Sermons

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 1-4] La confession en vérité (1 Jean 1:8-10)

La confession en vérité
(1 Jean 1:8-10)
«Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.»
 


Le véritable évangile impliqué dans la sainte communion


Il n’y a pas longtemps, nous avons fait la Sainte Cène dans notre église, et nous avons une fois de plus médité sur le sens du pain et du vin que nous avons partagé. 
A la suite du baptême des chrétiens, le sacrement de la Sainte Cène est l’un des deux sacrements que notre Seigneur nous commanda de garder. Une chose que nous devons réaliser dans la Sainte Cène c’est qu’Il a expié tous nos péchés par le baptême qu’Il reçut sur Son corps et le sang qu’Il versa. Quand le Seigneur nous dit de «nous souvenir» du pain et du vin dans la Sainte Cène, Il veut dire que nous devons croire et nous rappeler de Son baptême et de Son sang versé dans nos cœurs.
Quand le Seigneur rompit le pain au Dernier Souper, donnant ce pain et ce vin à Ses disciples, Il leur dit: «Prenez, mangez; ceci est Mon corps… car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés» (Matthieu 26:26-28).
Le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés exactement selon ce que Dieu nous a promis. Par le système sacrificiel du Pentateuque, Dieu promit aux Israélites qu’ils pourraient être pardonnés de leurs péchés en offrant des sacrifices d’animaux en posant leurs mains sur les animaux, versant leur sang, et brûlant la chair du sacrifice. Et la Bible dit que ce système sacrificiel est une ombre des choses à venir (Hébreux 10:1). 
Selon cette révélation, notre Seigneur Jésus vint sur cette terre, reçut le baptême sur Son corps, et versa Son sang à la Croix. Par le baptême qu’Il prit sur Son corps et la crucifixion qui remit tout le salaire du péché, notre Seigneur accomplit toutes Ses promesses. 
C’est parce que notre Seigneur avait pris nos péchés par Son baptême qu’Il fut crucifié. Il s’assura de prendre nos péchés avant d’être crucifié. Donc après avoir été baptisé, Jésus versa Son sang et mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous a sauvés. C’est l’accomplissement de la promesse du salut que Dieu avait faite à toute l’humanité. 
Considérons encore une fois ici ce que le Seigneur dit à Ses disciples quand Il rompit le pain et le leur donna au Dernier Souper: «Prenez, mangez; ceci est mon corps.» Par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons effectivement prendre et manger ce pain, qui est le corps de Jésus Christ. Jésus prit tous nos péchés, les péchés de tous sur terre, sur Son corps en étant baptisé par Jean Baptiste. Donc, à chaque fois que nous mangeons le pain, nous devons le faire en croyant qu’Il a pris tous nos péchés quand Il fut baptisé au Jourdain. 
Et le vin que Jésus partagea avec Ses disciples est lié à Son sang à la Croix. En d’autres termes, le pain et le vin de la Sainte Cène nous rappellent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Dernier Souper, où Jésus établit la Sainte Cène, eut lieu à Pâques. Notre Seigneur Jésus accomplit la promesse de salut de Dieu contenue dans le rituel de la Pâque. Donc, la Bible déclare: «Car Christ, notre pâque, fut sacrifié pour nous» (1 Corinthiens 5:7). 
Après le Dernier Souper, Jésus se rendit à la montagne pour prier, et Il fut saisi par la multitude envoyée par les Souverains Sacrificateurs. Et Il fut crucifié le lendemain. Le dernier mot qu’Il cria sur la Croix était: «Tout est accompli!» (Jean 19:30). «Que dirons-nous donc? Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l’injustice? Loin de là!» (Romains 9:14). Jésus a accompli toute justice par Son baptême et Son sang versé (Matthieu 3:15).
Pour moi et pour nous tous, notre Seigneur prit la condamnation de nos péchés en étant baptisé et en versant Son sang. C’est pourquoi «Il fut blessé pour nos transgressions, Il fut brisé pour nos iniquités» (Esaïe 53:5). Bien qu’Il n’ait eu aucun péché, parce qu’Il est venu comme notre Sauveur, Il prit nos péchés et mourut pour nous. Parce que Jésus prit nos péchés par Son baptême, Il endossa Ses souffrances, fut méprisé par les gens pendant Ses 33 ans de vie, et Il fut aussi ignoré et dénigré.
Mais nous devons manger et boire le pain et le vin de vie en croyant qu’Il vint sur terre, fut baptisé, et versa Son sang, le tout pour expier nos péchés une fois pour toutes. C’est la vraie foi spirituelle de ceux qui participent à la Sainte Cène.
Ainsi, quand nous prenons part à la Sainte Cène, nous ne devrions pas juste penser: «Cela fait longtemps que je n’avais pas eu du pain et du vin», mais nous devons manger et boire par la foi. En d’autres termes, je veux que vous participiez à toute Sainte Cène avec la foi qui croit vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je veux que vous réalisiez tous le vrai sens de la Sainte Cène et mangiez et buviez par la foi.
Donc la prochaine fois que nous romprons le pain de la Sainte Cène, prenons ce pain et mangeons-le en souvenir du salut que le Seigneur nous a amené, de ce qu’Il a effacé tous nos péchés en les prenant sur Son corps par le baptême qu’Il reçut de Jean, et quand nous prenons la coupe et buvons, méditons sur le sang versé de Jésus à la Croix. Nous aurons alors une bonne occasion de vraiment méditer Son salut parfait qu’Il a accompli par Son baptême et Son sang versé. Et notre Sainte Cène ne finira pas comme un seul rite formel.
Et à chaque fois que vous prenez la coupe aussi, je vous demande de méditer sur cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne pouvions éviter d’être condamné à l’enfer pour nos péchés, et Jésus prit tous nos péchés et mourut pour nous. Il prit notre condamnation, et nous a donc sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes.
«Notre Seigneur nous a sauvés par Son baptême et la Croix. Le pain et le vin, ces deux sont le don du salut que le Seigneur nous a donné. C’est ainsi qu’Il a expié tous nos péchés et a fait de nous le peuple de Dieu. Je dois croire cela, je dois encore méditer sur cela, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et je dois le répandre dans tout le monde. Je dois le prêcher à tous ceux qui ne connaissent pas encore cette vérité.» Faites-en votre foi quand vous vous approchez de la Sainte Cène.
Notre Seigneur ne nous a pas sauvés de nos péchés qu’en paroles vides. Plutôt, tout comme Il avait promis notre salut par Sa Parole, par l’imposition des mains et le sang versé, notre Dieu nous a effectivement sauvés par le baptême que Jésus reçut et le sang qu’Il versa dans le Nouveau Testament. C’est ainsi que le Seigneur a effacé nos péchés. Il nous a donné «une route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair» (Hébreux 10:20) et ainsi, nous ne pouvons naître de nouveau qu’en croyant en cette vérité. En d’autres termes, c’est parce que le Seigneur a effacé tous nos péchés et nous a sauvés que nous avons pu recevoir le salut par la foi. Si notre Seigneur ne nous avait pas sauvés de nos péchés, nous n’aurions aucun moyen de salut.
Que Sa grâce est grande pour nous! Nous ne pouvons que louer comme le Psalmiste qui disait au Seigneur: «Qu’est-ce que l’homme pour que Tu le considère, et le fils de l’homme pour que tu le visites?» (Psaume 8:4). Nous sommes si petits que nous ne pouvons éviter de pécher dans nos vies pour finir en enfer, et Dieu nous a changés, nous qui ne sommes que créatures, en Ses propres enfants, et Il nous a aimés. Comment ces choses seraient-elles sinon par la grâce de Dieu?
Dès le moment où Dieu fit ce monde, Il voulut faire de nous Ses propres enfants. C’est pour cela qu’Il nous permit de naître sur terre, qu’Il nous donna l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et qu’en nous permettant de connaître cet évangile et d’y croire, Il nous permit de naître de nouveau. Maintenant, Dieu nous a changés, nous qui croyons en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, en Son peuple précieux, Ses propres enfants, une fois pour toutes.
Notre Seigneur nous a effectivement donné la vie éternelle et a élevé notre état au-dessus des autres créations. Et Il nous a couverts de la splendeur de la vie d’enfant de Dieu. Il a répandu sur nous de grandes bénédictions. Nous remercions ce Dieu. Comment pourrions-nous réaliser toute la grandeur de Sa grâce, pour assez remercier et donner la gloire à Dieu?
Comment nous vanter devant Dieu? Comment nous jouer de Lui? Comment Lui dire avec arrogance: «Je suis un homme sage et intelligent»? Comment dire quelque chose de la Parole de Dieu et de la direction de l’Eglise? Comment pourrions-nous, même un court moment, considérer le vrai évangile comme quelque chose d’inférieur à nos pensées? A notre Dieu qui nous a sauvés de tous nos péchés, qui a fait de nous Ses enfants, et qui nous a donné la vie éternelle nous permettant de jouir de la splendeur et de la gloire, nous n’avons d’autre choix que de Lui être reconnaissants par la foi. Donc, nous devons obéir à Dieu par la foi, suivre le Seigneur par la foi, et en Le suivant, nous devons reconnaître la providence précieuse de Dieu par la foi.
Le mot d’ordre de cette année à la Mission Nouvelle Vie est: «Prêcher l’évangile et inspirer la croissance spirituelle dans le monde entier.» Nous avons beaucoup de frères et sœurs dans le monde entier, qui ont reçu la rémission du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par notre ministère. Ils sont des ouvriers potentiels pour notre mission, et nous devons les nourrir et prendre soin d’eux par e-mail, téléphone, et avec notre littérature chrétienne. Et nous voulons qu’ils soient nos partenaires aussi, pour travailler ensemble à répandre l’évangile, pour prier ensemble, et pour combattre Satan ensemble par la foi. Nos serviteurs en Corée et nos partenaires dans le monde entier doivent aussi travailler ensemble par la foi jusqu’au jour du retour du Seigneur. C’est pour cela que nous avons choisi ce mot d’ordre de l’année, et c’est mon désir sincère que nous vivions ce mot d’ordre. Jusqu’au retour du Seigneur, nous continuerons à travailler avec ce mot d’ordre.
En effet, nous prêcherons l’évangile encore plus et plus souvent. L’année dernière, comme toujours, Dieu nous a permis de servir le Seigneur plus que prévu. Et je suis sûr que cette année aussi, Il continuera d’amener des bénédictions abondantes pour que nous Le servions. Je désire répandre l’évangile dans le monde entier encore plus, servir le Seigneur et l’évangile plus, porter plus de fruits spirituels du salut, donner plus gloire à Dieu, et recevoir plus de bénédictions de Dieu, corps et esprit. Je prie Dieu qu’Il rende tout cela possible. Je veux que notre Dieu nous garde fermement et nous bénisse tous.
Je veux vraiment que nous vivions tous par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à ce que nous voyions le Seigneur face à face. Jusqu’à ce jour, nous devons être fidèles à Son appel d’évangélisation mondiale. Notre Seigneur Jésus nous a déjà sauvés par Son baptême et Son sang. Il prit tous nos péchés en étant baptisé et fut condamné pour nous en versant Son sang et mourant à la Croix. Donc, jusqu’à la fin, nous rendrons témoignages de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je veux que nous ayons une plus grande foi en Dieu, témoignions davantage, portions plus de fruits spirituels, recevions plus de bénédictions, et vivions pour notre Seigneur.
 

