Sermons

Sujet 12: La Foi du Credo des Apôtres

• Sermon sur le Fils Saint 6 : Le Seigneur reviendra comme Seigneur du Jugement

(Apocalypse 20:11-15)
“Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le Trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le Livre de Vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le Livre de Vie fut jeté dans l’étang.”
 

Ce monde sera jugé par le Seigneur pour ses péchés. En particulier, nous devons porter attention au fait que le Seigneur Lui-même sera l’Exécuteur du Jugement Dernier. Ainsi, le Credo des apôtres confesse: “(Je crois que) Il monta aux Cieux, est assis à la droite de Dieu le Père Tout-Puissant; d’où il viendra juger les vivants et les morts.”
En toutes choses, il y a un commencement, et il doit donc y avoir une fin. Comme Dieu Lui-même, Jésus est ainsi le Créateur et le Juge. Parce que le Seigneur est le Sauveur de l’humanité, Il est aussi le Juge. Il est “le Premier et le Dernier.”
La Bible nous dit qu’il y a un temps pour chaque chose sous les cieux. Comme Ecclésiastes 3:1 le dit: “Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux,” et Actes 17:31 dit: “parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné.” Ainsi, Dieu jugera certainement les péchés de l’humanité. Le standard de ce jugement dépend du fait que quelqu’un ait cru ou non en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et chacun sera jugé selon ce critère. 
 


Le Temps du Jugement

 
Le Jour du Jugement viendra lorsque Dieu aura complètement répandu l’évangile de l’eau et de l’Esprit à travers le monde entier (Matthieu 24:14). Ce sera le Jour final de ce monde, le jour de sa fin. C’est à ce Jour que fait référence Apocalypse 20:11, qui déclare: “Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant Sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.”
Il est aussi dit en 2 Pierre 3:10, “Le Jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce Jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.” De plus, tous ne peuvent échapper au jugement de Dieu, mais seuls peuvent l’éviter ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. Les Écritures font référence à ce jour comme étant le “Jour du Jugement” (Matthieu 11:22, 12:36; Actes 17:31) et le “Jour de la Colère de Dieu” (Romains 2:5; Apocalypse 16:1).
 


Le But du Jugement de ce monde par Dieu

 
Le Psaume 97:2 déclare: “La Justice et l’Équité sont la base de Son trône.” Ainsi, le but du jugement de ce monde par Dieu est de récompenser les justes et de punir les pécheurs.
Seul l’omnipotent et l’omniscient Seigneur de Justice séparera clairement Ses brebis des boucs (Matthieu 25:32), et Son blé de la paille (Matthieu 3:12). Ainsi, lorsque le dernier jour viendra, ceux qui croient seront distingués sans erreur de ceux qui ne croient pas.
La première moitié de Apocalypse 20:11 dit: “Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus.” Cela nous dit que personne ne peut lui cacher ses péchés. Ainsi, les gens doivent, soit recevoir la rémission de tous leurs péchés une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, ou sinon être détruits. Qui peut prétendre être juste devant le Seigneur (Psaume 143:2)? Confessons donc nos péchés et croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme Dieu nous l’a dit en Proverbes 28:13, “Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.”
 


