Sermons

Sujet 23: Hébreux

[PARTIE 1-2] Dieu nous a parlé par son fils en ces derniers jours (Hébreux 1:1-6)

Dieu nous a parlé par son fils en ces derniers jours(Hébreux 1:1-6)
“Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le[s] monde[s], et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un nom plus excellent que le leur. Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit:
Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd'hui?
Et encore:
Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils?
Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit:
Que tous les anges de Dieu l'adorent!”
 

Nous venons de lire Hébreux 1:1-6, et nous avons appris que Dieu a parlé à nos ancêtres dans la foi par les prophètes à plusieurs reprises et de différentes manières dans le passé. Aujourd’hui, je voudrais partager la parole de Dieu avec vous sur la façon dont Dieu le Père nous a parlé à travers Son Fils.
Hébreux 1:2 dit que Dieu “nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le[s] monde[s].” Qu’est-ce que Dieu le Père nous a dit à travers Son Fils? Dieu dit ici qu’Il a fait les mondes à travers Son Fils. Le nom pluriel “mondes” ici ne désigne pas seulement ce monde visible. Dieu dit ici qu’il a fait chaque domaine à travers Son Fils, y compris même le monde invisible. Cela signifie que Dieu le Père a fait non seulement le monde visible à travers Son Fils, mais aussi le prochain monde à venir, le royaume des cieux. Dieu le Père montre clairement ici qu’il a fait les mondes visible et invisible à travers Son Fils. Le Fils de Dieu a créé “tous ces mondes.” C’est effectivement vrai. Dieu le Père a envoyé Son Fils et il nous a parlé en ces derniers jours. Nous devons d’abord réfléchir à la grandeur de la puissance de Jésus-Christ. Puis nous devons méditer sur la signification de notre existence en comparaison à Jésus. 
 


Connaissez-vous votre impuissance?


Savez-vous combien vous êtes réellement impuissant? Chaque être humain est complètement démuni. Aucun être humain ne peut rien accomplir de lui-même. C’est encore plus vrai au sujet du salut des péchés. Il n’y a rien que l’homme ne puisse faire lui-même pour le salut de son âme. En dépit de cela, nous humains tendons à penser que nous puissions tout faire nous-mêmes. Mais c’est une illusion. Vous et moi savons très bien que nous ne pouvons rien faire de nous-mêmes pour recevoir la rémission des péchés. Et c’est seulement quand nous réalisons notre désespoir que nous pouvons complètement nous appuyer sur la grâce de Dieu pour être sauvés. Donc Dieu voulait réellement nous enseigner ce fait.
L’on dit que Napoléon a fait la remarque un jour: “Le mot impossible n’est pas dans mon dictionnaire.” Mais quelle est la cause de la mort de Napoléon? Il n’est pas mort d’une blessure grave, mais il est mort d’une infection virale. Napoléon était arrogant au point de déclarer que le mot “impossible” n’était pas dans son dictionnaire, mais il a été infecté par un virus puis est mort de fièvre, même si le virus était si petit qu’il n’était même pas visible à ses yeux. Il n’est pas rare que des gens célèbres soient victimes de petits germes et souffrent désespérément jusqu’à la mort. Quand nous regardons de telles choses, nous nous rappelons une fois encore qu’il n’y a effectivement rien que nous humains puissions faire par nous-mêmes.
Il y a juste quelques temps, j’ai reçu un appel téléphonique de la sœur Park. Dans la conversation téléphonique, cette sœur m’a informé que son beau frère avait été tué récemment dans un accident de voiture avec délit de fuite, et elle m’a demandé de prier pour que le coupable soit poursuivi en justice. Veuve d’un seul coup, sa sœur est allée à la police pour porter plainte, mais cela n’a produit aucun résultat. Le policier chargé du dossier n’a pas été utile du tout. Même si sa sœur a expliqué tout ce qu’il fallait sur l’accident, y compris la couleur de la voiture impliquée dans l’accident et les circonstances de la collision, elle n’a eu aucune indication que le cas serait résolu rapidement. J’ai rencontré l’un des enquêteurs, mais il était si dur que j’avais l’impression de parler à un voyou. Rien ne peut s’accomplir si Dieu n’agit pas. Il n’y a effectivement rien que l’homme puisse faire de lui-même. Le beau frère de la sœur Park a été heurté par une voiture et tué sur le coup en essayant de prendre un taxi, alors que lui et sa femme sortaient pour dîner et fêter son anniversaire. Une fois encore, cette histoire nous montre que nous sommes complètement impuissants par nous-mêmes.
Réfléchissez encore. Y a-t-il quelque chose en quoi nous serions bons? En réalité, il y a difficilement quelque chose que nous puissions faire tout seul. Quelqu’un qui digère bien la nourriture le fait fondamentalement parce que son estomac est en bonne santé. Si vous avez un problème de digestion de la nourriture comme moi, vous ne pouvez même pas manger ce que vous voulez. Il n’y a rien que nous puissions faire de nous-mêmes.
De plus, nous humains devons réaliser qu’il n’y a personne qui puisse se sauver lui-même du péché. C’est à partir du moment où nous réalisons cela que nous pouvons revêtir la grâce du salut donnée par Dieu. Et par la providence du salut de Dieu, nous pouvons découvrir le vrai évangile du salut.
Par contre, ceux qui pensent qu’ils peuvent toujours faire quelque chose par eux-mêmes ne peuvent pas rencontrer le Dieu de toute justice non plus. Même si ces gens qui ont leur propre justice découvrent la justice de Dieu, ils ne peuvent pas reconnaître combien elle est importante. C’est le diable qui nous incite à nous appuyer sur nos propres biens et capacités, nous disant: “tu peux tout faire. Tout est possible. Tu dois juste te tenir sur tes deux pieds.” Satan nous dit que nous pouvons faire tout et n’importe quoi si nous essayons suffisamment.
Mais réfléchissez encore pour voir si nous pouvons réellement accomplir quelque chose par notre propre force. Que pourrions-nous faire par nous-mêmes pour expier nos péchés? Que pourrions-nous faire d’autre que croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu? Nous ne pouvons réellement rien accomplir en nous appuyant juste sur notre propre force. 
Quel âge avez-vous maintenant? Certains d’entre nous ici ont presque 50 ans, et s’il est réellement vrai que nous puissions accomplir quelque chose par nous-mêmes, ne devrions-nous pas avoir réalisé quelque chose à ce jour? Si nous avions pu faire tout ce que nous avions décidé de faire, alors n’aurions-nous pas réalisé nos rêves à un certain point à ce jour? Vous aussi aviez un rêve d’enfance. Si vous aviez le pouvoir d’amener ce rêve à la réalité, ne l’auriez-vous pas réalisé entièrement maintenant? Supposant que nous vivions 70 ou 80 ans, et que nous ayons le pouvoir de faire tout ce que nous voudrions faire, n’y aurait-il pas quelque chose que nous aurions accompli avant de quitter ce monde?
Ce n’est pas le cas, cependant. Qu’ont dit les hommes sages du passé? N’ont-ils pas dit que même s’ils étaient pleins d’ambition durant toute leur vie, ils n’auraient rien accompli à la fin? Et n’ont-ils pas dit qu’ils étaient aussi impuissants? Ils ont dit que chacun doit réaliser qu’il n’y a rien qu’il puisse faire de lui-même. Il est alors encore plus impossible à quiconque d’expier ses propres péchés lui-même.
Mes chers croyants, pouvez-vous devenir riche dans ce monde juste parce que vous voulez devenir riche? Pouvez-vous assurer votre santé juste parce que vous voulez être en bonne santé? Pouvez-vous vivre éternellement juste parce que vous désirez ne jamais mourir mais vivre pour l’éternité? Même les choses que nous pensons tous pouvoir faire ne peuvent pas s’accomplir si quelque chose va même un peu de travers.
Nous devons reconnaître ce fait. En d’autres termes, il n’est pas juste devant Dieu de penser que nous puissions tout faire par nous-même. Donc, la première chose que nous devons réaliser c’est que notre rémission des péchés ne peut pas s’obtenir par des doctrines chrétiennes fabriquées par des hommes. En particulier, il est encore plus impossible d’expier nos péchés par des prières quotidiennes de repentance. C’est pour cela que la Bible dit dans le passage des écritures d’aujourd’hui que Dieu nous a parlé en ces derniers jours par Son Fils. Ainsi, nous pouvons recevoir la rémission des péchés seulement en nous confiant en la justice de Dieu et par la foi. En nous confiant en les doctrines humaines du christianisme, nous ne pouvons expier aucun de nos péchés, du tout. Bien que nous humains pensions que nous pourrions expier nos péchés nous-mêmes, c’est en réalité impossible. A moins de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu, nous sommes absolument incapables d’expier nos péchés. Nous devons admettre devant Dieu que nous sommes incapables de faire quoi que ce soit nous-mêmes. Reconnaissant clairement qu’aucune force humaine qui soit ne pourrait nous aider à expier nos péchés, nous devons plutôt nous confier en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons reconnaître que nous sommes impuissants tout seuls pour expier nos péchés.
Ceux qui connaissent et croient en la justice de Dieu doivent admettre combien ils ont été démunis durant tout ce temps. Cependant, chacun est prompt à penser qu’il puisse vraiment faire quelque chose. Bien que les gens disent qu’il n’y a rien qu’ils puissent faire d’eux-mêmes, chacun est pleinement convaincu de pouvoir vraiment faire quelque chose. Etant donné le fait qu’il n’y a rien sur terre qui ait jamais été accompli par nous-mêmes, comment pourrions-nous faire quelque chose à propos de la rémission des péchés?
 

Avons-nous, nous humains, quelques capacités qui soient dignes de confiance?

