Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 6-2] Dieu nous a sauvés plus que suffisamment (Marc 6:34-44)

(Marc 6:34-44)
“  Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. Comme l’heure était déjà avancée, ses disciples s’approchèrent de lui, et dirent : Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée ; renvoie-les, afin qu’ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s’acheter de quoi manger. Jésus leur répondit : Donnez-leur vous-mêmes à manger. Mais ils lui dirent : Irions-nous acheter des pains pour deux cents deniers, et leur donnerions-nous à manger ? Et il leur dit : Combien avez-vous de pains ? Allez voir. Ils s’en assurèrent, et répondirent : Cinq, et deux poissons.  Alors il leur commanda de les faire tous asseoir par groupes sur l’herbe verte, et ils s’assirent par rangées de cent et de cinquante. Il prit les cinq pains et les deux poissons et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains, et les donna aux disciples, afin qu’ils les distribuassent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons. Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes. ”


Comme décrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il y avait beaucoup de gens qui suivaient Jésus. Emu de compassion pour tous ces gens, Jésus prêchait la Parole de Vie personnellement et les enseignait, mais quand le soir approchait, il y avait peu de nourriture pour nourrir la multitude puisqu’ils étaient dans un lieu désert. Tout ce qui pouvait être mis en commun c’étaient deux petits poissons et cinq petits pains. Evidemment, ce n’était pas assez pour nourrir tant de gens. Ce n’était rien de plus qu’un léger déjeuner qui pouvait éventuellement nourrir juste une ou deux personnes au plus. Mais même avec une si petite quantité de nourriture qui pouvait être mise dans une petite boite à déjeuner, notre Seigneur a fait un merveilleux miracle. Avec ces poissons et petits pains, Il a nourri toute la multitude qui Le suivait comme des brebis affamées.
Combien de gens suivaient Jésus à ce moment là? La Bible dit qu’il y avait environ 5000 hommes qui mangeaient les pains. Elle mentionne seulement 5000 hommes. Mais puisqu’il y avait probablement plus de femmes que d’hommes, il n’est pas déraisonnable d’estimer une quantité d’environ 7000 femmes. Si nous estimons au minimum qu’il y avait environ 3000 enfants, quel serait le nombre total? Il serait d’environ 15000. Vous pouvez apprécier combien les disciples devaient être déroutés quand Jésus leur a dit de faire asseoir pas moins de 15000 personnes dans un lieu désert sans nourriture et de nourrir tous ces gens avec juste deux petits poissons et cinq petits pains. Donc les disciples ont demandé à Jésus “Dis à ces gens d’aller dans les villages alentours et d’y acheter à manger.” Jésus dit à Ses disciples “Donnez-leur vous-mêmes du pain.”
Il est difficile d’imaginer combien de pain serait nécessaire pour nourrir 15000 personnes. Même s’ils devaient assembler tout le pain qui était dans les villages voisins, ils n’auraient probablement pas trouvé assez de pain. Une telle grande quantité de pain ne se serait pas matérialisée même si les disciples vidaient toutes les boulangeries qu’ils croisaient. Donc ce n’est pas surprenant que les disciples aient été déroutés par cela. 
Quand les disciples ont amené les deux poissons et les cinq pains à Jésus, Il a dit “Faites-les asseoir en groupes.” Donc quand les gens se sont assis en groupes ici et là, Jésus a pris les pains et les poissons, a regardé au ciel, et les a bénis par Sa prière. Il a ensuite rompu les pains et les a donnés aux disciples. Il est écrit dans la Parole qu’alors que les disciples nourrissaient la multitude avec les pains que Jésus avait rompus et distribuaient les poissons, ils ont tous mangé et ont été rassasiés, et il restait encore douze paniers de restes. 
Mes chers croyants, qu’est-ce que le Seigneur essaie de nous dit à travers ce passage? Jésus rend témoignage du fait qu’Il est Dieu Lui-même, qui a nourri beaucoup de gens avec juste deux poissons et cinq petits pains dans un désert dénué. Qui est notre Seigneur? Qui est réellement ce Jésus en qui nous croyons? Il n’est autre que notre Dieu qui a montré plus d’une œuvre merveilleuse en marchant sur cette terre incarné dans la chair. Qui est Jésus? Le nom “Jésus” signifie le Sauveur et le Messie que nous avons attendu. Et le nom “Jésus Christ” signifie que Jésus le Sauveur est le Roi, le Sacrificateur, et le Prophète. Jésus est votre Dieu et mon Dieu. Il est votre Sauveur et le mien qui nous a sauvés de tous nos péchés. A travers l’Evangile de Marc, Jésus nous montre qu’Il est le Seigneur des miracles qui a nourri 15000 personnes en faisant le miracle des cinq pains et des deux poissons.
Maintenant, quel est ce passage miraculeux qui nous montre qui est devenu enfant de Dieu en croyant en Jésus? Cela nous montre que Dieu pourvoit pour chacun dans ce monde avec du pain de vie à travers Son Eglise. Ce passage signifie que Sa grâce est si abondante que c’est plus que suffisant pour sauver tout le monde, et que toute personne dans ce monde qui recherche la vie et le salut peut manger ce pain de vie à satiété et qu’il reste encore douze paniers de restes. 