La Nature du Jugement

 
La nature du jugement des pécheurs par Dieu peut être comprise lorsque nous comprenons d’abord l’essence et les attributs du Seigneur, qui est ce Juge véritable. Ce jugement est un jugement rendu dans la grâce de Dieu, et il n’y a donc aucune autre grâce. Si Dieu devait juger les pécheurs sans avoir d’abord effacé leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Il nous apparaîtrait en fait être un Dieu terrifiant. Mais puisque Jésus a effacé tous les péchés du monde et les nôtres à travers Son baptême et le Sang de la Croix, il fut déterminé par Dieu que ceux qui croiraient seraient sauvés et que ceux qui ne croiraient pas seraient jugés. 
C’est pourquoi Hébreux 9:27 dit: “Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement.” En Matthieu 25:31-33, Jésus Lui-même a dit: “Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.” Il a aussi déclaré au verset 46, “Et ceux-ci iront au châtiment éternel mais les justes à la vie éternelle.”
Parce que nous sommes des êtres mortels limités, alors même que nous croyons, dans notre manque de compréhension et notre disposition impétueuse, nous souhaitons que tous les problèmes de ce monde puissent être résolus. Mais Jésus jugera ceux qui ne croient pas en la rémission du péché qu’Il leur a donné.
Apocalypse 20:12 déclare: “Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le Livre de Vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui est écrit dans ces livres.”
Il y a deux genres de livres devant Dieu, et c’est le Livre de Vie et les Livres des œuvres, qui sont en fait, les Livres du Jugement. Ils sont les points de référence du jugement. Les livres du passage précédent se réfèrent aux livres dans lesquels toutes les œuvres de l’humanité sont notées. La Loi pointe nos péchés, et elle nous enseigne que quiconque ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur sera incapable d’être sauvé de tous ses péchés. Le fait que Dieu jugera ainsi l’humanité par Ses livres des œuvres et Son Livre de Vie est un juste jugement. Selon que l’on croit ou non en Jésus-Christ comme étant Dieu, et selon que nous croyons ou non en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné, nos noms sont écrits dans le Livre des œuvres ou dans la Livre de Vie. Et c’est selon ce critère que nous serons récompensés ou punis.
Lorsque Thomas Edison, le roi des inventions, entendit sa propre voix sortir du phonographe qu’il avait inventé, il a dit: “Même l’homme peut entendre l’enregistrement de sa propre voix. Alors, Dieu n’aurait-il pas enregistré toutes nos œuvres aussi?” Même si des célébrités de renommée mondiale comme Gary Cooper, Marilyn Monroe, John Wayne, et Bruce Lee ont quitté ce monde depuis longtemps, leurs voix, leurs expressions, et leurs actes sont encore vus dans des émissions de TV, semblant aussi vivant maintenant que dans leur passé. Ce que de simples mortels peuvent accomplir avec leur connaissance limitée et la technologie, le Dieu Tout-Puissant ne serait-il pas capable d’accomplir cela?
Par conséquent, la question de la foi — c’est-à-dire, si quelqu’un croit au baptême de Jésus et à Son sang versé sur la Croix — est plus importante que la question même de sa vie et de sa mort. Pourquoi? Parce que, dépendant de la foi de cette personne en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il/elle soit recevra la rémission du péché par Dieu, ou soit fera face à la condamnation du péché par Lui.
La Loi de Dieu nous permet de reconnaître nos péchés. Et aller dans la présence de Jésus-Christ, Son baptême et Son sang nous conduisent à croire en la rémission de nos péchés. Lorsque mesuré par la Loi de Dieu, aucun être humain ne pourra jamais dire qu’il est sans péché. Mais lorsque les gens croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne peuvent plus être nommés pécheurs. C’est ainsi parce que la Loi de Dieu non seulement voit les actes extérieurs du péché, mais pénètre les plus profonds recoins du cœur humain. La Loi dit, par exemple, “Quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.” De manière semblable, même si nous n’avons pas effectivement tué quelqu’un, si nous avons eu de la haine, de la jalousie, ou de l’envie, sentiments à la source de notre motivation meurtrière, la Loi nous dit que nous avons déjà tué (Matthieu 5:21-22, 27-28).
De plus, même si nous avons bien gardé la Loi, lorsque nous la violons ne serait-ce qu’une seule fois, alors nous sommes réputés l’avoir violée entièrement. C’est pourquoi l’humanité doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur.
Dieu a donc donné Jésus-Christ à l’humanité, qui a accompli la Justice de Dieu pour nous tous séparément de la Loi (Romains 3:21). Quiconque croit que Christ, obéissant à la Loi complètement, fut baptisé, pris les péchés du monde sur ses épaules, et mourut sur la Croix peut être sauvé de tous ses péchés, simplement en croyant en cette vérité. C’est l’alliance du Salut reçue par la foi (Romains 5:19).
En accusant nos cœurs avec les péchés du monde, le diable essaye de nous emmener en enfer. Mais par la défense de Christ notre avocat, ceux d’entre nous qui croyons sommes pardonnés de nos péchés et entrons donc au Ciel. C’est pourquoi 1 Jean 2:1 déclare: “Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.”
Sous cet éclairage, le jugement éternel entre le Ciel et l’enfer n’est pas déterminé selon nos bonnes ou mauvaises œuvres, mais selon que nous croyons ou non au baptême et au Sang de Jésus-Christ, et selon que nous croyons ou non qu’Il est Dieu. Ainsi, que chacun doit, pendant qu’il est en ce monde, croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Christ est la vérité la plus importante.
Notre Seigneur Lui-même a dit: “Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en Lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3:14-16).
Jésus, qui fut baptisé par Jean pour prendre les péchés de l’humanité et pour accomplir toute Justice, porta ces péchés du monde jusqu’à la Croix. Ceux, en ce monde, qui croient en Jésus-Christ sont sauvés de tous leurs péchés. Parce que Jésus fut baptisé comme substitut pour porter les péchés de l’humanité et qu’Il mourut sur la Croix, même un voleur meurtrier comme Barabbas pouvait être sauvé. Ainsi, l’humanité peut éviter le jugement uniquement en retournant à Christ aussi vite que possible et en croyant en Lui.
Pendant leur vie, tous les êtres humains se tiennent à un carrefour de chemin, où ils doivent choisir entre deux voies ayant deux destinations opposées — la destruction éternelle ou la vie éternelle.