Sermons

Sujet 10: La Révélation

[3-6] La Vraie Foi pour  Une Vie de Disciple (Apocalypse 3:14-22)

La Vraie Foi pour  Une Vie de Disciple
(Apocalypse 3:14-22)
 
La foi de l’Église de Laodicée était celle qui méritait d’être vomie par le Seigneur. Dieu leur a donc conseillé d’acheter de l’or raffiné par le feu pour qu’ils puissent devenir riches en leur foi. Cette foi tiède peut aussi faire son apparition parmi les justes de cet âge. Parce qu’ils ont reçu leur foi gratuitement, ils ne comprennent pas combien leur foi est précieuse. Dieu a ainsi prononcé Sa Parole de réprimande et de conseil aux justes, pour leur donner la foi qui est comme de l’or raffiné par le feu. Nous pouvons aussi constater dans ce passage que Dieu a voulu que les sept églises d’Asie aient la même foi. Dieu a commandé à tous ceux qui ont une oreille d’entendre ce que l’Esprit Saint dit à Ses églises. 
En Apocalypse 3:17, nous voyons que l’Église de Laodicée était prise au piège dans son propre aveuglement, pensant que son abondance matérielle venait des bénédictions spirituelles de Dieu ainsi que de leur foi. À cette congrégation trompée, Dieu a, de façon tranchante, désigné leur pauvreté spirituelle et leur misère.
L’Église de Laodicée a pu apparaître comme riche en foi, mais en fait c’était une église infidèle, pauvre. Sa foi était tiède, elle était remplie par l’arrogance spirituelle et elle a aimé le monde plus que Jésus. 
Apocalypse 3:14-22 parle de la vie d’un disciple. Les vrais disciples de Jésus sont ceux qui obéissent et suivent la Parole du Christ. Tous ceux qui sont nés de nouveau en croyant en Jésus Christ sont qualifiés pour devenir Ses disciples. Le Christ veut que l’on vive la vie d’un disciple. Nous devons réaliser qu’il nous est donné en réalité une vie de disciple.
Dans ce passage, le Seigneur a dit qu’Il vomirait les saints qui ne vivent pas la vie d’un disciple. Comme il est rapporté dans les versets 15 et 16: “Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.” Si ceux qui sont sauvés ne sont ni froid, ni chaud devant le Seigneur, cela peut indiquer leur pauvreté spirituelle. Aussi, de tels gens ne connaissent pas encore la vie de disciple. Mais quiconque est né de nouveau doit vivre la vie d’un disciple. Nous avons été rachetés de nos péchés en croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est notre Salut.
Qu’avons-nous reçu après notre salut et quand nous sommes nés de nouveau? On nous a donné une vie qui essaye de devenir comme le Seigneur, qui suit et obéit à Ses commandements et qui recherche Sa Parole. C’est la vie d’un disciple. Exigeant cette vie de disciple de Ses saints, Dieu a réprimandé l’Église de Laodicée en disant qu’elle n’était “ni froide, ni chaude.” 
La foi qui n’est ni froide, ni chaude est une foi tiède. Quel genre de foi, alors, est cette foi tiède qui offre tant de confort à l’humanité en étant ni froide, ni chaude? C’est une foi qui essaye de marcher dans deux voies différentes, d’avoir le gâteau et de le manger aussi. C’est la foi qui ne vit pas la vie d’un disciple. Ceux dont la foi est tiède sont ceux qui, bien qu’ils aient été sauvés, ne suivent pas la volonté de Jésus. Ils peuvent sembler suivre Jésus, mais ils ne le font pas en fait - la foi de ceux qui se chargent des deux côtés de la barrière, autrement dit, est appelée une foi tiède.
Le monde décrit une telle foi comme étant sage. Cette foi peut être sage en termes temporels, mais c’est le genre de foi que le Seigneur vomit. Ce qui est tiède fait vomir le Seigneur. Vous devez avoir une assez bonne idée de ce qu’est cette foi qui est ni froide ni chaude. Ceux dont la foi est tiède ne s’unissent ni ne se séparent des oeuvres des églises de Dieu; ils font et ne font pas tout à la fois. Leurs vies de foi sont telles que si la ligne de démarcation est, disons, à 60, donc ils s’ajustent pour être exactement à 60, ni plus ni moins. 
Ceux dont la vie de foi est comme cela sont spirituellement pauvres. Comme les versets 17 et 18 le disent: “Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois revêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.” 
Ceux dont la foi est tiède prennent leur prospérité temporelle comme signe de leur abondance spirituelle. Même s’ils sentent qu’ils sont présentement misérables, fatigués et pauvres, ils ne le comprennent pas entièrement. Ce sont des gens qui ne se connaissent pas eux-mêmes. Ils pensent en eux-mêmes: “je suis correct. Je suis sincère, intelligent et approuvé par les autres et donc c’est bien pour moi de vivre comme cela, même si j’ai été sauvé,” et ils vivent leurs vies selon leurs propres normes. Ces gens sont fidèles au monde, mais ils ne sont pas fidèles à l’église de Dieu. Leur foi est seulement tiède. Dieu dit donc qu’Il les vomira. 
Ils viennent à l’église sans autre but que d’éviter d’être recalés. Ils sont seulement assis pendant le service de l’église et prennent congé aussitôt que le service est fini. Ils ne participent jamais aux oeuvres de l’église volontairement et s’ils le font, ils s’assurent que c’est la participation la plus petite. Ils font mais ils ne font pas, ils ne font pas mais ils font. Ce sont des gens pauvres spirituellement.
