Sermons

Sujet 11: Le Tabernacle

[11-4] La raison pour laquelle Dieu appela Moïse sur le Mont Sinaï (Exode 19:1-6)

La raison pour laquelle Dieu appela Moïse sur le Mont Sinaï
(Exode 19:1-6)
«Le troisième mois après leur sortie du pays d’Égypte, les enfants d’Israël arrivèrent ce jour là au désert du Sinaï. Étant partis de Rephidim, ils arrivèrent au désert du Sinaï, et ils campèrent dans le désert; Israël campa là, vis-à-vis de la montagne. Moïse monta vers Dieu: et l’Éternel l’appela du haut de la montagne, en disant: Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d’Israël: Vous qui avez vu ce que j’ai fait à l’Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigles et amenés vers moi. Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël». 
 


Pourquoi Dieu a-t-il choisi le peuple d’Israël?


Le passage principal vient d’Exode 19:1-6. Bien que le passage ne soit pas long, j’ai beaucoup à dire à son propos. À partir de ce passage, je voudrais aussi parler de la vérité révélée des chapitres 19 à 25 de l’Exode. C’était trois mois après que le peuple d’Israël se soit échappé d’Égypte que les Israélites vinrent au Désert du Sinaï. Dieu les fit camper en face du Mont Sinaï, et appela Moïse en haut de la montagne.
Ayant donc appelé Moïse,Dieu parla Sa Parole aux Israélites:«Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël». La raison pour laquelle Dieu appela et éleva le peuple d’Israël était de faire d’eux Son propre trésor et de les établir comme prêtres de Son royaume. 
C’était le but dans lequel Dieu délivra le peuple d’Israël de l’Égypte. La méthode selon laquelle Dieu ferait des Israélites Son trésor spécial était de leur donner Sa Loi et le système sacrificiel du Tabernacle pour les sauver de leurs péchés, par lequel Il effacerait tous leurs péchés, ferait d’eux Son propre peuple, et les bâtirait comme une nation de sacrificateurs. Ainsi, les Israélites doivent réaliser cela clairement, et recouvrer la foi que Dieu attend d’eux. Pour faire de leur nation un royaume de sacrificateurs pour Dieu, Dieu leur donna, d’une part, Sa loi composée des 613 commandements, et d’autre part, Il les fit construire le Tabernacle.
C’est pourquoi, si les Israélites ne croient pas en Jésus-Christ qui vint comme leur Messie, ils doivent se repentir et croire en Lui de tout leur cœur. Jésus, qui est la substance de l’offrande pour les péchés du système sacrificiel du Tabernacle, a effacé tous leurs péchés par Son baptême reçu par Jean et Son sang sur la Croix. Ainsi, le peuple d’Israël doit accepter sans ambiguïté la vérité selon laquelle Dieu a fait d’eux Son propre peuple en les amenant, eux descendants d’Abraham, hors d’Égypte, et en effaçant tous leurs péchés au travers des offrandes du Tabernacle. À cette époque, parce que les Israélites n’étaient pas capables de garder la Loi de Dieu, ils devaient être pardonnés pour leurs péchés en donnant des offrandes sacrificielles à Dieu selon le système sacrificiel qu’Il avait mis en place. Ces offrandes sacrificielles étaient la préfiguration de Jésus-Christ, le Sauveur qui maintenant a sauvé l’humanité de ses péchés.
Encore maintenant, les Israélites tiennent Moïse pour le plus grand de tous les prophètes. Ils ont raison. Cependant, parce qu’ils ne croient pas en Jésus-Christ comme le Messie qui les a sauvés de tous leurs péchés, ils ne reconnaissent pas le Nouveau Testament comme la Parole de Dieu. Mais nous devons nous souvenir que Jésus n’est pas seulement un plus grand prophète que Moïse, mais Il est le Souverain Sacrificateur du Royaume des Cieux, le Messie que les Israélites attendaient et espéraient. Par la foi, les Israélites doivent réaliser maintenant que la substance de l’offrande sacrificielle du Tabernacle n’était autre que le Messie Lui-même.
 
