Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 6-4] Nous ne pouvons plus continuer dans le péché (Romains 6:1-23)

( Romains 6:1-23 )
“Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrons-nous encore dans le péché? Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que comme Christ est ressuscité des morts pour la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.  En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.  Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là! Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. - Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.”
 
 
(Romains 6:1) “Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché afin que la grâce abonde?”
La “grâce” dont l’apôtre Paul parle ici désigne le salut du péché qui est spécialement atteint en croyant en la justice de Dieu. 
Ce que Paul souligne particulièrement en Romains chapitre 6 c’est la foi qui croit au baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste, Sa mort, et Sa résurrection. A propos du péché, Paul demande rhétoriquement ici si nous qui sommes morts au péché avec Jésus Christ devrions continuer à demeurer dans le péché et le commettre pour que la grâce abonde encore davantage. Cette question est destinée à ceux qui pourraient dire de façon ridicule: “Hé, Paul ne dit-il pas que nous devrions commettre plus de péchés puisque nous avons été remis de tous nos péchés une fois pour toutes en croyant en la justice de Dieu?” Il y a ceux qui se demande, comme cité en Romains chapitre 1 “Si j’ai été remis de tous mes péchés une fois pour toutes, je peux alors pécher en toute impunité”. Pour répondre à la question de ces gens, au chapitre 6, Paul donne son explication finale sur la façon dont les croyants en la justice de Dieu devraient mener leur vie de foi. 
Ayant demandé: “Demeurerions-nous dans le péché afin que la grâce abonde?” Paul répond que cela ne doit pas se faire. La raison pour laquelle nous ne pouvons pas continuer à pécher est que nous avons été délivrés et sauvés de nos péchés en croyant en la justice de Dieu. Quelqu’un qui est sauvé de tous ses péchés en croyant en la justice de Dieu est appelé saint. Ce titre de saint est un titre sans prix qui est plus précieux que quoi que ce soit dans ce monde. Il ne peut pas être échangé contre quoi que ce soit. Donc les saints n’ont pas le désir de continuer à pécher dans ce monde qui périt.
Quelqu’un qui est devenu un saint par la foi peut-il pécher intentionnellement, maintenant qu’il a obtenu la justice de Dieu? Certainement pas! Au contraire, puisqu’il a reçu la rémission de ses péchés, il a horreur de continuer à vivre dans le péché. Quiconque porte des habits propres veut éviter les choses sales et rester à un endroit propre. De même, ceux qui ont obtenu la justice de Dieu veulent vivre en pratiquant la justice. C’est parce que pour tous ceux qui ont été remis du péché, leur coeur est dirigé par le Saint Esprit. Les justes ne peuvent donc pas demeurer dans le péché. 
L’apôtre Paul dit que les saints sont ceux qui “sont morts au péché.” “Être mort au péché” est possible quand nous croyons que nos péchés ont été transférés sur Jésus par Son baptême et que nous sommes morts avec Christ à la Croix. En d’autres termes, la foi en la justice de Dieu est de transférer nos péchés sur Christ avec Son baptême, mourir avec Christ à la Croix, et vivre avec Lui. Alors, comment un homme peut-il mourir au péché? Notre mort au péché, est mourir à la Croix en croyant au baptême de Jésus Christ, puis vivre avec Christ à nouveau.
 
(Romains 6:2) “Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrons-nous encore dans le péché?”
L’apôtre Paul montre clairement ici que les croyants en la justice de Dieu ne peuvent pas vivre en demeurant dans les péchés du monde. Il n’y a pas besoin que les gens doutent de la foi de ceux qui croient en la justice de Dieu et en cet évangile. C’est parce qu’ils ont la foi qui croit et dit: “Certainement pas!” En d’autres termes, leur foi les pousse à dire: “Comment pourrions-nous, nous qui en croyant en Jésus Christ sommes morts au péché du monde avec Lui, vouloir continuer à vivre dans le péché?”
Avant qu’ils ne soient nés de nouveau, les croyants en la justice de Dieu agonisaient et souffraient à cause de leurs péchés. En se rappelant de ces temps là, ils savent très bien qu’ils ne peuvent pas vivre s’ils retournent à cette condition. C’est pour cela que Paul demande rhétoriquement comment nous, les nés de nouveau, pourrions-nous vivre dans les péchés du monde plus longtemps.
Ce dont s’inquiètent ceux qui ne connaissent pas la justice de Dieu est ceci: ceux qui disent croire en la justice de Dieu ne finiront-ils pas par commettre plus de péchés et devenir encore plus immoraux qu’auparavant? Cependant, il n’y a absolument aucun besoin de s’inquiéter. Les croyants en la justice de Dieu ont le Saint Esprit dans leur coeur maintenant même, et sont conduits par Lui. Donc, ils ne sont plus liés ou esclaves du péché, comme ils l’étaient quand ils étaient vraiment esclaves du péché. C’est par la puissance du Saint Esprit qu’ils peuvent marcher avec Dieu.
Avant que les saints ne soient nés de nouveau, ils étaient esclaves du péché, mais maintenant qu’ils sont esclaves de la justice en croyant en la justice de Dieu, ils ne veulent plus vivre dans le péché. Voudriez-vous de nouveau pécher si vous avez été parfaitement remis de tous vos péchés en croyant en la justice de Dieu? Tout comme vous ne le voudriez pas, Paul qui croyait en la justice de Dieu ne le désirerait pas non plus, et nous non plus.
Nous devons appliquer le fait que nous sommes “morts au péché” par notre foi. D’abord, nous sommes morts en union à la mort de Jésus Christ après Son baptême; et deuxièmement, la résurrection de Christ implique qu’en conséquence de l’union à Christ, nous avons reçu une vie nouvelle. Cela signifie que nous avons pour toujours été séparés du salaire du péché qui nous aurait menés à la mort. Alors que nous croyons maintenant en la justice de Dieu, nous avons le Saint Esprit dont le pouvoir nous permet de mener une vie juste. Donc, nous qui croyons en la justice de Dieu ne pouvons jamais redevenir pécheurs. Seuls les croyants en la justice de Dieu sont ceux qui sont morts au péché, et ils ne peuvent plus continuer à pécher.
 
 

