דרשות

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 9-1] Renoncez à vous-même et suivez le Seigneur (Luc 9:18-26)

Renoncez à vous-même et suivez le Seigneur(Luc 9:18-26)
“Un jour que Jésus priait à l’écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question : Qui dit-on que je suis? Ils répondirent : Jean Baptiste ; les autres, Élie ; les autres, qu’un des anciens prophètes est ressuscité. Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre répondit : Le Christ de Dieu. Jésus leur recommanda sévèrement de ne le dire à personne. Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. Puis il dit à tous : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui-même? Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.”


Est-il nécessaire de renoncer à notre propre justice? 


Vivre notre foi c’est suivre le Seigneur en renonçant à nos propres pensées humaines indépendamment que nous ayons bien fait ou pas devant Dieu. Une vie de foi authentique commence par renoncer à nos pensées charnelles. Notre Seigneur a dit: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive.” (Luc 9:23). Cette Parole de Dieu contient le cœur de notre vie de foi. Une vie de foi c’est suivre la justice du Seigneur en renonçant à nous-mêmes après avoir reçu la rémission des péchés. Tout comme nous avons reçu le salut en renonçant à nos pensées humaines, nous pouvons suivre pleinement la justice du Seigneur en renonçant à nos pensées humaines après avoir reçu le salut des péchés.
Pourquoi alors devons-nous renoncer à nous-mêmes pour suivre le Seigneur? C’est parce que nous ne pouvons pas suivre le Seigneur correctement quand nous avons une attitude de propre justice. En d’autres termes, nous devons renoncer à nous-mêmes et suivre le Seigneur que nous soyons droits ou pas. Comment le faisons-nous? Ne poursuivons-nous pas toujours ce que nous désirons même après avoir reçu le salut de nos péchés par Dieu? Ne faisons-nous pas les choses sur la base de nos propres pensées? Nous devons quitter ce stade. Nous devons renoncer à ces pensées. Quelle en est la raison? Nos pensées sont mauvaises à l’origine. C’est vrai. Nous n’avons jamais raison. Peu importe quels plans merveilleux nous pouvons faire, nos plans et nos pensées ne sont jamais corrects. C’est parce que les pensées de Dieu sont de loin meilleures que les nôtres et Ses pensées sont de loin plus justes et correctes.
Frères et sœurs, quand nous avons reçu le salut des péchés, c’est par la justice du Seigneur que nous avons reçu la rémission des péchés. Cependant, notre vie de foi est supposée être douce à partir de là seulement si nous renonçons à nous-mêmes chaque jour. Qu’est-ce qui nous fait agoniser quand nous menons une vie de foi? Comment notre foi grandit-elle dans une telle agonie? C’est par le renoncement à soi et l’obéissance à la volonté du Seigneur que notre foi grandit. La raison pour laquelle nous sommes dans l’agonie est que nous ne renonçons pas à nous-mêmes. Le fait que nous devions renoncer à nos propres pensées au quotidien nous ennuie. Nos cœurs sont troublés quand nos propres pensées se cognent à la volonté du Seigneur parce que nous pensons que nous avons raison. 


Ne pensez pas que vous avez raison à un certain point


Nos pensées humaines ne sont pas toujours bonnes. Nous ferions mieux de nous considérer comme morts. Une vie de foi commence par renoncer à nos propres pensées, et c’est le seul moyen de porter le vrai fruit de la foi. Frères et sœurs, gardez cela à l’esprit: la foi ou la croyance c’est renoncer à ses pensées. Nos pensées humaines dirigent nos cœurs et nous mènent à l’action rapidement. Quand nous pensons que nos pensées humaines sont bonnes à un certain point, c’est dur de suivre la volonté du Seigneur. Donc, nous devons renoncer à nos propres pensées pour suivre les justes pensées du Seigneur entièrement. Renoncer à nos propres pensées c’est directement vivre notre foi. Vous et moi avons reçu le salut des péchés de Dieu. 
