Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 7-3] La Raison pour laquelle nous pouvons louer le Seigneur (Romains 7:5-13)

( Romains 7:5-13 )
“Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli. Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point. Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. Car le péché saisissant l’occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c’est le péché, afin qu’il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point.”
 
 
Je loue le Seigneur qui m’a guidé jusqu’à présent
 
Je loue le Seigneur qui m’a mené à vous rencontrer, vous le peuple précieux de Dieu. Je Le remercie sincèrement de m’avoir béni d’une vie heureuse jusqu’à ce jour. Dieu a toujours été avec moi et a eu pitié de moi, bien qu’il y ait eu des moments où j’ai été découragé, ai rencontré des difficultés, l’agonie et les faiblesses dans ma personne à de nombreuses reprises. Il a été vivant et à mes côtés tout au long de ma vie dans mes peines et dans mes joies. Il n’y a pas une seule occasion pour laquelle Il m’ait abandonné, ne serait-ce qu’une seconde.
Comme Dieu nous a bénis! Si Dieu était comme nous, Il aurait peut-être pitié de nous deux ou trois fois, mais aurait fini par perdre patience. Mais Dieu n’est pas un homme et Sa patience ne connaît pas de limites. Il continue à étendre Son infinie miséricorde sur nous, sans se préoccuper que nous accomplissions des bonnes actions ou non, que nous écoutions Sa parole ou non. Avec un Dieu aussi aimant, nous ne pouvons que Le louer, L’adorer et Le servir. Le Roi David loua le Seigneur pendant toute sa vie, Le remerciant pour s’être occupé de lui chaque fois qu’il eut des ennuis ou qu’il connut des difficultés dans sa vie. Il confessa, “Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, Avec mon Dieu je franchis une muraille” (Psaumes 18:29).
A quel point Dieu nous a-t-il bénis! Nous ne pouvons Le louer suffisamment. Serions-nous satisfaits si nous construisions une église aussi grande que le monde? Serions-nous satisfaits si nous construisions une église qui touche le ciel? Bien sûr que non! Nous pouvons construire l’église la plus grande et la plus belle que nous puissions imaginer, mais ce n’est pas la taille ou la beauté de cette église qui compte, mais le fait que le Seigneur œuvre précieusement à appeler des âmes, leur faisant entendre Sa Parole et leur permettant de renaître en croyant en Sa Parole. Et il n’y a rien que nous ne puissions faire si ce n’est louer le Seigneur pour toutes Ses bénédictions. Nous remercions le Seigneur pour nous permettre de Le servir en portant le fruit de Son travail dans ce qui ne serait autrement, sans aucun doute, que des vies gâchées.
N’êtes-vous pas plein de gratitude envers Dieu qui vous laisse être assis dans ce nouveau lieu de retraite? Notre Seigneur nous a bénis de Sa grâce sans limite et nous a gardés comme la prunelle de Ses yeux. Qui sommes-nous et qu’avons-nous fait pour mériter tout Son amour? Nous ne sommes personne et nous n’avons rien fait. Et pourtant, Dieu nous considère comme précieux pour Lui, non pas parce que nous avons quelque chose à montrer, mais parce que nous sommes nés de nouveau. Nous étions tout sauf précieux avant de rencontrer Jésus-Christ. Dieu a fait de nous, nous qui étions en train de mousser dans notre folie et d’errer dans le désert, destinés à mourir et à disparaître dans la poussière et les cendres, Ses enfants.
A quel point l’amour que Dieu nous a donné est-t-il grand et beau! De toutes les âmes du monde, Dieu nous a sauvés par Son amour inconditionnel en Sa Justice. Il y a plus que la rédemption, la délivrance. Cela signifie que maintenant, nos âmes sont en communion avec le Seigneur. Cela signifie que Son amour est maintenant le nôtre. Cela signifie que nous pouvons aussi réclamer Ses bénédictions.
C’est par la grâce et les encouragements étonnants de Dieu que nous nous trouvons dans Son église. Si Dieu ne nous avait pas gardés, serions-nous ici? S’Il ne nous avait pas aimés et bénis, comment aurions-nous pu prêcher son Evangile et Le servir? Nous pouvons servir le Seigneur parce qu’Il est vivant, Il est avec nous et nous a bénis.
Si le Seigneur ne nous avait pas gardés et bénis, nous n’aurions pas pu Le louer avant ou même maintenant. Dieu nous a aimés, bénis, encouragés et couverts de Ses mains miséricordieuses afin que nous puissions Le servir, Le suivre, Le louer et L’adorer. N’est-ce pas vrai? Nous louons le Seigneur avec tout notre cœur pour Son travail étonnant et Son amour infini pour nous.
Dieu a tant fait pour ceux qu’Il a sauvés. Qu’Il nous ait délivrés, et qu’Il continue à renforcer la foi des saints nés de nouveau est la preuve que Dieu nous garde et qu’Il nous protège. Dieu travaille et remplit Sa volonté à travers nous.
Je crois que Dieu a béni toutes Ses églises, les congrégations des nés de nouveau, autour du monde et continuera à le faire pour toujours. Nous avons rencontré bien des difficultés, cependant Dieu a toujours été avec nous, nous a fait endurer et continuer Ses œuvres, renforçant nos esprits et préparant nos cœurs à avoir la foi nécessaire pour recevoir d’autres bénédictions. Comme sa grâce est grande! Je rends grâce à Dieu une fois de plus.
 


