Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-21] Vos péchés vous sont pardonnés par Son nom (1 Jean 2:12-29)

(1 Jean 2:12-29)
“Je vous écris, petits enfants, 
Parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. 
Je vous écris, pères, 
Parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. 
Je vous écris, jeunes gens, 
Parce que vous avez vaincu le malin. 
Je vous écris, petits enfants, 
Parce que vous avez connu le Père. 
Je vous ai écrit, pères, 
Parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. 
Je vous ai écrit, jeunes gens, 
Parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, 
Et que vous avez vaincu le malin. 
N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde: si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, et la convoitise des yeux, l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne ; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. Si vous savez qu’il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.”


Comment allez-vous? Je suis heureux d’être de nouveau avec vous. Le livre de Un Jean mentionne souvent et met un fort accent sur le sujet de distinguer les faux croyants qui sont dans l’Eglise. Ainsi, il y a beaucoup de passages qui traitent de savoir si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou si “vous êtes la lumière ou les ténèbres.” Il dit aussi: “Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.” (1 Jean 2:2). Cela signifie que notre Seigneur a expié tous nos péchés. Autrement dit, l’apôtre Jean dit que le Seigneur a expié tous nos péchés en venant sur la terre dans la chair humaine, prenant les péchés du monde sur Lui par le baptême reçu de Jean Baptiste en tant qu’Agneau de Dieu, étant mis à mort en étant cloué à la Croix et ressuscitant d’entre les morts.
Et ainsi, l’apôtre Jean déclare que celui qui aime son frère demeure dans la lumière et celui qui hait ses frères et sœurs qui sont dans son Eglise n’est pas dans la lumière mais plutôt vit dans les ténèbres. Il déclare que ceux qui sont encore dans les ténèbres n’ont pas cru ni ne sont entrés dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce passage fait mention de ces points importants.
Aujourd’hui, nous avons lu le passage de 1 Jean 2:12 jusqu’au dernier verset. Ce passage traite du même contenu que je viens de vous mentionner maintenant. Si nous regardons au passage du chapitre 2 versets 12 à 14, nous pouvons voir qu’il contient des vérités spirituelles.


Qu’est-ce que cela signifie quand la Bible parle d’être pardonné de nos péchés “par Son Nom”?


Avant tout, je voudrais vous interpréter le verset 12 puis progresser à partir de là. Il est écrit: “Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom” (1 Jean 2:12). L’apôtre Jean demande aux enfants de Dieu comment tous leurs péchés ont été purifiés. Et la réponse est qu’ils ont été pardonnés par Son nom. Ici, les mots Son nom désignent Jésus Christ. L’apôtre Jean ne se réfère pas juste à Lui en tant que Jésus mais Jésus Christ. La raison est qu’Il est venu sur la terre et a accompli le ministère du salut. Le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés. Et donc le terme “Christ” désigne le ministère de Jésus. C’est un témoin de l’œuvre qu’Il a faite sur la terre. Les Ecritures disent que Jésus Christ a accompli cette œuvre et est devenu notre Sauveur avec une telle fonction. Et donc Il est appelé Jésus Christ. Et donc l’apôtre Jean dit aux enfants de Dieu que leurs péchés ont été pardonnés par Son nom. Jésus Christ est venu sur la terre incarné dans la chair humaine, a été baptisé par Jean Baptiste, a été attaché à la Croix, est ressuscité et nous a ainsi sauvés. Et donc c’est pour cela que nous L’appelons Christ. A travers le ministère du nom de Jésus Christ, nous obtenons le pardon de tous nos péchés.
Il est venu sur la terre comme le Souverain du ciel, le Roi de l’humanité et le Souverain Sacrificateur des Cieux. Ainsi, Il est notre Sauveur. Et, sur Son corps, Il a porté tous nos péchés une fois pour toutes. Et donc Il est le Sauveur et Il est le Prophète qui nous montre le chemin du salut. Jésus Christ est le vrai Prophète qui nous a enseigné la façon d’obtenir le pardon de nos péchés. En faisant les trois fonctions de Roi, de Souverain Sacrificateur, et de Prophète, et en accomplissant le rôle de Sauveur sur la terre, Il a pu assurément sauver ceux qui croient vraiment en Lui. Il est le Fils de Dieu le Père et le Souverain Sacrificateur du Ciel, et donc, Il a montré clairement que chacun peut recevoir la vie éternelle et être sauvé de ses péchés par Son nom. C’est à cause du fait qu’à moins que quelqu’un ne reçoive la rémission des péchés, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Jésus Christ a dit qu’Il est le Souverain Sacrificateur du Ciel. Il a aussi mentionné en détail qui Il était réellement, qui était Dieu le Père, et comment Il a expié tous nos péchés. Et, en faisant cela, Il nous a permis d’obtenir le salut par la foi. Ainsi, Ses enfants ont reçu la rémission des péchés par la foi en Son nom.
