Sermons

Sujet 9: Romains

[Chapitre 7-5] La Chair qui sert la Loi du Péché (Romains 7:24-25)

( Romains 7:24-25 )
“Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.”
 


C’est la loi que la chair serve le péché

 
Comment est votre vie du point de vue de la foi? “L’esprit est bien disposé, mais la chair est faible” (Matthieu 26:41). N’êtes-vous pas comme cela?
La Bible nous dit aussi, “je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché”. Et ce sont ces lois qui nous dominent. Nos cœurs sont faits pour aimer Dieu et la vérité, mais il n’est que naturel que la chair serve la loi du péché. La Parole de Dieu nous dit que le cœur sert l’évangile et Sa Justice, tandis que la chair ne sert que le péché.
Savez-vous ce qu’est la loi du péché? Nous voulons vivre des vies fidèles, alors nous, les saints et les serviteurs de Dieu, nous sentons fiers comme des lions lorsque notre chair ne sert pas le péché. Mais nous n’avons aucun pouvoir lorsque notre chair sert et se complait dans le péché. Nous pouvons penser que nous sommes heureux et pleins de courage en ne péchant plus, mais en réalité, nous n’avons pas la confiance en nous pour ne plus pécher. Les cœurs des saints et les cœurs des serviteurs de Dieu sont rétrécis à cause de cela. 
“♫Tous mes péchés sont partis! Par la grâce du calvaire!♫” Bien que nous ayons la rédemption et louions Dieu ainsi, nous n’avons aucune confiance en nous pour vivre lorsque nous pensons à nos vies de foi futures. Nous pensons aux faiblesses de la chair et arrivons à cette conclusion: “Je ne devrais pas vivre de cette façon-là dans l’avenir; Je ne dois plus commettre de péchés.” Mais lorsque nous dépendons du Seigneur à nouveau et restons fermes face à la Justice de Dieu, nous faisons des promesses à Dieu, disant, “Merci Dieu. Alléluia, je vous suivrai jusqu’à mon dernier jour.” Ensuite nous servons le Seigneur puissamment avec des étincelles, mais cela ne dure pas longtemps car nous nous décevons rapidement nous-mêmes lorsque nous péchons à nouveau. En fait, tous les saints et les serviteurs de Dieu qui ont été sauvés sont ainsi. Nous en venons ainsi à être réprimés par le fait que la chair ne sert que le péché.
Je sais que le Seigneur ne veut pas que nous soyons contraints par les faiblesses de la chair. C’est la raison pour laquelle Paul sépare la chair de l’esprit: “je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché”. Notre chair ne peut être améliorée. La chair ne sert que la loi du péché. Paul dit que c’est la loi. La chair est faite pour suivre et servir seulement le péché. Comprenez-vous cela? C’est la loi. Qui change la loi? Ni vous, ni moi ne le pouvons. Qui devrions-nous donc servir avec notre cœur? Nous devons servir Dieu. Nous devons aimer Dieu, la vérité, les âmes et Sa Justice avec tout notre cœur.
 


