Sermons

Sujet 20: Le Notre Père

[20-5] Pardonnez-vous mutuellement les faiblesses (Matthieu 6:12)

Pardonnez-vous mutuellement les faiblesses
( Matthieu 6:12 )
“Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.”
 

Comment allez-vous? Nous venons de nous réjouir en regardant une performance spéciale de l’association des jeunes. N’avons-nous pas passé du bon temps? Le frère Jinho Hong est assez grand, mais il s’est étiré encore plus pour faire sa danse. Vous ne savez pas combien j’ai ri en observant cette danse. Vraiment, nos frères dansent beaucoup mieux que je ne l’ai jamais fait, même quand j’étais étudiant. Nos sœurs ont dit que nos jeunes frères sont braves. 
Cette église de Dieu est merveilleuse quoi que nous y fassions. C’est encore plus beau quand nous chantons les louanges que nous avons composées et dont nous avons écrit les paroles nous-mêmes. L’église de Dieu est si belle et glorieuse. N’aimez-vous pas l’Église de Dieu? Bien sûr que si. Et, si Dieu le permet, je crois que nous écrirons encore de meilleurs chants de louange. Si quelqu’un d’entre vous a de bonnes paroles ou des chants pour la louange, soumettez-les à nos Pasteurs principaux. Alors, nous en ferons des chants de louange et les chanterons ensemble. Dieu recevra une grande gloire par les louanges des justes nés de nouveau. Quand notre recueil de chants de louange deviendra trop épais, nous publierons un second volume. Maintenant, nous avons 21 nouveaux chants. Je voudrais voir au moins 50 nouveaux chants pour notre prochain Camp de Formation de Disciples. Est-ce que j’en demande trop? Sinon, j’aimerais louer Dieu avec environ 15 nouveaux chants chaque année. 
Dans le Camp de Formation de Disciples d’été cette année, nous étudions le Notre Père ensemble. Aujourd’hui, nous allons mettre l’accent sur la Parole dans Matthieu chapitre 6 verset 12 qui dit: “Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.”
Si nous comprenons seulement la Parole de Dieu littéralement, cela sera notre propre ruine. C’est parce que Dieu a caché des significations divines plus profondes dans la Parole écrite. Toute Parole de Dieu est écrite en lettres pour que tout le monde puisse la lire, mais pour la comprendre correctement, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la clé pour ouvrir et comprendre la Parole. Seuls ceux qui possèdent cet authentique évangile peuvent partager la signification du Notre Père correctement en l’interprétant correctement.
Nous étudions le Notre Père, que notre Seigneur nous a enseigné. Quand nous regardons au Notre Père dans son sens littéral, nous pouvons sentir le besoin de faire de quelque chose. Ainsi, quand nous lisons le passage des Écritures d’aujourd’hui, “Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé”, nous ressentons le besoin de recevoir continuellement la rémission des péchés en faisant quelque chose. Devons-nous réellement recevoir continuellement la rémission de nos péchés? Pas du tout! La vraie foi ne vient pas d’un sentiment. Si nous considérons les sentiments de nos cœurs comme notre vraie foi, nous nous méprenons facilement et comprenons mal la Parole de Dieu. 
Nous devons d’abord savoir que l’expression “Pardonne- nous nos offenses” dans le passage des Écritures d’aujourd’hui ne signifie pas que ceux qui ont reçu la rémission des péchés par leur foi doivent de nouveau effacer leurs péchés. Ce passage est l’un des plus mal compris par beaucoup de gens. “Si notre Seigneur a vraiment expié tous nos péchés, pourquoi a-t-Il enseigné dans le Notre Père que nous devons prier pour le pardon de nos péchés?” Ainsi, beaucoup de gens se sont mépris et ont cru à tort en cette partie du Notre Père. À cause de ces incompréhensions, la confusion abonde pour presque tous les chrétiens.
La Parole du verset 12 dit-elle vraiment que nous devons continuellement recevoir la rémission de nos péchés personnels? Non. Nous pouvons nous demander: “Il semble que Dieu nous dise de prier tous les jours pour le pardon de nos péchés. Alors, comment pouvons-nous encore avoir des péchés, si tous nos péchés ont été pris une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Notre Seigneur Lui-même nous a enseigné le Notre Père. Et il y a certaines différences entre le Notre Père et l’évangile de l’eau et de l’Esprit?”
La plupart des chrétiens insistent sur le fait que les péchés qu’ils commettent chaque jour doivent être effacés par des prières de repentance quotidiennes. Cependant, il n’en est pas ainsi. Puisque notre Seigneur a remis tous les péchés du monde une fois pour toutes en recevant Son baptême d’eau et en versant Son sang à la Croix, les croyants en cet évangile n’ont pas de péché.