Comme beaucoup de chrétiens ont mal compris cette vérité de 1 Jean 1:8-10, nous devons réapprendre la vérité réelle de nouveau.
 
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, je voudrais que vous connaissiez la vérité que l’apôtre Jean voulait expliquer en détail. Ce qu’il voulait nous faire savoir est très compliqué parce qu’il avait beaucoup de cas spirituels à gérer. Donc, je ne peux que considérer cette leçon avec respect, parce que nous devrions interpréter la Parole de Dieu selon les intentions d’origine des auteurs inspirés par le Saint Esprit. C’est pour cela que je vous demande de lire ce sermon attentivement et avec patience.
Maintenant, l’Esprit de Dieu demeure dans le cœur de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Saint Esprit est le même Dieu saint, qui n’est pas différent de Dieu le Père et de Jésus Christ. Donc, pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Il est la lumière de la vérité. Donc ce Dieu, le Saint Esprit, témoigne de la vérité selon laquelle Il nous a sauvés de tous les péchés du monde par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur nous a délivrés de tous nos péchés une fois pour toutes par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’Apôtre Jean nous dit que nous pouvons avoir une vraie communion par la foi, dans la lumière de la vérité de Dieu. Maintenant, nous devons nous souvenir ici que nous sommes ceux qui ont vu Jésus Christ avec les yeux de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, L’avons touché, et L’avons entendu dans nos cœurs avec la même foi.
L’Apôtre Jean, comme leader spirituel, voulait vraiment être en communion avec les croyants de son temps. Cependant, parce que cette vraie communion ne pouvait exister entre ceux qui sont nés de nouveau et les pécheurs, il voulait d’abord classer les chrétiens en catégories distinctes en posant cette question: «Avez-vous été délivrés de tous vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?»
 


