Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 14-3] Si vous voulez suivre le Seigneur, calculez d’abord puis suivez-Le (Luc 14:25-35)

Si vous voulez suivre le Seigneur, calculez d’abord puis suivez-Le(Luc 14:25-35)
“De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit: Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple. Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever? Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille? S’il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple. Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on? Il n’est bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.’”


Suivez le Seigneur après avoir examiné votre foi


Avez-vous pris un bon repas? Je ne sais pas pourquoi il pleut tellement par cette chaleur. Je suis très heureux que vous viviez tous si bien votre foi. Je suis heureux de vous voir comme cela, sans avoir subi la mort. Alors que nous menons notre vie de foi, nous ne savons vraiment pas quand nous allons mourir, mais il y a beaucoup de gens qui ne sont pas reconnaissants pour leur vie. Aujourd’hui est-il meilleur qu’hier? Votre cœur se sent-il heureux et reconnaissant aujourd’hui aussi?
Hier, nous étions un peu fatigués et épuisés car c’était notre premier jour d’arrivée ici. Quoi qu’il en soit, je suis heureux et content de vous voir pour ce camp de formation de disciples d’été. J’espère et prie que nous ayons un temps merveilleux ensemble tout au long de cette réunion en partageant la grâce de Dieu qui est révélée dans Sa Parole.
Quand nous regardons au passage des Ecritures que nous avons lu aujourd’hui, le Seigneur nous dit que si quelqu’un suit le Seigneur et ne hait pas son père et sa mère, sa femme et ses enfants, ses frères et sœurs, oui, et sa propre vie aussi, il ne peut pas être un disciple du Seigneur. Aussi, Il nous dit que quiconque ne porte par sa croix pour suivre le Seigneur ne peut pas être le disciple du Seigneur. Dans une métaphore, le Seigneur nous dit qu’une certaine personne, essayant de construire une tour, échouera dans cet effort si cette personne ne calcule pas d’abord la dépense. Il nous dit aussi que certaines personnes, faisant la guerre à d’autres souffriront d’un grand échec s’ils combattent sans avoir considéré à l’avance les résultats, les gains et les pertes, et l’issue, la victoire ou la défaite, de cette guerre. Puis le Seigneur dit en conclusion: “Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède, ne peut être mon disciple. Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on? Il n’est bon, ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.” (Luc 14:33-35). Tel est le contenu du passage des Ecritures que nous avons lu aujourd’hui.
Toutes les paroles données par le Seigneur sont la vérité, et elles sont quelque chose de très précieux pour nous. Elles continuent d’être quelque chose de très précieux pour vous et moi qui vivons en ce jour et cette époque. Si nous ne pouvons pas comprendre ces Paroles et si nous ne pouvons pas croire et suivre ces Paroles correctement, je crois que nous subirons un grand échec exactement comme c’est écrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Donc, nous devons réfléchir à la façon dont nous pouvons poursuivre nos vies de foi jusqu’à la venue du Seigneur sans cesse et sans vaciller, et nous devons compter et calculer correctement. Nous recevrons beaucoup d’aide et de force si nous vivons nos vies en réfléchissant et en calculant à l’avance sur ce qui suit: “Pouvons-nous mener nos vies de foi jusqu’à la fin? La foi peut-elle être maintenue? Pouvons-nous devenir de vrais disciples du Seigneur? Pourquoi devons-nous suivre et servir le Seigneur? Quelles différences y aurait-il entre le résultat d’avoir suivi le Seigneur et celui de ne pas L’avoir suivi? Aussi, avec quel genre d’attitude devons-nous mener nos vies de foi?” Nous pouvons vivre notre foi en connaissant les résultats à l’avance.
Nous devons mener notre vie de foi jusqu’à la fin de ce monde, jusqu’au jour où le Seigneur reviendra, et jusqu’à ce que nous allions devant le Seigneur. Mais pour ce faire, alors que nous suivons maintenant le Seigneur en ayant reçu la rémission des péchés, nous devons considérer si oui ou non nous ferons bien et méticuleusement. Nous devons mener nos vies de foi en réfléchissant à notre mentalité sérieusement et en réfléchissant aux choses suivantes: “Alors que nous menons une vie de foi comme ceci maintenant même, pouvons-nous tenir jusqu’à la venue du Seigneur avec une telle foi, quand la tribulation viendra et quand les difficultés tomberont sur nous? Serons-nous capables alors de faire l’œuvre qui nous est confiée? Ne risquons-nous pas de quitter l’Eglise avant la venue de la tribulation? Pouvons-nous être abandonnés par Dieu à cause de notre infidélité?”


Regardons chacun à notre foi


Nous devons nous examiner nous-mêmes pour voir si oui ou non nous pouvons suivre le Seigneur quoi qu’il arrive. Je vous demande de calculer si vous pouvez suivre le Seigneur tout en faisant tout ce qui semble bon pour être un bon être social. Nous devons voir si nous pouvons vivre comme le Seigneur le désire en faisant toutes les choses que nous voulons dans une perspective charnelle, comme ce que nos parents dans la chair veulent, ce que nos époux veulent, ceux que nos enfants veulent, ce que nos frères et sœurs veulent, et aussi ce que nous voulons nous-mêmes. Si nous faisons ces choses là premièrement, nous ne pourrons jamais suivre le Seigneur pleinement. Le Seigneur nous dit que nous ne pouvons pas devenir Ses disciples puisque nous faisons des choses que nous et nos frères, nos sœurs, et nos parents de la chair veulent que nous fassions.
Ce sont des choses que le Seigneur a aussi calculées. Il nous dit qu’alors que nous Le suivons, si nous faisons des choses comme ceci et selon la chair, c’est-à-dire si nous faisons les choses selon les désirs de la chair, alors cela nous fera perdre notre foi. En d’autres termes, Il nous dit que nous ne pouvons pas Le suivre en nous occupant de tous les gens et des choses qui nous inquiètent à cause de nos liens sociaux et de sang qui nous lient à la chair. Il nous dit que nous ne pouvons pas Le suivre en faisant bien ce qu’un être humain doit faire, répondant à toute chose précise, se faisant accepter, et recevant les applaudissements des parents, des frères, ou des membres de nos familles. Cela signifie que s’il y a une telle personne, quelqu’un qui essaie de suivre le Seigneur en recevant l’applaudissement de tous ceux qui lui sont reliés par la chair, et fait toutes les choses du monde, alors cette personne ne sera jamais en mesure de suivre le Seigneur parfaitement. Une telle personne ne peut jamais devenir disciple du Seigneur.
