Sermons

Sujet 26: Lévitique

[26-13] Le Seigneur A Sauvé Ceux Qui Sont Insuffisants (Lévitique 13:18-28)

Le Seigneur A Sauvé Ceux Qui Sont Insuffisants(Lévitique 13:18-28)
“Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps un ulcère qui a été guéri, et qu’il se manifestera, à la place où était l’ulcère, une tumeur blanche ou une tache d’un blanc rougeâtre, cet homme se montrera au sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. Si la tache paraît plus enfoncée que la peau, et que le poil soit devenu blanc, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre, qui a fait éruption dans l’ulcère. Si le sacrificateur voit qu’il n’y a point de poil blanc dans la tache, qu’elle n’est pas plus enfoncée que la peau, et qu’elle est devenue pâle, il enfermera cet homme pendant sept jours. Si la tache s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre. Mais si la tache est restée à la même place et ne s’est pas étendue, c’est une cicatrice de l’ulcère: le sacrificateur le déclarera pur. Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps une brûlure par le feu, et qu’il se manifestera sur la trace de la brûlure une tache blanche ou d’un blanc rougeâtre, le sacrificateur l’examinera. Si le poil est devenu blanc dans la tache, et qu’elle paraisse plus profonde que la peau, c’est la lèpre, qui a fait éruption dans la brûlure; le sacrificateur déclarera cet homme impur: c’est une plaie de lèpre. Si le sacrificateur voit qu’il n’y a point de poil blanc dans la tache, qu’elle n’est pas plus enfoncée que la peau, et qu’elle est devenue pâle, il enfermera cet homme pendant sept jours. Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la tache s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre. Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau, et est devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure; le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.” 
 
 
Le Diagnostic de la Lèpre
 
Le passage des Écritures d’aujourd’hui est tiré de Lévitique chapitre 13. Il décrit la manière dont on faisait le diagnostic de la lèpre. Lévitique 13:18-20 dit: “Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps un ulcère qui a été guéri, et qu’il se manifestera, à la place où était l’ulcère, une tumeur blanche ou une tache d’un blanc rougeâtre, cet homme se montrera au sacrificateur. Le sacrificateur l’examinera. Si la tache paraît plus enfoncée que la peau, et que le poil soit devenu blanc, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre, qui a fait éruption dans l’ulcère.”
La plupart des gens venus écouter la Parole de Dieu en ce jour sont probablement des citadins. J’ai moi aussi vécu uniquement en ville, donc je ne sais pas grand-chose de la vie rurale. À la fin de mes études primaires, j’eus une fois la chance de rendre visite à mon frère qui vivait à la campagne. Il y avait beaucoup de plaqueminiers et les gens de la ville en raffolaient. Le passage des Écritures d’aujourd’hui me fait penser à ces plaquemines. Lorsqu’une plaquemine tombe de l’arbre, elle reste dure au début. Mais quelques temps après, elle commence à mûrir et à devenir molle. Une fois qu’elle est devenue suffisamment molle, les gens mangent ce qui est à l’intérieur et jettent la peau. Parfois, si les plaquemines qui sont tombées de l’arbre sont en beaucoup trop grand nombre, on en badigeonnait de sel et conservait pour une consommation ultérieure. 
Une plaquemine a tendance à changer de couleur avec le temps. Finalement, de petits poils blancs finissent par se former sur la peau, tels des morceaux de coton. C’est probablement de la moisissure qui se forme lorsque la plaquemine commence à se décomposer. Aujourd’hui, nous étudions la Parole de Dieu concernant le diagnostic de la lèpre. 
Au temps de l’Ancien Testament, les sacrificateurs avaient la responsabilité d’examiner le peuple de Dieu afin d’en déterminer les lépreux. Lorsque quelqu’un était déclaré lépreux, cette personne était conduite loin de la ville et mise en quarantaine loin du reste de la population. Voici l’une des manières dont on diagnostiquait la lèpre: Lorsque quelqu’un se brûlait et que cette brûlure devenait une plaie, un diagnostic était fait selon que la plaie couvrait la peau ou non. Si la plaie ne couvrait pas la peau du corps, alors le cas de lèpre était écarté. Mais si la plaie couvrait et paraissait plus profonde que la peau, alors on pouvait suspecter un cas de lèpre. Et si les tumeurs blanches ou les taches d’un blanc rougeâtre se développaient et se répandaient, alors la personne était déclarée lépreuse. En d’autres termes, quand des plaies disparates commençaient à se développer sur la peau et que ces plaies se répandaient sur la peau du corps, telle une plaquemine en putréfaction, alors ces lépreux étaient normalement emmenés hors du camp. 
Bien que la lèpre soit capable de se répandre sur tout le corps, elle commence la plupart du temps à un endroit précis du corps. Il parait même que la lèpre peut se montrer sous forme de calvitie. Bien évidemment cela ne signifie pas que si de façon héréditaire vous avez la calvitie, alors vous avez la lèpre. On a un pasteur parmi nous aujourd’hui qui est pratiquement chauve, mais il ne doit pas s’en inquiéter. La calvitie du lépreux dont parlent les Écritures ne fait pas référence à quelqu’un qui a peu ou pas de cheveux sur la tête. 
Donc, même si vous êtes chauve, vous n’avez rien à voir avec la lèpre dont parlent les Écritures. La lèpre était diagnostiquée lorsque les plaies d’une personne paraissaient plus profondes que la peau et qu’elles suintaient et se répandaient sur le corps. Cependant, la Bible dit paradoxalement que si la lèpre couvrait tout le corps, alors cette personne était déclarée pure, même si on lui avait diagnostiqué la lèpre. 
Quand nous lisons cette Parole de Dieu, nous nous souvenons de la manière dont notre Seigneur vint sur cette terre pour sauver les pécheurs et les délivrer de tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, il est important que nous nous rappelions que même si le Seigneur vint sur cette terre comme le Sauveur des pécheurs, Il a parfaitement sauvé ceux qui admettent de tout cœur qu’ils sont des pécheurs en plein temps et étaient destinés à aller en enfer. Par le passage d’aujourd’hui décrivant la manière dont on diagnostiquait la lèpre, nous devons réaliser ce que le Seigneur nous dit ici par rapport aux péchés qui se trouvent dans le cœur humain. Qui sont alors les lépreux au sens spirituel? Les lépreux spirituels sont ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et qui n’ont pas reçu la rémission des péchés. 
 
