Predigten

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 12-5] Mettez votre coeur dans les choses spirituelles et travaillez avec foi (Luc 12:13-34) 

Mettez votre coeur dans les choses spirituelles et travaillez avec foi(Luc 12:13-34)
“Quelqu’un dit à Jésus du milieu de la foule: ‘Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.’ Jésus lui répondit : Ô homme, qui m’a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages? Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance. Et il leur dit cette parabole : Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je? Car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu. Jésus dit ensuite à ses disciples : C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux! Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste? Considérez comment croissent les lis : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe qui est aujourd’hui dans les champs et qui demain sera jetée au four, à combien plus forte raison ne vous vêtira-t-il pas, gens de peu de foi? Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez, et ne soyez pas inquiets. Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin. Cherchez plutôt le royaume de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.’”


Ne vous inquiétez pas en disant: “Que mangerons-nous ou que boirons-nous?”


Nous ne pouvons pas être séparés des choses matérielles tant que nous vivons dans ce monde. Donc, nous ne pouvons que beaucoup réfléchir aux choses matérielles. Cependant, nos cœurs et nos pensées se tournent vers les choses spirituelles lorsque nous reconfirmons la Parole de Dieu parce que la Parole de Dieu est réellement de la nourriture spirituelle. Ainsi, plus nous lisons la Parole de Dieu, plus nous voulons la suivre et en dépendre. 
Je suis allé au Centre de Formation de Disciples d’Inje il y a juste quelques temps et j’y ai travaillé un peu. La plupart des gens trouvent difficile de penser aux choses spirituelles quand ils font du travail physique. J’étais aussi incapable de prier continuellement quand je travaillais là parce que j’étais poussé à le faire. Cependant, avant chaque repas et pendant les moments où je décidais de prier, je priais pour des choses spécifiques que j’espérais comme j’ai toujours prié et ai remis nos plans à Dieu, et j’ai aussi prié de ne pas cesser l’œuvre de Dieu. Je crois que vous avez aussi un tel cœur.
Nous avons lu la Parole suivante aujourd’hui. Dans la Parole, Jésus dit: “Qui m’a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages? Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens.”. C’était la réponse de Jésus quand une certaine personne est venue à Lui et a demandé: “Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.” Et Jésus disait: “Qui M’a fait juge ou en état de séparer vos possessions matérielles? Qui M’a établi comme une telle personne? Dois-je faire ce travail en rendant le jugement pour ton frère afin qu’il partage la richesse avec toi et séparer les choses matérielles?” A la personne qui ne se souciait que des choses matérielles, le Seigneur a dit: “la vie de quelqu’un n’est pas dans ses biens.”
Nous réfléchissons trop dans une perspective matérielle à chaque fois. Si quelqu’un nous dit de donner notre avis sur les choses matérielles, vous et moi pouvons mentionner beaucoup de choses que nous désirons maintenant même, même si le Seigneur a dit que nous ne devions pas être tentés par les choses matérielles. Par exemple, cela ne prend pas beaucoup de temps d’imaginer quel profit on ferait en construisant un immeuble de la taille d’environ 800 mètres carrés le louant à un certain montant et ensuite construire une maison avec cet argent. Cependant, nous ne pouvons pas calculer et répondre aussi rapidement quand il s’agit des choses de Dieu qui concernent l’œuvre du salut des âmes ou la diffusion de la Vérité. C’est pour cela que nous devons lire et écouter la Parole de Dieu plus souvent.
Le sermon que je voudrais prêcher à travers le passage des Ecritures d’aujourd’hui est encore plus particulier et précieux pour les gens qui sont particulièrement faibles face aux choses matérielles et réfléchissent beaucoup aux choses charnelles. Jésus a éclairé la personne qui Lui a demandé de séparer la richesse par une parabole: une personne riche avait beaucoup de récolte de son terrain et pensait: “Que ferais-je, puisque je n’ai plus de place pour stocker le grain? Ok, je vais construire un nouveau hangar.” Ses pensées sont venues rapidement. Donc, il a construit un plus grand hangar, a rangé son grain, et a dit à son âme: “Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour des années; sois au repos; mange, bois, et réjouis-toi.” Mais Dieu l’a repris comme il est écrit: “Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu” (Luc 12:20-21).
A ce moment-là, la somme des récoltes était le baromètre de la richesse des gens. Donc, les gens croyaient qu’amasser beaucoup de grain dans un hangar était la meilleure chose. Les gens de l’ancien temps, en société agricole, vivaient comme cela.
