Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 2-4] À ceux qui forment une bande pour s’opposer à Dieu ( Romains 2:1-29 )

( Romains 2:1-29 )
“ O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité. Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu? Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance? Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres; réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité; mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec! Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec! Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes. Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes. Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité; toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit. La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision? L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision? Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.”
 

(Romains 2:1) “ O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses.”
C’est ce que l’apôtre Paul a dit aux légalistes parmi les Juifs. Devant Dieu, ceux qui jugent les autres sont pris dans leurs propres péchés, parce qu’ils n’ont pas reçu la rémission des péchés. Ces gens essaient de devenir justes en ne commettant pas de péché. Parce que leur coeur est lié par le péché, ils jugent et condamnent les autres pécheurs comme s’ils étaient les délégués de Dieu. 
À eux, l’apôtre Paul dit que du point de vue de la justice de Dieu, qu’un pécheur juge d’autres pécheurs revient à se condamner soi-même pour ses propres péchés. Comment quelqu’un peut-il juger les autres quand il commet les mêmes péchés? Les pécheurs condamnent les autres parce qu’ils ont, eux aussi, des péchés. Ce n’est pas différent de se condamner soi-même comme pécheur. Cependant, un pécheur qui ne connait pas la justice de Dieu n’a pas le droit de juger les autres comme pécheurs. C’est parce que les péchés des autres sont les mêmes que les siens. Donc, tous les pécheurs doivent croire en la justice de Dieu.
En dépit de cela, les chrétiens d’aujourd’hui qui ne sont pas nés de nouveau bien qu’ils croient en Jésus se sont mis en bande pour s’opposer à Dieu. Il y a beaucoup de gens comme cela dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui, et ils enseignent à leurs assemblées que même si Jésus a expié les péchés du monde et les a rendus justes, il est toujours vrai que le coeur humain a des péchés. Donc, non seulement ils s’opposent à la justice de Dieu, mais ils font aussi que les autres rejettent le vrai amour de Dieu. Par contre, ceux qui sont nés de nouveau croient et suivent la justice de Dieu.
Les dénominations ne sont pas ce qui peut vous amener au Ciel. Avez-vous déjà vu une dénomination emmener quelqu’un au ciel? C’est quand nous croyons nous-mêmes en la justice de Dieu que nous sommes sauvés de nos péchés pour entrer dans le Royaume des Cieux. La qualification pour qu’un pécheur entre au ciel n’est atteinte que lorsqu’il croit que Jésus a remis les péchés de tout le monde par Son baptême et Son sang, c’est-à-dire quand il croit en la justice de Dieu. L’évangile dans lequel la justice de Dieu est révélée vaut pour tout le monde. Dieu regarde si oui on non on croit en Sa justice de tout coeur. Tout le monde doit donc croire que Jésus a résolu le problème de tous les péchés de ce monde par Son baptême et Son sang. 
Le chapitre 2 du livre de Romains parle à ceux qui ignorent la justice de Dieu. Les légalistes croient honorer Dieu correctement. Quand il est question de leur foi légaliste, ils ont basé leur foi sur leurs propres actes. Ces gens sont prompts à juger les autres. Même de nos jours, ceux qui professent croire en Jésus sans même connaître la justice de Dieu sont comme cela. 
Les légalistes n’ont aucun intérêt pour la justice de Dieu. Cependant, par une foi légaliste qui ne soutient que les actes au dessus de tout le reste, il est impossible d’atteindre la justice de Dieu. La position de la foi légaliste non seulement s’oppose à la justice de Dieu, mais elle refuse aussi de briser la justice des hommes devant la justice de Dieu. Dans ce monde, il y a beaucoup de dirigeants qui ont une foi légaliste qui s’oppose à la justice de Dieu. Puisqu’ils ne connaissent pas la justice de Dieu, ils enseignent et exhortent seulement leur assemblée à poursuivre les actes de la Loi. 
Par exemple, ceux qui sont ignorants de la justice de Dieu et pratiquent la foi légaliste enseignent et croient qu’ils ne doivent jamais rien acheter ni vendre le dimanche. Mais les dirigeants eux-mêmes ne demeurent pas dans leurs propres enseignements.
Les Juifs étaient comme cela. Sur la base de la loi, ils jugeaient la foi et les actes des Gentils. Ils comparaient les Gentils à des chiens, comme des gens qui ne connaissaient pas Dieu et adoraient des idoles. Cependant, eux-mêmes aussi enfreignaient la Loi tout comme les Gentils, et ils n’acceptaient pas la justice de Dieu. Ce n’est autre que les Juifs qui jugeaient les Gentils avec la Loi. Aujourd’hui, même si les gens croient en Jésus Christ comme leur sauveur, s’ils ne croient pas en la justice de Dieu – c’est-à-dire au baptême que Jésus Christ a reçu et au sang qu’Il a versé à la Croix – alors ils sont comme ces Juifs.
 
(Romains 2:2) “Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité.”
Un pécheur peut se positionner pour juger les péchés d’un autre homme, mais puisqu’il a lui même du péché, il ne peut finalement échapper au juste jugement de Dieu. Donc, aucun pécheur ne devrait être un enseignant de la Loi. Au contraire, tous les pécheurs doivent connaître et croire la justice de Dieu, et ils doivent ainsi recevoir la rémission des péchés donnée par Dieu et diffuser Sa justice. Le juste jugement de Dieu sera rendu justement sur les pécheurs.
 
(Romains 2:3) “  Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu?”
Les pécheurs se trouvent non seulement parmi toutes les religions de ce monde, mais ils se trouvent aussi parmi les chrétiens. Et dans chaque religion, il y a beaucoup de pécheurs qui mettent en position d’enseigner et de juger les autres. En d’autres termes, parmi les pécheurs il y a beaucoup d’enseignants de la Loi qui jugent les autres. Il y a longtemps, parmi les juifs, beaucoup devenaient des enseignants de la Loi, et ils ne pouvaient échapper au juste jugement de Dieu. De même, il y a beaucoup de gens qui jugent les actes des autres parmi les pécheurs. Cependant, Dieu dit qu’Il rendra Son juste jugement pour les enseignants de la Loi, et donc ils n’échapperont pas à Son terrible jugement. 
 


La bonté de Dieu c’est la justice de Dieu

 
(Romains 2:4) “ Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance?”
Ceux qui connaissent et croient en la puissance de l’évangile de la justice de Dieu peuvent être décrits comme ceux qui ont expérimentés la bonté de Dieu et la grâce abondante de Sa justice et la rémission des péchés. Par contre, ceux qui, ne connaissant pas la justice de Dieu, ont une foi légaliste qui essaie d’établir leur propre justice, sont des gens qui ont méprisé l’amour de Dieu.
Parmi les péchés de ce monde, le péché de mépris de la justice de Dieu est un péché démoniaque qui s’oppose directement à Dieu. Donc nous devons réaliser et croire que la colère terrible de Dieu sera versée sur ceux qui méprisent Sa justice et Sa miséricorde révélée dans le baptême et le sang de Jésus. 
La justice de Dieu désigne l’évangile qui a expié tous les péchés de ce monde par le baptême de Jésus et Son sang qui a été versé à la Croix. Tout le monde doit connaître et croire en la justice de Dieu sans faute. Sans connaître la justice de Dieu, il est impossible de croire en Jésus correctement, et même la croyance en Jésus comme son Sauveur est futile aussi. Aujourd’hui même, quand il s’agit de croire en Dieu, seul peu de personnes croient vraiment en Lui avec la connaissance de l’évangile dans lequel la justice de Dieu est révélée. 
Dans le coeur des gens de ce monde, il y a une tendance à considérer Dieu seulement comme le “supérieur” ou le “très vertueux” de tout l’univers. Mais ils doivent savoir que Dieu est bon. La nature nous montre aussi la bonté de Dieu. Le monde autour de nous révèle la vraie bonté de Dieu. Chaque moment où nous respirons l’air merveilleux et voyons la nature, nous pouvons vraiment sentir combien nos vies s’appuient sur la bonté de Dieu. À chaque fois que nous utilisons les ressources du monde pour construire des maisons, faire des habits, planter des graines, nous pouvons saisir que Dieu est effectivement bon pour nous.
La justice et la bonté de Dieu sont révélées non seulement dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais aussi dans nos vies. Cependant, la justice de Dieu n’est pas révélée dans la nature. La justice de Dieu est révélée glorieusement comme la Vérité parmi les nombreuses transgressions de l’humanité. Selon que quelqu’un connaisse et croie en la justice de Dieu, cela détermine s’il est quelqu’un qui méprise la bonté de Dieu ou pas. 
La justice de Dieu révélée dans l’évangile est trop grande. Donc, comme Paul a dit, nous ne devons pas être bornés devant Dieu. C’est parce que c’est la justice de Dieu qui amène la liberté et la paix du péché à tous les croyants. 
 


La longanimité de Dieu est Sa justice

 
Au verset 4, la justice de Dieu est Sa longanimité. Il est absurde que les gens pensent et disent qu’ils croient en Jésus et qu’ils ne comprennent même pas la justice de Dieu. Ils pensent à tort que la bonté de Dieu signifie qu’Il est patient envers leur péché pendant un temps. Cependant, la justice de Dieu ne tolère pas le péché, mais elle a expié le péché de l’humanité à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le fait que vous puissiez encore recevoir la rémission de vos péchés vient de ce que la justice de Dieu est prêchée dans ce monde dans sa plénitude. Pour répandre Sa justice dans le monde entier, Dieu n’a pas encore amené le jugement que les pécheurs méritent. C’est parce que l’évangile de l’eau et de l’Esprit, où la justice de Dieu est contenue, est encore proclamé dans ce monde. Si vous avez appris la justice de Dieu ou l’avez découverte, alors vous devez mettre de côté votre ancienne foi et avoir une foi nouvelle.
Quand les gens croient en la justice de Dieu, ils découvrent que la longanimité de Dieu est grande. Alors qu’est-ce que Sa longanimité? Sa longanimité c’est que Dieu a donné Sa justice aux pécheurs, et Il les a appelés à être sauvés de leurs péchés par la foi.
Il y a trois attributs de Dieu: le premier c’est la volonté de Dieu pour le salut répandue sur les péchés en révélant Sa justice. Le second c’est Sa patience et Son endurance, et le troisième c’est Sa longanimité qui ne rend pas Son jugement pour le péché de si tôt. Quand ces trois attributs sont définis dans la justice de Dieu, le premier est la justice de Dieu qui répand la grâce concrètement pour expier les péchés de l’humanité, le second est Sa grande patience pour ces péchés de l’humanité, et le troisième est Sa bonne longanimité qui attend jusqu’à ce que Son don soit répandu à tous.
Ici “endurance” signifie que Dieu a enduré les péchés de l’humanité pendant longtemps pour leur rémission. Combien est-ce merveilleux que Dieu ait soutenu le monde avec patience jusqu’à ce jour? Les gens du monde d’aujourd’hui n’ont pas la crainte de Dieu et sont face au péché. La Loi de Dieu est piétinée, et même Son nom est souvent insulté. En dépit de cela, Dieu ne punit pas immédiatement ceux qui l’insultent de la sorte. C’est parce qu’Il a répandu l’évangile de Sa justice sur la terre. 
L’évangile de la justice de Dieu est vraiment merveilleux. Les religieux commettent toute sorte de péché au saint nom de Christ. Pourquoi Dieu les laisse-t-Il alors? Pourquoi ne fait-Il pas venir Sa juste colère du Ciel et ne tombe sur ces gens abominables? Il n’y a qu’une raison à cela. C’est parce que Dieu a décidé d’expier tous les péchés en révélant Sa justice à toute personne dans ce monde. 
 

