Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 16-5] Les gens qui ont un cœur de serviteur envers Dieu (Luc 16:8-13)

Les gens qui ont un cœur de serviteur envers Dieu(Luc 16:8-13)
“Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle sont plus prudents à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière. Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles Éternels, quand elles viendront à vous manquer. Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. Si donc vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous? Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.”
 


Qui sont les serviteurs de Dieu?


Le passage des Ecritures d’aujourd’hui parle d’un serviteur prudent dans une maison. A travers cette parabole, le Seigneur nous demande si nous devons vivre comme serviteur de justice ou serviteur de l’homme. Le Seigneur a dit que les fils de ce monde sont plus prudents dans leur génération que les fils de la lumière. Il dit qu’il y a tant de gens à l’esprit vif dans le monde qui se comportent avec plus de sagesse que le peuple de Dieu.
Nous pouvons appliquer Son enseignement à notre vie comme suit: supposons qu’il y ait un homme qui soit renvoyé à cause de ses retards et de son incapacité au travail. Il a réfléchi fortement à ce qu’il devait faire avant de perdre son travail, et a travaillé sur des documents pour remettre toute la dette qu’avaient les débiteurs de la société. Simplement, il a oublié des documents. Il a aidé les débiteurs de la société de cette façon. Précisément, il a commis les péchés de manquer à son devoir et de tricherie, mais focalisons-nous seulement sur sa motivation. Pourquoi a-t-il fait cela? C’est parce qu’il voulait montrer de la bonté envers ces débiteurs quand il a perdu son travail. En d’autres termes, il préparait scrupuleusement son avenir. Le Seigneur a considéré cette action comme prudente. Avec le serviteur de la parabole à l’esprit, Il a dit: “les enfants de ce siècle sont plus prudents, à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière.” Même si cet égoïsme qui conduit les gens de ce monde est triste, le Seigneur le considère toujours comme un comportement prudent. A travers le passage d’aujourd’hui, nous les justes devons réfléchir à qui nous devons servir durant nos vies.
Le Seigneur nous a dit de nous faire des amis avec les richesses injustes. Il a dit aussi: “Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes ; et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.” Il a demandé de façon rhétorique si vous n’avez pas été fidèle dans ce qui est à un autre homme, qui vous donnera ce qui est à vous; Il nous dit aussi de ne pas servir deux maîtres. Il a conclu en nous disant de fixer nos pensées pour vivre soit pour nous-mêmes soit pour le Seigneur. 
 


Nous ne pouvons servir deux maîtres


En d’autres termes, ce monde ne peut pas être notre maître en même temps que nous servons Dieu comme notre Maître. Nous devons choisir l’un des deux. Nous devons décider soit de servir le Seigneur comme notre Maître soit de servir le monde.
Cependant, avant que nous ne prenions notre décision, il y a une chose que nous devrions considérer. Comment un homme juste peut-il vivre une vie sage et prudente? Nous devons tous faire les choses scrupuleusement. Nous avons besoin d’un regard critique. Cela s’applique à nous aussi bien qu’à ce monde. Nous devons regarder en arrière les chemins que nous avons empruntés et décider ce que nous devons faire pour changer en vue d’une vie plus prudente. Si nous ne réfléchissons pas à ces choses premièrement, il n’est pas facile d’exercer un jugement vif et donc de faire les bons choix. Je voudrais vous montrer clairement que ce n’est pas la volonté du Seigneur pour nous de vivre au petit bonheur la chance sans s’examiner soi-même.
Frères et sœurs, nous avons un Maître totalement nouveau différent de notre ancien maître. Ce que notre nouveau Maître attend de nous est complètement différent de ce que notre ancien maître nous demandait, donc si nous vivons notre ancienne vie à force d’habitude, nous ne pouvons pas plaire à notre nouveau Maître. Cela nous conduira à une grande perte. Donc, nous devons réfléchir attentivement à la façon de recevoir la grâce du Seigneur, et exercer le bon jugement. 
Frères et sœurs, aspirer à vivre pour le Seigneur est vraiment la vie juste. Nous devons changer notre style de vie centré sur nous-mêmes pour la justice du Seigneur. Le Seigneur nous a donné la parabole pour nous enseigner à réfléchir à l’avance si nous étions en mesure de gagner la guerre contre vingt mille avec dix mille hommes, et d’envoyer une délégation pour demander la paix si l’on a peu de chance de gagner la guerre. Il nous a aussi donné la parabole qui dit de calculer à l’avance ce qui est plus profitable dans le processus de prise de décision. Donc, nous devons nous rappeler de la Parole de Dieu et faire le bon choix. Cela nous conduira à mener une vie sans regret.