Nous pouvons louer le Seigneur avec tout notre cœur

 
“Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli” (Romains 7:5-6). La Bible dit que lorsque nous sommes dans la chair, les passions pécheresses qui sont éveillées par la Loi sont en mouvement dans nos membres pour porter les fruits de la mort. Cependant, la Bible dit aussi, “maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli”.
La chair peut-elle être délivrée des passions pécheresses? Un être humain a une existence à deux facettes. L’une est charnelle et l’autre est spirituelle. La chair ne peut pas atteindre la Justice de Dieu, peu importe l’acharnement qu’elle y met. Elle ne peut pas non plus garder la Loi de Dieu. Notre chair ne peut jamais respecter la Loi de Dieu même après avoir connu la renaissance, peut importe l’acharnement qu’on y met. Ainsi Paul l’Apôtre dit, “Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus”
Romains 4:15 dit, “Parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression.” Nous devons louer le Seigneur de tout notre cœur. Dieu nous fait Le louer dans un Esprit nouveau, et non dans la lettre qui a vieilli, car nous qui étions soumis à la Loi étions déjà maudits par la colère de la Loi.
La    chair est différente du cœur. La chair est limitée mais le cœur peut recevoir la Parole de Dieu et Le louer par la foi. Le cœur peut être délivré du péché.
Nous sommes morts face à la Loi. Je ne vis plus car je suis mort pour ce par quoi j’étais retenu. Notre chair est déjà morte pour Dieu. Avec la chair, on ne peut atteindre la Justice de Dieu, ni être justifié devant la Loi de Dieu. La chair ne peut éviter d’être jugée. Cependant, Dieu le Père nous a envoyé Son unique Fils, Jésus-Christ et transféra toute la colère de la Loi sur Lui, qui fut alors crucifié à notre place. Dieu nous a ainsi permis de servir le Seigneur dans la foi de l’Esprit nouveau, et non dans la Lettre qui a vieilli, qui nous avait tenu sous la coupe de la Loi, dans sa colère.
Nous pouvons maintenant louer le Seigneur par la foi. Le cœur peut louer le Seigneur, bien que nous ayons encore la chair. Nos cœurs peuvent croire que le Seigneur nous aime. Nous pouvons louer le Seigneur car nous croyons en le fait que nous sommes morts en en Christ. Dieu nous a sauvés de la colère de la Loi. Dieu le Père nous a envoyé Son seul Fils pour nous, qui étions tenus par la malédiction de la Loi et le jugement de Dieu, et en temps voulu, Il transféra tous nos péchés et la colère de la Loi sur Son Fils. Dieu a ainsi sauvé ceux qui ont accepté Son amour et croient en Lui de leurs péchés, de Son jugement et de la colère de la Loi. Nous rendons entièrement grâce au Seigneur pour nous avoir sauvés de nos péchés.