L’implication des deux poissons


Les deux poissons ici symbolisent l’Eglise. Pendant la période de l’Eglise Primitive, il y avait un signe secret connu seulement des chrétiens, et c’était le signe du poisson. Quand les chrétiens étaient persécutés par les empereurs Romains et risquaient leur vie pour défendre leur foi, ils se reconnaissaient entre eux par ces signes secrets. Vous avez probablement vu un signe de poisson déjà, ressemblant au chiffre 8 de côté. Quand les chrétiens voyaient ce signe de poisson, ils comprenaient que quiconque le montrait était enfant de Dieu. De plus, les “deux poissons” ici symbolisent aussi deux témoins communs, ainsi que l’unité avec l’Eglise. Ils désignent l’Eglise dans laquelle nous sommes. En d’autres termes, lorsque “deux personnes” se rassemblent et prient, Dieu entend cette prière et y répond. Cela nous dit que partout où deux personnes sont rassemblées au nom du Seigneur, le Seigneur est avec elles.
Mes chers croyants, tout comme un seul déjeuner de cinq petits pains et de deux poissons est de loin insuffisant pour nourrir 15000 personnes, il peut sembler d’abord que l’Eglise de Dieu soit trop petite et faible dans ce monde. Cependant, tout comme Jésus a nourri 15000 personnes avec ce petit déjeuner et qu’il restait toujours douze paniers de restes, peu importe combien de gens il peut y avoir dans ce monde, Dieu pourvoit toujours avec du pain de vie abondant à travers Son Eglise. Peu importe où l’Eglise de Dieu est implantée, si Son peuple et Ses serviteurs travaillent fidèlement dans l’unité, alors tout le monde dans cette région obtiendra du pain de vie, sera soulagé de la douleur de l’âme, atteindra la rémission des péchés, deviendra enfant de Dieu, et recevra et jouira de toutes Ses bénédictions abondantes.
C’est l’œuvre que notre Dieu est déterminé à faire. Il veut faire cette œuvre continuellement. Puisque Dieu a compassion de tous les pécheurs, Il continuera de donner assez de pain de vie pour nourrir tout le monde suffisamment et qu’il y ait encore des restes. Il y a beaucoup de menteurs dans ce monde. Bien trop de gens utilisent la religion pour exploiter leurs brebis au lieu de les nourrir. Donc vous pouvez vous demander comment il est possible de partager le pain de vie et de prêcher l’évangile parmi tant de menteurs. Cependant, quand je vois cette œuvre miraculeuse du Seigneur marquée dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, je réalise et je crois dans ce passage que même si la vraie Eglise de Dieu est petite et faible, elle diffusera l’évangile remplissant le monde tout entier et sauvera toute personne. J’ai aussi réalisé que Dieu est plus que capable de sauver tout le monde, et que toutes ces choses sont plus que possibles. Croyez-vous aussi cela?
La puissance de notre Seigneur et Sa grâce sont si abondantes qu’elles sont plus que suffisantes pour sauver toute personne dans le monde entier à travers nous, à travers le peuple de Dieu et Son Eglise. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Dieu nous dit de nous unir avec l’Eglise. Il nous dit d’aller partout et en tout lieu dans ce monde qui ressemble à un désert pour prêcher l’évangile à tous. Il nous dit de devenir Ses instruments qui diffusent la Parole de vie. Quand nous allons ainsi et prêchons, tout le monde sera sauvé. Les cinq pains ici désignent la grâce de Dieu. Le pain de vie désigne l’évangile du salut.
Dans la Bible, le nombre cinq désigne la grâce de Dieu et le pain désigne la Parole de vie. Si nous partageons les cinq pains ici – c’est-à-dire si nous prêchons cette merveilleuse grâce du Seigneur et Son amour et l’évangile proclamant que Jésus Christ a remis tous nos péchés – alors toute personne dans ce monde tout entier sera sauvée. Notre salut n’a pas été obtenu par la peau ou les dents, mais il a été obtenu si abondamment que nous pouvons le partager avec les autres. Le salut du Seigneur, Sa grâce, et Son amour sont abondants. Mes chers croyants, nous n’avons pas de raison d’être timides. Il n’y a pas besoin de nous inquiéter du nombre de menteurs qui s’opposent à nous, ou si nous serons un jour en manque de pain de vie. Nous devons devenir une telle Eglise et de tels saints qui croient en Jésus, qui est Dieu incarné, demandons Sa puissance merveilleuse, nous confions en cette puissance, et tout comme Jésus le Prophète nous l’a commandé, prêchons à toute nation qu’Il est Dieu et notre Sauveur. 
Mes chers croyants, l’Eglise de Dieu a maintenant été implantée ici dans la ville de Gangneung, bien qu’elle soit très petite et faible. Cependant, nous avons l’Evangéliste Lim et sa femme ici, ainsi que le frère Choi et beaucoup d’autres qui nous ont rejoint. Vous êtes unis ici comme une famille, et vous priez ensemble comme une famille. Même si votre nombre est faible, si vous dévouez votre énergie et vos efforts à servir le Seigneur au mieux de vos capacités, alors je suis certain que Dieu sera plus que capable de sauver les âmes de vos familles et de tous ceux qui sont autour de vous aussi. Ne soyez jamais désespérés et découragés juste parce que votre assemblée ici est petite et faible. Je suis vraiment et absolument convaincu que même si une seule poignée de nos frères et sœurs ici unissent leurs efforts à nos ouvriers du ministère pour prêcher l’évangile, et si l’Eglise de Dieu et les saints diffusent l’évangile avec un cœur uni, alors ce sera plus que suffisant pour partager le pain de vie avec beaucoup de gens dans toute la ville de Gangneung. 
Même si nous sommes faibles maintenant, nous devons prêcher l’évangile par la foi dans le monde entier. Quand l’Eglise de Dieu partage Sa grâce, le pain de Son évangile, beaucoup de gens seront sauvés abondamment. Je crois que tout comme Jésus a nourri 15000 personnes et qu’il restait encore 12 paniers de restes, le pain de la grâce de Dieu, le pain de la Parole, sera plus que suffisant pour rassasier chacun en abondance. Et je crois que par la grâce de Dieu, nous serons plus que capables de faire cette œuvre.