Sermons

Sujet 12: La Foi du Credo des Apôtres

• Sermon sur le Fils Saint 10 : Le Baptême de Jésus et La Rémission des Péchés

(Luc 1:5-17)
“Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d’Abia; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. Ils n’avaient point d’enfants, parce qu’Élisabeth était stérile; et ils étaient l’un et l’autre avancés en âge. Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure du parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’Autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s’empara de lui. Mais l’ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Il sera pour toi un sujet de joie et d’Allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit- Saint dès le sein de sa mère; il ramènera plusieurs des fils d’Israël au Seigneur leur Dieu; il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.”
 


Qui est Jean le Baptiste?

 
Dieu envoya Son fils Jésus comme étant Celui qui “sauvera Son peuple de ses péchés” (Matthieu 1:21). Pour prendre sur Lui les péchés de l’humanité, le Créateur de l’univers Lui-même s’incarna dans la Vierge Marie et vint sur cette terre comme l’Agneau du Sacrifice. Le ministère de Jésus commença lors de Son baptême. Lorsque Jésus eut 30 ans, Il fut baptisé par Jean le Baptiste.
Qui est Jean le Baptiste? Jésus Lui-même attesta que Jean est le représentant de toute l’humanité. Matthieu 11:11-13 déclare: “Je vous le dit en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le Royaume des Cieux est plus grand que lui. Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Car tous les prophètes et la Loi ont prophétisé jusqu’à Jean.” Jésus a dit que, parmi ceux nés de femmes, il n’y en avait point eu de plus grand que Jean le Baptiste. Le seul, qui fut plus grand que tous les prophètes de cette terre tels Isaïe, Ézéchiel, et Habacuc, et même plus grand que Moïse dans L’Ancien Testament, ne fut nul autre que Jean le Baptiste, le représentant de toute l’humanité.
Dans l’Ancien Testament, les choisis parmi les descendants mâles d’Aaron étaient oints comme Grands Prêtres. Tout comme les Grands Prêtres étaient les représentants des Israélites qui transféraient les péchés du peuple d’Israël sur le bouc en imposant leurs mains sur sa tête; Dieu devait élever JeanBaptiste comme représentant de toute l’humanité et faire en sorte qu’il transfère les péchés du monde de manière à pouvoir effacer tous les péchés de l’humanité. Dieu envoya Jean-Baptiste sur cette terre comme étant le dernier prophète. Et le dernier Grand Prêtre ne fut nul autre que Jean-Baptiste.
Comme Dieu s’était assuré de ne transférer les péchés de tous les peuples de ce monde qu’au moyen des descendants d’Aaron, Il a choisi un descendant d’Aaron comme promis — c’est-à-dire, Jean le Baptiste, le plus grand de tous ceux nés de femmes — et l’envoya en ce monde six mois avant Jésus pour faire retourner les gens à “la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé” (Luc 1:17).
De cette façon, Dieu éleva Jean le Baptiste comme représentant de l’humanité et, par lui, Dieu transféra nos péchés sur Jésus. Jean le Baptiste vint avant Jésus comme témoin, et par la Parole nous devons constater de quelle manière il rendit témoignage.
Comme Aaron transférait les péchés du peuple d’Israël sur le bouc au Jour de L’Expiation, Jean-Baptiste baptisa Jésus-Christ et transféra ainsi les péchés de l’humanité sur Lui. Cela nous atteste de la façon dont nos péchés ont été effacés.
 


