Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 12-4] Veillez et gardez-vous de la convoitise (Luc 12:13-21)

Veillez et gardez-vous de la convoitise(Luc 12:13-21)
“Quelqu’un dit à Jésus du milieu de la foule: ‘Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.’ Jésus lui répondit : Ô homme, qui m’a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages? Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance. Et il leur dit cette parabole : Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je? Car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu.’”


Gardez-vous de toute envie


Salutations chaleureuses à tous!
En ce temps où le monde traverse de profonds changements, c’est la bénédiction de Dieu que votre cœur demeure dans le Seigneur, et que nous ayons pu mener nos vies de foi. C’est par la grâce du Seigneur que nous avons reçu la rémission des péchés et menons maintenant nos vies de foi dans l’Eglise de Dieu. Nous avons été sauvés du jugement de Dieu et avons reçu la vie éternelle. De plus, en croyant du cœur que Jésus Christ nous a sauvés des péchés du monde par l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit, nous sommes capables d’atteindre la justice de Dieu et d’éviter Son jugement. Maintenant, alors que nous demeurons dans la justice de Dieu, nous sommes devenus Ses propres enfants et Son peuple chéri. Nous ne faisons plus face à aucune condamnation de Dieu, ni n’avons aucun péché. En tant que ceux qui avons reçu la rémission des péchés, nous devons savoir comment nous devrions vivre, et tout faire par le courage et la sagesse de la foi.
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui que nous venons de lire, quelqu’un a demandé à Jésus de partager l’héritage de son père. Quand des fratries se séparent et deviennent étrangers l’un pour l’autre, c’est souvent à cause de l’héritage des parents. Bien que certains se trouvent souvent à se disputer quand les parents sont encore en vie, une fois que les parents meurent, la plupart du temps les plus jeunes sont négligés. Donc si vous avez des enfants, vous devez planifier votre patrimoine attentivement. Des conflits arrivent trop souvent au sujet de l’héritage. Quand les parents meurent, certains grands frères peu scrupuleux enlèvent l’héritage qui revenait aux plus jeunes. Les grands frères prennent tout l’héritage, ne laissant rien pour les autres. Les plus jeunes confrontent alors les grands en essayant d’avoir une part de l’héritage. Ces conflits se sont produits sans fin depuis le commencement de l’humanité jusqu’à ce jour présent. Si vous êtes parent, vous devez planifier cela à l’avance pendant que vous êtes encore vivant. Cependant, mon intention aujourd’hui n’est pas de parler de comment partager votre héritage correctement, mais je voudrais insister sur quelque chose d’autre. Donc ne vous méprenez pas.
Si Jésus avait répondu à la demande de l’homme de séparer l’héritage et avait dit à son frère de le partager, alors le frère aurait pu le faire, mais Jésus a dit plutôt: “Ce n’est pas pour cela que je suis venu sur terre. Gardez-vous et faites attention à la convoitise.” Ce n’est pas pour ces choses que le Seigneur est venu vers nous. Il est venu nous sauver spirituellement. C’est par Lui que nous avons été sauvés. Avez-vous du péché? Non, vous n’en avez pas. Y a-t-il de la condamnation pour vous? Non, il n’y a pas de condamnation non plus. Quel est alors le plus grand problème pour nous quand il s’agit de mener nos vies de foi?


La convoitise jaillit du coeur


Jésus nous a-t-Il dit de tout rejeter dans le monde? Non, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas tenable. Comme je l’ai dit hier pendant le culte avec les jeunes adultes, Dieu nous a sauvés des péchés du monde une fois pour toutes. Par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste, Dieu a porté tous nos péchés, et en étant condamné et en versant Son sang à la Croix, Il nous a sauvés des péchés et de toute la condamnation. Nous avons été sauvés en croyant en la justice de Dieu. Pour le mettre en des termes simples, puisque Dieu nous a déjà sauvés, nous avons au moins obtenu la note pour passer. Si nous avons effectivement été sauvés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous avons obtenu la note pour passer devant le Seigneur. Imaginons que la note pour passer soit 60, cela signifie que nous avons à la base eu cette note et réussi le test. Nous sommes devenus le peuple de Dieu.