Mais, si nous comprenons mal le Notre Père, nous tombons de nouveau dans une grande confusion. La foi de ceux qui ont reçu la rémission des péchés est froissée par ceux qui croient à tort en la Parole de Dieu à cause de leur incompréhension, ne connaissant pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils disent que notre péché originel a été remis par notre foi mais que nos péchés personnels restent. Cependant, c’est une grande erreur de leur foi fausse. Puisqu’ils ont essayé de comprendre la Parole de la Bible sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont tombés dans de grandes erreurs et ont eu une foi fausse. 
 


Bien que nous soyons tous faibles, nous devons pardonner nos fautes mutuellement dans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Nous ne pouvons que commettre des péchés tous les jours, alors que nous vivons dans ce monde. Ainsi, il est juste de nous pardonner nos fautes. Nous vivons en commettant des péchés personnels. C’est un fait. Mais nous devons effacer tous nos péchés personnels que nous commettons tous les jours par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, la solution à tous nos problèmes de péché et au pardon des fautes mutuellement est dans la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’expression “comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé” nous dit de pardonner nos fautes mutuellement, qui sont commises par faiblesse.
Toute Parole de la Bible présuppose l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’expression “comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé” signifie aussi que nous devons pardonner nos fautes mutuellement avec le cœur de générosité de ceux qui sont nés de nouveau et ont reçu la rémission inconditionnelle des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, nous pouvons résoudre les problèmes de péché seulement par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous parle de cela. Seuls ceux qui ont expérimenté l’amour inconditionnel du Seigneur, c’est-à-dire qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés qui a été donnée gratuitement par notre Seigneur, peuvent avoir de la miséricorde pour les autres qui ont commis des péchés contre eux. Ainsi, notre Seigneur parle aux justes de la vie éthique dans la foi. Chers croyants, comprenez-vous cela?
Dieu a dit la vérité: “Si vous avez reçu la grâce de la rémission de tous vos péchés en une fois, vous devez aussi pardonner ceux qui ont péché contre vous. Si vous qui avez reçu la grâce de la rémission des péchés de Ma part ne pouvez pas pardonner ceux qui ont péché contre vous, vous ferez tort à Mon nom. Si vous ne pouvez pas vous pardonner les uns les autres alors que j’ai déjà expié tous vos péchés, je ne remettrai pas vos péchés non plus.”
Notre Seigneur nous a parlé dans ce sens. Aussi, la Parole nous dit que nous devons nous pardonner les uns les autres pour les erreurs que nous commettons les uns et les autres. Cette Parole est donnée aux saints nés de nouveau qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour qu’ils l’appliquent dans leur vraie vie éthique. C’est-à-dire que c’était une leçon pour que nous pardonnions les erreurs personnelles aussi longtemps que cela ne constitue pas le blasphème contre le Saint Esprit. Bien que nous ne puissions pas pardonner ceux qui interfèrent et corrompent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons pardonner nos fautes mutuellement dans nos vies éthiques en tant que saints. 
Vraiment, il y a ceux dans ce monde qui ont reçu la rémission des péchés en une fois en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur a déjà remis tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, ils sont devenus sans péché par leur foi en ce vrai évangile. Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent s’approcher de Dieu avec une conscience pure. Ainsi, ils peuvent pardonner les fautes les uns des autres par la foi dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aussi longtemps que quelqu’un parmi nous ne corrompt pas la Vérité immuable, nous pouvons nous pardonner les uns les autres. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont le pouvoir de se pardonner les fautes les uns les autres. 
Cependant, il y a un péché impardonnable même dans le Seigneur. C’est le péché qui corrompt le plus grand don à l’humanité, qui est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne pouvons pas permettre le péché d’opposition à la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et le péché de recherche de la diffusion d’une version corrompue de l’évangile. Évidemment, si vous pardonnez ces personnes qui commettent le blasphème contre le Saint Esprit, vous serez de pires pécheurs qu’eux-mêmes. Et si vous vous unissez à ces gens, vous ne pourrez éviter la malédiction de l’enfer. Cependant, s’ils réalisent leurs péchés et se détournent de leurs péchés et essaient de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de diffuser cet évangile, ils recevront quand même la compassion de Dieu. 
Au temps de l’Ancien Testament, notre Seigneur a permis aux croyants d’effacer tous leurs péchés par leur foi au système sacrificiel: ils transféraient leurs péchés sur les sacrifices en posant leurs mains sur la tête des sacrifices, qui payaient le salaire de leurs péchés par le sang aspergé du sacrifice devant l’autel des holocaustes. 
