Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-41] Dieu bénit ceux qui obéissent et croient en la Parole de Dieu (Genèse 22:1-18)

(Genèse 22:1-18)
“Après ces choses, Dieu mit Abraham à l’épreuve, et lui dit : Abraham ! Et il répondit : Me voici ! Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l’holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin. Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l’âne ; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous. Abraham prit le bois pour l’holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et ils marchèrent tous deux ensemble. Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père ! Et il répondit : Me voici, mon fils ! Isaac reprit : Voici le feu et le bois ; mais où est l’agneau pour l’holocauste ? Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble. Lorsqu’ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Alors l’ange de l’Éternel l’appela des cieux, et dit : Abraham ! Abraham ! Et il répondit : Me voici ! L’ange dit : N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes ; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui : À la montagne de l’Éternel il sera pourvu. L’ange de l’Éternel appela une seconde fois Abraham des cieux, et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Éternel ! Parce que tu as fais cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.”


Pensez-vous réellement à Dieu d’abord et avant tout?


Dieu a appelé Abraham et lui a dit: “Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste, sur l’une des montagnes que je te dirai.” A travers ce récit, nous voyons que Dieu ne voulait pas recevoir son fils en holocauste, mais plutôt que Dieu voulait tester et voir si Abraham croyait réellement en Lui et voulait Le suivre d’abord et avant tout.
Qu’a fait Abraham au sujet de la Parole de Dieu? Il a obéi et a suivi cette Parole telle qu’elle lui a été donnée. Maintenant que Dieu était certain de la foi d’Abraham, Il lui a parlé. Regardons à la Parole du livre de Genèse chapitre 22 versets 16 et 17. Dieu l’a béni en disant: “Je le jure par moi-même, parole de l’Éternel ! Parce que tu as fais cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.” (Genèse 22:16-17). Il nous est dit ici que Dieu a répandu la bénédiction comme cela sur Abraham qui croyait et Le suivait d’abord et avant tout. C’est le contenu principal du passage des Ecritures d’aujourd’hui. “Puisque tu ne m’as pas refusé ton fils, ton fils unique – je te bénirai.” Dieu a continué à le bénir en disant: “toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix” (Genèse 22:18). Dieu a promis de lui donner, ainsi qu’à ses descendants, la bénédiction, parce qu’Abraham a obéi à la Parole de Yahvé Dieu. Nous pouvons dire que c’est précisément le thème central du passage des Ecritures d’aujourd’hui dans le livre de Genèse chapitre 22.
Quand Dieu a dit à Abraham d’offrir son fils en holocauste en vue de le tester, Abraham a fléchi et a obéi à la Parole de Dieu telle quelle. Abraham a pleinement obéi à ce que Dieu lui avait dit de faire. Voyant la foi d’Abraham, Dieu lui a fait une promesse bénie disant qu’il multiplierait sa semence et qu’à travers celui qui naissait de sa chair toutes les nations de la terre seraient bénies. 
En lisant cette Parole, ces pensées ont traversé mon esprit. En réalité, nous faisons souvent face à des difficultés quand nous diffusons cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, même si la situation dans laquelle nous sommes est vraiment dure et difficile et bien que les choses ne se passent pas comme nous l’espérons, j’ai néanmoins cette foi certaine dans mon cœur. Je crois que Dieu sera avec notre Eglise et gardera tous Ses ouvriers et les saints si nous faisons juste l’œuvre de diffusion de l’évangile du Seigneur de l’eau et de l’Esprit fidèlement dans le monde entier. Je pense réellement cela, et je crois cela aussi.
Pour tester Abraham, Dieu lui a dit d’offrir son fils en holocauste. Abraham a obéi à la Parole de Dieu. En d’autres termes, Abraham a fait exactement ce que Dieu lui a dit de faire. Et quand Dieu a vu cela, Il lui a donné une grande bénédiction, a permis que sa semence se multiplie, et lui a dit qu’il recevrait la bénédiction de toutes les nations de la terre qui seraient bénies par la semence de son corps.
