Étude du Tabernacle

Sermons on important subjects by Rev. Paul C. Jong

 

Deux bases d’argent et deux tenons pour chaque
planche du Tabernacle



< Exode 26:15-37 >

«Tu feras des planches pour le tabernacle; elles seront de bois d’acacia, placées debout. La longueur d’une planche sera de dix coudées, et la largeur d’une planche sera d’une coudée et demie. Il y aura à chaque planche deux tenons joints l’un à l’autre; tu feras de même pour toutes les planches du tabernacle. Tu feras vingt planches pour le tabernacle, du côté du midi. Tu mettras quarante bases d’argent sous les vingt planches, deux bases sous chaque planche pour ses deux tenons. Tu feras vingt planches pour le second côté du tabernacle, le côté du nord, et leurs quarante bases d’argent, deux bases sous chaque planche. Tu feras six planches pour le fond du tabernacle, du côté de l’occident. Tu feras deux planches pour les angles du tabernacle, dans le fond; elles seront doubles depuis le bas, et bien liées à leur sommet par un anneau; il en sera de même pour toutes les deux, placées aux deux angles. Il y aura ainsi huit planches, avec leurs bases d’argent, soit seize bases, deux bases sous chaque planche. Tu feras cinq barres de bois d’acacia pour les planches de l’un des côtés du tabernacle, cinq barres pour les planches du second côté du tabernacle, et cinq barres pour les planches du côté du tabernacle formant le fond vers l’occident. La barre du milieu traversera les planches d’une extrémité à l’autre. Tu couvriras d’or les planches, et tu feras d’or leurs anneaux qui recevront les barres, et tu couvriras d’or les barres. Tu dresseras le tabernacle d’après le modèle qui t’est montré sur la montagne. Tu feras un voile bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; il sera artistement travaillé, et l’on y représentera des chérubins. Tu le mettras sur quatre colonnes d’acacia, couvertes d’or; ces colonnes auront des crochets d’or, et poseront sur quatre bases d’argent. Tu mettras le voile au-dessous des agrafes, et c’est là, en dedans du voile, que tu feras entrer l’arche du témoignage; le voile vous servira de séparation entre le lieu saint et le lieu très saint. Tu mettras le propitiatoire sur l’arche du témoignage dans le lieu très saint. Tu mettras la table en dehors du voile, et le chandelier en face de la table, au côté méridional du tabernacle; et tu mettras la table au côté septentrional. Tu feras pour l’entrée de la tente un rideau bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; ce sera un ouvrage de broderie. Tu feras pour le rideau cinq colonnes d’acacia, et tu les couvriras d’or; elles auront des crochets d’or, et tu fondras pour elles cinq bases d’airain.»


Le Tabernacle lui même était construit avec 48 planches, vingt planches pour les côtés sud et nord, six planches pour le côté est, et deux planches pour les deux coins arrière. Chaque planche mesurait 4,5 m. de long et environ 67,5 cm de large. Pour que chaque planche se tienne droit, il y avait deux bases d’argent et deux tenons qui se correspondaient. Cela nous montre à nouveau que le salut de Dieu n’est donné que par Sa grâce par la foi en Christ.



Le salut par grâce par la foi en Christ


La plupart des chrétiens connaissent et récitent même le célèbre passage d’Ephésiens 2:8-9: «Car c’est par la grâce que nous sommes sauvés, au moyen de la foi, et cela ne vient pas de nous, c’est le don de Dieu, non par les œuvres, afin qu’aucun ne se glorifie». Mais malheureusement, ils ne savent pas ce qu’est exactement Sa grâce et quel genre de foi ils devraient avoir pour être sauvés. Cependant, le mystère des deux bases d’argent et des deux tenons qui se correspondaient nous montre clairement le mystère du salut de Dieu.

Pour que nous réalisions la vérité des «deux tenons et deux bases d’argent» placés au bas des planches, nous avons besoin de connaître la vérité basique de l’évangile. Toutes les portes du Tabernacle étaient tissées de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors. Ces quatre couleurs nous montrent que pour que nous soyons sauvés de nos péchés et de la destruction, le baptême et le sang de Jésus étaient nécessaires. Et elles nous permettent de croire en la vérité du salut de Jésus, libres de tout doute. Nous devons avoir une connaissance claire de la vérité qui nous a sauvés, manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, et le fin lin retors, et y croire.

Jésus dit: «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres» (Jean 8:32). Ainsi, nous devons recevoir la rémission parfaite de nos péchés en connaissant la vérité spirituelle qui est cachée dans les quatre couleurs manifestées dans la porte du Tabernacle et le voile du Saint des saints. Du fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors sont les matériaux de la porte du Tabernacle.

En d’autres termes, Jésus Christ est notre Sauveur et le Roi de ceux qui croient, Lui qui nous a une fois sauvés de tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean et prenant tous nos péchés sur Son propre corps une fois pour toutes, et en portant les péchés du monde et versant Son sang à la Croix. Le fait que Jésus Christ, qui est le Roi, ait pu nous sauver définitivement de nos péchés est dû au fait qu’Il fut baptisé et crucifié. Donc, le fil bleu et cramoisi nous parle de la vérité claire et certaine qui ne peut être exclue pour notre salut des péchés. Pour prendre nos péchés, Jésus fut baptisé par Jean, et en portant les péchés du monde et versant Son sang à la Croix, Il nous a sauvés une fois pour toutes de tous nos péchés, accomplissant ainsi Ses œuvres de salut.

Ici, nous devons croire que ces quatre points du fil bleu (le baptême de Jésus), le fil cramoisi (Son sang versé), le fil pourpre (Il est notre Roi), et le fin lin retors (Il est le Dieu de la Parole élaborée, et nous a rendu justes) sont tous les matériaux utilisés pour notre salut. Nous devons réaliser que si en dépit de cela nous essayons d’être sauvés de nos péchés en ne croyant qu’en un d’entre eux, alors le salut ne sera pas complet. Pourquoi? Parce qu’en bas de chaque planche du Tabernacle, il y avait deux tenons prévus pour s’imbriquer dans les bases d’argent pour supporter la planche.

L’argent dans la Bible dénote la grâce de Dieu, le don de Dieu. Et il est écrit en Romains 5:1-2: «Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, à qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu.» Notre salut ne peut nous être garanti que lorsque notre foi rencontre la grâce de Dieu. Tout comme il y avait deux tenons en bas de chaque planche du Tabernacle, et ces tenons correspondaient aux bases d’argent pour supporter la planche, Dieu nous dit que notre salut est accompli seulement quand nous croyons également en le baptême de Jésus et le sang de la Croix.

Chacun de nous a dû croire en les raisons et la vraie substance tout comme chaque planche avait deux tenons fixés.

Ces deux bases et deux tenons de la planche sont l’ombre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, du fait qu’au temps du Nouveau Testament Jésus Christ viendrait, serait baptisé par Jean le Baptiste, serait crucifié, verserait Son sang et mourrait sur la Croix, et accomplirait ainsi entièrement notre salut.

