Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 5-2] Ceux qui croient seulement au Seigneur (Marc 5:25-43)

Ceux qui croient seulement au Seigneur
(Marc 5:25-43)
“Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans. Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement. Car elle disait : Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie. Au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. Jésus connut aussitôt en lui-même qu’une force était sortie de lui ; et, se retournant au milieu de la foule, il dit : Qui a touché mes vêtements ? Ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui te presse, et tu dis : Qui m’a touché ? Et il regardait autour de lui, pour voir celle qui avait fait cela. La femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s’était passé en elle, vint se jeter à ses pieds, et lui dit toute la vérité. Mais Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal. Comme il parlait encore, survinrent de chez le chef de la synagogue des gens qui dirent : Ta fille est morte ; pourquoi importuner davantage le maître ? Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement. Et il ne permit à personne de l’accompagner, si ce n’est à Pierre, à Jacques, et à Jean, frère de Jacques. Ils arrivèrent à la maison du chef de la synagogue, où Jésus vit une foule bruyante et des gens qui pleuraient et poussaient de grands cris. Il entra, et leur dit : Pourquoi faites-vous du bruit, et pourquoi pleurez-vous ? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui. Alors, ayant fait sortir tout le monde, il prit avec lui le père et la mère de l’enfant, et ceux qui l’avaient accompagné, et il entra là où était l’enfant. Il la saisit par la main, et lui dit : Talitha koumi, ce qui signifie : Jeune fille, lève-toi, je te le dis. Aussitôt la jeune fille se leva, et se mit à marcher ; car elle avait douze ans. Et ils furent dans un grand étonnement. Jésus leur adressa de fortes recommandations, pour que personne ne sût la chose ; et il dit qu’on donnât à manger à la jeune fille.”


Le Seigneur répand Sa grâce sur ceux qui demandent Son aide. Quand Jésus voyageait sur les chemins, parfois des aveugles ou des lépreux venaient à Lui et Le suppliaient de les guérir, disant “Jésus, Fils de David! Aie pitié de moi!” Jésus guérissait les lépreux et ouvrait les yeux des aveugles, les bénissant par des miracles. Ces gens venaient à Jésus parce qu’ils croyaient que Lui seul pouvait guérir leurs maladies. Ainsi, si nous cherchons réellement le Seigneur pour Le chercher Lui, Il viendra vers nous par Sa Parole, Sa puissance, et de différentes autres façons. Et Il répondra aux désirs de nos cœurs avec Sa puissance et Sa méthode.
Ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, nous voyons une femme qui souffrait d’hémorragie depuis douze ans. Bien que cette femme ait vu beaucoup de docteurs, elle ne pouvait toujours pas être guérie peu importe combien elle payait. De toute évidence, elle a probablement essayé toutes sortes de médicaments indépendamment de leur coût. Un jour, la femme a entendu que Jésus passerait dans son village. Elle savait qui était Jésus car elle avait entendu parler de Lui. En d’autres termes, en ayant entendu parler des grands miracles et des signes que Jésus faisait en diverses occasions, comme ressusciter les morts et guérir les lépreux et les paralysés, elle savait qui était Jésus. Et elle a cru que si Jésus était capable de faire de tels miracles, sa maladie serait guérie juste en touchant Ses vêtements.
Donc, même si la femme était entourée d’une grande multitude, elle a fait un passage à travers cette foule agitée qui essayait de s’approcher de Jésus. Et dans tout ce désordre elle a calmement touché le vêtement de Jésus. Il semble bien que son toucher ait été très léger et les gens ordinaires ne s’en seraient même pas rendu compte. Elle avait la croyance que même ce petit toucher la guérirait.