Quelqu’un avait amassé beaucoup de récolte de son champ et a pensé seulement de façon matérialiste. Il n’avait pas de place pour stocker tout le grain parce qu’il avait récolté trop de grain. Il a pensé: “Que ferais-je?” La réponse fut simple. Il fallait juste construire un plus grand entrepôt. Il aurait été satisfait de lui s’il construisait un plus grand lieu et y stockait beaucoup de grain. Après cela, il allait dire à son âme: “C’est bien, mets-toi à l’aise, mange, bois, repose-toi, et sois heureux.” Cependant, le Seigneur a dit à cette âme qui ne pensait qu’aux choses matérielles et ne considérait que les choses matérielles comme précieuses: “Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il?” Et Il ajouta la Parole: “Une personne qui n’est pas riche selon Dieu et seulement riche dans le domaine matériel du monde est comme cela.”
Et le Seigneur dit aux disciples, en poursuivant: “ C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux! Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à sa taille? Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste?” (Luc 12:22-26). Quand nous considérons ce que cette Parole dit, elle signifie: “Qu’est-ce qui est plus important? Le corps est plus important que le vêtement et la vie plus importante que la nourriture. Considérez les corbeaux, ils ne sèment ni ne moissonnent, n’ont pas de cellier ni de grenier; mais Dieu les nourrit. Combien valez-vous mieux que les oiseaux? Et qui de vous peut ajouter une coudée à sa taille par ses inquiétudes?”
Je n’ai pas beaucoup réfléchi à cette Parole d’abord. Vraiment, la première chose qui m’est venue à l’esprit était qu’il n’y aurait peut-être personne qui serait petit si tout le monde mangeait assez et dormais assez puisque le Seigneur a dit qu’Il pouvait ajouter à la taille des gens. La taille et la stature physique ne sont-elles pas devenues plus grandes ces temps-ci par rapport aux parents, parce que l’on mange bien depuis son enfance et que l’on maintient une bonne nutrition? Donc, je me demandais pourquoi le Seigneur avait dit une telle chose. 


Quelque chose d’impossible pourrait-il s’accomplir juste en s’inquiétant?


Alors, regardons au mot “une coudée” donné dans la Parole. La “Coudée” est une mesure utilisée pour les longueurs. Alors, combien de centimètres fait une coudée? Une coudée c’est environ 50 centimètres. Pour parler à propos, la longueur “d’une coudée” est d’environ 45 centimètres. Alors, cela signifie que le Seigneur peut faire grandir une petite personne de 45 centimètres par Sa puissance.
Une personne adulte peut-elle grandir de 45 centimètres de plus après avoir atteint la limite de croissance normale? Cela serait possible si Dieu faisait des miracles, mais est-ce possible par les efforts humains ou la technologie? Je me demande si c’est possible de s’en inquiéter. Pensez-vous que ce serait possible si l’on essayait? Ou, pensez-vous que ce serait totalement impossible? L’on dit que l’on peut rendre une personne plus grande en redressant les os avec une machine, mais l’on peut seulement gagner au maximum quelques centimètres. Peut-être que la technologie s’améliorera à l’avenir et que l’on pourra trouver un moyen d’allonger un os et rendre une personne plus grande, mais vous savez que c’est impossible de faire grandir quelqu’un d’une coudée naturellement.
“S’inquiéter de quelque chose” signifie cela. S’inquiéter c’est être anxieux au sujet de choses qui sont déjà arrivées, qui ne peuvent pas être changées, et dire: “Mince; j’aurais dû essayer plus fort dès le départ.” Et le Seigneur demandait si nous pouvions faire des choses contre les principes de la nature. Le Seigneur nous dit de regarder les corbeaux qui ne sèment pas, ni ne moissonnent, ou même ont un endroit pour stocker de la nourriture, et de penser aux principes de la nature, et de ne pas s’inquiéter de la nourriture pour notre corps ou notre vie.
Alors, vous pourriez réfuter: “Quel genre de personne pourrait vivre sans s’inquiéter?” C’est parce que, lorsque nous regardons les corbeaux, cet oiseau semble voler diligemment sans se reposer même un moment, et il semble qu’ils puissent avoir de la nourriture pour eux-mêmes par ces efforts-là. Cependant, peut-il avoir de la nourriture et rester en vie juste en volant partout diligemment? Est-ce la façon dont les corbeaux vivent? Non. Peu importe comment ils étendent leurs ailes, ils ne peuvent manger et rester en vie si Dieu ne leur donne de nourriture. Les corbeaux peuvent manger et rester en vie seulement quand Dieu leur montre où ils peuvent trouver de la nourriture.
Les Ecritures disent: “Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste? Considérez comment croissent les lis : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.” Combien la fleur de lis est-elle belle? Il est dit que même une personne comme Salomon qui a joui de la plus grande richesse en tant que roi n’était pas aussi magnifique que l’un des lis. Le Seigneur dit cela, mais nous pourrions le prendre comme signifiant que les gens devaient vivre sans travailler diligemment s’ils entendent la Parole et ne la considèrent pas sincèrement. Cependant, la vraie signification de cette Parole c’est que nous ne pouvons pas obtenir les choses que nous voulons juste en nous inquiétant. Cela signifie que nous ne vivons pas juste pour les choses matérielles, et qu’une personne qui a la plénitude de la foi est capable de vivre avec les choses que Dieu donne. Comme c’est écrit: “Le juste vivra par la foi”, une personne dont la foi est faible est une insensée. Donc, le Seigneur a dit: “si Dieu revêt ainsi l’herbe qui est aujourd’hui dans les champs et qui demain sera jetée au four, à combien plus forte raison ne vous vêtira-t-il pas, gens de peu de foi?” (Luc 12:28).