L’Apôtre Jean nous énonce la vérité que nous devons tous connaître 


Pourquoi l’apôtre utilise-t-il le mot “si” ici?
Parce qu’il voulait énoncer ainsi la vérité en l’appliquant à deux genres de personnes. 

Nous devons d’abord réaliser que c’est par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est l’amour de Dieu, que nous avons été purifiés de tous nos péchés une fois pour toutes. Notre Seigneur est le Sauveur qui nous a purifiés et sauvés parfaitement de tous nos péchés par ce vrai évangile, l’amour de Dieu le Père.
Maintenant, utilisant le mot «si», l’apôtre Jean déclare: «Si nous disons que nous n’avons pas de péchés, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous» (1 Jean 1:8). Ce passage signifie que «si nous disons que nous n’avons pas de péché, ou que nous n’avons jamais péché», alors nous sommes ceux qui se trompent eux-mêmes et trompent Dieu. Si vous ne connaissez ni l’évangile de l’eau et de l’Esprit ni y croyez, et dites que vous n’avez pas de péché, ou que vous n’avez jamais péché contre Dieu, vous êtes en train de mentir à Dieu. Ces gens, en d’autres termes, mentent à Dieu, car ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Lui.
Cependant, beaucoup de chrétiens de ces temps ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ne connaissent donc pas la vérité selon laquelle tous leurs péchés ont été expiés par l’acte juste de Jésus Christ. Ils croient plutôt que leurs péchés peuvent être effacés en les confessant. C’est perturbant et triste. L’apôtre Jean nous dit que ceux qui ont cette foi sans fondement sont menteurs devant Dieu. C’est le fond du passage de 1 Jean 1:8-10.
Le fait que notre Seigneur ait effacé tous les péchés de l’humanité entière une fois pour toutes par l’amour du salut, qu’Il fut baptisé et versa Son sang à la Croix, est la vérité éternelle pour nous. Donc, nous devons réaliser qu’en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de la rémission du péché manifestée par l’amour de Jésus Christ, nous pouvons effectivement être sauvés de tous nos péchés à la fois.
Beaucoup de gens ne connaissent pas encore la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et vivent leur vie en vain, avec tous leurs péchés intacts dans leur cœur, pour finir dans la mort du corps et de l’esprit. Donc, ils doivent d’abord confesser qu’ils ont péché, et qu’ils ont besoin de l’amour de Dieu, c’est-à-dire de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Ainsi, tout le monde doit d’abord connaître cette vérité de l’eau et de l’Esprit. Si quelqu’un ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et dit à Dieu qu’il n’a pas péché, il est menteur. Ces gens doivent accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur le plus vite possible. Tous ceux qui ont du péché devant Dieu doivent confesser qu’ils y sont liés jusqu’à leur mort, et recevoir dans leur cœur le salut de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’amour de Dieu, et y croire. Ils doivent réaliser qu’ils ne peuvent être sauvés de tous leurs péchés s’ils ne croient pas en l’amour sauveur révélé dans l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit. Donc, tous ceux qui ont du péché devant Dieu doivent admettre qu’ils sont pécheurs, et ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile qui peut les délivrer de tous leurs péchés.

Qui peut recevoir la purification du péché par Dieu?
Ceux qui ne cachent pas leur nature pécheresse à Dieu et qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Nous devons tous connaitre et croire en l’amour de la vérité, selon lequel Jésus Christ le Fils de Dieu vint sur cette terre sous forme d’un homme et nous a tous sauvés de nos péchés par l’amour de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tous ceux qui connaissent la raison pour laquelle Jésus fut baptisé par Jean et crucifié et croient en cela peuvent être sauvés de leurs péchés une fois pour toutes par cette foi. Nous devons tous réaliser qu’en croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous pouvons recevoir, par cette foi, l’amour parfait du salut de Dieu. Ainsi, ceux qui croient en cet amour de Dieu répandu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent être sauvés de tous leurs péchés par la foi.
Cependant, pour croire en l’amour de salut de Dieu, ils doivent d’abord reconnaître honnêtement devant Dieu qu’ils ont du péché, et qu’ils sont donc liés à l’enfer: «J’ai péché devant Dieu. Je suis quelqu’un qui, né comme descendant d’Adam, a hérité du péché.» Seuls ceux qui reconnaissent qu’ils sont pécheurs, reconnaissent que la Loi de Dieu est stricte, et se soumettent à Lui peuvent être délivrés de leurs péchés par Sa grâce répandue sur les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est seulement à ceux qui se reconnaissent pécheurs destinés à l’enfer que Dieu a donné l’occasion d’être délivrés du péché par cette foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, cette occasion de recevoir la rémission du péché n’est donnée que lorsqu’on sait qu’on est un être pécheur, et que le jugement du péché arrive. Tout pécheur doit confesser: «Dieu, je suis un pécheur, quelqu’un qui est lié à l’enfer.» C’est ce que 1 Jean 1:8 déclare à tout pécheur. 
 

Quel est le sens de 1 Jean 1:9?

Que signifie ce verset si nous l’appliquons aux pécheurs?
Il leur dit qu’ils doivent d’abord être purifiés de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

