Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 4-4] Vivons notre foi jusqu’au dernier jour (Marc 4:35-41)

(Marc 4:35-41)
“ Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l’autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! Tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?”


Le passage des Ecritures d’aujourd’hui décrit ce qui s’est passé quand Jésus et Ses disciples ont rencontré une tempête en traversant la Mer de Galilée dans une barque. Alors qu’une grande tempête de vent s’était levée en mer et que de grandes vagues venaient frapper la barque, elle coulait. Effrayés, les disciples ont secoué le Seigneur et L’ont réveillé de Son sommeil, disant “Seigneur, ne te soucies-Tu pas que nous allions au devant d’un grand danger?” Le Seigneur sourit, puis menaça le vent, disant à la mer “ Silence ! Tais-toi ! Le vent s’arrêta soudainement et la mer devint calme, comme si la tempête n’avait jamais eu lieu. Et quand la mer s’est calmée, le Seigneur s’est tourné vers les disciples et les a repris en disant “Pourquoi n’avez-vous pas foi?” C’est écrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui que même le vent et la mer ont obéi au Seigneur quand Il les a menacés. 
Spirituellement parlant, la barque ici symbolise l’Eglise de Dieu. Cela nous rappelle que tout comme la barque sur laquelle était Jésus entra dans une tempête, l’Eglise de Dieu est aussi touchée par la difficulté de temps en temps. Nous devons surmonter cette difficulté par la foi. Les disciples dans la barque devaient croire que Jésus calmerait la tempête à temps. De même, même quand l’Eglise de Dieu rencontre des difficultés, nous devons les vaincre par notre foi en Dieu. 
En menant nos vies dans ce monde, différentes difficultés sont inévitables non seulement pour l’Eglise de Dieu, mais nous les voyons aussi dans nos vies quotidiennes. Mais peu importe quel genre de difficulté se présente à nous, si nous nous confions au Seigneur et croyons en Lui tout comme les disciples de Jésus L’ont réveillé et ont prié dans la tempête, le Seigneur sera toujours avec nous et s’occupera de toutes nos difficultés. Quand nous nous confions au Seigneur et Lui demandons Son aide, Il s’occupe de tous nos problèmes et résout avec soin même les difficultés les plus insolubles pour notre entière satisfaction.
Bien que nous tous ici essayons de vivre notre foi diligemment, alors que nous menons nos vies, nous rencontrons des difficultés pour différentes raisons. C’est vrai même si nous vivons dans une époque prospère, et donc vous pouvez imaginer combien plus de difficulté l’Eglise a dû rencontrer dans le passé. Nous ne devons même pas retourner très loin dans le passé pour voir cela; il y a juste une décennie, l’Eglise avait beaucoup de difficultés, constamment. Mais à chaque fois que l’Eglise avait ces épreuves, nous avons prié le Seigneur dans une confiance absolue, et le Seigneur s’est occupé de toutes ces difficultés pour nous. 


Ce bâtiment d’église est un témoignage de l’aide de Dieu 


Il y a un certain temps, nous avons dû déménager les locaux de l’église ailleurs comme le bail avait expiré, mais nous n’avions pas d’endroit où aller. Nous ne pouvions trouver de solution peu importe combien nous cherchions. Il n’y avait d’autre choix que s’attacher au Seigneur. Donc nous avons prié le Seigneur. Jour et nuit nous avons prié sincèrement et désespérément. Le Seigneur nous a alors répondu. C’est aussi grâce à la bénédiction du Seigneur que nous avons pu trouver un endroit correspondant pour le bureau de notre équipe d’édition.