La grâce de la rémission du péché, en d’autres termes, est répandue sur les cœurs de ceux qui croient réellement en leur juste salut que Jésus accomplit en étant baptisé par Jean et versant Son sang à la Croix pour effacer leurs péchés. Ainsi, pour que nous soyons sauvés de nos péchés, nous avons besoin de la foi qui croit en ces deux œuvres de Jésus. De toute évidence, tout dans le Tabernacle donne un portrait détaillé de Jésus qui nous a sauvés de nos péchés. Ce n’était pas sans raison que le Seigneur amena les Israélites à utiliser deux tenons et deux bases d’argent pour chaque planche du Tabernacle.

Nous avons été sauvés et délivrés de tous nos péchés et la condamnation du péché entièrement par les œuvres du baptême et le sang versé que Dieu nous a donné. En d’autres termes, c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons reçu le droit de devenir enfants de Dieu. Notre foi qui est comme de l’or pur a été bâtie en recevant ce don de Dieu.



Ne savez vous toujours pas qui vous êtes même quand vous croyez en Jésus?


Vous considérez vous comme bon? Pensez vous que vous avez un caractère juste qui ne peut tolérer aucune injustice, sous aucune forme et dans aucune circonstance? Pensez vous que vous êtes juste devant Dieu, parce que vous gardez les commandements de Dieu dans votre cœur chaque jour et essayez d’obéir et d’agir selon eux dans votre vie? Tout ce que nous faisons c’est prétendre être juste, alors que nous commettons l’adultère et la fornication en privé.

De nos jours, des centaines de chaînes sont disponibles sur la télévision par câble et satellite. Fonctionnant 24 heures par jour, ces chaînes diffusent leurs propres programmes spécialisés et les alimentent continuellement. Parmi ces chaînes, celles qui ont le plus de succès commercial sont, par dessus tout, les chaînes pour adultes. Il y a beaucoup de ces chaînes pour adultes où toutes sortes de matériaux pornographiques sont disponibles simplement en zappant. Qu’en est il des sites Internet pornographiques? Inutile de dire qu’un flot de courriers électroniques pornographiques se déversent sur le monde. Chacun déplore les méfaits de ces sites obscènes, mais quand nous pensons à «la loi de l’offre et de la demande», leur succès ne peut que signifier que nombreuses personnes aiment ce genre de sites en privé.

Ce phénomène nous montre que nous êtres humains sommes fondamentalement corrompus et obscènes. La Bible met l’accent sur le cœur pécheur de l’humanité se référant aux fornications, adultères, et corruptions. Dieu dit que ces choses viennent du cœur des gens et que ce sont des péchés. Ne sommes nous donc pas pleins de péché? Dieu dit répétitivement que nos propriétés intrinsèques sont pécheresses.

Mais l’admettons nous réellement? Qu’en est il? Pouvons nous échapper aux propriétés du péché qui nous sont intrinsèques en fermant nos yeux et bouchant nos oreilles? Nous ne pouvons faire autrement que commettre toutes sortes de péchés avec l’imagination de nos pensées. Peu importe combien nous nous disons que nous devons nous éloigner de ces choses, et peu importe combien nous essayons de le faire, c’est en vain. En effet, notre chaire est telle que non seulement nous ne pouvons devenir parfaits sans commettre de péché charnel, mais nous avons des affinités au péché sans le désir d’en être éloignés. La chair et le cœur de l’humanité sont toujours loin des choses saintes, et c’est un fait, bien plus, qu’ils ne veulent pas être plus proches du péché, mais commettent de plus grands péchés encore.

Dans l’Est, beaucoup apprennent les enseignements de Confucius dès leur naissance, et ils essaient très sérieusement de mettre ces enseignements en pratique. Dans l’Ouest, d’autre part, le Catholicisme ou les églises Chrétiennes légalistes ont dominé le paysage religieux, et beaucoup de gens de l’Ouest ont essayé de garder la Loi de Dieu, pensant qu’ils peuvent être plus saints en essayant plus fort. Mais peut importe leur arrière plan religieux, quand ils se placent devant Dieu ils sont confrontés à leur propre vie, et ne sont que des masses de péchés et des semences de malfaiteurs aussi.

Les êtres humains sont injustes, pleins de défauts, et des masses de péchés faits de poussière. Même les gens apparemment bons dont les bonnes œuvres sont faites non pour la reconnaissance mais d’un cœur sincère, et qui sont vraiment gênés de recevoir la louange pour leurs bonnes œuvres, ne peuvent échapper au fait que lorsque leur essence fondamentale est reflétée devant Dieu, ils sont une masse de péché et une semence de malfaiteur. Parce que plaider la justice de l’humanité est un grand mal devant Dieu, les gens ne peuvent échapper à la condamnation du péché sans reconnaître leur punition et accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’amour de Dieu. Devant Dieu, les efforts de l’humanité ne peuvent être traduits en une sorte de bonté, même pas comme la poussière, et la volonté de l’humanité n’est que mauvaise devant Lui.

Dans la Bible, les êtres humains sont souvent assimilés au bois. Une barre de bois d’acacia seule ne peut être élevée comme une colonne à l’entrée du Temple de Dieu sans que Dieu ne la couvre d’abord d’or. Et sans la grâce du salut donné par Dieu, les gens ne sont rien de plus que poussière qui ne peut qu’aller au jugement du feu.

Cependant, Dieu enleva tous nos péchés et transgressions en amenant Jésus Christ le Messie à recevoir le baptême et verser le sang à mort, même quand nous n’étions que pécheurs. Un tel salut était prophétisé par le Roi David environ mille ans avant la venue de Messie: «Autant l’orient est éloigné de l’occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions. Comme un père a compassion de ses enfants, L’Éternel a compassion de ceux qui le craignent. Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.» (Psaume 103:12-14).

Avant que nous ne connaissions la justice de Dieu, la justice de l’humanité était notre standard de vie. Moi, aussi, j’étais comme cela quand je ne connaissais pas le don de Dieu du salut et n’avais pas foi en Sa Parole. En effet, je n’avais pas de justice, mais je pensais que j’étais décent. Donc depuis mon enfance, il y avait nombreuses occasions où je ne tolérais pas l’injustice et me battais même avec des gens avec qui je n’avais rien à voir. «Vivre une vie juste» était ma devise. Ainsi, parce que je ne me voyais pas devant Dieu, j’étais plein de ma propre justice. Ainsi, j’avais une meilleure opinion de moi que des autres et essayais de vivre justement.

Mais un tel être comme moi n’était autre qu’une masse de péché devant la justice de Dieu. Je n’étais pas quelqu’un qui pouvait garder ne serait ce qu’un des Dix Commandements ou les 613 lois que Dieu commanda de garder. Le fait que j’ai eu la volonté de les garder était en lui même un acte d’injustice et de rébellion contre la Parole de Dieu me déclarant incapable de faire autre chose que pécher, et qui s’élevait contre Lui. Toute la justice de l’humanité n’est qu’injustice devant Dieu.