 

La Lèpre du Général Naaman

 
Le Livre de 2 Rois chapitre 5 nous parle de l’histoire du Général Naaman. Il est écrit que le Général Naaman était le commandant de l’armée Syrienne, mais il souffrait également de l’affreuse maladie de lèpre. Bien qu’étant le commandant de l’armée entière d’une nation et très respecté pour les nombreux services qu’il a rendus à son pays, mais à cause de sa lèpre, il n’avait pas la véritable joie. Il était matériellement très riche, avait beaucoup de succès et beaucoup de pouvoir. En tant que soldat, il avait un grand sens du devoir, mais en tant que lépreux, il a dû être rempli de tant de tristesse, tant pour sa propre personne que pour sa famille. Le Général Naaman avait honte de sa lèpre, et sa femme n’était pas heureuse non plus. 
Cependant il reçut de bonnes nouvelles de l’esclave de sa femme, une jeune fille des Hébreux qui travaillait dans sa maison. Cette jeune fille était une captive d’Israël et servait la femme du Général Naaman. Lorsque la fille se rendit compte de la souffrance qu’endurait le Général Naaman à cause de la lèpre, elle dit à sa femme que s’il se rendait en Israël et rencontrait le serviteur de Dieu nommé Élisée, il serait guéri de la lèpre. 
Comme vous le savez, dans les temps anciens, la lèpre était considérée comme une maladie incurable. La lèpre couvrait tout le corps de la victime qui ensuite se décomposait entièrement. En ce temps-là, elle était considérée comme une maladie fatale. 
Bien évidemment, il y avait d’autres maladies incurables et fatales comme la lèpre au temps de l’Ancien Testament, mais spirituellement parlant, quelle est la maladie fatale qui réclame la vie de chaque victime? Ce n’est rien d’autre que la “maladie du péché.” Qu’est-ce qui tue et ruine éternellement tous les hommes? C’est le péché de l’humanité. Il est très important que vous sachiez que si quelqu’un vit avec un cœur rempli de péchés, alors ce dernier fera face à la condamnation pour ses péchés. 
C’est la maladie du péché qui ruine l’âme des gens. Il n’y a pas deux maladies qui tuent les gens si ce n’est la maladie du péché dont chacun souffre depuis sa naissance dans ce monde. Tous les êtres humains ont du péché dès leur naissance dans ce monde, et donc, s’ils ne sont pas purifiés de ces péchés, ils périront pour toujours. 
Étant donné que tout le monde a cette redoutable chose appelée péché, tous doivent en conséquence subir le châtiment que mérite ce péché. Tous les humains naissent pécheurs aux yeux de Dieu, et ils vivent tous avec ce péché. Il est donc absolument indispensable que chacun reconnaisse son état de pécheur devant Dieu. Et les gens doivent également comprendre que, qu’ils reconnaissent ou pas Dieu et Sa loi, ils sont tous nés avec le péché, et que par conséquent ces péchés les conduiront à la mort. Cela est semblable à la chair du Général Naaman qui se dégradait à cause de sa lèpre. Même s’il était le commandant de l’armée Syrienne et le plus grand héros de cette nation, il était condamné à tout perdre à cause de sa lèpre. Ainsi, tout le monde est appelé à la ruine à cause des péchés. Ce qui tue les hommes, c’est le péché qu’ils ont. C’est cette terrible maladie du péché qui tue les êtres humains. 
 
 

