Bài giảng

Sujet 26: Lévitique

[26-9] Sermon sur Le Sacrifice de Culpabilité (Lévitique 5:14-19)

Sermon sur Le Sacrifice de Culpabilité(Lévitique 5:14-19)
“L’Éternel parla à Moïse, et dit: Lorsque quelqu’un commettra une infidélité et péchera involontairement à l’égard des choses consacrées à l’Éternel, il offrira en sacrifice de culpabilité à l’Éternel pour son péché un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation en sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire. Il donnera, en y ajoutant un cinquième, la valeur de la chose dont il a frustré le sanctuaire, et il la remettra au sacrificateur. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité, et il lui sera pardonné. Lorsque quelqu’un péchera en faisant, sans le savoir, contre l’un des commandements de l’Éternel, des choses qui ne doivent pas se faire, il se rendra coupable et sera chargé de sa faute. Il présentera au sacrificateur en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de la faute qu’il a commise sans le savoir, et il lui sera pardonné. C’est un sacrifice de culpabilité. Cet homme s’était rendu coupable envers l’Éternel.”
 
 

Nous Devons Donner l’Offrande de Culpabilité à Dieu

 
Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous la Parole concernant le sacrifice de culpabilité. Contrairement à l’holocauste, le sacrifice de culpabilité exigeait que le peuple de Dieu fasse la restitution de l’offense avec un cinquième d’intérêt. Lorsque le peuple d’Israël péchait contre Dieu ou un homme, il devait offrir un animal sacrificiel pour faire la restitution pour le péché qu’il avait commis. Spirituellement parlant, ce sacrifice de culpabilité implique que nous devons non seulement faire la restitution pour nos péchés, mais aussi payer un intérêt sur le prix de ces péchés. Dieu dit que nous devons ajouter un cinquième sur la restitution que nous devons faire pour nos péchés. En ces temps-là, le peuple d’Israël offrait les offrandes telles que les holocaustes, les offrandes pour le péché, les sacrifices de culpabilité, les sacrifices de reconnaissance et les sacrifices d’actions de grâces. Voyons les exigences du sacrifice de culpabilité. 
Il est écrit dans Lévitique 5:14-16: “L’Éternel parla à Moïse, et dit: Lorsque quelqu’un commettra une infidélité et péchera involontairement à l’égard des choses consacrées à l’Éternel, il offrira en sacrifice de culpabilité à l’Éternel pour son péché un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation en sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire. Il donnera, en y ajoutant un cinquième, la valeur de la chose dont il a frustré le sanctuaire, et il la remettra au sacrificateur. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité, et il lui sera pardonné.” La Bible dit qu’au temps de l’Ancien Testament, les enfants d’Israël devaient payer un intérêt d’un cinquième lorsqu’ils payaient la restitution pour leurs péchés. La Bible nous parle aussi de la manière dont le sacrifice de culpabilité doit spirituellement être fait au temps du Nouveau Testament, et avec quel type de foi cela doit être fait. Pour voir cela, nous devons tout d’abord prendre conscience de ce que nous péchons tous contre Dieu et les hommes tout le temps. Laissez-moi alors vous expliquer quel type de sacrifice de foi ces pécheurs doivent offrir à Dieu. 
À quel moment les personnes vivant sur cette terre commettent-elles le péché? La Bible le dit: “Lorsque quelqu’un commettra une infidélité et péchera involontairement,” et cela signifie que nous commettons des péchés pendant que nous vivons sur cette terre. Lorsque nous péchons contre Dieu, cela commence par le fait d’aimer quelque chose d’autre plus que Dieu. Aimer quelque chose d’autre plus que Dieu peut ne pas sembler aussi catastrophique au début, mais cela nous conduira inévitablement à commettre un plus grand péché contre Dieu. Nous devons donc réaliser notre nature insuffisante et admettre nos infidélités contre Dieu. 
Même si nous avons été remis de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes toujours enclins à aimer les choses de la terre. Un tel phénomène implique le fait que même les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent aimer quelque chose d’autre plus que Dieu. Il peut leur arriver d’aimer un tout petit peu les choses du monde dans les débuts, mais avec le temps, ils en viendront à les servir et à les aimer davantage. Et une fois qu’ils se mettent à servir les choses du monde, cela devient un péché contre Dieu. Leurs cœurs s’assombriront, ils s’écarteront de plus en plus de Dieu, et au lieu d’être joyeux, ils se sentiront toujours frustrés. C’est pourquoi, Dieu a dit à Son peuple qui commet de tels péchés d’offrir un sacrifice de culpabilité par la foi. 
Comment nous nous comportons en réalité? Il nous arrive d’aimer d’autres choses plus que Dieu et les servir, même si nous savons que cela est mauvais. Quand cela nous arrive, nous ne pouvons pas nous empêcher de pécher contre Dieu et nous éloigner de Lui de plus en plus, malgré le fait que Dieu aurait dû être notre première priorité si nous avions réellement reçu la rémission des péchés. C’est pourquoi Dieu nous dit, à vous et à moi, d’offrir le sacrifice de culpabilité spirituellement par la foi. 
Dans notre vie en tant que Chrétiens, il nous arrive souvent de servir autre chose plus que Dieu. Il nous arrive d’aimer les choses du monde plus que Dieu. Qu’aimez-vous le plus, Dieu ou ce monde? C’est sans aucun doute Dieu. Cela est clair pour tous ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En revanche, presque tous ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau aiment ce monde. Il est évident que les nés de nouveau aiment Dieu plus que toute autre chose, même si leurs actes peuvent souvent montrer le contraire. 
Si jamais vous perdez l’amour que vous avez dans votre cœur pour le Dieu de justice, vous devez très rapidement le restaurer par votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est ainsi que nous devons offrir à notre Seigneur le sacrifice de culpabilité en ce temps présent. Lorsque les saints commettent des infidélités contre Dieu, ils doivent être remis de leurs péchés en offrant un bélier et en donnant un cinquième de sa valeur au sacrificateur. Il est écrit: “Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité.” En d’autres termes, les saints qui commettent des infidélités sont purifiés une fois pour toutes en croyant au baptême que le Seigneur Jésus Christ reçut de Jean-Baptiste et le sang qu’Il versa à la Croix. 
En effet, de même que le peuple d’Israël était purifié en offrant un animal sacrificiel à Dieu et en ajoutant un cinquième à la restitution pour son péché, ainsi, le cœur d’un infidèle est purifié en croyant que Jésus Christ a à jamais purifié Ses saints en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, en versant Son sang à la Croix et en ressuscitant des morts. Étant donné que le Seigneur a payé le salaire de toutes nos infidélités, de façon plus que parfaite, avec Son baptême et Son sang qui a coulé à la Croix, Ses croyants ont été sauvés. Quand le sacrificateur donnait ces sacrifices de culpabilité à Dieu, Son peuple était délivré de tous les péchés du monde. 
 