Le Mystère du Baptême de Jésus

 
Comme mentionné précédemment, Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste, comme il est décrit en Matthieu 3:13-17. Puisque les gens sont généralement baptisés sans même connaître sa signification, le baptême est accordé sans trop de précautions à quiconque a mémorisé les Dix Commandements, promet de garder le Jour du Seigneur, et désire reconnaître le Seigneur Jésus comme son Sauveur. Ceux qui sont baptisés avec une claire compréhension de la véritable signification de ce baptême sont extrêmement rares.
Étant venu sur cette terre, Jésus fut baptisé par Jean le Baptiste, et nous devons réaliser pourquoi il devait être baptisé. Nous devons nous demander pourquoi Jésus, qui était sans péché, devait être baptisé. Mais ceux qui n’ont pas reçu la rémission du péché ne sont ni curieux à propos du baptême de Jésus ni capable de le comprendre du tout. Le mystère de ce baptême ne peut être connu que par ceux qui ont reçu la rémission du péché.
Jésus est le Grand Prêtre du Royaume des Cieux. Et Jean le Baptiste est le représentant et le Grand Prêtre de toute l’humanité. Jean-Baptiste avait l’autorité pour transférer tous les péchés de l’humanité, et Jésus, le Grand Prêtre céleste, accepta que tous ces péchés soient transférés sur Lui en abandonnant Son propre corps comme offrande sacrificielle devant Dieu, effaçant ainsi les péchés de tous les êtres humains.
Matthieu 3:15 déclare: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.” Jésus fut baptisé au Fleuve du Jourdain, le fleuve de la mort. Le mot baptême signifie faire passer, être submergé, laver, ensevelir, ou transférer, et il a la même signification que l’imposition des mains dans l’Ancien Testament. Tout comme les péchés étaient transférés sur l’offrande sacrificielle par l’imposition des mains sur sa tête, tous nos péchés furent transférés sur Jésus lorsque Jean-Baptiste Le baptisa. En d’autres mots, c’est parce que tous les péchés de l’humanité furent transférés sur Jésus qu’il fut condamné comme substitut, étant l’offrande sacrificielle qui fut tuée à notre place. Le rituel par lequel Jésus accepta de Jean tous les péchés de l’humanité, c’est le baptême.
Le fait que Jésus vint en ce monde et fut baptisé avait pour but d’accomplir toute justice pour l’humanité et d’ainsi pardonner les péchés de chaque être humain sans exception. Jésus fut-il baptisé parce qu’Il était humble? Ce n’est pas le cas. Jésus a dit à Jean: “Laisse faire ainsi maintenant.” Puisque Jésus vint en ce monde pour prendre sur Lui les péchés de l’humanité, Il a dit: “Tu dois transférer les péchés sur Moi et Je dois les accepter, car c’est Ma tâche de devenir le bouc émissaire sous ton regard et pardonner ainsi tous vos péchés.” 
À cause de nos péchés, nous sommes destinés à aller en enfer, à être tourmentés et trompés par Satan, mais Jésus vint pour sauver des gens comme nous, pour nous rendre justes et nous transformés en enfants de Dieu.Lorsque Jésus fut baptisé et sorti de l’eau, le Saint-Esprit descendit comme une colombe et attesta qu’Il était le Fils de Dieu. Le Saint-Esprit est Celui qui porte témoignage, ce qui signifie que Dieu Lui-même attesta que Son Fils Jésus avait accepté tous les péchés de l’humanité par Son baptême.
Puisque que les péchés de l’humanité ont réellement été transférés sur Jésus, Dieu nous dit que nous sommes sans péché. Si Jésus n’avait pas pris tous les péchés lorsqu’Il vint sur cette terre, nous serions restés des pécheurs peu importe à quel point nous croyons ardemment en Lui. Ayant effacé tous les péchés, Dieu nous dit: “Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille” (Actes 16:31). C’est en croyant que nous recevons la vie éternelle.
Jean 1:29 déclare: “Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde!” Jean le Baptiste continuait à crier au peuple que tous les péchés de l’humanité avaient été transférés sur Jésus par Son baptême. Ce n’est nul autre que Jean-Baptiste qui criait: “Il est le Fils de Dieu, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.”
 


Qu’est-ce que le Péché du Monde?