La Lèpre Est Comme les Péchés de l’Humanité

 
Les symptômes de la lèpre n’apparaissent pas immédiatement, ils sont latents. Des études ont montré qu’il faut plus de trois ans à un patient de la lèpre pour se rendre compte qu’il a la maladie, et trois autres années pour que d’autres s’en aperçoivent. Donc, si le malade de la lèpre veut cacher sa maladie, il peut le faire pendant six à neuf ans. Après cela, les symptômes deviennent tellement évidents qu’il est difficile de la cacher. Une caractéristique de la lèpre est que les symptômes commencent d’abord à un endroit spécifique du corps, et finissent avec le temps par couvrir tout le corps. À mesure que la lèpre se répand sur tout le corps, elle peut causer une grave déformation qui amène parfois le malade à perdre des parties de son corps telles que les oreilles, les doigts, les orteils, etc. 
Comme vous pouvez le voir, la lèpre est l’une des maladies les plus redoutées qui ravage le patient. La Bible parle souvent de la lèpre comme une analogie des péchés de l’humanité. Spirituellement, la lèpre est semblable aux péchés qui se trouvent dans le cœur humain. La lèpre était répandue au temps de l’Ancien Testament et quiconque la contractait finissait par périr. Dans la même veine, quiconque a du péché dans son cœur passera inévitablement par la mort et la destruction.
En tant que descendants d’Adam, nous sommes tous nés avec le péché. C’est pour cela que le Seigneur dit dans Marc 7:21-22 que c’est ce qui sort du cœur de l’homme qui le souille: “Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.” Tout le monde est né dans ce monde avec ces différents péchés; il n’y a pas d’échappatoire. 
Cependant, il y a beaucoup de personnes qui réfutent cette Vérité prononcée par la Parole de Dieu. Quoiqu’il en soit, Dieu dit que du moment où les êtres humains ont été conçus dans le ventre de leurs mères, ils sont tous nés avec le péché. Tout le monde est né dans ce monde avec ces mauvaises pensées et leurs attributs. En effet, non seulement nous sommes tous nés avec ces mauvais attributs dans nos cœurs, mais nous ne portons rien d’autre que de mauvais fruits tout le long de notre vie. Nous tous qui sommes dans ce monde sommes nés avec ces attributs du péché. Donc, par leur nature fondamentale, tous les êtres humains sont nés dans ce monde avec un cœur méchant. Nous sommes donc tous nés dans ce monde avec toute la méchanceté possible. C’est la raison pour laquelle nous ne faisons que commettre le même péché encore et encore pendant que nous vivons dans ce monde. C’est pour cela que tout le monde commet des péchés maintes et maintes fois jusqu’au jour de la mort. 
Nos pensées sont autant mauvaises que nos actes. Depuis le jour de notre naissance jusqu’au jour de notre mort, nous n’avons rien d’autre que de mauvaises pensées. Tout le monde a le cœur rempli des mauvais désirs tels que l’impudicité, le vol, le meurtre, l’adultère, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, l’orgueil et la folie. Qu’en est-il de vous alors? N’avez-vous pas aussi ces mauvais désirs? Évidemment que vous en avez. Non seulement nous sommes tous nés avec ces mauvaises pensées et désirs, mais nous les extériorisons aussi dans nos vies de tous les jours. Certains parmi vous peuvent dire: “Il y a beaucoup de personnes qui ne font pas de mauvaises choses, donc comment peux-tu expliquer cela?” Il y a une raison à cela. Même si tout le monde est né avec cette méchanceté, les gens ne l’extériorisent pas de façon délibérée juste parce qu’il y a des lois séculières qui le leur interdisent. Donc, quand une personne extériorise ses mauvais désirs de manière à enfreindre la loi, elle est punie conformément à cette loi qui sert de moyen de dissuasion afin de les empêcher d’extérioriser les mauvais désirs.
Le problème, cependant, est que beaucoup de personnes ne réalisent toujours pas qu’elles ont des mauvais désirs dans leurs cœurs. Lorsque l’Apôtre Paul se mira dans le miroir de la Loi de Dieu, il se lamenta sur le caractère méchant de son cœur. Les gens sont vraiment suffisants simplement parce qu’ils ne connaissent pas le rôle de la Loi de Dieu. C’est vraiment triste de voir qu’il y a beaucoup de personnes qui ne réalisent pas qu’elles sont nées comme des tas de péchés qui commettent des péchés depuis le jour où elles sont sorties du ventre de leurs mères jusqu’au jour de leur mort. 
La plupart des gens ne prennent pas conscience de leur nature pécheresse même après l’adolescence et même à l’âge adulte. Les enfants d’aujourd’hui grandissent tellement vite qu’une fois qu’ils arrivent au collège, ils peuvent déjà manifester leur état de pécheurs. Une fois que les gens apprennent et comprennent la Parole de Dieu, ils peuvent rapidement réaliser qu’ils sont méchants, mais nous voyons qu’il y a tant de gens qui vivent sans parvenir à cette compréhension. Même si nous pouvons voiler nos cœurs d’une certaine manière, il est clair qu’une fois que nous atteignons l’âge de la puberté, nous réalisons que nous avons toutes sortes de mauvaises pensées dans nos cœurs. Mais, la chose la plus importante est d’être d’accord avec Dieu lorsqu’Il dit que tout le monde naît et vit dans ce monde avec les iniquités telles que les mauvaises pensées, les désirs meurtriers, les adultères, la convoitise, le vol, le dérèglement, la folie, etc. Donc, nous savons par la Parole de Dieu que nous sommes nous-mêmes remplis du désir de commettre ces péchés. 
Tout le monde a le cœur rempli de ces désirs impulsifs, mais les gens font très attention et sont très cachottiers quant à leurs actes parce qu’ils ont peur de la loi séculière et de la punition qui pourrait s’ensuivre s’ils extériorisaient ces désirs. Donc, la plupart des gens extériorisent rarement leur méchanceté. Mais, le problème est qu’ils ne sont toujours pas conscients du fait qu’ils ont ces iniquités en eux, et par conséquent, ils continuent de vivre dans l’illusion en pensant qu’ils sont des gens bien. En réalité, ils vivent dans les ténèbres. Ce monde est rempli de ces personnes confuses.
Les gens n’ont tellement pas conscience de leur état de pécheurs que lorsqu’ils se voient commettre toutes sortes de péchés, ils sont choqués de voir cela et ont peur d’eux-mêmes. Comme conséquence, il y a des gens qui s’en veulent et ont de la peine à cause de leur état de pécheurs tout en se lamentant sur les péchés qu’ils ont commis. Cependant, même s’ils s’en veulent parce qu’ils pèchent, la plupart d’entre eux ne réalisent toujours pas leur vraie nature. Au contraire, au fur et à mesure que le temps passe, ils finissent par commettre de plus en plus de péchés et se donnent bonne conscience en accusant les autres, au lieu de prendre conscience qu’il est dans leur nature humaine de pécher de la sorte. En fin de compte, ils vivent sans avoir conscience de leur mauvaise nature. Contrairement à la Bible, le système éducatif laïc enseigne que les êtres humains sont naturellement bons et que tout le monde peut vivre vertueusement. Les éducateurs laïcs soutiennent que si on donne une éducation éthique suffisante aux gens, ils peuvent tous, de par leur nature, mener une vie moralement droite.
D’innombrables personnes dans ce monde pensent faussement que les êtres humains sont naturellement bons, mais en réalité, tout le monde pèche constamment dans sa vie parce que tout le monde est né avec des mauvaises pensées. Il est très important que vous reconnaissiez cela. Comme le système éducatif laïc enseigne que tout le monde naît naturellement bon, les gens sont incapables d’admettre leur état de pécheurs même quand ils se voient en train de pécher. Nous voyons beaucoup de gens qui se trompent eux-mêmes et se laissent entraîner par les faux enseignements illusionnistes du monde. Comme conséquence, d’innombrables personnes en viennent à se combattre avec force et à souffrir énormément de leur méchanceté. Ne sachant pas comment résoudre le problème de leurs péchés, ils se confient en conséquence à divers leaders religieux dans le monde. 
C’est parce que ces gens ne savent pas ce qu’ils doivent faire de leurs péchés qu’ils se confient dans les religions de ce monde et en leurs leaders. Quand nous regardons ces leaders religieux, nous voyons qu’ils essaient de se discipliner à ne pas commettre de péchés, dans l’intention de devenir eux-mêmes un dieu. Le Bouddhisme, par exemple, enseigne à ses nombreux adeptes de se transformer en dieu. C’est ce à quoi croient les Bouddhistes, et par conséquent, ils essaient de se rendre divins par leurs propres efforts. 
Cependant, nul ne peut se transcender et devenir un dieu. Ce que le Bouddhisme enseigne est tout simplement impossible, car aucun être humain ne peut jamais vaincre sa méchanceté. Le Bouddhisme parle aussi de 108 désirs terrestres, également appelés profanations. Il enseigne que les êtres humains sont confrontés à 108 désirs terrestres, et que pour vaincre ces profanations l’on devait atteindre le Nirvana. Or, cela est absolument impossible. Ce ne sont rien d’autre que des paroles vaines, car le seul moyen par lequel les Bouddhistes peuvent échapper à leurs désirs terrestres est la mort. En revanche, Dieu nous enseigne que nos cœurs sont purifiés de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Il n’y a jamais eu quelqu’un qui ait échappé à ses péchés par ses propres efforts. Il y a des religieux qui adorent leurs ancêtres. Prétextant que leurs ancêtres les aident, ils clament que s’ils les vénèrent et font de nombreuses bonnes œuvres, ils iraient au Paradis. Ils aiment tellement parler de ce soi-disant “chemin des bonnes mœurs,” enseignant que l’on doit se cultiver moralement. Par cet enseignement, beaucoup essaient de faire du bien et d’être gentils avec les autres, mais tout cela est inutile puisque la réalité à laquelle ils font face est qu’ils sont de plus en plus accablés par leurs péchés. 
Quand nous lisons Genèse chapitre 1, nous voyons Dieu créer l’homme, commençant par la phrase suivante: “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre.” Nous voyons aussi Dieu nous parler à nous les êtres humains, nous expliquant comment nous avons eu le péché et pourquoi nous ne pouvons pas nous empêcher de pécher dans nos vies. Depuis le commencement, Dieu nous explique les types de péchés avec lesquels nous sommes nés dans ce monde. Il nous dit que tout le monde pèche parce que tous sont nés avec le péché dans leur cœur. De même que la lèpre se répand sur tout le corps, ainsi le péché de l’humanité règne sur la vie entière de chaque personne. Tout le monde ayant hérité d’un cœur méchant de ses ancêtres depuis le jour de sa naissance, l’on ne peut s’empêcher de pécher tout le temps. 
 