N’attendez pas grand chose de la chair

 
La chair veut amplifier les plaisirs charnels, le confort, la paix, la joie et sa fierté, et non la Justice de Dieu. La chair veut que tout soit fait comme elle l’entend.
N’attendez rien de la chair, en disant, “Ecoute, chair, je veux que tu fasses un bon travail.” Abandonnez vos espoirs que la chair devienne meilleure. Ne considérez pas que la chair aime Dieu et Sa Justice, ou qu’elle veuille servir la Justice de Dieu et souffrir pour Lui.
Ceux d’entre nous qui attendent quelque chose de bon de la chair sont stupides. Que devons-nous donc faire? Tout est fait selon la Loi du Seigneur. Pouvons-nous changer la Loi de Dieu, même en la connaissant? Bien sûr que nous ne pouvons pas la changer, car c’est la Loi de Dieu.
C’est la loi de Dieu qui fait que la chair sert le péché. Si nous sommes déprimés et que notre visage est sombre, c’est parce que nous servons notre chair. Notre chair veut vivre bien, alors la chair se justifie toujours. Ne nous justifions pas; mais laissons plutôt la chair telle qu’elle est. Je veux que vous viviez par la foi en le Seigneur avec votre cœur. Ma chair ne peut pas échapper au péché jusqu’à ce qu’elle meure, car la chair ne sert que le péché. Nous ne pouvons échapper au péché par nous-mêmes. Vous pensez peut-être, “La chair deviendra meilleure.” Mais ce n’est jamais le cas. Ou lorsque vous commettez inconsciemment des péchés, “C’est à cause du mauvais environnement.” Non! Ce n’est pas à cause des circonstances, c’est la chair qui était destinée à servir le péché dès le début!
La chair ne fait jamais rien de bon. La chair pèche jusqu’à ce qu’elle meure. “La chair deviendra-t-elle meilleure?” N’attendez pas une chose pareille, vous seriez amèrement dépités. Peu importe avec quelle fréquence vous vous faites une raison et vous dites, “Je n’agirais pas ainsi”, la chair ne peut s’empêcher de faire des choses mauvaises, même contre votre volonté. Qui parmi nous n’a pas résolu son esprit à ne pas pécher? Tout le monde! Mais c’est la loi de Dieu que la chair ne serve que le péché.
Les prêtres catholiques et les nonnes ainsi que les moines et les ermites de toutes les religions essaient de vivre des vies saintes avec leur chair. Mais il est impossible pour la chair de vivre une vie sans tâches. Ils vivent leur vie comme des hypocrites. Il est impossible pour nous de faire le bien avec notre chair. La chair sert la loi du péché. C’est la loi que Dieu a établie. Une larve ne peut pas voler tandis qu’une cigale aime voler dans le ciel, c’est la loi. De la même façon qu’un ver ne peut voler tandis qu’une cigale le fait, la chair humaine commet des péchés. Pensez-vous honnêtement qu’on peut attendre autre chose d’elle? Bien sûr que non. C’est pourquoi Paul l’Apôtre dit, “Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché” (Romains 7:25).
Notre chair pèche jusqu’à ce que nous mourions. Elle ne peut s’empêcher de pécher. La chair ne pécherait-elle plus après une longue période d’entraînement? Non! La chair ne peut être améliorée. Alors, est-ce acceptable pour la chair de pécher autant qu’elle le désire? Non! Ce n’est pas ce que je suis en train de dire. Je veux simplement dire que la chair ne peut s’empêcher de pécher. Nos péchés ne dépendent pas de notre volonté ou de nos aptitudes. Nous ne pouvons nous empêcher de pécher, même si nous ne voulons pas pécher, et nous péchons d’autant plus que nous essayons de ne pas le faire.
“Mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?” (Romains 7:23-24) Il est impossible pour la chair de faire le bien parce que la chair nous rend captive de la loi du péché.
Les gens rechignent à dire cette vérité et ils en sont honteux. Ils disent, “Comment puis-je dire cela ouvertement?” Mais n’était-ce pas Paul qui le disait ouvertement? La chair sert la loi du péché. Nous servons le péché, peu importe notre volonté, jusqu’à notre mort. Nous ne sommes pas nés seulement pour pécher. Mais il est indéniable que la chair est un instrument du péché.
 

