Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 1-10] Nous devons connaître et croire correctement en la justice de Jésus à travers la Parole de Dieu (Luc 1:39-55)

Nous devons connaître et croire correctement en la justice de Jésus à travers la Parole de Dieu(Luc 1:39-55)
“Dans ce même temps, Marie se leva, et s'en alla en hâte vers les montagnes, dans une ville de Juda. Elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Élisabeth. Dès qu'Élisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit. Elle s'écria d'une voix forte: Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni. Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi? Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l'enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein. Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement. Et Marie dit: 
Mon âme exalte le Seigneur,
 Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
 Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.
Car voici, désormais toutes les générations
me diront bienheureuse,
Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses.
Son nom est saint,
Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge
Sur ceux qui le craignent. Il a déployé
la force de son bras; Il a dispersé ceux qui avaient 
dans le cœur des pensées orgueilleuses.
Il a renversé les puissants de leurs trônes,
Et il a élevé les humbles.
Il a rassasié de biens les affamés,
Et il a renvoyé les riches à vide.
Il a secouru Israël, son serviteur,
Et il s'est souvenu de sa miséricorde,
- Comme il l'avait dit à nos pères,
-Envers Abraham et sa postérité pour toujours.”
 


Quel rapport y a-t-il entre Marie et la naissance de Jésus?


L’ange Gabriel est apparu à la Vierge Marie et lui a parlé six mois après qu’Elisabeth ait conçu Jean-Baptiste. Juste avant le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il est écrit: “Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin. Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme? L'ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. Car rien n'est impossible à Dieu. Marie dit: Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole! Et l'ange la quitta” (Luc 1:26-38).
A ce moment là, cela faisait six mois qu’Elisabeth avait conçu Jean-Baptiste dans son ventre. Marie a cru la Parole de Dieu mais elle a particulièrement pris courage, cru, et accepté cette Parole parce qu’elle a entendu que sa parente Elisabeth, qui était appelée stérile, avait conçu un enfant par la puissance de Dieu. Quand Marie a entendu que cela faisait déjà six mois qu’Elisabeth avait conçu, elle a confessé: “Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole!” (Luc 1:38).
L’ange dit à Marie: “tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut.” Cela signifie que le Fils de Dieu est né du corps de Marie. Entendant cela, Marie a considéré par la logique humaine que c’était quelque chose qui ne pouvait pas arriver, donc elle l’a réfuté. Alors, l’ange Gabriel dit: “Ta parente Elisabeth était connue comme stérile, mais quand le Seigneur lui a parlé, elle a eu un enfant. Cela fait déjà six mois. Il n’y a rien qui manque dans la Parole de Dieu et tout se passera comme elle le dit. Dieu a promis d’agir à travers ton corps.” Marie a accepté cette Parole. Elle dit: “Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole!” (Luc 1:38). Elle a confessé que si c’était la volonté de Dieu, elle croirait que cela arriverait certainement. L’ange est alors parti et Marie est allée dans la maison de Zacharie.
Le récit continue: “Dès qu'Élisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit. Elle s'écria d'une voix forte: Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni. Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi? Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l'enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein. Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement” (Luc 1:41-45). Elisabeth dit cela à Marie.
Marie a entendu la Parole de Dieu peu de temps avant à travers l’ange Gabriel et a confessé “Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole!” (Luc 1:38), et elle est allé visiter Elisabeth. Le bébé dans le ventre d’Elisabeth savait que Marie était venue et frémit de joie. Elisabeth parla à Marie d’une voix forte, disant: “Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni. Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi? Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l'enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein. Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement” (Luc 1:42-45). Marie a entendu la Parole de l’ange le même jour, et Elisabeth savait déjà ce qui était arrivé à Marie. Dieu le lui a dit aussi.
Elisabeth et Marie se sont rencontrées. Elisabeth savait que notre Seigneur allait venir sur la terre à travers Marie et dit que la femme qui croit est bénie. Elle dit: “Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi? Heureuse celle qui a cru” (Luc 1:43, 45). Elisabeth savait aussi que Marie avait conçu Jésus-Christ, le Fils de Dieu le Père. Donc, elle dit à Marie les Paroles inspirées par le Saint-Esprit. 
Mes chers croyants, c’est un principe naturel qu’homme et femme se marient et aient des enfants. Mais Elisabeth savait que le Bébé était conçu dans le ventre de Marie au moment où Marie a accepté la Parole de Dieu en disant : “qu'il me soit fait selon ta parole!” (Luc 1:38). Marie était fiancée à Joseph qui était de la Maison de David dans la tribu de Juda. La Maison de David était de la tribu de Juda, donc, Joseph aussi. Elisabeth était descendante d’Aaron de la tribu de Lévi, comme son mari Zacharie qui était un descendant d’Aaron. Ainsi, le Souverain Sacrificateur de la terre est venu en tant que descendant d’Aaron et le Roi des rois est né de la Vierge Marie qui était fiancée à un homme de la Maison de David.
Jésus est venu sur la terre comme le Souverain Sacrificateur du Ciel, et non celui de la terre ou par les règles de la terre. Il nous a sauvés en étant baptisé pour prendre tous nos péchés, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts. C’est arrivé parce que Dieu l’avait établi comme cela.
Marie a été remplie du Saint-Esprit et a prophétisé comme Elisabeth et Zacharie l’avaient fait. Elle a prophétisé aux versets 46-55 disant: “Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint, Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge Sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. Il a renversé les puissants de leurs trônes, Et il a élevé les humbles. Il a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide. Il a secouru Israël, son serviteur, Et il s'est souvenu de sa miséricorde, - Comme il l'avait dit à nos pères,-Envers Abraham et sa postérité pour toujours.”
Marie a loué le Seigneur, confessant sa foi en disant: “mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur” (Luc 1:47). Elisabeth et Marie connaissaient leur petitesse devant Dieu et étaient donc reconnaissantes que le Seigneur les ait rencontrées et se soit servi d’elles.
 


