Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-28] Dieu nous a déjà bénis, nous les croyants, comme Il a béni Abraham (Genèse 12:1-5)

(Genèse 12:1-5)
“L’Éternel dit à Abram: 
Va-t’en de ton pays, 
De ta patrie, 
Et de la maison de ton père, 
Dans le pays que je te montrerai; 
Je ferai de toi une grande nation, 
Et je te bénirai, 
Je rendrai ton nom grand, 
Et tu seras une source de bénédiction; 
Je bénirai ceux qui te béniront, 
Et je maudirai ceux qui te maudiront; 
Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. 
Abram partit, comme l’Éternel lui avait dit; et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Charan. Et Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, et tout les biens qu’ils possédaient, et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Charan, ils partirent pour aller au pays de Canaan; et ils arrivèrent au pays de Canaan.”


Je suis certain que la plupart d’entre vous sont assez familiers avec Abraham. La lecture des Ecritures d’aujourd’hui est Genèse 12:1-5, qui décrit comment Abraham a quitté sa patrie et s’est rendu dans le pays de Canaan comme Dieu le lui avait ordonné de faire. Et je voudrais partager les bénédictions de Dieu avec vous à partir de ce passage.


Dieu nous a-t-Il donné les mêmes bénédictions qu’Il a données à Abraham?

Dieu a béni Abraham abondamment. Je suis certain que nous souhaitons tous que Dieu nous donne aussi de telles bénédictions abondantes. Mais, n’avons-nous pas déjà reçu les mêmes bénédictions qu’Abraham? Aujourd’hui, je voudrais que nous considérions cette question attentivement et réfléchissions si Dieu nous a donné ou non ces mêmes bénédictions qu’Il a données à Abraham.
Pour anticiper la conclusion, tout comme Dieu a béni Abraham, Il a aussi béni quiconque croit authentiquement en Sa justice. Ce qui est très important ici c’est si l’on croit ou non réellement en la justice de Dieu de tout cœur. Si nous regardons juste nos circonstances matérielles, il peut sembler que nous n’ayons pas reçu beaucoup de bénédictions. Comment pouvons-nous dire que nous avons été tellement bénis par Dieu? Peut-être que certains d’entre vous pensent que de telles bénédictions abondantes sont réservées juste à Abraham et David et ne sont pas réellement applicables à nous.
Cependant mes chers croyants, Dieu a déjà béni chacun de nous abondamment. Vous devez réaliser ici que Dieu nous a donné ces mêmes bénédictions qu'à Abraham, car Dieu nous aime aussi de tout Son cœur. Quand nous regardons nos circonstances matérielles et nos situations physiques, nous pouvons penser que nous n’avons pas réellement reçu tellement de bénédictions apparentes, mais une fois que nous réalisons l’amour de Dieu à travers Sa Parole, nous pouvons voir clairement que nous avons en fait reçu ces bénédictions abondantes.


Nous devrions d’abord réaliser le cœur de Dieu


Le cœur de Dieu est plein d’amour pour nous. Il est absolument important pour chacun de nous de réaliser que Dieu nous aime pour toujours. Et puisque Dieu nous aime tant, Il a un désir sincère de nous bénir. Et Il nous a effectivement donné les mêmes bénédictions qu’Il a données à Abraham. Dieu a répandu sur nous ces mêmes bénédictions qu’Il avait répandues sur Abraham quand Il lui a dit:
“Je ferai de toi une grande nation, 
Et je te bénirai, 
Je rendrai ton nom grand, 
Et tu seras une source de bénédiction; 
Je bénirai ceux qui te béniront, 
Et je maudirai ceux qui te maudiront; 
Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.”
Une fois que nous réalisons l’amour de Dieu pour nous, nous pouvons nous confier en Lui et réaliser combien nous avons été bénis en abondance par Lui. C’est ainsi que les bénédictions de Dieu viennent dans nos cœurs. Peu importe combien un couple marié peut s’aimer l’un l’autre, à moins qu’ils n’expriment leur amour l’un à l’autre, ils ne peuvent pas vraiment l’apprécier. Si un mari devient trop occupé par son travail pour exprimer son amour pour sa femme ou avoir une conversation significative avec elle, et qu’il rentre fatigué juste pour manger et dormir comme s’il ne faisait que passer, la femme pourrait bien se demander: “Cet homme est-il mon mari? Est-ce qu’il m’aime?” Je suis certain que chaque femme expérimente des moments comme cela.
Mais si votre mari semble trop focalisé comme cela et va et vient comme un passant, ce n’est pas parce que c’est ce qu’il veut. Plutôt, c’est parce qu’il est trop occupé à soutenir sa famille dans ce monde. Donc vous devriez plutôt essayer de comprendre et compatir avec votre mari. Les couples récemment mariés peuvent ne pas apprécier cela, mais quand suffisamment de temps passera et que le mari sera débordé de travail, il sera certainement si occupé qu’il trouvera difficile de dire à sa femme qu’il l’aime. Pour être plutôt franc, beaucoup de maris ne savent pas où sont les choses dans leur maison. Donc leurs femmes ont l’impression de devoir vivre avec un passant plutôt qu’un mari. Vous pouvez imaginer combien cela doit être frustrant. C’est pour cela que les couples mariés finissent par se battre. Et, quand les soucis viennent, le mari et la femme sont enclins à se blâmer l’un l’autre, se disputant pour savoir qui a commencé. Si vous avez quelques problèmes maritaux, vous devez prendre du recul, réfléchir longuement et sérieusement sur ce qui cause le problème plutôt que de juste vous blâmer l’un l’autre. Vous réaliserez alors que vos difficultés maritales ne sont pas nées à cause de votre conjoint, mais que c’est à cause de votre manque de compréhension de votre conjoint.
Si votre mari a tendance à ne pas bien s’exprimer, alors vous devez l’aider à mieux s’exprimer. Beaucoup de maris ont l’impression d’être trop occupés pour dire à leur femme qu’ils l’aiment aussi souvent que la femme voudrait l’entendre. Donc, si vous voulez entendre votre mari vous dire qu’il vous aime, parlez-lui gentiment à la table du dîner, et ne l’attaquez pas. Peu de maris diront directement à leur femme qu’ils l’aiment sans y être stimulés. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, mais ce n’est pas ce que la majorité des hommes disent. Et c’est pour cela que beaucoup de maris parlent si peu au moment du dîner. Je dis cela pour souligner combien c’est important pour un couple marié de se comprendre mutuellement, et c’est absolument indispensable pour qu’ils communiquent ensemble, trouvent du réconfort l’un envers l’autre, et assurent un mariage heureux. Quand vous savez ce qui est dans la pensée de votre conjoint, vous pouvez en tirer de la force, mais si ce n’est pas le cas, alors vous serez très frustré et votre vie maritale pourrait même ressembler à un enfer vivant.
La même chose est vraie pour notre relation avec Dieu. Si nous regardons juste nos circonstances matérielles, alors nous ne pouvons pas trouver de réponse à la question de savoir si Dieu nous a réellement bénis, s’Il nous aime sincèrement, ou si Son amour demeure en nous maintenant. Au contraire, regarder juste nos circonstances c’est comme si Dieu ne s’intéressait pas à nous, bien en-deca de tout amour.
Il est donc très important que nous regardions au cœur de Dieu plutôt qu’à nos propres circonstances. C’est en regardant au cœur de Dieu que nous pouvons découvrir s’Il nous aime réellement. Quand nous regardons au cœur de Dieu à travers la Bible, nous pouvons voir qu’Il nous aime tant et qu’Il nous bénit si abondamment. Le cœur invariable de Dieu est plein d’amour pour nous comme auparavant, et Il nous bénit abondamment. A partir de Sa Parole, nous pouvons réaliser combien Il nous aime et combien Il nous a bénis abondamment.
Même si vous croyez en Jésus, il y a des moments où les choses ne vont pas dans votre sens et vous luttez avec les difficultés de la vie, et par conséquent vous vous demandez si Dieu vous aime réellement ou pas. N’avez-vous pas eu des moments dépressifs comme cela, où votre cœur est troublé et vous vous demandez: “Dieu m’a-t-il abandonné par hasard? Ai-je fait tant de mal qu’Il me déteste maintenant?” Dans des moments comme cela, il est absolument important que vous confirmiez à partir des Ecritures que Dieu vous aime effectivement de tout Son cœur, plutôt que de marmonner dans le doute tout seul.


