Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 8-1] Les résultats et les récompenses de la foi (Luc 8:4-10)

Les résultats et les récompenses de la foi(Luc 8:4-10)
“Une grande foule s’étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole : Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point.”


Quelles sont les récompenses de notre foi?


Mes chers croyants, quel genre de résultats et de récompenses de la foi y a-t-il si nous croyons en la justice de Jésus? C’est ce dont je vais parler aujourd’hui. D’abord, le résultat de la foi en la justice de Dieu est le salut du péché. Les gens sont sauvés par la foi en la justice de Dieu. Quel genre de dons reçoivent-ils alors s’ils sont ainsi sauvés du péché par la foi? Ils reçoivent l’Esprit de Dieu en cadeau. Et ils obtiennent le Royaume de Dieu. Ils le possèdent. Au regard des résultats de la foi en la justice de Jésus, ils n’obtiennent pas seulement le salut du péché; ils obtiennent aussi le Royaume de Dieu. 
Cependant, les gens qui ne reçoivent pas la rémission des péchés par la foi en la justice du Seigneur ne peuvent pas entrer dans le Royaume de Dieu. Les gens qui ne sont pas en mesure de recevoir la rémission des péchés parce qu’ils ne croient pas en la justice de Dieu reçoivent la destruction plutôt que le Royaume de Dieu. 
Le Seigneur a donné la parabole du semeur en Luc 8 en faisant une comparaison de quatre sortes de terrains. Le Seigneur a dit: “Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent.” (Luc 8:5). Ces semences ne pouvaient donc porter aucun fruit.
Les serviteurs et les saints de Dieu sèment des semences de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole du salut de Dieu, dans chaque cœur de ce monde. Ils sèment les semences de l’évangile ainsi; ils sèment sur les larges chemins, dans les allées, les palais, les ruelles, et cela tombe également parmi tous, indépendamment qu’ils soient très éduqués ou soient peu éduqués et qu’ils soient riches ou non. Mais le Seigneur a dit que les semences qui tombent sur le bord du chemin sont écrasées par les hommes et brisées, et les oiseaux viennent ensuite les dévorer. Les oiseaux qui viennent et dévorent ces semences ici signifient que Satan est venu et a dévoré les semences de l’évangile. Le Seigneur explique que les prédicateurs de l’Eglise de Dieu sèment les semences de l’évangile dans ce monde, mais beaucoup de semences sont semées inutilement et ne peuvent porter de fruit. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est diffusé à tous les gens du monde par les serviteurs de Dieu maintenant même. 
L’évangile de Vérité par lequel quelqu’un peut obtenir le Royaume de Dieu est diffusé au cœur des gens par la Parole de Dieu; mais beaucoup de ces semences sont gaspillées inutilement. Toutes les semences vivantes contiennent la vie; donc, c’est un principe absolument que les bourgeons grandissent et les fleurs fleurissent à partir d’une semence vivante. Pourquoi certaines semences seraient-elles inutiles comme je viens de le mentionner? C’est parce que le cœur des gens n’a pas été préparé à accepter la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Pourquoi le cœur des gens n’a-t-il pas été préparé alors? C’est parce que les gens ne s’intéressent pas aux résultats et aux récompenses qui sont obtenus par la foi en la justice de Jésus. Croire en la justice de Jésus c’est obtenir le salut du péché, et les gens qui ont ainsi obtenu le salut de tous leurs péchés possèdent le Royaume de Dieu pour eux. Cependant, ceux qui ne sont pas préparés avec ce genre de foi n’ont pas d’intérêt pour le Royaume de Dieu. 
Ces quatre terrains signifient les quatre états des cœurs humains. Le cœur du bord du chemin est si dur qu’il ne permet pas aux semences de s’enraciner dans le sol. Les gens piétinent fréquemment le sol du bord du chemin, et toutes ces semences ne peuvent pas prendre racine parce que le sol est si dur. Cela implique le peu d’intérêt que les gens ont pour le salut de leur âme. Ils n’ont pas d’intérêt non plus au salut de tous les péchés qu’ils commettent.