Nous qui avons été baptisés en Jésus Christ 

 
(Romains 6:3) “Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ c’est en sa mort que nous avons été baptisés?”
Si nous comprenons la raison pour laquelle Jésus Christ a reçu le baptême de Jean Baptiste, nous pouvons comprendre ce passage et y croire aussi. Tous ceux qui croient en la justice de Dieu sont baptisés en Christ spirituellement. C’est parce que lorsque Jésus Christ est venu sur la terre et a été baptisé par Jean Baptiste pour accomplir toute la justice de Dieu, leurs péchés ont été transférés sur Jésus Christ par leur foi. C’est pour cela que nous croyons que tous nos péchés ont été transférés sur Christ par Son baptême où nous avons été “baptisés en Lui.” Nous avons tous absolument besoin de croire que nous avons été baptisés en Christ.
Quiconque croit en la justice de Dieu transfère tous ses péchés et tous les péchés du monde en croyant en Jésus qui a été baptisé par Jean. C’est parce qu’en étant baptisé par Jean Baptiste, Jésus a pris tous les péchés du monde. C’est pour cela que nous croyons en la vérité où la justice de Dieu est révélée. Rien d’autre que cette foi, nous permet d’être baptisés en Christ. 
Nous croyons en Jésus Christ comme notre Sauveur, et cela implique ce qui suit: premièrement, la croyance qu’Il est le Fils de Dieu; deuxièmement, la croyance qu’Il a abandonné la gloire de Dieu pour venir sur la terre dans la chair pour délivrer les pécheurs du péché; et troisièmement, la croyance qu’Il a pris tous les péchés de ce monde une fois pour toutes au Jourdain par Son baptême donné par Jean Baptiste. La foi en cette vérité est la foi qui permet d’être baptisé en Christ. Si vous croyez en cette vérité, alors vous avez aussi été baptisé en Christ par la foi. 
La capacité de mourir avec Christ et de vivre avec Lui dépend de notre connaissance et de notre foi au mystère du baptême de Jésus. Autrement dit, pour comprendre ce passage, nous devons d’abord comprendre le mystère du baptême de Jésus et revêtir la puissance de Sa mort à la Croix par la foi. Donc par la Parole, je voudrais révéler la puissance du baptême et son mystère. Pour ce faire, nous devons réaliser pourquoi Jean Baptiste devait baptiser Jésus, et pourquoi Jésus Christ devait recevoir ce baptême.
Dans le Nouveau Testament, Jean est appelé “Jean Baptiste” parce qu’il a baptisé Jésus. Qu’implique, alors, le baptême que Jésus a reçu de lui? Le mot “baptême” c’est “βάφτισμα (baptisma)” en grec, qui signifie “être immergé”. Plus important, cela signifie aussi que “le péché est transféré, effacé, ou enterré.” Donc, “baptême” signifie aussi la mort du péché. Cela indique que lorsque Jésus a été baptisé par Jean Baptiste et a ainsi pris tous les péchés du monde sur Son corps, Il a effacé les péchés de Ses croyants, et a payé le salaire du péché par Sa propre mort. C’est pour prendre tous les péchés de l’humanité que le Seigneur voulait être baptisé. Il a été baptisé après avoir dit: “Laisse faire maintenant, car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15).
Le baptême signifie aussi “purifier”. Cela signifie que lorsque Jésus a été baptisé, Il a pris tous les péchés du monde et a purifié toutes les iniquités des pécheurs. Ceux qui connaissent et croient cette vérité peuvent effacer leurs péchés par la foi. En d’autres termes, le baptême signifie que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus sans exception, et il parle de la vérité que quiconque croit est lavé de tous ses péchés sans exception. Puisque tous nos péchés ont été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé par Jean Baptiste, quiconque croit est purifié de tous ses péchés. 
Cette vérité était déjà préfigurée dans l’Ancien Testament. L’Ancien Testament montre clairement que Jésus Christ allait venir et prendre tous les péchés de cette façon. Il est écrit en Lévitique 1:4: “Puis il posera la main sur la tête de l’holocauste, et il sera accepté de sa part pour faire l’expiation pour lui.” Ce passage parle de la nécessité absolue de “poser ses mains” sur la tête de l’animal sacrificiel pour expier les péchés. Quand il est dit ici que l’offrande “serait acceptée à sa place”, cela signifie que Dieu y prendrait plaisir. Ainsi, le sacrifice qui plaît à Dieu demandait que les Israélites transfèrent leurs péchés sur l’animal sacrificiel en posant leurs mains sur sa tête. C’est alors seulement que Dieu pouvait l’accepter avec plaisir. 
Dans l’Ancien Testament, “l’imposition des mains” signifie “transférer”, “imputer”, et “enterrer” (Lévitique 1:1-4). Dans le Nouveau Testament, le baptême signifie exactement la même chose. Le baptême que Jésus a reçu de Jean était l’acte d’acceptation de tous nos péchés. Dieu a établi ce principe de salut comme l’imposition des mains dans l’Ancien Testament, où le Souverain Sacrificateur transférait les péchés du peuple d’Israël chaque année au dixième jour du septième mois. 
Il est écrit: “Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël, et toutes leurs transgressions, par lequel ils ont  péché, il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l'aide d'un homme qui aura cette charge. Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée; il sera chassé dans le désert.” (Lévitique 16:21-22).
Quand Aaron le Souverain Sacrificateur posait ses mains sur l’animal sacrificiel pour le peuple d’Israël, tous leurs péchés étaient transférés sur la tête du bouc émissaire. C’est pour cela que cet animal sacrificiel était mis à mort à la place du peuple entier. De la même manière, pour être remis de leurs péchés, les Israélites apportaient des boucs, des moutons, ou des bœufs sans défaut à l’autel des holocaustes, et ils transféraient leurs péchés sur ces animaux sacrificiels en posant leurs mains sur la tête de l’animal; les péchés quotidiens étaient transférés par les pécheurs individuels, alors que les péchés d’une année entière pour les Israélites étaient transférés sur le sacrifice par le Souverain Sacrificateur comme leur représentant. C’est exactement selon cette ombre que Jésus a été baptisé par Jean Baptiste au temps du Nouveau Testament.
Par le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste, tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus, l’Agneau de Dieu, et le salut de l’humanité a ainsi été accompli. Quand Jésus a été baptisé par Jean Baptiste (le représentant de l’humanité), Il est devenu le sacrifice pour tous les pécheurs; l’offrande qui a pris les péchés de ce monde. En croyant en ce mystère du baptême de Jésus et en Sa mort à la Croix, nous avons transféré nos péchés sur Jésus et sommes revenus à la vie avec Jésus par la foi, pour jouir de la vie éternelle. Ce système sacrificiel reflète le principe de la représentation qui est souvent utilisé dans la Bible. Tout comme Adam était le représentant de tous les pécheurs, comme descendant d’Aaron le Souverain Sacrificateur, Jean Baptiste a baptisé Jésus comme représentant de l’humanité. 
Le Nouveau Testament dit que Jean Baptiste était le sacrificateur né de la maison d’Aaron et le représentant de l’humanité (Luc 1:66-68). Jean Baptiste était le plus grand (représentant) de tous ceux qui sont nés de femmes, un homme en a prophétisé dans la Parole de l’Ancien Testament. Il est écrit: “Voici, j’enverrai Elie le prophète avant la venu du jour grand et redoutable du Seigneur” (Malachie 4:5). Jésus Lui-même a témoigné que l’homme qui était préparé ainsi dans l’Ancien Testament était Jean Baptiste, disant que l’Elie à venir était Jean Baptiste. Donc, Jean Baptiste a baptisé Jésus comme représentant de l’humanité et dernier Souverain Sacrificateur du temps de l’Ancien Testament, accomplissant ainsi son sacerdoce de transférer les péchés du monde. Ce devoir de Jean Baptiste a été établi par Dieu.
Quand nous examinons la lignée de Jean Baptiste, comme vu en 1 Chroniques 24:10, nous pouvons voir que le nombre de Souverain Sacrificateurs, descendants d’Aaron, augmentait. À cause de cela, le Roi David a établi un ordre par lequel ils devaient servir selon leurs divisions. Parmi ces divisions, la division d’Abija était la huitième désignée. En référence au père de Jean, Zacharie, Luc 1:9 dit: “Selon la coutume du sacerdoce, son tour vint de brûler l’encens en entrant dans le temple du Seigneur.” Ceci témoigne que Zacharie, le père de Jean, était un sacrificateur né de la maison d’Abija le Souverain Sacrificateur. Nous pouvons donc voir que Jean Baptiste était le serviteur de Dieu qui avait le devoir de transférer les péchés du monde sur Jésus par le baptême. 
Le fait que Jésus ait pris les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste est montré à différents endroits dans la Bible. Ainsi dans les Écritures, les apôtres ont confessé à plusieurs endroits que Jésus avait pris les péchés par Son baptême. Paul a témoigné en Galates 3:27: “Vous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ”, et l’apôtre Pierre témoigne aussi en 1 Pierre 3:21: “Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ.”
L’apôtre Jean a aussi témoigné en 1 Jean 5:5-8: “Qui est celui qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est Lui qui est venu par l’eau et le sang – Jésus Christ; non seulement par l’eau, mais par l’eau et le sang. Et c’est l’Esprit qui rend témoignage, car l’Esprit est vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel: le Père, la Parole, et le Saint Esprit; et les trois sont un. Et il y en a trois qui témoignent sur la terre: l’Esprit, l’eau, et le sang; et les trois sont d’accord.” Matthieu a aussi témoigné en Matthieu 3:13-17: “Puis Jésus vient de la Galilée vers Jean au Jourdain pour être baptisé par lui. Et Jean essaya de L’en dissuader disant: c’est moi qui ai besoin d’être baptisé par Toi, et Toi tu viens à moi? Mais Jésus répondit et lui dit: Laisse faire maintenant, car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Alors il ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau; et voici, les cieux s’ouvrirent, et Il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur Lui. Et voici une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui ci est Mon Fils bien aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.”  
Matthieu 3:13-17 montre clairement que toute la justice a été accomplie quand Jean Baptiste a transféré tous les péchés de tout le monde sur Jésus en Le baptisant. Ici, toute justice se rapporte à la justice de Dieu qui a pris tous les péchés de tout le monde. Jésus a pu prendre les péchés du monde et les porter jusqu’à la Croix parce qu’Il avait été baptisé. Il est écrit: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1:29). Effectivement, Dieu le Père Lui-même a rendu témoignage de toutes ces choses: “Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau; et voici, les cieux s’ouvrirent, et Il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur Lui. Et voici une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui ci est Mon Fils bien aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.” (Matthieu 3:16-17). En étant baptisé par Jean Baptiste, Jésus a pris tous les péchés du monde une fois pour toutes, les a portés à la Croix, a versé Son sang puis est mort, et ressuscita d’entre les morts au troisième jour. Il est maintenant assis à la droite du trône de Dieu, donnant la bénédiction de la rémission des péchés à tous ceux qui ont la foi qui leur permet d’être baptisés en Christ, et les utilisant comme Ses ouvriers qui prêchent l’évangile de la justice de Dieu.
Même si le Saint Esprit témoigne que Celui à qui les péchés du monde ont été imputés est le Sauveur Jésus, les gens n’ont pas compris correctement. Comme leurs yeux spirituels ne sont pas ouverts, ils ne peuvent pas voir que le Seigneur a porté les péchés du monde en étant baptisé. Ils pensent que même sans le baptême donné par Jean Baptiste, il était correct que Jésus fasse l’oeuvre du salut Lui-même, et qu’Il l’a fait. Cependant, Aaron le Souverain Sacrificateur libérait le peuple d’Israël des péchés annuels en transférant ces péchés sur le bouc émissaire selon le système sacrificiel établi par Dieu dans l’Ancien Testament; de même, puisque Jésus Lui-même est venu sur la terre comme l’Agneau de Dieu, Il avait absolument besoin de Jean Baptiste, descendant d’Aaron et représentant de l’humanité, pour transférer tous les péchés du monde sur Lui. Donc, Jésus a accompli l’oeuvre du salut qui a accompli la justice de Dieu avec Jean Baptiste, selon le système sacrificiel de l’Ancien Testament.
L’animal sacrificiel de l’Ancien Testament prenait et mourait pour les péchés personnels seulement dans une période donnée, mais Jésus Christ le Fils de Dieu qui est venu comme sacrifice du Nouveau Testament, devait prendre les péchés illimités de l’humanité par Jean Baptiste, et être crucifier pour payer le prix de ces péchés. C’est pour cela que la Bible dit que nous qui avons été baptisés en Christ avons été ensevelis avec Lui. 
Après que Jésus ait été baptisé, Jean Baptiste a témoigné de Lui, disant: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1:29). Sans le témoignage de Jean Baptiste, nous ne pouvons pas croire en la justice de Dieu accomplie par Jésus Christ. Donc, parlant de Jean Baptiste, Jean 1:7 déclare: “Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. ” 
Jean Baptiste, le dernier prophète de l’Ancien Testament, a témoigné que Jésus a enlevé les péchés du monde comme il est écrit en Jean 1:29: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” Jésus a pu enlever les péchés du monde précisément parce qu’Il a été baptisé par Jean Baptiste. Il est ensuite mort à la Croix parce qu’Il avait pris sur Lui les péchés du monde par Son baptême.
Quand nous disons que nous avons été baptisés en Christ, cela signifie que nous sommes unis à Jésus par la foi, en croyant qu’Il a pris tous nos péchés quand Il a été baptisé par Jean Baptiste. Par le mot “uni” ici, je veux dire que nos coeurs doivent être unis à Jésus en croyant en tout ce qu’Il a fait quand Il est venu sur la terre. Donc nous devons réaliser ce que Jésus Christ a fait quand il est venu sur la terre, et nous avons besoin d’y croire. Ce que Jésus a fait quand Il est venu sur la terre c’est cela: Il a été baptisé par Jean Baptiste à l’âge de 30 ans; Il a enseigné Ses disciples et a témoigné de la vérité pendant trois ans; Il a été crucifié et Il est ressuscité d’entre les morts le troisième jour. Croire en toutes ces choses c’est s’unir à Christ par la foi. 
Le fait que quelqu’un soit “baptisé en Jésus Christ” signifie qu’il croit en toutes ces choses. Cela implique la croyance que ses péchés ont tous été transférés sur Jésus. Nous devons réaliser ici que si nous ne connaissons pas la vérité qui nous permet d’être baptisés en Jésus Christ, notre foi en Lui est vaine. Comment quelqu’un peut-il dire connaître Jésus sans connaître le baptême qui nous permet de nous unir à Christ? En dépit de cela, la triste réalité c’est que même des chrétiens croient en Jésus sans connaître cette vérité. Ils sont vraiment ignorants, car les chrétiens de par le monde entier croient sans même réaliser le mystère de la raison pour laquelle Jésus a été baptisé.
Cette vérité a été cachée depuis la fin de la période de l’Église Primitive jusqu’au temps présent. Cependant, parce qu’Il nous aime, Dieu nous a maintenant révélé cela dans ce temps et à cette époque. Certaines personnes peuvent se demander comment cette vérité a pu être cachée si longtemps. Mais comment pouvons-nous dire autre chose quand c’est un fait? Ceux qui sont baptisés en Christ par la foi deviennent un avec Christ. Et ils deviennent un avec Sa mort, Sa résurrection, et reçoivent la bénédiction de la vie nouvelle aussi.
À travers le Livre des Romains, Paul montre ce que cela signifie être baptisé en Christ. La confession de foi que nous faisons quand nous sommes baptisés au nom de Jésus c’est confesser que Jésus a été baptisé et est mort à la Croix pour nous, et qu’Il est devenu notre Sauveur.
C’est par le Prophète Jean Baptiste que tout le monde obtient le témoignage de Jésus. Jean Baptiste a rendu témoignage que Jésus a pris tous les péchés de ce monde de façon appropriée et juste par la méthode du baptême. Toutes ces choses que Jésus a faites – c’est-à-dire, qu’Il est venu sur la terre incarné en chair, a pris de façon juste tous les péchés des pécheurs en étant baptisé par Jean Baptiste, a versé Son sang et est mort à la Croix, puis est ressuscité d’entre les morts – étaient les oeuvres justes de Dieu. À partir du témoignage de Jean Baptiste, le dernier prophète de l’Ancien Testament, nous avons connu Jésus, et en croyant au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix, nous avons été sauvés de tous nos péchés. L’on connaît et croit en Jésus comme son Sauveur en réalisant le vrai sens de Son baptême et la raison pour laquelle Il a versé Son sang à la Croix. 
 