 
Nous Devons Croire en la Justice du Seigneur Qui Nous Rend Sans Péché
 
Jésus a dit qu’Il est venu sauver les pécheurs de tous leurs péchés. Il a dit à Ses disciples: “Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.” Et Il a aussi dit: “Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin mais les malades.” Notre Seigneur nous a dit qu’Il est notre Sauveur. Tous les êtres vivants qui vivent dans ce monde ont hérité des péchés de leurs parents depuis le jour de leur naissance. Si ce n'était pas le cas, alors personne n'aurait besoin de trouver Jésus Christ le Sauveur, et personne n'aurait besoin non plus de croire en Lui. En d’autres termes, si tu étais quelqu’un qui ne commettait aucun péché pendant qu’il vit dans ce monde, alors il n’y aurait aucune raison pour toi de chercher Jésus Christ et croire en ce Sauveur. 
En revanche, si tu reconnaissais être né avec les péchés, alors tu serais obligé de chercher Jésus Christ et croire en Sa justice. Sinon, tu périrais à coup sûr pour tes péchés consistant à ne pas croire en la justice de Dieu de tout cœur. Ces personnes qui reconnaissent leur nature pécheresse ne peuvent que chercher Jésus Christ. La justice de Dieu s’applique sans faute à tous ceux qui réalisent clairement qu’ils sont eux-mêmes des pécheurs aux yeux non seulement de l’éthique et la morale humaine, mais aussi des commandements de Dieu.
À cause de la chute des ancêtres des humains, tous les êtres humains sont devenus des pécheurs. À cause du péché d’Adam, tout le monde devint pécheur en héritant de ses péchés. C’est pourquoi, spirituellement tout le monde est comme un lépreux. En d’autres termes, tout le monde est pécheur aux yeux de Dieu. 
Par conséquent, Jésus le Sauveur est absolument indispensable pour nous guérir de la maladie de tous nos péchés. Jésus Christ est le seul sauveur qui peut sauver Son peuple que nous sommes de tous nos péchés. Chaque pécheur a besoin, sans aucun doute, de Jésus, et c’est en croyant en Sa justice que nous sommes sauvés. Tous les êtres humains doivent donc connaître et croire en la justice de Jésus, et c’est pourquoi nous devons tous croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les gens finiront par mourir à moins de recevoir la guérison de leurs âmes malades, accablés de péchés. Il en sera ainsi parce que le Seigneur nous a dit que “le salaire du péché, c’est la mort.” 
Nous ayant créés avec de la poussière et le souffle de vie, le Seigneur vint sur cette terre dans la chair d’un homme pour nous sauver personnellement après que nous soyons tombés dans le péché. Il fut alors baptisé par Jean-Baptiste, versa Son sang sur la Croix, ressuscita des morts et devint ainsi notre Sauveur une fois pour toutes. Jésus est né dans une petite ville appelée Bethléem. Nous devons croire qu’une fois que Jésus Christ a eu 30 ans, Il a remis tous nos péchés. Nous devons inévitablement croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité par laquelle Jésus nous a délivrés des péchés du monde. Puisque vous et moi sommes nés pécheurs, il est plus que nécessaire que nous réalisions la justice de Dieu et y croyions. Jésus est venu sur cette terre comme le Sauveur de l’humanité venu nous chercher. Nous étions tous des pécheurs, et c’est précisément la raison pour laquelle il était nécessaire que Jésus vînt nous chercher. Nous devons donc croire en la justice de Jésus comme notre salut.
Avant la venue de Jésus sur cette terre, il y eut un serviteur envoyé à l’avance par Dieu le Père. Ce serviteur de Dieu est Jean-Baptiste qui baptisa Jésus dans le Jourdain. Jean-Baptiste était le serviteur de Dieu qui transféra tous les péchés de ce monde sur Jésus une fois pour toutes en Le baptisant. Vêtu de peau de chameau, Jean-Baptiste criait dans le désert demandant au peuple d’Israël de se repentir. Cet homme se nourrissait de miel, d’eau et de fruits et plantes sauvages. Il était en communion avec Dieu alors qu’il se trouvait dans le désert et qu’il attendait que son temps arrive. S’adressant au peuple d’Israël comme “une race de vipères,” il les appelait à se repentir. Il leur prêcha afin qu’ils se détournent de leur idolâtrie. Il dit aussi: “Quiconque ne se repent pas périra, car la cognée est mise à la racine des arbres. De la même manière qu’on coupe un arbre et qu’on le jette au feu, celui qui ne se repent pas sera détruit.”
Parlant de Jean-Baptiste, Jésus dit qu’il vint “dans la voie de la justice.” Cependant, beaucoup de personnes ne savaient pas que c’était de Jean-Baptiste que Jésus parlait, celui qui vint dans la voie de la justice. Jean-Baptiste ayant baptisé Jésus Christ dans le Jourdain, ce dernier pouvait effacer nos péchés en acceptant les péchés de ce monde une fois pour toutes. En baptisant Jésus Christ, Jean-Baptiste pouvait Lui transférer les péchés du monde. En d’autres mots, Jean-Baptiste ayant transféré tous les péchés de tout le monde sur Jésus Christ, cet acte a permis à tous ceux qui croient en cette Vérité de devenir sans péché. Jean-Baptiste est venu transférer les péchés de ce monde sur Jésus Christ par le baptême, afin que ceux qui croient deviennent les propres enfants de Dieu. 