De plus, le Seigneur nous dit que les gens qui essaient de suivre le Seigneur après s’être occupés de leurs propres difficultés premièrement ne peuvent pas servir le Seigneur correctement. Le Seigneur nous dit comment Le suivre après avoir considéré la chose méticuleusement, comme s’Il solutionnait un problème mathématique. Il nous dit qu’une telle personne ne peut pas devenir Son disciple et ne peut pas Le suivre. C’est ainsi que le Seigneur conclut. Le Seigneur nous dit que si nous ne renonçons pas réellement à tout ce que nous possédons, nous ne pouvons ni Le suivre, ni devenir Ses disciples.
Alors, ainsi, si les gens ne peuvent pas suivre le Seigneur, quelle sera la fin de ceux qui ne suivent pas le Seigneur? A la fin, ces gens seront abandonnés par le Seigneur. Il a dit: “. Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on? Il n’est bon, ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors.” (Luc 14:34-35). Chers croyants, si vous ne suivez pas le Seigneur, votre vie sera comme celle du sel qui a perdu sa saveur. En d’autres termes, le Seigneur vous jettera dehors. Votre rôle sera terminé. Le résultat de ne pas avoir suivi le Seigneur c’est être abandonné par Dieu.
Ce que le Seigneur demande c’est une dimension un peu plus élevée. Ce n’est ni une demande charnelle ni une demande religieuse quelconque. Plutôt, Il nous demande de Le suivre inconditionnellement. Strictement, Sa demande semble exorbitante. Mais, que se passera-t-il si vous négligez cette Parole du Seigneur? Comme je l’ai dit, vous serez abandonné par le Seigneur. Vous tomberez et disparaîtrez des rangs de la vie de foi dans lesquels les gens croient au Seigneur et Le suivent.
Quelqu’un peut dire, en entendant ces paroles: “Bien, c’est bon tant que je vais au Ciel. Et même si je dévie un peu. Peu importe si cela arrive, et peu importe si ceci arrive. C’est bon tant que je vais au Ciel.” Mais ce que je dis c’est que tel n’est pas le cas. Ce que le Seigneur a conclu c’est que tout comme Il a dit que bien que le sel soit quelque chose de bon, il sera jeté dehors s’il perd sa saveur, une personne subira l’abandon complet du Seigneur s’il dévie de la vie de foi. Réfléchissez au fait de mélanger du sel avec des engrais pour la culture. Vous devez avoir vu de la poussière de sel et des feuilles tombées pourrir et se décomposer, n’est-ce pas? Alors qu’elles se décomposent, imaginons qu’une personne ajoute des tonnes de sel en pensant que cela en fera de meilleurs engrais et les mélange ensemble. Utilisant cela, si la personne met de l’engrais sur du grain, comme du blé, qu’arrivera-t-il au blé? Il pourrait crier: “C’est salé, trop salé. J’ai soif. Il me faut de la pluie; il me faut de l’eau, pas de l’engrais. Je meurs! Ne regrette pas que je meure, mais enlève plutôt cet engrais. Je n’aime pas ce genre d’engrais. J’aime l’eau, pas le sel.” Si ce blé avait des lèvres, c’est ce qu’il dirait.
Etre jeté au dehors dans les rues revient au même. Pensez-vous qu’il serait bon que du sel soit répandu dans les rues? Il doit y avoir de la saleté dans les rues, et même si les rues étaient couvertes de sel, les plantes ne pourraient pas pousser. Chers croyants, imaginez qu’il y a du sel dans les rues et de la poussière. Les rues seraient seulement sales et souillées. Le sel est quelque chose qui doit aller dans la nourriture. S’il était jeté dans les rues, ce serait insensé. En Corée, l’on jette habituellement du sel sur quelqu’un qui semble amener la malchance. Pour résumer, je vous dis que le résultat de ne pas avoir voulu suivre le Seigneur et ne pas avoir été en mesure de suivre le Seigneur sera l’abandon par le Seigneur de la même façon. 
Ce ne serait pas si grave si tout le monde pouvait aller au Ciel juste en menant une vie de foi à cœur partagé, n’est-ce pas? Ne serait-ce pas bien si vous pouviez arriver au Ciel indépendamment de la voie que vous auriez choisie? Il y a un dicton Coréen qui dit: “Peu importe tant que tu peux aller à Séoul”. Cela signifie que le résultat est important alors que le moyen d’y arriver est secondaire. Mais quand il s’agit du chemin vers le Ciel, le processus et le résultat sont tous deux importants. Ils se coïncident. Si nous vivons bien notre vie de foi tous les jours, nous irons certainement au Ciel, et vice-versa. Donc, nous devons fixer notre mentalité correctement devant le Seigneur et Le suivre jusqu’à la fin. Nous avons déjà foi en Jésus. Donc, combien ce serait bon si nos cœurs ne changent pas en dépit de ce qui se passe en nous? Quelle inquiétude y aurait-il si nous étions comme cela?
Vous pouvez penser: “Cela ne fait rien que je reste ou non dans l’Eglise. Mais vous dites que je dois rester dans l’Eglise. Est-ce si important que cela?” Cependant, le Seigneur nous a dit de le faire. Donc, nous devons calculer cela à l’avance.
Quelle est la différence entre ceux qui mènent une vie de foi et ceux qui ne le font pas? Il y a une différence claire. La différence entre les deux est beaucoup plus grande que vous ne pouvez le penser parce que le Seigneur est le Dieu juste et parce qu’Il est le Dieu omniscient. Pour les gens qui ne suivent pas Sa Parole en dépit de l’avoir connue, quelle punition est préparée? Qu’est-il arrivé à une personne qui avait reçu un talent et l’a mis sous la terre? En dépit d’avoir su que le Seigneur voyait tout, elle a caché le seul talent qu’elle avait reçu, et quand le Maître est revenu, elle l’a rendu, disant: “Voici.” Le Seigneur reproche à une telle personne: “Serviteur méchant et paresseux”, et Il jette ce serviteur inutile dans les ténèbres du dehors, c’est-à-dire l’enfer. Chers croyants, bien qu’il puisse sembler que je parle dans une logique stricte de tout noir ou tout blanc, ces Paroles ne sont pas quelque chose que j’ai inventé. Plutôt, ce sont les Paroles du Seigneur. Donc, ces Paroles s’appliquent à vous et moi aussi. Le Seigneur nous dit que si nous voulons devenir disciples du Seigneur et suivre le Seigneur, nous ne serons pas en mesure de le faire à moins de rejeter toutes nos possessions. Rejeter nos possessions ne signifie pas de rejeter toutes nos propriétés. Il nous dit que c’est bon de suivre seulement ce que le Seigneur demande et de ne pas suivre les demandes de vos connaissances avec qui vous êtes lié par des liens charnels.
