Preken

Sujet 23: Hébreux

[PARTIE 9-2] Apprenez à voir si l’homme intérieur est malade (Hébreux 9:27-28)

Apprenez à voir si l’homme intérieur est malade(Hébreux 9:27-28)
«Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.»
 

Les gens dont l’âme est malade
 
Je rends grâce à notre Seigneur de nous avoir sauvé, vous et moi, de tous nos péchés. Chacun a un corps et une âme, qui est l’homme intérieur. Mais les gens ordinaires regardent l’homme extérieur et parlent de cette personne comme étant juste ou non. Cependant, la Bible parle des êtres humains comme essentiellement ceux créés à l’image de Dieu. Il nous est dit que tous les êtres humains «ont une âme, c’est-à-dire l’homme intérieur». Outre la chair qui peut être vue à l’extérieur, les êtres humains ont une âme vivant à l’intérieur d’eux. L’écrivain du Livre des Hébreux a séparé l’être humain en parties: l’esprit, l’âme et la chair. Et cela signifie qu’un être humain est un être spirituel, pas seulement un simple être charnel.
Ainsi, les gens peuvent être divisés en deux groupes. Un type est constitué de personnes dont l’âme est malade et l’autre de personnes dont la chair est malade. Par conséquent, avec toutes les personnes que nous approchons, au lieu d’approcher leur homme extérieur, nous devons apprendre à percevoir à quoi ressemble leur homme intérieur. Lorsque nous rencontrons des gens, l’important à établir est «si ce sont ceux dont l’âme est malade ou ceux dont l’âme a reçu la guérison de la maladie du péché». 
Pour chaque personne, juste parce que la personne est en bonne santé extérieurement, cela ne signifie pas que leur âme est en bonne santé. Les êtres humains ont un homme intérieur, et ce n’est que lorsque l’homme intérieur est en bonne santé que la personne toute entière peut être en bonne santé. Tous les gens peuvent dire qu’ils sont en bonne santé, mais ce n’est que lorsqu’ils auront rencontré Jésus le Sauveur qu’ils seront rétablis. Si l’homme intérieur est malade, peu importe à quel point l’homme extérieur peut être sain, capable, brillant et beau, tout cela sera vain. Ce genre de personne perdrait tout. Si l’homme intérieur d’une personne est malade, alors cette personne est une personne malade.
Cependant, si l’homme extérieur est malade, et l’homme intérieur est sain et est devenu juste après avoir rencontré Jésus et reçu la rémission des péchés, alors cette personne est en bonne santé. Et ainsi, les êtres humains peuvent être divisés en deux groupes, et nous pourrions diviser les êtres humains en ces deux types: ceux dont l’âme est malade et ceux qui ont reçu la guérison malgré leur maladie. Autrement dit, lorsque nous regardons les gens, nous devons voir si leur homme intérieur a reçu le salut des péchés. Plutôt que de regarder uniquement l’homme extérieur, nous devons regarder et voir si l’homme intérieur de cette personne est en bonne santé.
Ainsi, lorsque nous rencontrons des gens, nous pouvons percevoir le plus fidèlement possible leur état spirituel à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parmi les nombreuses personnes que nous rencontrons, il y a ceux qui se suicident malgré toutes les conditions de bonheur d’un point de vue charnel. On dit que les pays développés ont un taux de suicide vraiment élevé, en particulier chez les jeunes. Même maintenant en Corée, nous pouvons voir que le taux de suicide chez les jeunes est le plus élevé. La raison pour laquelle les gens se suicident est que leur homme intérieur est malade. On l’appelle parfois la «maladie de l’âme». Si quelqu’un a une maladie dans son cœur, alors cette personne a la maladie du péché. Pour cette raison, nous devons apprendre à percevoir l’homme intérieur lorsque nous regardons ou rencontrons des gens.
 