En nous confiant aux œuvres qu’Il a faites quand Il est venu sur la terre, nous pouvons être sauvés. Nous avons pu recevoir la rémission de tous nos péchés en ayant foi au fait qu’Il est notre Sauveur.
Avez-vous déjà été sauvé de tous vos péchés? La Bible nous parle de ce sujet. Comment Jésus Christ nous a-t-il alors sauvés de tout péché? Quelle est la preuve qu’Il nous a sauvés des péchés du monde? Il y a trois choses qui rendent témoignage de ce salut. Il est dit que c’est l’Esprit, l’eau, et le sang (1 Jean 5:6-8). Cela décrit le fait que Jésus Christ, qui est Dieu, est venu sur la terre dans la chair humaine comme Souverain Sacrificateur du Ciel, et a enlevé tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé. Et, qu’Il a porté les péchés du monde entier en allant à la Croix et en versant Son sang précieux pour nous. Et, qu’il est ressuscité des morts et a déversé le Saint Esprit sur nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, cela signifie que le Seigneur devient vraiment notre Sauveur. Nous avons reçu le pardon des péchés, une fois pour toutes, par la foi au ministère de l’eau, du sang, et de l’Esprit. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit recevra la rémission des péchés sur la base de sa foi authentique.


L’épître a aussi beaucoup de répétitions tout comme mes sermons

1 Jean 2:13 déclare: “Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement.” Les pères de la foi connaissent Celui qui est dès le commencement. Cela signifie qu’ils savent qui est Jésus Christ et ils savent que le monde entier a été fait par Jésus Christ. Ceux qui sont spirituellement matures comprennent que Jésus est Dieu 
Cette fleur ici n’est-elle pas un lys? Une personne qui connaît bien cette fleur sait assurément que c’est un lys. Comme un expert en fleurs connaît bien les fleurs communes, nous qui nous confions en la justice de Dieu savons très bien que Jésus est Dieu qui était dès le commencement et que notre Seigneur est le Créateur. Ceux qui sont matures dans leur foi et même ceux qui grandissent encore dans la foi –savent tous que Jésus est le Sauveur. Nous savons aussi qu’Il nous a sauvés par l’eau et le sang.
Quand nous prions, nous appelons Dieu, Dieu le Père. Et, il semble que nous ne devrions pas prier Jésus et que si nous continuons à prier le Père, il semble qu’Il nous écoutera, donc sans même le savoir, nous prions en disant “Dieu le Père, Abba Père.” Il est bon de prier Dieu le Père, mais notre Seigneur est Dieu pareillement.
Ainsi, l’apôtre Jean dit en 1 Jean 2:13: “Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement.” Quand l’univers a été créé au commencement, qui était présent? Jésus Christ était présent à ce moment. 1 Jean 1:1-2 dit: “Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de la vie – car la vie a été manifestée; et nous l’avons vue, et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée.” A qui ce passage se réfère-t-il? Il rend témoignage de Jésus. Si nous connaissons Celui qui est dès le commencement, nous pouvons vaincre le malin, comme il est écrit: “Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin.” Ceux qui sont matures dans leur foi ont vaincu le malin.
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui déclare aussi: “Je vous ai écrit, petits enfants, parce que vous avez connu le Père.” Cela signifie que ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent appeler Dieu leur Père. Ils peuvent appeler Jésus Christ leur Père. C’est pour cela que les Ecritures nous disent ceci. Sur la base du niveau de maturité spirituelle, les exhortations correctes sont faites. Ce passage des Ecritures répète:
“Je vous ai écrit, pères, 
Parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement.
Je vous ai écrit, jeunes gens,
Parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, 
Et que vous avez vaincu le malin” (1 Jean 2:14).
Les jeunes gens dans la foi authentique peuvent vaincre le monde, suivre le Seigneur au lieu de suivre ce monde, et servir l’évangile de justice du Seigneur. C’est ce à quoi ce passage se réfère.
Les versets 15 à 17 traitent du même sujet aussi: “N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde: si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde; et le monde passe et sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement” (1 Jean 2:15-17).
Donc les gens de foi vainquent le monde par leur foi, et ils peuvent se débarrasser de leurs anciens amis et toutes sortes de relations mondaines. Si nous avons vraiment une occasion de rencontrer de nouveau nos anciens amis, nous réalisons cela. Il y a longtemps, nous et nos amis avons pu être inséparables, mais maintenant leur vie semble si indigne ou sans valeur. Quand je les vois lutter pour s’en sortir, ils m’ont l’air si misérable.
