Sermons

Sujet 23: Hébreux

[PARTIE 11-6] Pour vivre par la foi, nous devons avoir un objectif clair (Hébreux 11:1-12)

Pour vivre par la foi, nous devons avoir un objectif clair(Hébreux 11:1-12)
«Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. C’est par la foi qu’Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c’est par elle qu’il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c’est par elle qu’il parle encore, quoique mort. C’est par la foi qu’Énoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi. C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait. C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. C’est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d’avoir une postérité, parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. C’est pourquoi d’un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu’on ne peut compter.» 
 

Un salut chaleureux à vous tous! Nous venons de lire Hébreux 11:1-12 pour le service de ce soir. Comme vous le savez tous, ce passage parle de la foi en Dieu. L’auteur de l'Épître aux Hébreux a défini la foi de manière succincte comme suit: «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.» (Hébreux 11:1). Les mots «la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère» signifient que si nous croyons que Dieu nous donnera ce que nous espérons, alors cela arrivera en effet. C’est pourquoi nos prédécesseurs de la foi ont cru en Dieu de tout cœur même s’il n’était pas visible à leurs yeux nus.
Ils croyaient que Dieu a créé l’univers entier et tous ses hôtes avec Sa Parole. C’est pourquoi ils pouvaient mettre toute leur confiance en lui, le suivre, vivre par la foi et croire sans réserve que lui seul avait raison. C’est pourquoi Abel a offert à Dieu un sacrifice plus excellent que Caïn son frère. Et par la foi, Enoch a été enlevé sans voir la mort. La Bible dit qu’Abel et Enoch ont vécu une vie agréable à Dieu. Dans le même sens, Noé a préparé une arche par la foi, étant averti divinement des choses qui n’ont pas encore été vues, et ce faisant, il s’est sauvé non seulement lui-même, mais aussi toute sa maison. Noé est ainsi devenu un travailleur juste par la foi.
Quand Abraham a été appelé par Dieu, il a quitté sa patrie en se confiant à Dieu seul, même s’il ne savait pas où il allait. De plus, Abraham et ses héritiers vivaient comme compagnons dans ce monde, sachant qu’ils verraient un jour le Seigneur face à face. De plus, Abraham a transmis sa foi à ses descendants et, selon cette foi, il a été embrassé dans les bras du Seigneur. Sa femme Sarah, qui était trop âgée pour donner naissance, croyait également que la Parole de Dieu était fidèle, et à cause de cette foi, elle a eu la chance de porter autant de descendants que les étoiles dans le ciel.
 


En quoi croyaient nos ancêtres de la foi?