Le Seigneur nous a rendus capable de Le servir suffisamment
 
Saints bien-aimés, qu’en pensez-vous? Pensez-vous que vous pouvez servir le Seigneur avec votre chair comme vous l’essayez? Est-ce possible? Non!
Qui nous a sauvés de tous nos péchés? Jésus. Jésus-Christ qui nous a délivrés des péchés de la chair, servait-il la loi du péché? Jésus nous a-t-il vraiment sauvés, nous qui servons la loi du péché et commettons des péchés toute notre vie, des péchés de chair? Le Seigneur nous a-t-il réellement sauvés de tous nos péchés? La réponse est un grand OUI! Bien sûr qu’Il l’a fait! Il est impossible pour la chair de ne pas pécher, et il vous est impossible de vous faire pardonner vos péchés et d’être délivrés de la condamnation de Dieu par votre chair. Mais le Seigneur a rendu cela possible. Le Seigneur nous a rendus justes et Il nous a sauvés de tous nos péchés, même si nous péchons constamment.
Jésus-Christ notre Seigneur nous a sauvés. Quel est le Seigneur qui nous a sauvés? C’est Jésus-Christ. Qui est alors Jésus? Il est le Fils de Dieu et le Seigneur de tous les croyants. Il est le Seigneur qui nous a sauvés. Jésus-Christ notre Seigneur nous a rendus parfaits, vierges de tous péchés. Jésus-Christ nous a rendus capables de Le servir.
Le Seigneur nous a rendus capables de vivre sans le péché. Le Seigneur omnipotent qui nous a créés nous a sauvés de tous nos péchés. Notre Seigneur nous a entièrement sauvés et rendus justes, bien que la chair serve le péché jusqu’à sa mort. C’est pourquoi Paul l’Apôtre remercia Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. Nous ne pouvons remercier assez Dieu de nous avoir envoyé notre Seigneur Jésus-Christ.
Nous devons savoir à quel point le salut du Seigneur est grand et gracieux. Nous ne pouvons que remercier le Seigneur pour Son pouvoir tout puissant qui a sauvé notre chair corrompue qui ne fait rien que pécher jusqu’à ce qu’elle meure. Le Seigneur nous a sauvés avec Son pouvoir et a fait de nos membres des instruments pour Le servir dans la foi. Le Seigneur nous a parfaitement sauvés pour que nous ne soyons plus des serviteurs du péché.
Notre Seigneur ne nous a-t-il pas parfaitement sauvés? Bien sûr qu’Il l’a fait! Il nous a parfaitement et complètement sauvés. Il nous a rendus capables de le servir de manière adéquate. Qui a fait cette chose merveilleuse? Notre Seigneur l’a fait! Qui a transformé ceux qui ne pouvaient que pécher avec leur chair en serviteurs vertueux de Dieu? Notre Seigneur l’a fait! Le Seigneur nous a sauvés, nous qui péchons tout au long de notre vie, de tous nos péchés. Il nous a aussi changés pour que nous puissions servir Sa Justice.
 