Que nous arrivera-t-il si nous suivons toutes les demandes du monde? Il y a une chose que j’ai apprise dans le monde. Ce que j’ai réalisé c’est que si vous essayez de satisfaire les demandes du monde correctement, même si vous aviez douze corps, vous seriez toujours dans le besoin. J’ai appris ce fait quand j’étais jeune. Quand j’étais un petit garçon, j’ai participé aux cultes de mémoire de mes ancêtres, j’ai essayé d’être pieux envers mes parents, j’ai essayé de bien me comporter avec mes amis, j’ai montré le plus grand respect aux plus âgés, et ainsi de suite. Alors que je grandissais, j’ai été éduqué comme cela.
Par exemple, essayant de montrer ma politesse selon ce monde, je tournais toujours le dos pour cacher mon verre de vin quand je buvais du vin devant des adultes, et au sujet de la fumée, je ne pouvais même pas rêver fumer devant eux. Même si j’étais jeune, je m’occupais de tous les cultes de mes ancêtres dans la maison. Quand il y avait un culte en la mémoire d’un ancêtre chez un parent, j’y allais même après minuit, tombais sur mes genoux et leur faisais des honneurs. De plus, s’il y avait une occasion de fête ou de souffrance, comme les mariages, les funérailles, et ainsi de suite, j’y allais. Je présentais mes félicitations ou mes condoléances par des paroles et de l’argent. Je faisais tout cela.
Cependant, quand j’ai pris un peu d’âge, j’ai réalisé: “Ah, mais il n’y a pas de fin à ce genre de services.” J’ai aussi réalisé que les choses comme cela, même si je continuais à les faire, n’avaient pas de fin et qu’il n’y avait pas de limite aux soins à donner aux choses du monde. De plus, j’ai réalisé que quelqu’un ne peut pas s’occuper de tout sans argent, et que l’on doit avoir de l’argent pour s’occuper de ces choses là – les occasions de fête et de condoléance, visiter les malades, faire des cultes en mémoire des ancêtres, et ainsi de suite. Donc, j’ai pensé: “Ah, je dois avoir beaucoup d’argent et il me faut environ 12 corps pour agir correctement en tant qu’être humain.”
Après être né de nouveau, j’ai pensé encore davantage de la sorte. Donc, j’ai conclu: “En tous cas, je ne suis pas très bon pour agir comme un être humain correct devant les gens du monde. Si je fais toutes ces choses - aller aux mariages de mes neveux et nièces, aller aux cultes en mémoire de mes ancêtres (même si j’y vais sans plier le genou), et ainsi de suite – quand vais-je suivre le Seigneur, quand vais-je prêcher l’évangile, quand vais-je me reposer à la maison, quand vais-je faire des réunions de prière, quand vais-je donner des sermons, et quand vais-je être en communion avec les saints? Bon, c’est ridicule. Ces œuvres sont terminées; toutes!”
J’ai été diplômé des œuvres du monde de cette façon. J’ai été diplômé du monde par un diplôme brillant dans mon cœur. Quoi qu’il en soit, tout ce que j’ai c’est un seul corps, donc j’ai décidé d’être fidèle à au moins une chose, le Royaume de Dieu. J’ai pensé que je devais au moins faire une chose – servir, croire, et suivre le Seigneur correctement, car je ne peux pas tout faire. J’ai simplement abandonné les œuvres du monde, pensant: “Comment puis-je recevoir la reconnaissance des gens du monde, recevoir leur louange, et faire mon devoir envers eux?” Le Seigneur a dit: “quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il a, ne peut être mon disciple” (Luc 14:33).
Comme nos saints et les serviteurs de Dieu font des efforts pour suivre le Seigneur, ils ont tous des circonstances difficiles et d’autres problèmes. Il y a vraiment beaucoup de difficultés. Une fois que vous commencez à trouver des excuses, il y aura beaucoup d’excuses qui vous empêcheront de suivre le Seigneur de près. Vous pouvez penser: “ma situation actuelle est telle, donc je ne peux le faire. A cause de mes circonstances actuelles, il est difficile pour moi de sortir et de m’engager dans le ministère de la prédication de l’évangile. Puisque ma vie est difficile, je suis incapable de faire l’œuvre de service du Seigneur par les choses matérielles, avec mon cœur, ou par les prières. Dans mes circonstances actuelles, il est trop difficile pour moi de suivre le Seigneur pleinement.” Mais chers croyants, si vous voulez vraiment devenir un disciple du Seigneur qui Le suit pleinement, vous devez rejeter toutes les choses du monde. Comme je l’ai mentionné plus haut, c’est vraiment difficile à faire. Cependant, quand aurez-vous le temps de suivre le Seigneur si vous poursuivez les choses de ce monde et remplissez tous les devoirs humains pour les gens du monde? Je vous dis d’essayer de calculer ce que vous devriez rejeter et ce que vous devriez obtenir si vous voulez devenir un disciple du Seigneur et Le suivre. Vous devez attentivement méditer sur ce qui est le plus important et si c’est possible ou non. Chers croyants, ce que je vous dis c’est ceci: quelle force vous restera-t-il pour suivre le Seigneur si vous ne faites que rencontrer les amis du monde, leur plaire à tous, visiter les voisins, devenir le maire d’une ville, et fréquenter toutes sortes de réunions amicales et clubs de voisinage? Je vous demande de calculer pour voir si vous avez de la force qui reste après tout cela.
Donc, le Seigneur nous dit que des gens comme cela sont juste comme le sel qui a perdu sa saveur. En d’autres termes, les gens qui mènent leur vie sans avoir fixé leur cœur sur le Seigneur et ceux qui prétendent suivre le Seigneur sans même rejeter leurs propres désirs charnels et envies sont juste comme le sel qui a perdu sa saveur. Cela signifie qu’ils sont inutiles pour le Seigneur tout comme pour le monde à la fin parce qu’ils sont du sel qui a perdu sa saveur. Ces gens là sont aussi inutiles pour la diffusion de l’évangile. 