 
Nos ancêtres de la foi croyaient que tout ce qu’ils espéraient se réaliserait tant qu’ils se confieraient en Dieu. Leur foi, comme la Bible le décrit, était la ferme assurance des choses espérées. Si nous voulons vivre en faisant confiance à Dieu comme nos ancêtres de la foi, nous devons avoir un but clair pour notre foi dans nos esprits. Pourquoi est-ce si nécessaire? C’est parce que la foi est la ferme assurance des choses espérées et la preuve des choses non vues. Malheureusement, de nombreux chrétiens sont enclins à penser que la foi est quelque chose d’aveugle, comme si Dieu leur répondrait s’ils croyaient simplement en lui arbitrairement sans un but clair.
En revanche, les vrais gens de foi dans la Bible ne se sont pas contentés de croire aveuglément en Dieu, mais plutôt, ils avaient tous un but clair pour leur foi. Ils savaient pourquoi ils croyaient en Dieu. Par exemple, Enoch, un homme de foi, s’est fixé comme objectif dans la vie de plaire à Dieu. Il avait un but clair pour sa vie, c’est-à-dire vivre une vie pieuse aux yeux de Dieu; et il a vécu dans ce but jusqu’à ce que Dieu l’enlève. C’est pourquoi Dieu l’a béni de ne pas voir la mort sur cette terre et l’a emmené de son vivant. Dieu a fait cela parce qu’il aime ceux qui lui plaisent.
De plus, parce qu’Enoch croyait que Dieu l’enlèverait ainsi, cela s’est passé exactement selon sa foi. Autrement dit, Enoch avait un but clair pour sa foi. De même, le but d’Abraham pour sa foi était également très clair. Quand Abraham a été appelé par la Parole de Dieu, il vivait confortablement dans sa propre patrie. Mais Dieu lui a dit:
«Va-t’en de ton pays,
de ta patrie,
et de la maison de ton père, 
dans le pays que je te montrerai.» (Genèse 12:1). Quand Abraham a entendu cela, il a obéi à Dieu tout de suite et a commencé à marcher vers la terre où Dieu le dirigeait aussi, et c’est devenu son but dans la vie. Il quitta donc sa patrie, tous ses souvenirs, et se rendit dans le pays que Dieu lui montrerait. Abraham ne savait pas exactement où il allait, mais il savait que Dieu lui avait préparé un royaume. C’est pourquoi il a fait du Royaume de Dieu son but dans la vie. Et dans ce but, Abraham a vécu une vie pieuse sur cette terre qui plaisait à Dieu.
Il n’y aurait pas de fin si je devais témoigner de la vie menée par tous nos ancêtres de la foi en cette heure, mais permettez-moi de vous donner un exemple de plus mentionné dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui. Sarah, la femme d’Abraham, avait été stérile toute sa vie, avant même que Dieu n’apparaisse devant Abraham et lui dise qu’il lui donnerait autant de descendants que les étoiles dans le ciel. Non seulement Abraham était vieux mais aussi sans enfant à cette époque, et sa femme Sarah était aussi trop vieille pour concevoir un bébé. Il était biologiquement impossible pour Sarah de porter un enfant. Elle n’avait plus aucun espoir de porter son propre bébé. Elle avait renoncé à procréer, non pas parce qu’elle le voulait, mais parce que son corps était trop vieux.