 
Dieu amena les Israélites à révérer Moïse, mais…

Pourquoi Dieu a-t-il autant élevé Moïse devant les Israélites? C’était pour qu’ils acceptent et croient en toute la Parole de Dieu annoncée au travers de Moïse. C’était, en d’autres termes, pour faire en sorte que les Israélites croient que ce que Moïse disait était toute la Parole de Dieu Lui-même. Dieu appela Moïse au Mont Sinaï de sorte qu’il soit élevé bien haut devant le peuple d’Israël. Cela amena les Israélites à craindre Moïse et Dieu, et les Israélites, voyant que Moïse parlait avec Dieu, en vinrent à croire en lui, car Dieu parlait à Moïse comme s’il était Son ami. 
Ainsi, la Parole de Dieu que Moïse délivrait au peuple d’Israël était crue fermement par les Israélites comme la vraie Parole que Dieu leur adressait. Cependant, en considérant Moïse à l’excès, le peuple d’Israël commit une grave erreur de ne pas accepter Jésus-Christ le Messie dans leur cœur comme leur propre Sauveur. Finalement, les Israélites ont manqué de reconnaître leur Messie correctement, et ont donc finit par rejeter Son amour de salut. Ils ont maintenant un grand choix devant eux – c’est-à-dire accepter Jésus-Christ, qui est un plus grand prophète que Moïse, dans leur cœur comme leur propre Sauveur.
 


Dieu commanda au peuple d’Israël de bâtir Son Tabernacle et de Lui donner des offrandes de sacrifice


Au travers de Moïse, Dieu donna Sa Loi et Ses commandements au people d’Israël, et Il leur dit aussi dit de bâtir le Tabernacle. Dans le Tabernacle, l’amour de Dieu pour la grâce qui effaça vraiment tous les péchés des Israélites était révélé au travers de son système sacrificiel. Au travers de ce système sacrificiel du Tabernacle, Dieu a aussi donné la rémission du péché aux descendants d’Abraham, et Il a efface tous leurs péchés en sorte qu’ils ne soient retenus en rien de devenir le peuple de Dieu.
Dieu donna au peuple d’Israël deux tablettes de pierre sur lesquelles étaient gravés Ses Dix Commandements. Les Dix Commandements étaient composés des quatre premiers commandements qui doivent être gardés entre Dieu et l’humanité, et de six commandements qui doivent être gardés dans les relations humaines. Hormis ces Dix Commandements, Dieu donna aussi au peuple d’Israël des centaines de commandements qu’ils devaient garder dans leur vie quotidienne. 
La raison pour laquelle Dieu donna autant de lois et de commandements aux Israélites était de montrer à leurs cœurs que Dieu seul est l’Être parfait et divin. Pour le peuple d’Israël spirituel – c’est-à-dire pour ceux qui croient en Jésus comme leur Sauveur – il ne peut y avoir aucun autre être divin en dehors de Dieu. Pour enseigner clairement au peuple d’Israël la vérité selon laquelle Il est Jéhovah avant d’entrer dans le pays de Canaan, Dieu parla à Moïse sur le Mont Sinaï pour leur donner Sa Loi. Et Il fit en sorte que toutes les fois qu’ils péchaient en enfreignant les commandements de Dieu ils soient pardonnés de tous leurs péchés en donnant leurs offrandes sacrificielles dans le Tabernacle selon le système sacrificiel qu’Il avait établi.
 