1 Jean 1:9 dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité?» Quand nous appliquons ce passage aux péchés, son sens est révélé comme suite : Si nous confessons la nature pécheresse de nos âmes, le Seigneur purifiera tous nos péchés par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
L’apôtre Jean dit en 1 Jean 4: «Dieu est amour.» En d’autres termes, Dieu est en essence le Seigneur d’amour et de vérité, et, par Son amour, Il a sauvé tous les pécheurs une fois pour toutes de tous leurs péchés. Jésus dit aussi: «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu» (Jean 1:1). Il est aussi écrit: «La Parole se fit chair et demeura parmi nous» (Jean 1:14). Ces passages nous disent, en bref, que Dieu devint chair et vint comme un homme, fut baptisé, versa Son sang, et sauva l’humanité de ses péchés. Cette rémission du péché est la substance de l’amour de Dieu. En croyant en cet amour de Dieu qui vint comme l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tous les êtres humains peuvent être sauvés de tous leurs péchés. Cet amour de Dieu est l’amour de la vérité (2 Thessaloniciens 2:10). 
En Romains 5:19, il est écrit que par la désobéissance d’un homme beaucoup devinrent pécheurs. Ce passage signifie que parce que tous les êtres humains, quelles que soient leurs intentions, sont nés avec du péché dès leur naissance dans ce monde, ils sont des pécheurs qui ne peuvent que pécher tout au long de leur vie. En bref, personne ne peut dire: «Je suis sans péché», sans avoir été purifié de ses péchés en croyant en l’évangile puissant de l’eau et de l’Esprit.
Cependant, il y a des gens qui osent dire: «Je suis sans péché» même s’ils n’ont pas foi en l’évangile vrai. Pour ceux qui, en dépit de cela, clament être sans péché sans avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur nous dit que l’amour pour la vérité de Dieu ne peut entrer dans leur cœur. Si vous dites à Dieu que vous n’avez pas de péché même s’il y a du péché dans vos cœurs, comment l’amour de Dieu pourrait-il entrer dans ce cœur?
La Bible nous dit que l’amour de Dieu pour la vérité ne peut entrer dans le cœur de ceux qui n’ont pas la connaissance de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et disent à Dieu qu’ils n’ont pas de péché. Son amour n’est donné qu’aux cœurs des pécheurs qui reconnaissent qu’ils le sont, en permettant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité de la rémission des péchés, d’être leur. Ici, nous devons faire attention au mot «si» que l’apôtre Jean utilise.
Notre Seigneur amène le salut de la vraie rémission du péché seulement aux pécheurs qui Lui confessent franchement qu’ils sont pécheurs. Comme Dieu est fidèle, et Il est juste, Il est venu vers nous sur terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour effacer tous nos péchés. Donc Dieu dit qu’à ceux qui ont du péché devant Lui, et à ceux qui ne trompent pas leur cœur mais font une bonne confession, Il donnera les bénédictions du salut qui les purifie de toute iniquité.
Donc, tout pécheur, qui ne connaît pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit, devrait prier comme suit: «Dieu, j’ai commis tel péché devant Toi. Et à cause du péché que j’ai hérité de mes ancêtres Adam et Eve, je ne peux que continuer à pécher tout au long de ma vie. Dieu, je reconnais que je n’ai pas d’autre choix qu’être lié à l’enfer selon Ta Loi. S’il te plaît sauve ce pécheur destiné à l’enfer de tous ses péchés!»
A ceux qui confessent à Dieu et Lui demandent Son salut plein de grâce, Il donnera le salut de la vérité qu’Il a préparé pour eux. Pour sauver les pécheurs de leurs péchés, Dieu devint un homme pour un moment. Il est devenu Jésus Christ qui a accompli la justice de Dieu en étant baptisé par Jean, portant la condamnation du monde à la Croix et versant Son sang précieux. Jésus a sauvé toute l’humanité de ses péchés. Le Seigneur a donné Son salut parfait à quiconque croit en cette vérité. Parce que le don du salut que Dieu a donné à l’humanité est la vérité qui est venue comme l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en croyant en cette vérité, tout pécheur doit recevoir la rémission du péché par Dieu et Le louer. 
 


Donc, nous devons confesser nos péchés et être sauvés de tous nos péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


A quel point le verset qui décrit Dieu comme étant “fidèle et juste” s’est-il réalisé dans vos coeurs?
Il a été réalisé au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui efface vos péchés.

1 Jean 1:9 déclare: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifiés de toute iniquité». Ici, la phrase «fidèle et juste» énonce la vérité selon laquelle notre Seigneur a non seulement pris tous nos péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste, mais en étant aussi condamné sévèrement à la Croix pour tous nos péchés, Il a fidèlement accompli Sa promesse pour tous ceux qui croient en Lui. En bref, notre Seigneur a accompli toute la justice de Dieu en une fois par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le fait que Dieu est «fidèle» signifie qu’Il est vrai, et n’est pas faux. Cela signifie que Dieu dit: «Mon amour qui t’a sauvé de tes péchés est vrai; il n’est pas faux. Je t’ai délivré de tout comme je l’avais promis dans l’Ancien Testament. J’ai envoyé Mon Fils Jésus Christ comme ton Sauveur, Je Lui ai fait recevoir le baptême de Jean pour prendre tes péchés. Et Il fut condamné pour tes péchés en versant Son sang pour accomplir Ma promesse de salut sans faute.»
Quand les pécheurs confessent à Dieu qu’ils sont pécheur, acceptent Son amour, et reconnaissent la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils peuvent alors être sauvés de tous leurs péchés. La Bible dit: «Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don de Dieu c’est la vie éternelle en Christ Jésus notre Seigneur» (Romains 6:23). Quiconque reçoit le don de Dieu avec un cœur croyant reçoit la vie éternelle, mais quiconque rejette ce don, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sera jeté en enfer pour la condamnation éternelle. 
«L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui» (1 Jean 4:9). L’amour de Dieu fut manifesté par l’acte juste de Son Fils, qui est constitué du baptême que Jésus reçut de Jean Baptiste et la vérité du sang versé à la Croix. 
 

A qui s’applique 1 Jean 1:8-10 alors?

A qui s’adresse le passage de 1 Jean 1:8-10?
Cette vérité s’adresse à deux genres de personnes: Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et les autres.