Pourtant, plusieurs personnes refusent de croire cela. Les Pharisiens en ce temps-là ne crurent pas que Jean-Baptiste soit venu faire ce travail. Plusieurs personnes en ce temps-là ne savaient pas que Jean-Baptiste était celui qui accomplirait la voie de la justice avec Jésus. Les gens ne croient pas, bien qu’il ait marché dans cette voie de la justice en baptisant Jésus et en Lui transférant tous les péchés de l’humanité. Alors, qui sont ceux qui crurent en ce temps-là? Ce n’étaient personne d’autre que les collecteurs d’impôts et les prostituées. 
Pour effacer les péchés de tout un chacun de nous, Dieu envoya Jean-Baptiste et Jésus Christ sur cette terre. Dieu voulait que tout le monde ait la connaissance de la justice de Jésus et devienne un enfant de Dieu. Donc, Dieu envoya Jean-Baptiste transférer les péchés de tout un chacun de nous sur Jésus en Le baptisant, afin de rendre juste quiconque croit en cette Vérité. Malheureusement, beaucoup n’ont pas cru en cet évangile du salut. 
Qui, sur cette terre, croit alors en la justice de Jésus Christ? Ceux qui ne possèdent pas de justice propre à eux-mêmes y croient. Qui a vraiment cru au baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste? Le baptême signifiait que Jésus avait porté tous nos péchés. Qui donc a cru en ce baptême? Qui a vraiment pris conscience de cette Vérité et a obtenu le salut? Il n’y a que ceux qui ont reconnu leurs péchés et Dieu et Sa loi qui ont pu être sauvés de leurs péchés. En d’autres termes, seuls ceux qui ont reconnu qu’ils étaient des lépreux spirituels ont obtenu leur salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu. 
Au temps de Jésus, les Parisiens et les scribes ne crurent ni au rôle de Jean-Baptiste ni en Jésus comme leur Sauveur. Ces gens se disent que même s’ils commettent des péchés, ils ne commettent que de très petits péchés. Est-ce ainsi que vous pensez aussi? Péchons-nous vraiment juste une fois en passant? Pensez-vous aussi que nous ne commettons que de petits péchés? Bien sûr que non! La lèpre dégrade peu à peu la peau bien portante, et cette plaie se répand de façon impitoyable. Il en est de même quand il s’agit du péché. 
Il est inévitable que nous soyons liés par nos péchés et continuions de commettre transgressions après transgressions jusqu’à ce que nous finissions par périr, si nous ne croyons pas en la justice de Jésus Christ. Aucun être humain ne peut s’empêcher de pécher de façon répétitive, et tous doivent subir la juste condamnation pour leurs péchés à la fin. C’est la raison pour laquelle il y a tant de personnes qui se dirigent tout droit vers l’enfer, à cause de leur péché qui consiste à ne pas croire en la justice de Jésus Christ. De la même manière que la lèpre dégrade le corps entier, ainsi les péchés que commettent les gens amènent leur âme et leur corps à tomber malade et à périr. 
Jésus a dit que ce sont les collecteurs d’impôts et les prostituées qui ont cru que Jean-Baptiste est venu dans la voie de la justice. Cela signifie que c’est seulement ceux qui connaissaient vraiment leurs faiblesses qui ont cru en la voie de la justice. Vous savez tous ce que font les prostituées, n’est-ce pas? Puisque ces personnes péchaient ouvertement, elles ont aussi dû savoir très clairement qu’elles n’étaient que de sales pécheresses aux yeux de Dieu. 
Jean-Baptiste a témoigné de façon répétitive qu’il a transféré les péchés du monde sur Jésus en Le baptisant. Quand Jean-Baptiste a baptisé Jésus au Jourdain, il transféra tous les péchés du monde sur Jésus et remplit la condition permettant à Jésus de porter la condamnation de ces péchés. De même que le peuple d’Israël transférait ses péchés sur une offrande sacrificielle en posant les mains sur sa tête au temps de l’Ancien Testament, ainsi au temps du Nouveau Testament, tous les péchés du monde furent transférés sur Jésus Christ une fois pour toutes quand Jean-Baptiste Le baptisa dans le Jourdain. 
Beaucoup de pécheurs, y compris les collecteurs d’impôts et les prostituées crurent que ce Jésus dont a témoigné Jean-Baptiste était effectivement le Fils de Dieu, et qu’Il porta les péchés de ce monde par le baptême. Ils crurent que leur sauveur était Jésus qui est venu par l’eau et l’Esprit. Ils croyaient au Seigneur qui les a délivrés de tous leurs péchés une fois pour toutes. Ces gens dont les péchés étaient exposés étaient sauvés en croyant en la justice de Dieu.
Il y a un autre fait important que vous devriez comprendre: ceux qui n’ont pas pris conscience de leur nature pécheresse bien que péchant avec leurs cœurs, et voilant plutôt ces péchés, ne purent accepter la justice de Dieu, même s’ils faisaient eux-mêmes face à la punition pour les péchés. Nous croyons que Jean-Baptiste vint dans la voie de la justice, et que Jésus a fait de nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit des sans péchés en acceptant nos péchés une fois pour toutes à travers le baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste. Nous ne pouvons pas être sauvés de nos péchés à moins que nous ne croyions en la justice de Dieu. Nous devons réaliser que Jean-Baptiste vint dans la voie de la justice. Cette voie de la justice proclame que nous ne pouvons pas être sauvés de nos péchés, à moins que nous ne croyions que Jésus porta tous nos péchés et qu’Il est devenu notre Sauveur. 
 