Quand je lis ce passage des Ecritures comme cela, quel genre de pensées montent dans mon cœur? Je réalise qu’il y a des difficultés dans la diffusion de l’évangile de par le monde. Et les circonstances sont difficiles et dures. En dépit de tout cela, je crois que même si les circonstances visibles peuvent être dures et difficiles, si nous faisons l’œuvre de diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier, Dieu agira avec Son Eglise. Je crois que Dieu sera avec Ses serviteurs et Ses saints, les gardera, et leur donnera toutes les bénédictions. Pourquoi je crois cela? C’est parce que Dieu a dit qu’Il accomplirait Son œuvre à travers Son Eglise. Et à cause de cela, mon cœur devient brave. Je crois que tout le travail que nous faisons maintenant sera béni par Dieu et continuera à prospérer.
Ma relation avec ma mère adoptive a mal tourné à cause de nos différentes fois. En termes simples, ma mère était une ‘ancienne’ dans une grande dénomination Presbytérienne ici en Corée. Peut-être qu’à cause de cela, la bataille spirituelle invisible entre nous était réellement énorme. Même quand nous nous saluions seulement et partagions une simple conversation, la bataille d’énergie spirituelle invisible faisait des étincelles. Il semble qu’elle se retienne de traiter durement ma femme ou les autres, mais envers moi, elle est plus que dure. Mais même si nous étions mère et fils, je n’ai pas pu avoir une attitude conciliante dans le domaine de la foi. Puisque ma mère adoptive refusait de recevoir l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans son cœur, je n’ai pas pu accepter ses paroles non plus. Ma mère adoptive, qui était comme cela, souffre maintenant beaucoup du diabète. Donc, j’ai pensé que puisque je n’avais rien fait pour elle en accord avec le devoir filial jusqu’à présent, je devrais lui envoyer un dispositif médical que nous avons fabriqué. Donc je lui en ai envoyé un. Hier quand je l’ai contactée, elle a dit que son corps se sentait mieux et qu’elle dormait bien grâce à ce matériel.
Jusqu’à maintenant, je me suis demandé pourquoi notre nouvelle entreprise de produits de santé n’allait pas bien. J’ai pensé: “Dieu a-t-Il quelque chose à me dire? Pense-t-Il que si cela fonctionne assez bien pour me rendre prospère, je le laisserai et vivrai comme Caïn?” Mais cela ne se peut pas. Dieu connait pleinement mon cœur. Je suis mort avec Christ et suis né de nouveau avec Christ. Aussi, comment puis-je posséder un autre désir? Le Seigneur sait très bien qu’Il est la seule personne dans mon cœur et que je suis quelqu’un qui suis Christ seul. Je pense que le Seigneur n’aurait pas une telle pensée de moi.
J’ai aussi réfléchi à ce qui pourrait être la clé secrète du succès dans cette entreprise devant le Seigneur. Je suis arrivé à la conclusion que la publicité devait bien aider pour qu’une affaire ait du succès. Tout comme nous ne pouvions pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le passé puisque nous n’en savions pas grand-chose, pour cette entreprise, les gens ne sont pas conscients de combien nos produits sont bons pour eux par manque de publicité. Donc, à partir de maintenant, je vais faire beaucoup de publicité, et permettre aux gens de connaître cette nouvelle entreprise. Bien que cette entreprise puisse être une mince affaire maintenant, je suis certain que Dieu nous bénira vous et moi à travers cette entreprise pour que nous puissions servir l’évangile encore davantage.
Revenons au passage des Ecritures d’aujourd’hui. Il nous dit que lorsque Dieu, afin de tester Abraham, lui a dit: “Prends ton fils Isaac et va vers l’endroit que je te dirai pour l’offrir en holocauste,” Abraham a obéi à la Parole de Dieu telle quelle. Bien sûr, il n’a pas réellement tué son fils. Dieu l’a empêché de faire cela au moment même d’exécuter son fils unique. Puis Il a donné à Abraham, qui avait réussi le test, la bénédiction. Que devons-nous comprendre à travers cette Parole? Qu’Abraham était en mesure de recevoir la bénédiction de Dieu parce qu’il avait obéi à la Parole de Dieu telle quelle. Ayant réussi le test de foi de Dieu, Abraham a reçu les bénédictions dans son corps et dans son esprit; il a reçu les bénédictions d’avoir beaucoup de descendants dans la foi aussi. Qui est apparu parmi les descendants d’Abraham? Ce n’est autre que Jésus Christ qui nous a sauvés complètement. En croyant en Jésus Christ qui est né dans la lignée d’Abraham, toutes les nations de ce monde peuvent recevoir la grande bénédiction de la rémission des péchés et mener une vie comme celle d’Abraham afin de devenir enfants de Dieu. 


Croyez-vous et suivez-vous aussi la Parole de justice de Dieu?