Le problème, cependant, commence de là. Notre note devrait aller au delà de 60, mais nous sommes en mesure de perdre des points parce qu’il y a de la convoitise dans nos cœurs et qu’il y a trop de choses dans ce monde qui excitent notre envie. N’est-ce pas particulièrement vrai dans le temps présent? Les gens de nos jours essaient non seulement de combler leurs besoins basiques de vêtement, de nourriture, et de logement, mais ils essaient de gratifier toutes sortes de désirs hédonistes. Ce monde présent nous tente avec tant de choses attirantes. Il y a trop de choses qui nous font convoiter. Il y a tant de tentations qui éveillent de l’envie dans nos cœurs. Mais la Bible dit que nous devons rejeter cette convoitise. Bien que nous devions jouir des choses basiques que le Seigneur nous donne après que nous soyons sauvés, c’est mal de devenir envieux sur tout le reste qui est trop mondain.
Cependant, la convoitise – c’est-à-dire les désirs envieux– est trop forte. Nous voulons tout avoir à nous. Le Seigneur nous dit d’enlever cette convoitise. Quand il s’agit de vivre notre foi, le pire ennemi n’est autre que notre envie. Si nous avons des problèmes dans notre vie de foi même si nous avons été sauvés du péché, neuf fois sur dix, c’est à cause de la convoitise. Quand il s’agit des choses nécessaires que Dieu nous a données, nous pouvons toutes les prendre en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons prendre la rémission des péchés pour nous. Le problème, cependant, c’est d’essayer de prendre quelque chose qui n’est pas à nous – c’est-à-dire convoiter autre chose que ce que Dieu et nos parents nous ont donné pour notre part. Vous savez ce que signifie la convoitise, n’est-ce pas? Pour les hommes et les femmes aussi, c’est à cause de la convoitise sur le sexe opposé, la richesse, ou l’honneur que la vie de foi d’une personne dévie. C’est le plus grand problème que tout le monde rencontre après avoir été sauvé.
Le Seigneur pourvoit à notre nécessaire plus que suffisamment sans que nous ne devenions envieux. La vie que nous menons après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas une vie maudite. La rémission des péchés est la bénédiction de Dieu. Nous sommes naturellement amenés à vivre une vie bénie. C’est impossible que cela n’arrive pas. Il est inévitable que tous ceux qui ont reçu la rémission des péchés de Dieu soient bénis corps et esprit. C’est la bénédiction que Dieu donne à Son peuple. C’est pour cela qu’il est si précieux de recevoir la rémission des péchés. Ceux qui ne reçoivent pas la rémission des péchés sont destinés à mener une vie maudite; mais ceux qui l’ont reçue ont la garantie inconditionnelle d’une vie bénie. Cependant, si vous et moi, qui avons reçu la rémission des péchés, avons de la convoitise, et si à cause de cela nos vies de foi sont troublées, alors notre foi ne grandit pas, et nous sommes coincés au même endroit tout le temps. Donc, si nos vies ne sont pas des vies bénies même si nous avons été sauvés du péché, alors c’est parce qu’il y a de la convoitise dans nos cœurs. 
Disons que le score parfait soit de 100. Alors quand nous avons été sauvés du péché, nous avons obtenu au moins 60. Le score restant à conquérir est de 40, et si nous consacrons nos cœurs à Dieu même un peu et obtenons juste un point de plus, la note sera alors de 61. C’est la note pour passer, qui signifie que notre foi est au moins correcte. Cependant, nous devons rechercher à obtenir un score plus élevé. Si nous laissons la convoitise venir dans nos cœurs, alors loin d’améliorer notre score, nous finirions encore pire. Notre score pourrait descendre à 59, ce qui signifie que nous aurions échoué. En d’autres termes, notre cœur graviterait en direction du monde. Nous serions plus intéressés par les choses du monde que par les bénédictions du salut que le Seigneur nous a données. Nous aurions alors envie des choses du monde, et à son tour, notre note descendrait encore davantage. Cela arrivera en dépit du fait que ce que Dieu nous a donné soit plus que suffisant pour nous.