Le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés

 
Nous devons y repenser, car nous sommes des êtres humains. Je pense à quel point le salut du Seigneur est étonnant car je suis un être humain. Si je n’avais pas su que la chair n’était que péchés, j’aurais toujours été déçu par elle. J’aurais probablement abandonné ma vie de foi à cause de cela, bien que j’aie déjà reçu le pardon pour mes péchés.
“Avant d’être sauvé, je pouvais me tenir debout, même en ayant péché. Mais si je pèche toujours maintenant, cela ne fait aucune différence que je sois sauvé ou non. A quoi sert-il d’être né de nouveau?” Vous pouvez penser que vous devriez être meilleur qu’avant. Vous pouvez peut-être sentir que votre chair serait, maintenant que vous êtes sauvés, meilleure que lorsque vous ne l’étiez pas. Ceux qui ne sont pas nés de nouveau ne peuvent comprendre ce que je suis en train de dire.
Nous pouvons remercier Jésus uniquement lorsque nous savons et croyons que les péchés de la chair sont pardonnés. Je rends grâce à Dieu qui a ôté tous les péchés que je commettrais jusqu’à ce que je meure.
Dans l’édition précédente du livre d’hymnes Coréens, il y avait un hymne qui ressemblait à: “♫Alléluia! Gloire à Lui! Tous mes péchés passés ont étés pardonnés! Et je marche avec le Seigneur Jésus, et aussi loin que je marche s’étend le Royaume du Paradis!♫” Qu’est-ce que cela signifie? Si le Seigneur nous pardonne nos péchés passés, que devrons-nous faire ensuite? Nous ne devrons plus pécher avec la chair; nous devrons prier pour le pardon chaque fois que nous péchons, et nous devrons vivre bien de toute façon. Mais c’est seulement la terrible tromperie de Satan.
Aucune tromperie n’est plus séduisante. Satan nous embobine, en disant, “Tous vos péchés passés ont étés pardonnés. Donc si vous marchez avec Jésus, et que vous ne péchez plus, vous pourrez entrer dans le Royaume des Cieux. Mais lorsque vous pécherez à l’avenir, vous devrez offrir des prières de repentance pour être pardonnés, pour pouvoir entrer au Royaume des Cieux. Comprenez-vous?” La plupart des gens croient cela lorsqu’ils lisent la Bible. Ils chantent des hymnes en pleurant, “♫Alléluia! Gloire à Lui! Tous mes péchés passés sont pardonnés! Et je marche avec le Seigneur Jésus, et aussi loin que je marche s’étend le Paradis!♫”
Mais ils ne peuvent s’arrêter de pécher. C’est la loi de Dieu sur la chair. La chair ne peut que pécher et encore pécher. Alors ils pensent qu’ils doivent prier pour être pardonnés. Ils prient diligemment pour recevoir le pardon pour leurs péchés quotidiens. Ils chantent des hymnes après les prières, “♪Alléluia! Gloire à Lui! Tous mes péchés passes sont pardonnés! Et je marche avec le Seigneur Jésus, et aussi loin que je marche s’étend le Paradis!♪”. Mais cela dure-t-il même deux ou trois jours? Ils pèchent à nouveau après quelques heures, pas même quelques jours. Ils doivent prier vite pour le pardon, mais ils ne peuvent échapper à cette loi perpétuelle de Dieu tant qu’ils vivent dans la chair.
Les paroles de l’hymne sont-elles vraies? Vos péchés passés sont-ils les seuls à avoir étés pardonnés? Le Seigneur a enlevé tous vos péchés, pas seulement les péchés passés. Nous pouvons maintenant Le louer, “♪Alléluia! Gloire à Lui! TOUS mes péchés sont pardonnés! Et je marche avec le Seigneur Jésus, et aussi loin que je marche s’étend le Paradis!♪”
Ceux qui ont été sauvés peuvent être désorientés après avoir péché à nouveau, lorsqu’ils ne savent pas que c’est la loi de Dieu que leur chair pèche jusqu’à leur mort. Ils perdent aisément leur quiétude intérieure lorsqu’ils trouvent le mal dans leur chair, tout comme ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Ils ne sont tranquilles que lorsqu’ils ne pèchent pas. C’est un phénomène qui se rencontre en chaque Chrétien qui n’a pas encore reçu le pardon de ses péchés. Ils peuvent chanter avec leurs lèvres, “♪Tous mes péchés sont partis. Tous vos péchés sont aussi partis. Tous nos péchés sont partis!♪”. Mais s’ils pèchent à nouveau, ils doivent demander le pardon à nouveau. Plus ils pèchent, plus ils chantent doucement “♫Tous mes péchés sont partis. Tous vos péchés sont aussi partis♫” et ils en viennent à être déçus d’eux-mêmes au fil du temps.
Notre Seigneur nous a parfaitement sauvés de nos péchés. Notre Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés afin que nous puissions Le louer et Le remercier tout le temps et dans toutes les situations. Nous jouissons de la paix avec Lui et prions Dieu pour nous aider à chaque instant par Jésus-Christ.
 


