Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 7-2] Le Fondement de la Foi de Paul: S’unir avec le Christ après être mort au péché (Romains 7:1-4)

( Romains 7:1-4 )
“Ignorez-vous, frères,-car je parle à des gens qui connaissent la loi,-que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit? Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre. De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.”
 

Avez-vous jamais été emmêlé dans un écheveau de laine? Si vous tentez de comprendre ce chapitre sans connaître la vérité sur le baptême de Jésus en lequel croyait Paul l’Apôtre, votre foi sera dans un état de confusion plus grand que précédemment.
Paul dit dans ce chapitre que parce que tout le monde est fondamentalement pécheur, on peut aller vers Jésus-Christ et renaître seulement après une mort spirituelle.
 


La vérité dont Paul se rendit compte

 
Romains 7:7 affirme, “Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n 'ai connu le péché que par la loi.”. Paul continue, “Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point” De plus, il ajoute, “Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises”. Paul se rendait compte qu’il avait violé tous les 613 commandements de Dieu. En d’autres termes, il n’était rien d’autre qu’une masse de péchés qui ne pouvait que commettre des péchés, parce qu’il était un descendant du premier homme Adam, avait été amené dans le monde dans l’iniquité, et avait été conçu dans le péché par sa mère.
Tous ceux nés ici-bas pèchent, en commençant par leur naissance même jusqu’à leur mort. Ils sont ainsi incapables de respecter les commandements de Dieu. Comment ces masses pécheresses pourraient-elles respecter les 613 commandements de Dieu? C’est seulement en reconnaissant notre nature pécheresse devant la Loi de Dieu que nous pouvons aller à Jésus-Christ, la Justice de Dieu, et parvenir à la réalisation que nous pouvons être délivrés du péché par Jésus-Christ. Jésus-Christ devint la Justice de Dieu. Il nous apporta la Justice de Dieu par Son baptême par Jean et par Son sang sur la Croix. Nous devons tous, de ce fait, savoir et croire en la Justice de Dieu. La raison pour laquelle nous devions croire en Jésus est que la Justice Divine se trouve en lui.
Connaissez-vous et croyez-vous en la Justice de Dieu? La Justice de Dieu est le secret caché dans l’évangile de l’eau et de L’Esprit. Ce secret est contenu tout entier dans le baptême que Jésus reçut de Jean dans le Jourdain. Voulez-vous connaître ce secret? Si vous voulez croire en cette vérité, vous atteindrez la Justice de Dieu par votre foi.
Avant que nous ne connaissions la Loi et les commandements de Dieu, il semblait que nous n’étions pas des pécheurs, bien que nous commettions des péchés quotidiennement. Mais après avoir commencé à aller à l’église, nous nous sommes rendus compte que nous étions effectivement très pécheurs et que nous atteindrions la mort spirituelle à cause des péchés révélés en nous. Ainsi, dans le but d’amener des âmes à Jésus-Christ, Paul l’Apôtre racontait ses jours passés, lorsqu’il croyait faussement pour avoir mal compris la Loi et les commandements de Dieu.
Voici un exemple qui vous aidera à comprendre le rôle de la Loi de Dieu. Je tiens une Bible. Si je cache quelque chose de grande importance entre ses pages en disant “N’essayez jamais de regarder dans ce livre pour voir ce qui est caché dedans,” et que je laisse cette Bible sur la table devant vous pendant un moment, comment réagiriez-vous? A l’instant où vous entendrez mes paroles, vous sentirez le désir de savoir ce qui est caché dans cette Bible et par cette curiosité, vous violerez mon instruction. A l’instant même où vous vous demandez ce qui pourrait bien être caché dans cette Bible, vous n’aurez plus d’autre choix que de le découvrir. Mais si je ne vous avais pas ordonné de ne pas le faire, vous n’auriez jamais ressenti cette tentation. De même, lorsque Dieu nous commande, les péchés latents se manifestent en accord avec les circonstances.
La Loi que Dieu a donnée à l’humanité a un rôle de révélateur des péchés dans le cœur des gens. Il ne nous l’a pas donnée pour que nous la respections et la suivions; plutôt, la Loi nous fut donnée pour révéler nos péchés et ainsi nous rendre pécheurs. Nous périrons tous si nous n’allons pas vers Jésus-Christ et ne croyons en la Justice de Dieu qui se trouve dans le baptême de Jésus par Jean et le sang qu’Il a versé sur la Croix. Nous devrions garder à l’esprit que le rôle de la Loi est de nous amener à Jésus et nous aider à croire en la Justice de Dieu à travers Lui.
C’est pourquoi Paul l’Apôtre témoigne, “Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises” (Romains 7:8). Par la Loi de Dieu, Paul l’Apôtre nous a montré ce que sont les bases fondamentales du péché. Il admit que dans ses fondements, il avait été un pécheur, mais qu’il arriva à obtenir la vie éternelle en croyant à la Justice de Dieu donnée par Jésus-Christ.
 