Quand nous voulons prendre ce que Dieu nous a permis d’avoir, nous devons le prendre par la foi sans hésitation. Cependant, si nos cœurs deviennent envieux, et que nous essayons de prendre par la force ce qui n’est pas à nous, en dehors de ce que le Seigneur a permis pour nous, alors notre note serait de 58. Si nous continuons, notre note descendrait encore à 57, 56, 55, 54, et finalement descendant jusqu’à 50. Nous aurions alors perdu toute notre note de base de la foi, et la convoitise qui est venue dans nos cœurs empêcherait de mener une vie de foi correctement. Qu’arrivera-t-il si nous manquons d’obtenir les conditions minimales? Nous dirions: “Je suis malade et fatigué d’entendre la façon dont le Seigneur nous a sauvés!” Quand quelqu’un parle de la façon dont il a reçu la rémission des péchés, nous finirions par dire: “Est-ce tout ce que tu peux dire? Je suis fatigué de l’histoire!” Dès lors, le message de l’évangile deviendrait une histoire ennuyeuse pour nous. Autrement dit, nous ne serions plus reconnaissants pour la rémission des péchés parce que nous aurions perdu tous nos points de base. C’est seulement dans nos têtes que nous pensons que nous avons reçu la rémission des péchés, alors que dans nos cœurs, nous ne sommes pas réellement reconnaissants pour la rémission des péchés ni ne l’apprécions.
Qu’est-ce qui nous fait alors manquer notre note de base – c’est-à-dire qu’est-ce qui fait régresser notre foi? Qu’est-ce qui nous empêche de mener une vie de foi correctement? Ce n’est autre que la convoitise. Vous et moi avons été sauvés, n’est-ce pas? Jésus Christ a porté tous nos péchés par Son baptême quand Il est venu sur la terre, n’est-ce pas? Il a versé Son sang à la Croix à notre place, c’est correct? Il a été ainsi jugé à notre place, n’est-ce pas? Oui, nous avons effectivement été sauvés en croyant en cette Vérité. 


Pourquoi sommes-nous incapables de remercier Dieu dans nos vies de foi et notre vie quotidienne?


Que pensez-vous être la raison? C’est à cause de la convoitise que cela vient dans nos cœurs. C’est à cause de l’envie que nous sommes incapables d’être reconnaissants à Dieu pour la grâce du salut qu’Il a répandue sur nous. A cause de notre convoitise, nous ne pouvons même pas remercier Dieu de non seulement nous avoir donné la vie éternelle mais aussi de nous avoir bénis pour vivre prospères sur cette terre et d’avoir pourvu à nos besoins basiques. La Bible dit que la convoitise est une idolâtrie (Colossiens 3:5) et c’est le plus grand péché de tous. Le plus grave péché pour ceux qui mènent une vie de foi c’est l’envie. Si vous êtes envieux, votre vie de foi ne peut pas réussir.
Vous devez savoir que c’est la convoitise qui vous empêche de mener une vie de foi correcte. C’est à cause de l’envie que vous et moi avons de la difficulté à vivre notre foi, et c’est pour cela que nous ne sommes pas reconnaissants à Dieu pour ce qu’Il nous a donné ni pour ce qu’Il nous donnera à l’avenir.
La convoitise est aussi un péché, non? Cependant, c’est facile pour nous de penser dans notre tête que ce n’est pas grand-chose, puisque Jésus a enlevé tous ces péchés. Mais ce n’est pas un sujet mineur. La Bible dit que nous devons faire attention et nous garder de la convoitise. 1 Pierre 4:3 déclare “C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l’ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles.” Ainsi, c’est à cause de la convoitise que les gens tombent dans les péchés. C’est aussi à cause de cette convoitise que nous qui sommes nés de nouveau trébuchons. Ainsi, la convoitise est l’un des péchés les plus graves. Si vous avez de la difficulté à vivre votre foi, alors vous devez réaliser que c’est à cause de votre envie. Si vos frères et sœurs, qui ont tous reçu la rémission des péchés, luttent pour mener leur vie de foi, et que rien de ce qu’ils font ne va bien, alors c’est parce que la convoitise est venue dans leur cœur. C’est l’envie qui nous fait soupirer après quelque chose d’autre que ce que le Seigneur nous a donné. N’est-ce pas vrai, mes chers croyants? Bien sûr que si. Savez-vous pourquoi votre foi dévie? Elle dévie parce que nous laissons la convoitise venir dans nos cœurs.
Ainsi, bien que ceux qui sont nés de nouveau sachent que la convoitise est un péché, parfois même s’ils pensent que c’est un péché, il n’est pas si grave pour eux. Cependant, mes chers croyants, pour ceux qui sont nés de nouveau, la convoitise est le plus grand de tous les péchés du monde. Vous devez tous saisir cela aussi.
