Sermons

Sujet 23: Hébreux

[PARTIE 3-1] Méditez sur le fait que vous avez été sauvé grâce à la fidélité du Seigneur (Hébreux 3:1-4)

Méditez sur le fait que vous avez été sauvé grâce à la fidélité du Seigneur(Hébreux 3:1-4)
“C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison. Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même. Chaque maison est construite par quelqu'un, mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.”
 

Notre Dieu dit en Hébreux chapitre 3: “C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus.” Si vous vous noyez désespérément, et que quelqu’un vous sauve juste à temps, vous serez évidemment extrêmement reconnaissant à cette personne d’avoir sauvé votre vie. De même, vous n’oublierez pas ceux qui vous auront aidé en des temps de combats mais vous en rappellerez et serez reconnaissant. Dans un sens similaire, nous devrions tous méditer à propos de Jésus, qui est notre apôtre et notre souverain sacrificateur. Comme vous et moi savons très bien que le Seigneur nous a sauvés de la destruction que nous devions voir à cause de nos péchés, nous ne pouvons que méditer sur la grâce de ce Seigneur. Quand nous pensons à la grâce de notre Seigneur, nous pouvons voir combien notre Seigneur a accompli fidèlement Son œuvre de salut en obéissance complète à la volonté de Dieu le Père. Alors que nous considérons la façon dont le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés, nous nous rappelons une fois encore combien nous sommes reconnaissants.
Hébreux 3:2 dit que notre Seigneur “a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison.” Ce passage nous enseigne que Jésus-Christ a été fidèle à la volonté de Dieu le Père. Ayant établi Son Fils comme souverain sacrificateur du royaume des cieux, Dieu le Père voulait que Son Fils soit fidèle à ce devoir. Jésus, à Son tour, a accompli Son ministère comme souverain sacrificateur pour nous sauver nous pécheurs de tous nos péchés et nous permettre d’entrer dans le royaume des cieux, et la Bible dit ici dans la lecture des écritures d’aujourd’hui que le Seigneur a été fidèle à Son devoir comme Moïse a été fidèle dans la maison de Dieu. Comme nous le savons tous, Moïse était un serviteur de Dieu remarquablement fidèle. Il a servi Dieu avec un dévouement exceptionnel. De même, même si Jésus était le Fils de Dieu, Il était aussi fidèle à la volonté de Dieu le Père comme l’était Moïse. C’est pour cela que la Bible nous exhorte à considérer Jésus-Christ attentivement ici. 
 


Jésus a travaillé pour expier tous nos péchés en tant que Maître de l’univers entier