Ce passage s’adresse-t-il aussi, alors, à ceux qui ont reçu la rémission du péché? Ou s’adresse-t-il seulement à ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission du péché? Dieu s’adresse à ces deux genres de personnes: à ceux qui ont reçu la rémission du péché et ceux qui doivent encore la recevoir. 
1 Jean 1:9 dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Appliquons donc, premièrement, ce passage à ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui sont nés de nouveau et ont reçu la rémission du péché doivent confesser leurs péchés sur la base de leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils doivent, en d’autres termes, confesser leurs péchés en croyant que Jésus a déjà effacé tous ces péchés par Son baptême et Son sang versé à la Croix.
Malheureusement, beaucoup de chrétiens aujourd’hui croient en la doctrine erronée des prières de repentance. Ils croient que s’ils confessent leurs péchés chaque jour et demandent à Dieu de les effacer avec le sang de Jésus, Dieu effacera ces péchés à chaque prière. Si les gens, ne connaissant pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit tout en croyant en Jésus comme Sauveur, confessent leurs péchés et Lui demandent de les purifier chaque jour, que devrait faire Jésus, et comment le ferait-Il? Jésus devrait revenir dans ce monde, reprendre les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste, être crucifié une fois encore, et ressusciter des morts de nouveau.
Il y a des dénommés pécheurs chrétiens qui crucifient Jésus chaque jour. Vous devez réaliser que si vous essayez d’être purifié de vos péchés en croyant en le sang de la Croix seul, parce que vous ne connaissez ni ne croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous finirez par tomber dans le piège de la religion du monde, où il est difficile de s’en sortir. Pour effacer tous les péchés que vous commettez, Jésus doit-Il vraiment être de nouveau baptisé par Jean Baptiste et verser Son sang? Parce que vous avez mal compris Jésus et mal cru en Lui jusqu’à ce jour, vous avez gardé tous vos péchés intacts dans votre cœur.
Mais si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez effacer tous les péchés de vos cœurs une fois pour toutes. Pourquoi? Parce que Jésus a pris pour toujours les péchés du monde en étant baptisé par Jean, comme la Bible le dit: «Où il y a rémission des péchés, il n’y a plus de sacrifice pour les péchés» (Hébreux 10:18). Donc, ceux d’entre nous qui essaient d’effacer leurs péchés par les prières de repentance quotidiennes tout en portant leurs péchés dans leurs cœurs commettent de graves péchés contre Dieu chaque jour. Et ils sont ceux qui ne croient pas encore en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit déforment le passage des Ecritures d’aujourd’hui. C’est la réalité du Christianisme aujourd’hui. Ils pensent que leur foi consiste en quelque chose de similaire à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais c’est entièrement différent en substance. Les religieux se trouvent dans les communautés chrétiennes pour ne connaître qu’à moitié la vérité, car ils n’ont pas la connaissance appropriée de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit clairement, et parce qu’ils ont plus confiance en les doctrines chrétiennes qu’en la Parole de l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit, ils vivent leur vie inconscients de leur propre nudité spirituelle.
C’est pour cela qu’ils vivent devant Dieu avec une foi fausse. C’est pour cela qu’il y a tant de chrétiens dans ce monde qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et c’est pour cela que j’explique ici que c’est parce que les gens ne connaissent pas vraiment la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils ont du péché dans leur cœur même en croyant en Jésus Christ.
Le fait que je souligne que certains n’ont qu’une demi-foi peut être prouvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. J’ai toute confiance pour vous dire que si quelqu’un, dans ses propres pensées, ne croit pas en la vérité contenue dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de la vérité de Dieu, il sera menteur devant Dieu et ira à Sa condamnation pour le péché. C’est pour cela que j’essaie de réinterpréter et de vous expliquer 1 Jean 1.
La foi qui ne tient que le sang de Jésus à la Croix comme salut est l’évangile faux qui est loin de la sainte vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette foi qui ne croit qu’en les doctrines chrétiennes insiste seulement sur le sang de la Croix, et non sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ainsi, dans la perspective de la vérité réelle, c’est faux.
Par mes séries de sermons, j’ai déjà dit à beaucoup de chrétiens de par le monde entier que le Seigneur a effacé tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, beaucoup de gens dans ce monde ne connaissent pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils pensent plutôt qu’ils peuvent effacer leurs péchés chaque jour et s’approcher de Dieu au moyen de leurs prières de repentance seules. Cette foi est fausse. Ainsi, parmi les chrétiens d’aujourd’hui, beaucoup ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et sont donc en dehors de la vérité du salut.
1 Jean 1:9 indique clairement que Dieu a déjà purifié même nos péchés personnels que nous commettons chaque jour, et que nous pouvons garder nos cœurs sans péché en confessant nos péchés quotidiens sur la base de notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jusqu’à ce jour, beaucoup de gens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ni y croient, et ainsi, ils vont à leur propre destruction à cause de leurs péchés _ je ne peux qu’avoir pitié d’eux. Ces gens croient faussement qu’alors qu’ils vivent dans ce monde et jusqu’à ce qu’ils meurent, ils peuvent effacer leurs péchés par leur prière de repentance ainsi: «Dieu, pardonne-moi s’il te plait. J’ai encore mal agi aujourd’hui. J’ai péché de ce matin jusqu’à ce culte. Pardonne-moi s’il te plait.»
En faisant ce genre de prières de repentance, ils croient que tous leurs péchés ont été effacés en priant, mais en fait, leurs péchés sont intacts dans leur cœur. Et, comme j’ai déjà dit, c’est gens sont infidèles devant Dieu, et commettent de graves péchés contre Lui. Ils sont ceux qui rejettent obstinément l’amour inconditionnel de Dieu qu’Il a répandu sur nous au travers du sacrifice parfait de Son Fils.
 
 
Dire que nous n’avons pas péché contre Dieu c’est montrer notre ignorance de nous-mêmes 

Y a-t-il quelqu’un dans ce monde qui n’a pas péché?
Il n’y a personne. Tout le monde est un grave pécheur qui a péché contre Dieu.

1 Jean 1:10 dit: «si nous disons que nous n’avons pas péché, nous Le faisons menteur, et Sa parole n’est point en nous.» Parmi les évangéliques aujourd’hui se trouvent ceux qui clament ne pas pécher, mais c’est un non sens. Les péchés que les gens commettent ne se réfèrent pas seulement aux actes qu’ils commettent, mais aussi aux mauvaises pensées qui s’élèvent en eux à cause de leur nature pécheresse. Ne vous êtes-vous jamais énervé parce que quelqu’un était en retard? N’avez-vous jamais crié toutes sortes de mots à quelqu’un qui vous coupe la route? Est-ce exceptionnel que les humains aient, après tout, la chair? Donc clamer devant Dieu n’avoir pas péché c’est faire Dieu menteur. C’est ce que dit 1 Jean 1:10.
C’est parce que tout le monde pèche contre Dieu jusqu’à sa mort que Jésus prit tous les péchés du monde en étant baptisé, porta ces péchés du monde jusqu’à la Croix, et versa Son sang pour en payer le salaire une fois pour toutes. Voilà l’amour parfait de Dieu qu’Il a pour nous, et la vérité du salut qui nous a sauvés entièrement par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’amour de Dieu, en d’autres termes, fut manifesté par le baptême que Jésus reçut de Jean, Son sang versé à la Croix, et Sa résurrection. Et c’était la seule manière pour Lui d’accomplir toute la justice de Dieu (Matthieu 3:15).
Sachant très bien combien les humains sont faibles, et combien nous ne pouvons éviter de commettre des péchés dans ce monde, notre Seigneur, avant d’être crucifié, prit tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste, porta ces péchés du monde à la Croix, versa Son sang, effaça les péchés de ceux qui croient, et prit la condamnation du péché une fois pour toutes. Parce que nous sommes nés avec les ingrédients du péché dans ce monde, il n’y a pas moyen pour nous de ne pas pécher tant que nous vivons dans ce monde. C’est pour cela que Dieu nous dit de confesser nos péchés et de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous restaurera alors par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité qui a effacé nos péchés, la vérité qui nous a purifiés de tout péché et de toute iniquité.
Nous devons maintenant confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, disant: «Dieu, j’ai manqué de vivre selon Ta Loi, et j’ai péché contre Toi.» Quand nous confessons nos péchés, l’amour de Dieu nous fait réaliser que Jésus a pris les péchés du monde par le baptême qu’Il reçut de Jean au Jourdain, porta ces péchés à la Croix, versa Son sang pour nous, et qu’Il a déjà expié nos péchés, ces péchés inclus, nous disant ainsi que nous sommes désormais sans péché.
En bref, les justes devraient aussi confesser leurs péchés devant Dieu, mais doivent le faire avec leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui leur donne une grande confiance en la rémission de leurs péchés personnels. C’est pour nous donner la bénédiction du salut, de la rémission de nos péchés quotidiens, que notre Seigneur fut baptisé par Jean, mourut à la Croix, et ressuscita des morts. En acceptant ainsi tous les péchés de ce monde une fois pour toutes par Son baptême, notre Seigneur a accompli la rémission du péché, qui est devenue toute la justice de Dieu, pour ceux qui y croient. L’évangile de l’eau et de l’Esprit en lequel nous croyons est la vérité de Dieu et l’amour qui sauve.
 

