Проповіді

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 1-3] Deux types de confession (1 Jean 1:8-10)

Deux types de confession
(1 Jean 1:8-10)
«Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.»

Trouvez-vous difficile de comprendre ce passage des Ecritures?
Si oui, c’est que vous ne comprenez pas la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Toute la Parole de Dieu est vie et vérité pour ceux qui croient. Mais pour ceux qui ne sont pas nés de nouveau, elle peut amener de la confusion, et ils comprennent et interprètent mal la Parole de Dieu. Le passage de 1 Jean 1:8-10 que nous venons de lire peut devenir la Parole de merveilleuse vérité pour ceux qui croient en Jésus comme leur Sauveur et enrichir leur âme, mais en même temps, si elle est mal appliquée, elle peut amener la confusion dans les pensées et la foi des gens. 
C’est parce que le passage nous amène à nous demander s’il est applicable au peuple de Dieu qui a reçu la rémission des péchés, ou à ceux qui doivent encore recevoir la rémission du péché. Si vous avez reçu la rémission de vos péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mal comprendre ce passage peut vous amener à vous questionner sur la possibilité d’avoir de nouveau du péché dans votre cœur. Donc aux justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et aux pécheurs aussi, ce passage peut amener doutes et confusion.
 

 
Appliquons ce passage aux pécheurs
 

Avant tout, nous devons appliquer ce passage à ceux qui ont encore du péché dans leur coeur en ne croyant pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La question est de savoir s’il est possible à ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de purifier les péchés qu’ils ont commis simplement en faisant des prières de confession. Des gens disent que dès lors qu’ils font des prières de confession, ou des prières de repentance, Dieu le Père pardonne leurs péchés.
Mais la réalité c’est que même s’ils font des prières de confession et de repentance, tous les péchés qu’ils ont commis restent intacts dans leur cœur (Jérémie 2:22). Ils ont évolué avec ce genre de doctrines sans fondement et y croient seulement pour se rassurer, parce qu’eux-mêmes, dans leurs propres pensées, veulent croire que Dieu le Père les pardonne, comme les pères pardonneraient leurs enfants s’ils confessent leur bêtise. 
Cependant, le problème pour ceux qui font ces prières de confession c’est que leurs péchés restent sur les tables de leur cœur, témoignant qu’ils sont encore sous la condamnation de Dieu. Il est écrit en Jérémie 17:1: «Le péché de Juda est écrit avec un burin de fer, Avec une pointe de diamant; Il est gravé sur la table de leur coeur, Et sur les cornes de vos autels.» Vous devez savoir que le principe représentatif parcourt toute l’Ecriture. Donc, ce passage doit être appliqué à toute l’humanité, disant que le péché de chacun est inscrit sur la table de son cœur avec un burin de fer. Nous voyons que pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les péchés qu’ils ont commis sont gravés sur les tables de leur cœur.
Donc, personne ne peut effacer ses péchés de la table de son coeur seulement en les confessant. Malheureusement, beaucoup de gens aujourd’hui, se référant au présent passage de 1 Jean, pensent que même ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent effacer leurs péchés en les confessant. Cependant, quand les gens connaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils peuvent aussi trouver des réponses à leurs questions au sujet des prières de confession des péchés.
Aujourd’hui, beaucoup de gens clament croire en Jésus. Mais la plupart d’entre eux ont encore du péché dans leur cœur, et donc ne sont pas qualifiés pour appeler Dieu leur Père. Cela les amène à abandonner leur vie de foi en route. Parce qu’ils ne connaissent pas encore la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont tombés dans la confusion spirituelle et croient en Jésus seulement comme les religieux de ce monde, et c’est pour cela qu’ils finissent par renoncer à leur foi. Comme ils ne savent pas que le baptême de Jésus enleva les péchés du monde, ils ne peuvent pas échapper à la confusion bien qu’ils essaient. Donc, pour échapper à leur confusion, ils doivent réaliser que Jésus prit les péchés du monde par le baptême qu’Il reçut de Jean.
Chacun doit reconnaître les faiblesses de sa chair et faire, au travers de la Parole de vérité, l’expérience de foi qui permet à son âme d’être libérée de tout péché. Depuis le temps de l’Eglise Primitive, quiconque croit en la Parole de l’eau et de l’Esprit peut recevoir le salut de Dieu, et c’est ainsi que les saints louent le Seigneur. Nous voyons que ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme l’apôtre Jean, peuvent amener une joie abondante à Dieu. 
Sans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons être en vraie communion avec Dieu. Donc c’est seulement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’une bonne confession est faisable devant Dieu, et c’est seulement par la vérité merveilleuse de l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit qu’on peut faire cette confession. Nous devons remercier notre Seigneur de nous avoir permis de faire cette bonne confession du péché par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
A partir de maintenant, nous devons regarder à la foi qui croit en le baptême de Jésus. Les gens doivent être libérés des doctrines chrétiennes futiles disant qu’il est possible d’être sauvé du péché en croyant en le sang de la Croix seul. Et ils doivent revenir à la foi qui croit en le baptême de Jésus et en le sang de la Croix comme la voie du salut. A partir de maintenant, vous devez devenir le genre de chrétiens qui cherchent à apprendre et croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chacun de nous doit comprendre comment Jésus se sentait quand Il dut prendre les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste. Nous devons comprendre et croire en la merveilleuse vérité du salut, selon laquelle c’est parce que Jésus fut baptisé par Jean Baptiste qu’il dut verser Son sang précieux à la Croix.
Vous devez réaliser que c’est quand vous connaissez et croyez en cette vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous pouvez devenir chrétien (1 Jean 5:3-7) et confesser correctement devant Dieu désormais. (Matthieu 3:15, 1 Pierre 3:21, Romains 6:2-5). Je loue le Seigneur pour nous avoir donné la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je loue le Seigneur pour nous avoir délivrés des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous avoir amené dans le Royaume éternel des Cieux. En croyant en ce vrai évangile, nous devons marcher avec Jésus Christ pour toujours.

Quelle est la bonne conclusion à tirer de l’examen de 1 Jean 1:8-9 selon la perspective de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Il est révélé que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est l’unique évangile et la pure vérité.

