Sermons

Sujet 26: Lévitique

[26-12] Quelle Est Notre Vraie Image? (Lévitique 13:1-23)

Quelle Est Notre Vraie Image?(Lévitique 13:1-23)
“L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit: Lorsqu’un homme aura sur la peau de son corps une tumeur, une dartre, ou une tache blanche, qui ressemblera à une plaie de lèpre sur la peau de son corps, on l’amènera au sacrificateur Aaron, ou à l’un de ses fils qui sont sacrificateurs. Le sacrificateur examinera la plaie qui est sur la peau du corps. Si le poil de la plaie est devenu blanc, et que la plaie paraisse plus profonde que la peau du corps, c’est une plaie de lèpre: le sacrificateur qui aura fait l’examen déclarera cet homme impur. S’il y a sur la peau du corps une tache blanche qui ne paraisse pas plus profonde que la peau, et que le poil ne soit pas devenu blanc, le sacrificateur enfermera pendant sept jours celui qui a la plaie. Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la plaie lui paraît ne pas avoir fait de progrès et ne pas s’être étendue sur la peau, le sacrificateur l’enfermera une seconde fois pendant sept jours. Le sacrificateur l’examinera une seconde fois le septième jour. Si la plaie est devenue pâle et ne s’est pas étendue sur la peau, le sacrificateur déclarera cet homme pur: c’est une dartre ; il lavera ses vêtements, et il sera pur. Mais si la dartre s’est étendue sur la peau, après qu’il s’est montré au sacrificateur pour être déclaré pur, il se fera examiner une seconde fois par le sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. Si la dartre s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur; c’est la lèpre. Lorsqu’il y aura sur un homme une plaie de lèpre, on l’amènera au sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. S’il y a sur la peau une tumeur blanche, si cette tumeur a fait blanchir le poil, et qu’il y ait une trace de chair vive dans la tumeur, c’est une lèpre invétérée dans la peau du corps de cet homme: le sacrificateur le déclarera impur; il ne l’enfermera pas, car il est impur. Si la lèpre fait une éruption sur la peau et couvre toute la peau de celui qui a la plaie, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où le sacrificateur portera ses regards, le sacrificateur l’examinera; et quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie: comme il est entièrement devenu blanc, il est pur. Mais le jour où l’on apercevra en lui de la chair vive, il sera impur ; quand le sacrificateur aura vu la chair vive, il le déclarera impur: la chair vive est impure, c’est la lèpre. Si la chair vive change et devient blanche, il ira vers le sacrificateur; le sacrificateur l’examinera, et si la plaie est devenue blanche, le sacrificateur déclarera pur celui qui a la plaie : il est pur. Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps un ulcère qui a été guéri, et qu’il se manifestera, à la place où était l’ulcère, une tumeur blanche ou une tache d’un blanc rougeâtre, cet homme se montrera au sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. Si la tache paraît plus enfoncée que la peau, et que le poil soit devenu blanc, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre, qui a fait éruption dans l’ulcère. Si le sacrificateur voit qu’il n’y a point de poil blanc dans la tache, qu’elle n’est pas plus enfoncée que la peau, et qu’elle est devenue pâle, il enfermera cet homme pendant sept jours. Si la tache s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre. Mais si la tache est restée à la même place et ne s’est pas étendue, c’est une cicatrice de l’ulcère: le sacrificateur le déclarera pur.” 
 
 
Le dîner était bon pour tout le monde j’espère. L’Église de Séoul me nourrit avec des mets si somptueux que si je reste ici encore longtemps, je suis sûr de prendre vraiment du poids. Le Pasteur, sa femme et toute l’assemblée ont tous été si sympathiques avec moi et grâce à eux, j’ai pu mener cette réunion de réveil dans un confort total. 
Lorsque nous lisons le Livre de Lévitique, nous remarquons quelque chose de spécial concernant la manière dont les sacrificateurs examinaient les lépreux. Les sacrificateurs de l’Ancien Testament et ceux du Nouveau Testament sont tous des médecins spirituels, prenant soin de la santé des enfants de Dieu. En particulier, les sacrificateurs spirituels en ce temps du Nouveau Testament sont ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 
Comment Examinait-On la Lèpre?
 
Le passage des Écritures d’aujourd’hui décrit la manière dont les sacrificateurs de l’Ancien Testament diagnostiquaient le péché dont souffraient les gens. Il est écrit: “L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit: Lorsqu’un homme aura sur la peau de son corps une tumeur, une dartre, ou une tache blanche, qui ressemblera à une plaie de lèpre sur la peau de son corps, on l’amènera au sacrificateur Aaron, ou à l’un de ses fils qui sont sacrificateurs. Le sacrificateur examinera la plaie qui est sur la peau du corps” (Lévitique 13:1-3). Comme il est dit ici, quand un Israélite avait une plaie qui ressemblait à la lèpre, il devait d’abord la montrer au sacrificateur. Ensuite, le sacrificateur examinait la plaie de la personne et établissait un diagnostic, comme il est écrit: “Le sacrificateur examinera la plaie qui est sur la peau du corps. Si le poil de la plaie est devenu blanc, et que la plaie paraisse plus profonde que la peau du corps, c’est une plaie de lèpre: le sacrificateur qui aura fait l’examen déclarera cet homme impur” (Lévitique 13:3). S’il était établi que la personne avait la lèpre, alors on l’emmenait dans une léproserie dans la périphérie de la ville.
Il y a une petite île en Corée appelée Sorokdo, connue de tous comme étant une léproserie. Le gouvernement a construit une léproserie sur cette île et y emmenait les patients de lèpre afin de les isoler du reste de la population, pour éviter la propagation de la maladie. Dans la même veine, si un Israélite suspecté d’avoir la lèpre était déclaré par un sacrificateur comme ayant la lèpre, alors il devait être séparé de tout le monde y compris sa propre famille. Le peuple d’Israël prenait cette maladie vraiment très au sérieux. Comme le peuple d’Israël servait le Dieu saint, quiconque avait la lèpre ne pouvait pas vivre parmi eux. La raison est que le peuple d’Israël devait être séparé de la souillure. Par conséquent, la lèpre était considérée comme étant la maladie la plus dangereuse en Israël. Donc, chaque fois que les Israélites constataient une anomalie sur leur peau, ils se demandaient immédiatement si cela n’était pas un symptôme de la lèpre.
Si une plaie sur la peau refusait de se cicatriser, cela indiquait qu’il y avait un sérieux problème. La peau d’un patient de la lèpre est différente de celle d’une personne bien portante. Pour faire une analogie, la peau lépreuse est comme la peau d’une plaquemine tombée de l’arbre et qui est devenue molle. Quand une plaquemine non mure tombe de l’arbre, sa peau commence à s’adoucir et il y a de la moisissure qui commence à se former à l’intérieur pour faciliter la décomposition. C’est également ce qui arrive lorsque quelqu’un est infecté de la lèpre et que les symptômes commencent à apparaître sur la peau. Les plaies et les dartres apparaissent, et la peau commence à se dégrader. 
Il y avait aussi un moment en Corée où la lèpre était vraiment répandue et était considérée comme une grave maladie. Les malades de lèpre étaient séparés du reste de la société, y compris leur propre famille. Les patients étaient sans aucun doute extrêmement traumatisés par cela, se demandaient pourquoi ils étaient nés dans ce monde et étaient vraiment dégoûtés par leur situation. La lèpre était très répandue dans le temps ancien. De nos jours, on dit qu’on peut traiter la lèpre si elle est vite découverte. Mais ce n’était pas le cas dans le passé. Il n’y avait pas de traitement pour cela, et il était impossible de la cacher quand les symptômes faisaient irruption et se laissaient voir par tous. Quiconque avait la lèpre devait être séparé de la famille et ne pouvait plus avoir de vie sociale. Cette séparation du reste de la société, le fait d’être coupé de toute interaction sociale normale, était l’une des plus grandes souffrances auxquelles faisaient face les patients de lèpre. 
Spirituellement, les lépreux se réfèrent aux pécheurs qui font face à la condamnation à cause de leurs péchés. Quiconque a du péché aux yeux de Dieu doit être purifié de ce péché, et si jamais cette personne manque de le faire pendant qu’elle vit, elle devra être jetée en enfer à sa mort. Cela s’applique également à votre famille. Bien que nous allions au Ciel parce que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en la justice de Jésus Christ, les membres de votre famille qui n’ont pas été remis de leurs péchés finiront en enfer. Dieu a effacé tous les péchés que nous commettons pendant que nous vivons sur cette terre avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quiconque croit en cet évangile recevra donc la rémission des péchés et ira au Ciel, mais les pécheurs qui ne croient pas en cet évangile feront face à la punition éternelle de l’enfer. C’est pourquoi les lépreux devaient montrer leur maladie au sacrificateur et recevoir le traitement adéquat.
 