Le Seigneur a dit aux disciples de ne pas s’inquiéter parce qu’Il donne la nourriture quotidienne aux gens qui croient en Jésus comme le Sauveur. Il dit cela parce que les disciples s’inquiétaient des choses matérielles. Vraiment, même parmi ceux qui sont nés de nouveau, beaucoup de gens continuent à vivre en s’inquiétant des choses matérielles. Ces gens pensent d’abord à s’occuper de leurs besoins les plus basiques comme la nourriture et le logement. Ils ne pensent pas d’abord à servir l’évangile et à aider les autres à recevoir la rémission des péchés, et plutôt ils réfléchissent d’abord à comment manger et gagner leur vie après avoir reçu la rémission des péchés.
Donc, le Seigneur disait que si Dieu revêt toute chose dans la nature, revêt la végétation et les animaux, Dieu les vêtirait certainement aussi, et que notre Seigneur donnerait ces choses à Ses disciples et à Ses ouvriers. Et le Seigneur disait que lorsqu’Il versait la grâce sur les oiseaux, les lis, les animaux et toute végétation, et tout ce qui vit, comment ne verserait-Il pas une telle grâce sur Son peuple? Donc, le Seigneur leur a dit de ne s’inquiéter de rien, et de juste “chercher le royaume de Dieu”. Et Il promet que toutes ces choses seraient données à Son peuple obéissant (Luc 12:31).
Il disait que nous ne devions pas trop nous inquiéter du problème de nourriture et de logement, parce que nous sommes essentiellement le peuple du Seigneur et les enfants de Dieu. Le Seigneur nous disait de chercher le Royaume de Dieu et la justice de Son Royaume d’abord au lieu de s’inquiéter comme cela. Nous devons savoir ce qui plaît à Dieu et nous focaliser sur la Parole qui nous dit de vivre pour l’œuvre qui plaît à Dieu. Le Seigneur nous a parlé de notre vie matérielle comme cela, et nous pouvons voir que c’est si vrai plus nous méditons sur cette Parole.
Vous inquiétez-vous de quoi manger et boire pour votre chair? Bien sûr, nous ne pouvons pas être libres de l’inquiétude entièrement. Cependant, le Seigneur nous exhorte à réduire ces inquiétudes autant que possible et à penser davantage au Royaume de Dieu. Le Seigneur nous dit de réfléchir davantage à la façon dont le Royaume de Dieu peut s’étendre, comment le Royaume de Dieu peut s’accomplir dans ce monde afin que davantage de gens entrent dans le second monde après que le premier ait disparu. Nous sommes trop obsédés par les choses matérielles maintenant même bien que le Seigneur nous ait donné ces Paroles justes. Une personne qui a reçu la rémission des péchés doit croire et suivre la Parole du Seigneur. Cependant, nous ne pouvons le faire pour cette raison. Ce qui est pire, c’est qu’il y a des gens parmi ceux qui sont nés de nouveau qui s’associent au riche afin de jouir de la richesse matérielle. Ils disent qu’ils devraient juste manger, boire, et jouir de la vie puisqu’une âme peut se reposer en paix si elle a beaucoup de richesse matérielle.


Cependant, nous devons échapper à la pensée matérialiste


Nous devons d’abord changer notre pensée si nous voulons suivre la Parole du Seigneur. Bien que nous vivions dans le monde matériel, notre pensée doit se focaliser sur Dieu et réfléchir à comment chercher le Royaume de Dieu et Sa justice dans notre vie. Nous devons réfléchir à ce qu’est la justice de Dieu et ce qu’est la droiture de Dieu. Nous devons nous rappeler que Dieu nous a sauvés, nous l’humanité, et nous a donné la rémission des péchés. Il est aussi venu dans ce monde pour témoigner de l’évangile de l’eau et de l’Esprit afin que tous puissent entrer dans le Royaume de Dieu. Puisque le Seigneur nous a créés et sauvés, nous l’humanité, dans un tel but, nous devons toujours confirmer cela dans nos cœurs alors que nous vivons dans ce monde.
Donc, nous devons changer la pensée matérialiste que nous avons maintenant. Ce n’est jamais une chose difficile. Nous devons simplement changer notre mentalité elle-même. Le Seigneur ne nous a pas dit de complètement détacher notre cœur des choses matérielles ou de ne pas gagner d’argent. Il disait juste que nous ne devons pas être tellement absorbés par cela au risque d’oublier la volonté du Seigneur. Nous devons juste croire et suivre ce fait naturellement puisque la Parole du Seigneur est correcte.