La réponse courte c’est non. En fait, il n’y a rien de digne de confiance en nous. Pourtant certains chrétiens pensent souvent que leur foi en Dieu est forte, disant: “Je crois en Dieu, donc je peux tout faire au nom de Jésus-Christ. Je crois que Jésus est mon Sauveur.” Donc ces chrétiens disent qu’ils peuvent tout faire par leur foi en Jésus. Le problème, cependant, c’est que lorsque leur foi est examinée de près, elle s’avère être une fausse foi. La foi de ces gens n’est pas droite. Même s’ils croient eux-mêmes en Jésus comme leur sauveur, leur foi n’est pas correcte. Quelqu’un peut-il réellement être sauvé de tous ses péchés en croyant en Jésus selon ses propres pensées?
Bien sûr, c’est simplement impossible! La Bible dit que nous sommes sauvés du péché en croyant en la justice de Dieu. Le salut est une bénédiction reçue par la foi, car Dieu nous a fait le don du salut d’en-haut. Ce n’est pas quelque chose qui soit accompli en fabriquant et croyant en notre propre sauveur et en un salut selon nous-mêmes. Nous pouvons être sauvés seulement en croyant en la justice donnée par Dieu. Je peux dire avec toute confiance que si vous croyez en Jésus comme votre sauveur selon vos propres pensées, alors vous ne pouvez pas réaliser la justice de Dieu qui vous sauve vraiment de tous vos péchés. Si Dieu nous dit de croire qu’il a accompli notre salut à la perfection pour que nous croyions en la vérité du salut parfait accompli par la justice de Dieu, nous devrions effectivement le croire. Mais si nous essayons d’obtenir le salut en le fabriquant et croyant selon nous-mêmes, nous ne pouvons pas être sauvés. Vous devez tous réaliser cela clairement.
Le salut du péché peut être obtenu parce que le Seigneur a accompli son œuvre juste complètement, et donc c’est par la foi que nous pouvons être sauvés maintenant. Si les chrétiens croient plutôt qu’ils ont été sauvés en croyant en une doctrine de salut fabriquée par les hommes, alors ils sont fondamentalement très loin de la justice de Dieu. Si nous pensons que nos péchés sont expiés par une telle doctrine de salut de fabrication humaine, alors nous penserons également que même ceux qui ne connaissent pas la justice de Dieu pourraient aussi être sauvés. Cependant, le vrai salut de nos péchés n’est pas le salut du pardon par une quelconque doctrine chrétienne, mais c’est celui qui s’obtient en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par la justice de Dieu.
Que votre foi soit bonne ou mauvaise dépend de ce sur quoi vous vous appuyez pour bâtir votre foi. Si vous vous êtes appuyé sur quelque chose d’autre que la justice de Dieu, alors votre foi est vaine. Bien sûr, vous pouvez prendre toute décision sur la base de votre propre discernement. Cependant, votre discernement n’est pas parfait, car il peut toujours se tromper. Les chrétiens d’aujourd’hui ont dévié du salut donné par Dieu comme cela parce qu’ils ont mis trop de confiance dans leurs propres pensées. Ainsi, ce n’est pas en croyant en des doctrines chrétiennes que nous avons été sauvés, mais c’est parce que notre Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été sauvés en croyant la vérité. Notre salut a été accompli par notre Seigneur, qui a été baptisé par Jean-Baptiste afin de nous sauver de tous nos péchés. Puisque le Seigneur a porté tous les péchés de ce monde une fois pour toutes par Son Baptême, puisqu’il a versé Son Sang à la Croix, et puisqu’il est ressuscité d’entre les morts pour accomplir notre salut, il a pu devenir notre Seigneur du salut. Ainsi, puisque le Seigneur a porté nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, nous avons été purifiés de tous nos péchés par la foi. Nous pouvons maintenant dire que nous sommes sauvés du péché en ayant cru la justice de Dieu. Ainsi, chacun doit maintenant réaliser que peu importe combien il croit sincèrement en Jésus comme son sauveur, si la personne ne connaît pas la parole de l’eau et de l’Esprit, elle ne peut être sauvée de ses péchés. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul évangile qui nous a sauvés de tous nos péchés, alors que par nous-mêmes nous ne pouvions pas du tout nous sauver tous seuls. 
Pensez-vous que nous irions au ciel si nous croyons sincèrement en une sorte de religion ou une autre dans ce monde indépendamment de ce que ce serait? Non, ce n’est pas le cas? Dieu serait-il touché par notre dévouement aveugle pour dire: “Tu es si dévoué. Entre dans le royaume des cieux”? Non, ce n’est pas vrai non plus. Même si les chrétiens aujourd’hui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils croient quand même en Jésus comme leur sauveur, et ils font aussi des prières de repentance diligemment. Dieu serait-il touché par ces prières au point de les accueillir dans le ciel? Non, ce n’est pas cela. C’est pour cela que je vous dis qu’il n’y a rien que l’homme puisse faire par lui-même. Peu importe combien vous pouvez croire en vos propres pensées, et peu importe combien vous pouvez faire des prières de repentance diligemment, c’est complètement inutile, car vos péchés ne sont pas expiés de cette façon. Dieu vous accueillera-t-il dans le ciel même si votre cœur est pécheur? Dieu dirait-il: “tu m’as fait des prières de repentance diligemment. Et tes actes ont été droits. Tu as tellement prié que tu as atteint la sanctification, et tu as mené une vie de foi droite. Viens à moi, et entre dans mon royaume”?
Ces pensées sont complètement fausses. Ce n’est pas différent de ces pensées humaines qui viennent des nombreuses religions de ce monde. Vous devez vous rappeler de ce que Dieu a dit dans la lecture des écritures du livre des Hébreux; vous devez vous rappeler de la parole au sujet de ce que Dieu nous a dit à travers Son Fils en ces derniers jours. Dieu dit ici que dans les derniers jours, il nous a parlé du vrai salut et du vrai Seigneur seulement à travers Son Fils, et non par autre chose. A qui Dieu a-t-il parlé? Il a parlé à quiconque vit en ces temps de la fin.
 


Pourquoi Dieu nous a-t-il parlé à travers Son Fils au lieu de nous parler directement?


Cela montre que nous sommes nous-mêmes fondamentalement incapables d’accomplir notre salut, de réussir notre foi, ou quoi que ce soit. Dieu nous parle à travers Son Fils parce que nous sommes destinés à l’enfer par nature. En d’autres termes, puisque nous sommes déjà tombés dans le péché, il est tout à fait garanti que nous allions en enfer. Qu’est-ce que des personnes comme nous pourraient donc bien faire pour recevoir la rémission des péchés et aller dans le royaume des cieux par nous-mêmes? Cette réponse n’est rien! Et c’est pour cela que nous pouvons voir que le salut parfait est seulement dans la justice de Dieu que Son Fils a accomplie.
Le Seigneur dit: “Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.” (Jean 14:6). Ce Fils de Dieu seul est le seul moyen pour la race humaine de trouver le salut et recevoir la rémission des péchés. Si vous voulez trouver le chemin du royaume des cieux, vous devez croire que Jésus est le Fils de Dieu et qu’il a expié tous vos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 

Le récit de la guérison par Jésus d’un paralytique et ses implications

Regardons Marc 2:1-2 ici: “Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu’il était à la maison, et il s'assembla un si grand nombre de personnes que l'espace devant la porte ne pouvait plus les contenir. Il leur annonçait la parole.”
Il est dit ici que Jésus-Christ est arrivé à Capernaüm et a prêché aux gens le moyen d’entrer dans le royaume des cieux. La “parole” ici désigne la parole de Dieu au sujet du chemin vers le royaume des cieux. Jésus-Christ prêchait que Lui-même était la vérité du salut, et Il expliquait comment et par quoi nous pouvons entrer dans le royaume des cieux – c’est-à-dire que nous pouvons entrer dans le ciel seulement en croyant en la justice de Dieu.
En Hébreux chapitre 1, nous voyons la Bible dire que Dieu “nous a parlé en ces derniers jours par Son Fils,” et dans ce passage que nous venons de lire dans l’évangile de Marc, nous avons vu que “Jésus leur annonçait la parole.” La parole que Jésus prêchait aux gens dans Marc chapitre 2 est la parole de Dieu, qui dit que Jésus Lui-même est devenu le chemin vers le royaume des cieux. Cela se suit d’un autre événement, et à travers cet événement, Dieu nous parle du chemin vers le royaume des cieux.
Dans cette situation, quatre hommes ont amené un paralytique vers le Seigneur sur un brancard. Comme ils n’ont pas pu s’approcher à cause de la foule, ils ont découvert le toit de la maison où Jésus se trouvait, et ont fait descendre le lit sur lequel le paralytique se trouvait avec des cordes par un trou qu’ils avaient fait. Le paralytique ici représente quelqu’un qui ne peut rien faire de lui-même. Ce passage implique que Jésus est le seul moyen pour entrer dans le royaume des cieux. Le royaume des cieux est ouvert seulement à ceux qui confessent: “il n’y a rien que je puisse faire de moi-même pour mon salut. C’est encore plus impossible pour moi de résoudre le problème de mes péchés moi-même. Je suis complètement impuissant. Je peux être sauvé seulement si Dieu me sauve de mes péchés par la parole de l’eau et de l’Esprit, autrement je ne peux rien faire pour expier mes péchés.” Le royaume de Dieu est réservé à de telles personnes. Dieu dit que seuls ceux qui connaissent leur propre impotence peuvent entrer dans le royaume des cieux. En d’autres termes, seuls ces gens qui savent qu’ils ne peuvent rien faire d’eux-mêmes sont en mesure de reconnaître la justice de Dieu, d’y croire, et ainsi d’obtenir le salut. C’est pour cela que les quatre hommes en Marc chapitre 2 ont amené le paralytique vers Jésus. Qu’est-ce que ce paralytique aurait pu faire de lui-même pour guérir? S’il pensait qu’il y avait quelque chose qu’il puisse faire, cela aurait été sa propre imagination. En fait, il n’avait aucun pouvoir pour guérir la maladie de son péché. Le chemin vers le royaume des cieux se trouve seulement dans la foi en la justice de Dieu que Jésus-Christ a accomplie.
L’apôtre Paul a confessé: “Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.” (Romains 7:18). Ce passage implique que nous sommes tous des paralytiques quant à notre état spirituel. Mais tout comme le paralytique a été guéri en rencontrant Jésus, nous avons aussi découvert le chemin du royaume des cieux à travers la justice du Seigneur; et nous aussi avons pu rencontrer le Seigneur par la foi à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur dit dans la Bible que nous sommes incapables de faire quoi que ce soit. Même si nous sommes des pécheurs démunis, le Seigneur a préparé le moyen de la rémission des péchés, et nous pouvons trouver cette voie en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur dit ici qu’il a préparé le chemin de la rémission des péchés par Sa propre justice, afin d’expier tous nos péchés. 
Mes chers croyants, s’il y a quelqu’un parmi vous qui pense encore devant Dieu qu’il y a quelque chose qu’il puisse faire, et qu’il peut croire en Dieu selon sa propre volonté, alors spirituellement parlant, une telle personne n’a pas encore reconnu son état désespéré de paralytique. Et cette personne n’a pas encore découvert l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est le chemin vers le royaume des cieux. Ceux qui pensent qu’ils peuvent expier leurs péchés même un peu par eux-mêmes ne trouveront jamais le chemin du royaume des cieux. Puisque ces gens doivent encore devenir des paralytiques spirituels, et qu’ils pensent qu’il y a quelque chose qu’ils puissent faire par eux-mêmes pour leur salut, ils ne peuvent même pas trouver l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a effacé pour toujours tous leurs péchés. Ceux qui sont tellement pleins de leur propre justice qu’ils ne peuvent ni reconnaître la justice de Dieu ni s’y soumettre sont comme un homme infirme qui se réconforte en pensant en lui-même qu’il n’est pas atteint alors qu’il est bel et bien atteint.
Quand nous venons à Jésus, nous devons venir pleinement conscients de notre état pécheur et en nous confiant et appuyant sur la justice de Dieu. Si nous reconnaissons réellement que nous sommes des paralytiques spirituels, nous devrions dire: “Seigneur, même si je pense que je peux faire quelque chose, il n’y a en fait rien que je puisse faire. Seigneur, sauve-moi de tous mes péchés. Je meurs de cette maladie du péché. Je ne peux rien faire pour expier mes péchés moi-même. Seigneur, veuille me guérir par ta justice.” Seul quelqu’un qui fait une telle confession devant Dieu peut être guéri de cette maladie du péché.“Seigneur, je suis un pécheur si dépravé que je ne peux pas entrer dans le royaume des cieux. Il n’y a rien que je puisse faire pour expier mes péchés si ce n’est croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Ainsi, ceux qui s’appuient sur la justice du Seigneur et viennent dans sa présence par la foi peuvent recevoir la rémission des péchés par cette foi et entrer dans le royaume des cieux. En réalisant l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel le Seigneur a expié tous les péchés de chaque pécheur, nous pouvons aussi réaliser que notre Seigneur a préparé le chemin du royaume des cieux pour nous.
Pensez à ce que les quatre hommes ont fait en Marc chapitre 2. Cela a-t-il du sens pour vous que ces quatre hommes aient découvert le toit de la maison de quelqu’un d’autre et fait descendre le paralytique avec des cordes par ce trou? Ils ont ouvert le toit de quelqu’un d’autre à leur propre fin, et c’est quelque chose d’inimaginable en ce temps présent. Nous croyons en Jésus comme notre sauveur, mais réalisez-vous combien notre foi peut être mélangée à toutes sortes de pensées charnelles? Quand nous lisons un journal, notre pensée est occupée par les nouvelles, et quand nous lisons un magazine, nos pensées sont attirées vers ce qui est dans ce magazine. Les pensées charnelles peuvent continuer de se frayer une place dans nos cœurs. C’est pour cela que nous devons enlever les pensées charnelles de nos cœurs. L’on est sauvé seulement quand on enlève les pensées charnelles et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui parle de la justice de Dieu. C’est seulement quand vous repoussez vos pensées charnelles que vous pouvez dire: “Oui, Seigneur, tu as raison!” quand Dieu vous dit qu’il a préparé le chemin vers le royaume des cieux. Si votre pensée est pleine de choses charnelles, alors peu importe combien on vous prêche la parole de Dieu, le salut ne peut pas entrer parce qu’il est bloqué par vos propres pensées. En d’autres termes, quand quelqu’un est plein de pensées charnelles et se dit qu’il peut faire quelque chose de lui-même, le salut par la justice de Dieu reste hors de sa portée. 
Mes chers croyants, si vous voulez vraiment saisir le chemin vers le royaume des cieux, vous devez complètement écarter toutes vos pensées charnelles. Pour ce faire, vous devez d’abord réaliser ce qu’est réellement la justice de Dieu, plutôt qu’essayer d’établir votre propre justice humaine. En comparaison à la justice de Dieu, la justice de l’homme est comme un tas de saleté (Esaïe 64:6). Il est facile de penser: “Je connais certaines choses. Je peux faire quelque chose. Je suis différent des autres. Je suis quelqu’un de spécial.” Toutes ces pensées fausses doivent être enlevées. Combien connaissons-nous réellement la justice de Dieu? Sans comprendre et croire l’évangile de l’eau et de l’Esprit, personne ne peut dire qu’il sache quoi que ce soit de la justice de Dieu. Job pensait qu’il connaissait Dieu mieux que personne. Mais Job a confessé que c’est seulement quand il a rencontré une difficulté débordante qu’il a vu Dieu de ses yeux, dont il n’avait qu’entendu parler de ses oreilles jusqu’alors. Quand Job a dit connaître Dieu, il ne le connaissait pas réellement, mais quand il a réalisé combien il était mauvais, il l’a finalement rencontré. En Marc chapitre 2, quand les quatre hommes essayant d’amener le paralytique vers Jésus n’ont pas pu s’approcher de lui à cause de la foule, ils ont ouvert le toit et fait descendre le paralytique par le trou. La plupart des gens assemblés là ne voyaient que leur propre désir de la chair. Cela implique que nous ne pouvons pas rencontrer le Seigneur avec nos propres pensées charnelles qui bloquent le chemin vers lui, et donc nous devons rejeter ces pensées et écouter attentivement la voix de Dieu qui nous parle de notre salut à travers Son Fils.
Si quelqu’un croit en Dieu selon ses propres pensées charnelles et les écoute à la place de la parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la parole de Dieu, la parole de Dieu qui est donnée par le Fils de Dieu, alors le problème devient encore plus grave. Il y avait beaucoup de gens assemblés autour de Jésus. Donc beaucoup de gens se sont assemblés autour de Jésus et il n’y avait pas de place pour que quelqu’un puisse entrer. Alors ceux qui avaient réellement besoin de Jésus sont montés sur le toit de la maison où Jésus prêchait au sujet du royaume des cieux. Cependant, beaucoup de gens assemblés là étaient pleins d’envie, cherchant à obtenir des choses matérielles de la part de Jésus. Il y a même certaines personnes qui étaient venues pour empêcher les autres d’écouter la parole de Jésus. Mais, dans toute cette multitude, seul le paralytique et les quatre hommes qui le portaient ont trouvé la grâce du salut.
Nous croyons en Jésus comme notre Sauveur, mais si nous croyons selon nos propres pensées, alors même cette foi que nous avons sera finalement vaine. Si vous croyez au sauveur selon vos pensées charnelles, vous deviendrez un hypocrite. La foi en la justice de Dieu ne peut donc pas être obtenue aussi longtemps que vous croyez au sauveur selon vos propres pensées charnelles. Si vous continuez de croire comme cela, vous serez finalement jeté dans une telle confusion que vous ne serez même pas certain d’avoir été sauvé du péché ou pas.
Cependant, si vous écoutez la parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit qui vient du Fils de Dieu, vous réaliserez ce qu’est la justice de Dieu, connaîtrez la vérité qui vous permet de naître de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et finalement revêtirez la grâce de Dieu pour naître de nouveau en recevant la rémission des péchés. Une fois que vous connaissez l’évangile de l’eau et de l’Esprit et croyez la parole de Dieu, vous réalisez le chemin pour entrer dans le royaume des cieux par la foi. La Bible nous parle de cela à tous. Quand les quatre hommes ont fait descendre le paralytique sur son lit dans la présence du Seigneur, Jésus lui a dit: “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.” Ce que Jésus a dit ici: “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés,” montre clairement que Jésus a le pouvoir de remettre tous nos péchés.
C’est par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a parlé de Sa parole de la rémission des péchés. Le Seigneur a dit: “afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.” Qui a le pouvoir de pardonner les péchés? Tout comme la Bible dit que Dieu nous a parlé par Son Fils dans ces derniers jours, c’est Jésus-Christ qui a le pouvoir de remettre tous nos péchés. Cela signifie alors que notre salut est déterminé selon que nous connaissons et croyons en la justice de Jésus. Autrement dit, nous recevons la rémission des péchés par la foi quand Jésus nous dit par l’évangile de l’eau et de l’Esprit: “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.”
 