Ceux qui vivent pour la justice du Seigneur cherchent Son Royaume et Sa justice premièrement. Qui vit de façon attentive et prudente en se rappelant la Parole de Dieu et en faisant les bons choix? Ce sont ceux qui vivent pour la justice du Seigneur. Ils calculent toujours prudemment à l’avance et essaient de mener une vie plus rentable qu’ils ne le font actuellement. Ils choisissent toujours ce qui est plus bénéfique pour eux et s’en tiennent à leurs décisions. Si vous êtes dans les affaires, il est naturel que vous gériez votre affaire pour davantage de bénéfice. Ainsi, vous êtes une personne d’affaires sage. De même, vous et moi devons aussi prendre le coût et le résultat de nos plans à venir en considération et réfléchir à la question de savoir pour qui vivre et chercher à mener une vie juste. 
Le processus de votre vie est aussi important que son résultat. La plupart des gens regrettent leur vie passée quand ils regardent en arrière à un âge avancé. La plupart des personnes âgées disent qu’elles ont vécu leur vie en vain quand on leur demande si elles pensent avoir mené une vie réussie. Elles ajoutent qu’elles vivraient absolument une vie différente si elles avaient une nouvelle chance. Vous et moi ne sommes pas encore arrivés à l’étape finale de notre vie, mais nous devrions pouvoir rendre des comptes sur notre vie sans aucun regret à l’avenir. Notre Seigneur sait bien où nous nous dirigeons. Si nous ne calculons pas le coût et le résultat de nos vies et vivons au petit bonheur la chance sans planifier notre avenir, nous regretterons certainement quand nous nous tiendrons devant le Seigneur.
Donc, nous devons calculer davantage dans nos vies tout comme quelqu’un gère une affaire. Servir la justice du Seigneur c’est comme gérer une affaire en un sens. Il y a une parabole dans la Bible au sujet d’un homme qui a donné quelques talents à ses serviteurs alors qu’il partait quelque part. Quand il est revenu, il a recommandé le serviteur qui avait gagné cinq talents avec les cinq talents qu’il avait reçus du maître. Il a aussi recommandé le serviteur qui avait gagné deux talents à partir de deux talents. Mais le serviteur qui avait un talent avait gardé le talent dans la terre, et a été repris et puni pour son infidélité. L’homme était vraiment insensé. 
Hier nous avions un peu de neige. Ce matin j’ai entendu aux actualités qu’un homme qui possédait un élevage de poules a perdu son affaire quand la tempête de neige a frappé les abris des poules et les a toutes tuées. Pendant l’interview avec un journaliste, il a dit avec amertume qu’il réfléchirait à ce qui était arrivé à son affaire et chercherait un nouveau travail. Mais quand je pense à cet homme, il aurait dû se préparer à une tempête de neige sérieuse. Il aurait pu éviter la tragédie s’il avait prévu le danger à venir. Malheureusement, la plupart des gens ne vivent pas une vie de prévention mais blâment leur destin pour leurs échecs. Evidemment, beaucoup de gens considèrent ce qui leur arrive comme une part de leur destin. Mais Jésus ne nous a pas dit quel travail nous aurions et comment vivre pour préparer l’avenir. Puisque nous avons reçu du bon sens, ceux qui ne se préparent pas à ces catastrophes sont insensés. Une telle personne est insensée et ne se prépare pas elle-même pour la destinée que le Seigneur lui a donnée. Même si vous et moi sommes nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devrions calculer avec prudence. Si nous ne le faisons pas, nous sommes aussi insensés que l’homme dont l’affaire a fait banqueroute à cause de la tempête de neige.
Frères et sœurs, nous devrions consacrer nos vies à Dieu et vivre nos vies pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous pouvons voir clairement que c’est la bonne façon de mener nos vies quand nous calculons le coût et le résultat. Donc quel genre de vie choisirez-vous? Il y a une grande différence entre l’homme qui calcule le coût et le résultat et l’homme qui ne le fait pas. La mesure du bonheur ou du malheur variera selon que nous mesurions le coût ou pas.
Nous sommes tous des chrétiens nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pensez-vous que Dieu dérouterait Ses enfants? Je ne le pense pas. Je crois qu’Il bénit plutôt Ses enfants. Je crois aussi qu’Il est prêt à donner des bénédictions à ceux qui vivent pour Son Royaume et Sa justice. Mais pour ceux qui ne calculent pas le coût et le résultat, seules des difficultés les attendent. 
