouissant de la vie éternelle, la splendeur et la gloire avec Dieu comme Ses propres enfants. Pour ne pas nous envoyer en enfer, le Messie fut baptisé, prit les péchés du monde, versa Son sang à la Croix, et a ainsi effacé tous nos péchés. Quand Dieu nous a tant aimé, si nous ne reconnaissons Son amour et croyons seulement en partie en le salut qu’Il nous a donné, nous n’échapperons pas à la colère de Dieu.

Dieu nous a délivrés de nos péchés en sacrifiant Son propre Fils. C’est parce que le Messie fut baptisé pour prendre tous nos péchés sur Son propre corps et S’abandonna Lui même comme sacrifice qu’Il nous a sauvés de tous les péchés du monde. C’est parce que nous étions liés à l’enfer par nos péchés que notre Seigneur nous a fait grâce, et c’est à cause de cela qu’Il fut baptisé, versa le sang à mort, ressuscita des morts, et nous a sauvés de tous nos péchés et fait de nous les enfants de Dieu. Dieu ne nous a pas fait comme Ses jouets.

Il y a longtemps, quand une sœur de mon église était à l’Université, j’avais la chance d’aller à son exposition diplômant. Là, dans cette galerie d’art, je suis passé devant des peintures variées. L’une des œuvres peintes par la classe était un canevas portait d’Adam et Eve mangeant de l’arme de la connaissance du bien et du mal, intitulé: «Dieu a t Il fait les êtres humains comme des jouets?» Quelqu’un gribouilla une réponse à cette question sous le canevas disant: «Dieu s’ennuyait, donc Il nous a fait comme Ses jouets».

Rien n’est plus faux que cette réponse. Pourquoi, alors, Dieu a t il fait l’arbre de la connaissance du bien et du mal et dit à Adam et Eve de ne pas en manger? Après tout, Il savait déjà qu’ils mangeraient les fruits, et Il a quand même fait l’arbre et leur dit de ne pas en manger. Quand ils ont mangé, Il les a chassés du Jardin d’Eden pour être tombés dans le péché. Il dit ensuite que le pécheur sera jeté en enfer. Pourquoi Dieu fait il cela? Dieu nous a t Il vraiment faits parce qu’Il n’avait pas de jouet et s’ennuyait? A t Il fait l’humanité parce qu’Il s’ennuyait de trop et ne le supportait plus? Bien sûr que non!

Frères et sœurs, ce que Dieu voulait c’est faire de nous Son peuple, nous rendre immortels, et vivre avec nous éternellement. La providence de Dieu permettant toutes ces choses à l’humanité devait nous rendre immortels et jouissant de la splendeur et la gloire éternelle, vivant pour toujours glorifiés. Ainsi, quand vous et moi, trompés par Satan, sommes tombés dans le péché et étions destinés à l’enfer, Dieu envoya Son Fils unique sur terre pour nous sauver. En faisant baptiser le Fils et Lui faisant prendre les péchés du monde, verser Son sang, et ressusciter des morts, Dieu nous a sauvés de Satan.

Cependant, beaucoup de gens ont cette grotesque et fausse perception que Dieu nous a faits comme des jouets pour chasser Son ennui. Parmi ceux qui ont cessé de croire en Jésus et ceux qui n’ont jamais cru en Lui depuis le début, il y a ceux qui, dans leur amertume contre Dieu disent: «Pourquoi Dieu m’a t Il fait pour me faire souffrir? Pourquoi insiste t Il pour que je croie? Pourquoi dit Il qu’Il me donne le salut si je crois, mais non si je ne crois pas?» Ils disent ces choses parce qu’ils ne connaissent pas la profonde providence du salut que Dieu a donné à l’humanité.

Cette profonde providence du Messie était de nous accepter comme peuple de Dieu et faire de nous Ses propres enfants, nous permettant de jouir de la gloire et la splendeur des Cieux comme Sa famille. C’est le but de la création de l’humanité par Dieu. Moi même je ne pouvais pas comprendre cette vérité jusqu’à ce que je naisse de nouveau d’eau et d’Esprit. Mais après avoir reçu la rémission du péché et être né de nouveau, j’ai connu: «Ah! C’est pour cela que le Seigneur m’a fait!»

Qu’est ce que le Messie a réellement fait pour prendre nos péchés quand Il vint sur cette terre il y a plus de 2000 ans? Qu’a t Il fait pour porter nos péchés? Il reçut le baptême et versa Son sang! Et c’étaient les actes justes et sacrifices justes prévus pour effacer nos péchés.