 

Voyons Qui Est Déclaré Lépreux

 
Il est écrit en Lévitique 13:8-13: “Le sacrificateur l’examinera. Si la dartre s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur; c’est la lèpre. Lorsqu’il y aura sur un homme une plaie de lèpre, on l’amènera au sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. S’il y a sur la peau une tumeur blanche, si cette tumeur a fait blanchir le poil, et qu’il y ait une trace de chair vive dans la tumeur, c’est une lèpre invétérée dans la peau du corps de cet homme: le sacrificateur le déclarera impur ; il ne l’enfermera pas, car il est impur. Si la lèpre fait une éruption sur la peau et couvre toute la peau de celui qui a la plaie, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où le sacrificateur portera ses regards, le sacrificateur l’examinera; et quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie: comme il est entièrement devenu blanc, il est pur.” La lèpre est une maladie qui se répand lentement dans tout le corps. Quand l’on est infecté de la lèpre, les symptômes externes apparaissent comme des lésions cutanées qui résistent à tout traitement topique. Sans traitement approprié, les lésions finissent par se répandre sur tout le corps et causent de sérieuses déformations cutanées. 
Spirituellement, une personne qui a du péché dans son cœur est comme quelqu’un qui est infecté de la lèpre. C’est par ce genre de pécheurs que tous les péchés ont été répandus dans tous les coins et recoins de cette terre. Ceux qui sont atteints de cette maladie du péché ne peuvent pas éviter de pécher même s’ils essaient. Il en est ainsi parce que les êtres humains, nés dans l’iniquité, sont obligés de commettre des péchés sans fin durant toutes leurs vies. Spirituellement, ils sont atteints de la maladie du péché. De même que le pathogène de la lèpre se répand et dévore la peau du patient, de même, pour tous ceux dont le cœur contient du péché, la maladie du péché se répand et les dévore spirituellement.
Dieu dit que tout le monde est né dans l’iniquité. Alors, quelle est cette lèpre spirituelle dont souffre tout le monde? Cette lèpre est le péché qui se trouve dans le cœur de chaque être humain. Dieu dit qu’en tant que des malfaiteurs de nature, nous sommes les lépreux spirituels. Dieu nous demande: “En quoi consiste votre vie? Qu’est-ce que le Ciel? Qui sont les pécheurs? Quelle conséquence y a-t-il pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?”
 
 
La Nature Fondamentale des Êtres Humains
 
Lisons maintenant Psaume 51:5-6 dans l’Ancien Testament: 
“Voici, je suis né dans l’iniquité, 
Et ma mère m’a conçu dans le péché. 
Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur:
Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi!”
Comment la Bible explique-t-elle notre nature fondamentale selon Dieu? Comme c'est écrit dans la Parole de Dieu, chaque être humain est un tas de péché. Les êtres humains n’étaient rien d’autre que des tas de péchés dès le moment où ils sont sortis des entrailles de leurs mères. Donc, si l’on nous questionnait sur la nature fondamentale des êtres humains, nous répondrions qu’ils sont tous sortis des entrailles de leurs mères en étant des tas de péchés. David dit ici qu’il a été conçu dans le péché et est né dans l’iniquité. Le fait que tout le monde soit conçu dans le péché signifie que de nature, tout le monde est né avec des désirs méchants tels que le meurtre, le vol, la jalousie et la folie hérités de leurs pères et de leurs mères.
En d’autres termes, nous les êtres humains sommes devenus des pécheurs parce que nous avons hérité les péchés de nos aïeux Adam et Ève. Nous sommes un tas de péché depuis le jour de notre naissance. Nous sommes des malfaiteurs. Nous n’avons pas seulement hérité de la chair de nos parents, mais nous avons également hérité d’un cœur mauvais C’est pourquoi la Bible dit: “Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs” (Romains 5:19). C’est parce qu’Adam et Ève ont péché contre Dieu que nous en sommes arrivés à avoir du péché dans nos cœurs. En d’autres mots, c’est à cause de la chute du premier homme que nous sommes nés en étant des malfaiteurs. 
 
 