Croyez-vous en la vérité manifestée dans cette prière de confession?

Pourquoi notre Seigneur dut-Il endosser les péchés du monde au travers de Son baptême?
Parce qu’Il savait que nous ne pourrions éviter de pécher jusqu’à la mort dans ce monde.

1 Jean 1 parle de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la cristallisation de l’amour de Dieu, à deux sortes de personnes à la fois. Cependant, même quand nous parlons maintenant, des chrétiens de par le monde entier, parce qu’ils n’ont pas eu la bonne interprétation de ces trois versets de 1 Jean 1:8-10, sont tombés dans la confusion et vont à leur propre destruction, l’éternelle punition du péché. 1 Jean 1:8 dit: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous.» Voyant ce passage, des gens ont détourné son sens, et pensant qu’il est naturel qu’ils aient du péché, ils sont volontairement restés pécheurs. Mais il est faux de mal comprendre et mal croire de la sorte.
Est-ce juste que tous aient du péché dans leur cœur même après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, ce n’est pas juste! Quiconque clame connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et qui en même temps dit que son cœur a encore du péché, n’est pas quelqu’un qui croit vraiment en la vérité du salut. Mais ceux qui croient que l’évangile de l’eau et de l’Esprit a complètement remis leurs péchés sont ceux dont les péchés ont effectivement été effacés? Ainsi, 1 Jean 2 s’applique à deux genres de personnes. 
L’apôtre Jean utilise le mot «si» ici parce que beaucoup venaient dans l’Eglise de Dieu et prétendaient être justes même s’ils ne connaissaient pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni n’avaient reçu la rémission du péché. Et il voulait vraiment qu’ils reçoivent la rémission du péché en croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’était aussi son désir pour tous les gens du monde entier. 
 

Examinons maintenant 1 Jean 8-10 plus en détail 

Comment devons-nous Confesser nos péchés?
Nous devons confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Ce passage nous enseigne comment ceux d’entre nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons confesser nos péchés à Dieu quand nous commettons des transgressions, et qu’en le faisant, nous pouvons être délivrés de l’obscurité qui vient de nos transgressions. 

Si quelqu’un qui croit en l’ évangile de l’eau et de l’Esprit pèche à nouveau, devient-il alors un pécheur?
Non.

En considérant le passage des Ecritures d’aujourd’hui, en particulier la partie qui dit: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous», nous sommes étonnés. La première question, alors, est de savoir si oui ou non il est possible à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit d’avoir de nouveau du péché dans leur cœur. Il est clair que ceux qui connaissent Jésus Christ comme il faut et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’ont évidemment pas de péché dans leur cœur. C’est parce que notre Seigneur, par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, a effacé tous les péchés une fois pour toutes et a pris toute la condamnation du péché.
La Bible nous dit que par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu a délivré de tous leurs péchés ceux qui croient en cette lumière de vérité et la suivent. Ici, alors, retournons à la question soulevée: Quand ces gens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pèchent de nouveau, reviennent-ils à l’état de pécheurs? Cela ne peut arriver. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont toujours sans péché, en tout temps.
Quand nous appliquons ce passage aux gens qui doivent encore croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce passage devient la pierre d’angle de leur statut spirituel. Devant ce passage, ils ne peuvent que confesser à Dieu qu’ils sont des pécheurs qui doivent aller en enfer. Et Dieu leur montre alors Sa grâce par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous pouvons interpréter 1 Jean 1:8 comme un passage dans lequel Dieu appelle les pécheurs à se repentir pour recevoir la rémission de tous leurs péchés en croyant en le vrai évangile.
Mais, comme je l’ai écrit plus haut, certains évangéliques clament des lèvres qu’ils n’ont pas de péché bien qu’ils soient ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ces gens se trompent eux-mêmes car la vérité n’est pas en eux. Ils ne peuvent pas recevoir la rémission de leurs péchés à cause de leur fausseté. Ce passage dit aux pécheurs chrétiens que pour demeurer dans la lumière de la vérité, ils doivent d’abord recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, le passage de 1 Jean 1:8 qui déclare: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous», ne signifie pas que ceux qui croient en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit redeviendraient pécheurs de nouveau s’ils devaient pécher. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’ont pas de péché. Ce que nous devons savoir c’est que si quelqu’un qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pèche, il doit reconnaître ses actes et réaliser que ce péché n’est pas dans son cœur, mais a été expié par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement qu’il peut être libéré de ses insuffisances par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
C’est la vérité que notre Seigneur nous fait réaliser à tous par 1 Jean 1:8-10. Donc, quand nous péchons contre Dieu, nous devons confesser ces péchés, et devons nous confier en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur nous dit que cette confession de foi est la bonne prière de confession. L’apôtre Jean nous dit ici de ne pas demeurer dans nos péchés personnels commis continuellement, mais d’être libérés du règne des ténèbres en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Il ne peut y avoir aucune situation où ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit redeviendraient pécheurs pour avoir commis un péché contre Dieu. Ceux qui ont cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont, par cette foi, sans péché pour toujours. Dès maintenant, nous qui croyons en cet évangile de l’eau et de l’Esprit devons réaliser que nous sommes déjà devenus enfants de Dieu, car nous sommes devenus sans péché par la foi.
L’apôtre Jean nous dit à tous de confesser nos péchés, et il veut partager sa foi avec nous tous pour que nous demeurions et vivions dans la lumière de vérité de Dieu et ayons une vraie communion avec Dieu.
Comment, alors, croyait-il en Dieu? Quel genre de foi avait-il? Sa foi était clairement différente de celle des chrétiens aujourd’hui. En quoi était-elle différente? Les chrétiens aujourd’hui croient seulement en le sang de Jésus versé à la Croix, mais Jean croyait en Jésus qui est venu par l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:4-8). En d’autres termes, il croyait en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme nous, nés de nouveau.
Qu’en est-il alors? Sa foi n’était-elle pas différente de celle des chrétiens aujourd’hui? Elle était distincte. Les résultats de la foi en Jésus Christ, donc, étaient différents aussi. Parce que la foi de l’apôtre Jean était si parfaite, et son cœur était sans péché en toute circonstance, il n’était pas effrayé par Dieu (1 Jean 4:18).
Mais, comment sont les chrétiens d’aujourd’hui? Quand les chrétiens aujourd’hui pèchent, n’ont-ils pas de péché dans leur cœur? Ils en ont. Et au lieu de ne pas avoir peur de Dieu, ils ont peur de Lui.
Nous avons maintenant reçu la rémission de nos péchés en ayant la même foi que l’apôtre Jean. Mais même après avoir reçu ainsi la rémission éternelle du péché, nous continuons à pécher, car notre chair est faible. C’est pour cela que nous devons méditer cette vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit chaque fois que nous péchons. C’est pour cela que nous, bien que sans péché, sommes libérés des ténèbres en confessant nos péchés quotidiens.
Si nous ne continuions pas à pécher, nous n’aurions pas besoin de faire des prières de confession. Donc, ceux qui ne confessent pas leurs insuffisances à Dieu sont ceux qui aiment leurs ténèbres. Pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la puissance de leurs prières de confession est manifestée comme la vérité qui leur permet de vivre dans la lumière de Dieu. Ces prières de confession des justes manifestent la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit plus fortement. Mais là encore, beaucoup de gens sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et par conséquent, ils sont dans les ténèbres avec leurs péchés intacts dans leur cœur. Ces gens doivent effectivement en venir à connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Faire des prières de confession sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’a aucun effet. Pour ceux qui font des prières de confession alors que leur cœur est encore pécheur, il ne peut y avoir de vrai effet à leur prière sans qu’ils ne croient d’abord en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
Quand ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pèchent, cela signifie-t-il que leur cœur a de nouveau du péché?
Non, leur cœur demeure sans péché.