Le passage de la lecture des écritures d’aujourd’hui que nous devons tous garder à l’esprit est Hébreux 3:3-4. Même si Jésus-Christ est le créateur qui a fait l’univers entier et tout ce qui s’y trouve, Il a accompli Son devoir fidèlement en obéissance à la volonté de Dieu Son Père. Il a été obéissant à la volonté de Dieu le Père et a même abandonné Sa propre vie pour nous délivrer de tous les péchés du monde et devenir notre sauveur. Quand nous regardons ce que le Seigneur a fait pour nous, nous voyons qu’Il a obéi à la volonté de Dieu le Père qui L’a établi de façon si complète qu’Il n’est pas seulement venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, mais Il a aussi porté tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste et a abandonné Sa propre vie. C’est quelque chose qu’une faible créature n’aurait jamais pu faire. Nous savons tous combien il est difficile de risquer nos vies pour accomplir notre ministère. Mais, même si le Seigneur est de loin plus précieux que quoi que ce soit dans l’univers entier en tant que créateur de ce monde, Il a quand même obéi à la volonté de Dieu le Père fidèlement, et par cette obéissance nous a sauvés de tous nos péchés. C’est pour cette raison que la Bible nous exhorte, nous qui sommes sauvés, à méditer au sujet de Jésus-Christ qui nous a sauvés.
Le Seigneur a vécu sur cette terre pendant 33 ans et nous a sauvés de tous nos péchés en abandonnant Sa vie. Cela nous montre quel ministère remarquable Il a accompli. Si vous et moi nous étions vu confier un tel ministère que celui du Seigneur, serions-nous capables de l’accomplir? Non, nous ne pourrions jamais remplir ce ministère, car nous ne sommes pas Dieu. En tant que simples créatures, il nous est impossible de nous sauver même nous-mêmes. Seul le Seigneur pouvait sauver la race humaine entière une fois pour toutes. En tant que maître et sauveur, le Seigneur a abandonné même Sa propre vie pour sauver Ses créatures de tous les péchés. C’est en obéissant à la volonté de Son Père que le Seigneur nous a sauvés. Et c’est parce qu’Il a accompli cette œuvre de salut fidèlement que nous Lui sommes si reconnaissants.
Il est écrit en Hébreux 3:3-4 “Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même. Chaque maison est construite par quelqu'un, mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.” Comme le dit ce passage, Jésus-Christ le créateur de toutes choses est Dieu Lui-même. Etant donné le fait que Jésus soit Dieu Lui-même, qui est de loin plus honorable que quoi que ce soit dans cet univers entier, comment ce Dieu pouvait-Il être si obéissant à la volonté de Son Père qu’Il nous a sauvés de tous les péchés du monde? Comment pouvait-Il être si fidèle à Son Père qu’Il a abandonné Sa vie pour nous délivrer de tous les péchés du monde? Ce sont certaines des questions qui nous viennent à l’esprit en lisant ce passage.
Tout cela est venu par la grâce de Dieu, mais notre première réaction est l’étonnement et la grande reconnaissance, car c’est si merveilleux que Jésus ait été fidèle à la volonté du père même jusqu’à abandonner Sa propre vie. Donc nous ne pouvons que remercier le Seigneur. Dans ce monde il est presque impossible de voir des Fils et filles si fidèles à leurs parents qu’ils abandonneraient leur propre vie. C’est plus que commun d’entendre des parents se sacrifier inconditionnellement pour leurs enfants. Ces jours sont si mauvais que nous entendons même parfois des Fils ingrats frapper voire tuer leurs propres parents qui les aiment tant. Donc, à cette lumière, nous pouvons voir combien il est difficile à un fils d’être si fidèle à son père qu’il abandonnerait sa propre vie comme l’a fait le Seigneur. C’est effectivement un fait exceptionnel.
Il est vrai que dans le domaine de la foi, certains martyrs pourraient abandonner leur vie par obéissance à la volonté de Dieu. Même ces martyrs ne pourraient le faire que parce qu’ils seraient fortifiés par Dieu. Par contre, Jésus-Christ est Dieu Lui-même, qui a créé l’univers entier et tout ce qu’il contient, et en dépit de cela Il s’est quand même sacrifié en obéissance à la volonté de Dieu le Père pour nous sauver tous. C’est si étonnant pour nous que nous ne pouvons que remercier le Seigneur de tout notre cœur, car Jésus a été si fidèle à Dieu le Père qu’Il a même abandonné Sa propre vie pour nous délivrer.
 


Nous devrions méditer sur la grâce de Dieu jusqu’au jour où nous irons dans le royaume du Seigneur