 

Ceux Qui Sont Élus par Dieu et Ceux Qui Ne le Sont Pas

 
La Bible dit qu’il y a des gens qui sont choisis par Dieu, et il y en a d’autres qui ne le sont pas. Jésus expliqua cela en utilisant une parabole. Et cette parabole est la suivante: Il était une fois, un roi qui organisa un festin pour son fils et invita plusieurs personnes à travers tout le royaume. Mais, tous les convives refusèrent de répondre à l’invitation. Certains disaient qu’ils ne pouvaient pas venir parce qu’ils devaient acheter un taureau; d’autres disaient qu’ils ne pouvaient pas venir parce qu’ils devaient s’occuper de leurs affaires; d’autres déclinèrent l’invitation disant qu’ils devaient se marier; et d’autres disaient qu’ils ne pouvaient pas venir parce qu’ils devaient rencontrer quelqu’un. Quand les serviteurs du roi retournèrent vers lui et lui annoncèrent que personne ne venait aux noces, le roi dit aux serviteurs d’aller dans les rues et d’inviter tous ceux qu’ils verraient. 
Donc, les serviteurs sortirent et ramenèrent autant de personnes qu’ils pouvaient convaincre, la plupart n’ayant aucun statut social. Une fois que ces gens sont arrivés, les portes de la ville se refermèrent et les noces commencèrent. Les convives célébrèrent les noces avec de la musique, de la boisson, de la nourriture, et de la danse. Cependant, alors que le roi observait les convives qui s’amusaient à la fête, il remarqua un homme qui n’était pas vêtu en habit de noce.
Le problème était qu’aucun invité ne pouvait venir aux noces organisées par le roi en s’habillant comme bon lui semblait. Tous les invités devaient obligatoirement porter un habit de noces et convenable à des noces royales. Pourtant, il y avait là cet homme qui prenait part à cette cérémonie sans s’être vêtu des habits préparés pour les noces. Le roi demanda à cet homme pourquoi il ne portait pas d’habit de noces, mais cet homme était sans voix. Alors le roi ordonna à ses serviteurs de lier ses mains et ses pieds et le jeter dehors.
Par le biais de cette parabole, le Seigneur dit qu’il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. Ce monde est rempli de personnes qui professent croire en Jésus. Il est vrai qu’il y a d’innombrables personnes de nos jours qui croient en Jésus, mais beaucoup d’appelés, peu d’élus. Qu’est-ce que cela signifie d’être élu? Jésus dit ici qu’il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. Qui est-ce que Dieu a alors élu? Quand nous prenons Éphésiens 1:4, la Bible dit: “En Lui Dieu nous a élu avant la fondation du monde.” Qui est-ce que Dieu le Père a élu en Christ avant la fondation du monde alors? A-t-Il élu les scribes? Ou a-t-Il élu les prostituées et les collecteurs d’impôts? Qui est-ce que Dieu a exactement élu? Dieu le Père élit les prostituées et les collecteurs d’impôts en Jésus Christ. Spirituellement parlant donc, qui sont ceux que Dieu a exactement élus? 
Pour sauver les pécheurs des péchés du monde, Dieu le Père envoya Jésus Christ sur la terre, et Lui faisant porter les péchés de ce monde par le baptême, Il a résolu le problème de leurs péchés. C’est pourquoi Dieu le Père dit qu’Il les a élus en Jésus Christ. Qui sont les élus? Qui sont les élus en Jésus Christ avant la fondation du monde? 
Parlant d’Élie dans l’Épître aux romains, l’Apôtre Paul décrivit ce qui se passa lorsqu’Élie le serviteur de Dieu, après avoir livré tout seul un combat de foi contre 850 prophètes de Baal, entendit Jézabel la femme du roi Achab jurer qu’elle le tuerait. Jézabel jura que si elle ne tuait pas Élie jusqu’au lendemain, elle mettrait fin à sa propre vie. Il ne s’agissait pas de n’importe qui mais plutôt la reine d’Israël qui jurait de tuer le Prophète Élie. 
Bien que le Prophète Élie fût assez audacieux pour tenir tête à 850 prophètes de Baal tout seul, lorsqu’il entendit que cette tristement célèbre reine Jézabel voulait à tout prix le tuer, il eut peur et prit la fuite avec son serviteur. Fuyant vers l’inconnu, il finit par se fatiguer et se reposa sous un gros arbre. Cet arbre était un genêt. Fatigué, Élie s’écroula sous le genêt et s’étendit, appelant à la mort. Il se confia entièrement à Dieu en disant: “Seigneur, j’ai livré ma bataille de foi contre 850 prophètes de Baal. Mais voici que Jézabel veut me tuer. Je suis si las que je n’ai plus envie de vivre. Ôte-moi la vie maintenant, Seigneur.” Cependant, Dieu envoya un ange vers Élie pour le réconforter et lui redonner des forces. L’ange toucha Élie et lui donna de la nourriture et de l’eau afin qu’il reprenne ses forces. Grâce à cette nourriture apportée par l’ange, Élie recouvra ses forces et put continuer son chemin. 
Après avoir mangé la nourriture et bu l’eau que lui apporta l’ange, Élie reprit ses forces, et grâce à cette force il parcourut le chemin jusqu’à Horeb, lieu où il devait se rendre sous l’orientation de Dieu. Là, il entra dans une caverne. Et alors qu’il se trouvait dans la caverne, il commença à entendre un bruit assourdissant tel le tonnerre. Au milieu de ce bruit de tonnerre, le Prophète Élie ne pouvait pas entendre la Parole de Dieu. Ensuite il entendit souffler un vent violent hors de la caverne. Mais la voix de Dieu n’y était pas non plus. Quand tout devint calme et tranquille, Élie entendit une petite et douce voix. Dieu commença à lui parler dans un murmure. 
Dieu lui demanda: “Que fais-tu caché ici?” Il répondit: “Seigneur, tous Tes serviteurs en Israël sont morts. Je suis resté, moi seul. Tes prophètes ont tous été tués par l’épée ou sont morts de faim. Je suis resté seul, et voici qu’ils veulent m’ôter aussi la vie.” Alors Dieu dit ouvertement à Élie: “J’ai réservé 7000 hommes dont tu n’as pas connaissance. Ces 7000 hommes ne se sont pas prosternés devant Baal. Tu penses que tu es seul, mais J’ai réservé 7000 hommes.” La Parole de Dieu dit dans Romains 11:5: “De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce. Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres.” En d’autres termes, de même que Dieu a réservé 7000 hommes pour Élie, de même aussi dans le temps présent il y a ceux qui sont choisis selon l’élection de la grâce. 
Le mot grâce ici signifie le don de Dieu. Cela se réfère au don du salut que Dieu nous a donné au travers de la justice de Jésus Christ. Le Fils de Dieu vint sur cette terre pour sauver les pécheurs que nous sommes de nos péchés. Le Seigneur est Lui-même venu sauver les lépreux spirituels. Et nous ayant guéri, nous les lépreux spirituels, Dieu nous a effectivement guéris. 
Nous sommes guéris de notre lèpre spirituelle en croyant que le Seigneur a porté tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain. Le Seigneur nous a guéris une fois pour toutes de tous nos péchés avec l’évangile de l’eau et l’Esprit. Jésus porta notre lèpre et toutes ses plaies et blessures, et Il nous a entièrement guéris. Par le baptême reçu de Jean-Baptiste, Jésus prit sur Lui tous nos péchés et mourut sur la Croix pour nous. Il a mis fin à la condamnation de tous les péchés. 
C’est pourquoi Dieu le Père nous a élus en Jésus Christ par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ayant convié d’innombrables personnes en Jésus Christ à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu le Père élit ceux qui croient vraiment. Qui sont ceux que Dieu a spécialement élus parmi toutes ces personnes? Il a élu les pécheurs qui n’avaient aucune justice propre à eux-mêmes, et qui ont admis à Dieu: “Seigneur, je souffre effectivement de la lèpre spirituelle du péché. Je mérite d’être condamné et mis à mort pour mes péchés par Ton juste jugement. J’ai cette affreuse maladie du péché. Les péchés que j’ai commis, les péchés qui sont en moi, sont en train de me tuer. Je mérite d’être détruit à cause de mes péchés. Je suis condamné à aller en enfer.” Ainsi, ceux qui connaissent leurs péchés et qui ont désespérément besoin de la justice de Dieu sont ceux qui peuvent recevoir le salut offert par Jésus. C’est ce genre de personnes que Dieu le Père a sauvées une fois pour toutes en Son Fils à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, Dieu nous a élu vous et moi en Jésus Christ, dans Son salut, parce que nous avons reconnu et admis ainsi nos péchés. C’est nous que Dieu a élus pour le salut. Il nous a sauvés en tant que Ses élus. Il est très important que nous réalisions que ce n’est pas à cause de notre propre justice ou bonté que Dieu le Père nous a élus en Son Fils Jésus Christ avant la fondation du monde. En revanche, c’est parce que nous sommes complètement indignes et pleins de défauts aux yeux de Dieu que nous avons été élus en raison de notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vu que nous ne pouvons pas nous empêcher de pécher tout le temps à cause de nos défauts et nos faiblesses, nous nous dirigerions tout droit vers l’enfer si Dieu nous laissait nous débrouiller. C’est pourquoi Dieu nous a élus. C’est parce que si Dieu nous laissait continuer à souffrir seuls de la maladie mortelle du péché, tout notre corps se serait décomposé, nous serions réduits à des squelettes, et nous aurions tous fini par périr. C’est parce que le Seigneur a compassion des gens comme nous qu’Il vint sur cette terre, nous cherchant afin de nous sauver de tous nos péchés. Il est venu sur cette terre en vue de sauver tout le monde de tous ses péchés. 
C’est pour les gens tels que les collecteurs d’impôts et les prostituées qui vivent dans ce monde que le Seigneur vint sur cette terre. Même si ces gens n’ont pas désiré devenir ce qu’ils sont devenus, mais à cause du péché commis par leurs aïeuls, ils sont nés dans ce monde, destinés à mourir pour tous les péchés hérités. Nous sommes ce genre de personnes, et c’est pour nous sauver de tous nos péchés que le Seigneur vint sur cette terre en nous cherchant. Et grâce à la justice de notre Seigneur, nous fûmes élus et sauvés par la foi.
 