Les Péchés du Cœur Humain

 
Lisons encore une fois la Parole de Dieu pour voir les différents types de péchés qui se trouvent dans le cœur de l’homme. Il est écrit en Marc 7:20-23: “Il dit encore: Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme.” 
À cause de notre nature humaine, les mauvaises pensées sortent sans cesse de nos cœurs, même si nous prenons la résolution de ne plus rien faire de mal. Par exemple, nous aimons à contempler des événements tragiques. Lorsqu’une maison est en feu, nous aimons à la regarder brûler. Quand nous apprenons aux informations qu’il y a eu un accident désastreux dans la mer qui a coûté la vie à 300 personnes, nous ressentons de la compassion pour les victimes au début, mais quelques instants après, nous nous demandons s’il y a eu un autre accident beaucoup plus meurtrier que ce dernier. Tout le monde a des mauvaises pensées. Nous sommes pris de sensationnalisme même s’il s’agit de 300 personnes qui sont mortes tragiquement. Bref, tout le monde est né avec le mauvais désir de commettre le péché. C’est précisément parce que l’être humain a de mauvaises pensées et des désirs impurs dans son cœur qu’il fait des choses méchantes et immorales partout où il va.
Le problème, en effet, est que chaque pécheur est poursuivi par la colère de Dieu. C’est cela la justice de Dieu. Toutefois, le salut qui provient de la justice de Dieu a déjà éradiqué tous les péchés. C’est parce que le Seigneur vint sur cette terre dans le corps d’un homme, porta tous les péchés du monde en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, fut crucifié à mort avec tous ces péchés et ressuscita des morts. Si nous connaissons et croyons en cette Vérité, nous sommes sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes. Nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sommes plus des pécheurs comme nous l’étions dans le passé. C’est parce que nos cœurs sont habités par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, nous les rachetés ne trouvons plus agréable de pécher dans ce monde. La plupart des gens trouvent cela agréable de vivre selon les désirs immoraux de leurs cœurs, mais ce n’est pas le cas des justes. 
Il n’en était pas ainsi dans le passé. Nous ne savions pas que nous étions des pécheurs qui ne faisions rien d’autre que pécher contre Dieu. Nous avions une haute opinion de nous-mêmes, nous demandant quel péché nous avions bien pu commettre. Nous pensions que tout ce que nous faisions était purement instinctif sans savoir que même ces choses étaient de graves péchés aux yeux de Dieu. Cependant, quand nous nous examinions et que nous regardions aux dix commandements de Dieu, nous pouvions réaliser que nous étions effectivement des pécheurs. Dans les dix commandements, Dieu nous dit de ne pas commettre le meurtre, l’adultère et de ne pas voler. Mais, même alors que nous commettions ces péchés, nous ne savions pas que nous étions des pécheurs. Quand nous avons réalisé par la suite que Dieu déverserait Sa colère sur les pécheurs, nous sommes alors parvenus à reconnaître que nous étions effectivement des pécheurs. 
Par leur nature intrinsèque, les êtres humains sont des malfaiteurs et des êtres égoïstes. Les pensées des gens sont si mauvaises qu’ils préfèrent voir les autres échouer que de réussir, sauf quand il s’agit des membres de leur propre famille ou des personnes qu’ils aiment. Ils n’aiment pas voir que quelqu’un d’autre prospère. S’il y a un incendie dans la maison de quelqu’un d’autre, leur prière est que la maison se consume entièrement. C’est ainsi que sont les méchants êtres humains. Pensez-vous que j’exagère? Mais regardons au plus profond de nous-mêmes. Ne serions-nous pas quelque peu déçus si le feu était maîtrisé beaucoup plus tôt? Nous ne pouvons pas nous empêcher d’en souhaiter plus parce que cela est dans notre nature. Alors que nous pouvons être peinés de voir notre propre maison brûler, nous ressentons en revanche beaucoup d’excitation à voir la maison d’autrui partir en fumée. 
Ainsi, tout ce qui sort du cœur de l’homme n’est rien d’autre que des mauvaises pensées, et si Dieu ne nous avait pas révélé nos péchés, nous n’aurions pas réalisé que nous étions des tas de péchés. J’avais moi aussi ces péchés, et c’est seulement après avoir trouvé la justice de Jésus que j’ai pu me rendre compte de ma vraie nature. Je pensais que je devais vivre ma vie sans honte, et je pensais que j’avais vécu ainsi, mais tout ce temps, je ne savais pas que je n’étais en réalité qu’un tas de péchés aux yeux de Dieu.
 
 

Les Mauvaises Pensées Engendrent le Péché

 
De la même manière que la lèpre se répand sur tout le corps, ainsi vos péchés finissent par dévorer votre âme toute entière. De même que grandit tout être vivant, ainsi grandissent les mauvaises pensées des êtres humains. Quand l’iniquité se répand ainsi, partout où vont les êtres humains, ils finissent par produire le fruit du péché. Ils ne peuvent pas s’empêcher de commettre toutes sortes de péchés jour après jour. Pendant la durée de leur vie allant de 70-80 ans, les êtres humains ne font rien d’autre que commettre un péché après l’autre. Voilà pourquoi la Bible dit que les êtres humains sont une race de méchants. Bref, les êtres humains sont si mauvais qu’ils méritent tous d’aller en enfer, à moins bien sûr de croire en la justice de Jésus. C’est le problème le plus sérieux auquel fait face toute personne vivant avec le péché.
Cependant, Dieu a accordé Sa miséricorde à des gens comme nous, et Il attend patiemment que chacun de nous soit sauvé. Contrairement à nous les êtres humains qui sommes incapables de pardonner à plusieurs reprises quelqu’un qui nous offense, Dieu est miséricordieux, et même actuellement Il nous dit: “Retournez à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous êtes des lépreux spirituels. Revenez à Moi, et Je vous guérirai de votre maladie.” Le Seigneur a Lui-même préparé notre salut avec la justice de Dieu. 
Le Seigneur a dit: “Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme” (Marc 7:21-23). Dieu regarde à l’âme des gens et non à leur apparence extérieure. C’est ce que fait aussi le sacrificateur. Au temps de l’Ancien Testament, c’est le sacrificateur qui faisait le diagnostic de la lèpre, et si la plaie s’était répandue, alors elle était considérée comme la lèpre. Elle était aussi déclarée comme étant la lèpre si la plaie était plus enfoncée que la peau, et si le poil était devenu blanc. Cela signifie que même si les symptômes ne se sont pas répandus sur tout le corps, la lèpre était tout de même déclarée. Ainsi, même si quelqu’un n’a pas encore péché dans les actes, s’il y a du péché dans son cœur et qu’il n’a pas encore reçu la rémission des péchés de la part de Dieu, alors ce dernier est un pécheur. Le pathogène de la lèpre peut demeurer latent dans le corps sans montrer de symptômes, mais les symptômes finiront par apparaître. De même, quiconque a du péché dans son cœur demeure un pécheur.
Les gens de ce monde n’appellent pas quelqu’un pécheur sur la base des péchés que ce dernier a dans son cœur. Ils appellent quelqu’un pécheur seulement quand les péchés de son cœur se manifestent extérieurement, c’est-à-dire, quand la personne commet un péché bien défini et concret. Par la Loi, Dieu nous commanda de ne ni commettre l’adultère ni le meurtre. Cependant, dans la perspective humaine, personne ne peut respecter tous les commandements de Dieu. Comme la fille aux chaussures rouges dans le conte de fée, nous ne faisons rien d’autre que ce qu’il nous est défendu. Dieu nous a dit de ne pas avoir d’autres dieux devant Sa face, mais qu’ont fait les êtres humains? Nous avons créé toutes sortes de faux dieux. Il y a même des gens qui disent que tout le monde et toute chose est divine. La même désobéissance se trouve au niveau des normes que nous sommes supposés suivre dans la relation qui nous lie aux autres. Quoique Dieu nous ait clairement dit d’honorer nos parents, nous ne le faisons pas. Beaucoup de personnes pensent même que leurs parents sont des gens dont elles doivent se servir pour leurs propres intérêts, et elles regardent leurs parents âgés comme un fardeau gênant. Il y a beaucoup de personnes aujourd’hui qui ne font que recevoir de leurs parents au lieu de donner, et loin de les honorer, elles abusent même d’eux dans leurs vieux jours. 
Le Seigneur nous a aussi dit de ne pas voler, mais nous aimons tellement faire ce qu’Il nous a défendu de faire. C’est parce que les êtres humains sont nés en étant des tas d’iniquité qu’ils sont incapables de faire quelque chose de vertueux même s’ils le souhaitaient. Étant donné que leurs cœurs sont remplis du péché, ils ne peuvent s’empêcher de pécher. C’est cela la vraie nature humaine. Ils pèchent à tout moment et partout où ils vont. Il est clair que plusieurs personnes désirent faire le bien, se disant: “Je dois agir vertueusement,” mais personne n’en est capable. Il y a même des gens qui se lamentent sur leurs échecs, se demandant: “J’ai étudié toutes ces grandes figures du monde qui ont vécu une telle vie vertueuse. Je veux moi aussi devenir un homme bon et décent comme eux. Pourquoi suis-je si misérable?” Bien que les êtres humains aient un cœur mauvais, ils ont aussi d’un autre côté, le désir de faire le bien. Cependant, ils sont incapables de pratiquer les vertus tant désirées, alors qu’il est plus facile pour eux de pratiquer le mal qu’ils ne veulent pas. C’est pourquoi les êtres humains sont une race de méchants par leur nature fondamentale. La semence des êtres humains est telle qu’ils sont tous nés comme une race de méchants. C’est ce que la Parole de Dieu dit, donc cela est la vérité même si nous n’aimons pas l’entendre. 
 