J’expliquerai le passage des Ecritures de 1 Jean 1:8-10 selon deux perspectives différentes: l’une qui s’applique à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et l’autre qui s’applique à ceux qui ne croient pas en cet évangile. Je fais cette approche parce que la Bible elle-même parle de deux sortes de personnes.
L’une se compose de ceux qui ont encore des péchés dans leur cœur, ne connaissant pas la vraie Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’autre se compose de ceux dont le cœur est devenu pur en croyant en cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur parle à ces deux sortes de personnes du besoin de prières de confession. Nous avons tous le devoir de prêcher la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la vérité de la vraie confession à tous, chrétiens et non chrétiens. C’est pour cela que le Seigneur adresse ce passage de 1 Jean 1:8-10 à ces deux sortes de personnes.

Quel est le résultat de l’application de 1 Jean 1:8-10 aux pécheurs ayant encore leur péché intact dans leur cœur?
Nous réalisons que leur foi est fausse.

Avant tout, quand nous appliquons le passage des Ecritures d’aujourd’hui en 1 Jean 1:8-10 à ceux qui ignorent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous découvrons un fait merveilleux. Beaucoup de chrétiens croient avoir été sauvés de leurs péchés en professant Jésus comme Sauveur, même si leurs péchés sont encore dans leur cœur. Mais parce qu’il y a encore du péché dans leur cœur, ils n’ont pas de moyen d’échapper au jugement de Dieu. En fait, ils n’ont d’autre choix que de vivre sous la colère de Dieu, car ils n’ont pas été sauvés de leurs péchés.
Ils ne peuvent dire devant le Seigneur qu’ils sont sans péché parce qu’ils n’ont pas la vérité qui leur donne la conviction. Cependant, ceux qui sont nés de nouveau peuvent dire clairement qu’ils n’ont pas de péché dans le cœur, parce que le vrai évangile n’est pas venu vers eux en parole seulement, mais en puissance, et par le Saint Esprit avec assurance (1 Thessaloniciens 1:5). Donc l’apôtre Jean avertit maintenant ceux qui ont encore du péché dans leur cœur même s’ils croient en Jésus. Il dit, en d’autres termes, que personne ne peut dire qu’il a reçu la rémission des péchés dans son cœur s’il n’est pas devenu sans péché par la foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
L’apôtre Jean déclare: «Dieu est lumière» (1 Jean 1:5). Par ce passage, il voulait révéler le fait que Dieu avait purifié tous les pécheurs de leur péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et avait fait d’eux Son peuple saint. Vous devez donc d’abord examiner votre cœur de près et voir si vous avez réellement la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous n’avez pas encore appris l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, raison pour laquelle vous l’ignorez, tout ce que vous avez à faire c’est lire le premier livre de ma série de livres chrétiens intitulé: «Etes-vous vraiment né de nouveau d’eau et d’Esprit?» (Hephzibah Publishing House, 1998).
Par contre, si vous ne croyez pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit bien que vous l’ayez entendu et compris, plutôt que ne pas le connaître, je vous demande d’examiner votre cœur pour voir s’il est droit ou non, et de croire en cette vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous connaissez et croyez en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez dire que votre cœur est sans péché. Mais si vous ne croyez pas en cet évangile tout en le connaissant, et si vous dites, tout en étant pécheur: «je n’ai pas de péché parce que je crois en Jésus et en la doctrine de la prédestination», vous réaliserez que vous finirez menteur devant Dieu.
L’apôtre Jean chercha à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit a un certain groupe de gens qui professaient croire en Jésus. Nous pouvons le voir clairement dans le passage où Jean déclare que Dieu est lumière. Il implique dans cette déclaration que dans l’Eglise Primitive, il y avait des gens qui n’avaient pas reçu la rémission des péchés parce qu’ils avaient refusé de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et par conséquent, ils étaient pécheurs se trompant eux-mêmes et trompant Dieu.
L’apôtre Jean était quelqu’un qui croyait vraiment en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit (1 Jean 5:5-7). Il savait et croyait que Jésus, en étant baptisé par Jean Baptiste, accomplit toute la justice de Dieu, et qu’ainsi Jésus prit tous les péchés du monde et effaça, une fois pour toutes, les iniquités de ceux qui croient. C’est pour cela que l’apôtre Jean décrivit Jésus Christ en 1 Jean 5:6 comme Celui qui vint «non par l’eau seulement, mais par l’eau et le sang.» Cela signifie que Jean croyait en le baptême de Jésus et en le sang de la Croix comme essentiels à notre salut.
De ce point de vue, ceux qui professent croire en Jésus sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit finiront non intentionnellement menteurs devant Dieu. En d’autres termes, ceux qui croient seulement en le sang versé de Jésus à la Croix se font inconsciemment menteurs. Bien qu’ils disent de leurs lèvres qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, parce que leurs péchés restent dans leur cœur, ils ne peuvent pas saisir la puissance des vraies prières de confession. Leurs prières de confession sont futiles. Pour faire de vraies prières de confession, ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme l’apôtre Jean croyait en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il fournit une nouvelle interprétation de la vraie confession par la Parole de vérité de 1 Jean 1:8-10 à ceux qui ne connaissent ni ne croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Il leur dit, en d’autres termes, que s’ils clament maintenant ne pas avoir de péché devant Jésus Christ sans même avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils pèchent contre Lui. Donc, ils doivent d’abord apprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit en lequel croyait l’apôtre Jean, et ainsi apprendre comment faire de vraies prières de confession en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Beaucoup de chrétiens dans ce monde pensent encore qu’ils croient en Jésus même s’ils sont ignorants de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils se trompent eux-mêmes non intentionnellement et essaient de tromper Dieu, parce qu’ils sont sous auto hypnose. Ces gens ne croient qu’en le sang de la Croix, et ne peuvent que vivre leur vie avec une foi trompeuse.
Donc, tous ceux qui ont du péché dans leur cœur, qu’ils confessent Jésus comme leur Sauveur ou non, doivent d’abord croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement qu’ils peuvent remercier Dieu. Ainsi, pour donner de justes prières de confession à Dieu, vous devez d’abord croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Que devriez-vous croire? Devriez-vous croire seulement en le sacrifice de la Croix en quoi vous croyiez et que vous connaissiez déjà? Ou devriez-vous croire en le baptême de Jésus reçu de Jean Baptiste et en le sang de la Croix? Quel évangile, en d’autres termes, trouvez-vous juste?
En Jean 3:1-10, Jésus dit que pour entrer aux Cieux, on doit naître de nouveau d’eau et d’Esprit. Chacun de nous doit donc recevoir la rémission de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui n’ont pas reçu la rémission du péché doivent d’abord confesser: «Dieu, bien que je croie en Jésus comme mon Sauveur, mon cœur a encore du péché. Je reconnais que je ne peux éviter d’être condamné par Toi. Délivre-moi de tous mes péchés et de la punition du péché.» C’est ce qu’ils doivent prier. Dieu leur donnera alors la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du salut qu’Il a préparée pour ces gens, et les sauvera. Vous devez prier le Seigneur. Les pécheurs doivent d’abord prier le Seigneur de les sauver de tous leurs péchés, pour qu’ils deviennent ceux qui peuvent faire la bonne confession à Dieu.
Vous devez d’abord avoir connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, effaçant ainsi tous vos péchés par la foi et devenant ceux qui demeurent dans la lumière de Dieu. Si vous avez ce vrai évangile et y croyez de tout cœur, vous pouvez être purifié de tous les péchés qui étaient en vous maintenant. En cet évangile de l’eau et de l’Esprit se trouve la vérité qui permet à tous d’être purifiés de leurs péchés. C’est quand nous croyons vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre cœur peut vraiment être sans péché.
Ce que nous devons réaliser ici c’est que quiconque dit à Dieu qu’il n’a pas de péché sans même avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est en train de mentir à sa propre conscience. Ces gens ne sont que menteurs, et ils sont le genre de personnes qui, franchement, n’essaient même pas de croire en Lui.