La foi unie

 
(Romains 6:4) “Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que comme Christ est  ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.”
Si nous avons reçu la rémission de nos péchés en transférant les péchés du monde et tous nos péchés sur Lui par Son baptême, alors nous devons aussi réaliser la vérité spirituelle que nous sommes morts spirituellement avec Lui. Autrement dit, il est indispensable d’avoir la foi qui transfert nos péchés en croyant au baptême de Jésus, et il est aussi absolument nécessaire d’avoir la croyance que nous avons aussi été crucifiés avec Jésus. 
Si quelqu’un a transféré les péchés du monde et tous ses péchés par le baptême de Jésus, alors il a aussi besoin de croire qu’il est mort avec Christ. C’est parce que même pour ceux qui sont nés de nouveau en croyant en la justice de Dieu, quand ils essaient de suivre Jésus Christ, ils ont toujours beaucoup de problèmes qui viennent des relations humaines complexes qui sont présentes dans ce monde.
En d’autres termes, le monde retient même les croyants en la justice de Dieu et ne veut pas les laisser, les appelant à leurs attaches humaines. C’est pour cela que vous avez besoin de la foi spirituelle, en le fait que vous avez été baptisé avec Christ et crucifié avec Lui. C’est alors seulement que vous pouvez vivre pour la justice de Dieu une vie nouvelle, parce que vous êtes alors ramené à la vie avec Lui, ce qui est le troisième composant de votre foi correcte.
Il est absolument indispensable pour chacun qui croit en la justice de Dieu d’avoir la foi en ces trois choses et de les comprendre en profondeur. C’est la vérité dont Paul parle ici. 
 


Nous devons avoir la foi qui nous unit au Seigneur

 
Nous devons avoir la foi qui unit nos coeurs avec le baptême de Jésus et Sa mort. Il est écrit: “Vous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ” (Galates 3:27). Donc Romains 6:3 dit: “Nous qui avons été baptisés en Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés.” Ce passage signifie que nous croyons du cœur que lorsque Jésus a été baptisé par Jean Baptiste au Jourdain, Il a pris tous nos péchés une fois pour toutes. La Bible dit que c’est la foi unie. Et nous devons croire que Jésus Christ est mort à la Croix après avoir été baptisé précisément parce qu’Il avait pris tous nos péchés par Son baptême, et qu’Il a été crucifié pour payer le salaire de tous ces péchés. C’est la foi qui nous unit au baptême de Jésus et en Sa mort. C’est seulement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons avoir une telle foi unie. 
À cause de nos offenses, nous ne pouvions pas obtenir la justice de Dieu. Mais le Seigneur est venu sur cette terre il y a environ 2000 ans, a pris la totalité des péchés du monde et non seulement nos propres offenses une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste, et comme prix pour cela, Il a été crucifié et a versé Son sang puis mourut. C’est parce que la grâce qui nous a sauvés de cette façon est si grande et puissante que nous croyons en Jésus, et sommes unis à Lui. Le Seigneur a expié les péchés du monde parce qu’Il les a pris Lui-même une fois pour toutes, et donc nos péchés ont été effacés pour toujours, complètement, par Son baptême et Son sang.
Une fois que nous naissons, nous commettons tous des péchés pour le reste de nos vies. C’est pour cela que la Bible dit: “Par la désobéissance d’un homme, plusieurs sont devenus pécheurs, et par l’obéissance d’un Homme, plusieurs seront justifiés.” Ce passage signifie que la foi qui est fondée sur le baptême de Jésus et Son sang à la Croix est la foi qui est unie à Lui. Nous pouvons être unis à Christ seulement quand nous croyons que le baptême de Jésus, qui a accompli la justice de Dieu en étant baptisé par Jean Baptiste, est la marque du salut par lequel Il a pris tous nos péchés. Qui est Celui qui a obéi à la volonté de Dieu le Père? Ce n’est autre que Jésus Christ. Jésus Christ nous a sauvés vous et moi des péchés du monde et de la mort par Son baptême. Mes chers croyants, pour avoir la foi qui vous unit à Jésus Christ, vous devez croire au baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste comme le baptême qui a pris vos péchés, et vous devez croire que votre chair est morte avec Sa mort. Puisque le Seigneur a vaincu la mort pour vivre à nouveau, devenant ainsi le Sauveur éternel pour nous tous qui croyons, vous devez aussi vous unir à Sa résurrection par la foi. 
La foi de l’apôtre Paul était aussi celle qui croyait que Jésus avait sauvé les pécheurs du péché par le baptême et Son sang versé à la Croix. Jésus est devenu notre Sauveur et Il a rendu ceux qui croient en cette vérité justes. Bien que nous ne puissions pas dire que nous sommes justes en voyant nos actes, puisque Jésus a expié tous nos péchés par Son baptême et Son sang à la Croix, par la foi nous sommes devenus sans péché. Nous avons été remis de tous nos péchés en croyant au salut que Jésus nous a apporté; qu’Il a pris les péchés du monde une fois pour toutes par le baptême, et qu’Il a payé le salaire de ces péchés en mourant à la Croix une fois pour toutes. 
C’est pour cela que l’apôtre Paul parle d’être baptisés et de mourir avec Christ en Romains 6. Et il dit aussi en Galates 3: “Vous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ”. Mes chers croyants, vous pouvez vous unir au Seigneur seulement si vous avez la foi qui connaît la vérité. Vous devez réaliser quel genre de foi vous devez avoir pour être baptisé en Christ et recevoir une nouvelle vie en Lui, et croire en conséquence. 
Paul a demandé si nous devions continuer à pécher pour que la grâce abonde, puisque Dieu a expié tous nos péchés, mais la réponse est non. Bien sûr, tout le monde continue à pécher jusqu’au jour où il sera devant le Seigneur. Mais nous péchons parce que nous sommes faibles, non pour ajouter et jouir de la grâce du salut davantage.
 
(Romains 6:5) “En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,”
Ce passage reflète la même foi de Paul qui est révélée en Galates 3:27 quand il dit: “vous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.” Jésus Christ est venu sur la terre pour sauver les pécheurs, a été baptisé par Jean Baptiste pour prendre tous les péchés du monde une fois pour toutes, et une fois qu’Il les avait tous pris, Il les a portés à la Croix et mourut. En crucifiant ainsi notre ancien être, Il nous a donné la possibilité de vivre dans ce monde à nouveau. Ceux qui croient au baptême du Seigneur et en Son sang versé à la Croix croient en Sa résurrection, et ils jouissent de la vie éternelle avec Lui. C’est en croyant au baptême de Christ, Sa mort et Sa résurrection que nous sommes devenus vainqueurs, unis à Jésus.
Vous êtes-vous unis à Jésus Christ? Si vous vous êtes unis à Jésus Christ, alors vous serez persécuté avec Lui pour la justice de Dieu et pour diffuser cette justice. Mais avec Lui, votre âme et votre corps seront ramenés à la vie pour jouir de la vie éternelle et des bénédictions infinies.
Si vous croyez vraiment en la justice de Dieu, alors vous devez vous unir à Son baptême, Sa mort, et Sa résurrection, par la foi. Réalisez que seule cette foi est la foi qui vous unit à Dieu. Que tous vos coeurs aient cette foi qui vous unit à Christ. Alléluia! Par la foi spirituelle, nous pouvons recevoir la rémission de nos péchés; par la foi spirituelle, nous pouvons mourir à la Croix; et par la vraie foi, nous pouvons ressusciter et devenir les enfants spirituels de Dieu. 
Quand Jésus a été baptisé, Il a parlé de ces quatre domaines spirituels. D’abord, le fait que Jésus ait été baptisé par Jean Baptiste, représentant de l’humanité, signifie qu’Il a pris les péchés du monde et vos péchés aussi. Le fait que Jésus ait été baptisé et submergé dans l’eau signifie que pour le prix de tous ces péchés, Il serait condamné – Sa mort, en d’autres termes. Le fait qu’après avoir été baptisé Il sorte de l’eau – de la mort, c’est-à-dire – implique Sa résurrection. Ceux qui croient en toutes ces choses ensemble recevront le droit de devenir enfants de Dieu. Par ce baptême, toutes ces choses ont été dites implicitement, et la foi en cela est la foi qui est vraiment unie.
Quiconque est baptisé en Christ par la foi est baptisé en Sa mort. Alors, la personne qui peut croire cela est unie à Christ. Croyez-vous en Dieu en union avec Jésus? Vous devez être baptisé dans le Seigneur, mourir au péché uni au Seigneur, et recevoir une vie nouvelle. Que signifie être baptisé en Sa mort? Cela signifie que lorsque Jésus a été baptisé, Il a accompli toute la justice – c’est-à-dire qu’Il a pris les péchés de tout le monde. C’est en croyant cela que nous avons été purifiés de tous nos péchés.
Par exemples, imaginons que quelqu’un que vous connaissez soit dans les dettes, et vous avez tellement pitié de lui que vous voulez payer pour lui. Mais si vous voulez le faire seulement en pensée et ne payez pas réellement la dette, alors la dette n’est pas vraiment payée. Pour rembourser sa dette, vous devez réellement mettre en action ce qui est dans vos penser et payer. Vous devez recevoir un reçu indiquant le paiement, et le débiteur doit aussi accepter cette réalité dans son coeur – c’est alors seulement qu’il sera libre des dettes.
Quand le Seigneur est venu sur la terre expier nos péchés, Il a fait la même chose: notre Seigneur, aussi, a payé le salaire de tous les péchés du monde. Il a enlevé tous nos péchés, et par Son baptême et Son sang à la Croix, Jésus a payé le salaire de nos péchés. Notre Seigneur a pris tous nos péchés, chaque péché que vous et moi avons jamais commis depuis notre naissance et ne commettrons jamais jusqu’à notre mort, commis dans nos coeurs ou nos actes, intentionnellement ou non intentionnellement. C’est pour prendre tous ces péchés que Jésus a été baptisé. Effectivement, vous avez été pleinement libéré de la dette du péché, car elle a été payée entièrement par Jésus Christ.
Puisque Jésus a pris nos péchés sur Son corps en étant baptisé par Jean Baptiste, Il a pu payer en versant Son sang à la Croix. Il convenait que Jésus soit baptisé, comme Il dit à Jean Baptiste: “Il convient que nous accomplissions tout ce qui est juste.” Il a pris tous les péchés, chaque péché de ce monde. 
Cependant, beaucoup de gens essaient encore de faire rentrer cette vérité du baptême et de la mort de Jésus dans la doctrine de la sanctification incrémentale comme un problème de théologie. Mais ce genre de foi qui se place dans la doctrine de la sanctification incrémentale n’est pas la foi qui est unie à Jésus Christ. Bien que les gens disent que Jésus a expié tous nos péchés, ils se voient continuer à commettre le péché, et donc ils s’appuient sur la doctrine de la sanctification incrémentale. Cependant, tous vos péchés ont été expiés par Jésus en une seule fois. Croire cela c’est la foi qui s’unit à Christ. 
Jésus a pris tous vos péchés en étant baptisé, mourant à la Croix, ressuscitant d’entre les morts, et vous restaurant ainsi. C’est pour expier vos péchés que notre Seigneur a été baptisé; c’est pour payer le salaire de vos péchés qu’Il est mort à la Croix; c’est pour nous donner une nouvelle vie à vous et moi qu’Il est ressuscité. Vous devez donc avoir ce genre de foi qui s’unit au Seigneur. Nous devons tous nous unir à Lui. Vous devez vous repentir et vous détourner de la foi en la Doctrine de la sanctification incrémentale et vous unir à Jésus en mettant votre foi dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La Doctrine de la sanctification incrémentale n’est rien de plus qu’une doctrine religieuse fabriquée par les hommes.
 