Disons que nous ne pouvons pas renoncer à nos propres pensées en suivant la Parole de Dieu après avoir reçu le salut. Cela signifie que nous avons l’impression d’avoir raison et que la Parole de Dieu a tort. Nous pensons que nos pensées sont plus raisonnables, bénéfiques, et justes. Quel serait le résultat à cela? Cela nous amène à quitter la justice du Seigneur. Ceux qui le font ne peuvent maintenir une vie de foi correcte. Donc, c’est seulement si nous renonçons à nos pensées charnelles que nous pouvons pleinement suivre le Seigneur. Quiconque ne suit pas la justice du Seigneur ne renonce pas à ses pensées charnelles.
Si nous voulons suivre la justice du Seigneur pleinement, nous devons renoncer à nos propres pensées humaines d’abord. Autrement, nous ne pouvons que confronter la justice de Dieu avec notre connaissance. Nous finissons par abandonner la justice du Seigneur en dépit de nous-mêmes. Est-ce une bonne chose qu’un chrétien abandonne la justice du Seigneur? Est-ce une bonne chose de ne pas renoncer à nos pensées devant la Parole de Dieu et la volonté du Seigneur? Non. Même parmi les choses que nous avons pensées être bonnes, elles sont devenues mauvaises. 


Tout ce que nous avons considéré comme bon n’est pas toujours correct


Notre Seigneur nous a dit de renoncer à nous-mêmes. Nous devons renoncer à nos pensées sur la base de Son enseignement. Un cantique Coréen a des paroles qui disent ceci: “J’ai maintenant une nouvelle vie en Christ; les choses anciennes sont passées; toutes choses sont devenues nouvelles. Je servirai le Seigneur et Le suivrai.” Comme le disent les paroles de ce cantique, nous devons avoir la foi qui connaît et croit en la justice du Seigneur pour suivre le Seigneur. Puisque le Seigneur a dit: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même”, nous devons renoncer à nos pensées chaque jour. Celui qui peut renoncer à lui-même, prendre sa croix chaque jour, c’est celui qui peut suivre le Seigneur authentiquement. Seule une telle personne peut goûter à la grande grâce du Seigneur au quotidien.
Frères et sœurs, ce que nous pensons n’est pas toujours correct. Y a-t-il une pensée humaine correcte? Non. Donc, même si vous êtes convaincu que votre pensée est correcte, vous devez admettre que ce n’est pas correct. C’est ainsi que vous pouvez renoncer à vous-même comme vous le devriez. Il y a de mauvaises pensées et de bonnes pensées en nous, et que se passe-t-il quand nous portons tout le mélange de nos pensées? Pouvez-vous garantir que les pensées soient justes? Ce n’est jamais le cas. Quand nous réalisons que ce que nous pensons être juste n’est pas juste, nous pouvons renoncer à nos pensées entièrement. Aucune de nos pensées n’est bonne. Nos pensées sont toujours souillées comme il est écrit: “l’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour vers le mal. L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et Il fut affligé en Son cœur” (Genèse 6:5-6). En d’autres termes, les décisions que nous prenons par nos pensées humaines ne sont jamais parfaites. Donc, c’est seulement quand nous renonçons à nous-mêmes devant la parole de Dieu et l’Eglise de Dieu que nous pouvons avoir les bonnes pensées dans le Seigneur.
Frères et sœurs, il n’y a pas de justice dans notre chair. Donc, nous devrions refuser de nous confier à notre jugement humain. Même si nous avons bien pensé, nous devons renoncer à nos pensées quand c’est différent de la Parole de Dieu. Quelle en serait la raison? C’est parce que notre chair est corrompue, et le Seigneur seul est la Vérité réelle et l’amour réel. Etes-vous d’accord avec moi? En fait, c’est très difficile de renoncer à nous-mêmes et de suivre le Seigneur au quotidien. Néanmoins, nous devons non seulement renoncer extérieurement mais aussi intérieurement. “Je suis désolé de dire cela, mais je vais vivre de cette façon. Je veux vivre de cette façon, parce que je pense que c’est bien. Il semble correct de vivre comme cela.” Ces pensées ne sont pas bonnes. Nous devons renoncer à ces pensées. Frères et sœurs, pourquoi certaines personnes sauvées ne peuvent pas pleinement suivre le Seigneur? Pourquoi est-il si difficile pour les croyants récemment nés de nouveau de suivre le Seigneur? C’est parce qu’ils ont leurs propres pensées et leur propre justice. 