Croyez en la justice de Dieu révélée dans l’Évangile
 
Pour toutes les vies, il y a deux chemins. L’un est le chemin du salut qui les conduit au salut du péché en croyant en la justice de Dieu révélée dans l’évangile, et l’autre est le chemin de la perdition qui renie la bonté de Dieu.
Sur quel chemin vous embarquerez-vous? Prendrez-vous le chemin qui vous mène au salut par la foi en l’évangile de la justice de Dieu, ou prendrez-vous le chemin de la rébellion, au lieu de l’évangile de la justice de Dieu? Vous pouvez vous rebeller contre Dieu, et vous pouvez affronter votre propre justice contre la justice de Dieu. Mais pourquoi faire cela? Vous refusez de reconnaître la justice de Dieu parce que vous ne voulez pas la rémission de vos péchés. Pourquoi, alors, les gens ne croient-ils pas en la justice de Dieu? C’est parce qu’ils veulent établir leur propre justice. Dieu est bon. Il a créé l’humanité. Et Il est Celui qui a payé et a répandu l’évangile de Sa justice sur l’humanité. Ainsi, quand les gens croient en Dieu avec la connaissance de Sa justice, ils sont sauvés de tous leurs péchés.
 

Le salut de la colère accumulée de Dieu 
 
(Romains 2:5) “Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu,”
La justice de Dieu a été révélée comme suit: Jésus Christ le Fils de Dieu est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, a pris les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste à l’âge de 30 ans, est mort sur la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et a ainsi expié tous nos péchés et nous a sauvés une fois pour toutes. Le verset 5 ici nous dit que tous ceux qui, en dépit de cette révélation de la justice de Dieu, refusent pertinemment de croire en cette vérité, sont en train d’accumuler pour eux la colère qui sera versé sur eux au jour du juste jugement de Dieu. Les pécheurs subiront la colère de Dieu en dépit d’avoir cru en Jésus comme leur Sauveur à cause de leur refus borné de croire en la justice de Dieu. 
En Jean 5:3-7, la Bible décrit Jésus comme “Celui qui est venu par l’eau et le sang”. Vous devez donc réaliser pourquoi Jésus est venu sur la terre par l’eau et le sang, et y croire. En d’autres termes, vous devez connaître la raison pour laquelle Jésus a été baptisé par Jean Baptiste et a versé Son sang à la Croix, et vous devez y croire. Vous devez savoir exactement ce que dit cette Vérité au sujet de la justice de Dieu. 
Tout le monde peut échapper à ses péchés et être libre en croyant en la justice de Dieu. Mais en dépit de cela, les chrétiens qui restent pécheurs s’abusent eux-mêmes avec les péchés qu’ils ont commis par leurs insuffisances. Ceux qui ne connaissent pas la justice de Dieu se condamnent eux-mêmes pour leurs péchés et sont emprisonnés. Pour résoudre le problème du péché par eux-mêmes, ils s’appuient sur leurs propres efforts comme le jeûne, la pénitence, le service, ou l’engagement pour une bonne cause. Cependant, dans ce monde il y a trop de chrétiens qui ont encore du péché dans leur coeur en dépit de leur foi en Jésus. Ces gens doivent sans faute croire en la Parole de l’eau et de l’Esprit donnée par Jésus, et ils doivent être sauvés de leurs péchés d’abord. Vous devez savoir exactement et sans faute ce que l’évangile de l’eau et de l’Esprit dont la Bible parle signifie.
Quand les sacrificateurs faisaient des sacrifices dans le Tabernacle, ils devaient laver leurs mains et leurs pieds dans la cuve de bronze. S’ils s’approchaient de Dieu sans avoir lavé leurs mains et leurs pieds dans la cuve, ils auraient été mis à mort. Donc la cuve de bronze était d’une importance cruciale pour les sacrificateurs. C’est parce que les sacrificateurs pouvaient enlever leurs impuretés avec l’eau de la cuve. Pour les gens d’aujourd’hui aussi, quand il est question de la foi en Jésus, ils doivent croire en Lui avec la connaissance de l’évangile qui contient la justice de Dieu. Jésus a obéi à la volonté de Dieu, qui était d’effacer les péchés de tous les gens du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste. Jésus a porté les péchés du monde à la Croix. Dans la Bible, les deux éléments indispensables qui sont absolument nécessaires pour révéler la justice de Dieu sont le baptême de Jésus et Son sang à la Croix. 
 

L’Évangile de vérité qui peut vaincre les péchés du monde
 
Il est écrit en 1 Jean 5:5-6: “Qui est celui qui a vaincu le monde, si ce n’est celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? Celui qui est venu par l’eau et le sang – Jésus Christ?” Avez-vous la foi que Jésus est le Fils de Dieu? Jésus est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme. Jésus a été baptisé par Jean et crucifié par des soldats Romains, et est ainsi devenu le Sauveur de tous les pécheurs. Jésus est venu vers les pécheurs par l’eau et le sang. Il est venu non seulement par le sang, mais par l’eau et le sang. Il est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme pour délivrer les pécheurs de tous leurs péchés. Et en étant baptisé par Jean Baptiste, Il a pris tous les péchés de tous les pécheurs sur Son propre corps.
Pourquoi Jésus a-t-Il été baptisé par Jean Baptiste? Il a été baptisé pour que tous les péchés du monde soient transférés sur Son corps. C’est parce que Jésus a été baptisé par Jean Baptiste qu’Il devait être crucifié et verser Son sang pour mourir à la Croix. C’est parce que Jésus avait pris les péchés du monde qu’Il a versé Son sang et est mort sur la Croix pour régler le jugement du péché. En prenant les péchés de l’humanité sur Son propre corps et en se sacrifiant Lui-même, Jésus est devenu la propitiation pour nos péchés.
Par le baptême de Jésus et Son sang à la Croix, le salut de l’humanité a été accompli. Dieu a ainsi sauvé tous ceux qui croient en Jésus comme leut Sauveur de tous les péchés du monde. Jésus ne nous a pas seulement sauvés avec le sang de la Croix seul. Jésus a été crucifié après avoir pris les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste. Le baptême que Jésus a reçu et le sang qu’Il a versé à la Croix étaient plus que suffisants pour expier tous les péchés de tout pécheur. Donc, nous devons croire à la fois au baptême de Jésus qui a effacé tous les péchés du monde et au sang qu’Il a versé à la Croix. 
C’est le chemin de Vérité venu de Dieu et qui sauve l’humanité de tous ses péchés. La Bible dit qu’il y a trois témoins qui témoignent que Dieu nous a sauvés de nos péchés: Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu'il a rendu témoignage à son Fils.” (1 Jean 5:7-9).
Donc, si quelqu’un croit seulement au sang de Jésus à la Croix, il ne peut pas dire: “Je n’ai pas de péché.” Vous devez réaliser la Parole de vérité qui dit que ce qui est lié sur la terre sera lié dans le ciel, et ce qui est délié sur la terre sera délié dans le ciel. Dans le livre des Hébreux, Dieu dit: “ de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.” (Hébreux 9:28). Cela signifie que le Seigneur se révèlera Lui-même aux saints qui l’attendent. Le mot “saint” ici est utilisé pour désigner une personne sainte qui n’a pas de péché et qui est habitée par le Saint Esprit. Dieu le Père est avec le Saint Esprit et Il permet la demeure du Saint Esprit dans les saints. 
Quand Jésus a été baptisé et a versé Son sang sur la terre, les portes du Ciel se sont ouvertes (Matthieu 3:16). Mais puisque les gens ne savent pas que Jésus a accompli toute chose pour expier le péché du monde, les portes du Ciel restent toujours fermées dans leur coeur. Dieu le Père a accompli le salut des pécheurs de tout péché par le baptême que Son Fils a reçu et le sang qu’Il a versé à la Croix. Vous devez croire en l’évangile du sang de Jésus, et de l’Esprit. Pourquoi? Cela constitue la justice de Dieu. Si vous croyez en l’évangile de la justice de Dieu, vous, aussi, deviendrez Son enfant. 
 

La juste colère de Dieu 
 
La justice de Dieu a effacé tous vos péchés, vous êtes blancs comme neige. Cependant, la justice de Dieu condamnera quiconque ne croit pas en Sa justice. La seule pensée que notre Dieu est vraiment juste suffit pour nous faire trembler de peur. Dieu amène la justice sur la terre entière. Le seul moyen d’échapper au jugement de la juste colère de Dieu est de croire en l’évangile qui a expié les péchés de l’humanité par l’eau et l’Esprit. Dieu a dit clairement qu’Il amènerait Sa colère sur quiconque n’obéit pas à Sa justice par manque de respect. Tous les humains doivent donc chercher l’évangile de la justice de Dieu et le trouver. Ils doivent y croire de tout leur coeur. C’est parce que l’évangile de la justice de Dieu est l’évangile le plus fidèle.
La terrible colère
Où un pécheur doit-il trouver son salut du péché? Si nous méritons tous la colère de Dieu, si cette colère est répandue sur nous selon la quantité de nos péchés, et si la conséquence des péchés commis dans cette vie est révélée dans Sa colère, alors comment pouvons-nous, nous qui ne pouvons nous empêcher de commettre des péchés toute notre vie, échapper à cette colère? 
Le seul moyen d’y échapper est la foi placée dans le baptême de Christ et Son sang à la Croix, qui a pris toute la colère de Dieu, entièrement. C’est la justice de Dieu. Comment quelqu’un peut-il échapper à la colère de Dieu sans croire en Sa justice? Aucun pécheur ne peut jamais échapper à la colère de Dieu, et le résultat de l’incrédulité en la justice de Dieu est d’accumuler Sa colère terrible sur sa propre tête. Tout pécheur doit croire en la justice de Dieu et être sauvé de tous ses péchés. La justice de Dieu deviendra alors sa justice. La vérité qui permet aux pécheurs d’être sauvés de la terrible colère de Dieu est la justice de Dieu. 
 