Cependant, le problème c’est que nous oublions souvent de pratiquer la Parole du Seigneur. Une telle omission arrive parce que nous pensons seulement à la chair. De nos jours, même les gens qui ont reçu la rémission des péchés tombent dans le piège d’être absorbés seulement par le fait de gagner sa vie, et le Seigneur a dit ces Paroles parce qu’Il se souciait de cela. Si ceux qui sont nés de nouveau et ont reçu la rémission des péchés tombent dans de telles choses matérialistes à répétition, ils finissent loin de l’Eglise. Il est difficile de sortir d’un tel état d’esprit une fois qu’on y est tombé. Nous souffrons de difficultés quand nous tombons dans une pensée charnelle. Vous et moi tombons souvent en tentation parce que nous tombons aussi dans une telle pensée. Une fois que nous tombons dans des pensées charnelles nous ne pouvons réfléchir à ce qui plaît à Dieu et faire l’œuvre de service de Sa volonté fidèlement même si nous prétendons être Son peuple. Comme l’a fait Abraham, nous pouvons unir nos forces certainement avec d’autres églises dans l’effort de faire connaître au monde ce que le Seigneur désire. Nous n’accomplissons pas notre devoir même si le Seigneur comble tous nos besoins. Ce n’est pas exagéré de dire pour nous qu’un tel comportement revient à se pendre.
Vous verrez quand vous irez au Centre de Formation de Disciples d’Inje qu’il y a beaucoup de chiens dans ce centre. Il y a des chiens parmi eux qui sont très bornés. Nous plantons un bâton dans le sol pour attacher un chien à une corde quand nous élevons un chien. Alors, le chien court autour du bâton dans une direction en s’amusant. Puis, quand la corde est enroulée autour du bâton, la plupart des chiens tournent autour dans la direction opposée pour défaire la corde. Cependant, les chiens bornés aboient continuellement avec la corde enroulée autour de leur cou contre le poteau pour que quelqu’un défasse la corde. Ils se bloquent eux-mêmes, mais ils aboient et agonisent comme si c’était quelqu’un qui les bloquait. Quand j’ai regardé cette scène, j’ai pensé que c’était un animal si insensé.
Les humains sont pareils. Jésus a regardé avec une telle pensée aux gens qui se vantaient de leur richesse, confiaient leur âme et leur vie à leur richesse matérielle et croyaient qu’ils pouvaient recevoir ainsi le salut. Comme le chien qui agit avec entêtement sans savoir qu’il y a un autre moyen de courir quand il a fini d’aller dans une seule direction, beaucoup de gens se comportent comme cela, même s’ils ne devraient pas insister avec entêtement sur leur pensée étroite d’esprit comme cela.
Dieu comble les besoins de base pour les gens qui croient en Lui quand ils comprennent les choses qui plaisent à Dieu et vont de l’avant dans cette direction avec leur foi. Est-ce correct? Oui. Maintenant, je voudrais vous raconter quelque chose que j’ai vécu. Je suis un peu désolé que cela ait pu vous ennuyer puisque j’ai parlé de moi continuellement. Cependant, je ne peux faire autrement parce qu’il n’y a personne qui parlerait de moi à ma place et je pense que je pourrais vous expliquer la volonté du Seigneur plus sincèrement à travers les choses que j’ai expérimentées et apprises personnellement en suivant le Seigneur dans ma vie, que par les choses que j’ai apprises dans des livres.
Même après avoir rencontré le Seigneur pour la première fois en rencontrant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je m’inquiétais naturellement de quoi manger et quoi boire et de quoi me vêtir, inconsciemment aussi. Après cela, j’ai aussi réfléchi à quelle sorte d’affaires je devrais faire pour gagner de l’argent et quel genre de travail je devrais avoir pour peu d’heures par jour afin de servir l’évangile le reste du temps. Puisque je ne serais pas en mesure d’avoir assez de liberté si je travaillais beaucoup d’heures par jour, j’ai pensé à des choses insensées comme le genre de travail qu’il me fallait pour travailler peu et gagner beaucoup d’argent. Et les pensées sur quoi manger et de quoi me vêtir ne cessaient pas. Mon cœur était confus à cause des choses matérielles comme cela. Cela signifie que les inquiétudes pour les choses matérielles dont le Seigneur a parlé ne cessaient pas. Cependant, je continuais à prêcher l’évangile en dépit du fait que j’avais de telles inquiétudes.