Au temps du Nouveau Testament, notre Seigneur est venu comme l’Agneau du sacrifice pour prendre sur Lui tous les péchés du monde. Par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste, notre Seigneur a enlevé tous les péchés du monde. De plus, Il est allé à la Croix et a payé la rançon pour nos vies en versant Son sang. Dieu nous a permis de recevoir la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui expie tous nos péchés une fois pour toutes. De plus, c’est la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui expie tous nos péchés pour l’éternité. Puisque nous commettons des fautes les uns contre les autres, notre Seigneur a expié tous nos péchés en recevant Son baptême et en versant Son sang à la Croix.
Quand nous essayons de comprendre la Parole de la Bible, nous devons le faire par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien sûr, ceux qui peuvent prier le Notre Père correctement sont ceux qui ont placé leur foi dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, quand nous voulons apprendre correctement les leçons du Notre Père, nous devons d’abord comprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est impossible de comprendre le passage “Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé” sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Si Dieu avait désiré voir la justice de notre chair, Il aurait été déçu. Si Dieu nous avait seulement demandé des bonnes œuvres par notre nature humaine, nous aurions tous été découragés. Et notre cœur croyant que nous avions aurait terni sous le lourd fardeau du péché. Nous sommes incapables de faire des actes de justice dans notre chair. Dieu ne demande pas nos actes justes par notre chair faible. 
Nous devons plutôt penser et croire en cette Vérité de la rémission des péchés, qui est venue par l’eau et l’Esprit. Puisque Dieu sait tout des faiblesses de notre chair, tout ce qu’Il demande c’est que nous croyions en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu le Père nous a donné la foi par laquelle nous pouvons donner gloire au nom du Père. 
 


Il y a des péchés impardonnables


Toutefois, il y a des cas où même les justes sont incapables de s’accepter les uns les autres. C’est parce qu’il y a ceux qui essaient de corrompre l’évangile donné par Dieu qui ne peut pas changer pour toujours. Même la meilleure des épées ne vaut pas mieux qu’une épée de bois pour un œil non exercé. De même, il y a ceux qui sous estiment et essaient de corrompre l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, dont le pouvoir est absolu et auquel nous aurions absolument dû croire et nous fier.
Il peut y avoir ceux qui demandent: “Dites-vous qu’il y a des gens à qui vous êtes incapable de pardonner devant Dieu?” Oui, il peut y avoir ce genre de personnes à qui Dieu Lui-même ne pardonne pas leur péché. Pourquoi sommes-nous aussi incapables de pardonner ceux qui ignorent l’évangile éternel et essaient même de le corrompre? Tout pardon ou tolérance dépend de notre Seigneur. Nous ne pouvons pas pardonner des gens comme Jézabel, qui contrôlait son mari Achab intentionnellement pour amener le peuple de Dieu dans l’idolâtrie. Jézabel et Achab s’opposaient à Elie, bien qu’ils savaient parfaitement qu’il était un serviteur de Dieu. Aussi, bien que Jézabel ait su que son mari devait servir l’Éternel Dieu comme roi d’Israël, elle a forcé Achab à servir des idoles autres que l’Éternel Dieu. 
Parmi les péchés que Jézabel a commis se trouvait l’extorsion de la vigne de Naboth pour en faire le jardin de son mari. Il y avait une vigne près du palais du Roi Achab, et il convoitait cette vigne. Par des moyens illégaux, Achab demanda à Naboth d’abandonner sa vigne. Naboth, le propriétaire de la vigne refusa de donner l’héritage de ses ancêtres au roi. Puisqu’Achab désirait tant cette vigne, il se faisait du souci au point de ne pas manger. Une fois que Jézabel a vu cela, elle a dit à Achab qu’elle lui obtiendrait cette vigne, et de ne pas s’inquiéter. Elle amena de faux témoins contre Naboth et le fit tuer. Puis, elle prit cette vigne et la donna au Roi Achab en cadeau (1 Rois 21:1-16).
La vigne représente l’église de Dieu dans la Bible. Ainsi, ceux qui ont changé l’évangile de Dieu hérité des hommes de foi en un jardin inutile sont ceux qui ont commis les graves péchés qui s’opposent à Dieu publiquement. C’était un acte ouvert d’hostilité contre Dieu. Jézabel s’est opposée à Dieu sans hésitation pour satisfaire sa propre envie. C’était un péché impardonnable, à moins qu’elle ne se soit détournée et repentie sincèrement.
Pour autant que nous sachions, tous les humains sont essentiellement les mêmes devant Dieu, ayant la même nature humaine. Alors, ceux qui se pensent spéciaux et supérieurs aux autres et essaient de les contrôler sont du même genre que Jézabel. Une personne qui pense: “J’utiliserai cette personne ainsi, et je contrôlerai telle personne de cette façon”, est une personne très mauvaise. Y a-t-il de la méchanceté ou de l’égoïsme dans vos cœurs? 