Tous les humains sont-ils des êtres qui pèchent?
Oui. C’est pour cela que nous avons besoin de l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel notre Seigneur a effacé tous nos péchés.

Le fait que tous soient fondamentalement nés avec des péchés dans ce monde est une vérité et un fait indéniable. Personne ne nait sans péché. C’est pour cela que tous ont péché contre Dieu dans leur vie, et c’est pour cela que tous doivent confesser qu’ils sont de graves pécheurs.
Donc, tous ceux qui clament ne pas avoir de péché même en ayant du péché dans leur cœur, tout comme ceux qui clament n’avoir pas péché, sont arrogants et insolents devant Dieu. Vous devez être conscients de l’Omniscience de Dieu. Par Sa Loi, Dieu démontre que nous avons commis des péchés, nous disant que chacun est un pécheur qui pèche contre Dieu tout le temps. Si, en dépit de cela, il y a encore ceux qui disent à Dieu qu’ils n’ont jamais péché (1 Jean 1:10), ne réalisent-ils pas que cela les rend menteurs devant Dieu?
Quiconque dit qu’il n’a pas péché rejette l’amour de Dieu et se moque de Lui. Dieu dit à chacun de nous que nous commettons toujours des péchés (Marc 7:21-23). Il nous dit que nous sommes donc nés avec les ingrédients du péché. Là même, si quelqu’un dit encore à Dieu qu’il ne pèche pas, il ne prend pas Dieu au sérieux, rejette Sa vérité, et demande ainsi à tomber dans la destruction. Personne ne doit le faire.
Donc, quand nous appliquons le passage de 1 Jean 1:8-10 au cœur des chrétiens d’aujourd’hui qui sont encore pécheurs, nous pouvons voir que leur foi va à l’encontre de la Parole de Dieu, et qu’ils Lui mentent et commettent un grand péché contre Lui. Le point clé de ce passage nous démontre que si quelqu’un qui n’a pas reçu la rémission du péché clame ne pas avoir de péché dans son cœur, il se trompe non seulement lui-même mais aussi Dieu, et ces gens ne peuvent que révéler leur mensonge, car la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne se trouve pas dans leur cœur.
Une chose que nous devons clairement réaliser devant Dieu c’est que même si nous confessons nos péchés, sans avoir la connaissance et la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos péchés ne disparaissent pas. Autrement dit, la seule façon d’être conscient de vos péchés et d’en être purifié devant Dieu est d’avoir la connaissance de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné à vous et moi, et avoir foi en cette vérité. C’est quand vous avez cette connaissance et gardez cette vérité dans vos cœurs par la foi que vous pouvez effacer tous vos péchés et devenir enfant de Dieu.
Nous devons nous rappeler de ce que le Seigneur dit en Jean 8:32: «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.» Nous devons réaliser que même si nous avons tous péché devant Dieu, parce que nous croyons en Jésus comme notre vrai Sauveur et avons la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons été sauvés de tous nos péchés. Dieu ne considère jamais ceux qui ont du péché dans leur cœur comme purs. Donc, nous devons garder dans notre cœur la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, et nous devons tous y croire. Puis, par la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons tous réaliser la signification des vraies prières de confession de ceux qui sont nés de nouveau.

Dieu est-Il fidèle?
Oui. Le Seigneur est si fidèle qu’Il a expié tous les péchés que nous commettons tout au long de notre vie par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 