L’hémorragie est une affliction où le saignement ne s’arrête pas


Imaginez saigner sans fin. Quand il n’y a pas assez de sang dans votre corps, vous souffrez d’anémie et quand cela empire, vous mourrez même. Il est impossible à ceux qui souffrent de cette condition de mener une vie normale. Donc vous pouvez imaginer combien cette femme cherchait désespérément à être guérie de sa souffrance. Etant donné la façon dont cette femme avait dépensé tant d’argent pour trouver un traitement, et combien elle avait vu de nombreux docteurs, nous pouvons apprécier combien elle était désespérée. 
Sa condition ne s’était pas améliorée même après avoir essayé tous les médicaments et vu tous les docteurs, mais une fois qu’elle a touché le vêtement de Jésus, son hémorragie s’est arrêtée immédiatement. Elle a arrêté de saigner. Sachant tout cela, Jésus a demandé qui avait touché Son vêtement. Jésus, le Fils de Dieu, a-t-Il demandé cela parce qu’Il ne savait pas qui L’avait touché, même s’Il savait qu’une puissance était sortie de Lui? Ou était-ce pour reprocher à la femme d’avoir touché Son vêtement sans permission qu’Il a posé cette question? La réponse n’est ni l’un ni l’autre. Jésus a demandé cela parce qu’Il connaissait déjà la foi de la femme, et Il voulait enseigner cette foi aux autres aussi. Donc, après avoir entendu la réponse de la femme, Jésus dit à la femme au milieu de toute la foule environnante: “Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix, et sois guérie de ton mal.”
Ceux qui étaient assemblés ici pour avoir entendu des rumeurs au sujet de Jésus n’avaient pas le genre de foi qu’avait cette femme. Ils étaient venus parce qu’ils voulaient voir si les rumeurs étaient vraies, et si oui, alors résoudre leurs problèmes charnels. S’ils avaient vraiment cru que Jésus était le Fils de Dieu, ils ne se seraient pas pressés au point de bloquer Son chemin, mais plutôt, ils auraient ouvert la voie pour Lui, L’auraient approché poliment, et Lui auraient demandé de les sauver. Comme Jésus savait ce que les gens assemblés ici avaient dans la tête, Il a intentionnellement questionné sur qui avait touché Son vêtement pour leur donner une compréhension de la vraie foi. Et par sa foi seule, cette femme a été pour toujours libérée de l’affliction qui la tourmentait depuis si longtemps.
Mes chers croyants, si vous avez un désir, et que vous avez demandé à Jésus Son aide avec votre foi sincère, alors le Seigneur vous répondra. Qu’est réellement cette maladie incurable pour nous humains? Quelle est cette maladie qui, comme l’hémorragie dont la femme souffrait, ne peut pas être guérie par des médicaments? Ce n’est autre que la maladie du péché qui est dans nos cœurs. Je suis certain que vous avez aussi essayé différentes religions dans votre désir de recevoir la vraie rémission des péchés. Vous avez rencontré des dirigeants religieux et des hommes de grand renom, mais avez-vous réellement été guéri de votre maladie du péché?
Aucune religion de ce monde ne peut guérir la maladie du péché qui est dans nos cœurs. Cependant, si nous allons vers notre Seigneur, si nous croyons en Lui, alors le Seigneur peut éradiquer ces péchés qui sont dans nos cœurs. Si vous venez au Seigneur avec cette foi, alors le Seigneur guérira tous vos péchés. Il n’y a personne qui ne puisse pas être guéri, si seulement il a assez de foi comme la femme qui souffrait d’hémorragie, et s’il vient devant le Seigneur avec cette foi. Tout le monde peut être guéri. Et c’est ce que le passage des Ecritures d’aujourd’hui nous enseigne.


