Sermons

Sujet 3: L’ÉVANGILE DE L’EAU ET DE L’ESPRIT

[3-8] Le Baptême de Jésus est un Processus Indispensable à la Rédemption ( Matthieu 3:13-17 )

Le Baptême de Jésus est un Processus Indispensable à la Rédemption
( Matthieu 3:13-17 ) 
“Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice. Alors Jean le laissa faire. Aussitôt baptisé, Jésus sortit de l’eau. Et voici: les cieux s’ouvrirent, il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles. Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.” 
 


LE BAPTÊME DE JEAN-BAPTISTE 

 
Qu’est-ce que la repentance?
Le fait de se détourner du péché et de croire en Jésus pour être sanctifié.
 
Nombre de gens en ce monde ignorent pourquoi Jésus est venu sur terre et s’est fait baptiser par Jean-Baptiste. Alors, penchons-nous sur le sens du baptême de Jésus par Jean-Baptiste qui L’a baptisé. 
En premier lieu, réfléchissons à ce qui a poussé Jean-Baptiste à pratiquer le baptême au Jourdain. Il est expliqué dans Matthieu 3:1-12 que Jean-Baptiste baptisait le peuple pour le faire revenir à Dieu à travers la confession de ses péchés. 
“Moi, je vous baptise dans l’eau en vue de la repentance” (verset 11), et “C’est la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers” (verset 3). Jean-Baptiste, vêtu de poils de chameau et se nourrissant de sauterelles, parcourait le désert, prêchant le baptême de repentance pour le pardon des péchés. 
Il conseillait au peuple: “Repentez-vous, le Seigneur de l’humanité revient. Préparez-lui le chemin, bâtissez avec droiture le sentier de Son salut. Cessez d’adorer les dieux des Gentils et recevez le Seigneur dans votre cœur.” 
Se détourner de quoi? De l’adoration des idoles et autres actes pleins de péchés. Alors que devons-nous faire? Nous devons être baptisés en Jésus afin d’être sanctifiés. Jean-Baptiste prêchait dans le désert: “Soyez baptisés par moi. Soyez lavés de vos péchés. Le Seigneur, votre Messie, revient en ce monde. Il ôtera tous vos péchés comme l’agneau sacrificiel de l’Ancien Testament et lavera ceux-ci.” 
Dans l’Ancien Testament, les péchés quotidiens étaient transférés sur l’offrande du péché par imposition des mains. Les péchés de l’année du peuple d’Israël étaient donc transférés sur le bouc par le souverain sacrificateur le jour des expiations, à savoir le dixième jour du septième mois de chaque année (Lévitique 16:29-31). 
De la même façon, les péchés de l’humanité ont été transmis une fois pour toutes à Jésus par Son baptême pour qu’Il les efface. Jean conseillait donc au peuple de retourner à Jésus et de se faire baptiser par Lui. 
L’élément primordial du baptême, officié par Jean-Baptiste, est la repentance, qui ramène le peuple à Jésus qui doit revenir. Repentance signifie se détourner d’une vie pécheresse et croire en le Messie pour être pardonné de tous les péchés. 
Le peuple d’Israël était racheté par son espérance en le Messie qui devait revenir pour laver ses péchés. De la même façon, nous sommes sauvés par notre foi en Jésus, descendu du ciel il y a 2000 ans, et qui a lavé tous les péchés de l’humanité. Mais les Israélites de l’Ancien Testament ont abandonné la Loi de Dieu, ont offert de pseudos-sacrifices, et ont même oublié le Messie. 
Comme Jean-Baptiste voulait leur rappeler la Loi de Dieu et du Messie, venu plus tard, il baptisa le peuple, puis Jésus au Jourdain.
Nombre de personnes venaient trouver Jean pour se faire baptiser et se repentaient d’avoir adoré des idoles et abandonné la Loi de Dieu. Trois éléments étaient indispensables au sacrifice légitime: l’animal vivant, l’imposition des mains et le sang du sacrifice. 
Lorsque les Pharisiens et les Sadducéens sont venus se faire baptiser, Jean les a prévenus: “Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? Produisez donc du fruit digne de la repentance; et n’imaginez pas pouvoir dire: nous avons Abraham pour père!” (Matthieu 3:7-9). 
Les Pharisiens et les Sadducéens, politiciens et adorateurs d’idoles, pensaient faire partie du peuple de Dieu malgré leur incrédulité vis-à-vis de la Parole de Dieu. Ils croyaient en d’autres dieux et avaient leurs propres idéaux. 
Lorsqu’ils sont venus trouver Jean-Baptiste pour se faire baptiser, ce dernier leur dit: “Vous ne deviez pas offrir de faux sacrifices, mais plutôt vous détourner des péchés et croire véritablement en le fait que le Messie viendra laver vos péchés. Vous deviez y croire dans vos cœurs.”
Se repentir signifie se détourner du mauvais chemin. Le véritable repentir consiste à se détourner des péchés et des croyances erronées pour revenir vers Jésus. Cela signifie croire en la rédemption de Son baptême et en Son jugement sur la Croix. 
Jean-Baptiste réprimanda donc le peuple d’Israël pour avoir abandonné la Loi de Dieu et le système sacrificiel, et lui demanda de revenir vers Dieu. Le rôle de Jean-Baptiste consistait donc à ramener le peuple vers Jésus pour qu’il croie en Lui et soit sauvé de tous ses péchés.
 

 
CROYEZ-VOUS EN LA RÉDEMPTION PAR LE BAPTÊME DE JÉSUS? 


Que doivent faire tous les hommes aux yeux de Jésus?
Ils doivent croire en Lui pour être sauvés de tous leurs péchés.
 
