Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 7-4] Notre chair qui ne sert que la chair (Romains 7:14-25)

( Romains 7:14-25 )
“Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi. Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... 
Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.”
 
 

A quel point Sa grâce est étonnante!

 
Nous rendons grâce à Dieu qui nous a permis cette Rencontre Biblique d’Eté et a régit le climat, empêchant les typhons pour nous donner ces jours magnifiques. Il a envoyé des âmes et rassemblé Ses gens ensemble pour nous donner Sa Parole et nous faire nous réjouir en compagnie des uns et des autres et du Saint-Esprit.
Dieu est vivant! A quel point sa grâce est étonnante! Les gens pensent maintenant que le typhon “Doug” viendra sans nul doute sur notre pays, ainsi des policiers patrouillent pour faire partir tous les campeurs de la vallée d’In-Jae. Je suis allé au centre-ville d’In-Jae cet après-midi. J’ai entendu les gens discuter, s’inquiétant du typhon, spéculant sur la puissance et la destruction que ce typhon apporterait.
Mais tout ce passera-t-il comme ils l’ont prévu, alors que nous, les enfants de Dieu, sommes rassemblés ici pour notre retraite estivale? Si nous prions, il ne pleuvra pas par la miséricorde de Dieu. Dieu fera-t-il s’envoler Ses gens? Dieu règne sur le climat, mais le fait à cause de notre foi. Il œuvre sagement, et cela signifie qu’il ne testera pas ceux dont la foi vient de commencer en leur faisant se demander, “Pourquoi Dieu nous envoie-t-il un typhon alors que nous avons cette retraite estivale?”
Je n’avais aucun pouvoir pour empêcher le typhon “Doug” quand j’en ai entendu parler aux informations. Tout ce que je pouvais faire, c’était prier. Cette rencontre biblique estivale avait déjà été prévue, nous étions déjà assemblés, et il n’y avait rien que je puisse faire. Et j’étais inquiet au sujet de cette chapelle, ne sachant pas si elle allait être suffisamment résistante pour supporter le typhon, étant donné qu’elle était construite avec des matériaux pré-fabriqués. Je ne pouvais que me reposer sur Dieu. J’ai prié, “Aide-nous, Dieu. Protège-nous. Je le demande au nom de Jésus. Amen.” Et aussi sûrement, Dieu a empêché le typhon Doug! Je crois que Dieu sait tout. Il nous met en sécurité parce qu’il comprend notre situation mieux que nous.
La météo nous montre si précisément que Dieu est vivant. J’ai entendu un coup de tonnerre comme le fracas des canons dans ma tente. Alors, je suis sorti de ma tente et j’ai regardé le ciel. Le ciel était sombre et des nuages épais arrivaient au dessus de la vallée. Alors, j’ai demandé, “Seigneur, des nuages arrivent-ils?” Ma foi a commencé à vaciller, “Seigneur, que ce passe-t-il? Le typhon est-il arrivé jusqu’ici? Est-il vraiment là?” Mais j’ai prié et cru en Dieu, et gardé la foi, en disant à Dieu, “Je crois que Vous prendrez soin de nous, Seigneur. Je crois en Vous. Je crois déjà que Vous œuvrez pour nous.” Dieu nous bénit vraiment, comme nous le croyons. Nous le remercions de tout notre cœur.
 