Appliquons ce passage aux justes 


Appliquons maintenant 1 Jean 1:9 aux justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est écrit en 1 Jean 1:9-10: «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.»
Ceux qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit savent que le Seigneur a déjà effacé tous les péchés qu’ils commettent à cause de leur insuffisance en vivant dans ce monde, et qu’Il les a sauvés. Parce qu’ils croient fermement en cette vérité, leur cœur est gardé par la Parole puissante de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, quand ils confessent tous leurs péchés par la foi en le vrai évangile. Même si nous péchons chaque jour, à chaque fois que nous confessons nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus Christ, notre Avocat, nous déclare qu’Il a déjà expié ces péchés il y a plus de 2000 ans par Son baptême et Son sang versé à la Croix. Ainsi, ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit peuvent saisir la vérité de l’évangile par la foi comme la preuve du fait que leurs cœurs ont été remis de tous leurs péchés, blancs comme neige.
En appliquant 1 Jean 1:9 à eux-mêmes, les justes peuvent confirmer la grâce du salut selon laquelle tous ces péchés ont déjà été nettoyés par le Seigneur, dès qu’ils confessent leurs péchés quotidiens sur la base de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La phrase au verset 9: «Il est fidèle et juste» signifie que le Seigneur a déjà expié toutes les transgressions futures des justes par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné. Cette phrase implique aussi que le Seigneur nous a sauvés, nous qui ne pouvions que pécher par nos insuffisances, de tout péché, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Les justes pèchent aussi tous les jours, mais ne peuvent pas devenir pécheurs de nouveau en étant pris par leurs péchés personnels, parce qu’ils peuvent édifier leur connaissance de la vérité concrètement en confessant leurs péchés dans la puissance de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, le passage de 1 Jean 1:9 donne la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui sont nés de nouveau à chaque fois qu’ils confessent leurs péchés dans la vérité. 
Dieu avait promis dans l’Ancien Testament qu’Il nous sauverait de tous les péchés du monde, et quand ce fut le temps, Il voulut accomplir cette promesse du salut par Jésus Christ. Donc, le Seigneur vint sur terre, prit tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste, versa Son sang à la Croix en portant toutes les iniquités des pécheurs, ressuscita des morts, et a ainsi effacé tous nos péchés à la fois – accomplissant ainsi Sa promesse une fois pour toutes. 

Que nous révèle 1 Jean 1:9?
Il nous est révélé que par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur a déjà remis tous nos péchés personnels.

1 Jean 1:9 manifeste la vérité selon laquelle le Seigneur a expié tous nos péchés personnels par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur a déjà effacé tous les péchés de ce monde par la puissance de cet évangile. Cela signifie donc que tous les péchés commis par ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont déjà été effacés par la puissance de la Parole. Comme le juste pèche aussi en vivant dans ce monde, il doit toujours regarder à la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et croire en la Parole de vérité qui a purifié tous ces péchés en confessant franchement tous les péchés qu’il commet. 
Bien que nous soyons justes, devant Dieu, nous ne sommes que des êtres faibles qui ne peuvent que pécher contre Lui tous les jours. C’est pour cela que plaçant notre foi en la puissance de l’eau et de l’Esprit, nous devons regarder au Seigneur qui nous a sanctifiés. Si nous ne le faisons pas, nous deviendrons religieux. Bien que nous soyons justes, nous devons aussi confesser nos péchés dans la foi basée sur la Parole. Ainsi, nous gardons nos cœurs purs continuellement.
Il est écrit: «Il n’y a pas un homme juste sur terre qui fasse le bien et ne pèche point» (Ecclésiaste 7:20). Cela signifie que même les justes pèchent contre Dieu. Donc, pour nous tous aussi, il est bon de faire la bonne confession de nos péchés dès que nous les commettons en plaçant notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce que nous devons réaliser devant Dieu c’est que personne ne peut avoir l’expiation de ses péchés en les confessant seulement, mais c’est seulement quand la confession est basée sur la foi placée en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que les péchés sont effacés.
Comme nous les justes avons l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit, nous devons résoudre nos péchés quotidiens par notre foi en cet évangile. Le juste dont je parle ici se réfère à ceux qui ont la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre foi est celle qui croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et cette foi c’est comme déposer une somme d’argent à la banque, à retirer pour notre usage petit à petit. Quand vous et moi avons foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu, et quand nous Lui montrons cette foi et venons à Lui par cette foi, nous pouvons continuer d’avoir une vraie communion avec ce Dieu saint indépendamment de nos insuffisances.
Même si nous sommes les chrétiens nés de nouveau, si nous ne confessons pas nos péchés quotidiens et ne confirmons pas que le Seigneur a expié tous nos péchés par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne peut pas y avoir de vraie communion avec Dieu. Parce que nous péchons tout le temps, pour avoir une vraie communion avec Dieu il est absolument nécessaire que nous fassions des confessions quotidiennes de nos péchés. 
 

Appliquons alors de nouveau cette Parole de vérité à ceux qui restent encore pécheurs 