Permettez-moi de vous l’expliquer par un exemple. Voici un verre et nous essayons de le remplir. Le Seigneur a déjà rempli le verre à 60 pour cent. En d’autres termes, le verre est déjà rempli à 60 pour cent de la bénédiction du Seigneur. Les 40 pour cent restants – c’est-à-dire les choses de la chair – nous seront aussi données par le Seigneur sous peu. Cependant, parce que nous sommes envieux, nous finissons même par perdre ce qui est déjà dans le verre pour les choses du monde. Une fois que les bénédictions du Seigneur dans le verre sont remplacées par les choses du monde, il est impossible de mener une vie de foi. Une fois que le cœur pur de la foi est souillé, nous ne pouvons plus recevoir Ses bénédictions. Il est écrit dans la Bible: “Les mouches mortes infectent et font fermenter l’huile du parfumeur” (Ecclésiaste 10:1). Si votre foi est incapable de grandir, et si vous êtes incapable de mener une vie heureuse avec un cœur pur et propre, alors cela signifie que la convoitise est venue dans votre cœur. Cela signifie que vous vivez dans l’envie, consciemment ou inconsciemment.
Ainsi, que nous le réalisions ou non, maintenant même beaucoup d’entre nous vivent dans tant d’envie. C’est précisément ce que nous devons tous réaliser. Certains vivent dans la pauvreté et luttent beaucoup même s’ils sont riches en réalité. Même s’ils peuvent vivre prospères s’ils prennent bien soin de ce que Dieu leur a déjà donné, ils ne peuvent le faire. Ce que Dieu nous a accordé est plus que suffisant pour mener une vie prospère et confortable. Cependant, puisque nous sommes envieux et avons de la convoitise, nous finissons par perdre même ce que nous avons.
Pour nos saints aussi, s’ils sont reconnaissants pour ce que Dieu leur a donné, et s’ils en prennent bien soin et en font bon usage, ils peuvent vivre heureux avec gratitude. Ils peuvent vivre en remerciant le Seigneur avec joie. Pourquoi alors luttons-nous tant avec difficulté dans la vie? C’est à cause de la convoitise. C’est parce que la convoitise est venue dans nos cœurs, parce que nous avons laissé nos cœurs devenir envieux, que nous avons des difficultés.
Je suis convaincu que le plus grand problème pour nos saints n’est autre que la convoitise. Parmi ceux qui sont nés de nouveau, il y a des gens qui essaient de gagner de l’argent de toutes les façons possibles, pensant que ce n’est pas un péché. Bien sûr, c’est vrai que nous n’avons pas de péché. Avez-vous un péché? Non. Tous ceux qui sont assis ici et pensent qu’ils ont du péché n’ont pas besoin d’écouter mon sermon. Ces gens devraient s’assembler ailleurs. Je devrais leur parler d’abord de la rémission des péchés dans une assemblée séparée. Je devrais leur expliquer en détail les péchés de l’humanité. Ce sont ceux qui ont reçu la rémission des péchés qui sont assemblés ici pour adorer Dieu. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le sujet dont je traite ici, puisque vous et moi sommes tous maintenant sans péché. C’est parce que le Seigneur a pris tous nos péchés. Mon point, cependant, c’est qu’alors que nous avons ainsi reçu la rémission des péchés et été purifiés, nous ne devrions pas nous permettre d’être entachés par le péché de nouveau à cause de l’envie. 
Quel genre d’envie devons-nous alors rejeter? Dis-je que nous devons rejeter tout ce que Dieu nous a donné? Non, ce n’est pas ce que je dis. Tout ce que Dieu nous a donné, nous devons correctement le recevoir. Que devrions-nous rejeter alors? Nous devons rejeter l’envie excessive – par exemple, convoiter une autre femme en plus de sa propre femme ou pendre ce qui n’est pas à nous. S’il y a quelque chose que Dieu vous a donné pour vous, alors vous devez effectivement le prendre par la foi. Cependant, le problème c’est de prendre quelque chose d’autre pour vous par la force. Il y a beaucoup de gens qui essaient d’usurper les possessions de quelqu’un d’autre soit par la force soit par un plan frauduleux. Quand des frères se disputent un héritage, c’est souvent le plus grand qui est envieux. Mais vous devez réaliser que beaucoup de gens bénis dans la Bible n’étaient pas les plus âgés. David était le plus jeune fils. La même chose compte pour Abraham, comme c’est vrai pour beaucoup d’autres. Entre Esaü et Jacob, n’est-ce pas Jacob qui a été béni même s’il n’était pas le premier né? Nous sommes bénis par la foi, non par autre chose? Il y a beaucoup de situations présentées dans la Bible.
