Sermons

Sujet 12: La Foi du Credo des Apôtres

• Sermon sur le Fils Saint 8 : Quelle est la Foi que Dieu Déclare être Grande?

(Matthieu 8:5-10)
“Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l’aborda, le priant et disant: Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup. Jésus lui dit: J’irai, et je le guérirai. Le centenier répondit: Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un Va! Et il va; à l’autre: Viens! Et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! Et il le fait. Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient: Je vous le dit en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.”
 


La Foi du Centurion

 
Lorsque Jésus fut entré à Capernaüm, un centurion vint à Lui, plaidant devant Lui en disant: “Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup.” Et Jésus lui répondit: “J’irai, et je le guérirai.” Le centurion lui répondit: “Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un Va! Et il va; à l’autre: Viens! Et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! Et il le fait.” Lorsque Jésus l’entendit, il fut étonné, et a dit à ceux qui le suivaient: “Je vous le dit en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi!”
Il y a des gens en ce monde qui, comme ce centurion, ont la foi qui croit que tout est accompli uniquement par la Parole de Jésus. Nous pouvons voir que ce sont ceux qui ont une telle foi qui sont bénis, et que ce centurion rempli de foi avait la même foi que les nés de nouveau. Le centurion, ressentant de la compassion pour l’un de ses subordonnés qui était paralysé, vint à Jésus pour qu’il le guérisse. Nous pouvons voir que ce centurion partageait le destin et traversait toutes les situations avec les hommes sous son commandement, et nous voyons qu’il avait un grand amour pour eux.
Le centurion supplia sincèrement Jésus pour la guérison de son serviteur, et Jésus le lui accorda. De ce passage, nous pouvons clairement établir que la disposition de foi de ce centurion était telle qu’il croyait que Jésus était le Fils de Dieu. Il croyait en la Parole de Vérité de Jésus—c’est-à-dire, qu’il croyait que Jésus était le Fils de Dieu qui ressusciterait des morts et nous guérirait entièrement de nos péchés.
“Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.” Le centurion déclara cela non pas parce qu’il ne voulait pas que Jésus vienne dans sa maison, mais parce qu’il avait d’abord foi en la Parole de Dieu. Si les gens sont disposés à servir et révérer Dieu, alors ces personnes peuvent recevoir la rémission de leurs péchés au moyen de la Parole de Dieu, ayant la foi semée en eux par la Parole, et recevant aussi les bénédictions de cette Parole de Dieu écrite. Cette foi est la foi du centurion.
Même si nous n’avons rien à offrir, si nous croyons simplement en la Parole de Dieu, les bénédictions abondantes de Dieu peuvent être nôtres. Du passage précédent, nous pouvons constater à quel point était grande la foi du centurion.
Qu’est-ce qu’une foi complète? Croire en ce Dieu qui a accompli et qui accomplira toutes choses par Sa seule Parole, voilà une foi complète. Lorsque vous possédez la connaissance de la Parole de Dieu et avez foi en cette Parole, vous recevez alors de magnifiques bénédictions dans votre vie, tout comme le centurion. 
Le centurion demanda à Jésus de seulement prononcer une parole; une telle foi est une grande foi. Ceux qui révèrent et craignent Dieu croient que Sa grande puissance peut, simplement par la Parole de Dieu prononcée, nous sauver de nos péchés, nous permettre de recevoir la vie éternelle, et nous donner de vivre des vies remplies de bénédictions. La bénédiction de Dieu nous est accordée seulement en croyant en Sa Parole. La foi qui croit vraiment en la Parole nous permet de vivre une nouvelle vie.
Jean 8:32 déclare: “Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.” Lorsque nous sommes fondés sur la Parole de Dieu et croyons aux Écritures telles qu’elles sont écrites, cette Parole œuvre alors en nos cœurs de façon concrète, transforme notre entourage, nos âmes, et nous-mêmes, et nous rend ainsi capable d’entrer au Ciel plutôt que d’aller en enfer.
Il est mauvais que quelqu’un fréquente une église sans même avoir foi en la Parole de Dieu. Si quelqu’un ne croit pas en la Parole de Dieu, alors, fréquenter l’église n’est qu’une simple pratique religieuse, c’est quelque chose que quelqu’un fait de sa propre initiative et n’a rien à voir avec le Salut.
Cette foi du centurion est la foi qui croit en Dieu et en Sa Parole. Il y a longtemps, plusieurs crurent en la Parole. Nos pères dans la foi comme Abraham, Isaac et Jacob avaient foi en Sa Parole. Abraham suivait la Parole (Genèse 12:4), et Isaac, suivant la voie de son père, crut aussi en la Parole de Dieu comme Abraham y avait cru. Abraham a cru à la Parole de Dieu qui déclarait qu’Il lui donnerait le pays et des descendants, et cela fut transmit à son fils Isaac. Et Dieu, en effet, a permis aux descendants d’Abraham de posséder le pays de Canaan, l’Israël actuel.
En croyant en la Parole, nous devenons des justes nés de nouveau et les enfants de Dieu. Ce qui est vraiment merveilleux, c’est d’abord comment ils devinrent des justes. Sont-ils devenus justes en recevant Dieu en faisant des prières ardentes, en parlant en langues, en faisant des miracles et des guérisons ou encore en faisant de saintes louanges? Pouvons-nous recevoir Dieu uniquement en confessant qu’Il est notre Père? 
 


