Sermons

Sujet 10: La Révélation

[2-9] Ayez-vous Été Sauvé par  L’Eau et l’Esprit? (Apocalypse 2:18-29)

Ayez-vous Été Sauvé par  L’Eau et l’Esprit?
(Apocalypse 2:18-29)
L’Église de Thyatire a servi les oeuvres de Dieu avec amour, foi et patience et ses oeuvres s’amélioraient avec le temps. Cependant, en même temps, c’était une église qui était affligée par une mauvaise prophétesse. Ses mauvaises oeuvres, en d’autres termes, étaient que certains de ses membres avaient été incités par cette fausse prophétesse non repentie à commettre l’idolâtrie et l’immoralité sexuelle. Le Seigneur a ainsi exigé que l’Église de Thyatire se repente et garde sa foi première jusqu’au bout. Le Seigneur a aussi promis à ceux qui défendraient leur foi jusqu’au bout de leur donner le pouvoir sur les nations et l’étoile du matin.
 

Jézabel et Baal
 
Jézabel était une princesse païenne qui apporta son dieu païen, Baal, en Israël quand elle est devenue la femme du Roi Achab (1 Rois 16:31). Baal était le dieu païen du soleil, une idole phénicienne que les gens adoraient pour qu’elle leur apporte la prospérité. Les images de ce dieu étaient sculptées et adorées, alors que ses disciples priaient pour la fertilité de leur famille et de leur terre. C’était semblable à la pratique païenne d’adorer la terre et la nature du monde entier. Par exemple, une pratique commune des païens est d’adorer les éléments naturels, comme en conférant la divinité à une grande roche et en l’adorant comme un dieu. De telles pratiques religieuses et de foi sont tenues par ceux qui suivent le panthéisme.
Avec l’introduction de cette religion païenne par Jézabel, Baal est devenu un grand dieu d’idolâtrie pour les gens d’Israël. Le roi Achab, qui avait seulement eu l’habitude d’adorer le vrai Dieu Jéhovah, en est venu à adorer Baal à cause de son mariage avec cette femme païenne. Beaucoup d’Israélites ont suivi ses pas, abandonnant leur vrai Dieu et commettant l’idolâtrie en adorant Baal. Ils ont ainsi récolté la colère de Dieu.
Dieu a réprimandé le serviteur de l’Église de Thyatire pour avoir permis à la foi de la fausse prophétesse Jézabel de s’établir dans l’Église. En ordonnant à Jézabel et à ses disciples de se repentir, Dieu les a avertis qu’Il leur apporterait une grande tribulation et la destruction s’ils désobéissaient.
Cela signifie que la vraie église de Dieu ne peut pas permettre à la richesse et aux biens matériels de dominer ses intérêts. Cela signifie que les croyants d’aujourd’hui ne peuvent adorer le monde comme leur dieu, comme les Israélites ont adoré Baal, le dieu du soleil, pour la fertilité et la prospérité. 
3 Jean 1:2 dit: “Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.” Quand nous voyons la foi de l’Apôtre Jean, nous voyons que son premier souci était la prospérité spirituelle. La prospérité pour les autres choses suivait, et non précédait, le souci de Jean était pour la prospérité des âmes. Comment cette foi a-t-elle alors changé dans le monde actuel? Elle a été corrompue par une foi qui ne cherche que les bénédictions de la chair, mettant la prospérité temporelle en face de la foi et sans tenir compte du bien-être spirituel. Beaucoup croient en Jésus non pas pour enrichir leurs âmes, mais pour enrichir leur chair premièrement.
Il y a beaucoup de cultes religieux autour de nous, aussi toxiques que des drogues, qui revendiquent de donner richesse et santé à leurs disciples en échange de leur adoration. C’est ainsi que Jézabel adorait Baal. Les gens suivaient de tels cultes uniquement pour poursuivre la prospérité et la fertilité de leur propre chair.
Dans les églises nées de nouveau actuelles, certains peuvent utiliser la foi de Jézabel pour étendre leurs congrégations. Mais cette logique est apparentée au fait d’avoir des idoles dans le Temple de Dieu.
Jézabel a apporté le dieu païen Baal non seulement en Israël, mais aussi dans le Temple même de Jéhovah. Cette foi qui poursuit la prospérité de la chair et les gains temporels en étant inconsciente de la rédemption du péché par Jésus est une foi aussi mauvaise que d’adorer des idoles devant Dieu. 
Les églises actuelles prêchent dans le monde entier à partir de Jean 1:29 en disant: “Tous les péchés ont été enlevés car Jésus les a pris sur la croix” Ils font passer le baptême de Jésus pour un simple détail, prétendant que l’on peut atteindre le salut en ne faisant que croire en Jésus d’une manière ou d’une autre, même si on ne croit pas en Son baptême. Mais le baptême que Christ a reçu de Jean, le baptême par lequel Il a pris sur Lui tous les péchés du monde, n’est pas quelque chose de facultatif que nous pouvons arbitrairement inclure ou exclure. Le fait de traiter et de prêcher le baptême de Jésus comme un simple détail de l’évangile est apparenté à l’adoration de Baal.
Pourquoi, ces gens prêchent-ils alors l’évangile sans parler du baptême de Jésus? Ils font ainsi parce que leur espoir ne réside pas dans le Royaume de Dieu, mais dans leur richesse temporelle sur cette terre. Les gens qui ont cette sorte de foi sont exactement les mêmes que ceux qui adoraient Baal, le dieu païen.
Ceux qui, ayant cru en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit auparavant, ne prêchent plus que la crucifixion, doivent se rendre compte qu’ils commettent un péché aussi grave que celui d’adorer Baal.
Personne ne peut correctement vivre en se fixant comme but les bénéfices matériels de ce monde. Si les pasteurs oublient le baptême de Jésus et ne font que prêcher Son sang sur la Croix, ils peuvent accumuler les bénéfices terrestres de ce monde. Mais ils doivent se rendre compte que ce n’est pas la vraie foi, ni la vraie prédication.
Dans Apocalypse, nous pouvons voir que le chef de l’Église de Thyatire adorait Baal dans son Église, de même que Jézabel adorait Baal.
L’Esprit Saint ne peut demeurer dans le cœur de ceux qui ne croient pas en l’Évangile de l’eau et l’Esprit, ni travailler en eux. Comme l’Apôtre Paul nous dit: “si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, c’est qu’il ne lui appartient pas,” que nous soyons ou non l’enfant de Dieu est déterminé uniquement par le fait que nous possédions ou non l’Esprit de Christ dans notre cœur. La Bible nous dit que ceux qui n’ont pas l’Esprit de Christ sont abandonnés. 
 