 
Jésus ôta les péchés du monde. Jésus les ôta en étant baptisé. S’étant ainsi chargé des péchés de l’humanité par Son baptême, Jésus devait donner sa vie sur la Croix. Jésus prit tous les péchés du monde sur Lui-même. Par Son baptême, Il ôta les péchés de nos propres pères et mères aussi, car eux aussi sont des gens de ce monde. Tous les péchés que nous commettons tout au long de notre vie, incluant les péchés que nous commettons sans le réaliser, sont les péchés du monde. Ces péchés furent aussi transférés sur Jésus par Jean-Baptiste. Les péchés que nous commettons lors de notre adolescence sont aussi parmi les péchés du monde, ces péchés furent donc aussi transférés sur Jésus. Jésus n’a pas seulement ôté les péchés de quelques personnes particulières, mais Il a prit tous les péchés de tous les êtres humains.
Mais seuls ceux qui croient en cette vérité, à l’effet que Jésus accepta nos péchés transférés par Jean-Baptiste et les pardonna tous, sont sauvés. Si nous ne croyons pas en cela, nous ne pouvons qu’être jetés en enfer à cause de cela. La porte du Ciel fut ouverte il y a longtemps déjà, mais si nos cœurs persistent à ne pas croire en la vérité, nous ne pouvons être sauvés. 
Les gens vont en enfer parce qu’ils ne croient pas en la vérité de l’eau et de l’Esprit, et parce qu’ils ne la connaissent pas. Jésus ôta tous les péchés du monde. Tous les péchés que nous avons commis, que ce soit durant l’enfance, l’adolescence, ou à l’âge adulte, sont “les péchés du monde,” et ils ont donc été tous transférés sur Jésus. Jésus est le Fils de Dieu qui prit sur Lui tous et chacun de nos péchés, sans même les diviser entre péché originel et péchés personnels. 
Les péchés que nous commettons au milieu de notre vie ou lors des années de vieillesse ne sont-ils pas les péchés du monde? Ils sont aussi des péchés que nous commettons en ce monde, et donc Jésus prit aussi ces péchés-là. Parce que Son amour est éternel et vaste, Jésus n’a pas divisé nos péchés entre péché originel et péchés personnels mais les accepta tous à travers Son baptême.
Si Jésus était mort sur la Croix sans d’abord s’être chargé de nos péchés en étant baptisé lorsqu’il vint sur cette terre, alors Sa mort aurait été vaine. Le fait d’avoir cru au Seigneur et œuvré par amour pour Lui aurait aussi été vain. Les péchés de nos propres enfants ont-ils aussi été transférés sur Jésus? Vérifions.
Si vous êtes encore célibataire mais que vous vous marierez et aurez des enfants, les péchés de vos enfants font aussi partie des péchés du monde et, donc, ils furent aussi transférés sur Jésus. Les péchés de vos petits enfants et de leurs descendants furent aussi transférés sur Jésus, et Jésus expia pour tous ces péchés-là aussi. Les faiblesses du genre humain sont aussi des péchés du monde. Pourtant, Jésus prit sur Lui ces péchés par le baptême et versa Son sang sur la Croix.
Jésus a dit en Jean 8:32, “Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.” Et c’est vrai. Les gens qui n’observent le Sabbat que parce qu’il s’agit de doctrines dénominationelles et qui croient que même si Jésus a ôté le péché originel ils doivent se repentir de leurs péchés quotidiens ne peuvent que continuer à devenir de plus en plus pécheurs. Même s’ils essayent de vivre selon la Parole de Dieu et font de bonnes oeuvres, plus ils essayent, plus cela devient difficile d’être pieux eux-mêmes. Ils ne peuvent que constater eux-mêmes qu’ils deviennent encore plus pécheurs devant Dieu.
En Jésus-Christ, nous sommes déjà morts avec Lui pour nos péchés, et nous sommes aussi devenus vivants avec Lui. Il n’y a rien d’autre que vous et moi ayons à faire pour être sauvés excepté croire en Jésus, le Sauveur des pécheurs qui prit sur Lui-même tous nos péchés par Son baptême, qui porta les péchés du monde jusqu’à la Croix et y mourut. Croire en cette vérité, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est le chemin pour recevoir la vie éternelle.