La même chose est vraie avec les anciens croyants. Ils ont du mal à suivre le Seigneur parce qu’ils ont beaucoup de leur propre justice. S’ils comprennent que leur pensée humaine n’est pas juste, ils peuvent facilement renoncer à eux-mêmes. La notion que les pensées humaines ne soient pas bonnes est très importante pour nous parce qu’elle s’applique non seulement à nos propres conceptions mais c’est aussi une règle d’or pour suivre le Seigneur Dieu. Puisque tout le monde sait cela, personne ne peut le nier.
Mais que se passe-t-il quand vous ignorez la vérité et continuez de clamer votre propre justice? Il n’y a pas moyen de vivre la vie de foi. Le Seigneur nous a clairement ordonné de renoncer à nous-mêmes. Si vous refusez de renoncer à votre propre justice et vos pensées, cela signifie que votre vie de foi vient de prendre fin. Regardez aux gens qui ont demeuré un temps dans l’Eglise mais qui ont abandonné la vie de foi tout à coup. Ils avaient tous leur propre justice. Puisqu’ils pensaient qu’ils avaient raison, et poursuivaient leurs propres pensées, ils ont fini par quitter la volonté de Dieu et s’éloigner du Seigneur et de Son Eglise. 


Les chrétiens fidèles sont ceux qui renoncent à eux-mêmes et suivent la justice du Seigneur au quotidien 


C’est seulement quand nous renonçons aux pensées humaines que nous pouvons mener une vie de foi correcte. Même ce que ne pensons être juste n’est pas vraiment juste, donc nous devons renoncer à nous-mêmes devant le Seigneur tout le temps. Frères et sœurs, comprenez-vous ce que je dis? Nous devons comprendre cette vérité entièrement pour vivre la vie de foi correctement. Satan, le Diable, met de la propre justice dans nos cœurs constamment. Il rend notre tête dure en faisant cela.
Mais nous devons renoncer à ces pensées. Pourquoi cela? C’est parce qu’il est absolument mal d’arborer notre propre justice. Dans leur propre perspective, leurs pensées sont toujours correctes et acceptables pour certains. Cependant la vérité c’est que cela ne peut être correct que temporairement. Ils n’ont jamais raison sur le long terme. Le sentiment de propre justice continue de monter dans nos cœurs C’est pour cela que nous avons besoin de renoncer à nous-mêmes.
Regardons à l’Ancien Testament une minute. Dieu a infligé dix calamités à l’Egypte quand Pharaon s’opposait à la volonté de Dieu de libérer les Israélites, et l’une d’elles était la plaie de la grêle. Dieu a frappé tout le pays d’Egypte avec le feu mélangé à de la grêle, et la grêle a détruit toutes les plantes. Mais il y avait encore des racines dans le sol. Alors, Dieu a envoyé la plaie des sauterelles, et les sauterelles ont mangé toutes les herbes du pays. Mais la Bible dit qu’il y avait des graines qui n’avaient pas encore germé. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie qu’il restait toujours leur pensée humaine. 