 
Notre Nature Fondamentale
 
Péchons-nous tous contre Dieu ou pas? Nous péchons tous contre Dieu. En vivant nos vies devant Dieu, nous pouvons nous rendre compte que nous péchons tout le temps, quelques fois sans nous en apercevoir pendant un moment. Cela devient plus clair lorsque nous recevons la rémission des péchés. Quand nous aimons quelque chose plus que Dieu et que nous en tombons éperdument amoureux, même si cela n’a encore pas fait de mal à quelqu’un, cela peut tout de même assombrir nos cœurs. Cela est semblable au fait d’adorer une divinité autre que Dieu. Ainsi, quand nous les saints commettons une infidélité, nous devons apporter une offrande de culpabilité à Dieu par notre foi en Jésus Christ, Lui qui est beaucoup plus précieux que nos propres vies. Les saints doivent toujours se souvenir de Jésus Christ, qui est devenu le sacrifice de propitiation pour leurs sacrifices de culpabilité. 
Le passage des Écritures d’aujourd’hui est applicable aux personnes de notre temps qui pèchent après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, c’est quelque chose que nous devons tous connaître quand nous recevons la rémission des péchés en croyant en la justice de Dieu. Le sacrifice de culpabilité de l’Ancien Testament nous rappelle notre connaissance et notre foi selon laquelle, lorsque Jésus Christ vint sur cette terre, Il porta tous nos péchés une fois pour toutes par le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste et Il fut condamné pour tous ces péchés par le sang qu’Il versa à la Croix comme salaire pour nos péchés. Cela nous enseigne de nous rappeler que le salaire de nos péchés fut payé par la justice de Jésus Christ qui est incomparablement plus grand et plus précieux que nous. 
Pour que nous puissions offrir un sacrifice de culpabilité à Dieu, nous devons être conscients du fait que nous péchons contre Dieu tout le temps. Le sacrifice de culpabilité est requis lorsque nous péchons contre Dieu; si nous étions capable de ne pas pécher, alors il n’y aurait pas de raison pour nous de donner une telle offrande ou avoir une telle foi. Mais il nous arrive parfois d’aimer autre chose plus que Dieu. Ces péchés sont ceux commis par les justes contre Dieu. Nous devons donc toujours admettre devant Dieu les péchés que nous commettons. Cela s’applique à tous les croyants indépendamment de leur degré de foi. Toutes les fois que nous commettons un quelconque péché, nous devons tous le confesser à Dieu en ces termes: “Seigneur, j’ai péché contre Toi. Voici les péchés que j’ai commis.” De façon stricte, les infidélités que nous commettons sont les péchés qui n’auraient pas pu être effacés sans la justice de Dieu.
Cela s’applique aussi même quand nous commettons un petit péché contre un autre être humain. Par exemple, les Dix Commandements nous enseignent d’honorer nos parents, de ne pas tuer, de ne pas voler, de ne pas commettre d’adultère, ainsi de suite. Si nous enfreignons un seul de ces commandements, alors cela constitue effectivement un péché. Quel genre de péchés commettons-nous contre Dieu alors? C’est le péché d’idolâtrie, le fait d’adorer quelque chose d’autre que Dieu. Quand nous commettons un tel péché, nous sommes tentés de dire que ce n’est pas si catastrophique, mais ce péché va finir par nous conduire à nous opposer à Dieu en cours de route. Réfléchissez-y profondément. Que serions-nous si nous aimions quelque chose d’autre plus que Dieu et que nous nous éloignions de Lui? Nous nous transformerions tout simplement en idolâtres. Étant donné que notre Sauveur est le seul Dieu, si nous aimons et servons quelque chose d’autre plus que Dieu, nous finirons par devenir Ses ennemis. 
Quels que soient les types de péchés que nous commettons, ils sont tous des infidélités. Donc il est absolument nécessaire que nous nous en prenions à ces péchés involontaires et de purifier nos cœurs. En d’autres termes, il est nécessaire que nous apportions spirituellement une offrande de culpabilité à Dieu. Nous sommes supposés non seulement faire la restitution pour nos péchés devant Dieu, mais également y ajouter un cinquième de la valeur. Nous faisons ce genre d’offrandes quand nous croyons que le baptême de Jésus Christ et Son sang versé à la Croix sont de loin plus grands que nos péchés. C’est le genre de foi qu’ont les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Disons que nous avons volé $50 à quelqu’un. Selon le système sacrificiel de l’Ancien Testament, tout d’abord nous devons donner un bélier sans défaut à Dieu comme prix du péché. Deuxièmement, nous devons faire la restitution pour le vol en payant non seulement les $50, mais en y ajoutant un cinquième du montant. Qu’est-ce que cela signifie pour nous qui vivons en ce temps du Nouveau Testament? Cela nous enseigne à croire que la justice du Dieu saint est plus grande que nos péchés. Le sacrifice du Seigneur est plus grand que nos péchés. En d’autres termes, le baptême que Jésus reçut de Jean-Baptiste et le sang qu’Il versa à la Croix sont de loin supérieurs au salaire de nos péchés. Donc, nous savons et croyons que le baptême du Seigneur et Son sang sur la Croix étaient plus que suffisants pour payer le salaire de nos péchés, car Il est plus grand que nous. Voici la foi qu’implique le sacrifice de culpabilité. 
 