Qu’en est-il de vous alors? Etes-vous, saints et ouvriers, en train de faire l’œuvre de Dieu fidèlement même jusqu’à la mort? Je ne suggère pas ici que vous deviez effectivement abandonner vos vies, mais je pose la question de savoir si vous avez réellement un tel cœur obéissant devant Dieu. Bien sûr, si Dieu nous donne la force, nous pouvons obéir jusqu’à la mort, mais beaucoup parmi nous ne peuvent pas le faire. Certains ont même quitté l’église de Dieu pour suivre le monde, alors que d’autres ont abandonné le service de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, disant: “Je ne me soucie pas des autres maintenant que j’ai été moi-même sauvé.” Donc, pour éviter cette fin regrettable, il est très important que nous considérions tous attentivement combien Jésus a été fidèle à Son Père.
Nous devons méditer encore plus profondément sur la façon dont Jésus est venu sur la terre en tant qu’apôtre envoyé par Dieu le Père et nous a sauvés par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Combien le Seigneur a-t-il travaillé dur pour accomplir notre salut pour nous? Combien de souffrance a-t-il enduré? Combien fidèlement le Seigneur a-t-il accompli Son devoir? En dépit d’avoir été Dieu Lui-même méritant toute gloire, combien Jésus a-t-il obéi fidèlement à la volonté de Son Père pour nous sauver de tous nos péchés et de la destruction? Ce sont des questions que nous devrions considérer attentivement avant de cesser de suivre le Seigneur.
Puisque notre Seigneur est notre Dieu et sauveur, il est d’autant plus important que nous réfléchissions à ce qu’Il a fait pour nous. Il est écrit dans le passage des écritures d’aujourd’hui que toute maison est bâtie par quelqu’un, mais celui qui construit tout est Dieu, c’est-à-dire Jésus-Christ. Jésus-Christ est le créateur qui a fait toutes choses, et Il est le sauveur qui nous a délivrés de tous nos péchés. Jésus-Christ est Dieu Lui-même, mais ce Dieu devait venir sur la terre incarné dans la chair d’un homme pour nous sauver de tous nos péchés. De plus, Dieu n’est pas venu pour sauver quelques-uns, mais pour délivrer la race humaine entière de tous ses péchés. Quand nous pensons à la grâce de Dieu, nous pouvons apprécier combien Son amour est grand et combien nous devrions être reconnaissants pour cela.
 

Comment notre Seigneur a-t-Il pu abandonner Son honneur exalté pour S’humilier afin de sauver Son peuple?

Le Seigneur a abandonné Sa vie et accompli Son œuvre de salut pour chacun, y compris même les pécheurs qui s’opposent à Lui. Abandonnant Son statut et honneur divins, Il s’est humilié pour être aussi bas que nous humains afin de nous sauver de tous les péchés du monde. Pourquoi notre créateur nous a-t-Il sauvé alors qu’Il a subi beaucoup plus de souffrance et d’insulte qu’aucune de Ses créatures n’a jamais subi? Considérons cette question attentivement ici.
Il y a beaucoup de choses dans le domaine de Dieu que nous ne pouvons exprimer avec des mots. Dans le monde humain, il est rare de voir quelqu’un qui ait le courage d’abandonner volontairement son statut social élevé et s’abaisser à un état inférieur pour les autres. Mais Jésus a fait pour nous ce qui est impossible à un être humain, et quand nous pensons à la façon dont Il nous a ainsi sauvés de tous les péchés du monde, nous nous sentons débordants de gratitude. Nous devrions tous considérer cela profondément.
Nous ne devrions pas avoir l’esprit étroit. Quel sacrifice le Seigneur a-t-Il fait pour nous sauver de tous les péchés du monde? Qui est réellement Jésus qui a tout abandonné pour nous? Trop souvent nous avons une idée basse de l’état de Jésus. Nous pensons parfois qu’Il est seulement le Fils de Dieu. Il y a trois personnes en Dieu – Dieu le Père, le Fils, et le Saint-Esprit – et Jésus-Christ est le vrai Dieu qui a créé l’univers entier et tout ce qui s’y trouve. C’est ce Dieu qui est venu sur la terre comme sauveur de l’humanité. Et Il nous a sauvés de tous les péchés du monde. Alors, combien Jésus-Christ était-Il fidèle? Il était si fidèle que lorsqu’Il est venu sur la terre, Il a porté tous les péchés du monde, a subi une souffrance indescriptible, et S’est sacrifié pour nous; et pour cela, la Bible dit que Dieu le Père l’a exalté au-dessus de toute chose.
 


Qu’en est-il de vous alors? Voulez-vous mener une vie de foi tiède?