Ceux qui Connaissent et Prêchent le Baptême de Jésus

 
Quand quelqu’un croit au baptême (l’eau) de Jésus, qui Lui a permis de prendre sur Lui tous les péchés du monde, et à Son sang sur la Croix, alors l’Esprit Saint peut demeurer dans son cœur. 
Mais si quelqu’un ne croit pas en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, même si cette personne devait être martyrisée pour Jésus, ce ne serait pas un vrai martyr, mais seulement quelqu’un qui essaie d’établir sa propre justice. Certaines personnes, qui ne croient qu’au sang de la Croix, vont à l’autre bout du monde pour prêcher l’Évangile, consacrant leurs vies entières à leur mission et étant même parfois martyrisées pour leur foi.
Inspirés par l’amour du Christ, les gens peuvent ainsi être martyrisés même s’ils ne croient qu’au sang de Christ sur la Croix. Mais comme Matthieu 7:23 nous le dit, à quoi bon cela sert-il si le Seigneur Lui-même refuse de reconnaître leurs oeuvres et leurs sacrifices? L’important n’est pas l’ardeur et la fidélité avec laquelle ils diffusent l’évangile – comme le font, par exemple, les missionnaires Mormon. Leur foi et tous leurs efforts sont vains parce qu’ils ne prêchent pas l’Évangile de l’eau et de l’Esprit.
Dieu a réprimandé le serviteur de l’Église de Thyatire parce qu’il avait permis aux disciples de Jézabel d’entrer dans l’Église et avait toléré leur croissance. Il y a beaucoup de chefs religieux dans le monde d’aujourd’hui qui sont ainsi, ils cherchent à tromper les âmes. La vraie église de Dieu doit avoir une vraie foi et doit diffuser le vrai Évangile en ce qui concerne la naissance de Christ, Son baptême, Sa crucifixion, Sa mort, Sa résurrection et Son ascension. Leur foi serait inutile autrement.
Les faux prophètes prétendent que pour être sauvé, il suffit de croire au sang du Christ sur la Croix sans avoir besoin de comprendre l’importance de Son baptême. Le Christianisme a été corrompu et transformé parce qu’il a omis la vérité de l’eau, il n’est devenu que l’une des nombreuses autres religions de ce monde. C’est pourquoi le Christianisme ne peut plus sauver les gens de notre monde.
Sans le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix, le Christianisme s’est transformé en une simple religion qui souligne l’éthique et les morales du monde. En Europe et en Amérique du Nord, où une majorité absolue de la population avait été Chrétienne, des religions Orientales sont devenues populaires. Pourquoi? Parce qu’un Christianisme orienté de cette manière vers la religion ne pouvait pas apporter la rémission des péchés et la vraie foi en Dieu, c’est ainsi que beaucoup de personnes ont été attirées par la nature mystique des religions Orientales et pensent qu’elles offrent de meilleures alternatives aux religions Occidentales. Mais le Christianisme n’est une religion ni Occidentale, ni Orientale.
Il est maintenant l’heure pour nous de reconsidérer l’Évangile de l’eau et de l’Esprit et l’état du Christianisme d’aujourd’hui. Nous devons nous demander pourquoi le Christianisme d’origine a été corrompu en ce que qu’il est devenu aujourd’hui et pourquoi le Christianisme d’aujourd’hui est devenu, aux yeux de tant de gens, sans valeur. La réponse se trouve dans l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Le fait de croire en Jésus sans connaître l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est comme adorer Baal devant  Dieu. Le pire que l’on puisse faire devant Dieu est de refuser de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme étant la vérité du vrai salut. 
Le christianisme aujourd’hui est hypnotisé, non pas par la beauté de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, mais par celle du monde. Les sept églises d’Asie avaient servi le Seigneur en croyant au baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix. Mais, comme la Bible le montre, elles aussi en partie ont succombé au monde, étant donné que l’Évangile de l’eau et de l’Esprit a été de plus en plus écarté et que le monde a occupé de plus en plus les cœurs des gens. 
Que se passe-t-il si une église ne prêche pas la vérité du salut l’Évangile de la nouvelle naissance par l’eau et l’Esprit, et au lieu de cela prêche uniquement le sang de la Croix? Je soulève cette question parce que même l’église de Dieu, si elle suit le monde, sera bientôt corrompue par lui et prétendra ensuite qu’il n’est pas nécessaire de croire au baptême de Jésus pour être sauvé. C’est pourquoi je réexamine et réitère ce point important à travers la Parole de Dieu.
 


La Différence entre l’Évangile avec le Baptême de Jésus et l’Évangile sans Son Baptême