Abraham a reçu la bénédiction de Dieu et est devenu le père de la foi précisément parce qu’il a suivi la Parole de Dieu telle quelle. Qu’en est-il de votre foi alors? Quel genre de vie mènent nos frères et sœurs, ministres et ouvriers ici en Corée et à l’étranger? C’est la même que nous aussi. J’ai toute confiance que si nous diffusons ensemble l’évangile de l’eau et de l’Esprit tel qu’il est dans le monde entier, Dieu répandra certainement la même sorte de bénédiction sur nous que sur Abraham. Pourquoi pensez-vous qu’il en soit ainsi? Nous recevrons ces bénédictions en esprit et dans la chair, parce que nous obéissons par la foi à la Parole de Dieu telle quelle, tout comme Abraham. Chers croyants, veuillez graver ceci dans vos cœurs. Si nous recevons les bénédictions de Dieu tout comme Abraham, c’est parce que nous élevons la volonté de Dieu et faisons l’œuvre de diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit fidèlement. Donc, nous devons nous demander: “Comment pouvons-nous obéir à la Parole de Dieu entièrement?” puis faire Son œuvre seulement par la foi, ayant exclus tout souci et doute obscurs de nos cœurs. 
La chose importante pour nous n’est pas la façon dont les choses se déroulent, ni notre situation difficile actuelle. C’est plutôt: “Qu’est-ce que Dieu nous dit?” C’est plus important, et c’est ce qui devient la base de notre foi. Pour moi, j’ai la foi qui croit en la justice de Dieu et en la Parole de Dieu. Si la Parole de Dieu d’aujourd’hui nous montre clairement que le Seigneur a béni Abraham selon sa foi, alors nous pouvons aussi certainement recevoir la même bénédiction de Dieu, et j’ai aussi cette foi en la Parole de Dieu. Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons recevoir en essayant de le recevoir par la force. “Quel genre d’évangile est l’évangile que nous prêchons? N’est-ce pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous croyons et prêchons en élevant vraiment la volonté de Dieu? La diffusion de cet évangile est-elle une œuvre d’homme ou l’œuvre de Dieu?” Quand nous nous questionnons nous-mêmes comme cela, si nous pouvons être convaincus que la diffusion de cet évangile est l’œuvre de Dieu, alors nous pouvons avoir la foi que Dieu va certainement bénir notre travail. Nous pouvons alors fortifier notre foi comme suit: “Quand le temps voulu viendra, Dieu garantira la bénédiction à toute œuvre que nous faisons en temps voulu. Nous recevrons la bénédiction. Chacun de nous – nos frères et sœurs, ministres et ouvriers, en Corée et dans le monde entier – et même les âmes non sauvées de par le monde entier recevront de Dieu la bénédiction spirituelle du salut aussi bien que les bénédictions physiques. Je rends vraiment grâces à Dieu de nous avoir donné une telle foi à vous et moi. Nous allons ainsi mettre tous nos efforts dans l’œuvre de la mission avec cette foi.