Je ne dis pas cela sans avoir considéré vos manques 


Je connais mes manques, et je sais aussi que vous avez des manques de même. Je ne dis pas que vos manques causent des problèmes dans la vie de foi, mais plutôt, je parle de notre mentalité, c’est-à-dire que nos cœurs ne doivent pas être fixés sur le monde. Nos cœurs ne doivent pas rechercher les choses du monde. Sinon, nous ne serons ni bons pour le Seigneur ni pour le Royaume du Seigneur. Quand cela arrivera, nous serons une personne impropre au monde aussi à la fin. Une personne qui ne rejette pas tout ce qu’elle a ne peut pas suivre le Seigneur correctement. Si les ouvriers du ministère ou les saints qui suivent le Seigneur devaient venir et aller à l’Eglise seulement avec leur corps mais sans ce genre d’attitude, qu’arriverait-il? N’y a-t-il pas tant de chrétiens nés de nouveau qui ont déjà fixé leur esprit sur le Seigneur, et qui mènent une vie de foi au cœur partagé. En tous cas, ils ne calculent pas la conséquence de leur foi en disant: “Que sera, sera.” Connaissez-vous la chanson populaire célèbre qui dit: “Que sera, sera?” Ces mots espagnols signifient: “Ce qui sera, sera.” En tous cas, ce que je dis c’est que nous avons besoin de ce genre d’attitude si nous voulons suivre le Seigneur. Nous devons confesser comme suit: “Je suivrai le Seigneur sans faute en rejetant vraiment tout ce que j’ai et mon envie. Même si je ne suis pas parfait dans ce monde et ici dans l’Eglise de Dieu, et qu’il me manque tant comme cela, je suivrai le Seigneur en dépit de mon manque car je suis toujours quelqu’un qui a reçu la rémission des péchés devant le Seigneur. Je deviendrai un disciple du Seigneur.” Alors, nous devons choisir un côté et abandonner l’autre. Nous devons choisir entre devenir un disciple du Seigneur et devenir un serviteur du monde. 


Les gens qui sont devenus disciples du Seigneur suivent Sa justice


Les disciples du Seigneur sont ceux qui suivent la justice du Seigneur jusqu’à la fin. Les gens qui rejettent les valeurs du monde et suivent la justice du Seigneur peuvent suivre le Seigneur jusqu’à la fin en dépit de leurs manques. Ils deviendront comme cela. Ils suivront le Seigneur avec la force, le pouvoir, et les bénédictions que donne le Seigneur. Cependant, il est vrai que les gens qui ne sont pas comme cela ne peuvent ni suivre le Seigneur ni devenir une personne utile au monde. Par exemple, en jouant et en ayant des relations avec les gens du monde dehors dans le monde, les gens nés de nouveau peuvent jouer et développer des relations mieux que ceux qui ne le sont pas. En jouant, ils jouent avec ardeur, et ils peuvent bien diriger aussi en disant: “Non, ce n’est pas bon. Essayons cela pour nous amuser.” Mais nous ne pouvons rien trouver d’utile chez ces gens là; ils sont inutiles dans l’Eglise de Dieu, sans aucun doute, et ils sont inutiles dans le monde aussi. Ils ne sont d’aucun usage non plus quand il s’agit de la diffusion de l’évangile. Chers croyants, en comparaison au sel, une chose inutile est comme du sel qui serait en plastique, de couleur blanche mais insoluble dans l’eau. C’est comme ce faux sel. Quelle utilité ce sel aurait-il? Bien que nous devions devenir comme le sel, donnant un goût salé aux choses, nous ne serons pas capables de le devenir. Nous serions d’aucun usage, pour quoi que ce soit.
N’importe qui n’est pas utile pour l’évangile, et n’importe qui ne peut pas servir l’évangile et suivre le Seigneur. Quelqu’un qui est utile à l’évangile est une personne qui mène une vie de persévérance pour devenir disciple du Seigneur. Quiconque essaie de devenir serviteur du monde, incapable de rejeter toutes ses possessions, les choses du monde, les désirs du monde, et l’avarice, au lieu de s’engager à suivre le Seigneur, est inutile. Ils sont inutiles dans l’Eglise aussi. En d’autres termes, quiconque vient juste dans une église, apporte son adoration, fait les choses à la légère, et gaspille son temps comme cela ne sert à rien. Les gens comme cela causent du trouble dans l’Eglise. Ils secouent de la poussière sans raison apparente. Ils critiquent en disant que quelque chose ne va pas sur ceci, quelque chose ne va pas sur cela. Quand ils ne créent pas de disputes, ils restent silencieux sur la question de la prédication de l’évangile pendant un temps, jusqu’à ce qu’ils finissent par insulter les ouvriers du ministère et les serviteurs de Dieu. Ils disent: “Notre église est petite comme un grain, alors pourquoi travailler si dur? Commandons quelque chose de délicieux et mangeons. Travaillons à la légère. Partageons quelques nouilles chinoises. Ce serait bien tant que nous passons du bon temps comme cela.” Quand les serviteurs de Dieu leur prêchent que nous devons diffuser l’évangile dans le monde entier pour que les gens puissent recevoir la rémission des péchés, ils disent: “Quoi? Vous êtes fous? Je n’ai même pas assez d’argent pour manger. Et tu veux dépenser de l’argent pour l’évangile?” Les gens comme cela ne sont d’aucune utilité où que ce soit.
Bien sûr, il y a des gens qui sont comme cela parce qu’ils n’ont aucune sagesse spirituelle. Essentiellement, pendant un an après avoir reçu le salut, les jeunes croyants sont considérés comme n’ayant pas de sagesse. Pendant cette période, nous pouvons essayer de comprendre leurs actions présomptueuses, pensant qu’ils n’ont pas de sagesse juste parce qu’ils sont comme des enfants. Mais, s’ils continuent d’agir et de parler comme cela même après trois ans, alors, nous pouvons dire qu’ils le font parce qu’ils sont désespérés. Puisqu’ils ne connaissent qu’eux-mêmes, ils doivent être encore plus offensés. Alors, qu’en est-il de ceux qui font ces choses après deux ans? Les gens comme cela sont neutres, c’est-à-dire neutres quand à leur genre. La neutralité désigne-t-elle quelque chose qui n’est ni ceci ni cela? Bien que je sois embarrassé de dire cela, les gens comme cela doivent recevoir une opération de changement de sexe. Ils sont effrayants quand ils prennent des airs d’homme et pareil quand ils prennent des airs de femme; nous sommes gênés d’être près d’eux, et quand nous les voyons à distance, nous sommes dans la confusion.
Chers croyants, est-ce correct que vous et moi devenions des gens inutiles dans l’Eglise et parmi le peuple de Dieu? Est-ce correct que nous soyons abandonnés par le Seigneur? Jamais. N’est-ce pas un problème pour nous d’être exclus de l’œuvre précieuse de Dieu? Devons-nous devenir des gens qui sont éliminés de la tâche du salut des âmes? Non, absolument pas !