La lamentation et la foi de Paul
 
Paul dit ainsi, “Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!...” (Romains 7:24-25)
Paul reconnaissait le fait que même lui, qui possédait la Justice de Dieu, commettait encore des péchés, et de ce fait, la Justice de Dieu était d’autant plus nécessaire non seulement pour lui mais aussi pour le reste de l’humanité.
Nous devons obtenir la Justice de Dieu en connaissant correctement les secrets cachés du baptême que reçut Jésus et en y croyant. Vous et moi devons savoir et croire en la Justice de Dieu qui se trouve dans le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix. A ce moment-là seulement nos corps et nos esprits, qui n’ont d’autre choix que de pécher, pourront être délivrés de nos péchés. Nous ne devons pas oublier le fait que le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix ont accompli la mission de la Justice de Dieu.
Ceux qui ne connaissent pas la Justice de Dieu ne peuvent que demeurer des pécheurs jusqu’à la fin, malgré tous leurs efforts pour respecter Sa Loi. Nous devons nous rendre compte que la Loi de Dieu ne nous a pas été donnée pour être respectée. Mais les légalistes ne se rendent pas compte que le secret de la rédemption se trouve dans le baptême que Jésus a reçu, ainsi que dans Son sang sur la Croix. En conséquence, ils comprennent mal la Loi de Dieu en pensant qu’elle leur a été donnée pour être obéie, et ils continuent à vivre dans la confusion. Mais nous devons reconnaître nos péchés à travers la Loi et vivre dans notre foi en la Justice de Dieu. Nous devons, en d’autres termes, apprendre à rendre grâce à Notre Seigneur, qui a accompli la mission de la Justice de Dieu.
C’est pourquoi Paul, regardant sa propre chair, s’écria tout d’abord, “Misérable que je suis!” mais rendit grâce à Dieu par Jésus-Christ. La raison pour laquelle Paul fit cette confession est que plus il commettait de péchés, plus le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix accomplissaient la Justice de Dieu. Nous aussi sommes capables de crier notre joie et notre victoire, parce que nous avons été sauvés par notre foi en Jésus-Christ, même si nous vivons aussi entre la loi de la chair et celle de la Justice de Dieu. La foi que Paul avait était telle qu’elle croyait au baptême de Jésus et à Son sang sur la Croix. C’est ainsi que Paul en vint à appuyer sa foi sur la Justice de Dieu, et en croyant en la Justice de Dieu, il pu devenir l’un de ceux qui Le louent.
Dans le Chapitre 7 de Romains, Paul parle de son état misérable dans les temps anciens, qui contraste avec sa foi ultérieure victorieuse dans la Justice de Dieu. La victoire de la foi de Paul s’explique par le fait que sa foi est dans la Justice de Dieu.
“Ignorez-vous, frères, -car je parle à des gens qui connaissent la loi, -que la loi exerce son pouvoir sur l’homme aussi longtemps qu’il vit?” (Romains 7:1).
Le point d’orgue du chapitre 7 se trouve dans les Versets 24 et 25. Paul écrit, “Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.”
Dans le chapitre 6 de Romains, Paul parla de la foi qui nous conduit à être enterrés et ressuscités en union avec le Christ. En nous unissant à Son baptême et à Sa mort sur la Croix, nous pouvons atteindre cette foi.
Paul se rendit compte qu’il était un homme misérable, dont la chair était si insuffisante qu’il brisait la Loi de Dieu non seulement avant, mais aussi après avoir rencontré le Christ. Il se lamenta ainsi, “Qui me délivrera du corps de cette mort?” Il conclut qu’il pouvait être délivré de ce corps de mort en croyant en la Justice de Dieu, disant, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!” Paul fut libéré des péchés de la chair et de l’esprit en croyant en la Justice de Dieu par le Christ et en étant uni à Lui. 
La dernière confession de Paul était, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché” (Romains 7:25). Et au début du chapitre 8, il confessa, “Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort” (Romains 8:1-2). 
Il y avait à l’origine deux lois données par Dieu: la loi du péché et de la mort et celle de l’Esprit de la vie. La loi de l’Esprit de vie sauva Paul de la loi du péché et de la mort. Cela signifiait qu’en croyant au baptême de Jésus et en Sa mort sur la Croix, ce qui enlevait tous ses péchés, il s’unissait au Christ et était sauvé de tous ses péchés. Nous devons avoir la foi qui nous unit au baptême du Seigneur et à Sa mort sur la Croix.
Paul admit dans le chapitre 7 de Romains, qu’il était auparavant destiné à être condamné selon la Loi, mais par Jésus-Christ, il en vint à être délivré de sa condamnation. De ce fait, il pouvait servir Dieu par l’Esprit-Saint qui était avec lui.
 