Deux leçons dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui


Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Dieu nous dit deux vérités à vous et moi.
La première c’est que vous et moi pouvons aussi recevoir la bénédiction de Dieu en obéissant et en suivant la Parole de Dieu, tout comme Abraham. Cette bénédiction de Dieu inclut non seulement la bénédiction spirituelle mais aussi les bénédictions physiques. C’est parce que les bénédictions charnelles suivront naturellement quand nous possédons cette foi qui croit en la justice de Dieu.
Maintenant, quelle est la seconde vérité? Dieu a testé la foi d’Abraham ici, et à travers ce récit, Dieu essaie de nous montrer à vous et moi Sa volonté. Alors, quelle est Sa volonté révélée dans ce récit?
Dieu est apparu à Abraham et a dit: “Prends ton fils unique Isaac et va dans le pays de Morija, où je te dirai, et offre-le en holocauste.” Abraham, obéissant à ce commandement, s’est réveillé tôt le lendemain matin, a préparé son âne, pris deux jeunes hommes et son fils unique Isaac avec lui; et a préparé ce sacrifice en coupant le bois pour l’holocauste. Et il est dit qu’au troisième jour, Abraham a levé les yeux et a vu le pays de Morija de loin. Puis Abraham est arrivé à l’endroit, et a commencé à faire le sacrifice à Dieu en prenant son fils comme offrande selon la Parole de Dieu.
Abraham a pris deux de ses serviteurs avec lui pour aller vers le mont Morija, et quand ils sont arrivés au pied de cette montagne, il leur a dit: “Vous deux, restez ici.” Puis, il a pris le bois de l’holocauste et l’a posé sur Isaac son fils; et il a pris le feu dans sa main, et un couteau, et ils sont montés tous les deux. Et quand ils sont arrivés, il a construit un autel avec des pierres. Aussitôt qu’il eut fini, il a attaché les bras de son fils derrière lui, l’a bien ficelé ainsi que ses jambes pour qu’il soit immobile sur l’autel. Et alors, sans même dire “mon cher fils, je suis désolé,” il a pris le couteau et était prêt à tuer son fils.
A cet instant même, l’ange de Dieu est apparu et lui a parlé. Il a dit: “Abraham, Abraham! Ne pose pas la main sur l’enfant car j’ai vu que tu n’as pas épargné ton propre fils, ton fils unique devant moi. Et j’ai vu que tu crains Dieu. Et je comprends. Alors, ne pose pas la main sur lui.” Ensuite, quand Abraham a regardé en arrière, il a vu un bélier pris dans un buisson par les cornes. Ainsi, il a enlevé son fils de l’autel, a attrapé et tué le bélier, et a offert ce bélier en sacrifice à Dieu comme holocauste.
Chers croyants, réfléchissez à cela profondément. Abraham était un homme de foi énorme. Que pensez-vous que vous et moi aurions fait? Nous n’aurions jamais pu comprendre ce commandement de Dieu qui nous dirait de tuer notre fils et de l’offrir à Dieu, mais plutôt, nous aurions fait beaucoup de désordre. Mais, qu’en est-il d’Abraham? Sachant que c’était la Parole de Dieu, Abraham, afin d’y obéir, s’est levé tôt le matin et a pris la route pour offrir son fils à Dieu sans aucune hésitation, prenant ses jeunes hommes, son fils, et le bois pour l’holocauste avec lui.
Bien sûr, après avoir entendu cette Parole de Dieu, il devait agoniser en tant qu’être humain. Quel parent n’agoniserait pas sur le commandement de tuer son propre fils? De plus, c’était un fils qu’Abraham avait engendré difficilement après l’âge de 100 ans. Aussi, nous pouvons dire que cet acte d’Abraham est effectivement quelque chose de vraiment grand. Réellement, il est digne que Dieu l’ait établi père de la foi et de recevoir toutes les bénédictions de Dieu. Même si j’étais Dieu, j’aurai donné des bénédictions abondantes à Abraham. 