Nous ne pouvons pas recevoir la rémission des péchés inconditionnellement juste parce que nous croyons en Jésus comme notre sauveur 


Quand Jésus nous dit: “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés,”la rémission des péchés se reçoit par la foi seulement si nous savons par quel évangile Jésus nous parle. Le Seigneur en parle en Matthieu chapitre 7 aussi, quand il dit: “Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux” (Matthieu 7:21). Quelle est alors la volonté du père dans le ciel? C’est que quiconque voit ce que le Fils a accompli et croit en lui ait la vie éternelle. Bien que beaucoup de chrétiens pensent qu’ils vont entrer dans le ciel inconditionnellement s’ils croient juste en Jésus comme leur sauveur, en réalité, le salut s’obtient seulement quand on croit en la justice de Jésus. Quand nous venons à Jésus, en d’autres termes, nous pouvons recevoir la rémission des péchés par la foi seulement si Jésus dit par l’évangile de l’eau et de l’Esprit: “ Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.”
Quand les gens ont entendu Jésus dire que les péchés du paralytique étaient pardonnés, certains scribes ont pensé: “Qui est cet homme pour dire de telles choses? C’est du blasphème! Qui peut dire de telles choses si ce n’est Dieu seul?” Mais sachant ce qui était dans leur pensée, Jésus leur dit: “Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, prends ton lit, et marche?” Jésus voulait que les scribes sachent que le Fils de l’homme avait le pouvoir sur terre de pardonner les péchés. Le Seigneur dit alors au paralytique: “Je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison” (Marc 2:11). La Bible continue en disant: “Et, à l'instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l'étonnement et glorifiaient Dieu, disant: Nous n'avons jamais rien vu de pareil.” (Marc 2:12).
Qu’a dit Jésus aux scribes ici? Il leur a dit: “Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, prends ton lit, et marche?” Les gens de l’époque et les chrétiens d’aujourd’hui aussi auraient voulu que Jésus guérisse complètement le paralytique. Mais il y a un pouvoir encore plus grand que ceci, c’est le pouvoir d’expier nos péchés dans nos cœurs, entièrement.
Jésus a dit au paralytique: “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.” C’est quelque chose que les gens de l’époque ne pouvaient même pas s’attendre à entendre de Jésus. Dans leur pensée charnelle, c’était un miracle étonnant et inimaginable que Jésus puisse remettre les péchés de quelqu’un seulement par sa parole. Ils étaient étonnés parce qu’ils n’avaient pas entendu de telle chose auparavant. Donc ils ont commencé à critiquer Jésus, disant: “Qu’a-t-il dit? Vient-il de dire: Mon enfant, tes péchés sont pardonnés? C’est du blasphème! Qui peut pardonner les péchés si ce n’est Dieu seul?” Jésus savait cela, donc il leur a dit qu’il était le Fils de Dieu, qui était venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, et donc il avait le pouvoir d’expier tous les péchés de la race humaine sur la terre une fois pour toutes, et qu’Il avait fait cela Lui-même.
Jésus a expié tous nos péchés par miséricorde pour nous. C’est Jésus qui avait le pouvoir d’éradiquer les péchés. Jésus a la vraie parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit. A travers Jésus Son Fils, Dieu le Père a remis tous les péchés de quiconque vit sur la terre aujourd’hui. Cela nous montre que Jésus-Christ avait le pouvoir d’accomplir la justice de Dieu, comme il a dit: “afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.”
Qui seul a le pouvoir de remettre les péchés des gens? Qui a ce pouvoir? Dans tout l’univers, personne n’a ce pouvoir sinon Jésus. Cela signifie que vous n’êtes pas remis de vos péchés si vous croyez juste en Jésus comme votre sauveur aveuglément; mais vous pouvez recevoir la rémission de vos péchés si vous croyez en Jésus-Christ correctement, et dans le Fils de Dieu qui a accompli la justice de Dieu. Dieu le Père a pu expier tous nos péchés en accomplissant sa justice à travers Son Fils. Donc, notre intercesseur n’est autre que le Fils de Dieu – c’est-à-dire Jésus-Christ qui est venu sur la terre comme le sauveur incarné dans la chair afin d’accomplir la justice de Dieu. Seule l’œuvre juste accomplie par lui pouvait expier tous nos péchés. C’est pour cela que la Bible dit que Dieu nous a parlé par Son Fils en ces derniers jours.
Nous humains n’avons pas le pouvoir de remettre nos propres péchés. C’est seulement parce que nous connaissons et croyons la justice du Seigneur que nous avons été sauvés du péché. La justice de Jésus est la rémission des péchés révélée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le salut vient seulement vers ceux qui croient que la justice de Jésus seule a le pouvoir de remettre leurs péchés, et que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu Lui-même.
 


