Predigten

Sujet 23: Hébreux

[PARTIE 5-1] Nous aussi sommes des sacrificateurs spirituels de Dieu (Hébreux 5:1-14)

Nous aussi sommes des sacrificateurs spirituels de Dieu(Hébreux 5:1-14)
“En effet, tout souverain sacrificateur pris du milieu des hommes est établi pour les hommes dans le service de Dieu, afin de présenter des offrandes et des sacrifices pour les péchés. Il peut être indulgent pour les ignorants et les égarés, puisque la faiblesse est aussi son partage. Et c'est à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés, comme pour ceux du peuple. Nul ne s’attribue cette dignité, s'il n'est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. Et Christ ne s’est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit:
Tu es mon Fils,
Je t’ai engendré aujourd'hui! Comme il dit encore ailleurs:
Tu es sacrificateur pour toujours,
Selon l'ordre de Melchisédek.
C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu’il a souffertes, et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek. Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.”
 

Hébreux chapitre 5 explique le souverain sacrificateur de la terre et le souverain sacrificateur du ciel en faisant une comparaison entre les deux. Le souverain sacrificateur terrestre était désigné parmi les descendants de Lévi pour faire les sacrifices à Dieu afin d’expier les péchés du peuple. Même ces souverains sacrificateurs de la terre désignés par Dieu avaient des faiblesses, car c’étaient des humains par conséquent imparfaits. Le souverain sacrificateur pouvait donc avoir compassion de son peuple pour les faiblesses et faire des sacrifices pour eux, car lui-même était faible.
Examinons le passage des écritures d’aujourd’hui en comparant l’Ancien Testament au Nouveau Testament. Au temps de l’Ancien Testament, seuls les descendants d’Aaron pouvaient devenir souverain sacrificateur, mais les descendants d’Aaron avaient aussi beaucoup de faiblesses charnelles comme tout le monde. Le rôle du souverain sacrificateur au temps de l’Ancien Testament était d’intercéder comme médiateur entre Dieu et le peuple d’Israël. En un sens, c’était similaire au rôle d’un agent immobilier médiateur entre vendeur et acheteur, et c’était le travail du souverain sacrificateur de faire un pont entre Dieu et Son peuple pour les réconcilier. C’est pour cela que le souverain sacrificateur faisait des sacrifices d’expiation pour le peuple d’Israël le jour de l’expiation. Ce jour de l’expiation, qui tombait le dixième jour du septième mois, le souverain sacrificateur était médiateur entre Dieu et le peuple d’Israël en faisant des sacrifices d’expiation.
Dans le même sens, le rôle des sacrificateurs spirituels d’aujourd’hui en ce temps présent du Nouveau Testament est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à chacun dans le monde entier. Ces sacrificateurs terrestres sont aussi faibles dans leur chair, et donc ils peuvent sympathiser avec tous les pécheurs et les guérir de leurs iniquités en prêchant la vérité de l’eau et de l’Esprit. Effectivement, c’est exactement comme cela parce que les sacrificateurs spirituels de ce temps présent du Nouveau Testament sont aussi faibles et ils peuvent porter donc tous les péchés de chacun dans ce monde vers Dieu, faire un sacrifice d’expiation d’intercession avec compassion, et ainsi aider chacun à obtenir le salut de tous les péchés. Ce sont ces sacrificateurs spirituels qui permettent aux nombreux pécheurs vivant dans ce monde de connaître la justice de Dieu, d’y croire, et d’être ainsi purifiés de tous leurs péchés. Tout comme le souverain sacrificateur de l’Ancien Testament a accompli son sacerdoce pour le peuple d’Israël, en ce temps présent, les justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent aussi accomplir leur sacerdoce pour les pécheurs d’aujourd’hui, car ils peuvent les conduire sur la voie du salut en leur prêchant cet évangile authentique. Ces pécheurs peuvent donc recevoir la rémission des péchés par la foi et obtenir la vie éternelle s’ils écoutent l’évangile du salut, qui est dérivé du système sacrificiel que Dieu a institué pour la rémission des péchés de Son peuple. Ce travail est une œuvre juste qui peut sauver tous ceux qui croient au juste salut de Dieu et au jugement de tous leurs péchés. C’est grâce à cette œuvre que chacun dans ce monde peut être sauvé de tous ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et Dieu nous a établis nous qui sommes nés de nouveau comme ses sacrificateurs spirituels pour nous confier cette œuvre.