Ce n’est pas juste l’Eglise qui a eu des épreuves; j’ai aussi traversé beaucoup de difficultés. Mais à chaque fois que j’avais des difficultés, je me confiais au Seigneur, priant et invoquant Son nom sincèrement. Quand je m’appuyais ainsi sur le Seigneur et me confiais en Lui, le Seigneur s’est occupé de mes difficultés une à une. Alors que nous menons nos vies, il est inévitable d’avoir beaucoup de difficultés de toutes les façons imaginables durant notre vie entière. Mais si nous mettons notre confiance dans le Seigneur et Lui demandons Son aide, Il résoudra certainement tous nos problèmes peu importe combien ils peuvent être difficiles. Donc, plus nous luttons dans nos difficultés, plus nous devons nous confier au Seigneur et nous appuyer sur Lui.
La tempête que Jésus et Ses disciples ont rencontrée dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui montre que nous sommes aussi amenés à voir de telles difficultés en menant nos vies dans ce monde. Et cela nous enseigne aussi que lorsque nous voyons ces épreuves, si nous nous confions dans le Seigneur et Le prions, Il s’occupera de toutes nos difficultés tout comme Il a sauvé les disciples en menaçant le vent et assujettissant la mer. Une telle foi et résolution nous sont absolument indispensables. Le Seigneur a repris les disciples pour leur manque de foi, demandant pourquoi ils n’avaient pas foi. Nous devons réaliser ici combien c’est un grave péché de ne pas avoir foi, et combien c’est mal de vivre en se confiant en ses propres capacités et moyens plutôt qu’en Dieu. Vous et moi devons faire face à beaucoup de difficultés en vivant dans ce monde, et à chaque fois que nous y sommes confrontés, nous devons nous confier dans le Seigneur et Lui faire confiance par notre prière et notre foi. Nous devons saisir ici que le Seigneur nous délivrera seulement si nous avons une telle foi. 
Beaucoup de gens de tous horizons sont réunis ici, des adolescents aux jeunes adultes, des adultes, et même des ministres. Ce que nous devons tous réaliser indépendamment de l’âge c’est que nous avons des pensées charnelles et des pensées spirituelles en nous. Puisque nous avons la chair, nous avons des pensées charnelles, et puisque nous avons le Saint Esprit dans nos cœurs, nous avons aussi des pensées spirituelles. Puisque nous avons la chair et le Saint Esprit, nous pouvons être tiraillés par des pensées charnelles et spirituelles. Mais même si nous avons une chair faible, nous pouvons être délivrés en nous confiant dans le Seigneur et en nous appuyant sur Lui. Aussi longtemps que nous écoutons la Parole de Dieu dans nos vies et nous résolvons à la suivre, tous les problèmes difficiles que nous rencontrons dans la vie seront résolus avec le temps et nous prospérerons tous.


Nous devons être vigilants au fait de suivre juste la cupidité de la chair 


Puisque vous et moi avons la chair, nous ne pouvons qu’avoir des pensées charnelles. Nous devons faire attention à cela car nous périrons si nous suivons seulement les pensées de la chair. Le Seigneur a dit: “L’affection de la chair c’est la mort” (Romains 8:6). Le Seigneur nous avertit par ce passage à ne pas suivre seulement les pensées de la chair. 
Même si vous êtes né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, une fois que vous tombez dans vos propres pensées charnelles, vous finirez par vous opposer à l’Eglise. Tout comme la Bible dit que la pensée de la chair c’est la mort, si vous vous opposez à l’Eglise et déviez, vous finirez par vous détruire vous-même. Si votre foi est encore jeune, c’est compréhensible que vous vacilliez. Mais si vous vous mettez complètement du côté de la chair et suivez vos propres pensées charnelles au lieu de les briser, alors vous allez non seulement vous détourner de l’Eglise, mais pire encore, vous deviendrez comme Judas Iscariot à la fin. En d’autres termes, vous finirez par devenir vous-même ennemi de Dieu. C’est pour cela qu’il est si dangereux de suivre juste les pensées de la chair. Ceux qui deviennent des ennemis de Dieu en suivant seulement leurs pensées charnelles vont inévitablement périr corps et esprit, même si ce n’est pas ce qu’ils veulent.