Pour ceux qui ne sont pas encore dans la lumière de Dieu par ignorance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par quelle disposition de foi devraient-ils confesser leurs péchés à Dieu? Ils ont du péché dans leur cœur parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Des gens comme eux, qui n’ont pas la vraie parole du salut dans leur cœur, essaient d’effacer leurs péchés quotidiens en faisant des prières de repentance à Dieu, mais cette foi est fausse. Pour tous les pécheurs, sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est complètement futile de confesser leurs péchés chaque jour, et ils ne peuvent être purifiés de leur péché comme cela. Nous devons tous réaliser cette vérité.
Au temps de l’Ancien Testament, le peuple d’Israël ne pouvait pas devenir entier par les sacrifices offerts dans le Tabernacle (Hébreux 10:1-3). Mais pour accomplir Sa promesse fidèlement, Jésus prit les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste, versa Son sang à la Croix, et a ainsi sauvé Ses pécheurs, les rendant parfaits et sans péché. Les pécheurs ne peuvent être purifiés de leurs péchés par leurs prières de confession, sans qu’ils n’aient d’abord foi en le vrai évangile. Mais malheureusement, la plupart des chrétiens aujourd’hui essaient de purifier leur péché en offrant leur équivalence moderne aux sacrifices imparfaits, c’est-à-dire, leurs prières quotidiennes de repentance. Aujourd’hui, ceux qui professent croire en Jésus sans connaître la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pensent à tort que parce qu’ils croient simplement en Jésus Christ, leurs péchés sont effacés quand ils les confessent, mais aucun péché n’est effacé juste en le confessant.
Voici ce que j’essaie de vous dire : la croyance en ce que quelqu’un peut effacer ses péchés par ses prières de confession sans avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas la vraie foi, mais elle est vide. En dépit de cela, beaucoup de gens, ayant mal compris le message de 1 Jean 1:9 sur la confession, essaient encore de recevoir la rémission de leurs péchés par ces prières de repentance. 
Le Seigneur n’efface pas vos péchés, juste parce que vous les confessez. C’est seulement quand vous croyez en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous pouvez effacer même vos péchés quotidiens. C’est parce que notre Seigneur, en prenant les péchés du monde par Son baptême et en versant Son sang, les a déjà effacés. La purification de vos péchés est donc possible seulement quand vous connaissez cette Parole et croyez en cette vérité. 
Ainsi, si vous ne croyez pas en la vraie Parole de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, vous ne pouvez pas effacer les péchés que vous commettez. Comme vous le savez maintenant, en plaçant votre foi seulement en le sang de la croix, vos péchés ne peuvent pas être effacés. Vous pouvez penser que vos péchés ont été effacés en croyant seulement au sang, mais en fait vous ne pouvez nier que vos péchés sont toujours dans votre cœur. Cela ne fait aucun doute. 
On peut alors se demander si l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un nouvel évangile qui a émergé de ce temps. Mais ce n’est pas vrai. Je vais vous montrer dans les Ecritures que l’évangile de l’eau et de l’Esprit que je prêche a existé depuis le temps apostolique, et que c’était l’évangile en lequel croyaient les apôtres depuis le commencement. 
Premièrement, l’apôtre Jean reçut la rémission de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prêcha ce même évangile (1 Jean 5:3-10). Deuxièmement, l’apôtre Pierre crut aussi en le baptême que Jésus Christ reçut comme la vérité de la rémission du péché (1 Pierre 3:21). Troisièmement, Paul croyait aussi en le baptême de Jésus Christ et en Son sang comme la rémission des péchés (Romains 6:2-5). Nous n’avons pas le temps ici de faire la liste de toutes les preuves scripturaires des Ancien et Nouveau Testaments qui prouvent cette vérité, selon laquelle Jésus a effacé nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Connaissez-vous et croyez-vous maintenant en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si vous croyez de tout cœur, vous avez réalisé que tous vos péchés ont été effacés une fois pour toutes par la puissance de cet évangile. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur a effacé les péchés que vous commettez chaque jour aussi. Ainsi vous aussi devez croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur.
Mais qu’en est-il de ceux qui ont encore du péché dans leur cœur? Comment et avec quel genre de foi devraient-ils confesser leurs péchés? Ils devraient arrêter de faire des confessions sans fondement. Ils doivent confesser leurs péchés en plaçant leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils doivent d’abord confesser qu’ils sont pécheurs liés à commettre des péchés jusqu’à leur mort, puis ils doivent croire et reconnaître que par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur a sauvé même des pécheurs comme eux.
Bien sûr, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devrions aussi confesser nos péchés quotidiens par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous ne confessons pas nos péchés quotidiens à Dieu, nous finirons par perdre notre communion avec Dieu.
C’est pour cela que les justes doivent confesser leurs péchés en détail, de sorte qu’ils aient une meilleure communion avec le Seigneur. Une telle communion dans la lumière de la vérité durera toujours aussi longtemps que nous confessons nos péchés honnêtement dans notre foi en la vérité. Mais, si nous négligeons de confesser nos péchés quotidiens au Seigneur, notre communion avec Lui ne peut pas durer toujours. Ceux qui ne reconnaissent pas ni ne confessent leurs péchés seront progressivement coupés de Dieu.
Avec quel genre de foi, alors, devons-nous, nous les justes, confesser nos péchés? Nous devons nous rappeler que notre Seigneur, qui est fidèle et juste (1 Jean 1:9) a déjà effacé tous nos péchés en les prenant par Son baptême et fut condamné à la Croix pour ces péchés, et nous devons confesser nos péchés en plaçant notre foi en cette vérité. En confessant ainsi nos péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons échapper aux ténèbres.
Nous, nés de nouveau, devons confesser à Dieu que nous sommes liés au péché jusqu’à notre mort. Et nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et demeurer dans la puissance de cet évangile. La vraie confession de foi est suffisante pour nous permettre de demeurer dans la foi qui croit en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et pour purifier nos cœurs. C’est ainsi que nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux autres aussi, et courons vers Dieu dans la pureté et avec une bonne conscience. Cela a fait de nous de bons soldats de Dieu qui peuvent invoquer Dieu, et gagner les batailles spirituelles par la foi. C’est parce que les justes croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils font l’œuvre de Dieu, adorent ce Dieu qui a expié leurs péchés, et demeurent et vivent dans Sa lumière pour toujours. Croyez en cette vérité et serrez là dans vos cœurs.
Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit péchons aussi chaque jour, car nous sommes insuffisants dans la chair. Comment, alors, confesser ces péchés? Suffit-il de les confesser en détail: «Seigneur, j’ai commis tel et tel péché»? Non. La bonne confession pour nous les justes c’est admettre notre vraie nature à Dieu – c’est-à-dire confesser à Dieu que nous sommes liés au péché jusqu’à la mort – et nous appuyer sur la foi qui croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
La meilleure confession que nous puissions faire au Seigneur c’est reconnaître la nature de notre chair faible. Juste ou pécheur, quand il s’agit de confesser ses péchés, chacun doit confesser que la nature fondamentale de sa chair est telle qu’il ne peut éviter de pécher, et doit reconnaître qu’il commet du péché tout le temps non seulement dans la chair, mais aussi en pensées. Ainsi, ils doivent confesser à Dieu correctement. Et ils doivent ensuite avoir la foi qui s’appuie toujours et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit – c’est-à-dire que nous ne devons jamais oublier que le Seigneur a expié nos péchés une fois pour toutes par Son baptême et Son sang versé, et qu’Il nous a montré la vraie puissance du salut.
Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant le Seigneur réalisent combien la puissance de cet évangile du salut s’applique aux cœurs des croyants pour effacer leurs péchés. C’est en croyant en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur que nous pouvons effacer les péchés de nos consciences, et c’est pour cela que nous pouvons remercier le Seigneur. De plus, parce que cette foi en le vrai évangile a purifié nos consciences aussi, cela nous permet d’aller vers Dieu avec une bonne conscience (1 Pierre 3:21).
Quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos bonnes consciences de la foi nous amènent à louer la justice de Dieu pour toujours. Cela nous permet aussi de demeurer dans la lumière, et de faire l’œuvre de Dieu dans cette lumière. Ainsi, la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est absolument nécessaire aux justes et aux pécheurs.