La femme souffrant d’hémorragie avait foi en Jésus comme Son Sauveur


La femme dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui avait la croyance que si personne d’autre ne le faisait, Jésus pouvait certainement guérir sa maladie et qu’elle serait guérie juste en touchant Son vêtement. Donc elle a cherché à voir Jésus de tout son cœur. C’est parce qu’elle était venu en croyant ainsi que sa maladie a pu être guérie. Nous étions aussi tourmentés à cause de notre incapacité à obtenir la rémission des péchés. Nous avions pratiqué différentes religions essayant de résoudre le problème du péché. Bien que nous ayons eu le zèle, nous ne savions pas que nous devions avoir foi devant Jésus. Pire encore, nous n’avions pas de foi du tout. Cependant, quand nous avons cru que nous allions recevoir la rémission des péchés si nous croyions en Jésus, et quand nous sommes venus devant le Seigneur avec un cœur aspirant et avons écouté l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et quand nous avons accepté cette Parole dans nos cœurs et y avons cru, nous avons finalement été guéris de la maladie de nos péchés. 
Il est écrit: “Mais Il a été blessé pour nos péchés,
brisé pour nos iniquités;
Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui,
Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris” (Esaïe 53:5).
Comme le dit ce passage, c’est parce que Jésus a payé le salaire de nos péchés à notre place que la maladie de nos péchés a été guérie. Puisque Jésus a été blessé à notre place quand nous devions être blessés, et puisqu’Il a été châtié à notre place quand nous devions être châtiés, nous avons été libérés de nos péchés pour jouir de la paix et être guéris. Tout ceci ne s’est passé que par la puissance de Jésus.
Si vous venez juste à Jésus et croyez en Lui, alors tout comme la source même de l’hémorragie de la femme a été asséchée, vous serez aussi complètement guéri de votre maladie du péché depuis la racine. Puisque le Seigneur a déjà tout fait pour vous, tout ce que vous devez faire c’est venir dans Sa présence. Bien qu’aucune religion ni philosophie de ce monde ne puisse vous guérir de l’affliction du péché, si vous venez à Jésus Christ en croyant que Lui seul peut guérir la maladie de votre cœur, vous allez effectivement naître de nouveau. En d’autres termes, chacun de vous qui vient devant le Seigneur par la foi, croyant que Lui seul peut guérir votre maladie, recevra la rémission des péchés. C’est ce que le passage des Ecritures d’aujourd’hui nous enseigne. 
Il n’y a pas de dirigeant religieux qui peut nous guérir de la maladie du péché, peu importe combien il soit doué ou combien il exerce un pouvoir paranormal. Vous pouvez trouver un réconfort temporaire auprès de ces dirigeants religieux, mais ils ne peuvent pas résoudre votre problème fondamental de péché. Vous continuerez à ressentir le problème du péché non résolu en vous. 
Par contre, si vous croyez au Seigneur, et que vous venez dans Sa présence et L’écoutez avec une croyance inébranlable en ce qu’Il va effectivement expier tous vos péchés, alors vous recevrez la rémission des péchés, pour sûr. C’est ce que notre Seigneur dit ici. Notre Dieu est tel qu’Il répand infailliblement Sa grâce sur quiconque vient devant le Seigneur avec un désir sincère, du cœur, de recevoir Sa miséricorde. Le Seigneur répond aussi à notre prière sans faute, si seulement nous mettons notre confiance en Lui seul, croyons en Lui, et Lui demandons de tout cœur. La foi que nous devrions avoir n’est pas celle qui dit “Dieu va probablement répondre à ma prière”, mais qui dit “Dieu va certainement me répondre!” Si la femme souffrant d’hémorragie n’avait pas eu une telle foi, alors elle n’aurait pas été guérie de son affliction peu importe combien elle aurait touché le vêtement de Jésus. 


Le récit associé de la fille de Jaïrus


La synagogue juive, comme l’église d’aujourd’hui, était un lieu de rassemblement, et Jaïrus était à la tête de l’une de ces synagogues. Il avait une fille qui était en train de mourir d’une maladie grave, et comme il croyait que Jésus pourrait guérir sa fille, Jaïrus Le supplia de venir dans sa maison et il accompagnait maintenant Jésus vers sa maison. C’est sur le chemin que Jésus a rencontré la femme souffrant d’hémorragie. Et alors que la femme a été guérie, Jaïrus a appris de son serviteur que sa fille était morte.