Mes chers croyants, c’est naturel que nous prenions effectivement et jouissions de tout ce que Dieu nous a donné. Cependant, essayer d’amasser autre chose que ce que Dieu nous a donné n’est autre que de la convoitise. C’est ce dont nous devons nous garder. Lorsque Satan essaie de mettre une telle envie dans nos cœurs, nous devons le rejeter. Nous devons lui dire non et vaincre ses plans. C’est le Diable qui essaie d’inciter la convoitise dans nos cœurs. Il met la convoitise dans le cœur des serviteurs de Dieu aussi. L’envie spirituelle peut être nécessaire d’une certaine façon, mais l’envie charnelle est inutile. C’est un péché. Vous devez la rejeter irrévocablement. Nous devons rejeter tout ce qui essaie de baisser notre note de base de la foi. Pour tous nos saints, tous nos serviteurs de Dieu, et tous nos frères et sœurs, jeunes et vieux, une telle convoitise est apportée par le Diable à nos saints. Nous devons nous garder de la convoitise.
Mes chers croyants, nous ne devons jamais tolérer l’envie qui monte dans nos cœurs. Bien que nous puissions la négliger sans y faire attention pensant que ce n’est pas grand-chose puisque nous avons reçu la rémission des péchés, c’est une énorme erreur. Nous devons rejeter toute sorte de convoitise. Par contre, lorsqu’il s’agit de ce que Dieu nous a permis d’avoir, nous devons tout prendre sans aucune hésitation. Cependant, essayer de prendre ce que Dieu ne nous a pas permis d’avoir – ce n’est autre que le péché et l’envie. Dieu nous a déjà tant donné, et donc il n’y a pas besoin d’envier quoi que ce soit d’autre. 


Nous finissons souvent par tolérer la convoitise, pensant que ce n’est jamais un péché


C’est ce que pensent beaucoup d’entre nous. Mais tolérer la convoitise est un énorme problème aux yeux de Dieu. Puisque nous ne prenons pas ces envies assez aux sérieux, notre foi souffre beaucoup, et par conséquent, nous pouvons même être ruinés à cause de cette envie. Réfléchissons sérieusement à cela. Qu’est-ce qui nous empêche de grandir dans la foi, et à cause de quoi luttons-nous pour mener nos vies de foi? N’est-ce pas à cause de l’envie? N’êtes-vous pas d’accord? Effectivement, cela revient toujours à l’envie. Les serviteurs de Dieu luttent aussi à cause de l’envie. Quand il s’agit d’autres péchés – par exemple tuer quelqu’un, frauder, ou blesser quelqu’un physiquement – nous pensons que ce sont de graves péchés, mais nous ne le prenons pas au sérieux quand il s’agit de la convoitise qui entre dans nos cœurs. Ne pas prendre l’envie au sérieux est le problème. Mais Jésus a dit que la convoitise est le plus grand péché. C’est le péché d’idolâtrie qui offense Sa Parole: “Tu n’auras point d’autres dieux devant Ma face” (Exode 20:3).
Le plus grand problème pour ceux qui sont nés de nouveau est l’envie. Pour moi aussi, ma pierre d’achoppement majeure est la convoitise. La même chose compte pour vous aussi. Si nous pouvons juste rejeter cette envie, nous vivrons sans problème. Toute personne née de nouveau peut vivre heureuse si seulement elle abandonne son envie. Combien pouvons-nous vivre heureux dans le cadre de ce que Dieu nous a accordé? Une fois que l’envie est rejetée, nous serons aussi capables de voir de nouvelles choses. Il y aura des choses que nous pouvons demander à Dieu par la foi, et nous aurons aussi la foi pour croire que Dieu répondra certainement. Avez-vous la foi? Bien sûr que oui. Ce qui est important c’est que vous rejetiez votre envie.
