Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 4-3] La justice des hommes n’est pas quelque chose dont on puisse être fier (Romains 4:1-25)

( Romains 4:1-25 )
“Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair? Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu. Car que dit l'Écriture? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due; et à celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice. De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres: Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts! Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché! Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.  Comment donc lui fut-elle imputée? Était-ce après, ou avant sa circoncision? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis. Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis. En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi. Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie, parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression. C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, selon qu'il est écrit: Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité.  Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir. C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice. Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé; c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification.”
 

(Romains 4:1)“Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair?”
Même Abraham, le père de la foi, était vraiment un homme faible dans la chair. Sa chair ne pouvait attendre la promesse de Dieu, et il prit alors Hagar, la servante de sa femme, pour porter un enfant, qui s’opposa ensuite à Dieu. Dans la chair, Abraham n’avait rien de quoi être fier. Par la faiblesse de sa chair, il avait trahi sa femme pour sauver sa propre vie. Il avait fait ce qu’il n’aurait jamais dû faire en tant que mari. Etant donné cela, de quoi pouvait-il se vanter dans la chair devant Dieu? Il n’y avait rien de quoi être fier dans sa chair. 
Romains chapitre 4 nous explique ce que cela signifie avoir foi en la justice de Dieu. En exemple de cela, il est dit comment Abraham a obtenu la justice de Dieu, demandant: “ Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon 
la chair?” (Romains 4:1). Abraham n’avait rien de quoi être fier dans sa chair, ni aucune justice. Au contraire, nous pouvons voir dans la Bible qu’il a même manqué de demeurer dans les standards moraux de l’humanité. Pour sauver sa propre vie, il a trahi sa femme et comme nous pouvons le voir à partir de là, Abraham n’avait même pas la justice d’un homme.
Cependant, puisqu’il a cru en la Parole de la justice de Dieu en entier de tout coeur, sa foi a été approuvée par Dieu. Que s’est-il alors passé pour son péché de trahison envers sa femme? Ce péché, aussi, avait déjà été expié par Dieu. Dieu a expié le péché d’Abraham par l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient Sa justice. C’est la puissance du vrai évangile.
Quel est cet évangile qui contient la justice de Dieu? C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a une telle puissance. Abraham n’avait pas la justice des hommes, mais il avait foi en la justice de Dieu. C’est ainsi qu’Abraham est devenu le père de la foi pour tout le monde, à cause de sa foi. La justice de Dieu qu’Abraham a reçue de Dieu n’a pas été obtenue par sa propre justice humaine.
Pour nous, vivant maintenant au 21ème siècle, les messages du livre des Romains peuvent nous laisser perplexes. Paul dit en Romains 4:2 “Car si Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu.” Paul dit ici que ce n’est pas par ses oeuvres qu’Abraham a reçu la justice de Dieu et a été approuvé par Dieu comme juste. Au contraire, Paul explique que c’est en croyant en la justice de Dieu que les péchés d’Abraham ont été couverts.
Cela signifie-t-il que Dieu considérait Abraham sans péché même s’il avait des péchés? Non. Cela signifie que la justice de Dieu a expié ses péchés. Dieu n’appelle pas quelqu’un qui a du péché non pécheur juste parce que cette personne croit en Jésus. 
Cependant, il y a trop de chrétiens aujourd’hui qui croient en Jésus sans connaître la justice de Dieu. Et comme leur foi n’est pas droite, ils ne peuvent pas expier leurs péchés avec leur foi. Si Abraham avait été justifié par la justice de sa chair, alors il aurait eu de quoi se vanter. Mais la justice de Dieu qu’il a obtenue est venue par sa foi en la Parole de Dieu, non par sa propre justice d’homme. 
Donc, devant Dieu, Abraham était quelqu’un qui pouvait se vanter de la justice de Dieu. Il n’avait rien de quoi être fier dans sa chair, et à cause de sa foi en la justice de Dieu, il est devenu un grand homme de foi. Dans le livre des Romains, Paul explique ce que c’est avoir foi en la justice de Dieu. La foi en la justice de Dieu signifie recevoir la rémission des péchés en croyant en Jésus Christ, et par conséquent, être béni en ayant les péchés couverts devant Dieu. Donc il convient que quiconque croit en la justice de Dieu soit compté juste comme récompense de cette foi. Le sujet à développer dans le livre des Romains est la justice de Dieu. 
 
(Romains 4:2) “ Car si Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu ”
Abraham n’a pas été déclaré juste par Dieu par ses propres œuvres. Pourquoi sa foi a-t-elle donc été approuvée? Sa foi a été approuvée par Dieu parce qu’il a cru en toute la Parole de promesse que Dieu lui avait donnée.
La foi qui nous permet d’obtenir la justice de Dieu est aussi comme cela. Notre foi est approuvée par Dieu non à cause des bonnes oeuvres de notre chair, mais parce que nous croyons que le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste et le sang qu’Il a versé à la Croix constituent la justice de Dieu qui nous apporte la rémission de nos péchés.
 
(Romains 4:3) “car que dit l’écriture? «Abraham crut Dieu, et cela lui fut compté à justice».”
Abraham a atteint la justice de Dieu en croyant en Sa Parole, et cela lui a été compté à justice. La foi d’Abraham est ainsi devenue celle qui est approuvée par Dieu.
Certains érudits de la Bible interprètent la justice de Dieu qu’Abraham a obtenue en croyant la Parole de Dieu dans l’optique de la doctrine de la justification, mais cela n’est pas correct. L’origine de la doctrine de la justification est cela: certains théologiens qui ne pouvaient expier leur péché bien qu’ils aient cru en Jésus ont trouvé l’idée que puisqu’ils croyaient en Dieu, Dieu les appellerait siens.
Maintenant même, beaucoup de gens pensent que bien qu’Abraham ait eu des péchés, Dieu l’a considéré comme Son personnage pur à cause de sa foi. Cependant, la justice de Dieu n’est pas ainsi. Ceux qui croient en la justice de Dieu deviennent vraiment des personnes justes. Tout comme Dieu a vraiment donné le fils promis à Abraham, la foi en la justice de Dieu amène la vraie justice dans chaque coeur croyant. Puisque Dieu parle et accomplit ce qu’Il a dit, ceux qui croient en Sa Parole croient en la Vérité, et donc leur foi est approuvée par Dieu. C’est parce que Dieu et Sa Parole sont vrais. 
Pour vous et moi qui vivons en ces temps, si nous croyons au baptême que Jésus a reçu de Jean pour expier nos péchés, au sang de la Croix, et en Sa mort et résurrection exactement tel quel, nous aussi pouvons avoir la foi qui nous permet de recevoir la rémission de tous nos péchés. C’est quand nous croyons en la Parole de l’eau et de l’Esprit que notre foi est approuvée par Dieu. Cette foi amène vraiment la justice de Dieu dans nos coeurs concrètement. C’est parce que Jésus a pris les péchés du monde en étant baptisé, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts, en réalité. Le baptême et le sang de Jésus ont expié tous nos péchés une fois pour toutes. La foi en la Parole est la foi en la justice de Dieu. 
 
(Romains 4:4) “Or à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé non comme une grâce, mais comme une chose due.”
Si nous avions fait quelque chose de méritoire, spirituellement ou dans la chair, pour obtenir la justice de Dieu, alors nous serions qualifiés pour recevoir la justice de Dieu, mais la réalité c’est que nous avons échoué à faire quoi que ce soit de bon pour obtenir la justice de Dieu. C’est la simple vérité. Peu importe combien nous pouvons vivre vertueusement, nous ne pouvons pas obtenir la justice de Dieu par notre propre bonté.
Si quelqu’un trouve un travail et est payé pour son travail, alors son salaire n’est pas gratuit. Cependant, par nos propres oeuvres, il est impossible de recevoir la justice de Dieu. C’est parce que nous sommes incapables de faire quelque chose qui nous permette de recevoir la justice de Dieu en récompense. Donc, la justice de Dieu s’obtient seulement comme un don, et ce don nous est donné seulement quand nous croyons en l’oeuvre juste de Dieu et que le Seigneur a accomplie. Si nous avons reçu la justice de Dieu par la foi, alors clairement, c’est un don de la foi offert par Dieu à ceux qui croient en cette justice.
 