La Bible dit que le Seigneur a dispersé les orgueilleux dans l’imagination de leur cœur


Jésus-Christ est né sur la terre par Marie, et la Bible dit qu’Il a dispersé les orgueilleux dans l’imagination de leur cœur. En d’autres termes, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est venu sur cette terre comme le Sauveur, a montré Sa puissance, et a dispersé ceux qui étaient orgueilleux dans l’imagination de leur cœur Dieu disperse ceux qui sont orgueilleux devant Lui. Il les envoie dans le sheol; c’est à dire en enfer. La Bible dit qu’Il a fait tomber les puissants de leurs trônes.
Mes chers croyants, qui peut être dit plus puissant que le Seigneur? Il n’y a personne. Il n’y a personne dans ce monde qui soit plus élevé que le Seigneur. “Il a élevé les humbles. Il a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide” (Luc 1:52-53). Toutes ces choses sont arrivées dans ce monde parce que le Seigneur est venu. Il a élevé les petits, en a fait les enfants de Dieu, mais Il a dispersé ceux qui sont orgueilleux dans l’imagination de leur cœur. Il a abaissé les puissants de leur trône en les brisant en morceaux avec un marteau de fer; Il a comblé les affamés de bonnes choses, et il a renvoyé les riches à vide.
Alexandre le Grand était appelé un grand roi parce qu’il avait accompli beaucoup de grandes choses. Cependant, quand il est mort, il a dit: “Même si j’ai pris possession de beaucoup de pays et ai vécu comme le roi de cet empire, mon temps de mourir est venu. Faites des trous de chaque côté de mon cercueil et mettez mes bras dans ces trous, et montrez cela aux gens. J’ai possédé et pris ce monde à tel point que j’ai reçu l’appellation de “Grand”, mais je meurs sans rien.” Donc, il est dit que les bras d’Alexandre pendaient à l’extérieur du cercueil quand il a été amené à son enterrement. Il voulait montrer aux autres que lui qui avait fait la conquête d’un si vaste territoire, était appelé grand, et avait joui de beaucoup de pouvoir, partait les mains vides quand il est mort.
Mes chers croyants, toutes ces choses se sont réalisées quand le Seigneur est venu sur la terre. S’Il n’était pas venu, le riche serait resté riche, ceux qui étaient orgueilleux dans l’imagination de leur cœur seraient orgueilleux au point d’aller en enfer. Les petits resteraient petits, et ceux qui avaient faim et soif resteraient misérables pour toujours. Mais le Seigneur est venu et a rejeté les orgueilleux, élevé les pauvres, et comblé les affamés par Sa puissance. En d’autres termes, les gens qui croient en la grâce du salut, qui est l’évangile de la rémission des péchés, reçoivent ces bénédictions merveilleuses devant le Seigneur. Seul le Seigneur a fait ces choses. Ces événements sont arrivés sur la terre par le fait que Jésus-Christ soit venu sur la terre par Marie. Le Seigneur a fait ces choses par Sa propre puissance. 
 