Il n’y a personne qui n’ait pas d’envie. Si vous creusez au fond de votre cœur, vous verrez que vous avez le désir de prendre pour vous les possessions de quelqu’un d’autre, de jouir de tout, et de prendre pour vous toutes les choses du monde. N’est-ce pas vrai? Mais les choses du monde sont-elles à vous juste parce que vous les convoitez? Non, ce n’est pas le cas. Vous pourriez alors dire que ce n’est pas un péché d’avoir juste de l’envie dans votre cœur, mais Jésus a montré clairement que c’est effectivement un péché. C’est précisément cette envie qui nous empêche de vivre notre foi. Dans nos cœurs nous désirons tout avoir, même si nous savons que cela ne peut pas se faire. Nous demandons alors pourquoi le désir lui-même est un péché. Mais vous devez garder à l’esprit que Jésus a dit clairement que c’est un péché. Avoir des désirs envieux en soi constitue un péché.
Jésus nous dit de nous garder de la convoitise. Le Confucianisme enseigne que le corps tombe malade si on ne rejette pas l’envie. Ils perçoivent ce sujet dans une perspective réaliste, mais fondamentalement parlant, nous ne devons pas avoir d’envie pour le bien de notre âme. Nous devons réaliser pourquoi le Seigneur nous a avertis de ne pas suivre la convoitise. Nous devons saisir que cela constitue un péché. Bien que j’aie beaucoup de choses que je voudrais dire sur ce sujet, aujourd’hui, à ce moment en particulier, je voudrais vous montrer clairement que la convoitise est un péché, et que vous devez vous en garder. Plus nous croyons depuis longtemps en Dieu, plus nous devons nous garder de la convoitise. C’est le plus grand problème pour nous. C’est particulièrement plus problématique pour les serviteurs de Dieu. Puisque le Seigneur a remis tous nos péchés, tous les péchés de nos cœurs ont disparu. Mais certains d’entre nous pensent que cela signifie que nous pouvons d’une façon avaler toute l’envie qui vient dans le cœur. Ne pas savoir que c’est mal en soi est un péché. C’est le plus grand problème. Quand nos frères et sœurs reçoivent la rémission des péchés, d’abord ils sont attentifs pour s’assurer que ce qu’ils font n’est pas un péché. Mais quand beaucoup de temps passe, certains deviennent légers et disent: “Quel péché? En quoi est-ce un péché?” En d’autres termes, ils ne le réalisent pas lorsqu’ils commettent un péché. C’est pour cela que la convoitise est si dangereuse, et pourquoi nous devons nous en garder. Une fois que nous nous habituons à l’envie, vous et moi pouvons devenir durs comme cela et rationaliser notre attitude.


J’ai appris de par ma vie de foi que le plus grand problème c’est l’envie


Après avoir observé attentivement nos frères et sœurs tout comme moi-même, je suis arrivé à la conclusion que notre plus grande pierre d’achoppement n’est autre que l’envie. C’est à cause de l’envie que certains d’entre nous ont de la difficulté à essayer de vivre leur foi. Mes chers croyants, quelqu’un qui a reçu la rémission des péchés aurait-il un péché impur et serait-il troublé par cela? Non, ce n’est pas vrai, puisqu’il est clairement sans péché. Qu’est-ce qui trouble les saints nés de nouveau alors? Ils sont troublés à cause de l’envie. C’est à cause de la convoitise qu’ils ne peuvent venir vers le Seigneur avec un cœur joyeux; c’est à cause de la convoitise que leur cœur est lourd; et c’est à cause de la convoitise qu’ils finissent par quitter Jésus. C’est aussi à cause de l’envie qu’ils quittent l’Eglise. En réalité, Dieu nous a déjà donné beaucoup de choses même sans que nous ne soyons envieux. Tout ce que fait la convoitise c’est inciter nos cœurs à être envieux sans vraiment rien nous donner du tout. Si vous vous laissez remplir d’envie, vous serez seulement détruit avec cette envie; il n’y a rien qui s’accomplit en étant envieux. Tout ce qui est accompli c’est seulement parce que Dieu le permet. N’est-ce pas vrai? Quand votre cœur devient envieux, cela vous aide-t-il d’une quelconque façon que ce soit? Cela vous permet-il d’accomplir quelque chose? Non, absolument pas! Est-ce alors bon pour vous de continuer d’amasser cette convoitise dans votre cœur comme si c’était un trésor précieux? 