Ceux qui ont atteint la justice de Dieu sans travailler pour Lui

 
(Romains 4:5) “Et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice”.
La Parole de Vérité c’est que même si nous sommes devenus pécheurs en manquant de marcher par la Loi parfaitement, si nous obtenons la justice de Dieu en croyant que Jésus a pris les péchés du monde par le baptême de Jean Baptiste, et Sa mort à la Croix comme notre rémission du péché, alors Dieu approuve notre foi comme la vraie foi. Savoir cela et croire cela c’est avoir foi en la justice de Dieu. 
Pour nous sauver de nos péchés, nous qui sommes par nature impies, Dieu a envoyé Son Fils sur cette terre, L’a fait baptiser et crucifier, L’a ressuscité d’entre les morts, et nous a ainsi rendu justes. C’est en ce Dieu que nous croyons. Nous croyons en la Vérité que Jésus nous a délivrés des péchés du monde par Son baptême et Son sang. Donc, c’est en croyant en Sa justice que notre foi est approuvée par Dieu. Dieu approuve la foi de ceux qui connaissent et croient Sa justice comme la vraie foi. 
Le Seigneur a parlé de la bénédiction de ceux à qui Il impute justice même s’ils n’ont pas œuvrés pour Dieu. David dit que ceux qui sont bénis par Dieu sont ceux dont les actes impurs sont pardonnés, et dont les péchés sont couverts. Ce passage explique l’évangile, qui est la justice de Dieu.
Comment, alors, pouvons-nous obtenir la justice de Dieu et recevoir la rémission de nos péchés? Pour être remis de nos péchés, quel genre de foi devons-nous avoir devant Dieu? Puisque personne ne peut garder la Loi, c’est seulement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile donné par Dieu, que nous pouvons obtenir la justice de Dieu et recevoir la rémission de nos péchés.
Il y a beaucoup de gens qui essaient d’avoir une foi approuvée par Dieu en menant une vie vertueuse. Certains disent que le Jour du sabbat doit être respecté fidèlement, et d’autres disent qu’on ne doit pas manger de calamar ou de porc. Ces notions sont dérivées d’une pensée erronée qu’ils doivent avoir une foi approuvée par Dieu par leurs propres actes. Donc dans leurs pensées confuses, ils cherchent encore la justice des hommes.
Les gens doivent réaliser que c’est en connaissant et en croyant en la justice de Dieu qu’ils peuvent être sauvés de leurs péchés. En dépit de cela, beaucoup de gens pensent que s’ils croient en Jésus, ils doivent ensuite être sanctifiés progressivement, vivre vertueusement, garder la Loi, et ne pas pécher. C’est pour cela qu’ils finissent par se tromper sur la justice de Dieu. Confondus par de telles croyances fausses, ils croient que leur but en croyant en Jésus est de sanctifier leur vie. Cependant, leur foi est extrêmement erronée et s’est éloignée de la justice de Dieu.
Avez-vous obtenu la justice de Dieu par la foi en dehors de vos oeuvres? La foi qui a reçu le salut par l’aide de Dieu est la foi qui croit en la justice de Dieu. Vous pouvez avoir cru en Jésus comme votre Sauveur pour être sauvé de vos péchés, mais si vous croyez en Lui sans connaître la justice de Dieu, alors votre foi est vaine. Vous tenez-vous sur la justice de Dieu? Puisque nous sommes fondamentalement incapables d’être droits devant Dieu, à moins de nous tenir sur Sa justice, il est impossible d’être sauvés.
Les humains sont par nature une semence de méchants. Donc avant que l’évangile de la justice de Dieu ne soit venu, il était impossible de vivre vertueusement. C’est pour cela que Dieu Lui-même est venu sauver les pécheurs, car Il avait compassion d’eux. Jésus, qui est venu sauver les pécheurs du péché, a accompli toute la justice de Dieu par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste au Jourdain. En étant baptisé par Jean Baptiste et mourant à la Croix, Jésus a effacé tous nos péchés et nous a tous sauvés. Toute la justice de Dieu est contenue dans la naissance de Jésus, Son baptême, Sa mort à la Croix, et Sa résurrection. C’est Jésus qui a accompli toute la justice de Dieu quand Il est venu sur cette terre. 
Dans ce monde, il y a ceux qui croient en leur propre justice. Certains abandonnent même leur vie pour les autres. C’est la justice de l’homme. Mais tout dans ce monde a une raison. Y a t il quelqu’un qui puisse vraiment se sacrifier pour les autres sans avoir son propre intérêt? Le Seigneur a dit: “Personne ne fait le bien, pas un seul.” Quelqu’un qui se noie en essayant de sauver quelqu’un est loué pour sa vertu. Mais délivrer une personne qui se noie est un acte de justice humaine.
Dans toutes les cultures, il y a un principe moral qui promeut le bien et punit le mal. Les gens croient que les vertus sont récompensées, alors que le mal est puni. Donc les gens sont enclins à manifester la justice humaine, même si par nature il n’y a pas de bien dans l’humanité. Les gens suivent ce principe parce qu’ils sont pris dans la justice des hommes. Y a-t-il quelqu’un qui laisse sa vie pour un autre, sans être motivé à construire sa propre justice d’homme? Non. Tous les coeurs humains sont centrés sur eux-mêmes. Même quand ils aiment, ils ont un amour centré sur eux, égoïste, et ils ne peuvent que construire leur vertu selon leur propre justice.
Récemment, j’ai entendu par un des diacres de l’église que son beau père allait mourir. J’ai entendu cela vers midi, et vers minuit, j’ai appris que le beau père était décédé. Entendant la nouvelle, j’ai félicité le diacre à la mort de son beau père. Je l’ai fait parce que cet homme connaissait la justice de Dieu et y croyait.
Cet homme n’était jamais venu à l’Église de Dieu de sa vie, pas une seule fois. Environ un an avant sa mort, quand il était en soins à l’hôpital, certains ouvriers du ministère sont allés le visiter et lui ont prêché l’évangile. Mais il a refusé d’écouter, disant qu’il n’entendait pas bien. Plus tard, après être rentré de l’hôpital, le diacre lui a prêché l’évangile à nouveau, et il a dit alors qu’il croyait à la Parole de l’évangile. Il ne voulait pas croire d’abord parce qu’il ne voyait pas la raison ni le besoin de croire en Jésus. Mais quand son corps est tombé malade, son frère aîné est mort, il a perdu tout espoir sur la terre, et il a senti le besoin d’écouter l’évangile qui contient la justice de Dieu et il l’a accepté dans son coeur. Avant de mourir, le diacre a confirmé sa foi une fois encore, et il a professé que puisque tous ses péchés avaient été transférés sur Jésus quand Il fut baptisé, il était maintenant sans péché.
Cet homme a reçu la rémission de ses péchés en croyant en la justice de Dieu. Dans sa vie il n’était jamais venu à l’Église de Dieu pour le culte, et il n’avait montré aucun dévouement pour Dieu ou fait des offrandes. Il n’avait pas prié pour la diffusion de l’évangile non plus. En dépit de tout cela, quand il a entendu la justice de Dieu et y a cru, la justice de Dieu a remis tous ses péchés. En croyant en l’évangile de la justice de Dieu de tout son coeur, il est devenu juste. L’évangile qu’il a entendu était l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui était plus que suffisant pour expier tous ses péchés. Entendant l’évangile merveilleux de Dieu qui contient Sa justice, cet homme s’est revêtu de sa puissance.
Un homme qui n’avait pu être sauvé de ses péchés par aucun autre moyen a été sauvé en croyant en la justice de Dieu. C’est le résultat de la vraie foi qui se confie en la justice de Dieu. Dans l’évangile où est contenue la justice de Dieu, la miséricorde et la puissance de Dieu sont révélées. La miséricorde de Dieu c’est le grand amour de Dieu qui est répandu sur tous les humains qui ne méritent pas d’être sauvés du tout. Parce que Dieu a eu tant de compassion pour ce pécheur, Il lui a donné la rémission des péchés par Sa justice. La miséricorde de Dieu est ce qui amène l’amour et le salut à ceux qui n’ont pas la qualification pour être sauvés. Dieu a donné tant d’amour miséricordieux à tout le monde.
Mais beaucoup de gens n’essaient toujours pas de connaître la justice de Dieu, ni d’y croire. C’est parce qu’ils n’apprécient pas la puissance de l’évangile qui est accompli par la justice de Dieu. Celui qui est décédé dans notre histoire est devenu juste parce qu’il a compris la justice de Dieu et y a cru. Bien qu’il n’ait jamais mené sa vie sur la terre parfaitement, parce qu’il a cru en l’évangile contenant la justice de Dieu, il a effacé et a été sauvé parfaitement de tous ses péchés. Ce n’est autre que le salut dont la Bible parle, obtenu en croyant en la justice de Dieu. Ces gens qui croient en la justice de Dieu sont tous des gens bénis.