Maintenant, réfléchissons un moment pour savoir pourquoi nous devons calculer notre vie de foi sur la base de ce que Jésus a dit. Il a dit: “ Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille?” Disons qu’en nous engageant dans la guerre, nous nous trouvions avec dix mille soldats, alors que l’ennemi en a vingt mille. Mais nous devons faire la guerre. Nous devons alors penser à ce qu’il faut faire. Si deux pays devaient se faire la guerre entre eux, ils devraient combattre pour gagner la guerre d’une manière ou d’une autre. Les deux côtés doivent calculer attentivement à l’avance pour voir s’ils peuvent gagner puis décider de commencer la guerre ou non. Dans un tel cas, il faudrait faire un choix, non? Ce serait entre faire la guerre ou faire la paix. 
Mais, si l’un d’eux s’engageait dans la guerre sans même avoir fait de calculs, il perdrait alors la guerre, à 100%. Tous mourraient. Ainsi, après avoir fait les calculs, si cela ne semble pas viable, ils devraient envoyer une délégation et demander les conditions pour la paix pensant que l’autre est encore très loin. C’est cela. “Devons-nous combattre? Ne combattons pas. Quelles sont vos demandes? Nous voulons telle et telle chose. Négocions.” Ainsi, les deux côtés doivent faire des compromis et trouver des choses bénéfiques mutuellement. C’est cela, une négociation.
Le Seigneur nous dit de négocier avec Lui. “Si vous voulez Me suivre, maintenant que vous êtes né de nouveau, calculez le résultat à l’avance. Rejetez les choses du monde qui ne sont pas importantes.” Si vous voulez Me suivre, essayez de calculer pour voir si vous pouvez suivre le monde en même temps. Calculez si vous pouvez suivre les deux ou non. Si vous trouvez que vous ne serez pas en mesure de suivre les deux, vous devez abandonner tout ce qui est relié à vous, c’est-à-dire les choses du monde.” Vous devez le faire. Je vous dis que vous devez revenir au Seigneur qui nous donne tout et Le servir en abandonnant tout ce qui ne vous donne pas de vrai bénéfice, de bonheur, et de bénédiction. Je dis que vous devez devenir les disciples du Seigneur. Si vous ne le faites pas, vous serez abandonné par le Seigneur parce que vous êtes inutiles à Ses yeux. 
Vous devez avoir une compréhension claire de ces Paroles données par le Seigneur. Il y a probablement des gens qui disent: “Bien, que ce soit utile ou non, j’ai reçu la rémission des péchés, et je suis certain que ce que je dois faire c’est venir à l’Eglise. Mais pourquoi continues-tu de mentionner une telle exhortation pesante? Même sans cela, c’est compliqué dans ma tête, alors tout ce que je dois faire c’est continuer à faire ce que je faisais déjà. Remplir mon devoir dans le monde maintenant est également difficile. Tu suis ta voie et je suis ma voie. C’est tout.” “Néanmoins, je veux vous faire une proposition, pour vous ainsi que pour moi-même. Précisément, je veux vous dire de suivre le Seigneur en ayant fait ces calculs. Je propose que vous calculiez puis choisissiez une voie entre suivre le Seigneur et poursuivre le monde, qui vous soit bénéfique. Je dis cela pour votre bénéfice et le mien.
Certaines personnes peuvent dire: “Je veux suivre le Seigneur, mais je suis trop faible pour Le servir.” C’est bon d’être hésitant maintenant. Enlevons pendant une minute cette chair qui hésite comme cela. Ce qui est important c’est que l’esprit et le cœur ne doivent pas hésiter. Si vous hésitez dans votre cœur, vous serez abandonné. Si votre esprit hésite et est faible, tôt ou tard, vous serez oublié de l’Eglise sans même laisser de trace. De plus, vous deviendrez quelqu’un qui est absolument inutile même dans le Royaume de Dieu. Ce que le Seigneur dit à une telle personne c’est: “Tu es un être humain inutile.” Tu seras étiqueté comme cela. Sans même le savoir, nous sommes prompts à penser d’un point de vue charnel et humain: “Nous sommes tous les saints. Alors s’il vous plait, tolérer mes faiblesses, continuez à dire oui, oui pour moi, et essayez juste de passer et de vous en sortir d’une quelconque façon possible jusqu’au retour du Seigneur.” Cependant, le Seigneur triera les gens en disant: “Tu es une personne inutile. Même si je suis venu sur la terre pour toi, rejetant toute la gloire du Ciel, recevant le baptême, portant tous tes péchés, mourant et ressuscitant des morts pour te sauver, tu n’es d’aucune utilité du tout. Il est vrai que je suis ton Sauveur. Néanmoins, je te vomirai de Ma bouche parce que tu es une personne inutile.”
Le Seigneur n’attend rien des gens qui sont inutiles comme cela; les gens obstinés qui vont juste à l’église sans même essayer de faire de calculs. Comprenant cette Parole du Seigneur, nous devons essayer de faire le calcul au moins une fois. Après être nés de nouveau, nous devons calculer, au moins une fois, quel chemin est le bon à suivre. Comme je l’ai mentionné, le Seigneur nous a dit de décider si nous allons combattre ou faire la paix en faisant des calculs détaillés, même au sujet de la guerre contre vingt mille soldats avec seulement dix mille soldats. De même, en suivant le Seigneur, nous devons accomplir tout acte en ayant fait les calculs et suivre la réponse exacte qui en découle. Je vous dis que nous devons calculer correctement puis suivre le Seigneur. Les gens qui suivent le Seigneur sans avoir fait aucun calcul peuvent apparaître optimistes, mais le Seigneur leur dira: “Tu n’es rien. Tu n’es autre qu’un ennemi. Tu peux être venu ici, mais tu es un ennemi, un espion.” C’est ainsi qu’Il les traitera.
Ni d’un côté ou de l’autre, pour faire simple, ils sont des agents doubles. Les agents doubles sont traités comme de terribles criminels. Maintenant même, quand nous regardons à l’Allemagne récemment réunifiée ou à d’autres nations, des agents doubles sont toujours arrêtés et en procès. Pourquoi? C’est parce que dans ces pays, même avant la réunification, il y a eu tant de gens qui étaient engagés dans des activités secrètes. Ce sont tous clairement des citoyens de l’Allemagne réunifiée, mais même bien que les espions qui ont travaillé pour un côté ou l’autre de l’Allemagne de l’Est ou de l’Ouest, ne sont pas accusés de crime, ceux qui ont agi comme des agents doubles sont clairement accusés de crime maintenant même. Les espions qui étaient d’un côté ou de l’autre n’ont pas été remis en question. Ce serait dur de les accuser de crime après la réunification alors que les coupables politiques sont relaxés. Cependant, les gens qui ont été des agents doubles sont accusés de crimes, néanmoins. Les gens qui ne sont ni ceci, ni cela, sont les plus dangereux. 