 
Qui Sont Ceux Que Jésus Christ A Élus?
 
Jésus élit les pécheurs qui sont condamnés à aller en enfer pour leurs péchés. En raison de la justice de Jésus, Dieu le Père élit ceux qui sont vraiment conscients qu’ils sont des pécheurs devant Dieu, qui reconnaissent Sa Parole et Sa justice, et qui savent et admettent qu’ils sont condamnés à mourir et à être jetés en enfer par Dieu à cause de leurs péchés. À ces personnes qui croient en sa justice, Dieu dit: “Désormais vous M’appartenez. Ne vous inquiétez plus, car J’ai remis tous vos péchés. Fils, tes péchés te sont pardonnés. Tu es maintenant guéri de ta maladie. Lève-toi, prends ton lit et rentre chez toi. Il n’y a maintenant plus de condamnation pour ceux qui sont en Christ, car la loi de l’Esprit de vie t’a affranchi de la loi du péché et de la mort.” Dieu le Père nous a Lui-même personnellement sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes en Jésus Christ. Il nous a délivrés vous et moi de tous nos péchés en une seule fois.
Mes chers croyants, vous et moi étions des lépreux spirituels par notre nature. Nous étions tous destinés à mourir à cause de nos péchés. Cependant, notre Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu le Père nous a élus vous et moi en la justice de Jésus Christ. Et Il nous a sauvés. Nous ayant élus en la justice de Jésus Christ, Dieu le Père nous a rendus justes. Il a fait de nous qui croyons en la justice de Jésus Christ Ses propres enfants. Il nous a rendus sans péchés. Dieu nous a clairement dit que nous sommes devenus Ses enfants en croyant en Sa justice. C’est seulement en croyant en la justice de Dieu que nous sommes rendus justes. Ce n’est pas en ne péchant pas que Dieu nous élit. En revanche, c’est précisément parce que nous commettons d’innombrables péchés en tant qu’êtres humains que nous avons été élus et sauvés de tous nos péchés, tout ceci grâce à la justice de Jésus. 
Croyez-vous alors que Jésus Christ nous a sauvés de tous les péchés du monde par la justice de Dieu? Croyez-vous que vous avez été élus en Jésus Christ en raison de votre foi en la justice de Dieu? Qui est-ce qui a alors encore besoin d’être élu par Dieu? Qui a été appelé mais n’a pas été élu? Qui est-ce qui ne s’est toujours pas vêtu des habits du salut par la foi? Ce sont ceux qui ne croient pas en la justice de Dieu, et n’ont donc pas été élus. Comme Jésus l’a dit: “Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus,” les élus sont effectivement peu, alors qu’il y a d’innombrables personnes qui croient en Jésus comme leur Sauveur sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Voilà pourquoi il y a tant de personnes qui n’ont pas été élues. 
Ceux qui n’ont pas été élus par Dieu ne sont autres que ceux qui ne reconnaissent pas la justice de Dieu et qui n’admettent pas qu’ils sont eux-mêmes des pécheurs condamnés à aller en enfer. Ces personnes ne se sont pas présentées aux sacrificateurs afin d’être examinées par la Parole de Dieu. Ces personnes doivent sortir de l’ombre et venir à Dieu, admettre leurs péchés, demander à Ses sacrificateurs de les examiner spirituellement, et être guéries de leur lèpre spirituelle. 
Cependant, le problème est que beaucoup de personnes ne reconnaissent pas le diagnostic de ces sacrificateurs spirituels. Plus tôt ce matin, j’ai parlé de Lazare et du riche homme, et à l’instar de ce riche homme, plusieurs personnes ne prennent pas au sérieux le diagnostic spirituel des sacrificateurs. Ils n’acceptent ni les remontrances des serviteurs de Dieu, ni n’acceptent Sa justice. En conséquence, ils s’accrochent à leurs péchés même s’ils sont ravagés par leur lèpre spirituelle. Finalement, ils périront tous et feront face à la mort tous seuls. 
Quiconque n’a toujours pas cru en la justice de Dieu, et n’a par conséquent pas été élu par Lui, est quelqu’un qui se trompe lui-même. Quiconque ne reconnaît pas la Parole de Dieu se ridiculise lui-même. C’est ta foi en la justice de Dieu que tu dois Lui montrer, pas ta propre justice. Vous devez réaliser par la Parole de Dieu quel type de personne vous êtes en réalité et l’admettre. Si vous ne vous connaissez pas, alors vous devez consulter la Parole de Dieu, la reconnaître, et ainsi être purifiés de tous vos péchés. En écoutant la Parole de Dieu, vous devez réaliser et admettre qui vous êtes vraiment. 
Tous ceux qui viennent à Dieu et admettent leurs péchés seront sauvés sans exception. Dieu a élu en Sa justice quiconque a besoin de la grâce du salut de Jésus Christ. Il a sauvé tous ces gens une fois pour toutes à travers Sa justice. Il a effacé tous leurs péchés une fois pour toutes avec Sa justice. Il leur a permis de naître de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit une fois pour toutes. Et Il les a bénis, faisant d’eux Ses propres enfants une fois pour toutes. 
La Bible dit que lorsque le Général Naaman plongea sept fois dans le Jourdain sur instruction d’Élisée, sa chair devint propre et devint comme celle d’un bébé. Ainsi, le Seigneur nous a transformés, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de nos anciennes natures en des personnes complètement nouvelles. Dieu le Père nous a sauvés vous et moi par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il nous a bénis de la nouvelle naissance. Cela signifie que Dieu le Père nous a élus nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et nous ayant élus en Christ, Il a fait de nous Ses enfants.
Chers saints, je vous exhorte tous à clairement savoir que nous avons été sauvés de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est en raison de cette foi que nous avons été élus. De plus, ce n’est pas parce que nous étions parfaits et purs que nous avons été élus. En revanche, c’est parce que nous étions pleins de défauts que nous avons été élus afin d’être purifiés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Soyez reconnaissants pour cela. Et soyez reconnaissants pour la grâce de la rédemption de Dieu. 
Dans la Bible, ceux qui n’étaient pas élus par Dieu étaient les Pharisiens, les scribes, et tous ceux qui rejetèrent carrément la justice de Dieu par ignorance. Ceux qui se trompent eux-mêmes devant Dieu, ceux qui n’ont pas reconnu Sa justice, ceux qui n’ont pas reconnu Sa Parole, ceux qui se vantent de la piété de leur propre religion, et ceux qui pratiquent l’hypocrisie—tous ces gens n’ont pas été élus par Dieu. 
Pourquoi Dieu a alors élu certaines personnes et pas d’autres? Les élus de Dieu sont choisis en la justice de Jésus Christ. Nous sommes élus seulement si nous réalisons la justice de Dieu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la comprenons entièrement et y croyons ensuite. Dieu n’élit pas simplement des gens et en rejette d’autres de façon arbitraire. Parlant de Jacob et d’Ésaü dans l’Ancien Testament, Dieu dit qu’Il a rejeté Ésaü et a choisi Jacob. 
