Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 6-1] Ne déifiez pas la Vierge Marie (Marc 6:1-6)

(Marc 6:1-6)
“Jésus partit de là, et se rendit dans sa patrie. Ses disciples le suivirent. Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l’entendirent étaient étonnés et disaient : D’où lui viennent ces choses ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains ? N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? Et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s’étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d’alentour, en enseignant. ”


Heureusement l’évangile est prêché en long et en large de par le monde, mais ce n’est pas facile de servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos vies. J’espère et prie que nous soyons tous fortifiés corps et esprit. J’espère aussi et prie que toute personne dans le monde reçoive la rémission des péchés dans son cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour que tous puissent recevoir le Seigneur dans la joie lorsqu’Il reviendra. Pour que cela arrive, tout le monde doit d’abord pouvoir discerner la vraie foi des fausses.
J’ai entendu une fois quelqu’un comparer l’âge à la vitesse, disant que la vie passe à 10 km/h quand vous êtes à la dizaine, 20 km/h à la vingtaine, 30 km/h à la trentaine, 40 km/h à la quarantaine, 50 km/h à la cinquantaine, et ainsi de suite. C’est une analogie très adaptée. Ainsi, nos vies passent très vite, et donc lorsque nous entendons la Parole de Dieu, nous devons l’écouter attentivement et y croire de tout cœur, pour que nous soyons prêts à recevoir le Seigneur à tout moment.
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui décrit ce qui s’est passé quand le Seigneur est allé dans Sa ville natale après avoir guéri la fille de Jaïrus dans une autre région. Il est retourné à Nazareth, où Il avait grandi en tant qu’enfant. Bien sûr, Ses disciples L’ont aussi suivi là. Comme c’était le Jour du Sabbat, Jésus a enseigné à la synagogue, mais beaucoup de ceux qui L’entendaient étaient offensés par Son enseignement, disant: “ D’où lui viennent ces choses ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains ? N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? Et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? ” (Marc 6:2-3). Jésus dit alors: “Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. ” (Marc 6:4). Il est aussi écrit dans la Bible “ Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades, et les guérit. Et il s’étonnait de leur incrédulité” (Marc 6:5-6).
Regardez la Parole de Dieu de plus près. Qu’est-il dit sur la raison pour laquelle les gens étaient étonnés? Ils étaient étonnés parce qu’ils connaissaient très bien Jésus comme quelqu’un qui avait grandi dans leur ville, et c’est pour cela qu’ils ont dit: “N’est-ce pas le fils du charpentier? Nous Le connaissons si bien. Qui sont ses frères? Jacques n’en fait-il pas partie?”
Les gens autour de Jésus disaient que Jacques (celui qui a écrit le Livre de Jacques) était le frère de Jésus. Ils disaient, en d’autres termes, que Jésus était juste un homme commun de la maison de Juda qu’ils connaissaient très bien. De plus, trois frères supplémentaires sont aussi mentionnés ici à part Jacques, y inclus Joses, Jude, et Simon, soit un total de quatre frères. Il est aussi évident que Jésus avait des sœurs aussi, puisque “Ses sœurs” sont aussi mentionnées. Donc nous pouvons voir ici que la Vierge Marie a porté beaucoup d’enfants autres que Jésus, et nous pouvons aussi voir que lorsque notre Seigneur a enseigné la Parole dans la synagogue de Sa ville natale, les gens là n’ont pas cru en Lui. 
Le Seigneur était donc attristé par leur incrédulité, disant qu’un prophète est honoré partout sauf dans Sa patrie. Et la Bible nous dit qu’à cause de leur incrédulité, Jésus n’a pas fait beaucoup de miracles, a laissé Sa ville natale et a voyagé dans d’autres villages autour pour enseigner.
Je me soucie que vous me jugiez aussi sur mon apparence extérieure seule, et donc preniez trop à la légère la Parole que je prêche. Bien sûr, parfois je vous parle sur un ton informel et dis même quelques blagues, mais vous devez réaliser que lorsque je vous parle avec la Bible ouverte, je ne vous donne pas le récit d’un homme, mais je prêche la vraie Parole de Dieu. Quand vous et moi ouvrons la Bible ensemble, nous partageons la Parole de Dieu, et donc ce que vous entendez à un tel moment doit être écouté attentivement comme la Parole de Dieu. Cela signifie que vous ne devez pas juger la Parole de Dieu sur l’apparence extérieure de la personne qui la prêche, ni considérer selon vos propres pensées charnelles seules. 