Marie a dit que le Seigneur a considéré les humbles


Marie a loué le Seigneur en disant: “Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse.” C’était la confession de sa foi. Mes chers croyants, nous avons le même genre de foi que Marie. La confession de la vôtre et la mienne sont la même que celle de Marie. Votre âme et la mienne magnifient le Seigneur, et votre esprit et le mien se réjouissent en Lui. Nous nous réjouissons à cause de Lui. Le Seigneur a considéré notre humilité et a fait de nous des enfants de Dieu. Vous et moi étions vraiment des gens humbles, mais le Seigneur nous a exaltés. Tout comme Marie a reconnu devant le Seigneur qu’elle était une humble servante, chacun de nous qui a rencontré le Seigneur est par nature humble.
Nous n’avions à l’origine pas de joie et nous n’avions absolument aucun but à la vie. Nous n’avions pas de réponse à ce qu’est la vie. Nous étions des gens si humbles. Nous étions des gens humbles qui vivions sans but et vivions seulement parce que nous sommes nés, mangions pour vivre, et vivions pour manger. Mais le Seigneur nous a bénis en nous rencontrant nous qui étions si abaissés. La Bible dit: “Son nom est saint, Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge Sur ceux qui le craignent” (Luc 1:49-50). Ce passage signifie que le Seigneur a donné le salut éternel à ceux qui reconnaissent Dieu et Sa Parole, croient et craignent Sa Parole, et l’acceptent telle qu’elle est. Les gens sont considérés avec pitié et sauvés par Dieu de génération en génération s’ils sont de gens humbles qui obéissent quoi que soit dans la Parole de Dieu sans demander de raisons comme Marie qui a dit: “Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole!” (Luc 1:38). Dieu a sauvé ce genre de personnes.
Marie a dit: “Il a déployé la force de son bras; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. Il a renversé les puissants de leurs trônes” (Luc 1:51-52). Le Seigneur a abaissé les orgueilleux devant Dieu. Les riches et ceux qui croient au pouvoir de ce monde sont abaissés et vont en enfer. Les orgueilleux qui, comme les hommes puissants, dépendent seulement de la puissance du monde et n’obéissent pas à Dieu vont finalement en enfer.
Nous devons réfléchir à ce que Dieu a dit. Nous devons prêter oreille à la Parole de Dieu et nous devons obéir à la Parole quand les Ecritures le disent. Le Seigneur dit “Le salaire du péché, c’est la mort” (Romains 6:23) et une personne sera jugée et jetée en enfer si elle a du péché. Ceux qui reconnaissent ces Paroles seront sauvés devant Dieu. Romains 6:23 continue: “le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.” Nous sommes des gens qui ne pouvons vraiment pas faire autrement qu’aller en enfer. Mais nous croyons au fait que nous sommes sauvés et obtenons la vie éternelle si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la Parole de la Vérité. Nous sommes sauvés si le Seigneur dit qu’Il nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Vérité. Nous sommes sauvés si le Seigneur dit qu’Il nous a sauvés, mais nous ne pouvons pas être sauvés peu importe combien nous essayons s’Il dit qu’Il ne nous a pas sauvés. Mes chers croyants, les gens qui reconnaissent Dieu et Sa Parole sont sauvés par Sa miséricorde, mais ceux qui ne Le reconnaissent pas sont déchus de Sa grâce.
 