La vérité dont Paul se rendit compte

 
Paul confessa, “La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n’ai connu le péché que par la loi” (Romains 7:7). Il n’aurait pas pu connaître sa cupidité si la Loi n’avait pas dit “Tu ne convoiteras point”. Paul expliqua la relation entre la Loi et le péché en disant, “Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises”. Cela signifie que les cœurs humains sont fondamentalement remplis du péché. Du moment où ils sont conçus dans le ventre de leur mère, ils sont conçus dans le péché, et naîtront avec les douze sortes de péchés.
Ces douze sortes sont l’adultère, la fornication, le meurtre, le vol, la cupidité, la méchanceté, la dissimulation, la lasciveté, le mauvais œil, le blasphème, la fierté et l’idiotie. Tous commettent ces péchés jusqu’à leur mort. Comment quiconque dans le monde pourrait-il obéir à la Loi et aux commandements de Dieu quand il ou elle est né en ce monde avec ces douze péchés? Au moment même où nous entendons les paroles de la Loi et les commandements qui nous disent ce que nous devons ou ne devons pas faire, le péché commence à agir en nous.
Lorsque nous ne connaissions pas la Loi et les commandements de Dieu, les péchés en nous étaient silencieusement endormis. Mais après avoir entendu les commandements, qui nous disaient quoi faire ou ne pas faire, ces péchés sont sortis et nous ont fait pécher encore plus.
Quiconque n’est pas né de nouveau ou ne croit et ne comprend pas la vérité de l’eau et de l’Esprit a le péché en lui. Ce péché, en devenant actif par les commandements, produit alors encore plus de péchés. La Loi, qui dit aux gens quoi faire et quoi ne pas faire, est comme un dompteur qui tente de dompter le péché. Toutefois, le péché va à l’encontre des commandements de Dieu et leur désobéit. Lorsqu’un pécheur entend les commandements, les péchés dans son cœur sont sollicités et le conduisent à plus de péchés.
Nous pouvons nous rendre compte par les Dix Commandements que nous avons le péché en nous. Le rôle de la Loi est ainsi de révéler les péchés dans nos cœurs, de nous faire nous rendre compte que les Commandements de Dieu sont saints, et de nous éveiller à notre condition pécheresse. A la base de notre être, nous sommes nés avec la convoitise de l’avidité sur tout ce que Dieu a crée, comprenant les biens ou les partenaires qui ne sont pas les nôtres. Alors, le Commandement qui dit “Tu ne convoiteras point” nous dit que nous sommes nés pécheurs et sommes destinés à aller en enfer du jour même de notre naissance. Il nous montre la nécessité impérative du Sauveur, qui remplit la Justice de Dieu.
C’est pourquoi Paul admit que le péché profitait de l’occasion du commandement pour produire en lui toutes sortes de désirs mauvais. Paul se rendait compte qu’il avait été un grand pécheur qui brisait les bons commandements de Dieu, car il était né pécheur et était pécheur avant de croire en la Justice de Dieu.
Lorsque nous regardons le chapitre 7, nous voyons que Paul l’Apôtre était très spirituel, avait une grande connaissance de la Bible, une grande compréhension spirituelle et une grande expérience spirituelle. Il savait clairement par la Loi qu’il y avait le péché en lui, ce qui produisait avec les commandements toutes sortes de désirs mauvais. Il en vint à savoir que la Loi de Dieu agissait comme un révélateur pour ses péchés. Au fur et à mesure que les péchés étaient réveillés, il admit aussi que le commandement, qui devait apporter la vie, lui apportait la mort.
Comment est votre foi? Est-elle comme celle de Paul? N’y a-t-il pas le péché dans votre cœur, que vous croyiez ou non en Jésus? Si c’est le cas, cela signifie que vous ne connaissez pas encore la Justice de Dieu, n’avez pas reçu l’Esprit-Saint et êtes un pécheur destiné à aller en enfer pour être jugé pour vos péchés. Admettez-vous ces faits? Si oui, alors croyez en l’Evangile de l’eau et de l’Esprit, dans lequel la Justice de Dieu est révélée. Vous serez sauvés de tous vos péchés, gagnerez la Justice de Dieu et aurez l’Esprit-Saint en vous. Nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 