Toute la Parole de la Bible est le plan du salut par l’amour de la vérité. Si nous lisions seulement le verset de 1 Jean 1:8, qui déclare: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes», nous pourrions penser qu’il est normal que les chrétiens aient du péché. Mais ce que le Seigneur nous dit c’est que ce n’est pas seulement par le sang de la Croix que nos péchés sont expiés. Pour nous tous, c’est en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la manifestation de l’amour de Dieu, que tous nos péchés sont expiés par la puissance de cet évangile. Même si nous péchons, parce que le Seigneur a déjà expié tous nos péchés, ceux d’entre nous qui croient sont sans péché. Donc vous devez d’abord réaliser et croire que le Seigneur vous a rendu sans péché.
Nous devons ensuite considérer comment comprendre et expliquer le passage d’aujourd’hui. Le passage de 1 Jean 1:8-10 peut être expliqué seulement dans la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous donna la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour que nous vivions dans Sa lumière de vérité par la foi; c’est pour cela qu’Il nous a donné cette Parole de vérité. Ce que le passage d’aujourd’hui nous dit c’est que même si nous sommes devenus les enfants de lumière en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est toujours possible que nous soyons dans les ténèbres et péchions, donc nous devons trouver la vraie lumière en faisant la bonne confession à Dieu par la foi.
Ceux qui croient en la Parole de vérité reconnaissent qu’ils ne peuvent que pécher jusqu’à leur mort. Donc, nous les justes ne pouvons dire à Dieu aujourd’hui que nous n’avons pas péché dans nos vies. Ce que le passage d’aujourd’hui nous dit c’est de ne pas seulement confesser nos péchés à Dieu, mais aussi de confesser que nous sommes fondamentalement pécheurs, et revenir au Dieu de vérité en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous pouvons demeurer dans la lumière en reconnaissant nos erreurs franchement devant Dieu et restaurer la lumière en confirmant à nouveau à la lumière du vrai évangile, car le péché c’est le péché pour Dieu.
 
Tout chrétien doit-il réinterpréter 1 Jean 1:8-10 pour croire correctement?
Oui. Tous doivent réinterpréter ce passage selon l’évangile de l’eau et de l’Esprit et doivent croire en sa vérité.

Nous devons interpréter 1 Jean 1:8 correctement, qui dit: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché», car le verset 8 continue à dire que si c’est le cas, alors «la vérité n’est pas en nous». Ici, «la vérité» c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et cela signifie que le Dieu d’amour a remis tous nos péchés par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Si ceux qui sont nés de nouveau ne considèrent pas les péchés qu’ils commettent, ils mentent hypocritement, marquant leur conscience au fer rouge. Si les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit commettent du péché, ils doivent confesser à Dieu comme il faut pour rester dans le bel évangile, ainsi: «Dieu, j’ai péché contre Toi en commettant telle et telle transgression.» Chaque fois que nous péchons, nous devons reconnaître le fait à Dieu comme il est. Nous pouvons alors être libérés de tous nos péchés, car notre Seigneur Tout Puissant rendra témoignage par Sa Parole qu’Il a déjà effacé tous nos péchés par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné.
C’est parce que la vraie Parole donnée par Dieu de l’eau et de l’Esprit demeure toujours dans nos cœurs que nous pouvons faire la bonne confession. Nous devons nous rappeler que par cette vraie Parole de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a purifiés de tout mal. Par ce vrai évangile, notre Seigneur a expié tous les péchés que les humains commettent tout au long de leur vie entière. La confession faite en plaçant notre foi en cette Parole est la bonne confession.
La confession dont parle l’apôtre Jean en 1 Jean, en d’autres termes, ne se réfère pas seulement aux prières de repentance que ceux qui ont du péché dans leur cœur font. Ce que nous devons réaliser ici c’est qu’il y a des différences fondamentales entre la confession des péchés quotidiens des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et les prières de repentance de ceux qui ignorent la puissance de la confession de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Elles se distinguent l’une de l’autre.
Quiconque a du péché dans son cœur, qu’il croie en Jésus comme son Sauveur ou non, vit sous la colère de Dieu. La Bible dit que le salaire du péché c’est la mort, et qu’aucun péché n’est expié sans qu’on ne paie d’une vie: «Sans aspersion de sang il n’y a point de rémission» (Hébreux 9:22). Donc, même si l’on pleure sur ses péchés quotidiens et que l’on fait des prières de repentance, ces péchés ne disparaissent pas. On n’a pas d’autre choix que de continuer à vivre dans l’incertitude.
Par contre, ceux qui demeurent dans la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit continuent à vivre dans la lumière de vérité en confessant les péchés commis au quotidien, et en plaçant leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, tout le monde doit être libéré de ses péchés en croyant en cet évangile puissant. Les chrétiens doivent donc demeurer dans la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi. Nous tous, si nous commettons des péchés contre Dieu ou notre prochain, nous devons les confesser et les effacer par notre foi en le vrai évangile avant de continuer. 