(Romains 4:6-7) “De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres: Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts!”
Tous ceux qui croient en la justice de Dieu, et dont la foi est ainsi approuvée par Dieu, sont heureux même s’ils ne peuvent pas observer la Loi de Dieu. 
Qui et quel genre de gens sont les plus heureux de tous?
D’abord: heureux ceux qui croient en la justice de Dieu et ont ainsi reçu la rémission de tous leurs péchés, qu’ils soient déjà commis ou encore à venir.
Deuxièmement: heureux ceux dont les péchés sont couverts en croyant en la justice de Dieu, et qui ont échappé par la foi à tous leurs péchés et toute  punition.
Si vous aviez fait quelque chose de terrible contre votre propre pays, et que quelqu’un portait ce crime à votre place et mourrait à votre place, ne seriez-vous pas si heureux et reconnaissant envers cette personne? Jésus l’a fait pour vous en étant baptisé et en mourant à la Croix, et vous a ainsi délivré de tous vous péchés. Maintenant, si vous pouvez être remis de tous vos péchés du monde en croyant en la vérité de la justice de Dieu, ne croiriez-vous pas de tout votre coeur? C’est en croyant en la justice de Dieu que vous pouvez devenir heureux. Ceux qui croient en cette vérité sont heureux.

 

Ceux qui ont couvert leurs péchés par la vraie foi

 
(Romains 4:8) “‘Heureux l’homme à qui le Seigneur ne n’impute pas le péché.’”
Ceux à qui le Seigneur ne compte pas le péché sont ceux qui croient la Parole de l’évangile, la justice de Dieu. Ceux qui ont reçu toutes les bénédictions de Dieu sont aussi ceux qui croient en la justice de Dieu. Celui qui croit en la justice de Dieu est celui dont la foi est comme celle d’Abraham. Celui qui croit en la justice de Dieu est béni comme Abraham. Mes chers croyants, qui peut être béni comme Abraham? Ceux qui croient en la justice de Dieu sont bénis comme Abraham.
La Bible dit que la foi d’Abraham a été approuvée par Dieu parce qu’il croyait à tout ce que Dieu disait. Ainsi, pour tous ceux qui croient maintenant en la Parole de l’eau et de l’Esprit pour la rémission du péché, leur foi est approuvée par Dieu comme la vraie foi. Donc si vous savez aussi ce qu’est la justice de Dieu, croyez-y de tout votre coeur. Alors les bénédictions célestes qui ont été répandues sur Abraham seront aussi à vous.
Que dit la Bible du bonheur de l’homme? Il est dit: “Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées et dont les péchés sont couverts.” Que sont nos iniquités devant Dieu? L’iniquité devant Dieu désigne ne pas croire en Sa justice. Tout le monde commet le péché contre Dieu. Donc chacun doit recevoir la rémission de ses péchés en croyant en la justice de Dieu.
Qu’est ce, alors, que l’évangile de la justice de Dieu? Le vrai évangile c’est que Jésus est venu sur cette terre, a été baptisé à l’âge de 30 ans pour prendre les péchés du monde, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et a ainsi remis tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes. Comment pouvons-nous couvrir nos péchés devant Dieu? Nos péchés seront-ils couverts si nous vivons vertueusement?
La Bible dit que ceux dont les péchés sont couverts sont ceux qui croient en la justice de Dieu. Tous les péchés peuvent être remis seulement quand nous croyons en la Parole de Dieu qui contient Sa justice. En d’autres termes, c’est seulement quand nous acceptons la justice de Dieu dans nos coeurs que nos péchés peuvent être couverts. Tous nos péchés peuvent être expiés seulement quand nous croyons en la Parole du baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste, et de Son sang à la Croix. C’est en croyant en la justice de Dieu ainsi que tous nos péchés sont couverts.
Nos péchés ne sont pas couverts par nos propres bonnes oeuvres, mais seulement quand nous croyons que le baptême que Jésus a reçu de Jean et Son sang à la Croix sont le prix payé pour nos péchés. C’est cette foi qui peut couvrir nos péchés. A cause de nos péchés, Jésus est venu sur la terre, a été baptisé par Jean Baptiste, est mort à la Croix. En croyant cette vérité de tout coeur, nous pouvons couvrir tous nos péchés. Comment est-ce possible? Parce que nous pouvons revêtir la justice de Dieu qui couvre toute notre souillure suffisamment quand nous croyons en l’évangile qui contient la justice de Dieu. C’est en croyant en la justice de Dieu que tous nos péchés sont couverts. 
Quiconque a ce genre de foi est une personne juste devant Dieu. Aussi, ce sont ces gens qui sont les plus bénis devant Dieu. Comme le beau père dans notre histoire, vous et moi aussi irons vers Dieu un jour et nous tiendrons dans Sa présence. Personne ne peut éviter cela. Ce vieil homme a été un homme béni parce qu’il a entendu la bonne nouvelle que Jésus est venu sur cette terre, a été baptisé pour lui, et a pris la condamnation pour lui. Et en croyant en cet évangile, ses péchés ont été couverts. Donc même s’il n’avait pas de bonnes oeuvres à montrer à Dieu, ses péchés ont été couverts à cause de sa foi. 
Quelle sorte de gens sont heureux devant Dieu? Avez-vous la foi qui peut couvrir vos péchés? N’êtes-vous pas, par hasard, à essayer d’être sauvé de vos péchés en vivant vertueusement, sans la Parole de l’évangile de la justice de Dieu? Vous devez réaliser la vérité, qui vous permet de couvrir tous vos péchés quand vous connaissez et croyez la justice de Dieu. Ceux qui croient en la justice de Dieu peuvent tous louer Dieu. Ce n’est pas pour être sauvés de nos péchés que nous louons Dieu. Nous louons Dieu parce que nous avons déjà été sauvés de tous nos péchés et nous sommes si reconnaissants.
Ceux qui ont véritablement trouvé le bonheur sont ceux qui ont accepté la justice de Dieu dans leur coeur. Ceux qui croient en l’évangile qui contient la justice de Dieu dans leur coeur sont ceux dont les péchés sont couverts grâce à Dieu.
Lorsqu’une personne juste meurt, je prends l’enterrement comme une occasion de prêcher l’évangile. Je le fais parce que c’est une bonne occasion de témoigner de la justice de Dieu pour la famille qui reste. Ceux qui sont vraiment heureux croient en l’évangile qui contient la justice de Dieu et vivent en prêchant cet évangile.
Mes chers croyants, vous ne devez pas essayer d’être sauvés de vos péchés par vos propres bonnes oeuvres. Pour que vos péchés soient couverts devant Dieu, vous devez croire en la justice de Dieu. Si un homme riche donne un diamant à un pauvre en cadeau, tout ce que le pauvre doit faire c’est accepter avec reconnaissance. Ainsi, pour couvrir tous nos péchés, Dieu est venu sur la terre et a été baptisé. Si, en dépit de cela, quelqu’un tient encore à la croyance que même s’il croit en Dieu il peut recevoir la rémission des péchés seulement s’il observe la Loi, ou au moins fait de son mieux pour l’observer et établit sa propre justice, alors ses péchés ne seront jamais couverts par Dieu. Nous devons accepter la justice de Dieu par la foi. Nous ne devons pas être avares de foi. Au contraire, nous devons accepter libéralement. 
 