C’est en cela que réside la raison pour laquelle nous devons croire en Dieu, et pourquoi nous devons croire en Jésus Christ comme notre Dieu le Sauveur. C’est parce que vous et moi étions liés à l’enfer que Dieu Lui même vint sur cette terre pour nous sauver. En d’autres termes, Jésus dut être baptisé par Jean, mourir sur la Croix, et ressusciter des morts. La raison pour laquelle nous croyons en la rémission du péché révélée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi est que nous pouvons être ainsi remis de tout péché. C’est pour accomplir la providence de Dieu envers nous que nous devons avoir la foi. Et si nous croyons en le salut du Seigneur, nous le faisons non pour le bénéfice de quelqu’un, mais notre propre bénéfice.



C’est maintenant le temps de croire en la vérité du salut de Dieu

Si quelqu’un veut atteindre la réalisation suivante, il doit laisser sa foi erronée maintenant et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans son cœur: «Je ne savais pas que j’étais lié à l’enfer. Je croyais parce qu’on m’avait dit que Jésus effaçait mon péché. Mais ma foi était basée sur une mauvaise compréhension! Je devrais apprendre ce qui est correcte et baser ma foi sur cette connaissance. Jusqu’à maintenant, j’ai mal cru, mais il n’est pas trop tard. Tout ce que je dois faire c’est réaliser, à partir de maintenant, que je suis destiné à l’enfer par mes péchés, croire en mon cœur que le Messie m’a sauvé par Son baptême et le sang versé, puis recevoir la rémission des péchés. J’étais lié à l’enfer!»

Bien évidemment, seule une poignée de chrétiens avait la compréhension exacte et correcte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit quand ils ont commencé à croire. Pour moi même aussi, cela a pris 10 ans depuis que j’étais devenu chrétien, pour que je réalise que Jésus prit mes péchés du monde par Son baptême et fut crucifié à mort sur la Croix, et alors seulement j’étais sauvé en croyant en Jésus comme mon Sauveur. Alors 10 ans après être devenu chrétien, j’ai rejeté ma foi erronée, et vins à la compréhension correcte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et je crus correctement. Mais pour d’autres, peut être, cela a pris plus de 20 ans pour connaître la vérité et croire de nouveau.

Quand ces gens réalisent, après 20 ans, que Dieu avait planifié de les sauver par l’eau et l’Esprit, ils doivent alors croire que Jésus fut baptisé et crucifié pour leurs propres péchés. Rien ne serait plus mal devant Dieu que connaître la vérité et refuser de croire. Mais s’ils croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant, après avoir vécu 10 ou 20 ans comme chrétien, est ce mal? Bien sûr que non! Il n’y a rien de mal ou de honteux à cela. Quand les gens connaissent et croient en la rémission du péché manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, ils seront sauvés. La foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est ce qui plait à Dieu. J’espère que vous croirez tous en ce salut qui a été accompli, dont l’accomplissement vint par le fil bleu et cramoisi.

Les couvertures du Tabernacle étaient faites en détail. En regardant au fait que la peau de béliers teinte en rouge était placée sur la couverture faite de poils de chèvre, et que des peaux de dauphins étaient posées au dessus, nous pouvons voir la manifestation de la vérité selon laquelle nous sommes liés à l’enfer, mais notre Seigneur vint sur cette terre, prit nos péchés en étant baptisé, et devint l’offrande sacrificielle pour ces péchés en versant Son sang et mourant sur la Croix. Nous pouvons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur nous a vraiment sauvés par ses œuvres de Jésus manifestées dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Les couvertures du Tabernacle contenaient ce mystère du salut.

Ce qui importe ce n’est pas seulement d’apprendre au sujet de la Bible. Ce qui plait à Dieu ce n’est pas seulement apprendre mais croire – c’est à dire que si la Bible nous dit que Dieu détermina de nous sauver par les œuvres de Jésus révélées dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, vous et moi devons accepter cela dans nos cœurs et le croire. C’est ainsi que nous pouvons plaire à Dieu. Si dans nos cœurs nous entendons la Parole de Dieu, reconnaissons nos propres péchés, et croyons en le baptême du Seigneur et le sang de la Croix, nous pouvons aussi recevoir la rémission des péchés. Mais si nous ne croyons pas en la rémission du péché donnée par le Seigneur, et croyons en Lui seulement comme un problème théologique, alors nous continuerons d’être tourmentés par une conscience coupable.

