خطبے

Sujet 10: La Révélation

[9-2] Ayez une Foi courageuse à la Fin des Temps (Apocalypse 9:1-21)

Ayez une Foi courageuse à la Fin des Temps
(Apocalypse 9:1-21)

Parmi les fléaux des sept trompettes, le passage précédent nous parle des fléaux des cinquième et sixième trompettes. La cinquième trompette sonne la venue du fléau des sauterelles, et la sixième trompette annonce le fléau de la guerre au Fleuve de l’Euphrate.
La première chose que nous devons déterminer, c’est de savoir si, oui ou non, les saints traverseront ces fléaux des sept trompettes. C’est la première chose que nous devons entendre, connaître et croire.
Les saints se trouveront-ils eux-mêmes au milieu des fléaux des sept trompettes? Les saints, aussi, se trouveront eux-mêmes certainement au milieu de ces fléaux. Le tiers des forêts du monde sera brûlé, le tiers de la mer et des rivières se transformera en sang, et le soleil, la lune, et les étoiles seront frappés et perdront un tiers de leur lumière. Alors qu’un tiers de la nature du monde entier se transformera soit en sang ou perdra de sa lumière, signifie aussi que les deux-tiers resteront. 
La Parole nous dit que nous, les saints qui ont été sauvés, nous retrouverons au milieu des six premiers fléaux qui détruiront le tiers du monde. Cependant, nous ne craignons pas ces fléaux, parce que Dieu a commandé aux sauterelles de faire du mal “seulement aux hommes qui n’ont pas le sceau de Dieu sur le front”; pendant ce cinquième fléau, Il protègera les saints scellés par Lui au milieu de ces fléaux des sept trompettes.
Mais il reste que les saints traverseront tous ces fléaux. Vous et moi, qui sommes ceux qui ont été rachetés en croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, nous nous retrouverons au milieu du premier fléau, qui brûlera le tiers des forêts du monde avec la pluie de feu envoyée par Dieu, tout comme au milieu du second fléau, qui transformera le tiers de la mer en sang avec la chute d’une montagne embrasée, ainsi qu’au milieu du troisième, qui transformera les fleuves et les rivières en absinthe par la chute du ciel d’une grande étoile. 
Nous vivrons aussi lors du quatrième fléau qui amènera les ténèbres en frappant le tiers du soleil, de la lune et des étoiles; nous traverserons le cinquième fléau aussi, quand les sauterelles blesseront les gens avec une puissance semblable à celle du scorpion; et, quand le sixième fléau amènera une guerre mondiale au Fleuve de l’Euphrate, nous nous retrouverons nous-mêmes à vivre pendant tout ce fléau. Personne ne peut rien y faire, car c’est la providence de Dieu attendant de se réaliser. Que nous vivrons à travers ces six horribles fléaux est un fait écrit de la Parole de Dieu.
Notre Seigneur nous a rachetés de tous nos péchés. Il a prit tous nos péchés par Son baptême, Son sang sur la croix, et Sa résurrection des morts. Nous avons reçu notre expiation en croyant en ce que Jésus Christ a fait pour nous. À ceux qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, même alors qu’ils vivent à travers ces six horribles fléaux, la protection spéciale de Dieu sera avec eux. La Parole nous dit, en d’autres mots, que la grâce spéciale de Dieu nous permettra de continuer à y vivre. Nous devons réaliser à quel point notre Dieu est digne de recevoir toute notre reconnaissance pour avoir donné ce privilège spécial et cette protection au milieu des fléaux à ceux d’entre nous qui sont sauvés.
Quand le cinquième ange sonna de sa trompette, Jean vit “une étoile tombée du ciel sur la terre,” à laquelle “fut donnée la clef du puits de l’abîme.” L’étoile se réfère ici à un ange; la signification spirituelle des étoiles de Dieu désigne tous Ses serviteurs et saints. Quand cet ange qui tombe sur la terre a reçu la clef du puits de l’abîme et l’ouvrit avec cette clef, de la fumée semblable à la fumée d’une grande fournaise en sortit. 