 

Le salut se reçoit sans bonnes oeuvres

 
(Romains 4:9) “Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.”
Ce verset parle de la Loi et de la justice de Dieu. Sur les deux, Paul dit que l’on est heureux non en observant la Loi, mais en croyant la Parole de Dieu. 
Paul explique qu’Abraham a été béni en croyant en ce que Dieu lui a dit avant d’être circoncis physiquement. C’est la foi qui croit en la justice de Dieu, et c’est la même foi que les gens de foi qui ont atteint la justice de Dieu en croyant en cette justice. 
Ici, la raison pour laquelle Paul mentionne le temps de la circoncision et de l’incirconcision d’Abraham était d’enseigner aux Juifs qu’ils pouvaient être bénis en croyant en la justice de Dieu. Nous devons croire en Dieu avec cette compréhension. Nous devons nous rappeler que la foi d’Abraham a été approuvée par Dieu parce qu’il croyait en la justice de Dieu qui était révélée dans Sa Parole. 
En Genèse 15:1-6, Dieu a promis à Abraham “Celui qui sortira de toi sera ton héritier.” Abraham était sans enfant, donc quand Dieu lui est apparu et voulait lui donner quelque chose, il a dit à Dieu que son serviteur Eliezer devait hériter, puisqu’il n’avait pas d’enfant. Dieu dit alors à Abraham: “Il ne sera pas ton héritier, mais celui qui sortira de toi sera ton héritier” (Genèse 15:4). Alors Dieu le fit sortir et lui dit: “Regarde le ciel et compte les étoiles si tu peux les compter.” Abraham crut en Yahvé Dieu et Dieu compta sa foi à justice. En d’autres termes, Abraham devint un homme de foi dont la confiance en Dieu était approuvée (voir Genèse 15:5-6).
Notre foi est approuvée par Dieu non quand nous gardons les commandements de la Loi donnée, mais quand nous croyons que Dieu a expié tous nos péchés par le baptême et le sang de Son Fils Jésus. Nous sommes justes en croyant en la Parole de Dieu de la sorte. Nous recevons la rémission de nos péchés et devenons enfants de Dieu non en observant la Loi de Dieu, mais en croyant que Dieu a remis tous nos péchés par le baptême de Jésus et son sang, car Dieu nous aime tous. Cette foi est la foi d’Abraham qui a été approuvée par Dieu, car il a cru à la Parole de Dieu.
Tout comme Abraham est devenu un homme de foi en croyant en ce que Dieu lui a dit, notre foi est approuvée par Dieu en croyant la Parole du baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste et la Croix. La foi d’Abraham et la foi de ceux de ces temps qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont la même foi, et c’est cette foi en la justice de Dieu qui nous sauve.
Le Dieu en qui nous croyons est le Dieu de la justice. Si nous croyons en la justice de Dieu, alors cette justice de Dieu devient nôtre, et donc notre foi est approuvée par Dieu. La vraie foi en Dieu et Sa Parole est celle qui croit en Sa justice. Vous aussi devez croire en la justice de Dieu et avoir une foi approuvée par Dieu. Alléluia!
La Bible dit ce qui suit au sujet de ceux qui ont obtenu le bonheur: “Heureux ceux dont les iniquités ont été pardonnées et les péchés sont couverts. Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché.” (Romains 4:7-8).
Abraham a-t-il alors été justifié à cause de sa circoncision? Ou a-t-il été justifié avant d’être circoncis, en croyant à la promesse de Dieu? Abraham a été sauvé en croyant en la Parole de la justice de Dieu, indépendamment de sa circoncision. Pour nous aussi, c’est en croyant en la Parole de la justice de Dieu que nous sommes sauvés de tous nos péchés.
Dans le verset suivant, Paul demande quand Abraham a été justifié par Dieu. En d’autres termes, il demande quand Abraham a accepté la Parole de la justice de Dieu. Était-ce après sa circoncision? Ou avant? Si c’était après sa circoncision, alors on pourrait penser que la circoncision d’Abraham a quelque chose à voir avec sa justification. Par contre, si la foi d’Abraham a été approuvée par Dieu avant sa circoncision, alors nous pouvons voir que sa foi n’avait rien à voir avec ses actes. Le salut de la justice donné par Dieu ne s’obtient pas par la circoncision physique. Quand la foi d’Abraham a-t-elle été approuvée de Dieu? La réponse est claire. La foi d’Abraham a été approuvée par Dieu en Genèse 15:6, c’est-à-dire 14 ans avant d’être circoncis.
Donc, puisqu’Abraham était approuvé par Dieu pour sa foi en la Parole, tout comme lui, ses descendants aussi sont justifiés par la même foi. Quiconque croit en la Parole de la justice de Dieu a une foi approuvée par Dieu. C’est ainsi qu’Abraham est devenu le père de la foi qui a été sauvé de tous ses péchés par la foi. Abraham a été justifié en croyant la Parole de Dieu. Il a été circoncis comme signe de sa foi en la Parole de promesse de Dieu. Finalement, c’est à cause de sa foi qu’Abraham a été approuvé comme un homme juste et devint le père de la foi pour nous. Puisque sa foi lui était déjà imputée à justice avant d’être circoncis, il est devenu le père de la foi pour tous ceux qui croient en Dieu. 
Paul dit que pour les Juifs et les Gentils, pour obtenir la justice de Dieu, tous doivent revenir à la foi du salut promis par la justice de Dieu qui a justifié Abraham par sa foi, non par le mérite de la circoncision physique pratiquée sous la Loi.
Le salut de tous vos péchés est possible seulement quand vous croyez en la justice de Dieu. Vous êtes, soit d’un côté ou de  l’autre, soit vous avez été sauvés par la justice de Dieu, ou vous n’êtes pas encore sauvé. C’est parce qu’on est justifié non par les actes, mais par la foi.
 
(Romains 4:10) “Comment donc lui fut-elle imputée? Était-ce après, ou avant sa circoncision? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis.”
Puisqu’Abraham a cru en Dieu et Sa Parole de promesse donnée, Dieu a considéré sa foi comme la bonne foi. Ce que nous devons réaliser dans ce passage c’est que Dieu n’a pas approuvé la foi d’Abraham par simple générosité et amour aveugle même s’il était insuffisant.
Bien qu’Abraham ait été faible dans la chair et avait tant de manquements dans ses actes, Dieu a approuvé la foi d’Abraham parce que sa foi en Dieu et en Sa Parole était correcte du point de vue de Dieu. Dieu n’a pas seulement considéré qu’il était sans péché sans raison spéciale. Comprenez-vous cela?
Un point supplémentaire qui doit être certifié dans ce passage avant de continuer c’est la question de la Doctrine de la Justification. La foi de cette doctrine est-elle la juste foi en Dieu? La Doctrine de la Justification dit que même si quelqu’un a encore du péché, s’il croit en Jésus, alors Dieu prend sa foi en compte et le considère comme une personne juste et Son enfant. Mais cette foi n’est pas la foi qui croit en la justice de Dieu. Cette doctrine fait néanmoins appel à beaucoup de pécheurs chrétiens qui ont encore du péché dans leur coeur même s’ils croient en Jésus, et donc beaucoup de chrétiens adhèrent à cette doctrine sans aucun doute. 
Mais, Dieu compte-t-il vraiment les pécheurs comme justes parce qu’ils professent être chrétiens? Pas du tout! Quand Dieu regarde à notre foi, Il regarde si oui ou non nous croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu, et Il approuve seulement cette foi comme la vraie foi. Autrement si nous ne croyons pas en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est devenue la justice de Dieu, et croyons plutôt en Jésus seulement comme une figure religieuse, alors Dieu ne considère pas injustement nos péchés comme expiés juste pour l’une de ces raisons, si nous avons encore des péchés. Comprenez-vous cela?
Des doctrines chrétiennes comme la Doctrine de la Justification ou la Doctrine de la Sanctification incrémentale ne sont pas la Parole qui constitue la justice de Dieu. Au contraire, elles amènent à de fausses croyances, essayant d’obtenir la justice de Dieu en pratiquant la Loi par nos propres actes, comme la circoncision physique. Une telle foi serait-elle approuvée par Dieu? Non, Dieu n’approuve pas ce genre de foi. Dieu n’approuve pas les croyances qui sont légalistes et humaines. Pour preuve, nous pouvons voir que dans le coeur de ceux qui croient en des doctrines comme la Doctrine de la Justification ou la Doctrine de la Sanctification incrémentale qu’il n’y a pas la justice de Dieu, et donc leurs péchés restent intacts, car ils n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés. Par contre, pour ceux qui ont la foi qui est approuvée par Dieu, nous ne pouvons pas trouver de péché dans leur coeur, peu importe combien nous pourrions essayer.
La preuve du fait que la foi en la justice de Dieu se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est qu’il n’y a absolument pas de péché qui reste dans le coeur de ceux qui croient en cet évangile. Et même s’ils sont insuffisants, ils sont toujours sans péché. Cette foi est la foi qui est fondée sur la vérité et croit en la justice de Dieu.
Nous devons réaliser que la foi d’Abraham a été approuvée par Dieu avant qu’il ne soit circoncis physiquement. Les chrétiens ne deviennent pas sans péché avec le temps juste parce qu’ils essaient d’obéir à la Loi de Dieu fidèlement chaque jour, ou parce qu’ils font des prières de repentance encore et encore quand ils tombent face à la Loi. Plutôt, ils sont remis de tous leurs péchés et deviennent sans péché en croyant de tout coeur en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu quand ils croient en Jésus. Obtenir ainsi la justice de Dieu par la foi est devenir un croyant en la justice de Dieu. 
Quand vous avez cru en Jésus, avez-vous cru en la justice de Dieu? Et croyez-vous encore en la justice de Dieu, maintenant même? Si vous croyez que Jésus est le Sauveur des pécheurs, croyez en Son baptême et Son sang comme la justice de Dieu qui a remis vos péchés une fois pour toutes. Si vous croyez cela, alors la justice de Dieu devient votre justice. Vous aurez la même foi qu’Abraham. Que les bénédictions de la justice de Dieu soient avec vous tous.
 