Si nous savons que la chair ne sert que la loi du péché, nous pouvons échapper au péché par la foi

 
Pourquoi votre vie de foi est-elle si dure? Vous êtes surpris de la dureté de la vie de foi parce que vous ne savez pas que la chair ne sert que la loi du péché? Nous devons mener des vies spirituelles en connaissant cette vérité.
Nous en venons à connaître la vérité de Dieu, à changer lorsque nous écoutons diligemment Sa Parole et à avoir de la camaraderie les uns pour les autres. “Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira” (Jean 8:31-32). “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!” Le Seigneur nous a parfaitement sauvés de tous nos péchés pour que nous puissions remercier Dieu tout le temps. Croyez-vous cela? Le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés.
Ne soyez pas dépassés et renfermés sur vos propres pensées: elles ne vous amèneront nulle part. Nous pouvons suivre le Seigneur, Le remercier, et vivre une vie de foi seulement lorsque nous ne sommes pas sous la coupe du péché. Si notre foi est en accord avec nos actions, et si nous savons que nos pécherons à nouveau, nous pourrons toujours nous réjouir et suivre le Seigneur. Si le salut du Seigneur était un tant soit peu imparfait, nous ne pourrions suivre le Seigneur avec une quelconque assurance.
Nous remercions le Seigneur car il a ôté tous nos péchés. Nous Le louons et Le suivons avec force. Si je ne peux pas résoudre le problème de mes propres péchés, alors comment pourrais-je sauver les autres de leurs péchés? Comment un homme qui se noie pourrait-il en sauver d’autres? Si nous admettons que notre chair ne peut que pécher, nous échappons au pécher. Si nous n’admettons pas cette vérité, nous serons influencés par les fausses doctrines d’une religion appelée “Chrétienté”.
Il y a une histoire amusante, et peut-être la connaissez-vous. Il était une fois, un jeune prêtre catholique montant dans un chariot avec deux nonnes de son église pour aller visiter un croyant mourant dans un village isolé. Il vint s’asseoir entre les deux pour conduire l’attelage. La jolie nonne était assisse à sa droite et la nonne laide était assise à sa gauche. Il n’y avait aucun problème tant que la calèche était sur une route large et plate dans la ville, mais dès qu’ils furent sur une route étroite et rude dans les montagnes, l’attelage se mit à tanguer terriblement. Devinez ce que le prêtre pensait. Lorsque le chariot penchait à droite, il priait, “Oh mon Dieu, faites comme il Vous plaira!” Mais quand il s’inclinait vers la gauche, il criait désespérément dans son cœur, “Oh Seigneur. Ne me poussez pas à la tentation!” Il priait deux choses: “Seigneur, ne me poussez pas à la tentation!” Et “Seigneur, faites comme il Vous plaira!”
Nous sommes tout à fait semblables à lui. Notre chair ne sert que la loi du péché, mais nous devons connaître la volonté de Dieu et Le suivre dans la foi selon Sa volonté, car nous n’avons rien à attendre de nous-mêmes. Nous sommes morts et il n’y a aucune possibilité d’amélioration pour notre chair.
 