Chers croyants, je vous dis de cesser d’espionner et de poursuivre un ou l’autre des deux côtés après avoir fait les calculs méticuleusement. Quoi que ce soit, suivez-le après avoir fait les calculs. Le corps de quelqu’un ne peut pas se séparer en deux parties, mais le cœur peut penser à toutes sortes de choses. Je vous dis de poursuivre ce qui semble bénéfique après avoir calculé le résultat. Comprenez-vous cela?
Calculez le résultat de votre chemin de foi. Si vous le négligez, vous serez dépassé quand le Seigneur reviendra, disant: “Ah, j’ai vécu dans l’erreur.” Si c’est le cas, ce que le Seigneur dira c’est, en des termes vulgaires, ceci: “Tu me fais chier. Verse un pot plein de merde dans ta bouche et chie comme un fou. Tu n’as pas encore tout chié. Tu n’es pas encore prêt.” Aussi, pensez-vous que c’est tout ce qu’Il fera? Il vous séparera de Son peuple. Le Seigneur déteste toucher les pécheurs qui sont comme de la saleté, et donc, Il dira: “Eh, toi! Ne dis plus toute cette merde, et viens par là. Va dans le feu qui ne s’éteint jamais. Tu as dit que tu ne Me connaissais pas. Alors, je ne te connais pas non plus.” Bien que né de nouveau, si le Seigneur dit qu’Il ne vous connaît pas, alors c’est ce qui arrivera. Chers croyants, si vous ne faites pas les calculs et poursuivez les choses du monde, c’est ce qui arrivera.
Savez-vous pourquoi les gens ne peuvent pas revenir après avoir quitté l’Eglise? N’ont-ils pas reçu la rémission des péchés? Pourquoi sont-ils comme cela? Ils sont incapables de revenir parce qu’ils sont faibles, avant tout. Ils ont tendance à se demander comment ils pourraient bien revenir maintenant et ont des doutes pour savoir s’ils seront acceptés ou non. Ils sont incapables de revenir parce que leur foi est si faible que cela. Cependant, il y a ceux qui reviennent par la foi, pensant que bien qu’ils aient vraiment des manques, le Seigneur est leur Sauveur et cette Eglise est clairement leur Eglise. La deuxième raison qui les empêche de revenir dans l’Eglise de Dieu c’est qu’ils ont vécu parmi ses ennemis pendant trop longtemps. Cela fait qu’ils ont la même mentalité que les ennemis. Alors qu’ils vivent dans un entourage ennemi, ils tendent à penser que leur entourage ennemi est leur peuple et que ce pays est leur pays. Ainsi, quand ils nous voient, ils nous voient comme de mauvais gens. Envers nous, ils pensent: “Ces chiens voleurs. Bêtes et méchants.” Avec les yeux retournés, il nous voient comme un ennemi. Ils commencent à voir les frères, les sœurs, et les serviteurs de Dieu non comme des forces amies, mais comme des gens qui veulent les blesser et les tuer. Les gens comme cela sont décrits comme ceux qui sont aveuglés par des esprits méchants et possédés de démons. Quand ils sont possédés de démons, ils voient le peuple de Dieu et l’Eglise de Dieu comme des ennemis, tout comme lorsque quelqu’un met des lunettes teintes en rouge, tout à l’air rouge, et bleu quand quelqu’un met des lunettes teintes en bleu. C’est pour cela qu’ils sont incapables de revenir. Si tel est le cas, quel est le résultat? Littéralement, ils sont abandonnés. 
De quoi l’homme qui avait reçu un talent avait-il l’air? Qu’a-t-il fait après avoir creusé la terre et dit: “Seigneur, Tu m’as sauvé. Merci.”? Il a enterré l’évangile du salut. La personne a pu dire: “Si je diffuse cet évangile, je serai disgracié; si je diffuse cela, mes liens avec mes frères et sœurs seront atteints; toutes mes relations seront atteintes; avec mes frères, mes sœurs, mes parents, mes enfants, et mon époux de la chair.” Ainsi, aussitôt qu’on reçoit la rémission des péchés, on la met en sécurité en creusant la terre, y mettant l’évangile, le recouvrant de terre, et tassant bien le tout. Quand le Seigneur viendra, on le lui rendra. Cet homme creusera et dira: “Voici.” Quand le Seigneur dira: “Qu’as-tu fait tout ce temps? Pourquoi l’as-tu laissé rouiller comme cela?”, il répondra: “Tu n’as aucune honte. Bien, Tu m’en demandes trop après m’avoir juste donné une seule chose, le salut. Bien, Tu m’as sauvé en me disant que c’était gratuit, que c’était la grâce, et que c’était un don. Mais maintenant, Tu m’en demandes trop. Tu as l’air d’un dictateur, et Tu es trop strict. Mais je Te suis si reconnaissant de m’avoir sauvé, et c’est pour cela que je Te le redonne comme cela après l’avoir gardé en sécurité.”
Comment pensez-vous que le Seigneur s’est senti? Une plante doit éclore pour porter des fleurs, et elle doit porter des fleurs pour porter du fruit. Donc, le Seigneur enlèvera à la plante son bourgeon, et Il le donnera à une autre personne. Il dira: “Je veux que tu gagnes encore davantage pour la vie éternelle, et je veux que tu fasses cette œuvre de l’évangile et reçoives ainsi encore plus de récompenses.” Il dira: “Envoyez cet imbécile inutile dans un lieu sombre.” C’est ce qui arrivera.
Une personne abandonnée ne pourra pas revenir dans l’Eglise. Combien de gens désirent revoir leur ville natale mais ne peuvent pas y retourner? Vous connaissez probablement la chanson populaire qui dit: “Herbe verte, verte de la maison”, n’est-ce pas?
“La vieille ville semble la même
Alors que je descends du train
Et là pour me rencontrer se trouvent Maman et Papa
Je regarde sur le chemin et je vois courir Marie
Les cheveux d’or et les lèvres comme des cerises
C’est bon de toucher l’herbe verte, verte, de la maison.”