La chair est égoïste et mauvaise

 
Nous ne pouvons rien faire si Dieu ne travaille pas pour nous. Notre Dieu nous garde et nous aide. Regardons la Parole de Dieu. Romains 7:14-25 nous dit que l’Apôtre Paul se vit demeurant dans la chair et ayant été vendu au péché. Il découvrit aussi que le fait que la chair ne pouvait que pécher tant qu’il était en vie, faisait figure de loi.
Nous qui sommes nés de nouveau faisons également le mal, bien que nous voulions faire le bien avec la chair. Romains 7:19 affirme, “Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas”. Nous en venons à constater qu’il n’y a rien de bien en nous. A cause de cela, nous soupirons de chagrin, pensant, “Serai-je capable de garder la foi?” Nous sommes très chagrinés à cause de notre chair mauvaise et désespérée. Savez-vous à quel point la chair est égoïste? Romains 7:18 dit, “Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.”
Nous prenons toujours notre propre parti, car nous sommes des graines de vauriens. Savez-vous à quel point nous, tous les êtres humains, sommes égoïstes? Nous savons que nous sommes mauvais, mais nous ne prenons pas le parti du Seigneur; nous prenons notre propre parti. Le Seigneur est certainement bon et Sa volonté est également bonne. Nous savons que nos sommes mauvais, mais nous nous aimons trop. Dieu nous a ordonné de n’avoir d’autre Dieu que Lui. Dieu nous a dit cela pour porter à notre connaissance le péché.
Nous nous aimons nous-mêmes et faisons tout pour nous, bien que nous sachions combien nous sommes égoïstes et pleins de notre propre vertu. Nous nous agitons lorsqu’il y a un bénéfice pour nous, mais comme nous sommes avares et mesquins envers le Seigneur! C’est parce que nous n’avons aucun sens commun. Les enfants ne lâchent pas leurs biscuits. Ils tiennent ce qu’ils ont dans la main jusqu’à ce que cela casse, et ils ne partagent pas parce qu’ils sont jeunes et n’ont pas de sens commun. Ils ne savent pas qu’il y a des choses plus précieuses que des biscuits dans le monde. Les enfants sont comme ça. Nous sommes comme ça.
Nos péchés ont été lavés, mais nous sommes encore égoïstes. Nous rendons grâce à Dieu pour nous avoir rendus sans péché et nous avoir donné le Saint-Esprit par Son pouvoir. Mais une guerre fait rage en nous après avoir reçu la rémission de nos péchés et la renaissance. C’est une guerre entre la chair et l’Esprit. Nous sommes heureux d’être nés de nouveau, mais nous sommes tourmentés par cette guerre. Mais Dieu veut maintenant que nous travaillions pour le Royaume de Dieu.
Notre Seigneur a abandonné Sa gloire pour nous. Il fut envoyé sous la forme de la chair. Il ne fut pas envoyé comme un bel homme. Il vint au monde comme un homme humble, peut-être laid et aux jambes courtes. En fait, il est dit que Jésus n’était beau pas du tout. Esaïe dit, “Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire” (Esaïe 53:2). Et pourtant, le Seigneur a pris tous nos péchés.
Notre chair ne sert que le péché. Paul savait que sa chair était une masse de péché, alors il dit, “Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas” et pourtant, il ne s’attarda pas sur les détails, car il avait honte de ses péchés. 
Nous sommes semblables à des poubelles. Nous sommes des masses de péché. Combien serions-nous éperdus si nous laissions des traînés d’ordures derrière nous. Cependant, aiguillonnés par notre conscience, nous disons au Seigneur, “Seigneur, je ne devrais pas faire cela, et je veux vivre selon Votre volonté, mais j’ai recommencé. Comment puis-je arrêter cela, Seigneur?”
 


Nous pouvons remercier le Seigneur lorsque nous connaissons l’étendue de nos péchés

 
Nous devons penser à la grâce que Jésus-Christ, notre Dieu, nous a donné. Nous devons penser à ce que Dieu a fait avec nos cœurs. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous en viendrons à savoir ce qui est juste, et que nous pourrons commencer à servir le Seigneur. C’est par la grâce de Dieu et notre foi en Lui que nous recherchons Dieu, nous offrons à Lui et surmontons toutes les épreuves qui pourraient nous attendre lorsque nous suivons Dieu avec nos cœurs et marchons avec Lui.
Nous commençons à nous nier lorsque nous en venons à savoir que nous sommes mauvais et inutiles pour Dieu. Nous nous rendons compte qu’il est impossible d’éviter le péché sans servir le Seigneur à cause de notre chair et que nous ne pouvons rien faire, bien que nous soyons grandement bénis, à cause de nos faiblesses. Je rends grâce à Dieu qui m’a béni pour Le servir. Si Dieu ne m’avait pas placé dans le ministère pour servir l’évangile, je serais resté une simple masse de péchés, toujours dans la chair, et n’aurais jamais rien fait de vertueux devant Lui.
Je remercie Dieu de m’avoir permis de Le servir. C’est pourquoi j’offre une telle prière. “Merci, Seigneur. Seigneur, j’ai besoin d’argent, mais je n’ai rien. Je veux faire toutes ces choses pour vous, mais je n’ai rien. Aidez-moi s’il vous plaît. Je ne dépenserais pas d’argent pour moi, mais pour le Seigneur. Si je dépense de l’argent pour moi, la chair sera confortable. Mais je veux le dépenser pour le Seigneur et pour le travail vertueux. Cet argent est précieux pour moi, car j’ai travaillé dur pour l’avoir. Et parce qu’il m’est précieux, je Vous le donne. Dépensez-le pour Vos Justes œuvres, je vous en prie”.
Ceux qui connaissent leur côté malfaisant savent qu’il n’y a pas une seule bonne chose en eux.   Qu’est-ce que je veux dire par “il n’y a pas une seule bonne chose en eux”? Cela signifie qu’ils n’ont que des mauvaises choses dans leur chair. Il est mal de ne vivre que pour soi.
 