Dieu nous aime tous


Dieu nous a tous bénis. Il nous aime tous de tout Son cœur. L’amour n’est pas quelque chose qui s’exprime bruyamment et en s’exhibant. C’est parce que l’amour profond n’est pas exprimé brusquement. De beaucoup de manières, l’amour profond n’est pas facilement visible aux yeux de la chair. Cependant, même si ce genre d’amour ne se voit pas avec les yeux, nous pouvons le ressentir absolument. L’amour de Dieu pour nous est comme cela. Bien qu’il ne soit pas vu avec nos yeux de la chair, il est invariable et éternel. Et maintenant même, Dieu nous aime tous. Croyez-vous cela?
C’est parce que Dieu nous a aimés qu’Il a dit: “Va-t’en de ton pays, et de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.” C’est parce que Dieu nous aime qu’Il nous a volontairement séparés du monde. Si Dieu ne nous aimait pas de tout Son cœur, alors Il ne se serait pas souciés que nous restions ou pas dans notre pays avec notre famille, ou même que nous mourrions. Cependant, puisque Dieu s’intéressait profondément à nous et voulait tous nous bénir, Il nous a fait quitter notre pays, notre famille, et la maison de notre père et nous a montré un pays nouveau où demeurer.
Vous et moi avons été sauvés par le Seigneur. Et ayant quitté notre pays, notre famille, et la maison de notre père, nous menons nos vies de foi selon la Parole du Seigneur. Tous ceux qui sont aimés par le Seigneur ont quitté la maison de leur père pour aller vers Dieu. C’est le commandement que Dieu nous a donné, et c’est la première preuve du fait que Dieu nous aime.


Nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vivons une vie séparée du monde


Maintenant que vous avez reçu la rémission des péchés, avez-vous vraiment quitté votre pays, votre famille, et la maison de votre père? Cela ne signifie pas que vous deviez littéralement quitter votre famille et vos parents. Plutôt, cela signifie que vous devez rejeter les anciennes manières de penser et la foi que vous aviez avant de naître vraiment de nouveau en écoutant et en croyant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, au lieu de fixer votre cœur sur le monde, vous devriez le fixer sur Dieu, et ayant rejeté vos anciennes manières de penser, vous devez vous unir à la Parole et vivre selon la direction montrée par Dieu.
Dieu nous a tant aimés qu’Il nous a séparés de ce monde et nous a fait quitter notre pays, notre famille, et la maison de notre père. Il a fait cela pour nous donner davantage de bénédictions. Si Dieu ne nous aimait pas, Il n’aurait pas fait cela. Ce fait seul nous montre clairement que Dieu est indubitablement plein d’amour pour nous. C’est parce que Dieu nous aime tant qu’Il nous a bénis, et c’est pour rendre ces bénédictions réelles qu’Il nous a conduits hors de notre pays, de notre famille, et de la maison de notre père pour travailler dans nos vies. Si nous croyons cette vérité, nos cœurs deviennent aussi pleins de l’amour du Seigneur.
Quand Abraham a entendu le commandement de Dieu lui ordonnant de quitter son pays, sa famille, et la maison de son père, cela devait être très dur pour lui. Puisqu’Abraham devait se séparer de sa famille bien-aimée et de son soutien pour aller vers un pays complètement étranger, il devait se sentir d’abord hésitant à partir. Peut-être qu’il avait même du ressentiment envers Dieu et a pleuré, pensant que Dieu était cruel et sans cœur en lui donnant un tel ordre. Même parmi vous, il y a peut-être des gens qui pensent qu’ils sont venus dans une église qui est trop stricte et inflexible quand il s’agit de la direction. Cependant, tout comme Dieu a donné à Abraham un pays nouveau pour le bénir encore davantage dans Son amour, la direction de l’Eglise vous apportera aussi davantage de bénédictions encore. Si Abraham était resté dans sa patrie, il n’aurait jamais pu recevoir les bénédictions de Dieu. Donc, je vous demande d’attendre patiemment les bénédictions de Dieu au lieu d’avoir du ressentiment.
Trop souvent, nous avons tendance à mesurer l’amour de Dieu à nos circonstances variables. Mais l’amour de Dieu n’est pas quelque chose qui puisse être mesuré visiblement comme cela. Si l’amour pouvait être mesuré à des critères visibles, alors cela signifierait qu’un mari qui déverse des cadeaux chers sur sa femme l’aime, alors qu’un mari qui ne peut pas se le permettre n’aime pas sa femme. Mais peu d’hommes peuvent en réalité acheter des cadeaux chers à leurs femmes jour après jour. Pouvons-nous conclure que ces maris n’aiment pas leur femme? Si tel était le cas, comment une femme pourrait-elle se confier en son mari et partager sa vie avec lui? Une femme partage sa vie avec son mari parce qu’elle connaît son cœur, non à cause des cadeaux chers qui sont visibles. Ainsi, il y a des moments où nous essayons de mesurer l’amour de Dieu par nos succès et nos échecs matériels, donc quand les choses ne vont pas dans notre sens, nous nous sentons négligés par Dieu. Cependant, quand nous regardons Dieu par les yeux spirituels, nous pouvons voir qu’Il nous aime invariablement. Dieu nous aime de tout Son cœur, et Il nous a bénis si abondamment. Ses bénédictions ne sont pas juste des promesses futures, mais Il nous a déjà bénis.