Des paroles comme cela sont vraiment sentimentales. La compréhension c’est que le personnage des paroles a été emprisonné. Le milieu des paroles dit ceci: “Alors je me suis réveillé et j’ai regardé autour de moi, quatre murs gris qui m’entourent et je réalise que oui, je ne faisais que rêver.” C’est assez pour rendre une personne folle. Tout le monde a sa propre ville natale. C’est un endroit où vous êtes né, où vous viviez, et où vos proches vivent. Quand vous êtes dans une situation qui vous empêche d’y aller, vous désirez fortement votre ville natale. Quand vous ne pouvez pas visiter votre pays ou votre patrie, cela ne vous manque-t-il pas? Ainsi, si vous ne pouvez revenir à l’Eglise, vous finirez pareil spirituellement.
Quand quelqu’un essaie de prêcher l’évangile au monde par lui-même après avoir quitté l’Eglise, il sera traité comme un ennemi. Le monde regardera cette personne comme un ennemi. “Cette personne est bête. Nous sommes les seuls qui pouvons prêcher la Parole, mais il le fait tout seul. Cette personne est ridicule.” Les paroles que je dis peuvent sembler dures, mais mon expression n’est pas trop dure. Les gens aiguisent des épées pour tuer une telle personne. Chers croyants, vous savez que ces épées sont utilisées pour frapper les gens à la nuque, n’est-ce pas? C’est de cela dont je parle, des épées qui ont une forme comme une demi lune. Ils aiguisent inlassablement les épées comme l’Epée du Dragon Vert du Croissant de Lune utilisée par Guan Yu, un personnage qui apparaît dans le Roman des Trois Royaumes. Des épées comme cela sont si épaisses qu’elles ne peuvent être aiguisées en un seul jour. Elles doivent être aiguisées pendant longtemps. Pourquoi cela? Ils le font pour effacer l’armée ennemie. Ils aiguisent toujours la lame de l’épée. Même ceux qui ont l’évangile deviendront inutiles et seront abandonnés s’ils essaient de suivre le Seigneur sans avoir fait les calculs. 
Nous n’avons d’autre choix que de suivre le Seigneur par la foi. Les gens doivent réaliser cela par la foi. Sinon, ils subiront la mort. Ils vivront leur vie en se regardant mourir eux-mêmes. Nous voyons clairement leur avenir: “Vous mourez et êtes comme cela maintenant, mais vous allez faire ce genre d’acte bientôt.” En dépit de le savoir, nous les laisserons. Chers croyants, la foi est quelque chose de personnel. Recevoir le salut devant Dieu est aussi quelque chose de personnel. Pourquoi devrions-nous devenir des gens inutiles? Pourquoi ne devrions-nous pas calculer? Nous pouvons devenir les bons disciples du Seigneur et mener une vie digne en recevant les bénédictions seulement en suivant pleinement le Seigneur après avoir bien calculé et avoir choisi le côté qui est le bon.
Bien, si vous deviez continuer à vivre sans même essayer de faire des calculs, alors vous vivrez intoxiqué par le monde, buvant tout le jour et la nuit. Bien que vivant avec le monde, vous deviendrez inutile dans le monde, ruinerez le monde, et deviendrez une personne qui est inutile pour le Royaume de Dieu. Vous deviendrez une personne inutile devant le Seigneur. Donc, ce que je veux vous dire c’est que vous et moi ne devons jamais devenir une telle personne. Suivez le Seigneur seulement après avoir fait les calculs. Vous devez Le suivre par la foi. Vous ne savez pas ce qui vous arrivera demain. Parfois, je pense que lorsque le jour de la tribulation viendra, même certains des ouvriers du ministère quitteront l’Eglise. Il pourrait ne rester que quelques saints et ouvriers du ministère dans l’Eglise. Quand cela arrivera, ce sera réellement grave. Il y a des situations graves dans lesquelles je vois nos ouvriers du ministère qui servent l’évangile maintenant même. Lorsque je pense à ces choses, mon cœur se sent mal à l’aise et ne peut pas tolérer une foi à cœur partagé. Vraiment, je peux devenir fou en un instant. 
Je n’ai même pas le temps de regarder en arrière parce que je manque de force et je n’ai pas les capacités suffisantes quand je gère le monde entier; non seulement des individus mais la population entière du monde. Alors, je pense que le résultat ne sera pas bon, comme je vous l’ai dit précédemment, si je laisse les croyants au cœur partagé seuls comme cela. Alors que je continue à regarder avec les yeux de la foi et à calculer par la foi, je suis capable de voir des choses qui vont arriver en réalité. C’est évident. Je dis que ces résultats viendront non à cause des problèmes de ce qui vous manque, mais parce que vous suivez le Seigneur sans avoir fait le calcul, c’est-à-dire sans avoir fixé votre cœur dans l’un ou l’autre des camps. Je prédis que les résultats seront mauvais plutôt que bons si je vous laisse faire ce que vous voulez. Vous serez très occupé, incapable de devenir un disciple du Seigneur. Vous ne deviendrez pas quelqu’un que le Seigneur peut utiliser pour le plaisir de Son cœur. Ne pensez-vous pas que cela ne devrait pas arriver?
Chers croyants, si vous voulez servir le Seigneur, vous devez suivre le Seigneur fermement. Vous avez choisi cela que vous l’aimiez ou pas, après avoir calculé le résultat par vous-même. Bien que vous puissiez avoir un peu de manque, si vous suivez le Seigneur jusqu’à la fin, vous recevrez l’aide du Seigneur. Vous recevrez Son amour et Ses bénédictions. Vous vivrez votre vie au cœur de la force qui vient du Seigneur. Cependant, si vous deviez Le suivre sans même avoir fait les calculs, pas même une fois, vous deviendrez tels que vous vous arrêterez en chemin quand les choses n’iront pas bien. Les gens comme cela ne peuvent pas bien faire leurs calculs. La personne la plus effrayante est quelqu’un qui ne fait pas de calculs. Les gens ignorants sont les pires. Vous ne savez pas combien ils sont dangereux.
Les calculs de la foi doivent aussi être faits correctement. Bien sûr, vous devriez aussi être bons pour calculer les choses charnelles. Faire un travail sans avoir fait de calculs est terriblement dangereux. C’est très dangereux. C’est plus dangereux que le communisme. Suivez-vous le Seigneur après avoir fait les calculs entièrement? Le suivez-vous après avoir fait les calculs correctement au moins une fois? “Ah, je faisais bien les calculs dans le passé, mais pourquoi devrais-je calculer de la sorte ces jours-ci? Comme le dit le dicton, ce qui est bon est bon. Je pense que la compatibilité est ce qu’il y a de meilleur.” Avez-vous fait un tel choix? Comme vous pouvez le savoir, Cheonan est une ville historique au centre de la Corée. Toutes les grandes routes des régions sud de la Corée convergeaient et conduisaient à cette ville. Donc la ville était célèbre depuis les temps anciens, décrite par les mots “Cheonan l’Embranchement”. Il y avait beaucoup de choix de destination. Donc dans le passé, les voyageurs avaient l’habitude de rester là plusieurs jours et la ville est devenue prospère. Mais l’on devait finalement choisir l’une des routes après avoir tout calculé. Même quelque chose comme cela doit se calculer avant que quelqu’un ne sorte. Alors, au sujet des calculs de la foi, est-ce bon de ne pas calculer à l’avance si nous devons suivre le Seigneur?