Vous pouvez obtenir la vie éternelle en croyant en la justice de Dieu 
 
(Romains 2:6) “Qui rendra à chacun selon ses oeuvres:”
Dieu est miséricordieux, mais Il est aussi strict envers les pécheurs. À tous ceux qui vivent dans le légalisme, qui ne croient pas en Sa justice et s’y opposent, Dieu rendra Sa rétribution pour leurs péchés. Cependant, même si ce péché est un péché qui s’oppose directement à Dieu, les gens ne réalisent pas quel grave péché c’est de ne pas croire en la justice de Dieu et d’insister plutôt sur la foi légaliste devant Dieu. Mais notre Dieu rendra Son jugement à chacun selon sa foi. Tous les pécheurs doivent réaliser qu’ils seront condamnés pour leurs péchés. Il n’y a pas d’exception. 
La Bible parle de deux voies qui sont ouvertes pour chacun: l’une est le moyen de recevoir la rémission des péchés et la vie éternelle en croyant en la justice de Dieu, et l’autre est le moyen d’être maudit en s’opposant à la justice de Dieu avec sa propre justice humaine. Ici au verset 7, “ceux qui persistent à faire le bien” désigne ceux qui croient dans leur coeur que la justice de Dieu a expié tous leurs péchés. Dieu considère cela comme bon quand les gens croient en Sa justice. Par contre, Il considère comme mal que les gens ne croient pas en Sa justice de tout leur coeur. De quel côté êtes-vous? Croyez-vous que la justice de Dieu vous a sauvé? Sinon, vous êtes sur le chemin qui s’oppose à la justice de Dieu pour montrer votre propre justice d’homme.
Le choix vous appartient maintenant. Lequel de ces deux chemins choisirez-vous maintenant? En fonction de la voie que vous choisissez, entre le chemin qui croit en la justice de Dieu ou s’y oppose, vous recevrez soit la bénédiction de la vie éternelle ou serez maudit pour toujours. La Bible déclare: “Ceux qui ont fait le bien ressusciteront pour la vie, et ceux qui ont fait le mal ressusciteront pour la condamnation” (Jean 5:29).
Même si vous vous trouvez sur la voie qui s’oppose à la justice de Dieu, certains peuvent avoir la fausse espérance que ce chemin continue d’une façon ou d’une autre pour atteindre finalement le Royaume des Cieux dans lequel vous désirez entrer. Il n’y a cependant pas de tel résultat. Ceux qui maintiennent ce genre de foi ne peuvent pas avoir foi en la justice de Dieu. Ils refusent de s’appuyer sur la justice de Dieu en poursuivant leurs propres vertus à la place. Ils croient que leurs propres méritent apporteront du bonheur, de l’accomplissement, et même le salut dans leur vie. Mais ils ne peuvent même pas faire un seul pas dans le Ciel. Vous devez reconnaître le fait que si vous marchez sur la mauvaise voie pour montrer votre propre justice d’homme, alors la fin de cette voie sera votre destruction.
Étrangement, même si certains voyageurs reconnaissent qu’ils sont sur la mauvaise voie, au lieu de l’abandonner et d’aller sur la bonne voie, ils espèrent à tort qu’ils atteindront finalement leur destination s’ils prennent une autre direction le long de la route. Dans le domaine du monde physique, cela arrive parfois. Mais dans le domaine spirituel, ce genre de choses ne peut pas arriver. La justice de l’homme qui poursuit sa propre vertu fait toujours que la justice de Dieu s’éloigne encore plus. C’est la vérité que dit le livre des Romains.
La justice de Dieu s’obtient seulement par la foi, non par les oeuvres. “Repentance”, metanoia en grec, signifie changer ses pensées et par conséquent changer sa foi. La vraie repentance signifie littéralement “faire demi tour”. La vraie repentance c’est quand quelqu’un rejette ses propres vertus humaines qui ont été démontrées et croit plutôt en la justice de Dieu. Tout le monde a absolument besoin de rejeter sa vertu humaine qui a été accumulée et poursuivre la justice de Dieu. 
La volonté parfaite de Dieu est de faire de nous Ses enfants en nous donnant Sa justice. La foi commence par accepter la justice de Dieu. Au moment où quelqu’un découvre et croit en la justice de Dieu, il est déjà devenu quelqu’un qui croit en Jésus comme son Sauveur. Donc, la foi c’est croire au baptême de Jésus et en Son sang. Jésus couvre ces gens de la justice de Dieu et demeure toujours avec eux. Ainsi, plus nous connaissons la justice de Dieu, plus nous réalisons que nos péchés ont déjà été expiés, et nous sommes remplis seulement de la gloire de Dieu, au lieu du jugement de la colère. C’est la vraie foi qui croit en la justice de Dieu.
 
 (Romains 2:7) “réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité;”
C’est parce que les chrétiens croient en l’évangile de la justice de Dieu qu’ils peuvent persévérer et traverser toutes les persécutions. C’est seulement en croyant en la justice de Dieu que quelqu’un reçoit le don du Royaume des Cieux. Le fait que quelqu’un croie ou non en l’évangile de la justice de Dieu sur cette terre est ce qui détermine si oui ou non il recevra toutes les bénédictions de Dieu.
Si vous, comme quelqu’un qui croit en Jésus, connaissez l’évangile de la justice de Dieu et y croyez, alors les bénédictions de Romains 2:7 seront à vous. Ceux qui ne croient pas en l’évangile contenant la justice de Dieu, cependant, seront maudits pour toujours. C’est à ceux qui croient en Sa justice et répandent l’évangile que Dieu amène la gloire, l’honneur, et la grande bénédiction de l’immortalité. Donc, quiconque veut recevoir toute bénédiction de Dieu doit inscrire sur les tables de son coeur la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans laquelle la justice de Dieu est révélée, et tout le monde doit croire en ce véritable évangile. Si vous croyez en la justice de Dieu, toutes Ses bénédictions seront à vous. 
 
(Romains 2:8) “ mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice.”
Parmi les chrétiens qui professent croire en Jésus, Dieu dit qu’Il amènerait Sa colère et Son indignation à ceux qui se mettent en bande par orgueil pour s’opposer à l’évangile de la justice de Dieu au lieu d’y croire. Dans le christianisme d’aujourd’hui, ceux qui professent croire en Jésus s’unissent souvent pour s’opposer à la vérité de l’évangile qui contient la justice de Dieu au lieu d’y croire. Ces gens ne croient pas en la justice de Dieu parce qu’ils ont plus de respect pour ceux qui courent vertueusement dans leur propre dénomination que pour la justice de Dieu révélée par Jésus. Donc ils se sont opposés à la justice de Dieu. Ces croyants et les individus qui appartiennent à ce genre de dénomination commettent un grand péché contre Dieu. Ils n’échapperont pas à la punition de l’enfer. C’est ce que Dieu dit. 
 
(Romains 2:9) “Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, du Juif premièrement puis aussi du grec;”
Quel est ce mal humain devant Dieu? Le plus grand mal humain devant Dieu est de ne pas croire en Sa justice. C’est parce que c’est dans la justice de Dieu que se trouve la rémission du péché de l’humanité, l’amour de Dieu, qui a été accompli. Grâce à la justice de Dieu, les humains peuvent maintenant vivre avec Dieu pour toujours. En d’autres termes, parce que c’est dans Sa justice que Dieu a permis que toutes les bénédictions soient données à l’humanité. Ne pas croire en la justice de Dieu est le plus grand mal de l’homme. 
L’apôtre Paul dit que parce que les Juifs n’ont pas cru au baptême et au sang de Jésus qui constituent la justice de Dieu comme la rémission de leurs péchés, la tribulation et l’angoisse seront sur eux. Pour tous les Gentils de ce monde maintenant, s’ils ne croient pas en la justice de Dieu, ils seront aussi sujets à la colère de Dieu tout comme les Juifs. Ainsi, à partir de maintenant, tout le monde doit croire en la Parole de l’évangile de la justice de Dieu et être libéré de cette terrible colère, qu’il soit Juif ou Gentil. 
 
(Romains 2:10) “Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec!”
Que veut-on dire par “quiconque fait ce qui est bon” devant Dieu? Il n’y a pas de plus grand bien devant Dieu que de croire en l’évangile de Sa justice. Pourquoi? Parce que croire en la justice de Dieu c’est accepter dans nos coeurs la rémission du péché que Dieu nous a donnée par Son amour pour nous. Tous ceux qui croient en l’évangile de la justice de Dieu deviendront Ses enfants et recevront la gloire, l’honneur et la paix de vivre dans le Royaume des Cieux. Vous, aussi, devez croire en la justice de Dieu et recevoir la gloire, l’honneur, et la vie éternelle. 
 