Le Christ avait le conseil suivant pour de tels gens: “je te conseille d’acheter de Moi de l’or éprouvé par le feu, pour que tu deviennes riches; et des vêtements blancs, pour que tu puisses être revêtus, et que la honte de ta nudité ne paraisse pas; et un collyre, pour oindre tes yeux afin que tu voies.” Il leur a dit d’acheter de l’or raffiné dans le feu pour être riches. 
Si vous voulez vraiment suivre le Seigneur et si vous voulez vraiment qu’Il vous félicite pour votre foi, vous devez apprendre de votre foi. Alors, comment pouvez-vous apprendre la foi? Vous devez l’apprendre en payant le prix du sacrifice et en croyant en la Parole. Le passage nous dit d’acheter de l’or raffiné dans le feu. Cela signifie qu’il y a beaucoup d’épreuves et de tribulations pour nous quand on suit la Parole de Dieu. Mais de telles épreuves et de telles tribulations peuvent être surmontées en croyant et en suivant la Parole de Dieu. En faisant ainsi, nos coeurs deviennent raffinés, nous donnant la foi qui reconnaît la Parole de Dieu comme la vérité et y croit de tout coeur. C’est la foi qui est comme de l’or pur. 
Pour obtenir la vraie foi, nous devons ainsi payer le prix du sacrifice, car sans payer le prix du sacrifice, nous ne pouvons pas apprendre la foi. Autrement dit, nous ne pourrons jamais apprendre la foi sans passer par les épreuves. Si nous voulons vraiment devenir des gens de foi, vivant la vie de disciples du Seigneur et être bénis pour notre foi, nous devons donc payer le prix du sacrifice. Sans sacrifice, cela ne peut jamais être atteint.
Qui a une foi forte dès le commencement? Personne. C’est parce que les gens sont ignorants de la foi que l’église leur apprend par la Parole et les guide avec celle-ci. Nous devons obéir à ce que l’église qui nous guide enseigne et la suivre dans la foi. Mais faire ainsi entraîne des épreuves; de temps en temps la patience est nécessaire. C’est pourquoi devenir des gens de foi en recevant la direction de la Parole, la fraternité et l’enseignement est accompagné par le sacrifice. Mais parce que les gens ne veulent pas se sacrifier, quoiqu’ils veuillent apprendre la foi, ils ne peuvent pas avoir la vraie foi éprouvée. C’est pourquoi le Seigneur nous dit d’acheter de Lui de l’or raffiné par le feu pour que nous puissions être riches en foi.
Vous pouvez comprendre ce que cette Parole signifie seulement quand vous apprenez de la foi des saints précédents et suivez leurs exemples de vies. Si vous entendez la Parole seulement en théorie et ne suivez pas en réalité ce qu’elle demande de vous et si vous participez au témoignage, aux prières, ou aux réunions, mais ne les mettez pas vraiment en pratique, vous ne pouvez pas apprendre la foi. Parce que vous avez peu de foi, vous mesurez votre foi pour ne pas être si mal selon votre propre standard temporel. Vous pensez en vous-mêmes: “j’ai été sauvé, j’ai de l’argent et je fais bien en termes séculiers et donc je dois être meilleur que les autres. Ouais, je suis sûr d’être meilleur que ces gens.” 
Si vous voulez vraiment apprendre la vraie foi qui est comme de l’or, vous devez payer le prix du sacrifice. Est-ce qu’il est facile d’obéir et de suivre? Cela demande des sacrifices pour obéir. Est-ce qu’il est facile de se sacrifier? Bien sûr que non. Mais si vous voulez éviter d’être vomi, vous devez obéir par le sacrifice.
Mais ceux qui, n’ayant pas appris la vraie foi, et qui sont spirituellement pauvres ne veulent jamais rien sacrifier. Pour obéir, il faut briser son esprit d’abord. Etant incapables de le faire, leurs cœurs continuent à être spirituellement misérables, même au fil du temps. Ne réalisant pas leur propre manque de foi, ils finissent par blâmer les saints qui sont venus avant eux dans la foi. Vous devez apprendre la vraie foi. Quand vous entrez dans des batailles spirituelles et combattez au côté de Dieu, votre foi est raffinée alors vous en tirez un profit spirituel et comprenez ce que ça prend pour vivre une vie de victoire spirituelle. Vous pourrez connaître cette foi seulement quand vous l’expérimenterez vraiment. 
Dieu a réprimandé le serviteur de l’Église de Laodicée en écrivant: “Tu ne connais ni ta nudité ni ta pauvreté. Tu as été sauvée, mais ta foi est tiède. La seule chose que tu as est ton salut, que tu as éloigné de toi. En dehors de cela, tu n’as rien d’autre.
Les serviteurs de Dieu ou nos précurseurs spirituels sont-ils devenus nos prédécesseurs de la foi avec le temps, sans vivre une vie de disciple? Bien sûr que non! Ils sont passés par toutes sortes d’ennuis pour le Seigneur autant dans la joie que dans la tristesse. Dieu vous guide en permettant que ceux qui sont venus avant vous aient traversé toutes ces choses que vous, aussi, traverserez éventuellement un jour. Vous devez donc croire au fait que Dieu vous enseigne et vous guide par ceux qui ont suivi cette voie de foi avant vous.