 

Examinons de Plus Près Ce Que Dit le Livre D’Ésaïe à Propos du Péché de l’Humanité

 
Lisons Ésaïe 1:2-4:
“Cieux, écoutez! Terre, prête l’oreille! 
Car l’Éternel parle. 
J’ai nourri et élevé des enfants, 
Mais ils se sont révoltés contre moi.
Le bœuf connaît son possesseur, 
Et l’âne la crèche de son maître : 
Israël ne connaît rien, 
Mon peuple n’a point d’intelligence. 
Malheur à la nation pécheresse,
Au peuple chargé d’iniquités, 
À la race des méchants, 
Aux enfants corrompus! 
Ils ont abandonné l’Éternel, 
Ils ont méprisé 
Le Saint d’Israël. 
Ils se sont retirés en arrière.”
Voici ce que Dieu a dit par le biais du Prophète Ésaïe. Quand Dieu se plaignait d’une “nation pécheresse, d’un peuple chargé d’iniquités, d’une race des méchants, des enfants corrompus,” Il ne parlait pas seulement des enfants d’Israël mais de nous aussi. Nos aïeux devinrent des pécheurs parce qu’ils n’ont pas cru en la Parole de Dieu, et en nous passant leurs péchés, nous sommes aussi nés dans le péché. Nous sommes donc une race de méchants aux yeux de Dieu. Et nous sommes un peuple chargé d’iniquité. Quand nous examinons nos actions, combien de vertus avons-nous en réalité? Bien qu’il soit noble pour les êtres humains d’essayer de faire le bien, en réalité, tout cela n’est que pure hypocrisie aux yeux de Dieu. En d’autres termes, les gens essaient de faire le bien parce qu’étant fondamentalement mauvais, ils cherchent à voiler leur méchanceté. Il y a des gens qui posent de bonnes actions en s’attendant à recevoir une quelconque compensation en retour, se disant: “Quel bien dois-je faire pour être récompensé? Je vais faire le bien, tel que donner de l’argent aux mendiants, je suis sûr que Dieu me récompensera pour cela.”
Qu’est-ce que l’hypocrisie? En écriture Chinoise, le mot hypocrisie s’écrit par la combinaison de deux caractères, l’un signifiant “fausse” et l’autre “bonté.” L’hypocrisie signifie donc “fausse bonté.” Cela s’applique à quelqu’un qui n’étant pas vertueux cherche à agir vertueusement. Par exemple, faire un don à un orphelinat est en soi une bonne action, mais si le donateur le fait avec l’intention cachée de voiler sa propre méchanceté ou de se faire un nom, alors cela revient à pratiquer une fausse bonté. C’est la même chose pour les dons faits à des fondations octroyant des bourses aux étudiants démunis. Alors que cela est une bonne œuvre en soi, si cela est fait dans le but de recevoir quelque chose en retour de Dieu, alors c’est de l’hypocrisie. Beaucoup de personnes pratiquent l’hypocrisie dans le but de voiler leur propre méchanceté. 
Imaginons que quelqu’un ait commis une fraude en détournant 3 millions de dollars. Imaginons aussi que ce dernier ait fait un don de 500,000 dollars à une fondation octroyant des bourses. Qu’en est-il des 2,5 millions de dollars restants? Ils vont tout droit dans la poche de cet homme. Mais, les médias vont faire assez de bruit autour de cette donation d’un demi-million de dollar, sans rien dire de la manière dont il s’est procuré cet argent. Donc, l’homme est décrit comme étant une personne extrêmement généreuse pour avoir donné un demi-million de dollars de son gain mal acquis. C’est ça l’hypocrisie. Qu’est-ce que cet homme a fait en réalité? Il a détourné des millions de dollars. C’est un criminel qui s’est accaparé de l’argent d’autrui sans avoir travaillé pour cela. Pourtant, ces personnes sont adulées dans la société. Ainsi, les êtres humains sont noyés dans l’hypocrisie. 
Ceux qui pratiquent réellement la bonté sont ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et qui vivent pour cet évangile. Une vie qui sert l’évangile de justice devant Dieu, une vie qui obéit aux commandements de Dieu sans chercher son propre intérêt égoïste, est la vie qui pratique la vraie bonté. 
Comment pouvons-nous dire que les êtres humains sont bons quand nous savons que le cœur de l’homme est plein de mauvais désirs. Quand Dieu examine aujourd’hui le cœur des gens, Il ne voit rien d’autre que de l’iniquité. Ces péchés dans le cœur finissent par se déverser hors du cœur et se répandre. Il y a des moments où les gens pèchent uniquement dans leurs cœurs, mais il y en a d’autres où ils pèchent avec leur chair. Nés dans l’iniquité, les hommes pratiquent toutes ces iniquités pendant qu’ils vivent dans ce monde, et même s’ils ne commettront que de petits péchés au début, ils finiront par en commettre de plus graves. C’est pourquoi Dieu dit que tout le monde est pécheur, une race de méchants.
Avant de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons d’abord réaliser que nous sommes des pécheurs condamnés à aller en enfer aux yeux de Dieu. Pour ce faire, nous devons avoir la Loi dans nos cœurs. Dieu nous a donné Sa Loi composée de 613 commandements, y compris les dix commandements: “Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face. Tu ne te feras point d’image taillée et tu ne te prosterneras point devant elle. Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain. Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Honore ton père et ta mère. Tu ne tueras point. Tu ne commettras point d’adultère. Tu ne déroberas point. Tu ne porteras point de faux témoignage. Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain ni aucune chose qui lui appartienne.” Quand nous acceptons cette Loi de Dieu dans nos cœurs, nous pouvons alors prendre conscience de combien nous sommes méchants devant la Loi de Dieu et quelle race de méchants nous sommes tous. 
Sans la Loi, nous ne pouvons pas prendre conscience que nous sommes des pécheurs. En d’autres termes, c’est seulement quand nous nous regardons dans la Loi de Dieu que notre état de pécheurs s’expose. Chacun trouve des excuses pour justifier son comportement selon sa propre norme, et donc personne n’admettrait de lui-même qu’il est pécheur destiné à aller en enfer. Ceux qui disent à Dieu qu’ils n’ont que de petits péchés pensent aussi qu’ils sont pleins de bonté. Donc, ils se disent que même s’ils ont commis quelques péchés, il n’en demeure pas moins qu’ils aient posé beaucoup plus de bonnes actions. Mais ces pensées sont complètement erronées. 
Quelle qu’en soit la taille, aucun péché ne peut en aucun cas échapper au juste jugement de Dieu. Pourtant, les gens se trouvent toutes sortes d’excuses, essayant de compenser leurs péchés par des actes de bonté hypocrites. C’est cela la justice humaine. Mais vous devez comprendre que la justice humaine est comme un vêtement souillé aux yeux de Dieu. S’accrocher à sa propre justice humaine devant Dieu, c’est comme jouer à faire coucou. C’est comme si un tas de fumier disait à Dieu qu’il ne sent pas et qu’il est propre. Dieu est saint, juste, et absolument sans péché. Son cœur est saint, de même que Ses actes sont saints et justes. Au regard de cela, comment les êtres humains, qui ne sont rien de plus que des tas de péchés, pourraient rechercher l’approbation de Dieu en cachant leurs péchés dégoûtants et n’embellir que leur apparence? Même s’ils protestent en disant à Dieu: “Mais Seigneur, j’ai fait trop de bonnes choses,” cela changerait-il pour autant leur nature fondamentale? Non, pas du tout. Dieu dira simplement à ces gens: “Qu’y a-t-il de si saint vous concernant alors que vous êtes remplis d’impuretés? Vous êtes des pécheurs. Vous avez désobéi à Ma Parole!”
Donc, quand nous les êtres humains, nous nous tenons devant la Loi de Dieu, notre état de pécheur s’expose complètement. Nous réalisons alors que nous ne valons rien, dépourvus de tout mérite. Ainsi, quand les êtres humains se tiennent devant Dieu, leur propre justice humaine se brise inévitablement. Même les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne servent à rien d’autre qu’à servir la justice de Dieu lorsqu’ils s’examinent selon le standard de Dieu. Si seulement nous connaissons les statuts et la Loi, si seulement nous connaissons les commandements de Dieu, et si seulement nous savons que Dieu est le juste juge, alors nous réaliserons que nous ne sommes rien, et nous reconnaîtrons aussi que c’est une merveilleuse grâce que des pécheurs comme nous aient été sauvés par Dieu de tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La seule raison pour laquelle les gens clament avoir leur propre justice est qu’ils n’ont pas encore vu leurs propres natures devant Dieu. 
 