Cette génération, qui a abandonné Dieu et Sa Loi dans un flot de vanité et de corruption, a aussi abandonné le sens de la culpabilité. Cependant, nous devons reconnaître que nous être humains ne pouvons que pécher chaque jour et donc nous sommes condamnés à aller en enfer sans exception.



Nous étions injustes et pleins de péché, mais le Seigneur a fait de nous Son propre peuple en nous sauvant de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Nous étions tous injustes, mais par le don du salut, le Seigneur a sauvé de tels êtres de tout péché. Chaque planche du Lieu Saint, mesurant 4,5 m de haut et 67,5 cm de large, était faite de bois d’acacia recouvert d’or et élevée comme mur du Lieu Saint. Sous chaque planche, deux bases d’argent étaient placées pour soutenir la planche. Les bases d’argent ici manifestent le fait que Dieu nous a sauvés vous et moi entièrement Lui même.

La vérité selon laquelle Dieu nous a sauvés du péchés est Son amour, en ce que Jésus Christ vint sur cette terre et fut baptisé pour prendre nos péchés, porta la condamnation de nos péchés en mourant sur la Croix, nous sauva ainsi de tous les péchés du monde et de toute condamnation. En croyant en le don du salut qu’Il nous a donné, nous sommes nés de nouveau. Le don du salut que le Seigneur nous a donné est incorruptible comme l’or, et il ne change jamais.

Le salut que le Seigneur nous a donné est fait du baptême et du sang de Jésus, et a entièrement effacé tous nos péchés. C’est parce que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés que vous et moi avons pu être entièrement délivrés de tous les péchés que nous commettons par nos pensées, notre intellect, et nos actes actuels. En croyant en le don du salut que Dieu nous a donné dans nos cœurs, nous sommes devenus Ses saints précieux. Au travers des deux bases qui soutenaient chaque planche du Tabernacle, Dieu nous parle du salut de l’eau et de l’Esprit. Dieu nous dit que c’est à 100 pour cent Sa grâce et don qui a fait de nous Ses enfants.

Si nous rejetons notre foi en le baptême et le sang de Jésus, alors il ne reste rien en nous. Nous avons été de tels êtres qui étaient liés à la condamnation du péché. Nous étions des mortels liés à trembler devant notre mort certaine selon la loi de Dieu déclarant que le salaire du péché c’est la mort, qui devions réaliser et nous plaindre du jugement juste du feu qui nous attendait. C’est pour cela que nous ne sommes rien si nous laissons notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Vivant dans un âge qui est rempli de péché, nous ne devons jamais oublier que notre destin était celui d’attendre le jugement du feu. Nous étions de tels êtres mortels. Cependant, la grâce de Dieu a été répandue sur nous entièrement parce qu’Il nous a donné le salut de l’eau et de l’Esprit. Le Messie vint sur cette terre, fut baptisé par Jean, versa Son sang et mourut sur la Croix, ressuscita des morts, et nous a ainsi sauvés de tous nos péchés, toute notre injustice, et toute notre condamnation. En croyant en cet évangile parfait de l’eau et du sang, nous avons maintenant été sauvés de tout péché, et nous ne pouvons que remercier Dieu avec notre foi.

Bien que nous soyons insuffisants dans la chair, nos ouvriers, ministres, et moi prêchons cet évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier. Bien que cet âge soit si corrompu, parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons été capables de servir le Seigneur purement, libres de toute souillure. Le fait que nous en soyons venus à avoir cette pensée n’est pas de notre propre force, mais parce que le Seigneur nous a donné la sainteté en nous couvrant de Sa grâce du salut.

C’est parce que le Seigneur nous a sauvés parfaitement du péché et de la condamnation que nous avons été couverts de la puissance de ce salut, et c’est entièrement à cause de cela que nous avons été capables de servir le Seigneur purement. Parce que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés par l’eau et l’Esprit, je crois que nous pouvons Le servir en dépit de nos insuffisances, n’étant plus liés par nos péchés, limites et la condamnation.



Le fait que je sois ce que je suis est absolument dû à la grâce de Dieu


Vraiment, ce sont des choses impossibles à faire sans la grâce de notre Seigneur. Répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier et servir cet évangile purement n’aurait pas été possible du tout si ce n’était par la grâce du Seigneur. C’est 100 pour cent par la grâce du salut que Dieu nous a donné que vous et moi sommes capables de vivre nos vies défendant et servant l’évangile.

Nous sommes devenus les piliers du Temple de Dieu (Apocalypse 3:12) et les gens de Son Royaume par la foi. Parce que le Seigneur nous a donné une foi comme l’or, nous vivons maintenant dans la Maison de Dieu. Dans cet âge où le monde est envahi et trempe dans le péché, dans une ère ou la plupart des gens oublient ou blasphèment Dieu, nous avons été lavés d’une eau pure et sommes devenus purs, et nous avons été capables de boire l’eau pure et de servir le Seigneur purement – les mots ne peuvent exprimer combien je suis profondément reconnaissant pour cette bénédiction.

C’est effectivement ainsi qu’est notre foi. Comment aurions nous pu devenir justes? Comment avons nous pu nous appeler justes s’il n’y a rien de bon en nous. Comment de tels êtres pécheurs comme vous et moi sont sans péché? Auriez vous pu devenir juste et sans péché par la justice de votre chair? Les pensées de la chair, vos propres efforts, et vos propres œuvres – ces choses pourraient elles vous rendre sans péché, juste? Auriez vous pu devenir juste autrement que par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Auriez vous pu devenir juste autrement que par votre foi en le salut de Dieu manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors? Auriez vous pu devenir juste sans croire en votre salut par l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par le Messie et révélé dans la Parole de Dieu? Vous n’auriez jamais pu le devenir ainsi! En croyant seulement en le fil cramoisi, nous ne pouvons pas devenir juste.

Parce que Jésus Christ, notre Sauveur et Messie, porta tous les péchés du monde, incluant tous les péchés de votre vie entière, par le baptême qu’Il reçut de Jean pour effacer tous nos péchés à notre place, nous sommes devenus juste par la foi. Tout comme l’offrande sacrificielle de l’Ancien Testament portait le péché quand les pécheurs ou le Souverain Sacrificateur posaient les mains sur sa tête, au temps du Nouveau Testament, Jésus accepta tous les péchés du monde transférés sur Lui en étant baptisé par Jean. Jésus prit vraiment tous nos péchés par Son baptême (Matthieu 3:15). Et Jean Lui rendit témoignage comme «l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde» (Jean 1:29).

Ayant reçu Son baptême, Jésus vécut les trois années suivantes de Sa vie pour notre salut, stoppant tous nos péchés et la condamnation en allant à la Croix et abandonnant Son propre corps à Dieu, comme une brebis silencieuse devant celui qui la tond, et nous a donné une nouvelle vie.

C’est parce que Jésus Christ prit nos péchés par le baptême qu’Il reçut de Jean qu’Il s’abandonna Lui même silencieusement et fut cloué aux mains et aux pieds quand Il fut crucifié par les soldats romains. Attaché à la Croix, Jésus versa tout le sang qui était dans Son corps. Et Il mit un point final à notre salut disant: «Tout est accompli» (Jean 19:30).