Il est écrit en Hébreux 5:2-3: “Il peut être indulgent pour les ignorants et les égarés, puisque la faiblesse est aussi son partage. Et c'est à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés, comme pour ceux du peuple.” Ce passage parle du souverain sacrificateur de l’Ancien Testament. Il explique que le souverain sacrificateur de l’Ancien Testament ne faisait pas les sacrifices seulement pour les pécheurs, mais il devait d’abord faire des sacrifices pour ses propres péchés commis par faiblesse. En d’autres termes, tout souverain sacrificateur devait faire des sacrifices pour lui-même et sa maison d’abord, puis il pouvait faire les sacrifices d’expiation pour son peuple.
De même, nous devons être remis de tous nos péchés d’abord en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant de pouvoir faire des sacrifices pour expier les péchés de quelqu’un d’autre. C’est une leçon extrêmement importante pour tous les saints justes. Cela nous enseigne que nous croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes maintenant devenus les fidèles sacrificateurs de Dieu sur terre. Et c’est possible seulement parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque nous avons cru l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant qui que ce soit, Dieu nous a permis maintenant de prêcher le moyen du salut à chacun, de ceux qui suivent nos pas à ceux qui restent ignorants de cette voie. Comme nous croyons maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons tous dire aux nombreuses personnes de ce monde qui sont encore ignorantes de cet évangile que nous avons la vérité qui leur donnera la possibilité de recevoir la rémission des péchés.
De plus, Hébreux 5:2 nous rappelle aussi que nous commettons tous des péchés devant Dieu, car nous sommes humains. Cela nous enseigne que même si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes encore vulnérables à nos faiblesses, car nous ne pouvons qu’avoir des manquements aux yeux de Dieu. Dans des moments comme cela, cependant, nous pouvons remercier notre Seigneur pour le fait que nous croyons tous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sommes déjà purifiés en dépit de ces manquements. Donc, même s’il n’y a personne sur la terre qui soit complètement parfait et sans défaut dans la chair, nous sommes devenus parfaits aux yeux de Dieu, car nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les mots ne peuvent exprimer combien je suis reconnaissant de pouvoir dire cela en toute confiance.
Alors que nous menons nos vies dans ce monde, nous tous qui connaissons la justice de Dieu prêchons toujours l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui ne connaissent pas encore cet évangile. Cependant, même si nous avons déjà la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est toujours très important de nous rappeler que ce que Dieu attend de chacun de nous c’est le sacrifice de la foi, celui qui s’apporte en croyant en la justice de Dieu. A travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons trouvé la vérité qui permet à chacun d’obtenir le vrai salut. Maintenant, chacun sur terre doit être sauvé et recevoir une nouvelle vie en croyant en la justice de Dieu. 
 

Une fonction choisie par Dieu

Hébreux 5:4 dit que n’importe qui ne peut pas devenir souverain sacrificateur, comme il est écrit: “Nul ne s’attribue cette dignité, s'il n'est appelé de Dieu, comme le fut Aaron.” Bien sûr, ce passage désigne non seulement Aaron le souverain sacrificateur de l’Ancien Testament, mais aussi Jésus-Christ.
Même la fonction de souverain sacrificateur terrestre est une position excessivement honorable, et donc n’importe qui ne peut pas prendre cet honneur par lui-même. Ici, les écritures disent clairement que seuls ceux qui sont appelés par Dieu comme Aaron peuvent remplir ce sacerdoce. C’est la providence du salut que Dieu dispense à travers ses sacrificateurs. Dieu fait Son œuvre à travers les sacrificateurs qu’Il établit. Au temps de l’Ancien Testament, Dieu donnait le sacerdoce seulement aux Lévites, l’une des douze tribus d’Israël; et parmi les Lévites, seuls les descendants d’Aaron pouvaient assumer la fonction de souverain sacrificateur. C’est très important de nous rappeler que Jean-Baptiste dans le Nouveau Testament était un descendant d’Aaron dans l’Ancien Testament.
Ceci est conforme aux conditions du système sacrificiel établi par Dieu, qui nous rappelle que Dieu est le législateur du salut qui gouverne sur toutes les règles du salut, ainsi que l’exécuteur. Dieu a non seulement défini et expliqué le péché dans la loi, mais Il a aussi établi la loi du salut et L’a exécutée à travers Ses souverains sacrificateurs. Dans l’Ancien Testament, c’est à travers les descendants d’Aaron qui servaient comme souverains sacrificateurs que Dieu a appliqué la loi du salut, alors que dans le Nouveau Testament, c’est à travers Jean-Baptiste et Jésus-Christ, les souverains sacrificateurs du royaume des cieux, que Dieu a accompli le salut une fois pour toutes, amenant ainsi la vie éternelle et la rémission des péchés à tous ceux qui croient en cette vérité et y croient. Si Dieu a établi la loi du salut demandant que chaque personne vivant dans ce monde reçoive la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ceux qui ne sont pas encore sauvés doivent obéir à cette volonté de Dieu maintenant, se confier en Lui, et être sauvés en croyant en cet évangile donné par Dieu. C’est parce que la loi du salut établie par Dieu est permanente et ne changera jamais à moins que Dieu ne la change. Cette vérité établie par Dieu ne peut pas être changée peu importe combien nous humains l’interprétons de façons différentes.