La véritable foi est de croire en la Parole de Dieu 

 
La foi en Dieu ne s’installe pas par les émotions, la dévotion, ou les habilités de quelqu’un. J’ai vu beaucoup de chrétiens faire d’ardentes prières de repentance dans les larmes, confessant bruyamment leurs péchés. Généralement parlant, il est devenu pratique courante, pour les chrétiens qui ont fréquenté l’église pendant longtemps, d’essayer de laver leurs péchés en faisant des prières de repentances et en versant bien des larmes. Notre époque est devenue une époque corrompue, où les chrétiens, voyant de telles mises en scènes extérieures, approuvent les uns les autres une foi basée sur cela.
Les hérésies sont intéressées par le mouvement charismatique, le mysticisme et le matérialisme. Et elles s’empressent de poursuivre de telles tendances erronées tumultueusement et désespérément. Mais tous leurs disciples, même s’ils peuvent retirer un réconfort et une satisfaction temporaire de telles croyances, ne peuvent que continuer à mener des vies confuses avec des cœurs vides. Cela peut être l’évidence que de telles personnes ne sont pas nées de nouveau, n’ont pas reçu le Saint-Esprit, et croient encore moins en la Parole de Dieu. Croire en Jésus, c’est croire en la Parole de Dieu.
Jésus a dit que la foi du centurion était grande. Découvrons pourquoi Il a dit cela. Les pécheurs, qui ne peuvent ni croire ni suivre la Parole de Dieu, ne peuvent comprendre les justes qui ont la foi en la Parole de Dieu. 
En particulier, le mouvement charismatique, au sein duquel les pécheurs tombent facilement, clamant que le parler en langues est l’évidence prouvant que quelqu’un aurait reçu le Saint-Esprit, serait devenu enfant de Dieu et aurait reçu le salut lui-même. Ils parlent donc en langues partout. Mais la plupart des chrétiens proclamant parler en langues présentement, parlent en de fausses langues. Un né de nouveau ne peut se tenir près de ceux qui parlent en langues. Satan œuvre avec tellement de ruses dans le mouvement charismatique que ceux qui croient aux visions et aux puissances surnaturelles, ainsi que ceux qui recherchent des signes, des miracles et des visions à l’extérieur de la foi en la Parole de Dieu, ne peuvent même pas se rapprocher de la foi du centurion. Leur foi est une pseudo foi qui est fondamentalement différente de la foi du centurion, et qui ne recherche que ce qui ne peut se voir avec les yeux. La foi du centurion était une foi qui croyait en tout ce que Jésus-Christ déclarait, confessant: “Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.” Croire que tout ce que Dieu dit s’accomplira en conformité avec Sa Parole, autrement dit, voilà la foi du centurion. 
Pour les chrétiens actuels, parler en langues ne signifie pas qu’ils aient reçu la rémission du péché, ni qu’ils soient devenus les enfants de Dieu. Tout comme le fait d’avoir des visions ne signifie pas qu’ils sont nés de nouveau, ni le fait de clamer avoir des dons spirituels ne veut dire qu’ils ont la foi des nés de nouveau.
À strictement parler, c’est parce que ces gens n’ont pas la foi qu’ils s’accrochent à de telles choses mystiques. Ces choses sont données par Satan. Une telle foi mystique ne peut durer qu’une semaine au maximum. Après seulement quelques jours, ils commencent à rechercher le Seigneur de nouveau, regardant où ils pourront trouver des miracles et des signes. C’est une preuve du fait qu’ils n’ont pas le Saint Esprit en leurs cœurs.
Si Jésus, la Parole de Dieu, est en nous, et si nous avons reçu la rémission du péché et que l’Esprit Saint demeure en nous, nous ne pourrons jamais alors tomber dans de tels pièges. Nous ne pourrons jamais travailler avec eux, car nous sommes fondamentalement incompatibles avec eux, et, plus que tout, notre racine est différente de la leur. La foi du centurion est la même que la nôtre. 
La grâce de Dieu qui fut répandue sur nous est si grande qu’Il nous a permis, contrairement à ceux qui poursuivent les signes et les miracles, de croire et de suivre Sa Parole. Je ne peux donc que l’en remercier.