Etant mort ainsi, Il ressuscita des morts après trois jours, monta au Royaume des Cieux, et devint notre Sauveur en nous donnant la vie éternelle. En portant les péchés du monde par le baptême qu’Il reçut de Jean le Baptiste, et par Sa Croix, résurrection, et ascension, Jésus est devenu notre Sauveur parfait. Ainsi, la Bible déclare: «Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché» (Hébreux 10:18).



La foi en seulement le sang de la Croix et la doctrine de la sanctification incrémentale ne vous ont jamais sauvé pleinement de vos péchés


Les Chrétiens devraient savoir qu’ils ne peuvent être sauvés parfaitement de leurs péchés en ne croyant qu’en le sang de Jésus à la Croix. Parce que les gens pèchent chaque jour avec leurs yeux et leurs actes, ils ne peuvent effacer leurs péchés seulement en croyant en le sang de la Croix. L’une des iniquités les plus perverses commises dans la vie des gens de nos jours est l’immoralité sexuelle. Comme une culture de sexualité explicite et obscène pervertit le monde, le péché est semé dans votre chair. La Bible commande de ne pas commettre l’adultère, mais la réalité d’aujourd’hui est qu’à cause des circonstances qui les entourent, beaucoup de gens finissent par commettre ce péché même sans l’avoir voulu.

Dieu déclare que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur (Matthieu 5:28), et ce que voient vos yeux chaque jour est obscène. Donc les gens commettent ce genre de péchés à chaque minute et seconde. Si tel est le cas, comment peuvent ils être sanctifiés en faisant des prières de repentance et entrer dans le Royaume de Dieu? Comment peuvent ils devenir justes? Leurs cœurs deviennent ils justes lorsqu’ils se disciplinent eux même et se sanctifient ils en vieillissant? Leur caractère devient il meilleur? Deviennent ils plus patients? Bien sûr que non! Ce qui se passe est exactement à l’opposé.

Parmi les doctrines Chrétiennes prévalant se trouve la «doctrine de la sanctification incrémentale». Cette doctrine soutient que lorsque les Chrétiens croient en la mort de Jésus sur la Croix pendant longtemps, font des prières de repentance chaque jour, et servent le Seigneur chaque jour, ils peuvent graduellement devenir saints et bons. Elle clame que plus le temps passe depuis que nous avons commencé à croire en Jésus, plus nous devenons quelqu’un qui n’a rien à voir avec le péché et dont les œuvres sont vertueuses, et que d’ici à ce que la mort nous approche, nous serons devenus entièrement sanctifiés et donc entièrement sans péché.

Elle enseigne aussi que parce que vous avez fait des prières de repentance tout le temps, vous serez lavé de vos péchés chaque jour, comme vos habits sont lavés, et donc quand vous mourrez à la fin, vous irez à Dieu comme quelqu’un qui est devenu parfaitement juste. Beaucoup croient ainsi. Mais ce n’est qu’une spéculation hypothétique fabriquée par des pensées humaines.

Romains 5:19 dit: «Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes.» Le passage nous dit que chacun de nous est purifié du péché par l’obéissance d’un seul Homme. Ce que vous et moi ne pouvions faire, Jésus Christ l’accomplit quand Il vint personnellement sur terre. Sachant bien que vous et moi ne pourrions nous libérer nous même du péché, Jésus remit nos péchés à notre place, quelque chose qui ni vous ni moi n’aurions pu faire. En venant dans ce monde, recevant le baptême, étant crucifié, et ressuscitant des morts, Il nous a sauvé vous et moi et nous a purifiés de nos péchés une fois pour toutes.

Le fait que Jésus Christ ait pu donner le salut à Son peuple par la rémission de leurs péchés est dû au fait qu’Il ait obéi à la volonté de Dieu. Obéissant à la volonté de Dieu en tant que Messie, Jésus Christ a répandu sur nous la grâce du salut par Son baptême, la Croix, et la résurrection. En nous donnant ainsi le salut, Jésus accomplit la rémission du péché parfaitement. Et maintenant, par la foi, nous avons été couverts de la grâce de ce salut, car le Seigneur a accompli notre salut du péché, qui n’aurait jamais pu être accompli par nos propres efforts.

Cependant, la plupart des Chrétiens ne croient pas en le baptême que Jésus reçut, mais au lieu de cela ils croient seulement en le sang qu’Il versa à la Croix et essayent de se sanctifier par leurs propres œuvres. En d’autres termes, même si Jésus a pris tous les péchés de l’humanité quand Il fut baptisé par Jean, les gens ne croient pas en cette vérité. Le chapitre 3 de Matthieu nous dit que la première chose que Jésus fit dans Sa vie publique était de recevoir le baptême de Jean. C’est la vérité attestée par tous les quatre évangélistes.

Jésus prit nos péchés en étant baptisé par Jean le Baptiste, le représentant de l’humanité et le plus grand de tous ceux nés de femmes, et même il y a tant de gens qui ignorent ce fait et ne croient pas. Ces gens croient en Jésus sans croire en Son baptême, et loue avec ferveur le seul sang précieux de la Croix qu’Il versa. Blessés par la mort de Jésus à la Croix, ils élèvent leurs émotions, font toutes sortes de choses dans leur louange, criant: «♫ Il y a une puissance merveilleuse dans le sang. ♪ Il y a une puissance, puissance miraculeuse dans le sang précieux de l’Agneau! ♫» Ils essaient d’aller vers Dieu, en d’autres termes, poussés par leurs propres émotions, vigueur et force. Mais vous devez réaliser que plus ils font cela, plus ils deviennent hypocrites, prétendant être saints mais accumulant réellement des péchés dans leurs cœurs en secret.



Comment pourrions nous croire en Jésus comme notre Sauveur sans même connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit?


Quand nous entendons des gens parler du Tabernacle, nous voyons souvent qu’ils ne comprennent même pas grand chose de ce dont ils parlent vraiment. Quand il s’agit de croire en le Tabernacle, comment pouvons nous croire seulement en un chemin qui nous convient et plaît? Parce que le salut du péché que le Seigneur a accompli est si élaboré, Dieu nous a permis de réaliser combien précisément et concrètement notre salut a été accompli.

Par le Tabernacle, Il nous a aussi fait réaliser que le Seigneur nous a sauvés par le fil bleu et pourpre, l’eau et le sang. Nous réaliser que pour effacer nos péchés, le Seigneur vint «non par l’eau seulement, mais par l’eau et le sang» (1 Jean 5:6). L’eau, le sang, et l’Esprit en lequel nous croyons sont un. C’est en venant comme un homme, étant baptisé par Jean le Baptiste, mourant, et ressuscitant des morts que Dieu nous a sauvés.

Par le Tabernacle, nous avons pu découvrir et croire en ce portrait détaillé du salut. En étudiant les deux tenons et les deux bases d’argent de chaque planche, nous avons réalisé la méthode par laquelle Jésus nous a sauvés de nos péchés. Et nous avons ainsi trouvé la vérité selon laquelle nous devons croire assurément en les ministères de Jésus manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.