Après avoir rencontré le Seigneur et servi l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai eu l’occasion de visiter l’endroit où je vivais il y a longtemps. J’ai rencontré certains de mes anciens amis et ils étaient si heureux de me voir qu’ils m’ont demandé de boire un verre avec eux.
Donc j’ai dit: “Bon, puisque je crois en la justice de Dieu et travaille maintenant pour Dieu, je ne bois pas.”
Ils ont dit: “Mais, pourquoi ne peux-tu pas prendre juste un shot?”
J’ai alors répondu: “Je suis désolé. Bien que je ne boive pas, je sais très bien ce que ça fait d’être ivre. Donc disons que je viens boire avec vous et passons un bon moment. Nous ne sommes pas jeunes et nous sommes assez grands, donc nous pouvons gérer quelque chose comme cela.”
Et donc ils ont bu et je n’ai pas bu et nous avons parlé ensemble. Ils ont parlé de ce qu’ils devenaient, du mariage et des enfants. L’un d’entre eux a dit que pour soutenir sa famille, il devait se lever à cinq heures du matin et descendre en ville pour sa petite entreprise. Il a parlé de combien il travaillait dur, jusque tard le soir. Je leur ai demandé combien d’argent ils gagnaient par mois. Et ils m’ont répondu qu’ils s’en sortaient tout juste mois après mois. Une chose qui est devenue claire c’est que même s’ils étaient devenus plus âgés, ils étaient toujours dans la difficulté pour joindre les deux bouts. En écoutant combien ils gagnaient par mois, cela semblait si peu et je me suis demandé pourquoi ils vivaient comme cela. Ils continuent à dire combien ce serait bien s’ils avaient quelque chose à attendre de l’avenir, mais ils disaient aussi qu’ils devaient continuer à vivre de la même façon jusqu’à ce qu’ils aient soixante, soixante-dix, et même quatre-vingt ans.
Chers croyants, il y a une différence entre vivre pour soi-même et vivre pour les autres. Vivre pour soi-même signifie être préoccupé pour joindre les deux bouts. La Bible dit ici de ne pas aimer le monde et les choses de ce monde, mais qu’y a-t-il à aimer dans ce monde? Il n’y a réellement rien. Ici l’apôtre Jean parlait de cela. Il a dit que tout dans ce monde appartient aux envies de la chair, aux convoitises des yeux, et à l’orgueil de la vie. Les envies de la chair signifient combler les désirs basiques selon les instincts basiques; les convoitises des yeux signifient regarder et écouter des choses bonnes et tentantes; et l’orgueil de la vie c’est chercher la célébrité et la reconnaissance de ce monde.
Mais, est-ce si bien? Pour le définir plus clairement, une telle vie est menée en luttant pour joindre les deux bouts en s’en sortant tout juste. Ce n’est rien. Mener une telle vie peut sembler plausible, mais quand nous regardons de plus près à une telle vie, nous ne pouvons rien trouver de réel et digne là-dedans. Nous ne devrions pas poursuivre des choses comme les envies de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie. Les justes ne suivent pas ces choses. Au contraire, ils veulent suivre Dieu et Sa volonté même s’ils ont des manquements. Il est bon de suivre le Seigneur de cette façon.
Ainsi, l’apôtre Jean dit maintenant que nous les saints avons reçu la rémission des péchés en croyant au nom du Seigneur. Il nous appelle chacun “père, jeunes gens, ou petits enfants” selon la maturité de notre foi, et il déclare aussi que nous avons vaincu le monde. Il dit que la vie d’une personne juste est vraiment celle qui triomphe du monde. Il continue de faire mention de cela jusqu’au verset 17, puis il déclare qu’il y a quelque chose d’autre qu’il veut mentionner ici, et cela concerne le fait que beaucoup d’antéchrists ont paru dans le monde.


Qui est l’antéchrist dont l’apôtre Jean parle?


L’antéchrist dont l’apôtre Jean parle est différent de l’Antéchrist qui apparaît en Apocalypse 16. Il dit que parmi ceux qui ont entendu le même évangile de l’eau et de l’Esprit, beaucoup d’adversaires et d’ennemis de Dieu ont paru. Autrement dit, il nous est dit que beaucoup d’antéchrists ont paru dans l’église dont l’apôtre Jean était pasteur et dont il s’occupait des brebis. Comment savons-nous que l’apôtre Jean appelait de tels adversaires et ennemis de Dieu les antéchrists? Nous savons cela parce qu’il est écrit: “ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. ” (1 Jean 2:19).