(Romains 2:11) “Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes.”
Dieu regarde au coeur. Vous attachez-vous à la Parole de la justice de Dieu dans votre coeur? Si oui, alors vous avez été couvert de l’amour de la justice de Dieu. Cependant, si vous ne croyez pas en l’évangile qui est devenu la justice de Dieu de tout coeur, même si vous allez à l’église et clamez croire en Dieu, vous serez haïs par Lui. En d’autres termes, si vous connaissez la rémission des péchés accomplie par le baptême et le sang de Jésus mais ne croyez toujours pas, alors il est évident que serez en horreur à Dieu. Il n’y a pas de favoritisme avec Dieu et Il ne juge pas sur les apparences extérieures. Tout le monde doit avoir foi en Sa justice. 
Ceux qui commettent le péché dans leur conscience 
 
(Romains 2:12) “tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi.”
Ceux qui périssent devant Dieu seront détruits parce qu’ils ne croient pas en la justice de Dieu. Personne ne peut cacher son coeur devant Dieu peu importe combien il essaie de le faire. Si une personne se consacre à connaître et garder la Loi de Dieu seule, et n’a pas d’intérêt pour la justice de Dieu ni y croit, alors il sera pour toujours sous la colère de Dieu à cause de ce péché de ne pas avoir cru en Sa justice.
Même si vous avez vécu sans la connaissance de la Parole de la Loi de Dieu, si vous n’avez pas d’intérêt pour Sa justice et n’y croyez pas, alors vous aussi serez sujet au jugement de la colère de Dieu. Car quiconque n’accepte pas l’amour de la justice de Dieu dans son coeur et essaie seulement d’établir sa propre justice voit Dieu démolir et écraser sa foi sans pitié.
Les humains sont jugés selon les normes sociales quand ils commettent le mal dans leur société respective. Par exemple, la loi positive est l’une des normes sociales concrètes. Un juge exerce le jugement sur un cas selon la loi positive de la société. Dans une cour de justice, le juge demande que tous les témoins disent la vérité et rien que la vérité. Cependant, le jugement de l’homme est rendu sur la base de vérités partielles principalement, et si des témoins tordent leur témoignage ou témoignent faussement, un mauvais jugement est rendu indépendamment de la vérité réelle. Sur ce point, le jugement de Dieu est infiniment supérieur au jugement de l’homme. Le juste jugement de Dieu est rendu selon la connaissance suffisante et la vérité complète qui se basent sur Sa justice. Ainsi, personne ne peut mentir devant la justice de Dieu.
Les Gentils qui n’ont pas la Loi reconnaissent leur péché dans leur conscience. Ils essaient de se défendre eux-mêmes selon l’argument qu’à la différence des Juifs, ils n’ont pas reçu la Loi, et ils sont même d’accord avec la justice de Dieu qui condamne les Juifs. Par la Loi, Dieu a dit aux Juifs comment ils devaient vivre, mais ils n’ont pas obéi à cette Parole. Pire encore, ils ont même mis un côté hypocrite à Sa Parole. Les Juifs ont péché sous la Loi.
Mais les Gentils n’avaient pas la Loi de Dieu. Comment donc les Gentils pouvaient-ils être condamnés par la Loi? Comment pouvaient-ils même être accusés de péché? En dépit de cela, Paul a dit: “ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans loi” (verset 12). Dieu a donné une conscience à tout humain pour fonctionner comme Sa déléguée. Donc, même pour ceux qui sont sans la Loi de Dieu, leur conscience joue le rôle de Loi de Dieu.
Paul dit ce qui suit au sujet de la conscience humaine: D’abord, les Gentils n’ont pas la Loi que Dieu a donnée aux Juifs, mais ils ont toujours la Loi “gravée dans leur coeur.” Deuxièmement, parce que les Gentils ont une conscience, cette conscience leur dit d’obéir à la Loi, et quand ils n’y obéissent pas, elle les condamne. 
C’est d’une importance cruciale. Cela signifie que tout le monde est sous la Loi de Dieu, indépendamment de sa foi en Dieu ou non. Donc, il n’y a personne dans ce monde qui puisse dire qu’il n’y a pas de Dieu, ou clamer ne pas connaître Sa Loi. 
 
(Romains 2:13) “Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.”
Ce passage nous dit que les humains ne peuvent pas devenir sans péché en gardant la Loi de Dieu. Pour le salut des âmes humaines, Dieu nous a donné Sa justice en dehors de la Loi. La justice de Dieu se trouve dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
En recevant le baptême donné par Jean, Jésus a accepté tous les péchés du monde, Il est mort à la Croix, et Il est ressuscité d’entre les morts, accomplissant ainsi toute la justice de Dieu. C’est pour délivrer Ses croyants de leurs péchés que Jésus a été baptisé et est mort sur la Croix. C’est la justice de Dieu et Son amour. C’est en croyant en cette vérité que nous pouvons devenir sans péché. La rémission de nos péchés n’est obtenue ni en gardant la Loi ni en la pratiquant; mais seulement en croyant en la justice de Dieu. 
 
(Romains 2:14) “Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes;”
Dans ce monde, il y a beaucoup trop de gens qui n’ont pas d’intérêt pour Dieu, ni n’essaient de Le connaître, et qui ne font confiance qu’à leur propre conscience. Mais la Bible dit clairement ici qu’il n’y a personne qui puisse dire ne pas connaître la Loi de Dieu et ne pas l’avoir reçue. En donnant une conscience aux coeurs de l’humanité, Il leur a donné la capacité de discerner et de distinguer le bien du mal. Sans doute, certaines personnes diront: “Puisque je suis un Gentil, je ne savais pas ce qu’était le péché. Donc on devrait me donner une nouvelle chance de croire en Jésus.” Cependant, même si les gens clament ne pas connaître la Loi de Dieu, il est toujours clair que leur conscience a pris le rôle de la Loi de Dieu, et donc ils ne peuvent pas protester devant Dieu et Lui demander de leur donner une autre chance de recevoir la rémission de leurs péchés. 
 
(Romains 2:15) “ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour.”
La Loi que Dieu nous a donnée est la base sur laquelle le péché, le bien et le mal sont reconnus, et la conscience de chaque personne constitue aussi cette base. La conscience d’un homme révèle ce qui est juste ou mauvais à son coeur. Bien sûr, ce n’est pas un baromètre parfait du bien et du mal. Donc quand des moments viennent pour ceux qui sont ignorants de la Loi de Dieu d’être sujets au juste jugement de Dieu pour leurs péchés, ils ne peuvent pas s’excuser en disant qu’ils n’ont pas péché et donc que ce jugement soit un faux jugement. Ainsi, chacun doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est devenu la justice de Dieu. 
 

La justice de Dieu nous a rendus sans honte
 
(Romains 2:16) “ C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes.” 
Tout pécheur sera condamné par Dieu sous Sa colère parce qu’il ne croit pas que la rémission des péchés qui vient par le baptême de Jésus Christ et Son sang à la Croix, qui constituent la justice de Dieu, est vraiment Son amour pour lui. Les chrétiens et non chrétiens aussi sont jugés par Dieu le Père pour leurs péchés selon qu’ils croient ou non en la justice de Dieu, et selon qu’ils ont du péché dans leur coeur ou non.
Maintenant même, Dieu donne des récompenses ou des punitions sur la base de l’évangile de Sa justice. L’auteur du Livre des Hébreux a déclaré: “ Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.” (Hébreux 4:13). Dieu discerne tout ce qui est dans le coeur d’une personne, et Il juge selon Sa justice. La question, en d’autres termes, est de savoir s’il y a ou non la justice de Dieu dans nos coeurs, et si nous croyons réellement ou non dans la justice de Dieu. À ceux qui croient en la justice de Dieu, Il leur donne des récompenses, mais à ceux qui ne croient pas en Sa justice, Il amène la condamnation. 
L’apôtre Paul appelle la justice de Dieu “mon évangile.” C’est si vrai. Quiconque croit en la justice de Dieu de tout son coeur possède réellement la Parole de l’évangile; la justice même de Dieu, dans son coeur. C’est pour cela que Paul l’a appelé “mon évangile”. Quiconque n’a pas cet évangile comme “son évangile” dans son coeur ne croit pas en l’évangile de la justice de Dieu. 
Dieu sait tout sur le fait que nous croyions vraiment en l’évangile de Sa justice ou non, et Il s’en souvient. Au dernier jour, Il ressortira tout cela et jugera en fonction. C’est “le jour où Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes” dont Paul a parlé ici au verset 16. 
Adam et Eve n’avaient rien de quoi avoir honte. Avant leur chute, il n’y avait pas de péché, et leur relation avec Dieu était totalement ouverte aussi. Lorsque Dieu venait dans le Jardin d’Eden les visiter, ils se réjouissaient et parlait librement avec Dieu. Après la chute, les humains ne pouvaient plus faire cela, et la raison à cela c’est le péché. Le péché de l’humanité les pousse à se cacher devant Dieu. Tout comme Adam et Eve, après avoir péché, ont essayé de se cacher devant Dieu quand Il est venu les chercher, le péché nous fait nous cacher devant Dieu. Cependant, maintenant que la justice de Dieu a été accomplie sur cette terre, les humains n’ont plus à se cacher devant Dieu à cause du péché.
Avant qu’Adam et Eve ne connaissent le péché, ils étaient non seulement libres de la honte devant Dieu, mais ils n’avaient pas honte l’un devant l’autre, ni ne se mentaient l’un à l’autre. Ils ne se sont pas accusés l’un l’autre avec des mensonges pour essayer de cacher leur péché l’un à l’autre par la suite. Ils ne se nuisaient pas non plus l’un à l’autre. Donc il n’y avait rien qu’ils aient à cacher l’un pour l’autre.
Aujourd’hui, par contre, l’ouverture totale est impossible dans les relations humaines. Tout le monde a quelque chose à cacher aux autres, même à sa propre épouse ou ses plus proches amis. C’est parce que tout le monde a honte de soi, et tout le monde a peur que les autres ne l’aiment plus ou ne le respectent plus si ses défauts sont exposés. Mais maintenant  que la justice de Dieu est venue dans ce monde, il n’y a plus aucun besoin d’avoir peur devant Dieu à cause de nos péchés. C’est parce que nous avons maintenant l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a été donné. 
 

Dieu a fabriqué et nous a donné le vêtement de justice 
 
Que signifiaient les feuilles de figuier pour Adam et Eve? Cela signifiait la bonté de l’homme. Cela signifiait qu’alors que la bonté de l’homme ne dure que quelques jours au plus, la justice de Dieu dure toujours. C’est pour cela que nous cherchons la justice de Dieu bien plus que la justice de l’homme. 
Tout le monde doit sans faute croire en la justice de Dieu. Personne ne peut échapper au jugement de ses péchés. Le jugement du péché est inévitable et cela est bien démontré. Nous voulons tous nier cela, mais nous ne pouvons tromper nos coeurs qui sont souillés par nos vies quotidiennes. Les humains couvrent leurs péchés par leur propre bonté, essayant de se cacher à la vue des autres avec leurs comportements calculés. Ces tentatives prouvent seulement qu’en comparaison à la justice de l’homme, la justice de Dieu est absolument bien plus vertueuse. Cependant, l’évangile de la justice de Dieu déclare qu’Il jugera sans faute les péchés de l’humanité. Dieu ne tolère ou ne pardonne pas le péché sans prix. Au contraire, Il a accompli la condamnation du péché en Jésus Christ. 
Jésus Christ a accompli toute la justice de Dieu en étant baptisé par Jean Baptiste au Jourdain et crucifié (Matthieu 3:13-17; Jean 19:28-30). Le baptême et le sang de Jésus Christ, et la justice de Dieu, ont déjà réglé la punition de l’humanité pour ses péchés. Maintenant, vous devez croire en la justice de Dieu de tout votre coeur, et vous devez ainsi revêtir le vêtement de la justice de Dieu. N’attendez pas le jour où Dieu vous révèlera tous vos secrets et vous jugera. Croyez en la justice de Dieu maintenant, et recevez la rémission de vos pêchés.
 