Mes chers croyants, nous nous sommes assemblés à la chapelle aujourd’hui et adorons Dieu. Nous avons reçu de façon suffisante la rémission de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme nous avons vu une dette de cinq cent deniers être effacée par Jésus. La question c’est de connaître les résultats du fait de recevoir ainsi la rémission de tous nos péchés, venir à la chapelle et adorer, louer, et donner de l’argent à Dieu de cette façon par la foi en la justice de Jésus, Son baptême de Jean Baptiste, et Son sang à la Croix. Nous avons ainsi été sauvés de tous nos péchés par la foi en la justice de Dieu. La question est de savoir quels sont les résultats de l’adoration dans l’Eglise de Dieu après que nous ayons été sauvés de tous nos péchés.
Les résultats c’est que nous possédons le Royaume de Dieu. Nous obtenons le salut par la foi en Jésus qui est venu par l’eau et le sang. Et les résultats du fait d’avoir été ainsi sauvés de tous nos péchés et de vivre notre foi est que nous obtenons le Royaume de Dieu. Nous recevons le Royaume de Dieu comme récompense de notre foi. S’il n’y avait pas de récompense pour notre foi, il pourrait sembler que vivre notre foi dans ce monde soit réellement insignifiant et inutile pour nous.
Mais le Seigneur dit qu’Il ne nous a pas oubliés, nous qui avons reçu la rémission des péchés et qu’Il nous a donné le Royaume de Dieu. Quel genre d’endroit est le Royaume de Dieu? Le Royaume de Dieu est un endroit où l’arbre de vie porte douze fruits, chaque arbre portant du fruit chaque mois (Apocalypse 22:2), où il n’y a pas d’insuffisances, où l’abondance, l’amour, la gloire, et le bonheur débordent, et où nous pouvons jouir de la vie éternelle avec le Seigneur. C’est ce dont le Royaume de Dieu à l’air. C’est ce que nous obtenons. Notre Seigneur a parlé des quatre sortes de terrains du cœur humain dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui. 


Que sont les semences semées sur le bord du chemin?


Le Seigneur dit que Satan a dévoré toutes les semences semées sur le bord du chemin. Cela montre que ce genre de gens sont ceux qui ne s’intéressent pas à croire en la justice de Jésus et, par conséquent, ne reçoivent pas le salut du péché. Et ce sont les gens dont le cœur n’est pas préparé. Donc, ils ne peuvent pas être sauvés même s’ils écoutent la Parole de Dieu auprès de Ses prédicateurs parce qu’ils ne ressentent pas la nécessité de l’évangile ou le besoin de croire et parce qu’ils ne connaissent pas les récompenses qu’ils obtiendront s’ils croient en Jésus.
Et le Seigneur, parlant de cette seconde sorte de terrain, dit en Luc 8:6 “Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité.” Dans ce cas, beaucoup de gens reçoivent la Parole de Dieu mais le font en vain à la manière des religions du monde et croient en Jésus arbitrairement comme ils en ont envie. Si les gens croient en Jésus comme leur Sauveur, ils devraient le faire en calculant les résultats de la foi en Lui et ce qu’ils obtiendront en le faisant et en poursuivant ces buts, mais ils ne peuvent pas le faire et ils croient juste en Jésus selon les valeurs du monde qu’ils ont.
Une semence qui tombe sur le roc germe, s’ouvre, et grandit temporairement. Cependant, le Seigneur dit qu’elle meurt parce qu’il n’y a pas d’humidité; si nous continuons la lecture, notre Seigneur dit par la suite “elle meurt parce qu’elle n’a pas de racines. Elle ne peut porter de fruit.” Quand vous croyez en Jésus, vous devez le faire en pensant aux résultats et aux récompenses de la foi en Lui et en ayant votre cœur vraiment profondément enraciné dans la Parole de Dieu. Vous devez trouver la réponse à ces questions dans la Parole de Dieu: qu’est-ce qui suit ceux qui croient en Dieu et ont été sauvés? Comment vivons-nous notre foi? Pourquoi dois-je venir à l’Eglise? Je veux sortir et passer du bon temps par ces jours chauds de printemps; pourquoi dois-je venir à l’Eglise, écouter la Parole, et servir l’évangile? La plupart des Chrétiens se sont arrêtés à penser seulement “Si je crois en Jésus comme le Sauveur, tous mes péchés partiront. Et je serai sauvé.” Donc, cela signifie que leur foi meurt parce qu’ils n’ont pas de but spirituel, pas d’espérance, et pas de récompense. Ces gens perdront toutes les bénédictions et les promesses de Dieu s’ils abandonnent leur vie de foi, cessent d’écouter la Parole de Dieu, et cessent d’espérer le Royaume de Dieu.