Un adversaire de Dieu est réellement un ennemi de Dieu, alors qui est ennemi de Dieu? Est-ce qu’une personne qui ne recherche pas la justice du Seigneur est ennemie du Seigneur? Une personne qui ne soutient pas l’expansion du Royaume de Dieu n’est pas un allié mais un ennemi. Un allié est quelqu’un qui est du même côté que nous, et un ennemi est quelqu’un qui est désigné comme un adversaire de Christ. Le standard c’est savoir si cette personne est de notre côté ou pas. Cela ne dépend pas du fait que la personne dirige parmi nous ou pas. Pendant le temps du ministère de l’apôtre Jean, il est dit qu’il y avait des gens comme cela. Quand nous lisons le verset 21, nous pouvons voir ce que l’apôtre Jean avait à l’esprit à ce sujet. Le verset 21 dit: “ Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité mais parce que vous la connaissez et qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.” Cela dénote que des antéchrists sont des gens qui connaissent la Vérité mais n’ont pas cru. De cette manière, le livre de 1 Jean distingue ceux qui croient en la justice de Dieu et ceux qui ne le font pas; ceux qui croient que le Seigneur a aboli les péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ceux qui ne croient pas.
Ceux qui croient en la justice de Dieu aiment aussi Son peuple, c’est-à-dire leurs frères et sœurs. Cependant, il peut aussi y avoir quelques membres de l’église qui ne croient pas vraiment la justice de Dieu; ils connaissent la Vérité intellectuellement mais ne croient pas dans leur cœur. Ces gens détestent leurs “frères et sœurs”, le peuple de Dieu. Nous devons connaître la justice de Dieu intellectuellement et aussi croire dans nos cœurs. Ce passage dit que si nous ne croyons pas dans nos cœurs nous n’aimons pas nos frères et sœurs, mais si nous croyons dans nos cœurs nous les aimons. La différence vient de la différence de foi.
De cette façon, l’apôtre Jean distingue la vie qui demeure dans la lumière de la vie qui demeure dans les ténèbres. Maintenant, à partir du verset 22, l’apôtre Jean commence à faire mention de qui sont ces antéchrists, ce qu’il avait l’intention de faire quand il a dit précédemment au verset 12: “Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom.” Donc, il est écrit: “Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; quiconque qui confesse le Fils a aussi le Père” (1 Jean 2:22-23).
Jésus Christ, le Fils de Dieu le Père, est notre Sauveur. Afin de nous sauver des péchés du monde, Lui, comme Souverain Sacrificateur du Ciel, est venu sur la terre dans la chair humaine et est devenu une offrande sacrificielle pour nos péchés. Le Seigneur a été baptisé afin de prendre tous nos péchés sur Son corps et a été attaché à la Croix à notre place. C’est ainsi qu’Il a sacrifié Son propre corps comme notre offrande sacrificielle. De cette façon, le Seigneur a accompli le rôle de Souverain Sacrificateur du Ciel en offrant Son propre corps en sacrifice pour tous nos péchés. Le Seigneur est notre Sauveur. 
Cependant, il y a des gens qui renient ce Jésus Christ, et ces gens n’ont pas le Père. Celui qui reconnaît le Fils a le Père, mais ces gens qui ne croient pas que Jésus Christ a expié tous nos péchés par l’eau, le sang, et l’Esprit n’ont pas le Père. Pour ceux qui croient en la justice de Dieu, le Père de Jésus Christ devient leur Père, mais ceux qui ne croient pas que Jésus Christ a expié tous leurs péchés par l’eau, le sang, et le Saint Esprit n’ont pas le Père. Dieu le Père ne peut jamais être leur Père. C’est ce à quoi l’apôtre Jean fait référence quand il dit: “Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; celui qui confesse le Fils a aussi le Père.”
Nous sommes devenus enfants de Dieu en recevant la rémission des péchés en ayant foi en la justice de Jésus Christ. Jésus est notre Sauveur et le Père de Jésus Christ est notre Père. Donc la personne qui a le Fils a aussi le Père, et quiconque a le Père a aussi le Fils. La personne qui se confie en Dieu le Père est celle qui croit que Dieu le Père a envoyé son Fils sur la terre et a enlevé tous ses péchés par l’eau et le sang, a le Père. En d’autres termes, nous avons maintenant Dieu le Père et le Fils Jésus Christ. En croyant en la justice de Dieu, nous pouvons avoir ces deux personnes divines. Autrement, nous ne pouvons pas les avoir. Et donc, nous pouvons chacun devenir un allié ou un ennemi de Dieu sur la base de notre foi ou non en la justice de Dieu. Nos œuvres ne comptent pas puisque nous faisons beaucoup plus de mauvaises choses quand nous sommes faibles et jeunes dans la foi. Ce qui compte c’est si nous avons foi ou non en la justice de Dieu. Laissant les œuvres de côté, si quelqu’un a une foi faible ou est jeune, il peut agir de telle façon ou telle façon, mais que nous croyions dans nos cœurs ou pas décide si nous sommes individuellement un allié ou un ennemi.