Je ne pouvais que prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je témoignais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à répétition. Je témoignais de l’évangile à quelques personnes par jour. Et j’étais épuisé après avoir prêché l’évangile pendant des heures même si j’étais jeune à l’époque. Cependant, j’ai continué à prêcher l’évangile pendant six, sept heures avec quelqu’un qui voulait écouter. Puisque la personne pouvait recevoir la rémission des péchés si je témoignais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’au bout, il y avait des moments où je sautais parfois des repas. Je voulais témoigner de l’évangile jusqu’à ce que la personne reçoive la rémission des péchés et la personne ne pouvait pas manger non plus parce que sa pensée était confuse. Elle ne pouvait pas manger parce que je mettais son cœur en feu en témoignant de l’évangile au point que sa chair ne pouvait même pas penser à manger. Je suis ici en ce lieu maintenant parce que j’ai prêché l’évangile et regardé si oui ou non l’âme de cette personne a reçu le salut.
Auparavant, même si j’étais un prédicateur de l’évangile enthousiaste, j’étais aussi une personne qui s’inquiétait continuellement sur la façon de payer le loyer et les charges mensuels. Les inquiétudes s’accumulaient comme une montagne devant moi. Cependant, je n’avais d’autre choix que prêcher l’évangile puisque Dieu me l’avait dit. Alors, après que j’aie prêché l’évangile continuellement et de tout mon cœur, Dieu m’a donné toutes les choses dont j’avais besoin. Dieu vous a aussi donné assez pour partager avec les autres et avoir encore à manger et à boire pour vous-même si vous travaillez juste un peu. N’est-ce pas vrai? Oui. 
Cependant, le problème c’est que nous tombons souvent dans ce genre de piège. Ces problèmes sont si souvent rapportés dans les Quatre Evangiles. Dans l’Evangile de Luc, une personne a demandé au Seigneur de partager la richesse de son frère avec lui en requérant: “Maître, dis à mon frère de partager l’héritage avec moi.” Et le Seigneur a donc répondu avec l’illustration d’un certain homme riche qui ne savait pas quoi faire avec tant de possession matérielle et pensait qu’il valait mieux construire un hangar et y garder sa richesse, et, après avoir construit et amassé sa richesse, l’homme riche a pensé: “Âme bénie, tu as beaucoup de biens de côté pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et sois heureuse.” Et le Seigneur a illustré cela et a dit: “Ces gens sont ceux qui courent seulement après la chair, et vous ne devez pas être comme eux parce qu’ils sont insensés.” Ce point est souligné très précisément dans les Quatre Evangiles.
Ces Paroles sont les choses que le Seigneur voulait dire par conséquent à ceux qui sont devenus Ses disciples, c’est-à-dire à vous et moi. La chose que vous devez comprendre ici c’est que vous êtes des gens qui soumettez souvent vos âmes aux choses matérielles. Malgré cela, nous disons que Dieu nourrit même les corbeaux qui volent dans le ciel et que même les lis des champs sont vêtus avec plus de splendeur qu’une vie aussi glorieuse que celle de Salomon. Nous disons avec nos lèvres que le Seigneur fait même que les fleurs sauvages qui sont là seulement pour un moment comme les fleurs de saisons vivent dans la splendeur comme cela. Le Seigneur nous dit que nous sommes comme cela: “Vous n’êtes pas moins que ces choses. Je vous donnerai aussi les choses basiques. Mais n’est-ce pas bon de chercher d’abord le Royaume de Dieu et Sa justice de votre point de vue?
Donc, ce qui est important pour nous maintenant c’est le but que nous fixons pour suivre la Parole du Seigneur au lieu d’arrêter seulement à la réflexion sur ce que nous devons apprendre de cette Parole du Seigneur. Le Seigneur nous dit de faire attention aux œuvres spirituelles afin de sauver nos âmes. Nous ne devons pas écouter le Seigneur à cœur partagé, mais plutôt reconsidérer la signification de la Parole que le Seigneur a donnée et essayer sincèrement de la suivre. Il est clair qu’une personne qui essaie de suivre les choses matérielles du monde est complètement insensée et inappropriée. Cependant, une personne qui fixe son but sur la recherche du Royaume et de la justice de Dieu et vit conformément à cela est une personne sage qui reçoit les bénédictions pour son corps et son esprit.
Si Dieu nourrit et revêt toutes choses du monde, ne le fera-t-Il pas aussi pour vous qui êtes Ses enfants? Le Seigneur dit: “Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.” (Luc 12:32-34). “Ne crains pas, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le Royaume” signifie que Dieu est heureux de nous donner le Royaume à vous et moi.
Malgré cela, nous essayons constamment de chercher le monde matériel même si nous entendons et croyons en cette Parole du Seigneur. De plus, nos efforts pour entendre, comprendre, croire, et suivre la Parole de Dieu sont trop faibles. Puisque le Seigneur a dit: “Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume”, la force et la joie devraient déborder en nous et nous devrions dire: “Je pensais que ce lieu n’était pas à nous, ce Royaume est réellement mon Royaume parce que c’est le Royaume de Dieu. J’ai ce Royaume comme ma possession.” Cependant, nous ne pensons pas que ce soit important juste parce qu’on ne le voit pas de nos yeux. C’est parce que nous pensons naturellement que le Seigneur nous le donne de toute façon.