Mes chers croyants, je vous exhorte tous à rejeter la convoitise et sa tentation résolument. J’ai vu beaucoup de gens qui ne peuvent pas rejeter leur envie même s’ils réalisent que c’est complètement inutile, et qu’ils seront ruinés s’ils restent piégés dans leur envie le restant de leur vie. Mais puisque ce sont tous des humains faibles, ils pensent qu’ils ont besoin de toutes ces choses superflues pour vivre et trouver de la sécurité. Nous devons rejeter ces pensées. Nous devons rejeter la convoitise résolument.
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, quelqu’un a dit à Jésus: “Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage”, mais Jésus lui dit: “Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance.” Il a ensuite expliqué ce qu’Il voulait dire en détail en utilisant une parabole. “Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté; et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je, car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte? Voici dit-il ce que je ferai: j’abattrai mes greniers et j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour beaucoup d’années; repose-toi, mange, bois, et réjouis toi. Mais Dieu lui dit: Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu.”
Mes chers croyants, peu importe combien de convoitise nous avons pu accumuler dans nos cœurs, nous ne pouvons rien faire à moins que nous n’aimions les richesses de Dieu. Peu importe combien quelqu’un peut être envieux et riche, il ne peut pas utiliser ses richesses pour quelque chose à moins que Dieu ne le permette. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le Seigneur dit que peu importe combien nous sommes envieux, et combien nous pouvons essayer de satisfaire notre envie, nous ne pouvons rien obtenir à moins que Dieu ne le permette. En d’autres termes, le Seigneur dit qu’Il pourvoira à tous nos besoins basiques et nous donnera tout ce dont nous avons besoin pour nos corps et nos âmes même si nous ne sommes pas envieux.
Tout le monde peut devenir riche. Tout le monde peut remplir son cœur. La question est de savoir avec quoi nous voulons remplir nos cœurs. Nous devons remplir nos cœurs des choses de Dieu. Il y a deux sortes de richesses: la richesse selon Dieu et la richesse charnelle. Mais la Bible nous dit d’être riches selon Dieu. Ce sont ceux qui sont riches envers Dieu qui peuvent aussi prendre les choses du monde avec la permission de Dieu. C’est quelqu’un qui est riche selon Dieu qui peut aussi prendre beaucoup de choses du monde. Croyez-vous cela? Ceux qui sont pauvres selon Dieu, par contre, sont aussi pauvres quant aux choses du monde. Effectivement, à moins que vous n’ayez foi en Dieu et Le suiviez par la foi, vous ne pouvez avoir les choses du monde non plus. Vous ne pouvez pas avoir ce que voulez peu importe combien vous êtes envieux et combien vous essayez fort. Cependant, si vous avez foi en la Parole de Dieu, que vous avez obtenu la rémission des péchés, et que vous suivez Dieu correctement, alors vous pouvez aussi avoir beaucoup de choses du monde. Mes chers croyants, si nous vivons réellement une vie droite spirituellement, si nous vivons réellement par la foi correcte en Dieu, alors le Seigneur nous accordera beaucoup de choses du monde aussi.
Vous devez réaliser clairement que nous ne pouvons pas faire les choses du monde nôtres avec un cœur envieux, donc il n’y a pas besoin de vivre avec un cœur qui convoite. Loin de là, nous devrions rejeter l’envie. Si nous pouvions avoir tout ce que nous désirons juste en étant envieux, alors nous devrions être envieux, mais rien ne devient nôtre juste en le convoitant. Ainsi, nous devons rejeter notre envie et plutôt avoir foi en Dieu. Le Seigneur nous dit que c’est lorsque nous avons ce genre de foi que nous pouvons aussi prendre les choses du monde. Gandhi en Inde a défendu la non-violence et pratiqué le renoncement à soi et la pauvreté honnête. Mais ce n’est pas ce que signifie réellement ne pas avoir de possessions. Au contraire, la vraie foi chrétienne nous appelle à prendre et à jouir avec reconnaissance de tout ce que Dieu nous a donné, à Le glorifier dans nos vies, et à prospérer et à fleurir selon la volonté de Dieu. Ce n’est pas ce qu’enseigne le Bouddhisme. Le Bouddhisme enseigne aussi que l’on doit abandonner tout ce que l’on a. Pour atteindre le Nirvana, l’on doit tout abandonner, y compris son ego.