Nous devrions être immergés dans l’amour de Dieu

Croyez-vous en l’amour de Dieu? Croyez-vous que Dieu vous aime de tout Son cœur? Si vous croyez en l’amour de Dieu, alors votre cœur trouvera la vraie satisfaction. C’est parce que l’amour vrai et la vraie communion avec Dieu peuvent être partagés quand vous connaissez Son cœur et vous confiez en Lui. Peu importe combien vos circonstances sont difficiles et combien de difficultés vous rencontrez, vous pouvez toujours les supporter avec persévérance grâce à l’amour du Seigneur. Même quand vos circonstances sont difficiles et que vous faites face à des difficultés financières, ou même si Dieu semble retenir de vous donner des bénédictions matérielles, vous pouvez toujours mener une vie heureuse parce que vous savez que Dieu vous aime. Ainsi, il est très important que nos cœurs soient immergés dans l’amour de Dieu. Le problème, cependant, c’est que trop souvent nous manquons de le faire et regardons plutôt le monde avec les yeux de la chair. Quand nous fixons nos cœurs sur les choses temporaires et matérielles, nous finissons si occupés à calculer nos gains et pertes matériels que nous ne pouvons fonctionner dans le domaine de la foi. Dans des moments comme cela, nous perdons notre passion pour Dieu et nos cœurs sont désolés et troublés. Nous finissons par nous en sortir tout juste sans aucune foi.
Par contre, si nous croyons en l’amour de Dieu et ce qu’Il a pour nous, alors même le cœur le plus désolé peut voir fleurir des fleurs de foi et devenir une terre riche et fertile. Quand nous croyons au désir du cœur de Dieu de nous bénir à travers Sa Parole, les fleurs de Sharan commencent à fleurir dans nos cœurs, la connexion est faite entre Dieu et nous, et la vraie communion dans l’amour est partagée. Et je suis absolument certain que c’est le désir du cœur de Dieu de nous aimer et de nous bénir.
Le Cantique des cantiques est l’histoire d’amour du roi Salomon et une femme Sulamite. A partir du livre du Cantique des cantiques, nous pouvons réaliser comment toutes les difficultés peuvent être surmontées par l’amour, et de la même façon, nous pouvons aussi vaincre nos épreuves si nous savons juste combien Dieu nous aime. Une fois que nous réalisons que le cœur de Dieu est plein d’amour pour nous et qu’Il nous a bénis dans cet amour, nous pouvons surmonter tout obstacle que nous voyons en faisant l’œuvre de Dieu dans Son Eglise. De plus, nous aurons un désir plus grand de faire la volonté de Dieu encore plus ardemment. Si nous croyons réellement que Dieu nous aime et nous a bénis, alors nous accomplirons fidèlement l’œuvre que Dieu nous a confiée même s’il n’y a ni récompense ni reconnaissance de notre labeur. Mais quand notre travail commence à porter du fruit, loin de prendre le crédit pour nous-mêmes et nous en vanter, nous louons le Seigneur et le remercions de nous avoir donné l’occasion de le servir.
Dieu a bâti Son Eglise sur la terre, et nous servons le Seigneur dans cette Eglise. Servons-nous alors le Seigneur afin d’assurer notre propre prospérité matérielle? Notre volonté de servir Dieu est-elle conditionnelle? Non, bien sûr que non! C’est parce que notre Dieu nous a aimés le premier que nous essayons de Le servir au mieux de nos capacités en dépit de nos inadéquations, et puisque nous savons que l’amour de Dieu est pour nous, nous l’aimons aussi et faisons Son œuvre juste qu’Il nous a confiée. Quoi qu’il plaise à Dieu, nous sommes si heureux de le faire sans autre motivation ou désir. Quand le travail que nous faisons est plaisant pour le Seigneur et que Sa volonté est accomplie même un peu par ce travail, alors nous sommes heureux de nous consacrer à ce travail et de confier son sort à Dieu. Le fait même que nous fassions quelque chose qui plaît à Dieu rend nos cœurs joyeux, et nous pouvons tous travailler ainsi diligemment sans attendre quoi que ce soit en retour. Donc, notre foi devrait commencer par la croyance que Dieu nous aime tant et nous a bénis de tout Son cœur. Dieu a répandu Son amour infini et Ses bénédictions sans limites sur nous tous, et étant venu vers nous en personne, Il nous a sauvés de tous nos péchés et nous a donné une nouvelle vie. Dieu nous a donné Son amour éternel. Et maintenant même, notre Dieu nous aime encore. Effectivement, même en ce moment précis le Seigneur nous bénit tous. C’est juste que nous ne l’appréciions pas parfois. Quand nous cherchons ce que nos yeux de la chair peuvent voir plutôt que d’essayer de lire le cœur du Seigneur par la foi, nous ne pouvons pas voir le grand amour de Dieu et finissons par ne pas comprendre sa pensée.
Quelqu’un parmi nous peut-il nier que Dieu nous aime, qu’Il nous a bénis si abondamment, et qu’Il nous aide à tout moment? Quelqu’un d’entre nous peut-il nier cet amour de Dieu? Non, bien sûr que non! Aucun de nous ne peut nier l’amour de Dieu parce qu’Il nous l’a démontré si clairement et pleinement. Ainsi, le Seigneur nous a bénis abondamment et nous aime de tout son cœur. 