Donc, nous devons réfléchir à l’avance et calculer préalablement le coût et le résultat quand nous vivons. Nous devons réfléchir attentivement à la façon de vivre. Pour ceux d’entre nous qui sommes nés de nouveau, vivre pour le Seigneur est garanti. Mais si nous réfléchissons à la façon de donner davantage gloire à Dieu, Il nous donnera la sagesse pour trouver la réponse aux questions que nous avons. Si vous discutez de vos soucis avec votre pasteur, vous devriez trouver davantage de solutions.
J’expérimente toujours dans le ministère de l’évangile au monde que Dieu ne manque jamais de pourvoir à nos besoins matériels. Cependant, nous devons réfléchir à Ses bénédictions et prier beaucoup pour pouvoir recevoir ces bénédictions. Nous avons aussi besoin de calculer combien d’âmes nous pouvons sauver avec la somme d’argent que Dieu nous donne pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous les serviteurs de Dieu devons calculer le coût et le résultat des missions mondiales et prier et relever le défi de la tâche.
Certains ministres vivent très pauvrement, alors que d’autres sont dans l’abondance. La différence vient du fait qu’ils calculent le coût et le résultat de leur ministère ou pas. Ceux qui se soucient de leur condition présente vivent au jour le jour, alors que ceux qui vivent pour diffuser l’évangile mènent toujours une vie abondante parce que le Seigneur accomplit et bénit leur vie. Donc, nous devons réfléchir de nouveau à ce qui nous est profitable. Je veux que vous vous rappeliez qu’il y a un grand fossé entre la vie qui a des plans attentifs, des prières, et des défis, et la vie qui n’en a pas. Nous devons calculer le coût et le résultat de nos plans et fixer un but clair à notre vie. Et alors nous devons en faire un défi en toute chose avançant par la foi. 
 


Même en cette période de dépression nous pouvons vivre pour la justice de Dieu 


Même dans cette dépression économique, il y a beaucoup d’affaires qui peuvent se développer si l’on planifie attentivement et prie. N’avez-vous pas entendu que la crise peut être une opportunité? Certaines personnes deviennent riches en faisant des affaires, alors que d’autres échouent; la différence se trouve dans le fait qu’ils aient commencé leurs affaires après une recherche approfondie et un plan. C’est vrai pour ceux qui ne sont pas nés de nouveau autant que pour ceux qui sont nés de nouveau. C’est pour cela que nous devons toujours prier. Nous devons prier pour de l’argent pour notre Eglise. Si nous essayons juste de diffuser l’évangile sans prier et sans défis par la foi, comment Dieu peut-Il nous donner des bénédictions? Le Seigneur est Dieu le Créateur. Nous devrions utiliser notre cerveau pour prêcher l’évangile. Alors que nous sommes prudents pour Dieu et pensons davantage à Lui, nous aurons naturellement de bons résultats. 
Si nous demandons à Dieu davantage d’argent pour diffuser l’évangile, Dieu nous en donnera davantage. Je crois que Dieu nous donnera davantage d’argent si nous prions, réfléchissons, et cherchons dans la foi. De nos jours il y a beaucoup de gens qui sont forcés de prendre leur retraite du travail prématurément; cela leur arrive parce qu’ils n’ont pas su calculer le coût et le résultat de leur vie. Ceux qui vont au travail, font leur travail avec un cœur partagé, rentrent chez eux, se lavent et vont se coucher sans autre défi, feront face à une retraite prématurément. En d’autres termes, ces gens ne réfléchissent pas à leur vie de façon créative. S’ils ont davantage de passion et réfléchissent plus progressivement en essayant d’être une personne que l’entreprise qui les emploie apprécie et dont on a besoin, ces choses ne leur arriveront pas. Si vous avez la foi, vous aurez de bons résultats à travers l’Eglise de Dieu. Je veux que vous croyiez que vous pouvez être le meilleur dans votre domaine quand vous apprenez la foi et êtes dirigés par les serviteurs de Dieu. 
Nous avons besoin de beaucoup d’argent pour prêcher l’évangile aux gens du monde entier. Dans un temps comme cela, nous devons relever le défi par la foi et préparer un grand vase pour contenir toutes les bénédictions de Dieu. J’espère et prie que Dieu nous aide à trouver des affaires qui ont besoin de peu d’investissement et apportent beaucoup de revenu. Récolter beaucoup avec peu d’effort est la logique principale de l’économie.
Dans le message d’aujourd’hui le Seigneur dit qu’un homme ne peut servir deux maîtres. Donc il est facile de calculer ce qui est le plus béni entre servir l’évangile avec Dieu et avoir part à la gloire de Dieu quand Il reviendra ou être amis du monde et périr avec ceux du monde. Cependant, il y a certains saints qui ne calculent pas l’investissement et le résultat de leur vie. Frères et sœurs, notre vie ne revient pas une fois qu’elle est finie. La vie est unique pour tout le monde donc nous devrions vivre sans regrets. N’oubliez pas cela. Le temps qui est passé ne reviendra jamais. C’est comme ne pas pouvoir laver vos mains avec la même eau qui vient juste de s’écouler.