Maintenant, l’apôtre Jean revient à l’évangile au verset 24 en disant: “ Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous: si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père.” Quelle est la chose que nous avons entendue dès le commencement? N’est-ce pas ce que nous avons entendu au sujet de Jésus Christ, le Fils unique? N’avons-nous pas entendu la Vérité qui a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si la même personne écrit une longue lettre, il y a une consistance du sujet qui pénètre tout le passage. La première Epître de Jean révèle cette consistance. Donc regardons à 1 Jean 5. Il est fait mention de ce sujet concernant ce que nous avons entendu dès le commencement.


Qu’est-ce que les enfants de Dieu ont entendu des apôtres dès le commencement?


Lisons 1 Jean chapitre 5 versets 5 à 8. “ Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang ; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang ; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage : l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord. ” (1 Jean 5:5-8).
Qui est celui qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu, qu’Il est venu sur la terre et qu’Il nous a sauvés par l’eau et le sang. Il a été conçu par le Saint Esprit dans le corps de Marie puis est né sur la terre, et à l’âge de trente ans, a porté tous nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste, et a versé Son sang pour nous à la Croix. Il est ensuite ressuscité des morts et devenu notre Sauveur. Ce passage dit que si ce n’est pas celui qui croit en l’eau et le sang, celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu, alors qui peut triompher du monde? Comment quelqu’un peut-il vaincre le monde à moins que la personne ne devienne d’abord enfant de Dieu? En d’autres termes, comment quelqu’un peut-il échapper à la puissance ou à l’autorité de Satan si la personne n’est pas encore devenue enfant de Dieu?
Ces jours-ci, pendant l’été, je peux dire que Satan s’infiltre et influence beaucoup de programmes télévisés. Il y a beaucoup de contenus les soirs d’été à la TV qui traitent de la chasse aux esprits. De cette façon, les mauvais esprits entrent dans le cœur des gens et ils agissent de sorte que ceux qui sont possédés de démons imitent les choses que font les mauvais esprits. Ce phénomène est très prévalant de nos jours. Il y a une génération, les mauvais esprits entraient dans les gens, mais il semble que plus les mauvais esprits entrent dans les gens de nos jours et plus il semble que ceux qui n’ont pas de mauvais esprit ne sont pas la norme.
Chers croyants, si vous voulez échapper au pouvoir de Satan, vous devez pleinement appartenir à Jésus Christ. Il est dit: “Qui est celui qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu?” Même s’il était Fils de Dieu, n’est-il pas venu sur la terre nous sauver de nos péchés? En prenant tous nos péchés par le baptême et en étant attaché à la Croix à mort puis en ressuscitant des morts, Jésus ne nous a-t-Il pas sauvés? En croyant en ce fait, vous avez reçu la rémission de tous vos péchés, et Dieu est ainsi devenu votre Père, et Jésus Christ est devenu votre Sauveur. Si vous n’avez pas fait cela, vous serez tenu captif par Satan et vous resterez son esclave. En d’autres termes, vous serez finalement détruit.
Le Seigneur dit en Jean chapitre 10 que le voleur vient pour voler, dérober, et enlever tout ce que nous avons. Cependant, il est dit plus loin que la raison pour laquelle le Seigneur est venu est que nous, Ses agneaux, puissions recevoir la vie plus en abondance. La raison pour laquelle le Seigneur est venu est pour nous donner une vie nouvelle et éternelle, expier tous nos péchés pour que nous devenions Ses enfants, et pour nous protéger même sur la terre. Satan ne peut même pas nous toucher et nous avons les soins du Seigneur. A moins que Dieu ne nous protège, lorsque Satan le voleur vient, il prend tout ce que nous avons, nous tue, et nous dérobe même. Cela signifie que nous sommes sujets à l’autorité du pouvoir de Satan. Le pire, c’est que les derniers jours arrivent, et que les mauvais esprits vont encore plus entrer dans le cœur des gens. Sans exception, vous serez ou pas possédé de démon sur la base de votre foi que vous avez ou pas; si vous croyez en la justice de Dieu, aucun mauvais esprit ne peut demeurer en vous, mais si vous ne croyez pas vous serez possédé par des démons sans exception. Si vous êtes possédé de démons, vous ferez des choses que vous ne voulez pas faire. Si les mauvais esprits vous font faire ces choses, alors vous n’aurez pas d’autre choix que de leur obéir. C’est à cause de cela que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est quelque chose que nous pouvons choisir de croire ou pas. Nous devons appartenir soit à Dieu soit aux mauvais esprits. La liberté de choisir est à nous, mais en fonction de notre choix, la différence de résultats sera énorme.