Cela signifie également qu’aussi longtemps que nous vivons, il y a toujours de la justice qui reste dans nos cœurs. La plupart de nos pensées humaines ont été révélées et abandonnées devant Dieu. Mais ce n’est pas la fin et il y a toujours de la justice et des pensées charnelles dans nos cœurs. Donc, nous devons renoncer à la justice qui reste en nous. Puisqu’il reste des racines de propre justice en nous, nous devons renoncer à nous-mêmes au quotidien. Vous me suivez? La propre justice est en vous tout comme en moi. Nous ne savons pas combien de propre justice nous avons encore. C’est pour cela que nous devons renoncer à nous-mêmes chaque jour. Notre propre justice cherche toujours une occasion d’apparaître et de grandir. Quand la propre justice devient bien trop grande, les gens abandonnent Dieu et Son Eglise.
Dieu est le Dieu d’amour qui nous aime inconditionnellement. Il nous aime pour toujours. Les serviteurs de Dieu dans l’Eglise aiment les saints aussi. Cependant, dans le cœur du peuple de Dieu, il reste toujours des racines de propre justice. C’est pour cela que notre propre justice sort dès que possible. Quand cela arrive, nous agissons comme si nous avions absolument raison. Même si la justice n’est pas de Dieu mais de nous, nous prétendons notre justice. Puis nous finissons par dévier du Seigneur. Frères et sœurs, je veux que vous gardiez ceci à l’esprit. Peu importe que nous ayons fait un bon travail ou pas, seuls ceux qui renoncent à eux-mêmes peuvent suivre pleinement le Seigneur. Vous me suivez?
Si nous admettons nos erreurs, nous pouvons retrouver notre foi spirituelle et suivre le Seigneur avec foi. Même quand nous faisons beaucoup de bonnes choses, nous pouvons suivre le Seigneur authentiquement si nous renonçons à notre propre justice. Ce qui est important ici c’est renoncer à nous-mêmes d’abord, avant de suivre le Seigneur. C’est seulement quand nous renonçons à nous-mêmes que nous pouvons suivre pleinement le Seigneur. Notre foi grandit en le faisant. Notre croissance spirituelle commence par renoncer à nos propres pensées humaines. Ce n’est pas en obtenant beaucoup de connaissance, ni en essayant de suivre le Seigneur fidèlement, ni en amassant beaucoup de notre propre justice que la croissance spirituelle commence; elle commence par le renoncement à soi. Celui qui renonce à soi est celui qui est mature spirituellement et dont la foi est pleinement grande. 
Alors comment allons-nous? Nous savons dans nos têtes que nous devrions renoncer à nous-mêmes, mais nous ne pouvons pas le mettre en pratique. Rappelez-vous ceci. Si vous ne renoncez pas à vous-même, il n’y aura pas de croissance dans votre foi peu importe que vous soyez bon autre part. Peu importe avec quelle obéissance vous avez servi le Seigneur jusqu’alors, vous découvrirez que rien n’a grandi en vous si vous ne renoncez pas à vous-même chaque jour. Même si votre foi grandissait, elle sera en vain parce que vous n’avez pas renoncé à vos pensées humaines. Ceux qui mènent une bonne vie de foi, ceux qui sont matures spirituellement, savent pourquoi ils doivent renoncer à leurs pensées charnelles et vraiment mettre cette conviction en pratique.
Vous et moi devrions savoir comment renoncer à nos pensées corrompues humaines devant le Seigneur. Si vous pensez que vous êtes trop faible pour suivre le Seigneur, vous pouvez renoncer à vos faiblesses et vous attacher à la justice du Seigneur. Si vous pensez que vous êtes trop bon pour le faire, vous pouvez aussi renoncer à la pensée et suivre la justice parfaite du Seigneur. La vie de foi c’est renoncer à vous-même en toutes circonstances comme cela. Veuillez garder à l’esprit que nous pouvons seulement suivre pleinement le Seigneur quand nous renonçons à nos pensées humaines.