Comment David confessait-il ses péchés?
Il confessait sa nature fondamentale devant Dieu. 

La foi de David qui reflète la bonne confession de foi devant Dieu est révélée en Psaume 51:5-7:
« Car je reconnais mes transgressions, Et mon péché est constamment devant moi.
J'ai péché contre toi seul, et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement.
Voici, je suis né dans l’iniquité, 
Et ma mère m’a conçu dans le péché.»
Parce que le Seigneur veut que la vérité soit dans les cœurs, David confessa à Dieu: «je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché.» «Seigneur, voici qui je suis. Je suis lié au péché jusqu’à ma mort. C’est ma nature fondamentale.» David confessa à Dieu, en d’autres termes, de cette façon. Par le sacrifice du Jour de l’Expiation offert dans le Tabernacle, David avait déjà été purifié de tous ses péchés en croyant en le Sauveur à venir, qui recevrait le baptême et verserait Son sang pour les péchés de David.
Quand David confessait ses péchés, il confessait sa nature pécheresse fondamentale à Dieu et recherchait la grâce du Seigneur. Il confessa au Seigneur qu’il ne pouvait éviter de pécher fondamentalement, et que lorsqu’il a été fait dans le ventre de sa mère, c’était déjà dans le péché. Sa confession reconnaît: «Seigneur, je suis un pécheur de naissance. Seigneur, parce que je suis si pécheur, j’ai couché avec Bathsheba, et j’ai tué Ton soldat. J’ai menti à mon peuple et même à Toi. Je T’ai blasphémé, et j’ai enfreint les Dix Commandements.» C’est ce qu’il confessa. En d’autres termes, David confessa au Seigneur ce qu’était sa nature fondamentale.
Quand vous et moi confessons nos péchés à Dieu, nous devons les confesser en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et quand nous confessons nos péchés, il ne suffit pas de confesser nos péchés quotidiens un à un; plutôt, nous devons confesser que nous sommes fondamentalement pécheurs et ne pouvons que pécher jusqu’à notre mort. C’est pour cela que nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est en croyant que le Seigneur nous a délivrés de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons purifier nos cœurs parfaitement.
Quand nous faisons de bonnes confessions devant Dieu, et avons une foi concrète en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons Le remercier pour ce salut de grâce et faire l’œuvre de Dieu sans être liés par nos faiblesses. C’est seulement quand vous reconnaissez vos faiblesses fondamentales que vous remerciez le Seigneur pour cet évangile de la rémission des péchés qu’Il vous a donné. Et c’est seulement quand vous demeurez dans la lumière du Seigneur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous pouvez devenir les ouvriers qui répandent la lumière du salut à tous ceux qui sont encore ignorants de cet évangile original.
Au Psaume 51, David pria Dieu de restaurer cette joie du salut. Et il pria que Dieu lui permette de prêcher la voie de Sa justice à ceux qui ne la connaissaient pas. Nous aussi sommes comme David. Nous avons aussi été sauvés de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus nous a rendus justes dans sa fidélité, nous qui croyons en cet évangile parfait.
Par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur nous a donné le salut de la rémission des péchés qui est plus que suffisant pour faire de nous les enfants de Dieu.
Notre Seigneur connaissait nos faiblesses. Parce que nous sommes à la base des créations et des êtres humains, nous péchons tout le temps que nous vivons. Nous sommes prompts à regarder à nos propres faiblesses, et rester liés à nos péchés. Tout le temps, nous nous lamentons sur nous-mêmes, nous demandant comment nous pouvons être si insuffisants, et n’ayant pas de remède à ces faiblesses pécheresses, nous nous sommes alors résignés à vivre dans le péché. Mais en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné, nous pouvons effacer tous nos péchés. C’est pour cela qu’Il a expié nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, si quelqu’un a clairement reçu la rémission des péchés de Dieu par la foi, et qu’en dépit de cela il n’a pas beaucoup de joie à recevoir ce salut dans son cœur, il est quelqu’un qui n’a pas confessé ses péchés à Dieu en plaçant sa foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La bonne confession qui se base sur la bonne foi fortifie nos esprits faibles.
Maintenant nous devons réaliser ce qu’est la bonne confession de foi, et nous devons connaître la puissance de cette confession. Notre Seigneur nous a parlé de la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous confessons comme David, que nous sommes fondamentalement liés au péché jusqu’à la mort, Jésus remplit nos cœurs de Sa grâce de la rémission du péché qui a effacé tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et ce bel évangile nous stimule à prêcher cet évangile puissant à tout pécheur en rafraîchissant nos cœurs. Cela nous amène à louer le Seigneur tout le temps. En bref, la puissance de cet évangile nous permet de ne pas être liés par nos propres faiblesses, de déclarer la justice de Dieu à ce monde, et d’avoir des cœurs reconnaissants qui remercient Dieu. 
Je remercie Dieu de nous restaurer par la foi. Alléluia! Je remercie et loue Dieu, qui nous a sauvés de tous nos péchés.

Qu’est-ce que Dieu attend de nous qui sommes nés de nouveau?
Que nous ne soyons pas liés par nos propres faiblesses, mais œuvrions avec vigueur pour Son évangile par la foi