Nous croyons de tout cœur que Dieu nous a sauvés dans Sa Justice. Nous remercions, rendons grâce et gloire à Dieu de tout notre cœur pour Son amour. Mais pouvons-nous faire ces choses avec la chair? Non. Lorsque nous sommes dans la chair, les passions pécheresses, qui sont le fait de la Loi, œuvrent dans nos membres pour porter les fruits de la mort. La chair ne fait que s’attarder sous la colère de Dieu.
Nous sommes maintenant délivrés de la colère de la Loi par la foi. Dieu nous fait Le servir dans notre foi en Son amour et en Son salut, non par la lettre qui a vieilli et non par la Loi de Dieu, bien que nous devions être jugés par la Loi.
Aucun d’entre nous ne peut servir le Seigneur par ses actions. Bien que nous soyons nés de nouveau, nous ne pouvons Le servir dans la chair. Y en a-t-il parmi nous qui ont étés déçus en tentant de Le servir dans la chair? Nous ne pouvons pas servir le Seigneur dans la chair. Les passions pécheresses règnent toujours sur la chair. Nous ne pouvons servir le Seigneur avec notre chair même après être nés de nouveau. Nous pouvons louer le Seigneur et Le servir seulement avec nos cœurs par la foi. C’est pourquoi, lorsque vous louez le Seigneur, croyez avec votre cœur et remerciez-Le pour Son amour. Alors, la chair peut devenir un instrument qui suit la foi.
Je rends grâce à Dieu qui nous a sauvés de la colère de la Loi, car je crois en Lui avec mon cœur. Je rends grâce à Dieu. Il m’a entièrement sauvé. Il m’a délivré de mes péchés quotidiens et de la malédiction de la Loi. Qu’il ne subsiste aucun doute: le Seigneur nous a sauvés. Malgré toutes nos faiblesses et nos failles, Dieu nous a sauvés car Il nous aime. N’est-il pas merveilleux que Dieu nous rende justes malgré toutes nos failles? N’est-il pas merveilleux qu’Il fasse de nous ses Serviteurs?
Nous pouvons louer le Seigneur car il nous a sauvés de la colère de la Loi. Nous pouvons servir le Seigneur avec l’Esprit et avec nos cœurs. Nous pouvons suivre le Seigneur. Nous pouvons remercier le Seigneur qui nous a délivrés de nos péchés et de Sa colère. Lui rendez-vous grâce? Notre salut ne montre-t-il pas à quel point nous sommes faibles? Combien de fois avons-nous échoué à vivre selon Sa volonté, bien que nous essayions de notre mieux? Combien de fois nous sommes-nous vantés? Combien de faiblesses avons-nous? Nous ne pouvons jamais louer le Seigneur avec notre chair et nos actions, ni maintenant, ni à l’avenir. Nous rendons grâce à Dieu pour ce qu’Il a fait dans nos cœurs. Nous pouvons seulement louer le Seigneur avec nos cœurs et notre foi.
 