La première chose que Jésus a faite dans Son ministère public fut de se faire baptiser par Jean-Baptiste. Tous les péchés du monde ont été transférés sur Lui de cette façon. 
Le baptême de Jésus était donc le préambule du salut que Dieu a offert à l’humanité en tant qu’acte juste et par cet intermédiaire, tous les péchés du monde ont été effacés. Dieu rachète ceux qui croient en la vérité selon laquelle Jésus a ôté tous les péchés de l’humanité à travers Son baptême. 
Lorsque Jésus est venu dans ce monde et s’est fait baptiser par Jean-Baptiste, l’Évangile du Royaume des Cieux a débuté. Le paradis fut inauguré par Son baptême et comme on peut le lire dans Matthieu 3:15, c’était similaire au sacrifice des expiations décrit dans le Lévitique 1:1-5, 4:27-31 de l’Ancien Testament. 
Ce qui figure dans l’Ancien Testament a une équivalence dans le Nouveau Testament et réciproquement: “- Consultez le livre de l’Éternel et lisez! Aucun d’eux ne fera défaut -, les uns comme les autres, aucun ne manquera; car sa bouche l’a ordonné. C’est son Esprit qui les rassemblera.” (Isaïe 34:16). 
 


L’ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT ABORDENT TOUS LES DEUX L’EXPIATION DES PÉCHÉS DE L’HUMANITÉ


Devons-nous nous repentir tous les jours de nos péchés?
Non. La véritable repentance consiste à admettre ses péchés et à tourner son esprit vers baptême de Jésus pour obtenir la rédemption.
 
Dans l’Ancien Testament, les péchés quotidiens étaient transférés sur l’offrande par imposition des mains. Ensuite, l’offrande devait répandre son sang et elle était jugée à la place du pécheur. Les péchés accumulés dans l’année étaient transférés sur l’offrande par imposition des mains, ainsi chacun était pardonné de ces derniers. 
De la même manière, dans le Nouveau Testament, Jésus Christ est venu et s’est fait baptiser au Jourdain pour ôter tous les péchés de l’humanité. Ainsi la Parole de Dieu était donc prophètisée dans l’Ancien Testament et s’est accomplie. 
Jean-Baptiste, qui a baptisé Jésus, était le serviteur de Dieu, envoyé six mois avant Jésus. Il a attesté le fait que Jésus a ôté tous les péchés du monde, par ces paroles dans Jean 1:29: “Voici L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.” 
Jean-Baptiste a transféré les péchés de l’humanité sur Jésus en Le baptisant au Jourdain. Ainsi, le Seigneur a expié les péchés de tous les hommes. Ce qu’il nous reste à faire désormais, est de croire. 
Tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus. Le disciple de Jésus dit dans les Actes 3:19: “Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, le Christ Jésus.” 
Cela nous permet de comprendre pour quelle raison Jean-Baptiste a baptisé Jésus, et pourquoi il a demandé au peuple de Le suivre. Il a dit: “Repentez-vous et soyez convertis. Croyez en la rédemption du baptême de Jésus. Soyez lavés de vos péchés.” 
Le Messie est venu et a ôté tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes par Son baptême. Les péchés de l’humanité ont ainsi été transmis à Jésus. L’alliance de Dieu s’est donc accompli par le baptême de Jésus, comme nous l’enseigne Matthieu 3:13-17:
“Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice. Alors Jean le laissa faire. Aussitôt baptisé, Jésus sortit de l’eau. Et voici: les cieux s’ouvrirent, il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.” 
Afin d’accomplir le salut de Dieu, Jésus est venu vers Jean pour se faire baptiser. Jean-Baptiste était un serviteur de Jésus. Luc, chapitre 1, atteste que Jean était descendant d’Aaron, le premier souverain sacrificateur. Dieu a choisi Jean, qui était descendant d’Aaron, car Il désirait que ce représentant de l’humanité tout entière accomplisse toute justice. 
Dieu a donc fait naître Jean dans une famille de sacrificateurs six mois avant la naissance de Jésus. Jean-Baptiste a préparé la voie à Jésus par des réprimandes dans le désert: “Repentez-vous, races de vipère! Repentez-vous et soyez convertis. Le Messie va venir. Convertissez-vous à Lui, ou Il vous anéantira et vous jettera dans les flammes. Croyez en Son baptême, et en Son sang sur la Croix. Repentez-vous et soyez baptisés, alors vous serez rachetés.” 
L’évangile de la rédemption est clairement décrit dans les Actes 3:19. Lorsque Jean-Baptiste a sermonné le peuple au sujet des péchés de l’humanité, nombre de gens se sont convertis. 
Puisque Jean a transféré les péchés de l’humanité sur Jésus, ces derniers sont effacés une fois pour toutes. Puisque Jean-Baptiste a attesté que Jésus avait ôté tous nos péchés, nous savons que nous sommes sauvés par notre foi en l’évangile de la rédemption, l’évangile de l’eau et du sang. 
 


POURQUOI JEAN-BAPTISTE DEVAIT-IL NAÎTRE AVANT JÉSUS 
    

Quel est le sens “d’Ainsi”?
① de façon correcte
② de façon convenable
③ nécessité d’agir uniquement de cette manière (il n’en existe pas d’autre)

Ceux dont les péchés ont été lavés par leur foi en Jésus, le Sauveur, peuvent voir confirmer leur salut par le témoignage de Matthieu sur l’évangile du baptême de Jésus. Dans Matthieu 3:15-16, Jésus vient à Jean et lui dit: “Baptise-moi” Et Jean répond: “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!” 
Jean-Baptiste a baptisé Jésus, sachant qui Il était. Jean était le serviteur que Dieu avait envoyé pour qu’il transfère les péchés de l’humanité sur Jésus. Comme Jésus est venu en tant que Sauveur pour accomplir la prophétie de l’Ancien Testament, Il a demandé à Jean-Baptiste de Le baptiser afin qu’Il prenne tous les péchés de l’humanité à Son compte. 
Pour quelle raison? Parce que Jésus est le Fils de Dieu Tout-puissant, le Créateur, et le Sauveur. Il est venu à nous pour effacer tous nos péchés. Alors, pour sauver tous les hommes, Il devait se faire baptiser. 
“Ainsi”, Jésus s’est fait baptiser par Jean-Baptiste et a effacé tous nos péchés. Il a été jugé à notre place sur la Croix. Le baptême de Jésus est le témoignage de notre salut. De la même façon que Dieu avait promis, dans l’Ancien Testament, que tous les péchés seraient transmis à l’Agneau sacrificiel, le Fils de Dieu fut cet Agneau et a pris tous nos péchés à Son compte. 
L’imposition des mains de l’Ancien Testament et le baptême de Jésus du Nouveau symbolisent tous les deux le transfert des péchés; le salut et la vie éternelle sont offerts à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 


LE BAPTÊME DE JÉSUS A LAVÉ TOUS NOS PÉCHÉS 


Comment demeurer en Jésus Christ?
Par notre baptême en Christ.
 