C’est un aparté du sermon, mais il y a un bar appelé “Lee Chung Dol” près de l’Eglise de Chuncheon. Je n’avais aucune idée de la signification du nom du bar la première fois que je l’ai vu. Deux mois plus tard, j’ai découvert que le mot était un acronyme de mots Coréens signifiant “Rends-moi ma jeunesse”. Il me semble que la jeunesse du propriétaire du bar lui manque beaucoup. Mais comme vous le savez tous, la période de jeunesse que vous avez eue ne revient pas. C’est totalement impossible. Le temps passe comme un courant d’eau, et nous avons des regrets, alors que nous avons de bons souvenirs autant que de mauvais souvenirs en regardant à notre passé. Puisque le temps passé ne revient plus jamais vers nous. Donc, si quelqu’un peut se dire à lui-même: “je n’aurais pas eu ceci, si je n’avais pas fait tel choix à ce moment-là”, il semble avoir mené une vie correcte. Tout homme regrette certaines choses qu’il aurait pu mieux faire. Le temps ne passe pas sans laisser tout le monde avec un sentiment de satisfaction ou de regrets.
Quoi qu’il en soit, je calculerai toujours les investissements et les résultats de mon mode de vie attentivement peu importe que Jésus vienne demain ou dans cent ans à partir de maintenant. Je vous recommande la même chose. Le temps passe pendant que vous êtes assis là, irréversiblement. Donc nous devons tout le temps calculer le coût. Ceux qui le font n’ont pas de regret au sujet de leur passé. Ils peuvent avoir de petits regrets mais ils ne se lamentent pas de ce qui leur est arrivé.
Cependant, ceux qui mènent leur vie sans aucun calcul ni plan réfléchi finiront avec des regrets. Vous devriez savoir qu’il n’y a rien à gagner dans une vie longue sans calculer l’investissement et le résultat de votre vie, et vivant sans but sans jamais semer de semence d’une moisson future. Ceux qui ne vivent pas par la foi en la justice de Dieu regretteront sans faute. Ils diront avec regret dans leur âge avancé: “J’aurais pu apprendre et gagner davantage si j’avais marché en union au Seigneur par la foi.”
La foi est la chose la plus importante pour que les justes mènent une vie satisfaisante. Alors que devons-nous faire pour avoir cette foi si importante? D’abord, nous devons apprendre cette foi auprès de nos prédécesseurs dans la foi, qui ont eu la vraie foi. En d’autres termes, nous devons suivre leurs pas en étant dirigés par des gens de foi. En un sens, mener une vie de foi n’est pas si facile. Même si nous sommes sauvés du péché et renouvelés, nous ne pouvons pas tout faire arbitrairement ou indépendamment. De plus, la foi ne grandit pas sans apprendre. Il est impossible de trouver quelqu’un ayant la foi qui n’appartienne à aucune Eglise. Les gens qui ont quitté l’Eglise de Dieu tendent à s’opposer à Son Eglise. Ils ne peuvent que mener une vie de regret une fois qu’ils quittent l’Eglise. Donc, nous devons apprendre la foi en la justice de Dieu auprès des gens de foi. C’est ainsi que nous pouvons vivre par la foi. Nous devons essayer de vivre par la foi à travers l’apprentissage et la prière.
Dans l’histoire du monde, il y a des gens sans crainte qui ont essayé de conquérir le monde mais ont échoué. Ces tentatives sont si insensées et égoïstes devant Dieu. La seule chose qui plaît à Dieu est de conquérir le monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Lorsque nous planifions quelque chose et réalisons nos plans, nous devons avoir la bonne intention de diffuser l’évangile au monde pour le Seigneur; autrement, nous ne pouvons pas recevoir d’aide du Seigneur. Puisque le Seigneur nous a dit de chercher premièrement Son Royaume et Sa justice, nous devons mener une vie obéissante au commandement en diffusant l’évangile de la justice de Dieu, pour l’expansion de l’Eglise de Dieu, pour le salut des âmes, et pour la paix de tous les hommes. Pour prêcher l’évangile, nous ne devons rien faire sans plans. Nous devons avoir des plans avant de commencer une tâche quelconque.
Vous devez aussi imaginer combien de temps vous allez vivre et ce dont vous avez besoin pour le reste de votre vie. Autrement, vous serez une proie de la fatalité et abandonnerez votre vie. Cependant, Dieu n’a jamais fixé de limites comme le sort dans nos vies. Dieu est le Dieu juste qui donne la même occasion de jouir de Sa paix et de Ses bénédictions à quiconque fait le bon choix. 