Je sais très bien que nos saints et nos ministres ont un côté faible qui les rend vulnérables à suivre les pensées de la chair. Je suis aussi conscient que bien que nous ne prenions pas la mort trop au sérieux en des temps ordinaires, quand nous sommes effectivement face à la mort, nous tremblons de peur et faisons tout ce qui est possible pour l’éviter. Donc jusqu’à ce jour, j’ai essayé dur de m’assurer que mes sermons puissent vous aider à rejeter une telle folie, pour que vous ne suiviez pas juste les pensées de la chair pour finir par rencontrer la mort. Mais si vous avez déjà fixé votre esprit pour suivre vos pensées charnelles et refusez de changer, pensant que ce que vous faites est bon, je ne peux pas vous aider peu importe combien j’essaie fort. Vous choisirez votre propre mort. Vous deviendrez alors ennemi de Dieu pour vous détruire vous-même dans une douleur agonisante.
Je ne veux pas que les gens insensés qui suivent les pensées de la chair périssent. Quand ces gens trouvent difficile de continuer à servir le Seigneur, ils quittent le Seigneur temporairement, mais quand ils rencontrent des difficultés dans le monde, ils essaient de revenir à la foi comme si rien ne s’était passé. Ils vivent d’une façon qui leur convient, et ils veulent en même temps la prospérité spirituelle aussi. Cependant, la Parole de Dieu dit en Hébreux 6:4-6: “ Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit,
qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie.”. Comme le dit ce passage, ceux dont la foi est si instable qu’ils vacillent constamment entre le Seigneur et le monde ne peuvent pas revenir à la repentance. Donc, vous et moi devons vivre une vie de foi conséquente et renforcer notre foi comme une forteresse. C’est parce que ceux dont la foi n’est pas ferme et qui suivent les pensées de la chair et vacillent constamment périront à la fin. 
Regardez à certains de nos anciens ministres qui ont fini par quitter l’Eglise pour suivre leurs propres pensées charnelles. Ces gens qui suivent juste les pensées de la chair périront corps et esprit. Bien sûr, cela ne signifie pas que l’Eglise elle-même demande la rétribution ou essaie de ruiner leur vie. Plutôt, ceux dont la foi est si faible qu’ils suivent seulement les pensées de la chair finissent par se détruire eux-mêmes. Ce serait heureux si certaines d’entre eux, même après avoir dévié, réalisaient leur erreur et revenaient pour mener une vie de foi plus conséquente. Mais il y a eu beaucoup de gens dans l’Eglise qui ont suivi leurs propres pensées charnelles jusqu’à la fin. Je suis certain que vous savez de qui je parle même si je ne les mentionne pas par leur nom. Nous avons eu des gens comme cela parmi les laïcs, et nous en avons aussi eu parmi les ministres. 
Nous devons tous réaliser que par nature, nous sommes vulnérables à suivre les pensées de la chair, et nous devons demander à Dieu Sa miséricorde. Si nous aimons notre propre âme et voulons nous assurer de ne pas nous détruire nous mêmes, nous devons écouter attentivement la Parole de Dieu et la suivre fidèlement. Même si nous trouvons trop dur de suivre la Parole du Seigneur continuellement comme cela, nous devons toujours la suivre en nous confiant au Seigneur. 
Quand quelqu’un périt, il ne périt pas seulement lui même. Il essaie d’amener d’autres autour de lui à la mort aussi. Mais nous ne devrions jamais nous permettre d’être entraînés dans la mort par ces gens qui suivent seulement les pensées de la chair jusqu’à ce qu’ils périssent. Ces gens, qui sont devenus ennemis de Dieu pour périr, ne peuvent pas être ranimés même si nous périssons avec eux. Quand quelqu’un entraîne ceux qui sont autour de lui à la mort, il sera encore plus condamné, car le Diable y prend plaisir et son méchant pouvoir devient plus fort. Nous devons donc préserver notre salut de ces gens là par la foi. Peu importe qui périt, même si c’est un membre de notre propre famille, nous devons défendre notre foi avec résistance pour rester droits même si c’est tout seul, plutôt qu’être emporté par de telles personnes. 