Entendant cela, ceux qui étaient autour de Jaïrus lui dirent de ne pas amener Jésus chez lui. Ils pensaient probablement à travers cela qu’il n’y avait rien que Jésus puisse faire puisque la fille était déjà morte, ou peut être qu’ils essaient de trouver grâce juste pour eux-mêmes. Cependant, Jésus ne s’est pas arrêté mais a continué d’aller vers la maison de Jaïrus, lui disant: “Ne crains pas; crois seulement.”
Quand Jésus est arrivé dans la maison de Jaïrus et a vu les gens qui pleuraient bruyamment, Il a dit: “ Pourquoi faites-vous du bruit, et pourquoi pleurez-vous ?  L’enfant n’est pas morte, mais elle dort.” Bien que les gens aient ridiculisé Jésus pour avoir dit cela, Il a tenu la main de l’enfant et a dit “Talitha, koumi!” L’enfant s’est alors levée immédiatement et a marché. Traduisant, l’expression “ Talitha, koumi ” signifie “Petite fille, je te le dis, lève-toi!”
Quand le Seigneur guérissait les malades, Il n’a pas dit qu’ils seraient guéris s’ils observaient la Loi fidèlement ou faisaient beaucoup de bonnes œuvres. Il leur a juste dit de ne pas avoir peur et de croire en Lui. Cela signifie que si nous croyons seulement au Seigneur Jésus, alors nos désirs deviennent réalité. Même les morts peuvent être ramenés à la vie. Tout et chaque problème peut être résolu. C’est ce que notre Seigneur nous dit à travers le passage des Ecritures d’aujourd’hui.
Le problème cependant, c’est que le plus souvent, nous nous appuyons sur autre chose que Jésus. Même si nous savons qu’il est inutile de chercher de l’aide de quelqu’un d’autre, nous pensons toujours dans nos pensées charnelles “Ce sera différent cette fois. Je suis certain que cela se finira différemment.” Donc, nous devons fermement rejeter de telles inclinaisons, et reconnaître que seul Jésus peut résoudre nos problèmes et que Lui seul peut rendre nos rêves réalité. Et vous devez réaliser que vos problèmes sont résolus seulement si vous demandez au Seigneur Son aide, vous confiant en Lui et disant “Seigneur, je crois en Toi seul.” C’est ce que notre Seigneur nous dit ici.
Tout ce que nous devons faire c’est croire en Jésus. Nous devons seulement croire que nos péchés ont disparu grâce au sacrifice de Jésus. Jésus est venu sur la terre il y a très longtemps, et Il a déjà porté tous nos péchés en étant baptisé au Jourdain. Si vous croyez juste que Jésus a porté tous les péchés commis depuis le jour de votre naissance jusqu’au jour où vous allez mourir, chaque péché commis avec votre cœur ou vos actes, alors vous recevrez certainement la rémission des péchés et deviendrez une personne juste. 
Comme notre Jésus est tout puissant, et vrai, si nous Le prions et nous confions en Lui, Il nous répondra sans faute. Cependant, le problème c’est que plutôt que nous appuyer sur Lui et Lui demander Son aide, nous mettons notre confiance dans les menteurs autour de nous. Nous allons vers ici et là demander de l’aide et donnant tout ce que nous avons, et quand cela ne fonctionne pas, c’est alors seulement que nous revenons vers Jésus et cherchons Son aide. Peut être que c’est pour cela que Jésus a attendu que la fille du chef de la synagogue meure dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Peut être qu’Il a attendu que la fille meure, pour que Jaïrus mette tout son espoir en Jésus seul.