Le “puits sans fond” se réfère à un endroit qui n’a, littéralement, pas de fond ni de fin. Aussi connu comme étant l’abîme, c’est un puits d’une profondeur sans fin. Quand le cinquième ange sonna de sa trompette, l’ange, ayant reçu la clef du puits de l’abîme, ouvrit le puits avec cette clef. Du puits sortit une grosse fumée, comme celle d’un grand feu. Cette fumée venant de l’abîme recouvra le soleil et le ciel, assombrissant le monde entier.
La fumée ne fut pas la seule chose à sortir du puits de l’abîme lorsqu’il fut ouvert; avec la fumée sortirent aussi des sauterelles. Ces “sauterelles” qui grimpèrent sur la terre se firent donner une puissance semblable à celle des scorpions de la terre, piquant les gens avec leurs queues. La Bible les décrit comme ayant des figures qui ressemblent à des figures d’hommes, leurs formes ressemblant à des chevaux préparés pour la bataille, leurs dents semblables aux dents de lions, et des cheveux ressemblant à des cheveux de femmes. 
En utilisant le mot au pluriel “sauterelles” plutôt que le singulier sauterelle, la Bible nous dit aussi que nous ne parlons pas de seulement une sauterelle ou de seulement quelques-unes, mais d’une énorme nuée de sauterelles, comme celles qui affectent de temps en temps les régions tropicales, dévastant toutes les plantes sur leur passage et ne laissant rien derrière sauf des racines. De telles sauterelles monteront du puits de l’abîme et tourmenteront les gens pendant cinq mois.
Ceux qui seront frappés par le cinquième fléau des sept trompettes sont seulement ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Ce fléau des sauterelles passera sans toucher les nés de nouveau. Notre Seigneur n’enverra pas le fléau des sauterelles sur nous, car Il sait que les nés de nouveau, s’ils étaient touchés par les sauterelles, décrieraient l’évangile du salut, demandant: “pourquoi avons-nous donc été sauvés?” Nous pouvons constater cela avec le verset 4: “Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front.” 
Nous savons que 144 000 personnes du peuple d’Israël seront scellées par le sceau de Dieu, mais la Bible ne fait pas mention des Gentils. Cela signifie-t-il que nous serons tourmentés par les sauterelles tout comme les pécheurs? Pas du tout! Tout comme les 144 000 Israélites qui sont scellés, nous le sommes aussi — oui, les cœurs de ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés sont scellés devant Dieu par le Saint-Esprit. N’avez-vous pas le Saint-Esprit en votre cœur? Parce que ceux dont les cœurs sont habités par le Saint-Esprit ont été scellés comme enfant de Dieu, nous, avec les 144 000 d’Israël, échapperons au fléau des sauterelles puisque nous sommes Son peuple. 
Parce que le fléau des sauterelles blessera seulement ceux qui ne sont pas nés de nouveau, les gens nous détesteront et nous persécuteront probablement encore plus. Durant la période de cinq mois de ce fléau, seuls ceux qui ne sont pas nés de nouveau seront frappés par les sauterelles, tourmentés par une grande douleur et même incapables de mourir. Les figures de ces sauterelles ressemblent à des figures d’hommes, leurs cheveux sont comme des cheveux de femmes, leurs dents aussi féroces que des canines de lions, et leurs formes comme des chevaux préparés pour la bataille, avec des queues de scorpions. Ces sauterelles les menaceront tous sur leur passage avec leurs têtes, les mordront partout avec leurs dents, et les piqueront avec leurs queues empoisonnées, amenant une douleur atroce indescriptible à leurs victimes.
Une seule piqûre sera suffisante pour amener une douleur incroyable, s’apparentant peut-être à être touché par de l’électricité à haut voltage, douleur qui durera pendant cinq mois. Et les gens ne seront pas capables de mourir, peu importe à quel point ils seront tourmentés par les sauterelles ou à quel point ils désireront mourir plutôt que vivre dans une telle souffrance. Parce que le fléau de l’absence de mortalité est inclus dans ce fléau des sauterelles, il n’y aura pas de mort sur la terre pendant cinq mois. Ce fléau tourmentera le monde durant cinq mois.
