Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 2-14] Que signifie marcher avec Dieu? (Luc 2:40-52)

Que signifie marcher avec Dieu?(Luc 2:40-52)
“Or, l'enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui. Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque. Lorsqu'il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête. Puis, quand les jours furent écoulés, et qu'ils s'en retournèrent, l'enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s'en aperçurent pas. Croyant qu'il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances. Mais, ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher. Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Tous ceux qui l'entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses. Quand ses parents le virent, ils furent saisis d'étonnement, et sa mère lui dit: Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous? Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse. Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m'occupe des affaires de mon Père? Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son cœur. Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.”
 


Où pouvons-nous rencontrer Jésus?


Où pouvons-nous rencontrer Jésus-Christ? C’est dans Sa justice que nous pouvons rencontrer Jésus, qui est Dieu Lui-même. Les saints rencontrent Dieu nulle part ailleurs que dans Sa justice. La justice de Dieu ici implique que notre Seigneur a pris sur Lui tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé, et que ceux qui croient cela deviennent sans péché et trouvent Dieu. Cela signifie que Dieu a complètement expié nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous étions toujours pécheurs, mais pour nous rendre sans péché, notre Seigneur Dieu a enlevé tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste et a expié tout cela par Sa justice. C’est quand nous réalisons cela et croyons que nous sommes en mesure de rencontrer le Seigneur.
Alors que nous menons nos vies chargées dans ce monde, nous oublions souvent que nous avons reçu la rémission des péchés grâce à la justice de Dieu. Dans beaucoup d’aspects de nos vies, nous oublions aussi que le Seigneur marche avec nous. Mes chers croyants, que pensez-vous être le moyen de vraiment marcher avec notre Seigneur? Où pouvons-nous rencontrer le Seigneur, demeurer avec Lui, et vivre avec Lui? Ce n’est autre que l’Eglise où nous demeurons maintenant. En accomplissant la justice de Dieu, notre Seigneur a enlevé tous nos péchés, et à cause de cette justice, chacun de nous est devenu un membre sans péché de l’Eglise par la foi. Nous pouvons trouver Dieu et marcher avec Lui par la foi en ce salut, par lequel notre Seigneur a enlevé toutes nos pensées erronées et nos moindres péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, les expiant ainsi tous.
Mes chers croyants, avez-vous la conviction que notre Seigneur a enlevé tous vos péchés et les miens, y compris les plus petits, par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste? Lévitique 2:4-6 déclare: “Si tu fais une offrande de ce qui est cuit au four, qu'on se serve de fleur de farine, et que ce soient des gâteaux sans levain pétris à l'huile et des galettes sans levain arrosées d'huile. Si ton offrande est un gâteau cuit à la poêle, il sera de fleur de farine pétrie à l'huile, sans levain. Tu le rompras en morceaux, et tu verseras de l'huile dessus; c'est une offrande.” Cela implique que le Seigneur a enlevé nos péchés en détail. Quand nous connaissons et croyons à la justice du Seigneur, nous pouvons rencontrer le Seigneur et aussi marcher avec Lui.
Il est extrêmement important pour nous de réaliser et croire que notre Seigneur a expié une fois pour toutes les péchés que nous commettons dans nos vies en étant baptisé par Jean-Baptiste et versant Son sang. Comment notre Seigneur a-t-Il éradiqué tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes? Jésus, Dieu Lui-même, a accompli cela en venant sur la terre pour nous sauver des péchés du monde, acceptant tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste à l’âge de 30 ans, et versant Son propre sang. C’est ainsi qu’Il nous a rendus sans péché une fois pour toutes. Le Seigneur nous a sauvés une fois pour toutes en portant les péchés de ce monde par Son baptême et versant Son sang à la Croix pour porter la condamnation de ces péchés du monde. Ressuscitant des morts après trois jours, Il est devenu le Seigneur de la vie éternelle pour nous.
Si vous ne croyez pas cela, et croyez plutôt que le Seigneur a enlevé seulement votre péché originel, alors comment pourriez-vous être purifié de tous les péchés que vous commettez par erreur à cause de vos insuffisances? Si quelqu’un croit que le Seigneur a enlevé seulement le péché originel, alors ces gens ne peuvent pas marcher avec le Seigneur. Pire encore, ils vont rester ennemis du Seigneur parce qu’ils ne savent pas qu’Il est le Sauveur qui leur a amené la justice de Dieu. Avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur a expié une fois pour toutes tous nos péchés, même le moindre, et toutes les iniquités commises dans nos cœurs et par nos actes aussi. C’est quand vous réalisez cela que vous pouvez recevoir la purification éternelle des péchés. C’est alors que vous êtes en mesure de rencontrer le Seigneur, partager une communion encore plus étroite avec Lui, et marcher avec Lui. 
 