Isaac avait aussi une grande foi

La foi d’Abraham était effectivement grande, mais la foi de son fils, Isaac, était grande aussi. Quand son père l’a attaché et a essayé de le tuer, Isaac devait avoir onze ou douze ans. Réfléchissez. A cet âge, si votre père avait essayé de vous attacher et de vous tuer, n’auriez-vous pas dit: “Comment peut-il y avoir un père comme toi dans ce monde? Comment peux-tu possiblement faire cela? Suis-je à toi?” Mais que dit la Bible à propos de ce qu’Isaac a fait? Il n’a pas dit un seul mot, rien du tout. Pensez-vous: “C’est écrit comme cela parce que c’est la Bible”? Ce n’est jamais comme cela dans la réalité.
Le nom “Isaac” signifie “il rit.” La caractéristique spirituelle d’Isaac est l’obéissance. Vraiment, nous pouvons rire et être heureux quand nous obéissons à Dieu et notre père et mère spirituels, c’est-à-dire notre Eglise et son dirigeant. Comment Isaac a-t-il reçu la bénédiction de Dieu? Il a reçu la bénédiction comme cela par l’obéissance.
Alors, comment Abraham est-il devenu le père de la foi? Il l’est devenu par la foi qui croit la Parole de Dieu. En bref, les noms “Abraham” et “Isaac” sont devenus des synonymes de “foi” et “obéissance.” Ici, quand nous regardons à ce qu’Abraham et son fils Isaac ont accompli – Abraham a vraiment cru la Parole donnée par Dieu et Isaac a aussi obéi à cette Parole – nous ne pouvons que les approuver comme pères de notre foi. Vraiment, ces deux hommes sont dignes de recevoir votre respect et le mien.
En obéissant au commandement donné par Dieu, il n’a même pas consulté sa femme. “Offre ton fils unique en holocauste.” Que serait-il arrivé si Abraham avait parlé à sa femme tout de suite après avoir entendu cette Parole? Abraham aurait pu être mis à mort instantanément par sa femme. Disant: “Je veux que mon fils vive. Toi vieux bâtard fou! Je n’ai pas besoin de quelqu’un comme toi maintenant. Si tu veux tuer mon fils, tue-moi plutôt”, cette femme en colère aurait pu tuer Abraham à la place. Le cœur des mères est comme cela. Le cœur qui aime ses enfants d’une mère dans la chair est plus fort que celui des pères. Bien sûr, l’amour des pères est fort aussi, mais l’affection maternelle est un peu plus forte et profonde. Je ne sais pas si c’est pour cette raison, mais quoi qu’il en soit, Abraham n’a pas consulté sa femme Sarah sur ce sujet. Il n’y a pas de rapport disant si Sarah a jamais appris cela jusqu’à la fin. Peut-être qu’Abraham à un moment a pu dire à Sarah: “Ma chère femme, je vais partir offrir un holocauste aujourd’hui. Dieu m’a dit d’aller à un endroit spécifique et de sacrifier un holocauste, et je vais là avec Isaac. Occupe-toi de la maison, et garde bien les serviteurs, d’accord?” “Mais pourquoi prends-tu notre fils?” “Je pense que Dieu me dit d’apprendre à notre fils comment faire des sacrifices. Quoi qu’il en soit, je l’emmènerai avec moi puisqu’Il m’a dit de l’emmener.” Puisqu’il a dû seulement dire que cela, n’est-il pas évident que sa femme Sarah a dû faire des préparatifs pour cet holocauste? Je pense que si Sarah avait connu la vérité à l’avance, elle n’aurait jamais rien préparé pour lui.
Chers croyants, Abraham n’a pas discuté de ce sujet non plus avec les jeunes hommes qu’il a pris avec lui. Abraham a pris deux serviteurs avec lui, mais quand il est arrivé près du mont Morija, il leur a dit: “Vous restez ici. Ne me suivez pas, mais restez ici. Cela m’est plus facile si vous ne me suivez pas. De plus, si vous venez, Dieu n’acceptera pas l’offrande. Alors, veuillez rester là.” Ainsi, Abraham n’a rien dit à personne, et tout seul, il a emmené son fils sur la montagne.
Cette foi d’Abraham est quelque chose de vraiment grand. Je pense qu’il n’y a personne sur la terre dont la foi soit aussi bonne que celle d’Abraham. Bien sûr, il y a eu beaucoup de serviteurs et d’ouvriers de Dieu qui de façon semblable ont suivi Dieu, mais quoi qu’il en soit, il est certain qu’Abraham est digne de recevoir le respect de tous les gens. Vraiment, Abraham est vraiment digne du titre de “père de la foi.” Et à la fin, Dieu, qui a reconnu cette foi d’Abraham, a protégé Isaac pour que son père Abraham ne le tue pas pour le sacrifice.
Chers croyants, vous pourriez vous demander pourquoi c’est si grand d’offrir son propre fils à Dieu. Si vous imaginez, ce n’est rien du tout. Savez-vous que dans l’histoire chrétienne, il y a eu beaucoup de missionnaires qui ont sacrifié leurs fils et leurs filles dans le champ de mission pour arriver à leurs objectifs? Cependant, la chose importante ici est précisément ceci: pourriez-vous réellement approuver la Parole de Dieu qui vous ordonne d’offrir votre fils unique et y obéir en croyant dans votre cœur? Pourriez-vous obéir à Dieu par la foi et par crainte envers Lui?
Dans le livre des Hébreux chapitre 11, ce qui suit est écrit concernant ce sujet. “C’est par la foi qu’Abraham offrit Isaac, lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et qu’il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit : En Isaac sera nommée pour toi une postérité. Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts ; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection.” (Hébreux 11:17-19). Il est écrit qu’Abraham croyait réellement que Dieu relèverait son fils. Abraham croyait que s’il faisait selon l’instruction de Dieu, Dieu ressusciterait son fils, car l’Eternel Dieu avait dit que toutes les nations de la terre seraient bénies à travers ce fils Isaac et avait promis qu’Il multiplierait ses descendants comme les étoiles du ciel à travers ce fils Isaac qui était né de son propre corps.