Le peuple d’Israël reçut la Loi et les commandements de Dieu


Regardons en Exode 24:3-8:«Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles de l’Éternel et toutes les lois. Le peuple entier répondit d’une même voix: Nous ferons tout ce que l’Éternel a dit. Moïse écrivit toutes les paroles de l’Éternel. Puis il se leva de bon matin; il bâtit un autel au pied de la montagne, et dressa douze pierres pour les douze tribus d’Israël. Il envoya des jeunes hommes, enfants d’Israël, pour offrir à l’Éternel des holocaustes, et immoler des taureaux en sacrifices d’actions de grâces. Moïse prit la moitié du sang, qu’il mit dans des bassins, et il répandit l’autre moitié sur l’autel. Il prit le livre de l’alliance, et le lut en présence du peuple; ils dirent: Nous ferons tout ce que l’Éternel a dit, et nous obéirons. Moïse prit le sang, et il le répandit sur le peuple en disant: Voici le sang de l’alliance que l’Éternel a faite avec vous selon toutes ces paroles.» 
Dieu fit l’alliance avec le sang quand Il donna la Loi au peuple d’Israël au travers de Moïse. Cela signifiait, en bref, que la Loi de Dieu était la Loi de vie. Dieu énonça Sa Loi de vie aux Israélites, et le peuple d’Israël devait croire en Sa Parole.
Ainsi, Moïse dit aux Israélites d’amener le sang du sacrifice des offrandes consumées et des offrandes pour la paix. Dieu fit en sorte que Moïse rassemble son peuple, lui lise la Loi et les commandements, l’alliance de Dieu. Et ensuite Moïse leur demanda: «Allez-vous obéir à ce que Dieu vous a commandé?». Les Israélites obéirent alors à Dieu d’une même voix disant qu’ils Lui obéiraient tous assurément.
«Je vous protègerai et ferai de vous un royaume de sacrificateurs», voilà ce que Dieu promit ensuite aux Israélites au travers de Moïse. Moïse répandit alors le sang de l’offrande consumée et de l’offrande pour la paix sur eux. Cela montrait que lorsqu’une personne pèche, elle doit être pardonnée par l’offrande sacrificielle. Nous devons accepter ce que Dieu dit comme la Parole de vie. Moïse prit le sang des offrandes, le répandit sur son peuple, et leur dit:«Voici le sang de l’alliance que l’Éternel a faite avec vous selon toutes ces paroles». Cela nous montre que du fait que la Parole de Dieu est la Parole de vie, si nous ne l’avons pas gardée, nous devons transférer nos péchés sur l’offrande sacrificielle en imposant nos mains sur sa tête, la tuant, et offrant à Dieu son sang sacrificiel pour nos péchés.
Ce que nous devons réaliser c’est que dans cette Loi de Dieu, il y a la punition pour nos péchés, mais en même temps, il y a aussi le système sacrificiel qui efface nos péchés. C’est pourquoi, quand nous avons affaire à la Loi et aux commandements de Dieu, nous devons les accepter dans nos cœurs en reconnaissant que dans cette Loi et ces commandements se trouve l’offrande qui nous amène la rémission de nos péchés. Cette foi est absolument nécessaire. Parce que nous sommes bénis quand nous gardons la Loi de Dieu et sommes maudits quand nous manquons de la garder, nous devons croire que nous devons toujours effacer nos péchés par notre offrande sacrificielle. Ainsi, ceux qui péchaient devaient recevoir la rémission de leurs péchés en transférant leurs péchés sur l’offrande sacrificielle par imposition des mains sur sa tête, et en prenant son sang de sacrifice en offrande à Dieu. Nous devons tous réaliser et croire que la Loi et le système sacrificiel sont la Loi de vie, par laquelle nous pouvons recevoir une vie nouvelle de Dieu. 