Le péché, profitant du commandement, trompait Paul

 
Paul l’Apôtre dit, “Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour me conduire à la mort. Car le péché saisissant l’occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir” (Romains 7:10-11). Le péché, en d’autres termes, trompa Paul en prenant avantage du commandement. Paul pensa que le commandement était véritablement juste et bon, et pourtant les douze sortes de péchés étaient vivants et s’envenimaient dans son cœur. Cela signifiait qu’il avait été trompé car il ne comprenait pas le dessein des Commandements de Dieu.
Au début, Paul pensait que Dieu lui avait donné la Loi pour qu’il lui obéisse. Mais plus tard, il se rendit compte que la Loi n’était pas donnée pour être obéie, mais pour révéler le péché dans les cœurs, de même que la sainteté de Dieu, et de faire que les non-croyants soient jugés par Dieu. C’est comme cela que Paul pensa qu’il avait été trompé par le péché, puisqu’il n’avait pas compris les Commandements de Dieu et la Loi correctement. La plupart des gens de nos jours sont trompés de la même façon.
Nous devons nous rendre compte que la raison pour laquelle Dieu nous a donné les Commandements et la Loi n’était pas pour que nous leur obéissions, mais pour que nous nous rendions compte de nos péchés et atteignions la Justice de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais puisque nous essayons de vivre en accord avec la Loi avec nos péchés, nous finissons par révéler notre nature pécheresse.
Alors un pécheur se rend compte par la Loi que même si la Loi est sainte, il n’a aucun pouvoir ou capacité à vivre une vie sainte. A ce moment, il devient un pécheur qui n’a d’autre choix que d’être envoyé en enfer par la Loi. Mais les pécheurs qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit continuent à penser que Dieu leur a donné la Loi pour qu’ils la suivent. Ils continuent à essayer de suivre la Loi, mais ils se trompent et seront détruits à la fin.
Ceux qui ne sont pas nés à nouveau en demeurant ignorants de la Justice de Dieu commettent des péchés puis tentent de se faire pardonner en offrant des prières de repentance. A la fin toutefois, ils se rendent compte qu’ils avaient mal compris le but de la Loi de Dieu et se trompaient eux-mêmes. Le péché, profitant du commandement, les a trompés. La Loi de Dieu est sainte, mais les péchés en eux les mènent à la mort.
Paul dit, “La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c’est le péché, afin qu’il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point” (Romains 7:12-13). Ceux qui comprennent cette vérité se rendent compte de leur besoin de la Justice de Dieu, et ainsi, croient que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est véridique. Une personne qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit croit aussi en la Justice de Dieu. Soyons délivrés de nos péchés et atteignions la sainteté de Dieu en croyant en Sa Justice. Je vous souhaite à tous d’être bénis par cet évangile.
 

Comment étaient la chair et l’esprit de Paul? 
 