 
Vous qui vous appelez Juif
 
(Romains 2:17) “Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu,”
Les Juifs et les chrétiens ont tiré gloire du fait qu’ils croyaient seulement en Dieu. Et ils ont pensé à leur propre façon qu’il était bon de vivre selon la Loi et de se reposer sur leur foi en la Loi. Cependant, Dieu a dit que ceux qui ne croient pas en Sa justice et restent encore pécheurs seront tous sujets au jugement de la colère à cause de leurs péchés.
Donc, bien que ces gens clament croire en Jésus comme leur Sauveur, ils n’ont pas de quoi être fiers. En d’autres termes, même si vous dites que vous croyez en Jésus, si vous croyez sans la connaissance de la justice de Dieu, alors vous n’avez pas de quoi vous vanter. Cependant, si vous croyez en Jésus avec la juste connaissance de la justice de Dieu, alors vous pouvez être fier de cette foi devant Dieu. Une foi qui connaît et croit en la justice de Dieu est une foi dans laquelle vous pouvez trouver de la fierté. Si vous avez cette foi, c’est-à-dire si vous connaissez et croyez en la justice de Dieu, alors vous êtes qualifié pour être fier de la justice de Dieu devant Dieu. Si, au contraire, vous ne croyez pas en la justice de Dieu, alors vous n’avez rien que votre propre justice dont vous vanter. Quiconque se vante de sa propre justice devant Dieu souffrira à cause de sa justice.
Au temps de Paul, c’étaient les Juifs qui s’opposaient à la justice de Dieu. C’est pour cela que Paul a commencé ce verset en disant: “Si toi, tu t’appelles Juif.” Aujourd’hui, les gens qui font partie de cette catégorie pourraient inclure les chrétiens passionnés, les catholiques fervents, et d’autres “fanatiques religieux” de diverses religions.
Imaginons ici ce que quelqu’un qui ne croit pas en la justice de Dieu pourrait penser. Paul, entendant combien les Juifs critiquaient la morale des Gentils, les reprenait sévèrement. En faisant cela, Paul a dit aux Juifs de croire aussi en la justice de Dieu tout comme les Gentils. 
Pourquoi Paul a-t-il dit aux Juifs de croire en la justice de Dieu quand ils croyaient tous en Dieu après tout? C’est parce que Dieu ne veut pas des religieux qui ne connaissent pas Sa justice, mais Il veut justifier ceux qui ont foi en la vérité réelle. Devant Dieu, quelqu’un qui a foi dans son coeur en Sa justice est de loin plus important que s’il est devenu chrétien extérieurement. 
“La circoncision est celle du coeur”
Il est écrit: “ La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision?  L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision? Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. ” (Romains 2:25-29).
Ici, Paul a dit clairement que “la circoncision est celle du coeur.” Nous sommes devenus les enfants de Dieu sans péché en croyant en la Parole du baptême et du sang de Jésus, non en essayant par nous-mêmes avec nos oeuvres vertueuses. C’est en croyant en la Parole de Dieu que nous sommes devenus Ses enfants.
Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans votre coeur? Avez-vous reçu la circoncision spirituelle qui enlève tous les péchés de votre coeur et les remet tous pour toujours? Votre coeur a-t-il foi en la Parole? Non seulement vos actes vus des yeux, mais avez-vous vraiment cette foi, que Jésus a été baptisé, est mort à la Croix, et est ressuscité pour vous? Sur la base de quelle Parole avez-vous reçu la rémission de vos péchés?
Ce n’est pas seulement en allant à l’église que quelqu’un devient une personne réellement juste devant Dieu. C’est en croyant en la Parole de l’évangile où la justice de Dieu est révélée. L’on reçoit la rémission des péchés seulement en croyant de tout coeur en la Parole écrite de la justice de Dieu. Non seulement le livre des Romains témoigne de cela, mais les Écritures entières de l’Ancien et du Nouveau Testaments témoigne que l’on devient juste seulement en croyant en la Parole de la justice de Dieu. Pour autant que la justice soit concernée, peu importe pour Dieu que les gens essaient de ne pas commettre de péché ou pas; tous sont injustes peu importe qu’ils essaient de devenir justes par leur propre effort. Pour nous, il existe seulement la justice de Dieu, et c’est seulement cette justice qui est exaltée. 
Si quelqu’un croit vraiment en la Parole de Dieu et reçoit la rémission des péchés, alors il est sauvé de tous ses péchés. La Bible dit que Dieu sonde le coeur et éprouve les pensées. Cela signifie que lorsque Dieu nous regarde, Il regarde si nos coeurs sont droits ou pas. En d’autres termes, Dieu regarde la foi qui est dans nos coeurs. Quand Dieu regarde nos coeurs, Il regarde si nous croyons ou pas au baptême et au sang de Jésus Christ comme notre salut. Qu’en est-il de vous alors? Avez-vous vraiment été remis de tous vos péchés en croyant au baptême et au sang de Jésus de tout votre coeur? Vous devez tous recevoir la rémission de vos péchés dans votre coeur et être ainsi circoncis spirituellement.
Qu’a fait le Seigneur pour expier tous nos péchés? Réalisez-vous que Jésus a été baptisé par Jean Baptiste au Jourdain? N’a-t-Il pas pris tous les péchés par ce baptême? Effectivement, c’est pour vous et moi que Jésus a été baptisé et est mort à la Croix. C’est Jésus qui a porté toutes nos iniquités (Matthieu 3:15; Esaïe 53:6). Par Son baptême, Jésus a pris sur Lui tous les péchés du monde, qu’ils soient commis extérieurement ou intérieurement; c’est-à-dire par nos actes ou pensées. Il a porté toutes les iniquités commises par chaque être humain. En résultat à cela, notre âme comme celle de ceux qui croient en cette vérité ont été ramenées à la vie, et nous sommes maintenant capables de suivre la volonté du Seigneur avec joie parce que nous croyons au Seigneur.
En parlant du salut de l’humanité, la Bible dit: “Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10). Même quand quelqu’un reçoit la rémission de ses péchés en croyant la Parole du Seigneur, il y a beaucoup de moments où ses actes sont révélés insuffisants. Nos péchés du monde n’ont pas été révélés pour le moment; au contraire, ils seront exposés encore plus tard. Cependant, puisque Jésus a pris tous nos péchés en étant baptisé au Jourdain, et parce qu’Il a porté toute notre condamnation pour le péché à la Croix, nous sommes sans péché jusqu’à la fin, grâce à notre foi. Si vous croyez en la justice de Dieu, vous aussi serez sauvé de tous les péchés du monde. Le commencement de votre foi en la justice de Dieu est initié quand vous croyez que Jésus Christ est le Sauveur des pécheurs. C’est cette foi que le Seigneur voit, et c’est à cause de cette foi qu’Il demeure dans nos coeurs et nous dirige. 
Comme il est écrit “la circoncision est celle du coeur”, c’est en croyant au baptême de Jésus de tout coeur que quelqu’un est sauvé de tous ses péchés. Le salut garanti par le Seigneur n’a rien à voir avec nos propres actes. Quand quelqu’un reçoit la rémission de ses péchés dans le coeur, sa pensée est vraiment en paix. Parce que sa foi a été approuvée par Dieu, la joie et le bonheur s’élèvent de son coeur réjoui. Quand il s’agit de recevoir ce salut, la rémission du péché donnée par le Seigneur, il est absolument nécessaire de croire en la vérité dans son coeur. J’espère et prie que vous croyiez aussi de tout votre coeur au baptême et au sang de Jésus, la justice de Dieu, et receviez ainsi votre salut. 
 
(Romains 2:18) “qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi;”
Ce verset nous dit que même ceux qui professent croire en Dieu sont prompts à prendre les enseignements de la Loi comme leur propre justice et s’en vanter. Si les humains prennent la Loi donnée par Dieu comme le standard pour leur vertu et pratiquent effectivement celle-ci, il n’y aura pas d’autre statut moral plus parfait que celui-ci sur terre. C’est pour cela que les hypocrites n’essaient même pas de croire en la justice de Dieu, et s’occupent plutôt à essayer de pratiquer la Loi de Dieu seule. Ils ne sentent aucun besoin de la justice de Dieu dans leur vie.
 
(Romains 2:19) “toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,”
Cela nous dit que quand quelqu’un croit à la Loi donnée par Dieu, il peut vraiment finir par conduire les autres dans l’assemblée de Satan. Ceux qui ont une foi légaliste, qui croient la Loi de Dieu et la pratiquent, brillent dans ce monde comme une lumière, vivant comme des dirigeants qui amènent les gens ordinaires à une vie religieuse. Cependant, leur vie est comme celle d’une luciole qui brille seulement un moment et disparaît. Leur propre justice les empêche de croire en la justice de Dieu. 
 
(Romains 2:20) “ le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité;”
Les légalistes croient eux-mêmes être de grands enseignants pour ce monde. Ils croient eux-mêmes qu’ils sont des gens vertueux, enseignant les gens du monde correctement. Cependant, ces gens sont insensés et ne réalisent pas qu’ils sont eux-mêmes destinés à l’enfer devant Dieu.
 
(Romains 2:21) “toi donc qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même? Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes !”
Ceux qui ont la foi de la Loi peuvent être identifiés comme les serviteurs de Satan qui, même s’ils sont incapables eux-mêmes d’être libérés du péché, enseignent hypocritement les autres à échapper au péché. Satan attire des gens aux vertus morales et les désintéresse de la recherche de la justice de Dieu. Peu importe combien quelqu’un peut croire en Jésus diligemment, s’il ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’est pas devenu sans péché, alors il n’a pas de qualification spirituelle pour enseigner les autres. 
 