Une fois que nous recevons la rémission de nos péchés, Dieu ne veut pas que nous soyons liés par nos faiblesses, mais que nous fassions Ses oeuvres en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si nous avons des limites, Dieu veut que nous ayons la foi, confessions nos défauts, Le remercions de nous avoir sauvés, louions le Seigneur, et vivions nos vies pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux pécheurs. Dieu désire que Ses croyants prêchent la voie de Sa justice, l’évangile de l’eau et de l’Esprit même dans leur faiblesse.
Dieu veut que nous nous libérions de nos faiblesses en Lui confessant notre vraie nature, et Il aime que nous lui offrions de vrais sacrifices de louange par la foi. Mes chers croyants, quand il s’agit de confesser vos péchés, vous devez réaliser que clamer devant Dieu que vous n’avez pas péché c’est Le faire menteur. Y a-t-il quelqu’un parmi nous qui n’ait jamais péché devant Dieu. Tous pèchent. Mais quand même, l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut effacer tous nos péchés complètement.
Ainsi, en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons nous approcher de Dieu et Le glorifier. Bien que nous croyions en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons aussi reconnaître que nous sommes humains, que nous sommes liés au péché jusqu’à notre mort. Maintenant, nous devons admettre nos insuffisances, et devons toujours confesser nos limites et notre foi en l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit devant Lui. C’est alors que nous sommes couverts de la puissance qui nous libère de nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous devons effectivement être libérés de tous nos péchés qui nous lient en croyant en cette puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme Samson déchira les liens qui le tenaient (Juges 15:14), nous aussi devons surmonter nos faiblesses en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par notre foi en cet évangile puissant, nous devons briser toute faiblesse, nous tenir debout, et vivre le genre de vie qui glorifie Dieu.
Nous sommes tous liés au péché jusqu’à la mort. Mais en confessant que nous sommes effectivement pécheurs jusqu’au dernier soupir, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en nous appuyant sur cette foi, nous devons exalter la justice de Dieu. Dieu nous a restaurés comme esprits sans péché, et Il nous a béni pour devenir les gens qui Le louent et répandent l’évangile aux pécheurs. C’est pour nous couvrir de ces bénédictions qu’Il utilise le mot «confession» dans le passage d’aujourd’hui. Réalisez-vous maintenant ce qu’est la vraie confession?
L’apôtre Jean parle aux pécheurs et aux justes aussi. Donc, s’il y a un pécheur assis dans l’Eglise de Dieu qui ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons d’abord lui prêcher le vrai évangile, pour qu’il croie d’abord en ce bel évangile et reçoive la rémission des péchés dans son cœur. C’est alors seulement qu’il peut recevoir la rémission des péchés par la puissance de l’évangile et avoir une vraie communion de cœur avec les justes.
  

Comment les pécheurs confessent-ils?
 