 

Regardez à Jésus Christ Notre Souverain Sacrificateur 

 
Il est écrit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui: “Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité, et il lui sera pardonné.” Ce passage implique le fait que le Seigneur ait payé le salaire de nos péchés de façon plus que suffisante en étant baptisé et en versant Son sang. Nous pouvons apporter des holocaustes à Dieu quotidiennement en croyant que notre Seigneur a à jamais porté tous nos péchés passés, présents et futurs en se faisant baptiser une seule fois. 
Le Seigneur a purifié votre cœur ainsi que le mien en nous donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pouvons-nous retourner à Dieu et être purifiés continuellement? Oui. Nous pouvons le faire en apportant l’offrande de culpabilité à Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il en est ainsi parce que le Seigneur a payé une seule fois tout le salaire de vos péchés ainsi que les miens de manière plus que suffisante en se faisant baptiser par Jean-Baptiste et en versant Son sang à la Croix alors qu’Il portait les péchés du monde. En confessant fréquemment notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons fréquemment être purifiés. 
Le Seigneur ne veut pas que nous énumérions simplement nos péchés en disant: “Seigneur, j’ai commis tel et tel péché.” Par contre, le Seigneur veut nous entendre confesser notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit en Lui disant: “Seigneur, je crois que Tu m’as purifié de tous mes péchés une fois pour toutes par l’eau et l’Esprit!” Il est absolument indispensable que nous nous rappelions de cela, et croyions en nos cœurs que le Seigneur porta et paya le prix de manière plus que suffisante. Pour purifier des êtres aussi inférieurs que nous de leurs péchés, le saint Seigneur fut baptisé par Jean-Baptiste et offrit Son propre corps, versant Son sang sur la Croix, payant ainsi tout le prix de nos péchés une fois pour toutes. Le seul moyen de retourner au Dieu saint est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous commettons tous des péchés, et la seule manière pour nous de retourner à Dieu est de venir dans Sa présence par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous pouvons venir dans la présence du Dieu saint en croyant que notre Seigneur a payé de manière plus que suffisante tout le prix de nos péchés, indépendamment du type de péché, avec le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste et le sang qu’Il versa à la Croix. En tant que croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons aimer et adorer Dieu seul, le seul et vrai Dieu. Nous ne pouvons pas nous approcher du Dieu de justice avec une bonne conscience si nous ne savons pas que nos péchés et leur salaire furent tous transférés sur Jésus Christ. Y a-t-il quelqu’un ici qui se dise: “Je ne commets pas tant de péchés que ça?” Vous et moi devons avoir une connaissance claire de notre vraie nature, réalisant que nous sommes tous des pécheurs qui commettons l’ignoble péché de l’adoration de quelque chose d’autre que Dieu. Nous commettons toutes sortes de péchés durant notre vie dans ce monde. Et les péchés quotidiens que nous commettons sont, d’une certaine manière, appréhendés avec notre sagesse humaine. Cependant, aux yeux de Dieu, nous devons être condamnés pour ces péchés. 
Mes chers saints, combien de péchés commettons-nous, que ce soit volontairement ou involontairement? Le fait de connaître le nombre de nos faiblesses, bien que cela soit important, n’est pas tout ce qui importe. En plus de cela, nous devons savoir que notre Seigneur porta tous les péchés du monde une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, et qu’Il paya le salaire de tous nos péchés. En d’autres termes, quel que soit le péché que nous commettons contre le Seigneur, la chose la plus importante est de connaître et croire en la justice de Dieu. Il est absolument indispensable que nous suivions le Seigneur énergiquement avec cette foi. 
Tout le monde mourra tôt ou tard. Que l’on ait adoré une idole ou pas, tout le monde finira par mourir. Nous devons donc tous nous confier à la justice de Dieu seule et la suivre. C’est seulement grâce à Dieu que nous pouvons réussir et recevoir les bénédictions dans nos vies. 
Mes chers saints, il est écrit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui: “Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité, et il lui sera pardonné” (Lévitique 5:16). Qu’est-ce que la Bible veut dire par “Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation?” À propos, que signifie l’offrande pour le péché? L’expiation était faite lorsque l’animal sacrificiel portait les péchés du peuple d’Israël, et cela était accompli par l'imposition des mains. Le sacrifice pour le péché servait au transfert des péchés de quelqu’un sur l’animal sacrificiel, qui portait les péchés de ce dernier et mourait à sa place. Le salaire des péchés du peuple d’Israël était payé par l’animal sacrificiel à leur place, et c’est en cela que consistait le sacrifice pour le péché. 
Quand la Bible dit: “Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation,” cela signifie que le sacrificateur travaillait à l’effacement des péchés de cette personne. Comment le sacrificateur purifiait-il le peuple d’Israël de ses péchés? Les enfants d’Israël posaient leurs mains sur leur animal sacrificiel devant Dieu, et le sacrificateur offrait ensuite cet animal sacrificiel à Dieu, purifiant ainsi de manière suffisante le peuple de ses péchés. Cependant, le sacrifice de culpabilité exigeait du peuple un plus grand prix que celui des offrandes ordinaires. En ce temps du Nouveau Testament, Dieu nous permet de faire le sacrifice de culpabilité en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour nous sauver de nos péchés, notre Seigneur fut baptisé par Jean-Baptiste et paya en une seule fois le salaire de tous nos péchés de façon plus que suffisante sur la Croix, tel qu’il est écrit:
“Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité, et il lui sera pardonné.” Qui est notre sacrificateur? C’est Jésus Christ, qui est le sans défaut. Jésus Christ, le Fils du saint Père, accepta tous nos péchés par Son baptême et en paya le prix sur la Croix une fois pour toutes. Grâce à cette œuvre du salut, mon cœur a été libéré du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et vous? Avez-vous aussi été purifiés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec votre cœur? Avez-vous été purifiés de tous vos péchés par la foi? Ou pensez-vous que l’œuvre de Jésus Christ n’a pas été suffisante pour effacer vos péchés, même s’Il a porté tous vos péchés en se faisant baptiser par Jean-Baptiste et en étant crucifié à mort à votre place? 
Jésus Christ est le Dieu Créateur de l’univers tout entier. Dieu est venu Lui-même sur cette terre pour sauver l’humanité du péché. En venant sur cette terre dans la chair humaine, le Seigneur se chargea de nos péchés par le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste et en paya le prix de manière plus que suffisante en étant crucifié. Jésus Christ porta les péchés de l’humanité par le baptême et en paya parfaitement le prix en versant Son sang sur la Croix. Ce faisant, le Seigneur nous garantit à nous qui croyons en la justice de Dieu que nous ne manquerons de rien. Quel que soit le péché que nous avons commis et le défaut que nous pouvons avoir, Jésus Christ subit de manière parfaite la punition pour tous ces péchés et les effaça tous. Par le baptême, Jésus Christ accepta tous nos péchés et les effaça. 
Notre Seigneur Jésus Christ fut baptisé par Jean-Baptiste et paya le salaire de nos péchés en étant crucifié. Par conséquent, nous les croyants avons l’obligation de louer Dieu pour Sa justice. En croyant en la justice de Dieu, nous en sommes venus à vivre dans la grâce du salut de Dieu. Je remercie infiniment notre Dieu. Je loue le Seigneur de ce qu’Il bénit nos saints et les serviteurs de Dieu qui vivent par la foi dans la grâce du salut de Dieu. 
Mes chers saints, de quelle autre manière pourrions-nous louer la justice de Dieu dans nos vies et à jamais? Nous adorons Dieu à cause de la justice du Seigneur, qui paya le prix de nos péchés de façon parfaite. C’est la raison pour laquelle nous adorons Dieu, en croyant en Sa justice et en notre Sauveur. Comment aurions-nous pu venir dans la présence de Dieu et servir seulement Sa justice dans nos vies? Cela est possible parce que le Seigneur a parfaitement payé le salaire de nos péchés. C’est grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu que nous pouvons continuellement servir uniquement le Seigneur et vivre dans Sa présence. Ainsi, le Seigneur nous a frayé un chemin pour que nous venions dans Sa présence. Comme Il l’a dit: “Je suis le chemin,” le Seigneur est en effet le chemin de la vie éternelle, le chemin qui mène au Ciel et le chemin qui amène à la rémission des péchés. Il a frayé parfaitement le chemin qui mène à la vie afin que Son peuple puisse Le suivre. 
 