C’est pourquoi, tandis que la Loi de Dieu nous enseigne sur nos péchés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous montre en contraste que tous nos péchés ont été remis au travers du baptême que Jésus-Christ a reçu de Jean et Son sang à la Croix – c’est ici la vérité qui nous a sauvés de tous les péchés du monde. 
Dans les temps anciens, quand les tribus se faisaient des promesses les unes aux autres, elles amenaient souvent une sorte d’offrande sacrificielle. Ils amenaient des moutons, des chèvres, ou des taureaux, et marquaient leurs accords avec le sang tiré de leurs offrandes, en leur coupant la gorge. Cela liait les termes essentiels de leurs accords, car cela signifiait: «Si vous ne gardez pas l’alliance que vous venez de faire avec moi, vous allez mourir de cette façon». Ils établissaient leurs accords, en bref, avec du sang. 
De la même façon, Dieu a aussi établi Sa Loi avec du sang. Il nous a dit, en d’autres termes, que si nous manquions de garder tous Ses commandementset Ses 613 lois, nous serions tués à cause de ce péché. Mais en même temps, Il nous a aussi dit de recevoir la rémission de nos péchés en Lui donnant les offrandes pour le péché avec notre foi, au travers du système sacrificiel du Tabernacle.
Si nous devions ne jamais prendre la Parole de la Loi de Dieu au sérieux, nous n’échapperions jamais à la colère qui vient de Dieu à cause de nos péchés. Mais si nous Lui donnons les offrandes de sacrifice qu’Il a mises en place pour nous, Dieu recevra ces offrandes sacrificielles et nous pardonnera de tous nos péchés. Nous devons tous croire en cette Loi de vie, cette Loi de salut qui nous dit que Dieu pardonnerait les péchés de tout le peuple d’Israël au travers du système sacrificiel du Tabernacle, et par là même recevoir dans nos cœurs la rémission de nos péchés. Quiconque ignore la Loi de Dieu est exclus de la grâce d’amour de Dieu, et ainsi, nous devons tous croire en la Loi et le système sacrificiel comme la vérité de salut, comme notre propre vie.
C’est pour cela que Moïse lut l’alliance faite avec du sang, et avec ce sang répandu sur le peuple d’Israël, ils firent leur promesse à Dieu avec du sang. C’est pourquoi, réalisant que nous sommes tous condamnés à mourir si nous ne gardons pas cette loi établie avec du sang, nous devons tous recevoir la rémission de tous nos péchés en croyant, dans la continuité de la Loi, en Jésus-Christ, qui est le sacrifice de nos offrandes consumées et de nos offrandes de paix à Dieu. 
Chacun de nous doit réaliser et croire en la vérité selon laquelle nous pouvons être pardonnés de tous nos péchés en donnant à Dieu notre offrande sacrificielle en accord avec le système sacrificiel du Tabernacle. Au travers de ce fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors, Dieu nous a clairement enseigné la rémission des péchés de toute l’humanité. Pour être pardonnés de leurs péchés, tous leurs péchés devaient être transférés sur leur offrande sacrificielle en mettant leurs mains sur sa tête, puis cette offrande devait verser son sang de sacrifice pour qu’il soit mis sur les cornes de l’autel des offrandes consumées et le reste de ce sang était versé par terre.
C’était l’offrande de sacrifice absolument requise par la loi du péché et de la mort. C’est pourquoi, par notre foi, nous devons tous accepter la rémission du péché promise par l’offrande sacrificielle qui efface nos péchés. En nous donnant le système sacrificiel du Tabernacle, Dieu nous a donné la loi du salut, de sorte que nous croyions en la Parole de Dieu et soyons pardonnés pour tous nos péchés. Nous devons tous recevoir la bénédiction de la rémission du péché donnée par Dieu en acceptant dans nos cœurs les deux lois que Dieu a données à l’humanité: la Loi elle-même et le système sacrificiel du Tabernacle. 
 