 


Nous prêcherons l’évangile cette année autant que nous ne l’avons fait jusqu’à présent


Jusqu’à présent, nous avons prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans environ 110 pays du monde. Nous ne devrions pas nous contenter de cela, mais devrions essayer, prier, et chercher encore plus fort à prêcher l’évangile aux pays non atteints de tous les coins du monde. Pour ce faire, nous avons besoin de plus d’ouvriers du ministère et de plus d’argent. Donc nous devons continuer à relever les défis dans la foi que Dieu pourvoit à tout ce dont nous avons besoin en Son temps. L’argent ne pousse pas sur les arbres. Dieu peut remplir nos bols vides quand nous préparons les bols et prions Dieu par la foi. 2 Rois chapitre 4 décrit le miracle de l’huile d’une veuve. Quand la veuve et ses deux fils amenaient des vases vides du voisinage en obéissance aux paroles d’Elisée, ces vases étaient remplis de l’huile qui coulait de la jarre à huile. A partir de ce moment, la veuve et ses enfants ont mené une vie confortable.
De même, nous devons préparer nos bols avant de demander à Dieu des choses matérielles. Nous devons faire l’œuvre en faisant de notre mieux à notre propre place. Dieu remplira alors absolument nos bols, quand nous exercerons de justes jugements pour le bénéfice du Royaume de Dieu et ferons des plans prudents. Cela signifie que nous devons toujours prier et chercher la bénédiction de Dieu avec des buts à l’esprit, voulant faire ce qu’il faut pour la diffusion de l’évangile. Sans que nous ne le sachions, Dieu remplira alors nos bols vides tout à coup. Le Seigneur a dit: “Si vous, méchants comme vous êtes, savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père qui est dans le ciel donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent!” (Matthieu 7:11). Quand nous regardons ce monde avec les yeux de la foi, nous pouvons dire que des multitudes de gens viendront au Seigneur quand Il reviendra dans ce monde.
C’est le temps maintenant pour semer les semences de l’évangile. Plus nous plantons de semences, plus de moisson nous aurons. En d’autres termes, plus nous prêchons l’évangile, plus de bénédictions nous recevrons à l’avenir. Nous aurons des fruits abondants ici et là au temps de la moisson. Alors, certaines personnes pourraient devenir les plus riches du monde, alors que d’autres deviendront des héros qui sont bien reconnus et brillent comme le soleil dans le ciel pour avoir été un bénéfice pour beaucoup de gens de la terre. 
Frères et sœurs, savez-vous qui apporte le plus de contributions et amène le plus de bénéfice à la race humaine? Ce sont ceux qui sont nés de nouveau. Vous et moi faisons le plus d’œuvres pour le bénéfice de la race humaine même depuis que les êtres humains ont été créés. Nous vivons pour les autres gens du monde en priant pour eux, alors que d’autres mènent des vies centrées sur eux-mêmes. Je ne vous encourage pas à vous vanter, mais nous le peuple de Dieu sommes en effet les gens les meilleurs et les plus utiles. Vous devriez être fiers de vous, de faire partie des gens choisis de Dieu ayant un esprit humanitaire. 
Parlons de quelles sortes de contributions nous avons apportées à ce monde. Nous sommes les citoyens modèles, qui respectent toujours le code de la route et paient les impôts. Nous aidons aussi les gens en difficulté. Il y a tant de gens qui n’observent pas les normes basiques de la société, mais nous sommes différents. Nous n’avons pas de mauvais plans mais prions pour les gens du monde. Nous travaillons pour la réconciliation entre Dieu et les êtres humains par la Vérité de l’évangile qui apporte la paix à tout le monde. Peu importe où nous allons, il est difficile de trouver des gens qui travaillent pour le bénéfice d’autres gens. Nous pourrions recevoir des récompenses plus grandes que le Prix Nobel. Le Seigneur a dit: “Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux” (Matthieu 5:10) et ceux qui sont des artisans de paix recevront la paix.
Vous et moi sommes ces gens bénis. Je crois que Dieu répandra Ses bénédictions sur ce que nous faisons pour le Seigneur. Nous serons bénis en croyant en Sa justice et en relevant le défi par la foi. Découvrons les buts, les méthodes et les positions qui nous sont donnés et servons le Seigneur de tous nos cœurs et de toutes nos forces jusqu’à notre mort. Alors Dieu nous ajoutera encore davantage de bénédictions pour que nous soyons en bénéfice à davantage de gens.