Il n’y a pas beaucoup de gens qui savent cela. Cependant, ce que j’essaie de vous dire ou sur quoi j’insiste c’est que Jésus nous a sauvés des péchés du monde en venant par l’eau et le sang. En d’autres termes, le Fils de Dieu a été conçu dans le corps de Marie par le Saint Esprit, a été baptisé (dans l’eau), a été attaché à la Croix (le sang) puis est ressuscité des morts, et ainsi nous a sauvés de tous nos péchés. Croyez-vous tous ces faits? Si vous croyez cela, vous avez maintenant le Père, et le Père de Jésus Christ est devenu votre Père et Jésus Christ est devenu votre Sauveur. Mais, si vous n’avez pas le Fils, vous n’avez ni le Père ni Jésus Christ. Alors qui ou quoi avez-vous? Seules les condamnations et le Diable existent dans vos cœurs.
Y a-t-il quelqu’un dans l’Eglise de Dieu que je déteste? Y a-t-il quelqu’un que je n’aime pas? Si par hasard quelqu’un fait quelque chose d’inexcusable ou d’inexplicable, je pourrais l’exhorter et faire des reproches à cette personne, mais il n’y a pas une seule personne parmi les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que je n’aime pas ou déteste dans mon cœur. Donc, est-ce que je déteste les gens du monde? Je peux détester leurs actions, mais comme le dit le dicton d’haïr le péché mais pas la personne, je ne déteste même pas les gens qui sont dans ce monde. J’ai seulement de la compassion pour eux. Plutôt, j’ai de la compassion pour eux alors je ne les déteste pas. Pour les enfants de Dieu, puisqu’ils ont le Saint Esprit en eux, il est plus difficile de détester les autres que de les aimer. Il est plus difficile de maudire les autres que de les bénir. Pourquoi en est-il ainsi? C’est parce que le Saint Esprit est en eux. Ce n’est pas le cas juste pour moi mais pour vous aussi. Qu’en est-il de vous? N’est-ce pas le cas? Si, ça l’est. Donc, il est bon pour vous d’entendre un message comme cela assez tôt dans votre vie spirituelle.
Certains pourraient dire: “N’as-tu pas traité 1 Jean auparavant? Tu as déjà publié deux livres sur cet Epître et pourquoi reviens-tu dessus?” A l’époque, j’ai juste traité simplement du sujet d’avoir ou pas reçu la rémission des péchés, mais maintenant je voudrais prêcher sur l’Epître à un niveau plus profond. Mais, cela ne reste-t-il pas nouveau pour vous? J’ai expliqué les choses basiques quand vous étiez jeunes dans la foi; et je suis passé à un autre sujet quand vous avez un peu grandi, et maintenant je prêche des sujets encore plus profonds puisque vous avez grandi encore plus. Même si je comprends et suis conscient de quelque chose de spirituel que vous n’êtes pas encore prêts à apprendre, je ne peux pas le prêcher. C’est une perte de temps. Je dois voir à quel niveau est l’assemblée et ce n’est pas juste de persister à dire à quelqu’un qui est à un certain niveau qu’il ne peut pas comprendre quelque chose. Ce n’est pas un enseignement correct.
Maintenant même en ce moment, Satan essaie d’entrer dans les cœurs des gens avec les démons pour posséder les âmes, les esprits, et les pensées des gens ainsi que leur corps, puis il essaie de les tuer. Ces œuvres de Satan arrivent sincèrement pas seulement dans notre pays mais dans le monde entier. Nous vivons dans de tels temps. Donc, nous devons appartenir à Dieu sans faute. C’est parce que c’est alors seulement que nous pouvons avoir Dieu le Père ainsi que le Fils, car les Ecritures disent que quiconque croit dans le Fils a le Père et quiconque croit au Fils a le Père aussi. Nous qui croyons que Dieu le Père a planifié de nous sauver, nous humains, par Son Fils, et nous a effectivement sauvés, et nous qui croyons aux œuvres justes que le Seigneur a faites, avons aussi le Père. C’est ce dont je parle.
Qu’arrive-t-il si vous ne croyez pas cette Vérité? Vous serez capturé par les démons. Alors vous ne pourrez pas faire comme vous voulez. Si quelqu’un obtient la rémission des péchés alors le Saint Esprit demeure dans le cœur de cette personne, mais si cette personne n’a pas reçu la rémission des péchés alors elle est effectivement possédée par le Diable. Une fois que quelqu’un est possédé de démons, cette personne ne peut pas faire tout ce qu’elle veut.