En dehors de la Bible, le salut ne peut trouver son origine nulle part ailleurs. Nous avons besoin du don du salut qui est fait de ces deux éléments du baptême et la Croix. Ceux qui croient en cette vérité peuvent devenir ceux qui sont nés de Dieu. En nous délivrant de nos péchés par l’eau et l’Esprit, Dieu a accompli notre salut parfaitement.

Deux tenons, en d’autres termes, étaient faits sous chaque planche et fixés dans deux bases d’argent. Cette vérité est absolument nécessaire et importante pour nous et notre rémission du péché. Plus important encore, nous devons croire en notre salut que Dieu a accompli pour nous, car si nous ne croyons pas en la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi, nous ne pouvons être sauvés.

Comme chaque planche du Saint Tabernacle avait besoin de deux bases d’argent pour tenir droit, quand il s’agit de croire en Jésus Christ, deux vérités de Sa grâce sont absolument nécessaires. Quelles sont elles? Jésus prit nos péchés en étant baptisé, et Il porta toute la condamnation et malédiction de nos péchés en les amenant à la Croix et étant crucifier. Quiconque est rendu juste peut l’être seulement lorsqu’il croit pleinement en ces deux grâces du salut parfait. Notre foi en le baptême de Jésus et le sang de la Croix, les deux pivots de Son don du salut, nous fait tenir ferme dans la Maison de Dieu. Comme les deux tenons étaient placés dans les deux bases d’argent, chaque planche pouvait tenir droit.

Ainsi, c’est par notre foi correcte qui croit en les deux pivots de Son salut que nous devenons Son vrai peuple. En croyant en l’évangile de l’eau et du sang donné par Jésus, nous recevons la foi comme l’or qui est éternellement inchangeable. En croyant en cet évangile de l’eau et de l’Esprit manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors, nous devenons les saints qui ont reçu le salut de la rémission parfaite du péché.



La théologie jusqu’à maintenant et l’âge de l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Hormis l’Eglise Primitive, depuis l’Edit de Milan en 313 après JC, le Christianisme, incluant le Christianisme d’aujourd’hui, a répandu l’évangile de la Croix qui oublie le baptême de Jésus. Depuis la période de l’Eglise Primitive jusqu’en 313, qui légalisa le Christianisme comme la nouvelle religion romaine, le Christianisme prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais après l’Eglise Catholique Romaine vint dominer la scène religieuse. Puis du 14ème siècle, une culture qui centrait tout sur les pensées humaines et appelée pour la restauration de l’humanité commença à émerger, d’abord dans quelques villes prospères de l’Italie du Nord. C’était la Renaissance.

Au 16ème siècle, le courant de cette culture qui commença en Italie se mit à se répandre dans tout le monde occidental, les écoliers étudiaient l’humanisme, la philosophie commença à revoir la théologie. Interprétant la Bible avec leurs propres têtes, ils commencèrent à bâtir des doctrines Chrétiennes. Mais parce qu’ils ne connaissaient pas la vérité, ils ne pouvaient comprendre la Bible correctement et pleinement. Donc ce qu’ils ne pouvaient comprendre avec leur tête, ils le dépassèrent en incorporant leur connaissance séculaire et leurs pensées, produisant ainsi leur propre doctrine Chrétienne.

En conséquence, une multitude de doctrines et théologies Chrétiennes apparurent dans l’histoire Chrétienne: Luthéranisme, Calvinisme, Arminianisme, Nouvelle Théologie, Conservatisme, Rationalisme, Théologie Critique, Théologie Mystique, Théologie Libérale, Théologie Féministe, Théologie Noire, et même Théologie d’Athéisme, etc.

L’histoire du Christianisme peut sembler très longue, mais elle n’est pas si longue. 300 ans après l’Eglise Primitive, les gens pouvaient apprendre au sujet de la Bible, mais cela fut suivi par le Moyen Age, l’âge sombre du Christianisme. Pendant ce temps, lire la Bible était un crime punissable de la mort. Ce n’est pas avant les années 1700 que le vent de la théologie commença à souffler, puis le Christianisme semblait fleurir dans les années 1800 et 1900 alors que sa théologie grandissait, vibrante et active, mais maintenant, beaucoup de gens sont tombés dans des doctrines mystiques, croyant en Dieu basés sur leurs propres expériences personnelles. Mais en dépit de sa diversité théologique, toutes les branches du Christianisme ont un dénominateur commun de foi, c’est la foi en le sang de Jésus.

Mais est-ce la vérité? Quand vous croyiez ainsi, vos péchés ont ils disparu? Vous péchez chaque jour. Vous péchez chaque jour dans vos cœurs, pensées, actes, et limites. Pouvez vous alors être remis de ces péchés en croyant seulement en le sang que Jésus versa sur la Croix? Le fait que Jésus porta nos péchés en étant baptisé et mourut sur la Croix est la vérité biblique. Il y a tant de gens qui disent que leurs péchés ont été remis en croyant seulement en le sang de la Croix et en priant avec repentance chaque jour. Les péchés de vos cœurs et vos consciences ont ils été effacés en faisant ces prières de repentance? C’est impossible.

Si vous êtes Chrétien, alors vous devez connaître et croire en le salut de cette vérité, que Jésus Christ vint sur cette terre et prit nos péchés du monde en étant baptisé par Jean. En dépit de cela, ignorez vous encore cette vérité, n’essayant même pas de la connaître, ni d’y croire? Si c’est le cas, vous commettez le péché de vous moquer de Jésus, de limiter et abaisser Son nom, et vous ne pouvez dire que vous croyez vraiment en Jésus comme votre Sauveur. En laissant le baptême de Jésus hors du salut accompli par Jésus Christ et croyant en Lui de quelque façon que vous voulez, vous ne serez jamais couvert de la grâce du salut.

Beaucoup de Chrétiens ne croient pas en la vérité comme elle est, que Jésus a effacé nos péchés, mais suivent plutôt leur propre pensée et croient en toutes sortes de vérités qu’ils veulent croire. De nos jours, leurs cœurs ont été endurcis de plus en plus par une foi doctrinale erronée, croyant que leurs péchés peuvent être effacés en croyant seulement en le sang de la Croix.

Mais la réponse du salut planifié par Dieu est la suivante: Nous pouvons recevoir la rémission éternelle du péché en croyant en le baptême de Jésus, Sa mort à la Croix, et Sa résurrection. Mais il y a nombreuses personnes qui croient en Jésus en enlevant Son baptême de la vérité du salut, comprenant mal et croyant mal l’équation suivant comme étant une loi immuable: «Jésus (la Croix et Sa résurrection) + prières de repentance + œuvres vertueuses = salut reçu par la sanctification incrémentale». Ceux qui croient ainsi ne disent que de leurs lèvres qu’ils ont reçu la rémission du péché. Cependant, la vérité c’est que leurs cœurs sont pleins de tas de péchés qui restent irrésolus.