 

Voulez-Vous Vivre Votre Foi et Sauver Aussi d’Autres Âmes? 

 
Si tel est le cas, apprenez la justice de Dieu et croyez-y. si vous connaissez la justice de Dieu et y croyez, vous serez capables de suivre pleinement le Seigneur dans votre vie. Bien qu’il nous arrive souvent de tomber dans les faiblesses, nous devons nous rappeler que le Seigneur a ôté tous nos péchés. Nous devons irrémédiablement et continuellement reconnaître que Jésus a porté tous nos péchés une fois pour toutes en se faisant baptiser et en versant Son sang. Aussi longtemps que nous croyons seulement en la justice du Seigneur et la suivons de tout cœur, nous n’avons pas besoin de nous inquiéter de quoi que ce soit. Le Seigneur a déjà payé le salaire de tous nos péchés. Si seulement nous avons une nette connaissance de cela et y croyons de tout cœur, nous pouvons tous vivre éternellement comme des justes. 
La Bible nous dit de décharger nos fardeaux sur le Seigneur. Cela signifie que Dieu veut que nous soyons capables de suivre le désir et la volonté du Seigneur pour nous. Le Seigneur veut que nous vivions en comptant sur la justice de Dieu seule. Il veut que nous fassions seulement Son œuvre juste par la foi. Pourtant, il nous arrive très souvent de tourner le regard vers les choses du monde. Quand nous péchons de la sorte, nous devons dire à Dieu: “Seigneur, Tu as aussi ôté ce péché une fois pour toutes. Merci!” Notre devoir est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne devons pas établir nos cœurs sur les choses de la chair comme bon nous semble. 
Quel que soit le type de péché que nous commettons, le Seigneur a déjà effacé tous nos péchés de manière plus que suffisante et en a payé le salaire de manière parfaite. Nous devons donner l’offrande de reconnaissance à Dieu en croyant toujours en Sa justice. Croyant en la justice de Dieu, vous et moi devons avoir pour objectif la gloire de Dieu. Nous devons désormais compter sur la justice de Dieu et travailler diligemment pour le salut d’autres âmes, au lieu de vivre notre vie en cherchant à établir notre propre justice. Nous devons aimer la justice de Dieu, ne suivre qu’elle seule, et dédier nos vies en union aux choses qui plaisent à Dieu. Nous devons revêtir l’armure de la justice de Dieu et vivre par la foi en cette justice. 
En d’autres termes, nous devons combattre pour le salut des âmes. Vu que vous et moi avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes devenus les ouvriers de Dieu et vivons pour la propagation de Sa justice. Nous devons livrer une guerre spirituelle contre Satan. Dieu nous a donné les moyens de combattre le diable comme une armée de foi bien disciplinée. 
Pouvons-nous vivre la vie de Dieu en comptant sur la justice de notre chair? Non, nous ne pouvons pas vivre en comptant sur la justice de notre chair. Nous devons absolument donner nos offrandes à Dieu par la foi. Quand nous étions bébés, nous étions allaités, mais une fois grands, nous mangions la nourriture des adultes. De même, notre foi en la Parole de Dieu doit aussi grandir. Cela fait déjà vingt ans que j’ai commencé ma vie de foi avec vous dans l’Église de Dieu. Pendant ces vingt ans, nous avons été nourris de lait spirituel qui vient de la Parole de Dieu. Nous devons désormais vivre par notre foi en la justice de Dieu. C’est seulement en faisant cela que nous pouvons faire l’œuvre juste alors que nous vivons nos vies sur cette terre. 
Nos vies de foi ne doivent pas rester au même niveau jour après jour, année après année. Ceux qui recherchent uniquement la prospérité de leur propre chair au lieu de vivre en comptant sur la justice de Dieu sont enclins à faire des bêtises. Vous et moi devons vivre avec reconnaissance, en remerciant le Seigneur de nous avoir parfaitement sauvés une fois pour toutes de tous les péchés de ce monde à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je donne toute la gloire au Seigneur pour avoir été baptisé par Jean-Baptiste et d’avoir payé le salaire de nos péchés. 
Dans l’Ancien Testament, le Seigneur voulait faire entrer les douze tribus d’Israël dans le pays de Canaan. Après avoir conduit ces descendants d’Abraham au pays de Canaan, Dieu leur permit alors de conquérir toutes les tribus qui y étaient déjà installées. C’était la volonté de Dieu que le peuple d’Israël entrât à Canaan et conquît tous ces habitants afin de l’occuper. Si les descendants d’Abraham n’étaient pas entrés dans ce pays et n’avaient pas combattu leurs ennemis par la foi, alors, ils n’auraient pas appris à avoir la foi en la justice de Dieu. La Bible dit qu’une fois que les douze tribus envahirent le pays de Canaan, ils devaient soit conquérir ses habitants ou vivre avec eux. Pourquoi la Bible dit-elle cela? C’est pour révéler la justice de Dieu. Dieu voulait que le peuple d’Israël combattît ses ennemis et conquît complètement le pays de Canaan. Donc, le peuple d’Israël devait conquérir le pays de Canaan, et une fois qu’il l’aurait fait, il devait continuer d’offrir à Dieu toutes les offrandes sacrificielles qui Lui plaisaient. 
Mais qu’est-ce qu’il s’est passé par la suite? Ils arrêtèrent d’offrir des sacrifices. Lorsque les enfants d’Israël s’installèrent à Canaan, ils continuèrent dans les débuts de donner l’offrande sacrificielle exigée par Dieu, mais finirent par négliger ce rituel. Qu’arriva-t-il au peuple d’Israël lorsqu’il commença à négliger les sacrifices qu’il était supposé offrir à Dieu? Vivait-il heureux, ou était-il asservi par la suite? Il fut asservi. Nous devons toujours nous souvenir d’offrir des sacrifices spirituels à Dieu pour ceux qui périssent à cause de leurs péchés, pendant que nous vivons nos vies sur cette terre. L’offrande sacrificielle ici c'est d’effacer leurs péchés avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur a offert Son corps comme notre propre offrande sacrificielle afin de remettre nos péchés. Nous devons nous rappeler que le Seigneur a parfaitement payé le salaire de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons donner l’offrande de foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en la justice de Dieu. Nous devons donner cette offrande de foi à Dieu également pour les âmes qui périssent devant Sa face. 