Nous ne pouvons louer le Seigneur avec la chair
 
Notre propre Justice en vient à être réduite en pièce quand nous suivons le Seigneur. Le monde de l’esprit et celui de la chair doivent être séparés. C’est la séparation de l’esprit et de la chair.
Croyez-vous en cela? Il est inutile pour nous d’essayer avec la chair. Lorsque nous chantons, nous nous réjouissons, louons, croyons, lorsque nous suivons et rendons grâce avec notre cœur, notre chair peut servir le Seigneur, cédant à notre cœur. Nous remercions le Seigneur et Lui rendons grâce pour notre salut, chantant: “♫Tous mes péchés sont partis, à cause du Calvaire; La vie est pleine de chansons, tout cela à cause du calvaire; Le Christ mon Sauveur vint pour me libérer de mes péchés; Un jour, Il viendra, Ô jour béni et merveilleux! Tout cela, oui, grâce au Calvaire.♫” Mais parfois, nous trébuchons à cause de la chair. Nous pensons en nous-mêmes, “Pourquoi suis-je si faible, bien que je n’aie aucun péché?” Puis nous pensons en nous-mêmes, “♪Tous mes péchés sont partis♪”; c’est vrai; “♪La vie est pleine de chansons♪”; c’est aussi vrai; “♪Tout cela à cause du Calvaire♪”; c’est tout à fait vrai, “mais pourquoi suis-je aussi faible? Je devrais rendre grâce au Seigneur et le suivre plus joyeusement avec le temps, mais pourquoi ai-je autant de failles? Ah, ma chair pitoyable!”
Lorsque nous sommes triste, Dieu nous dit “Pourquoi est-tu si anéanti, O mon âme? Ne sais-tu pas que je suis ton Sauveur? Je t’ai fait Juste.” Nous ne pouvons ni suivre ni servir le Seigneur dans la chair. Nous pouvons servir Dieu en croyant en ce qu’Il a fait pour nous sauver, en L’aimant, en Lui rendant grâce et en Le glorifiant de tout notre cœur.
Je veux que vous louiez le Seigneur avec votre cœur. Je veux aussi que vous croyiez en Lui et Lui rendiez grâce avec votre cœur. Ces choses ne sont possibles qu’avec nos cœurs. Elles sont impossibles avec la chair. La chair demeure inchangée même après avoir été sauvée. Ce que Paul l’Apôtre dit dans le passage précédent s’applique avant et après avoir été sauvé. La Parole de Dieu est la même pour ceux qui ont été sauvés et ceux qui ne l’ont pas été.
 

Avez-vous continué à plaire au Seigneur avec la 
chair après avoir été sauvé?
 
Avez-vous continué à plaire à Dieu avec la chair après avoir été sauvés? Pensez-vous que vous pouvez faire plaisir au Seigneur parce que vous êtes différents des autres et que vous servez le Seigneur plus qu’eux? Ceux qui sont remplis de leur propre Justice tomberont un jour dans un fossé. Il y a des gens qui sont déjà tombés dans le fossé et dans une fosse à purin.
Il y a une sœur qui est tombée dans une fosse à purin lors de la dernière Rencontre Biblique d’Eté. Je veux dire des véritables toilettes d’extérieur, mais heureusement elles n’avaient pas encore été utilisées. Si quelqu’un les avait utilisées, elle aurait vraiment été dans les ennuis. Nous avions creusé quelques trous profonds et fabriqué quelques toilettes d’extérieur sur cette colline verte lorsque que nous préparions cette Rencontre Biblique. Ensuite, nous avons mis des cales pour les pieds dans chaque toilette, mais nous ne les avions pas encore attachées. Alors, cette sœur a glissé est tombée dans la fosse. Dieu a creusé de tels trous pour ceux qui sont pleins de leur propre Justice. Dieu veut que nous ne glorifiions que Lui.
Mon âme se sent inconfortable et insatisfaite lorsque je me détourne du droit chemin du salut après avoir été sauvé. Lorsque je me demande pourquoi je me sens comme cela, je me rends compte que mes vêtements sont souillés de saleté. J’en viens à savoir que je n’étais pas censé suivre ce chemin, mais j’oublie rapidement. Aussitôt que je m’en rends compte, je me repens, en disant, “Je ne devrais pas faire cela. Qu’est-ce que j’ai bien pu penser? Oh, Seigneur. Je Vous rends grâce pour avoir lavé tous mes péchés.” Mais je retourne au péché sans tarder. De temps à autres, je demeure dans la grâce de Dieu avant de tomber soudainement dans le péché. Alors, Je me tourne et m’échappe du péché par la grâce de Dieu. J’hésite de l’un à l’autre. Alors je soupire de tristesse et de désespoir quand à mon existence.
J’en suis venu à savoir à quel point j’étais sale après que mes péchés aient été pardonnés. Je comprends profondément et je pense, “C’est terrible. Pourquoi suis-je aussi infirme et faible, bien que je crois en Toi, Dieu?” Les passions pécheresses, qui sont excitées par la Loi, travaillent dans nos membres. Je me rends compte que plus j’essaie de vivre selon la Loi, plus ma chair tombe dans des passions pécheresses. J’en viens à comprendre que la chair ne suivra jamais Dieu. J’en viens à servir le Seigneur en présentant ma chair comme un instrument de la Justice de Dieu et loue ce que le Seigneur bénit après avoir cru en Lui avec mon cœur.
 