J’ai dit que le Royaume de Dieu est la récompense de la foi en la justice de Jésus et la vie de foi jusqu’à la fin. Nous devons profondément croire en la Parole de Dieu si nous voulons obtenir le Royaume de Dieu. Notre foi doit être profondément enracinée dans la Parole de Dieu si nous voulons garder notre foi jusqu’à la fin. Nous devons avoir la Parole profondément enracinée dans nos cœurs. Nous devons réfléchir profondément si nous vivrons notre foi jusqu’à la fin ou non; ce qu’est la vraie sagesse; ce que sont les résultats d’une chose; ou en d’autres termes ce qui sera perdu ou gagné en faisant cela; et ce qui arrivera si nous ne nous intéressons pas à ces choses? Nous devons trouver la réponse à ces choses dans la Parole de Dieu.
Mais les gens s’arrêtent au point où ils se sentent bien en recevant la rémission de tous leurs péchés. Ils doivent continuer à demeurer dans la Parole de Dieu et Ses promesses après avoir reçu la rémission de leurs péchés; mais ces gens ne peuvent pas le faire. Donc, leur vie de foi devient insignifiante, et ils ne peuvent pas vivre leur foi jusqu’à la fin. Ils deviennent comme des semences qui ont séché parce qu’il n’y avait pas d’humidité. Les mots “par manque d’humidité” désignent les paroles “parce qu’il manquait de la Parole de Dieu.”
Nos âmes obtiennent le salut en résultat de la foi en la justice de Jésus. Dieu dit qu’Il donne Son Royaume en cadeau à ceux qui sont sauvés. Mes chers croyants, vous avez été sauvés de tous vos péchés. Etre sauvé de tous vos péchés est très précieux, mais posséder le Royaume de Dieu l’est aussi.
Quel est le nom de cette fleur? La Diaconesse Kim m’a dit ce matin qu’on l’appelait “allium”. C’est un nom curieux. Cela ressemble à uranium ou plutonium qui sont utilisés pour des bombes nucléaires. En tous cas, ces plantes appelées allium sont venues de leur semence; ces semences doivent grandir comme nous le voyons maintenant et porter du fruit, donc quel serait l’usage s’il n’y a pas de fruit mais seulement une pousse puis la mort? De même, nous disons que nous avons reçu la rémission de tous nos péchés, mais c’est juste inutile si nous ne sommes pas profondément enracinés dans la Parole du Seigneur pour ne pas pouvoir vivre notre foi et mourir alors en un rien de temps par manque de la Parole de Dieu et de racines. Mourir c’est comme ne jamais être né. Si nous ne pouvons pas posséder le Royaume de Dieu même si nous croyons en Jésus, nous avons cru en Jésus inutilement, et même si nous avons cru en Lui, les résultats sont comme si ce n’était pas le cas.
Donc, après avoir été sauvés de nos péchés, nous devons maintenir ce salut. Nous devons le maintenir jusqu’à ce que le Seigneur vienne et jusqu’à ce que nous soyons devant Lui. C’est alors seulement que nous serons récompensés. S’il n’y avait pas de récompense après avoir reçu la rémission des péchés, nous essaierions d’en trouver ailleurs dans ce monde. Mais quand nous croyons et cherchons une récompense, la récompense doit être digne d’être appelée récompense. Autrement, nous n’aurions pas le cœur de ceux qui ont une dette mais aurions plutôt un cœur de créditeur envers les autres. Nous penserions “Pourquoi ma vie est-elle comme cela alors que j’ai vécu en croyant en la justice de Jésus? Je devrais vivre mieux que ce pécheur là dans tous les aspects et je devrais avoir une récompense, mais pourquoi est-ce que je vis dans le besoin?” Si les Chrétiens ne s’intéressent pas au Royaume des Cieux et n’ont pas la foi pour l’obtenir, ils essaieront d’obtenir des récompenses ailleurs. Ils essaieront de les obtenir dans des lieux séculiers. Alors ils en viennent à penser qu’ils ont reçu des récompenses quand ils reçoivent de bonnes choses de ce monde et qu’ils n’ont pas reçu de récompense autrement. Par conséquent, ils sont toujours vides et insatisfaits et ont des pensées incorrectes pour essayait d’obtenir de l’argent et des choses du monde en croyant en Jésus quand ils viennent à l’Eglise et mènent une vie de foi.