Avez-vous de la propre justice en vous? Avez-vous une pensée juste parmi vos pensées charnelles? Non. Il n’y a pas de pensée juste en nous, mais nous pensons quand même que nous avons de la justice. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons renoncer à nos pensées charnelles entièrement. Les gens ne peuvent renoncer à eux-mêmes quand ils pensent qu’ils ont raison. Mais que se passe-t-il s’ils continuent à vivre comme cela? Ils continueront à entasser de la fausse justice en eux et finiront par perdre la justice du Seigneur. Nous devons admettre que nous n’avons pas raison; nous devons renoncer à ce qui est bien en nous, pour ne pas mentionner ce qui est mal en nous. C’est alors seulement que nous pouvons nous tenir sans défaut devant Dieu et suivre le Seigneur. Seuls ces gens là peuvent jouir des bénédictions de Dieu et mener une vie belle et bénie pour toujours. 
Frères et sœurs, pensez à Mephiboschet dans l’Ancien Testament. Il était infirme des deux pieds. Même s’il connaissait son état, il a renoncé à lui-même et s’est présenté devant le Roi David. “Le Roi m’a promis qu’il me ferait grâce.” Il s’est attaché à la promesse et a joui des bénédictions que le Roi David lui a données. Mais il n’est pas allé avec le roi quand ils sont partis dans un refuge pendant la guerre. Quelle était sa raison? Il avait peur d’être un fardeau pour le roi s’il allait avec eux à cause de son handicap. Quand le Roi David est revenu, il lui a demandé “Pourquoi n’es-tu pas venu avec moi?” “Je ne suis pas venu avec toi de peur d’être un frein pour toi.”
Mais le Roi David n’a pas aimé ce que Mephiboschet a dit. C’est parce qu’il n’avait pas renoncé à ses pensées charnelles. Mephiboschet pensait qu’il devait périr ou prospérer avec le roi. Il n’a pas suivi le Roi David à cause de ses pensées, mais au contraire il s’est rebellé contre le roi et est devenu un ennemi du roi. Par conséquent, toutes ses possessions ont été données à son serviteur, Ziba. Pourquoi cela? C’est parce que son serviteur est allé avec le roi. 
Frères et sœurs, nous devons écarter notre propre justice. C’est plus difficile de renoncer à ce que nous pensons être juste que de renoncer à ce que nous pensons être faux. Cependant, notre justice n’est absolument pas bonne. Devant le Seigneur, ce que nous considérons bien n’est pas bien du tout. A cause de cela, nous devons écarter toute notre justice. Cependant, Mephiboschet ne l’a pas fait. Il pensait en lui-même: “le roi est en chemin vers son refuge, et combien ce serait difficile si j’y allais? En traversant une rivière, comment me porteraient-ils? Ne suis-je pas réellement un problème si une autre guerre éclate?” Puisqu’il pensait avoir raison, il a décidé de ne pas suivre le Roi David. Par conséquent, il est devenu l’ennemi du roi en suivant sa propre justice.
Frères et sœurs, nous aussi avons ce genre de justice dans nos cœurs. Quand nous commençons à insister sur notre justice, nous sommes enclins à renier Dieu en un rien de temps. Cela nous empêche de suivre la justice de Dieu. Je souhaite que nous vivions tous par la foi qui se confie en la justice du Seigneur. Frères et sœurs, la croissance spirituelle est possible quand quelqu’un renonce à lui-même constamment. Ceux qui veulent suivre pleinement le Seigneur doivent renoncer à eux-mêmes au quotidien. 
Renoncez-vous à vous-même pour suivre le Seigneur? Renoncez-vous à votre propre justice? Notre foi doit grandir après que nous ayons reçu le salut. Nous devons renoncer à notre propre justice pour avoir une foi mature. Peu importe ce que vous pensez réellement: si le Seigneur dit que vous avez tort, vous devez renoncer à vous-même; si le Seigneur dit que c’est correct quand vous pensez avoir tort, c’est correct. 