Paul était plein de l’Esprit et avait une compréhension profonde de la Parole de Dieu. Cependant, il parla de sa chair en ces termes: “Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi” (Romains 7:14-17). Il dit qu’il avait commis le péché car il était charnel par nature. Puisqu’il était charnel, il se voyait rechercher les plaisirs de la chair, malgré le fait qu’il voulait bien agir. 
Paul se rendit ainsi compte, “Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres” (Romains 7:22-23). C’est pourquoi il se lamentait sur sa chair, s’écriant, “Misérable que je suis!” (Romains 7:24) Après être né de nouveau, il était toujours désespéré de voir le mal présent en lui, alors qu’il voulait faire le bien. Quand Paul disait que le mal était en lui, il parlait de sa propre chair. Il voyait une autre loi dans ses membres, combattant la loi de l’Esprit, le faisant perdre contre la chair, et l’amenant au péché. Il ne pouvait qu’admettre qu’il n’avait pas le choix mais ne pouvait qu’être soumis au jugement lorsqu’il voyait sa chair prendre le contrôle sur lui dans le péché. Parce que Paul avait lui-aussi la chair, il se lamentait sur les péchés qui venaient de sa chair
C’est pourquoi Paul déclara, “Misérable que je suis!” Mais il remercia également Jésus-Christ pour avoir accompli la Justice de Dieu. C’est parce qu’il croyait que Jésus était venu sur terre, avait été baptisé et crucifié pour que les péchés de l’humanité soient pardonnés. Il pouvait remercier Dieu de tout son cœur, parce qu’il avait la foi qui l’unissait au baptême et au sang de Jésus-Christ.
Paul savait que lorsque Jean avait baptisé Jésus, tous ses péchés, de même que les péchés du monde étaient passés sur Jésus une fois pour toute. Il savait également que lorsque Jésus mourut sur la Croix, nous aussi sommes tous morts au péché. Nous devons, pour cette raison, avoir une foi unie dans la vérité de l’eau et de l’Esprit. Votre coeur est-il uni au baptême et au sang de Jésus-Christ? Avez-vous, en d’autres termes, uni votre coeur à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui accomplit la Justice de Dieu? Nous devons avoir notre foi unie dans le baptême que notre Seigneur reçut de Jean et le sang qu’Il versa sur la Croix. Il est très important pour nous d’avoir des fois unies, car s’unir avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est s’unir avec la Justice de Dieu.
Romains 6:3 écrit, “Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?” Cela signifie qu’en croyant au baptême de Jésus, nous aussi avons étés baptisés avec Lui, et que nous sommes unis à la mort de notre Seigneur. C’est-à-dire que, en étant baptisés dans l’unité à travers la foi, nous avons été spirituellement baptisés dans Sa mort. Etre unis avec le Seigneur c’est être unis avec son baptême et mourir en union avec Sa mort.
Nous devons ainsi croire et être unis au baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix qui ont accompli la Justice de Dieu. Si vous ne croyez pas encore à l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la Justice de Dieu, vous n’êtes pas unis au baptême de Jésus et à Sa mort. Et c’est dans cet évangile que la Justice de Dieu a été révélée.
Si nos cœurs ne s’unissent pas au baptême de Jésus et à Sa mort sur la Croix, notre foi est seulement théorique et inutile. Unissez-vous au baptême de Jésus et à Sa mort sur la Croix et croyez en eux. C’est ainsi que nous devrions croire. Une foi théorique est inutile. A quoi une belle maison vous sert-elle si ce n’est pas la vôtre? Pour rendre nôtre la Justice de Dieu, nous devons savoir que le but du baptême de Jésus était de laver nos péchés, et que Sa mort sur la Croix était pour la mort de notre chair. A travers notre foi dans la Justice de Dieu, nous devons être sauvés une fois pour toute et marcher en nouveauté de vie.
Par votre foi ainsi unie au baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix, la Justice de Dieu deviendra effectivement vôtre. Nous devons nous unir au baptême et à la mort de Jésus, car si nous ne le faisons pas, notre foi ne signifie rien.
“Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?” (Romains 7:24) Ce n’est pas seulement la lamentation de Paul, mais également celle de vous et moi, de même que celle de ceux qui ont été séparés du Christ. Jésus est celui qui nous en délivre, et ce ne peut être résolu qu’en croyant au Seigneur, qui a été baptisé, crucifié et ressuscité pour nous. 
Paul dit, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!” Cela montre que Paul s’est uni au Seigneur. Nous devons croire que si nous sommes unis et avons la foi en le fait que le Seigneur nous a sauvés de nos péchés par Son baptême et par Son sang, nous serons pardonnés et recevrons la vie éternelle. Tous vos péchés seront donnés à Jésus lorsque vous croirez au baptême de Jésus avec un cœur uni. Vous serez mort et ressuscité avec Lui après avoir acquis la foi en union avec Sa mort sur la Croix.
Jésus commença son ministère sur la terre à l’âge de trente ans. La toute première chose qu’il fit dans Sa mission fut de laver nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste. Pourquoi fut-il baptisé? Pour qu’Il porte les péchés de l’humanité. Donc, lorsque nous unissons nos cœurs à la Justice de Dieu, remplie par Jésus-Christ, nos péchés sont donnés à Jésus par Son baptême. Tous nos péchés sont transférés à Jésus et lavés une fois pour toutes.
Notre Seigneur vint au monde et fut baptisé pour porter tous nos péchés et mourut pour en payer le salaire. Jésus dit à Jean avant d’être baptisé, “il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15). “tout ce qui est juste” fait référence à Jésus recevant le baptême, qui lava tous les péchés de l’humanité, toute entière destinée à l’enfer, et également à Sa mort et à Sa résurrection. Qu’est ce que la Justice de Dieu? D’après les promesses de Dieu dans l’Ancien Testament, la Justice de Dieu est le baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix qui sauve les pécheurs. La raison pour laquelle Jésus vint sur terre sous l’apparence d’un homme et reçut le baptême était de prendre tous les péchés du monde sur Lui et de les laver.
Pourquoi Jean baptisa-t-il Jésus? C’était pour remplir la Justice de Dieu en enlevant tous les péchés de l’humanité. Nous, qui furent baptisé dans le Christ, furent aussi baptisés dans Sa mort et marchons maintenant en nouveauté de vie, car Il est revenu d’entre les morts. Avoir la foi en la Justice Dieu, c’est croire et unir nos cœurs avec le baptême de Jésus, Sa mort sur la Croix et Sa résurrection. Il est très important pour nous de croire que Jésus prit tous nos péchés sur Lui quand Il fut baptisé. Nous fûmes enterrés avec lui lorsqu’Il mourut sur la Croix car nous étions unis à Lui par Son baptême. Il est crucial que nous unissions nos cœurs au Seigneur en croyant en la Justice de Dieu, même après avoir été délivrés de tous nos péchés. Nous pouvons rendre grâce à Dieu car nous sommes tous morts avec le Christ lorsqu’Il est mort sur la Croix, et qu’Il a pris sur Lui nos péchés par Son baptême.
S’unir à Jésus par la foi est nécessaire même après avoir obtenu la Justice de Dieu par notre rédemption. Après avoir reçu le cadeau de la rédemption, notre foi peut se détériorer en une simple convention. Mais, si nous unissons nos cœurs avec la Justice du Seigneur, nos cœurs vivront avec Dieu. Si nous nous unissons avec la Justice de Dieu, nous vivrons avec Lui, mais sinon, nous ne pourrons que Lui être inutile. Si nous ne nous unissons pas avec le Seigneur Dieu et demeurons seulement des spectateurs pour Lui, comme si nous étions en train d’admirer le jardin d’un voisin, nous deviendrons sans intérêt pour Dieu en étant séparés de Lui. C’est pourquoi nous devons nous unir dans la foi à la Parole de Dieu et à la Justice de Dieu.
 