Dieu regarde notre homme intérieur

 
Nous regardons l’apparence extérieure des gens, mais Dieu regarde l’homme intérieur. Ainsi, tout le monde doit résider dans la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel on peut avoir la rémission des péchés dans son cœur. Il y a un grand nombre de personnes dans ce monde qui sont spirituellement malades. Quand nous, les justes, regardons ces gens, comment devrions-nous les regarder? Nous devons les voir en les distinguant entre ceux qui sont malades et ceux qui ne le sont pas. Ce n’est que lorsque nous le faisons par le Saint-Esprit que nous pouvons délivrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ce genre de personnes.
Comment nous est-il possible de transmettre l’évangile de l’eau et de l’Esprit à quelqu’un qui n’est pas malade de cœur? Car Jésus nous dit: «Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs.» (Luc 5:31-32). Si nous voulons prêcher l’évangile aux âmes, nous devons d’abord savoir si ce sont celles dont l’âme est malade ou non. Et une fois qu’il est déterminé qu’ils sont bien des malades, nous devons alors commencer à partager l’évangile de communion avec eux.
Même s’ils ont rempli toutes les conditions du bonheur, sont physiquement sains et brillants, ce sont en fait des personnes malades. Nous devons les traiter comme des patients spirituels. Ce sont ces mêmes personnes à qui nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les êtres humains ont en fait une maladie car ils ont l’homme intérieur en eux. Quelle est cette maladie? C’est du péché. Ce péché rend l’homme intérieur très malade, fané et il meurt plus tard. Sous la condition que l’homme intérieur est réellement malade, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons leur prêcher l’évangile de la vérité.
Les personnes qui sont devenues les justes auront la possibilité de rencontrer beaucoup plus de personnes malades que celles rencontrées récemment. Lorsque les justes les rencontreront, ils leur prêcheront l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y a des moments où nous envions les malades. C’est parce que beaucoup d’entre eux mènent une vie plus joyeuse que celle des justes. Loin de leur prêcher l’Évangile, il y a des moments où nous qui sommes devenus justes envions leur bonheur terrestre. La raison en est que nous avons regardé leur homme extérieur au lieu de regarder leur homme intérieur. Pour cette raison, nous devons posséder des yeux spirituels. Nous devons apprendre à reconnaître les âmes qui meurent à cause des péchés. Parce que l’âme, qui est leur homme intérieur, est en fait malade, ce sont des pécheurs. Tous ces gens dont le cœur a le péché sont les malades devant Dieu.
Nous devons chercher et trouver des gens dans ce monde qui meurent à cause de leurs péchés. Et puis, nous devons leur répandre le parfum de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, pouvons-nous prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui n’ont pas encore vu leur propre image? Même Jésus a dit que les malades étaient ceux qui avaient besoin d’un médecin. Les gens peuvent être aisés d’un point de vue charnel, mais s’ils ne se sont pas encore reconnus comme pécheurs devant Dieu, comment ressentiraient-ils le besoin de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Par conséquent, nous devons sélectionner ceux qui doivent entendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous sommes ceux qui doivent continuer à vivre avec de telles perceptions. Nous devons d’abord faire la distinction «que l’homme est malade dans son âme», pour mener une vraie vie d’évangéliste. Hébreux 9:27 dit: «Et comme il est réservé à l’homme de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement».
Tout le monde naît une fois et meurt une fois. Et tous les pécheurs recevront le jugement du péché de Dieu. Les pécheurs subiront la colère redoutable de Dieu et ainsi, ils recevront le jugement du feu de l’enfer. Nous avons dû trouver des âmes qui mouraient à cause de leurs péchés et leur prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel notre Seigneur a effacé nos péchés. J’ai dit que tout le monde meurt une fois. Le fait qu’un être humain naisse une fois et meure une fois est un principe établi. Pourquoi les êtres humains meurent-ils? Pourquoi les êtres humains deviennent-ils pécheurs? La Bible déclare clairement qu’en raison de nos ancêtres qui avaient péché contre Dieu, chaque être humain est devenu un pécheur, ayant hérité de tous ces péchés. Parce que tous les êtres humains sont devenus de tels pécheurs, ils devront mourir une fois, qu’ils le veuillent ou non.
 


Comment avons-nous pu devenir les enfants de Dieu?