Comment pouvons-nous être sauvés de tous nos péchés?


Au travers du système sacrificiel que Dieu donna à Moïse, Il montra au peuple d’Israël que leur salut de tous leurs péchés est possible seulement par leur foi en la rémission de leurs péchés au travers de leur offrande sacrificielle. 
Quand nous donnons à Dieu notre foi qui croit en l’offrande sacrificielle mise en place par Lui, Il reçoit notre foi et nous sauve de tous nos péchés. Pourquoi? Parce que Dieu a déjà sauvé toute l’humanité de ses péchés, et à ceux qui croient, Il donne Sa bénédiction en les sanctifiant de tous leurs péchés. Au travers du système sacrificiel mise en place par Celui qui est Absolu, Dieu nous a rendus capables de connaître la loi du salut. Si quelqu’un ne connaît pas ni ne croit en la vérité selon laquelle Jésus-Christ a effacé ses péchés pour toujours au travers de Son baptême et Son sang sur la Croix, il sera sûrement condamné. Nous devons tous croire en l’amour de la grâce de Dieu.
Dieu nous a sauvés au travers du système sacrificiel du Tabernacle, dont la méthode de salut était de transférer nos péchés sur le sacrifice en imposant nos mains sur sa tête. Ainsi, nous devons tous croire en l’évangile de la grâce qui a permis à tous ceux qui croient en cette vérité d’être lavés de leurs péchés. Ceux qui ne reconnaissent pas la Loi et le système sacrificiel devant Dieu ne pourront jamais recevoir la rémission du péché, mais ceux qui croient en l’évangile de la grâce de Dieu peuvent tous recevoir leur rémission éternelle du péché.
Dieu ne nous a pas seulement dit de ne pas pécher, mais Il nous a enseigné que nous étions des êtres pécheurs qui ne pourraient faire autrement que commettre des péchés tous les jours. Alors, Il nous a dit de Lui donner nos offrandes sacrificielles pour recevoir la rémission de ces péchés. C’est la raison pour laquelle Dieu dit, quand un pécheur en vient à donner l’offrande de sacrifice:«Tu m’élèveras un autel de terre, sur lequel tu offriras tes holocaustes et tes sacrifices d’actions de grâces, tes brebis et tes bœufs. Partout où je rappellerai mon nom, je viendrai à toi et je te bénirai» (Exode 20:24).
Les offrandes pour le péché que les Israélites donnèrent à Dieu avaient pour forme de poser leurs mains sur la tête du sacrifice, geste par lequel leurs péchés étaient transférés sur lui, de tirer son sang et de le placer sur les cornes de l’Autel des Holocaustes, et de placer sa chair sur l’Autel et la brûler par le feu. Croire de tout cœur en la loi de salut donnée par Dieu était absolument nécessaire toutes les fois qu’ils devaient offrir une telle offrande. L’offrande que Dieu voulait n’était pas rituelle, mais était sincère pour passer leurs péchés sur l’offrande de sacrifice avec foi, croyant qu’ils seraient réellement attachés à l’enfer s’il n’y avait pas la grâce de Dieu.
Notre Seigneur fut baptisé par Jean et versa Son sang à la Croix pour faire disparaître nos péchés. Il décida de porter nos péchés par la même méthode que les offrandes pour le péché. Cette offrande de foi préfigurait l’offrande de salut du Nouveau Testament accomplie par Jésus-Christ – c’est-à-dire que Christ vint sur cette terre, prit les péchés du monde par Son baptême reçu par Jean, mourut sur la Croix, et sauva par là même l’humanité entière de ses péchés. C’est en croyant en cette vérité de tout notre cœur que nous devenons enfants de Dieu.
 