Les gens de foi travaillent comme Dieu les instruit


Quoi qu’il en soit, la foi d’Abraham est quelque chose d’énorme. Une vraie personne de foi n’est pas quelqu’un qui fait l’œuvre de Dieu involontairement sans trop y réfléchir juste parce que Dieu a parlé. Plutôt, une vraie personne de foi est quelqu’un qui digère d’abord cette Parole par la foi, l’accepte par la foi, puis obéit par la foi. Comme il est écrit “Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.” (Romains 14:23), si nous ne faisons pas quelque chose par la foi, alors tout ce que nous faisons sera mauvais. Ce que je dis ici c’est qu’il n’est pas juste que vous fassiez les choses arbitrairement sans foi juste parce que Dieu vous l’a dit. Plutôt, ce serait une grave erreur, et cela pourrait devenir un péché devant Dieu.
Abraham a obéi à la Parole de Dieu par la foi. Par la foi, il a offert son fils unique à Dieu. Bien sûr, la foi d’Abraham est effectivement grande, mais dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il y a une vérité de plus qui est plus importante. Tout comme Abraham a offert Isaac à Dieu en offrande, Dieu le Père a aussi donné Son propre Fils unique Jésus Christ en sacrifice pour vous et moi. Il a fait cela pour nous sauver de tous nos péchés. Ayant vu Abraham exécuter son commandement, l’ange de l’Eternel Dieu l’a stoppé en disant: “ N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique.” Effectivement, à travers l’acte d’Abraham montré dans la lecture des Ecritures d’aujourd’hui, Dieu nous montre que Lui, en tant que Dieu le Père, nous a vraiment sauvés comme cela en nous ayant donné Son Fils unique Jésus Christ. Ici, Dieu montre clairement Sa volonté.
Isaac n’était pas un bébé alors; plutôt, il était déjà adolescent. Mais néanmoins, il a obéi à ce que son père lui a dit sans un mot. Quelle est la signification exacte à cela? Cela signifie que Jésus Christ, que Dieu a envoyé pour vous et moi, est descendu sur la terre, et a obéi à la volonté de Dieu le Père telle quelle. Il a effectivement fait cela pour nous. Venant sur la terre dans la chair humaine, Jésus Christ a obéi à Dieu le Père en faisant d’abord l’œuvre de prendre tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean Baptiste à l’âge de trente ans. Et respectivement l’œuvre de la crucifixion à l’âge de trente-trois ans, de la mort, puis de la résurrection d’entre les morts; Jésus Christ a obéi à la Parole de Dieu le Père en étant silencieux comme un agneau devant celui qui le tond. De cette façon, à travers Jésus Christ qui a obéi à la Parole de Dieu, vous et moi avons reçu notre salut.


Dieu nous a tant aimés de cette façon


Dieu le Père a envoyé Son Fils Jésus Christ sur la terre. Afin d’expier tous nos péchés, Dieu le Père a envoyé sur la terre Son Fils unique à Lui. 
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui nous voyons qu’Isaac; le fils d’Abraham représente Jésus Christ. Isaac a obéi à la volonté de son père Abraham. Il a obéi aux paroles de son père Abraham parce qu’il savait que son père croyait et révérait Dieu parfaitement et que c’était juste. Qu’est-ce que cela nous dit? Pour sauver l’humanité de tous ses péchés et du jugement de ces péchés, Dieu le Père a planifié d’envoyer Son Fils Jésus Christ sur la terre. Que Jésus prenne tous nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste, soit crucifié, verse Son sang, meure sévèrement, et ressuscite des morts, pour qu’Il nous a sauvés vous et moi une fois pour toutes. A travers toutes ces œuvres, Dieu le Père avait l’intention de donner Son Fils unique pour que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle, parce qu’Il aimait tant le monde. Pour nous donner la vie éternelle en expiant tous nos péchés, Jésus Christ, qui a fait toutes ces œuvres, est né sur la terre en obéissance à la volonté de Son Père. En obéissant, Jésus a sévèrement pris tous les péchés en recevant le baptême, et en obéissant, Il a donné Son corps à la Croix, a été crucifié, puis est ressuscité des morts. Ainsi, Il a sauvé complètement tous ceux qui croient en cet évangile authentique. Oui, c’est vrai. Jésus Christ nous a sauvés vous et moi parfaitement en ressuscitant des morts. Cela nous montre que Dieu le Père nous a tant aimés par Son Fils et qu’Il nous a effectivement sauvés. Dieu le Père, qui nous aime tant, a accompli cette œuvre impossible à travers Jésus Christ qui est né dans un corps humain. Il a fait cela afin de nous sauver authentiquement vous et moi.
Même les hommes primitifs il y a longtemps sacrifiaient des personnes vivantes à leurs dieux. Cependant, l’œuvre de salut de Dieu n’a jamais été une mimique d’un tel acte cruel. A travers l’œuvre de Son salut, Dieu voulait nous montrer combien Il nous aimait. Comme vu ici, Yahvé Dieu avait déjà préparé un bélier pour Abraham, et ses cornes étaient coincées dans un buisson. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie qu’Il y avait un sacrifice déjà préparé en avance pour nous sauver vous et moi de tous nos péchés. Et cette propitiation n’est autre que Jésus Christ, le Fils unique de Dieu le Père. A travers ce sacrifice nommé Jésus Christ, Dieu nous a sauvés parfaitement vous et moi. Le passage des Ecritures d’aujourd’hui en Genèse chapitre 22 est la Parole de Dieu qui est pleine de cette vérité. 