 
La raison en est que l’amour de Dieu nous a contraints par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu nous a accordé, à nous qui avons été malades à cause des péchés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel nous pouvons devenir ses enfants. Alors, est-ce parce que nous sommes plus fidèles que les autres? Si non, est-ce parce que nous craignons tous bien Dieu? Ce n’est pas ça non plus. Alors, nous a-t-il permis de devenir les enfants de Dieu parce que vous et moi sommes ceux qui accomplissent de nombreuses actions justes devant Dieu? Non pas du tout. Est-ce parce qu’il y a beaucoup de gens dans ce monde qui accomplissent de bonnes actions plus certainement d’une perspective charnelle que ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non pas du tout.
Alors, qu’est-ce qui nous permet d’être délivrés de nos péchés? C’est parce que nous avons accepté la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs par la foi. Et ce faisant, nous avons reçu la rémission des péchés dans nos cœurs. L’apôtre Jean confesse que nous avons pu devenir les enfants de Dieu grâce à l’amour inconditionnel et sacrificiel de Dieu. Dieu dit: «Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu.» (1 Jean 3:1). Cet amour de Dieu fait référence à l’amour inconditionnel envers les pécheurs. Notre salut a été possible parce que Dieu a aimé tous ceux d’entre nous qui avaient été pécheurs de son côté.
Grâce à l’amour du Seigneur qu’il répand constamment sur nous, nous avons tous pu recevoir la purification de tous nos péchés une fois pour toutes, et aussi, nous avons pu devenir le peuple de Dieu. L’amour par lequel notre Seigneur nous aime est exactement le même amour par lequel Dieu le Père aime son Fils. Même si le Saint-Père, le Saint-Fils et le Saint-Esprit sont parmi ceux d’entre nous qui croient en l’amour de Dieu, l’amour de Dieu le Père nous a été clairement montré à tous par Jésus-Christ. Car Dieu le Père nous a aimés par son Fils Jésus-Christ, cet amour est à son tour l’amour agape du Dieu trinitaire. Juste par la foi qui croit en l’amour agape de Dieu, nous avons pu devenir le peuple de Dieu.
 

Maintenant, quel genre d’existence étions-nous fondamentalement devant Dieu?
 
Le fait est que nous étions des êtres fondamentalement corrompus devant Dieu. Nous étions censés subir la destruction à cause de nos péchés. Dans Jérémie 17:9, nous lisons: «Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant.» Et dans Romains 3:10, il est dit: «Il n’y a point de juste, Pas même un seul;» Il n’y a pas une seule personne qui ne commette pas de péché. Romains 3:23 dit: «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» Ainsi, lorsque nous étions corrompus, pécheurs et destinés à être maudits, Dieu nous a tous sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu a fait de nous ses enfants pour qu’il puisse nous revêtir de Son amour inconditionnel du salut. Parce que Dieu avait voulu nous revêtir d’un tel amour, nous sommes devenus ses enfants, portant l’amour de Dieu en croyant en sa justice.
Par conséquent, nous devons garder la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui témoigne de ce fait dans nos cœurs par la foi. Nous devons nous rappeler que, même si nous étions nous-mêmes une couvée de méchants, nous avons pu recevoir la rémission des péchés parce que le Seigneur nous a sauvés du péché du monde par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il a accompli pour nous. Maintenant, nous ne devons pas prétendre être spirituels devant Dieu sans connaître notre moi fondamental. Car nous sommes devenus les enfants de Dieu par la grâce de Dieu bien que nous ne puissions pas espérer son amour. Une telle grâce était possible grâce à notre foi en l’amour inconditionnel de Dieu. Et ainsi, Dieu nous a transformés en Ses enfants qui ont été sauvés de tous nos péchés, et Il nous a fait vivre notre vie à partir de maintenant comme ceux qui sont toujours plus reconnaissants envers Dieu et qui ont beaucoup de foi.
 


Devant Dieu, appartenons-nous aux gens comme Esaü ou aux gens comme Jacob dans une perspective spirituelle?