En effet, vous et moi devons donner l’offrande de foi à Dieu pour le salut des âmes d’autres personnes. Tout en louant la justice de Dieu au plus profond de nos cœurs, nous devons livrer une guerre spirituelle, afin que tout le monde puisse voir la lumière du salut. Il est temps que nous illuminions le monde entier avec l’évangile du salut. Pour ce faire, nous devons nous unir à l’Église de Dieu alors que nous demeurons dans ce monde. Si l’Église de Dieu manque de remplir sa mission, les gens du monde périront tous spirituellement. Nous devons faire connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans tout le monde entier. Nous devons répandre notre foi sur cette terre et combattre spirituellement. Nous devons aussi vivre en union à l’Église de Dieu afin de proclamer Sa justice et la servir fidèlement. 
Savez-vous ce que cela signifie d’être un avec Dieu? C’est d’être un avec l’évangile de la justice de Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et c’est aussi le fait de s’unir aux serviteurs de la justice de Dieu. C’est cela la vraie union. Pour servir la justice de Dieu, nous devons absolument vivre par la foi en étant unis à l’Église de Dieu. Quand le cœur des enfants de Dieu cesse de croire et de compter sur Sa justice, ils peuvent redevenir des serviteurs de Satan. 
Si quelqu’un n’a pas à cœur de répandre l’évangile de Dieu, alors cela signifie que l’union qu’appréhende cette personne est vue avec un œil charnel, c’est-à-dire qu’elle vit en servant une idole. Vous et moi ne devons jamais laisser cela nous arriver. Vers quoi devons-nous orienter notre attention ? Elle doit être orientée vers la divulgation de la justice de Dieu. Nous devons suivre la justice de Dieu, et prenant cette justice comme notre bouclier de foi, nous devons vaincre les ténèbres et sauver les âmes du péché. Dieu nous a suscités pour que nous prêchions Sa justice. Pour cela, le Seigneur nous a donné l’Église de Dieu et Ses serviteurs. C’est pour cette œuvre que Dieu nous a fait naître sur cette terre et rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour faire Son œuvre de justice que Dieu nous a permis de vivre sur cette terre.
Cependant, si nous n’avons pas à cœur de prêcher l’évangile de la justice de Dieu, alors nous finirons par tomber dans le péché d’idolâtrie aux yeux de Dieu. Quand nous commettons le péché d’idolâtrie et que nous en prenons conscience, nous devons apporter l’offrande de foi à Dieu en comptant sur Sa justice. Bien que nous ayons reçu la rémission des péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’en demeure pas moins que nous soyons encore faibles sur plusieurs aspects. Nous ne devons donc pas nous aventurer dans le monde en étant dans un tel état. En revanche, quelle que soit notre faiblesse, aussi longtemps que nous demeurons dans l’Église de Dieu, Ses prêtres feront pour nous des offrandes justes toutes les fois que cela est nécessaire et nous ramèneront sur le chemin de la justice. Le Seigneur a parfaitement payé le salaire de nos péchés, et nous devons réaliser Sa justice par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, y croire et la glorifier par la foi. Nous devons nous dévouer à proclamer cette vérité à travers le monde entier, que le Seigneur a porté tous nos péchés et les a effacés. 
Mes chers saints, êtes-vous reconnaissants au Seigneur pour être devenu notre propre propitiation de justice? Quelle force avons-nous en réalité, nous qui ne sommes que de simples mortels? Quel mérite avons-nous? Quel pouvoir charnel avez-vous? Nous n’en avons aucun. Nous sommes tellement faibles que même quand nous marchons, nos yeux finissent par tomber sur quelque que nous ne devrions pas voir. Par exemple, quand nos frères voient une femme de belle forme arborant une courte jupe, ils ne peuvent s’empêcher de rester bouche bée face à ses belles jambes. Nous sommes tous des pécheurs damnés qui ne pouvons être sauvés de nos péchés à moins que nous n’ayons l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Fondamentalement, nous sommes tous inévitablement enclins à mourir pour nos péchés.
Même si nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons toujours être facilement tentés. Que se passe-t-il avec nos sœurs dans l’Église? Elles sont sujettes à être jalouses de leurs voisines, cherchant à avoir les mêmes choses qu’elles. Lorsque leurs voisines achètent de nouvelles choses, telles que les meubles ou une voiture, elles ont envie d’en acheter. Nos yeux de la chair voient souvent des choses sensuelles et belles. Il y a tellement de choses qui paraissent si belles à nos yeux. Les hommes sont aussi attirés par les choses matérielles. Même s’ils ne l’expriment pas toujours, il n’en demeure pas moins qu’eux aussi aiment les bonnes choses de la vie. Il en est ainsi parce que cela est dans la nature même de tous les êtres humains vivant sur la terre. Toutefois, comment nous les chrétiens devons-nous vivre désormais ? En croyant que notre Seigneur a parfaitement effacé nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons vivre en unissant nos cœurs au Seigneur. 
 