Lorsque Jésus a voulu se faire baptiser, Jean-Baptiste a tenté de L’en empêcher, affirmant: “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!” 
Mais Jésus lui a répondu: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice.” Laisse faire maintenant. Laisse faire, a-t-Il dit à Jean: “Tu dois transférer sur Moi les péchés de tous les hommes afin que je puisse prendre à Mon compte les péchés de tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de la rédemption. Je serai alors jugé pour ces derniers afin que ceux qui croient en Mon baptême puissent être rachetés. Transfère sur Moi tous les péchés de l’humanité par la voie du baptême afin que ceux qui viendront plus tard soient rachetés de leurs péchés une fois pour toutes. Laisse faire maintenant.” 
Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste et ce baptême est en accord avec la juste Loi de la rédemption divine. Puisque tous les péchés ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême, nous avons été rachetés une fois pour toutes par notre foi en Jésus et sommes baptisés. Puisqu’Il a pris tous nos péchés à Son compte par le biais de l’imposition des mains, qu’Il est mort sur la Croix à notre place, et qu’Il est désormais assis à la droite de Dieu, nous sommes sauvés par la foi en la rédemption de l’eau et de l’Esprit.
Jésus est celui qui nous a sauvés de tous les péchés de l’humanité. Nous pouvons être sauvés par la foi en le fait que Jésus a effacé tous nos péchés et en a payé le salaire sur la Croix. Le baptême de Jésus est le préambule de l’évangile de la rédemption.
Le baptême de la rédemption est souvent cité dans la Bible et l’apôtre Paul a également attesté qu’il avait été crucifié en Jésus car il a été baptisé dans le Christ et qu’Il demeure en Lui. L’apôtre Paul témoigne de sa foi en la rédemption par le baptême de Jésus et par Sa mort sur la Croix. 
 

“LAISSE FAIRE MAINTENANT” 

Quel était le rôle de Jean-Baptiste?
Il consistait, en tant que souverain sacrificateur
de l’humanité, à transférer les péchés des hommes sur Jésus.
 
Jésus a dit: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice.” “Accomplir toute justice” signifie effacer tous les péchés par le baptême et rendre les hommes exempts de péchés dans leurs cœurs. “Alors Jean le laissa faire.” Jésus fut baptisé au Jourdain. 
Comme le souverain sacrificateur imposait les mains sur la tête du bouc, Jean-Baptiste imposa les siennes sur celle de Jésus et Lui transféra tous les péchés de l’humanité. Jean-Baptiste était le souverain sacrificateur qui devait en tant que représentant de l’humanité, transférer tous les péchés des hommes sur Jésus. “Mon Dieu, j’ai transféré tous les péchés de l’humanité sur Jésus, Votre Agneau.” Tous les péchés de l’humanité ont donc été transférés sur Jésus. 
Jean-Baptiste a posé ses mains sur la tête de Jésus, L’a immergé, et a retiré ses mains lorsque Jésus est sorti de l’eau. Le baptême de Jésus a établi le juste salut. Jésus a donc sauvé tous les hommes qui croient en Son baptême. 

LES CIEUX S’OUVRIRENT ET UNE VOIX SE FIT ENTENDRE DES CIEUX 

Depuis quand le royaume des cieux est-il ouvert?
Depuis les jours de Jean-Baptiste. (Matthieu 11:12)
 
“Aussitôt baptisé, Jésus sortit de l’eau. Et voici: les cieux s’ouvrirent, il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection” (Matthieu 3:16-17). 
Lorsque Jésus a effacé tous les péchés des hommes par Son baptême, les cieux se sont ouverts à Lui. L’alliance de Dieu datant de plusieurs milliers d’années a donc été accompli par le baptême de Jésus au Jourdain. 
Jésus, en tant qu’Agneau de Dieu, a donc sauvé l’humanité entière de ses péchés. Tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus et Il a ainsi accompli la volonté de Dieu. 
Comme on peut le lire dans Jean 1:29: “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” Puisque tous les péchés ont été transférés sur Jésus, trois ans plus tard, l’Agneau de Dieu, rejoignit la Croix de Golgotha ce poids sur les épaules. Une fois qu’Il eut effacé tous les péchés par Son baptême, partout où Il se rendait, Il disait à ceux qui L’avaient accepté que leurs péchés étaient pardonnés. 
Dans Jean 8:11, Il confie à la femme adultère: “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Il ne pouvait la condamner car celui qui devait être jugé n’était autre que Jésus Lui-même, qui avait pris tous les péchés à Son compte. Il prévint donc tout le monde qu’Il était le Sauveur des pécheurs. 
Puisque Lui, le Fils de Dieu, a effacé tous nos péchés, chaque croyant du monde est sanctifié. Les cieux se sont ouverts lors de Son baptême. Les portes du Royaume des Cieux se sont ouvertes et ceux qui croient en le baptême de Jésus peuvent y entrer librement. 
 


JÉSUS A ÉTÉ CRUCIFIÉ APRES AVOIR ÔTÉ LES PÉCHÉS DE L’HUMANITÉ PAR SON BAPTÊME 

 
Comment Jésus a-t-Il tordu le cou à Satan?
Par sa résurrection après avoir reçu le jugement de tous les péchés.
 