Au temps de l’Ancien Testament, seuls les Lévites pouvaient devenir souverains sacrificateurs dans la présence de Dieu, mais au temps du Nouveau Testament, Dieu a confié ce travail à Jésus-Christ. Aaron et ses descendants ont assumé le sacerdoce comme souverains sacrificateurs seulement parce que Dieu leur avait ordonné de le faire. La même chose est vraie au temps du Nouveau Testament aussi, car c’est Dieu le Père qui a décidé que Jésus-Christ porterait tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste.
Si Dieu a établi la loi du salut avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et a décidé de sauver la race humaine du péché à travers cet évangile, alors chacun doit l’accepter et croire en conséquence. Ceux qui accomplissent leur sacerdoce sur la terre sont donc ceux qui obéissent à la volonté de Dieu. Et cette œuvre de Dieu peut être faite seulement par quelqu’un qui croit vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est aussi à cause de la volonté de Dieu le Père que nous servons comme sacrificateurs d’aujourd’hui sur la terre – c’est-à-dire que maintenant que nous avons reçu la rémission de tous nos péchés une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a confié ce sacerdoce. Bien que nous ne soyons pas souverains sacrificateurs de l’Ancien Testament, nous sommes néanmoins les sacrificateurs spirituels en ce temps du Nouveau Testament, appelés par la justice de Jésus-Christ et le Saint-Esprit.
En d’autres termes, nous sommes devenus serviteurs de Dieu sur la terre pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu. C’est pour cela que nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit à chaque pécheur de ce monde et soutenons ce ministère de l’évangile, pour que tous les pécheurs reçoivent la rémission des péchés. Cet évangile de l’eau et de l’Esprit que nous prêchons constitue le standard absolu du salut de tous les pécheurs. Donc, puisque c’est à nous que la tâche importante de prêcher l’évangile a été confiée, nous devons réaliser que nous avons la fonction la plus honorable et spirituellement précieuse aux yeux de Dieu. Nous devons comprendre et croire la volonté de Dieu et Sa providence révélée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous devons comprendre la volonté de Dieu et Sa providence à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons aussi saisir la parole de Dieu dans nos pensées, et nous devons aussi marcher par notre foi en la justice de Dieu. Autrement, toutes nos croyances sont simplement fausses. Si la parole de Dieu nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous devons le prendre comme le vrai évangile et l’accepter dans nos cœurs. 
Le problème, bien sûr, c’est qu’il y a encore beaucoup de gens qui refusent de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur, et c’est pour cela que tant de gens restent pécheurs. Spirituellement, ces gens sont des insensés ignorants. Donc, pour que tous ces gens soient délivrés de leurs péchés, ils doivent croire que Jésus-Christ, le souverain sacrificateur du royaume des cieux, a porté tous les péchés de la race humaine en étant baptisé par Jean-Baptiste.
Il est écrit en Hébreux 5:5-6: “Et Christ ne s’est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit:
Tu es mon Fils,
Je t’ai engendré aujourd'hui!
Comme il dit encore ailleurs:
Tu es sacrificateur pour toujours,
Selon l'ordre de Melchisédek.”
Ce passage nous enseigne que ce n’est pas seulement de Son propre vouloir que Jésus-Christ est venu sur la terre pour accomplir Son sacerdoce comme souverain sacrificateur du royaume des cieux, mais Il l’a fait pour obéir à la volonté de Dieu le Père. Autrement dit, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste parce que Dieu le Père a fait que Son Fils le souverain sacrificateur du ciel accomplisse l’œuvre du salut qui délivrerait chacun sur la terre de tout péché.