(Romains 4:11) “ Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, ” 
Dieu a approuvé la foi d’Abraham alors qu’il était incirconcis, et ce que nous voyons ici c’est que Dieu nous a fait posséder la foi qui obtient Sa justice comme Abraham en croyant en la Parole de Sa justice quand nous avons manqué d’observer la Loi. Abraham était un homme dont la foi était approuvée de Dieu parce qu’il croyait en Dieu et ce qu’Il lui disait. Pour nous, qui vivons maintenant à cette époque, notre foi peut être approuvée par Dieu seulement si nous croyons en la Parole de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu. Abraham est le père éternel de la vraie foi.
 
 
Sur les traces de la foi en la justice de Dieu

(Romains 4:12-13) “et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis. En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi.”
En croyant la Parole de Dieu, Abraham est devenu le père de la foi pour ceux qui sont circoncis spirituellement. La circoncision rituelle que les Juifs de ce temps pratiquaient était une circoncision qui n’avait pas d’effet spirituel du tout pour eux pour avoir la même foi qu’Abraham et devenir ses vrais descendants. C’était simplement un signe qui montrait qu’ils étaient les descendants d’Abraham dans leur lignée de sang.
La foi d’Abraham n’a pas été approuvée par sa circoncision physique, mais c’est une foi qui était ancrée dans son coeur en croyant en Dieu et en Sa Parole avant d’être circoncis dans la chair. C’est ainsi que la foi d’Abraham était approuvée comme la bonne foi. La foi pour laquelle Abraham a été approuvé par Dieu est la foi qu’il avait 430 ans avant que Dieu ne donne la Loi au peuple d’Israël (Galates 3:17). Donc, la foi de la circoncision spirituelle n’a rien à voir avec la Loi que Dieu a donnée aux Juifs.
Croire en Dieu et en Sa Parole déclarée est la vraie foi qui croit en Sa justice. Si nous croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue Sa justice, alors nous recevrons la bénédiction du salut de tous nos péchés. En bref, croire en cet évangile c’est croire en la justice de Dieu.
Nous devons avoir la foi de nos prédécesseurs spirituels, et nous devons suivre leurs traces. Si nous ne le faisons pas, et suivons seulement les rites et les actes des prédécesseurs dans la foi, alors notre foi fanera. Donc nous devons découvrir la foi des disciples avant nous, et en même temps avoir la même foi qu’eux. La foi de nos prédécesseurs dans la Bible était toujours fondée sur la Parole de l’Ancien Testament.
Par le système sacrificiel inscrit dans le Pentateuque de l’Ancien Testament, Dieu a amené le peuple d’Israël à recevoir la rémission des péchés en posant leurs mains sur la tête de l’animal sacrificiel  et en versant son sang. Donc dans le Nouveau Testament aussi, nous devons être conscients du système sacrificiel de l’Ancien Testament, et en même temps nous devons aussi avoir la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le Nouveau Testament.
Pour devenir des pèlerins spirituels se dirigeant vers le Ciel, nous devons avoir foi en la justice de Dieu, et nous devons pouvoir renoncer à nous-mêmes. Abraham a laissé sa patrie pour suivre la Parole de la justice de Dieu. À cause de cela, Abraham a laissé la foi religieuse qui prévalait dans le pays, et il a eu la foi qui suivait la justice de Dieu. C’est pour cette raison que Jésus nous a dit de renoncer à nous-mêmes chaque jour, prendre notre croix et Le suivre (Luc 14:26).
Les pèlerins spirituels sont caractérisés par le fait qu’ils suivent la justice de Dieu. C’est le chemin des disciples de Jésus qui ont embarqué sur la voie des pèlerins du ciel. Les pèlerins du ciel quittent leur foi religieuse, et croient plutôt en la justice de Dieu, renoncent à eux-mêmes, et suivent la Parole.
Abraham a laissé sa patrie et a vécu en marchant avec la Parole de Dieu. C’est parce que sa foi était placée dans la Parole de Dieu qu’il a été approuvé par Dieu. Abraham n’a pas insisté sur une notion religieuse qu’il avait entendue ou sur ses propres pensées. Une fois qu’il a commencé à marcher avec Dieu, il a rejeté ses expériences religieuses et a suivi la justice de Dieu. C’était la foi qu’il avait et c’est la vraie foi qui suit la justice de Dieu. C’est le juste jugement des pèlerins qui croient en la justice de Dieu et la suivent. Abraham a rejeté fermement tout ce qui pouvait couvrir la lumière de Dieu et lui faire oublier cette glorieuse mémoire.
Ayant laissé Haran, Abraham n’a jamais stoppé son pèlerinage. De plus, il avait déjà 75 ans quand il a quitté Haran. Il a vécu 175 ans avant d’aller vers Dieu. Même quand nous considérons la vie moyenne de nos jours, quand Abraham a été appelé par Dieu il était déjà bien au milieu de sa vie, mais il L’a suivi en croyant Sa Parole avec innocence. Qu’en est-il de vous alors? Êtes-vous aussi possesseurs de la pure foi qui suit la justice de Dieu?
La raison pour laquelle Paul a dit ce qui suit au verset 18 est aussi la foi d’Abraham: “[Abraham], espérant contre toute espérance, crut, et devint ainsi père de beaucoup de nations, selon ce qui a été dit ‘ainsi sera ta descendance.’” Vous aussi devez avoir foi en la Parole de Dieu qui nous fait “espérer contre toute espérance.”
 