Comme tous les péchés avaient été transférés sur Lui, Jésus devait être jugé sur la Croix. Cela l’attristait énormément et Il était effrayé par ce qu’Il devrait endurer sur la Croix. Il priait si fortement que Sa sueur se transformait en gouttes de sang. Lorsqu’Il se rendit avec Ses disciples au lieu nommé Gethsémané, Il s’écria: “Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi!” (Matthieu 26:39). J’ai été baptisé et j’ai pris tous les péchés des hommes à Mon compte, mais ne Me fais pas mourir pour cela. Dieu ne l’a pas entendu. 
Le jour des Expiations, dans l’Ancien Testament, l’offrande devait mourir et son sang était répandu sur le devant du propitiatoire par le souverain sacrificateur. De la même façon, Jésus devait être crucifié et Dieu décida qu’Il le serait. 
L’autel symbolise le jugement de Dieu et le sang de l’offrande symbolise la vie. Répandre sept fois le sang sur le devant et sur le propitiatoire signifiait que tout jugement était prononcé (Lévitique 16:1-22). 
Jésus pria Dieu pour que la coupe s’éloigne de Lui. Mais Son Père ne l’a pas permis et finalement Jésus a dit: “Toutefois, non pas comme je veux, mais comme tu veux” (Matthieu 26:39). Il pria Dieu pour qu’Il procède comme Il l’avait prévu. Il acheva de prier et suivit la volonté de Son Père. 
Jésus a abandonné Sa propre volonté pour obéir à Son Père. Pour quelle raison? Parce que s’Il n’avait pas été jugé après avoir ôté tous les péchés de l’humanité, le salut n’aurait pas été accompli. Il a été crucifié car Il avait pris tous les péchés par Son baptême: “Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Christ-Jésus notre Seigneur” (Romains 6:23). 
Dieu a respecté l’Alliance attestant qu’Il enverrait le Sauveur pour sauver l’humanité par le biais de l’imposition des mains, à savoir, le baptême de Jésus. Jésus a obéi à la volonté de Dieu et a accepté le jugement à notre place. 
Telle était également la prophétie de la Genèse 3:15: “Je mettrai inimitié entre toi et la femme, Entre ta descendance et sa descendance: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui écraseras le talon.” Dieu avait promis à Adam d’envoyer le Messie, la graine d’Ève, et Il voulait également combattre le pouvoir de Satan qui fait pécher les hommes et les envoie en enfer. 
Lorsque nous en avons connaissance et que nous croyons en le baptême de Jésus et en Sa mort sur la Croix, tous nos péchés sont lavés, et nous sommes sauvés du jugement. 
Nous devons ressentir cette foi dans nos cœurs lorsque nous pensons au baptême de Jésus et à Son sang sur la Croix. Croyez en cela dans vos cœurs, et vous serez sauvés. 
 


LE BAPTÊME DE JÉSUS, DÉBUT DE L’ÉVANGILE DES CIEUX 

 
Quel fut le dernier commandement du Seigneur avant qu’Il ne monte au ciel?
Il demanda à Ses disciples de faire des disciples de toutes nations et de les baptiser au nom du Père et 
du Fils et du Saint Esprit.
 
Le baptême de Jésus symbolise le commencement de l’Évangile car Il a sauvé tous les pécheurs par Son baptême et par Son sang. Dans Matthieu 28:19, on peut lire: “Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du saint Esprit.” Jésus demandait à Ses disciples d’attester que le Père et le Fils et le Saint Esprit avaient sauvé l’humanité entière de ses péchés et que Lui-même les avait lavés par Son baptême et par Son sang. 
Jésus leur donna le pouvoir de former des disciples de toutes nations, de les éclairer sur le baptême de Jésus, le baptême de la rédemption, le baptême qui lave les péchés de l’humanité. 
Il y a 2000 ans, Jésus est venu sur terre incarné en homme et a été baptisé par Jean-Baptiste. Par le baptême de Jésus, tous les péchés des hommes, y compris les nôtres, Lui ont été transférés. 
Combien de péchés ont été transférés sur Lui? Qu’en est-il des péchés futurs? Il affirme que même les péchés futurs ont été transférés sur Lui. Les péchés de nos enfants, ceux des générations, passées, présentes et futures, même ceux d’Adam, ont été transférés sur Jésus. 
Comment se fait-il qu’il n’y ait plus de péchés? Comment pouvons-nous être exempts de péchés? Pour la bonne raison que Jésus a ôté tous nos péchés et tous les péchés de l’humanité par Son baptême afin que tous les croyants puissent être libérés du péché et aient accès au Royaume des Cieux. 
“Mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin qu’il soit manifeste que ses oeuvres sont faites en Dieu” (Jean 3:21). 
Jésus a ôté tous nos péchés par Son baptême, Son sang sur la Croix, Sa mort et Sa résurrection. Alors, reconnaître le baptême et Sa mort sur la Croix fait que nous sommes sauvés de tous les péchés. Telle est la foi de la rédemption. 
Lorsque nous croyons en le baptême et en le sang du Christ, nous sommes sauvés. Lorsque nous croyons d’une façon correcte en Jésus, sommes-nous des justes ou des pécheurs? Nous sommes des justes. Sommes-nous exempts de péchés même si nous sommes des êtres imparfaits? Oui, nous sommes exempts de péchés. Adopter une foi juste et intégrale, c’est reconnaître le baptême de Jésus et le jugement sur la Croix. 
 

BAPTISER ET SE FAIRE BAPTISER AU NOM DE JÉSUS 

Où commence l’évangile céleste?
Au baptême de Jésus.
 
Comme l’homme est un être imparfait, les prêtres baptisent ceux qui croient en le baptême de Jésus et en Son sang afin qu’ils confirment leur foi. Les personnes ayant connu la nouvelle naissance sont assurées d’être sauvées en se faisant baptiser de la même manière que Jésus pour preuve de leur foi. 
Le prêtre prie d’abord les mains posées sur la tête de la personne née de nouveau, demandant la bénédiction de Dieu pour que cette personne Le vénère jusqu’à la fin de sa vie. Ensuite il la baptise au nom du Père et du Fils et du saint Esprit. 
Nous nous faisons baptiser pour preuve de notre foi en le baptême de Jésus et en Son sang. Ce baptême sert à attester que tous nos péchés ont été transmis à Jésus, que la personne baptisée est morte et est ressuscitée avec Lui. 
Se faire baptiser revient à proclamer sa foi en transférant ses péchés sur Jésus lors de Son baptême, en le faisant juger pour ses péchés, et en ressuscitant en Lui. C’est proclamer sa foi devant Dieu, le Fils, le Saint Esprit, Satan, et ses frères et sœurs. C’est confesser qu’on est né de nouveau d’eau et d’Esprit. 
Ceux qui croient en Jésus et qui connaissent le sens véritable de Son baptême et de Son sang sur la Croix, sont sauvés de tous les péchés de l’humanité. Ils sont donc baptisés au nom du Père, et du Fils, et du saint Esprit. 
“Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici: (toutes choses) sont devenues nouvelles” (Corinthiens 5:17). Les choses du passé sont révolues et nous sommes nés de nouveau tels des êtres de foi. Pour s’assurer de cela dans notre cœur, nous nous faisons baptiser. Nous sommes baptisés en Jésus par la foi en Son baptême. 
 