Cependant, pour ceux qui pensent que les choses du Seigneur sont précieuses et désirent les garder jusqu’à la fin, le Seigneur leur permet d’obtenir toutes Ses bénédictions. Par contre, même si Dieu veut donner Son Royaume à tout le monde, Dieu ne peut pas donner Son Royaume à une personne qui n’espère pas en le Seigneur sincèrement mais plutôt s’intéresse seulement à ses propres choses et au monde matériel après avoir reçu le salut. Vous ne devez pas penser que Dieu donnerait Son Royaume automatiquement parce que vous avez reçu la rémission des péchés. Si vous le faites, vous allez trahir le Seigneur un jour. Donc, le Seigneur a dit à une telle personne: “Mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant Mon Père qui est dans les cieux.”
Le Seigneur nous a donné une chose précieuse. C’est trahir le Seigneur lorsque nous recevons juste l’évangile que le Seigneur nous a donné et oublions tout quand le Seigneur nous a dit de partager l’évangile avec nos prochains. De plus, une telle personne est prompte à combattre le Seigneur. Ces gens n’ont pas encore la qualification pour recevoir le Royaume même si Dieu voulait le leur donner. C’est parce que Satan le Diable est entré dans leur cœur et dirige leur cœur. Il y a beaucoup de gens qui ont reçu un talent seulement et ont dévié par les forces du mal. Puisque Dieu nous donne le Royaume, Il nous a plutôt dit: “Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point, et où la teigne ne détruit point. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.”
Où est votre cœur maintenant? Notre cœur est-il fixé sur la question du salut des âmes ou sur la question du manger et du boire? La réponse que le Seigneur veut est simple. Nos cœurs doivent être maintenant fixés sur le salut des âmes, et si le Royaume glorieux de Dieu doit nous être donné, alors nos cœurs doivent vivre là. Quel est le trésor pour vous et moi et où est réellement ce trésor? C’est dans le Seigneur et c’est dans le Royaume où se trouve le Seigneur. En d’autres termes, je veux dire que c’est dans l’œuvre juste que le Seigneur nous a donnée.
Nous pensons que nous suivons la volonté du Seigneur fidèlement maintenant dans notre propre pensée. Cependant, nous oublions vraiment ce sujet souvent consciemment ou inconsciemment. C’est parce que nous sommes consumés par un certain travail jusqu’à ce qu’il soit réalisé correctement une fois que nous le commençons. Cependant, le vrai trésor des cœurs n’est pas dans les choses matérielles. C’est parce que le trésor qui doit être dans nos cœurs n’est pas dans les choses matérielles. Si nous gardons toujours le Seigneur comme le trésor de nos cœurs, alors, c’est le trésor le plus précieux et le plus splendide pour nous. Cependant, une personne qui a reçu la rémission des péchés ne peut pas être vraiment une personne juste si le trésor de son cœur est une chose matérielle à la place du Seigneur ou de l’évangile du Seigneur. Nous devons seulement avoir le salut du Seigneur pour les âmes et le cœur qui recherche la justice du Royaume de Dieu. Une personne qui ne fait pas cela est une personne insensée.
Même en dehors de la question de savoir si nous pouvons aller au Ciel après ce monde, nous qui avons reçu la rémission des péchés devons connaître le devoir qui nous a été donné et chercher le trésor de nos cœurs selon cela. Et nous devons absolument obtenir le trésor avec foi. Nous sommes le peuple de Dieu et Ses enfants. Alors que nous vivons dans ce monde, chacun expérimente souvent des temps où il se sent inapproprié et sa propre justice s’écroule. Cependant, quand nous y réfléchissons, nous sommes juste des êtres humains qui n’avons rien de quoi nous vanter. Nous sommes des êtres qui sont si faibles et honteux quand nous nous tenons dans la présence du Seigneur.
Cependant, quand nous y réfléchissons, le Seigneur a sauvé des gens humbles comme nous de tout péché. Il nous a glorifiés en nous donnant le Saint Esprit dans nos cœurs. Et Dieu a comblé nos insuffisances par Sa grâce. Il nous a rendus victorieux comme cela. Nous pouvons comprendre que le Seigneur est notre vrai trésor parce que le Seigneur nous a encouragés encore une fois lorsque nous avons senti que notre propre justice était infiniment inappropriée comme cela. 