Cependant, lorsque Dieu est apparu devant Abraham et lui a promis qu’il lui donnerait un fils, Sarah a cru en cette Parole. Le chapitre 18 de la Genèse nous raconte ce qui s’est passé lorsque Sarah a entendu cette promesse pour la première fois. Dieu a envoyé ses anges à Abraham, et pendant que les anges parlaient avec lui, Sarah a entendu l’un des anges dire à Abraham qu’elle aurait un fils aux alentours de cette période l’année prochaine. En entendant cela, Sarah a ri d’elle-même car cela semblait si tiré par les cheveux. D’une part, dans sa chair, Sarah a dû penser que ce que l’ange disait était assez absurde, mais d’autre part, elle devait également être très heureuse d’entendre cela. En tout cas, Sarah a ri d’elle-même lorsqu’elle a appris qu’elle aurait un fils. L’ange lui a alors demandé pourquoi elle riait. Sarah a d’abord nié avoir ri, mais l’ange lui a dit qu’elle avait ri, et à cause de cela, son fils devait être nommé Isaac. Finalement, tout comme Dieu l’avait promis, à peu près à la même époque l’année suivante, Sarah a effectivement donné naissance à un fils. Abraham avait maintenant un héritier, un fils d’obéissance né de sa femme Sarah.
 Même si Sarah pensait qu’elle était trop vieille pour avoir un enfant, Dieu lui a dit qu’elle le pouvait. Et dans cette promesse de Dieu, Sarah a trouvé la force de concevoir et a donné naissance à un fils. D’où tirait-elle cette force? Elle l’a puisée dans sa foi, dans le fait qu’elle croyait en la fidélité de Dieu lui promettant un fils. La Bible nous dit que la vraie foi consiste à faire confiance à Dieu et à sa Parole. Sarah a donné naissance à Isaac à temps parce qu’elle croyait que tout ce que Dieu lui dirait se ferait sans faute.
Lorsque Dieu a dit à Abraham d’emmener son fils Isaac au mont Morija et de le sacrifier en holocauste, Abraham a obéi. Abraham avait tellement confiance en Dieu que même s’il tuait Isaac, il était sûr que Dieu tiendrait sa promesse de lui donner autant de descendants que les étoiles dans le ciel. Parce qu’Abraham croyait tellement en Dieu et en Sa Parole, il n’a pas hésité à sacrifier Isaac en holocauste. Et juste au moment où Abraham était sur le point de tuer Isaac, Dieu lui dit: «Abraham, Abraham! Ne pose pas la main sur Isaac, car maintenant je sais que tu M’aimes plus que ton propre fils. J’ai préparé un bélier à offrir à la place de ton fils.»
Abraham, un homme de foi, a élevé d’innombrables descendants de foi sur cette terre qui ont cru en Dieu tout comme lui, dans la lignée de sa foi. Voilà pourquoi vous et moi sommes ici. Alors que nous continuons notre vie de foi, nous devons tous avoir un objectif clair pour notre foi. Il doit y avoir un but pour lequel nous croyons en Dieu. Nous devons nous demander dans quel but nous avons vécu jusqu’à présent. Vous et moi devons aspirer à vivre en ayant la vraie foi devant Dieu, et nous devons mener nos vies dans ce but divin. Si notre objectif est bon et pieux aux yeux de Dieu, alors Il atteindra certainement ce but pour nous. Si nous prions pour ce bon objectif et aspirons à cela, alors Dieu nous répondra avec certitude. C’est pourquoi il est si important pour nous tous de réaliser qu’un objectif clair pour nos vies de foi est absolument indispensable.
 