 
Pour Pouvoir Suivre Entièrement la Justice du Seigneur, Nous Devons Croire en Sa Justice de tout Cœur et La Prêcher dans Nos Vies
 
En se sacrifiant Lui-même, le Seigneur a parfaitement payé le salaire de nos péchés en se faisant baptiser et en versant Son sang. Notre Seigneur Tout Puissant a Lui-même payé intégralement le salaire de nos péchés une fois pour toutes par le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste et le sang qu’Il versa à la Croix. Si le Seigneur n’avait pas ainsi payé notre salaire par Son sacrifice, comment aurions-nous pu suivre Sa justice? Avons-nous la faculté de suivre entièrement le Seigneur? En avons-nous la capacité? Non.
 
 
L’Offrande Indispensable pour Nous
 
Prenons le passage des Écritures d’aujourd’hui et lisons Lévitique 5:17-18: “Lorsque quelqu’un péchera en faisant, sans le savoir, contre l’un des commandements de l’Éternel, des choses qui ne doivent pas se faire, il se rendra coupable et sera chargé de sa faute. Il présentera au sacrificateur en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de la faute qu’il a commise sans le savoir, et il lui sera pardonné.” Que dit le Seigneur de nos péchés, même s’ils sont commis involontairement ? Il dit que ce sont des transgressions. 
Par exemple, comme je l’ai mentionné un peu plus haut, si tu vois passer une femme et tu commences à penser sans même t’en rendre compte: “Ouah, elle est si attirante et sexy,” cela constituerait un péché commis involontairement. As-tu planifié de rencontrer cette femme ? Savais-tu que cette femme croiserait ton chemin ? Non, tu ne le savais pas. Ceci est un péché que tu as commis avec ton subconscient en suivant les désirs de ta chair, sans même le réaliser. Cependant, Dieu dit que même si tu commets involontairement un péché comme celui-ci, tu es tout de même coupable. Toutes les transgressions commises involontairement par le peuple de Dieu le rendent coupable et constituent des péchés. En d’autres termes, même si vous péchez involontairement sans aucun but particulier, cela demeure évidemment un péché. 
Qu’est-ce que Dieu vous demande alors de faire une fois que vous commettez un tel péché? Il dit qu’une fois que vous commettez un péché, que ce soit volontairement ou involontairement, vous devez présenter “au sacrificateur en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation.” Mais que sont déjà devenus vos péchés? Même en ce qui concerne les péchés que vous commettez involontairement, notre Seigneur a déjà payé parfaitement leur prix avec Son propre corps, en étant personnellement baptisé par Jean-Baptiste et en versant Son propre sang. Le Seigneur a payé le dédommagement pour tous nos péchés avec Son baptême et Son sang à la Croix. Par Son sacrifice et la justice de Dieu, le Seigneur a effacé tous nos péchés de la façon la plus parfaite, peu importe qu’ils soient commis volontairement ou involontairement. Il n’y a qu’une seule condition pour que nous atteignions le salut. Si seulement nous ne nions pas le fait que Jésus Christ est notre Seigneur qui a effacé tous nos péchés une fois pour toutes avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit; si seulement nous croyons en cette Vérité, alors vous et moi sommes plus que capables d’être sauvés par la foi, peu importe les types de péchés que nous commettons. Ainsi, le Seigneur nous a délivrés des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, afin que nous puissions échapper à la punition et à la condamnation dues à nos péchés et que nos cœurs puissent être purifiés. 
Jésus a offert Son propre corps comme votre propitiation, tel qu’il est écrit: “Il présentera au sacrificateur en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de la faute qu’il a commise sans le savoir, et il lui sera pardonné.” Le fait que le sacrificateur transférait les péchés du peuple sur l’animal sacrificiel en posant ses mains sur sa tête, et ainsi purifiait le peuple de ses péchés et faisait porter la condamnation de leurs péchés par l’animal à leur place, implique que la rémission des péchés est obtenue une fois pour toutes par ceux qui croient en la Vérité du salut. Pour tous ceux qui ne peuvent s’empêcher de commettre des péchés et révéler leur imperfection, notre Seigneur a payé le salaire de tous nos péchés de façon plus que parfaite et nous a tous purifiés. 
Les offrandes que nous apportons à Dieu sont très indispensables. Devons-nous donc continuer de faire ces offrandes ? Oui, nous devons continuer de les faire. C’est parce que le Seigneur a parfaitement payé le salaire de nos péchés que nous sommes capables de servir le Seigneur juste. Et nous pouvons suivre le Seigneur juste par la foi. Nous pouvons le louer pour Sa justice. Nous pouvons remercier notre Seigneur par la foi. Nous sommes capables de vivre éternellement et louer Dieu dans un état pur et sans péché précisément parce que le Seigneur a payé le salaire de nos péchés.
Prenons Lévitique 4:32-35: “S’il offre un agneau en sacrifice d’expiation, il offrira une femelle sans défaut. Il posera sa main sur la tête de la victime, qu’il égorgera en sacrifice d’expiation dans le lieu où l’on égorge les holocaustes. Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l’autel des holocaustes, et il répandra tout le sang au pied de l’autel. Le sacrificateur ôtera toute la graisse, comme on ôte la graisse de l’agneau dans le sacrifice d’actions de grâces, et il la brûlera sur l’autel, comme un sacrifice consumé par le feu devant l’Éternel. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour cet homme l’expiation du péché qu’il a commis, et il lui sera pardonné.”