Le Seigneur est devenu le vrai trésor pour vous et moi


Le Seigneur nous a sauvés vous et moi et nous a rendus victorieux aussi. Même si nous avons beaucoup de manquements, nous sommes enfants de Dieu. Nous sommes le peuple précieux de Dieu et les disciples de Jésus Christ. Nous sommes des gens qui faisons l’œuvre juste. Il n’y a pas beaucoup de gens qui font l’œuvre juste comme nous. Maintenant, notre ministère porte beaucoup de fruit dans le monde entier. Il y a beaucoup de gens qui ont reçu la rémission des péchés, mais le nombre de gens qui nous envoient le témoignage du salut n’est pas encore très grand. Si nous avons reçu le témoignage de salut d’environ 20 personnes par semaine c’est déjà beaucoup. C’est parce que ceux qui n’envoient pas le témoignage du salut sont au nombre de centaines et de milliers même s’ils ont reçu la rémission des péchés à travers nos livres. Donc, même tous les gens qui ne nous envoient pas le témoignage du salut font tous cette œuvre précieuse. Ils sont aussi des gens précieux parce qu’ils ont le Seigneur comme trésor dans leur cœur et ils font l’œuvre juste qui est comme le trésor que le Seigneur leur a confié.
Vous et moi devons aussi devenir des personnes altruistes, si nous savons que nous sommes des gens précieux et avons un rêve et un but dans nos cœurs. Cela signifie que nous sommes des gens qui cherchons le profit des autres gens. Nous ne devons pas être comme cet homme riche qui s’inquiétait simplement de ce qu’il devait faire parce que la grange était pleine et qu’il n’y avait plus de place pour stocker le grain et a donc construit une plus grande grange et a essayé de confier son âme aux grains accumulés. Nous sommes les enfants de Dieu et les disciples de Jésus Christ même si nous sommes prompts à penser seulement à nous-mêmes de façon matérialiste. Comme le Seigneur Lui-même a fait l’œuvre de répandre Son Royaume pour le salut des âmes, Il a confié la même œuvre de salut des autres âmes dans ce monde à Ses disciples. Nous sommes les gens qui devons faire cette œuvre. Nous sommes les gens qui avons reçu les bénédictions infinies du Seigneur et les gens qui avons une mission importante. Donc, nous ne pouvons pas dire que nous ne sommes pas précieux.
Plus je lis la Parole du Seigneur, plus je vois que Sa Parole est vraiment juste. C’est pourquoi j’y crois fermement. Cela ne signifie pas que nous n’avons pas vécu par la Parole du Seigneur jusqu’à maintenant juste parce que nous avons donné nos cœurs aux choses matérielles fréquemment jusqu’à maintenant. Cependant, même si nous avons vécu comme cela jusqu’à maintenant, nous devons maintenant discerner ce qui est bon de ce qui est mauvais et choisir la bonne voie alors que nous vivons dans cette vie. Si nous devons tout abandonner et nous sacrifier pour quelqu’un maintenant, alors, c’est ce que nous devons faire. C’est la volonté du Seigneur, et le Seigneur a dit qu’Il nous ajouterait tout alors que nous vivons pour le Seigneur comme cela.
Une personne qui n’a pas de rêve a déjà été détruite et est comme une bête qui jouit juste de choses temporaires. Tout le monde doit avoir une vision. Une personne ne devrait pas juste essayer de gagner de l’argent et seulement essayer de servir le Seigneur avec cet argent. Une personne qui considère une personne pauvre matériellement comme une personne pauvre spirituellement aussi et pense qu’elle devrait sauver cette personne avec sa richesse est une personne qui n’a pas de vision réelle. La personne réellement pauvre est la personne qui n’a pas de vraie vision. Cependant, je suis certain que nous sommes des gens ayant une vision. Nous devons réaliser notre vision de partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, et notre Dieu accomplira cette vision à travers nos vies. C’est le temps pour nous de relever le défi d’avoir une vision et un rêve dans notre travail aussi afin d’accomplir ce travail.
Pouvons-nous accomplir cela si nous voulons le faire? Oui. Pourquoi avons-nous commencé cela si nous ne pouvions pas le terminer? Je dis que nous pouvons le faire si nous vivons avec une pensée spirituelle. Je veux que vous sachiez qu’il n’y a qu’une infime différence entre avoir une pensée spirituelle ou charnelle. Nous pouvons devenir une personne spirituelle si nous pensons au Royaume de Dieu et Sa justice, et au contraire, nous devenons une personne charnelle si nous pensons juste à la façon dont nous devrions vivre seulement au sujet de notre propre corps physique. Puisque nous pouvons changer si facilement que cela notre pensée, nous sommes confus au croisement de deux routes au moins dix fois par jour. En d’autres termes, nous devenons une personne spirituelle puis une personne charnelle alternativement comme cela plusieurs fois par jour. 