(Romains 2:22) “Toi qui dis de ne pas commettre d’adultère, tu commets l’adultère? Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges ”
Ceux qui ont la foi légaliste enseignent les autres avec leur pratique de la Loi, mais ils commettent eux-mêmes le péché, liés par leur iniquité. Même s’ils sont enterrés dans le péché, et même s’ils seront eux-mêmes punis pour leur péché, ils ne réalisent pas qu’ils sont hypocrites. Comment sur terre, alors, pourraient-ils enseigner aux autres à s’éloigner du péché? La raison pour laquelle la Bible reprend ces gens de la sorte pour leur foi légaliste est en vue qu’ils croient aussi en la justice de Dieu et reviennent à la juste voie de Dieu.
 
(Romains 2:23) “ Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi!”
Les croyants légalistes sont non seulement ignorants de la justice de Dieu, mais leur foi est aussi incapable de glorifier Dieu. Ce n’est pas de la Loi de Dieu dont on devrait être fier, mais c’est de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu que l’on doit croire et dont on doit être fier. C’est ce genre de foi qui donne gloire à Dieu et apporte la paix à l’humanité. 
 
(Romains 2:24) “Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme il est écrit”
Tout comme Dieu était continuellement insulté par la foi des Juifs qui professaient croire en Lui, Il est aussi insulté par les chrétiens légalistes d’aujourd’hui qui clament croire en Jésus fidèlement. Dieu est blasphémé par les gens même qui disent croire en Lui et ont encore une foi légaliste. C’est parce que ceux qui ont une foi légaliste ne croient pas en la justice de Dieu. Dieu est blasphémé parce qu’ils se vantent devant les gens du monde de la façon dont ils sont de bons croyants en Dieu. 
 
(Romains 2:25) “ La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision.”
La foi des Juifs en ce temps et la foi des chrétiens d’aujourd’hui qui ne connaissent pas la justice de Dieu sont toutes deux également prises dans le légalisme. Les Juifs étaient les descendants d’Abraham et étaient circoncis dans la chair pour les marquer comme le peuple de Dieu. Mais la foi dont ils se vantaient était une foi superficielle basée sur leurs propres actes. C’est pour cela que Dieu dit ici qu’aussitôt qu’ils enfreignent la Loi, leur foi meurt aussi. 
 
(Romains 2:26) “Si donc l’incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue  pour circoncision;”
La fierté des Juifs en ce temps là était que Dieu avait donné Sa Loi à eux seuls et non aux autres nations. Comme peuple choisi qui observait la Loi, ils se considéraient fondamentalement différents des Gentils, et ils croyaient que leur nation était digne d’honneur. Si, cependant, les Gentils d’aujourd’hui peuvent garder la Parole de la Loi que même les Juifs ne pouvaient pas garder, alors ils sont comme les Juifs. De la même façon, si les Juifs ne pouvaient pas garder la Loi de Dieu, alors ils étaient comme les Gentils qui ne croyaient pas en Dieu. A la fin, parce que la foi des Juifs en ces temps là était appuyée sur leurs actes de la Loi, ils croyaient que le fait qu’ils soient de Dieu ou non était déterminé par le fait qu’ils soient capables de garder la Loi ou non. 
 
(Romains 2:27) “ L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision?”
La foi des Juifs en ces temps consistait à essayer de garder la Parole de la Loi donnée par Dieu. Donc ici Paul demande rhétoriquement, si les Gentils gardaient la loi en croyant en la justice de Dieu, les Juifs seraient-ils alors jugés par les Gentils? 
 
(Romains 2:28) “ Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair.”
Qui sont les gens circoncis spirituellement? Le seul fait que l’apparence extérieure ressemble à un Juif ne signifie pas qu’on soit un vrai Juif. En d’autres termes, le seul fait que quelqu’un fréquente bien l’église ne signifie pas qu’il soit un chrétien fidèle qui croit en Dieu correctement. Ce sont seulement ceux qui croient en la justice de Dieu qui sont les vrais saints circoncis de Dieu. Si quelqu’un croit en Dieu correctement ou pas est déterminé par le fait qu’il croie ou non en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit où la justice de Dieu est révélée. Donc, nous ne pouvons pas appeler certaines personnes gens de Dieu juste parce qu’elles croient en Dieu d’une certaine façon et vont régulièrement à l’église. Ceux qui sont vraiment devenus le peuple de Dieu sont seulement ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés dans leur coeur en croyant en la justice de Dieu. 
 

“La circoncision est celle du coeur”
 