D’Abraham à Enoch et Noé, toutes les personnes qui ont vécu en se confiant en Dieu ont suivi un objectif clair
 
Le but de leur foi était tout pieux aux yeux de Dieu. Si leur objectif n’était pas divin autrement, alors Dieu n’aurait pas marché avec eux, et Il n’aurait pas pourvu à leurs besoins ni les aurait aidés non plus. Dieu sait tout sur nos cœurs et nos esprits. Par conséquent, nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, devons établir un objectif divin et nous diriger vers cet objectif avec clarté. Bien sûr, parce que nous sommes faibles, il y a des moments où nous nous égarons, ou lorsque nous tombons en essayant d’atteindre notre objectif divin, mais Dieu sait tout de nous.
Donc, si nous voulons vraiment vivre notre foi devant Dieu, nous devons non seulement recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais nous devons également établir un objectif clair qui est pieux à ses yeux. Et nous devons prier Dieu pour l’accomplissement de ce dessein divin qui lui plaira. Nous devons demander à Dieu son aide afin que nos objectifs divins soient accomplis, et nous devons avoir confiance en Dieu seul. Rien d’autre que ceci n’est le but ultime pour tous ceux qui vivent en faisant confiance à la justice de Dieu. Pour les justes, en d’autres termes, avoir foi en la justice de Dieu est leur but dans la vie. C’est parce qu’ils croient que Dieu leur permettra de vivre comme ça.
Comme Abraham, j’ai aussi beaucoup, beaucoup de lacunes. Malgré mes échecs, j’ai fini par avoir un but clair pour ma vie une fois que j’ai trouvé la justice du Seigneur et reçu la rémission de mes péchés. Je me suis demandé: «Maintenant que j’ai reçu la rémission des péchés, quel devrait être mon but dans la vie?» La réponse était claire. Mon but dans la vie était de défendre et de répandre la foi en la justice de Dieu. Le premier obstacle que j’ai rencontré pour y parvenir a été ma mauvaise santé. Je ne suis pas exactement un type robuste en matière de santé. Mais ce n’est que grâce à la force de Dieu que j’ai pu vivre à ce jour.
Au moment où j’ai eu 30 ans, mon corps avait déjà été ruiné par mes jeunes escapades. Jeune et agité, j’avais négligé ma santé, faisant beaucoup de choses risquées qui étaient dures pour mon corps et je l’ai poussé à ses limites physiques. Pourtant, aussi longtemps que ma jeunesse a duré, je n’ai pas vraiment prêté beaucoup d’attention à ma santé, car je pensais que ce n’était pas si mal. Mais une fois que j’ai trouvé la justice du Seigneur, ma santé est devenue une préoccupation majeure pour moi.
Alors j’ai prié Dieu et je lui ai demandé de me rendre ma santé en lui disant: «Seigneur, s’il te plaît, rends-moi en bonne santé. Je suis devenu si fragile ces jours-ci que j’ai peur de mourir avant d’avoir terminé ton travail. Bien que je ne craigne pas la mort, je crains pour ton travail. Qu’arriverait-il à ton travail si je devais rester si fragile comme ça, incapable de faire quoi que ce soit pour toi? S’il te plaît, donne-moi une bonne santé, afin que je puisse accomplir ton travail.» Ainsi, à partir de ce moment, me maintenir en bonne santé est devenu l’un de mes objectifs, non pas pour moi, mais pour le Seigneur, pour servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Une fois que j’ai fixé ce but, j’ai prié constamment avec ce but en tête. Dieu m’a alors aidé et m’a béni sous diverses formes et manières, par le biais des médecins, des plantes, de l’alimentation, etc. C’est la seule raison pour laquelle ma santé n’est pas aussi mauvaise qu’auparavant.
C’est Dieu qui m’a rendu en bonne santé selon son calendrier. Une fois que j’ai décidé de faire ce qui était agréable à Dieu, c’est-à-dire de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, je me suis fixé comme objectif d’être en bonne santé. En conséquence, je pouvais maintenir ma santé dans une certaine mesure, au moins être assez en bonne santé pour continuer à accomplir l’œuvre de Dieu. Tout cela grâce à Dieu, car c’est Dieu qui a rétabli ma santé et m’a donné la force de continuer. Aujourd’hui encore, je n’ai absolument aucun doute que c’est Dieu qui me bénit.
Maintenant que vous m’avez entendu dire que me garder en bonne santé est ma priorité absolue, vous vous demandez peut-être de quel genre de but égoïste il s’agit. Ce n’est pas pour moi, mais pour le Seigneur. Après tout, je ne peux servir le Seigneur que si je suis en bonne santé, et c’est pourquoi j’ai fait de ma santé une de mes priorités dans mes prières. Si j’étais un homme en bonne santé sans aucun problème de santé, quelque chose d’autre serait devenu mon objectif.
Vous devez également fixer un objectif pour votre vie qui vous aiderait à prêcher la justice de Dieu. Quel genre de but pensez-vous que vous devriez avoir devant Dieu? Chacun de nous doit se fixer un objectif clair pour faire l’œuvre de Dieu. En tant que groupe, le collectif de l’Église de Dieu diffuse l’Évangile dans le monde entier, tandis qu’individuellement, chacun de nous doit se fixer un objectif personnel qui nous rapprocherait de cette fin. Une fois que nous faisons cela, nous pouvons prier Dieu par la foi et vivre pour sa gloire. Puisque nous ne demandons à Dieu rien de méchant, nous savons qu’il nous aidera sans faute et répondra à nos prières à coup sûr. Lorsque nous aurons ce genre de foi inébranlable, nous verrons l’accomplissement de la Parole de Dieu dans nos vies, qui dit: «La foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas». Dieu s’assurera que nos rêves deviennent réalité. C’est à cela que sert un but divin de la foi.
 

Si vous êtes en mauvaise santé, vous devez faire de la restauration de votre santé votre priorité 
 
Nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans relâche depuis très longtemps, et beaucoup d’entre nous ont vu une certaine détérioration de notre santé. Comment vous sentez-vous face à une maladie physique? Ne t’inquiètes-tu pas? Non seulement nous sommes incapables de servir le Seigneur lorsque notre santé est mauvaise, mais nous avons également beaucoup d’incertitude quant à notre avenir. Il est donc naturel que vous vous inquiétiez. C’est précisément pourquoi il est également important pour nous de prendre bien soin de nous pour rester en bonne santé.
Si nous sommes en mauvaise santé, retrouver une bonne santé devrait être l’un de nos objectifs en ayant la foi selon la bonne direction de Dieu, et nous devons avoir confiance que Dieu restaurera effectivement notre santé. Nous devons tous avoir foi en la justice de Dieu, et par cette foi, nous devons fixer un but divin pour nos vies et prier Dieu à cet effet.
 