L’on devient disciple du Seigneur si l’on calcule bien 


Aussi, si vous calculez mal, vous deviendrez sans faute une personne d’absolument aucune utilité. Vous deviendrez une personne abandonnée. Ainsi, nous devons faire le bon choix en ayant bien calculé si nous voulons suivre le Seigneur. Nous devons devenir de bons disciples du Seigneur. Il est déjà midi, et si je continue, je pense que cela vous déplaira. Quoi qu’il en soit, vous comprenez ce que je veux dire, n’est-ce pas? J’ai déjà calculé le temps, n’est-ce pas? Vous savez aussi comment calculer, n’est-ce pas? J’espère qu’il n’y a personne parmi vous qui, comme un insensé, ferait la guerre contre une armée de vingt mille avec seulement dix mille hommes, n’est-ce pas? J’espère qu’il n’y a personne parmi vous qui, comme un insensé, abandonnerait la marche avec le Seigneur parce qu’il aurait l’impression que ce qu’il a est trop précieux, n’est-ce pas?
Quand vous additionnez tout ce que vous avez, à combien cela revient-il? Quand vous suivez le Seigneur, combien gagnez-vous? Vous devez bien faire les calculs comme cela. Vous devez être enseigné à calculer les choses comme cela. Il y a trop de gens qui ne savent pas faire ces calculs. Mais de nouveau, vous ne croiriez pas à quel point ils sont forts pour faire des calculs charnels. Ces gens sont très mauvais pour les calculs spirituels. Comment appelez-vous ce genre de gens? Nous les appelons imbéciles, bornés. Particulièrement parmi ceux qui sont jeunes, je pense que beaucoup sont réellement faibles concernant le calcul. Je pense que les jeunes de nos jours ne sont pas très bons en mathématiques. Avec une telle incompétence, je ne sais pas comment ils vont entrer au lycée. Mais alors, beaucoup de lycées ont ouvert ces temps ci, et à l’inverse, il y a beaucoup d’écoles dont le niveau est descendu drastiquement. Vraiment, les gens n’apprennent plus tellement au lycée. Aussi longtemps que quelqu’un apprend correctement au collège, cette personne n’aura pas beaucoup de problèmes dans la société. Il y a beaucoup de gens qui sont allé à l’université par vanité et ont juste gaspillé de l’argent. Ils sont sortis avec un diplôme, mais ensuite, ils l’ont trouvé complètement inutile.
Il y a quelques professeurs de lycée parmi mes amis, mais comme je l’ai dit, avec les standards qui chutent, beaucoup ont quitté leur emploi. Ils ont abandonné leur position à l’avance, pensant qu’enseigner des élèves n’était plus digne. Je dis que j’ai des amis qui ont rejeté la craie et les notes et ont saisi la Bible de leurs deux mains. Cent fois plus, ce qu’ils ont fait est grand. Etant professeurs, ils avaient la tête pour calculer ce qu’ils allaient faire. Mais les gens de nos jours ne peuvent pas faire ce genre de calcul. Ils entrent dans une entreprise avec un diplôme après quatre ans de lycée et reçoivent un salaire mensuel d’environ 1500 dollars. Après cela, ils reçoivent de 2500 à 4500 dollars tout au plus. Il semble qu’il y ait beaucoup de gens qui abandonnent leur vie pour ce genre d’argent. Ces gens sont appelés idiots. Les gens qui ne peuvent pas calculer sont comme s’ils étaient sous la direction de quelqu’un, ces gens souffriront beaucoup. Quand vos sœurs cherchent un fiancé, regardez pour voir si ce frère est bon pour les calculs, et si vous trouvez qu’il est incompétent, chassez-le. Mais, même si un certain frère peut sembler un peu stupide et n’est pas attirant dans une perspective charnelle, s’il est prompt à calculer, il vivra et remplira bien son rôle. Attachez-vous à un tel homme. Aussi, c’est pareil pour les frères. Quand vous regardez une sœur, si tout ce qu’elle sait c’est comment se faire belle et comment calculer dans une perspective charnelle, ne sachant pas comment calculer dans une perspective spirituelle, crachez-lui au visage. Vous ne pouvez simplement pas être en relation avec une telle personne. Cependant, si elle peut bien calculer dans une perspective spirituelle, dites-vous à vous-même: “Ouah, elle est bien. Je pensais qu’elle avait seulement l’air belle de l’extérieur, mais elle est bien à l’intérieur aussi.” Quand vous voyez une sœur comme cela, mariez-vous sans y réfléchir à deux fois.
Oh! Avec l’heure du déjeuner qui arrive et le temps qui continue à s’écouler, vous devez penser: “Pourquoi ne finit-il pas?” Je veux vraiment partager mes pensées intérieures avec vous pendant que je vous vois tous. Quand je vous vois tous et quand je me vois moi-même, cela fait vraiment du bien. Mais par ailleurs, je m’inquiète pour certains de vous. Je m’inquiète, pensant “Oh, ils sont en train de mourir. Que dois-je faire? S’ils restent seuls plus longtemps, ils vont mourir, alors pourquoi ne pas leur enseigner la façon de calculer? S’ils peuvent bien calculer, ils pourront tenir ferme dans leur foi au Seigneur.” Bien que cela puisse sembler arrogant, j’ai beaucoup de pensées de ce genre.
Chers croyants, le Seigneur aime une personne qui peut bien calculer. Une personne qui ne peut pas calculer n’est digne de rien. Peu importe la force, la beauté et la vertu que quelqu’un peut avoir si la personne ne peut pas calculer, c’est-à-dire si la personne est bête, le Seigneur n’utilisera pas cette personne de façon précieuse. Le Royaume de Dieu est pareil. Je pense qu’il n’y aura que des gens intelligents. Je ne veux pas dire ceux qui sont intelligents charnellement, mais spirituellement. Comprenez-vous cela? J’espère et prie que vous soyez tous des saints qui soient bons pour faire les calculs.