En vivant dans ce monde, les épreuves viennent pour l’Eglise et nos vies individuelles aussi, et lorsque nous sommes face à cette difficulté, nous devons prier le Seigneur fidèlement. Plus nous luttons et plus les épreuves sont difficile, nous devons nous appuyer sur Dieu et Lui faire encore plus confiance. Nos difficultés ne sont pas résolues quand nous nous appuyons sur nos propres moyens et capacités pour les vaincre, mais c’est quand nous mettons notre confiance dans le Seigneur et Le prions, et essayons de vivre selon le plaisir de Dieu, que ces difficultés sont résolues. 
Permettez-moi de vous donner un exemple ici. Il y a longtemps, quand j’ai été sauvé, j’avais décidé de vivre ma vie selon la volonté de Dieu et de servir le Seigneur, mais je n’avais pas de place pour accueillir l’Eglise de Dieu. Je n’avais même pas assez d’argent pour louer un endroit. Mais quand j’ai vu un bâtiment convenable, j’ai prié Dieu de tout mon cœur, disant “Seigneur, donne-moi ce bâtiment pour que je puisse l’utiliser pour toi. Je te le demande de tout mon cœur. J’ai besoin d’un bâtiment pour rassembler les âmes, faire des cultes, et les sauver par Ta Parole. Je crois que tu me le donneras.” Il n’y avait pas de désir privé dans ma prière. J’ai prié le Seigneur sans cesse, mettant toute ma confiance en Lui et m’appuyant sur Lui. Et j’étais absolument certain que Dieu répondrait à ma prière. Ma foi et prière ont été récompensées. Dieu a répondu à ma prière. Ce n’est pas la seule fois que Dieu est venu à mon aide, pour tout ce que j’ai demandé et ai prié par la foi, Dieu a répondu sans aucune exception dans le moindre détail, et Il s’est chargé de tous mes problèmes.
Dieu nous donne tout ce que nous demandons et cherchons auprès de Lui si c’est en accord avec Sa volonté. A la différence de la plupart des gens, je ne vois pas de besoin pour ma propre maison. Ce n’est pas comme si j’allais vivre dans ce monde pendant mille ans, mais je suis là seulement pour un peu de temps, donc quelle est la raison de construire une maison coûteuse juste pour payer de lourds impôts et avoir des réparations constantes, alors que je peux juste en louer une? Si j’ai réellement besoin d’une maison, Dieu me la donnera. Dieu me donnera tout même sans demander si c’est quelque chose qui est absolument nécessaire. Qu’en est-il de vous? N’avez-vous pas serré la ceinture et économisé avec ardeur pour acheter une maison? Je suis certain que beaucoup d’entre vous l’ont fait. Mais ce n’est que de l’envie inutile. Qu’en est-il de notre Eglise alors? Quelqu’un vous a-t-il dit que notre Eglise met de l’argent de côté pour acheter un bâtiment? Nous n’avons jamais fait cela. Mais même si nous n’avons jamais rassemblé d’argent pour construire un bâtiment, Dieu nous a bénis et nous a donné ce bâtiment pour notre usage. Effectivement, c’est aussi ce que Dieu a fait pour nous selon Sa volonté. 
La Bible dit en 1 Jean que si notre conscience est pure et ferme dans la présence de Dieu, nous recevrons de Dieu tout ce pourquoi nous prions. Dieu entendra nos prières et nous donnera ce que nous Lui demandons à temps. Notre Dieu est le Dieu vivant. Dieu est vivant pour toujours. Si nous croyons véritablement en Lui, nous appuyons sur Lui, mettons notre confiance en Lui, puis Lui demandons, Dieu répondra certainement. Si notre volonté et ce que nous cherchons est en accord avec la volonté de Dieu, alors tôt ou tard, Il nous répondra sans faute. Tout ce que le Seigneur attend de nous c’est que notre foi grandisse, attendant que nous fixions nos pensées. 