 
Vous et moi avons reçu la rémission de tous nos péchés en croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet Évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité du Seigneur, tandis que le baptême de Jésus, Son sang sur la Croix et l’Esprit Saint sont les preuves de notre salut. 
1 Jean 5:5-7 et 1 Pierre 3:21 nous disent que “l’eau” - le baptême - est la marque de notre salut et c’est la même Parole de salut qui apparaît dans Matthieu 3:15 où Jésus a pris sur lui tous les péchés de l’humanité grâce à Son baptême. Le baptême de Jésus est tellement important que l’on ne peut l’ignorer en ne prêchant que Son sang sur la Croix en pensant tout de même être totalement sauvé. Ceux qui sont délivrés du péché doivent suivre leur rémission en croyant en la Parole de Dieu. Ils doivent se le rappeler à maintes et maintes reprises pour que leur salut soit possible. 
Si quelqu’un ne peut pas voir clairement la ligne de démarcation de son salut, cela signifie donc qu’il n’a pas encore été sauvé. Il est faux de penser que notre délivrance du péché est seulement une étape avancée de notre foi. La délivrance du péché n’est pas une étape de confirmation spirituelle, mais c’est la base même de notre foi, le pas le plus important dans la construction de notre maison de foi sur le roc.
Aussi, nous ne devons pas penser au salut simplement comme à “des positions doctrinales” de dénominations différentes. Les doctrines peuvent différer de dénominations en dénominations, mais la vérité de la Bible, la vérité que Jésus a pris sur Lui tous nos péchés par Son baptême, ne peut pas différer de foi en foi. C’est pourquoi nous ne pouvons omettre l’importance cruciale du baptême de Jésus quand nous prêchons l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous ne pouvons pas omettre le baptême de Christ et ne prêcher que Jésus comme “l’Agneau de Dieu qui emporte le péché du monde,” ou le fait de prêcher que les gens peuvent être sauvés en ne croyant qu’au sang sur Croix. Nous devons recevoir la rémission de nos péchés en croyant à la fois au baptême de Jésus Christ et en Son sang sur la Croix. Comment quelqu’un pourrait-il faire disparaître tous ses péchés en ne croyant qu’au sang de Christ sur la Croix sans croire en Son baptême? Le fait de ne croire qu’au sang de la Croix, fait-il disparaître les péchés de leur conscience? Bien sûr non!
A travers la Bible, Jésus témoigne de la justice de Dieu, de nos péchés et de leur jugement. La vraie foi que nous devons avoir est celle de la vraie connaissance du testament de Christ. Qu’est-ce que j’entends par la vraie connaissance? Je veux dire avoir une claire compréhension des péchés qui seront jugés par Dieu, quelle est Sa justice et quelle sorte de foi est condamnée par Dieu. Ce n’est qu’en connaissant cela que la vraie foi peut fleurir par notre vraie connaissance.
Si, en prêchant l’évangile, nous omettons soit le baptême de Jésus soit Son sang sur la Croix, ce que nous prêchons n’est donc pas l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous parlons de la vérité de Dieu en nos propres termes humains et si nous prêchons que chacun peut se repentir sans croire en Jésus, ceux qui prêchent et ceux qui écoutent cela resteront tous des pécheurs. La différence entre le fait de prêcher ou non le baptême de Jésus fait toute la différence dans le salut des âmes.