Jésus dans le Temple


Ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, nous pouvons voir que les parents de Jésus dans la chair sont allés au Temple de Jérusalem pour la Fête de la Pâque. Jésus a aussi participé à la Fête de la Pâque quand il avait douze ans. Après avoir fini les rituels de la Pâque, Joseph et Marie sont rentrés chez eux avec une grande foule. Pensant que le Jeune Jésus les suivait, ils ont continué le chemin vers chez eux discutant avec leurs voisins des choses qui s’étaient passées à Jérusalem. Après avoir voyagé ainsi un temps, ils ont regardé derrière eux mais n’ont pas vu l’Enfant. Les parents pensaient que puisque le Jeune Jésus avait douze ans, Il n’aurait pas eu de problème pour les trouver et les suivre, donc ils parlaient avec leurs voisins sans se faire de souci, mais là ils ont découvert que l’Enfant n’était pas en leur compagnie.
Retenus, Joseph et Marie ont cherché l’Enfant et sont retournés au Temple de Jérusalem pour Le trouver. Quand ils sont allés dans le Temple, ils ont vu le Jeune Jésus, âgé de seulement douze ans, assis face aux érudits de la Loi et discutant avec eux. C’était dans le Temple que Marie et Joseph ont trouvé Jésus.
Ce passage parle à nos saints et serviteurs de Dieu qui ont rencontré Jésus-Christ en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous sommes prompts à supposer que puisque nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur marche naturellement avec nous. Cependant, alors que nous menons nos vies de foi après être nés de nouveau, pour certaines raisons nous avons parfois le sentiment que le Seigneur n’est pas avec nous; que nous sommes seuls. En d’autres termes, dans nos affaires quotidiennes, il y a des moments où nous avons l’impression d’être seuls, faisant nos propres jugements, prenant nos propres décisions, et agissant de nous mêmes.
Pourquoi en est-il ainsi? C’est parce que nous ne faisons pas l’œuvre de Dieu avec les autres membres de l’Eglise de Dieu. C’est parce que même si dans nos cœurs nous croyons clairement que le Seigneur est notre Sauveur, nous nous écartons de l’Eglise de Dieu qui apporte et fournit l’eau de ce salut à chacun de nous. Quand nous nous écartons de l’Eglise de Dieu ou de la Parole qui en coule, c’est alors que nous réalisons que nous sommes seuls. Donc plutôt que de vraiment marcher avec le Seigneur, chacun de nous finit par essayer de faire l’œuvre de Dieu par lui-même. Comment, dans un tel cas, pourrions-nous servir en union avec Jésus-Christ? C’est impossible!
Dans des temps comme cela, nous devons reconnaître une fois encore que notre Seigneur a pris tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, et nous devons nous unir au peuple de Dieu. Nous devons admettre de nouveau le fait que le Seigneur a expié tous nos péchés, qu’ils soient graves ou minimes, qu’ils soient commis dans nos pensées, cœurs, ou actes, qu’ils soient connus des autres ou pas, que nous les réalisions nous-mêmes ou pas, ou que nous les reconnaissions ou passions juste dessus. Nous devrions disposer nos cœurs à nous approcher de l’Eglise de Dieu et unir nos cœurs à l’Eglise. C’est l’implication du récit disant que les parents de Jésus dans la chair L’ont retrouvé dans le Temple. Si nous sommes pris autrement dans nos propres affaires, les péchés envieux de la chair vont forcément abonder dans nos cœurs en un rien de temps. Si vous menez un tel ministère, alors vous suivez votre propre envie au lieu de marcher avec le Seigneur, et vous pensez pourtant que vous marchez avec le Seigneur. 
 