Par conséquent, nous ne devrions pas devenir comme les semences qui tombent sur le roc. Les semences qui sont tombées sur le roc doivent tomber dans les crevasses des rocs, aspirer toute la rosée avant que le soleil ne se lève, supporter que le soleil brille dessus, déchirer le roc, l’user, et en faire un sol pour y vivre et ne pas mourir. Il y a des plantes tenaces comme j’en parle là. Nous qui avons été sauvés devons aussi fixer le Royaume de Dieu comme notre espérance et but, penser seulement à cette récompense, continuer à vivre notre foi sur cette terre, croire fermement en la Parole, et supporter avec ténacité jusqu’à ce que nous obtenions le Royaume de Dieu comme récompense finale.
Mais les gens qui ne s’intéressent pas au Royaume de Dieu et n’ont pas de racines essaient de recevoir des récompenses sur la terre. Ils deviennent encore plus vides et insatisfaits parce qu’ils essaient de recevoir des récompenses séculières sur la terre. Mais vous devez vous rappeler que le Seigneur nous a dit que les semences qui sont tombées sur le roc ne pouvaient pas porter de fruit. Elles ne pourront pas grandir comme des arbres ou des plantes. Elles grandiront un peu, et elles mourront sans pouvoir porter de fruit. De quoi cela parle-t-il? Cela parle des gens qui ont été sauvés mais ne peuvent porter le fruit du salut. C’est une parabole disant qu’ils ont été sauvés mais ont perdu leur foi qui leur permet de maintenir leur salut.
Les gens sèchent comme des semences qui sont tombées sur le roc s’ils cherchent des récompenses dans les autres choses du monde parce qu’ils ont reçu la rémission de tous leurs péchés mais ne viennent pas dans l’Eglise de Dieu ou qui ont été sauvés mais n’ont pas le Royaume de Dieu pour but. Ils ne peuvent pas porter de fruit. Ils perdent leur foi tôt ou tard. Ils perdent leur salut même s’ils l’ont reçu clairement. 
Certaines personnes disent “C’est insignifiant. Pourquoi parles-tu seulement de l’évangile tous les jours? N’y a-t-il rien d’autre?” Et elles essaient d’aller dans d’autres églises même si elles ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous les rencontrons après un moment, nous voyons que leur salut n’est pas complet. Elles perdent leurs sens, pensent que le salut est partout, et nous voyons qu’elles ont perdu leur salut à la fin. Elles ne peuvent porter de fruits qui sont nés dans le Royaume des Cieux. Ne pas pouvoir porter de fruit c’est comme perdre sa raison d’exister. C’est comme la Parole qui dit: “Il aurait mieux valu que cet homme ne naisse jamais” (Matthieu 26:24). C’est ce que Jésus a dit à Judas. S’il n’avait jamais connu Jésus ou n’avait jamais cru, il aurait juste vécu ainsi et serait allé en enfer. Puisqu’il est naturel pour les gens qui vont en enfer d’avoir des péchés puisqu’ils ne croient pas en Jésus, il suffit de passer le temps comme cela; Judas a cru en Jésus, a goûté au don du Ciel, et bien qu’il ait été sauvé en croyant en Jésus a ensuite perdu sa foi après avoir abandonné au milieu de son chemin de foi. Ainsi, il n’a pas eu de récompense de la foi en Jésus parce qu’il a perdu son salut. C’est parce qu’il ne pouvait pas porter de fruit. Il ne pouvait pas porter de fruit et a seulement séché. 
Ces gens ont une conviction dans leur foi au départ quand ils quittent l’Eglise de Dieu. Ils pensent: “Je ne vais absolument pas perdre ma foi. Je connais et je crois toute la Parole.” Mais, mes chers croyants, ce n’est pas le cas.
Pourquoi la Bible parle-t-elle de quatre sortes de terrains? Rien ne peut se faire pour les semences sur le bord du chemin parce qu’elles sont immédiatement dévorées par les oiseaux, mais il y a de l’humidité sur les rocs et donc les semences germent en tombant là. Les plantes grandissent après avoir germé. Elles pourraient devenir de grandes plantes ou des arbres, mais ces semences meurent en route. C’est plus malheureux encore que les semences qui tombent sur le bord du chemin. C’est comme ce qui est arrivé à Judas. 