Évidemment, le gène humain est très égoïste en lui-même. Les biologistes ont découvert que les gènes humains sont si égoïstes qu’ils donnent des ordres égoïstes à différentes parties de nos corps. Évidemment, toutes les maladies du cancer sont le résultat de cet égoïsme des cellules cancéreuses. Ainsi, une vie qui n’a pas reçu la rémission des péchés est très égoïste. Aussi, même si vous avez reçu la rémission des péchés, vous ne pouvez que vivre égoïstement si vous suivez l’envie de votre chair. Vous devez vous détourner de ce genre de vie. Peu importe combien une personne semble bonne dans la perspective humaine, sa vie ne peut être qu’égoïste s’il n’y a pas le Saint Esprit en elle. Seules les âmes de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par lequel Jésus a effacé tous nos péchés, peuvent vivre une bonne vie en étant conduites par Dieu. Ceux qui font la bonne œuvre de Dieu ne sont pas affectés par leurs gênes égoïstes parce qu’ils croient en l’évangile puissant de l’eau et de l’Esprit et vivent pour cette Vérité. 
Cependant, il y a ceux qui sont encore sous le contrôle de gènes égoïstes, même parmi ceux qui sont nés de nouveau. Ils suivent leurs pensées de la chair et rejettent la direction de Dieu. Ils recherchent leur propre intérêt, en utilisant même les autres saints à leur fin. Ils essaient d’accomplir leur volonté par tous les moyens nécessaires. C’est un grave péché d’essayer de nous élever nous-mêmes et d’accomplir nos propres désirs sans égard pour ce qui se passe dans la bonne œuvre de Dieu. Alors, nous devons nous corriger. Puisque notre Seigneur a expié toutes les autres faiblesses humaines par Son baptême et Son sang, nous pouvons aussi pardonner ces péchés. Cependant, nous ne pouvons pas pardonner à ceux qui s’opposent à la bonne œuvre de Dieu et essaient de tuer les autres pour leurs propres intérêts de la chair. Nous ne pouvons les accepter, à moins qu’ils ne se détournent de leurs mauvaises voies du fond de leur cœur. Ces cœurs méchants se tuent eux-mêmes mais poussent aussi les autres et les tuent pour accomplir leur but. Donc, nous ne pouvons pas les accepter, à moins qu’ils ne se repentent de façon appropriée. Beaucoup de gens peuvent perdre leur foi et être conduits dans la voie de la damnation par une seule personne méchante. Tout comme certains Israélites ont adoré Baal au lieu de l’Éternel Dieu, nous ne pouvons pas permettre aux gens qui ont des cœurs méchants d’être dans l’église de Dieu parce qu’ils pourraient conduire beaucoup de justes dans le péché.
Les défauts et faiblesses humaines autres que cela peuvent être pardonnés à tout moment. Bien que nous n’ayons pas encore réalisé nos erreurs, si nous réalisons que nous avons mal fait dans certaines choses avec le temps qui passe et détournons nos cœurs, notre Seigneur ne s’occupera-t-Il pas de ces péchés? Aussi longtemps que nous ne dérangeons pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons être pardonnés de notre stupidité et folie humaines et de notre aveuglement spirituel temporaire.
Ceux qui ont reçu l’entière rémission de leurs péchés du Seigneur doivent pardonner aux autres leurs transgressions qui ont été commises contre eux. Quand nous avons la vraie foi, nous pouvons vraiment nous pardonner les uns les autres. Nous pouvons pardonner les autres dans nos cœurs. Est-ce vrai? Il en est certainement ainsi. Tous les péchés humains qui ont été commis par faiblesse peuvent être pardonnés. Il y a un seul péché qui ne peut pas être pardonné, c’est le péché de blasphème contre le Saint Esprit, qui corrompt l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En dehors de ce péché, nous pouvons pardonner quel que soit le péché des autres, comme notre Seigneur a remis tous nos péchés premièrement.
Même nous qui avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit commettons encore des péchés personnels au quotidien. Ainsi, de la poussière peut rester dans nos cœurs, et nous pouvons divaguer à de fausses pensées. Quand votre cœur est dans une telle situation, vous devez commencer une vie nouvelle en croyant que même tous ces péchés ont déjà été entièrement effacés par le Seigneur. Nous pouvons devenir neufs et entiers jour après jour en croyant au baptême que notre Seigneur a reçu et au sang qu’Il a versé à la Croix. 
Notre Seigneur a expié tous nos péchés en donnant Sa propre vie pour effacer nos péchés. Cela n’aurait pas de sens, donc, si nous qui avons reçu la rémission des péchés étions incapables de nous pardonner les uns les autres. Pardonner aux autres leurs fautes dans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est une présupposition à la vie du juste. Ainsi, nous pouvons glorifier Dieu à travers la Parole de Dieu. 