 
Nous remercions Dieu à travers Jésus-Christ, notre Seigneur
 
Paul confessa, “Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché” (Romains 7:24-25). Que sert la chair? La chair sert toujours le péché. Cependant, nous servons Dieu avec notre cœur. Par qui remercions-nous Dieu? Nous remercions Dieu par Jésus-Christ, notre Seigneur.
Paul a dit, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!” Moi aussi. Si le Seigneur n’avait pas pris tous mes péchés, je n’aurais pas pu être sauvé car la chair sert toujours le péché.
“Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!” Nous remercions le Seigneur car Il a enlevé tous les péchés de la chair. Notre chair ne sert que le péché, même après avoir reçu le pardon pour nos péchés. Mais le cœur veut servir Dieu. La raison pour laquelle nous remercions Dieu et pour laquelle le cœur est rendu vertueux et à travers Jésus-Christ. Croyez-vous en cela? Nous remercions Dieu et Le servons car Il a enlevé nos péchés. Si le Seigneur n’avait pas enlevé et ne nous avait pas sauvés des péchés de la chair, nous aurions péri pour l’éternité. Croyez-vous en cela?
Si le Seigneur n’avait pas enlevé tous nous péchés, comment pourrions-nous avoir la paix, comment pourrions-nous remercier le Seigneur, et comment pourrions-nous Le servir? Comment un individu sous la coupe du péché peut-il aider les autres? Comment un prisonnier peut-il délivrer les autres? “Je remercie Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ!” Le Seigneur a nettoyé tous nos péchés pour que nous puissions Le servir, et Il nous a donné la paix dans nos coeurs.
 

Nous sommes déjà morts dans le monde
 
Comment pouvons-nous prêcher l’évangile, servir Dieu, travailler pour Lui et contribuer à Son ministère, sans notre Seigneur? Nous faisons toutes ces choses par le Seigneur. Nous continuons à suivre le Seigneur aujourd’hui, demain, après-demain, sans jamais changer. C’est la bonne foi. Ceux qui servent le Seigneur sont comme la femme sage et vertueuse qui tient bien sa maison. Ne vivez pas une vie religieuse volage comme une poêle à frire qui refroidit aussi facilement qu’elle chauffe. Vous devriez suivre le Seigneur en permanence, jusqu’à ce qu’Il revienne. Considérez-vous comme coupés du monde et morts pour lui après que vous soyez nés de nouveau. Je veux que vous vous rappeliez que vous n’êtes plus un individu de ce monde à présent. Nous sommes déjà morts pour le monde.
Nos noms sont éliminés de l’arbre généalogique du monde. Comprenez-vous? Nos noms ne sont plus là.
Le monde peut vous dire, “Ça faisait longtemps, comment ça va? J’ai entendu dire que vous alliez à l’église. J’ai aussi entendu que tous vos péchés étaient pardonnés. Alors vous n’avez pas de péché, hein?”
“Non, je n’ai pas de péché.”
“C’est étrange. Je pense que vous devez être tombé dans une mauvaise église.”
“Non, ne le voyez pas comme cela. Venez à mon église. Vous verrez à quel point elle est bien.”
“Je continue à penser que vous êtes bizarre.”
Puis nous pensons, “Pourquoi ne me comprennent-ils pas? J’aimerais qu’ils me comprennent.” Mais ceux qui ne sont pas nés de nouveau peuvent-ils nous comprendre? Comment ceux qui ne savent pas qu’on peut être sans péché peuvent-ils nous comprendre? Comment peuvent-ils comprendre que Jésus a pris tous les péchés du monde? Ils ne le peuvent pas. Alors n’attendez pas d’eux qu’ils vous comprennent. Le Seigneur a dit au-revoir au monde pour nous. Il a agité un mouchoir jaune sur la Croix. Il a dit, “Tout est accompli” (Jean 19:30), de peur que nous ne puissions pas dire au-revoir au monde car nous nous apitoyons facilement. Il a également dit, “J’ai éliminé vos noms de l’arbre généalogique du monde.”
 