Si nous avons la foi en unité avec le baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix, nous sommes les Chrétiens unis au Seigneur
 
Croire en la Justice de Dieu, c’est s’unir au Seigneur et avoir la foi qui reconnait Sa Justice. Chaque aspect de notre vie devrait être uni à la Justice de Dieu. C’est ainsi que nous devons vivre. Si nous ne nous unissons pas à Sa Justice, nous serons les esclaves de notre chair et mourrons, mais au moment même où nous nous unissons avec Sa Justice, tous nos péchés sont pardonnés. C’est seulement en unissant nos cœurs à Dieu que nous devenons Ses serviteurs. Tous les travaux de Dieu deviendront pertinents pour nous, et en tant que tels, tous Ses travaux et Sa puissance deviendront nôtres. Cependant, si nous ne nous unissons pas avec lui, nous demeurerons sans intérêt pour Sa Justice.
Nous sommes infirmes et faibles dans la chair, tout comme Paul l’était, afin que nous puissions unir nos cœurs à la Justice de Dieu. Nous devons nous unir et croire en le fait que Jésus a été baptisé par Jean et crucifié pour nous sauver de tous nos péchés. C’est le genre de foi qui plaît à Dieu et apporte des bénédictions sur nos corps et nos âmes. Si nous croyons aux entreprises du Seigneur, avec nos coeurs unis dans la foi, toutes les promesses du Ciel seront également nôtres. C’est pourquoi nous devons être unis avec Lui.
Au contraire, si nous n’unissons pas nos cœurs avec la Justice de Dieu, nous ne serons pas capables de le servir. Ces Chrétiens qui n’unissent pas leur cœur avec la Justice de Dieu aiment les possessions terrestres plus que tout. Ils ne sont pas différents des mécréants du monde. Ils en viennent à se rendre compte de la Justice de Dieu que lorsque leurs possessions, qu’ils aiment autant que leur vie, leurs sont retirées. Les possessions matérielles n’ont pas la valeur nécessaire ou le pouvoir de prendre le contrôle de la vie des gens. Seule la Justice de Dieu peut nous donner le pardon des péchés, la vie éternelle et les bénédictions. Les choses matérielles ne valent pas notre vie. Nous devons nous rendre compte que si nous nous unissons à la Justice de Dieu, nous vivrons, aussi bien que nos voisins.
Nos cœurs doivent être unis dans la Justice du Seigneur. Nous devons vivre dans la foi et unir nos cœurs avec le Christ. Une foi unie avec la Justice du Christ est belle. Ce que dit Paul à la fin du chapitre 7 est que nous devons vivre des vies spirituelles en union avec le Seigneur.
Avez-vous jamais vu quelqu’un qui soit devenu un serviteur de Dieu sans que son cœur soit uni dans Sa Justice? Il n’y en a pas! Avez-vous vu qui que ce soit qui reconnaisse l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme la condition nécessaire pour le pardon des péchés sans être uni à la Justice de Dieu? Personne. Peu importe à quel point nous connaissons la Bible, notre foi est inutile si nous ne sommes pas unis à la Justice de Dieu et ne pensons pas qu’en croyant au baptême de Jésus et Son sang sur la Croix, nous pouvons être délivrés du péché.
Même si nous avons reçu une fois le pardon des péchés et sommes allés une fois à l’église, si nous ne sommes pas unis dans Sa Justice, nous sommes des pécheurs qui ne prennent aucunement part aux plans du Seigneur. Bien que nous disions croire en Dieu, nous serons séparés du Seigneur si nous ne sommes pas unis à Sa Justice. Nous devons être unis dans la Justice de Dieu si nous voulons pouvoir être consolés, aidés et menés par le Christ.
Avez-vous reçu la Justice de Dieu et le pardon de tous vos péchés en croyant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Servez-vous, comme Paul le fit, la Loi de Dieu avec votre esprit alors que votre chair sert la loi du péché tous les jours? Nous devons en permanence être unis dans la Justice de Dieu. Que se passera-t-il si nous ne nous unissons pas dans la Justice de Dieu? Nous serons détruits. Mais ceux qui sont unis dans la Justice de Dieu mèneront des vies unies dans l’église de Dieu.
Croire en la Justice de Dieu signifie être uni à l’église et aux serviteurs de Dieu. Nous pouvons continuer à vivre la foi seulement lorsque nous sommes unis quotidiennement à la Justice de Dieu. Ceux dont les péchés sont pardonnés en croyant en Sa Justice doivent être unis à l’église de Dieu tous les jours. Puisque la chair ne veut servir que la loi du péché, nous devons toujours méditer sur la Loi de Dieu et vivre dans la foi. Nous pouvons être unis avec le Seigneur si nous continuons à méditer et à nous concentrer sur la Justice de Dieu.
Nous qui croyons en la Justice de Dieu, devrions nous unir quotidiennement avec l’église et les serviteurs de Dieu. Pour ce faire, nous devons toujours nous souvenir de la Justice de Dieu. Nous devons quotidiennement penser et nous unir avec l’église de Dieu. Nous avons l’obligation de méditer sur le fait que le Seigneur a été baptisé pour porter les péchés du monde à notre place. Lorsque nous serons unis dans cette foi et dans la Justice de Dieu, nous aurons la paix de Dieu et vous serez renouvelés, bénis et rendus puissants par Lui.
Unissez-vous à la loi de Dieu. Vous trouverez alors une force nouvelle. Unissez-vous maintenant au baptême de Jésus dans la Justice de Dieu. Vos péchés seront enlevés. Unissez votre cœur à la mort du Christ sur la Croix. Vous aussi mourrez avec Lui. Unissez-vous dans Sa résurrection. Vous aussi vivrez à nouveau. En bref, unissez-vous au Christ dans votre cœur et vous mourrez et serez ressuscités avec le Christ et ainsi serez délivrés de tous vos péchés.