Nous devons nous unir à l’évangile de l’eau et de l’Esprit
 
Vous et moi devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit en y unissant nos coeurs. Pourquoi? Parce que Dieu nous a sauvés vous et moi des péchés, nous devons donc unir nos coeurs à cette justice de Dieu et y croire. Mes chers croyants, vous devez unir vos coeurs à l’oeuvre juste que Christ a accomplie pour vous. Quiconque croit que Jésus a pris tous ses péchés est baptisé en Son baptême. Vous devez avoir la foi qui s’unit à Jésus, croyant que tous vos péchés ont aussi été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé.
Il n’y a qu’une Personne qui puisse vous sauver de vos péchés. Tout le monde doit croire ce que Jésus Christ a fait, l’accepter dans son coeur, et s’unir à Lui. Croire ainsi est la foi correcte. Mes chers croyants, vous devez croire que Jésus a expié les péchés du monde en étant baptisé et en mourant, et qu’Il est ressuscité d’entre les morts. Vous devez recevoir la rémission de vos péchés en croyant du coeur, uni à la Parole de Dieu, et non la rejeter par vos propres pensées.
Vous devez accepter le baptême, la mort, et la résurrection de Christ qu’Il a accomplis pour vous. C’est alors seulement que votre coeur peut être en paix et que votre foi peut être approuvée comme la vraie foi. A tous dans ce monde, cette vérité du baptême et de la mort de Jésus est maintenant prêchée. Donc l’oeuvre du salut se fait dans le monde entier, et beaucoup de gens obtiennent vraiment leur salut et reçoivent la vie éternelle en acceptant cet évangile. Malgré cela, ceux qui croient en leurs propres pensées sont incapables d’unir leur coeur à cette vérité, disant avec incrédulité: “Comment puis-je être sans péché si je commets tant de péchés par faiblesse?” Cependant, c’est précisément parce que vous êtes faible que Dieu vous a sauvé de tant de faiblesses; en envoyant Son propre Fils unique, Lui faisant prendre tous les péchés en étant baptisé, Le mettant à mort à la Croix, et Le ressuscitant.
Certaines personnes pensent qu’il y a quelques péchés qui ne peuvent pas être pardonnés. L’un d’entre eux est l’adultère; alors que tous les autres péchés sont commis hors du corps, l’adultère est commis dans leur corps, et donc ils pensent, considèrent et croient que ce péché ne peut pas être pardonné. Cependant, Jésus a-t-Il dit qu’Il n’avait pas pris le péché d’adultère? Le péché d’adultère n’est-il pas alors un péché de ce monde? Dans la justice de Dieu qui a accompli toute justice et a enlevé tous les péchés, le péché d’adultère est aussi inclus. C’est pour cela que la femme prise en flagrant délit d’adultère a pu recevoir la rémission des péchés en croyant en Jésus (Jean 8:11).
Cependant, mes chers croyants, il y a un péché devant Dieu qui ne peut pas être pardonné. C’est le péché de blasphème contre le Saint Esprit, qui consiste à refuser d’accepter l’oeuvre du Seigneur, et blasphémer plutôt, s’opposer, et ne pas croire en la justice de Dieu. Le blasphème contre le Saint Esprit est le péché qui empêche de recevoir la rémission des péchés. Quiconque commet ce péché ne peut pas avoir la foi qui l’unit à Jésus Christ, et il finit par s’opposer à Dieu. Les religieux n’ont pas la foi qui les unit à Jésus Christ, Dieu Lui-même. C’est pour cela qu’ils sont tous liés à l’enfer.
 

Que devons-nous faire, alors, pour nous unir par la foi en Sa mort?
 