Nous n’avons jamais vu de tels fléaux de nos yeux, mais ils sont néanmoins tous planifiés par Dieu. Dieu nous dit qu’Il amènera ces fléaux sur cette terre, aux gens de ce monde — c’est ça, à ceux qui ne croient pas en Dieu, ni en Son Amour et en Son Salut, ni en Son évangile de rédemption. Toutes ces choses ont été planifiées par Dieu. Parce que Dieu a prévu de faire toutes ces choses, nous devons croire que Dieu les amènera toutes, en fait, à passer. 
Tout ce que nous pouvons faire, c’est seulement croire en Dieu, car aucun homme ne pourra jamais argumenter sur ce que Dieu prévoit et fait. Même dans cette situation où les gens souffriront par les sauterelles, Dieu ne permettra pas aux sauterelles de nous mordre ou de nous piquer et nous protègera de ce fléau, car Il leur commandera de ne pas faire de mal à ceux qui ont le sceau de Dieu sur leur front. 

 

Pourquoi Dieu envoie-t-il les fléaux des sept trompettes?

 
Les desseins que Dieu poursuit en envoyant les fléaux des sept trompettes sont, pour les nés de nouveau, d’en recevoir la gloire de leur part; pour ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, de leur donner une autre chance de naître de nouveau; et pour tous et chacun en ce monde que Dieu créa, de leur montrer que le Seigneur est Dieu, le Créateur de ce monde, le Sauveur, et le Juge de tout. 
Premièrement, en envoyant des souffrances aux pécheurs par des fléaux et en permettant aux justes d’y échapper, Dieu fera en sorte que les justes louent la Grandeur du Seigneur, Sa grâce, ses bénédictions et Sa gloire.
Deuxièmement, Dieu permettra les fléaux pour sa dernière Moisson. Il enverra les fléaux des sept trompettes pour sauver, pour la dernière fois, ceux qui ont connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais n’y ont pas cru. C’est pour donner, à travers la Tribulation, à tous ceux que Dieu a créé, autant les Gentils que les Israélites, leur dernière chance de retourner au Seigneur et d’être sauvés.
Troisièmement, comme rien n’existe en ce monde sans le Seigneur, Jésus Christ — qui vint sur cette terre dans la chair d’un homme, prit sur Lui les péchés du monde par Son baptême, et effaça tous les péchés par Sa mort sur la croix — Il montrera, par ces terrifiants fléaux, Sa puissance majestueuse à ceux qui n’ont pas accepté Son amour et l’amour de Son père, et qui n’ont pas cru en l’évangile du salut. À ceux qui ne sont pas nés de nouveau, Il amènera à la fois leur souffrance en ce monde et leur condamnation éternelle à l’enfer pour l’éternité.
Dieu enverra les fléaux en ce monde avec de tels buts et plans. Nous devons savoir et croire que ces fléaux viendront en effet. Même si nous serons spécialement exemptés du fléau des sauterelles, nous devons réaliser que nous vivrons néanmoins à travers tous ces fléaux. Le fléau du feu qui consumera le tiers de la nature et des forêts du monde entier, le fléau de l’eau qui transformera le tiers de la mer en sang et le tiers des fleuves et rivières en absinthe, le fléaux des ténèbres qui assombrira le soleil, la lune, et les étoiles, et le fléau de la guerre qui détruira le monde — nous serons au beau milieu de tous ces fléaux. Mais nous devons aussi réaliser que même si nous vivons au milieu de tels fléaux, nous resterons remplis d’une plus grande joie encore.