 
LA VIE APRÈS LA NOUVELLE NAISSANCE PAR LE BAPTÊME DE JÉSUS ET SON SANG SUR LA CROIX 

Dans quel but vit celui qui a connu la nouvelle naissance?
Il vit pour le royaume de Dieu et Sa justice, et prêche l’évangile autour du monde.
 
La vie après le rachat et la nouvelle naissance doit entraîner la foi en la Parole de Dieu. Elle ne doit en rien être une vie émotive dans laquelle on se repent des péchés quotidiens. Elle doit être une vie de fidèle dans laquelle nous sommes convaincus, jour après jour que Jésus a effacé tous nos péchés par Son baptême. 
Tous nos péchés ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême. Ensuite, pendant trois ans, Il a vécu avec cette charge jusqu’à ce qu’Il accepte le jugement de ces derniers et qu’Il soit crucifié. 
Donc, nous, croyants, devons avoir foi en la Parole écrite, et pas en notre seule émotion. Si nous échouons en cela, nous nous tourmenterons de nos péchés quotidiens bien que nous ayons été rachetés et soyons nés de nouveau.
Nous devons rejeter le point de vue subjectif du péché et ne croire qu’en l’évangile de l’eau et du Sang. Telle est la vie qu’une personne rachetée doit mener. 
Qu’a dit Jean-Baptiste à Jésus? Il a dit: “Voici, l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde” (Jean 1:29). Il a affirmé que Jésus avait ôté les péchés d’aujourd’hui, de demain et d’hier, depuis le péché originel. 
N’a-t-Il pas ôté tous les péchés? Tous les péchés n’ont-ils pas été transmis à Jésus? Le péché de l’humanité comprend nos péchés passés présents et futurs. Nous devons confirmer l’évangile de la rédemption à travers le baptême de Jésus. 
Celui qui reconnaît la vérité du baptême de Jésus et de Son sang sera sauvé. Celui qui reconnaît le baptême de Jésus n’a pas de péché dans son cœur. 
Cependant, nombre de personnes pensent que le péché demeure toujours en elles, parce qu’elles ne sont pas conscientes que leurs péchés ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême. Elles sont trompées par Satan. Satan leur murmure par le biais de leurs pensées charnelles: “Tu pèches tous les jours. Comment pourrais-tu être sans péché?” 
Il leur suffit de croire en Dieu pour être exemptes de péché. Mais Satan les pousse à penser qu’elles sont pécheresses et qu’elles ne cessent de pécher. Personne n’a de péché dans son cœur s’il croit en le baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix. 
Comme nous vivons en ce monde comme des êtres imparfaits et faibles, nous ne pouvons prétendre être vertueux par nos actes. Cependant, nous pouvons dire avec foi que nous sommes sauvés par la vérité du baptême de Jésus et par Son sang sur la Croix. Une fois que nous avons compris qu’en reconnaissant le baptême de Jésus et Son sang, nos cœurs sont sanctifiés, nous savons que nous sommes sans péché. 
“♫ J’ai été racheté. Tu as été racheté. Nous avons tous été rachetés. ♫” C’est une sensation joyeuse de vivre avec le désir de prêcher l’évangile et de savoir que nous sommes conduits par l’Esprit. 
Bien entendu, un croyant pèche tous les jours mais est exempt de péché. Nous avons le baptême de Jésus et Son sang dans nos cœurs. Nos cœurs étaient pleins de péchés, mais maintenant que nous reconnaissons le baptême de Jésus, comment pourrions-nous être emplis de péchés. 
“Voici l’alliance que je traiterai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur cœur et je les écrirai dans leur intelligence” (Hébreux 10:16). 
Nos cœurs sont libérés du péché. Jésus a fait en sorte qu’il soit possible pour nous d’être intégralement rachetés par Son baptême et par Sa mort sur la Croix. Le salut du péché émane de notre foi en les paroles de Dieu.
 

CEUX QUI CROIENT EN LE BAPTÊME DE JÉSUS ET EN SON SANG SUR LA CROIX NE REDEVIENDRONT JAMAIS PÉCHEURS 

Redevenons-nous pécheurs lorsque nous péchons?
Non, nous ne redevenons jamais pécheurs.
 
Avant de reconnaître le baptême de Jésus et Son sang, bien que nous priions pour le pardon, nous avions des péchés dans nos cœurs. Mais à partir du moment où nous acceptons le véritable évangile, tous nos péchés sont effacés. 
“Hé, comme tu es brillant et gai ces jours-ci!” 
“C’est parce que je n’ai plus de péché dans le cœur.” 
“Vraiment? Alors tu peux pécher autant que tu veux, désormais?” 
“Tu sais, l’homme ne peut arrêter de pécher. L’homme est ainsi. Cependant Jésus a effacé tous nos péchés par Son baptême et a accepté leur jugement sur la Croix. C’est pour cette raison que je me consacre à servir l’évangile à l’Eglise. Dans Romains, chapitre 6 il est dit que nous devrions tous vivre ainsi. Depuis que je n’ai plus de péché dans mon cœur, je tiens à faire des choses vertueuses. Nous devons reconnaître le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix et prêcher l’évangile partout dans le monde! Lorsque nous acceptons Jésus en tant que Maître de notre rédemption, il n’est plus possible d’être pécheurs. Nous devons reconnaître le salut éternel du baptême de Jésus et de Son sang sur la Croix. Je suis empli de gratitude!” 
 


QUI RECOIT L’ESPRIT? 


Quel témoignage apporte Jean-Baptiste au sujet de Jésus?
Il témoigne que Jésus est l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, à savoir, les péchés du passé, du présent et du futur, ainsi que le péché originel.
 