Nous devrions avoir la même foi qu’Abraham qui est devenu une source de bénédictions par la foi

Dieu voulait bénir Abraham. C’est parce que Dieu aimait tant Abraham qu’Il lui a dit de quitter son pays, sa famille, et la maison de son père, pour que Dieu le bénisse selon Son plaisir. Dieu a donné à Abraham un tel ordre pour le bénir non seulement dans le ciel mais aussi sur la terre, et faire de lui une grande nation. C’est pour démontrer cela et nous faire réaliser ceci que Dieu a ordonné à Abraham de quitter son pays, sa famille, et la maison de son père. A partir des bénédictions que Dieu a données à Abraham, nous pouvons voir que notre Dieu nous aime et nous a bénis également. Ainsi, le fait qu’Abraham ait été béni est la preuve qui nous montre que Dieu nous aime réellement aussi.
Dieu dit à Abraham qu’il serait une source de bénédiction. La foi de tous ceux qui sont aimés de Dieu est une source de toute bénédiction. Qui est béni par Dieu? Bien que Dieu aime tout être humain également, Ses bénédictions sont déversées seulement sur ceux qui acceptent cet amour dans leur cœur sans réserve, et seuls les cœurs de ceux qui ont l’Esprit de Dieu qui demeure en eux peuvent devenir la source de bénédictions. Bien sûr, Jésus Christ est la source de toutes bénédictions, mais les cœurs de ceux qui croient vraiment en Dieu sont aussi une source de bénédictions. Quand nous regardons attentivement le cœur de quelqu’un qui croit en Dieu et a été béni par Lui, nous pouvons voir clairement que les bénédictions de Dieu se trouvent effectivement dans le cœur de cette personne. Tout cœur n’est pas pareil. Le cœur de certaines personnes est béni alors que d’autres n’ont pas de bénédiction, et quand nous regardons les cœurs bénis, nous pouvons voir que ces cœurs ont été bénis au moyen du fait qu’ils croient vraiment en Dieu et Le suivent.
Savez-vous où les bénédictions ont leur origine? Elles ont leur origine en ceux qui ont accepté et ont implanté l’amour de Dieu dans leur cœur par la foi. Dieu dit à Abraham:
“Je ferai de toi une grande nation, 
Et je te bénirai, 
Je rendrai ton nom grand, 
Et tu seras une source de bénédiction; 
Je bénirai ceux qui te béniront, 
Et je maudirai ceux qui te maudiront; 
Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.”
 (Genèse 12:2-3).
Cela signifie que Dieu, qui fait de Ses croyants la source de bénédictions, bénit ceux qui s’unissent à cette foi et maudit ceux qui ne le font pas. Dieu dit que ceux qui bénissent Abraham seront bénis également, alors que ceux qui le maudissent seront maudits. Bien sûr, devenir une source de bénédictions dépend entièrement de Dieu, mais puisque Dieu a dit à Abraham: “Tu seras une source de bénédiction,” que quelqu’un soit béni ou non dépend du fait que cette personne soit du côté d’Abraham ou non. Donc, prenant Abraham comme la norme, Dieu bénit ceux qui bénissent Abraham et maudit ceux qui le maudissent. Puisque c’est Dieu qui a conduit le cœur d’Abraham, unir son cœur au cœur d’Abraham c’est s’unir soi-même à Dieu. Donc, si vous unissez votre cœur au cœur d’Abraham, Dieu vous bénira aussi. C’est parce que le cœur d’Abraham est une source de bénédictions. Et vous pouvez être béni si vous vous unissez à ceux qui ont ce cœur béni. C’est parce que Dieu a promis que Ses bénédictions seraient données à travers ceux qui unissent leur cœur à Lui. Unir son cœur au peuple de Dieu c’est unir son cœur à Dieu. Cependant, si vous essayer d’assurer votre propre prospérité au-dessus de tout le reste sans vous unir au cœur de Dieu, alors vous ne recevrez aucune bénédiction.
Nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avons reçu l’amour de Dieu. En tant que ceux qui ont reçu cet amour de Dieu, dans nos âmes nous avons non seulement l’amour de Dieu mais aussi Sa vérité et Ses bénédictions. Puisque nous sommes aimés de Dieu, Dieu bénit ceux qui s’unissent à nous et maudit ceux qui s’opposent et vont contre nous. Sachant cela, combien Dieu nous chérit-Il et combien nous a-t-Il bénis pour qu’Il bénisse ceux qui nous bénissent et maudisse ceux qui nous maudissent? C’est parce que nous avons revêtu l'amour de Dieu. C’est parce que nous avons revêtu Ses bénédictions. Bien sûr, nous ne sommes pas Dieu, mais nous avons foi en Lui et Son souci d’amour est toujours sur nous, et c’est pour cela que ceux qui nous bénissent sont bénis alors que ceux qui nous maudissent sont maudits. Donc nous devrions réfléchir à combien grand est l’amour que nous avons reçu de Dieu. C’est grâce à Abraham que chacun sur cette terre est soit béni soit maudit. Comme Abraham, Dieu nous a aussi bénis. Il nous aime de tout Son cœur, et Il nous a revêtus de Son amour. Il nous a donné un tel grand amour et bénédictions qu’Il bénit ceux qui nous bénissent et maudit ceux qui nous maudissent.
C’est la preuve du fait que nous avons revêtu l’amour de Dieu. Nous ne bénissons ni ne maudissons quelqu’un de nous-mêmes. Plutôt, c’est Dieu qui bénit ceux qui nous bénissent et maudit ceux qui nous maudissent, parce que Dieu nous aime de tout Son cœur et nous bénit si abondamment. C’est ainsi que Dieu nous aime tous. Donc comment pourrions-nous dire que nous n’avons pas reçu de bénédictions de Dieu? Bien que nos actes ne soient pas meilleurs que ceux de n’importe qui et que dans notre apparence extérieure nous ne semblions pas avoir été bénis, indépendamment de ce qu’on voit, nous avons en fait reçu l’amour de Dieu et Ses bénédictions, car Dieu nous tient fermement et prend soin de nous. Ce n’est pas quelque chose que Dieu a dit juste à Abraham ou Ses éminents serviteurs apparaissant dans l’Ancien Testament. Plutôt, c’est ce que Dieu nous dit aujourd’hui à nous qui sommes bénis par Lui. Dieu maudira ceux qui maudiront Son peuple bien-aimé, et Il bénira également ceux qui les béniront. Pourquoi pensez-vous que Dieu ferait cela? C’est parce que Dieu aime Son peuple et l’a béni. Quelqu’un peut-il objecter? Quelqu’un peut-il discuter de ce que Dieu a fait? Quelqu’un peut-il se plaindre que Dieu aime certaines personnes et pas d’autres? Non, Dieu aime chaque être humain également et équitablement. Mais c’est seulement ceux qui acceptent l’amour de Dieu sur qui Ses bénédictions particulières sont répandues. 