Les gens humbles ont été sauvés par le Seigneur qui est venu sur la terre et a accompli la justice de Dieu


Ces choses ne sont pas arrivées avant que le Seigneur ne vienne sur la terre. Le Seigneur a fait que les orgueilleux soient pleins de leur orgueil jusqu’à leur mort; les riches sont restés riches jusqu’à leur mort; les puissants ont joui de leur pouvoir jusqu’à leur mort; et le Seigneur a fait que les puissants aient leur pouvoir en le transmettant à leurs descendants et a fait que leur pouvoir soit légué de génération en génération. Le Seigneur est venu sur la terre dans un tel contexte. Il a remis les péchés de toute l’humanité et nous en a sauvés. Donc, ceux qui ont eu du pouvoir et les riches qui sont orgueilleux et puissants doivent maintenant être jugés devant le Seigneur. Le Seigneur les juge finalement pour leurs péchés. Mais les pitoyables sont sauvés et les humbles sont élevés. 
Je réfléchis sur moi-même de temps en temps. Il y a un dicton en Corée dit: “Une grenouille ne peut pas se rappeler qu’elle était un têtard.” Mais je regarde en arrière à mes jours anciens de chrétien aussi souvent que je le peux. Il y a longtemps, j’ai cru en Jésus mais avais toujours des péchés. J’étais une personne humble qui était perplexe par les problèmes du péché dans mon cœur.
Mes chers croyants, les gens qui ont des péchés dans leur cœur sont vraiment des gens abaissés. Ce ne sont pas des enfants de Dieu et ils ne peuvent pas recevoir de réponse à leur prière. J’étais une personne misérable, même selon les standards du monde. Nous n’avions rien à manger parce que mes parents étaient rentrés dans une secte et ont donné tout leur argent. J’étais vraiment abaissé.
Après que je sois né de nouveau, ma sœur aînée est morte. Donc j’ai rencontré mes neveux. Ils étaient aussi très humbles. Mais ils ne connaissaient pas leur petitesse. J’étais pareil il y a longtemps. Quand j’ai grandi, j’ai essayé de faire quelque chose mais n’avais pas d’argent, de pouvoir, de soutien, et étais vraiment abaissé. Je suis maintenant fort parce que je crois et recherche la justice de Dieu après avoir rencontré le Seigneur, mais je suis moi-même encore plus humble qu’auparavant. Les gens sont fondamentalement humbles. Si le Seigneur n’existait pas ni ne s’occupait de nous, nous serions abaissés pour toujours parce que nous étions à l’origine des êtres misérables. 
Marie dit qu’elle était une “humble servante” pour montrer son humilité, mais elle était aussi réellement humble. A cette époque, Israël était une colonie dirigée par Rome. Ils vendaient leurs services dans les maisons des autres pour vivre et s’en sortaient avec tout juste ce qu’il fallait pour l’existence. Leurs vies n’avaient pas d’espoir. Ma vie était vraiment humble comme cela. Peu importe de quoi j’avais l’air ou si j’avais de l’argent ou pas, mon cœur était humble. Je me regardais chaque jour et j’étais sous un poids parce que j’avais des péchés. Je pensais que je devais lire des livres parce qu’il semblait que c’était ce qu’on devait faire si l’on ne savait pas grand chose, mais je n’avais pas d’argent pour acheter des livres. Donc, j’allais à la librairie du coin et je lisais les livres quand j’avais du temps. Je lisais des livres toute la journée et quittais l’endroit quand il faisait noir dehors. C’était correct à l’époque de lire des livres toute la journée. J’étais humble à cause des péchés dans mon cœur même si je lisais des livres et étudiais beaucoup.