Nous sommes sur la même barque que le Seigneur: nous devons fixer nos pensées pour servir Jésus Christ comme notre Seigneur et nous unir à Lui pour étendre Son Royaume. Nous ne devrions pas attendre d’obtenir des bénédictions sans une telle consécration de nos cœurs envers Dieu. Même si nous sommes insuffisants, nous devrions consacrer nos vies au Royaume de Dieu en réfléchissant au fait que nos corps ne sont rien de plus que des instruments précieux de Sa justice. Quand nous fixons nos cœurs pour servir le Seigneur seul, Dieu sera avec nous et nous bénira.
Donc, fixer nos pensées est si important. Il y a une énorme différence entre ceux qui ont consacré leur cœur à Dieu et ceux qui ne l’ont pas fait. Ceux qui servent le Seigneur sans consécration dans leur cœur trahiront finalement le Seigneur. Par contre, ceux qui fixent leur cœur sur le service du Seigneur vivront toujours pour le Seigneur qu’ils soient dans de bonnes circonstances ou de mauvaises circonstances; qu’il pleuve ou qu’il neige. Dieu est avec eux. La foi dans nos cœurs est plus importante que quoi que ce soit d’autre. Je veux ré-insister là-dessus pour vous. Une fois que vous fixez vos pensées et cherchez Son aide avec une confession telle que: “Je n’ai qu’un seul Maître. Je suis serviteur de Dieu. Donc je vivrai pour le Seigneur, mon Maître”, vous pouvez vivre une vie de fidèle serviteur du Seigneur. Quand nous menons une telle vie, notre Maître nous glorifie et nous bénit. 
 


Cependant, le Seigneur ne reconnaît pas ceux qui essaient de servir le Seigneur sans fixer leurs pensées sur une vie pour Lui


Les gens qui vivent pour autre chose tourneront le dos à Dieu un jour. Donc, nous devons devenir dignes de confiance aux yeux du Seigneur. Nous pouvons faire l’œuvre du Seigneur quand nous avons une forte détermination pour tout faire et vaincre toute difficulté pour le Seigneur. Le Seigneur donne davantage de travail à ceux qui essaient fort. Ceux qui ont une telle attitude seront bénis et aimés davantage par le Seigneur, et nous devrions garder cela à l’esprit.
Cependant, le Seigneur se soucie de ceux qui vivent sans aucun engagement envers le Seigneur. Même s’ils semblent bien faire sur le moment, le Seigneur sait qu’ils finiront par L’abandonner dans de mauvaises circonstances si ce n’est maintenant même. Dieu peut assurer à ceux qui sont consacrés: “Réjouissez-vous toujours; priez sans cesse, rendez grâces en toutes choses” (1 Thessaloniciens 5:16-18). Il leur promet aussi: “Je vous aiderai et vous soutiendrai, car vous êtes mes serviteurs peu importe combien vous êtes insuffisants”, mais à ceux qui ne sont pas consacrés, Il ne dit rien de tel. Le Seigneur fixe aussi Sa pensée pour être du côté de ceux qui ont décidé de travailler pour Lui.
Frères et sœurs, nous servons le Seigneur. Donc nous sommes Ses serviteurs. Certaines personnes pensent que le mot “serviteur” comporte une sorte de privilège, mais serviteur de Dieu signifie juste celui qui fait ce que le Seigneur dit à la personne de faire. Si le Maître fait une fête, le serviteur doit aller à la fête et jouir de la nourriture; quand quelque chose dérange son Maître, il doit faire de son mieux pour aider le Maître à résoudre le problème. C’est ce que des serviteurs devraient faire. Du moment que nous fixons nos pensées et nous disons à nous-mêmes: “Le Seigneur est mon Maître et je vivrai donc seulement pour Lui à partir de maintenant”, l’œuvre du Seigneur devient notre propre tâche. Nous, en tant que Ses serviteurs, devrions travailler dur pour le bénéfice du Maître et prendre bien soin des possessions de notre Maître.
 


Les serviteurs de Dieu ne sont pas fatigués lorsqu’ils font l’œuvre de Dieu


Notre corps peut se fatiguer, mais nos cœurs seront toujours heureux et paisibles quand nous faisons l’œuvre de Dieu. Faire l’œuvre de notre Maître c’est comme faire notre propre travail. C’est parce que nous sommes un dans un sens, même si nous sommes dans la relation de maître à serviteur.
Dans le film “Ben Hur”, le personnage principal revient chez lui après un exil. Quand il est rentré, sa vieille maison était complètement ruinée. A ce moment-là, quelqu’un apparaît. C’était la fille de son vieux serviteur qu’il avait avant de partir en exil. Elle l’a mené quelque part, où il a trouvé son vieux serviteur avec une jambe amputée. Il a découvert que ce serviteur a dû subir la torture à cause de lui, et il l’a porté sur son dos jusqu’à la maison. Puis il est tombé amoureux de la fille du serviteur, qui était restée dans la maison.