Dieu répand la bénédiction sur ceux qui obéissent à la volonté de Dieu


Chers croyants, je crois qu’à travers ce passage des Ecritures, Dieu nous parle à vous et moi, comme aux serviteurs et saints de Dieu dans toutes les Eglises filles de notre pays, à tous nos partenaires à l’étranger, et à toutes les âmes de par le monde entier. Nous devons réaliser que Dieu a donné cette Parole pour nous montrer clairement qu’Il donne les bénédictions à ceux qui croient réellement et obéissent à Sa volonté.
Dieu nous a dit à vous et moi de diffuser l’évangile du Seigneur de par le monde entier. En pratique, diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans ce temps présent est tel que nous ne pouvons pas le faire parfaitement par nos efforts physiques. Donc Dieu le Père nous a permis de diffuser l’évangile du Seigneur par notre ministère de la littérature et internet. Et si nous faisons diligemment ce travail, Dieu répandra certainement Ses bénédictions sur vous et moi, tout comme Il a béni Abraham. Bien sûr, nous ne possédons pas encore la foi parfaite comme celle d’Abraham. Mais même si nous ne sommes pas parfaits et avons des manques et que parfois nous gémissons et nous plaignons, si nous obéissons à la Parole du Seigneur et élevons Sa volonté, cette volonté à son tour nous conduit à diffuser l’évangile de par le monde entier. Je crois que Dieu nous bénira ainsi que toutes les œuvres que fait notre Eglise, et de plus, je crois qu’Il répandra Ses bénédictions sur les serviteurs de Dieu et Ses saints ici en Corée et de par le monde entier. Oui, je suis certain qu’Il va le faire. Nous pouvons recevoir ces bénédictions de Dieu sans faute. C’est Dieu qui nous bénit. C’est Dieu qui fait cela. Et de cette façon, nous serons bénis spirituellement et physiquement en vivant sur la terre. Ce que Dieu nous dit aujourd’hui, c’est précisément cela.
Quel standard devons-nous appliquer à nos vies quand nous croyons en Dieu et suivons Sa volonté? Nous devrions toujours nous demander à nous-mêmes: “Y a-t-il quelque chose qui rendra Dieu heureux? S’il y a quelque chose qui fait la joie de Dieu, alors bénira-t-Il quelqu’un qui fait cette œuvre, ou pas? Bénira-t-Il cette personne? Dieu a béni Abraham quand il a obéi à Sa volonté à 100%.” Si nous avons tiré une telle conclusion, alors tout ce que nous devons faire c’est faire cette œuvre qui fait plaisir à Dieu. Alors, tout comme Dieu l’a fait avec Abraham, Il nous bénira vous et moi aussi. Quand nous suivons Dieu, nous ne devons jamais avoir de pensées légères ou frivoles. Quel que soit le travail devant nous, nous devons réfléchir profondément. Avec des yeux qui voient loin, nous devons regarder de l’avant et faire Son œuvre en pensant: “Dieu bénira-t-Il ce travail?” Si nous pouvons conclure qu’Il le bénira, alors tout ce que nous devons faire c’est le réaliser tel quel. 
Chers croyants, il y a beaucoup de difficultés et d’insuffisances en nous quand nous servons le Seigneur. Cependant, malgré ce manque, nous devons réfléchir profondément: “Dieu nous bénira-t-Il si nous suivons le Seigneur, croyons en Son évangile, et Le servons? Ou pas?” Nous avons un tel standard dans nos cœurs. Alors nous pouvons commencer à recevoir les bénédictions de Dieu. Il n’y a rien d’autre. Il n’y a pas de raison d’ajouter des choses quand nous obéissons à Sa volonté par la foi. 