La même chose est vraie pour vous tous qui fréquentez l’Ecole de Mission de la Mission de la Nouvelle Vie et prenez ces cours. C’est parce que Dieu vous a appelés que vous faites Son œuvre et servez Son église. De même, nous soutenons le ministère de l’évangile parce que Dieu nous a confié ce devoir. L’Ecole de la Mission gérée par l’église de Dieu ne peut pas être fréquentée par n’importe qui, encore moins un pécheur. Vous devez réaliser ici que c’est vous-mêmes, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui pouvez accomplir le sacerdoce spirituel sur la terre, et que vous fréquentez l’Ecole de la Mission à cette fin. Même Jésus-Christ n’a pas rempli le devoir de souverain sacrificateur sur la terre par Sa propre volonté, mais Il l’a fait en obéissance à la volonté de Dieu le Père; Il a obéi à Son Père pour porter tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste et accomplir ainsi la justice de Dieu. C’est Dieu le Père qui a fait que Jésus porte tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste.
De même, c’est aussi Dieu le Père qui nous a appelés, nous tous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à faire Son œuvre. Donc, nous devons saisir et croire fermement que Jésus-Christ nous a rendus parfaits en une fois, nous croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en venant sur la terre, portant tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, versant Son Sang à mort sur la Croix, et ressuscitant des morts. C’est ce que nous devons réaliser et croire.
 


Nous avons été appelés au sacerdoce grâce à l’obéissance de Jésus-Christ à Dieu le Père


Quand nous regardons Hébreux 5:7 et la suite, nous voyons l’écriture dire que Jésus-Christ a subi beaucoup de souffrance sur la terre en obéissance à Dieu le Père, et par conséquent, Il est devenu le Seigneur du salut éternel pour quiconque croit en Sa justice. Ayant envoyé Jésus-Christ sur la terre, Dieu le Père Lui a fait remplir la fonction de souverain sacrificateur, faisant qu’Il accomplisse ainsi la justice de Dieu. Et puisque Jésus-Christ a obéi à la volonté du Père pour l’accomplir, Il a pu expier tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste. Nous voyons que c’est en étant baptisé, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts que le Seigneur nous a sauvés une fois pour toutes nous qui en ce temps présent croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Imaginez ce qui arriverait si Jésus le Fils de Dieu avait désobéi à Dieu le Père. Que serait-il arrivé si Jésus avait dit au père: “Je ne veux pas être baptisé par Jean-Baptiste. Je n’obéirai pas à Ta volonté.”? Si cela était arrivé, il aurait été impossible de nous sauver de nos péchés. Jésus-Christ, cependant, a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes et que lui a demandées le Père, et donc Il a pu devenir le Seigneur du salut éternel pour nous. Pour devenir enfants de Dieu, nous devons obéir à l’évangile de l’eau et de l’Esprit et Le suivre par la foi. Nous devons nous soumettre à l’évangile de l’eau et de l’Esprit en nous confiant en la justice de Dieu. Au lieu de regarder pour voir ce que fait chacun autour, nous devrions tous suivre volontairement la justice de Dieu par la foi. Par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons réaliser ce qu’est la vraie justice de Dieu et la suivre dans une obéissance complète.
Je ne peux assez insister sur l’importance pour tous de comprendre la justice de Dieu et suivre le Seigneur. La connaissance de la justice de Dieu est absolument indispensable, et avec cette compréhension nous devons tous travailler diligemment comme serviteurs de Dieu pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand il s’agit de servir la justice du Seigneur, ce qui compte le plus est notre sincérité. Si nous prenons à la légère le service du Seigneur, nous soucions de ce que pensent les autres, ou essayons de satisfaire nos désirs charnels au lieu d’obéir à la volonté de Dieu de tout cœur, alors nous ne serons d’aucune utilité à l’église de Dieu. Pour prêcher la vérité qui constitue la justice de Dieu, nous devons nous confier en cette justice de Dieu et la suivre de tout cœur. Lorsque nous faisons l’œuvre de Dieu, nous devons nous confier en Dieu et apprendre d’abord Sa volonté. Même si nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, certains ne savent pas encore comment obéir à la volonté de Dieu par la foi avec un cœur sincère. C’est parce que nous avons eu trop l’habitude des choses du monde, dont beaucoup ne demandent pas de sincérité et sont plutôt pleines de tromperie. Donc même après être né de nouveau, il est très difficile d’être fidèle de tout cœur aux yeux de Dieu.
Il y a une expression grecque qui dit “Coram Deo” et signifie littéralement “devant la face de Dieu.” Cela implique que lorsque nous faisons quelque chose, nous le faisons devant Dieu de tout cœur et avec foi. Mais certains de nos jeunes ministres ne le comprennent pas pleinement. Ils ne réalisent pas qu’ils en sont arrivés où ils sont parce que leurs prédécesseurs dans la foi les ont nourris de tout cœur, les ont conduits avec dévouement, et les ont aimés sincèrement.
Lisons Hébreux 5:12: “Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide.”