Parfois j’achetais même des livres avec l’argent de mon déjeuner. De nos jours, je peux payer le déjeuner de quelqu’un d’autre, mais il y a longtemps je devais économiser l’argent de mon déjeuner pour acheter des livres. Je voulais déjeuner mais ne le pouvais pas. Les restaurants pour les riches et ceux pour les pauvres étaient séparés. La différence c’était le jour et la nuit entre les sentiments des gens qui avaient de l’argent et allaient dans un restaurant pas cher et les sentiments de ceux qui ne pouvaient pas faire autrement qu’aller dans un restaurant pas cher. Les gens sont réellement misérables s’ils vont dans les restaurants pas chers parce qu’ils n’ont pas d’argent. Ce n’est pas qu’ils soient misérables à cause de ce qu’ils mangent; tout est considéré comme inférieur parce que leur cœur est pauvre et abaissé et ils n’ont absolument pas d’argent. Mes pensées étaient humbles à l’époque. 
A cette époque, j’errais dans la confusion et le vide à cause de mes nombreuses pensées. L’apôtre Paul a dit: “Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun” (Romains 12:3). Mais je réfléchis encore et encore lorsque je ne trouvais pas de conclusion. Quand je pensais au même problème encore et encore mais ne trouvais pas de réponse malgré le temps passé sur le sujet, j’avais l’impression que j’allais devenir fou. 
Par exemple, il y a longtemps, j’ai réfléchi doctrinalement sur la façon dont je pourrais ne pas avoir de péché. J’ai pensé: “J’ai des péchés dans mon cœur maintenant. Dieu ferme Ses yeux sur mes péchés et me regarde alors comme sans péché aveuglément? Cela a-t-il du sens qu’Il fasse cela?” J’étais vraiment misérable il y a longtemps. J’étais pauvre, mais ce n’est pas pour cela que j’étais misérable; j’étais misérable parce que je n’avais pas de réponse au problème de mes péchés.
Les gens sont-ils bien juste parce qu’ils mangent et vivent bien? Sont-ils bien juste parce qu’ils conduisent une bonne voiture? Les gens sont des existences qui sont fondamentalement misérables. Ils n’ont rien. Les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés vivent en vain et meurent sans but. Ils meurent et vont en enfer après être nés dans le péché, commettant davantage de péchés, et n’étant pas capables de recevoir la rémission de ces péchés. Donc, ce sont des vies si humbles sans espoir.
Qu’a dit Marie, en se désignant elle-même? Elle a dit qu’elle était une servante. Elle a dit que le Seigneur élevait l’humble. Elle a dit que le Seigneur l’avait prise et avait fait d’elle un enfant de Dieu et que toutes les générations l’appelleraient donc bienheureuse. Nous pensons que Marie est une femme bénie. Mais Marie n’est pas un dieu. Dieu a fait de vous et moi Ses enfants en nous exaltant, tout comme Il a fait de Marie Son enfant. Il nous a vraiment exaltés.
 