Il y a beaucoup de frères et sœurs qui ont abandonné le service du Seigneur pour quelque raison que ce soit, disant: “Puisque j’ai été sauvé, je vais juste vivre en laïc.” A ces gens, Jésus dit en Hébreux 3:1-2: “C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus.” Le mot “apôtre” ici signifie un envoyé de Dieu. Cela signifie, en d’autres termes, que le Fils de Dieu a été envoyé par Dieu le Père et a accompli Son ministère en tant que sauveur.
Par contre, la Bible dit que nous sommes aussi les apôtres de Christ. Un apôtre de Christ est quelqu’un qui prêche: “Comme le Seigneur a été envoyé par Dieu le Père, Il a pleinement accompli Son œuvre de salut et nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Vous devriez vous rappeler ici que tout apôtre a le devoir de prêcher le vrai évangile, disant: “C’est parce que Jésus nous a sauvés en abandonnant Sa vie que nous avons pu être délivrés de tous nos péchés.” Nous, aussi, avons reçu la rémission des péchés sur la terre en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en même temps, nous prêchons aussi cet évangile. Autrement dit, nous sommes aussi apôtres de Dieu envoyés par Lui. C’est nous qui avons été envoyés par Dieu pour prêcher cet évangile de l’eau et de l’Esprit à tous ceux qui ne le connaissent pas encore.
Abandonner ce ministère est donc extrêmement mauvais. Ce n’est pas juste une offense minime aux yeux de Dieu. Alors que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a donné la foi et la puissance. En dépit de cela, si quelqu’un vit seulement pour sa propre chair au lieu de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors cette personne est méchante. Il aurait mieux valu que ces gens-là ne soient même jamais nés dans ce monde au début.
Comme nous avons été sauvés de tous nos péchés et vivons maintenant notre foi, nous sommes obligés de servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous voyons nos prédécesseurs dans la foi courir pour l’évangile afin de réaliser ce qui plaît au Seigneur, nous sommes aussi engagés dans cette course avec eux.
Cependant, en courant notre course spirituelle, les pensées charnelles viennent parfois dans nos têtes, nous faisant douter: “Pourquoi est-ce que je vis comme cela?” Par conséquent, certains pourraient même finir par devenir sceptiques, voulant se compromettre avec n’importe qui. Ceux qui mènent une telle vie rejettent en fait le Dieu même qui les a sauvés de tous les péchés du monde et les a établis comme témoins de l’évangile. Ils désobéissent à la volonté de Dieu, qui leur a clairement dit de vivre pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la justice de Dieu jusqu’à ce qu’ils se tiennent devant Lui. Ce qui est clair c’est que maintenant que nous sommes sauvés de tous nos péchés, nous devons tous servir la justice du Seigneur indépendamment de la grandeur ou petitesse de notre foi individuelle, et c’est la vie correcte pour tout un chacun de nous. Et cette vie est ce que Dieu a établi pour chacun de nous.
 

Jésus-Christ a été envoyé sur la terre comme apôtre avec le ministère de souverain sacrificateur du royaume de Dieu

Jésus est né sur la terre pour nous sauver de tous les péchés du monde; Il a porté tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste; Il a abandonné Sa vie à la Croix; Il est ressuscité d’entre les morts; et Il a ainsi accompli Son œuvre de salut pour nous délivrer tous.
Alors, si Jésus-Christ n’avait pas travaillé fidèlement comme cela, l’un de nous aurait-il pu être sauvé? Satan a tenté Jésus avec toutes sortes d’envies, Lui disant: “Si Tu t’inclines et m’adores, je Te donnerai toute la gloire sur la terre. Change cette pierre en pain et mange. Si Tu es réellement Fils de Dieu, jette-Toi du temple. Les anges Te rattraperont sûrement.” Mais Jésus dit au diable: “L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sortira de la bouche de Dieu. Ne tentez pas Dieu. Qui ne sait pas que les anges me rattraperaient si Je me jetais du temple? Pourquoi Me dis-tu de sauter? Pourquoi tentes-tu Dieu?” Avec cette réponse, Jésus a vaincu satan.
Jésus est venu sur la terre comme notre sauveur incarné dans la chair d’homme. En tant que souverain sacrificateur du ciel et apôtre envoyé par Dieu le Père, Il a accompli tout Son devoir. Il était complètement fidèle à Son ministère. C’est ainsi que le Seigneur nous a délivrés du siège de condamnation, des faiblesses, et du désespoir dans lequel nos âmes ne pouvaient qu’être esclaves du diable sous l’oppression du péché. Et c’est pour cela que vous et moi devons méditer sur la justice de Dieu profondément. Nous devons méditer sur notre sauveur parce que c’est ce qui convient.
Vous et moi sommes tous des êtres avec des défauts et pleins de manquements. Cependant, peu importe combien nous sommes insuffisants, puisque nous croyons en la justice de Jésus-Christ, il nous incombe de méditer profondément sur le Seigneur qui nous a sauvés de tous les péchés du monde, nous confier en Lui, le glorifier, et faire fidèlement chaque tâche que Dieu nous a confiée, comme Jésus-Christ nous a sauvés en venant sur la terre, abandonnant Sa vie en obéissance à la volonté de Son Père et en accomplissant fidèlement Son ministère. Même si personne n’est aussi fidèle que Jésus-Christ, au moins nos cœurs doivent être du côté de Dieu. Comme notre Seigneur a fidèlement obéi à la fidélité de Dieu le Père, Il nous a sauvés de tous nos péchés et du jugement et a fait de nous le peuple et les ouvriers de Dieu. C’est vrai que nous sommes pleins de manquements même si nous faisons l’œuvre de Dieu. Mais étant donné le fait que Jésus-Christ nous a envoyés dans le monde et ordonné de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comment ne pas accomplir ce devoir? Tout comme Jésus-Christ a été fidèle et obéissant à la volonté de Dieu le Père, nous devons nous résoudre à obéir à la volonté du Seigneur fidèlement.
 