Quel est le désir de notre Seigneur pour nous? “Si vous vous débrouillez par vos propres moyens, essayez tout ce que vous pouvez, et si cela ne fonctionne pas, alors demandez mon aide. Je résoudrai alors vos problèmes.” Est-ce cela que le Seigneur nous dit? Non, bien sûr que non! Il nous regarde calmement et attend que nous nous appuyions sur Lui complètement. Et Il intercède auprès du Père pour nous (Romains 8:34). Il attend que nous lui fassions confiance. En d’autres termes, le Seigneur attend que nous Le priions avec une foi suffisante en Lui.
Nous devons réaliser ce désir du Seigneur. Bien que nous soyons prompts à abandonner nos attentes après avoir prié, notre Seigneur veut vraiment nous aider. C’est parce qu’il est le Dieu vivant et notre Sauveur. Personne d’autre sur la terre ne peut nous aider à part le Seigneur. Donc confions-nous tous dans le Seigneur, croyant qu’Il va infailliblement nous aider lorsque nous aurons besoin de Son aide. Nos prières seront alors exaucées, pour sûr.
Bien que beaucoup de nos prières soient exaucées, de temps en temps nous voyons des prières rester sans réponse. Cela arrive quand nos prières ne sont pas marquées de notre foi. Cela arrive quand nous avons des doutes même en priant. Le Seigneur dit ce qui suit dans Jacques 1:6-8: “Mais qu’il l’a demande avec foi, sans douter, car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par les vents et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur; c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.” En d’autres termes, quiconque prie en doutant ne devrait pas s’attendre à ce que le Seigneur réponde à sa prière. Ces gens sont irrésolus. Donc si votre requête n’a pas de réponse malgré une prière constante, vous devez vous examiner pour voir si oui ou non vous avez réellement la foi.
Si votre prière est fondée sur votre propre envie, de telles prières n’ont pas de réponse non plus. En parlant de cela, Jacques 4:3 dit “Vous demandez et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.”. Parmi ceux qui vont à l’église aujourd’hui, il y a des gens qui commencent tout à coup à fréquenter les réunions de prière du matin ou à prier et jeûner. Quand on leur demande ce pour quoi ils prient, ils disent qu’ils demandent à Dieu de les aider dans leurs nouvelles affaires ou pour que leurs enfants obtiennent une admission en école supérieure. Si leurs affaires sont pour la gloire de Dieu, ou s’ils veulent que leurs enfants intègrent les écoles pour mieux servir le Seigneur, alors le Seigneur acceptera leur prière avec plaisir. Mais si leur prière est motivée par leur désir de gagner plus d’argent pour satisfaire leur propre envie charnelle, et qu’ils veulent que leurs enfants soient dans une grande école pour renforcer leur propre ego, alors Dieu ne répondra jamais. Vous ne devez donc jamais prier pour satisfaire votre propre envie.
Nous rencontrons beaucoup de problèmes dans nos vies. C’est précisément pour cela que nous avons besoin de l’aide du Seigneur. Mais combien croyons-nous au Seigneur? Combien Lui faisons-nous confiance? Le Seigneur attend que nous mettions toute notre confiance en Lui seul. Il attend que nous ayons une telle foi. La fille de Jaïrus a été réveillée. La fille s’est levée sur le simple ordre du Seigneur “Talitha, koumi! Petite fille, je te le dis, lève-toi!” Elle s’est levée comme le Seigneur l’a commandé.
Nous rencontrons tous beaucoup de difficultés et souffrons du problème du péché dans nos vies réelles. Et pour trouver une solution à ces problèmes, nous regardons à beaucoup de religions et voyons beaucoup de gens renommés, essayant différentes méthodes, mais loin de trouver la solution, nous finissons par voir encore plus de souffrance. Qui devrions-nous alors voir pour trouver la solution à tous les problèmes de notre vie? Est-ce le Seigneur, ou devons-nous chercher les moyens du monde? Comment la femme qui souffrait d’hémorragie a-t-elle trouvé la guérison? Comment la fille de Jaïrus est-elle revenue à la vie? Pensez à la solution réelle aux problèmes de votre vie. 