La justice de Dieu dont il est parlé au début de tous les quatre Evangiles


Puisque Jésus a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ceux qui croient en la justice de Dieu ne peuvent pas avoir de péché. Si cependant nous croyons en Jésus-Christ aveuglément comme notre sauveur sans réaliser qu’il est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nos péchés vont disparaître. Le vrai salut vient seulement quand on sait que le Seigneur a expié tous les péchés et accepte cette vérité par la foi.
Etant venu sur cette terre, le Fils de Dieu Lui-même nous a parlé d’abord de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En tant que ceux qui sont nés de nouveau avant les autres, nous sommes sur la terre pour prêcher cette parole de Dieu. Etant venu sur la terre incarné dans la chair, Jésus a accepté nos péchés par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste.
Regardons en Matthieu ici. L’Evangile de Matthieu est souvent appelé “l’évangile du roi.” Le Seigneur Jésus est le Roi des rois, et il est aussi le sauveur qui a accompli toute la justice de Dieu. L’évangile de Matthieu rapporte en détail comment le Roi des rois est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, et comment Il a porté et expié tous nos péchés.
L’évangile de Luc est appelé “l’évangile du taureau” alors que l’évangile de Jean est appelé “l’évangile de l’aigle.” Bien que les quatre évangiles puissent sembler rapporter les mêmes choses au sujet de Jésus, en fait, chaque évangile a été écrit avec un angle de vue différent. De différentes façons et formes, les écritures révèlent la vérité en détail, expliquant comment Jésus-Christ a accompli la justice de Dieu quand Il est venu sur la terre, et comment Il a expié tous nos péchés. Parmi cela, l’évangile de Matthieu explique en détail comment Jésus-Christ le Roi est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, et comment Il a porté les péchés de la race humaine, et comment Il les a tous expiés. Son explication est centralisée sur la façon dont le Roi des rois a pris tous les péchés de Son peuple et les a tous expiés.
Il est écrit en Matthieu 1:21-23 : “elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.” Le Fils de Dieu est venu dans ce monde incarné dans la chair et est devenu un homme parmi nous. Le but dans lequel le Seigneur est venu sur la terre dans la chair d’un homme est clairement révélé dans le passage ci-dessus – c’est pour “sauver son peuple de ses péchés.”
Il est écrit ailleurs en Matthieu 3:13: “Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.” Comme c’est dit ici, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste sur la terre. Jusqu’à ce qu’il ait 30 ans, Jésus avait en effet mené une vie privée. Mais il a commencé Son ministère public à l’âge de 30 ans afin d’expier les péchés de toute l’humanité. C’est indiqué dans le passage ici disant que Jésus est venu du Jourdain de Galilée et a cherché à être baptisé par Jean. Ce que nous devons saisir ici c’est que Jésus est allé vers Jean-Baptiste au Jourdain et a été baptisé par lui pour accomplir la justice de Dieu. 
La raison pour laquelle Jésus a cherché à être baptisé par Jean-Baptiste est expliquée en Matthieu 3:13-17. Quand Jésus a essayé d’être baptisé par Jean-Baptiste, Jean l’a d’abord empêché. Il est écrit: “Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus” (Matthieu 3:14-15).
Ce passage qui décrit le Baptême de Jésus est directement relié au passage des écritures d’aujourd’hui en Hébreux chapitre 1, où il est dit que Dieu “en ces derniers temps, nous a parlé par Son Fils.” En d’autres termes, la Bible dit ici que le Fils de Dieu devait venir sur la terre en tant que Fils de l’homme incarné dans la chair d’un homme, paraître devant Jean-Baptiste, et être baptisé par lui sur la terre afin de sauver Son peuple de tous leurs péchés. Et le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste nous dit que Jésus a complètement porté tous nos péchés, tous les péchés du monde jusqu’à son dernier jour. C’est la vérité même que Dieu nous a donnée à travers Son Fils.
Jésus-Christ S’est volontairement fait baptiser par Jean-Baptiste. Mais puisque Jésus n’avait jamais commis aucun péché ni n’avait aucun péché, Il n’avait pas besoin d’être baptisé par Jean-Baptiste pour Son propre compte. Jésus est le Fils de Dieu qui n’a jamais commis aucun péché, et Il est aussi le sauveur qui a créé toutes choses. Pas une seule fois Il n’a commis de péché devant Dieu le Père ou un être humain dans ce monde. Au contraire de nous, Il n’a jamais péché même inconsciemment. Donc Il n’avait aucun besoin d’être baptisé par Jean-Baptiste pour expier Ses péchés, puisqu’Il n’avait pas de péché du tout. En dépit de cela, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste pour accomplir la justice de Dieu.
Ici, nous devons comprendre l’arrière-plan de l’apparition de Jean-Baptiste et son ministère. La raison pour laquelle il a baptisé Jésus dans l’eau est qu’il obéissait au commandement de Jésus afin d’accomplir la justice de Dieu. C’était la volonté de Dieu le Père. Jean-Baptiste était le dernier prophète du temps de l’Ancien Testament envoyé par Dieu et il était aussi serviteur de Dieu. Pendant environ 400 ans avant que Jésus ne naisse sur la terre, Dieu n’avait envoyé aucun prophète au peuple d’Israël – c’est-à-dire qu’Il n’avait envoyé aucun serviteur. Cette période pendant laquelle il n’y avait pas de serviteur de Dieu est appelée “l’âge intermédiaire” entre l’Ancien et le Nouveau Testaments. Au temps de Malachie, les sacrificateurs de Dieu étaient déjà tellement corrompus qu’ils ne lui offraient même plus de sacrifice correct. Ils n’observaient même pas les prérequis basiques des rites sacrificiels. Pire encore, ils adoraient ouvertement d’autres dieux devant Yahwé.
C’est dans un tel moment que Dieu a envoyé Jean-Baptiste sur cette terre. Apparaissant devant le peuple d’Israël, Jean-Baptiste a commencé à crier au désert: “Repentez-vous, race de vipères! Si vous ne vous repentez pas, Dieu vous retranchera et jettera au feu, tout comme la hache est portée à la racine des arbres. Ne dites pas des lèvres que vous croyez en Dieu, mais abandonnez votre idolâtrie, changez vos actes, retournez à Dieu, et croyez en lui sincèrement. L’Eternel Dieu est votre Dieu.” Entendant cette foi, les gens d’Israël ont commencé à se repentir et revenir à Dieu. Le peuple choisi de Dieu a finalement commencé à tourner son cœur vers lui après un long temps d’idolâtrie, disant: “Un serviteur de Dieu a paru! Que devrions-nous faire par rapport à nos péchés?” Donc ils sont venus vers Jean-Baptiste pour être baptisés dans le désir de faire quelque chose à propos de leurs péchés. L’évangile de Marc dit que les gens ont été baptisés comme symbole de la repentance. Que s’est-il passé finalement? Nombreux Israélites ont tourné leur cœur vers Dieu.
Dieu dit que ce Jean-Baptiste est Elie qu’Il avait promis d’envoyer dans le Nouveau Testament. Aux jours d’Elie, le peuple d’Israël adorait Baal et Astarté, mais Elie les a ramenés en prêchant la volonté de Dieu pour eux. De même, étant venu avec l’esprit d’Elie, Jean-Baptiste a aussi crié vers le peuple d’Israël qui adorait alors des idoles païennes pour qu’il revienne à Dieu. Et les Israélites se faisaient baptiser par Jean-Baptiste dans l’eau comme signe indiquant leur promesse de se détourner du péché, se repentir, et revenir à Dieu. 
Jésus a aussi été baptisé par Jean-Baptiste sur la terre. Et en étant baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a accompli l’œuvre de salut que Dieu a promise à travers tous ses serviteurs, accomplissant ainsi toute la justice de Dieu. En recevant ainsi le baptême de Jean-Baptiste, en d’autres termes, le Seigneur a accompli la promesse de Dieu à l’humanité de porter tous les péchés du monde une fois pour toutes et de les expier tous. Jésus a fait cela parce que Son peuple pouvait être libéré de ses péchés seulement s’Il était baptisé par Jean-Baptiste et portait ainsi tous les péchés. C’est pour cela que Jésus a cherché volontairement à être baptisé par Jean-Baptiste.
Ainsi, le Baptême de Jésus est si crucial pour que nous tous recevions la rémission des péchés. Aujourd’hui, cependant, il y a trop de chrétiens qui ne croient pas que Jésus a accompli la justice de Dieu en étant baptisé par Jean-Baptiste. Ils disent que tout ce qui compte c’est qu’ils croient en Jésus comme leur sauveur, et il n’y a pas besoin d’avoir une telle connaissance détaillée pour chacun. Cependant, pour ces chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau, leur foi est telle que même lorsqu’ils croient en Jésus, leurs péchés continuent de s’empiler dans leur cœur lorsque leurs actes manquent même un peu de perfection. De nos jours, même parmi ceux qui professent croire en Jésus ardemment comme leur sauveur, nous voyons trop de gens dont le salut est ébranlé lorsqu’ils réalisent les faiblesses de leurs actes.
Mais nous devons saisir ici que lorsque nous entendons la voix de Dieu qui nous parle par Son Fils, nous pouvons réaliser la justice de Jésus, être sanctifiés par la foi, et devenir complètement sans péché tout comme Jésus est complètement sans défaut. Vous devez aussi reconnaître qu’il est absolument impossible de devenir sans péché juste en croyant en Jésus de la façon dont vous avez envie. A moins que vous ne connaissiez la justice de Dieu et y croyiez, vous ne pouvez pas devenir une personne sans péché peu importe combien vous essayez. Vous devez d’abord savoir clairement, à travers la justice de Dieu, comment le Fils de Dieu a porté les péchés de Son peuple et les a expiés quand Il est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme. C’est alors seulement que vous pouvez être vraiment libéré de vos péchés par la foi. C’est en comprenant le Baptême de Jésus et le sang versé à la Croix que l’on peut avoir la vraie foi qui sauve. Le problème cependant c’est que trop de chrétiens de nos jours ignorent cette vérité.
Les saints de l’ère de l’Eglise primitive n’ignoraient pas le Baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste. Regardez aux épîtres de Paul. Regardez à 1 et 2 Pierre, et à 1, 2, 3 Jean aussi. Voyez vous-même si les apôtres ont omis le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste. En fait, ce ne sont pas seulement les apôtres qui n’ont pas ignoré le Baptême de Jésus. De l’époque apostolique au temps des pères de l’Eglise, aucun chrétien n’a jamais ignoré la justice de Jésus. Loin de là, l’Eglise primitive commémorait le 6 janvier comme “le jour du Baptême de Jésus.” Ce jour festif a été commémoré largement dans l’Eglise primitive jusqu’au 5ème siècle, alors que Noël n’était pas célébré jusqu’au milieu du 4ème siècle. Cependant, à partir de là satan a commencé à corrompre la foi des chrétiens, les conduisant à croire en Jésus en écartant l’élément le plus important de l’évangile du salut. Et le diable leur a dit: “Croyez en Jésus comme votre sauveur selon votre cœur. C’est bon de croire en Jésus avec dévouement et zèle. Menez une vie pieuse de foi pour atteindre la sanctification. Et priez beaucoup. Mais dans l’évangile qui a accompli la justice de Dieu, vous pouvez exclure la vérité du baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste.”
Aujourd’hui même, le diable dit la même chose. Comme un drogué, les chrétiens d’aujourd’hui qui sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit tombent dans le narcissisme spirituel à partir du moment où ils croient en Jésus. Même s’ils professent croire en Jésus, ils n’ont pas la vie, et même s’ils prétendent avoir été sauvés, leurs péchés restent toujours intacts dans leur cœur. Leur foi est vide de lumière, elle est juste tiède. Bien que ces chrétiens croient en Jésus, leur foi est aveugle, disant: “je n’ai aucune idée de la justice de Dieu. Je crois juste inconditionnellement. Mais j’irai au ciel. Vous devez aussi croire en Jésus inconditionnellement.”
Autrement dit, bien que le salut soit venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné en ces derniers jours par Son Fils, satan a enlevé la vérité du Baptême de Jésus de l’évangile. Par conséquent, presque toutes les églises de la terre n’ont aucune idée exacte de la façon dont la justice de Dieu s’est accomplie, même s’ils professent tous croire en Jésus comme leur sauveur. Une fois qu’on enlève cela au christianisme, le christianisme devient complètement impuissant. Je ne peux pas avoir la force spirituelle de résister à satan.