Nous devrions suivre nos prédécesseurs de la foi

Quand nous regardons nos prédécesseurs dans la foi, nous voyons qu’ils ont souvent subi de la souffrance pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous regardons à la façon dont nos prédécesseurs dans la foi comme l’apôtre Paul et les saints de l’église primitive ont servi le Seigneur calmement et patiemment en dépit de la souffrance, nous sommes obligés de remercier le Seigneur pour leur exemple. Donc, au lieu d’être si préoccupés par nos propres désirs, nous devrions nous occuper des frères et sœurs, servir l’évangile avec eux, et nous fortifier les uns les autres en temps de lutte. Examinant la foi de nos cœurs pour nous assurer qu’elle ait la bonne disposition, chacun de nous doit courir la course de la foi sans cesse devant le Seigneur. Si nous manquons de courir la course de la foi, nous aussi finirons par tomber dans le monde. Si nous vivons juste pour nous-mêmes, nous périrons corps et esprit. Loin de sauver les autres, nous verrons nous-mêmes la destruction.
Cela signifie-t-il alors qu’à moins de servir l’évangile, votre salut sera annulé? Oui, c’est possible. Jean-Calvin a dit une fois sauvé toujours sauvé. Certains chrétiens peuvent demander: “Voulez-vous dire que Calvin ait tort?” Oui, il a eu tort. Même ceux qui sont nés de nouveau peuvent aller en enfer à la fin. Maintenant, vous pouvez vous demander comment une telle chose peut arriver. Mais il n’y a pas de raison que cela n’arrive pas. Il y a plus qu’assez de possibilités. Tant de passages de la Bible nous montrent clairement qu’une telle chose arrivera aux saints infidèles. Même parmi les justes qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ceux qui ne sont pas fidèles à l’œuvre juste du service et la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui manquent de soutenir le ministère de l’évangile de Dieu, et n’unissent pas leur foi à l’église de Dieu et aux prédécesseurs dans la foi, auront leur part avec les hypocrites (Matthieu 24:51). Ces gens seront rejetés par le Seigneur, en d’autres termes. Jésus dit dans une de Ses paraboles que lorsqu’un pêcheur jette le filet, il garde seulement les bons poissons et jette le reste. Ainsi, à la fin des temps, le Seigneur séparera les méchants parmi les justes, et les jettera en enfer (Matthieu 13:49-50). Qui sont les méchants parmi les justes? Ce sont ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais ne le servent pas volontairement en étant pris dans leurs propres désirs charnels. Un tel saint aura sa part avec les hypocrites et sera rejeté par Dieu s’il s’oppose à l’église de Dieu et abandonne le service de l’évangile.
Certains d’entre vous peuvent connaître le général Naaman qui apparaît en 2 Rois chapitre 5. Le général Naaman a été guéri de sa lèpre quand il a rencontré Elisée et plongé Son Corps dans le Jourdain sept fois comme le serviteur de Dieu l’avait dit. C’est la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le fait que Naaman ait été complètement guéri de la lèpre en plongeant Son Corps sept fois dans le Jourdain illustre la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit auquel nous croyons maintenant. La Bible dit que lorsque Naaman a cru ce que le serviteur de Dieu a dit et a fait selon son instruction, sa lèpre a été guérie. Mais qu’a-t-il fait ensuite? Même s’il a pris un char plein de terre d’Israël pour la ramener chez lui, il a fini par adorer les dieux qu’adorait son roi. Et par cet acte d’idolâtrie, Naaman s’est écarté du Seigneur sur le champ.