Le Seigneur qui nous permet, nous qui n’aurions jamais pu le servir, de Le servir en enlevant tous nos péchés
 
Nous, qui n’aurions jamais pu servir le Seigneur, avons été faits pour être ceux qui peuvent Le servir à travers Jésus-Christ. De nature, nous sommes ceux qui n’auraient jamais pu servir le Seigneur. Nous devons louer le Seigneur pour nous avoir pris dans Son église et pour nous avoir permis de Le servir. Le Seigneur nous utilise. Il n’est pas vrai que nous accomplissons Son œuvre. Comprenez-vous? Le Dieu Juste, en d’autres termes, nous utilise dans Son œuvre Juste.
L’évangéliste Lee a une fois fait référence à la bouse et a dit qu’il était aussi sale et dégoûtant qu’un tas de bouses puantes. Mais même ceci est un euphémisme. Par rapport à tout ce que vous pourrez imaginer, nous sommes toujours plus sales. Jérémie 17:9 dit, “Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant”. Dieu a permis à ceux dont les coeurs sont trompeurs par dessus tout de vivre pour la gloire de Dieu, pour le Seigneur et pour le plus Haut de tous. Il nous appelle pour faire Son Juste travail.
Nous pouvons suivre le Seigneur et vivre dans sa grâce car le Seigneur a lavé tous nos péchés. Nous pouvons souffrir avec Lui et être glorifiés avec Lui. Nous serions déjà morts sans le Seigneur. Si le Seigneur n’avait pas ôté tous nos péchés, nous aurions été exclus du salut. Nous serions restés des hommes d’inclination terrestre si nous avions vécu selon la chair.
Le Seigneur nous sauve une fois pour toutes. Il nous sauve et fait de nous des instruments de Son ministère éternel. Comme nous sommes mauvais et sales! Après avoir rencontré le Seigneur, nous découvrons de plus en plus à quel point nous sommes mauvais et sales. C’est pourquoi nous nous réjouissons lorsque nous voyons la lumière. Mais lorsque nous nous regardons, nous soupirons de chagrin, tout comme Paul le confessait, “Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?” (Romains 7:24)
Mais Paul louait immédiatement le Seigneur, “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!” Le Seigneur a lavé tous nos péchés. Il a effacé tous les péchés de la chair. Combien de péchés notre chair commet-elle chaque jour? Ne prétendez pas que votre chair ne commet aucun péché. 
 

Remerciez-vous le Seigneur? 
 
Le Seigneur a épongé tous les péchés que nous commettons avec la chair. Le croyez-vous? Le fait que le Seigneur ait ôté tous les péchés du monde peut vous sembler insignifiant, mais lorsque vous vous rendrez compte qu’Il a enlevé tous les péchés commis par votre propre chair, vous crierez “Je remercie Dieu; A travers Jésus-Christ notre Seigneur! Merci Dieu! Je loue Ton nom!”
Le péché a son propre poids. Le Seigneur a enlevé tous les péchés que nous avons commis durant notre vie entière, jusqu’à notre dernier jour. Comme nous sommes reconnaissants! Si nous avions peu péché, nous pourrions demander au Seigneur Son pardon avec nos prières de repentance. Mais nos péchés sont innombrables et incessants jusqu’à la fin de notre vie. Lorsque nous nous rendons compte de cela, nous ne pouvons rien faire d’autre que de louer le Seigneur, “Merci Seigneur, Vous avez épongé tous mes péchés! Je loue Votre nom!” Nous remercions Dieu, en d’autres termes, “à travers Jésus-Christ notre Seigneur!” Remerciez-vous Dieu et vous confessez-vous de cette manière? “Merci Seigneur, Je Vous remercie de m’avoir appelé et de m’avoir sauvé pour servir Votre Justice. Je rends grâce au Seigneur qui m’a sauvé des péchés de la chair.” Remerciez-vous le Seigneur? La véritable rédemption des péchés apparaît aussi simple que cela mais en même temps n’est pas à prendre à la légère. C’est une chose profonde, grandiose, large, précieuse et éternelle.
 