Quelle est la raison pour laquelle il y a tant de réunions dans chaque département comme cela alors qu’il y a beaucoup de réunions et de cultes dans la semaine dans et hors de l’Eglise? Ordinairement, nous faisons de telles réunions pour être ensemble et réfléchir aux choses spirituelles constamment pour que notre mentalité ne soit pas changée si facilement. C’est pour cela que nous avons beaucoup d’heures de cultes, de temps de prédications de l’évangile et de temps de prière. Et nous pouvons maintenir notre foi seulement quand nous avons aussi du temps de communion ensemble. Autrement, nous pouvons être transformés en gens qui ne peuvent que manquer de garder la foi continuellement et qui ne peuvent qu’être maudits dans la présence de Dieu même si nous avons reçu la rémission des péchés. Si nous n’acceptons pas la Parole de Dieu de tout cœur nous finirons par quitter l’Eglise. Donc, nous devons nous assembler et prier pour qu’aucun de nous ne soit tenté vers le monde et condamné.
Aujourd’hui c’est mercredi, et mercredi est un jour où nous avons beaucoup de réunions. Et nous avons beaucoup de réunions comme le culte des femmes le mardi, la réunion des jeunes adultes le jeudi soir, les réunions de prière et de cultes que nous faisons le vendredi et le samedi. Et le Seigneur nous donne des occasions de demeurer ensemble et avec le Seigneur le reste du temps aussi, et c’est parce que le Seigneur nous aime tant. Même si les soucis matériels viennent souvent à notre pensée, nous pouvons éviter de tomber dans cette pensée aussi longtemps que nous demeurons avec Dieu. J’ai pensé aussi à l’œuvre de notre Seigneur sans cesse durant ces trois jours où j’ai travaillé à Inje cette fois-ci parce que j’avais peur de tomber dans un tel piège.
La pensée de comment finir la construction d’un nouveau bâtiment au CFD d’Inje ne m’a pas quittée pendant que je travaillais là. J’ai calculé à quelle hauteur nous devrions faire le fondement. J’étais inondé de pensées comme quelle hauteur et quelle grandeur pour le nouveau bâtiment, combien de bétonneuses devront être utilisées, où il faudrait mettre le préfabriqué, et ainsi de suite. Et il semblait ne pas y avoir de fin à ces pensées quand je réfléchissais à l’argent qui serait nécessaire pour cette construction, quels équipements seraient nécessaires pour le nouveau bâtiment après qu’il soit construit, et je me suis senti un peu rassuré que les membres de notre famille dans l’Eglise aient alors un bâtiment pour travailler parce que je m’inquiétais à chaque fois qu’il pleuvait parce qu’ils devaient travailler dans des maisonnettes.
Et ce faisant, j’ai été absorbé par les pensées matérielles sans même réaliser cela. Bien sûr, plus nous sommes absorbés dans les œuvres du soutien de l’évangélisation, moins nous avons l’occasion d’aller vraiment très près de la Parole du Seigneur spirituellement, même si l’œuvre de Dieu que nous faisons est aussi l’œuvre de Dieu. Cependant, nous devons essayer sans cesse. Donc, nous ne devons pas négliger d’écouter la Parole de Dieu peu importe combien nous sommes occupés en faisant tout cela. L’œuvre que nous devons faire est de croire et de suivre la Parole de Dieu. Si suivre Son enseignement n’est pas notre travail initial, alors, quelle est notre responsabilité autrement? Par conséquent, nous vivons avec une telle foi. Les Ecritures disent: “Le juste vivra par la foi.” Et il est aussi écrit: “Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice, et toutes choses vous seront ajoutées.”
Nous ne devons pas nous inquiéter du problème de la nourriture et du logement quand nous vivons maintenant. Plutôt, nous devons témoigner de l’évangile de Dieu diligemment, nous unir à l’Eglise de Dieu, et être vigilants par rapport au retour du Seigneur. N’est-ce pas vrai? Oui. Alors, le Seigneur donne-t-Il vraiment la nourriture et le vêtement à une personne qui se soucie de l’avènement du Seigneur au lieu de s’inquiéter des choses matérielles? Oui. Donc, nous devons continuellement prier Dieu pour nos besoins et Lui rendre grâces.
De plus, nous devons croire que le Seigneur a expié tous nos péchés et nous conduit pour nous donner des cœurs nouveaux continuellement même si notre propre justice n’existe pas en nous. Je vous exhorte à ne pas oublier le fait que nous avons juste besoin de Le suivre par la foi. Suivrez-vous réellement cette foi? Oui. Alors, notre Seigneur a-t-Il gagné? Oui, Il a gagné. Nous qui croyons et suivons le Seigneur comme cela sommes aussi vainqueurs.
Les gens qui peuvent toujours vivre par la foi sont les gens qui peuvent faire l’œuvre juste. De plus, ce sont ces personnes qui peuvent recevoir la bénédiction continuellement. Je rends infiniment grâces à Dieu en ce moment. Je désire sincèrement que Dieu accorde une foi encore plus grande et bénisse continuellement à l’avenir les gens qui ont encore davantage de pensées spirituelles envers le Seigneur.