Mais ce n’est pas ce qu’enseigne le Christianisme. Il nous enseigne à manger, à boire, et à jouir de tout ce que Dieu nous a accordé. Il nous appelle aussi à prospérer. C’est l’une des grandes différences qui distinguent le Christianisme du Bouddhisme. Notre Seigneur dit que ceux qui sont riches selon Dieu sont riches aussi dans le monde et peuvent recevoir beaucoup de choses de Dieu. Mais pour ceux qui sont pauvres selon Dieu, peu importe combien ils peuvent être envieux et riches, ils finiront par tout perdre et ne seront pas capables d’utiliser leurs possessions. Dieu dit à Ses serviteurs et à vous: “Rejetez la convoitise qui est dans votre cœur. Ayez foi en Moi à la place, et je vous donnerai beaucoup de choses.” Saisissez-vous cela?
Vous devez avoir une compréhension claire de cette convoitise. Vous ne devez pas laisser la convoitise monter et prendre de la place dans votre cœur. Je vous ai dit il y a un moment que ceux qui ont été sauvés ont au moins obtenu la note de base de 60. Donc votre note maintenant est de 60, mais à partir de là vous devez augmenter votre note progressivement à 70 et 80. Quand nous obtenons ainsi de bonnes notes devant le Seigneur, finalement, nous sommes aussi en mesure de prendre les choses du monde selon nos notes améliorées. La foi d’Abraham était forte et stable. Les fidèles dans la Bible ont prospéré selon les bénédictions de Dieu. Abraham et Isaac étaient parmi les plus riches de leur génération.
Mes chers croyants, si votre foi est vraiment forte, alors vous pouvez aussi recevoir des richesses abondantes du monde et vivre dans la prospérité. Vous ne vivrez absolument pas dans la pauvreté. Quand ceux qui ne sont pas nés de nouveau croient à tort en Jésus, ils finiront sans rien. Cependant, ceux qui sont vraiment nés de nouveau, ceux qui croient en la Parole de Dieu fidèlement, ceux qui suivent la Parole par la foi, et ceux qui sont dans l’Eglise de Dieu – ces gens vont prospérer. Je peux promettre cela devant Dieu. Cela arrivera sans faute. Vous ne lutterez jamais dans la pauvreté, comme il est écrit: “J’ai été jeune, j’ai vieilli ; Et je n’ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain.” (Psaume 37:25). Même si vos enfants ou leurs descendants trébuchent à cause de leurs péchés et tombent dans la pauvreté, Dieu se rappellera de votre foi et les relèvera. Les richesses de la foi ne sont autres que les richesses du monde. Donc, nous devons chasser l’envie du monde de nos cœurs et les remplir seulement de foi en Dieu. Comprenez-vous cela?
Mes chers croyants, prenons tout ce que Dieu nous a accordé. Ne le perdons pas. Le problème cependant, c’est qu’il y a des gens qui, dans leur convoitise, veulent prendre ce que Dieu ne leur a pas permis d’avoir. Vous ne devez pas être une telle personne. Plutôt, vous devez rejeter l’envie de votre cœur. C’est extrêmement important pour vous de vous garder de la convoitise et de vider votre cœur. Que faut-il enlever de votre cœur, du cœur des serviteurs de Dieu et du cœur des saints nés de nouveau? La convoitise doit être expulsée.
Mes chers croyants, c’est la convoitise qui vous empêche de bien vivre votre foi. C’est ce qui secoue votre foi. Ce n’est à cause de rien d’autre que vous avez du mal à essayer de mener une vie de foi correcte. Ce n’est ni parce que vous n’avez pas été sauvé ni parce que votre foi dans le Seigneur est secouée. Vous avez foi, et vous avez aussi été complètement sauvé. 
Pourquoi alors trouvez-vous si difficile de vivre votre foi? C’est à cause de l’envie. C’est parce que vous avez permis à la convoitise de venir dans votre cœur. C’est pour cela que vous avez tant de difficulté à mener votre vie de foi. Rejetons donc tous la convoitise. Il y a probablement d’autres choses dans votre cœur qui devraient aussi être rejetées. Rejetons donc toutes ces choses, rejetons l’envie, et vivons par notre foi dans le Seigneur. 
Que Dieu vous bénisse tous!