Dieu nous a clairement parlé de Sa justice par Son Fils, et nous devons connaître cette justice de Dieu et y croire sans douter. Quiconque réalise la justice donnée par Dieu à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera sauvé de ses péchés. Il ne s’agit pas de croire en des doctrines de notre propre fabrication, mais il s’agit d’atteindre la compréhension exacte du moyen de salut préparé par Jésus. Et c’est quand cette compréhension est atteinte que vous pouvez recevoir le vrai salut. Le Seigneur sera alors de votre côté. Même quand nombreuses personnes se noient dans le péché liés par leurs iniquités, en tant que quelqu’un qui croit en la justice de Dieu, vous mènerez une vie de foi dynamique, sauverez ceux qui sont autour de vous et sont trompés par satan, les délivrerez de leurs péchés, et les conduirez vers le Seigneur. C’est pour cela que nous devons comprendre ce que Dieu nous a dit dans ces derniers jours par Son Fils. C’est pour nous permettre de saisir cela que le Fils de Dieu est venu sur la terre. Ce n’est pas juste parce que Jésus était humble qu’il a été baptisé par Jean-Baptiste sur la terre.
Ce que Jésus a fait sur la terre peut être résumé en quatre points. Le premier point c’est que le Roi des rois est venu sur la terre en tant que Fils de l’homme incarné dans la chair d’homme – c’est-à-dire que Dieu Lui-même est venu en tant qu’homme. Le deuxième point c’est que Jésus a porté les péchés de Son peuple une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste. En recevant personnellement le baptême de Jean-Baptiste, le Roi Lui-même a porté tous les nombreux péchés de Son peuple sur Son Corps une fois pour toutes. Le troisième point c’est qu’après avoir porté les péchés de Son peuple, Jésus est mort à leur place pour leurs péchés. Et enfin, le quatrième point c’est que Jésus le Fils de Dieu, ayant subi la mort pour sauver Son peuple parfaitement, est ressuscité des morts après avoir été placé dans un tombeau. Toutes ces œuvres justes ont été faites par le Seigneur Jésus pour nous permettre de venir dans le royaume des cieux et d’y vivre éternellement. En d’autres termes, le Seigneur nous a sauvés en étant baptisé pour porter tous nos péchés, versant Son Sang à mort, et ressuscitant des morts après trois jours. Jésus est effectivement ressuscité des morts. Donc, quiconque comprend et croit complètement ce que le Roi a fait pour Son peuple sera sauvé du péché. C’est parce que le christianisme d’aujourd’hui ne connaît pas cette vérité qu’il a perdu sa puissance.
En ces derniers jours, Dieu nous a garanti Sa justice par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est notre juge et notre sauveur personnel. De plus, Dieu le Père a envoyé sur terre le Saint-Esprit, qui est Son égal, pour permettre à tous ceux qui connaissent et croient ce que Jésus a fait pour eux d’être sauvés de tous leurs péchés. C’est par Son Fils que Dieu le Père nous amène le salut en ces derniers jours. En d’autres termes, si nous croyons en la justice de Dieu dont Jésus a parlé à Son peuple, le Saint-Esprit garantira notre salut. De cette façon, Dieu nous a sauvés parfaitement par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc Dieu le Père a planifié notre salut à travers Jésus-Christ; Jésus-Christ le Fils de Dieu a accompli notre salut une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste pour porter nos péchés et versant Son Sang pour être condamné à notre place; et le Saint-Esprit nous garantit toutes ces choses.
Cela nous montre que Dieu le Père, le Fils, et l’Esprit sont le même seul Dieu et sauveur pour nous. Cela implique à son tour que Jésus-Christ n’a pas accompli notre salut tout seul, mais Dieu le Père a planifié notre salut en Son Fils, et le Père nous en a parlé par Son Fils en ces derniers jours. Dieu le Père nous dit qu’Il nous a sauvés à travers Son Fils en raison de Son amour pour nous. Et à ceux qui croient en la justice de Dieu, le Saint-Esprit garantit l’œuvre du salut accomplie par le Fils de Dieu, le vrai sauveur. C’est pour cela que la Bible dit que le Saint-Esprit nous a scellés du sceau de l’assurance pour garantir notre salut en tant que croyants en la justice de Dieu. Avec ce sceau, il nous dit: “Tu es juste. Ta foi est juste. Il n’y a rien d’autre à faire pour obtenir le salut que de croire que le Fils de Dieu a été baptisé et a versé le sang pour ton salut. C’est Jésus qui t’a sauvé. Crois-tu cela? Alléluia! Alors que tu crois maintenant en la justice de Dieu, Dieu le Père te reconnaît comme étant de Son propre peuple.”
C’est parce que le Saint-Esprit nous a scellés comme cela que nous n’appartenons plus au péché. Cela signifie que Dieu le Père a fait complètement de nous Son peuple par Son Fils, pour que nous n’allions jamais en enfer. C’est, mes chers croyants, précisément ce que Dieu nous a dit par Son Fils en ces derniers jours.
Cela explique aussi pourquoi la foi dite “chrétienne” qui est dénuée du Baptême de Jésus-Christ qui constitue sa justice n’a pas de substance, comme une boulette sans garniture. Une boulette sans rien dedans a-t-elle bon goût? Non, bien sûr! Sans garniture, ce n’est qu’une boule de farine. Vous allez cracher si vous y mordez. Par contre, notre foi a la vraie substance. Nous avons l’assurance de ce salut parce que notre foi en la justice de Dieu a le témoignage du baptême que Jésus-Christ a reçu de Jean-Baptiste et du sang versé à la Croix. Rappelez-vous ce que Jésus a dit à Jean-Baptiste quand il cherchait à être baptisé: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15). Comme on le voit clairement ici, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste pour porter tous les péchés de la race humaine une fois pour toutes par Son Baptême, et a ainsi accompli la justice de Dieu. 
Dieu a suscité Jean-Baptiste comme représentant de l’humanité, et dans le livre de Malachie de l’Ancien Testament, il a promis d’envoyer Elie aux jours derniers. Jésus lui-même a alors attesté que Jean-Baptiste était le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes et l’Elie qui devait venir (Marc 11:11-14). Dans les jours de l’Ancien Testament, le peuple d’Israël recevait la rémission des péchés à travers le souverain sacrificateur, quand il transférait tous les péchés annuels sur le bouc émissaire en posant ses mains sur sa tête. Comment Jésus a-t-il alors expié les péchés de Son peuple? Etant venu comme l’agneau de Dieu, le souverain sacrificateur des cieux selon l’ordre de Melchisédek a pris tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes en étant baptisé, a versé Son Sang à mort, puis est ressuscité des morts.
Quand Jésus-Christ est venu sur cette terre, le Seigneur a envoyé Jean-Baptiste sur terre six mois avant Lui. Et Il a attendu que Jean-Baptiste ait 30 ans, et c’était l’âge auquel Jean-Baptiste pouvait remplir son devoir de dernier souverain sacrificateur. Jean-Baptiste avait alors les qualifications pour baptiser Jésus en tant que souverain sacrificateur de la race humaine entière. Quand nous regardons dans l’Ancien Testament, nous voyons que le souverain sacrificateur était entièrement qualifié pour remplir son devoir à l’âge de 30 ans. Maintenant que Jean-Baptiste était éligible pour être souverain sacrificateur, il pouvait représenter le peuple d’Israël, et il était aussi qualifié pour représenter tout le monde de par le monde entier. C’est pour cela qu’il a pu transférer les péchés du monde sur la tête de Jésus. 
Jean-Baptiste a fait cela en baptisant Jésus. C’était la volonté de Jésus, comme la Bible dit: “Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui” (Matthieu 3:13). Autrement dit, c’était la volonté de Dieu que Jean-Baptiste baptise Jésus. Et c’était pour expier les péchés de l’humanité que le Roi des rois a été baptisé par Jean-Baptiste.
Qu’est-il arrivé après que Jésus ait été baptisé alors? Il est écrit: “Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection” (Matthieu 3:16-17). Dieu le Père Lui-même rend témoignage de l’accomplissement de Sa justice ici. Ce qu’il dit ici: “Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute Mon affection” est le témoignage même. En d’autres termes, Dieu dit ici: “Jésus, qui a été baptisé par Jean-Baptiste, est Mon Fils. Mon Fils est votre Roi. Il est votre Créateur. Il a accompli Ma justice en étant baptisé et portant ainsi vos péchés une fois pour toutes.” Le Dieu même qui “en ces derniers jours nous a parlé par Son Fils” témoigne personnellement ici: “Mon fils a été baptisé par Jean-Baptiste pour nulle autre raison que vous sauver des péchés du monde. Par ce baptême, mon fils a maintenant pris tous les péchés de chacun des êtres humains que J’ai créés. Je suis donc satisfait en Lui. C’est Ma volonté que chaque être humain soit purifié du péché. Même si Jésus est Mon Fils, Il a reçu le baptême en obéissance pour libérer tous les humains créés à Ma ressemblance et image des péchés du monde, même s’Il savait qu’Il serait mis à mort par conséquent.” C’est pour cela que Dieu le Père a rendu témoignage de Jésus en disant: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.” Dieu le Père Lui-même a ouvert le ciel et a dit cela.
Mes chers croyants, Dieu le Père a trouvé son plaisir dans le fait que Jésus-Christ porte les péchés de l’humanité une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste. Le Père nous dit ici que cela devait se faire sans faute pour que Son Fils accomplisse la justice de Dieu. Ce n’est pas une déclaration de propre justice d’une certaine dénomination. C’est la parole de Dieu qui nous est donnée en ces derniers jours par Son Fils. Nous ne devons jamais ignorer cette parole de Dieu. Indépendamment de ce que Dieu nous a dit en ces derniers jours par Son Fils, si cette parole a pavé le chemin pour que nous allions au ciel et recevions la rémission des péchés, ne devrions-nous pas croire en cette parole telle qu’elle est? Le Fils de Dieu a parfaitement pavé la voie pour que nous entrions dans le royaume des cieux. Une fois que nous réalisons que Dieu a préparé ce chemin, et nous embarquons sur la route avec des alléluias, et croyons en la justice de Dieu, nous recevons la rémission complète du péché et entrons dans le royaume des cieux aussi. Nous deviendrons pleinement le propre peuple de Jésus-Christ et les serviteurs de Dieu.
Même si Dieu a pavé le chemin pour que nous arrivions à la purification de nos péchés, beaucoup de gens attendent encore autre chose, demandant: “N’y a-t-il pas une autre voie?” Trop de chrétiens pensent: “Tant que je crois en Jésus d’une certaine façon, j’irai au ciel même si je crois selon mes propres pensées. Ne pourrais-je pas aller au ciel juste parce que je ne connaissais pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit?”
Cependant, Jésus lui-même a dit: “Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi” (Jean 14:6). Qu’est-ce que Dieu dira a de tels chrétiens alors? Il dira: “J’ai pavé le chemin du salut pour que tu reçoives la rémission des péchés. Vais-Je donc tolérer que tu penses que ta foi est si bonne que tu puisses dire avec arrogance: j’irai au ciel même si je crois en Jésus selon ma propre façon, sans avoir foi en la justice de Dieu? Tu as tort! Si tu crois comme cela, alors tu ne seras jamais sauvé peu importe combien tu prétends croire en Moi! Donc au lieu de croire en Moi aveuglément comme cela, tu dois croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que J’ai accompli pour toi. J’ai porté non seulement tous tes péchés, mais aussi tous les péchés du monde une fois pour toutes. Et tu trouves encore difficile d’accepter le fait que J’aie été baptisé par Jean-Baptiste pour expier tous tes péchés, et que Je les ai portés une fois pour toutes?”
Qu’en est-il de vous, alors? Pouvez-vous accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme votre salut? Mes chers croyants, si vous croyez réellement que le salut est obtenu en se confiant en la justice de Jésus, alors vous devez pouvoir accepter ce que Jésus a fait pour vous par votre foi. Vous devez pouvoir dire: “l’évangile de l’eau et de l’Esprit seul est la vérité du salut.”
Chacun est plutôt insistant quand on touche au sujet de la foi. Moi aussi je suis très vocal pour ma foi, parce que je crois en la justice de Dieu. Donc lorsque je prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je vois les gens se plaindre que je sois trop excentrique. Certaines personnes disent que je suis trop catégorique. Mais je dis à ces gens que ce sont eux qui sont très bornés. Bien sûr, ils ne sont jamais d’accord avec moi quand ils entendent cela. Donc quand les gens sont trop catégoriques au sujet de leurs propres points de vue, j’évite les discussions avancées et je leur dis juste: “Bon, si c’est ce que vous croyez, alors croyez ce que vous voulez jusqu’à la fin.” Ce que Dieu nous a dit par Son Fils en ces jours, c’est Son plan. Il nous dit de diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de le défendre avec force. Nous pouvons prendre tout le reste à la légère, mais n’oublions jamais que nous devons croire et prêcher cet évangile – que Jésus est venu sur la terre, a été baptisé par Jean-Baptiste, a versé Son Sang à mort à la Croix, puis est ressuscité des morts.