Que se passe-t-il lorsque nous ne sommes pas unis au Christ? Nous pouvons devenir désorientés et demander, “Pourquoi Jésus a-t-il été baptisé? La seule différence entre l’Ancien et le Nouveau Testament est que le premier parle de l’imposition des mains alors que le second parle de baptême. Et alors? Quelle importance?” Une foi théorique ou orientée sur le savoir n’est pas une foi véritable, et elle amène en définitive les croyants à s’éloigner de Dieu.
Ceux qui croient de cette façon sont comme des étudiants qui n’acceptent que de recevoir les connaissances de ses professeurs. Si les étudiants respectaient vraiment leurs professeurs, ils apprendraient aussi de leurs nobles caractères, de leurs aptitudes d’enseignement ou de leurs personnalités intéressantes. Nous ne devrions pas accepter la Parole de Dieu comme un simple enseignement mais devons apprendre de la personnalité, de l’amour, de la grâce et de la Justice de Dieu avec nos cœurs. Nous devrions nous débarrasser de l’idée d’apprendre sa parole comme savoir parmi tant d’autres, mais nous unir à Sa Justice. Le fait d’être unis dans la Justice de Dieu amène les fidèles à gagner la vie véritable. Une foi unie est la véritable foi. Soyez unis avec le Seigneur! Une foi théorique et orientée sur le savoir n’est pas une véritable foi, mais une foi superficielle.
“La grâce de Dieu” comme on la chante dans les hymnes, “est un océan divin, un torrent sans limites et sans fond”. Lorsque nos cœurs seront unis avec la Justice de Dieu, il y aura une paix aussi profonde et sans limite que la grâce de Dieu qui nous a donné Sa Justice. Mais une foi théorique et orientée sur la connaissance qui n’est pas jointe à Dieu est comme les eaux peu profondes. Si la mer est peu profonde, elle bouillonne facilement, alors que le flot magnifique des vagues bleues, là où l’océan est profond, est au delà des mots. Mais dans l’eau peu profonde, lorsque les vagues atteignent le rivage, elles se brisent, moussent et se désorganisent. La foi de ceux qui ne sont pas unis dans la Justice de Dieu est pareille à ces vagues.
Les cœurs de ceux qui sont unis à la Parole de Dieu sont profonds, concentrés sur le Seigneur, fermes et inébranlables dans toutes les circonstances. Leurs cœurs s’élèvent vers la volonté du Très Haut. Mais ceux dont les cœurs ne sont pas joints à Sa Justice sont facilement secoués à la moindre difficulté.
Nous devons avoir une foi unie dans le Seigneur. Nous devons être unis à la Parole de Dieu. Nous ne devons pas être secoués par des choses triviales. Ceux qui sont unis au Seigneur ont été baptisés par le Christ, sont morts avec le Christ et sont revenus d’entre les morts avec le Christ. Puisque nous n’appartenons plus au monde, nous devons nous unir à la Justice de Dieu pour Lui plaire, Lui qui nous a acceptés comme les serviteurs de Sa Justice.
Si nous nous unissons à la Justice, nous serons toujours en paix; heureux et pleins de force parce que la force de Dieu sera la nôtre. Avec Sa puissance et Ses bénédictions devenues nôtres, nous vivrons dans de grands bienfaits. Si nous sommes unis au baptême de Jésus et Sa mort sur la Croix, toute Sa puissance sera nôtre.
Unissez votre coeur avec le Seigneur. Si vous vous unissez avec le Seigneur, vous serez aussi unis à l’église de Dieu. Et ceux d’entre vous qui seront unis à Dieu s’uniront entre eux dans leur association, accomplissant Ses œuvres et grandissant ensemble dans la foi en Sa Parole.
Si nous n’unissons pas nos cœurs avec le Christ, en revanche, nous perdrons tout. Même si notre foi est aussi petite qu’une graine de moutarde, le Seigneur nous a déjà pardonné nos péchés une fois pour toute. Nous devons être unis dans cette vérité chaque jour, malgré nos faiblesses. Seule une foi unie peut vous laisser vivre et rendre grâce à Dieu par Jésus-Christ.
Quand nous nous unissons à la Justice du Seigneur, nous trouvons une force nouvelle et nos cœurs deviennent fermes. Nos cœurs se trouvent justifiés lorsque nous nous unissons à la Parole de Dieu. Il est impossible d’avoir la détermination de suivre le Seigneur en suivant nos propres esprits. Lorsque nous nous serons unis à Jésus, à Sa Croix et à Sa résurrection, notre foi grandira et sera solidement appuyée sur les Ecritures.
Nous devons unir nos cœurs avec le Seigneur. Seule notre foi qui est unie en Lui est la véritable foi; celle qui n’est pas unie à Lui est une fausse foi.
Nous rendons grâce à Dieu pour nous avoir permis d’unir notre foi au Seigneur en nous donnant le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix. Nous devons unir nos cœurs à Lui à partir de ce jour et jusqu’au dernier jour, lorsque nous rencontrerons à nouveau le Seigneur. Unissons-nous à Lui.
Nous devons unir nos cœurs à Dieu car nous sommes faibles devant Lui. Paul lui-aussi était uni à Dieu et fut libéré de ses péchés. Il devint le précieux serviteur de Dieu, qui prêchait l’évangile de par le monde, en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, donné par Jésus-Christ, la Justice de Dieu. Du fait que nous soyons faibles, servant la Loi de Dieu avec nos esprits mais servant la loi du péché avec notre chair, nous ne pouvons vivre qu’unis avec le Seigneur.
Avez-vous à présent appris la foi qui unit à la Justice de Jésus? Votre foi est-elle unie au baptême de Jésus? Le temps est maintenant venu pour vous d’avoir une foi unie en le baptême et le sang de Jésus. Ceux d’entre vous dont la foi n’est pas unie à la Justice de Dieu ont échoué dans leur foi, leur salut et leurs vies.
C’est pourquoi la Justice du Seigneur est l’indispensable outil de votre salut. Le fait d’être uni au Seigneur est la bénédiction qui nous amène tous à recevoir le pardon des péchés, et à devenir les enfants de Dieu. Recevez la Justice de Dieu en vous unissant et en croyant en Sa Justice. La Justice de Dieu deviendra alors vôtre et la bénédiction de Dieu sera toujours avec vous.
 