Pourquoi Dieu a-t-Il fait cela? D’un point de vue humain, Ésaü était presque un homme parfait alors que Jacob était un faible et rusé voleur. Mais qui est-ce que Dieu a choisi? Dieu a élu Jacob, un homme sournois avec plusieurs défauts. Pourquoi Jacob fut-il élu au lieu d’Ésaü? Jacob fut précisément élu parce qu’Il était un menteur rusé et sournois qui avait désespérément besoin de la grâce de Dieu. Dieu avait compassion d’un homme misérable comme Jacob et l’a parfaitement sauvé par Sa justice. Jacob vola le droit d’aînesse de son frère avec un bol de soupe de lentille, trompa son propre père en imitant la voix d’Ésaü et se faisant passer pour lui, et usurpa ainsi les bénédictions qu’Ésaü devait recevoir. Dieu le Père savait très bien que s’Il abandonnait Jacob, il n’aurait d’autre choix que d’aller en enfer. Jacob était un homme complètement inutile. C’est pour cela que Dieu ne pouvait pas hésiter à sauver les gens comme Jacob, et c’est cela la miséricorde et la grâce de Dieu. Autrement dit, notre Seigneur ne pouvait pas s’empêcher de sauver un pécheur comme Jacob de tous ses péchés, et pour cette raison, Il porta tous ses péchés une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste.
Le Seigneur a aussi porté les péchés d’Ésaü, pas seulement ceux de Jacob, mais Ésaü ne fut pas élu parce que contrairement à Jacob, il était trop suffisant. En fait, il y a deux types de personnes sur cette terre: ceux qui sont comme Jacob et ceux qui sont comme Ésaü. Ceux qui, comme Jacob, savent qu’ils sont complètement inutiles peuvent revêtir la grâce du salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Jésus. Si ces gens marchent dans la voie de la justice dans laquelle est venu Jean-Baptiste et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu, alors ils peuvent tous être sauvés par la foi, être élus par le Dieu juste et devenir justes. En revanche, ceux qui sont comme Ésaü se vantent de leur propre force, leur propre justice et leur propre bonté; et c’est la raison pour laquelle ils ne peuvent pas être élus par Dieu. 
En d’autres termes, nous ne pouvons pas être élus par Dieu si nous ne reconnaissons pas Sa justice mais défendons notre propre justice à la place. Si nous ne reconnaissons pas les serviteurs de Dieu qui croient en Sa justice, et ne reconnaissons pas ceux qui sont devenus le peuple de Dieu, alors nous ne pouvons pas être élus non plus. La justice de Dieu nous a sauvés de tous les péchés du monde. J’espère et prie que personne ici ne soit coupé des élus de Dieu et jeté en enfer en refusant de croire que Dieu nous a sauvés de tous nos péchés. 
Examinons-nous un instant. Comment sommes-nous devenus justes? Sommes-nous devenus justes parce que nos actes sont droits ou avons-nous quelque chose de méritoire aux yeux de Dieu? Bien sûr que non! Malheureusement, le problème est qu’il y a trop de gens sur cette terre qui sont excessivement arrogants. Or, ceux qui sont arrogants devant Dieu ne peuvent pas faire partie de ses élus. 
Mes chers croyants, j’ai moi-même vécu sans connaître la justice de Dieu pendant dix ans après avoir cru en Jésus pour la première fois, et je m’efforçais à me faire aimer de Dieu pendant toutes ces années. Cependant, dès que j’ai réalisé la justice de Jésus Christ, j’ai aussi réalisé que tous mes efforts ont été complètement vains. J’ai compris que le Seigneur sauve ceux qui sont insuffisants. C’est à ce genre de personnes que Dieu a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit, leur accordant ainsi la grâce du salut et les revêtant de Sa justice éternelle. 
Nous avons été élus en Christ avant la fondation du monde parce que nous étions remplis de défauts. C’est pourquoi Dieu nous a élus à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Étant donné que nous sommes tous nés comme descendants d’Adam, le premier homme et un pécheur, nous ne pouvons pas éviter de pécher; mais parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, nous sommes sauvés de tous nos péchés. Dieu le Père a élu les personnes comme nous en Jésus Christ, et Il a fait de nous Ses propres enfants. C’est cela même la grâce que Dieu nous a accordée, et c’est également ce en quoi consiste l’amour de Dieu. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la merveilleuse grâce du salut de Dieu. C’est par la grâce de Dieu et Son amour qu’Il nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit, afin de nous guérir et nous délivrer de la lèpre de nos péchés. 
Étant ceux qui connaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous et moi avons été sauvés de tous nos péchés. Cependant, toutes les autres personnes sur cette planète terre souffrent toujours de la lèpre spirituelle. La race humaine toute entière est infectée par la maladie du péché qui est en train de conduire un nombre incalculable de personnes à périr corps et âme. Nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à toutes ces personnes. Pensez un peu à comment ces gens doivent lutter avec leurs vies, tourmentés par le fait qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de pécher tout le temps? Ils doivent se détester à cause de leur maudite impureté. Sachant qu’ils ne sont approuvés ni par Dieu ni par les hommes, les pécheurs vivent sous la constante ombre projetée par les péchés qu’ils commettent même en plein jour. Cependant, l’évangile de l’eau et de l’Esprit leur fera un grand bien. 
Ceux qui connaissent leurs péchés et les souffrances causées par ces péchés seront bénis en étant élus par Dieu si seulement ils réalisent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le pouvoir de l’amour de Dieu. En admettant leurs péchés, ils seront bénis en étant élus et en étant parfaitement sauvés. En revanche, ceux qui ne réalisent pas qu’ils sont des pécheurs quoi qu’étant nés avec le péché et ne pouvant éviter de pécher de façon répétitive pendant la durée de leur vie, seront abandonnés par Dieu tant qu’ils continueront de vivre en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pensant qu’ils n’ont pas de péché. Même à ce genre de personnes, nous devons répandre et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Je vous exhorte à réaliser que nous sommes tous des pécheurs, mais Dieu a tout de même sauvé chaque pécheur à travers Sa justice et Son amour; et sachant cela, je vous exhorte à vous confier en la miséricorde de Dieu afin de recevoir Ses véritables bénédictions. Vous devez savoir et croire que ce sont les pécheurs que Dieu sauve, et que ce salut est accompli dans la justice de notre Seigneur Jésus Christ. Sachez que tous les êtres humains étaient des lépreux spirituels destinés à périr, et reconnaissez la justice de Dieu à Ses yeux et acceptez le vrai salut qu’Il vous offre. J’espère et prie que vous croirez avec action de grâce que Dieu le Père nous a élus en la justice de Jésus Christ pour notre vrai salut, et j’espère et prie aussi que la grâce et les bénédictions de Dieu soient avec vous tous. Remercions donc toujours Dieu par la foi, car c’est par Sa justice que nous avons été élus par Dieu afin de devenir Ses propres enfants.