 
L’Erreur de l'auto-justice
 
Si vous êtes dans l'auto-justice, ayant une haute considération de vous-mêmes, alors c’est la preuve parfaite que vous ne vous soyez pas encore présentés devant le Dieu saint avec sincérité. Essayez de vous approcher de Dieu avec honnêteté et voyez si vous êtes encore capables d’être dans l'auto-justice devant Dieu. Une personne pleine d'auto-justice doit d’abord réaliser le caractère dégoûtant de sa propre justice. C’est pour amener à cette prise de conscience que Dieu permet que les gens traversent beaucoup de moments de difficulté. Il y a d’innombrables personnes dans ce monde qui commettent toutes sortes de péchés. Pourquoi Dieu le leur tolère alors? Pourquoi épargne-t-Il leurs vies? En d’autres termes, pourquoi Dieu ne les punit-Il pas? Dieu agit ainsi afin de permettre à tout un chacun de connaître Sa justice et leur accorder le vrai salut.
Cependant, nombreux sont les gens qui souffrent dans ce monde parce qu’ils ne connaissent ni ne croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la justice de Dieu. Il est très important que nous reconnaissions que nous sommes différents de ces gens. Nous aussi, nous n’avons rien fait de vertueux devant Dieu. Dieu permet juste que ces gens passent par des difficultés afin de leur faire prendre conscience qu’ils doivent accepter la justice de Dieu et recevoir la rémission des péchés. 
Une personne dans l'auto-justice ne peut que souffrir davantage. Et si ces gens persistent dans leur propre justice jusqu’à la fin, ils n’auront d’autres choix que de faire face au juste jugement de Dieu. Ceux qui sont extrêmement dans l'auto-justice ne peuvent pas être sauvés, même pas par Dieu, et c’est pourquoi ils essaient d’aller au Ciel en se sanctifiant. Même Dieu ne peut rien faire pour ces personnes. Ce sont les gens qui disent: “J’ai été remis de mon péché originel quand j’ai reçu Jésus. Désormais, j’aurai la rémission de mes péchés personnels en faisant des prières de repentance chaque jour, et c’est en cela que j’irai au Royaume des Cieux.”
Suivant l’abominable doctrine de la sanctification incrémentale, ils clament que s’ils continuent de se sanctifier tout au long de leur vie, ils seront complètement libérés de leurs péchés avant de mourir. Même Dieu ne peut pas aider ceux qui vivent une vie aussi désorientée. En revanche, ceux qui connaissent leurs défauts croient que c’est seulement par leur foi en la justice de Dieu qu’ils peuvent entrer au Royaume des Cieux. Or, les insensés pensent qu’ils iront au Ciel grâce à leur propre mérite. 
Celui qui est dans l'auto-justice ne peut pas éviter l’enfer. Alors, avez-vous un quelconque mérite devant Dieu? Venez devant si vous pensez être méritants. Si vous pensez encore que vous avez ne serait-ce qu’un iota de mérite, allons dans la Parole de Dieu pour voir si vous avez raison. Avant de lire toute autre Parole, rappelez-vous de ce que dit la Bible à propos du péché: “Le salaire du péché, c’est la mort” (Romains 6:23). Lisons Exode 20:3: “Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face.” Vous pourriez protester et dire que vous ne croyez qu’en Dieu seul. Mais, croyez-vous seulement en Dieu? Avez-vous servi Dieu uniquement?
Voyons voir. Nous avons besoin d’argent pour vivre. Disons qu’une autre entreprise cherche à vous recruter en vous offrant un salaire beaucoup plus élevé. Mais le propriétaire de cette entreprise n’aime pas le fait que vous soyez chrétien. Donc, il vous demande de sécher quelques cultes pendant la semaine et en retour, il vous promet 3,000 dollars de plus par mois. Ne seriez-vous pas tentés par une telle offre? Vous serez tentés à coup sûr. De nos jours, nous vivons dans un monde où l’argent est devenu un Dieu, de même que les hommes. Les choses de ce monde se sont muées en dieux. Y a-t-il quelqu’un qui n’aime pas l’argent? Même les chrétiens n’apprécient pas que Dieu soit une entrave à leurs idées et plans leur permettant de faire fortune. Existe-t-il vraiment quelqu’un qui n’adore uniquement que Dieu? Non, les chrétiens d’aujourd’hui prétendent adorer Dieu – seulement en parole – alors qu’en réalité, c’est l’argent qu’ils adorent. Pouvez-vous tout de même dire avec assurance que vous n’adorez que Dieu? Êtes-vous vraiment sûrs de n’avoir pas adoré une idole? 
Quelqu’un qui adore ainsi l’argent plus que Dieu est-il coupable de pécher ou pas? Dieu dit que quiconque a le moindre péché sera jeté en enfer. Il a dit dans Romains 6:23: “Le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.” Cela signifie que quelle que soit la taille du péché que vous avez, cela suffit pour que vous soyez jetés en enfer. C’est la Loi de Dieu. C’est en croyant de façon légale que nous avons reçu la rémission des péchés. Si nous ne croyons pas de manière légale, nous serons jetés en enfer. Pour recevoir la rémission des péchés en croyant de manière légale, nous devons croire en deux choses. D’abord, nous devons croire en la Loi, et ensuite, nous devons croire en la loi de la grâce. Si nous connaissons ces deux lois et croyons en conséquence, nous pouvons obtenir le salut. 
 