Nous devons éloigner la foi doctrinale

Exode 20:25-26 dit:«Si tu m’élèves un autel de pierre, tu ne le bâtiras point en pierres taillés; car en passant ton ciseau sur la pierre, tu la profanerais. Tu ne monteras point à mon autel par des degrés, afin que ta nudité ne soit pas découverte». Nous devons accorder une attention particulière à ce que Dieu dit dans ce verset. Dieu dit aux Israélites qu’en faisant un autel, s’ils faisaient un autel de pierre, ils ne devraient pas le bâtir de pierre taillée, mais de pierres qui sont intactes avec leur taille et leur forme originale. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que Dieu est heureux d’accepter notre foi en Son salut, qui ne peut jamais être ajouté ou altéré par les pensées humaines.
Et Dieu nous prévient, avec la phrase:«Tu ne monteras point à mon autel par des degrés, afin que ta nudité ne soit pas découverte» de ne pas L’adorer avec une foi humaine, religieuse. Chaque religion du monde n’est rien sinon un système de croyance fait par des êtres humains. Ils mettent en place un principe commun et basique dans leurs propres religions qui dit aux gens d’essayer de devenir saint pas à pas tout en vivant leur vie religieuse fidèlement. Même les religieux Chrétiens prétendent qu’ils peuvent être sanctifiés en vivant une vie vertueuse en accord avec la Loi de Dieu.
Mais est-ce réellement vrai? Absolument pas! Les gens, étant nés comme les descendants d’Adam, ne peuvent suivre la Loi de Dieu à cause de leurs péchés, et ils ne peuvent éviter de faire face à leur mort certaine à cause de ces péchés. C’est pourquoi, pour sauver toutes ces personnes des péchés du monde, Dieu établit le système sacrificiel du Tabernacle, et les a vraiment tous sauvé. 
C’est pourquoi, nous devons tous accepter l’évangile de grâce, de la rémission des péchés, de notre salut que Dieu a mis en place pour nous par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors manifestés dans la porte du parvis du Tabernacle. Nous devons croire tel qu’il est vraiment écrit dans la Parole de la Bible, que Jésus-Christ vint sur cette terre comme le Dieu de la Parole, qu’Il a fait Ses œuvres exactement comme prédit par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors manifestés dans le Tabernacle, et qu’Il nous a réellement délivrés de tous nos péchés.
Mais qu’en est-il des gens qui ont seulement une foi religieuse et doctrinale? Que font-ils pour être pardonnés de leurs péchés quotidiens? De telles personnes essaient de recevoir leur rémission du péché en offrant leurs prières de repentance, en essayant, à la fin, de devenir juste au travers de la doctrine de la sanctification progressive. C’est une foi illusoire et doctrinale fabriquée par les hommes eux-mêmes. Essayer de rencontrer Dieu par ses propres efforts est de l’arrogance en soi, et ce n’est rien d’autre que la réalité de la médiocrité de la religion fabriquée par quelqu’un.
Les gens doivent d’abord admettre qu’il n’y a rien qu’ils puissent faire eux-mêmes pour faire disparaître leurs péchés devant Dieu. Quand nous sommes nés dans ce monde, nous sommes tous nés comme le genre d’être qui ne pouvaient faire autrement que de commettre des péchés, et c’est pourquoi nous sommes toujours en train de commettre tant de péchés. Peu importe combien Dieu nous dit de ne pas pécher au travers de Sa Loi, nous sommes ainsi faits que nous ne pouvons faire autrement que de briser la gamme entière de Sa Loi et commettre des péchés nombreux devant Dieu. Donc nous devons confesser devant la Loi de Dieu que nous sommes pécheurs. Et nous devons croire dans notre cœur en la vérité du salut selon laquelle Dieu nous a sauvés de tous nos péchés au travers des œuvres de notre Seigneur Jésus comme manifesté dans Son fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors.
Il n’y a pas d’autres moyen sinon de croire en la Parole de Dieu, selon laquelle pour nous délivrer de tous les péchés du monde, le Seigneur Lui-même est devenu notre propre offrande sacrificielle au travers de Son baptême, et que par là même Il nous a vraiment sauvés du péché du monde. La Bible nous dit qu’il n’y a pas d’autre dieu en dehors de Jéhovah, et que nul ne vient au Père si ce n’est par Christ (Jean 14:6). En reconnaissant et croyant en la Parole de Dieu de la Loi, nous devenons pécheurs, et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes sauvés de nos péchés. C’est là la vérité et notre vraie foi en Dieu. 
Ainsi, nous devons tous croire en Son salut tant que c’est selon la loi de la rémission du péché que notre Seigneur a mise en place pour nous que nous soyons sauvés de tous nos péchés. Le Christianisme n’est pas juste l’une des nombreuses religions du monde, mais c’est la vérité du salut bâtie sur le fondement de notre foi qui croit en Jésus-Christ qui apparut dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors.
 

Au travers du passage principal ci-dessus, nous Devons tous réaliser pourquoi Dieu nous a appelés