Cependant, nous nous plaignons parfois des péchés des autres, bien que nos cœurs les aient déjà pardonnés. C’est-à- dire que nos pensées et nos actes ne sont pas toujours d’accord. Ce n’est pas un problème toutefois. Notre Seigneur s’occupera de ces problèmes à temps par notre foi. Si nous pouvons pardonner les autres dans notre cœur, c’est déjà pardonné. Par contre, si nous sommes incapables de pardonner aux autres dans notre cœur, rien n’est pas pardonné. 
 


Ceci est le plus grand péché de tous les péchés humains


Quel est le plus grand péché de tous les péchés humains? C’est le péché qui corrompt l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est-à-dire, le péché de blasphème contre le Saint Esprit. Certaines personnes commettent ce péché sans hésitation. Non seulement ces gens commettent ce péché seuls, mais ils amènent aussi d’autres à croire à tort comme eux. Pour assouvir le désir de leur chair, ils assujettissent d’autres gens. 
Si une personne croit vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cette personne ne va pas assujettir une autre personne pour satisfaire l’envie de sa chair. Si une personne croit vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit purement, cette personne ne pourra pas faire une chose pareille aux autres saints. Le cœur des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit rester pur. Donc, nous devons rapidement réaliser que notre chair est loin d’être pure et vraiment très mauvaise. Quand nous reconnaissons notre méchanceté dans la chair devant Dieu et demandons Sa compassion, nos cœurs sont vraiment purifiés. Cependant, si nous suivons l’envie de notre chair, nous serons souillés et hideux. Nous devenons comme Ésaü, qui a vendu son droit d’aînesse pour du pain et un plat de lentilles. C’est notre propre histoire. Ainsi, nous devons rapidement reconnaître que nous sommes ce genre de gens et nous soumettre à l’église de Dieu pour être conduits sur un bon chemin par notre Dieu. 
Tout talent, pouvoir, ou même une petite source d’orgueil peut nous amener à la mort spirituelle, si nous ne l’utilisons pas pour diffuser l’évangile. Tous nos talents qui ne sont pas utilisés pour Dieu sont prompts à devenir mauvais et méchants. Mais, il peut y avoir des gens qui considèrent leur méchanceté, leur tromperie, et leur mal comme leur droit et quelque chose dont ils se vantent. Ces gens essaient de se subordonner des naïfs et les font travailler comme leurs esclaves. Qu’ils aient du talent ou non humainement est pris au sérieux dans une perspective humaine. Dieu ne regarde pas à ces choses, mais seulement à la diffusion de l’évangile. Dieu a créé chaque humain différent, mais personne n’a plus de talent qu’un autre dans Sa perspective. En d’autres termes, nous sommes tous à égalité. Il existe seulement un ordre spirituel dans l’Église de Dieu pour la diffusion de l’évangile. Nous devons travailler à la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit selon cet ordre. 
Il n’y a pas de grande différence dans les talents humains. Même la personne la moins talentueuse n’est pas si différente de la plus talentueuse. Il n’y a personne qui soit absolument talentueux. Si une personne excelle dans un domaine, elle tombe dans un autre domaine. Si nous voyons une personne qui manque dans un domaine, cela signifie que nous n’avons pas vu le domaine dans lequel elle excelle. C’est-à-dire que personne n’a de talent de toutes choses, tout comme personne n’a aucun talent du tout dans aucun domaine. Ainsi, si quelqu’un veut voir les mérites et les talents d’une autre personne, il finira par voir trop de mérites et de talents précieux. Particulièrement si nous regardons les gens en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tout le monde paraîtra encore plus précieux. 
Nous qui sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit devons être en mesure de respecter et voir combien les serviteurs de Dieu sont précieux, eux qui servent l’évangile avec un cœur humble. Quand nous voyons les choses dans une perspective plus large, nous avons un cœur qui pardonne, accueille, et prend soin des partenaires que Dieu nous a donnés. C’est un cœur humble. 
Beaucoup d’étrangers posent beaucoup de questions au sujet du Notre Père, après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit: “le Notre Père nous dit de prier “pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé”. Cette Parole vient de la prière que le Seigneur nous a enseignée. Notre Seigneur nous a dit de prier cela. Donc, comment comprendre cette Parole? Bien que nous croyions que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité, nous ne comprenons pas pourquoi nous devons prier tous les jours pour le pardon de nos péchés si nous croyons que tous nos péchés ont été remis par le baptême de Jésus et Son sang à la Croix. Donc qu’est-ce qui ne va pas à ce propos?”
Il y a eu tant de gens qui m’ont posé ces questions. Aussi, j’ai senti la nécessité d’aller verset par verset et d’interpréter le Notre Père en détail. Cette leçon n’est pas seulement pour les partenaires à l’étranger. J’ai senti le besoin pour nos partenaires domestiques de connaître le Notre Père. Aussi, j’ai du couvrir le Notre Père, puisque tous nos saints sont probablement curieux à ce sujet aussi. Donc, nous partageons la Parole du Notre Père ainsi que la grâce qui en déborde pendant ce Camp d’été.