En tant que peuple béni de Dieu, nous ne sommes pas seuls

Alors que nous continuons nos vies sur la terre, parfois nous nous sentons seuls, et parfois nous faisons face à différentes circonstances difficiles. Dans ces moments, comment nos cœurs peuvent-ils être fortifiés? Ce n’est autre que par l’amour de Dieu. C’est quand nos cœurs sont infusés de l’amour de Dieu que nous pouvons trouver le vrai repos. Quand vous demeurez dans l’amour de Dieu, votre cœur est pleinement satisfait et vous n’êtes jamais seul même si vous n’avez rien de particulier sur cette terre et même si vous marchez seul. Vous pouvez effectivement marcher sur ce chemin de justice avec joie. Bien que vous puissiez sembler ne rien avoir, vous êtes en fait riche; et bien que le monde puisse sembler vous mépriser, vous êtes en fait honorable. C’est parce que vous croyez en l’amour de Dieu. Puisque nous croyons en l’amour de Dieu, nous pouvons tous être courageux et forts dans ce monde même si nous n’avons rien, bénir les incroyants et les conduire sur la voie de la justice, et devenir la source de bénédiction pour partager les bénédictions débordantes avec tous les autres dans nos vies. Nous tous qui avons revêtu l’amour de Dieu pouvons vivre comme cela, et nous vivons effectivement une telle vie bénie.
Croyez-vous que Dieu vous aime de tout Son cœur? Si oui, alors n’êtes-vous pas déjà béni? Vous êtes effectivement les saints très bénis. Dieu nous aime vous et moi de tout Son cœur, et nous avons reçu Ses bénédictions. Donc nos cœurs sont pleins de l’amour de Dieu. Grâce à cette foi, nous n’avons pas de peur même si nous marchons dans ce monde, tout seuls. C’est parce que nous sommes le peuple béni qui vit au milieu des bénédictions de Dieu peu importe que quelqu’un nous donne de la reconnaissance, ou des limites que nous avons, ou des gens qui nous ignorent. Puisque nous avons reçu ces bénédictions de Dieu, personne ne peut nous nuire. Ni Satan ni personne d’autre dans ce monde ne peut nous nuire. Personne ne peut maudire quiconque a été béni par Dieu, et personne ne peut bénir quiconque a été maudit par Dieu. Alors que vous avez été sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, vous avez reçu les mêmes bénédictions qu’Abraham.
Donc, il est très important que nous menions tous nos vies de foi en nous confiant en Dieu qui nous a bénis de tout Son cœur. Nous devrions poser le fondement de notre foi sur le fait que le cœur de Dieu est rempli du désir de nous bénir tous. Quand nous vivons cette foi, nous pouvons avoir de l’assurance dans nos cœurs, ne jamais être ébranlés peu importe le genre de tentations ou de souffrances que nous voyons, ne jamais être otages des choses du monde, mais plutôt courir la course de la foi pour donner de la joie à Dieu.