Il est important de vous résoudre à vivre selon la volonté de Dieu 


C’est absolument impératif. A moins que vous ne fixiez vos pensées pour vivre selon la volonté de Dieu, vous serez tenté de suivre votre voie quand les circonstances changent, même si vous ne l’avez pas fait jusqu’alors. Si votre cœur n’est pas fixé sur Dieu, il sera emporté par vos circonstances comme une barque emportée par les vagues. C’est seulement quand votre cœur est résolu et fixé à sa place que Dieu prendra plaisir en vous. Si votre cœur est inconstant et vacille, alors loin de demeurer en Dieu, vous finirez par quitter Ses bénédictions.
Donc, la première chose que vous devez faire c’est mener une vie de foi correcte en fixant vos pensées. Si vous voulez que vos prières soient exaucées, cela requiert aussi que vous fixiez votre cœur sur Dieu. Autrement dit, vous devez vous résoudre à vivre selon la volonté de Dieu. Dieu connaît le fond de votre cœur et voit si vous Le priez seulement sans même avoir décidé de Le suivre. Et si vous essayez de mener votre vie de foi sans fixer votre cœur sur Dieu, votre propre conscience vous accusera d’avoir le cœur mal placé. Donc, nous devons d’abord fixer nos cœurs sur Dieu avant toute autre chose. Et deuxièmement, nous devons apprendre à nous appuyer sur Dieu et effectivement le faire dans nos vies quotidiennes. S’appuyer sur Dieu signifie mettre notre foi en Dieu. La foi consiste à s’appuyer sur Dieu et Lui demander Son aide. C’est seulement quand nous avons une telle foi que nous pouvons mener une vie de foi droite jusqu’au jour où le Seigneur reviendra.
Mes chers croyants, vous devez réaliser ici que si nous dévions individuellement, l’Eglise de Dieu continuera à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La seule chose qui me soucie profondément c’est que même si vous avez rencontré le Seigneur et demeurez maintenant dans Ses bénédictions, une fois que vous suivez les pensées de la chair et devenez ennemi de Dieu, il est quasiment impossible de revenir dans les bras du Seigneur. Ces gens qui deviennent ennemis de Dieu seraient plus heureux s’ils pouvaient revenir au Seigneur même sur leur lit de mort. C’est à ce point qu’il est difficile de revenir à Dieu une fois que vous déviez. 
Si un petit enfant part trop loin de sa maison, il va se perdre et ne sera plus capable de retrouver le chemin de la maison. De même, il est presque impossible pour nous de revenir au Seigneur si nous dévions trop loin de Lui. Même quand nous savons clairement que nous devons revenir au Seigneur, nous trouverons incroyablement difficile de le faire. Pourquoi supposez-vous que c’est le cas? C’est parce que plus nous allons loin du Seigneur, plus nous serons sous l’emprise du Diable.
La chose la plus importante que quoi que ce soit est de fixer vos pensées pour vivre selon la volonté de Dieu. Une fois que j’ai rencontré le Seigneur, je me suis résolu encore et encore à vivre selon la volonté de Dieu. Et même si je vis avec le cœur fixé sur Dieu et mes pensées charnelles abaissées, les épreuves viennent sur ma route chaque jour et j’ai toujours des limites. Cependant, si vous fixez vos pensées et ancrez votre cœur fermement dans la Parole de Dieu, alors lorsque votre cœur est secoué, vous pouvez y mettre fin tout de suite.
Par contre, si vous ne fixez pas votre cœur sur Dieu, alors lorsque votre cœur est secoué, il va tomber et s’éloigner loin de Dieu à la fin. C’est parce qu’à moins que vous ne vous décidiez à suivre le Seigneur, vous ne pouvez pas vaincre vos pensées charnelles. Si vous suivez juste les pensées de la chair, vous périrez corps et esprit. C’est pour cela qu’il est si important de fixer votre cœur sur Dieu et de vous ancrer profondément dans Sa Parole.