La chair n’est qu’une masse de péchés
 
Ceux qui ne savent pas qu’ils sont des masses de péchés sont surpris à quel point ils tombent facilement dans le péché lorsqu’ils arrêtent de servir le Seigneur pendant un moment. Nous devons croire en le Seigneur, Le louer, Le glorifier et Le suivre de tout notre cœur. Le suivre avec le cœur est la bénédiction de la grâce du Seigneur. C’est seulement lorsque nous croyons en Lui avec nos cœurs que nous pouvons Le suivre. Lorsque nous sommes dans la chair, les passions pécheresses qui sont excitées par la Loi travaillent dans nos membres pour faire porter ses fruits à la mort. Quand nous ne louons pas le Seigneur ou ne Le suivons pas avec nos cœurs, notre chair tombe dans les passions pécheresses. Nous avons tous cette tendance, comme l’Apôtre Paul.
Paul demeura célibataire toute sa vie, prêchant l’évangile. Mais il vint à savoir que le péché était avivé par les passions pécheresses de la chair. Il a pu penser, “J’ai peur. J’étais plein de joie il y a peu, mais pourquoi suis-je si sombre maintenant? Qu’est-ce qui ne va pas? J’étais si spirituel il y a si peu de temps mais je me sens comme un déchet à présent”. Après y avoir réfléchi, il en vint à comprendre qu’il ne pouvait servir le Seigneur sans séparer la chair du cœur. “Ô misérable que je suis! Je ne peux rien faire de bien avec la chair”.
La chair se soumet au cœur lorsque nous louons et suivons Dieu avec notre cœur. Paul se rendit compte de cette vérité. Nous ne pouvons nous en empêcher. Comprenez-vous cela? Lorsque ceux qui sont sans péché louent, croient et suivent le Seigneur avec leurs cœurs, la chair suit le cœur. Une personne peut tout d’abord penser, “J’ai été sauvé de tous mes péché. Alléluia. Je suis si heureux”. Mais de plus en plus de passions pécheresses sont révélées en cette personne avec le temps. Ceux qui sont remplis de leur propre Justice sont plus facilement déçus d’eux-mêmes au fur et à mesure que les passions pécheresses ressortent. Bien que ce ne soit pas ce qu’ils pensent, ils sont en réalité pires que ce qu’ils pensent d’eux-mêmes.
Nous devons savoir que notre chair est une masse de passions pécheresses. Nous n’avons aucune confiance en la chair; vous ne devez pas compter dessus. Au lieu de cela, croyez en la grâce de Dieu, glorifiez le Seigneur et suivez-Le de tout votre coeur. Cela n’est possible que par le coeur. Je loue le Seigneur, car c’est la grâce de Dieu qui me permet de prêcher, moi qui étais si mauvais orateur et plein de ma propre Justice! Comment aurai-je réussi sans la grâce de Dieu? Je ne peux que louer mon Seigneur.
 