Ils sont assez aptes à prier ou à confesser leurs péchés, mais ils ne croient pas en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Au contraire, ils se disent qu’ils pourraient ne plus pécher. Mais parce qu’ils n’ont pas reçu la rémission des péchés pour n’avoir pas cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont toujours dans le péché. Donc même s’ils professent croire en Jésus, leur vie de foi finit dans les contradictions, car il y a du péché dans leur cœur. En d’autres termes, bien qu’ils croient en Jésus, ils sont toujours insuffisants, et comme ils sont liés par ces insuffisances, ils deviennent hypocrites devant Dieu et les autres.
Certains pasteurs disent qu’eux aussi ont du péché et enseignent leurs assemblées à confesser leur péché chaque jour. Pour eux, la «confession» n’est qu’un synonyme de «prière de repentance». Ils font même des prières de repentance publiques à chaque réunion. Mais même si quelqu’un le faisait chaque jour, ne lui manquerait-il pas toujours la foi? La raison en est que si quelqu’un n’a pas la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, ses péchés ne peuvent être effacés quoi qu’il les confesse franchement. Croyez-vous réellement que vous pouvez être purifié de tous vos péchés en faisant seulement des prières de confession? Personne ne peut recevoir la purification des péchés sans avoir la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Dans l’Ancien Testament, le peuple d’Israël faisait des sacrifices pour les péchés. Mais y a-t-il quelqu’un qui offrait ce genre de sacrifices parfaitement? Non, personne! Un jour donné, un Israélite péchait le matin et faisait un sacrifice; il péchait encore ensuite l’après-midi et faisait un autre sacrifice, il péchait encore le soir et faisait encore un sacrifice; et avant d’aller au lit il péchait encore, et un autre sacrifice était encore nécessaire – en d’autres termes, cela n’en finissait jamais. Alors, les sacrificateurs étaient toujours occupés. Mais pourriez-vous faire un sacrifice pour la rémission des péchés parfaitement? Personne ne le pourrait. Je suis sûr que même la personne la plus pieuse aurait du mal à faire des sacrifices pour seulement 30% de ses péchés.
Une fois, j’ai entendu le témoignage d’un pasteur qui a fondé une organisation missionnaire en Corée. Il témoignait de sa nouvelle naissance en ces termes: «Quand j’étais responsable d’un cercle chrétien à l’université, j’ai pu parler au Président Jeong-hee Park grâce à un pasteur en lien avec le Président. Alors que j’attendais le pasteur devant son bureau pour l’accompagner à la résidence Présidentielle, j’ai réfléchi à comment reprocher au Président sa dictature. Mon cœur était comme rempli d’inspiration prophétique. Le secrétariat du pasteur m’avait dit d’attendre car il priait maintenant. Deux heures sont passées, et il finit par sortir. Il me pointa du doigt et me dit: «Frère Kim, n’as-tu pas de péché alors?» J’étais bouche bée un moment. C’était comme un éclair tombé d’un ciel bleu. Je tombai sur le tapis et confessai mes péchés en pleurant. Tous les péchés que j’avais commis me sont venus à l’esprit. Je confessai, confessai, confessai en pleurant. Et quand je me relevai après deux heures de confession, je n’avais plus de péché dans mon cœur. Voilà comment je suis né de nouveau. Alléluia!»
Quelqu’un peut-il recevoir la rémission des péchés juste en confessant ses péchés honnêtement? Aucun pécheur ne peut recevoir la rémission de ses péchés même s’il les confesse tous. Bien que Dieu ait fidèlement et justement expié les péchés de tous, le problème c’est que les gens ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme l’évangile de vérité qui les a sauvés de tous leurs péchés.
Les pécheurs doivent avoir le cœur de David et confesser: «je suis né dans l’iniquité et ai été conçu dans le péché. Je suis pécheur. Je pècherai jusqu’à ma mort. Je suis destiné à l’enfer. Dieu, sauve-moi s’il te plaît!» Seuls ceux qui reconnaissent qui ils sont peuvent recevoir la rémission des péchés en recevant l’évangile de l’eau et du sang. Il est impossible à un pécheur de recevoir la rémission du péché sans se reconnaître comme un grave pécheur destiné à l’enfer.
Nous devons croire en la Parole qui déclare: «Le salaire du péché c’est la mort, mais le don de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur» (Romains 6:23). Ce passage signifie que si quelqu’un a du péché, même petit, la mort lui est inévitable. Ainsi, nous devons reconnaître même nos tout petits péchés devant Dieu. De plus, nous devons aussi reconnaître que même pour ces péchés nous ne pouvons éviter la condamnation du péché.
Si nous avons reconnu notre nature devant Dieu, soyons maintenant en communion en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien que nous ayons été fondamentalement pécheurs, le Seigneur vint sur cette terre nous sauver, et a accompli toute la justice de Dieu quand Il fut baptisé par Jean Baptiste.
Notre Seigneur prit tous nos péchés par Son baptême. Et Il les porta jusqu’à la Croix. Il versa Son sang et mourut à la Croix pour nos péchés. Il ressuscita des morts au troisième jour, et maintenant siège à la droite du trône de Dieu. Il nous a sauvés parfaitement. Il a accompli toute sa justice par Son baptême et Son sang versé. Bien que nous ne puissions éviter l’enfer à cause de nos péchés, par notre foi en ce salut du péché que Jésus nous a donné, nous avons été délivrés de tous nos péchés.
Donc, maintenant, tout ce qu’il nous reste est la question de croire ou non que le Seigneur a effectivement expié tous nos péchés. Autrement dit, la question c’est de savoir si nous croyons ou non que nos péchés ont été transférés sur Jésus par Son baptême, et qu’il n’y a donc plus de péché dans nos cœurs. Alors, êtes-vous, maintenant, vous qui croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, juste, ou restez-vous pécheur? Vous êtes juste maintenant.
La Bible nous dit que Dieu est «fidèle et juste». Il est si fidèle et si juste qu’il a expié tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême et Son sang versé. En croyant en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons reçu la rémission de tous nos péchés une fois pour toutes. Maintenant, devons-nous, nous les justes ayant cette foi, confesser nos péchés que nous commettons chaque jour? La chose la plus importante ici c’est que nous devons confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Après avoir reçu la rémission de nos péchés, comment devons-nous nous confesser? Nous devons confesser: «Dieu, j’ai encore commis tel et tel péché aujourd’hui», et nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous devons confesser ceci: «Seigneur Dieu, je commettrai ces péchés jusqu’à ma mort. Mais Tu as expié tous mes péchés par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.» C’est alors que nous devenons ceux dont le cœur est toujours pur, remerciant Dieu et Le servant.
Voici la bonne prière de confession que fait le juste par la foi. C’est la bonne confession de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons faire cette vraie confession non seulement en confessant nos péchés révélés maintenant, mais en reconnaissant que nous sommes des êtres fondamentalement faibles qui ne peuvent que pécher jusqu’à la mort. Puis nous devons remercier et louer Dieu d’avoir expié tous ces péchés en confirmant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit une fois encore. Donc, c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons toujours louer la justice de Dieu.
Nous devons toujours vivre par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en la vérité de l’évangile, nous devons confesser nos péchés chaque jour. En le faisant, nous devons demeurer dans la justice de Dieu, et vivre dans la lumière brillante de la vérité. Aussi, nous devons répandre la lumière du salut à ceux qui sont encore dans les ténèbres. Nous devons croire clairement en le fait que nous vivons dans la lumière, et par notre foi en la justice de Dieu, nous devons suivre la Parole de vie et faire Son œuvre.
C’est la vraie confession des justes. Alors que nous vivons, nous pécherons encore. Mais quand nous confessons à Dieu non seulement nos péchés, mais que nous sommes des êtres faibles qui ne peuvent que commettre ces péchés jusqu’à la mort, et quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons être libérés de tous nos péchés. Nous devons avoir ce genre de foi.
Il est écrit en Hébreux 9:27-28: «Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.» Le Seigneur nous a purifiés. Nous sommes maintenant séparés du péché. Donc, quand nous les justes regardons à notre Seigneur, nous pouvons Le servir, devenir les ouvriers de la justice, demeurer dans la justice de Dieu, et recevoir Ses bénédictions, tout cela hors du péché.
Donc la confession que fait le juste est clairement différente de celle des pécheurs.
Quand nous les justes confessons à Dieu les péchés que nous avons commis, nous devons les confesser en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aussi, en plaçant notre foi en ce parfait évangile, nous devons reconnaître que nous ne pouvons que pécher à l’avenir aussi. Nous pouvons alors atteindre la sainteté de Dieu et venir devant Dieu avec une bonne conscience, car nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en ce vrai évangile, notre bonne conscience peut répondre devant Dieu, et faire Son œuvre. C’est la bénédiction de la confession que Dieu a répandue sur les justes. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Vous devez avoir confessé les péchés que vous avez commis devant Dieu. C’est quand nous reconnaissons nos insuffisances qu’il nous est possible de confesser nos péchés. Plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons confesser au Seigneur que nous sommes méchants. Dans cette foi qui croit en le baptême et le sang de Jésus, vous pouvez être libéré de vos péchés. Bien que vous soyez insuffisant, simplement en croyant en l’évangile que le Seigneur vous a donné, vous pouvez être délivré de vos péchés et demeurer dans la justice de Dieu. C’est ainsi que les justes peuvent illuminer les pécheurs de lumière.
Nous devons demeurer dans la lumière de la vérité par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent comprendre et saisir le vrai sens de ce passage de 1 Jean 1:9 qui parle de confession et qui dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.»
Même les justes continuent à pécher, et leurs consciences peuvent être ternies. Que devons-nous faire alors pour être purifiés de toute notre méchanceté et avoir une foi approuvée par Dieu? Nous devons Lui confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Pourrions-nous confesser tous nos péchés si nous essayions? Nous savons tous très bien que c’est au-dessus de nos capacités. Mais parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur nous a libérés de tous nos péchés. Notre Seigneur nous a purifiés, nous qui croyons en ce vrai évangile, de toute iniquité. Cet évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné nous a permis de faire la bonne confession.
Je rends grâces à Dieu. Alléluia!