(Romains 6:6) “Sachant, que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fut détruit, pour que nous ne soyons plus esclave du péché.”
Nous devons avoir la foi qui nous unit à Jésus Christ pour que nous ne servions plus ce monde et la chair envieuse? Paul dit ici que maintenant qu’il était mort à ce monde et n’y appartenait plus, il pouvait être esclave de la justice de Dieu. Avez-vous la foi qui a pris part au baptême de Jésus Christ et à la Croix? Ceux qui ont cette foi ne vivent plus comme esclaves du péché, ni ne vivent pour ce monde, mais ils vivent seulement pour le Royaume de Dieu.
La foi dont Paul parle demande le genre de foi qui est unie à Jésus Christ. Il nous exhorte à ne pas nous arrêter à recevoir la rémission de nos péchés en croyant au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix, mais à atteindre le genre de foi qui nous permet de mourir spirituellement à la Croix avec Jésus Christ, de travailler avec Lui, et d’entrer dans Son Royaume ensemble. Cette foi est la foi qui est unie à Christ.
Ceux qui se sont maintenant unis à Christ par la foi ne sont plus esclaves du péché ou des gens de ce monde, mais ils sont esclaves de la justice de Dieu, menant leur vie pour servir Son oeuvre avec Son Église. Si vous voulez aussi mener ce genre de vie, alors vous devez avoir la foi qui vous unit au baptême de Christ et à Sa mort. Alors le salut de Dieu, la gloire de la mort, et même la gloire de la résurrection seront à vous. Telle est la foi dont Paul parle.
Notre ancien être a été crucifié avec Christ Jésus par la foi. Cette foi s’obtient seulement quand nous unissons nos coeurs à la justice de Dieu. Par l’unité de la foi, nous avons été crucifiés avec Christ. Paul dit: “ En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,  sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.” (Romains 6:5-11). En d’autres termes, Paul nous dit de nous unir à Christ par la foi.
Jésus a pris les péchés du monde en étant baptisé et a été crucifié pour verser Son sang et mourir. Notre Seigneur Lui-même est venu sur la terre, a porté nos péchés, est mort pour nous à notre place. Vous devez tous réaliser cela, y croire, et vous y unir par la foi. Pour nous qui nous sommes unis à la Parole de Dieu, notre ancien être qui était dans le péché est mort par la foi. Bien que nous ayons encore la chair qui n’a pas beaucoup changé, notre chair est déjà morte avec Jésus quand Il est mort à la Croix.
Notre ancien être était esclave du péché, mais maintenant nous sommes devenus serviteurs de la justice par la foi. L’apôtre Paul nous dit de “considérer” que nos péchés sont morts à la Croix avec Christ, et ici le mot “considérer” signifie que c’est ainsi que nous devons réaliser, croire, et nous unir. Rien d’autre que cette foi n’est la vraie foi en la vérité.
“Or, la foi est une assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable” (Hébreux 11:1-2). Notre foi correcte qui plaît à Dieu est celle qui croit du coeur en unité que Jésus est venu sur la terre, a pris tous nos péchés par Son baptême, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et nous a ainsi donné une nouvelle vie.
Si nous croyons en la justice de Dieu révélée dans le baptême et le sang de Jésus, alors nous nous unissons à Lui. Notre foi unie est celle où nous transférons nos péchés sur Jésus par Jean Baptiste, mourons avec Jésus sur la Croix, vivons à nouveau avec Jésus, recevons une nouvelle vie de Jésus, et entrons dans le Royaume de Dieu avec Jésus.
C’est pour cela que l’apôtre Paul dit qu’avant de rencontrer le Seigneur – c’est-à-dire avant d’être baptisés en Christ par la foi, morts par la foi avec Christ, et avoir reçu une nouvelle vie en Christ – nous étions esclaves du péché. Paul parle de ces anciens êtres, et il dit aussi que ces anciens êtres sont déjà morts avec Christ.
Comme le Seigneur nous a sauvés, nous qui étions esclaves du péché, et alors que nous le croyons, par la direction du Saint Esprit, Dieu a fait de nous Ses serviteurs qui suivons maintenant Sa volonté et obéissons à Son oeuvre juste. Cependant, nous qui sommes devenus serviteurs de Dieu sommes parfois encore insuffisants et faibles. Mais à cause de notre foi qui nous a unis au baptême de Jésus Christ et en Son sang, nous n’avons pas de péché du tout.
C’est vrai. Clairement, notre ancien être a été pleinement esclave du péché, à 100 pour cent. Mais nous avons maintenant été à 100 pour cent libérés de cet esclavage du péché, et nous sommes devenus maintenant esclaves de la justice.
Tout le monde commet des péchés. Certaines personnes peuvent dire aux justes: “Puisque vous n’avez pas de péché du tout, je suppose que vous ne commettrez pas de péché du tout non plus?” Mais la Bible dit: “Il n’y a pas de juste sur la terre qui fasse le bien et ne pèche pas” (Ecclésiaste 7:20). C’est parce que nous nous sommes unis à Jésus Christ que nous sommes justes. Bien que nous péchions toujours, nous sommes sans péché. C’est l’oeuvre merveilleuse de Dieu. Dieu nous a rendu sans péché même si nous ne pouvons que commettre le péché. C’est la puissance omnipotente de Dieu et Son salut parfait. Dieu nous a donné le salut parfait.
Auparavant, nous allions vers la mort comme serviteurs désobéissants, mais maintenant nous avons atteint la justice comme serviteurs obéissants. Même après avoir reçu la rémission de nos péchés, notre chair reste insuffisante et nous commettons le péché, mais en dépit de cela, par notre foi unie, nous sommes devenus serviteurs de la justice, faisant ce qui est droit. Ayant reçu la rémission de nos péchés, en d’autres termes, nous sommes maintenant au moins qualifiés pour faire ce qui est bon, devenant quelqu’un qui fait la bonne chose. Même si nous sommes encore insuffisants, nous sommes maintenant capables de faire la bonne chose si seulement nous dévouons nos coeurs, même un peu.
Donc, nous ne devons pas offrir nos corps à l’iniquité, mais nous devons maintenant offrir le reste de nos vies à ce qui est juste et porter les fruits de la justice. Notre Seigneur nous a permis de porter des fruits abondants de justice. La Bible dit que le salaire du péché c’est la mort, mais le don de notre Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ.
Jésus Christ est venu sur la terre comme le Roi, le Sacrificateur et le Prophète, et pour prendre tous nos péchés comme Souverain Sacrificateur du Ciel, Il a donné Son corps comme sacrifice. Jésus, qui est devenu notre propitiation, a été baptisé pour nous, est mort pour nous à la Croix, et nous a ainsi sauvés vous et moi. Avec la Parole, Jésus Christ nous a éveillés à connaître et réaliser ce qu’est la vie, ce qu’est l’homme, ce que sont le commencement et la fin de ce monde, et ce que sont l’origine et le résultat du péché. Jésus Christ est fondamentalement le Dieu de la création, le Roi des rois et le Juge. Le don de Dieu qui se trouve en Christ est la vie éternelle pour nous.
C’est vrai. Par la foi nous avons reçu la vie éternelle et sommes devenus serviteurs de la justice. Nous devons donc nous unir par la foi et vivre comme serviteurs de justice. Pour ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés et sont devenus justes, ils ont au moins la foi qui a uni leur coeur au baptême de Jésus, leur a permis de mourir unis en Sa mort, et leur a amené une nouvelle vie unis en Sa résurrection. Quiconque est devenu une personne juste par cette foi est un serviteur de justice; quelqu’un qui mène la vie de justice en faisant ce qui est juste. En d’autres termes, en nous unissant à Jésus Christ et en croyant en Lui, nous sommes devenus ceux qui reçoivent la vie éternelle à la fin. Cependant, ceux dont la fin est l’enfer ne peuvent pas unir leur coeur avec ce que Jésus a fait pour eux, et donc ils ont toujours du péché. Ainsi, quiconque manque de naître de nouveau comme personne juste portera la punition de l’enfer comme prix de ses péchés.
La foi qui est ignorante de la justice de Dieu n’est pas la foi qui est unie à Christ. Paul dit que le don de Dieu c’est la vie éternelle dans notre Seigneur Jésus Christ. En Jésus Christ, il y a la rémission des péchés et la vie éternelle. Nous pouvons aussi faire ce qui est juste comme serviteurs de justice. Cependant, si nous ne croyons pas que Jésus Christ nous a sauvés, et n’unissons pas nos coeurs à Lui, alors nous serons jetés en enfer, car le salaire du péché c’est la mort. C’est pour cela que l’apôtre Paul dit que nous devons offrir nos corps à Dieu comme instruments de justice.
Ainsi, avoir foi au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix ensemble est extrêmement important. Nous ne devons pas prendre le baptême de Jésus à la légère. Si les chrétiens croient en Jésus en laissant Son baptême de côté, alors leurs coeurs sont liés au péché. Ils peuvent professer croire en Jésus chaque jour, mais ils restent toujours des pécheurs.
Les chrétiens dans le monde entier croient maintenant la Doctrine de la sanctification incrémentale plutôt que la justice de Dieu. Par conséquent, même les croyants en Jésus vivent liés au péché de même que les non croyants. Ils doivent croire en la justice de Dieu aussi vite que possible et être libérés de tous leurs péchés. Nous devons remercier Dieu pour le fait qu’Il ait sauvé ceux qui croient en Sa justice du péché et leur ait permis de vivre comme instruments de justice et serviteurs. Dieu dit aussi que le salaire du péché c’est la mort, et que quiconque a même le plus petit péché sera jeté en enfer. Mais Il a expié tous nos péchés, ne laissant rien. Nous devons tous remercier le Seigneur de nous avoir sauvé ainsi, nous qui étions destinés à l’enfer, d’avoir fait de nous une armée de justice, et de nous donner la vie éternelle.
Bien que notre chair soit insuffisante, ceux qui croient en cet évangile sont serviteurs de la justice. Même si nous dévions à cause de nos insuffisances, si nous revenons et servons l’évangile de Dieu, alors nous retrouvons immédiatement notre statut glorieux de serviteurs de justice. Puisque Jésus a expié tous nos péchés, nous pouvons toujours vivre comme serviteurs de justice. Puisque nous sommes serviteurs de la justice, nos coeurs sont joyeux quand nous faisons l’oeuvre juste, et tristes quand nous ne le faisons pas. Si notre but est en accord avec le but de Dieu, et si nous fixons nos coeurs sur ce but, alors nos coeurs sont joyeux. Si, par contre, nous poursuivons nos propres envies, alors nos coeurs sont troublés et tourmentés. Pourquoi? Parce que nous sommes serviteurs de justice. Nous devons croire au Seigneur et nous unir à Lui.
Je ne peux assez remercier Dieu. Il est écrit: “Le salaire du péché c’est la mort, mais le don de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur”. Littéralement, le salaire du péché – c’est-à-dire le prix du péché – c’est la mort. Si quelqu’un a du péché, il doit mourir comme prix à cela. Spirituellement parlant, quiconque a du péché doit être jeté en enfer.
“Donc je suis lié à l’enfer. Peu importe comment les autres me voie, s’ils me voient décent et jugent ma foi bonne, si j’ai du péché dans mon coeur, je suis lié à l’enfer.” Quand vous vous voyez ainsi, comme quelqu’un lié à l’enfer à cause du péché de votre coeur, vous pouvez alors croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et être sauvé de tous vos péchés par la foi.
Mes chers croyants, la justice de l’homme peut être approuvée par les humains, mais elle ne peut être approuvée par Dieu. Par la justice des hommes on ne peut pas rencontrer Dieu, ni prendre part avec Christ. Donc, l’on doit s’examiner attentivement devant Dieu, se détourner de la foi religieuse, croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la justice de Dieu, et ainsi être sauvé pleinement de ses péchés.
Mes chers croyants, vous devez croire en Dieu unis au baptême de Jésus Christ, en Sa mort à la Croix, et en Sa résurrection, qui constituent la justice de Dieu. Vous pouvez avoir un bol de sel dans la cuisine, mais si vous n’en mettez pas dans votre nourriture, elle n’est pas salée du tout. De même, même si la perfection du salut de Dieu est préparée pour vous, si vous ne la prenez pas dans votre coeur, elle vous est inutile. C’est seulement quand vous acceptez la parole de Dieu dans votre coeur et y croyez de tout coeur que le salut vous appartient. Alors le Saint Esprit vient dans votre coeur, la vie éternelle est pour vous, et vous devenez serviteurs de justice. Si vous ne croyez pas sinon, et ne recevez pas dans votre coeur, alors la Parole de Dieu ne s’applique pas à vous et ne vous est d’aucun bénéfice du tout.
Ce pour quoi je suis vraiment reconnaissant à Dieu c’est le fait que je sois devenu un serviteur qui s’est uni à Jésus en croyant en Son baptême et en Son sang. Avant de venir au Seigneur, je ne pouvais pas devenir serviteur de justice même si je le voulais, parce que je ne croyais pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit en dépit de ma profession de foi au Seigneur. A tout moment, je n’étais qu’esclave du péché.
Cependant, maintenant je suis devenu serviteur de justice. Etes-vous aussi devenu un serviteur de justice? Même si vous et moi sommes insuffisants, si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous sommes toujours serviteurs de justice. Ayant obtenu la justice du Royaume des Cieux, nous sommes maintenant serviteurs de la justice de Dieu à tout moment. Bien que nous soyons insuffisants dans notre chair, nous sommes devenus serviteurs de justice qui connaissent la volonté de Dieu et sont capables de croire ce qui est juste à tout moment. Nous vivons la vie qui est unie à la volonté de Dieu. Nous faisons ce que Dieu nous a confié avec reconnaissance, et nous vivons toujours comme serviteurs de justice.
Vous et moi sommes serviteurs de justice. Nous ne pouvons pas devenir esclaves du péché. Comme l’apôtre Paul l’explique spécifiquement aux Romains, nous étions esclaves du péché auparavant, mais nous sommes maintenant esclaves de la justice.
En croyant en Christ unis à Son baptême et à Son sang, nous sommes devenus serviteurs de justice. Notre caractère peut avoir des défauts, mais nous sommes serviteurs de justice. Nous pouvons être paresseux, mais nous sommes serviteurs de justice; et nous pouvons être insuffisants et faire beaucoup d’erreurs, mais nous sommes toujours serviteurs de justice, parce que nous croyons cette vérité. Les cieux peuvent s’ouvrir en deux, la terre peut se briser en millier de morceaux, les océans peuvent couvrir la terre, et la planète peut disparaître; mais nous sommes toujours serviteurs de la justice de Dieu pour toujours. Nous vivrons comme serviteurs de justice et entrerons dans le Royaume éternel que Dieu a préparé pour nous.
Mes chers croyants, craignez-vous de vivre comme serviteurs de justice dans ce monde malhonnête? Demandez alors de l’aide à Dieu. Dieu dit que même si nous sommes dans l’épreuve, Il pourvoit au moyen d’en sortir. Cessez de vous inquiéter et demandez Son aide. Dieu connaît déjà tout. Dieu a appelé ceux qu’Il connaît déjà, a justifié ceux qu’Il a appelés, a glorifié ceux qu’Il a justifiés, et est toujours uni à nous. Nous ayant levés comme Ses serviteurs de justice, et nous ayant fait faire Son oeuvre de justice en ayant la foi qui est vraiment unie à Lui, Dieu nous emmènera dans le Royaume de justice en Son temps. Je Lui rends grâces et gloire.
 
( Romains 6:7) “Car celui qui est mort est libre du péché.”
Quiconque croit en la justice de Dieu a absolument besoin de la foi en la mort spirituelle dans laquelle il a aussi été crucifié avec Jésus Christ. C’est seulement quand quelqu’un a l’expérience de la foi d’être crucifié avec Christ qu’il peut se donner aux oeuvres justes de Dieu en vivant dans ce monde. Si vous avez la foi spirituelle de la crucifixion avec Christ, alors vous pouvez vivre comme serviteurs de la justice de Dieu comme Paul.
Auparavant, quand je trouvais difficile de consacrer ma vie entière à l’oeuvre de Dieu, incapable de me séparer de ce monde, j’ai eu un temps de réflexion. A ce moment là, j’ai réalisé que Jésus Christ avait pris mes péchés en étant baptisé, et que lorsqu’Il était mort à la Croix, j’étais mort aussi. J’ai été éveillé à la réalité du fait que puisque Jésus Christ était mort à la Croix pour avoir pris les péchés du monde par Son baptême, Sa mort était ma mort. J’ai alors trouvé la conclusion inévitable que : “quand Jésus Christ a été crucifié, je suis mort à ce moment là. Donc cela ne signifie-t-il pas que j’étais crucifié aussi? Comment pourrais-je, moi qui ai déjà été crucifié, dire que je suis vivant?” Donc puisque je suis mort à ce moment là, je pouvais consacrer ma vie entière à l’oeuvre juste de Dieu, sans me soucié de ma relation avec les gens de ce monde. Ce dont Paul parle ici c’est cette foi.
 

Unis à Lui 
 
(Romains 6:8) “Or si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,”
L’apôtre Paul dit que seuls ceux qui sont morts avec Christ en croyant en Lui vivront avec Lui. C’est vrai. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans laquelle la justice de Dieu est révélée recevra la rémission de ses péchés, et il sera aussi crucifié avec Jésus. Cependant, le problème c’est que nous pensons que nous sommes encore vivants, alors qu’en fait nous avons été crucifiés, à mort, avec Christ. Nous devons tous être remis de tous nos péchés par Christ, être crucifiés avec Christ, et avoir la foi et l’espérance que nous vivrons avec Christ.
Nous avons cette foi et espérance parce que Dieu a décidé que ceux qui croient en Sa justice prendraient part à la première résurrection avec Lui au dernier jour. Donc, nous devons avoir la foi qui nous permettra d’obtenir notre résurrection quand le temps du Royaume Millénaire arrivera, et pour régner mille ans comme enfants de Dieu.
Nous devons aussi croire que lorsque le Royaume Millénaire sera fini, nous entrerons dans le Royaume éternel des Cieux et vivrons pour toujours. C’est parce que Jésus Christ, ayant été baptisé, est mort à la Croix, et ressuscité d’entre les morts, est allé ensuite dans le Royaume du Père. Donc, nous les croyants en la justice de Dieu croyons aussi que tout comme Il est ressuscité pour vivre éternellement, nous aussi vivrons de nouveau. Avez-vous cette foi? Dieu a donné une telle foi et de telles bénédictions aux justes.
 