Nous devons tous mener nos vies de foi avec nos cœurs fermement résolus à suivre le Seigneur. Ce qui est important ce n’est pas combien votre volonté est forte. Le plus important c’est de fixer votre cœur pour vivre selon la volonté de Dieu. Quand vous décidez ainsi de vivre selon le plaisir de Dieu, Dieu gardera votre cœur droit, vous conduira et vous utilisera comme Son instrument, vous bénira, et agira dans votre vie. Mais si vous ne fixez pas votre cœur et essayez avec entêtement de résister à vos pensées charnelles avec votre propre volonté et force, alors tôt ou tard vous finirez par vous y assujettir. Vous ne serez pas en mesure de résister quand Satan secouera votre cœur. Il y a un hymne dans notre recueil intitulé “Fixe Ton cœur sur Dieu”, et tout comme cet hymne, nous devons tous nous résoudre à vivre selon la volonté de Dieu. C’est très important. C’est seulement quand vous décidez d’abord que Dieu agit dans votre vie. Le Seigneur sera avec vous si vous décidez ainsi, vous attachez à Dieu, vous appuyez sur Jésus Christ, et reposez votre cœur sur la volonté de Dieu en vous confiant au Seigneur.
A moins de vous résoudre à vivre selon la volonté de Dieu, Satan continuera à essayer de vous abaisser. Votre cœur finira par suivre et tomber dans les mains du Diable. C’est ainsi que Satan essaie de vous faire dévier loin de la volonté de Dieu. Et c’est pour cela que vous devez fixer vos pensées pour vivre selon la volonté de Dieu. Nous avons quelques adolescents ici avec nous, et c’est très difficile pour eux de demeurer dans l’Eglise et de servir le Seigneur à leur âge. C’est vrai aussi pour les jeunes adultes ici. Cela s’applique aussi aux adultes, tous nos frères et sœurs de même. D’une certaine façon, adhérer au cadre de l’Eglise peut être frustrant et difficile.
Donc vous devez vous résoudre à vivre selon la volonté de Dieu d’abord, ou sinon il vous sera difficile d’adhérer au cadre de l’Eglise. Tout comme j’ai fixé mon cœur sur Dieu, je vous demande de fixer aussi votre cœur sur Dieu. Une fois que vous vous résolvez ainsi, votre cœur verra que rien n’est plus paisible et heureux que de demeurer dans le Seigneur. Mais si vous ne vous décidez pas, vous serez intolérablement frustré.
Comme d’habitude, j’ai passé la journée à corriger mon projet de sermon, et je prêche maintenant la Parole ce soir pour servir le Seigneur. Mais si je n’avais pas décidé de vivre selon la volonté du Seigneur, alors je n’aurais pas pu travailler en unité avec l’Eglise. Le cœur de l’homme change si facilement. Et il peut facilement dévier aussi. C’est très facile de nous oublier les uns les autres si nous sommes séparés même un peu de temps. Puisque les humains sont des créatures si faibles, le Diable essaie de vous faire vous quereller les uns avec les autres et vous accuse finalement pour secouer votre cœur. Effectivement, j’ai vu cela se passer même pour nos ministres – quand je les vois après une longue absence, je découvre que certains ont changé de façon déplaisante. Donc je saisis chaque occasion que j’ai pour être avec nos ministres de façon régulière. Nos frères et sœurs devraient aussi me voir aussi fréquemment que possible. Que ce soit au moment du culte ou au travail, nous devons nous assembler aussi souvent que possible. C’est alors seulement que vous pouvez garder votre cœur résolu à vivre selon la volonté de Dieu. Sinon, si vous allez dans ce monde et oubliez tout de l’évangile, alors il vous sera difficile de garder votre résolution. Quoi que vous fassiez dans l’Eglise, que vous travailliez ou jouiez, c’est quand vous faites tout avec les autres saints que vous pouvez protéger votre cœur. Vous êtes fort dans la foi quand vous êtes unis avec les autres saints. Même si vous avez décidé de suivre Dieu, ce n’est pas une bonne idée d’être distant des autres saints, car cela vous serait alors très difficile de tenir votre résolution.