Si nous ne résolvons pas le problème de nos péchés actuels en croyant en l’eau et l’Esprit, cette conscience coupable continuera de ronger nos cœurs. Cependant, si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous serons libérés de cette conscience coupable, car quand nous devenons purs en recevant la parfaite rémission du péché, comment pourrions nous être à nouveau tourmentés par le péché? C’est ainsi que nous devons croire. Nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et résoudre le problème de tous nos péchés. Ceux qui manquent de le faire n’ont d’autre choix que de continuer dans les liens du péché.

La vie est très courte, et pleine de souffrance. Dieu permet la souffrance. Quelle en est la raison? C’est que par notre souffrance du péché, Il veut que nous réalisions que cet évangile de l’eau et de l’Esprit est précieux, que nous croyions en cet évangile, et que nous soyons absout de nos péchés. Il amena la souffrance du péché vers vous de sorte que vous croyiez en vos cœurs que le Messie a effacé tous vos péchés par Son baptême et le sang de la Croix. Ne pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme la vérité est la pire chose à faire. Les péchés de l’humanité peuvent être rendus purs par la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Dieu nous dit de résoudre le problème de nos péchés en croyant en le vrai évangile. Nous devons donc croire en Jésus, le vrai Sauveur. Vous, aussi, devez croire en Jésus Christ comme votre propre Sauveur. Vous devez admettre vos péchés devant Dieu, croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et donc être sauvé. Quand dans vos cœurs vous croyez en le baptême de Jésus le Sauveur et Son sang à la Croix, vous serez remis de tous vos péchés. C’est seulement quand nous croyons en le baptême de Jésus et le sang de la Croix comme la vérité que nous pouvons être sauvés de nos péchés.



L’ordre des couvertures coïncide exactement avec l’ordre de notre salut

Quand il s’agit de l’ordre de notre salut, la priorité est de reconnaître vraiment que depuis que nous sommes nés dans ce monde, nous sommes pécheurs comme des dauphins, la bête qui périt. Et nous devons croire que nous devons être mis à mort et jetés en enfer par nos péchés. Bien plus, nous devons aussi croire que pour être délivrés de nos péchés, nous avons besoin d’une offrande sacrificielle, et ainsi, le Messie doit venir et prendre nos péchés en étant baptisé. Nous devons croire que notre Sauveur ne doit pas être un humain, mais Dieu Lui même. Et nous devons croire que Jésus le Sauveur nous a effectivement sauvés de tous nos péchés par Son baptême et la Croix.

Si ce n’était pas le cas, alors Dieu aurait mis seulement deux couvertures sur le Tabernacle. Si le salut pouvait être atteint en excluant le baptême de Jésus, alors il n’y aurait pas eu besoin de faire quatre couvertures du Tabernacle, et Dieu l’aurait couvert seulement de peaux de dauphins et de béliers. Mais a t on utilisé seulement deux couvertures? Non! Le Tabernacle devait être couvert de quatre couvertures différentes: le rideau tissé de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors; d’autres rideaux faits de poils de chèvre; un autre de peaux de béliers, et le dernier de peaux de dauphins.

Nous devons croire en la vérité telle qu’elle est – c’est à dire, Jésus prit nos péchés en étant baptisé, mourut à la Croix, et a sauvé nos âmes pitoyables liées à l’enfer par nos péchés, faisant de nous le peuple de Dieu. C’est le mystère caché dans les quatre couvertures du Tabernacle, et l’ordre dans lequel ces quatre couvertures étaient posées sur le Tabernacle n’est autre que l’ordre de notre salut.

Pour assembler la première et deuxième couverture du Tabernacle, des agrafes d’or et de bronze étaient requises. Et au bord des deux pièces de rideaux qui constituaient chaque couverture, des lacets bleus étaient faits. Mais pour ceux qui croient seulement en le sang de la Croix, il est impossible de savoir ce que ces agrafes d’or et de bronze attachées aux lacets bleus signifient vraiment. Seuls ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent comprendre et croire en la vérité cachée dans les quatre couvertures.

Les lacets bleus se réfèrent au baptême que Jésus reçut au Jourdain. Pourquoi, alors, les gens ne croient ils pas en le baptême par lequel Jésus prit les péchés du monde, mais croient seulement en le sang de la Croix? C’est parce qu’ils ne croient pas en la Parole de Dieu telle qu’elle est. Quand nous professons croire en Jésus, nous ne pouvons croire en Lui correctement en ajoutant ou soustrayant de la Parole de Dieu. Nous devons croire en la Parole de Dieu exactement comme elle est, avec un «oui».