Avoir la foi et devenir des justes n’est possible qu’en croyant en la Parole de Dieu. Lorsque les pécheurs renient leur pensées propres, dévoilent leur vrai «moi» devant la Parole de Dieu, écoutent humblement ce que la Parole leur dit, et y croient véritablement, ils peuvent alors devenir des justes. C’est la Puissance de Dieu et la Puissance de Sa Parole. Ils peuvent donc entrer dans le Royaume des Cieux et devenir les enfants même de Dieu.
Nous pouvons mener des vies bénies dans la gratification et la joie. Mais toutes ces bénédictions nous viennent de la Parole de Dieu, car c’est la vérité même. Voyant la foi du centurion, notre Seigneur a dit: “Ta foi est grande.” Quelqu’un qui est paralysé ne peut rien faire de lui-même. De la même façon, les pécheurs ne peuvent faire disparaître eux-mêmes leurs péchés. Mais ils peuvent être pleinement pardonnés de leurs péchés grâce uniquement à la Parole de Dieu, et c’est là la foi dont notre Seigneur parlait en faisant référence à la foi du centurion.
Nous avons reçu la rémission du péché en croyant en la Parole de Dieu. Puis, nous avons compris à quel point il était important pour nous d’avoir foi en Sa Parole. Avant de naître de nouveau, nous ne pouvions réaliser à quel point il est essentiel d’avoir foi en la Parole. Seule la Parole de Dieu peut effacer nos péchés. C’est parce que le centurion avait cette foi qu’il a dit: “Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.”
Nos péchés ne peuvent être effacés par nos propres efforts, ni par quoi que ce soit d’autre que la Parole de Dieu. Ils ne peuvent être effacés que par la Parole de Dieu. C’est en croyant uniquement en la Parole de Vérité de Dieu d’eau et d’Esprit que nous sommes sauvés, pas par des raisonnements humains, des doctrines, des efforts, de la repentance, ni par notre sanctification propre. Le Salut reçu par des rêves et des visions n’est pas le Salut. La rémission du péché qui n’est pas reçue par la Parole de Dieu sur la nouvelle naissance d’eau et d’Esprit n’est pas le Salut.
Il y en a plusieurs qui deviennent même de plus grands pécheurs alors qu’ils professent croire en Jésus et fréquentent l’église. Hébreux 1:3 déclare: “et soutenant toutes choses par sa parole puissante, [il] a fait la purification des péchés”. La raison pour laquelle de telles gens deviennent encore plus pécheurs et ne sont point libérés de leurs péchés même s’ils croient en Jésus est qu’ils ne connaissent pas correctement la Parole de Dieu. Celui qui a lavé tous les péchés de l’humanité est Jésus. Parce que ce que Jésus a fait est écrit en détails dans la Parole de Dieu, c’est en croyant en cette Parole que nous pouvons devenir juste et vivre nos vies dans de telles bénédictions.
Ceux qui n’ont pas reçu la rémission du péché par la Parole, peu importe qui ils sont, sont tous menteurs. Jésus est le chemin et la vie. Peu importe combien les gens s’agenouillent et combien ardemment ils offrent leurs prières de repentance durant les cultes, laissant de côté la Parole de Dieu, cela ne leur permet pas d’entrer au Ciel. Les efforts, les dévotions, et les œuvres des êtres humains ne peuvent effacer leurs péchés. Les types de foi et de rémission du péché qui ne sont pas constitués de la Parole seule viennent tous du diable. 
Rien en ce monde, même ce qui a le pouvoir de faire fuir les démons, ne peut habiliter les gens à être aimés du Seigneur, et même s’ils étaient martyrisés, cela ne signifie pas que leurs âmes soient sauvées. Si les gens n’établissent pas leur foi concrètement sur la Parole, elle finira inévitablement par changer à la fin. Toutes les composantes de leur foi, comme leur foi en Dieu, au salut, et en Son jugement, changeront au fil du temps. Toutes ces choses sont complètement futiles.
Les gens qui clament avoir des traditions, qui s’enorgueillissent de leur lignée et de leur pedigree, et qui se vantent de leurs dénominations, de leur foi, et de ce qu’ils ont fait — ces gens assurent eux-mêmes être le peuple de Dieu. Mais Dieu a dit qu’Il jetterait de telles personnes en enfer. Il pourrait même être correct d’être fiers s’ils croyaient en la Parole telle qu’elle est. Cependant, parce que ce n’est pas le cas mais qu’ils croient en Lui selon leurs propres standards, Dieu a dit qu’Il les jetterait dans les ténèbres.