Cela fait environ 2.000 ans que Jésus-Christ est né sur la terre. Il y a environ 2.000 ans, étant venu sur la terre, Jésus-Christ a porté tous nos péchés et les a expiés. Comme vous le savez tous très bien, presque tous les pays du monde utilisent un système de dates qui est basé sur l’année dominicale. Nous sommes en l’année 1993 AD. “AD” ici est l’abréviation de “Anno Domini” en latin, qui signifie “l’année de notre Seigneur.” Donc cette année est la 1993ème année depuis que Jésus-Christ est né sur la terre.
Jésus a commencé son œuvre publique de salut sur la terre à l’âge de 30 ans. Peu d’écrits concernent sa vie privée avant d’avoir 30 ans. Il y a quelques rapports de ses visites pendant l’enfance au temple de Jérusalem, mais à part cela, il n’y a pas d’autre rapport. Les seules choses rapportées sur Jésus pendant ses 29 premières années sont sa naissance, sa circoncision étant bébé, et sa visite au temple en tant qu’enfant.
Cependant, quand Jésus a eu 30 ans, il est allé au Jourdain pour être baptisé par Jean-Baptiste. Et là il a reçu le baptême de Jean-Baptiste pour accomplir la justice de Dieu. Donc 30 AD est le moment où Jésus a commencé son ministère public. Et à partir de là, Jésus a continué de proclamer: “J’ai pris vos péchés.” Il a ensuite été crucifié à mort à l’âge de 33 ans, mais il est ressuscité des morts trois jours après avoir été posé dans un tombeau. Et il est monté au ciel pour s’asseoir à la droite de Dieu le Père.
Même si Jésus est monté au ciel, il a laissé Ses douze apôtres et beaucoup d’autres disciples sur la terre. Les disciples de Jésus-Christ savaient maintenant clairement qu’Il était leur sauveur. Ils ont compris pleinement et ont cru de tout cœur que Jésus avait porté tous les péchés de l’humanité en étant baptisé et les avait expiés complètement en étant crucifié. C’est pour cela que Pierre dit que nous sommes “régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu” (1 Pierre 1:23);et il a aussi témoigné: “Cette eau était une figure du baptême – qui maintenant vous sauve” (1 Pierre 1:23). En laissant de tels messages dans son épître, l’apôtre Pierre a montré clairement aux saints que le Baptême de Jésus est une figure de leur salut. Pierre avait marché avec Jésus pendant trois ans en tant que l’un des disciples, de 30 à 33 AD. Ses épîtres, 1 et 2 Pierre, ont dit-on été écrites vers 40 AD.
Il est écrit en 1 Pierre 3:21: “Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.” Pierre dit quelque chose de très important ici. Cela montre que Pierre comprenait la signification du Baptême de Jésus et y croyait correctement. Quand il dit: “Cette eau était une figure du baptême – qui maintenant vous sauve,” Pierre disait que puisque Jésus avait porté tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste, tous nos péchés avaient été éradiqués. Cela n’a pas été dit par quelqu’un sans importance, mais par nul autre que Pierre lui-même, qui avait marché avec Jésus tout le temps depuis le commencement de Son ministère public jusqu’à Son ascension. Et ce Pierre a aussi dit que nous sommes “régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu” (1 Pierre 3:23). Autrement dit, Pierre dit ici: “Notre salut est venu par la parole de Dieu. En accord avec les conditions sacrificielles de l’Ancien Testament, Jésus a expié tous nos péchés une fois pour toutes par Son Baptême et Son Sang à la Croix dans le Nouveau Testament”. Pierre montre clairement ici que nous avons été sauvés en croyant que Jésus est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, a été baptisé, et a versé Son Sang à mort pour nous. 
L’évangile dont ont témoigné les apôtres est-il correct alors? Le Baptême de Jésus est-il nécessaire pour que nous soyons sauvés de tous nos péchés? Comme il est écrit que Dieu nous a parlé de son salut de différentes façons et à différents moments, nous pouvons aussi expliquer cette vérité à travers le récit de l’arche de Noé. Aux jours où Noé fabriquait l’arche, Dieu disait qu’Il allait juger le monde avec de l’eau. Mais les huit membres de la famille de Noé étaient les seuls qui croyaient la parole de Dieu. Et puisqu’ils ont cru la parole de Dieu, ils ont été délivrés de Son jugement.
Tout comme cela, maintenant même, Jésus-Christ dit que pour délivrer Son peuple, Il a accompli le salut à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus dit qu’étant venu sur la terre, Il a expié tous les péchés de l’humanité en étant baptisé pour tous les porter, et Il a accompli l’œuvre juste de Dieu. Pouvons-nous, alors, dire contre cette parole de Dieu que cet enseignement serait juste une doctrine dogmatique d’une certaine dénomination? Non, bien sûr que non!
L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité. Nous devons examiner attentivement ce que la Bible dit au sujet de Jean-Baptiste. Nous devons scruter ce que la Bible dit de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans les deux Testaments, réaliser que cet évangile est la vérité réelle du salut, puis croire cette vérité sans vaciller. Quelle est la foi correcte alors? Que devrions-nous croire? Devrions-nous croire les doctrines d’une dénomination, ou l’évangile de l’eau et de l’Esprit inscrit dans la Bible? Certains se sentent probablement en conflit entre ces deux sortes de foi. Dans des moments comme cela, nous devons accorder encore plus de poids à la parole de Dieu qui nous est donnée par Son Fils en ces derniers jours. En d’autres termes, notre jugement doit être basé sur la parole de Dieu inscrite dans la Bible et l’évangile que croient les serviteurs de Dieu. 
En dépit de cela, si quelqu’un dit encore: “le salut s’obtient seulement par le Sang de la Croix,” alors ne vous embêtez pas à perdre votre temps avec une telle personne bornée. Lorsque quelqu’un continue d’insister seulement sur le Sang de la Croix devant moi, je l’ignore juste. Je dis à de telles personnes: “Bien alors, croyez tant que vous voulez au Sang de la Croix seul. Mais sachez que Dieu parle de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans la Bible, et que c’est tout à fait vain de croire en Dieu sans cet évangile. Soyez aussi pieux que vous voulez et prêchez autant que vous voulez, mais vous ne faites que perdre votre temps.” Les paroles d’hommes, qui ne sont pas la vérité, n’ont pas de puissance spirituelle. Si un prédicateur prêche autre chose que la parole de Dieu, alors c’est en vain. Ceux qui prêchent l’évangile de la Croix seule s’écrient passionnément: “Repentez-vous! Recevez le pardon des péchés chaque jour! Louez le Seigneur Dieu!” Mais que peuvent-ils bien accomplir en criant un tel évangile, qui est dépourvu du baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste?
Peu importe combien souvent ces chrétiens déroutés prêchent aux gens de croire en Jésus, c’est complètement inutile. Trop de gens croient en Jésus juste pour chercher leur propre prospérité charnelle, pensant: “Je vais toujours prospérer si je crois en Jésus. Dieu me bénira pour que j’aie du succès et sois prospère.” Ces chrétiens charnels frappent des mains au culte en chantant des hymnes au plus fort de leur voix, donnent la dîme, observent le jour du Seigneur, et servent Jésus avec dévouement. Mais toutes ces choses sont faites pour assurer leur propre prospérité charnelle, pensant qu’ils ne seraient pas condamnés mais iraient plutôt au ciel s’ils croient juste en Jésus. Mais une telle foi est complètement sans puissance. En fait, ce genre de foi est exactement ce que satan veut répandre à toute personne de ce monde. Mes chers croyants, Dieu nous a parlé en ces derniers jours par Son Fils. Devrions-nous alors ignorer ce témoignage de salut au mépris de ce que Dieu le Père nous dit ici, qu’il nous a sauvés par Son Fils et l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, bien sûr que non!
Allez-vous ignorer la parole du Saint-Esprit qui vous dit que Dieu vous a sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? N’accorderez-vous pas crédit à l’évangile de l’eau et de l’Esprit dont ont témoigné les disciples mêmes de Jésus-Christ? Croyez-vous en Jésus mieux que ces disciples de Jésus qui ont cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Les disciples ont vécu avec Jésus pendant trois ans dans la chair, et ils ont entendu Sa voix en personne. Mais pensez-vous encore que votre foi soit en quelque sorte meilleure que la leur?
Personne en ce temps présent n’est meilleur que les disciples de Jésus, peu importe combien il soit intelligent ou doué. Pierre, Jean, et Jacques étaient avec Jésus à la montagne de la transfiguration. Ils ont été témoins de leurs propres yeux nus de la façon dont Jésus a été soudainement transfiguré. Leurs yeux ont vu que Jésus était effectivement le Fils de Dieu. C’est pour cela que Pierre a confessé au Seigneur: “Tu es le Christ, le fils du Dieu vivant.” Les disciples ont vu Jésus en personne et l’ont touché de leurs mains. Donc l’apôtre Jean a dit que Dieu est la lumière. Il a témoigné: “Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie” (1 Jean 1:1). Jean a aussi dit: “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu... Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père” (Jean 1:1; 14).
Les disciples témoignaient toujours: “Jésus-Christ a expié tous vos péchés une fois pour toutes par Son Baptême et Son Sang à la Croix. Dieu est plein de miséricorde, grâce, et vérité, et Il nous a donné la bénédiction de la rémission des péchés.” Lorsque les disciples de Jésus prêchaient la parole, ils prêchaient toujours la parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils rendaient témoignage à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils témoignaient de Jésus-Christ.
En dépit de cela, les chrétiens d’aujourd’hui ont dégénéré dans le sectarisme et se combattent les uns les autres en se disputant pour savoir quelle dénomination a raison. Beaucoup d’entre eux disent: “L’on peut être sauvé juste en croyant au Sang de la Croix seul, au lieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Mais serez-vous réellement sauvé de tous vos péchés même si vous ignorez l’évangile de l’eau et de l’Esprit et croyez juste au Sang de la Croix? Dans vos pensées humaines vous pouvez vous dire que c’est correct de croire n’importe quel évangile, mais en réalité, il n’y a rien que vous puissiez obtenir à moins de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le salut est à portée seulement parce que Jésus-Christ est venu sur la terre et a sauvé l’humanité à la perfection par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que Dieu a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous les vrais croyants sommes maintenant sans péché; si Jésus-Christ n’avait pas expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous serions encore sous le péché.
Peu importe combien Dieu a de compassion pour nous, et peu importe combien notre foi est forte, à moins de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a pas de moyen d’être sauvés de nos péchés. Toute foi qui n’est pas placée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit est vaine. Même si nous croyons ardemment au Sang de Jésus à la Croix et le glorifions, à quoi est-ce utile si nous ne connaissons pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit? A moins de connaître ce vrai évangile, nos cœurs ne peuvent pas avoir la conviction du salut ni l’assurance de la vie éternelle.
Où alors pouvons-nous trouver la force de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Cette force se trouve dans notre foi inébranlable en cet évangile. Quand Jésus-Christ Lui-même nous a parlé dans ces derniers jours en tant que Fils de Dieu, nous disant qu’Il avait expié tous les péchés de l’humanité par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons Le croire. Si vous rejetez autrement cet évangile de l’eau et de l’Esprit, le diable vous assiégera. Cependant, si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et êtes sauvé du péché, satan ne pourra plus vous tromper. Il sera plutôt dans la frustration. C’est pour cela que le diable dit catégoriquement aux chrétiens: “Croyez en Jésus comme votre sauveur aveuglément. Ignorez juste Son Baptême, et allez au ciel par votre propre dévouement.” Et satan pousse ces croyants déroutés, les rend émotionnels, et leur fait faire toutes sortes de choses absurdes. 
Qu’est-ce que Dieu, qui a parlé à nos ancêtres de la foi dans les temps passés à différents moments et de différentes manières, nous a dit par Son Fils en ces derniers jours? La Bible dit clairement ici que Dieu nous a parlé de Son salut parfait par Son Fils. Cela signifie que notre foi en tant que chrétiens est complètement futile à moins d’être placée dans le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste et le Sang versé à la Croix, qui constituent ensemble la justice de Dieu. En d’autres termes, Dieu nous a parlé de Son salut par Son Fils pour que nous soyons sauvés en croyant en l’œuvre juste de salut que Christ a accomplie une fois pour toutes. 
 