Tous les gens de foi ont été instruits par leurs aînés dans la foi
 
Bien que Moïse ait grandi en Égypte en tant que fils adoptif d’une princesse égyptienne, il a été élevé par sa mère biologique et a appris par elle à avoir foi en Dieu. Depuis qu’il était un tout petit bébé allaité par sa mère et tout au long de son enfance, Moïse a appris à avoir foi en le Dieu de sa mère et l’entendait constamment lui dire: «Tu es hébreu. Tu fais partie du peuple de Dieu. Dieu t’élèvera et t’utilisera comme son instrument. Le peuple d’Israël a été réduit en esclavage en Égypte pendant 430 ans, mais à travers toi, Dieu délivrera cette nation d’Égypte. Telle est la volonté de Dieu. J’y crois. Sois donc fort, grandis en bonne santé et sain, étudies dur et apprends tout ce que tu peux. Un jour, tout cela te servira bien.»
Comme cela, même si Moïse était le fils adoptif de la fille de Pharaon, il avait toujours sa mère biologique comme nourrice et elle lui a tout appris sur la foi. Bien sûr, quand Moïse a grandi, sa mère biologique ne pouvait plus être autour de lui, mais jusque-là, il avait été formé à la foi alors qu’il grandissait dans le palais de Pharaon en tant que fils adoptif d’une princesse égyptienne. Plus tard, lorsque Moïse est devenu un jeune homme, il a vu un Hébreu battu par un Égyptien et consumé de rage en voyant cela, il frappa l’Égyptien et le tua. Moïse a enterré l’Égyptien mort dans le sable pour cacher ce meurtre, mais quelqu’un a tout vu et des rumeurs ont commencé à se répandre, sur la façon dont Moïse avait pris le parti d’un Hébreu, battu un Égyptien à mort et caché le cadavre dans le sable. Finalement, la nouvelle est arrivée aux oreilles de Pharaon.
Déjà, il y avait eu toutes sortes de rumeurs sur Moïse et sa loyauté, car on savait qu’il était hébreu. Mais, personne n’avait osé en parler ouvertement parce que Moïse était le fils adoptif de la fille de Pharaon. Cependant, maintenant que Moïse s’était rangé du côté de son compatriote hébreu et avait tué un Égyptien, sa loyauté était ouvertement remise en question. Pharaon a trouvé le comportement de Moïse inacceptable et a décidé de le mettre à mort, et en conséquence, Moïse s’est enfui au pays de Miriam. Pourquoi Moïse a-t-il pris un tel risque pour se ranger du côté de ses frères? Pourquoi a-t-il abandonné sa vie de palais privilégiée pour une vie dure et difficile dans un pays étranger lointain? C’est parce qu’il savait non seulement dans son cœur qu’il appartenait au peuple de Dieu, mais qu’il avait aussi un but clair pour sa vie, qui était d’aider son prochain.
C’est pourquoi, même en exil, Moïse a pu continuer à obéir à la volonté de Dieu. C’est parce qu’il croyait en Dieu et avait un but clair pour sa foi qu’il pouvait renoncer à tous les privilèges dont il aurait hérité en tant que prince d’Égypte. Sachant qu’il appartenait au peuple de Dieu, Moïse s’était fixé comme objectif dans la vie de servir le Royaume de Dieu, et c’est pourquoi il pouvait supporter et surmonter toutes les épreuves et les tribulations qui l’avaient suivi. C’est quand notre but est clair que nos prières sont claires, et c’est alors que nous pouvons prier avec foi.
 