Comme autre exemple, considérez l’eunuque Ethiopien en charge du trésor qui a rencontré le diacre Philippe, décrit en Actes chapitre 8. Cet homme était venu en Israël pour adorer Dieu, et sur le chemin du retour, il a rencontré Philippe et grâce à lui a réalisé la vérité du salut. Cet eunuque était si reconnaissant pour son salut qu’il a demandé à être baptisé tout de suite en traversant la route, demandant à Philippe: “Voici de l'eau; qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?” (Actes 8:36). Il a été baptisé en signe de sa foi, pour montrer qu’il croyait maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous sommes baptisés au nom du Dieu trinitaire, nous confessons et attestons notre foi pour que chacun sache que nous croyons réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais qu’a fait l’eunuque ensuite? Il n’a pas obéi à Dieu même s’il aurait dû servir la volonté de Dieu en unité avec l’église de Dieu. Il a simplement disparu du récit biblique une fois rentré chez lui. Il n’y a aucun rapport de ce qu’il a fait ensuite dans les écritures. Qu’est-ce que cela implique? Cela implique que l’eunuque a finalement péri en dépit d’avoir goûté à la grâce de Dieu.
Vous et moi avons été envoyés sur la terre comme apôtres. Dieu nous a dit à tous de considérer Jésus profondément. Si vous croyez réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors au moins vous devriez vivre le restant de votre vie pour la prédication de l’évangile. Même si nous sommes tous faibles dans la chair, aussi longtemps que nous demeurons dans le domaine de cet évangile authentique, il est convenable pour nous de rester fidèles au Seigneur. C’est précisément pour cette raison qu’aujourd’hui nous partageons la parole de Dieu qui nous exhorte à méditer profondément sur Jésus, qui est l’apôtre de Dieu et notre souverain sacrificateur éternel.
Jésus est le souverain sacrificateur du royaume des cieux. Il nous a sauvés, nous tous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, des péchés du monde, non en offrant le sang d’un animal terrestre, mais en portant personnellement tous nos péchés sur Son Corps et abandonnant Sa vie à la Croix à notre place. C’est un tel accomplissement merveilleux. Grâce à cette œuvre de salut accomplie, quiconque croit maintenant en la justice de Dieu peut maintenant entrer dans le royaume des cieux et recevoir la vie éternelle.
Il est écrit au Psaume 19:1-2:
“Les cieux racontent la gloire de Dieu,
Et l'étendue manifeste l'œuvre de ses mains.
Le jour en instruit un autre jour,
La nuit en donne connaissance à une autre nuit.”
Qu’est-ce que Dieu nous dit là? Il nous dit que nous devons remplir notre devoir dans nos vies en tant que justes. Tout dans la nature, des étoiles au vent et aux rivières, tout révèle ce que Dieu nous dit. Les catastrophes naturelles nous rappellent combien le jugement de Dieu est terrifiant et nous montrent que tout peut être détruit soudainement un certain jour. Par contre, la beauté merveilleuse de la nature révèle combien le domaine donné par Dieu est beau et merveilleux. Quand nous voyons la mort, la mort en elle-même nous montre combien c’est merveilleux d’avoir la vie éternelle, alors que lorsque nous regardons la beauté qui nous entoure, nous pouvons réaliser combien le monde de Dieu est réellement beau. En bref, tout dans la nature révèle la connaissance de Dieu, tout comme la Bible dit:
“Les cieux racontent la gloire de Dieu,
Et l'étendue manifeste l'œuvre de ses mains.
Le jour en instruit un autre jour,
La nuit en donne connaissance à une autre nuit.” (Psaume 19:1-2).
 