Quand assez de temps passe depuis que nous croyons la justice de Dieu, nous devenons tous finalement des docteurs. Par exemple, notre école du dimanche est apportée par certains membres de longue date de l’église de Dieu dont la foi est mature. Cela implique qu’une fois que vous grandissez dans votre foi et obtenez davantage d’expérience en faisant l’œuvre de Dieu, au temps voulu on vous confiera une fonction plus élevée dans l’église de Dieu. Cela peut arriver à chacun dans l’église de Dieu, aussi longtemps que sa vie de foi ne dévie pas.
Quelle est la foi élémentaire quand il s’agit de la parole de Dieu? Qui sont les jeunes dans la foi? Par qui ces saints immatures spirituellement doivent-ils être enseignés? Il y a beaucoup de saints ici qui sont encore incapables de faire l’œuvre de Dieu par la foi, et ils trouvent toujours difficile de se nourrir de la parole de Dieu. Trop de gens sont incapables de faire de la parole de Dieu leur pain spirituel. C’est particulièrement prononcé parmi ceux dont la foi est encore infantile. Ceux dont la foi est encore enfant doivent être enseignés par les prédécesseurs dans la foi. Donc, ceux dont la foi est encore immature ont besoin de lait, mais ceux dont la foi a grandi se nourrissent de la viande de la parole de Dieu par la foi dans leur vie quotidienne (1 Corinthiens 3:2).
Lorsque nous faisons face à des problèmes, nous devons utiliser nos sens pour trouver la volonté de Dieu pour nous. Il est très important pour nous d’exercer les sens de la foi pour exercer le bon jugement et prendre la bonne décision. Mais le peuple d’Israël était dans le flou dans son jugement, et c’est pour cela que l’auteur de l’épître aux Hébreux dit que leur foi était encore trop immature. Et puisque leur foi était trop infantile, il les a aussi exhortés à faire confiance à la direction des dirigeants dans l’église, ceux qui savent ce que dit la parole de Dieu. Donc, ceux dont la foi est immature doivent imiter leurs prédécesseurs dans la foi et apprendre à vivre vraiment leur foi dans la vie quotidienne. C’est alors seulement qu’ils peuvent réellement grandir et avoir une foi correctement mature.
Même les serviteurs de Dieu dans l’Ancien Testament devaient être affinés et formés sans cesse jusqu’à devenir des gens de foi. Dieu devait parler à Abraham pour le guider constamment. C’est parce que Dieu a parlé à Abraham et lui a dit de quitter Ur en Chaldée qu’Abraham est parti de sa patrie par obéissance. Vraiment, Abraham a suivi la parole de Dieu même s’il ne savait pas exactement où il allait. Dieu lui avait juste dit de partir sans même lui donner sa destination. En dépit de cela, Abraham est allé où Dieu lui disait d’aller, et partout où Abraham demeurait, il continuait d’adorer Dieu, de prier, de chercher Son instruction, et d’obéir de tout cœur. C’est pour cela qu’Abraham est devenu un père de la foi si distingué qui se confiait en la parole de Dieu et la suivait de tout son cœur. Et c’est pour cela que la foi d’Abraham est considérée hautement jusqu’à ce jour.
Par contre, beaucoup de chrétiens déroutés de nos jours suivent la volonté de leur propre chair plutôt que de croire la parole de Dieu, et justifient ce comportement par toutes sortes d’excuses plausibles. C’est complètement mauvais. Il est absolument impératif que nous rejetions toutes les pensées arrogantes de la chair et croyions la parole de Dieu de tout notre cœur. Indépendamment de la difficulté de nos circonstances, nous devons nous confier en la parole de Dieu de tout cœur, et la suivre en obéissance complète. Et pour ce faire, nous devons apprendre à avoir la vraie foi auprès de nos prédécesseurs spirituels.
 


Comment devrions-nous nous conduire en tant que serviteurs de Dieu?


L’une des caractéristiques qui distinguent les prédécesseurs de la foi dans notre église de ceux dont la foi est encore immature est le fait que non seulement ils ont cru en la justice de Dieu avant, mais leurs pensées spirituelles sont aussi très profondes. Donc ils ne font pas des déclarations sans fondement biblique qui éveillent la controverse dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui, comme la notion que tous les chrétiens seraient parfaits parce qu’ils sont morts en Christ. Tristement, même certains de nos ouvriers ont été influencés par ce faux enseignement, et par conséquent, ils ont diffusé de fausses notions aux saints. Ils ont même dit qu’ils ne commettaient plus de péché parce qu’ils étaient déjà morts avec Jésus-Christ. Mais ils ont été réprimandés par l’église pour leurs faux enseignements.