Le mot “expiation” ici signifie “porter les péchés.” Le fait que l’offrande pour le péché était sacrifiée pour faire l’expiation du pécheur signifie que l’animal sacrificiel portait les iniquités du pécheur à sa place. Qui est donc l’offrande pour le péché qui porta nos péchés à notre place ? Ce n’est personne d’autre que Jésus Christ, le Seigneur de l’eau et de l’Esprit. En effet, c’est Jésus Christ qui porta tous nos péchés à notre place, y compris les péchés que nous commettons involontairement, à travers le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste et le sang qu’Il versa à la Croix. Il est Celui qui accepta et se chargea de tous nos péchés. C’est la raison pour laquelle nous disons que le Seigneur est devenu notre propre propitiation pour tous nos péchés en les acceptant par Son baptême. C’est l’œuvre du salut accomplie par Jésus Christ, notre propre offrande sacrificielle. C’est Jésus Christ qui porta tous nos péchés une fois pour toutes. C’est Lui qui porta tous nos péchés à notre place. 
Considérant ceci, est-ce que nous les croyants en cet évangile de l’eau et l’Esprit avons un quelconque péché en nous? Bien sûr que non. Votre cœur a-t-il été purifié? Oui, il l’a été. Donc, nous qui croyons en l’évangile de la justice de Dieu par Jésus Christ n’avons plus de péché. Maintenant que nous sommes devenus des sans péché, cela signifie-t-il que vous ne devez plus pécher? Même s’il est louable que nous nous efforcions à ne pas pécher, parce que nous sommes tous des humains, nous ne pouvons que commettre des transgressions même après avoir reçu la rémission des péchés. 
Réfléchissez-y un peu. S’il nous était possible de ne pas pécher, alors il n’aurait pas été nécessaire que le Seigneur portât les péchés du monde en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. Étant donné que nous sommes toujours dans la chair, nous traînons encore beaucoup de faiblesses, et donc nous ne pouvons que continuer de pécher. C’est précisément la raison pour laquelle le Seigneur nous a sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes en recevant le baptême de Jean-Baptiste pour porter chacun des péchés sur Son corps. Il fut crucifié à mort, versant Son précieux sang sur la Croix. Les mots ne peuvent pas exprimer ma gratitude face au fait que le Seigneur soit devenu notre propre propitiation afin d’effacer tous nos péchés. Je suis si reconnaissant que le Seigneur Lui-même soit devenu notre offrande de culpabilité. En vérité, en vérité, Dieu porta Lui-même tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême, et Il endossa toute la condamnation de nos péchés que nous aurions dû porter. Le Seigneur se chargea non seulement de tous nos péchés mais aussi de leur punition une fois pour toutes à notre place. 
L’offrande de culpabilité concerne le sacrifice que le Seigneur a fait pour nous. L’odeur de l’offrande sacrificielle qui se consumait sur l’autel des holocaustes était d’une agréable odeur à l’Éternel, une odeur qui Le satisfaisait. Les gens de ce monde périssent parce qu’ils n’ont pas donné une telle offrande. Même nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons périr spirituellement si nous manquons de faire une telle offrande de foi. 
Voyez-vous combien ceux qui n’ont pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont égarés? Ce n’est pas juste que leurs actes sont mauvais, mais c’est plutôt que l’évangile même auquel ils croient est erroné. Leur incapacité à croire et à suivre l’évangile de l’eau et de l’Esprit est leur plus grande erreur, ainsi qu’est leur refus de s’unir à la justice de Dieu. Alors que nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’avons aucun péché peu importe le nombre de péchés que nous commettons involontairement, cela n’est pas le cas de quiconque ne croit pas en la justice de Dieu. Alors, comment ces personnes ne seront-elles pas condamnées pour leurs péchés ? Le seul péché qui ne peut être remis par Dieu est le péché qui consiste à ne pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comptant sur la justice du Seigneur et le salut qu’Il nous a apporté, nous devons tous croire au baptême que le Seigneur a reçu de Jean-Baptiste afin de porter les péchés du monde et le sang qu’Il a versé sur la Croix, dans le but que nous n’ayons plus rien à faire avec le péché. 
Nos cœurs sont si désespérément méchants que si nous n’avons pas foi en la justice de Dieu, nous ne pouvons pas être sauvés de tous nos péchés. Nous devons donc hisser la justice du Seigneur et courir jusqu’à la fin de ce monde. Tout en comptant sur la justice de Dieu, nous devons travailler en unité avec Son Église. Quand les leaders de votre Église vous disent quelque chose, ne les ignorez pas. Écoutez plutôt ce qu’ils disent avec confiance. Si vous écoutez au moins les serviteurs de Dieu et leur faites confiance, vous pourrez alors commencer à penser à ce que vous pouvez faire pour l’œuvre de Dieu et comment vous pouvez faire votre part. Ainsi, faire l’œuvre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, avec chacun assumant son rôle, est ce que signifie être unis à la justice de Dieu. Si par contre nous manquons de nous unir à la justice de Dieu, alors c’est de l’idolâtrie. C’est semblable au fait d’adorer quelque chose d’autre que Dieu. 
Les enfants d’Israël donnaient l’offrande de foi à Dieu et livraient aussi une guerre spirituelle. D’un cœur reconnaissant, nous devons nous aussi donner des holocaustes, des offrandes de culpabilité et des offrandes pour le péché à Dieu dans Son Église. Et nous devons apprêter les armes de foi pour livrer notre guerre spirituelle. Nos ouvriers doivent préparer ces armes de foi dans l’Église de Dieu, prêts à livrer leur guerre spirituelle comme Ses saints fidèles. Ils doivent entièrement être unis les uns aux autres pour la justice du Seigneur. Le Seigneur nous a dit de ne pas nous inquiéter de ce que nous mangerons, boirons et ce dont nous nous vêtirons. Essayez vous-même. Essayez de vivre vraiment pour l’évangile par la foi et voyez ce qu’il se passera. Tous vos besoins seront effectivement couverts. Vous n’aurez à vous inquiéter de rien. 