(Romains 2:29) “ Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.”
Qui sont ceux dont la foi est approuvée par Dieu? Ce sont ceux qui ont effacé tous leurs péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu. Les gens de foi que Dieu approuve sont les croyants en Sa justice. Le seul fait que quelqu’un fréquente l’église régulièrement et fasse des actes vertueux extérieurement ne permet pas de le décrire comme quelqu’un qui est approuvé par Dieu. C’est seulement quand quelqu’un obtient la justice de Dieu en croyant au baptême de Jésus, en Son sang, Sa mort et Sa résurrection, où la justice de Dieu est contenue, que cette personne a la bonne foi qui lui permet d’entrer dans le Royaume des Cieux. 
Tout comme il est écrit: “la circoncision est celle du coeur”, le salut doit se trouver dans le coeur en croyant du coeur. La Bible dit que la circoncision est celle du coeur, dans l’Esprit, et non la lettre. Elle dit aussi que sa louange ne vient pas des hommes mais de Dieu. Quand il s’agit de recevoir la rémission de nos péchés, nous devons la recevoir dans nos coeurs. Si nous ne la recevons pas dans nos coeurs, alors nos péchés ne sont pas remis. Quiconque a un côté extérieur et un côté intérieur, et c’est son être intérieur qui doit être remis de ses péchés.
Parlant aux Juifs, Paul dit que “la circoncision est celle du coeur”. Où, alors, les Juifs étaient-ils circoncis? Ils étaient circoncis dans une partie du corps. En dépit de cela, l’apôtre Paul dit aux Juifs que “la circoncision est celle du coeur.” Cela signifie que les Juifs étaient circoncis seulement extérieurement. Donc, tout comme l’apôtre Paul leur a dit qu’ils devaient être circoncis dans le coeur, c’est seulement quand nous sommes circoncis dans le coeur que nous devenons le peuple de Dieu.
L’apôtre Paul dit que nous devons recevoir la rémission de nos péchés dans nos coeurs, non en étant circoncis extérieurement, mais en étant circoncis dans nos coeurs. En Romains 3, Paul dit: “Qu’en est-il si certains n’ont pas cru?” et cela signifie: “Qu’en est-il si certains n’ont pas cru dans leur coeur?” L’apôtre Paul ne parlait pas de ce qui est extérieur. Puisqu’il a dit que la circoncision est celle du coeur, nous devons reconsidérer notre propre foi à partir de ce passage. Nous devons nous examiner une fois encore pour nous assurer de la Parole par laquelle nous avons reçu la rémission de nos péchés, et si c’est effectivement dans nos coeurs que nous avons été remis de tous nos péchés. 
L’apôtre Paul a demandé en Romains 3:3: “Qu’en est-il si certains n’ont pas cru?” Par là, il demandait: “Qu’en est-il si les Juifs, les enfants et descendants d’Abraham, n’ont pas cru en Jésus Christ comme leur Sauveur? Cela rendrait-il la fidélité de Dieu inefficace?” En d’autres termes, l’incrédulité des Juifs invaliderait-elle le salut parfait de Dieu, le salut de la rémission des péchés qui a expié tous les péchés des descendants d’Abraham tout comme les péchés des Gentils? Non, ce n’est pas le cas. 
L’apôtre Paul a dit que les Juifs et les descendants d’Abraham peuvent aussi être sauvés s’ils croient en Jésus Christ comme le Fils de Dieu, et comme leur Sauveur qui a expié tous leurs péchés en prenant ces péchés sur Lui par Son baptême et en mourant sur la Croix à leur place. Cela signifie que la grâce de Dieu, le salut de la rémission des péchés par Jésus Christ, n’est pas annulée. 
Paul dit en Romains 3:4: “ Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.” En sauvant l’humanité par Son baptême et Son sang, le Seigneur a accompli le salut promis dans Sa Parole, et Il a justifié ceux qui croient en cette Parole. De plus, alors qu’Il juge ceux qui ne croient pas en accord avec Sa parole, Il nous permet de vaincre avec Sa Parole quand nous qui avons reçu la rémission des péchés sommes jugés. 
Romains 3:5 dit: “Mais si notre injustice démontre la justice de Dieu, que dirons-nous donc?” L’apôtre Paul dit que son être extérieur n’était pas pur, mais souillé et lié au péché jusqu’à la mort. Non seulement l’apôtre Paul, mais toute personne dans ce monde commet des péchés. Ainsi, notre être extérieur commet le péché jusqu’au jour de notre mort. Mais si Dieu dit qu’Il a toujours sauvé de tels humains, nous avons donc effectivement été parfaitement sauvés par la foi. Puisque Dieu nous a sauvés même si notre être extérieur est si insuffisant, cela ne signifie-t-il pas qu’Il est vraiment juste? “Dieu est-il injuste pour infliger la colère? Certainement pas! Car comment Dieu jugerait-il le monde?” En d’autres termes, l’apôtre Paul lui-même n’a pas été sauvé parce que son être extérieur était pur. 
Mes chers croyants, pour vous et moi de même, nous avons tous un être extérieur et un être intérieur. Donc quand l’apôtre Paul dit: “la circoncision est celle du coeur”, et “Qu’en est-il si quelqu’un ne croit pas? Leur incrédulité rendrait-elle la fidélité de Dieu inefficace?” Il parlait du coeur, nous disant que nous avons tous un être extérieur et un être intérieur. Notre être extérieur commet le péché et tombe dans la faiblesse dans différentes circonstances. Si notre foi nous rend juste ou pécheur selon les actes de cet être extérieur – c’est-à-dire si nous basons notre foi sur les actes de notre être extérieur – alors ce genre de foi n’est pas la vraie foi.
L’apôtre Paul n’avait pas d’attentes pour son être extérieur. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés ont aussi un être extérieur et un être intérieur, et quand nous regardons à notre être extérieur, nous pouvons seulement être déçus. Parfois, notre être extérieur semble droit pour un moment, mais à d’autres moments, nous découvrons combien nos êtres extérieurs sont continuellement faibles. Donc, la Bible dit que notre être extérieur a été crucifié avec Jésus Christ en étant baptisé en Lui (Romains 6:3). En d’autres termes, notre être extérieur est mort. Jésus Christ nous a dit qu’Il a expié tous les péchés commis par nos êtres extérieurs. 
Même pour nous, les justes qui avons été sauvés, quand nous regardons notre être extérieur, le plus souvent nous sommes déçus par ce que nous voyons. Malgré cela, nous avons beaucoup d’attentes pour notre être extérieur trop souvent. Quand notre être extérieur va bien, il semble qu’il y ait un espoir, mais quand ce n’est pas le cas, quand notre être extérieur ne va pas selon les désirs de nos coeurs et court plutôt dans la direction opposée, alors nous regardons notre être extérieur et nous sommes complètement déçus. Certains justes trébuchent souvent à cause de cela. Ils sont déçus par ce qu’ils voient de leur être extérieur, et pensent que leur vie de foi est maintenant terminée. Mais ce n’est pas vrai. 
Notre être extérieur a déjà été crucifié et est mort avec Christ. Même pour nous, qui avons reçu la rémission de nos péchés, notre être extérieur commet encore des péchés en vivant dans ce monde. Le péché n’est-il alors pas un péché? Non, un péché est un péché. Quel genre de péché est alors ce péché? C’est un péché mort. C’est un péché qui a déjà été crucifié jusqu’à la mort avec le Seigneur, grâce à Lui. Le problème n’est pas que notre être extérieur commette des péchés en vivant dans ce monde, mais c’est quand notre coeur se déroute. Que notre chair soit insuffisante n’est pas un problème devant le salut de notre Seigneur. 
Une fois que nous recevons la rémission de nos péchés, nos insuffisances sont encore plus révélées. Si nous devions baser notre salut là dessus – c’est-à-dire la foi que nous sommes justifiés si notre être extérieur ne pêche pas et nous redevons pécheurs si nous péchons – alors cela ne peut que signifie que notre salut est imparfait. Si nous devons baser notre salut, la rémission de nos péchés, sur les actes commis par notre être extérieur, alors nos coeurs dévieraient vite dans une dimension complètement différente du genre de foi qu’Abraham avait en Dieu.
Comme l’a dit l’apôtre Paul, “la circoncision est celle du coeur”, c’est en croyant en Jésus Christ de tout coeur que nous avons été justifiés et sommes devenus justes. Que notre être extérieur puisse vivre selon la volonté de Dieu ou non ne détermine pas si nous sommes justes ou pécheurs. Cependant, puisque nous humains vivons avec l’être extérieur et l’être intérieur, le problème c’est que nos coeurs peuvent changer selon ce sur quoi l’un ou l’autre, l’être intérieur ou l’être extérieur fait valoir en vivant dans ce monde. Trop souvent nous mettons l’accent sur notre être extérieur. Nous devenons forts quand notre être extérieur est droit, et quand il est insuffisant, nous sommes déçus et nos coeurs font naufrage. L’apôtre Paul dit clairement que ce genre de foi n’est pas la foi correcte.
Si “la circoncision est celle du coeur”, alors où est notre vraie foi? En d’autres termes, comment pouvons-nous connaître le Seigneur et croire en Lui dans nos coeurs? Jésus a demandé une fois à l’apôtre Pierre: “Simon, qui crois-tu que je suis? Qui penses-tu que je suis?” Pierre répondit alors en disant: “Seigneur, Tu est le Christ, le Fils du Dieu vivant.” Pierre croyait cela de tout son coeur. Quand Pierre a confessé sa foi à Jésus, Jésus lui a dit: “Tu as raison. Et cette connaissance ne vient pas de toi, mais du Père.” En d’autres termes, Jésus a approuvé la foi de Pierre comme la foi juste.
Abraham n’avait pas de fils légitime. Dieu a conduit Abraham par Sa parole, et a promis à Abraham qu’Il lui donnerait un fils. Dieu avait aussi béni Abraham pour qu’Il soit le père de beaucoup de nations, promettant qu’Il serait le Dieu d’Abraham et le Dieu de ses descendants dans les générations à venir. Il dit à Abraham: “Ainsi, toi et ta famille, et tous tes descendants, serez circoncis. La marque sur leur prépuce sera la marque de la promesse de ce que je suis devenu ton Dieu.” Abraham accepta toute la Parole de la promesse par la foi. Abraham crut en Dieu Lui-même, et il crut en Sa Parole de promesse. Par conséquent, toutes ces bénédictions sont effectivement venues vers Abraham. 
C’est aussi le cas pour nous. Ne sommes-nous pas aussi devenus justes comme résultat de la foi dans nos coeurs que Dieu est notre Dieu et Sauveur? Vous aussi devez croire cela. Ce n’est pas pour autre chose que nous avons été sauvés. Nous sommes devenus justes en croyant dans nos coeurs que Dieu est notre Dieu, et qu’Il a expié tous nos péchés pour nous Lui- même selon Sa méthode. Mes chers croyants, c’est en croyant du coeur que nous avons été sauvés. C’est pour cela que la Bible dit: “C’est en croyant du coeur que l’on obtient la justice” (Romains 10:10).
Ce à quoi vous devez réfléchir attentivement ici c’est ceci: si vous croyez que les gens peuvent devenir enfants de Dieu par leurs propres actes vertueux, ou si vous croyez que Dieu a expié leurs péchés, mais qu’ils peuvent devenir enfants de Dieu seulement si leur chair ne commet pas trop de péchés – si, en d’autres termes, vous attachez une condition à l’être extérieur pour votre salut – alors personne ne peut devenir enfant de Dieu. N’est-ce pas évident? C’est seulement en croyant du coeur que nous sommes devenus justes. Si Dieu avait mis une condition aux actes de notre être extérieur, même à 0.1 pour cent, alors comment aurions-nous pu devenir justes? C’est impossible!
Mes chers croyants, puisque nous sommes toujours insuffisants dans notre être extérieur, nous ne pouvons pas atteindre la justice de Dieu par nous-mêmes. Cependant, puisque notre Dieu nous a promis qu’Il sauverait ceux qui croient du coeur, nous avons été justifiés devant Dieu en croyant en l’évangile de la vérité dans nos coeurs. Voyant que nous connaissons et croyons en Ses oeuvres dans nos coeurs – c’est-à-dire que nous savons et croyons que Jésus a pris tous nos péchés par Son baptême et les a tous expiés – notre Dieu nous a approuvés comme justes et corrects, comme Son peuple et Ses enfants, et Il nous a sauvés comme promis.
Dieu voit la foi qui est dans nos coeurs puis décide si nous sommes Son peuple ou pas. Saisissez-vous cela? Nous devons clairement discerner cela par la Parole de Vérité. Vous devez clairement séparer votre être extérieur de votre être intérieur. Même après être né de nouveau, si vous regardez à votre être extérieur et jugez si votre foi est forte ou faible, ou si vous regardez à ce que fait votre être extérieur et décidez si vous avez reçu la rémission de vos péchés ou pas – si, en bref, vous basez votre salut sur votre être extérieur – alors vous ne pourrez jamais recevoir la rémission de vos péchés.
Cependant, comme il est écrit “la circoncision est celle du coeur”, vous pouvez être sauvé si vous croyez en Jésus Christ de tout coeur. Comprenez-vous cela? Comme la Bible le dit: “c’est en croyant du coeur qu’on obtient la justice, et en confessant de la bouche qu’on parvient au salut”. L’apôtre Paul distinguait donc clairement l’être extérieur de l’être intérieur.