Remercions Dieu pour Jésus-Christ!
 
Paul l’Apôtre dit qu’il remerciait Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur. Il remerciait pour avoir reçu la Justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ notre Seigneur. Même après que Paul ait commencé à croire en la Justice de Dieu, il ne pouvait que servir la Loi de Dieu avec son esprit et la loi du péché avec sa chair. Mais depuis qu’il croyait en la Justice de Dieu de tout son cœur, son cœur n’avait plus de péché.
Paul admit qu’il était déjà condamné par la Loi en Jésus-Christ, et sauvé du péché par la foi grâce à la Justice de Dieu. Il dit aussi que ceux qui faisaient face à la colère de Dieu et à la punition de Sa loi pourraient porter les fruits du salut en croyant à la Justice de Dieu. Dans le cœur des nés à nouveau, se trouvent les souhaits de l’Esprit-Saint ainsi que ceux de la chair. Mais une personne qui n’est pas née de nouveau ne porte que les désirs de la chair. C’est pourquoi, les pécheurs n’ont que le désir de pécher, et qui plus est, par leur instinct naturel, ils essaient de magnifier leur péché devant les autres.
Les pasteurs et les anciens qui ne sont pas nés de nouveau disent généralement, “Je veux vivre de manière vertueuse, mais je ne sais pas pourquoi c’est si dur”. Nous devons considérer qu’ils ne peuvent s’empêcher de vivre de cette façon. C’est parce que ce sont des pécheurs qui n’ont pas reçu le salut en croyant en la Justice de Dieu. Dans leurs cœurs, il y a le péché parce que la Justice de Dieu n’est pas en eux. Mais dans les cœurs de ceux qui sont nés de nouveau, il y a à la fois le Saint-Esprit et la Justice de Dieu, et pas de péché.
Lorsque Paul avait le péché dans son coeur, il se lamentait, “Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. [...] Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?” Cependant Paul ajoutait immédiatement, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!” (Romains 7:19, 24-25). Cela signifie qu’il reçut le salut de tous ses péchés en croyant en Jésus-Christ, qui remplissait la Justice de Dieu.
Ce que Paul essayait de dire dans le Chapitre 7 est qu’auparavant, étant religieux sans être né de nouveau, il ne savait pas ce qu’était le rôle de la Loi. Mais il dit que Celui qui l’avait délivré de cet état misérable causé par le péché, était Jésus-Christ, qui avait accompli la Justice de Dieu pour nous délivrer du péché.
Ceux d’entre nous qui croient en la Justice de Dieu servent la Loi de Dieu avec l’esprit mais servent la loi du péché avec la chair. Leur chair tend toujours vers le péché parce qu’elle n’a pas encore été changée, bien qu’ils soient nés de nouveau. La chair désire le péché mais l’esprit, qui croit en la Justice de Dieu suivra la Justice de Dieu. D’un autre côté, ceux qui n’ont pas reçu le pardon de leurs péchés seront conduits par leur esprit et leur chair à commettre des péchés, parce que le péché se trouve dans les fondements de leurs cœurs. Mais ceux qui connaissent et croient en la Justice de Dieu, respectent sa Justice.
Nous remercions Dieu par Jésus-Christ, car le Christ a rempli la Justice de Dieu. Merci au Seigneur de nous avoir donné Sa Justice et de nous avoir conduits à y croire.