Ayons la foi spirituelle aux yeux de Dieu


Ce que nos yeux voient n’est pas tout ce qui existe. Bien sûr, il y a beaucoup de choses merveilleuses dans ce monde. Regardez les fleurs. Ne sont-elles pas belles? Mais il n’y a pas de fleur qui puisse durer plus d’une semaine ou deux sans son support vital. Même la plus belle fleur va faner sans faute. Nos circonstances heureuses ne durent pas non plus toujours.
Donc, plutôt que de regarder à nos circonstances immédiates, nous devrions regarder à nos cœurs. Dieu nous aime de tout Son cœur, et cet amour par lequel Il nous a bénis est dans votre cœur et le mien. C’est cet amour qui nous donne la force de surmonter toutes nos circonstances adverses. C’est parce que l’amour de Dieu demeure dans nos cœurs toujours et à jamais. Grâce au Saint Esprit, nous avons l’amour de Dieu dans nos cœurs tout le temps. 
Donc, alors que nous menons nos vies aux yeux de Dieu, nous devons avoir une foi spirituelle. Nous sommes en grand danger quand les choses qui sont visibles à nos yeux vont bien. Quand vous et moi mesurons tout par les yeux de la chair comme cela, nous nous mettons en fait en grand danger. Ce que nous voyons de nos yeux n’est pas tout ce qui existe. Nous devons suivre le Seigneur avec nos cœurs dans nos vies jusqu’au jour de Son retour pour nous emmener dans Son Royaume. Nous devons suivre Dieu jusqu’à la fin de tout notre cœur, confiants que le cœur de Dieu est plein d’amour pour nous.
Je vous demande de ne pas vaciller selon vos circonstances. C’est parce que les circonstances changent tout le temps. Quand le neveu d’Abraham, Lot, a vu le pays de Sodome et de Gomorrhe, cela ressemblait au Jardin d’Eden. Lot a suivi ce que ses yeux aimaient voir, et par conséquent, il a été quasiment détruit avec Sodome et Gomorrhe. Il a tout juste réussi à sauver sa vie. Le seul fait que vos circonstances soient bonnes ne signifie pas que tout le reste va bien. Même si nous avons fait face à beaucoup de difficultés dans nos vies de foi jusqu’à maintenant, tout au long de ce temps nous avons toujours eu Dieu pour nous aider à nos côtés. Bien que nous ayons parfois trébuché et piétiné sur notre chemin vers notre position actuelle, nous ne pensons pas que ce chemin n’a été qu’une lutte parce que Dieu a toujours été avec nous. Si nos circonstances avaient été bonnes, nous n’aurions pas pu sentir l’aide de Dieu. Bien sûr, nous savons tous combien c’est dur et douloureux de trébucher et de piétiner. Mais nous devons tous réaliser que c’est la direction de Dieu et Son amour. En d’autres termes, nous devons rejeter la notion conventionnelle que seules les bonnes choses qui nous arrivent dans nos vies seraient des bénédictions de Dieu alors que les difficultés et les moments durs ne seraient pas les bénédictions de Dieu.
Pour bénir Abraham, Dieu lui a dit de quitter son pays, sa famille, et la maison de son père. Même si le chemin vers le pays de Canaan était extrêmement difficile pour Abraham, il avait toujours la direction et l’aide de Dieu lorsqu’il luttait. Et finalement, Abraham est devenu une bénédiction tout comme Dieu l’avait promis, et la nation d’Israël est née de lui.
Dieu nous a aussi donné cette même promesse. Il nous a appelés pour nous conduire sur un chemin béni et faire de nous une source de bénédiction pour que chacun puisse être béni et que nous devenions une grande nation. C’est dans ce but que Dieu nous a dit de laisser toutes nos pensées et nos désirs charnels qui cherchent le confort de notre chair. Comment vous sentez-vous maintenant que vous avez embarqué dans ce voyage avec Abraham? Est-ce trop dur pour vous? Si Dieu n’avait pas béni Abraham, il ne serait pas parti quand Dieu lui a dit ce qui suit: 
“Je ferai de toi une grande nation, 
Et je te bénirai, 
Je rendrai ton nom grand, 
Et tu seras une source de bénédiction; 
Je bénirai ceux qui te béniront, 
Et je maudirai ceux qui te maudiront; 
Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.” 
C’est parce que Dieu a béni Abraham par Sa Parole qu’Abraham est parti avec toutes ces bénédictions promises de Dieu dans son cœur. Si Dieu ne l’avait pas béni ainsi, il n’aurait pas eu de raison de partir. Après tout, il vivait déjà une vie confortable, alors pourquoi serait-il parti pour un pays complètement étranger?
Mes chers croyants, c’est parce que Dieu nous a bénis vous et moi déjà que nous pouvons tous vivre notre foi, servir le Seigneur, et Le suivre. Nous avons fait le premier pas dans nos vies de foi précisément parce que Dieu nous a aimés de tout Son cœur et nous a donné toutes Ses bénédictions. Nous suivons le Seigneur parce que Dieu a déjà fait de nous Son peuple béni, non parce que nous voulons être bénis à un moment dans le futur. Si vous pensez à tort que vous serez béni si vous vivez votre foi, vous devez vous réveiller de cette mauvaise conception. Suivez-vous toujours le Seigneur pour que vous soyez béni dans l’avenir? Mais comment savez-vous si vous serez béni ou pas? Pensez-vous que Dieu vous bénira si seulement vous faites quelque chose de méritoire?
Si tel était le cas, alors aucun de nous n’aurait pu croire au Seigneur, ni aucun n’aurait eu d’assurance en la Parole du Seigneur disant qu’Il nous bénirait. Regardez de plus près à vos actes et vos faiblesses. Même si nous avons accumulé beaucoup de bénédictions, n’est-ce pas comme si nous allions tout ruiner? Oui, bien sûr. C’est parce que nous sommes pleins d’erreurs et de limites. Donc, même si nous faisons quelque chose de digne d’être béni, nous commettons tellement plus d’erreurs en même temps que quel que soit le mérite que nous avons construit, il est rendu obsolète. C’est ainsi que nous sommes faibles. Etant donné cela, si nous devions faire quelque chose de méritoire pour être bénis, alors aucun de nous ne recevrait aucune bénédiction de Dieu. Si Dieu nous disait: “Suivez-moi fidèlement, et je vous bénirai; je vous chérirai si vous faites quelque chose de méritoire,” alors nous tous devrions abandonner l’idée de recevoir une bénédiction. C’est parce que peu importe combien nous essayons d’être bons, il est plus que probable que nous échouions plutôt que réussissions dans cet effort. C’est ainsi que notre chair est faible.
Cependant, Dieu nous a déjà bénis de tout cœur. C’est parce que Dieu avait déjà béni Abraham qu’il a pu quitter sa patrie avec assurance. Dieu nous a donné les mêmes bénédictions aussi, disant: “Je maudirai ceux qui te maudiront, et je bénirai ceux qui te béniront. Je ferai de toi une source de bénédictions.” Effectivement, Dieu nous a déjà bénis. Puisque le Seigneur a déjà porté toutes les condamnations que nous aurions dû porter, nous n’avons que des récompenses et des bénédictions à recevoir dans le Seigneur. Ce n’est autre que l’amour de Dieu. 