Matthieu 7:23 déclare: “Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.” Qu’est-ce que l’iniquité? L’iniquité fait référence aux œuvres de ceux qui proclament croire en Dieu et exercer Sa puissance même s’ils n’ont pas vraiment la foi.
L’Église de Dieu est celle où nous écoutons la Parole de Dieu. C’est un endroit où nous pouvons mettre de côté nos propres pensées, et entendre plutôt la Parole et la suivre. Il y a des gens qui proclament que même s’ils demeurent pécheurs, ils peuvent entrer dans le Royaume de Dieu parce qu’ils fréquentent une église et croient en Jésus. Ceux qui parlent d’orthodoxie sont encore plus zélés, disant qu’ils sont “les pécheurs sauvés.” Même si leurs cœurs n’ont aucune foi, ils professent croire en Dieu et clament qu’Il les prendra au Ciel. Voyez par vous-mêmes si vous pouvez trouver un seul endroit dans la Bible où de telles affirmations puissent être appuyées par les Écritures.
Les saints font référence à ceux qui sont sans péché — c’est-à-dire, cela fait référence aux justes. Les gens qui se vantent de leur orthodoxie disent: “Dieu nous a admis comme justes même si nous sommes pécheurs, mais cela ne signifie pas que nous soyons vraiment sans péché.” Mais Dieu ne nous justifie pas parce que nous fréquentons l’église. Loin de là, les gens qui proclament qu’ils peuvent entrer dans le Royaume de Dieu par leurs œuvres de foi aiment seulement Dieu d’un amour non payé de retour, car leur salut est fabriqué par eux, et non reçu du Seigneur par la foi. De telles personnes ne peuvent être sauvées. Les péchés dans leurs cœurs sont l’évidence du fait qu’ils n’ont pas été sauvés. Quiconque a du péché gravé dans le cœur, même si il/elle croit au Seigneur, sera jeté en enfer.
Ayant effacé tous les péchés du monde, Jésus nous a dit de croire en Lui. Dieu est réjoui par ceux qui croient en Jésus, qui sont libérés de leurs péchés, et qui sont devenus les justes enfants de Dieu. Dieu a préparé le Ciel pour les justes. “Seigneur, je crois que tu as pris tous mes péchés. Mais s’il te plait lave ce péché que j’ai. S’il te plait, pardonne-moi pour ce péché.” Si quelqu’un prie de cette façon, alors cela ne peut que signifier qu’il/elle ne croit pas vraiment en l’évangile de Dieu, et il transforme Dieu en menteur.
Ceux qui se condamnent eux-mêmes alors qu’ils croient en Jésus ne sont rien d’autres que des hérétiques. Nous devons réaliser correctement qu’il n’y a plus de condamnation en Jésus-Christ (Romains 8:1). Le pécheur ne peut effacer les péchés des autres âmes pécheresses avec la Parole, mais ils finissent simplement par les transformer en pécheurs qui croient en Jésus d’une certaine manière, comme ils le sont eux-mêmes. Mais ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés peuvent, grâce à cette Parole Puissante de la rémission du péché en eux, amener les pécheurs à devenir aussi sans péché. C’est ainsi que nous devenons justes en croyant en Jésus.
Les bénédictions viennent du fait de naître de nouveau par la Parole de Dieu. Il est bénissant de suivre le dirigeant spirituel, et de s’unir ensemble au service de l’Église et de répandre l’évangile de la rémission du péché aux âmes. Le centurion, même s’il était un Gentil (païen), croyait en la Parole de Dieu telle qu’elle était. Il fut donc sauvé, et devint une personne parfaite et juste. Au contraire, ceux qui se vantaient d’être eux-mêmes des juifs orthodoxes furent abandonnés, car ils ne connurent pas Jésus correctement. Qui est justifié?
La Foi en la Parole nous permet de passer d’une vie de péché à une vie de salut, et cela nous permet d’être bénis par toute la Parole. La foi en Dieu consiste à croire en Lui et en Sa Parole. Ainsi, le centurion avait une foi que Dieu déclara être grande. Une telle foi est en nous par la grâce de Dieu, car nous croyons que Sa Parole a été et sera accomplie exactement comme elle le déclare.
Pour ce qui est des gens qui n’ont pas encore cette foi du centurion, s’ils pouvaient simplement croire en la Parole de Dieu, ils deviendraient alors par leur foi, semblables au centurion. La foi qui est vraiment approuvée par Dieu est celle qui croit en ce que Dieu a dit et tel qu’Il l’a dit. Croire en Dieu qui nous a rendu sans péché, voilà la foi du centurion.