 
La Destruction Qui Attend Ceux Qui sont dans l'Auto-justice
 
Je le répète encore une fois, quiconque est dans l'auto-justice sera détruit. Il y a des gens dans ce monde qui disent qu’ils sont si vertueux qu’ils n’ont pas besoin de la loi, mais ils ont tous tort de penser ainsi. Comment ces gens se comportent-ils en réalité quand ils clament qu’ils n’ont pas besoin de la Loi de Dieu? Quand ils prétendent être droits, alors qu’ils sont d’une manière ou d’une autre défavorisés, ou chaque fois qu’ils voient leur propre intérêt, ils pèchent à l’insu des autres. Y a-t-il quelqu’un ici qui n’ait jamais pris quelque chose appartenant à quelqu’un d’autre sans permission? Pas même une seule fois? Je suis sûr que vous l’avez déjà fait, même si c’est juste un beignet ou un biscuit. 
Ceux qui disent qu’ils peuvent vivre sans la Loi de Dieu sont vraiment les pires des pécheurs, puisqu’ils ont une si haute opinion d’eux-mêmes qu’ils ne voient pas l’utilité de recevoir la rémission des péchés. Imaginez-vous quelle bourde cela aurait été si nous avions pensé comme ces gens. Nous n’aurions pas pu croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni recevoir la rémission des péchés. Mais Dieu a continuellement le regard sur nous. Il voit tous les péchés que nous commettons, et Il les a notés dans le Livre des Œuvres. Dieu dit dans Psaume 139:2: “Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée.” 
Si nous ne comptons pas sur la justice de Dieu, nous serons tous pris dans le piège du péché pour ne finir qu’en enfer. C’est comme un poisson nageant joyeusement sans savoir qu’il est sur le point d’être pris dans un filet. Le poisson ne se jette pas dans le filet en sachant que c’est un piège. Il ne fait que nager comme d’habitude, mais une fois qu’il tombe dans le filet, il ne peut plus jamais s’échapper. Ainsi, les êtres humains aussi sont pris dans le piège du péché pour finir en enfer. C’est parce qu’ils tombent dans le péché qu’ils sont jetés en enfer. Un être humain né dans ce monde peut-il ne jamais commettre de péché du tout? Pas même une seule fois? Bien sûr que non. C’est complètement impossible. Pourtant, il y a tellement de gens qui qui sont tant dans l'auto-justice qu’ils pensent qu’ils sont vraiment des gens de bien. Ces personnes dans l'auto-justice ne peuvent pas s’empêcher de se liguer contre la justice de Dieu, et comme conséquence, ils ne peuvent pas éviter la mort. Si vous êtes une telle personne dans l'auto-justice, je vous exhorte à admettre le plus tôt possible devant Dieu que vous êtes des pécheurs, croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ainsi être sauvés de vos péchés. Vous pouvez trouver la lumière seulement quand vous confessez que vous êtes pécheurs. 
Je vois que certains d’entre vous fixent le sol de peur que je ne m’enquière encore de leurs péchés. Je ne vous poserai plus de questions sur vos péchés. Mais, je vous exhorte à dévoiler votre cœur à Dieu. Si Dieu vous demandait si vous aviez du péché ou non, confessez-vous. Vous pouvez alors être sauvés de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, si vous dites que vous n’êtes pas sûrs d’être pécheurs ou non, ou si vous insistez à vous accrocher à votre propre justice au lieu de compter sur la justice de Dieu, vous ne ferez que provoquer la colère de Dieu. Dieu permet que ces gens dans l'auto-justice obstinés se transforment en des méchants. Il leur permet de tomber dans le péché consistant à se liguer contre la justice de Dieu. 
Dieu règne sur la vie et la mort des êtres humains. Vous devez comprendre cela. Il y a un type de faiblesse spécifique à chaque personne. Il y a des gens qui sont faibles face au sexe opposé, alors que d’autres sont faibles face à l’argent. Donc il est impossible à l’homme de ne pas tomber dans le péché. Dieu sait tout de cette condition qui est la nôtre. Quelle que soit votre force, si vous ne comptez pas sur la justice de Dieu, vous n’aurez d’autres choix que de faire face à l’enfer, et à ce moment-là, les regrets et les excuses ne seront plus d’aucune utilité. Les péchés que vous commettez ne disparaîtront jamais à moins que vous ne comptiez et croyiez en la justice de Dieu. 
Dieu écrit nos péchés dans Son Livre du Jugement et sur les tablettes de nos cœurs. Dieu dit dans Jérémie 17:1: “Le péché de Juda est écrit avec un burin de fer, Avec une pointe de diamant; Il est gravé sur la table de leur cœur, Et sur les cornes de vos autels.” Cela signifie que Dieu écrit chacun des péchés que nous commettons sur les tablettes de nos cœurs. Donc, une fois que nos péchés sont écrits dans nos cœurs, nous nous en souvenons continuellement. Et nous nous confondons toujours en excuses. Que nous soyons couchés sur notre lit ou assis à la table du dîner, notre conscience coupable nous rappelle constamment nos péchés, et pour soulager notre conscience, nous accusons les autres d’être à la base de ces péchés en nous disant que nous n’aurions pas péché si cela n’avait été de la faute de cette autre personne. Quoique nous clamions ainsi notre innocence, au plus profond de nous, notre conscience nous dit que nous sommes coupables. Cela arrive parce que notre propre justice se bat contre la Loi de Dieu au-dedans de nous. 
 
 