Frères et sœurs, c’est seulement quand nous renonçons à notre propre justice que nous pouvons suivre pleinement le Seigneur. Nous devons renoncer à nous-mêmes pour toujours. Avez-vous une justice par vous-même? Non. Vous devez renoncer à votre justice. Etes-vous trop faible? Alors vous devez renoncer à votre faiblesse et suivre le Seigneur par la foi. Tout le monde doit renoncer à lui-même. Une vie de foi correcte est basée sur le renoncement à sa propre justice de même que ses erreurs. Quand j’ai lu le passage des Ecritures d’aujourd’hui, j’ai réalisé “Je dois faire un long chemin. J’ai renoncé à moi-même, mais je dois continuer à renoncer à moi-même puisque c’est le seul moyen de suivre le Seigneur. Je dois renoncer à moi-même pour toujours.” Cela n’a pas été facile de renoncer à moi-même et de suivre le Seigneur, mais je dois continuer de renoncer à moi-même et suivre le Seigneur.
Frères et sœurs, n’est-ce pas réellement un dur travail? Mais le Seigneur dit que nous devons renoncer à nous-mêmes au quotidien pour toujours. Donc nous devons renoncer à nous mêmes. Quand nous sommes trop fatigués pour renoncer encore à nous-mêmes, nous pouvons penser dans une perspective humaine: “Ne devrait-il pas y avoir un jour des diplômes après une longue consécration à Dieu?” Mais le fait est qu’il n’y a pas de jour des diplômes dans la vie de foi. Donc, c’est très lourd quand nous y pensons d’un point de vue humain. Comme le dit un dicton Coréen, “il y a un jour où le soleil brillera dans le trou de souris”, nous sommes arrivés jusque là en attendant le jour des diplômes, mais le fait est qu’il n’y a pas de jour des diplômes. 
Quand nous étions jeunes dans la foi nous savions que seul ce qui était mauvais devait être renié. Mais maintenant même ce qui est bon et juste doit être renié aussi. Puisque nous devons abandonner ce que nous pensons être bon ou ce que nous voulons vraiment, c’est de plus en plus difficile de le faire. Cependant, c’est le commandement de Dieu et donc c’est une vérité qui ne change jamais et une clé. Vous devez réaliser que c’est correct. Vous devez accepter cette vérité dans votre cœur en renonçant à vous-même et en suivant le Seigneur au quotidien. 


Une vie de foi est réelle 


Il est vraiment difficile de renoncer à ses propres pensées. Mais Dieu est le Dieu de vérité. Ce que Dieu dit se fera exactement comme Il l’a dit. Après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai suivi le Seigneur sur la base de la Parole de Dieu: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive” (Luc 9:23). Alors que je suivais le Seigneur, j’ai traversé toutes sortes de difficultés. J’ai été séparé de gens quand je me suis séparé de l’ancienne église que je fréquentais; j’ai été persécuté, j’ai tout perdu dans le monde. Mais le Seigneur a dit: “Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.” (Matthieu 19:29). Quand j’ai entendu cette parole, j’ai pensé: “Même si je perds mes enfants ou mes parents ou ma femme dans ce monde, je recevrai au centuple dans l’autre monde. C’est un vrai non sens”; néanmoins ce n’était que ma pensée. Je devais suivre le Seigneur même si cela m’était arrivé juste parce que c’est le commandement de Dieu, et c’est le Seigneur Lui-même qui est le seul juste.
Donc j’ai suivi le Seigneur avec une mentalité telle que: “Si je dois mourir, je meurs; si je dois périr, je péris.” Cependant, j’avais encore des choses à renier. Je devais renoncer à moi-même chaque jour. Je ne disais rien, mais je me sentais si ennuyé, dépassé, et je suffoquais comme si j’étais pris dans un filet. J’avais l’impression que tout se déchirait autour de moi et partait. Mais quand j’ai renoncé à moi-même et confessé “Seul Dieu a raison. Le Seigneur est juste”, Dieu a réellement travaillé en moi.