(Romains 6:9) “Sachant que Christ ressuscité des  morts ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui.”
La mort n’a plus de domination sur les croyants en la justice de Dieu, et la raison en est que Jésus Christ est ressuscité pour vivre de nouveau. Devenir quelqu’un qui n’est plus sous la domination de la mort c’est précisément devenir un vrai chrétien. Donc on nous rappelle une fois encore quelle grande joie et bénédiction cela constitue. La mort ne peut plus dominer sur les saints. C’est pour cela que les saints vivront toujours. Nous sommes alors étonnés: “Que feront donc les saints, et de quoi jouiront-ils dans la vie éternelle?” Dieu a dit que les saints vivraient pour l’éternité, jouissant d’une gloire splendide avec Lui.
Peut-être que quelqu’un peut penser que ne pas mourir serait une tragédie. Seul quelqu’un qui n’a pas encore été libéré du péché aura ce genre de pensée. Par contre, les croyants qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en la justice de Dieu sont heureux, car toute leur tristesse et malédiction a disparu, et il n’y a que la joie et les bénédictions éternelles qui restent. La mort ne peut plus dominer sur les justes, précisément parce que les justes ont obtenu la vie éternelle en croyant en la justice de Dieu. La mort est maintenant pour toujours incapable de régner sur les justes. C’est parce que Dieu l’a fait ainsi.
 
(Romains 6:10) “Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. ”
La mort de Jésus à la Croix est efficace parce qu’Il a pris les péchés du monde une fois pour toutes par Son baptême. Jésus Christ est venu sur la terre pour expier les péchés de toute l’humanité. Il est mort à cause des péchés du monde, et Sa mort est une mort soufferte pour tous les humains. En dépit de cela, il n’y a pas beaucoup de gens qui croient que Son baptême et Sa mort sont réellement leur bénédiction. Sa résurrection doit ramener tous les humains à la vie après la mort. Cette vérité, cependant, n’est connue que de peu de gens.
Pour nous sauver de la mort, Jésus Christ a été non seulement baptisé, mais Il a aussi été crucifié et est ressuscité. Ainsi, Sa mort était la vérité de l’amour éternel qu’Il a accompli devant Dieu le Père pour nous sauver vous et moi.
 
(Romains 6:11) “Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. ”
L’expression “regardez-vous” ici signifie que nous devons croire et considérer cela. Nous sommes tous morts au péché, mais vivants pour Dieu en Christ. En d’autres termes, nous sommes morts à ce monde, mais en Dieu nous avons été ramenés à la vie. C’est pour cela que l’apôtre Paul exhorte les saints à vivre une foi vivante.
Romains 6:10-11 déclare: “Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.” Quand Paul dit ici de “nous regarder” nous-mêmes, il ne parle pas de la Doctrine de la justification. Il nous dit de croire que nous sommes devenus justes dans la justice de Dieu. En d’autres termes, Paul dit que nous avons été ramenés à la vie en croyant en la justice de Dieu.
“Regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.” Maintenant, donc, nous qui croyons cette vérité avons aussi obtenu la vie éternelle en croyant que Jésus Christ a porté tous nos péchés quand Il a été baptisé, que nous sommes morts avec Lui quand Il est mort à la Croix, et que nous sommes nés de nouveau comme enfants de Dieu quand Il est ressuscité. C’est en croyant cela du coeur que nous avons été sauvés de tous nos péchés.
Vous devez savoir exactement comment Jésus Christ vous a sauvés de vos péchés et y croire. Jésus vous a sauvés de tous vos péchés en les prenant par Son baptême et en étant condamné à la Croix. Donc, vous êtes vraiment mort avec Jésus Christ et avez été ramenés à la vie avec Lui. L’expression “regardez-vous vous-mêmes” ici signifie que nous devons croire que : “Notre ancien être est mort et que nous avons été ramenés à la vie par Jésus Christ.” En disant “regardez-vous vous-mêmes”, Paul nous exhorte à avoir cette foi.
Ceux qui sont sauvés du péché en croyant en la justice de Dieu ne vivent plus pour leur propre chair. Ils vivent maintenant pour la justice de Dieu. Ainsi, la plus grande raison pour laquelle Dieu nous a fait vivre sur cette terre c’est de répandre Son Royaume à travers nous, les nés de nouveau. Si nous sommes vraiment nés de nouveau du péché en croyant au baptême et au sang de Jésus, alors nous devons avoir la vraie foi, réaliser comment vivre et dans quel but Dieu nous a laissés sur la terre, et mener le reste de nos vies selon Sa volonté. Pourquoi ceux qui sont nés de nouveau devraient-ils vivre à partir de maintenant? Nous devons vivre avec un but clair qui est la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Les pensées charnelles des hommes sont mauvaises. Cependant, pour ceux qui sont nés de nouveau, il y a la direction du Saint Esprit. “Car la pensée de la chair c’est la mort, mais la pensée de l’Esprit c’est la vie et la paix” (Romains 8:6). Les justes savent comment être spirituels. Puisque les justes savent ce qui plaît à Dieu, ils doivent clairement fixer la direction de leur vie sur la vie de justice. C’est alors seulement qu’ils peuvent vivre pour la justice de Dieu le restant de leur vie et délivrer les âmes qui sont tombées dans le péché.
Mes chers croyants, nous devons réfléchir attentivement ici. Après être nés de nouveau, nous pouvons d’abord ne pas facilement discerner comment vivre. Mais quand nous entendons la Parole et sommes conduits par le Saint Esprit, nous commençons progressivement à penser à l’oeuvre spirituelle et juste de Dieu. En pensant: “Que se passera-t-il si je vis ainsi? Quel est le but de ma vie et pourquoi dois-je vivre?”, nous réalisons clairement que nous devons vivre pour la justice de Dieu. Nous devons savoir et réaliser ce qui plaît à Dieu, fixer notre but, et courir vers ce but sans le perdre de vue.
Nous, nés de nouveau, pouvons suivre la chair ou suivre le Saint Esprit. Nous pouvons choisir. Si un bateau n’a pas de gouvernail, il ne peut aller que dans la direction du vent. Cependant, si le bateau a une voile et un gouvernail pour le diriger, bien que ce bateau soit propulsé par la force du vent, le gouvernail peut fixer sa direction.
Ainsi, c’est seulement quand nous confions nos pensées et notre foi à la direction du Saint Esprit que nous pouvons avancer dans la bonne direction. Nous devons penser à l’oeuvre de Dieu et ignorer nos pensées charnelles. Nous devons discerner la volonté de Dieu et avancer dans la foi vers les âmes perdues de ce monde pour l’expansion du Royaume de Dieu. C’est alors seulement que nous pouvons vivre notre foi jusqu’à la fin comme vie de serviteurs de la justice.
 

Offrez vos corps comme instruments de justice pour Dieu
 
(Romains 6:12-13) “Que le péché donc ne règne point dans votre corps mortel et n'obéissez pas à ses convoitises ; ne livrez pas vos membres au péché comme des instruments d’iniquité, mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu,  comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme instruments de justice.” 
Les corps et les coeurs des saints sont maintenant capables de pratiquer la justice de Dieu. Ainsi, ils sont des personnes capables de vivre pour la justice de Dieu. Ce passage révèle combien les saints sont devenus complètement bénis. 
Puisque les justes peuvent maintenant mener leur vie en pratiquant la justice de Dieu, ce sont les plus bénis des êtres humains. Pensez-y. Les gens ne peuvent pas éviter de commettre le péché et vivent sous son oppression; mais ils sont maintenant capables et bénis de pratiquer la justice de Dieu. Ne voyez-vous pas combien c’est une grande bénédiction? Nous qui croyons en la justice de Dieu avons été bénis maintenant pour mener nos vies en pratiquant la justice devant Dieu. Je remercie Dieu pour cela. Je Lui donne gloire. Je Lui donne toute ma reconnaissance de nous avoir bénis pour vivre justes.
Au chapitre 6, l’apôtre Paul clarifie comment les justes doivent mener leur vie en se référant à la Parole du baptême de Jésus. C’est en croyant au baptême de Jésus, en Son sang à la Croix, et en Sa résurrection que nous sommes devenus parfaitement justes. Si nous avions cru en Jésus sans l’évangile de Son baptême et de Son sang à la Croix pour nous sauver de nos péchés, aurions-nous pu obtenir la justice de Dieu? Jésus Christ a été baptisé et est mort à la Croix pour nous. Mais s’Il n’avait pas pris les péchés du monde quand Il a été baptisé par Jean Baptiste, alors Sa mort à la Croix et notre foi seraient en vain. Seuls ceux qui croient que les péchés du monde ont été transférés sur Jésus parce qu’Il a été baptisé par Jean Baptiste peuvent avoir la justice de Dieu. Dieu a certainement couvert toutes les âmes qui croient en Sa justice.
Il est écrit: “Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché pour que la grâce abonde?” (Romains 6:1). Alors que nous qui vivons dans la chair avons obtenu la justice de Dieu, nous ne pouvons continuer dans le péché pour que la grâce de Dieu abonde. La Bible dit: “nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?” Mes chers croyants, la Bible déclare clairement que nous avons été baptisés en Sa mort. En d’autres termes, puisque Jésus Christ a été baptisé et crucifié, quiconque croit cela est mort au péché, mais il est vivant en la justice. C’est possible seulement par la foi.
Le Seigneur a pris les péchés de ce monde par Son baptême et Il est mort à la Croix à la place des pécheurs. Notre Seigneur est fondamentalement sans péché à l’origine. Mais Jésus a pris tous les péchés du monde par Son baptême pour sauver les pécheurs de ces péchés, et pour eux Il a versé Son sang et a été condamné à la Croix. Croyez-vous cela, mes chers croyants? Croyez-vous que le Seigneur sans péché a été baptisé pour prendre tous les péchés du monde, y compris vos péchés personnels, et a été condamné à la Croix pour vous? C’est pour nous tous que Jésus est baptisé et condamné. Il est écrit: “Nous avons été ensevelis avec Lui par le baptême en Sa mort.” Ceux qui croient en Christ comme leur Sauveur ont été baptisés en Jésus et ressuscités avec Lui.
Les apôtres ont mis un accent extraordinaire sur le baptême de Jésus et Son sang à la Croix. Ils ont prêché le baptême de Jésus et Son sang comme la rémission des péchés. Le fait que les apôtres aient souligné le baptême de Jésus dans leur prédication n’est pas faux bibliquement. Le peuple d’Israël dans l’Ancien Testament était remis de ses péchés en posant les mains sur la tête de leur sacrifice pour transférer les péchés dessus. De la même manière, Jésus a aussi pris toutes les transgressions des pécheurs et les péchés une fois pour toutes par Son baptême, et Il est mort à leur place.
Jésus était notre propitiation qui a expié tous les péchés du monde une fois pour toutes. Il a été baptisé par Jean Baptiste pour être le Bouc émissaire de toute l’humanité. Comme le sacrifice d’expiation de l’Ancien Testament, Jésus a pris tous les péchés de l’humanité en recevant le baptême de Jean Baptiste. Le baptême de Jésus était notre baptême. La mort de Jésus est la mort des croyants. Nous qui croyons en Jésus avons été baptisés en Jésus Christ et sommes morts à la Croix avec Lui.
Cependant, quiconque n’est pas baptisé en Jésus par la foi – c’est-à-dire quelqu’un qui ne croit pas en Son baptême – n’est pas pleinement sauvé. Une personne sans foi ne peut pas renoncer à elle-même, ni vaincre le monde par la foi. Seuls ceux qui croient que le baptême de Jésus est absolument essentiel à leur salut croient qu’ils sont morts dans ce baptême de Jésus. Seuls ceux qui croient au baptême de Jésus croient que tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Lui par ce baptême, et seuls ces gens peuvent être sauvés de tous les péchés par la foi.
Au coeur du salut qui remet nos péchés se trouve la foi au baptême que Jésus a reçu. Peu importe comment Jésus est mort à la Croix, s’Il n’avait pas pris les péchés des pécheurs de ce monde par Son baptême auparavant, alors Sa mort serait vaine. Ainsi, le coeur de la justice de Dieu se trouve dans le baptême de Jésus et en Son sang à la Croix. Mes chers croyants, nous devons tous croire que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé, et nous devons aussi croire qu’Il a été crucifié pour mourir pour nos péchés.
C’est pour cela que l’apôtre Paul a dit: “Nous avons été ensevelis avec Lui par le baptême en Sa mort.” Nous qui avons été baptisés en Christ Jésus avons reçu la rémission de nos péchés par la foi, sommes morts avec Lui, et avons été ramenés à la vie avec Lui par la foi. Mes chers croyants, croire en Jésus comme le Fils de Dieu et Dieu Lui même, croire en Son baptême et en Son sang à la Croix, et croire en Sa résurrection d’entre les morts – c’est la foi géante fondée sur le roc.
Paul dit: “Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que comme Christ est  ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, ” (Romains 6:4-5). Qu’en est-il de vous? Croyez-vous aussi cela? La foi qui peut nous unir à Dieu est la foi qui se trouve dans le baptême de Jésus, Sa mort à la Croix, et la nouveauté de vie en Sa résurrection.
Maintenant, quiconque croit en Jésus Christ est mort avec Lui et a été ressuscité avec Lui en croyant en Son baptême. Mes chers croyants, ceux qui sont nés de nouveau ne vivent pas selon leurs anciennes voies. La raison pour laquelle nous devons renoncer à nos anciennes voies est que notre ancien être est mort. L’apôtre Paul dit: “Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles” (2 Corinthiens 5:17). En croyant en la justice de Dieu, nous sommes devenus nouveaux. Notre Seigneur a été baptisé au Jourdain pour prendre nos péchés sur Lui, Il a versé Son sang et mourut à la Croix, Il est ressuscité d’entre les morts, et Il nous a ainsi sauvés de nos péchés. Toutes nos tragédies dans la vie et toutes nos blessures et nos tristesses infligées par le péché ont disparu, et ayant reçu une nouvelle vie par la foi, nous vivons maintenant nos nouvelles vies. Le salut est le commencement d’une nouvelle vie. Vous et moi qui avons été sauvés et sommes nés de nouveau devons vivre de nouvelles vies à partir de maintenant.
Une fois que nous recevons la rémission de nos péchés, la tâche difficile et amère de renoncer à nous-mêmes nous attend tous sans faute. C’est à ce moment là que nous devons croire que nous sommes morts avec Christ et avons été ramenés à la vie avec Lui. Comme Paul le dit; “ Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.” (Romains 6:10-11).
C’est la foi qui est unie à Jésus. Parmi ce que le Seigneur a fait pour nous, c’est en croyant en Son baptême, en la Croix, et en Sa résurrection que nous pouvons nous unir à Lui. Nous croyons à la naissance, au baptême, à la mort, à la résurrection, à l’ascension et à la seconde venue du Seigneur. La foi en cette vérité est la foi qui nous sauve de tous nos péchés, la foi qui nous permet d’échapper à la condamnation, et la foi qui se place dans la justice de Dieu. C’est donc la foi qui est unie à Christ. 
 