Je crois que notre Seigneur fait que nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pardonnions les fautes et limites mutuellement dans nos vies. Ceux qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés ont le pouvoir de pardonner les erreurs des autres. Ainsi, je parle avec assurance à nos partenaires qui sont à l’étranger et dans notre pays. “Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé”. Cette Parole ne nous dit pas de recevoir continuellement la rémission des péchés, mais que les justes qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit doivent se pardonner les uns les autres, car ils ont déjà reçu le pardon inconditionnel des péchés de Dieu. Dieu nous dit que nous devons aussi pardonner les fautes les uns des autres.
Une fois, Pierre est venu vers le Seigneur et a demandé: “Seigneur, combien de fois mon frère péchera-t-il contre moi, et le pardonnerais-je? Jusqu’à sept fois?” Alors, Jésus lui dit: “Je ne te dis pas sept fois, mais soixante-dix fois sept fois.” Et Il donna à Ses disciples “la parabole du serviteur qui ne pardonnait pas” (Matthieu 18:21-35).
L’histoire dit ceci: il y a une personne qui avait une telle dette envers son maître qu’il ne pouvait pas payer à son maître cette somme d’argent. Il souffrait de cette dette, qu’il ne pourrait même pas payer de sa vie entière. Donc il se rendit chez son maître et le supplia d’effacer sa dette. Son maître qui lui avait prêté l’argent réalisa que son serviteur ne pouvait pas le rembourser. Sachant qu’il ne recevrait pas d’argent de sa part, le maître pensa qu’il valait mieux avoir compassion et effacer sa dette. Et ainsi, le serviteur serait heureux et reconnaissant, et le maître se sentirait bien d’avoir secouru quelqu’un qui avait de grandes difficultés. Le nom du serviteur a donc été rayé de la liste des débiteurs et toute sa dette a été effacée, permettant qu’il n’ait plus besoin de rembourser sa dette.
Ce serviteur rentrait chez lui de bonne humeur. Sur son chemin de retour, il courut vers une autre personne qui lui devait de l’argent. Dès qu’il vit son débiteur, il l’attrapa par le cou et le força à rembourser l’argent, qui était moins d’1/1000ème de la dette qui venait d’être effacée. Bien que le débiteur ait dit qu’il paierait bientôt, le serviteur a conduit cette personne au poste de police. Il a fait mettre l’autre personne en prison pour ne pas l’avoir remboursé. Quand son maître a entendu cela, il appela ce méchant serviteur et le reprit en disant: “Méchant serviteur! Je t’avais remis en entier ta dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi?” (Matthieu 18:32-33). Et son maître en colère, le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il paie tout ce qu’il devait. 
Notre Seigneur ne pardonnera pas ceux qui n’effacent pas les dettes qui leur sont dues, oubliant que leur dette aussi a été effacée. La leçon était d’effacer les dettes qui nous sont dues, puisque nos dettes ont aussi été effacées. Et c’est un ordre de Dieu. Nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit quand nous étions des pécheurs impardonnables. Quelle justification avons-nous pour tenir les autres pour redevables de leur dette?
Jésus dit: “C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.” (Matthieu 18:35). C’est la même chose essentiellement que la Parole “pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.” Nous pouvons pardonner ceux qui commettent des péchés contre nous, parce que tous nos péchés personnels ont été aussi expiés par le baptême que notre Seigneur a reçu et Son sang à la Croix. Ce que notre Seigneur attend de nous n’est autre que cela. Ce que notre Seigneur nous demande par ce passage c’est que nous nous pardonnions les uns les autres. C’est la vraie part des justes. Effectivement, nous nous pardonnons les uns les autres dans nos vies. 
Cependant, parfois il y a ceux qui font du mal aux serviteurs de Dieu, qui se traitent précieusement les uns les autres et croient les uns dans les autres. Il y en a beaucoup qui regardent les autres personnes comme en dessous d’elles et les traitent d’insensées, mais nous les justes ne devons jamais agir ainsi. Bien que toute personne ait le même côté stupide à un certain niveau, les justes ne sont pas insensés. Puisque nous avons des cœurs purs et qui pardonnent, et la foi devant Dieu, les gens du monde peuvent nous voir comme des fous. Cependant, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont pas fous. Plutôt, ce sont les gens qui ont expérimenté la grâce divine du Ciel, vivant pour le Royaume de Dieu.