La justice de Dieu s’obtient par la foi 
 
(Romains 4:14) “ Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie,”
Maintenant en ces temps, si Dieu devait approuver la foi de la Doctrine de la Sanctification incrémentale ou de la Doctrine de la Justification, qui sont orientées toutes deux vers les actes de la Loi, alors la vraie foi qui obtient la justice de Dieu en croyant en la justice disparaîtrait pour toujours. Paul dit que si ceux qui sont de la Loi sont les enfants de Dieu, alors la foi en Sa justice est rendue nulle. Donc, si vous cherchez vraiment à trouver la justice de Dieu et y à croire, vous devez croire de tout coeur en la Parole de l’évangile qui est venue par la Parole de l’eau et de l’Esprit, non aux actes de la Loi, et ainsi obtenir la justice de Dieu. 
La foi en la justice de Dieu défend l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais la foi légaliste et dogmatique rejette la justice de Dieu, car elle appartient aux actes. Si nous pouvions obtenir la justice de Dieu en mettant notre foi dans notre capacité à observer la Loi de Dieu, comme la Doctrine de la Justification et la Doctrine de la Sanctification incrémentale, alors Dieu n’aurait pas donné Sa Parole de promesse à Abraham en premier lieu.
Abraham était un homme de foi qui a obtenu la justice de Dieu au temps de l’Ancien Testament en entendant et en croyant la Parole de Dieu. Sa foi est maintenant un exemple pour tous ceux qui croient et suivent la justice de Dieu.
Après avoir approuvé la foi d’Abraham, Dieu lui a promis par l’alliance de la circoncision qu’Il ferait de lui et de ses descendants le peuple de Sa justice. C’était une bénédiction spéciale que Dieu donne la loi de la circoncision à Abraham. Dans cette bénédiction, il y a le mystère qui nous permet d’atteindre la justice de Dieu. La foi qui est cachée dans ce mystère s’obtient en entendant la Parole de Dieu. La justice de Dieu et la justice de l’homme sont diamétralement opposées. C’est pour cela que nous devons regarder à la justice de Dieu et y croire. Et nous devons aussi rejeter la circoncision comme un rituel religieux. 
Seuls ceux qui connaissent l’évangile de l’eau et de l’Esprit où la justice de Dieu est révélée peuvent obtenir leur salut. Dieu a approuvé la foi d’Abraham parce qu’Abraham croyait en Lui selon Sa Parole.
 
(Romains 4:15) “parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi, il n’y a point non plus de transgression.”
Dans les chapitres 3 et 7 du livre de Romains, Paul dit que la Loi de Dieu sert à exposer le péché des gens devant Dieu. Si les Juifs de ce temps sont vraiment devenus les enfants de Dieu sans péché parce qu’ils étaient circoncis physiquement, nous pourrions conclure que nous pouvons aussi devenir les enfants de Dieu sans péché en observant la Loi. Cependant, le problème des Juifs de cette époque était qu’ils n’avaient pas la foi d’Abraham, leur ancêtre. En d’autres termes, ils avaient seulement foi en la circoncision rituelle, et c’était leur croyance fausse. 
Pour vous et moi qui vivons maintenant en ces temps, si nous ne reconnaissons pas la Parole de la Loi de Dieu, alors nous aussi ne savons pas ce qu’est le péché, et même après avoir péché, nous ne saurions pas quels péchés nous aurions commis contre Dieu. Ainsi, par les statuts de la Loi donnée par Dieu, nous devons admettre que nous sommes des pécheurs dépravés et confesser les péchés que nous avons commis. Venant devant Jésus Christ qui a accompli la justice de Dieu, nous devons croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit; nous devons ainsi devenir sans péché une fois pour toutes, devenir des justes, et glorifier Dieu le Père.
Au temps de l’église primitive, les Juifs et les Gentils sont tombés dans des croyances de circoncision et de légalisme, mais maintenant en ces temps et époque, l’évangile de l’eau et de l’Esprit est prêché ouvertement, et donc c’est un temps où les croyants sont sauvés des péchés du monde et deviennent ainsi les enfants de Dieu. Connaissez-vous la justice de Dieu qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si oui, alors rejetez votre foi légaliste et croyez en la justice de Dieu de tout votre coeur.
 
(Romains 4:16) “C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, selon qu'il est écrit:”
Le moyen de devenir enfants de Dieu n’est pas quelque chose qui s’obtient par nos propres actes, mais c’est ce que Dieu nous a donné comme don de Sa justice. En d’autres termes, c’est en croyant en Dieu et en Sa Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons devenir Ses enfants. Tout le monde doit avoir la même foi que la foi d’Abraham. 
 
(Romains 4:17) “Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.”
Abraham avait une foi invariable en Dieu. Et il croyait invariablement que Dieu accomplirait infailliblement la Parole de l’alliance qu’Il lui avait promise. C’est pourquoi Abraham est devenu le père de la vraie foi pour nous, pour les Juifs, et pour les légalistes aussi.
Ainsi, nous devons nous rappeler et croire tout ce que Dieu a fait – c’est-à-dire que Jésus est venu sur la terre et a pris tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste (Matthieu 3:15), a porté les péchés du monde à la Croix (Jean 1:29), est mort à la Croix pour les péchés du monde (Jean 19:30), et est ressuscité d’entre les morts (Jean 20:21) – tout cela constitue la justice de Dieu. C’est la foi en cette Parole qui nous permet d’obtenir la justice de Dieu.
 