Offrez votre corps comme instrument de justice 
 
(Romains 6:14) “Car le péché n’aura point de pouvoir  sur vous, puisque vous êtes non sous la loi, mais sous la grâce.”
Aucun péché qui soit ne peut régner sur les croyants en la justice de Dieu. C’est parce que les croyants en la justice de Dieu ne sont plus placés sous Sa Loi. Le fait qu’ils ne soient pas sous la colère de la Loi de Dieu est dû au fait qu’ils sont maintenant sous la loi juste du salut de Dieu. Pour les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le péché ne peut pas les dominer. C’est pour cela que nous pouvons vivre dans la justice de Dieu, en la pratiquant en tout temps. 
Sur la surface de cette planète, ceux qui peuvent vivre en pratiquant la justice de Dieu sont seulement les justes qui y croient. Donc les saints sont les nobles de cette terre. C’est parce qu’ils ont foi en la Parole de l’évangile de la justice de Dieu. Ce sont ceux qui règneront dans le Royaume Millénaire, et ceux qui vivront avec Dieu dans le Royaume éternel. Je remercie Dieu d’avoir donné Sa justice à ceux qui vivent sur la terre. À partir de maintenant, les saints vivront en pratiquant pour toujours la justice. Je remercie le Seigneur de nous donner une telle vie juste. 
Le verset 14 dit: “ Car le péché n’aura point de pouvoir  sur vous, puisque vous êtes non sous la loi, mais sous la grâce.” Ce passage nous dit que peu importe quels défauts nous avons, nous ne serons plus jamais sous le péché. Puisque nous sommes encore dans la chair, beaucoup d’insuffisances seront exposées en vivant dans ce monde. Mais pour nous qui sommes venus sous la grâce en croyant en la justice de Dieu, il ne peut pas y avoir de péché dans nos coeurs. À cause du baptême du Seigneur et de Sa condamnation par le sang de la Croix, nous ne pouvons plus jamais revenir à l’état de pécheur. 
Nous sommes tous insuffisants. C’est-à-dire que nous péchons, mais ce péché ne peut plus dominer sur nous. Pour que le péché ne puisse plus régner sur nous quelles que soient nos insuffisances, notre Seigneur a pris tous les péchés du monde en étant baptisé, nous a purifiés de tous ces péchés une fois pour toutes en versant Son sang, et par cette vérité Il nous a rendus sans péché. Jésus a payé le salaire de nos péchés par Son baptême et Son sang à la Croix. Puisque notre Seigneur a déjà payé le salaire de nos péchés par Son baptême et Son sang à la Croix, tous ceux qui croient cela sont clairement sans péché.
Même les saints qui ont reçu la rémission des péchés ne peuvent s’empêcher de commettre ces péchés chaque jour à cause de leurs insuffisances. Dans la foi, cependant, le péché ne peut pas les dominer, et de plus il n’y a aucun péché dans leur coeur devant le Seigneur. Donc, ils peuvent toujours vivre en nouveauté de vie. Le Seigneur a béni les justes pour vivre renouvelés chaque jour. “Continuerions-nous de pécher pour que la grâce abonde? Certainement pas!”
 
(Romains 6:15) “Quoi donc! pécherions-nous, parce que nous ne sommes non sous la loi, mais sous la grâce? — Qu’ainsi n’advienne!”
Paul dit ici que même ceux qui sont capables de pratiquer la justice de Dieu ont toujours besoin de leur détermination à ne pas pécher. Bien que Dieu ait béni les justes pour pratiquer la justice, ils peuvent encore commettre le péché s’ils veulent pécher intentionnellement. Donc nous voyons que même ceux qui ont été bénis pour pratiquer la justice dans leur vie doivent être capables de se contrôler eux-mêmes.
 
(Romains 6:16) “Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice?”
Une fois que quelqu’un devient juste, il est juste pour toujours. Donc, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent être décrits comme quelqu’un qui croit en la justice de Dieu devant Lui. Quiconque croit en l’évangile est sauvé de tout péché. Cependant, ce n’est pas tout ce qu’est la vie spirituelle. Même si quelqu’un est devenu juste par la foi, à chaque fois qu’il sert pour diffuser la justice de Dieu, il devient esclave de la justice. Mais s’il manque de le faire, il devient esclave du péché. Donc selon que nous obéissons ou non à la volonté de Dieu, nous vivons soit comme serviteurs de justice, soit manquons de le faire. En d’autres termes, cela nous dit qu’à chaque moment de nos vies, parfois nous vivons comme esclaves du péché, et d’autres fois comme serviteurs de la justice. C’est ce que signifie le passage. 
 
(Romains 6:17-18) “Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.”
Par nature, les croyants en la justice de Dieu vivaient aussi comme esclaves du péché. Mais une fois qu’ils ont cru en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont devenus justes et ont été libérés de leurs péchés. Pour que quelqu’un soit libéré des péchés de ce monde par lui-même, c’est plus difficile encore que moissonner les étoiles du ciel. Mais puisque les gens pensent qu’ils peuvent moissonner les étoiles du ciel avec leur propre volonté, ils essaient dur d’expier leurs péchés en se donnant à une vie religieuse pieuse.
Cependant, aucune religion de ce monde qui soit ne peut expier les péchés du monde. Même le christianisme est accepté et cru par beaucoup juste comme l’une des nombreuses religions du monde. Mais avec ce genre de foi religieuse, même les chrétiens ne peuvent pas expier leurs péchés du tout. Seule la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu peut et a vraiment expié les péchés du monde. Donc, seuls les croyants en la justice de Dieu peuvent la servir, parce qu’eux seuls sont qualifiés pour servir cette justice. C’est le don de Dieu qui est venu vers les croyants en Sa justice. Ceux qui sont devenus justes sont devenus serviteurs qui servent la justice de Dieu. Ils ont reçu le privilège de vivre comme serviteurs de la justice pour le restant de leur vie, si seulement ils le désirent. Donc nous sommes reconnaissants à Dieu. 
“Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché,”. Par nature, nous aussi étions esclaves du péché. Avant de recevoir la rémission de nos péchés, nous étions experts en toutes sortes de péchés. “ Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.” Effectivement, nous qui sommes devenus justes par la foi sommes les justes qui peuvent faire ce qui est juste, complètement libérés du péché et capables de pratiquer la justice. Comme justes, nous sommes devenus esclaves de la justice qui peuvent pratiquer la justice de Dieu. 
 
(Romains 6:19) “Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.” 
Selon ce à quoi vous offrez votre corps, vous devenez esclave de la justice ou du péché. Donc, nous devons offrir nos coeurs et nos corps à la justice de Dieu et mener des vies saintes pour le reste de nos vies. À quoi voulons-nous offrir nos corps? Voulons-nous offrir nos corps à l’oeuvre juste de Dieu, ou voulons-nous les offrir à l’impureté et à l’iniquité? Ce libre choix dépend de chacun de nous qui croyons en la justice de Dieu. Donc Paul nous exhorte à fixer nos coeurs sagement.
Voulez-vous vivre comme un serviteur juste devant Dieu pour le reste de votre vie? Alors faites-le. N’avez-vous pas encore décidé? Alors vous finirez esclave du péché. Que la paix de la justice de Dieu soit avec vous.
 
(Romains 6:20) “Car lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice.”
Ce passage nous dit que bien que les justes qui vivent comme esclaves du péché soient libres de servir la justice de Dieu, puisqu’ils se sont offerts au péché, ils sont esclaves du péché. Ici, nous devons faire particulièrement attention au mot “libre”. Les justes sont libres de faire et de servir selon leur désir. Mais il convient qu’ils soient fixés à servir la justice de Dieu. Les saints et les serviteurs de Dieu qui ne sont pas liés à Son oeuvre juste sont prompts à dégénérer dans une vie disloquée et peuvent bien devenir esclaves du péché. Donc, puisque nous sommes libres de faire ce qui est bon, nous ne devrions pas négliger cette liberté pour la débauche. Plutôt, nous devrions être liés par ce qui est juste et rester esclaves de la justice pour le reste de nos vies. C’est ce que Paul essaie de nous dire ici.
 