La Plus Grave des Maladies Est la Maladie du Péché

 
De même que la maladie physique la plus grave et la plus répugnante est la lèpre, ainsi la maladie spirituelle la plus terrible et la plus répugnante est le péché qui se trouve dans le cœur humain. C’est le péché qui se trouve dans le cœur humain qui cause la plus répugnante des maladies. Ce sont ces péchés dans le cœur qui nous couvrent d’une puanteur insupportable, qui nous empêchent d’accomplir notre rôle en tant qu’êtres humains et nous éloignent des autres. C’est le péché qui fait perdre aux êtres humains leur humanité. 
Originellement, les êtres humains furent créés à l’image de Dieu et sont donc la plus belle de toutes les créatures de Dieu. Cependant, quoique les êtres humains aient originellement été créés comme des êtres si magnifiques, s’ils ont du péché, ils peuvent devenir des êtres affreux, si misérables et honteux. C’est le péché de l’humanité qui rend les êtres humains si dépravés. Le péché les rend sans valeur et les transforme en des déchets humains. C’est le péché qui se trouve dans le cœur de l’homme et ses mauvais actes qui le transforment en une racaille. Cependant, même ces personnes peuvent encore être délivrées de toutes ces misérables conditions si seulement elles recevaient la rémission des péchés. Par conséquent, le plus gros cadeau pour l’humanité est le fait que Jésus Christ ait effacé tous les péchés. C’est avec cette connaissance que nous devons croire en Jésus.
Lisons Lévitique 13:12-13: “Si la lèpre fait une éruption sur la peau et couvre toute la peau de celui qui a la plaie, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où le sacrificateur portera ses regards, le sacrificateur l’examinera; et quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie: comme il est entièrement devenu blanc, il est pur.”
Quiconque n’a pas reçu la rémission des péchés est dans le péché. Étant né pécheur, tout le monde demeure pécheur jusqu’à ce que l’on reçoive la rémission des péchés. Comment un tel pécheur peut-il alors être sauvé? Le moyen du salut est décrit dans les versets 12-13: “Si la lèpre fait une éruption sur la peau et couvre toute la peau de celui qui a la plaie, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où le sacrificateur portera ses regards, le sacrificateur l’examinera; et quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie : comme il est entièrement devenu blanc, il est pur.”
Vous vous demandez certainement comment on peut dire que quelqu’un est pur lorsque la lèpre a couvert tout son corps. Étant donné que même une toute petite plaie se situant à un endroit difficilement visible du corps peut être considérée comme un signe de lèpre, comment peut-on dire qu’une personne dont le corps est entièrement couvert des symptômes de la lèpre est pure? La norme Biblique est carrément différente de la norme humaine. Dieu parle au travers des Écritures de la manière dont il faut recevoir la rémission des péchés. Ce passage nous enseigne que les êtres humains sont sauvés par Dieu s’ils reconnaissent qu’ils n’ont aucune justice devant Lui, admettent qu’ils n’ont rien fait de bon vis-à-vis de la Parole de la Loi, et avouent qu’ils n’avaient pas d’autres choix que de faire face à la mort en confessant: “Seigneur, je mérite d’être jeté en enfer. Je n’ai rien fait de bon.”
Un pécheur qui avoue la moitié de ses péchés ne peut pas être sauvé. Dans la même veine, Dieu dit que si la lèpre a couvert tout le corps d’une personne et l’a rendu tout blanc, de la tête à la plante des pieds, alors cette personne était pure. Cela signifie que Dieu sauve parfaitement ce genre de personnes en effaçant tous les péchés de leur vie entière, de la même manière qu’on guérissait la lèpre. C’est la Parole de Dieu. Dieu sauve une personne qui avoue être entièrement pécheur, et non une personne qui avoue ses péchés en partie. Un pécheur complet est quelqu’un qui avoue à Dieu qu’il a manqué d’obéir et suivre Sa Parole, qu’il s’est ligué contre Dieu, qu’il est inévitablement condamné à aller en enfer, et qui supplie Dieu de le sauver. Quand quelqu’un se reconnaît comme étant un pécheur complet, alors il peut être sauvé par Dieu. 
Certains d’entre nous qui ont reçu la rémission des péchés peuvent être tentés de penser: “J’ai péché, mais ce n’est pas si grave si je ne pèche plus. Merci Seigneur d’avoir remis tous mes péchés.” Cependant, ceux qui ont une telle pensée ne sont pas vraiment reconnaissants à Dieu. Cela implique que maintenant que Jésus les a sauvés et remis de tous leurs péchés, ils pensent qu’ils n’ont plus besoin de Lui. En d’autres termes, ils pensent qu’ayant déjà reçu la rémission des péchés, il n’y a plus de raison qu’ils continuent de marcher avec Jésus, ni de demeurer dans l’Église. Ces personnes ayant reçu la rémission des péchés, elles ont l’impression d’être emprisonnées par Jésus et elles n’aiment pas cela. Puisqu’elles savent que Jésus a effacé tous leurs péchés, elles ne Le trouvent plus nécessaire, donc elles suivent leur propre voie en se disant qu’il n’y a que dans les rues du Ciel qu’elles rencontreront Jésus. Si cela n’est pas une pensée complètement ingrate, qu'est-ce que c'est d’autre? Loin d’aller au Ciel, ces personnes finiront certainement dans le feu éternel de l’enfer, car il n’y a aucun doute qu’elles finiront par trahir la justice de Jésus Christ. 
Lisons Hébreux 6:1-8: “C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel. C’est ce que nous ferons, si Dieu le permet. Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu.”
J’ai vu comment des gens négligent de venir à l’Église même après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand je vois ces personnes, je me demande ce qu’il adviendrait d’eux à la fin. Les reverrai-je vraiment au Ciel? Je ne suis pas sûr de pouvoir répondre à une telle question avec assurance. Pourquoi la Bible fait-elle une mise en garde si terrible alors? Qu’adviendrait-il de vous si jamais vous quittiez l’Église, arrêtiez de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit et viviez parmi les gens du monde? Si vous laissez cela vous arriver, vous tomberez encore une fois dans le plus grave des péchés. Tu finiras aussi par détester les serviteurs de Dieu, car pendant que ces serviteurs de Dieu sont des justes, toi tu vis dans le péché. 
Ceux qui sont dans les ténèbres n’aiment pas la lumière, puisque ces deux entités sont diamétralement opposées. Et avec le temps, ils finiront par haïr les serviteurs de Dieu et s’opposer à eux. Cela arrive non pas qu’ils en décident ainsi, mais ce sont plutôt les ténèbres qui s’emparent d’eux et par conséquent ils réfutent la lumière. Ceux qui sont dans les ténèbres n’aiment pas les justes. Donc, même si ces gens ont reçu la rémission des péchés, en fin de compte, ils ne peuvent pas porter de fruit de la justice tant désiré par Dieu. 
Donc, quoiqu’il arrive, les justes nés de nouveau ne doivent jamais quitter l’Église et marcher selon leur propre voie. Pour faire l’œuvre juste de Dieu, il doit d’abord y avoir les guerriers de la prière qui prient pour cette œuvre, et il doit y avoir ceux qui sont unis à la justice de Dieu. C’est ainsi que nous pouvons unir nos forces et faire l’œuvre juste de Dieu. Le Seigneur dit que le Saint-Esprit demeurera dans le cœur des justes qui ne quittent jamais Son Église et qu’Il marchera au milieu d’eux (2 Corinthiens 6:16).
Il est écrit dans le passage que nous venons de lire dans Hébreux 6:1-2: “C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.” La Bible parle ici de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme Dieu nous a dit de tendre à la perfection, tout ce que nous avons à faire est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et marcher en conséquence. Il est également écrit: “C’est ce que nous ferons, si Dieu le permet. Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit.” Ce passage nous dit que le Saint-Esprit habite en nous qui sommes sauvés. Et c’est la raison pour laquelle nos cœurs sont toujours en paix et joyeux. 
Or, la Bible continue en disant: “qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu.” Qu’est-ce que Dieu veut dire?