Nous suivons le Seigneur parce qu’Il nous a parfaitement sauvés 
 
Combien nous sentirions-nous lourds si nous entrions au Royaume des Cieux en faisant de bonnes actions, ou si notre salut dépendait du nombre de bonnes actions ou de péchés que nous avons commis? Le Seigneur nous dit, “Vous commettez des péchés toute votre vie. Mais j’ai déjà enlevé les péchés que vous allez commettre jusqu’à votre mort. Je vous ai rendus Justes. J’ai fait de vous des personnes Justes et sans péchés. Me remerciez-vous?” Quelle est notre réponse? “Oui nous Vous remercions Seigneur!” Il demande à nouveau, “Me suivrez-vous?” Que répondons-nous? “Oui, nous le ferons.”
Voulez-vous suivre Dieu? Bien sûr nous voulons suivre le Seigneur, car Il a ôté tous nos péchés. Si le Seigneur n’avait enlevé que 90% de vos péchés, vous ne pourriez pas Le suivre. Vous pourriez vous plaindre à Dieu, “Vous auriez du enlever aussi les 10% restants! Comment puis-je résoudre ce problème par moi-même? Comment puis-je Vous suivre tandis que je me lave de cette saleté?” Alors, à cause de cette saleté, nous arrêterions de suivre Dieu.
A présent, cependant, nous voulons suivre le Seigneur volontairement car Il nous a parfaitement sauvés de nos péchés. “Oui, Vous m’avez parfaitement sauvé. Je peux Vous suivre maintenant! Merci Seigneur! Je Vous rends grâce. Je Vous glorifie. Je Vous aime!” Nous en venons à nous consacrer à servir Dieu parce que nous L’aimons et nous voulons Le suivre. Nous voulons suivre le Seigneur du fond de nos coeurs parce qu’il nous a sauvés de nos péchés et que nous sommes touchés par Son amour.
La même règle s’applique au fait d’aller à l’église. Aller à la messe du dimanche est infiniment plus facile si nous avons le désir d’y aller; si nous n’avons pas envie d’y aller pour une raison ou une autre, aller à l’église une fois par semaine devient une corvée pour chacun de nous. Si vous devez écouter les mêmes mots tragiques à la fin de chaque service “Mesdames et Messieurs, repentez-vous des péchés que vous avez commis pendant la semaine passée” - vous arrêterez d’aller à l’église au bout de quelques années. Ceux qui ont une volonté forte résisteront plus longtemps, une décennie ou deux, mais eux aussi finiront par s’arrêter. Beaucoup de faux prophètes forcent les gens qui souffrent de leurs péchés à se repentir. C’est pourquoi tant de gens arrêtent d’aller à l’église, parce qu’ils croient qu’il est trop dur de croire en Jésus.
Nous suivons le Seigneur en étant impressionnés par Son amour. Nous ne pouvons nous empêcher de louer le Seigneur, en chantant, “♪J’aime Jésus! Je n’échangerais Jésus pour rien au monde!♪” Nous suivons Jésus car nous L’aimons vraiment. 
Comme Son salut est étonnant. Le Seigneur nous permet de le servir sans le plus petit soupçon de péché. “Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort” (Romains 8:1-2). Le Seigneur nous bénit toujours pour Le remercier et pour Le louer. Il veut que nous nous réjouissions et Le suivions tout le temps. Il nous a sauvés. Croyez-vous en cela?
Ne soyez pas affligés par vos propres faiblesses. Le Seigneur a ôté tous les péchés de ceux dont les tempéraments sont incontrôlables. Il a également enlevé les péchés des gens lascifs et de mauvais caractère. Maintenant, cela ne vous donne-t-il pas envie de suivre le Seigneur? C’est pourquoi nous aimons notre Seigneur. Notre Seigneur ne nous force pas à Le suivre et ne nous oblige pas par la force à le vénérer. Dieu nous a bénis. Il devint notre Père et nous devînmes Ses enfants, et Dieu nous dit de Le suivre. Il dit à Ses serviteurs de Le servir. 
Tous ceux qui ont été sauvés par Dieu sont Ses serviteurs. Dieu bénit tous Ses travailleurs et leur dit de Le suivre. Le Seigneur ne nous appelle pas pour nos actions. Le Seigneur nous dit, “Je vous ai parfaitement sauvés de vos péchés. Votre tempérament est intolérable. Vous avez la lascivité en vous. Vous êtes au delà de toute description. Vous êtes des imbéciles. Vous devriez être maudits pour les péchés de vos pères. Mais je vous ai sauvés et le reste m’est bien égal. Vous ne pouvez vous empêcher de pécher toute votre vie, mais j’ai enlevé tous vos péchés. J’ai souffert pour vous et suis revenu d’entre les morts pour éponger vos péchés. J’ai fais ces choses parce que je vous aime. Je vous aime. M’aimez-vous?” Quelle est notre réponse? “Oui, je Vous aime, Seigneur. Vous savez que je Vous aime aussi. Merci, Seigneur!”
“Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes” (Matthieu 4:19); “En vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père” (Jean 14:12) dit le Seigneur. Croyez-vous à cela? Comme nous sommes de mauvaise humeur! Combien de péchés avons-nous commis devant le Seigneur? Ne prétendez pas que vous ne péchez pas.
Nous péchons un nombre de fois incalculable au cours de notre vie. Mais le Seigneur a éternellement enlevé tous nos péchés, même lorsque nos péchés sont plus nombreux que les étoiles dans le ciel. Le Seigneur Jésus a suffisamment et complètement enlevé nos péchés.
 