Admettez même vos péchés minimes


Où vous et moi pouvons-nous rencontrer le Seigneur qui a accompli la justice de Dieu? Nous pouvons rencontrer le Seigneur dans l’Eglise de Dieu qui prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour rencontrer le Seigneur, nous devons reconnaître Sa justice qui a enlevé même nos péchés minimes. Cependant, nous passons souvent juste sur nos péchés quotidiens. Bien que le Seigneur ait enlevé tous les péchés, nous ne prenons parfois pas au sérieux les petits péchés que nous commettons dans nos vies quotidiennes, et nous devenons indifférents à la justice du Seigneur qui a remis nos péchés. En résultat, nous finissons par perdre la justice de Dieu et nous égarer.
Cependant, le Seigneur a enlevé nos péchés par Son baptême, même le moindre de tous. Nous devons réaliser que puisque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos péchés ont été expiés et nous sommes devenus sans péché, et nous devons toujours être conscients de ce fait. Nous pouvons alors rencontrer le Seigneur de justice. Tout comme Marie et Joseph ont trouvé le Seigneur dans le Temple, quand nous réalisons que nous n’avons pas de péché nous-mêmes, nous pouvons aussi suivre le Seigneur de justice et marcher avec Lui.
Quand perdons-nous la justice du Seigneur? C’est quand nous oublions dans nos vies le fait que le Seigneur a enlevé même nos péchés quotidiens. C’est dans des moments comme cela que nous avons l’impression d’être loin du Seigneur. Nous ne devrions jamais oublier le fait que notre Seigneur a enlevé tous nos péchés en étant baptisé. Chaque jour, nous devons être conscients du fait qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Nous pouvons alors rencontrer le Seigneur là où il n’y a pas de péché, être en communion avec Lui, et être dirigé par Lui aussi.
L’endroit où nous rencontrons le Seigneur c’est dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans le Temple saint. Le Temple saint est le lieu où les Israélites, qui commettaient des péchés chaque jour, rencontraient Dieu avec leurs sacrifices. Donc, nous pouvons rencontrer le Dieu saint qui a remis tous vos péchés et les miens lorsque nous réaffirmons l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a expié tous nos péchés, quand nous croyons que le Seigneur a enlevé nos péchés quotidiens, et quand nous reconnaissons que le Seigneur a enlevé tous nos péchés même si nos cœurs déroutent, nos cœurs peuvent toujours être saints.
C’est dans ce genre de foi que nous sommes en mesure d’être en communion avec le Seigneur. Par Son baptême, le Seigneur juste a enlevé tous nos péchés une fois pour toutes. Ainsi, nous pouvons marcher avec le Seigneur saint au moment même où nous réaffirmons que nous n’avons pas de péché, et que le Seigneur nous a rendus sans péché. Nous pouvons alors marcher avec le Seigneur et être dirigés par Lui dans nos vies, ne perdant jamais Sa justice.
Après que vous et moi ayons cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, n’y a-t-il pas eu certains moments où nous avons tout oublié au sujet de la justice du Seigneur, et avons donc tout fait selon nos propres désirs? Marie a perdu le Jeune Jésus sur le chemin du retour, et elle ne le savait pas. Elle pensait que le Jeune Jésus était quelque part en sa compagnie. Ne menons-nous pas aussi nos vies comme cela? En réalisant et croyant que le Seigneur a expié tous vos péchés et les miens, nous pouvons retrouver le Seigneur, être en communion avec Lui, et marcher avec Lui. L’évangile est ce qui nous donne la possibilité de rencontrer le Seigneur et marcher avec Lui. Puisque le Seigneur a expié nos péchés, une fois que nous réalisons que nous sommes sans péché, nous pouvons marcher avec le Seigneur. Quand nous réalisons que nos cœurs sont purs et sans péché, nous pouvons marcher tout le temps avec le Seigneur.
Bien que nous soyons maintenant sans péché, nous sommes toujours insuffisants, et donc nous commettons toujours du péché constamment. Cependant, nous devons saisir ici le fait que le Seigneur a enlevé ces péchés. A moins que nous ne réalisions cela, nous ne pouvons pas marcher avec le Seigneur même si nous avons reçu la rémission des péchés. Puisqu’il y a de l’envie dans nos cœurs, nous ne pouvons faire autrement que regarder finalement à autre chose et perdre la vue du Seigneur, pour cheminer seul. C’est pour cela que nous devons constamment affirmer le fait qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Cela doit toujours être confirmé. C’est la vie de foi même que nous menons en marchant avec le Seigneur.
Au début de ce sermon, nous avons lu le passage de Lévitique 2:4-6. Et le passage suivant déclare: “Tu apporteras l'offrande qui sera faite à l'Éternel avec ces choses-là; elle sera remise au sacrificateur, qui la présentera sur l'autel. Le sacrificateur en prélèvera ce qui doit être offert comme souvenir, et le brûlera sur l'autel. C'est une offrande d'une agréable odeur à l'Éternel” (Lévitique 2:8-9). Il est écrit que les sacrificateurs devaient prendre l’offrande de gâteau une portion de mémorial, et le brûler sur l’autel. Puis l’Eternel Dieu agréait l’odeur agréable.
Mes chers croyants, nous avons tous reçu la rémission des péchés et sommes sacrificateurs devant Dieu. Quand nous reconnaissons que le Seigneur a enlevé même nos moindres péchés, quand nous réalisons que le Seigneur a enlevé tous les péchés commis chaque jour dans nos pensées, cœurs, et actes, quand nous croyons que le Seigneur les a expiés entièrement, et quand nous affirmons toujours que nous sommes nous-mêmes maintenant sans péché, nous pouvons remplir nos tâches et devoirs du sacerdoce, vivre notre foi, et marcher avec le Seigneur. C’est quand nous saisissons que le Seigneur a enlevé tous nos péchés, même les plus petits, que nous pouvons marcher avec Lui. Cependant, si nous pensons “Le Seigneur a enlevé tous ces petits péchés, alors que faut-il penser de plus? La réponse est simple: je suis sans péché”, et négligeons de réaffirmer la Vérité chaque jour, des choses vont s’accumuler dans nos cœurs, et nous dévierons de la grâce du Seigneur, et finirons par agir par nous-mêmes. 
 