Qu’adviendrait-il de ceux qui ne sont pas unis à l’Église de Dieu même après être nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Ces personnes ont déjà pris part à l’œuvre de l’Esprit de Dieu à un moment donné. Et elles ont goûté au don céleste. Elles ont, en d’autres termes, reçu la rémission des péchés. Pourtant leur foi a été corrompue. Ces personnes sont beaucoup plus semblables aux gens du monde qu’à la sainte famille de l’Église de Dieu. Le Seigneur dit ici qu’elles ne peuvent pas être renouvelées et amenées à la repentance. Même après avoir cru en la justice de Dieu, ces personnes aiment toujours entendre ce que disent ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Elles sont attirées par les revendications selon lesquelles l’on peut recevoir la rémission des péchés en faisant des prières de repentance chaque jour. Qu’est-ce qui explique cela? C’est parce que leurs actes sont dégoûtants. 
Pour que ces personnes soient purifiées, elles doivent revenir et croire encore en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir la guérison de leurs cœurs. Même nous les nés de nouveau qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit péchons toujours pendant que nous vivons sur cette terre. Cependant, quand nous écoutons la Parole de Dieu dans Son Église, Le louons et communions les uns avec les autres, nous pouvons voir par nous-mêmes comment les blessures de nos cœurs sont guéries. En revanche, si nous ne guérissons pas les blessures de nos cœurs causées par nos vies quotidiennes dans ce monde, et que nous les laissons se décomposer, alors nous ne pouvons pas dire avec une bonne conscience à Dieu que nous sommes des justes. Bien qu’ayant reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous retournons dans le monde et vivons comme des esclaves de Satan, alors nos cœurs replongeront dans les ténèbres. Cela peut arriver à ceux qui ont reçu la rémission des péchés, qui ont réalisé la justice de Dieu lorsqu’ils entendirent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à moins de vivre comme serviteurs de la justice. C’est ce que Dieu dit à ceux qui trahissent Sa justice. 
En effet, la Bible dit: “Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu” (Hébreux 6:7-8). Cela signifie que Dieu séparera les méchants des justes et jettera les méchants dans le feu dévorant. Si Dieu ne nous avait pas donné cette Parole d’avertissement, nous ne connaîtrions pas la fin de ceux qui trahissent la justice de Dieu. 
Je suis absolument certain que si quelqu’un est vraiment né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il demeurera dans l’Église de Dieu. Mais si cette personne demeure dans le monde et suit Satan, alors son cœur, qui avait été rendu juste, retournera à son état de pécheur. Certains parmi vous ont certainement déjà expérimenté cela. Si quelqu’un laisse son cœur être entraîné par le monde, son cœur deviendra méchant, et si quelqu’un s’unit au monde et à ses leaders religieux, il finira par devenir ennemi de Dieu et se liguera contre la justice du Seigneur. Et ceux qui ne croient pas en la justice de Dieu même après l’avoir entendu, seront brûlés à la fin. 
Il est écrit dans Exode 30:10: “Une fois chaque année, Aaron fera des expiations sur les cornes de l’autel; avec le sang de la victime expiatoire, il y sera fait des expiations une fois chaque année parmi vos descendants. Ce sera une chose très sainte devant l’Éternel.” Nous devons remercier le Seigneur d’avoir pris tous nos péchés, et nous devons venir dans la présence de Dieu avec cette foi et cette conviction. Comment pouvons-nous donc avoir encore l’audace de demander à Dieu d’effacer nos péchés quotidiens? 
Au moment de la rédaction de l’Épître aux Hébreux que nous avons lu il y a un moment, Rome avait mis en place une politique en vue de disperser les Juifs dans le monde. Comme conséquence, les Juifs furent dispersés dans plusieurs pays étrangers. Ils étaient persécutés partout où ils se rendaient, et ceux qui croyaient en Jésus étaient particulièrement persécutés sévèrement et plusieurs d’entre eux étaient tués. À cause de cette terrible persécution, ils se cachaient dans les montagnes et les grottes, mais plusieurs d’entre eux ont fini par trahir Jésus. C’est ce qui inquiétait l’auteur de l’Épître aux Hébreux.
De même qu’il y avait des croyants qui retournèrent dans le monde et finirent par trahir Jésus bien qu’ayant reçu en ce temps-là la rémission des péchés, de même, à cette ère également, plusieurs personnes finiront par trahir Jésus. Ces gens abandonneront Jésus et adoreront un faux dieu juste pour atteindre la prospérité de leur chair. Et ils commenceront par persécuter ceux qui croient en Jésus. Ils commenceront par dire: “Comment Jésus peut-il être le Fils de Dieu?” Quand les rachetés tombent en disgrâce, ils deviennent plus méchants que ceux qui ne connaissent pas du tout Jésus. C’est pourquoi le Seigneur a dit: “Le sel est une bonne chose ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on ? Il n’est bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende” (Luc 14:34-35). Le Seigneur a fait une analogie avec le sel pour nous enseigner que si nous sommes déchus de Sa grâce, nous deviendrons des êtres absolument sans valeur, inutiles au Royaume de Dieu ainsi qu’à ce monde. Je considère chaque étape avec beaucoup d’attention. J’ai l’impression que c’est à moi que l’Apôtre Paul parlait lorsqu’il disait qu’il avait peur qu’après avoir sauvé les autres en prêchant l’évangile, il ne soit lui-même disqualifié. 
Mes chers croyants, bien qu’ayant reçu notre salut par la grâce de Dieu, nous devons comprendre que ce n’est pas la fin de toute chose. Mais, il est même plus qu’important que nous gardions ce salut pendant que nous vivons. Maintenant que nous avons reçu de Dieu le cœur le plus précieux, il est plus qu’indispensable que nous conservions ce cœur. Si nous perdons ce cœur, nous aurons tout perdu. 
Dans le Livre de 2 Rois chapitre 6, il y a un récit de cannibalisme où deux femmes mangèrent leurs enfants. Lorsque la guerre éclata entre la Syrie et Israël, et alors que la Syrie avait assiégé la Samarie, il y eut une famine tellement sévère que deux femmes, tiraillées par la faim, s’accordèrent à manger leurs enfants. Elles se mirent d’accord pour manger l’enfant de l’une en premier et celui de l’autre le jour suivant. Mais, il y eut une dispute entre elles quand vint le moment de manger le deuxième enfant, car l’autre femme avait caché son enfant. Le roi d’Israël tomba sur leur dispute et l’une des femmes se mit à se plaindre en disant: “Nous mourions tellement de faim que nous avons décidé de manger nos enfants. Nous avons mangé mon fils hier, et aujourd’hui nous sommes sensées manger le fils de l’autre femme. Mais elle a caché son fils et refuse de le livrer.” Comment pensez-vous que le roi s’est senti en entendant cela? Il avait besoin de régler la situation désespérée de son peuple, mais même s’il était le roi, il n’y pouvait rien. Donc, pris de désespoir, le roi déchira ses vêtements et hurla.
Ce récit nous montre combien les êtres humains peuvent être mauvais lorsqu’ils sont vraiment désespérés. Les êtres humains sont tellement méchants que des parents peuvent dévorer leurs propres enfants, et les enfants, leurs parents. C’est courant d’apprendre dans les médias les cas de personnes dépravées qui tuent leurs parents pour de l’argent, ou laissent leurs parents âgés et malades mourir de faim simplement parce qu’elles trouvent qu’ils sont des fardeaux pour eux. Ces histoires atroces sont devenues tellement courantes de nos jours qu’elles ne choquent plus. Pensez-vous alors que les êtres humains sont bons? Loin de là, la méchanceté de l’humanité n’a pas de limite. En réalité, vous et moi sommes ces êtres méchants. Nous sommes aussi capables de dévorer nos propres enfants si nous sommes affamés. 
Qu’en est-il de vous alors? Votre cœur a-t-il foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si vous n’avez pas cette foi, vous êtes un pécheur. Vous devez donc recevoir la rémission des péchés par la foi. Un pécheur est quelqu’un qui reconnaît être incapable de vivre selon la Parole de Dieu. Quant à la rémission des péchés, elle est reçue une fois pour toutes afin d’en jouir éternellement. Ce n’est pas quelque chose que vous recevez plusieurs fois et de façon graduelle. De la même manière qu’une personne dont tout le corps est entièrement couvert de lèpre est déclarée pure, ainsi, si vous confessez de tout cœur à Dieu que vous êtes un pécheur à plein temps, alors vous serez sauvés par Dieu. Je vous exhorte donc à être sauvés de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et à vivre une vie qui glorifie Dieu.