 
Les justes qui vivent en croyant en la justice de Dieu 
 
(Romains 4:18) “ Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité.”
En croyant en Dieu et tout ce qu’Il a dit, Abraham a été approuvé pour sa foi, et il est devenu la tête de la foi pour tous ceux dans toute nation qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu.
C’était la volonté de Dieu qu’Abraham soit élevé comme le père de la foi de beaucoup de nations. Abraham croyait en Dieu et tout ce qu’Il disait et pour cette foi il a été approuvé et béni de Dieu. C’était la volonté de Dieu. Aujourd’hui, pour nous, c’est aussi la volonté de Dieu que nous soyons bénis par Lui en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue Sa justice. 
À l’âge de 75 ans, Abraham quitta Ur en Chaldée, son pays, sa famille, et la maison de son père, et suivit la Parole de Dieu. Et il crut en la promesse de Dieu qu’Il rendrait ses enfants nombreux comme les étoiles du ciel. Abraham crut la Parole de Dieu exactement comme Il l’a donnée. Puisqu’il a cru en la Parole de Dieu contrairement à ce qu’il était humainement possible d’espérer, il a été approuvé comme juste.
La foi d’Abraham est devenue un exemple pour tous ceux qui ont suivi ses traces et cru en Dieu, et les a aussi rendus justes par la foi. Dans la chair, tous les Israélites sont les descendants d’Abraham. Les Palestiniens aussi sont ses descendants. Bien qu’Abraham ait été vieux, il eut un fils parce qu’il crut la Parole de Dieu.
Une femme de 90 ans peut-elle donner naissance à un enfant? Non. Sarah avait dépassé la ménopause et elle ne pouvait pas avoir d’enfant. Mais Dieu est apparu à Abraham et lui a promis: “Abraham! Par l’héritier qui sortira de toi-même, je te donnerai autant de descendants que les étoiles du ciel.” Et Abraham crut en ce que Dieu lui a dit. C’était quelque chose d’humainement impossible à espérer, mais il a cru parce que c’est ce que Dieu avait dit.
La Bible nous dit que ce genre de foi est la vraie foi. C’est la vraie foi. C’est croire que tout ce que Dieu dit va s’accomplir exactement comme Il l’a dit, même si cela semble impossible à la pensée humaine. Bien que cela semble impossible à la pensée humaine, croire que ce sera accompli exactement comme Dieu l’a dit précisément parce que c’est ce que Dieu a dit, c’est là la vraie foi. 
Donc, la foi c’est croire en ce qu’on ne voit pas comme si on le voyait. Si nous espérons et croyons ce que Dieu dit, alors ce sera accompli selon Sa Parole. Puisque la Parole de Dieu est vraie, tout ce que nous devons faire c’est y croire. Même si cela semble impossible à nos pensées, croire que ce sera fait parce que Dieu L’a dit, c’est exactement ce qu’est la foi. Lorsque nous prions, nous demandons la justice de Dieu selon Sa volonté. Et quand nous croyons en Sa fidélité, cela s’accompli comme nous le croyons. Ce n’est autre que la foi.
Si nous devions définir la vraie foi, ce serait ce qui suit: “Or, la foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas” (Hébreux 11:1). Cette foi est la vraie foi. La foi c’est la substance des choses qu’on espère. En d’autres termes, si nous espérons la justice de Dieu et croyons en Sa Parole, alors tout sera accompli selon la Parole. Donc, quand nous croyons et espérons ce que Dieu a dit, c’est déjà accompli. 
Si vous et moi croyons en la Parole de Dieu, alors elle sera accomplie selon ce que nous croyons. En croyant en ce que Dieu lui a dit, Abraham a engendré Isaac. Après cela, la foi d’Abraham a été éprouvée par Dieu. Dieu lui a dit de sacrifier son fils Isaac en holocauste. La foi d’Abraham a été éprouvée grandement. “Que veux-tu dire? J’ai eu mon fils parce que j’ai cru Ta Parole selon laquelle Tu me donnerais un fils, et maintenant tu me demandes de sacrifier ce fils comme holocauste?”
Si Abraham n’avait pas cru en Dieu, il se serait opposé à Dieu en disant: “Quel genre de Dieu es-tu?” Cependant, Abraham s’est dit en lui-même: “Dieu m’a promis qu’il me donnerait un fils né de mon propre corps infailliblement, et Il a aussi promis que mes descendants seraient aussi nombreux que les étoiles du ciel. Donc je crois en cette parole. Si je sacrifie mon fils en holocauste, Dieu le ramènera certainement à la vie” et par cette foi il est allé offrir son fils en holocauste. Il croyait que puisque Dieu lui avait donné Isaac, même s’il devait tuer son fils comme holocauste, Dieu le ramènerai certainement à la vie.
Quand Abraham a emmené son fils au Mont et allait le tuer pour l’offrir en holocauste, voyant cette foi d’Abraham, Dieu lui a dit de ne pas tuer son fils. Il est écrit: “Et Il dit: ne lève pas la main sur l’enfant, et ne lui fais rien” (Genèse 22:12). Abraham tuait son fils par la foi et il l’a ramené à la vie par la foi. C’est par la foi qu’Abraham a eu son fils, et c’est par la foi qu’il a engendré toute sa descendance. Il a engendré Isaac, Isaac a engendré Jacob, et Jacob a engendré douze fils, et c’est ainsi que le peuple d’Israël a prospéré jusqu’aujourd’hui.
Croire en Dieu c’est croire ainsi. Pouvons-nous voir Dieu avec les yeux de la chair? Non, nous ne pouvons le voir à l’œil nu. Mais la foi est la substance de ce qu’on espère. Nous croyons en Dieu même si nous ne pouvons pas le voir. Voyant la création de Dieu, et par ses attributs divins révélés partout dans la création, nous pouvons réaliser que Dieu existe. Nous croyons qu’il y a un Dieu, même si nous ne le voyons pas avec les yeux. En suivant la Parole de Dieu, Abraham a traversé beaucoup de difficultés. Il a aussi été éprouvé, mais son épreuve a été résolue par la foi en Dieu. Bien qu’il ait fait face à toute sorte de test difficile, il a réussi par la foi.
Beaucoup de gens dans le monde entier ont maintenant la foi d’Abraham. Je ne vous parle pas d’Abraham ici seulement pour vous raconter les événements historiques qui lui sont arrivés. Plutôt, ce que j’essaie de véhiculer à travers la foi d’Abraham c’est que vous devez vivre en croyant en la justice de Dieu. Vous devez demander à Dieu Sa justice par la foi, et vous devez prêcher l’évangile dans le monde entier par la foi. Et vous devez vivre par la foi selon la volonté de Dieu.
Si ce n’était par la foi en la justice de Dieu, comment pourrions-nous Le suivre? Et comment pourrions-nous vivre? Certains peuvent avoir reçu la rémission des péchés, et certains pas, mais à ceux qui ont reçu la rémission des péchés, je voudrais dire ce qui suit: vous devez avoir foi en la Parole de Dieu; sans la foi, comment les espérances et les rêves pourraient-ils s’accomplir? C’est seulement quand vous avez la foi que vos désirs peuvent s’accomplir devant Dieu; c’est seulement quand vous avez la foi que vous pouvez suivre le Seigneur; c’est seulement quand vous avez la foi que vous pouvez prêcher l’évangile dans le monde entier; c’est seulement quand vous avez la foi que vous pouvez être bénis par Dieu; et c’est seulement quand vous avez la foi que les rêves de votre coeur peuvent s’accomplir. Et selon la promesse du Seigneur, vous pouvez vraiment le rencontrer même tant que vous êtes vivant.
Quelqu’un qui n’a pas la foi est comme un épouvantail et une paille sèche. Quand le grain est rassemblé et moulu, les écorces sortent; le vide c’est de la paille. Nous mangeons le grain, mais que faisons-nous de la paille? On l’écarte du grain et on l’assemble, puis elle est brûlée, mis dans des coussins, ou utilisés comme engrais – ceux qui n’ont pas la foi sont ainsi. Et les incrédules sont aussi comme de la paille sèche. Ils sont complètement secs, comme la paille qui s’envole quand le vent souffle; tout le monde sera comme cela à moins d’avoir foi en Dieu.
Donc, nous les croyants devons renoncer à notre propre pensée et croire en la Parole de Dieu, tout comme Abraham a cru contre toute espérance. En croyant et en espérant contre toute espérance, Abraham est devenu le père de la foi. Et les rêves qu’il espérait devant Dieu se sont accomplis, et les promesses de Dieu se sont toutes produites parce qu’il a gardé ce que Dieu lui avait dit jusqu’à la fin par la foi. Cette foi est la vraie foi que nous devons tous avoir.
Sans foi, nous ne sommes rien. Ceux qui n’ont pas la foi sont comme des pécheurs. Nous confiant dans le Seigneur, nous prêchons maintenant l’évangile dans le monde entier, mais si nous devions regarder seulement à notre situation, cela apparaîtrait comme une tâche impossible. Mais que s’est-il passé? Nous croyons que c’est la volonté du Seigneur que nous prêchions l’évangile dans le monde entier. Nous faisons cette oeuvre parce que nous avons une telle foi, et parce que nous croyons qu’à travers ceux qui sont nés de nouveau, les justes, Dieu accomplira infailliblement cette oeuvre qui répand l’évangile dans le monde entier.
Qu’en est-il du temps du Nouveau Testament alors? Au temps du Nouveau Testament, Dieu parle à travers Sa Parole écrite. Dieu ne nous parle pas directement avec Sa voix comme Il a appelé Abraham dans l’Ancien Testament, mais Il nous parle maintenant à travers la Parole écrite. Donc, c’est par la Parole écrite de Dieu que nous pouvons trouver Sa volonté, et c’est en croyant en la Parole de Dieu que nous pouvons bâtir notre foi et suivre Sa Parole. La Parole de Dieu sera accomplie exactement comme elle est écrite, et nous devons le croire.
Cette foi doit continuellement s’appliquer à tous les aspects de nos vies. Car sans la foi nous sommes incapables de suivre la Parole de Dieu, c’est à cause de la foi que nous pouvons vivre notre foi, et c’est parce que nous croyons que tout est accompli selon la Parole de Dieu. Alors que nous rencontrons de nombreux problèmes, ces problèmes sont résolus parce que nous croyons, et nous prions parce que nous croyons. Et puisque nous croyons la Parole de Dieu, nous relevons nos défis par la foi, et nous résolvons tous les problèmes de nos vies.
Quiconque veut avoir cette foi approuvée par Dieu doit avoir foi en la Parole de Dieu. Donc vous devez vous examiner vous-mêmes pour voir si vous avez vraiment ou non foi en la Parole de Dieu. Vos coeurs ont-ils réellement foi, même aussi peu qu’un grain de moutarde? Vous devez pouvoir voir clairement, et s’il n’y a pas de foi, alors vous devez avoir foi en la Parole de Dieu. Que devriez-vous faire si vous n’avez même pas cette foi? Vous devez vous appuyer sur la Parole écrite.
La Bible nous parle de la foi comme un grain de moutarde. Notre Seigneur a dit à ses disciples: “Si vous aviez la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cet arbre: arrache-toi de là et jette toi dans la mer, et il vous obéirait” (Luc 17:6). Le Seigneur nous a dit qu’Il entendrait nos prières et répondrait selon notre foi. Certains diront probablement qu’ils n’ont vraiment pas de foi dans leur coeur, et qu’ils ne s’imaginent même pas ce qu’est la foi. Ces gens doivent avoir la foi qui s’appuie sur la Parole écrite. La foi comme un grain de moutarde viendra alors, et à cause de cette foi qui est comme un grain de moutarde, vous aurez une plus grande foi, puis à cause de cette foi, la Parole de la promesse sera accomplie pour vous et vous vivrez par la foi devant Dieu.
Si vous avez obtenu la justice de Dieu par la foi, même quand vous n’aviez rien à voir avec lui, alors vous devez suivre Dieu et courir votre course par la foi. Croyez-vous la Parole de Dieu, chers croyants? Quand il s’agit de croire en cette Parole, vous ne devriez pas vous arrêter à une simple connaissance, mais vous devez vous appuyer dessus.
La Bible est composée de 66 livres, et tout ceci est la Parole, si nous ne nous appuyons pas sur un seul passage, alors la parole est inutile pour nous. C’est pour cela que nous devons nous appuyer sur la Parole de Dieu. C’est quand nous nous appuyons sur la Parole de Dieu que cette Parole devient nôtre, vôtre et mienne. C’est pour cela que nous devons tenir ferme sur la Parole.
Après que Dieu ait promis à Abraham qu’Il lui donnerait un enfant, Dieu a accompli cette promesse 25 ans plus tard. Durant toutes ces années, la foi d’Abraham s’appuyait fermement sur la Parole que Dieu avait promise. Dans votre vie quotidienne et alors que cela va dans tous les sens, vous devez aussi vivre par la foi en croyant la Parole. Quand nous nous appuyons ainsi sur la Parole et prions, la foi comme un grain de moutarde vient en nous. Nous devenons alors des gens de foi qui seront exaucés et bénis.
Il y a un vieux dicton en Corée qui décrit quelque chose d’impossible comme “essayer de briser un rocher avec un œuf”. Si nous regardons cela avec nos pensées de la chair, nous pouvons nous étonner: “Comment sur terre accomplirons-nous cette oeuvre de diffusion de l’évangile dans le monde entier?” Mais si nous avons foi et croyons en Dieu, alors c’est possible. Nous prêchons maintenant l’évangile dans le monde entier. Même si notre planète est des milliers de fois plus grande que cet univers, nous pouvons toujours diffuser l’évangile dans le monde entier si nous avons la foi.
Nous devons vivre dans la confiance en Dieu. Nous devons croire la Parole. Vous aussi devez croire la Parole de Dieu. Toutes les promesses de Dieu à Abraham se sont accomplies parce qu’il croyait ce que Dieu lui avait dit. Abraham a engendré un fils, un fils qu’il lui était impossible d’avoir. Dieu lui a dit qu’Il le bénirait, lui donnerait le pays de Canaan, et bénirait ses descendants aussi. Abraham a cru cette parole. Et ainsi par sa foi il a vu toutes les promesses de Dieu s’accomplir.
C’est par la foi que nous vivons. Nous ne vivons pas à cause d’autre chose, ni parce qu’il y a quelque chose en dehors de cela, mais c’est seulement parce qu’il y a la Parole de Dieu que nous vivons en Lui faisant confiance. C’est pour cela que notre foi est si indispensable, et c’est pour cela que nous devons tous croire la Parole de Dieu. Et c’est là que se trouve la raison de vivre pour nous en croyant en la Parole même après avoir reçu la rémission de nos péchés en croyant en Jésus. C’était la foi de nos prédécesseurs spirituels.
 