Purifiez votre cœur par votre foi


Un miroir reflète bien quand il est propre; s’il est sale, votre reflet a l’air encore plus sale qu’il n’est vraiment. Ce qui est propre doit rester propre. Mes chers croyants, grâces au Seigneur, nous avons été vraiment purifiés en recevant la rémission des péchés. Le Seigneur a enlevé tous nos péchés. Il a enlevé tous les péchés du monde. En enlevant tous nos péchés épais comme la boue et le brouillard, Il nous a rendus sans péché. Nos cœurs sont donc comme du verre propre. C’est comme un miroir. Même si de la poussière peut venir dans nos cœurs, nous devons être conscients du fait que le Seigneur a enlevé tous nos péchés.
C’est alors que nous pouvons être toujours reconnaissants à Dieu. Nous pouvons Le prier et être en communion avec Lui. Nous pouvons marcher avec le Seigneur tout le temps. Nos cœurs jaillissent du désir de prier le Seigneur et marcher avec Lui, et nous marchons réellement avec le Seigneur en étant dirigés par Lui. Donc nous prions à toute occasion: “Seigneur, que dois-je faire? Aide-moi en ceci, et protège moi aussi.”
Mes chers croyants, le Seigneur a dit que lorsque nous Le rencontrons dans le Temple, nous sommes en mesure de marcher avec Lui. Puisque nous sommes des gens nés de nouveau, nous pouvons mener une telle vie de foi. Notre Seigneur a fait inscrire ce passage dans la Bible pour que ceux parmi nous qui font partie du peuple de Dieu retrouvent de nouveau le chemin de la maison et reviennent au nid. Bien que beaucoup de chrétiens pensent qu’ils marchent maintenant avec le Seigneur dans leur vie de foi, en réalité ils vivent dans ce monde tous seuls selon leurs propres désirs. Donc, à travers la Parole, le Seigneur nous explique la façon dont les Chrétiens peuvent de nouveau rencontrer le Seigneur et marcher avec Lui dans le Temple, dans l’évangile.
Mes chers saints, notre Seigneur n’a-t-il pas enlevé tous nos péchés? Oui, Il les a effectivement tous enlevés. Le Seigneur a enlevé non seulement les grands péchés que nous reconnaissons, mais aussi les plus petits de tous les péchés. Cependant, nous sommes prompts à admettre ce que nous reconnaissons comme de graves péchés. C’est mal; nous devons admettre nos plus petits péchés comme des péchés aussi. Puisque nous savons qu’un péché est un péché peu importe combien il est grand ou petit, nous ne devons jamais le laisser, mais plutôt, nous devons réaliser clairement et croire que le Seigneur a enlevé même ce péché là. 
Cependant, pour ceux qui ont commis beaucoup de graves péchés, quand des petits péchés entrent dans leur vie, ils ne les prennent pas au sérieux ni ne les admettent sincèrement; supposant juste sans présence d’esprit que le Seigneur les a enlevés aussi. Ils pensent que puisque le Seigneur a enlevé leurs grands péchés, Il doit aussi avoir enlevé les petits péchés comme une évidence. Sans réellement confirmer cela, ils restent dans la complaisance: “Bien, le Seigneur a enlevé tous nos péchés de toute façon.” Ainsi, ils portent leurs péchés partout dans un coin de leur cœur, et quand ces péchés pèsent trop lourd pour eux, ils considèrent dans leur pensée que le Seigneur les a enlevés aussi. Beaucoup de gens ne prennent pas ce qu’ils considèrent comme de petits péchés au sérieux, pensant en eux-mêmes: “Le Seigneur a enlevé même le plus grand péché, donc je suis certain qu’Il ne regardera pas tellement à mes petits péchés. Puisque la Bible dit aussi: Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, tout péché est inclus dans ces péchés du monde. Donc pourquoi devrais-je me soucier de cela dans ma pensée obtuse?”
En réalité, cependant, ce sont précisément ces petits péchés qui nous mettent dans les ténèbres et nous font dévier du Seigneur. Bien que les péchés graves nous aveuglent aussi, nous tendons à les résoudre tout de suite parce que nous ne pouvons pas les laisser de côté, parce que nous trouvons cela intolérable jusqu’à ce que ces péchés soient résolus. Donc, vous devez vous rappeler que ce n’est pas à cause de nos grands péchés que nous dévions du Seigneur, mais c’est à cause de nos petits péchés. C’est quand nous ne pouvons pas voir les petites choses correctement, quand nous ne pouvons mener une vie sainte en tant que chrétiens, que nous finissons par nous éloigner du Seigneur. Aussi, quand il s’agit de prier, nous prions seulement comme un devoir plutôt que par une nécessité profonde, et nous nous découvrons à mener une vie de foi léthargique. 
Pourquoi cela arrive-t-il mes chers croyants? C’est parce que vous n’avez pas réellement fait l’offrande de gâteau. C’est pour cela que vous ne pouvez pas marcher avec le Seigneur à chaque pas sur le chemin. 
 