Nos cœurs doivent clairement être établis de façon droite devant Dieu 


Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avons des choses de la chair tout comme des choses de l’Esprit. Puisque nous avons ces deux choses mélangées, nous ne pouvons pas devenir entiers ou parfaits. C’est parce qu’il y a quelque chose de toujours déficient dans les choses de la chair.
Mais qu’arrivera-t-il si nous suivons Dieu avec une foi spirituelle, croyons en la Parole de Dieu, et nous tenons réellement fermes devant Lui par la foi dans nos esprits? Nous deviendrons des gens de foi authentique tout comme Abraham. Donc, nous devons fixer nos cœurs précisément comme ceci: nous devons fixer nos cœurs par la foi, ne pas être pris par les circonstances, et rechercher Dieu. Effectivement, il est important de fixer nos cœurs correctement avec clarté devant le Seigneur.
Avez-vous déjà vérifié votre cœur en vous posant à vous-même ces questions importantes, avec transparence, devant Dieu? “Est-ce que je crois vraiment de tout cœur que Dieu m’a sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Après avoir commencé à croire, ai-je vraiment fixé mon cœur sur l’œuvre de diffusion de cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans mon pays la Corée et de par le monde entier en union avec l’Eglise de Dieu? Ai-je vraiment fixé mon cœur avec une détermination à vivre pour cet évangile indépendamment de ce qui arrive et de la façon dont ma situation peut changer?” Quand vous êtes déterminé à le faire, Dieu vous garantit les bénédictions du Ciel. Tout comme Dieu l’a promis: “Partout où je rappellerai mon nom, je viendrai à toi, et je te bénirai” (Exode 20:24), Dieu répand Ses bénédictions sur nous alors que nous nous déterminons en nous-mêmes à obéir à Sa volonté. S’il en est ainsi, Dieu répandra certainement Sa bénédiction, et nous recevrons certainement cette bénédiction. Croyez-vous cela? C’est absolument vrai.
“En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais s’il meurt, il porte beaucoup de grain” (Jean 12:24). Cette Parole est vérité. Jésus Christ est descendu comme un grain de vraie vie sur la terre, est né, a pris tous nos péchés sur Lui en étant baptisé, est mort sévèrement à la Croix, est ressuscité des morts, et nous a ainsi sauvés nous croyants de tous nos péchés et jugements. Effectivement, puisque Jésus Christ a fait un tel sacrifice, il nous a été possible à vous et moi de recevoir le salut. Que signifie réellement le passage ci-dessus? Il signifie que lorsque vous et moi nous sacrifions nous-mêmes pour la diffusion de la justice de Jésus Christ après avoir reçu la rémission de nos péchés, alors beaucoup d’autres peuvent aussi recevoir le salut. Si nous ne faisons pas l’œuvre de diffusion de l’évangile, cela finira avec nous seuls ayant reçu le salut. Cela serait-il juste? Serait-il juste que vous portiez beaucoup de fruit spirituel en vous sacrifiant? Et serait-il juste que vous meniez une vie juste pour vous-même? Nous n’avons pas de choix dans ce sujet céleste. Il a déjà été réglé. C’est une vérité établie que nous recevions les bénédictions de Dieu si nous vivons par la foi avec un cœur ferme et déterminé correctement. Si nous continuons à vivre en fixant nos cœurs sur Dieu par la foi, nous pouvons vraiment vivre dans la paix et l’abondance; mais si nous devions vivre nos vies comme une vague d’océan instable sans avoir fixé notre cœur correctement, Dieu ne pourrait pas nous donner Ses bénédictions, même s’il le voulait. Ainsi, nous devons clairement fixer nos cœurs sur cet objectif même de suivre Dieu.
Je crois que Dieu nous a donné à vous et moi la foi par laquelle nous pouvons parfaitement croire et suivre Sa Parole, tout comme Abraham. Arrangeons et fixons une fois encore nos cœurs correctement devant Dieu et vivons notre foi jusqu’au jour de Son retour. Il nous encourage en disant: “Dieu trouvera sa joie dans l’œuvre que nous faisons. Et ainsi, Il nous bénira.” Abraham a reçu ces bénédictions de Dieu, et à travers lui, beaucoup d’âmes ont reçu les mêmes bénédictions. De même, croyons que Dieu nous donnera ces grandes bénédictions, et j’espère que vous croirez que Dieu vous bénira vous aussi.