Je vous ai dit qu’autrefois j’étais possédé par un mauvais esprit il y a longtemps. Ce mauvais esprit chuchotait à mon oreille et me disait que j’avais péché il y a quelque temps, et mon cœur me faisait si mal. Il touchait un endroit qui me faisait si mal, c’était tellement douloureux comme si on mettait du sel sur une vieille plaie. Et après, il continuait à dire quelque chose comme: “Si c’est si douloureux, alors ne vaut-il pas mieux que tu meures au lieu de vivre?” Si vous entendez quelque chose comme cela, cela commence à avoir du sens. C’est pour cela que vous voyez les gens possédés par des mauvais esprits se parler à eux-mêmes ou rire à voix haute soudainement. J’étais comme cela aussi. Donc je murmurais: “Oui, je pense que tu as raison.” Personne ne savait ce qui se passait dans ma tête parce que les mauvais esprits me parlaient à moi seulement, disant: “Ne vaudrait-il pas mieux que tu meures au lieu de vivre?” Je disais: “Oui, je pense que tu as raison. Il vaudrait mieux que je meure.” Si quelqu’un est d’accord avec les mauvais esprits comme cela, alors il est au bord de la falaise.
Ce n’est pas vrai que les gens possédés par les mauvais esprits n’existent pas. Ils existent et ils vivent en société parmi nous. Mais, ils sont néanmoins possédés par de mauvais esprits. Mais, la puissance de Jésus Christ est plus grande. Avant que je ne sois né de nouveau, j’ordonnais déjà au nom de Jésus Christ: “Satan, sors de moi! Même si j’ai péché, j’ai péché envers Dieu et non envers toi. Tu m’embêtes, mais quelle autorité as-tu pour me dire si je dois vivre ou mourir? J’ai péché seulement devant Dieu. Pourquoi continues-tu à me dire cela alors que tu n’as pas l’autorité de le faire?” Je discutais avec Satan de la sorte. Je lui disais: “Tu mens, tu es méchant, et si ridicule.” Puis, je disais: “Je te l’ordonne au nom du Seigneur Jésus Christ! Pars loin de moi!” A l’époque, je souffrais de maux de tête. Mais quand j’ordonnais comme cela, il partait soudainement et les maux de tête partaient immédiatement. De cette façon, même si quelqu’un n’est pas un croyant en la Vérité, cette personne peut toujours expérimenter le pouvoir de chasser les démons si elle se confie et s’appuie sur le nom de Jésus Christ. Jésus Christ est le Sauveur de l’humanité, et Il est par nature le vrai Dieu. Donc Satan craint Jésus Christ. Si vous ordonnez à Satan de partir dans le nom de Jésus Christ avec assurance, il partira tout de suite.
J’ai regardé à la télévision où certaines personnes ont témoigné qu’elles étaient possédées par un démon après avoir fait de mauvais rêves. Pour ces gens, des rêves étranges peuvent être le signe d’une possession démoniaque. Et qu’ils avaient aussi eu des relations sexuelles avec des démons dans leurs rêves. Puis qu’ils se réveillaient en sueur froide, maigrissaient, et plus tard mourraient. Si vous avez de mauvais rêves et de choses obscènes comme celles-là, vous devez courageusement ordonner à Satan au nom du Seigneur Jésus Christ de partir et ainsi le vaincre. Si vous le laissez et acceptez ces pensées, il continuera et ne cessera pas de dire ces paroles de non-sens.
Je ne parle pas seulement à ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau. Je dis que vous devez tous croire cela. Si vous ne croyez pas cela, alors il n’y a que la destruction. Satan vous contrôlera. Satan lui-même se transforme en ange de lumière (2 Corinthiens 11:14). Ses yeux sont doux. Satan est celui qui s’est opposé à Dieu et ceux qui l’ont suivi sont tombés du ciel. Ses serviteurs appelés démons essaient de trouver des façons de se connecter à vous. Il doit y avoir un chemin pour qu’ils entrent en contact avec chaque humain. Donc ils utilisent des gens que vous connaissez, en particulier des gens qui sont morts d’une mort injuste. Les démons prétendent être ces personnes décédées, puis entrent dans ceux qui sont faibles d’esprit et y demeurent. Et, puisque les démons disent qu’ils sont une certaine personne qui est morte aux gens possédés de démons, ces gens sont trompés complètement par leur tricherie. C’est ainsi que les démons agissent, et puisque les démons entrent au nom de quelqu’un que les gens connaissent très bien, beaucoup d’êtres humains sont complètement trompés. 
C’est pour cela que nous devons croire au nom du Fils de Dieu. Nous devons croire en Jésus Christ. En croyant en Jésus Christ qui nous a sauvés, nous obtenons une foi encore plus forte. Quand vous vous confiez en Lui de tout votre cœur, cette foi vient dans votre cœur; autrement, cette foi ne vient pas dans votre cœur. Ce n’est pas assez de le savoir juste intellectuellement. Vous devez croire. Alors, vous devez aussi confesser cette foi de votre bouche. Croyez-vous tous? C’est très important.