Le commencement de notre foi


Abraham a suivi la Parole de l’Eternel Dieu parce qu’il a cru Sa promesse bénie. Ainsi, la foi commence par la Parole concrète de Dieu. C’est pour cela que nous suivons cette Parole. Puisque la Parole de Dieu nous garantit clairement qu’Il nous a déjà bénis de tout cœur, nous pouvons suivre Dieu et commencer à vivre notre foi sans vaciller. Toute vie de foi commence sur la base de cette Parole de Dieu assurée et ancrée dans Son amour.
Quel est le point de départ de votre foi? Est-ce le fait que Dieu vous ait béni de tout Son cœur? Ou est-ce vos propres pensées charnelles, pensant vaguement que vous serez béni en chemin si vous suivez le Seigneur suffisamment longtemps? Les gens de foi ont cru que Dieu leur avait déjà donné les bénédictions et ont commencé leur vie de foi sur leur foi inébranlable en Sa Parole concrète. Nous pouvons réaliser cela dans les Ecritures. C’est parce que Dieu avait déjà béni le peuple d’Israël qu’Il leur a dit de Le suivre. Plutôt que de dire qu’Il allait les bénir s’ils Le suivaient, Dieu leur a dit de Le suivre parce qu’Il les avait déjà bénis. Cependant, comme le peuple d’Israël ne réalisait pas cette providence de Dieu, ils essayaient d’établir leur propre justice à travers leurs propres œuvres, et quand ils manquaient d’y arriver, ils blâmaient Dieu, adoraient des idoles, et continuaient à dévier encore et encore.
Loin d’écouter la voix de Dieu qui les appelait, le peuple d’Israël s’opposait plutôt à Lui au temps de Jésus Christ, comme il est écrit: “Jérusalem, Jérusalem, qui tue les prophètes et qui lapide ceux qui lui sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!” (Matthieu 23:37). Par conséquent, Israël a été finalement détruite, et ayant perdu leur pays, les Israélites ont été éparpillés dans le monde entier. Leur malédiction a commencé parce qu’ils n’ont pas cru en l’amour de Dieu. Où les bénédictions commencent-elles? Elles commencent par croire que Dieu nous a bénis pleinement et qu’Il nous aime de tout Son cœur. C’est quand nous réalisons l’amour de Dieu comme révélé dans la Parole que cette bénédiction commence pour nous grâce à notre foi inébranlable en cette Parole. C’est quand notre foi commence par cette foi-là que notre bénédiction commence aussi.


Nous devons vérifier et repositionner notre foi


Même si nous sommes pleins de limites, Dieu nous aime encore. Comme l’apôtre Paul l’a dit, Dieu nous aime peu importe que nous soyons petits. Si nous devions juste regarder nos actes, combien avons-nous souvent mené vraiment une vie pieuse? Nous ne mériterions pas d’être aimés si la mesure de la Loi nous était appliquée strictement; nous ne pourrions pas être aimés par Dieu, ni même nous attendre à ce qu’Il nous aime. Cependant, en dépit de notre faiblesse, Dieu nous aime encore et nous a bénis de tout Son cœur. C’est parce que Dieu nous a aimés le premier et nous a bénis que nous pouvons nous confier en Lui et Le suivre en dépit de nos limites. C’est là que la foi commence.
Puisque nous nous confions en l’amour de Dieu et croyons qu’Il nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons toujours nous détourner de nos fautes en dépit de nos limites. Nous pouvons toujours mener une vie bénie par la foi. Si notre foi dépendait de nos actes, alors au moment où nos actes dérapent, nous ne pourrions plus venir dans la présence de Dieu. Lorsque nous faisons quelque chose de mal, nous ne pourrions plus venir vers Dieu. Il y aurait alors de plus en plus de jours où nous trouverions impossible de venir dans la présence de Dieu, et à la fin, nous serions irréversiblement étrangers à Dieu.
Mais est-ce ce que Dieu attend de nous? Comme le dit la Bible: “Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés ” (1 Jean 4:10), c’est Dieu qui nous a aimés le premier. Et l’amour parfait bannit la crainte, tout comme il est écrit: “La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour.” (1 Jean 4:18). Qui a peur de Dieu? Ceux qui ne savent même pas s’il y a un Dieu ou pas n’ont pas peur de Lui. Au contraire, Dieu fait peur à ceux qui croient en Lui mais ne peuvent pas croire en Son amour et essaient donc de naître de nouveau par leurs propres actes. Ces gens savent combien l’enfer est terrifiant, mais puisqu’ils ne peuvent pas effacer leurs péchés peu importe combien ils essaient fort, ils ont peur de finir en enfer. Cependant, si ces gens rejettent leurs propres actes et acceptent l’amour de Dieu dans leur cœur à la place, ils peuvent être libérés de leur peur de l’enfer. Dieu nous aime tous et Il nous a déjà tous bénis de tout cœur. Si vous croyez en cet amour de Dieu, toute peur va reculer. Toutes vos limites et tous vos péchés qui vous ont condamnés jusqu’à maintenant vont disparaître. Si vous croyez en l’amour de Dieu, demeurez en Lui, et Le remerciez toujours dans votre vie, alors le fait même que vous demeuriez dans l’amour de Dieu vous apportera la joie et la plénitude même s’il n’y a pas de récompense dans ce monde.
Dieu nous a bénis pour vivre dans la joie. Il a béni non seulement les descendants d’Abraham mais aussi Son peuple et les descendants de la foi. Je suis absolument sûr de cela, tout comme vous croyez cela de tout cœur. Et c’est pour cela que nous ne pouvons jamais oublier l’amour de Dieu. Dieu nous a tant aimés qu’Il a porté tous nos péchés par Son baptême et les a tous remis en étant crucifié à mort. Nous ne pouvons jamais oublier cet amour. Bien sûr, puisque nous avons toujours beaucoup de limites, nous trébuchons encore, faisons des erreurs, et parfois même renions le Seigneur comme l’a fait l’apôtre Pierre. Cependant, Dieu nous a bénis même s’Il savait tout de ces faiblesses. Nous avons pu obtenir le salut précisément parce que Dieu nous a aimés inconditionnellement plutôt que d’être conditionné par nos actes.
Abraham est entré dans le pays de Canaan comme Dieu l’a promis. A cause d’Abraham, beaucoup de gens ont été bénis dans les générations à venir, et quiconque a imité cette foi a revêtu l’amour de Dieu. N’oubliez pas le fait que tout cela s’est fait parce qu’Abraham a obéi à la Parole de Dieu lui ordonnant de quitter son pays, sa famille, et la maison de son père.