(Romains 4:19) “ Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants.”
La raison pour laquelle la foi d’Abraham n’était pas faible est qu’il avait une foi infaillible en la Parole donnée de Dieu. Quand quelqu’un obtient la justice de Dieu en croyant en la Parole de la justice, sa foi en Dieu devient aussi forte que celle d’Abraham. Pour tous ceux qui croient aujourd’hui en la Parole de la justice de Dieu, leur foi est aussi forte que cela.
La Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit constitue la justice de Dieu et elle donne cette justice aux croyants, et donc ceux qui croient deviendront enfants de Dieu et Ses serviteurs. Peu importe combien leurs circonstances peuvent être difficiles, les croyants en la justice de Dieu triompheront toujours par la foi, car ils ont foi en Dieu et en la vérité que Sa Parole s’accomplira.
 
(Romains 4:20) “ Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,”
Abraham crut en ce que Dieu lui avait promis sans aucun doute. Donc c’est à cause de cette foi aux promesses de Dieu qu’Abraham a donné gloire à Dieu. Le même principe compte aujourd’hui aussi. Ceux qui croient en la Parole de justice de Dieu espèrent l’accomplissement de la Parole et gardent leurs circonstances sous contrôle, car ils croient en toute la Parole que Dieu leur a promise. 
 
(Romains 4:21-22) “ et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir. C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice.”
Abraham a cru que même si son fils Isaac était tué, Dieu le ramènerait à la vie et accomplirait Sa promesse qu’Il rendrait la descendance d’Abraham aussi nombreuse que les étoiles du ciel. A cause de cela, Dieu a approuvé sa foi comme celle qui est vraiment juste. 
Comment est votre foi? Avez-vous foi en la Parole de Dieu, qu’Il a expié tous vos péchés originels et personnels, même les péchés futurs, par le baptême de Jésus et Son sang à la Croix? Cette foi est la foi qui se place dans la justice de Dieu, celle qui est approuvée par Dieu.
Ceux qui ont foi en la justice de Dieu croient aussi que tous leurs péchés de faiblesse, quels qu’ils soient, ont été transférés sur le Seigneur et effacés par Son baptême. Ils ont aussi foi qu’à cause de Son baptême, le Seigneur a porté les péchés du monde à la Croix puis mourut pour tous ces péchés. Et ils croient que le Seigneur est ressuscité d’entre les morts, et qu’Il revêtira les croyants de la justice de Dieu avec la gloire de la première résurrection. Avez-vous une telle foi? Si vous voulez avoir cette foi, alors croyez en Jésus comme votre justice, au Seigneur qui a expié tous vos péchés en étant baptisé, portant les péchés du monde à la Croix, et étant crucifié pour vous. La justice de Dieu sera alors vôtre.
 
(Romains 4:23) “ Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé,”
Quand Abraham a cru en Dieu et en Sa Parole, Dieu n’a pas seulement approuvé sa foi et l’a béni pour être de Son peuple en répandant Sa justice sur lui, mais Il a aussi fait de lui le père de la foi pour tous les gens de foi à venir. À ceux qui croient vraiment Sa Parole, Dieu leur a fait le don de la puissance répandue par la Parole selon ses promesses. En d’autres termes, si nous croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit où se trouve la justice de Dieu, alors tous nos nombreux péchés qui sont plus épais que de gros nuages disparaîtront. Le privilège qui vient de la foi en la Parole de Dieu, qui constitue la justice de Dieu, n’est pas confiné seulement à Abraham, mais aujourd’hui est aussi en notre possession, nous dont la foi est comme la foi d’Abraham.
 
(Romains 4:24) “c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur,”
La justice de Dieu est pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui. Aujourd’hui, ceux qui croient en la justice de Dieu révélée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont ceux qui ont foi en Dieu. 
 
(Romains 4:25) “lequel a été livré pour nos offenses et est  ressuscité pour notre justification.”
Jésus est ressuscité d’entre les morts pour faire de nous croyants des sans péché (des justes) dans la justice de Dieu, et pour nous ressusciter des morts aussi. Jésus est venu sur la terre et a expié tous les péchés du monde par Son baptême et Son sang à la Croix, et ce qu’Il a accompli pour nous rendre justes c’est la justice de Dieu. Dieu a fait des croyants en cette vérité des justes (sans péché).
Je vous exhorte tous à croire en cette vérité aussi, à effacer toutes les faussetés qu’il y a en vous, et vivre une vie qui glorifie Dieu. C’est mon désir le plus sincère que toutes les bénédictions de Dieu soient répandues sur vous. 
Le Seigneur est venu sur la terre à cause de nous. Et à cause de nos iniquités, Il a été baptisé par Jean Baptiste au Jourdain et a pris les péchés du monde. Il a aussi porté les péchés du monde à la Croix, a été crucifié à mort, et est ressuscité d’entre les morts. Toutes ces choses ont été faites pour nous sauver vous et moi de nos péchés. Et en faisant cela, Il a fait de nous Ses croyants “sans péché”, et nous a donné la bénédiction de devenir Ses enfants et d’obtenir la vie éternelle. Toutes ces choses sont pour vous et moi. 
Alléluia!