Avez vous encore du péché dans vos cœurs? Si vous avez du péché dans vos cœurs même en croyant en Jésus, alors clairement il y a un problème avec votre foi. C’est parce que vous croyez en Jésus comme un problème de religion que votre conscience n’est pas pure et vous avez du péché. Cependant, le vrai fait que vous devez réaliser est que vous avez du péché dans vos cœurs et c’est une chance en soi. Pourquoi? Parce que ceux qui réalisent vraiment qu’ils ont du péché reconnaissent qu’ils ne peuvent éviter d’aller en enfer, et quand ils le font ils peuvent devenir les pauvres en esprit et ainsi être capables d’entendre la Parole du vrai salut.

Si vous voulez recevoir la rémission du péché de Dieu, alors vos cœurs doivent être prêts. Ceux dont les cœurs sont prêts devant Dieu admettent: «Dieu, je veux recevoir la rémission du péché. J’ai cru en Jésus depuis longtemps, mais j’ai encore du péché. Puisque le salaire du péché c’est la mort, je ne peux qu’aller en enfer». Ainsi, ils se reconnaissent comme pleinement pécheurs devant Dieu. Ceux qui reconnaissent la Parole de Dieu, ceux qui croient que la Parole de Dieu est sûrement accomplie exactement comme elle dit – aucun autre que ceux là n’a le cœur préparé.

Dieu rencontre ces âmes sans exception. Ces gens entendent Sa Parole, voient sa Parole de leurs propres yeux et la confirment, et en faisant cela ils réalisent: «Ah, j’avais cru erronément. Et un nombre de gens croient erronément maintenant». Et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, indépendamment de ce que d’autres peuvent dire, ils reçoivent alors la rémission du péché.



Ceux qui ont été sauvés de tous leurs péchés doivent défendre leur foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Cependant, ce monde est plein d’innombrables mauvaises doctrines qui ne peuvent aider et trompent même le cœur des nés de nouveau. Le Seigneur Jésus nous a avertis: «Gardez vous, avec soin du levain des pharisiens et du levain d’Hérode» (Marc 8:15). Mais nous ne pouvons compter le nombre d’enseignements marqués de levain il existe, trompant le cœur des gens qui l’entendent une seule fois. Nous devons réaliser combien ce monde est balancé dans l’immoralité sexuelle.

Nous qui croyons devons savoir exactement dans quel genre d’époque nous vivons et défendre notre foi. Même si nous vivons dans un monde pécheur, dans nos cœurs se trouve la vérité infaillible selon laquelle le Seigneur nous a délivrés du péché. La Parole de témoignage qui parle de notre salut inchangeable est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons avoir foi en la vérité qui n’est ni secouée ni ébranlée par le monde.

Tout ce qui vient du monde n’est pas la vérité. Dieu nous a dit que le juste vainc le monde. C’est par leur foi en l’évangile de l’éternelle vérité que les justes vainquent le diable et triomphent du monde. Bien que nous soyons insuffisants, nos cœurs, et pensées, et nos corps sont toujours dans la Maison de Dieu et se tiennent fermement sur l’évangile du salut avec foi. Nous nous tenons solidement sur l’évangile de l’eau et du sang par lequel le Seigneur nous a sauvés.

A cause de cela, nous sommes reconnaissants à Dieu. Peu importe combien le péché abonde dans ce monde, au moins nous les justes avons une conscience pure et la foi qui brille comme l’or dans nos cœurs. Nous les justes vivrons une vie qui triomphe du monde par la foi. Jusqu’au jour du retour du Seigneur, et même si nous sommes dans Son Royaume, chacun de nous louera cette foi. Nous louerons éternellement le Seigneur qui nous a sauvés et louerons notre Dieu qui nous a donné cette foi.

Comme cette foi vérité que nous avons devant Dieu est établie sur le roc, elle n’est pas secouée par les circonstances. Ainsi, peu importe ce qui nous arrive dans notre vie sur cette terre jusqu’au jour où nous nous tiendrons devant le Seigneur, nous défendrons nos cœurs par la foi. Même si tout dans ce monde est détruit, même si ce monde nage dans le péché, et même si ce monde devient pire que Sodome et Gomorrhe, nous ne suivons pas ce monde, mais nous croirons en Dieu chastement, nous poursuivrons Sa justice, et nous continuerons de faire les œuvres qui répandent ces deux grâces (le baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix) du salut, les vraies grâces de Dieu.



Ceux qui prétendent croire en l’évangile véritable


Quelques uns, bien qu’ils ne croient pas vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, prétendent croire en la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi. Mais nous pouvons voir que ces gens ont du péché dans le cœur car ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sincèrement. Ils sont comme l’homme dont il est question en 2 Rois 6:5.

De la même manière, il est possible, quand les besoins viennent, que des gens se servent de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour un peu de temps. Mais sans croire que cet évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité, ils sont incapables de parler avec la vraie foi lorsqu’ils prêchent ou ont de la communion. Et ceux qui n’ont pas la foi en la vérité finissent tragiquement par abandonner leur vie de foi en cours de route. Mais la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne change pas, c’est pourquoi ils doivent croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit.

Mais en citant Hébreux 7:12 qui dit: «le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi», quelques uns clament: «La loi a aussi changé. Donc le salut que Jésus accomplit n’a pas vraiment été accompli de la même façon dans l’Ancien Testament. Jésus Christ vint et nous a sauvés en mourant sur la Croix, une méthode changée». D’autres clament: «Il semblerait que ce soit lorsque Jésus mourut sur la Croix que Dieu ait transféré nos péchés sur Son Fils».

Mais de telles choses sont fausses et sans fondement. Nous pouvons facilement réfuter leurs déclarations en demandant: «Cela signifie t il alors que Dieu a seulement crucifié Jésus qui était sans péché et passé les péchés du monde sur Lui?» Si nous croyons en la Parole de Dieu, nous devons croire telle qu’elle est, et non par nos propres pensées. Même si nous avons nos propres façons de voir, si la Bible nous dit qu’elles sont fausses, alors nous devons laisser notre propre justice et croire en la Parole de Dieu.

Plus le temps passe, plus reconnaissable et précieux est le fait que le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous croyons selon nos propres pensées, il y a des temps où notre vie de foi est risquée et nous nous sentions à part de l’Eglise. Mais tout comme deux tenons tenaient chaque planche du Tabernacle en étant fixées dans deux bases d’argent, notre foi en la vérité de Jésus, en ce qu’Il a pris nos péchés en étant baptisé et versé Son sang, nous tient fermement. En étant baptisé par Jean et portant notre condamnation en étant crucifié et versant Son sang, notre Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés. Ainsi, notre foi ne chancellera jamais.

Proverbes 25:4 dit: «Ote de l’argent les scories, et il en sortira un vase pour le fondeur». Comme ce passage, même si souvent le mal et des choses corrompues émergent dans nos pensées de la chair, par Son baptême et le sang, Jésus nous a purifié de ces choses, des péchés de l’humanité, et a fait de nous les ouvriers de la justice de Dieu. Le Seigneur nous a purifiés des péchés du monde. En étant baptisé par Jean et acceptant ainsi tous nos péchés une fois pour toutes, et en étant crucifié et versant Son sang et portant toute la condamnation de nos péchés, Jésus nous a sauvés purement des péchés du monde.