Par les fléaux des sept trompettes, nous perdrons tout intérêt en la vie terrestre. Supposons, pour un moment, que les volcans soient en éruption partout, que les tremblements de terre arrache le sol, que les montagnes brûlent et partent en fumée, et que le tiers de la mer, des fleuves, et des rivières se soient transformés en sang et en absinthe. Poussières, fumée, et cendres couvrent le monde entier; le soleil se lève environ à 10 heures du matin et se couche à 4 heures de l’après-midi; et la lune et les étoiles ont perdu leur lumière de manière à ce qu’on ne puisse même plus les voir dorénavant. Vous sentiriez-vous excité de votre vie terrestre dans un tel monde? Bien sûr que non!
C’est pourquoi les saints regarderont seulement à Dieu et mettront leur espérance seulement en Son Royaume à ce moment-là. Toute notre espérance, à 100 pour cent, se trouve en Dieu seul. Nous n’aurons plus aucun intérêt en ce monde, ni ne pourrions-nous, même s’il nous était données toutes les richesses du monde, vivre pour des milliers d’années. Parce que tous ces fléaux ont été planifiés et permit par Dieu, personne ne pourra les arrêter. Comme Dieu a planifié ces fléaux, il les permettra.
Pourquoi les fléaux planifiés par Dieu sont-ils rapportés dans la Bible? Pourquoi Dieu fit-il monter Jean au Ciel, le laissant entendre et voir tous ces fléaux qui se produiront lorsque sonnera les sept trompettes, et lui fit-il écrire ce qu’il avait entendu et vu? En montrant ce qui arriverait à ce monde, il voulait faire en sorte que les saints place leur espérance seulement dans le Royaume de Dieu, qu’ils prêchent l’évangile sur cette terre, et que tous puissent croire en Jésus Christ. 
Dieu a planifié et permettra toutes ces choses pour qu’à travers ces fléaux, les gens puissent réfléchir à nouveau et ne pas souffrir dans le lac de feu et de soufre qui brûle en enfer. Dieu a donné, en d’autres mots, un refuge pour échapper à ces fléaux. Parce que Dieu ne veut qu’aucun de nous ne finissent en enfer, Il veut que les cœurs des pécheurs retournent à Lui à travers ces fléaux. Je crois que la Parole fut écrite et nous fut révélée pour que tous puissent être conduits au Ciel.
Les fléaux que Dieu nous envoie, en d’autres mots, ne vise pas simplement à nous faire souffrir. Dieu envoie ces fléaux au monde et à nous pour que nous placions notre espérance non pas sur cette terre mais en Son Royaume. Nous devons aussi réaliser qu’Il a permis toutes ces choses pour que nous prêchions Son amour de salut aux innombrables âmes perdues qui sont en route vers les flammes éternelles de l’enfer, pour qu’elles, aussi, puissent croire en la Parole du Salut, être sauvées, et échapper à cette Tribulation.
Certaines sortes de poisson-chat sont renommées, entre autres choses, pour la douleur qu’ils peuvent causer avec leurs piquants. Si vous n’êtes pas prudent en manipulant ces poissons, votre main peut se faire piquer par leurs nageoires empoisonnées, et alors une douleur atroce suit, comme si vous receviez un choc électrique. Cette douleur n’est rien comparée à la douleur consistant à être frappé par les sauterelles annoncées.
Maintenant, imaginez ressentir une telle douleur pendant cinq mois. Ce sera la pire douleur possible, car même si les gens préfèreraient mourir que vivre dans cette agonie, ils ne seront pas capables de mourir. Ils ne seront même pas capables de se tuer eux-mêmes, comme la Parole nous le dit: “Ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.” Mais parce que nous sommes devenus les enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et parce que nous avons le Saint-Esprit en nous, Dieu nous protègera de ce fléau pour que nous ne souffrions pas de la douleur causée par les sauterelles. Nous serons protégés même au milieu d’un tel fléau parce que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous ne devons pas regarder le Livre de l’Apocalypse seulement avec crainte, mais par cette Parole de Révélation, nous devons réaliser comment Dieu nous donnera Sa protection spéciale à l’égard des fléaux, comment Il pourra être glorifié à travers nous, et comment nous, aussi, seront revêtus de gloire par Dieu. En connaissant ces choses, nous pouvons être courageux, prêcher encore plus l’évangile, et rendre encore plus gloire à Dieu quand le temps de la Tribulation viendra. Ainsi, nous devons vivre en cette ère sans aucune crainte dans  nos cœurs, en sans convoitise pour nos vies terrestres. Dieu nous enseigne toutes ces choses à l’avance, pour que nous puissions avoir du courage. Nous devons donc avoir une foi courageuse.