Parmi les gens qui clament croire en Jésus, beaucoup ne croient qu’en le sang qu’Il versa à la Croix, laissant le baptême qu’Il reçut. C’est pour cela que beaucoup de chrétiens ne peuvent comprendre le mystère de la vérité manifestée dans les couvertures du Tabernacle. Et c’est pour cela que les chrétiens d’aujourd’hui ne croient pas en la vraie rémission du péché que le Messie a parfaitement accomplie. Ils croient en Jésus, en vain, comme l’un des fondateurs des religions du monde. Ainsi, beaucoup de chrétiens marchent d’un mauvais pas. Ils pèchent chaque jour, et clame qu’ils peuvent aller aux Cieux en se repentant chaque jour. Cela explique pourquoi les gens séculiers du monde dénoncent souvent les chrétiens.

Quand on demande à des chrétiens: «Comment, et avec quel genre de foi, peut on réellement résoudre le problème des péchés?» la plupart d’entre eux disent: «On peut le résoudre en faisant des prières de repentances en croyant en la sang versé de Jésus à la Croix.» Quand on leur demande alors: «Vos péchés ont-ils alors été résolus et effacés de vos cœurs?» ils répondent: «En fait, j’ai encore du péché dans mon cœur.» Les gens qui ont du péché dans leur cœur ne sont pas du peuple de Dieu. Ces gens sont hors de Jésus Christ. Ils doivent venir en Jésus Christ en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit rapidement.

Nous devons savoir en détail par quelle méthode exacte notre Seigneur a effacé tous nos péchés, comme c’est réellement. C’est en portant les péchés du monde à la Croix par le baptême qu’Il reçut de Jean et Son sang versé que le Seigneur a effacé tous nos péchés. Si nous voulons entrer dans la présence de Dieu, nous devons entrer en croyant en notre salut tissé de fil bleu, pourpre et cramoisi. Peu importe avec quel dévouement on ait cru en Dieu, il est encore possible d’avoir mal compris tout le temps. Pour que nous entrions dans le Royaume des Cieux, nous devons accepter le salut fait de fil bleu, pourpre et cramoisi, par lequel le Messie a effacé nos péchés comme vérité et croire en lui.

Si notre foi devant Dieu est mauvaise, nous devons la fixer et croire correctement, peu importe qu’il faille le faire souvent. Nous devons croire en le salut, que le Seigneur a pris nos péchés et les a lavés par Son baptême, comme vérité. Nous devons croire que le Seigneur prit nos péchés une fois pour toutes par Son baptême et qu’Il porta la condamnation de nos péchés par le sang de la Croix.

Par la vraie foi en les ministères de Jésus manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi du Tabernacle, nous pouvons rencontrer le Messie. Par le Tabernacle, nous avons pu saisir l’évangile de l’eau et de l’Esprit plus précisément, et réaliser que cette foi est fondée sur la vérité manifestée en le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors. La foi d’importance critique que nous devons tous avoir est celle qui croit vraiment de tout cœur en le salut fait de fil bleu, pourpre et cramoisi.

Nous entendons et apprenons au sujet de la vérité contenue dans le Tabernacle fait de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors. Le Messie nous attend, ayant remis tous nos péchés déjà par Ses œuvres manifestées dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.

Dieu vous exhorte à croire en cette vérité de tout cœur. Avez vous encore du péché dans vos cœurs? Alors, vous devez clairement reconnaître devant Dieu que les péchés dans vos cœurs sont sombres, confesser vos péchés, croire en la vérité révélée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et recevoir ainsi la rémission de tous vos péchés. Quand vous croyez vraiment que Jésus a déjà remis tous vos péchés, vous pouvez transférer tous vos péchés sur Lui et recevoir Sa parfaite rémission du péché.


Want to know more about the Tabernacle? Please click the banner below to get your free book on the Tabernacle.



Nous devons tous croire, dans nos cœurs, en la rémission du péché fait de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors que Dieu a planifié pour nous. Dieu nous a donné l’évangile fait de ces merveilleux ministères de Jésus, du fil bleu, pourpre et cramoisi et nous a permis ainsi de recevoir la rémission du péché et de jouir de la puissance et l’autorité comme Ses propres enfants. Le Seigneur nous a permis d’être sauvés de nos péchés et de la condamnation, et pour recevoir la vie éternelle, en croyant en les œuvres du salut qui nous sont données et manifestées dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.

Je remercie le Seigneur d’avoir rendu possible notre salut par la foi en la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors. En croyant en cette vérité, nous pouvons être remis de tous nos péchés et entrer dans le Royaume des Cieux par la foi. Alléluia!

Retour