Le serviteur dans le film n’a jamais blâmé son maître même s’il avait souffert d’une grande douleur quand sa jambe a été amputée à cause du maître. Il ne s’est pas non plus lamenté de son sort, ni n’a blâmé l’indifférence de son maître. J’ai été réellement touché par l’attitude de ce serviteur quand j’ai regardé “Ben Hur”. Des serviteurs peuvent souffrir à cause de leur maître, puisque leur vie est liée à la vie de leur maître; les serviteurs fidèles devraient avoir la même attitude que le serviteur de ce film, qui était désolé de ne pas avoir pu servir son maître aussi bien qu’il ne le faisait auparavant, sans prétendre à aucune justice quand son maître est revenu. Il est inutile de mentionner qu’un serviteur devrait partager la joie de son maître.
Tout comme un gestionnaire prend soin d’une maison, puisque c’est son travail, le travail d’un serviteur de Dieu est de vivre pour Dieu et de mourir pour Dieu. Il est naturel pour les serviteurs d’être glorifiés ainsi que d’être humiliés pour le maître. De même, nous devons tous devenir les fidèles serviteurs du Seigneur. Nous devons toujours nous rappeler que les affaires du Seigneur sont les nôtres, que Sa gloire est nôtre, et finalement que notre Maître est le Seigneur Jésus Christ. Avec une telle attitude dans nos cœurs, nous pouvons tout faire avec joie. En nous rappelant que tout vient de Dieu, nous devrions toujours nous réjouir, prier sans cesse, et rendre grâces à Dieu. C’est le vrai état d’esprit d’un serviteur fidèle. 
Si nous nous considérons nous-mêmes comme maître de nos propres vies et essayons de faire les choses avec nos propres idées et notre volonté, nous ne pouvons pas faire l’œuvre du Seigneur volontairement. Nous devrions toujours discuter de ce à quoi nous pensons et être unis aux autres saints au risque de vouloir faire nos propres choses dont nous avons envie. Pour discerner et faire l’œuvre de Dieu plus efficacement, nous devons consulter les serviteurs de Dieu et nos partenaires, et prendre des décisions sur la base des discussions que nous avons avec eux. 
Celui qui peut travailler avec un cœur joyeux pour le Seigneur quelle que soit la tâche qui lui est donnée est vraiment consacré au Seigneur. Une telle personne peut tout faire avec un cœur motivé. Elle peut se sentir ennuyée de son propre travail, mais elle essaiera de mieux faire l’œuvre du Seigneur. Par contre, ceux qui se considèrent comme leur propre maître eux-mêmes prennent des décisions sur la base de ce qui leur est bénéfique ou non. Cependant, les serviteurs du Seigneur ne choisissent ni ne sélectionnent ce qu’ils veulent faire pour le Seigneur, aussi longtemps que c’est pour le Seigneur. Ils savent qu’ils seront bénis pour cela dans le futur.
Il y a deux sortes de croyants: ceux qui sont devenus leurs propres rois et ceux qui servent le Seigneur comme leur Roi. Quand nous comparons les cœurs de ces deux groupes, nous pouvons voir que le cœur de ces derniers est plus paisible que le cœur des premiers. Ceux qui servent le Seigneur comme leur Maître font tout pour la gloire de Dieu, peu importe ce qu’ils mangent ou boivent. Ils alignent tout sur la volonté du Seigneur, leur Maître. Les serviteurs fidèles de Dieu ont le courage de faire ce qui semble fou aux yeux des gens mais profitable au Seigneur, le courage de refuser de faire ce qui semble bénéfique pour eux-mêmes mais non pour le Seigneur.
Frères et sœurs, n’avons-nous pas servi le Seigneur de cette manière? Nous avons travaillé pour le Seigneur sans cesse. Prêcher l’évangile dans plus de 110 pays s’est-il fait pour nous? Si nous avions travaillé pour satisfaire nos propres désirs, nous n’aurions pas pu prêcher l’évangile dans tant de pays. Si quelque chose est pour nous, nous pouvons être satisfaits de petites réalisations. Mais quand nous faisons les choses pour le Seigneur, notre Maître, nous ne pouvons nous arrêter à de petites réalisations. Nous n’avons pas de temps pour jouir de ces petites réalisations parce que nous voyons beaucoup d’autres choses à faire. Le cœur des serviteurs fidèles est très différent du cœur de ceux qui sont leurs propres maîtres. Il y a aussi des caractéristiques distinctes entre les gens qui vivent pour d’autres personnes et les gens qui vivent pour Dieu.