Ce que chacun de nous doit apprendre dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui c’est que le problème du péché ne peut pas être résolu par un être humain. Alors quelle est la solution au problème de nos péchés? Quand notre Seigneur a été baptisé au Jourdain, Il a pris tous les péchés de toute personne de ce monde, et c’est ainsi que le problème de nos péchés a été résolu. Le Seigneur a effacé tous vos péchés et les miens. Et Il est allé à la Croix. Comme Son corps a été crucifié en portant tous nos péchés, Il a payé le salaire de nos péchés à notre place, même si c’est nous-mêmes qui aurions dû les porter. Par ce sacrifice, le problème de nos péchés a été complètement résolu. Cela a été accompli par Jésus seul.
Le Seigneur nous a tant aimés qu’Il a abandonné Sa vie pour nous comme cela, et Il veut maintenant que nous croyions en Lui seul. Et si nous croyons juste au Seigneur, Il répandra Ses bénédictions infinies sur nous. Bien que vous ayez reçu la rémission des péchés, pouvez-vous réellement Lui confier votre vie entière dans la foi? Croyez-vous réellement qu’Il vous aidera? Croyez-vous qu’Il vous bénira? Croyez-vous réellement seulement au Seigneur? Nous avons tous besoin d’examiner notre foi.
Mes chers croyants, la foi consiste à croire en la Parole donnée par Dieu. Nous devons commencer à accumuler la connaissance de Dieu dans nos pensées. Nous devons continuer d’apprendre. Nous devons ainsi mener nos vies dans ce monde par la foi. Si vous fréquentez juste l’église régulièrement et pensez que c’est assez bon, vous périrez en un rien de temps. Quand vous entendez la Parole, vous devez écouter attentivement en croyant la Parole de Dieu de tout votre cœur. Croyez-vous que les messages que je prêche viennent de la Parole de Dieu? Si vous ne croyez pas cela, alors cela signifie que vous ne croyez pas en Jésus non plus. Mes chers croyants, je vous demande de croire cet enseignement. Qu’est-ce que la vraie foi? Ce n’est autre que croire la Parole donnée par Dieu. Nous devons effectivement avoir la vraie foi. Il est aussi nécessaire pour vous d’examiner votre foi pour discerner si oui  ou non c’est la vraie foi. Si votre foi est telle que vous croyez la Parole de Dieu entièrement, alors Dieu répondra à vos prières selon cette foi que vous avez. Je suis absolument certain que Dieu fera tout ce que vous demandez. 
Je vous exhorte tous à apprendre sur la foi et à avoir la foi. Vous prospérerez si vous avez la foi, mais si vous n’avez pas la foi, et que vous ne connaissiez pas non plus la foi ni n’essayez d’en apprendre à ce sujet, insistant avec entêtement sur votre propre voie et mettant la priorité sur vos pensées charnelles, alors vous périrez à la fin. Bien que beaucoup de gens aient rencontré Jésus et L’aient suivi, tous ceux qui L’ont réellement rencontré ne L’ont pas suivi, comme seul l’un des dix lépreux guéris est revenu à Jésus et L’a remercié (Luc 17:12-17). Cela prouve que la plupart d’entre eux n’avaient pas la vraie foi.
Chers croyants, nous devons vivre par la foi, et nous devons mener nos vies de foi avec la pleine réalisation de qui est notre Seigneur. Par dessus tout, nous devons faire reposer tous nos espoirs sur le Seigneur seul, et avec ce genre de foi placée dans le Seigneur nous devons vivre notre foi, recevant ainsi Ses bénédictions nombreuses tout au long de notre vie. Si vous luttez avec des problèmes difficiles, vous devriez les confier au Seigneur dans la foi. Et vous devriez chercher le conseil des serviteurs de Dieu et de Ses saints, pour que nous priions pour vous d’un même cœur. Et si vous n’avez vraiment pas assez de foi, apprenez à avoir la foi auprès des autres saints et cherchez leur aide, et vous serez alors en mesure de mener une vie  bénie.