Notre être extérieur est complètement indigne. L’être extérieur de tout le monde est simplement dégoûtant. Il n’y a pas besoin de mentionner Abraham ici. Regardons juste notre être extérieur. Nous sommes atroces. Notre chair élabore toute sorte de piège dans nos pensées. Notre être extérieur, notre chair, est si égoïste que nous nous demandons constamment: “Comment puis-je sauver mon intérêt? Comment puis-je gagner? Comment puis-je être élevé? Comment puis-je remplir mon ventre?” Si nous devions juger et condamner tout ce que notre chair fait par nos pensées, alors nous devrions nous condamner une douzaine de fois en une seule journée. Un tel jugement, cependant, est rébellion devant Dieu.
Avant, quand des traitres étaient arrêtés, ils étaient exécutés comme punition. Mais notre Dieu, qui connaît tout de notre nature, intérieure et extérieur, regarde au delà de notre extérieur et voit seulement la foi de nos coeurs. Le Père nous demande: “Crois-tu en Jésus Christ comme ton Sauveur de tout coeur?” C’est en regardant à cette foi du coeur que Dieu nous a sauvés.
Examinons nos pensées ici. Vous pouvez croire en Dieu avec vos pensées. En d’autres termes, vous pouvez croire en Jésus avec vos pensées de la chair. Vous pouvez penser: “Oh, c’est donc ainsi que Dieu m’a sauvé.” Cependant, vous ne pouvez pas être sauvé avec vos pensées. Nos pensées sont toujours corrompues et changent constamment. N’est-ce pas le cas? Nous pouvons penser comme ceci ou comme cela, et nos pensées sont toujours sujettes à changement du réaliste à l’irréaliste. Essayons de résumer le fait que Jésus ait pris nos péchés au Jourdain avec nos pensées. Parfois nous pensons: “Oh! C’est ce qui s’est passé. Jésus a pris tous mes péchés au Jourdain”, et nous le croyons. Mais d’autres fois, quand nous voyons notre chair qui pèche constamment, nous pensons: “Suis-je réellement sans péché?” Puisque les humains ne peuvent pas se fier à leurs propres pensées variables, ils sont incapables d’accepter la Parole de Dieu dans leur coeur. Aussi longtemps qu’ils s’appuient sur leur propre pensée, ils sont incapables de croire du coeur à la façon dont Dieu les a sauvés. Quand ils y pensent, ils ne peuvent pas vraiment trouver de conviction.
Donc, ceux qui vivent leur vie de foi avec leurs pensées ne sont pas fondés sur la Parole de Dieu. Il est écrit: “Par tes paroles tu seras justifié, et tu vaincras lorsque tu seras jugé” (Romains 3:4). Nous devons baser notre salut sur la Parole de Dieu. La parole de Dieu a été incarnée et est venue parmi nous. Fondamentalement, Dieu Lui-même est la parole, Jésus Christ est la parole, et la Parole est venue sur cette terre incarnée comme un homme. C’est ainsi qu’Il nous a sauvés puis est monté au Ciel. Cette Parole a été donnée aux serviteurs de l’Ancien Testament. Dieu l’a écrite, et selon cette Parole, Jésus Christ, Dieu Lui-même, est venu sur cette terre et a accompli la Parole. En ayant écrit cette Parole aussi, Dieu se révèle maintenant par la Parole et nous sauve par la Parole.
En dépit de tout cela, les humains sont toujours incapables de s’appuyer et de croire en la Parole de Dieu. Parfois ils pensent qu’ils sont sauvés, et d’autres fois ils ne peuvent comprendre avec leurs pensées et ils sont donc incapables de croire. Avec nos pensées, il nous est impossible de recevoir ce salut parfait. Parce que nos propres pensées changent constamment, et parce que nos pensées ne sont pas la vérité, nous ne pouvons pas être sauvés en nous appuyant sur nos propres pensées. C’est pour cela que l’apôtre Paul a dit dans la Bible que la circoncision est celle du coeur, disant que c’est en croyant en la vérité avec le coeur que nous sommes sauvés.
Qu’en est-il de votre coeur alors? Le coeur peut croire parce que la Parole de Dieu témoigne clairement de la Vérité. Dieu a montré clairement, sans faute, avec Sa Parole la façon dont Il a promis de nous sauver dans l’Ancien Testament, et comment Il nous a maintenant sauvés dans le Nouveau Testament. Parce que cette Parole est la Parole de Dieu, si quelqu’un y croit de tout coeur, alors il sera sauvé. C’est en croyant du coeur qu’on parvient au salut et que l’on devient enfant de Dieu.
Parce que Dieu reconnaît la foi du coeur, si quelqu’un croit seulement correctement en Lui, il sera sauvé. Cependant, Dieu ne reconnaît pas la foi basée sur nos pensées. La foi des pensées est une foi qui est bâtie sur le sable. C’est en croyant du coeur que nous sommes devenus enfants de Dieu, pas parce que notre être extérieur a essayé par ses propres actes. Aussi, ce qui est clair même dans notre logique c’est que nous sommes devenus le peuple de Dieu et Ses enfants en croyant Sa Parole dans nos coeurs.
Qu’en est-il de vous alors? Croyez-vous aussi du coeur? Avez-vous circoncis votre coeur? Croyez-vous en Jésus Christ comme votre Sauveur de tout coeur? La marque de ce que Jésus Christ a fait pour vous se trouve-t-elle dans votre coeur? Non la marque vue par les yeux, mais cette Parole, le fait que Jésus vous a sauvé parfaitement, est-elle vraiment gravée sur les tables de votre coeur? En d’autres termes, sur la base de quelle Parole avez-vous reçu la rémission de vos péchés, et cette Parole est-elle dans votre coeur? Ce n’est autre que cela, être sauvé par la foi.
Mes chers croyants, c’est sans aucun doute en croyant la Parole de Dieu que nous avons reçu la rémission de nos péchés. Mais puisque nos êtres extérieurs sont insuffisants, nous voyons ces insuffisances et sommes déçus. Non seulement nous en restons à cette déception, mais nous basons notre foi sur notre être extérieur, jugeant nous mêmes si notre foi est grande ou petite. C’est une sérieuse incompréhension de la vérité. Nous ne devons pas fixer le standard du salut sur les actes de notre être extérieur. Le message central non seulement du livre des Romains mais de toute la Parole inscrite dans les Ancien et Nouveau Testaments est que nous sommes justifiés en croyant en la Parole de Dieu avec nos coeurs. L’apôtre Paul dit: “Que vous péchiez ou non, cela n’a rien à voir avec la nature divine de Dieu; et même si vous ne commettez pas de péché, cela ne glorifie pas Dieu du tout.” Que notre être extérieur commette le péché ou pas, en quoi cela a-t-il à voir avec Dieu, et comment cela ajoute-t-il ou retranche-t-il à la gloire de Dieu?
Donc, notre vraie foi et notre salut parfait sont reçus seulement en croyant en la Parole de Dieu de tout coeur. Cependant, quand nos coeurs sont mal positionnés, notre foi dévie. Par contre, quand nos coeurs sont droits, notre foi marche dans la bonne voie. Si la foi de quelqu’un est droite, ses actes sont aussi justes. Mais puisque les humains sont insuffisants, il est encore possible que des actes mauvais paraissent. Ce que Dieu nous dit ici c’est qu’Il regarde au coeur. Notre Dieu sonde le coeur. Il regarde si la foi de notre coeur est droite ou non. Quand Dieu nous regarde, Il regarde si nous croyons vraiment du coeur ou pas. Saisissez-vous cela? Quand Dieu regarde nos coeurs, Il regarde si nous croyons ou non en Jésus Christ dans notre coeur. Mes chers croyants, votre coeur a-t-il réellement foi en Jésus Christ?
Quand Dieu vous regarde, Il regarde si vous croyez ou non en Sa justice dans votre coeur. Il regarde alors au centre de votre coeur s’il est droit ou non. Nous devons réfléchir et examiner nos coeurs devant Dieu. Tout comme Dieu dit “la circoncision est celle du coeur”, c’est notre coeur que Dieu regarde. Dieu regarde si vous savez ou non ce qui est juste devant Dieu dans votre coeur, et si vous cherchez ou non à suivre ce qui est juste. Dieu regarde si vous avez foi ou non dans votre coeur, si vous cherchez ou non à suivre Dieu de tout votre coeur, et si vous croyez réellement ou non en Sa parole dans votre coeur.
Pour avoir la foi correcte qui est approuvée par Dieu, il est indispensable que vous sachiez clairement ce que Jésus Christ a fait pour vous et croyiez en Son oeuvre de tout coeur. Il y a une certaine dénomination qui a récemment déclaré que les frères et sœurs de notre Eglise ne sont pas sauvés. Ces gens disent que la Parole de Dieu ne devrait pas être interprétée telle qu’elle est. Ils ont demandé à l’un de nos frères quand exactement il était né de nouveau, et il leur a donné une image claire, disant qu’il avait entendu la Parole l’été dernier, y avait cru, et était né de nouveau. Ils ont alors insisté disant au frère que s’il ne pouvait pas se rappeler l’heure exacte, le jour, et le mois où il est né de nouveau, alors il n’était pas né de nouveau du tout. Cette dite “Secte du Salut” en Corée a pour but de tout expliquer scientifiquement, y inclus la façon dont quelqu’un naît de nouveau et le jour où le Seigneur reviendra. Bien sûr, si nous devons rechercher la date exacte à laquelle nous sommes nés de nouveau dans nos coeurs, c’est tout à fait possible. Nous pouvons donner l’heure exacte, le jour, le mois, et l’année. Cependant, même si nous ne pouvions pas nous en rappeler, si vous et moi croyons maintenant au Seigneur dans nos coeurs, alors vous et moi sommes réellement sauvés.
Notre Seigneur a pris sur Lui tous nos péchés en étant baptisé au Jourdain. Il a alors été condamné en mourant à notre place. N’a-t-Il pas été blessé pour nos transgressions, et n’a-t-Il pas été brisé pour nos iniquités? N’a-t-Il pas pris toutes les iniquités que notre être extérieur commet? Bien sûr qu’Il l’a fait! Il a aussi pris tous les péchés que notre être intérieur commet. C’est ainsi que nos âmes ont été ramenées à la vie, et nous pouvons maintenant suivre la volonté de Dieu de tout coeur en croyant en cette vérité. C’est quelque chose que seuls ceux qui sont sauvés peuvent faire.
Que dit la Bible? Elle dit que nos actes sont terriblement insuffisants en tout temps, même après avoir reçu la rémission des péchés. Maintenant même, ces insuffisances n’ont pas toutes été exposées. Il y a d’autres choses en chemin. Cependant, si vous croyez de tout coeur que Dieu est votre Dieu, et croyez que Jésus, Dieu Lui-même, a pris tous vos péchés au Jourdain par Son baptême et a porté la condamnation de ces péchés à la Croix; et si vous croyez en ce que Jésus a fait pour vous de tout votre coeur, alors vous êtes effectivement sauvé.
Ceux qui parlent et croient à tout ce non sens sur l’heure et la date du salut, qui prétendent qu’ils croient à la Parole parce qu’elle est prouvée scientifiquement, et que c’est seulement quand quelqu’un croit de la sorte qu’il a la foi parfaite – ces gens ne sont pas sauvés. Dieu a montré clairement que c’est du coeur que quelqu’un croit pour la justice. Ainsi, vous et moi devons croire dans nos coeurs que Jésus Christ est notre Sauveur. Croyez-vous ainsi? Amen!
C’est par là que la foi commence, et c’est par là que le Seigneur guide nos coeurs. Et Il approuve cette foi comme droite et juste, disant: “Tu es juste. Tu es à Moi. Je suis Ton Dieu.” À partir de là, Dieu bénit nos coeurs, et Il veut que nous Le suivions avec cette foi du coeur qui croit en Lui. Et quand nous suivons effectivement le Seigneur notre Dieu avec ce coeur ayant la foi qui Lui fait confiance, notre Dieu nous conduit personnellement et nous bénit.
Il est écrit “la circoncision est celle du coeur.” C’est en croyant du coeur que nous avons obtenu le salut. Beaucoup de gens sur cette planète professent croire en Jésus et prétendent être sauvés, mais ils lient toujours leur coeur par les actes de leur être extérieur. Ils se demandent “les actes de mon être intérieur sont-ils droits?” Lorsque tel n’est pas le cas, ils demandent: “Ai-je fait des prières de repentance correctement?” S’appuyant sur ce genre de choses, ils essaient d’obtenir le salut en mélangeant la foi des actes et la foi du coeur. Ceci n’est cependant pas le salut. Ils peuvent croire fermement que tel est leur salut, mais ce n’est pas cela.
Notre salut est d’obtenir la justice avec un coeur vraiment pur, non compromis, qui est complètement mis à part. C’est devenir des personnes justes. Cela n’a absolument rien à voir avec nos propres actes; même pas un soupçon. Quand votre coeur reçoit la rémission des péchés, vous êtes joyeux et reconnaissant et voulez faire de bonnes oeuvres sans vous forcer. Vous voulez servir le Seigneur, rendre témoignage, et faire ce qui est vraiment bon et beau. C’est parce que vous croyez du coeur que votre coeur est approuvé par Dieu, et votre coeur devient merveilleusement plein de joie et de bonheur. C’est parce que Dieu approuve votre coeur, et c’est pour cela qu’il est si important de croire du coeur.