Si notre but dans la vie est clair et pieux aux yeux du Seigneur, nous pouvons tous prier Dieu avec ferveur

 
Mes chers croyants, tous ceux qui ont vécu par leur foi en Dieu, ont vécu par le genre de foi qui plaisait à Dieu. Samson a été choisi par Dieu alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère. Il était l’élu de Dieu. Mais comment était sa vie? Même si Samson a été choisi par Dieu pour être le chef d’Israël, quelque part en chemin, il a perdu son but dans la vie et a donc dû faire face à de nombreuses difficultés. Malgré le fait que Samson était le chef élu de Dieu pour le peuple d’Israël, il a succombé à ses faiblesses personnelles et n’a pas rempli son devoir, et le résultat de cet échec a été une souffrance indescriptible non seulement pour Samson mais aussi pour l’ensemble du peuple d’Israël.
Samson lui-même a été capturé par les Philistins et ses deux yeux ont été arrachés, tandis que les Israélites ont subi l’oppression sous le joug des Philistins. Malgré cela, Samson s’est retourné au dernier moment et a prié Dieu tout en se tenant dans un temple philistin: «Seigneur, rends-moi mes forces. Permettez-moi de délivrer le peuple d’Israël des Philistins.» Avec cette prière, Samson a tiré les deux piliers du temple, et tout le temple s’est effondré.
Les Écritures rapportent que Samson a tué beaucoup plus de Philistins à cette époque en mourant que de son vivant. À la suite de cela, le peuple d’Israël a été libéré de l’oppression des Philistins. Ainsi, Dieu entend nos prières lorsque notre objectif est clair. Et lorsque nous fixons notre but, nous devons le fixer au plaisir de Dieu en conformité avec sa volonté, plutôt que nos propres souhaits personnels. Lorsque nous prions Dieu pour sa gloire comme ceci, Dieu répondra sûrement à nos prières.
La plupart d’entre vous ici connaissent probablement frère Seongjing de l’église de Chungju. Il est l’époux de sœur Miae. Frère Seongjin, après avoir mené une vie de foi, est tombé dans la tentation du monde il y a un moment et a fini par quitter l’Église. Après avoir quitté l’Église, il a acheté un camion et a dirigé une entreprise de livraison, mais il a eu un grave accident et a perdu des dizaines de milliers de dollars en conséquence. Sa situation financière est devenue si mauvaise que les huissiers ont commencé à appeler sa maison jour après jour. Sa mère a finalement vendu une partie de ses biens immobiliers pour rembourser ces créanciers.
Même après cela, Seongjin s’est tourné vers sa mère chaque fois qu’il avait besoin d’argent. Sa mère était si navrée et inquiète qu’elle pleurait tout le temps et ne pouvait ni dormir ni manger. Pourtant, même si elle était submergée par le chagrin, elle avait toujours un but pour sa foi devant Dieu: elle aspirait à ce que son fils retourne à l’Église, mène une vie de foi une fois de plus et serve le Seigneur. Ainsi, avec ce but à l’esprit, elle a prié longuement et durement. Chaque fois que je la rencontrais à l’une de nos retraites spirituelles, je lui posais des questions sur son fils et elle me disait que peu de choses avaient changé. Elle me demandait alors de prier pour elle pour son fils, et nous priions ensemble, main dans la main en accord.
Certains de nos ministres ont décrié le frère Seongjin, disant qu’il était sans espoir et que nous devrions simplement l’abandonner. Cependant, même si personne d’autre n’y croyait, sa mère croyait de tout son cœur que son fils reviendrait sans faute à Dieu et reprendrait sa vie de foi avant la fin de son temps. Après quelques années, frère Seonjin s’est effectivement présenté dans l’Église. Au début, il ne faisait que tester l’eau, mais avec le temps, son cœur a été pleinement consacré à retourner dans le giron de l’Église. Il a finalement épousé sœur Miae, une fidèle servante de Dieu, et vit maintenant une vie heureuse et prospère dans l’Église de Dieu.
Voilà, mon cher croyant, la vraie foi. Si le but de notre foi est clair et si ce but est bon aux yeux de Dieu, alors Il écoutera sûrement nos prières et nous bénira pour atteindre ce but. Il nous écoutera à cause de notre foi. C’est en effet le cas. Le même principe s’applique également à l’Église de Dieu. C’est parce que l’Église de Dieu a un objectif clair qu’Il nous permet de réaliser cet objectif.
Lorsque l’Église de Dieu le fait, son but est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit partout dans le monde; quand nous aspirons à ce que Dieu accomplisse cela; quand nous croyons qu’il accomplira cela; et quand nous le prions par une foi comme celle-ci, alors nous pouvons voir l’œuvre de Dieu se dérouler sous nos yeux. Et nous continuerons de la voir se dérouler. Comme ça, vivre par la foi en Dieu, c’est tout simplement définir un but clair, qui est agréable à Dieu, et prier pour ce but. C’est ainsi que les croyants mènent leur vie.
 