Nous devons faire notre devoir par la foi

Il n’y a personne dans ce monde qui ne lutte pas pour la vie. Je ne dis pas cela pour suggérer que vous ne seriez pas au travail pour l’œuvre de Dieu. Plutôt, je souligne que peu importe combien vous pouvez lutter, une fois que l’œuvre de Dieu vous est confiée, vous avez le devoir de l’accomplir fidèlement comme Jésus-Christ et Moïse. Les esclaves travaillent parce qu’ils n’ont pas le choix, et même les Fils du maître travaillent rarement en obéissance à la volonté de leur père. Mais Jésus a travaillé fidèlement. Et puisque Jésus nous a placés dans ce monde pour une grande cause, nous devons Lui être reconnaissants dans nos vies. Effectivement, une fois que nous saisissons l’œuvre de Dieu, nous devons unir nos cœurs pour l’accomplir sans faute.
Nous pouvons suivre le Seigneur seulement si nous obéissons à la volonté de Dieu notre Père en servant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Autrement nous ne pouvons pas suivre le Seigneur. Si nous passons la porte avec un pied dans le monde et l’autre pied dans l’œuvre de Dieu, alors nous ne pouvons pas être fidèles au royaume des cieux. Loin de là, nous serons haïs par le monde et par Dieu. Nous avons besoin de l’approbation d’au moins un côté pour être heureux dans la vie. Bien sûr, je ne suggère pas ici que vous deviez chercher l’approbation du monde. Au contraire, Dieu dit clairement que ceux qui sont recommandés par tous seront maudits. C’est vraiment un péché grave qu’un saint soit approuvé par les gens du monde et loués parce qu’ils seraient bien. Pourquoi? C’est parce que cela ne peut que signifier qu’il agisse de façon qui plaise aux gens mondains. Ceux qui sont approuvés par Dieu, par contre, sont haïs par le monde, mais ils sont loués par l’église et le Seigneur.
Les dirigeants chrétiens d’aujourd’hui disent qu’ils doivent être le sel du monde, et cela signifie qu’ils doivent être indispensables au monde. Ces dirigeants encouragent ceux qui les suivent à faire preuve de charité envers les nécessiteux pour que les gens du monde louent leurs actes vertueux et deviennent croyants. Ce passage de la Bible dit-il cela? Il ne signifie pas que nous devions chercher l’approbation du monde. Ce dont le monde a besoin désespérément n’est pas la charité mais quelqu’un qui sert et prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quiconque peut donner de l’argent pour la charité, même si c’est une forte somme d’argent. Ce n’est pas le plus important, n’importe qui peut le faire, mais ce qui est absolument indispensable à ce monde c’est quelqu’un qui serve l’évangile de l’eau et de l’Esprit fidèlement. Tout comme sans sel aucune nourriture ne peut durer, à moins que nous les justes ne prêchions l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le monde périra.
Vous et moi devons écouter attentivement la parole de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous donne, y croire de tout cœur, et la pratiquer par la foi. Nous devons résoudre nos cœurs à croire au Seigneur et vivre notre foi devant Dieu. Si nous tombons seulement dans les choses du monde, c’est naturel que nous ne fassions pas l’œuvre de Dieu. Mais c’est en fait très dur pour nous si nous tombons dans le monde et manquons de faire l’œuvre de Dieu. Pour les justes, il est bien plus difficile de se consacrer aux affaires du monde que de faire l’œuvre du Seigneur. Certains de nos saints travaillent aussi dans le monde pour gagner leur vie, et nous savons tous combien c’est difficile. Ainsi, essayer de gagner Sa vie dans ce monde est si dur que l’on peut tout juste arriver à ses fins. Je dis cela parce que nos cœurs sont trop souvent ébranlés tout en demeurant dans l’église de Dieu.
Même dans le monde, l’on doit travailler très dur et diligemment pour être approuvé, et c’est aussi vrai dans l’église de Dieu, l’on doit servir l’évangile fidèlement pour que la volonté de Dieu soit accomplie. Etant donné cela, il est évidemment bien mieux pour vous d’être du bon côté. Si vous êtes du bon côté, vous serez non seulement béni, mais votre avenir sera aussi garanti et vous prospérerez en toute chose.