Ainsi, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont la garantie de leur salut éternel. Nos actes peuvent sembler affreux par moments, mais l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintient notre foi fermement, comme les bases d’argent soutenaient chaque planche en serrant ses deux tenons.



La grâce éternelle du salut qui nous maintient


Maintenant, tournons notre attention vers les barres qui tenaient les planches du Tabernacle ensemble. Exode 26:26-27 dit: «Tu feras cinq barres de bois d’acacia pour les planches de l’un des côtés du tabernacle, cinq barres pour les planches du second côté du tabernacle, et cinq barres pour les planches du côté du tabernacle formant le fond vers l’occident». Le plafond du Tabernacle était rectangulaire. Des colonnes étaient placées à la porte du Tabernacle et pour le voile du Saint des saints, et le reste était fait de planches. Ces planches étaient fixées tout autour avec cinq barres.

Pour tenir ces barres, cinq anneaux d’or étaient placés sur chaque planche, et les barres elles mêmes, faites de bois d’acacia, étaient aussi couvertes d’or. Les cinq barres étaient placées sur la planches de tous les trois côtés du Tabernacle, nord, sud, et ouest. Comme les planches étaient tenues par ces barres passant à travers les anneaux d’or, elles restaient fixées. Ainsi supportées en bas par les bases d’argent, et tenues ensemble sur le côté par cinq barres, les planches tenaient fermes et fixées.

Et comme les 48 planches étaient entourées de cinq barres et supportées les unes les autres, le peuple de Dieu est aussi lié avec Dieu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’Eglise de Dieu est le lieu où ceux qui ont reçu le don du salut de l’eau et de l’Esprit se rencontrent et vivent leur vie de foi. Jésus dit à Pierre qu’Il bâtirait Son Eglise sur le roc (Matthieu 16:18-19). Ainsi, le lieu où le Royaume de Dieu est formé par la rencontre de ceux qui ont reçu la rémission du péché est l’Eglise de Dieu. Dieu nous montre qu’Il nous a sauvé pleinement du péché du monde par les œuvres de Jésus manifestées dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.

Exode 26:28 dit: «La barre du milieu traversera les planches d’une extrémité à l’autre.» Cette barre du milieu était assez longue pour attacher toutes les planches d’un côté à la fois. Quelle est, alors, la signification de cette barre du milieu passant par le milieu des planches d’un bout à l’autre? Cela signifie que les justes s’unissent l’un à l’autre, et que leur foi communique de l’un à l’autre. En d’autres termes, en croyant en le salut accompli par l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, ils peuvent avoir une communion l’un à l’autre dans la foi. C’est pour cela que lorsque nous rencontrons nos saints ou ministres et avons un partage avec eux, nous pouvons vraiment sentir cette communion de cœur.



«Une foi, un baptême, et un Dieu»

Regardons en Ephésiens 4:3-7: «vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au dessus de tous, et parmi tous, et en tous. Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ.» L’apôtre Paul nous dit de faire des efforts pour garder l’unité de l’Esprit dans les liens de la paix. Le baptême de Jésus et la Croix – quand nous recevons le don du salut fait de ces deux choses, alors la paix vient dans nos cœurs. Quand nous recevons la rémission du péché dans nos cœurs, alors nous devons une famille en Christ. Nous devenons, en bref, un corps.

«Un Seigneur». Jésus Christ qui nous a sauvés est un. «Une foi». En quoi croyons nous? Vous croyez en le salut de l’eau et le sang de Dieu et de l’Esprit, manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors. «Un baptême». L’apôtre Paul met l’accent sur le baptême de Jésus une fois encore. Il ne se réfère pas à la Croix ici, mais plutôt il souligne le baptême de Jésus qui purifie tous les croyants inconditionnellement. Pour nous, croire en Son baptême c’est être baptisé en Christ et avoir ainsi revêtu le Christ (Galates 3:27). «Un Dieu». Dieu est un. Ce Dieu nous a sauvés en envoyant Son propre Fils.

Toutes ces choses se réfèrent à une foi en l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:8). C’est quand nous avons la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous cœurs peuvent communier les uns avec les autres. Ceux qui ont reçu la rémission du péché peuvent se rencontrer les uns les autres face à face. Il peut y avoir un peu de temps où ils ne peuvent se comprendre complètement. Mais comme la barre du milieu passe par les planches d’un bout à l’autre, s’ils ont réellement reçu la rémission du péché dans leur cœur, alors ils peuvent communier les uns les autres. «Ce frère a aussi été sauvé du péché, mais sa chair est faible et il y a beaucoup de choses charnelles dans son cœur. Comme n’importe qui, lui aussi, une semence de malfaiteur, mais le Seigneur a déjà remis ses péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit». Comme cela, ils se comprennent les uns les autres et louent le Seigneur.

Peu importe combien les gens sont faibles, s’ils reçoivent la rémission du péché et se tiennent dans l’Eglise, alors leur visage s’éclairera, leurs pensées s’éclaireront, leurs cœurs s’éclaireront aussi, et ils seront capables de communier les uns les autres. Le juste peut voir tous les autres face à face. Comme cela est il rendu possible? La foi rend cela possible. Ils voient les autres face à face non à cause de leurs conditions mais à cause de la foi. Qu’est ce qui explique, alors, notre incapacité à communier avec quelques uns? Nous ne pouvons partager nos cœurs avec ceux qui ne sont pas en Christ, parce qu’ils ne croient pas en leur cœur en la vérité, en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ne croient pas en cet évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent communier avec nous, pas du tout.

Frères et sœurs, qu’est ce que l’Eglise de Dieu exactement? C’est le rassemblement de ceux qui sont sanctifiés en Christ Jésus, appelés à être saints (1 Corinthiens 1:2). C’est la congrégation de ceux qui croient en la vérité selon laquelle Jésus a lavé leurs péchés en étant baptisé, qu’Il les a sauvés en portant ces péchés et prenant toute leur condamnation à la Croix, et qu’Il ressuscita des morts et devint leur propre Sauveur. L’Eglise de Dieu n’est autre que ce rassemblement de ceux qui sont devenus un en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

C’est parce que cette foi est à la foi dans mon cœur et dans vos cœurs que nous pouvons nous regarder dans les yeux quand nous sommes dans Son Eglise. Tout comme Dieu ne regarde pas à notre apparence extérieure mais à nos cœurs quand Il nous voit, nous qui avons reçu la rémission du péché ne regardons pas aux apparences extérieures non plus, mais nous avons une communion en regardant à la foi les uns des autres. «Cette personne croit elle vraiment à la vérité dans son cœur?» - C’est ce que nous cherchons. Peu importe quelles différences il peut y avoir dans sa personnalité, cela ne change rien du moment qu’il/elle croit en «un Seigneur, une foi, un baptême; un Dieu et Père de tous.»