C’est ce que nous enseigne le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Quand Jésus et Ses disciples traversaient la mer, ils ont rencontré une tempête et la barque a été inondée et a presque coulé, mais le Seigneur était endormi dans tout cela. Donc Ses disciples Lui ont dit: “Maître, ne te soucies-tu pas de ce que nous périssons?”
Il y a quelque chose à souligner ici avant de continuer. Ici les disciples du Seigneur L’ont juste appelé “Maître”. Bien qu’ils soient nos grands prédécesseurs dans la foi, ils méritent quelque critique ici. Après tout, n’auraient-ils pas dû appeler Jésus leur “Seigneur” au lieu juste de l’appeler  “maître”? Le Seigneur est notre Maître. Il est le Créateur, le Christ, et le Fils du Dieu vivant. Le Seigneur est le Créateur qui a fait l’univers et nous. Il est notre Berger, notre Sauveur, et notre Maître éternel. Donc puisque c’est Jésus qui veille sur nous, il convient que nous L’appelions notre Seigneur. Quand les disciples Lui ont demandé “Maître, ne te soucies-tu pas de ce que nous périssons?”, le Seigneur leur a reproché leur incrédulité en disant: “Comment n’avez-vous point de foi?”


C’est un grave péché de ne pas croire en la justice de Dieu


Sœur Miae Choi est allé voir son docteur récemment car elle ne se sentait pas bien. Ne serait-elle pas anxieuse et effrayée si le docteur ne pouvait pas trouver ce qui la rendait malade? Mais même si nous avons de tels défis devant nous, nous devons nous confier dans le Seigneur. Quand nous confions nos difficultés au Seigneur et nous appuyons sur Lui, Il prend soin de ces difficultés. Il nous guérira de toutes nos maladies. Même si certains sont nés avec des conditions transmises génétiquement, le Seigneur les guérira aussi et nous rendra la santé. Donc je vous demande de ne jamais tomber dans le désespoir peu importe quelle difficulté vient vers vous, car le Seigneur s’occupera de toutes vos difficultés et vous bénira.
Ne prenez pas votre vie de foi trop à la légère, comme si c’était quelque chose que vous pourriez abandonner à mi chemin. Penser que c’est correct de quitter votre vie de foi est terriblement charnel. Si vous êtes fatigué et chargé, écoutez la Parole de Dieu pour vous reposer et renouveler votre force. C’est ainsi que vous pourrez vivre votre foi jusqu’à la fin, en trouvant la force en Dieu, non en vous-même. Ne pensez pas que vous pouvez choisir une autre voie par vous-même.
Nous avons quelques adolescents avec nous ici, et le Frère Dongwook est le plus âgé d’entre eux. Il est à un âge difficile, faisant la transition de l’enfant à l’homme. Mais même à cet âge relativement jeune, Dongwook peut être assez ambitieux pour embrasser le monde entier et accomplir un grand projet. A seize ans, nous pouvons très bien dire qu’il est déjà mûr et grand. Son corps n’est peut être pas pleinement développé, mais sa pensée est déjà mature. Bien que son développement physique et les normes sociales définissent toujours qu’il est adolescent, il a la pleine faculté de pensée. Donc même des adolescents comme Dongwook doivent résoudre leur cœur à vivre leur foi selon la volonté du Seigneur.
Nous tous assemblés ici, jeunes et vieux, hommes et femmes aussi, devons nous résoudre à vivre par la foi. Bien sûr, nos ministres devraient être les premiers à le faire et donner l’exemple pour tous les autres. C’est une bénédiction de vivre en s’appuyant sur le Seigneur, et si nous le faisons, Il nous protégera et nous donnera la paix. Et notre Dieu agira dans nos vies et nous bénira tous.