Celui qui reconnaît le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix, reçoit le salut. Comment reçoit-on l’Esprit? Les Actes 2:38-39 nous apportent la réponse: “Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du saint Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.” 
Être baptisé au nom de Jésus Christ signifie reconnaître le baptême de Jésus et être racheté. Alors, l’Esprit sera donné en tant que don de Dieu. 
Être baptisé au nom de Jésus Christ signifie être sanctifié en reconnaissant le baptême de Jésus Christ et Son sang. Lorsque nous embrassons cette foi, nous sommes rachetés et devenons des justes. Les croyants deviennent blancs comme neige par le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix. 
“Et vous recevrez le don du saint Esprit.” Lorsque nous croyons sincèrement que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême et qu’Il a été jugé pour ceux-ci en mourant sur la Croix, nos cœurs sont entièrement purifiés. Une nouvelle vie commence dès que nous reconnaissons le baptême de Jésus et Son sang, nous recevons le don du Saint Esprit et nous devenons des enfants de Dieu. 
“Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.” (Jean 8:32). Nous devons connaître la véritable signification du jugement du Seigneur sur la Croix. La Vérité n’est autre que le fait que Jésus a effacé tous nos péchés par Son baptême et par Sa mort sur la Croix. La Rédemption nous est offerte lorsque nous croyons en cette Vérité. 
 


LE BAPTÊME DE JÉSUS NOUS RACHÈTE 


Qui reçoit l’Esprit?
Celui qui est racheté de ses péchés par sa foi en le baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix.
 
L’expiation des péchés à travers le système sacrificiel de l’Ancien Testament est liée au baptême de Jésus dans le Nouveau Testament. Le baptême de Jésus est synonyme de la réalisation de toutes les prophéties de l’Ancien Testament. L’équivalent de l’imposition des mains de l’Ancien Testament est représenté par le baptême de Jésus dans le Nouveau. 
Tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême de la même façon que les péchés d’Israël étaient transférés sur le bouc émissaire lors de l’imposition des mains. 
Devons-nous reconnaître le baptême de Jésus pour être sauvés de nos péchés? Oui! Nous le devons! Nous devons accepter cette Vérité qui fait que Jésus a ôté tous les péchés de l’humanité par Son baptême. Si nous ne croyons pas en le baptême de Jésus, nos péchés ne peuvent Lui être transférés. Nous devons y croire afin que s’accomplisse notre salut. Sans quoi, nous ne pouvons devenir des justes. 
Jésus a sauvé tous les pécheurs de l’humanité de manière convenable et juste par Son baptême. Il n’existait pas d’autre manière possible. Car lors de Son baptême tous les péchés Lui ont été transférés; nous devons croire en cela pour que nos cœurs soient purifiés à jamais de nos péchés. 
Nous devons également croire en le fait que le sang de Jésus est synonyme du jugement de nos péchés. Alors, ceux qui reconnaissent le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix sont sauvés du péché. 
Nous devons croire en le baptême de Jésus afin d’avoir accès au royaume céleste. Il s’agit là de la seule façon de nous débarrasser de nos péchés et d’échapper à la punition divine. 
Le baptême de Jésus du Nouveau Testament et l’imposition des mains de l’Ancien sont étroitement liés. Ils sont l’alpha et l’oméga reliant l’Ancien au Nouveau Testament.
Dans le Nouveau Testament, Jean-Baptiste est arrivé six mois avant Jésus. Une fois que Jésus a été baptisé, ce fut le: “Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu.” (Marc 1:1) L’évangile débute à ce moment précis où Jésus a effacé tous les péchés de l’humanité par Son baptême. 
Le ministère du salut des hommes s’est accompli par le biais d’une multitude d’événements: la naissance de Jésus, Son baptême, Sa mort sur la Croix, Sa résurrection, et Son ascension. Dès que nous prenons connaissance, que nous comprenons et acceptons le processus du salut parmi cette multitude d’événements, nous sommes sauvés de tous nos péchés. Le baptême de Jésus symbolise le commencement de l’évangile alors que Son sang sur la Croix symbolise son achèvement. 
“Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu” (Marc 1:1). Nous ne devons omettre aucun des actes de justice de l’évangile du Fils de Dieu, qu’il s’agisse de Son baptême, de Son sang sur la Croix, de Sa résurrection, de Son ascension ou de Son retour parmi nous. 
Jésus est venu en ce monde dans la chair et a ôté tous les péchés de l’humanité par Son baptême, c’est le commencement de l’évangile céleste. Si l’un de ces éléments était omis, l’évangile céleste serait incomplet. 
Pour qu’un homme connaisse la nouvelle naissance, il doit donc croire en le baptême de Jésus Christ et en Son sang. Actuellement, nombre de gens ne croient pas en la vérité du baptême de Jésus et en Son sang. Ils croient que le baptême de Jésus n’était qu’un simple rituel. C’est une grave erreur. Quelqu’un qui croit en Jésus doit également croire en Son baptême et en Son sang. 
Comment nos péchés peuvent-ils être effacés uniquement par la prière de repentance? Tous nos péchés ont été transférés sur Jésus lorsqu’Il s’est fait baptiser par Jean-Baptiste. Il n’existait pas d’autre moyen de prendre les péchés de l’humanité. 
L’homme doit naître de nouveau de l’eau et de l’Esprit pour accéder au royaume céleste. Il n’est pas de rédemption possible sans l’eau du baptême, le sang sur la Croix et l’Esprit. Seuls ceux qui sont nés de nouveau peuvent voir Dieu, tel que Jésus le dit à Nicodème dans Jean 3:5. Le véritable salut s’accomplit lorsque nous croyons en le baptême de Jésus et en Son sang. 
 


POURRIONS-NOUS ÊTRE SAUVÉS SANS LE BAPTÊME DE JÉSUS? 


Comment Jésus est-t-Il devenu Notre Sauveur?
En prenant tous les péchés à Son compte lors de Son baptême.
 