Bien que nous soyons maintenant devenus sans péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu, cela ne signifie pas que notre chair soit parfaite pour ne plus commettre de péché. En d’autres termes, même si nous sommes sans péchés, nous ne sommes pas complètement parfaits au point de ne commettre aucun péché charnel. Au contraire, nous avons toujours notre chair, et donc nous ne pouvons que commettre le péché dans nos vies. Cependant, puisque nous sommes devenus sans péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons remercier Dieu encore davantage pour Sa justice. Alors qu’il est absolument vrai que nous n’avons plus aucun péché grâce à notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les actes de notre chair sont encore privés de la gloire de Dieu. Donc, nous tous qui croyons en la justice de Dieu de tout cœur devons réaliser que notre chair reste toujours faible et nous appuyer sur la justice du Seigneur. Et nous devons apporter la bonne direction spirituelle à ceux dont la foi est encore jeune pour qu’ils puissent venir à la vérité.
Certains chrétiens disent que le salut parfait ne peut pas s’obtenir à moins d’être crucifié avec Jésus-Christ, mais ce n’est pas vrai. Que nous ayons le salut parfait ne dépend pas de professer avoir été crucifié avec Jésus-Christ. Plutôt, le salut parfait s’atteint seulement parce que le Seigneur a porté tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste et a abandonné Sa vie pour nous à la Croix. C’est pour cela que quiconque croit en la justice de Dieu est mort avec Christ et ressuscité des morts avec Christ. Le problème, cependant, c’est que certains de nos saints dont la foi est encore faible sont trop facilement pris par ces faux prophètes et tombent dans la confusion. Cela arrive parce que ces saints n’écoutent pas leurs dirigeants dans l’église de Dieu même s’ils ont demeuré dans l’église pendant longtemps.
Le fait que nous soyons morts en Christ est donc plus clair quand nous reconnaissons dans notre vie quotidienne de la foi que nous avons aussi été crucifiés à mort quand Christ a été crucifié. Lorsque nous trouvons difficile de renoncer à nos propres pensées charnelles, nous devons reconnaître la vérité selon laquelle nous sommes déjà morts avec Jésus-Christ. Après tout, comment quelqu’un qui est déjà mort avec Christ pourrait-il insister sur ses propres voies? Nous devons donc tous suivre la direction de nos prédécesseurs dans la foi en nous confiant en la parole de Dieu. Si vous vous permettez d’être prisonnier de vos propres pensées, vous trouverez très difficile d’obéir et suivre vos prédécesseurs dans la foi. Dans des moments comme cela, il est absolument indispensable que vous ayez la croyance que vous êtes déjà mort avec Christ. Vous devez renoncer à vos propres pensées et suivre la justice du Seigneur, vous disant à vous-même: “Pourquoi être si borné alors que je suis déjà mort avec Christ?” C’est seulement en croyant en la justice de Jésus-Christ que nous pouvons le suivre. Vous et moi devons toujours être conscients du fait que nous sommes morts en Christ et avons été ramenés à la vie avec Christ. Et nous devons aussi nous rappeler que c’est possible seulement quand nous croyons que notre ancienne nature a aussi été baptisée avec Jésus-Christ quand le Seigneur a reçu Son Baptême de Jean-Baptiste.
Même si vous menez une vie de foi correcte maintenant et suivez la justice du Seigneur, il est toujours possible que vous vous appuyiez seulement sur vos propres pensées charnelles et finissiez même par rejeter la volonté du Seigneur. Lorsque vous vous trouvez dans cette situation, vous devez admettre que vous êtes mort en Christ avec lui. En d’autres termes, lorsque vous vous trouvez à lutter pour suivre le Seigneur à cause de vos envies charnelles et pensées bestiales, vous devez y renoncer. Le renoncement à soi est absolument nécessaire quand votre pensée est attirée davantage vers le charnel que vers la justice de Dieu.
Servir le Seigneur ne signifie pas nécessairement mener une vie parfaite sans défaut. En fait, plus vous servez la justice du Seigneur, plus les manquements de votre chair sont exposés. Vous pouvez ne pas l’avoir expérimenté vous-même puisque vous étudiez encore à l’Ecole de la mission. Mais une fois qu’on vous confie effectivement l’œuvre de Dieu dans le champ de mission, vous réaliserez que plus vous avez de travail à faire, plus vos manquements sont révélés. Quand la tâche qui vous est confiée est petite, il est facile de l’accomplir, et donc il peut ne pas être nécessaire de renoncer à vos pensées charnelles. Cependant, quand on vous confie une tâche qui défie et pèse beaucoup et dépasse vos moyens, vous serez si épuisé et frustré que la méchanceté de votre chair sera inévitablement exposée. En d’autres termes, vos limites seront révélées de plus en plus alors que vous accomplissez une tâche plus lourde. Si votre charge de travail est faible, vous n’aurez aucun problème pour faire votre tâche, mais si l’on vous confie une tâche qui vous met au défi, cela fera pression sur vous, et donc vos limites seront davantage exposées. Il vous sera impossible de cacher la méchanceté de votre chair parce qu’une fois que vous vous consacrez au travail qui vous est confié par Dieu, vous perdez vos vertus et vos forces sans tarder.