Parce que nous croyons, nous sommes devenons les colonnes et les planches du Tabernacle, et parce que nous croyons, nous sommes devenus la famille de Dieu. Croyez vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? C’est parce que nous croyons que nous répandons la lumière du salut de par le monde entier, comme de l’or pur (la foi) brille dans la Maison de Dieu. Nous pouvons partager nos cœurs avec ceux qui ont reçu la rémission du péché, même récemment, car le Saint Esprit demeure aussi dans leur cœur. Si seulement nous avons reçu la rémission du péché, alors nous pouvons communier les uns avec les autres, mais si nous n’avons pas reçu la rémission du péché, alors nous ne pouvons communier les uns avec les autres. Les pécheurs qui discriminent les gens se basant sur les apparences extérieures traitent chacun différemment selon ces aspects superficiels comme le look, la richesse, la popularité, mais nous les justes ne faisons pas cela dans nos cœurs. Il n’y a pas de discrimination pour le juste.

Quand les gens reçoivent la rémission du péché, je leur demande souvent: «Avez vous vraiment reçu la rémission du péché? Avez vous encore du péché, ou vos péchés ont ils disparu? Vous devez avoir beaucoup de questions sur la Bible, n’est ce pas? Posez les pendant que vous avancez dans votre vie de foi. Aussi, vos limites seront révélées et vous ferez probablement quelques erreurs en chemin. Mais les leaders et ceux qui sont venus avant vous dans l’Eglise vous aideront, de sorte que tout se passe vraiment bien».

Frères et sœurs, nous les justes avons besoin de l’Eglise. Le Tabernacle signifiait aussi l’Eglise de Dieu. Ceux qui ne croient pas en l’eau et le sang ne peuvent venir dans l’Eglise de Dieu et y demeurer. Ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi ne peuvent venir et demeurer dans Son Eglise. Seuls ceux qui croient en la vérité peuvent demeurer dans l’Eglise, devenir le peuple de Dieu et Ses ouvriers, et voir la gloire de Dieu aussi. Ce n’est pas seulement par le sang ou quelques qualifications de la chair que les gens peuvent devenir les enfants de Dieu. Peu importe combien autoritaires certains pasteurs peuvent être, s’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ils ne sont pas enfants de Dieu.



Jésus qui vint par l’eau et le sang nous a sauvés parfaitement


Ce que le Seigneur fit quand Il vint sur cette terre peut être résumé par Sa naissance, baptême, sang versé, et résurrection. Toutes ces choses sont Ses ministères de la rémission du péché. Jésus a accompli Sa mission par Ses ministères du fil bleu, pourpre et cramoisi. Le fil bleu, pourpre et cramoisi manifestés dans le Tabernacle le sont pour notre salut du péché. Le salut de Dieu est si élaboré que nous ne devrions pas croire en Lui à notre propre gré. Nous devons croire en Son salut tel qu’il est.

Notre foi devrait s’accorder correctement avec les deux vérités de Son salut: Son baptême et Son sang à la Croix. C’est pour cela que deux tenons correspondaient correctement aux deux bases d’argent. Nous ne pouvons considérer la vérité que Jésus nous a donné comme la connaissance du monde et croire seulement en tant que telle. Vous et moi sommes ceux qui ont été sauvés du péché devant Dieu en croyant en les œuvres de salut de Jésus manifestées dans les deux bases d’argent.

Le Tabernacle nous parle de la méthode détaillée de salut de Jésus, et ce salut a vraiment été déjà accompli pour nous. Croyez en les deux dons du salut que Jésus nous vous a donné. L’or utilisé dans le Tabernacle parle de la foi. Si vous croyez en la vérité telle qu’elle est, alors le salut et la gloire du Seigneur peuvent devenir vôtres, mais pas si vous ne croyez pas. Voulez vous vivre dans le Tabernacle par la foi, couverts de la gloire de Dieu et protégés par Lui, ou voulez vous être maudit éternellement en continuant de ne pas croire? Si vous croyez seulement en le sang de la Croix, alors vous ne pouvez être sauvé. Vous devez croire que le sang de la Croix et le baptême sont un. Le don du Seigneur se compose des deux.

L’Esprit de Dieu demeure dans nos cœurs seulement quand nous croyons en ces deux éléments (le baptême de Jésus et le sang versé). Le Saint Esprit ne demeure jamais dans les cœurs de ceux qui n’y croient pas. Si vous confessez votre foi seulement de vos lèvres mais ne croyez pas dans vos cœurs, et si votre connaissance n’est autre qu’un exercice intellectuel, alors vous ne pouvez être sauvé. Pour être sauvé, vous devez d’abord tirer une ligne de démarcation plaçant les liens de votre salut: «Jusqu’à maintenant, je n’étais pas sauvé. Le salut en lequel je croyais n’était pas le vrai. Mais en croyant en Jésus qui vont par l’eau et le sang, j’ai été sauvé.» Les gens peuvent devenir justes seulement s’ils sont pécheurs. Ils doivent admettre qu’ils ne sont pas sauvés, liés à la condamnation pour leurs péchés, et devenir alors ceux qui sont parfaitement sauvés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Par le fil bleu et pourpre, le baptême et le sang de Jésus, nous devons recevoir notre salut parfait. Par Son baptême et le sang, le Seigneur nous a fait don du salut parfait. Pour nous éviter de croire selon nos propres pensées, le Seigneur révéla ce salut en détail par le Tabernacle aussi. Parce que ce salut est si précieux et parfait, il est digne d’être cru par chacun. Ne croyez pas en un seul aspect de Son salut, le sang de la Croix, mais croyez en le baptême et le sang de Jésus à la fois! S’il y a quelqu’un parmi nous qui n’a pas encore été sauvé, alors c’est mon espoir sincère qu’il/elle soit sauvé en croyant, même maintenant, en cette vérité.

Y a t il quelqu’un dans ce cas parmi nous? Il y a toujours une possibilité. Mais mon espoir est que cette possibilité ne soit jamais négligée par personne d’entre nous. Peu importe ce qui arrive, je ne peux appartenir au cercle de ceux qui ne sont pas sauvés. Nous sommes ceux qui ont été sauvés parfaitement en croyant en ces deux choses (fil bleu et cramoisi) – c’est à dire, en le baptême et le sang de Jésus. Je remercie Dieu pour ces deux dons de salut par lesquels le Seigneur m’a sauvé. Parce que Dieu a accompli mon salut parfaitement, j’ai déjà été libéré des malédictions et du jugement aussi.


Want to know more about the Tabernacle? Please click the banner below to get your free book on the Tabernacle.



Vraiment, notre salut qui est venu du fil bleu et cramoisi est précieux au delà des mots. Souvenez vous et croyez que votre salut est rendu parfait non seulement par le sang de la Croix, non seulement par le baptême de Jésus, mais par les deux, le baptême et le sang de la Croix, et que c’est en croyant en les deux que vous pouvez devenir enfants de Dieu. Nous avons reçu la vie éternelle en croyant en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, le mystère caché derrière les deux tenons et les deux bases d’argent des planches du Tabernacle.

Je donne ma reconnaissance à notre Seigneur qui nous a sauvés des péchés du monde. Alléluia!

Retour