Le second terrain est celui où les semences tombent sur le roc, lèvent, commencent à grandir, mais meurent en chemin


Le premier terrain ne pouvait pas germer du tout; dans le cas des gens, cela implique ceux qui n’ont pas cru en Jésus du tout. Mais dans le cas du second terrain, ils ont cru en Jésus, mais sont morts parce que leur foi n’était pas complète. Ils sont morts parce qu’ils ne pouvaient pas entendre la pure Parole de la Vérité. Finalement, ils ont perdu leur récompense de la foi en Jésus. Ils perdent le résultat de leur foi aussi. Ce genre de gens sont les mêmes que ceux qui n’ont pas cru en Jésus. Non, ils peuvent même être pires parce qu’ils ont goûté au salut. Notre foi ne peut être comme celle des semences qui tombent sur le second terrain de roc et meurent. 


Troisième terrain: “Et d’autres tombèrent au milieu des épines; et les épines levèrent avec eux et les étouffèrent”


Une semence est tombée parmi les épines, a poussé et a commencé à grandir, mais les épines l’ont étouffée dans l’ombre pour qu’elle ne puisse pas grandir et finalement meure. Les épines ici signifient les soucis du monde comme “Comment vais-je vivre? Que vais-je manger ou boire? Je ne peux mener une vie de foi si je veux réussir dans le monde.” Les épines impliquent quitter la vie de foi parce qu’il semble que quelqu’un ne soit pas capable de bien vivre dans ce monde s’il continue à croire en Jésus. Ceux qui ont un tel terrain épineux du cœur pensent qu’ils ne peuvent vivre heureux s’ils croient en Jésus, et ainsi, ils ont tué la foi en eux-mêmes en poursuivant les valeurs du monde parce qu’ils aiment tellement le monde. Ils finissent par tuer leur foi eux-mêmes. Cela signifie qu’ils tuent les semences de la foi qui ont été plantées dans leur cœur afin de bien vivre dans ce monde. Les gens qui ont reçu la rémission des péchés et ne viennent pas à l’Eglise de Dieu à cause des soucis sur la façon de vivre, sur ce qu’ils mangeront, ce qu’ils boiront, et ce dont ils seront vêtus ne sont pas différents des gens de ce monde.
Vraiment, les gens qui ne viennent pas à l’Eglise mais travaillent jusqu’à la mort et ceux qui ouvrent leur magasin le dimanche et gagnent de l’argent avec ténacité ne vont pas mieux que vous qui vivez en venant à l’Eglise le dimanche, adorez, et travaillez pour gagner de l’argent dans les domaines que Dieu a permis. Plutôt, les gens qui viennent et écoutent la Parole quand elle est apportée vont mieux que ceux qui ne le font pas et travaillent pendant ce temps à la place. Ils n’écoutent pas la Parole de Dieu, travaillent seulement toujours, et s’intéressent seulement à gagner de l’argent. Pensez-vous que Dieu bénira ces gens là? Comment ces gens peuvent-ils gagner de l’argent? Comment peuvent-ils devenir riches? Il y a plus de moyens de dépenser de l’argent pour eux; comment peuvent-ils devenir riches?
Ils tombent dans les soucis du monde et s’inquiètent, pensant: “Que vais-je manger? Que vais-je boire? Je ne peux réussir en allant à l’Eglise comme cela. Je ne peux devenir riche ou meilleur que les autres en faisant cela.” Mes chers croyants, c’est la façon dont cela se présente selon les pensées de la chair de l’homme, n’est-ce pas? Les pensées du monde sont ce qu’elles sont. Ce que ces gens pensent ne sont pas les choses du point de vue de Dieu. Dieu donne un bon repos à ceux qu’Il aime et donne des récompenses à ceux qui Le craignent. Les bénédictions peuvent être nôtres seulement quand Dieu nous les donne comme il est écrit:
“Si l’Eternel ne bâtit la maison,
ceux qui la bâtissent travaillent en vain;
Si l’Eternel ne garde la ville,
Celui que la garde veille en vain.
En vain vous levez-vous matin, 
vous couchez-vous tard, 
Et mangez-vous le pain de douleur ;
 Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.” (Psaume 127:1-2).