Les péchés du monde doivent forcément être jugés. Nous devons tous penser longuement et profondément à ce que nous pouvons faire pour le Seigneur, comment nous pouvons le servir et de quelles manières nous pouvons le faire? Ne souhaitez-vous pas vivre ainsi devant le Seigneur, Lui qui a parfaitement effacé tous vos péchés ? Je suis sûr que vous voudriez tous vivre ainsi. Mais, êtes-vous indécis quant à ce que vous devez faire et comment vous devez le faire? Alors, je vous demande d’écouter attentivement ce que vous disent les leaders de votre Église, ce qu’ils vous incitent à faire dans leurs sermons, et ce qu’est leur sincère désir pour vous. Et je vous demande de servir Dieu ensemble avec les leaders de votre Église à chaque étape de la marche. C’est ce que signifie servir Dieu, servir l’évangile et vivre pour le Seigneur. C’est ainsi que vous combattez spirituellement. 
Si vous êtes réellement les saints de Dieu, alors il est évident que vous devez combattre spirituellement et faire vos offrandes de culpabilité à Dieu. Pourquoi continuons-nous de tomber dans le péché? Pourquoi succombons-nous à nos faiblesses? C’est parce que nous ne faisons pas l’offrande de culpabilité à Dieu convenablement, et aussi parce que nous ne suivons pas Sa justice spirituellement. Nous continuons de tomber dans nos faiblesses parce que nous ne nous sommes pas encore définitivement unis au Seigneur. Donc, mes chers croyants, je vous exhorte à compter sur le Seigneur qui devint notre propre offrande de culpabilité, en croyant en la justice du Seigneur qui prit sur Lui et paya tout le salaire de nos péchés de la façon la plus parfaite, et courir vers Lui par cette foi. Je vous demande de vivre en comptant seulement sur la justice de Dieu. Comme le Seigneur le dit: “Le juste vivra par la foi,” je vous exhorte à être victorieux par votre foi en la justice de Dieu. 
Levez-vous en plaçant votre foi en la justice de Dieu. Quelles que soient les situations que vous traversez, cherchez la volonté de Dieu, renseignez-vous auprès de Ses serviteurs, et menez votre vie en étant unis le plus possible à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors, vous vivrez certainement une vie victorieuse. L’aide et l’orientation de notre Dieu seront avec vous dans tout ce que vous ferez et partout où vous irez, que ce soit chez vous à la maison, au service ou à l’Église, en chair et en esprit. La gentillesse et la bonté indescriptible de Dieu sera avec vous pour toujours. Nous devons aussi toujours nous souvenir de cela. Ne suivez pas le Seigneur comme bon vous semble. Vous devez Le suivre avec vos cœurs unis à Lui de façon claire et concise. Vous trébucherez à moins que vous ne soyez ainsi en unité avec Lui. Vous ne ferez que trébucher et tomber. 
Quand vous participez pour la première fois à l’œuvre de justice, cela peut vous sembler être quelque chose de gauche, qui ne sied pas à votre personnalité, mais si vous vous y accrochez, vous vous y accommoderez en fin de compte. L’œuvre de Dieu peut ne pas vous être appropriée au début simplement parce que vous avez été trop habitué à pécher, mais une fois que vous vous mettez à la faire continuellement, vous verrez qu’elle vous sierra parfaitement. Imaginez un voleur. Il est très difficile pour un voleur endurci de faire ce qui est bien tout d’un coup, mais une fois que le voleur s’exercera à faire le bien, il trouvera cela plus approprié que le fait de voler. 
Parmi les gens qui sont assis ici et qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, y a-t-il quelqu’un qui vive toujours selon ses propres désirs? Lève la main si tu es une telle personne! S’il y a de tels frères et sœurs ici, je les exhorte à faire l’offrande de culpabilité en ce moment même. Je leur demande de servir le Seigneur par la foi. Alors, croyez-vous maintenant au Seigneur et qu’Il a payé le salaire de vos péchés de façon plus que parfaite? Le Seigneur a effectivement payé parfaitement le salaire de nos péchés. Je donne toute la gloire au Seigneur pour cela. Je vous demande de marcher avec le Seigneur. Vous trouvez cela difficile? Alors demandez aux leaders de votre Église de prier pour vous et de vous orienter. Et commencez par des petits pas de bébé. Pensez-vous que vous n’êtes pas faits pour l’œuvre de Dieu? Persévérez jusqu’à ce que cela devienne une seconde nature pour vous. Si vous sentez que l’œuvre de Dieu est à votre goût, alors adaptez-vous au goût de Dieu. Votre personnalité se transformera et s’adaptera certainement au Seigneur.
De tous les gens qui s’appellent chrétiens, les plus ridicules sont ceux qui croient selon leurs propres désirs sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les leaders de l’Église ne disent jamais rien qui puisse blesser les saints. Il est clair que vous ne puissiez pas au premier abord comprendre ce qu’ils disent. Mais lorsque vous obéissez à leurs instructions et suivez leurs pas, vous finirez par réaliser leur intention. Et le Seigneur aidera de tels saints. C’est ceci le genre de vie que doit mener le peuple de Dieu. 
Jésus Christ dit qu’Il est le chemin. Puisque le Seigneur dit qu’Il est le chemin, tout ce que nous avons à faire est de suivre ce chemin. Marchant devant nous, Jésus a déjà frayé le chemin pour nous. Tout ce qui nous reste à faire est de réaliser que c’est cela le chemin que Dieu a tracé pour nous et marcher sur ce chemin. J’espère sincèrement et prie que vous expérimentiez tous cette orientation du Seigneur. Je vous exhorte à essayer en exerçant votre foi. Essayez et commencez à marcher avec le Seigneur. Vous verrez alors l’œuvre de Dieu se dérouler sous vos yeux par votre propre expérience. 
Mettez de côté votre propre sagesse et votre propre connaissance et comptez seulement sur le Seigneur. Il prendra alors soin de vous guider personnellement. Il vous rendra heureux. N’essayez pas de bien faire toutes choses au début; commencez plutôt par bien faire une seule chose. Tout viendra par la suite. Je remercie le Seigneur de nous avoir donné l’offrande de culpabilité. Notre Seigneur a effacé tous nos péchés de la manière la plus parfaite, donc je vous demande de compter sur ce sacrifice jusqu’au jour où vous vous tiendrez dans Sa présence, de croire en Lui et Le louer dans votre vie. Alléluia!