Pourquoi les gens dans la patrie de Jésus ont-ils manqué de croire Sa Parole même s’Il a prêché Son œuvre de salut pour eux? C’est parce qu’ils connaissaient seulement Jésus en des termes charnels. Cependant, mes chers croyants, nous devons être en mesure de voir non seulement les aspects charnels mais aussi les aspects spirituels – effectivement, le dernier est bien plus important que le premier. Quand vous observez quelqu’un, vous devez voir ses aspects charnels et spirituels. 
Quand vous regardez les aspects charnels de quelqu’un, vous pouvez voir ses défauts et ses fautes, car la chair est exposée extérieurement. Cependant, quand vous regardez ses aspects spirituels, sa foi est ce qui est important, et donc vous devez être capable de discerner si une personne craint Dieu ou non et Le suit par la foi. Et seuls ceux qui le font sont dignes de notre communion, car ils ont la foi pour accepter la Parole véritablement.
Comme c’est écrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Jésus était retourné dans Sa patrie et a prêché la Parole, mais les gens L’ont rejeté, disant “Ce qu’Il dit est si profond, mais nous ne pouvons pas Le comprendre. Après tout, n’est-ce pas le premier fils du charpentier? N’a-t-Il pas quatre frères, dont tous sont en ville? Nous les connaissons tous. Et Ses sœurs ne sont-elles pas ici aussi? Si un homme de renom nous avait enseignés, nous aurions pu l’accepter, mais Jésus n’est pas un Homme si renommé, et pourquoi devrions-nous accepter Son enseignement?” Cependant, mes chers croyants, lorsque nous lisons ou écoutons la Parole de Dieu, nous devons l’accepter dans nos cœurs et croire exactement telle qu’elle est.
Permettez-moi de vous donner un exemple important et réel ici.
Comme je l’ai mentionné de temps en temps, l’Eglise Catholique vénère la Vierge Marie, mais elle n’est en réalité rien de plus que la mère de Jésus dans la chair, et elle a porté beaucoup d’enfants sur la terre à part Jésus. Donc personne ne devrait déifier Marie et l’exalter trop haut, ni induire les gens en erreur pour qu’ils croient en une telle notion vaine. L’Eglise Catholique exalte Marie, la mère de Jésus dans la chair comme la femme de Dieu le Père. Les Catholiques considèrent qu’elle est la Reine du Ciel et la femme du Père de Jésus, et donc vous pouvez voir combien elle est vénérée.
De plus, les Catholiques clament aussi que Marie est née sans péché et a porté Jésus seul, mais c’est aussi un non-sens. Quand nous regardons à tous les quatre Evangiles, nous voyons que la raison pour laquelle les Juifs n’ont pas accepté ni cru en Jésus est qu’ils Le connaissaient seulement en des termes charnels, sur la base du fait que Marie avait au moins sept enfants et que Jésus était le plus âgé d’entre eux. C’est pour cela qu’ils ont rejeté Jésus. 
Cependant, Jésus a en réalité été conçu par le Saint Esprit et est né sur terre seulement à travers le corps de la Vierge Marie, tout comme cela avait été prophétisé. Mais en dépit de cela, la plupart des gens de l’époque connaissaient Jésus seulement en des termes charnels, et donc ils L’ont ignoré parce qu’Il était seulement le Fils d’un simple charpentier plutôt qu’être né dans une famille renommée ou aristocratique. Tout comme ces gens ont rejeté Jésus, les Catholiques d’aujourd’hui ayant une compréhension faussée de Jésus L’ont aussi rejeté refusant le Sauveur qui est venu par l’eau et l’Esprit. Croire en Jésus en vénérant Marie revient au même que rejeter Jésus. Quand vous regardez les icônes et les peintures catholiques, Jésus est presque toujours dépeint comme un bébé blotti dans les bras de Marie, sa mère dans la chair.
“Ave Maria” est une prière catholique majeure, et cette prière dit “Sainte Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie parmi les femmes et le fruit de vos entrailles est béni, Jésus. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvre pécheurs, aujourd’hui, et à l’heure de notre mort.” Plus récemment, l’Eglise Catholique a justement déifié officiellement Marie. Si les Catholiques se sont inclinés devant Marie avec Jésus par le passé, de nos jours, ils insistent sur Marie encore plus que sur Jésus Lui-même. Marie n’est plus un être humain, mais elle est devenue une déesse. 