Dieu a fait de nous Ses travailleurs en nous revêtant de Sa Justice
 
Nous pouvons penser de temps à autre, lorsque nous nous regardons, que nous ne pouvons continuer à suivre Dieu. Nos cœurs sont parfois aussi brillants que des jours ensoleillés, mais assez sombres à d’autres moments. Et de temps à autres, nous nous retrouvons dans les ténèbres en suivant le Seigneur après être nés de nouveau. Nous changeons comme si nous suivions le cycle des quatre saisons. Dieu donna à Noé huit saisons lorsque celui-ci sortit de l’arche. Dieu dit “Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point” (Genèse 8:22).
Les hauts et les bas de notre foi ne cessent pas non plus. Nous louons Jésus joyeusement certains jours mais sommes en colère sans raison lorsque nous rencontrons des difficultés.
“Il ajoute: Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché” (Hébreux 10:17-18). C’est ce que le Seigneur a dit. 
La chair ne peut s’empêcher de pécher jusqu’à ce qu’elle meure. La chair sert la loi du péché. Cela signifie que la chair ne peut faire que pécher. Mais Dieu a fait de ceux qui ne pouvaient que pécher Ses propres serviteurs. Comment Dieu a-t’il fait d’eux Ses serviteurs? Pour sûr, Il ne peut faire de ceux qui ont le péché Ses serviteurs.
Dieu a fait de vous Ses serviteurs en enlevant les péchés que votre chair commettra jusqu’à votre dernier jour et en payant le salaire de vos péchés pour vous rendre parfaits. Il vous a sanctifiés et a fait de vous Ses travailleurs sacrés. Il a fait de nous Ses serviteurs. Bien que nous soyons faibles, nous avons maintenant le pouvoir. “Quel pouvoir?” Demandez-vous. Nous avons le pouvoir de Sa Justice. Nous avons le pouvoir parfait en mettant en avant la Justice du Seigneur. Nous avons en d’autres termes été rendus parfaits. Bien que nous soyons faibles dans la chair, nous sommes forts dans l’Esprit.
 
 
Qui peut servir le Seigneur?
 
“Comme attristés, et nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses” (2 Corinthiens 6:10). Nous n’avons pas de péché bien que nous ayons l’air pécheur. Nous n’avons pas de péché, bien que nous péchions. Nous pouvons donc aider de nombreuses autres personnes à être sauvées avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est le mystère du Christ et le secret du Royaume des Cieux.
Je loue le Seigneur qui nous a entièrement sauvés. Qui peut servir le Seigneur? Ceux qui veulent servir le Seigneur en essayant de ne pas pécher, ou ceux qui croient que le Seigneur a enlevé tous les péchés commis au cours de leur vie? Seuls ces derniers peuvent servir le Seigneur et Lui plaire. Seuls ceux qui croient que le Seigneur a parfaitement lavé leurs péchés peuvent Le servir. Ils peuvent se consacrer de leur plein gré au Seigneur et investir tous leurs biens dans Son œuvre. Ils sont fiers d’être Ses travailleurs, d’être capables de faire quoi que ce soit, aussi petit que ce soit, pour le Seigneur.
Certaines personnes ont peur que leur propre Justice soit brisée, donc elles ne se mettent jamais en colère, même lorsqu’elles sont dans des situations où elles devraient se mettre en colère. Leur justice propre devrait être brisée. Nous devrions jeter nos propres justices à la poubelle, comme nous jetons nos détritus. Notre justice doit être brisée. Nous devons la couper, la fouler aux pieds et la jeter à la poubelle. Nous ne pouvons rendre grâce à Dieu et exalter Sa Justice que lorsque nous avons jeté la nôtre.
De telles personnes peuvent louer et remercier le Seigneur en chantant, “Entrez dans ses portes avec des louanges, Dans ses parvis avec des cantiques! Célébrez-le, bénissez son nom!” (Psaumes 100:4). Celles qui ont leur propre justice, en revanche, bien qu’elles soient sauvés, ne peuvent ni servir ni aimer le Seigneur jusqu’à la fin. Celles qui savent que la chair ne sert que le péché tout au long de leur vie et croient que le Seigneur a enlevé tous leurs péchés, veulent aimer et servir le Seigneur patiemment. Dans leurs cœurs, se trouve le besoin d’aimer le Seigneur.
Avez-vous un cœur aimant qui veut servir le Seigneur? Avez-vous le cœur qui Le remercie?
 