Si nous omettons du ministère du Seigneur le fait que Jésus est venu en ce monde et a ôté tous nos péchés par Son baptême, ou si nous omettons la sainteté de Jésus, né de la vierge Marie, ou si nous négligeons de croire en Sa Croix, le christianisme n’est qu’une religion de superstitions poussant les croyants à chanter: “Pardonnez-moi, pardonnez-moi, pardonnez-moi” tels des Bouddhistes dans leurs temples. 
Omettre le baptême de Jésus signifierait que nos péchés ne Lui ont pas été transférés. Notre foi serait donc vaine, nous assimilant au débiteur qui affirme avoir payé la totalité de sa dette alors qu’il n’a rien payé du tout. Cela ferait de nous des menteurs. Si un débiteur affirme qu’il a payé la totalité de ses dettes alors qu’il n’en a rien fait, il reste un débiteur en réalité et en conscience. 
Jésus a lavé les croyants par l’eau de Son baptême et en a fait des enfants de Dieu. Jésus a ôté tous les péchés de l’humanité par l’intermédiaire de Jean-Baptiste, afin que tous les croyants soient sanctifiés. Dès que nous avons connaissance de cela et que nous y croyons, nos cœurs deviennent purs à jamais. 
Remercions Dieu pour Sa grâce. Luc 2:14 a dit: “Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!” Notre foi en l’eau et en le sang de Jésus nous offre un salut intégral et fait de nous des enfants de Dieu. Le baptême de Jésus et Son sang nous ont sauvés et celui qui croit en ces deux actes est sauvé. 
Aucun de ces actes ne peut être omis. Certains ne croient qu’en Son sang, affirmant que l’apôtre Paul ne vantait rien d’autre que la Croix. Mais le baptême de Jésus est inclus dans Sa Croix. 
On peut lire, dans Romains, chapitre 6, que Paul est baptisé dans le Christ et est mort avec le Christ. Dans Galates 2:20, on peut lire également ceci: “Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ, qui vit en moi; ma vie présente dans la chair, je (la) vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.” 
Puis, plus loin dans Galates 3:27-29: “…vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous tous, vous êtes un en Christ-Jésus. Et si vous êtes en Christ, alors vous êtes la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse.” 
Être baptisé en le Christ signifie croire en tous les actes qu’Il a accomplis en ce monde, en Son baptême et en Son sang sur la Croix. Croire en le baptême de Jésus et en Son sang, cela revient à croire en la vérité que Jésus a déjà effacé tous nos péchés il y a environ 2000 ans. Il n’existe aucun autre moyen de recevoir le salut. 
 
 
NOUS SOMMES SAUVÉS PAR DIEU DÈS LORS QUE NOUS CROYONS EN LE BAPTÊME DE JÉSUS ET EN SON SANG SUR LA CROIX 

Nos péchés peuvent-ils être lavés par le simple fait de prier pour le pardon?
Non. Le pardon du péché n’est possible que par la foi en le fait que tous les péchés ont été transférés sur Jésus lors de Son baptême par Jean-Baptiste.
 
“Car en croyant du cœur on parvient à la justice, et en confessant de la bouche on parvient au salut” (Romains 10:10). 
“Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ” (Galates 3:27). Notre foi nous pousse à nous faire baptiser en Jésus Christ, à revêtir Jésus Christ et à devenir enfants de Dieu. Lorsque Jésus est venu en ce monde et s’est fait baptiser, nos péchés ainsi que ceux de toute l’humanité ont été transférés sur Lui. 
Notre foi nous a poussés à nous unir à Jésus Christ. Nous sommes morts lorsqu’Il est mort Nous sommes ressuscités lorsqu’Il est ressuscité. Désormais, puisque nous croyons en le baptême de Jésus, en Son sang et en Sa résurrection, en Son ascension et en Sa venue, nous pouvons pénétrer dans le royaume céleste et y vivre éternellement. 
Lorsque certains ne croient qu’en le sang de Jésus, ils ne peuvent que souffrir du péché demeurant dans leurs cœurs. Pour quelle raison? Parce qu’ils ignorent ou n’acceptent pas la signification du baptême de Jésus, celui-là même qui a effacé leurs péchés et a purifié pour l’éternité leurs cœurs de pécheurs. 
Croyez-vous en le baptême de Jésus et en Son sang qui vous sauvent de tous vos péchés? Croyez-y, je vous en prie. Sans la foi en le baptême de Jésus, votre foi est vaine. Sans la foi en le baptême de Jésus, vous ne pouvez être rachetés de vos péchés; vous vivez un amour à sens unique. 
Ceux qui croient en la Croix affirment: “Jésus est mon Seigneur, Mon Sauveur mort pour moi sur la Croix. Il s’est levé de la mort et a témoigné de Sa résurrection quarante jours avant de monter au ciel et aujourd’hui, Il est assis à la droite de Dieu. Je crois qu’Il reviendra pour nous juger et Je prie pour qu’Il me métamorphose complètement afin que je Le rencontre. Oh, cher Jésus, mon Seigneur.” 
Ils demandent le pardon de leurs péchés et désirent être exempts de péchés, alors que ces derniers demeurent dans leurs cœurs. “Je crois en Jésus mais j’ai des péchés dans mon cœur. J’aime Jésus mais j’ai des péchés dans mon cœur. Je ne peux dire: “épouse-moi”, parce le péché demeure en moi et que je ne peux être sûr de mon salut. Aussi, j’espère que Jésus ne viendra que lorsque je serai préparé à Sa venue et après que j’aie suffisamment prié et que je me sois suffisamment repenti. J’aime Jésus de toutes mes forces mais n’ose le Lui dire en face à cause des péchés qui demeurent dans mon cœur.” 
Si Jésus demandait à certains: “Pourquoi penses-tu que tu es parfait?” Ils répondraient: “Seigneur, je sais que je ne suis pas vertueux puisque je continue à pécher. Alors, appelle-moi lorsque Tu appelleras les pécheurs.” 
Ils ignorent que Dieu, le Créateur et le Juge, n’acceptera pas les pécheurs et ne fera pas d’eux Ses enfants. 
L’Epoux est venu et a résolu tous les problèmes des péchés de l’épouse, mais comme l’épouse ignore cela, elle sera tourmentée. Si nous pensons que nous sommes pécheurs parce que le péché demeure dans notre chair, nous n’avons pas foi en Dieu. Si nous ignorons ou déformons la vérité de la Parole de Dieu, le péché qui demeure dans nos cœurs ne cesse de grandir.

Pourquoi certains souffrent-ils du péché demeurant dans leurs cœurs? 
Parce qu’ils ignorent ou n’acceptent pas dans leurs cœurs la signification du baptême de Jésus, qui a ôté leurs péchés.
 