Notre Seigneur c’est Jésus-Christ


Jésus est clairement le Fils de Marie né de son corps. Cependant, bien que Jésus soit né du corps de Marie, Il n’a pas été fait par elle et son mari Joseph. Jésus n’est pas né d’un être humain. Plutôt, Dieu le Créateur est né en utilisant le corps d’un être humain pour sauver l’humanité.
La Bible dit que le Jeune Jésus, âgé de seulement douze ans, a tenu une conversation avec les grands érudits de la Loi dans le Temple. Il est écrit: “ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Tous ceux qui l'entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses.”
Lorsque la Pâque arrivait, tous les érudits de la Loi en Israël se rassemblaient au Temple. Jésus avait douze ans à l’époque, et donc dans les termes d’aujourd’hui, Il n’était pas plus qu’un élève de sixième. Marie et ceux qui étaient dans le Temple étaient vraiment étonnés de voir un si petit Enfant tenir une conversation avec les érudits de la Loi puis répondre à leurs questions. Après tout, Jésus était seulement un Jeune garçon à l’époque. Comment pouvait-Il avoir appris la Loi, maîtrisé ce domaine, et tout connaître au sujet de l’Ecriture? Cependant, nous ne devons pas oublier le fait que Jésus est le Dieu même qui a créé l’univers et tout ce qu’il contient juste par Sa Parole. Il est le Dieu omniscient à omnipotent qui est venu dans la chair d’un homme pour un temps nous sauver par Son amour. Le personnage principal de la Bible n’est autre que Jésus-Christ. 
C’est dans le Temple que Marie a trouvé Jésus. Cela implique que l’endroit où nous rencontrons Jésus c’est aussi dans le Temple. Nous avons reçu la rémission des péchés à l’autel des holocaustes où le Seigneur a donné un sacrifice éternel pour nos péchés. Grâces à l’évangile, nous avons été purifiés de tous nos péchés. Jésus a été baptisé comme l’Agneau de Dieu qui a enlevé tous nos péchés, et Il a accompli toute justice. La Bible dit: “là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d'offrande pour le péché” (Hébreux 10:18). C’est dans cette vérité de l’évangile disant que Jésus a remis tous nos péchés – c’est à dire à l’autel des holocaustes – que nous pouvons rencontrer notre Seigneur saint. Mes chers croyants, chaque péché doit être condamné sans exception, qu’il soit grand ou petit. Mais le Seigneur a enlevé tous ces péchés. 
Cependant, dans nos pensées, nous n’accordons pas beaucoup d’attention à nos petits péchés. Même si le Seigneur a enlevé tous ces péchés en étant baptisé et a été condamné à mort pour cela, nous sommes trop indifférents à ces péchés. Donc nous finissons par tomber dans une vie de foi poussiéreuse qui ne voit pas correctement. Pour échapper à une telle vie de foi, nous devons revenir dans le Temple. Nous devons réaffirmer et reconnaître une fois encore que le Seigneur a enlevé tous nos sales péchés, commis intentionnellement ou non, y compris ces péchés que nous ne considérons pas sérieusement. Nous devons aussi réaliser que nos cœurs n’ont pas de péché. Quand nous réalisons qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs, que nos consciences sont complètement libres du péché, nous pouvons invoquer le Seigneur avec assurance, Le trouver, et être en communion avec Lui. A moins que nos cœurs ne soient purs, comment pourrions-nous invoquer Dieu et être en communion avec Lui?
Regardons à 1 Jean 3:21-22 ici: “Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.” Il est dit ici que si nos cœurs n’ont rien à se reprocher devant Dieu, nous aurons de l’assurance devant Dieu, et quoi que nous demandions, nous le recevrons du Seigneur.