L’évangile de l’eau et de l’Esprit inscrit dans les quatre Evangiles

Le message le plus important dans la Bible est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour voir cela, regardons maintenant au début de l’Evangile de Marc: “Commencement de l'Évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Selon ce qui est écrit dans Ésaïe, le prophète: Voici, j’envoie devant toi mon messager, Qui préparera ton chemin; C'est la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés.” (Marc 1:1-4).
Comme vous pouvez le voir ici, la toute première chose que le Seigneur Dieu a mentionnée dans l’évangile de Marc est le ministère de Jean-Baptiste. C’est vrai dans tous les autres évangiles aussi, Matthieu, Luc, et Jean pareillement. J’insiste encore une fois sur ce point: le ministère de Jean-Baptiste est la première chose que Dieu et les auteurs des évangiles ont mentionnée dans tous les quatre évangiles. Pourquoi la Bible met-elle donc un tel accent sur le ministère de Jean-Baptiste? Les chrétiens d’aujourd’hui n’attachent pas tellement d’importance au ministère de Jean-Baptiste. Mais ce n’est pas exagéré de dire que le ministère de Jean-Baptiste est exemplaire pour tous les serviteurs de Dieu.
La Bible appelle Jean-Baptiste “la voix de celui qui crie dans le désert.” Nous devons réaliser ici que Jean-Baptiste était le représentant de l’humanité et le dernier souverain sacrificateur. Il était le dernier sacrificateur de l’Ancien Testament et le dernier prophète. C’est pour cela qu’il a rempli son devoir de sacerdoce comme dernier souverain sacrificateur sur la terre. Le souverain sacrificateur dans le ciel, par contre, n’est autre que Jésus.
 


Le ministère de Jean-Baptiste présenté dans l’Evangile de Luc


Le ministère de Jean-Baptiste est expliqué dans l’évangile de Luc aussi. Pour voir cela, regardons en Luc chapitre 1. 
“Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m'a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus. Du temps d'Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d'Abia; sa femme était d'entre les filles d'Aaron, et s’appelait Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d'une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. Ils n'avaient point d'enfants, parce qu’Élisabeth était stérile; et ils étaient l'un et l'autre avancés en âge. Or, pendant qu'il s'acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d'après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l'heure du parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l'autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s'empara de lui. Mais l'ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère; il ramènera plusieurs des fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu; il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé” (Luc 1:1-17).
Maintenant donc, qui est mentionné en premier ici une fois de plus? La naissance de Jean-Baptiste et son ministère sont mentionnés en premier ici. Au verset 2 ici, Luc désigne ceux qui “ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole” Cela nous dit que beaucoup avaient entrepris d’écrire un récit de ce que Jésus avait fait sur la terre comme cela leur a été dit par Ses serviteurs. Luc, ayant fait une investigation de tout dès le commencement, a trouvé pertinent d’écrire un récit ordonné à Théophile, un officiel de haut rang à qui la lettre a été adressée. En d’autres termes, Luc avait été témoin du ministère de Jésus du début jusqu’à la fin et explique maintenant Jésus-Christ en détail depuis le début à un certain officiel de haut rang, pour que cet officiel sache qui était Jésus-Christ. La chose cruciale à noter ici c’est que même si Luc donne un récit sur Jésus-Christ depuis le début, il parle de la naissance de Jean-Baptiste et de son ministère ici avant ceux de Jésus. Cela indique une fois encore l’importance de Jean-Baptiste et son ministère.
 