Ainsi, nous ne devons jamais regarder les autres comme inférieurs à nous. Si nous sommes des gens au vrai caractère, nous devons traiter ceux qui servent l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme meilleurs que nous-mêmes. Les gens qui ne peuvent pas se sentir ainsi dans leur cœur et qui n’ont pas une telle pensée sont les gens les plus arrogants du monde. Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des citoyens bénis du Ciel, possédant la sagesse et la foi du Ciel, et ayant un esprit plus brillant que personne.
C’est une grande erreur et une folie venue de la confusion que de penser que nous pouvons contrôler les autres avec nos pensées. Essayant de dérouter les justes, ils sont eux-mêmes conduits au mauvais endroit. Ainsi, ils doivent se repentir, se détourner, confesser leurs fautes, et obéir à la Parole de Dieu sur la base d’une foi correcte. Bien que Dieu pardonne ceux qui méritent de recevoir leur pardon même sans leur confession, quand ceux qui ont fait du mal à Dieu expriment leur repentance sincère, leur cœur est encore plus spirituel. La vraie communion de la foi prend place quand nous confessons nos fautes les uns aux autres. Alors, notre reconnaissance pour la grâce qui est dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a délivré sera inscrite plus profondément dans nos cœurs Nos cœurs deviennent généreux si nous nous pardonnons les uns les autres dans l’amour de notre Seigneur et dans l’évangile, par lequel le Seigneur a expié tous nos péchés. Je souhaite que le chemin de la vraie communion dans la foi soit toujours ouvert parmi le cœur des justes. 
 


Pour que les justes jouissent d’une bonne communion les uns avec les autres


Le Crédo des Apôtres dit: “Je crois en Dieu le Père Tout Puissant, Créateur des Cieux et de la terre; et en Jésus Christ Son Fils unique notre Seigneur, qui a été conçu par le Saint Esprit... Je crois... la Communion des saints.” Le Crédo des Apôtres parle de la Communion des saints. C’est-à-dire que dans l’Église de Dieu, la communion des saints prend place parmi les uns et les autres.
Quand nous regardons les justes, nous voyons les choses de leur chair et les choses de leur esprit. C’est parce que Dieu nous fait regarder au cœur les uns des autres par la foi. Nous voyons les souillures tout comme les choses précieuses de la foi pure. Le cœur des justes est comme un miroir qui reflète les uns et les autres. Nous pouvons servir l’évangile et vivre en communion les uns avec les autres pour Dieu, parce que notre Seigneur a remis tous nos péchés en nous donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque nous croyons en l’évangile de Vérité, nous pouvons être en communion les uns avec les autres. Nous vivons dans l’évangile en blaguant les uns avec les autres, servant notre Seigneur ensemble, nous donnant des forces les uns aux autres, nous réconfortant et encourageant les uns les autres.
Il est certain que la Parole “pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé” ne signifie pas que nous devions recevoir la rémission de nos péchés au quotidien. Cela dit: “Pardonnez-vous les uns les autres si vous avez vraiment reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je vous ai donné la foi nécessaire pour le faire et je vous ai déjà bénis. Vous pouvez le faire si vous avez vraiment reçu la rémission de tous vos péchés en croyant en moi. Si vous croyez que j’ai vraiment remis tous vos péchés, vous devez aussi vous pardonner les uns les autres et être en paix les uns avec les autres.” C’est ce que la Parole signifie vraiment. Nous croyons que cela signifie pour les saints de vivre une vie éthique dans la foi. Chers croyants, croyez-vous cela? J’en suis certain. Si les justes tournent leur cœur et demandent pardon, quel juste ne pardonnerait pas et quel péché Dieu ne remettrait-t-Il pas dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Nos sœurs! Nos jeunes sœurs qui vont se marier dans un avenir proche! Nous ne pouvons rien faire pour celles qui sont déjà mariées, mais celles qui vont se marier dans un futur proche doivent se rappeler combien il est bon d’avoir un époux croyant. Cela s’applique non seulement à nos sœurs, mais aussi à nos jeunes frères. Nous pouvons nous soucier du visage de l’un et de l’autre pendant quelques jours, mais notre préoccupation pour le visage de l’autre ne durera pas longtemps.
Une fois que nous sommes mariés, nous ne nous soucions plus tellement des apparences de l’autre autant que du cœur de l’autre. Un chanteur pop coréen a chanté une fois: “♪ Une femme doit avoir un beau cœur ♪ Êtes-vous vraiment une femme parce que vous avez un beau visage? ♪ Vous êtes une vraie femme si votre cœur ne change pas une fois que vous le donnez à votre amoureux.” Chers croyants, parfois nous pouvons apprendre à partir des paroles de chansons pop. Vraiment, nous devons avoir de beaux cœurs pour être de bons frères en Christ. Nous avons besoin de foi pour être de précieux frères et sœurs en Christ. Alors, nous sommes de braves hommes et femmes spirituellement. À nombreuses occasions, ceux qui sont beaux en apparence sont des monstres. Ces monstres qui ont l’air décents dans leur apparence ne connaissent qu’eux-mêmes, sont paresseux, et ne prennent pas les autres en considération. Ainsi, ils ne savent rien au sujet de s’unir pour servir le Seigneur.