Quand nous regardons la foi des apôtres, nous voyons qu’ils n’ont pas seulement prêché le sang de la Croix. Ils ont tous cru au baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix comme une seule œuvre de salut. Discuter sur le fait que Jésus a pris sur Lui tous nos péchés sur la Croix sans croire qu’Il les a pris sur Lui par Son baptême n’est pas seulement illogique dans un raisonnement humain, mais il ne s’accorde pas non plus avec la vérité de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui croient en une telle moitié d’évangile ne peuvent pas être délivrés de leurs péchés.
 

Le devoir de celui qui prêche l’Évangile
 
Dans les termes de la Bible, les marieurs spirituels sont ceux qui prêchent l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Les marieurs du salut spirituel doivent servir d’intermédiaire entre le Seigneur et Ses épouses. La première chose qu’ils doivent faire est de prêcher aux pécheurs ce que le Seigneur a faits pour eux. Ils doivent leur apprendre que Jésus a été baptisé pour prendre sur Lui leurs péchés et qu’Il a été jugé pour tous ces péchés sur la Croix. Ils doivent aussi discerner exactement si les épouses croient vraiment en cela et quand elles y croient, le rôle des marieurs est accompli. 
Pour réaliser cela, il est très important que les marieurs expliquent aux épouses qui est leur époux et ce qu’Il a fait pour elles, pour que les épouses puissent facilement le comprendre. Quand leurs cœurs comprennent ce qu’Il a fait pour elles, alors les marieurs doivent leur apprendre le fait que Jésus a emporté tous leurs péchés avec Son eau et son sang.
Quand les épouses acceptent ainsi toutes les choses qu’Il a faites pour elles, alors elles deviennent et sont appelées les épouses du Christ. Celles qui sont devenues les épouses de Jésus Christ doivent se rendre compte que leur époux les a achetés avec la rançon de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Elles doivent se rendre compte que, pour les faire Siennes, l’époux a purifié tous leurs péchés avec Son eau et Son sang, les rendant aussi blanches que la neige et les acceptant comme Ses épouses. 
Ce n’est qu’alors que les épouses peuvent respecter et reconnaître l’Époux pour toujours. Ceux qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés sont les justes, les justes sont sans péché, et les sans péché sont les épouses du Christ. Quand les jeunes mariées ont une telle foi, elles peuvent épouser Jésus Christ et Il peut les accepter dans Ses bras. Ainsi, ce n’est qu’après que les marieurs spirituels les aient préparées que les jeunes épouses peuvent enfin se marier grâce à la Parole de vérité.
Pour que cela marche, il faut que les marieurs spirituels sachent quel genre d’épouses convient à leur Epoux. Jésus, notre Epoux, n’a aucun péché. Il est saint. C’est pourquoi Jésus veut des épouses sans péché ni défaut. Et c’est pourquoi les marieurs se servent des oeuvres de l’Époux pour purifier et orner les jeunes mariées. Cet ornement signifie qu’elles ne sont données à l’Epoux qu’après que l’on les ait complètement purifiées de leurs péchés grâce à l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, accompli par l’Époux. Si elles lui étaient confiées alors que seule la moitié de leurs péchés ait été purifiée l’Époux ne les recevrait pas, car Il souhaite que ses épouses n’aient pas de péché. Les serviteurs de Dieu qui jouent ce rôle sont les marieurs du salut spirituel.
Les serviteurs de Dieu doivent donc continuer à préparer les épouses pour leur salut spirituel. En même temps, nous devons aussi nous rendre compte qu’il existe dans le Christianisme d’aujourd’hui beaucoup de marieurs dans la chair qui exploitent et extorquent les gens pour leurs bénéfices personnels uniquement. Ces marieurs dans la chair seront frappés, par Jésus Christ et par les épouses rejetées. Nous ne devons pas devenir des marieurs dans la chair.
 