Les semences qui sont tombées dans les épines sont finalement toutes mortes. Elles n’ont pu avoir de lumière du soleil et n’ont pu grandir et sont donc mortes. Elles sèchent et meurent. Il y a beaucoup de buissons d’épines si vous allez en montagne. Avez-vous déjà vu de belles plantes pousser là dedans? La raison pour laquelle il n’y en a pas c’est que ces plantes parmi les buissons d’épines ont séché et sont mortes. Elles meurent parce que les feuilles des buissons d’épines couvrent ces plantes pour qu’elles n’aient pas de rayons de soleil.
Mes chers croyants, vous tuez la Parole du salut plantée dans votre cœur si vous pensez seulement à ce que vous allez manger, ce que vous allez boire, ou ce que vous devez faire pour vivre heureux. Vous tuez le salut qui est planté en vous. J’espère que nous ne tuons réellement pas la Parole du salut qui est plantée en nous. Vos cœurs doivent vous faire venir dans l’Eglise de Dieu et écouter la Parole de Dieu en conduisant vos corps, et vos corps doivent aider vos esprits à être vivants en écoutant la Parole de Dieu. C’est alors seulement que vos esprits prospéreront, et vos esprits doivent prospérer pour que toutes choses prospèrent et que votre corps soit en bonne santé. Nos esprits doivent absolument prospérer. Ce troisième terrain a aussi fini par donner des résultats très malheureux.


Le quatrième terrain ici est une très bonne terre


Le Seigneur dit: “Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple.” Puis Il dit: “Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.” Il dit: “d’autres tombèrent dans la bonne terre, et produisirent du fruit au centuple” (Luc 8:8), mais quel genre de terre est la bonne terre? Un bon terrain est celui qui est riche et doux pour que la semence soient bien enterrée en y tombant; celui qui peut garder l’eau de pluie lorsqu’il pleut; et qui peut recevoir la nourriture ou plutôt accepter la Parole de Dieu lorsqu’il l’entend. Le Seigneur dit que la bonne terre porte du fruit au centuple.
Mes chers croyants, vos cœurs et le mien qui acceptent la Parole de Dieu sont une bonne terre. Ce sont les cœurs qui acceptent et croient en tout ce que la Parole de Dieu est et veulent recevoir toutes les récompenses dans la Parole de Dieu. J’espère que vous avez ce genre de cœur. La bonne terre fait l’œuvre de porter du fruit. 
Si vous lisez Jean 21, Jésus est allé rencontrer Pierre qui péchait et lui a demandé trois fois “M’aimes-tu?” (Jean 21:15-17). Jésus lui dit: “En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains et un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudras pas” (Jean 21:18). Nous qui avons reçu la rémission des péchés devons vivre par la foi, et le résultat de notre foi c’est d’obtenir le Royaume de Dieu. Nous recevons le Royaume de Dieu en récompense.
Mes chers croyants, nous sommes sauvés et vivons par la foi sur cette terre; nous avons vraiment été sauvés et avons reçu la récompense de servir le Seigneur, et les récompenses pour cela sont suffisantes. Même si nous avons déjà reçu notre récompense, nous devons certainement décider comment nous vivrons notre foi jusqu’à la fin, quelle direction nous prendrons, ce que nous ferons, et sur quoi nous allons placer nos espoirs. Jésus dit à Pierre: “Quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudras pas” (Jean 21:18). Mes chers croyants, comment devons-nous mener une vie de foi? Pourquoi devons-nous vivre? Nous qui sommes sauvés devons vivre pour ceux qui ne sont pas encore sauvés. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés.
Vous devez vivre pour ce genre de personnes, et même si vous ne le voulez pas, vous devez devenir des gens qui consolent ceux qui ont besoin de consolation et vivre pour ceux qui sont pires que vous s’ils veulent vous accepter. Il y a des moments où je suis irrité parce que ma gorge est sèche et rauque, mais je sens même dans ces moments là combien je suis reconnaissant pour l’œuvre de prédication de l’évangile aux gens du monde entier. Nous allons diffuser cet évangile de l’eau et du sang auquel nous croyons à tous les gens du monde entier pour qu’il n’y ait pas une seule personne qui ne le connaisse pas. Et ils apprendront tous l’évangile, et il n’y aura plus besoin que nous prêchions l’évangile. Cela signifie que je ne sentirai pas le besoin de mener une vie de foi comme pasteur ou prédicateur. Je veux finir ma mission en diffusant l’évangile jusqu’à la fin de ce monde.