(Romains 6:21) “ Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort.”
Les conséquences du péché sont complètement vides de bénéfice. Paul nous exhorte ici à rejeter le style de vie que nous avions avant de naître de nouveau, et à vivre maintenant liés aux oeuvres justes de Dieu. Les justes doivent vivre liés à l’oeuvre juste de Dieu. Essayer d’échapper aux liens de l’oeuvre juste pour un juste revient à essayer de servir le péché.
 
(Romains 6:22) “Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.”
Les justes qui vivent toute leur vie liés par l’oeuvre juste reçoivent le titre de juste et l’honneur de serviteur de Dieu, et ont la vie éternelle. Les justes doivent vivre liés à l’oeuvre juste. Si quelqu’un est lié à l’oeuvre juste, alors il est béni pour mener une vie sainte. Ne rejetez pas cette vie de privilège. Au contraire, vous devez être reconnaissant de ce que vous êtes lié à la justice. C’est le désir de Paul pour vous et la Parole d’exhortation de Dieu. Êtes-vous volontaire pour être lié à l’oeuvre juste de Dieu?
Mes chers croyants, une fois que nous recevons la rémission des péchés, que devrions nous faire dans nos corps? Comment va votre corps? Il n’y a pas de péché dans nos coeurs, mais notre corps tombe souvent dans le péché, car il est fondamentalement faible. Donc, c’est seulement quand nous offrons nos corps à l’oeuvre juste de Dieu que nous pouvons éviter de continuer dans le péché.
Mes chers croyants, après avoir été sauvés en croyant en la justice de Dieu, il peut y avoir des moments où vous pensez: “Suis-je vraiment sans péché, même si mon corps est si faible?” Cependant, il ne fait aucun doute que quiconque croit au baptême du Seigneur, à la Croix, à la résurrection, au retour et au jugement n’a pas de péché. Tous ceux qui croient en la justice de Dieu sont sans péché.
Une fois que nous recevons la rémission de nos péchés en croyant en la justice de Dieu, nous devons nous offrir comme instruments de justice. Nos coeurs désirent faire ce qui est juste, mais il est vrai aussi que c’est difficile à faire, car nos corps sont trop faibles. Donc, comme le dit la Bible, “Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété;” (1  Timothée 4:7), nous devons continuer de nous exercer.
Nous devons continuer à essayer de diffuser l’évangile, précisément parce que c’est difficile de réaliser tout en même temps. Vous pouvez vous demander: “Dois-je distribuer des traités d’évangile aux gens? Ne serais-je pas embarrassé si je rencontre quelqu’un que je connais?” Ce peut être embarrassant au départ, mais quand vous rassemblez assez de courage pour le faire une fois, et continuez à le faire plusieurs fois, alors vous penserez: “Quel problème, maintenant que je suis déjà mort?” Et vous serez capable de crier avec assurance: “Recevez des traités sur l’évangile! Voyez et croyez l’évangile, et recevez la rémission de vos péchés!” Mes chers croyants, alors que vous offrez vos corps à l’oeuvre de justice pas à pas, progressivement votre corps entier sera offert à l’oeuvre juste de Dieu.
Comme Paul nous exhorte en Romains chapitre 6 à offrir nos membres comme esclaves de la justice pour la sainteté, nous devons entraîner nos corps comme instruments de justice aussi souvent que possible. Même si notre chair fait des erreurs en faisant l’oeuvre de justice, nous ne devons pas trébucher par désespoir, mais nous devons continuer à faire l’oeuvre. Fréquenter l’Église de Dieu est identique: vous pouvez découvrir la joie spirituelle de venir à l’Église et entendre la Parole seulement si vous venez vraiment à l’Église aussi souvent que possible. Si votre coeur est seulement à l’Église et votre corps est assis à la maison, rien ne peut s’accomplir. Par contre, une fois que vous offrez votre chair à l’oeuvre juste et continuez à le faire même si vous pensez que vous n’êtes pas très bon, vous finirez par voir la foi grandir dans votre coeur. Mes chers croyants, vous devez offrir vos corps comme esclaves de la justice. Réalisez-vous cela? Si votre coeur désire s’unir à Christ, et que votre corps est ailleurs, alors sans le vouloir, vous pourriez bien devenir ennemi de Dieu et vous opposer à Lui.
Les croyants en la justice de Dieu doivent discipliner leur corps. C’est pour cela que l’apôtre Paul nous dit d’obéir à la justice de Dieu. C’est quand nous sommes conduits et sous le règne de la justice de Dieu que nous sommes utilisés comme instruments de justice. Même pour les justes qui ont reçu la rémission des péchés, s’ils ne sont pas sous le règne de la justice dans leur vie, alors ils diront que leur corps est à eux et suivront les convoitises de la chair. C’est pour cela que la Bible nous dit d’offrir nos corps en obéissance au Seigneur, comme instruments de la justice de Dieu.
Être sauvé par la foi demande seulement la décision d’un instant, mais suivre la justice de Dieu est le travail d’une vie. Selon la position de notre corps, notre vie change. Quand nous offrons nos corps aux oeuvres justes, nos coeurs et nos corps sont purs. Peu après avoir été sauvés de nos péchés, nous ne sommes pas certains de la façon de vivre, mais nous devons vivre centrés sur l’Église de Dieu qui sert la justice de Dieu. 
La Bible appelle l’Église un lieu de restauration (Luc 10:34). l’Église est un lieu de restauration spirituel où les saints boivent de l’eau spirituelle et mangent de la nourriture spirituelle et sont en communion ensemble. Comme les gens de ce monde parlent en buvant et partagent leur amitié, l’Église est identique. Puisque c’est dans l’Église quand nous sommes en communion, pouvons promouvoir l’amitié, et partageons nos coeurs, nous devons nous rassembler à l’Église. Si quelqu’un vient souvent à l’Église, il devient une personne spirituelle. Mais ceux qui ne viennent pas à l’Église souvent ne peuvent pas devenir ouvriers de justice, peu importe combien leur foi peut être bonne et combien de grâce ils ont reçue. Ceux qui viennent à l’Église aussi souvent que possible peuvent devenir ouvriers de justice peu importe combien ils peuvent être insuffisants, car la puissance de la Parole est avec eux. C’est la vie spirituelle que nous devons vivre après avoir reçu la rémission de nos péchés. 
Après avoir cru en la justice de Dieu, quoi que nous fassions, nous devons penser à la Parole, suivre la Parole, ne pas cesser de nous rassemblée, et ajuster nos vies aux assemblées des saints. Votre vie de foi ne faillira pas, mais aura du succès. De tels gens seront utilisés par le Seigneur comme Ses instruments précieux et ils jouiront de Se bénédictions. Je vous exhorte tous à offrir vos corps au Seigneur comme instruments de justice. 
 

Le salaire du péché et le don de Dieu
 
(Romains 6:23) “Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus Christ, notre Seigneur.”
Ce que l’apôtre Paul dit ici, que “le salaire du péché c’est la mort” est la vérité qui résume toute la Loi et la justice de Dieu. Si quelqu’un a du péché devant Dieu, alors il doit payer son prix, qui est la mort spirituelle nommée enfer. C’est pour cela que tout le monde doit être remis de ses péchés en croyant en la vraie Parole de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu; et tout le monde doit recevoir le don du Saint Esprit, l’Esprit de Dieu. Si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il sera remis de tous ses péchés et recevra le don du Saint Esprit. Donc je vous exhorte tous à croire en cette Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et à recevoir la rémission des péchés et une nouvelle vie que Jésus vous a données. C’est la vérité dont Paul parle. C’est aussi la volonté de Dieu, et c’est aussi mon espoir sincère pour chacun de vous. 
Avec une seule phrase: “le salaire du péché c’est la mort”, Paul dit clairement que si quelqu’un a même le plus petit péché sous une forme ou une autre, il est lié à l’enfer. Paul conclut que “le don de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.” Simplement, Paul déclare que si nous croyons au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix, nous serons remis de tous nos péchés, et par conséquent deviendrons enfants de Dieu et recevrons la vie éternelle. 
Peu importe que vous croyiez maintenant en Jésus ou non. Ce qui compte c’est cela: Avez-vous du péché devant Dieu? Si vous avez du péché tout en croyant en Jésus, alors vous êtes un pécheur, et puisque tous les pécheurs seront jetés en enfer, appelé la mort spirituelle, vous devez vous détourner, croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et être remis de tous vos péchés. En faisant cela, vous obtiendrez la justice de Dieu. Cette justice de Dieu peut s’obtenir seulement par ceux qui sont remis de tous leurs péchés.
Connaissez-vous vraiment l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous réellement en cet évangile devant Dieu? Si non, apprenez-le et croyez-y maintenant. La justice de Dieu sera alors à vous.
 

Le salaire du péché c’est la mort
 
Si nous considérons la “mort” et la “vie éternelle” en contraste, comme l’apôtre Paul l’explique dans ce verset, alors nous pensons à nos âmes qui sont à la mort. Mes chers croyants, le salaire du péché commis par chacun c’est la mort. Donc nous devons considérer attentivement ici si nos âmes sont vraiment sans péché ou pas. Si notre âme a un seul péché, même petit comme la poussière, alors nos âmes seront jetées en enfer. Indépendamment de notre foi en Jésus ou pas, et indépendamment que notre foi en Lui soit forte ou faible, si nous avons du péché, alors nous sommes inévitablement liés à l’enfer. Ce ne sont pas les paroles d’un homme seulement, mais c’est le jugement selon la Loi de Dieu, et c’est la Vérité. 
Auparavant, j’adhérais aux croyances Calvinistes de l’Église Presbytérienne. Je pensais que la foi Calviniste était “la foi qui allait où allait la Parole et s’arrêtait où s’arrêtait la Parole.” Après qu’une décennie soit passée depuis que j’aie cru en Jésus, j’ai fréquenté un séminaire théologique. Mais j’avais aussi de sérieux doutes sur ma foi. Un jour, j’ai réfléchi à ma foi devant Dieu, me demandant: “Suis-je pécheur devant Dieu, ou suis-je juste?” Ma réponse à cette question était qu’il y avait du péché dans mon coeur. Cette présence de péché m’a donné le plus grand choc de ma vie, et les péchés qui restaient dans mon coeur n’ont pas disparu peu importe combien je me consacrais aux prières de repentance.
J’ai cru que j’étais remis de tous mes péchés par le précieux sang de Jésus. Mais même le plus petit péché de mon coeur que je ne pouvais pas tolérer dévorait mon âme et m’étouffait. Ce péché n’était jamais parti mais me suivait partout. Même si j’essayais de prier, ce péché me séparait de Dieu, m’empêchant d’être en communion avec Dieu par la prière. Après cela, j’ai réalisé que la Parole disant “le salaire du péché c’est la mort” était une vérité immuable. A ce moment là, j’ai finalement réalisé que les péchés de mon coeur me conduiraient en enfer, et quand j’ai cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai enfin pu être libéré de tous ces péchés. 
C’est en cette foi qui se place en le baptême de Jésus et en Son sang à la Croix que se reçoit l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mes chers croyants, si vous connaissez l’évangile de l’eau et de l’Esprit et croyez, alors vous goûterez certainement à la fontaine de la vie éternelle de Dieu. 
Ce que Paul dit en Romains chapitre 6 c’est que si nous avons été effectivement délivrés du péché par Jésus Christ et avons reçu le don de Dieu, alors nous devons offrir nos corps comme instruments de Sa justice. Il est convenable de le faire, si vous avez vraiment été baptisé en Christ et croyez réellement en Sa justice.