Si cependant vous êtes dans la mauvaise voie, alors tout sera ruiné. Puisque vous devez choisir entre l’une des deux voies, vous devriez vous tenir dans la voie des bénédictions. La Bible dit que quiconque est né dans ce monde mourra un jour, puis verra le jugement. Vous êtes déjà né sur la terre; donc vous devez aussi vous mettre dans la bonne voie. Même après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez vous assurer que vous êtes dans la bonne voie. Vous devez vous-même décider si vous vous tiendrez dans la mauvaise voie pour vous opposer à l’évangile de l’eau et de l’Esprit et suivre le monde, ou dans la bonne voie pour établir votre cœur dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit seul et consacrer votre temps et vos efforts quels que soient vos manquements. Je suis certain que vous vous portez vers l’une de ces deux voies, même si ce n’est pas à cent pour cent. C’est absolument crucial pour vous et moi d’être dans la bonne voie. Si nous sommes dans la mauvaise voie, nous serons ruinés sans même le réaliser. Le bon choix à faire est donc très évident: nous devons nous tenir dans la ligne spirituelle pour unir nos cœurs à l’église de Dieu et nous consacrer à Son œuvre.
Nous devons aussi nous examiner nous-mêmes pour voir si nous sommes vraiment du côté de Dieu et faisons fidèlement l’œuvre que Jésus-Christ nous a confiée. Effectivement, chaque chrétien devrait méditer profondément sur la vie juste de Jésus. Dépassant la seule pensée de Jésus comme notre sauveur, vaguement, nous devrions apprécier en des termes concrets la souffrance que Jésus-Christ a subie pour nous sauver de tous nos péchés. Combien Jésus a-t-il obéi fidèlement à la volonté de Son Père? Combien a-t-il bien accompli Son devoir en tant qu’apôtre? En tant que disciples de ce sauveur et saints qui croient au Seigneur et ouvriers, combien fidèlement remplissons-nous les tâches qui nous ont été confiées? Sommes-nous dans la bonne voie? Quelle voie devrions-nous choisir pour mener une vie droite? Ce sont des questions clés que nous devrions tous considérer attentivement. Et c’est ce que la lecture des écritures d’aujourd’hui nous enseigne.
La Bible dit que toute maison est bâtie par quelqu’un, et que celui qui a bâti la maison a plus d’honneur que la maison elle-même. C’est Jésus-Christ qui a bâti toute chose, et Il est effectivement notre glorieux sauveur. Le passage des écritures d’aujourd’hui nous exhorte à méditer sur Jésus profondément parce qu’Il est le maître et créateur de toutes choses. Et Il est notre sauveur. En dépit de Son honneur sans pareil en tant que Dieu Lui-même et Fils de Dieu, Jésus a quand même obéi à la volonté de Son Père et travaillé dur pour expier tous les péchés du monde. Il nous a ainsi sauvés parfaitement. Il est effectivement glorieux.
Bien que vous et moi ayons été fidèles à l’œuvre de Dieu jusqu’à ce jour, de temps en temps nous pouvons avoir des circonstances adverses dans lesquelles nos cœurs sont ébranlés et touchés par les envies charnelles, ou sont affaiblis par conséquent. Dans des temps comme cela, nous devons méditer sur Jésus profondément, nous rappeler Sa fidélité, renouveler notre force par ces rappels, et fortifier nos cœurs pour vivre par la foi.
Par nous-mêmes, nous ne pouvons pas garder nos cœurs affermis. Si nous demeurons dans l’église de Dieu, loyalement, l’église soutiendra nos cœurs fermement pour que nous menions une vie droite. Nous pouvons tous régner sur nos cœurs si nous vivons pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et servons la justice du Seigneur en unité avec l’église de Dieu. Même si chacun de nous est plein de limites, du moment que nous nous unissons à l’église de Dieu, nous pouvons tous vivre par la foi et mener une vie juste. Mais à moins de nous unir à l’église de Dieu, nous ne pouvons pas vivre justement devant le Seigneur, ni Lui être fidèles dans nos vies. Donc, je demande à chacun de nous de s’unir à l’église et de vivre en se confiant dans le Seigneur.
Que le Seigneur nous bénisse toujours tous!