Nous devons tous réaliser le fait que Dieu nous a appelés, vous et moi pour faire de nous Son trésor spécial. Vous et moi ne pourrons jamais devenir le peuple de Dieu avec nos propres actes et efforts. Plutôt, vous et moi sommes devenus enfants de Dieu parce que nous avons cru en la vérité selon laquelle Jésus-Christ est venu sur cette terre pour nous délivrer de la malédiction de la Loi, de la punition et de la destruction de l’enfer. En étant baptisé par Jean et en versant Son sang à la Croix, Il a vraiment et entièrement sauvé ceux d’entre nous qui croient. Le Messie, le Fils de Dieu, est venu sur cette terre dans la chair d’un homme, prit tous les péchés de l’humanité par Son baptême une fois pour toutes, porta ces péchés du monde jusqu’à la Croix, se sacrifia Lui-même à notre place pour payer le salaire de nos péchés en étant crucifié, ressuscita des morts, et devint par là même le Sauveur de ceux qui croient vraiment en Lui de tout leur cœur.
Dieu nous dit qu’Il a donné à l’humanité la rémission parfaite du péché au travers de Son fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors. Notre Seigneur nous demande: «Croyez-vous en Mes œuvres, en ce que J’ai fait pour la rémission de vos péchés, que Je suis venu sur cette terre, que j’ai été baptisé par Jean et que j’ai versé Mon sang à la Croix?» Devant Dieu, tout ce que nous pouvons dire est «oui». Pour que nous soyons sauvés, il n’y a pas d’autre moyen que de croire en la rémission du péché que Dieu nous a donnée. Non seulement les Israélites des temps de l’Ancien Testament, mais vous et moi aujourd’hui – réellement tous les gens du monde entier – devons savoir pourquoi Dieu dut appeler Moïse au Mont Sinaï et Lui énoncer cette Parole du passage principal. 
Dieu avait donné les Dix Commandements aux Israélites, et ensuite Il leur dit de bâtir un autel de terre par la foi pour recevoir la rémission de leurs péchés (Exode 20:24). De la même manière, au travers de notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors que Dieu nous a donnés, nous devons aussi être remis de tous nos péchés. 
Quel est le nom de Dieu? Son nom est «Yahvé». Cela signifie, «Je suis qui je suis», c’est-à-dire que Dieu est Celui qui existe par Lui-même. Comment, alors, est-Il venu vers nous? Il est venu vers nous au travers de l’eau et de l’Esprit (Jean 3:5). Notre Seigneur est venu sur cette terre dans la chair d’un homme, prit tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean, et fut sacrifié à notre place en étant crucifié à mort. C’est parce que tout cela est vrai, et parce que nous devons aussi croire ainsi, que Dieu nous a dit d’avoir la foi qui est manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors utilisés pour la porte du parvis du Tabernacle. La vraie foi ne vient que lorsque nous abandonnons nos propres pensées et reconnaissons la rémission du péché donnée par Dieu. Nous ne pouvons pas assez Le remercier pour nous avoir donné un tel amour inconditionnel, car nous n’avons rien dont nous puissions être fiers devant Dieu.
Nous devons poser notre fondement de foi sur la connaissance biblique de Dieu. Dieu parla de ce fondement de la foi au peuple d’Israël, et Il nous parla aussi. Maintenant encore, vous devez tous réaliser et croire en cette vérité manifestée dans les couleurs de la porte du parvis du Tabernacle, les couleurs qui constituent ce fondement de la foi. Nous devons croire au vrai Dieu. Pour nous sauver vous et moi de nos péchés, Dieu Lui-même a pris nos péchés par Son baptême et versé Son sang à la Croix. 
Vous, qui voulez aussi devenir le peuple d’Israël spirituel, devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour être sauvés de tous vos péchés en rétablissant le système sacrificiel détruit par le Christianisme religieux. Vous et moi devons connaître cet évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, et une fois encore poser le fondement de notre foi sur la rémission du péché de sorte que cela puisse tenir, solide et ferme. 
Nous devons remercier Jésus avec notre foi. Pour sauver ceux d’entre nous qui ne pouvaient pas faire autrement que d’être attachés à l’enfer, Dieu le Père nous a envoyé Jésus-Christ, qui vint comme le fil bleu, pourpre et cramoisi, au travers de Sa Parole de vérité. En croyant de tout cœur en cette vérité selon laquelle notre Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés par Ses quatre ministères manifestés dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors, et en croyant en Son amour de grâce, nous donnons toute notre reconnaissance à Dieu. C’est seulement lorsque nous connaissons correctement et croyons en la raison pour laquelle Dieu a appelé Moïse sur le Mont Sinaï que nous pouvons être appelés comme ceux qui ont posé correctement le fondement de la foi sur la vraie rémission du péché. Vous et moi devons réaliser la raison pour laquelle Dieu nous a appelés du Mont Sinaï, et y croire: c’est pour nous pardonner de tous nos péchés au travers de l’offrande sacrificielle, et pour faire de nous Ses propres enfants.
À partir de la vérité manifestée dans la porte du parvis du Tabernacle, vous serez capable d’expérimenter encore plus d’amour de la grâce de Dieu. C’est mon espoir sincère et ma prière que vous puissiez tous croire en cet amour de la grâce de Dieu et l’accepter dans vos cœurs.