 
Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit appartiennent aux gens comme Jacob, pas à Esaü. Dieu nous aimait tous également et ne nous détestait pas. Ainsi, nous avons dû recevoir la purification du péché par la foi, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la justice de Dieu, plutôt que de nous vanter de notre grandeur. Nous devons tous devenir ceux qui appartiennent aux gens comme Jacob, plutôt qu’à des gens comme «Ésaü», comme le montre l’Ancien Testament.
Ce que nous devons comprendre, c’est que même à l’intérieur de l’amour agape de Dieu, les gens qui appartiennent à des gens comme «Ésaü» ne peuvent pas être sauvés. De telles personnes arrivent à leur destruction car elles refusent de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est le grand amour de Dieu. Ce que nous devons comprendre ici, c’est que ce n’est pas parce que Dieu n’a pas aimé Ésaü et n’a donc pas effacé ses péchés, c’est parce que les gens qui appartiennent aux gens comme «Ésaü» ont refusé cet amour de Dieu. Dieu les avait revêtus de l’amour de la rémission du péché qui efface tous leurs péchés, même ceux appartenant aux gens comme Esaü. Mais à la fin, parce qu’ils ne croient pas de tout cœur à l’amour de Dieu, ils en sont arrivés à une position où ils ne peuvent que recevoir le jugement du péché, à cause de leurs péchés.
Il est difficile pour ceux qui appartiennent à des gens comme Caïn et à Ésaü d’accepter l’amour de Dieu parce qu’ils ont leurs propres vertus. C’est parce qu’ils ont leur propre justice, leur propre sens du jugement et un cœur qui s’appuie sur leurs propres bonnes actions. Pour cette raison, ils ne croient pas purement à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est l’amour de Dieu et l’évangile de la purification des péchés dans leur cœur, et restent donc comme pécheurs.
L’apôtre Jean a parlé ainsi aux saints de ce qu’il croyait être l’amour de Dieu, disant: «si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu» (1 Jean 3:1). L’apôtre Jean est devenu enfant de Dieu après avoir été revêtu de l’amour du Père et du salut de tous les péchés. Ce que cela signifie est que nous devons aussi connaître et croire en cet amour du salut. Cependant, parce que les gens dans ce monde en ce moment ne connaissent pas le grand amour de Dieu le Père par Jésus-Christ, ils sont arrivés à un point où ils persécutent ceux d’entre nous qui croient en cet amour.
Les gens de ce monde continuent de vivre jour après jour sans se rendre compte que Dieu le Père nous a tous délivrés du péché du monde par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Jésus-Christ. Ainsi, parce que les peuples du monde ne comprennent pas correctement à quel point nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes différents d’eux, ils sont incapables de comprendre à quel point l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous leur prêchons est précieux, et sont donc incapables d’y croire. Et pour cette raison, les gens du monde ne peuvent que savoir que les justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont tout simplement très différents d’eux.
Ce seront eux-mêmes qui commettront le péché de nous persécuter à l’avenir. Autrement dit, la raison est que, fondamentalement, ils ne savent pas qui est vraiment Jésus-Christ, ils ne pourront pas non plus reconnaître ceux d’entre nous qui ont été revêtus de l’amour de Dieu. Pour nous, Jésus-Christ est le Fils de Dieu, le Créateur, le Maître en qui nous croyons et le Sauveur qui nous a sauvés de tous les péchés du monde et de la destruction éternelle.
Les gens du monde ne peuvent pas reconnaître ceux d’entre nous qui sont devenus les enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et donc, ils se lèveront contre nous et deviendront ainsi les ennemis de Jésus-Christ. Si nous devions voir ce monde en ce moment du point de vue de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons voir que les ennemis de Jésus-Christ sont nombreux. De plus, le Seigneur nous a toujours rappelé que de tels anti christs sont ceux qui essaient constamment de nous tromper.
Nous ne devons pas devenir les ennemis de Jésus-Christ en n’ayant pas la foi de croire en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu. Qu’est-ce qui fait que les gens deviennent les ennemis de Jésus-Christ? Les gens deviennent les ennemis de Jésus-Christ, non pas parce que leurs œuvres sont incomplètes devant Dieu, mais parce qu’ils professent avoir la foi, sans même savoir qui est vraiment Jésus-Christ, et parce qu’ils ne réalisent pas que Jésus-Christ est le Sauveur qui nous a tous délivrés du péché du monde, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. De plus, même si quelqu’un connaît l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il devient un ennemi de Jésus-Christ en n’y croyant pas du fond du cœur.
Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Il est Dieu pour nous et Il est notre Sauveur. Mais beaucoup de gens deviennent les ennemis de Dieu en ne croyant pas à cette vérité. Et donc, je suis reconnaissant que nous soyons devenus ceux qui sont reconnaissants devant le Seigneur, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par lequel Il a effacé nos péchés. Les ennemis de Jésus-Christ sont ceux qui ne croient pas en cette vérité, que Jésus est Dieu, et nous a délivrés du péché du monde, en descendant sur cette terre, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.