Connaître la puissance de Satan
 
Même parmi les serviteurs et le peuple de Dieu, il y en a beaucoup qui ne connaissent pas la puissance de la tromperie de Satan. Autrement dit, beaucoup ne comprennent pas que Satan essaye de nous faire trébucher par tous les moyens. Trop de serviteurs de Dieu n’ont pas compris que Satan a changé et corrompu l’évangile de l’eau et de l’Esprit et qu’il a corrompu les croyants qui l’ont suivi dans sa fausse foi. En conséquence, beaucoup de croyants en Jésus se retrouvent avec un évangile corrompu au lieu du vrai Évangile de l’eau et de l’Esprit, et contrairement au désir de Dieu, leurs âmes sont aussi détruites.
Dieu nous dit: “ne suivez pas la doctrine de Jézabel. Croyez et prêchez fermement votre évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à mon retour. Je vous donnerai alors le pouvoir sur les nations.” Dieu nous dit aussi que ceux qui sont trompés par la foi de Jézabel seront jetés dans la tribulation et Il les forgera de nouveau.
Quand viendra le temps du retour de Christ, nous verrons que ceux qui ont cru et ont prêché le salut seulement par le sang de Jésus ont trahi leur foi. Ces gens sont enclins à se vanter de leur foi, se sentant toujours supérieurs à ceux dont la foi diffère de la leur. Mais Dieu distingue et discrimine ceux qui croient ou ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. “A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père”
Quand notre Seigneur reviendra sur cette terre, il y aura beaucoup de Chrétiens qui devront rencontrer le Seigneur sans avoir pu naître de nouveau. Parce qu’ils n’ont pas cru en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, ils rencontreront le Seigneur avec du péché dans leurs cœurs. Mais ceux dont les cœurs ont été pardonnés de leurs péchés en ayant cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, seront transformés avec l’arrivée du Seigneur et règneront avec Lui. Comme il est dit ici, la puissance du Seigneur et de Son peuple est comme la puissance d’une verge de fer brisant les vases du potier.
Dieu donnera sans aucun doute le pouvoir des nations à ceux qui défendent leur foi en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à la fin. Notre Seigneur nous dit que ce pouvoir est le même que celui qu’Il a reçu du Père. Nous devons nous battre contre les faux prophètes comme Jézabel et Balaam et les vaincre, pour que nous puissions régner éternellement avec ce pouvoir que le Seigneur nous a donné sur les nations.
 

Le Clair Salut de la Vérité!
 