Lorsque notre objectif n’est pas clair, nos prières ne sont pas sérieuses

 
Les malades ne peuvent pas être guéris si leur propre attitude est indifférente. Bien sûr, lorsque nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mourrons, nous irons tous au Royaume des Cieux. Quelqu’un ici n’est-il pas sûr qu’il ira au paradis? Si vous ne savez toujours pas si vous irez au Royaume des Cieux ou non à votre mort, alors vous et moi devons avoir une conversation sérieuse après le culte, même si cela dure toute la nuit. Comme mentionné, nous tous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit irons tôt ou tard dans le Royaume de Dieu.
Cependant, si quelque chose de malheureux nous arrive alors que nous sommes encore sur cette terre, cela nous empêchera de prêcher l’Évangile. C’est pourquoi il est si important pour nous d’être en bonne santé, d’accomplir diligemment nos tâches données par Dieu jusqu’au jour du retour du Seigneur, de vivre par la foi et d’avoir un objectif clair pour nos vies de foi. C’est alors que Dieu accomplit nos desseins. C’est lorsque nous avons un objectif clair que nous en venons à utiliser notre foi pour ce but et à prier Dieu pour cela, et Dieu répond également à nos prières et nous bénit pour atteindre ce but. C’est ainsi que nous vivons la foi. Et c’est ainsi que chaque homme et chaque femme de foi vivaient.
Tout comme vous, j’ai également besoin de vivre une vie de foi axée sur un but. Il y a tellement de choses à dire à ce sujet que je pourrais rester ici et en parler toute la nuit pendant des mois. Après avoir reçu la rémission du péché, j’ai quitté le lieu de ma résidence et je suis allé à Sokchok. À cette époque, ma situation personnelle était si difficile que je ne pouvais même pas accomplir l’œuvre de Dieu. Alors j’ai dit à Dieu: «Seigneur, regarde-moi. Regarde comme je suis misérable. Ne suis-je pas ton serviteur? Pourquoi m’as-tu mis dans une situation aussi difficile? Tu sais que je devrais être occupé à accomplir Ton travail, mais je ne peux rien faire maintenant. Que fais-je ici à Sokcho, une ville de pêcheurs éloignée? Comment peux-tu t’attendre à ce que je m’adapte à une si petite ville alors que j’ai toujours vécu dans une grande ville? Que fais-je dans cet endroit reculé? Je ne peux même pas faire ton travail. J’ai honte de moi. Regarde toutes ces personnes coincées qui me regardent. Comment peux-tu me traîner dans un endroit comme celui-ci et me demander de vivre avec de telles personnes? C’est embarrassant et honteux!»
Cependant, malgré de telles difficultés, j’ai toujours cherché la volonté de Dieu pour moi. À cette époque, je luttais contre des circonstances très difficiles et souffrais à la fois dans le corps et dans l’esprit. Ayant exercé un ministère dans une grande église jusque-là, me retrouver à Sokcho me donnait l’impression d’avoir été complètement abandonné. Je ne pouvais pas comprendre cela tout seul, alors j’ai cherché la volonté de Dieu pour moi. Je me suis dit: «J’ai fait l’œuvre de Dieu fidèlement jusqu’à présent, alors Dieu doit avoir une raison de me mettre dans ce genre de situation.» Quand j’ai cherché le but pour lequel Dieu m’avait envoyé à Sokcho, j’ai finalement réalisé qu’il n’y avait personne qui prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Alors qu’il y avait beaucoup de gens qui prêchaient sur la croix, il n’y avait même pas une seule personne qui prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors j’ai dit à Dieu: «Seigneur, est-ce pour cela que tu m’as envoyé ici, pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, aux gens d’ici? Si telle est Ta volonté, j’obéirai. Je vais prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ces gens comme tu le souhaites.» Comme ça, je me suis décidé devant Dieu. J’ai ensuite prié Dieu: «Seigneur, je prêcherai l’évangile de l’eau et de l’Esprit à toutes ces personnes comme tu le veux. Aide-moi, Seigneur, afin que je puisse réaliser ton désir.»