Que devrions-nous alors faire si nous voulons que nos cœurs n’aient rien à condamner devant Dieu? Nous devons admettre nos péchés en détail et les effacer en réaffirmant la Vérité de l’évangile à chaque moment où nous réalisons nos péchés. Si nous ne confessons pas en détail tous les péchés que nous commettons dans nos vies, et passons seulement dessus sans en être conscients, à la fin nous finirons par perdre le Seigneur. Si cela arrive, nous perdrons l’assurance de nos cœurs devant le Seigneur, incapables de Le trouver et suivant notre propre voie, pour finalement perdre le Seigneur pour toujours.
Nous chrétiens sommes vraiment très sensibles. Bien que les chrétiens puissent sembler plutôt bornés, ils sont en réalité très sensibles. C’est parce que l’Esprit de Jésus-Christ en nous est sensible et réceptif. Nous pouvons être en communion avec le Seigneur et marcher avec Lui seulement quand nous croyons que le Seigneur a enlevé même les plus petits péchés et réalisons qu’il n’y a pas de péché en nous.
Si nous ne reconnaissons pas que le Seigneur a pris même nos plus petits péchés, et passons juste dessus, alors nous ne marchons pas réellement avec Jésus dans nos vies, bien que nous ayons reçu la rémission des péchés pour entrer au Ciel. Si nous étions nés de nouveau, alors nous devons marcher avec le Seigneur dans nos vies. Tout comme Marie ici a marché avec le Seigneur lorsqu’elle est allé au Temple et est revenu à la Pâque, nous devons aussi marcher avec le Seigneur dans tout ce que nous faisons, que nous gérions nos affaires, soyons au travail, vivions notre vie quotidienne, nous engagions dans des projets, ou fassions l’œuvre de Dieu. Il est absolument impératif pour nous de marcher avec le Seigneur dans nos vies. Nous pouvons vivre seulement si nous marchons avec le Seigneur sur la terre. A moins que nous ne marchions avec le Seigneur, nous ne sommes rien par nous-mêmes. Ceux qui marchent avec le Seigneur sont honorables. Par contre, ceux qui ne marchent pas avec le Seigneur même s’ils ont reçu la rémission des péchés ne sont pas honorables. 
Un chien est un animal chéri quand il marche avec son maître. Un chien sans maître est un chien sauvage, et il est inévitable que ces chiens sans foyer soient abusés, blessés, et même tués. Aucun chien sans maître n’est un animal chéri. Un chien est protégé comme animal chéri seulement s’il est accompagné de son maître. Même au sujet d’un chien, il faut un maître pour être chéri. Pour nous aussi, c’est quand nous marchons avec le Seigneur que nous devenons Ses saints chéris. C’est alors que nous pouvons faire briller la lumière sur le monde comme des saints précieux. Mes chers croyants, si vous voulez vraiment être honorés, vous devez marcher avec le Seigneur.
Il est possible pour vous d’arborer de mauvais désirs et de mauvaises pensées dans votre cœur, et il est aussi possible que vous fassiez tout ce que vous voulez faire. Cependant, si le Saint-Esprit vous montre que c’est mal devant Dieu, alors vous devez l’admettre et confirmer que le Seigneur a enlevé ce péché. Vous pouvez alors marcher avec le Seigneur. Mes chers croyants, à quel point marchons nous, vous et moi, près du Seigneur? Comme nous sommes tous insuffisants, nous faisons des erreurs chaque jour. Mais combien reconnaissons-nous réellement dans nos vies que le Seigneur a enlevé toutes ces fautes? Quelle assurance avons-nous de ne pas avoir de péché? Nous devons réfléchir à ces questions attentivement, et en revenant dans le Temple, dans l’évangile par lequel le Seigneur a expié nos péchés, confirmer que le Seigneur a enlevé tous les péchés commis, et ainsi trouver le Seigneur et marcher avec Lui dans nos vies. Comprenez-vous cela? Nos cœurs sont assombris précisément quand nous sommes incapables de marcher avec le Seigneur à cause de la saleté dans nos cœurs. 
 