Pour sauver les pécheurs, notre Seigneur a dû venir sur cette terre et prendre sur Lui tous les péchés de l’humanité, Il a été baptisé par Jean. Le Seigneur a été baptisé pour prendre sur Lui nos péchés, ainsi Il a pu porter ces péchés sur la Croix puis y mourir et ressusciter. Il a fait tout cela pour nous, parce qu’Il ne pouvait plus supporter de voir que l’humanité continuait à commettre des péchés. L’Évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité qui peut vous délivrer de tous vos péchés.
Et notre Seigneur peut devenir le Sauveur de tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que le Seigneur a été baptisé par Jean, Il a pu porter tous les péchés du monde et obtenir le résultat étonnant dont Jean rend compte dans Jean 1:29 et Jean 19:30: “Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Et “Tout est accompli!” Ceux qui ont la conviction de leur rédemption par cette Parole divine sont capables d’avoir foi en Lui parce qu’ils savent que Jésus s’est occupé de tous leurs péchés grâce à Son baptême. Nous devons sincèrement examiner nos propres cœurs, car si nous ne croyons pas en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, nos péchés resteront dans nos cœurs.
Quand nous regardons attentivement les cœurs de ceux qui ignorent le baptême de Jésus et ne croient qu’en Son sang sur la Croix, nous ne pouvons nier l’existence du péché dans leurs cœurs. Nous devons être particulièrement attentifs au baptême de Jésus par Jean le Baptiste et y croire encore plus fort, car nous ne pouvons pas ajouter ou soustraire selon nos propres pensées à la Parole de Dieu. Nous devons tous combattre les faux évangiles, car ils peuvent détruire la foi de ceux qui croient en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus Lui-même nous a dit: “Tenez compte et prenez garde au levain des Pharisiens.” “Le levain” ne se réfère pas ici à ce qui est employé pour faire les liqueurs ou le pain, mais à l’évangile qui ne rend pas compte du baptême de Jésus. Nous devons connaître et croire en le fait que Jésus a porté les péchés du monde sur la Croix en les prenant sur Lui par Son baptême et qu’Il est devenu notre vrai Sauveur en étant crucifié et en ressuscitant. 
Pour sa part, Jésus a reçu tous les péchés du monde grâce à Son baptême par Jean et les a tous faits disparaître avec Son sang sur la Croix. Mais parce que le peuple ne croit pas au baptême que Jésus a reçu de Jean, leurs péchés ne peuvent que subsister. Sans croire au fait que Jésus ait été baptisé par Jean pour prendre sur Lui tous les péchés du monde, leurs péchés ne peuvent fondamentalement pas être effacés. L’Évangile de l’eau et de l’Esprit est l’Évangile de la puissance qui purifie tous nos péchés et nous rend aussi blancs que la neige si nous croyons en même temps au baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix.
 

Soyons Ceux qui triomphent
 
Dans ce passage principal, nous avons vu la Parole de Dieu donnée à l’Église de Thyatire. Dieu a promis au serviteur de l’Église de Thyatire qu’Il lui donnerait la puissance sur les nations. Chaque saint né de nouveau vit sur un champ de bataille spirituel et s’engage dans une bataille spirituelle. Nous devons toujours triompher dans ce champ de bataille spirituel avec notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette bataille spirituelle commence au moment même où l’on croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Ceux qui croient en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit doivent combattre Satan. Certains d’entre nous combattront Satan et vaincront les faux évangiles jusqu’au jour où ils se tiendront devant Dieu. Ceux qui combattent croient que notre Seigneur a emporté tous nos péchés en venant sur cette terre, en étant baptisé, en mourant sur la Croix et en ressuscitant. Peu importe ce que disent les autres, ils sont inébranlables dans leur foi sur le fait que le lieu de purification de leurs péchés est le Fleuve du Jourdain et que tous leurs péchés ont été remis à Jésus grâce au baptême qu’Il a reçu de Jean. 
Notre Seigneur nous a ordonné de combattre et de vaincre Satan. Notre corps peut travailler dur et se fatiguer de temps en temps, mais notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peut jamais perdre son combat contre les faux évangiles.
Le Seigneur nous dit: “Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent” (Mathieu 7:13-14). Le prophète Elie de l’Ancien Testament s’est battu et a triomphé de plus de 850 prêtres de Baal. 
L’Apôtre Paul a aussi dit qu’il n’y avait aucun autre évangile que celui qu’Il a diffusé (Galates 1:7). Cet évangile de Paul n’est autre que celui de la foi au baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix. Il se peut que certains d’entre ceux qui croient en cet Évangile puissent toujours avoir quelques défauts, même après être nés de nouveau, mais ils seront à jamais lavés de leurs péchés. Notre Seigneur a lavé tous nos péchés avec Son eau et a reçu leur jugement avec Son sang. Le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix ont apporté la rédemption éternelle à ceux qui y croient.
Le Seigneur donne à ceux qui sont sauvés le pouvoir de défendre leur foi, de combattre et de vaincre jusqu’à la fin.