Mes chers croyants, c’est lorsque notre but est clair que Dieu accomplit ce but pour nous. Une fois que je me suis fixé comme objectif de prêcher l’Évangile, Dieu m’a donné tout ce dont j’avais besoin pour atteindre cet objectif. Quand j’avais besoin de ressources financières pour prêcher l’Évangile, j’ai prié Dieu et Il m’a donné ces ressources; lorsque j’ai eu besoin de compagnons de travail pour la croissance de l’Église de Dieu, je l’ai prié et il m’a envoyé ses travailleurs; quand j’avais besoin d’encore plus d’ouvriers pour prêcher l’évangile au monde, j’ai prié Dieu, et il m’a donné encore plus d’ouvriers. Comme ça, une fois que j’ai fixé un objectif clair pour ma vie de foi, quoi que j'aie prié à Dieu, Dieu m’a tout donné. Voilà à quel point notre Dieu est fidèle.
Dieu entend et répond à tout ce que nous les justes prions pour atteindre notre objectif. Il est le vrai Dieu que j’ai trouvé qui était perdu. C’est le même Dieu trouvé par tous les serviteurs de la Bible. Même maintenant, je prie constamment Dieu avec un objectif clair. Si nous avons besoin de ressources financières, je prie Dieu de nous donner tout l’argent dont nous avons besoin pour répandre l’évangile. Alors que ce monde devient de plus en plus difficile, nous avons besoin de plus de ressources financières. Nous pouvons prêcher l’Évangile avec énergie lorsque nous sommes nous-mêmes prospères et en sécurité financière. L’évangile de l’eau et de l’Esprit serait-il prêché avec succès si nous devions simplement compter sur notre dur labeur? 
Essayez d’aller de maison en maison en frappant aux portes et voyez si l’évangile serait prêché de cette façon. Ce ne sera pas le cas. Il est beaucoup mieux pour nous de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à travers notre ministère de la littérature et de rendre nos livres d’évangile librement accessibles à tous dans le monde entier. Nos livres étant gratuits pour tous, ceux qui le souhaitent peuvent les lire. Ce qui se passe ensuite dépend entièrement de cette personne. Si l’on est convaincu de la véracité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cette personne croira en l’évangile; si l’on n’est pas convaincu autrement, alors cette personne refusera de croire. Pour notre part, nous avons fait notre devoir devant Dieu.
Ce qui vient après cela, comme indiqué, est la responsabilité de chaque personne qui entend l’évangile de notre part. Si les gens croient, ils atteindront leur salut et recevront les bénédictions de Dieu; s’ils ne croient pas, alors ils se jettent des malédictions. La volonté de Dieu s’accomplira alors sur toute la terre. Nous savons par nos propres expériences que lorsque nous travaillons ainsi avec un objectif clair pour notre ministère, Dieu nous aide sans faute. Alors, fixons tous un objectif aussi clair pour notre vie de foi.
Si vous êtes fragile ou malade, faites du fait d'être en bonne santé votre objectif. Dieu sera alors avec vous et ouvrira la voie à votre rétablissement. Lorsque nous nous fixons un objectif pour Dieu et que nous vivons avec un objectif clair qui lui plaît, Dieu sera sûrement avec nous à chaque étape du chemin, marchera avec nous toujours et nous bénira tous. Je le crois de tout mon cœur. Je vous demande de croire aussi comme ça. Fixez un objectif clair pour votre vie de foi, priez Dieu de vous aider à l’atteindre et ayez confiance de tout votre cœur que Dieu vous répondra. Vous verrez alors toutes vos prières auxquelles Dieu répondra.