Le Seigneur a sauvé les gens humbles


La Bible dit: “Il a rassasié de biens les affamés”. C’est vraiment le cas. Nous sommes comblés quand nous lisons la Parole de Dieu, quand nous la prêchons, et quand nous sommes en communion ensemble dans Sa Parole. Nous ne devrions pas interpréter ce passage en des termes physiques seulement; le Seigneur nous parle d’abord des choses spirituelles. Donc, cela signifie qu’Il a comblé nos âmes de Sa justice. Nous avons reçu la rémission des péchés parce que le Seigneur nous a fait connaître Sa justice et nous a fait y croire. Mes chers croyants, Dieu a fait des œuvres justes pour nous et nous avons été sauvés en sachant et croyant ces choses. Cette justice est dans nos cœurs. Nous nous y sommes attachés. Nous sommes devenus enfants de Dieu par elle. Nous savons aussi que nous irons dans le Royaume du Seigneur à l’avenir. Nous avons été comblés de choses vraiment bonnes.
Si nous lisons Matthieu 5, il est dit: “Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!” (Matthieu 5:6). Cela signifie que les gens qui cherchent à faire des œuvres justes feront des œuvres justes jusqu’à être comblés s’ils croient en la justice de Dieu qu’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, Dieu a sauvé les Israélites, nous a sauvés, a exalté et béni Marie, et nous a exaltés et bénis. Vous et moi avons été bénis tout comme Marie lorsque Dieu a envoyé un ange vers elle: nous sommes bénis comme elle a été remplie du Saint-Esprit et a prophétisé. Mais les gens qui ne croient pas sont retranchés et détruits au lieu d’avoir ce genre de bénédictions. Les gens qui sont fiers devant Dieu; ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit même si Dieu en parle; ceux qui ont le cou raide en regardant à eux mêmes dans la pensée qu’ils sont le peuple de Dieu alors même qu’ils ont des péchés, et ceux qui disent que leur foi est reconnue par leur dénomination respective – tous ces gens iront en enfer.
La Bible déclare que Jésus-Christ est la pierre d’achoppement sur le chemin. Il a dit que les gens qui L’ont rencontré et ont cru en Sa Parole sont sauvés, obtiennent la vie éternelle, et reçoivent toutes les bénédictions. Au contraire, les gens sont détruits s’ils ne croient toujours pas en la Parole de Jésus, s’y opposent par la logique d’hommes, et défendent leur propre pensée même s’ils L’ont vu dans Sa Parole. Cette sorte de gens sont jugés par Jésus-Christ et condamnés éternellement. Donc, Jésus-Christ devient le Sauveur des gens, mais certaines personnes sont détruites après L’avoir rencontré. Si une personne croit en Jésus mais ne Le connaît pas correctement, elle est complètement ruinée, condamnée, et va en enfer. Elle est complètement ruinée même dans ce monde.
Mes chers croyants, nous sommes vraiment reconnaissants à Dieu. Tout comme Marie a confessé que Dieu était venu à elle et avait éliminé tous ses péchés par la Parole du Seigneur, je crois que la même chose nous arrivera à nous qui sommes humbles, selon la Parole du Seigneur à laquelle rien n’est impossible. Nous obtenons le salut par la foi en ces Paroles par lesquelles le Seigneur nous a sauvés. Après que nous ayons rencontré le Seigneur et obtenu le salut, nous avons été en mesure de faire des confessions de foi comme celle de Marie. Nous magnifions le Seigneur pour toujours et nos esprits se réjouissent dans notre Seigneur et Sauveur.
Mes chers croyants, ne vous réjouissez-vous pas quand vous pensez à notre Seigneur? Tout comme le Seigneur a dit “L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu” (Matthieu 4:4), la Parole de Dieu est ce qu’il y a de meilleur et les gens qui y prennent part jouissent de la vie éternelle. Je suis très reconnaissant à Dieu. 
 