Deux disciples sur la route d’Emmaüs ont rencontré le Seigneur


Peu après la résurrection du Seigneur, deux de Ses disciples voyageaient vers Emmaüs, et ils ont été rejoints par le Seigneur. Cependant, bien que le Seigneur soit apparu à ces deux disciples sur la route d’Emmaüs, ils ne L’ont pas reconnu. Quand ils se sont arrêté près du village pour y passer la nuit, le Seigneur a rompu le pain avec eux et l’a béni, et Il leur a expliqué en détail la Parole prophétique de l’Ancien Testament et comment cela s’est accompli dans le Nouveau Testament. Ce n’était rien d’autre que l’évangile. Quand les deux disciples ont entendu cet évangile, ils ont réalisé que Celui qui a rompu et donné le pain était Jésus Lui-même; mais alors Jésus avait déjà disparu de leur vie.
Clairement, les disciples de Jésus ont cru au Seigneur. Ils étaient nés de nouveau. En dépit de cela, les deux disciples ici n’ont pas reconnu Jésus sur tout le chemin vers Emmaüs. Ils ont perdu leur vue spirituelle à tel point qu’ils n’ont pas pu reconnaître Jésus jusqu’à ce qu’Il ait rompu le pain avec eux. Comme ces disciples, nous perdons aussi la vue du Seigneur ou manquons de Le reconnaître parfois. Pourquoi en est-il ainsi? Le problème n’est pas notre Seigneur, mais nos cœurs.
A quelle fréquence avons-nous affirmé l’évangile? Combien avons-nous médité l’évangile, comme un miroir doit être essuyé chaque jour pour être propre? C’est ce que le Seigneur nous demande. Nous avons beaucoup de défauts. Nous n’offensons pas seulement les autres avec nos méfaits, mais nous sommes trop tolérants envers les nombreuses mauvaises choses qui viennent dans nos cœurs. Nous ne pouvons l’éviter parce que nous sommes trop faibles en tant qu’humains, mais c’est pour cela qu’il est si important de toujours reconnaître que le Seigneur a enlevé tous nos péchés. C’est la vie correcte menée par ceux qui ont réalisé la vérité réelle, et le bon moyen de mener votre foi. C’est ce en quoi consiste la foi.
Il est écrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui: “Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous? Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse. Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m'occupe des affaires de mon Père?” Cela signifie que Jésus-Christ était dans la maison de Son Père. Dieu le Père voulait expier tous nos péchés et faire de nous Son propre peuple, et Jésus-Christ a accompli cette volonté de Dieu le Père. Il nous a sauvés du péché dans cette volonté. Jésus-Christ a fait cela dans la volonté de Dieu le Père.
 


Chacun dans le monde entier doit revenir à l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Pour rencontrer Jésus le juste, nous devons revenir à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien que nous ayons reçu la rémission des péchés, nous devons une fois encore méditer sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous nous regardons attentivement, combien de péchés commettons-nous dans nos vies? Quand on nous demande de donner notre témoignage du salut après avoir reçu la rémission des péchés, nous parlons toujours seulement de nos péchés passés. Nous parlons de la façon dont nous étions ivres, faisions de mauvaises choses, et nous battions. Mais nous sommes maintenant sans péché parce que Jésus a enlevé tous ces péchés. Mais nous devons vraiment admettre même les péchés que nous commettons maintenant, et donner notre témoignage de salut au présent, pas seulement au passé. Nous devons confesser comme ceci: “J’admets que j’ai commis de tels péchés aujourd’hui. Mais le Seigneur a enlevé même ces péchés là. Il y a tant de fois où je fais mal, mais le Seigneur a tout enlevé.” Ainsi, si nous témoignons réellement en détail, il y a tant à témoigner.
Bien sûr, nous ne devons pas suivre une foi légaliste. Nous devons faire briller la lumière de la Loi pour reconnaître nos péchés correctement, mais cela ne signifie pas que nous devions être liés par la Loi. La Loi accomplit la colère pour nous, mais le salut de Jésus-Christ enlève la colère et nous donne le vrai salut. Combien de difficulté, grande ou petite, rencontrons-nous en vivant dans ce monde? Combien d’obstacles grands et petits rencontrons-nous? Parfois nous croisons des eaux paisibles, d’autres fois nous croisons du terrain sale, essuyons des champs de glace, de l’asphalte, et de verts pâturages. Combien de choses traversons-nous durant la vie? Dans toutes ces choses, il y a aussi des péchés. Cependant, le Seigneur a expié tous ces péchés. Il les a enlevés. C’est ce que nous devons reconnaître lorsque nos cœurs sont assombris.
C’est en offrant un holocauste à Dieu, en acceptant l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi, que nos cœurs peuvent trouver le Seigneur. Nous devons marcher avec le Seigneur dans nos vies, affirmant et reconnaissant toujours qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Comprenez-vous cela, mes chers saints? Comprenez-vous quel genre de vie est la vie qui marche avec le Seigneur? Nous pouvons marcher avec le Seigneur quand nous admettons même le plus petit de nos péchés et affirmons que le Seigneur a tout enlevé. Nous devons reconnaître que le Seigneur a enlevé non seulement nos grands péchés exposés extérieurement, mais aussi les plus petits péchés que nous avons commis juste dans nos cœurs, et nos péchés à venir aussi. Alors nos mauvaises pensées et actes sont rendus obsolètes. Si l’on commet du péché, ce péché reste là. Mais puisque le Seigneur a remis tous nos péchés et nous a rendus sans péché, puisque le Seigneur a enlevé même le péché de faire de mauvais plans, ce plan et sa méchanceté sont tous deux rendus obsolètes.
Nous, nés de nouveau, pouvons toujours prendre un nouveau départ devant le Seigneur. C’est seulement quand nous bâtissons notre maison sur le roc de l’évangile comme cela que nous pouvons mener une vie de foi affermie qui ne flétrit jamais. Ce qui n’est pas juste est toujours faux. Mais nous pouvons toujours recommencer. Nous pouvons toujours rencontrer le Seigneur, marcher avec Lui, et Le remercier tout le temps, et c’est pour cela que c’est si merveilleux. Réalisez-vous maintenant ce qui ne va pas avec votre foi et la mienne? C’est une erreur de penser que tout est en ordre maintenant que vous avez reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quiconque a reçu la rémission des péchés doit dès lors mener une vie de foi qui marche vraiment avec le Seigneur. Jusqu’à ce jour, nous avons marché avec le Seigneur depuis que nous avons reçu la rémission des péchés, et nous pouvons continuer de marcher avec Lui pour toujours. 
 