Donc, j’ai aussi eu ce genre de pensées: “Il n’y aura rien d’autre à faire pour moi si je diffuse l’évangile jusqu’au bout de ce monde pour que les gens l’apprennent. Donc, ma vie de foi aura aussi une fin, mais que ferais-je après cela? Le Seigneur n’est pas encore revenu, et beaucoup de gens ont encore besoin de moi, donc comment dois-je vivre? Quelle est la bonne chose à faire?” J’ai réfléchi encore sur ce pour quoi je dois vivre et le sens de la vie. L’évangile doit encore être prêché dans le monde entier, mais regardant les choses avec les yeux de la foi, la prédication de l’évangile se termine, donc je réfléchis à ce pourquoi nous devons vivre et quel genre de vie je dois mener ensuite. Alors, ces Paroles du Seigneur me sont venues: “tu étendras tes mains, un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudras pas” (Jean 21:18).
Cela signifie que je dois vivre pour les besoins des autres, et ma vie devient altruiste. C’est ce que cela signifie, alors y a-t-il des gens qui ont besoin de moi? Donc, je suis allé dans des hôpitaux à proximité, j’ai rencontré des frères et des sœurs, et j’ai rencontré l’âme des gens dans le monde. Mes chers croyants, il y a beaucoup de gens qui vont mieux que moi dans ce monde. Et il y a beaucoup de gens qui n’ont pas besoin de moi. Mais j’ai reconnu qu’il y a davantage de gens insuffisants dans ce monde qui ont besoin de vous et moi. 
Il y a beaucoup de gens qui ont besoin de vous et moi. Nous devons vivre pour ces gens là. Le Seigneur a dit que la bonne terre porte du fruit au centuple. Quelle est la signification de nos vies? N’est-ce pas une vie digne pour nous que de vivre pour les autres qui ont besoin de nous? Nous avons été sauvés et avons obtenu le Royaume de Dieu. Le résultat de la foi c’est le salut et la récompense du salut c’est le Royaume de Dieu. 
Mais la question est de savoir pour quoi les saints et les serviteurs de Dieu doivent vivre après qu’ils aient été sauvés. La réponse est que vous devez vivre pour ceux qui ont besoin de vous. Mes chers croyants, vous devez avoir quelques possessions matérielles et faire une certaine quantité de travail si vous vivez juste pour vous-même. Mais si nous vivons pour les gens nombreux pour qui c’est pire que pour nous et qui ont besoin de nous, nous sommes par contre très occupés et avons beaucoup de travail à faire.
Mes chers croyants, c’est bon de faire cela. Mes chers croyants, nous devons devenir des semences qui sont tombées dans une bonne terre. Nous devons devenir des gens qui portent du fruit au centuple. Si une personne diffuse l’évangile à cent personnes, les aide à recevoir la rémission des péchés, les aide à recevoir complètement le Royaume de Dieu en récompense, les nourrit spirituellement, et les aide à bien grandir, la personne porte finalement du fruit au centuple et par mille même s’il semble qu’elle diffuse l’évangile fidèlement toute seule. Si vous vivez pour les autres avec une conscience pure devant Dieu en devenant un bon terrain du cœur et ayant une bonne foi, vous aurez du fruit au centuple, la volonté de Dieu sera accomplie, et une telle vie amènera en résultat que beaucoup d’âmes reçoivent le Royaume de Dieu en récompense.
Nous devons vraiment devenir de bons terrains. Nous devons réaliser pour quel but vivre dans notre vie de foi. Tout le monde ne devient pas une bonne terre juste en entendant l’évangile. Comme je l’ai dit plus tôt, trois des quatre terrains étaient mauvais, et ils ont finalement tué toutes les semences qui y sont tombées. Mes chers croyants, ces semences sont-elles mortes ou pas? Elles sont mortes. Mourir ici signifie qu’ils n’ont pas cru en Jésus ou qu’ils ont cru en Lui en vain. Le premier terrain implique une personne qui a entendu l’évangile et est morte parce qu’elle n’y a pas cru; le second est une personne qui a cru en Jésus et a même été sauvée mais dont le salut n’était pas complet. Elle n’a pas pu porter de fruit. En d’autres termes, elle a abandonné sa foi en chemin. Une personne du troisième terrain a fait la même chose que celle du second terrain. Mais pourquoi cela? Cela est arrivé à cause des soucis du monde, parce qu’elle n’a pas mené une vie de foi droite, parce qu’elle n’a pas vécu pour les autres, et parce qu’elle n’a pas obéi à la Parole de Dieu.