C’est pour cette raison que la Bible dit: “Mais la nourriture solide est pour les hommes faits” (Hébreux 5:14). Ce passage signifie que seuls ceux qui croient la parole de justice de Dieu peuvent en être nourris. La parole de Dieu, en d’autres termes, est quelque chose dont on se nourrit et qu’on expérimente par la foi seule. Il est donc très important que nous tous réfléchissions à ce que Dieu a fait pour nous et l’appliquions à notre vie de foi quotidienne, plutôt que de le considérer seulement comme un sujet de curiosité intellectuelle.
Tout comme il fallait un souverain sacrificateur sur la terre, il doit y avoir un souverain sacrificateur dans le royaume des cieux. C’est parce que c’est ce que Dieu a déterminé. Le souverain sacrificateur céleste et le souverain sacrificateur terrestre devaient se rencontrer; l’un devait donner le Baptême et l’autre le recevoir; et la justice de Dieu devait être ainsi accomplie. C’est alors seulement que tous nos péchés ont pu être transférés sur Jésus-Christ pour être éradiqués, pour qu’il nous soit possible de recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si tel n’était pas le cas – c’est-à-dire si le rôle de souverain sacrificateur n’était pas rempli – alors notre salut n’aurait pas été accompli. Nous ne pouvons pas atteindre le salut à moins d’écouter l’évangile de l’eau et de l’Eprit que le Seigneur nous a donné et ne croyions ce vrai évangile. Il est absolument impératif que nous croyions tous en ce salut et l’acceptions dans nos cœurs, car ce salut est répandu par Dieu Lui-même.
Beaucoup de gens de nos jours ne considèrent pas beaucoup le Baptême de Jésus, Sa mort, et Sa Résurrection. Même la vaste majorité des chrétiens prend à la légère ce que Jésus a fait pour eux même s’ils professent croire en Lui. Le Baptême que Jean-Baptiste a donné à Jésus sur la terre était l’œuvre de Dieu, mais beaucoup de chrétiens déroutés écartent cela comme si c’était insignifiant. Cependant, c’est précisément en étant baptisé par Jean-Baptiste que Jésus a accompli la justice de Dieu, et cette œuvre ne peut pas être prise à la légère. N’importe qui ne peut pas devenir souverain sacrificateur sur la terre, si ce n’est quelqu’un qui est appelé par Dieu forcément. De même, Jésus a été appelé par Dieu le Père pour porter les péchés de la race humaine entière en étant baptisé par Jean-Baptiste. Dieu le Père a confié une œuvre si importante à Son Fils et Jean-Baptiste. Donc, ceux qui croient en la justice de Dieu selon Sa parole sont ceux qui ont la vraie foi, et c’est le peuple à la grande foi. Ce sont ces gens dont la foi est grande.
Par contre, ceux qui clament avoir eu une vision en priant ou vu Dieu en rêve ne sont pas le vrai peuple de la foi. En fait, loin d’être inspirés par la parole de Dieu, ces gens sont poussés par le diable. Bien que Dieu Se soit parfois révélé directement à Ses serviteurs au temps de l’Ancien Testament, Il ne travaille plus comme cela en ce temps présent du Nouveau Testament. Bien sûr, pendant le temps de l’église primitive, quand le Nouveau Testament était encore en rédaction, Dieu s’est révélé directement aux apôtres, mais une fois que le Nouveau Testament était complet, Il a cessé de se révéler directement. Maintenant, c’est à travers Sa parole écrite seule que Dieu Se révèle à nous. Effectivement, Dieu a dit qu’Il maudirait quiconque ajouterait quelque chose aux écritures ou en retrancherait. Bien que la révélation de Dieu ait été nécessaire pour que les écritures soient inscrites, une fois que c’était accompli, les écritures elles-mêmes sont devenues l’autorité finale, et donc notre compréhension et foi doivent être en accord avec cette parole de Dieu inscrite dans les 66 livres des écritures. C’est la vraie foi. Et c’est pour cela que nous devons aller où la parole de Dieu va et nous arrêter où elle s’arrête.