Servir dans le ministère est la même chose. Ceux qui servent pour Dieu et ceux qui remplissent les devoirs pastoraux pour les gens selon la situation sont différents aussi. Puisque leurs buts sont différents, le moyen et les résultats sont tous différents. Leurs commencements semblent similaires, mais quand un problème arrive, chacun des groupes montre des façons et des attitudes différents pour gérer la situation. Ceux qui servent Dieu comme leur Maître peuvent comprendre ce qui s’est mal passé, se détourner, et se mettre du côté de Dieu dans ces situations troublées. Au moment de la prise de décision, ils se tiennent toujours du côté de Dieu. Mais ceux qui ne sont pas consacrés arrivent plutôt à trahir le Seigneur et poursuivre leur propre intérêt dans ces situations-là. C’est pour cela que la consécration du cœur est si importante dans le service du Seigneur.
Ceux qui ont fixé leur cœur envers Dieu peuvent professer: “J’abandonnerai ma vie et vivrai pour Dieu. C’est digne puisque l’évangile est si précieux et apporte un bénéfice aux gens. Donc je travaillerai pour le Seigneur et vivrai pour Lui de tout mon cœur.” Dieu chérit ceux qui ont une telle foi. Dieu ne prendra-t-Il pas soin de tels serviteurs fidèles? Donc, vous et moi devons devenir de véritables serviteurs. Evidemment, chacun doit devenir un tel serviteur fidèle du Seigneur.
Mais il n’y a pas beaucoup de serviteurs fidèles de Dieu. Nous avons besoin de “vrais serviteurs” et pas de “simples serviteurs”. Quand nous consacrons nos cœurs à Jésus Christ et fixons nos cœurs pour vivre pour Lui, Dieu peut faire des choses merveilleuses à travers nous. Peu importe combien une grande foule suit le Seigneur, s’ils ne sont pas consacrés, ils sont tous inutiles pour le Seigneur. Ils n’ont aucune utilité pour Dieu. Ils vont plutôt s’enfuir s’ils voient la moindre arme. Cependant, les serviteurs vraiment fidèles de Dieu n’ont pas peur de quoi que ce soit dans le monde. Nous pouvons faire la même chose en retour; nous devrions jeter l’arme de la Vérité aux gens de ce monde en retour.
Ne servons pas deux maîtres mais servons seulement un Maître. Fixons nos cœurs pour vivre pour le Seigneur. Fixons nos cœurs envers le Seigneur peu importe combien notre vie devient difficile. Je crois que Dieu accomplira des choses une fois que nous Lui consacrerons nos cœurs.
Frères et sœurs, vivons par la foi. Et vivons comme serviteurs de la foi. Nous sommes les serviteurs du Royaume de Dieu. Les serviteurs de Dieu sont vraiment heureux. Ils ne sont pas des serviteurs ordinaires qui travaillent pour les gens du monde mais les serviteurs de Christ. Comme vous le savez tous, il y a des gens qui sont esclaves d’autres gens. Rions-nous d’eux quand nous les voyons. Celui que nous servons en tant que maître nous met dans une position différente. Nous servons le Maître qui est digne de nos vies. Il est plus que digne de nos vies. C’est une grande bénédiction d’avoir un si grand Maître. Nous sommes des gens si bénis.
Heureux ceux qui ne sont pas désolés de se sacrifier eux-mêmes pour servir le Seigneur. C’est réellement digne d’être serviteur du Seigneur. Au contraire, ceux qui servent des maîtres indignes sont réellement pathétiques. Notre Maître est le Seigneur seul. Je crois que Dieu nous aidera et travaillera à travers nous quand nous fixerons nos cœurs pour prêcher l’évangile diligemment et faire l’œuvre du Seigneur. Il le fera certainement pour nous. Tout ce que nous devons faire c’est chercher, demander et frapper par la foi et préparer les vases. Et nous devons continuer d’avancer par la foi. Dieu nous aidera et accomplira tout à travers nous par Sa force toute puissante, alors que nous avançons en cherchant Son aide. Je crois que c’est la vérité. Je crois que vous le faites tous aussi.
Frères et sœurs, vivons par la foi. Nous pouvons simplement livrer toutes nos inquiétudes au Seigneur et mener une vie de prière focalisée sur l’œuvre du Seigneur. Tout ce que nous devons faire c’est mener une vie fidèle en tant que Ses serviteurs. En d’autres termes, nous pouvons juste servir le Seigneur comme notre seul Maître. Je crois qu’Il nous donnera la vie, la paix, et les bénédictions lorsque nous Le servons comme notre Maître de tout notre cœur. Je termine ce sermon avec un cœur reconnaissant envers le Seigneur.