Mais le quatrième terrain qui était bon a porté beaucoup de fruit. Mes chers croyants, j’espère que vous avez la foi qui porte du fruit. J’espère que vous deveniez les saints qui sont récompensés par le Royaume de Dieu. Et j’espère que vous deveniez les ouvriers de Dieu. J’espère que vous deveniez les vrais serviteurs de Dieu. 
Mes chers croyants, est-ce terminé juste après avoir été sauvé? Non. Le Seigneur a dit que le bon terrain porte du fruit au centuple. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui ont besoin d’entendre l’évangile de votre part. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui sont plus insuffisants que vous. Nous devons vivre pour ce genre de personnes. Nous devons vivre notre foi pour ce genre de personnes. Nous devons aussi nous sacrifier. 
Lequel de ces quatre terrains êtes-vous? Vous n’êtes probablement pas le premier. Alors, êtes-vous le second ou le troisième? Etes-vous le second terrain qui écoute la Parole du Seigneur mais ne s’y attache pas? Pensez-vous que vous n’avez pas besoin de vivre votre foi? Voulez-vous tout abandonner au sujet de votre salut et sa récompense? Ou êtes-vous le troisième terrain qui se demande ce qu’il doit faire pour bien vivre, porter de beaux habits, bien manger, et recevoir des récompenses dans ce monde? Ou êtes-vous le quatrième terrain au bon sol? C’est dur, difficile, et fatiguant de vivre pour ceux qui ont besoin de vous, mais êtes-vous le genre de personne qui prend soin d’eux jusqu’à la fin, va vers eux, les sert, leur diffuse la Parole, et prie pour eux? Etes-vous des gens qui vivez pour ceux qui sont plus mal lotis que vous ? Nous devons devenir de bons terrains. Nous devons devenir des terrains qui vivent une vie de foi et portent du fruit jusqu’à la fin.
Nous ne recevons pas tous la rémission de nos péchés juste pour croire en Jésus comme notre Sauveur; et nous ne pouvons pas garder notre foi jusqu’à la fin juste parce que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous essayons de garder notre foi en l’évangile jusqu’à la fin et de recevoir le Royaume de Dieu complètement en récompense, nous devons suivre la volonté de Dieu. C’est un bon terrain. Seul ce genre de terrain peut porter du fruit au centuple en menant une vie de foi et en gardant cette foi jusqu’à la fin. Ce genre de personnes peut recevoir le Royaume de Dieu en récompense.
Mais qu’arrive-t-il aux terrains qui ne sont pas bons? Ils sont tous jetés au feu. Qu’arrive-t-il aux arbres morts? Qu’arrive-t-il à l’herbe morte? Ne sont-ils pas utilisés pour faire du feu? Nous avons été sauvés; nous ne devrions pas nous arrêter à cela mais devons devenir un bon terrain. Nous devons mener des vies altruistes. Nous devons vivre pour les gens qui vont moins bien que nous. C’est la vie d’un Chrétien. Ce genre de vie est vraiment celle des gens qui croient en Jésus. Votre foi et la mienne c’est vivre pour les gens qui vont moins bien que nous, vivre pour aider les pécheurs à être sauvés. C’est l’orientation de notre foi. Nous devons vivre de la sorte. Nous devons devenir de bons terrains. 
Mais il y a aussi des gens parmi nous qui, aussi triste que ce soit, ne sont pas de bons terrains mais des terrains qui abandonnent la foi des bons terrains en chemin et finissent en vain parce qu’ils sont le second ou troisième terrain. Il y a des gens comme cela parmi les ouvriers de Dieu aussi comme parmi les saints. Mais le résultat de leur choix n’est pas le Royaume de Dieu; c’est être brûlé au feu.
Mes chers croyants, nous qui sommes les saints de Dieu devons nous consoler aussi les uns les autres, nous fortifier les uns les autres, et prier les uns pour les autres. Et nous devons prier pour les gens qui ne sont pas encore sauvés et devenir un grain de blé pour eux. Le Seigneur dit: “Si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.” (Jean 12:24). Nous devons vivre le reste de nos vies pour ceux qui ont besoin de nous.