L’Epoux a effacé tous les péchés de l’humanité. Quand cela? Lors de Son baptême au Jourdain. Ceux qui ne croient pas en cela demeurent pécheurs. 
Le garçon demande à la fille: “Comment peux-tu M’aimer alors que tu n’es pas encore ma fiancée? Avant de M’appeler ton époux, tous tes péchés doivent être effacés.” 
Pouvons-nous être rachetés sans le baptême de Jésus? Non! Nous avons été créés à l’image de Dieu, nous cherchons donc la justice dans nos cœurs, et nos consciences tentent d’être justes. Cependant, il est impossible que nous pensions être innocents si nos cœurs demeurent souillés par le péché. C’est seulement si nous acceptons et croyons en le baptême de Jésus, que nous pourrons véritablement affirmer que le péché ne demeure pas en nous et que nous sommes des justes. 
Notre conscience ne peut être sanctifiée si nous nous considérons exempts de péché alors qu’en réalité le péché demeure dans nos cœurs. Dieu ne peut nous accepter dans ces circonstances. Dieu ne triche pas. 
Dieu a demandé à Moïse de recenser les Israélites et de Lui payer une rançon en échange de leurs vies. Les riches ne devaient pas donner plus d’un demi-sicle et les pauvres ne devaient pas donner moins. 
Alors, comment l’homme peut-il être sanctifié s’il ne croit pas en Jésus qui pourtant paie la rançon de Sa vie. Le péché demeure en lui. 
Si nous ne croyons qu’en le sang de Jésus, le péché demeure dans nos cœurs et nous devons avouer que nous sommes pécheurs. Mais si nous croyons en l’évangile de Son baptême et également en la Croix, nous pouvons véritablement affirmer que le péché ne demeure pas en nous. Le salut et la vie éternelle nous appartiennent. 
 


LE BLASPHÈME CONTRE L’ESPRIT 


Quel genre de péché condamne l’homme à l’enfer?
Le péché contre l’Esprit, c’est-à-dire, ne pas croire en le baptême de Jésus.
 
Dans Romains 1:17, il est dit: “En effet la justice de Dieu s’y révèle par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: le juste vivra par la foi.” La justice de Dieu est révélée dans l’évangile. Jésus Christ est venu dans ce monde et a ôté tous nos péchés par Son baptême et par Sa mort sur la Croix. Le baptême de Jésus et Son sang témoignent de la puissance de l’évangile. Jésus a effacé nos péchés, une fois pour toutes. 
La foi symbolise le salut et l’incrédulité symbolise l’enfer éternel. Notre Père céleste a envoyé Son Fils unique, Jésus en ce monde et a permis qu’Il soit baptisé pour l’expiation de nos péchés. Aussi, celui qui croit en Lui peut-il être lavé de toutes ses transgressions. 
Le seul péché qui subsiste en ce monde est celui qui consiste à ne pas croire en Son baptême et en Son sang. Le fait de ne pas croire est un blasphème contre l’Esprit et c’est un péché qui sera jugé par Dieu et qui vouera les non-croyants à l’enfer. Quiconque commet ce genre de péché doit se repentir et être racheter par sa foi en le baptême de Jésus. Sans quoi, il est à jamais perdu. 
Avez-vous été sauvés par le témoignage de rédemption à travers Son baptême et Son sang? Avez-vous reçu le témoignage de Jean tel qu’il est rapporté dans Jean 1:29: “Voici, l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Reconnaissez-vous le baptême de Jésus et Son sang tel qu’ils sont rapportés dans les Hébreux 10:18: “Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché?”
Dieu atteste que ceux qui croient en le baptême de Jésus et en Son sang au plus profond d’eux-mêmes, deviendront Ses enfants. Ceux qui croient en le baptême de Jésus et en Son sang ont été rachetés par l’amour juste de Jésus. 
Celui que Dieu a envoyé parle en Son nom mais celui qui vient de la terre, qui n’est pas envoyé par Lui, prêche en accord avec sa propre pensée. Ils sont nombreux en ce monde à prêcher la Parole de Dieu mais seuls ceux qui ont été envoyés par Lui parlent du baptême de Jésus et de Son sang. 
Ceux qui prêchent leurs propres paroles n’expriment que leurs propres pensées. Ils prétendent: “Nous avons été rachetés du péché originel, mais chacun doit se repentir de ses péchés quotidiens.” Ils prétendent que nous sommes sanctifiés petit à petit. 
Cependant, l’homme est-il sanctifié? Sommes-nous sanctifiés par la puissance de nos mérites et par nos propres actes? Sommes-nous sanctifiés parce que Dieu a ôté tous nos péchés ou parce que nous tentons d’achever la rédemption par nos propres moyens? 
La véritable foi, voilà ce qui nous sanctifie. Pourrions-nous blanchir le charbon en le lavant des milliers de fois? Pouvons-nous blanchir une peau noire avec de la lessive? Nul savon et nulle lessive ne peuvent laver nos péchés, et notre propre justice n’est qu’un sale manteau. Pouvons-nous devenir des justes par notre foi en le baptême de Jésus et en Son sang ou par notre foi en la Croix seulement? 
La véritable foi provient de l’eau du baptême de Jésus et du sang sur la Croix. Le salut ne vient pas en tant que résultat de nos actes. Seule notre foi en le baptême de Jésus et en Son sang nous libère du péché et fait de nous des justes. 
Dieu le Père a confié tous les hommes aux mains de Son Fils, et celui qui croit en Lui accède à la vie éternelle. Croire en le Fils revient à croire en la rédemption par Son baptême et par Son sang. Celui qui croit en la vie éternelle est un enfant de Dieu. Celui qui est sauvé vivra à jamais à la droite de Dieu. 
La foi en le baptême de Jésus et en Son unité avec Dieu est synonyme de la foi en l’Esprit. La parole de la vérité nous permet de naître de nouveau. Nous sommes sauvés par notre foi en le baptême de Jésus et en Son sang. 
Ayez la foi! Croire en le baptême de Jésus et en Son sang, cela signifie obtenir la rédemption. Ayez foi en le véritable évangile et obtenez le pardon de vos péchés.