La vie de foi qui donne l’offrande de gâteau


La Bible dit qu’Enoch a marché avec Dieu pendant 300 ans. La vraie vie de foi commence au moment où l’on reçoit la rémission des péchés. Pour s’assurer de cela, nous devons reconnaître qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Nous devons réaliser cela. Nous devons garder toujours cette Vérité dans nos cœurs. Nous devons purifier notre cœur, le temple du Saint-Esprit, tout le temps pour que nos cœurs ne soient pas souillés. Cette purification de la foi a lieu non parce que nous avons du péché, mais plutôt parce que nous avons la foi qui croit que le Seigneur a déjà expié tous nos péchés. C’est alors que nous marchons avec le Seigneur. Nous pouvons désormais vivre notre foi jusqu’à la fin. J’ai toute confiance que vous pouvez tous réaliser cela. Etant sauvés, vous pouvez maintenant mener une vie de foi qui donne l’offrande de gâteau chaque jour. Vous pouvez marcher avec le Seigneur dans chaque aspect détaillé de votre vie.
Le Seigneur a répandu une telle grâce sur nous. Il nous a sauvés. Loin de nous rejeter, le Seigneur marche avec nous, nous protège, nous bénit, et est toujours avec nous. Il a fait de nous le peuple de Dieu et est devenu notre propre Seigneur. Il est devenu notre Berger. Je rends grâces au Seigneur!
S’il y a quelque chose qui ne va pas dans notre foi, si nous avons offert seulement la chair et le sang de l’animal à sacrifier sur l’autel des holocaustes, nous devons alors maintenant apporter l’offrande de gâteau fait de fleur de farine. C’est la vie d’un chrétien mature. Nous devons admettre nos péchés quotidiens en détail et réaffirmer l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour maintenir la pureté parfaite de nos cœurs. Une vie spirituelle de fleur de farine est ce dont nous avons besoin. Réalisant que le Seigneur a enlevé même le moindre de tous nos péchés, nous devrions tous Lui être reconnaissants pour cela. 
Bien que nous soyons sensibles et plutôt conscients du péché, cela ne signifie pas que nous sommes en mesure de mener une vie pure et nette. Puisque nous sommes dans la chair en tant qu’êtres humains, il est inévitable que notre chair ne commette de péchés, grands et petits aussi. C’est pour cela qu’il est nécessaire de purifier notre cœur par la foi.
Un moine Bouddhiste vénéré en Corée appelé Sungcheol Lee a dit de façon célèbre: “La montagne est la montagne, l’eau est l’eau.” Mais ce dicton n’a aucune signification du tout. Le Seigneur a dit: “Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit” (Jean 3:6). Il parle de la nature de la chair. La chair n’a que des sentiments charnels et ne demande que ce qui est bon pour elle; mais l’esprit non. Bien que l’esprit ne soit pas détectable par nos sens physiques, il existe vraiment. L’esprit est aussi sans péché, et différent de la chair et du monde. C’est ce que dit le Seigneur.
Nous devons toujours apporter l’offrande de gâteau de fleur de farine. Nous devons offrir un sacrifice détaillé chaque jour. Notre Seigneur a enlevé même le plus petit de tous nos péchés pour que nous soyons en mesure d’apporter une telle offrande chaque jour. Il nous a rendus sans péché. Nous n’avons pas de péché. Je rends grâces au Seigneur! Le Seigneur nous a permis d’apporter une offrande de gâteau tous les jours et de marcher avec Lui plus près encore dans chaque aspect de nos vies.