La raison pour laquelle je vous donne des cas si spécifiques est que trop de gens sont engagés dans ces croyances. A cause de ces croyances, beaucoup de gens vénèrent Marie seulement pour finir avec une fausse foi. La vénération de Marie est particulièrement prévalente dans les pays Catholiques comme l’Espagne. Dans tous les pays où le Catholicisme a été introduit, la vénération de Marie est si répandue qu’elle a complètement ruiné le Christianisme. En Corée, l’Eglise Catholique était plutôt faible, mais récemment elle a gagné plus d’influence. Bientôt, les Catholiques pourraient égaler les Protestants en termes de nombre et d’influence. Cependant, quand leur foi est reflétée dans la Parole des Ecritures, elle est complètement corrompue. Ils vénèrent Marie comme la Reine du Ciel et défendent la Doctrine de l’Immaculée Conception, disant que Marie est née sans péché. C’est, cependant, complètement faux. Etant donné le fait que Marie elle-même s’est appelée servante du Seigneur (Luc 1:38), Marie était un être humain tout comme nous tous, non un être divin, et elle a été sauvée de la même façon que nous sommes sauvés. 
En dépit de cela, il y a beaucoup de croyants catholiques dans le monde entier. Je ne suis pas certain du nombre exact, mais il doit y en avoir au moins un milliard. Il y a tant de catholiques qu’ils doivent même excéder le nombre des Protestants. Quand des enquêtes sont faites, les Catholiques et les Protestants sont généralement catégorisés comme chrétiens comme s’ils croyaient tous en Dieu de la même façon. Mais le Catholicisme est complètement différent du vrai christianisme, et c’est la religion la plus mondaine de toutes.
Ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, les gens de Nazareth ont rejeté Jésus parce qu’ironiquement ils Le connaissaient dans des termes charnels. La même chose est vraie pour nous aussi. Quand nous regardons pour nous-mêmes, qui est le plus récalcitrant à accepter nos paroles? Qui vous rejette le plus? N’est-ce pas votre propre famille qui vous rejette le plus? Effectivement, c’est notre propre famille qui résiste le plus. C’est parce que les membres de votre famille vous connaissent trop bien, mais seulement en des termes charnels. A leurs yeux, vous n’êtes pas particulièrement digne de respect, et ils ne pensent pas que vous soyez plus spécial ou meilleur qu’eux, et c’est pour cela qu’ils ne croient pas la Parole de Dieu même quand vous la leur prêchez. 
Cependant, nous savons que rien d’autre que croire en la Parole de Dieu est la bonne chose à faire. Alors que nous pourrions discuter et argumenter sur les affaires séculières, quand il s’agit de la Parole de Dieu, nous savons que croire en cette Parole est indiscutablement vrai. Notre Seigneur a aussi prêché la Parole dans Sa ville natale, et Il s’est étonné de ce que les gens n’ont pas cru en Lui. Il est écrit ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui que même si le Seigneur a dit la Vérité, les gens de Sa ville natale n’ont pas cru en Lui, et donc Il s’est étonné de leur incrédulité et est parti dans d’autres villages pour y enseigner.
Evidemment, nous n’avons pas tant de reconnaissance ni ici dans cette ville ni même dans notre propre pays. Mais quand nous étendons nos regards sur le monde, nous pouvons voir qu’alors que nos livres font leur chemin vers tous les coins du monde et que notre évangile est enseigné et prêché, nous générons une attention mondiale. Les gens de l’étranger nous donnent plus de reconnaissance que nos concitoyens. Beaucoup de gens étrangers, y compris des pasteurs et des théologiens, ont lu nos livres et ont reçu la rémission des péchés par conséquent, et ils sont tous très reconnaissants pour cela. En Corée, il y a un long héritage historique de déférence au puissant, et donc il y a une tendance chez les gens à suivre aveuglément des croyances étrangères, mais j’espère et prie que vous ne succombiez pas à cela, mais deveniez plutôt un vrai croyant et viviez par la foi jusqu’au jour où vous verrez le Seigneur face à face.
Vivons donc tous notre foi jusqu’au jour où nous verrons le Seigneur. Il y aura davantage de changements et de calamités cette année. Il y aura plus de dérèglement climatique. Nous verrons même plus de désordre dans ce monde, car le jour du retour du Seigneur est proche. Mais en dépit de toutes les difficultés à venir, j’espère et prie que vous croyiez tous invariablement en la Parole de Dieu et supportiez toutes les épreuves de votre vie en vous confiant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.