Dieu classifie les sept fléaux en deux catégories, la première étant celle des quatre catastrophes et la dernière étant celle des trois malheurs, et il clarifie que la dernière sera beaucoup plus horrible et terrible en échelle et en intensité. Ainsi, Il annonce spécialement, quand le cinquième fléau est passé: “Le premier malheur est passé. Voici, il vient encore deux malheurs après cela.”
Le second malheur est le fléau de la sixième trompette: “disant au sixième ange qui avait la trompette: ‘Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate.’ Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés afin qu’ils tuassent le tiers des hommes.” Au verset 16, il est dit: “Le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades” Cela montre qu’une guerre massive éclatera, et le tiers de toute l’humanité sera tué par cette guerre. Dieu amènera, en d’autres mots, un horrible fléau de guerre sur cette terre. 
Les versets 17-18 disent: “Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée et du soufre. Par ces trois fléaux, le tiers de l’humanité fut tuée — par le feu, la fumée et le soufre qui sortaient de leurs bouches.” Dieu permettra qu’un nombre innombrables de gens soient réellement amenés à mourir par cette armée massive de cavaliers. C’est le fléau qui viendra avec la sonnerie de la trompette du sixième ange.
Qu’arrivera-t-il lorsque la septième trompette sonnera? La résurrection et l’enlèvement se produiront. Jusqu’à la sixième trompette, tous les fléaux précédents consisteront en désastres naturels ou en une guerre amenant directement la mort aux gens. Parce que toutes ces choses sont inclues dans les fléaux des sept trompettes et rapportées dans la Bible, je crois en cette Parole. Et vous? Croyez-vous aussi en cette vérité?
Avez-vous reçu la rémission de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Étant présent lors de ces fléaux, pour que vous puissiez échapper aux souffrances du fléau éternel et ne jamais aller en enfer, vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant, celui que Dieu vous donna pour faire disparaître tous vos péchés, pour vous délivrer de la Grande Tribulation, et pour vous donner Son Royaume, le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre. Vous devez avoir la foi qui croit en cet évangile. Vous devez connaître et croire en cet évangile. Il n’y a aucun autre chemin pour aller au Ciel que votre foi en cet évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus a dit à Pierre: “Et je te donnerai les clés du royaume des Cieux.” Les clés du Royaume des Cieux nous sont données quand nous croyons en Jésus Christ comme notre Sauveur — qu’Il vint sur cette terre, qu’Il prit tous les péchés de l’humanité et du monde sur Lui par Son baptême reçu de Jean le Baptiste au fleuve du Jourdain, qu’Il porta tous ces péchés et mourut sur la croix, et qu’Il ressuscita des morts. Nous pouvons entrer au Ciel et être protégés de ces fléaux seulement lorsque nous avons cette foi — la foi qui croit que tous nos péchés ont été effacés.
Avec la sonnerie de la septième trompette viendra l’enlèvement, simultanément au martyre décrit en Apocalypse 13. Quand l’Antéchrist émergera, nous ferons face à notre mort en justes, martyrisés pour l’évangile.
Vous devez réaliser combien est précieux et important cet évangile que vous connaissez et croyez. Croyez en cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous serez alors capable de surmonter la fin des temps avec courage et résiderez dans le Royaume Millénaire, le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre promis par le Seigneur. Pour adorer le Seigneur comme l’un des 24 anciens se tenant autour de Jésus Christ, qui est Dieu, il n’y a pas d’autre chemin que de surmonter courageusement la Tribulation en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
J’espère et je prie que vous puissiez, comme les saints nés de nouveau, croire en cet évangile de tout votre cœur, surmonter totalement la fin des temps et hériter du royaume Millénaire de Dieu et de Son Ciel éternel.