Le Seigneur nous rend capable de vivre des vies joyeuses sans péché
 
Nous, les serviteurs de Dieu, vivons dans l’aisance et sommes plus heureux que ceux qui gagnent un million de dollars par an. Nous mangeons des pastèques l’été et des pèches et des raisins lorsque c’est la saison. Nous pouvons manger tout ce que nous voulons. Nous ne sommes pas pauvres. Avez-vous vécu pauvrement avant d’être sauvés? Nous vivons dans l’aisance.
Nous vivons dans l’abondance si nous marchons avec le Seigneur. Celui qui marche avec le Seigneur ne connaît pas le besoin. Croyez-vous cela? Nous vivons sans pénuries, bien que nous ne soyons pas riches par les critères du monde. Croyez-vous cela? Avez-vous des besoins et des désirs inassouvis même après avoir rencontré le Seigneur? Nous ne manquons de rien. Nous vivons plus richement maintenant que jamais auparavant. Moi, par exemple, je vis et dors mieux que je ne l’ai jamais fait.
Notre Seigneur nous a parfaitement sauvés. Les mots ne peuvent exprimer cette bénédiction. Notre Seigneur nous a complètement sauvés et nous permet, à vous et moi, de remercier Dieu à travers Lui. Comme sa grâce est grande!
“Misérable que je suis!” disait Paul, voyant sa chair. “Qui me délivrera du corps de cette mort?” Nous péchons tout au long de notre vie. Qui nous sauve des péchés commis avec la chair? Le Seigneur Jésus-Christ nous sauve. Comme Paul, je remercie aussi Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur. Merci, mon Seigneur. Merci d’avoir ôté tous mes péchés.
Paul l’Apôtre ne vivait pas avec Sa propre justice après avoir obtenu celle de Dieu. Il admit de nombreuses fois que sa chair avait été vendue sous le péché. Certaines personnes affirment que Paul écrivit le chapitre 7 avant d’avoir été sauvé et le chapitre 8 après. C’est tout simplement inexact.
La Parole de Dieu est applicable à ceux qui sont sauvés comme à ceux qui ne le sont pas. Elle est applicable à tout le monde. La plupart des théologiens, ne connaissant pas la Parole de Dieu, peuvent séparer les chapitres 7 et 8, et appliquer le premier à ceux qui n’ont pas été sauvés et le dernier à ceux qui l’ont été. Ils séparent arbitrairement la Parole de Dieu en paragraphes, alors qu’ils ne savent pas comment séparer ces paragraphes. Il y a beaucoup d’hommes intelligents mais trompeurs dans ce domaine.
Le Seigneur a absolument et complètement enlevé tous nos péchés. Je veux que vous viviez dans la foi, en remerciant Dieu. Je veux que vous effaciez les rides sur votre visage. Le Seigneur a enlevé les sombres péchés de votre cœur. Je rends grâce au Seigneur qui nous a sauvés de tous les péchés de la chair.