Nous devons suivre le Seigneur parce qu’il n’y a rien de bon en nous 
 
Nous sommes une masse de péchés. Nous devons savoir que nous-mêmes sommes les ténèbres. “Je suis les ténèbres, mais Vous êtes la lumière. Vous êtes la véritable lumière, tandis que je suis les ténèbres les plus noires. Vous êtes le soleil. Je suis la lune.” La lune ne peut éclairer la terre qu’en recevant la lumière du soleil.
La lune en elle-même ne peut éclairer. Elle éclaire en réfléchissant la lumière qu’elle reçoit du soleil. Tout est ténèbres. Êtes-vous la lumière ou les ténèbres? Nous sommes dans les ténèbres sans le Seigneur. Nous pouvons remercier, servir et suivre Dieu grâce à Jésus-Christ, et parce qu’il n’y a aucune condamnation en Lui. Ne servir que notre chair, par contre, c’est servir les ténèbres. Abandonnez cela aussitôt que vous le pourrez. Notre chair ne change pas, quoi que nous puissions faire. Il n’y a rien de spécial en nous. Notre chair n’est pas éternelle, et nous devons vivre pour des choses éternelles. Celui qui vit pour des choses éternelles est sage. Nous devons nous connaître de bonne heure et renoncer à nous-mêmes de bonne heure. Nous devons savoir qu’il n’y a rien à attendre de nous-mêmes, et qu’il n’y a rien de bon en nous. Nous sommes une masse de péché qui ne sert toujours et jamais que la chair. La chair dit, “Donne-moi tout ce que je veux,” et agit comme une sangsue qui suce le sang, en s’attachant au corps (Proverbes 30:15).
Nous avons faim dès que nous allons aux toilettes après avoir mangé quelque chose. Nous ne sommes pas satisfaits avec la chair malgré tous nos efforts pour la servir. Nous avons faim au bout de quelques heures, peu importe la quantité ou le caractère délicieux des mets que nous avons consommés. Mais si nous remercions le Seigneur et Le suivons, notre joie grandit.
Nous ne nous sentons pas vides lorsque nous suivons notre Seigneur. Voulez-vous une joie sans fin après votre rédemption? Alors suivez le Seigneur. Voulez-vous vivre une vie de lumière? Suivez le Seigneur. Voulez-vous vivre une vie fructueuse? Sachez que vous êtes les ténèbres et suivez simplement la lumière.
Nous suivons le Seigneur où qu’Il aille et nous nous arrêtons là où Il s’arrête. Nous faisons ce que le Seigneur veut que nous fassions, et ne faisons pas ce qu’Il ne veut pas que nous fassions. Nous devons marcher avec Lui et Le suivre. Avez-vous quoi que ce soit à espérer de vous-mêmes? Bien sûr que non! Nous devons Le suivre car il n’y a rien à espérer de nous. Votre chair est-elle éternelle? Bien sûr que non! Alors Pourquoi suivez-vous quelque chose qui ne peut rien offrir et n’est pas éternel?
Il y a longtemps, j’avais l’habitude de chanter une chanson dont les paroles étaient: “♪Rendez moi ma jeunesse♪” Mais maintenant, ça va, même si Dieu ne me rend pas ma jeunesse. En y repensant, je me rends compte que je ne serais pas si heureux si je retrouvais ma jeunesse. Si nous suivons le Seigneur, qui est la lumière de notre vie, la couronne de la gloire est sur nous. Vous n’avez pas besoin de retrouver votre enfance. Au lieu de quoi nous chantons, “♪Je ne renierais pas le Seigneur et je Le suivrais pour le restant de mes jours♪”. Ceci montre la vraie foi avec laquelle nous ne renions pas le Seigneur dans nos vies et avec laquelle nous devrons toujours remercier Dieu. Chantons cet hymne évangélique!
“♪J’aime le Seigneur Dieu qui a formé l’homme de la poussière du sol; Qui lui a insufflé la vie; Et qui nous a envoyé Son fils. Je suis fait à Son image, alors je dédie mon corps au Seigneur. Je ne nierai pas le Seigneur et Le suivrai tous les jours pour le restant de mes jours.♪”
 