Rejetez votre propre justice éphémère

Ne menez pas votre vie de foi sur la base de vos mérites ou vertus charnels. J’ai beaucoup de limites. Néanmoins, j’ai toujours la conviction que je mène ma vie de foi qui suit le Seigneur parce que je crois que Dieu m’aime et m’a béni de tout cœur. Peu importe ce que quelqu’un me dit, aussi longtemps que Dieu me bénit et m’aime de tout Son cœur, je vais toujours demeurer dans l’amour de Dieu, être libre dans cet amour, et diffuser ma foi parmi toutes ces bénédictions données par Dieu.
Je vous exhorte à ne pas vous appuyer sur vos actes éphémères pour être béni. C’est parce que Dieu nous aime et nous a déjà bénis que nous pouvons et devons mener une vie pieuse. Nous devons servir le Seigneur et vivre la vie pieuse dans ce monde non parce que le Seigneur nous bénirait seulement alors, mais parce qu’Il nous a déjà bénis de tout cœur et nous sommes reconnaissants pour ces bénédictions merveilleuses. Donc, alors que vous menez votre vie sur cette terre, vous avez le devoir de faire ce qui est droit aux yeux de Dieu, mais vous ne devez pas vous attendre à être récompensé pour cela. Si c’était tenable, cela rendrait Dieu débiteur envers nous. Si nous disions à Dieu: “Seigneur, j’ai fait toutes ces choses pour toi, et donc tu dois me récompenser de telle façon,” ce serait comme dire à Dieu qu’Il est débiteur envers nous au lieu de l’inverse.
Mais Dieu est-Il débiteur envers nous sous une forme quelconque? Non, bien sûr que non! Non seulement Dieu est loin d’être débiteur envers nous, mais Il ne le permettrait jamais. C’est parce que Dieu nous a aimés le premier suffisamment et abondamment. Même si nous devions consacrer le reste de nos vies au Seigneur, il n’y a rien que nous puissions demander à Dieu en retour. Ce que nous avons déjà reçu de Dieu est suffisant pour nous rendre débordants de gratitude, et donc comment pourrions-nous même Lui rembourser Son amour et Ses bénédictions? C’est simplement impossible. Et c’est pour cela que le Psaume 116:12 dit: “Comment rendrai-je à l’Éternel Tous ses bienfaits envers moi ?” Il n’y a rien que nous puissions demander au Seigneur. Mais, quand notre foi dévie, nous insistons parfois pour que Dieu nous récompense pour les faveurs que nous Lui ferions. Quand nous faisons cela, nous finissons par changer notre relation avec Dieu en une relation débiteur-créditeur. Quelle joie pourrions-nous trouver à une telle relation?
Dieu nous aime tous et Il nous a bénis de tout Son cœur. Il nous a revêtus de Son vrai amour. Il a expié tous nos péchés, a fait de nous Ses épouses, et nous a glorifiés. Etant donné le fait que vous devriez être reconnaissant d’avoir reçu la rémission des péchés, changeriez-vous encore votre relation avec Dieu en une relation débiteur-créditeur?
Notre Dieu nous a bénis de tout Son cœur, et Son cœur est plein d’amour pour nous. Nous sommes le peuple de Dieu qui avons reçu un si grand amour. Quand je pense à cet amour, je suis si débordant de gratitude que je ne sais pas comment je pourrais assez remercier Dieu. Qu’y a-t-il de si particulier chez nous parmi tous les gens de ce monde, pour que Dieu nous aime et nous revête de Son amour infini? Tant de gens considérés comme intelligents et brillants dans ce monde vont droit en enfer parce qu’ils n’ont pas accepté l’amour de Dieu. Par contre, nous avons pu jouir de la vie éternelle en acceptant l’amour de Dieu même si nous n’avons rien de quoi nous vanter et sommes pleins de limites. C’est une bénédiction si merveilleuse que tout ce que je peux dire au Seigneur c’est merci.


Louons le Seigneur pour Son amour par notre foi

Nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier parce que nous sommes si reconnaissants au Seigneur pour Son amour. Tout ce que nous pouvons donner au Seigneur en retour c’est la reconnaissance et la louange, et non nos actes justes. Donc, nous devrions tous demeurer dans l’amour de Dieu par la foi et Le louer dans nos vies. Le point de départ exact de notre foi commence par la connaissance que Dieu nous a bénis de tout cœur et nous aime de tout Son cœur. Donc je vous demande de demeurer dans cet amour par la foi et de louer le Seigneur. Dieu a béni chacun de tous les saints de Son Eglise de par le monde tout entier. C’est parce que Dieu nous a bénis de tout cœur que nous avons pu arriver où nous sommes maintenant. Maintenant que nous sommes sauvés et sommes devenus le peuple de Dieu, nous allons tous entrer dans le Royaume des Cieux. Je vous demande d’être reconnaissants pour cela et de louer le Seigneur pour cette bénédiction si merveilleuse.
La foi ne doit pas être conditionnelle. Si votre foi est même un peu conditionnelle, vous devez rejeter chacune de vos fausses croyances. Ayez une foi inconditionnelle en Dieu et vivez en obéissance complète au Seigneur. Confirmant cet amour de Dieu de temps en temps, je vous demande de tout faire pour rembourser au Seigneur Son amour jusqu’au jour de Son retour. Je vous demande aussi de pratiquer l’amour du Seigneur et de le servir pour le reste de votre vie.
Dans un avenir assez proche, vous entrerez dans le Royaume de Dieu. Le Seigneur nous a promis de revenir sur cette terre bientôt. Donc vivons le reste de nos vies dans la gratitude et louons le Seigneur même quand nous irons au Ciel, nous rappelant que même des êtres sales et souillés comme nous ont pu devenir le propre peuple de Dieu parce qu’Il nous a aimés et bénis le premier.