En ce Noël, je pense à ce que j’étais auparavant

C’était la veille de Noël, et j’étais rentré de l’école et allé me coucher parce que j’étais fatigué. Mais tous les saints se sont réunis à l’église et louaient et chantaient des cantiques de Noël durant la nuit. Je ne peux expliquer combien j’avais honte quand j’ai découvert que je dormais pendant qu’ils faisaient cela. Le pire c’était mon cœur triste cette veille de Noël. Même si je croyais en Jésus-Christ depuis longtemps, je pensais que Sa venue sur la terre n’avait rien à voir avec moi et je ne m’en réjouissais pas réellement. Si je regardais mon cœur à l’époque, je pensais que c’était bon que le Seigneur soit venu mais que cela n’avait réellement rien à voir avec moi. Je me sentais très honteux plus tard quand je regardais mon cœur.
Qu’en est-il maintenant? Mon cœur se réjouit vraiment à cause de mon Sauveur. Je me réjouis dans le fait qu’Il est venu même si je ne sais pas quelle période de l’année est vraiment Son anniversaire. Mes chers croyants, mon cœur se réjouit quand je pense à la venue du Seigneur sur la terre; lorsque je pense à Son baptême par Jean-Baptiste; et lorsque je pense qu’Il a été cloué à la Croix, a versé Son sang, puis est mort. Cela me réjouit parce que ces choses me concernent. Avant que je ne sois né de nouveau, je ressentais de la sympathie pour le Seigneur en disant: “Quelle douleur a-t-Il donc subie?” lorsque je pensais à Lui. Mais je me réjouis maintenant en Lui qui m’a sauvé. Nos cœurs se réjouissent tout comme Marie lorsqu’elle a dit “mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur” (Luc 1:47).
Le Seigneur a planifié et préparé le salut de l’humanité avant qu’Il ne soit venu sur la terre. Il a préparé Zacharie et Elisabeth dans la Maison d’Aaron avant qu’Il ne soit vraiment venu. Elisabeth était avancée en âge, mais elle a conçu Jean-Baptiste par la puissance de la Parole du Seigneur. L’ange a dit de Jean-Baptiste “il sera grand devant le Seigneur,…il ramènera plusieurs des fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu” (Luc 1:15-16). Le Seigneur a préparé Jean-Baptiste et l’a fait naître sur la terre. Il a aussi préparé Marie, lui a parlé, et a accompli toutes choses par Sa Parole. 
Dieu a dit: “Que la lumière soit” (Genèse 1:3) et la lumière fut. La Parole que Dieu a dite s’est accomplie parce que c’est Sa Parole. Puisque la Parole de Dieu a la puissance, lorsqu’Il a dit: “Que les arbres fruitiers portent du fruit selon leur espèce, ayant leur semence en eux-mêmes” (Genèse 1:11), ces arbres ont grandi jusqu’à maintenant et ils portent du fruit dont la semence se trouve en eux-mêmes. Dieu a créé l’univers par Sa Parole, a fait des promesses par Sa Parole, est venu sur la terre dans la chair d’un homme et a accompli toute Sa volonté comme Il l’a promis, Il nous parle à vous et moi en ayant marqué la Parole qu’Il a accomplie et va accomplir. Dieu sauve les gens par cette Parole.
Il a envoyé un ange à Zacharie et Elisabeth; a fait que cet ange leur parle comme c’est écrit dans la Parole de Dieu, et a sauvé ceux qui croient selon la Parole. Donc, Dieu est le Dieu de la Parole. Il a planifié, préparé, et accompli notre salut et nous a rencontrés. Je rends vraiment grâces au Seigneur. Le Seigneur qui est le Roi des rois a préparé Jean-Baptiste, Marie, et Joseph pour nous sauver. Il les a tous préparés et a accompli notre salut en Son temps.
Dieu a parlé par le prophète Esaïe: “Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous” (Matthieu 1:23, Esaïe 7:14). Dieu a promis qu’Il revêtirait la chair d’un homme et naîtrait par le corps d’une vierge. Quand le temps est arrivé, Il est venu comme votre et mon Sauveur comme Il l’avait promis. Il est devenu notre Sauveur en prenant tous nos péchés par Son baptême, étant cloué et suspendu à la Croix, versant Son sang, et mourant. Le Seigneur est vivant maintenant même. Il vit éternellement. Il demeure avec nous dans Sa Parole par le Saint-Esprit. Je rends grâces à Dieu.
Mes chers croyants, ce que nous devons absolument savoir et sur quoi nous devons méditer en ce Noël c’est le fait que Dieu a préparé beaucoup de gens avant d’envoyer Jésus-Christ sur cette terre. Nous devons savoir cela et rendre grâces à Dieu.