Je rends grâce au Seigneur qui m’a permis de Le Louer
 
Je rends grâce au Seigneur qui a lavé tous nos péchés et nous a donné le Saint-Esprit pour que nous le louions avec nos cœurs, et non avec notre chair. Nous pouvons Le louer et Le glorifier car nous croyons en Lui avec notre coeur.
“Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu’en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur” (2 Corinthiens 5:6). Je rends grâce au Seigneur qui nous a sauvés de nos péchés. Je Le glorifie et crois en Lui. Le Seigneur nous a sauvés de nos péchés, bien que nous soyons destinés à mourir après avoir vécu pour des passions pécheresses. Il nous a permis d’être sauvés en croyant en Dieu de tout notre cœur. Il nous fait Le louer et nous donne la joie.
N’essayez pas de servir Dieu avec la chair: c’est impossible. N’essayez pas d’avoir de la piété avec la chair: elle ne peut être atteinte. Abandonnez de tels efforts avec la chair. Comment alors pouvons-nous suivre le Seigneur? La réponse est avec nos cœurs. Nous pouvons Le servir avec le cœur, dans le renouveau de l’Esprit. Notre Dieu nous a sauvés, alors suivez-Le avec votre cœur, qui vous permet de recevoir le salut.
Je loue le Seigneur. Combien de gens se lamentent-ils sur leur sort? Ils soupirent de chagrin et se tourmentent, disant, “Pourquoi est-ce que je me conduis de cette manière?” Ne soyez pas comme eux. Il est impossible de ne pas commettre des péchés avec la chair. N’essayez pas de rendre possible l’impossible. Je veux que vous croyiez en Dieu et le louiez avec votre cœur. La chair suivra alors le cœur. Avez-vous essayé de suivre le Seigneur avec votre chair pendant longtemps après avoir été sauvés? Avez-vous à faire face a ce problème? Si c’est le cas, vous avez essayé de suivre le Seigneur avec votre chair, pas avec votre cœur. Savez-vous ce que disent ceux qui me critiquent, me manquent de respect? Ils rient de moi, se moquant. Mais je leur souris simplement, parce que je sais qu’ils ne savent pas ce qui se passe en moi.
Je peux prêcher l’évangile car Dieu a déjà lavé tous mes péchés. Si le Seigneur n’avait pas lavé tous mes péchés, j’aurais été jugé et serais mort pour le Seigneur. Dieu nous a rendus parfaits en nous unissant à l’Esprit. Il a fait de nous ceux qui le Louent. Il nous a fait vivre avec des esprits reconnaissants. Il nous fait nous réjouir de Ses bénédictions. Gloire au Seigneur! Gloire au Seigneur qui a fait de nous Ses enfants! Que la gloire soit Sienne et seulement Sienne!
Il n’est jamais trop tard. N’accordez aucune confiance à votre chair. Les passions pécheresses sortent de nous à la moindre occasion. La chair veut toujours être prioritaire devant la volonté de Dieu. C’est pourquoi il est seulement possible de suivre la volonté de Dieu par la foi. Ce n’est pas possible avec la chair. Ne vous trompez pas, même après avoir été sauvés. Il est toujours possible de tomber sous la coupe de la chair, malgré notre salut, parce que nous savons que la chair est imparfaite et faible.
Nous sommes les gens de l’Esprit, les gens de la foi. N’accordez aucune confiance à votre chair. Répétez après moi: “Ma chair est comme une poubelle.” Je veux que vous vous rappeliez de cela. Ne vous faites pas confiance. Nous devons croire et suivre Dieu avec nos cœurs. Je rends grâce à Dieu et Lui rends grâce pour nous avoir sauvés de la colère de la loi de Dieu. Alléluia!