Frères et sœurs, quand nous renonçons à nous-mêmes, nous pouvons défaire le filet qui nous retient. Quand nous renonçons complètement à nous-mêmes, nous pouvons sortir du filet des pensées qui nous retient. Quand vous renoncez authentiquement à vous-même, vous pouvez suivre le Seigneur librement comme un oiseau qui vole dans le ciel. Etes-vous d’accord avec moi ou pas? Nous humains tendons à nous bloquer nous-mêmes. Donc, si vous voulez échapper à vous-même, vous devez d’abord renoncer à vous-même.
Certains saints parmi nous ont encore leurs propres pensées et justice. Ils n’écoutent pas quand ils sont avertis directement: “Si tu suis tes pensées comme cela, tu finiras certainement par quitter le Seigneur.” Par conséquent, ils quittent le Seigneur. Vous êtes dans la même situation. Si vous faites quelque chose par vos propres pensées, le résultat est votre séparation du Seigneur. Donc, je vous presse à renoncer à toutes les pensées qui sont en vous. Il est correct de renoncer à vous-même. Le Seigneur nous a dit de le faire parce que nous n’avons pas raison. Croyez-vous cela?
Alors, comment pouvez-vous renoncer à vous-même par la foi? D’abord, vous devez admettre votre méchanceté et votre faiblesse de vos lèvres. Confesser de votre bouche est très important. Quand vous avez reçu le salut, c’est par la confession de foi comme il est écrit: “Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton cœur que Dieu L’a ressuscité des morts, tu seras sauvé” (Romains 10:9). Quoi que vous confessiez de vos lèvres, cela devient vôtre.
Frères et sœurs, combien de choses nous lient réellement? Nous devons renoncer à toutes. C’est parce que nous avons tort. Nous devons connaître cette vérité et mettre cette connaissance en pratique. Etes-vous d’accord avec moi? Vous avez été sauvé en un moment, mais renoncer à soi ne se termine réellement jamais. C’est dur. 
Mais quand nous savons que nous avons tort, cela devient facile de renoncer à nous-mêmes. Une fois que nous savons que nous avons tort, ce n’est pas si difficile de renoncer à nous-mêmes. Alors avons-nous de la justice? Non. Avez-vous de la sagesse, de la valeur, de la pureté, ou de quoi plaire aux yeux et être utile? Quand il y a de la propre justice en vous, vous défiez Dieu et vous tomberez en proie à Satan. Adam et Eve ont eu leur propre justice après avoir mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal et ont été exclus du Jardin d’Eden de même que le Serpent.
La même chose est vraie aujourd’hui. Satan le Diable nous tente pour nous opposer à Dieu en invoquant notre propre justice. Même en ce moment précis du temps, Satan encourage la justice en vous et moi. Frères et sœurs, souffrez-vous à cause de Satan le Diable maintenant même?
Avez-vous beaucoup de votre propre justice? C’est vrai. Nous avons encore de la propre justice cachée dans nos cœurs. C’est pour cela que nous devons réaliser aussi vite que possible que nous n’avons pas raison. Ainsi nous pouvons renoncer à nous-mêmes. Rappelez-vous cela. C’est seulement si vous réalisez que vous avez tort que vous pouvez renoncer à vous-même. Quand vous renoncez à vous-même de cette façon, vous ouvrez vos ailes pour voler. Vous pourrez vivre librement dans la gloire de Dieu en faisant l’œuvre de Dieu et en volant de partout dans le monde comme l’océan et le ciel. Vous serez béni d’un bonheur précieux. C’est possible seulement par le Seigneur parce que vous vous libérez de vous-même.
Frères et sœurs, je vous le dis une fois encore. La justice que nous avons au fond de nos pensées n’est jamais bonne. Peu importe combien vos pensées semblent bonnes, elles ne sont pas bonnes. Vous comprenez? Vous devez toujours garder ceci à l’esprit.
Nous sommes devenus un en Christ et sommes devenus enfants de Dieu. Maintenant nous sommes à Lui. Quand nous renonçons à notre justice et suivons le Seigneur, reconnaissant nos erreurs et nos manquements, le Seigneur nous glorifie et nous rend plus beaux. Croyez-vous cela? Louons le Seigneur. Alléluia!