Les gens de foi qui croient en la justice de Dieu peuvent utiliser leurs sens spirituels de la foi et être affinés. Le problème, cependant, c’est que certains saints dans l’église n’ont pas encore été affinés assez, et donc ils sont prompts à tomber dans la confusion. Comme ces saints ne sont pas encore affinés pour fortifier leur foi, ils sont immatures spirituellement comme un petit enfant. Si vous êtes un tel saint, la première chose que vous devez faire c’est croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout votre cœur, et vous confier en la justice de Dieu et la suivre de tout votre cœur. C’est seulement quand vous faites un petit pas comme cela et continuez de marcher avec Dieu que vous pouvez devenir un homme de grande foi en chemin. Si vous comprenez autrement la parole de Dieu et la suivez seulement selon vos pensées charnelles au lieu de croire et suivre de tout votre cœur, vous finirez comme Judas. Dans la Bible, Dieu dit à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous sommes morts en Christ et ressuscités avec Christ, et donc nous devrions tous accorder de l’attention à cet évangile et apprendre la vraie foi. La vérité que chaque saint né de nouveau est mort en Christ est connue de nous tous, mais si certains viennent de le réaliser maintenant, ils sont encore immatures spirituellement comme un petit enfant.
Même le plus petit germe peut vous rendre malade une fois qu’il entre dans votre corps. De même, c’est aussi nuisible pour l’église de Dieu d’avoir même une seule personne qui ne croit pas réellement en la justice de Dieu. Il est donc extrêmement important que nous identifiions ces gens et les enseignions correctement. Il ne peut pas y avoir d’exception; nous-mêmes devons aussi croire en la justice de Dieu selon la parole écrite. Nous devons suivre la parole de Dieu par la foi et nous unir à nos prédécesseurs dans la foi. A moins d’être complètement unis à l’église de Dieu et ses dirigeants, nous ne pouvons pas vivre par la justice de Dieu. Pour l’exprimer autrement, aucun de nous ne peut réussir la mission mondiale tout seul. Pouvez-vous faire l’œuvre de Dieu tout seul? Bien sûr, vous pourriez faire une petite partie, mais vous ne pourrez pas prendre en charge toute cette cause tout seul. Et c’est précisément pour cela que nous devons tous assembler notre foi et notre force pour faire l’œuvre de Dieu dans l’unité.
Même s’il ne semble pas que nous ayons fait beaucoup pour la mission mondiale, nous avons en réalité fait d’énormes avancées dans la prédication de l’évangile de par le monde. Le fait que vous fréquentiez l’Ecole de la Mission montre que vous êtes engagé pour ce grand appel, mais il ne suffit pas que vous écoutiez la parole de Dieu seulement de vos oreilles. Plutôt, vous devez accepter la parole de Dieu dans votre cœur et la suivre de tout cœur. Si vous ne faites pas cela, alors il sera complètement inutile que vous finissiez les cours de l’Ecole de la Mission. Même si vous écrivez tout ce qui est enseigné à l’Ecole de la Mission, il y a une limite à l’utilité que cela peut avoir. Alors que vos notes peuvent bien vous servir sur votre chemin, au moins quand il s’agit d’écouter la parole de Dieu, il est de loin plus important que vous acceptiez cette parole de Dieu dans votre cœur.
Je ne peux suffisamment insister sur l’importance de toujours marcher en vous confiant en Dieu et Sa justice. Il est donc absolument impératif que vous acceptiez la parole de Dieu dans votre cœur. Dans l’épître aux Hébreux, le Seigneur a parlé des anges, de Lui-même, et du souverain sacrificateur, et vous devez réfléchir à la raison pour laquelle le Seigneur a désigné ces choses comme si indispensables à votre vie de foi plutôt que d’écouter seulement comme des notions hypothétiques. Vous devez ensuite appliquer les enseignements du Seigneur à votre vie de foi quotidienne. C’est alors seulement que vous pouvez réaliser combien il est important de fortifier votre foi, croire la parole de Dieu de tout votre cœur plutôt que seulement la connaître dans votre tête, comprendre pleinement le rôle crucial de Jean-Baptiste, et saisir l’œuvre de salut que Jésus a faite pour vous afin d’expier tous vos péchés. Vous réaliserez alors que vous avez non seulement reçu la rémission des péchés, mais que vous avez aussi le devoir de vivre votre foi sincèrement en vous confiant en la justice de Dieu.
J’espère et prie que Dieu donne cette foi bénie à chacun de vous.