Je pense que si j’en ai l’occasion, je dois parler des démons – comment agissent les mauvais esprits. Je pense que je dois discuter de ces choses avec vous. Une personne qui peut voir des mauvais esprits de ses yeux a déjà été possédée. Nous pouvons savoir comment agissent les démons. Nous pouvons savoir comment un mauvais esprit entre dans une personne, comment il prend contact avec des humains comme nous, comment il possède les gens, comment il agit et comment il commande aux gens de faire des choses folles. Comme je vous le dis, une personne qui a le Saint Esprit peut savoir toutes ces choses.
Mais, il y a plus important que d’avoir la connaissance de ces choses, et c’est de croire en Jésus Christ dans notre cœur. C’est ce que nous avons entendu depuis le commencement. C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous avons tous entendu depuis le commencement que Jésus Christ est venu par l’eau et le sang. Qu’est-ce que les apôtres ont donné aux disciples et aux saints? Ils ont transmis l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Ce n’est pas juste nous qui parlons de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les apôtres, y inclus l’apôtre Jean, délivraient l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux saints de leur temps. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est ce dont les apôtres ont parlé dès le début et c’est ce que les croyants ont entendu depuis le commencement. Donc il est écrit: “ Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous: si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père” (1 Jean 2:24). Quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Père et le Fils demeurent en nous.
Beaucoup de temps est déjà passé, donc je voudrais conclure ce sermon et continuer à parler de ce sujet au culte du soir. Je viens de commencer et de donner l’introduction sur ce sujet. Je dois continuer au lieu de vous donner seulement l’introduction parce que cela n’est d’aucune utilité si nous nous arrêtons là.
Néanmoins, vous et moi, comme je vous l’ai enseigné dans l’Eglise de Dieu, devons demeurer dans le Seigneur. Si vous êtes en Christ, vous devez vivre de façon juste, mais si votre cœur ne demeure pas en Christ, vous partirez dans le monde. Votre cœur doit rester dans le Seigneur. Concluons maintenant et continuons plus tard ce soir.
Il est écrit: “Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. ” (1 Jean 2:28). Si nous demeurons dans le Seigneur, nous n’avons pas honte devant le Seigneur. Au contraire, si nous ne demeurons pas dans le Seigneur, alors nous aurons honte. Cette honte désigne la destruction. Je vous parle de votre possible destruction avec le temps.
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui continue en disant: “Si vous savez qu’il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui” (1 Jean 2:29). Chers croyants, vous devez connaître le fait que ceux qui pratiquent la justice sont fils de Dieu et serviteurs de Dieu. Savez-vous tous cela? Un vrai croyant montrera cette foi authentique par ses actions justes. Une telle personne de foi sert le Seigneur sous toute forme et action. N’est-ce pas vrai? Oui, c’est vrai.
Je prépare un livre de sermons intitulé: “Etes-vous encore en agonie sur vos péchés personnels?” Donc je dois prêcher beaucoup de sermons pour publier ce livre, mais je trouve cela un peu difficile. Néanmoins, c’est toujours bon que nous méditions sur la Parole de Dieu ensemble comme cela.
En tous cas, quelle est cette époque et ce temps que nous vivons maintenant? C’est l’époque de l’Antéchrist. C’est le temps du Diable. C’est l’âge de l’Antéchrist. C’est un temps où les mauvais esprits sont à l’œuvre en toute liberté. Savez-vous combien de gens sont possédés de mauvais esprits? Si nous ne faisons pas attention, en d’autres termes, si nous ne restons pas dans le Seigneur, vous et moi serons aussi possédés de mauvais esprits. Les mauvais esprits savent bien si nous croyons la Vérité ou pas. Ne le savent-ils pas? Ils savent certainement quel est notre état spirituel. C’est pour cela que vous devez croire fermement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous devez tenir ferme sur cette Vérité.
Vous et moi sommes des vases. Nous sommes soit des vases que le Seigneur peut utiliser soit des vases que le Diable utilise. Sur la base de qui nous utilise, nous serons soit honorés soit rejetés. Le Diable utilise n’importe quel vase puis le rejette et le détruit. Au contraire, Dieu nous utilise pour la grande cause et nous purifie pour porter plus de fruits comme Il a dit: “Tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit” (Jean 15:2). Même s’il y a quelque chose qui manque, Il nous renouvelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et nous purifie. Ce sont les différents sorts des différents types de vases.
C’est un temps où nous devons être bien éveillés. C’est vrai. J’espère que vous ressentez la même chose et êtes d’accord avec moi. Je vais terminer le message ici.
Alléluia!