Je remercie véritablement le Seigneur
 
Je remercie véritablement le Seigneur. Le Seigneur a ôté tous nos péchés et nous a permis de Le servir, de Le suivre et d’accomplir Son œuvre Juste. Si le Seigneur n’avait pas épongé tous nos péchés que nous commettons avec la chair, comment pourrions-nous accomplir Son œuvre juste? Pas même 0.1%! Un pécheur est toujours mauvais, peu importe combien il ou elle peut apparaître jovial. A quel point est-ce merveilleux que le Seigneur lave tous nos péchés et nous permette de Le servir? Combien est-il merveilleux que le Seigneur lave nos péchés et nous bénisse, nous qui sommes immergés dans la saleté toute notre vie, vivons comme des avares, sommes destinés à l’enfer, et vivons des vies vaines sans le Seigneur?
Que le Seigneur nous ait choisis pour Le servir en ôtant tous nos péchés et en nous bénissant avec notre rédemption par la foi nous montre à quel point la grâce de Dieu est vaste. Comment pouvons-nous être justes avec le péché dans nos cœurs? Le fait que nous soyons sans péchés est sûrement une grâce extraordinaire. Gloire à Dieu! La chair commettra certainement des péchés à nouveau. Bien que nous entendions maintenant la Parole de Dieu, nous pécherons à nouveau, peut-être dès que nous sortirons de cette chapelle. A cause de cela, je rends grâce à Dieu d’avoir lavé tous nos péchés. N’ayez aucun doute: notre Seigneur Jésus-Christ a enlevé tous nos péchés par Son baptême dans le Jourdain et a subi le jugement pour le péché sur la Croix! Je crois et je rends grâce à Dieu! Comment alors pouvons-nous louer Dieu? Nous pouvons louer Dieu à travers Jésus-Christ!
Saints bien-aimés! Nous ne pouvons compenser la grâce de Dieu, peu importe combien nous essayons pour le restant de nos jours. Il n’est pas suffisant que nous rendions éternellement grâce à Dieu, qui nous a permis de faire Son travail juste et fructueux en ôtant tous nos péchés, malgré notre faiblesse. Nous ne pourrions assez lui rendre grâce même si nous lui rendions grâce pour le restant de nos jours.
Nous savons, profondément dans nos esprits, que rien de bien ne trouve refuge en nous. Pensez-y. Pécherez-vous aussi longtemps que vous vivrez? Vous pécherez sûrement, mais Dieu vous a déjà ôté tous vos péchés. Le Seigneur nous a bénis pour accomplir les œuvres de Dieu. Le Seigneur nous a permis de Le servir. Nous ne pouvons faire autrement que de rendre grâce à notre Seigneur. Je veux que vous louiez le Seigneur et viviez une vie entière de gratitude envers Lui par Jésus. Notre Dieu nous a permis de vivre une vie de gratitude pour Dieu. Dieu nous a sauvés des péchés que nous commettons avec la chair. Il nous a sauvés pour que nous Le servions avec nos cœurs. Parce que la grâce de notre Seigneur est si grande, nous voulons Le servir et Le suivre. Remercions-Le de tout notre cœur.
Comme la grâce de Dieu que Jésus-Christ nous a donné est étonnante! Je veux que vous sachiez à quel point votre chair est faible et vicieuse, que vous regardiez ce que vous faites, pensiez si le Seigneur a véritablement enlevé vos péchés ou non, remerciez le Seigneur et viviez par la foi. Je rends grâce à Dieu qui nous a permis de vivre des vies précieuses. “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché” (Romains 7:25). Nous aimons Dieu avec nos coeurs, mais par notre chair nous aimons le péché. Mais notre Seigneur nous aime plus que tout cela. Ce n’était pas un péché avant quand nous commettions un acte sans la loi avec notre chair, mais le Seigneur a déjà épongé même les péchés que nous allons commettre dans le futur. C’est pourquoi notre Seigneur nous aime plus que tout cela et qu’il doit être remercié.
Merci, Seigneur. Je Vous rends grâce pour nous avoir donné des coeurs pour Vous servir, et pour nous avoir complètement sauvés de tous les péchés que notre chair commet au long de notre vie.