L’évangile de l’eau et de l’Esprit attesté dans l’Evangile de Jean

Que dit l’évangile de Jean à propos du ministère de Jésus et du ministère de Jean-Baptiste? Découvrons tous quelques passages appropriés dès le début:
“Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui” (Jean 1:1-7).
Maintenant, il est dit ici: “il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.”A qui cet homme se rapporte-t-il? Ce n’est autre que Jean-Baptiste. La Bible dit que cet homme n’était pas la lumière lui-même, mais qu’il avait été envoyé par Dieu pour rendre témoignage à la lumière, et son nom était Jean-Baptiste. Il est écrit clairement ici que Jean-Baptiste “vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.”
Quand nous croyons au Sang de Jésus à la Croix, nous devons croire sur la base du fait que Jean-Baptiste ait transféré les péchés du monde sur Jésus en le baptisant. Quand nous croyons en Jésus comme notre sauveur, en d’autres termes, nous devons croire selon la parole des écritures. Dans l’Ancien Testament, Dieu sauvait les pécheurs par le sacrifice d’expiation, et tout comme préfiguré dans ce système sacrificiel, Jésus-Christ est venu sur la terre au temps du Nouveau Testament et a accompli toutes les promesses de salut prophétisées par les serviteurs de Dieu. C’est ce que Jésus-Christ a fait pour nous; et ce n’est autre que lui le Fils de Dieu.
Nous devons croire en Jésus selon sa parole. Nous devons croire au Dieu qui nous a parlé dans ces derniers jours par Son Fils. Nous ne devons jamais ignorer la parole de Dieu. La parole de Dieu n’appartient pas exclusivement à une dénomination en particulier. Si l’on me demande d’expliquer pourquoi tant de chrétiens aujourd’hui sont si léthargiques spirituellement, je peux répondre en toute confiance que c’est parce qu’ils croient en Jésus sans croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est révélé dans la parole de Dieu. Autrement dit, nombreuses personnes sont incapables de voir leur nom inscrit dans le livre de vie de Dieu précisément parce qu’elles ignorent l’évangile de l’eau et de l’Esprit révélé dans les écritures.
Maintenant, avançons et allons dans le livre de l’Apocalypse:
“Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement. Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous!” (Apocalypse 22:17-21).
Quand il est dit ici “L’Esprit et l’épouse disent,” l’Esprit désigne Dieu et l’épouse les saints de Son église. Il est écrit: “Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie.” Si vous écoutez l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec vos oreilles et l’acceptez dans votre cœur tel qu’il est, vous obtiendrez le salut promis par le Seigneur. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit recevra l’eau de la vie, obtiendra la vie éternelle, et deviendra enfant de Dieu et Son épouse. Ces gens deviendront directement tous justes. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera sauvé par grâce.
Il est aussi écrit dans le livre de l’Apocalypse 22:18 “Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.” C’est un point si important que Jean a attendu la fin pour le mentionner. Ayant écrit toutes les écritures à la perfection, Dieu nous demande de garder son exhortation à l’esprit. Tant que notre foi est concernée, nous ne devons jamais ajouter à la parole de Dieu ni soustraire quoi que ce soit, tout comme la Bible nous avertit: “Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.” Cela signifie que si nous croyons en Jésus en laissant de côté la vérité du salut prophétisée dans l’Ancien Testament et accomplie dans le Nouveau Testament – que Jésus nous a sauvés des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit – alors Dieu nous enlèvera aussi du livre de vie. Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par contre, nous irons au ciel pour voir Dieu face à face. Cependant, si au contraire nous ne croyons pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu effacera nos noms du livre de vie.
Cet évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas juste une doctrine fabriquée par une dénomination. Comme je l’ai mentionné plus haut, l’évangile de l’eau et de l’Esprit fonctionnait de 30 à 100 AD. En ces jours-là, l’évangile de Dieu ne pouvait pas être prêché sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Depuis, le christianisme est entré dans l’ère des pères de l’église, et à partir de là – pour être plus exact à partir de l’Edit de Milan en 313 AD – l’évangile de l’eau et de l’Esprit a été complètement éclipsé. Depuis toutes ces années jusqu’à maintenant, l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’a pas pu être prêché. Cela signifie que le christianisme n’a pas prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit pendant environ 1700 ans.
Les mille ans du Moyen Age ne sont pas le seul âge sombre. Maintenant même, nous vivons un âge sombre spirituellement. Si le Moyen Age était l’âge sombre, alors le temps présent est un âge encore plus sombre. Pendant le Moyen Age, le pape catholique avait davantage d’autorité que la parole de Dieu, et maintenant en ce temps présent, les doctrines chrétiennes ont davantage d’autorité que l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que je dis que le temps présent est un temps sombre spirituellement, où les dogmes dénominationels exercent davantage d’autorité que la Bible même.
Comme mentionné, l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’avait pas été prêché pendant 1700 ans. Mais cela ne signifie pas qu’il n’y avait en réalité personne qui prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y avait quelques témoins, bien qu’en extrêmement petit nombre, qui continuaient de prêcher cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, le vrai évangile n’a pas pu fleurir parce que même s’il était prêché, il était ignoré par les gens qui disaient: “Cela signifie-t-il que seul cet évangile soit le vrai évangile? L’évangile de la Croix auquel nous croyons est-il alors un faux évangile? C’est ridicule!” Un tel courant a continué jusqu’au temps présent.
Croyez-vous que la Bible que vous avez soit la parole de Dieu? Si vous croyez en Jésus comme votre sauveur, alors vous devez aussi croire la parole écrite de Dieu exactement telle qu’elle est, sans ajouter quoi que ce soit ni retrancher aucune parole. Le vrai salut viendra vers vous seulement quand vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit tel qu’il est écrit dans la parole de Dieu. Autrement, votre foi sera vaine. Vous serez alors jugé par le Seigneur au dernier jour, et il vous dira: “Je ne vous connais pas du tout. Qu’on vous jette en enfer!”
Mes chers croyants, la parole de Dieu s’accomplira sans faute. Si quelqu’un a encore du péché même après avoir cru en Jésus comme son sauveur, il sera condamné pour toujours, et il ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ces gens seront jetés en enfer parce qu’ils ne croient pas la parole de Dieu qui nous est donnée en ces derniers jours par Son Fils. Quiconque a du péché dans son cœur bien qu’il croie en Jésus est quelqu’un qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent faire attention à propos de la parole de Dieu. Si quelqu’un ajoute quelque chose à la parole écrite de Dieu, il sera jugé, et si quelqu’un enlève quelque chose à la parole écrite, il sera condamné par Dieu aussi, tout comme Dieu a dit: “Je te retrancherai du livre de vie.”
Portez-vous la Bible avec vous, où la parole de Dieu est écrite? Matthieu chapitre 3 ne serait pas en un sens la parole de Dieu? Matthieu chapitre 1 ne fait pas partie de la parole de Dieu? Qu’en est-il de Matthieu chapitre 28? Qu’en est-il de l’évangile de Jean? N’est-ce pas la parole de Dieu? Certaines parties de la Bible seules sont-elles la parole de Dieu, alors que d’autres ne le sont pas? Trouvez-vous seulement certaines parties des écritures compréhensibles et d’autres pas? Mes chers croyants, cela vient du seul fait que vous ignorez la parole de Dieu et considérez les paroles d’hommes comme ayant plus d’autorité que la parole de Dieu.
Nous devons baser l’autorité de notre foi dans la parole écrite de Dieu. Un prédicateur a de l’autorité seulement quand il prêche seulement la parole de Dieu. Les vrais serviteurs de Dieu prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit inscrit dans la parole de Dieu, plutôt que de dire leur propre chose et de prêcher au sujet de leurs propres doctrines dénominationnelles. Ceux qui ne prêchent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la parole de Dieu ne sont pas serviteurs de Dieu. Les vrais serviteurs de Dieu sont ceux qui prêchent la parole de Dieu que Son Fils a donnée en ces derniers jours.
Qu’en est-il de vous alors? Croyez-vous la parole que Dieu nous a donnée en ces derniers jours par Son Fils? Puisque le Fils de Dieu a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons tous recevoir la rémission des péchés par la foi. Seuls ceux qui croient en Jésus-Christ, en ce Fils de Dieu qui est venu vers nous par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ont la vie éternelle; et eux seuls sont devenus les propres enfants et épouses de Dieu, et eux seuls sont prêts à entrer dans le royaume des cieux. Comment le Fils de Dieu a-t-il expié tous nos péchés? Connaître et croire cela est la sagesse de notre foi. Dans l’Ancien Testament, le souverain sacrificateur rendait possible à son peuple de recevoir la rémission des péchés annuels le jour de l’expiation en posant ses mains sur le bouc émissaire. Et dans le Nouveau Testament, même s’il peut sembler que la rémission des péchés puisse se recevoir au quotidien quand on se repent chaque jour, en réalité, Dieu qui nous a parlé dans ces derniers jours par Son Fils nous dit qu’Il a transféré tous les péchés de ce monde sur la tête de Jésus par Son Baptême à travers Jean-Baptiste.
Mes chers croyants, quand il s’agit de croire l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons comprendre et croire exactement tel que c’est écrit dans la Bible. Nous devons croire en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous en cet évangile de l’eau et de l’Esprit dont Dieu nous a parlé par Son Fils? Si vous voulez ignorer l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors sentez-vous libre de le faire. Mais rappelez-vous ceci: si vous croyez en Jésus en ignorant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous aurez une fausse foi.
Que dites-vous quand vous prêchez l’évangile? Dites-vous juste aveuglément: “Croyez en Jésus! Vous serez béni si vous croyez en Jésus d’une façon ou d’une autre”? Ou, alternativement, essayez-vous de susciter la peur dans le cœur des gens en disant: “Vous irez en enfer si vous ne croyez pas en Jésus. Croyez pendant que vous le pouvez. Le Seigneur Jésus a expié vos péchés en étant crucifié et versant Son Sang pour vous. Croyez en Jésus.”? Ceux qui disent de telles choses ne sont pas les serviteurs de Dieu.
Les vrais serviteurs de Dieu disent plutôt: “Dieu a expié tous vos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il n’en tient qu’à vous maintenant. Croyez en Lui si vous voulez être sauvé, mais ne croyez pas si vous ne voulez pas.” De tels prédicateurs de l’évangile sont les vrais serviteurs de Dieu. Ils ne pèsent pas leurs mots parce qu’ils sont serviteurs de Dieu, mais les serviteurs d’hommes sont toujours inquiets de ce que les autres pourraient penser d’eux.
Les églises d’aujourd’hui prêchent l’évangile comme si elles menaient une stratégie marketing d’entreprise. Elles mobilisent tous les membres de l’église pour attirer davantage de gens dans la foule, mais est-ce réellement de l’évangélisation quand chaque nouveau venu reçoit un parasol en récompense? Non, ça ne l’est pas! Un certain docteur en ministère a étudié comment augmenter le nombre de membres de l’église et a publié les résultats de ses recherches, et le cœur de son argument était ceci: “La première priorité est d’amener davantage de gens dans l’église par tous les moyens possibles. Tout le reste est secondaire; la seule question c’est que les gens soient attirés dans l’église quelle que soit la méthode.” Donc chaque église essaie d’attirer autant de gens que possible peu importe ce qu’ils croient, en faisant même des loteries pour que devenir membre de l’église soit plus attractif. Ces églises disent: “Tant que vous croyez en Jésus, vous irez au ciel même si vous ne connaissez pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quiconque croit en Jésus entrera au ciel parce qu’il est écrit: ‘quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé’ (Romains 10:13). Donc il n’est pas si difficile de croire en Jésus. Ne soyez pas si embêtant pour insister à ce point sur la Bible. Plutôt, dites que tout le monde est béni si seulement il croit en Jésus. Tout ce que vous devez faire c’est croire en Jésus comme votre sauveur.” Les églises majeures aujourd’hui enseignent que du moment que quelqu’un croit en Jésus comme son sauveur, il est remis de tous ses péchés passés, originels et personnels aussi, et que les péchés quotidiens qui sont commis dès lors sont effacés en faisant des prières de repentance. Ils insistent sur le fait qu’en faisant cela, l’on peut être complètement sanctifié pour entrer au ciel au moins.
Cependant, si vous croyez comme cela, vous finirez par avoir une foi inutile. Par contre, si vous écoutez la parole de Dieu auprès de ceux qui croient réellement en Jésus comme leur sauveur – c’est-à-dire les serviteurs de Dieu qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit – vous recevrez la rémission des péchés et le ciel sera vôtre. Et si vous croyez réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors vous pouvez aussi prêcher la parole de Dieu avec assurance avec l’autorité de Dieu comme suit: “Vous irez en enfer à moins de croire en l’évangile authentique. Si vous réalisez qui je suis, vous écouterez la parole que je vous prêche et vous serez sauvé. Je prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et vous ne me traiteriez pas si durement si vous saviez qui je suis.”
Regardez à ce que dit le livre des Hébreux. Il est dit ici que Dieu nous a parlé dans ces derniers jours par Son Fils. Dieu a créé l’univers entier par Son Fils, et c’est aussi par Son Fils que Dieu a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour nous. Le royaume de Dieu est actuel dans nos cœurs quand nous croyons au Fils de Dieu qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais quand nous ne croyons pas au Fils de Dieu, l’enfer vient sur nous à la place.
Pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu a fait de vous Ses héritiers. Si vous êtes héritier de Dieu, alors vous irez au ciel et y vivrez dans la gloire. Avez-vous un autre monde qui vous attende? Même s’il peut sembler que tous les chrétiens croient en Jésus comme leur sauveur de la même façon, aux yeux de Dieu, ils sont distingués entre ceux qui sont liés au ciel et ceux qui sont liés à l’enfer. Dieu nous donne l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Son Fils, et vous devez vous rappeler clairement ici que vous irez au ciel seulement si vous croyez cet évangile authentique. Si vous méprisez autrement cet évangile, alors vous irez en enfer, car vous ne pouvez pas recevoir la rémission de vos péchés. Que vous soyez accueilli au ciel ou jeté en enfer est absolument du ressort de Jésus, car il est le juge et le souverain de tous les domaines, y compris le prochain monde à venir.
Mes chers chrétiens, aujourd’hui nous avons médité ensemble sur ce que Dieu nous a dit par Son Fils. Qui pensez-vous et croyez-vous que soit Jésus? Acceptez-vous réellement l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans votre cœur? Y a-t-il une chance que vous soyez délivré de vos péchés par autre chose que l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, c’est impossible! Si l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la parole de Dieu, alors vous devez la reconnaître dans votre cœur. Si vous voulez réellement croire en Jésus comme votre sauveur, vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant même. Certains ont été chrétiens pendant longtemps, et alors qu’il y a des choses que vous devez continuer à croire, vous ne connaissiez pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit durant toutes ces années. Mais maintenant que vous le connaissez, vous serez sauvé si vous le croyez dans votre cœur.
Si vous acceptez l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans votre cœur, votre salut sera parfait. Pourquoi certaines personnes acceptent-elles l’évangile et d’autres non? Pourquoi tant de chrétiens aujourd’hui trouvent-ils difficile d’accepter que Jésus ait porté les péchés du monde par Son Baptême, même s’ils n’ont pas de problème pour accepter que Jésus ait été crucifié pour eux? N’est-ce pas parce que Jésus a accepté tous nos péchés par Son Baptême qu’il a été crucifié pour verser Son Sang à mort, et n’est-ce pas parce que le Seigneur est ressuscité d’entre les morts que nous croyants avons été purifiés pour atteindre notre salut?
Tout a une cause et un effet. Jésus a versé Son Sang en conséquence de Son Baptême, par lequel il a porté tous les péchés du monde, et c’est en conséquence de cet acte de miséricorde que le Seigneur est mort à la Croix pour nous. Donc vous devez être sauvé en croyant cette parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, la parole de Dieu sans défaut. S’il n’y avait pas de processus par lequel Jésus a porté tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, comment nos péchés auraient-ils pu être expiés? Comment le Seigneur pouvait-il verser Son Sang à la Croix s’il n’avait pas porté tous nos péchés en premier lieu par Son Baptême? C’est parce qu’il y avait une cause, parce que Jésus avait porté tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, qu’Il a versé Son Sang à la Croix pour nous.
Dieu le Père nous a parlé aujourd’hui à travers Son Fils, et je Lui donne tout ma reconnaissance. Alléluia!