Il y a des gens qui traînent et mangent, et nous les appelons monstres. Il y a aussi des animaux qui traînent et mangent. Le roi de tous les débauchés et le roi de la jungle, le lion, particulièrement le lion mâle. Le lion mâle dans une position relax se couche dans l’ombre, sans chasser, mais juste en baillant. Quand la lionne revient de ses dures sorties de chasse, le mâle en mange la plus grande partie. S’il reste quelque chose après qu’il se soit rempli, il le pousse vers la femelle et ses petits. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui ont l’air parfaitement normaux dans leur apparence mais essaient seulement de traîner et manger sans travailler. Il est vraiment facile d’être trompé par ces monstres aussi, puisqu’ils ont l’air décents dans leur apparence.
Ainsi, ceux qui ont l’air bien dans leur apparence ne sont pas très bien pour les conjoints dans le mariage. Plutôt, nos priorités en cherchant un conjoint doit être une personne qui sert Dieu avec sincérité, qui vit pour l’évangile, qui dirige bien sa famille, qui ne laisse pas sa famille mourir de faim, qui aide sa femme à bien servir le Seigneur, et qui défend sa famille de toute sorte de danger.
Je suis une de ces personnes qui est vraiment bien mariée. Ma femme ne s’est jamais plainte à moi, bien que j’aie parfois été négligent envers ma famille pour servir l’évangile. Bien qu’elle ait été parfois un peu déçue par d’autres choses dont je ne me suis pas occupé, elle disait toujours que je suis précieux pour servir l’évangile. Un couple marié doit être comme cela l’un envers l’autre.
Je l’ai même mal comprise une fois. J’étais un peu déçu par cela, mais en regardant en arrière, je réalise que tout était compréhensible. Ma femme a un cœur si tendre que son cœur lui fait mal quand elle voit un frère ou une sœur mourir à cause de ses faiblesses et de sa foi fragile. Ainsi, elle s’est mise de leur côté avec un cœur empathique, se mettant à leur place et souffrant avec eux. C’est si bon.
Mais le problème c’est qu’il y a ceux qui font mauvais usage des faiblesses de quelqu’un. C’est une foi mauvaise d’essayer de tirer avantage des faiblesses des autres et de les exploiter pour accomplir son envie de la chair. Chers croyants, ceux qui sont devant peuvent se sentir plus empathique envers les faiblesses des autres pour couvrir la faiblesse de ceux qui suivent. Être empathique ainsi et réconforter les autres encouragera votre foi. Un tel cœur conduit les autres à servir le Seigneur ensemble. Le problème c’est qu’il y a encore ceux qui essaient de s’élever eux-mêmes, même au-dessus de Dieu.
Chers croyants, nous ne devons jamais permettre à ceux qui sont en avant dans l’église de Dieu de tourmenter, de blesser, et de ruiner d’autres saints spirituellement. Un chien de berger est détaché parmi les brebis pour éviter que les brebis n’aillent où elles ne sont pas supposées aller. Le chien de berger qui aboie protège et veille sur les brebis contre les attaques de loups. Et quand les brebis sont déroutées, le chien de berger les ramène sur le chemin sûr en aboyant pour les avertir. Le chien de berger fait ces choses pour éviter que les brebis ne tombent dans les fossés. Ce chien de berger fait le travail du berger. En d’autres termes, chien de berger signifie pasteur.
Ainsi, parfois, les dirigeants spirituels peuvent paraître sans compassion. Cependant, ils font ce qu’ils font pour garder les saints sur la bonne voie par désir sincère pour eux. Puisqu’ils veulent voir les autres saints et ouvriers de Dieu prospérer dans la foi, les dirigeants exhortent et encouragent fortement. Ils bloquent certains saints, libèrent d’autres saints, empêchent d’autres de faire des choses, et font que les autres fassent ce qu’ils doivent pour tous les protéger.
Je suis vraiment reconnaissant pour la rémission de tous mes péchés par le don de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si quelqu’un ne s’oppose vraiment pas ni n’interfère avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et se détourne de ses fautes, je peux dire: “Bien, c’est compréhensible. Nous ne sommes que des humains. Je le savais déjà.”
Le passage des Écritures du Notre Père était “pardonne- nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.” Et cela signifie que Dieu nous a donné le pouvoir de pardonner nos fautes, les uns aux autres. Notre Seigneur nous a dit d’oublier les fautes mutuellement dans la Vérité. Nous rendons grâces à notre Seigneur d’avoir expié tous nos péchés une fois pour toutes.