Ne devrions-nous pas apprendre la bonne confession pour Dieu?
Oui, nous devons apprendre à faire la bonne confession en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Il y a plusieurs sortes de péché que nous humains commettons contre Dieu. D’abord, le pire de tout ce que les pécheurs font contre Dieu c’est ne pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit alors qu’on le connaît. Ce péché est le blasphème contre le Saint Esprit. Quiconque a appris l’évangile de l’eau et de l’Esprit et le comprend doit y croire, sinon il ne sera jamais remis de ses péchés par Dieu, jamais. Un autre péché mortel qu’on commet c’est mal comprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit et s’y opposer. Ce sont les deux péchés mortels que ceux qui ne sont pas nés de nouveau commettent. Ils seront mis en enfer s’ils ne se repentent de leur voie. Il est donc urgent pour eux de se détourner de leur mauvaise voie et de croire en le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit.
Et dire que quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais ne travaille pas à le répandre est aussi un péché. Et, si nous avions empêché, devant l’Eglise de Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit d’être prêché, alors nous avons commis un grand péché contre Dieu. Ce sont les pires péchés que ceux qui sont nés de nouveau peuvent commettre devant Dieu. Nous devons confesser ce péché aussi. C’est la bonne attitude que les saints devraient avoir en confessant leurs péchés. Nous, les saints et les serviteurs de Dieu, devons savoir comment faire ces bonnes confessions.
Nous devons tous réaliser ce que le passage de 1 Jean 1:8-10 nous dit, et nous devons croire son message. Si nous ne reconnaissons pas nos péchés et ne savons pas comment faire la bonne confession, la vérité de l’évangile du salut de Dieu ne sera pas dans nos cœurs. Ce que je veux réitérer ici c’est que «Dieu est lumière». En réalisant que Dieu est lumière, et en croyant aussi que Dieu est amour, nous devons faire la bonne confession qui reconnaît tous les actes de ténèbres que nous avons commis en péchant. 
Ce que nous devons tous réaliser ici c’est que parce que Dieu a expié tous nos péchés par la lumière et l’amour de Jésus, et parce que nous avons été remis de tous nos péchés en croyant cela, nous avons toutes les raisons de savoir comment faire la bonne confession. Nous devons reconnaître que dans la chair, nous sommes ceux qui ne peuvent que marcher dans les ténèbres souvent dans nos vies sur terre, et nous devons savoir comment faire la bonne confession en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors seulement nous pourrons devenir des chrétiens vraiment matures. 
Sachant bien que nous ne pouvons que vivre avec des ténèbres dans la chair de temps en temps en vivant dans ce monde, notre Seigneur nous a donné la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu nous a permis de regarder vers le Seigneur avec les yeux de la foi, en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de vivre dans la lumière de la vérité. Notre Seigneur a expié nos péchés par Son évangile puissant. Donc, nous pouvons effectivement être purifiés des péchés que nous commettons, mais pour cela, nous devons d’abord faire la bonne confession à Dieu et croire en Lui.
C’est par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur que nous avons été couverts de la grâce de la rémission de nos péchés, une fois pour toutes. Le Seigneur veut que nous effacions tous nos péchés personnels en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En menant nos vies dans ce monde devant Dieu, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, nos cœurs doivent être conscients du fait qu’Il a expié tous nos péchés, et nous devons faire la bonne confession par cette foi. Notre Seigneur qui est devenu notre lumière nous a permis de Le suivre, si effectivement nous méditons la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné, et affirmons la rémission de nos péchés dans nos cœurs.
Faire ce que nous ne sommes pas supposés faire devant Dieu constitue un péché devant Lui. Pour nous tous, chaque fois que nous faisons du mal à quelqu’un ou à Dieu, ce n’est que lorsque nous reconnaissons nos erreurs devant Dieu et les uns devant les autres que nous pouvons faire la bonne confession. Pour ce faire, en d’autres termes, nous devons reconnaître que nous ne pouvons éviter de pécher jusqu’à la mort. La confession du passage d’aujourd’hui ne se réfère pas aux prières de repentance, dans lesquelles on ne reconnaît que les péchés du jour. La vraie confession des saints c’est admettre notre nature fondamentale, tout comme les péchés commis, dans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a effacé tous les péchés de notre vie une fois pour toutes.
Donc, confesser seulement nos péchés sans avoir foi en le salut de l’eau et de l’Esprit n’est pas la confession que Dieu attend de nous, ni la bonne confession; ainsi, nous ne devons pas seulement confesser à Dieu les péchés que nous avons commis, mais par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il a donné à nos cœurs, nous devons faire la bonne confession devant Lui. Nous devons réaliser, en d’autres termes, que c’est par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été sauvés par Dieu. Notre Seigneur a répandu Sa grâce sur nous par cette bonne confession pour que nous puissions, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, être libérés de nos ténèbres en tout temps. En bref, la vraie confession est composée de la reconnaissance de nos péchés devant Dieu et de notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comme le salut que le Seigneur nous a amené a expié tous nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que tout cela fut accompli en considérant le fait que nous continuerons à commettre des actes répréhensibles jusqu’à la fin de ce monde, Il nous dit de confesser et de regarder à cette vérité. C’est comme lorsque le peuple d’Israël regarda au serpent sur la perche (Nombres 21:8-9, Jean 3:14). Ce serpent sur la perche, qui implique Jésus Christ, prit toute la condamnation de leurs péchés. Tout comme la Parole de Dieu a promis que celui qui regardait à ce serpent vivrait, Dieu nous dit de regarder au Seigneur et de confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme notre Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à cette condition, à chaque fois que nous péchons dans nos vies, si seulement nous confessons nos péchés, nous expérimenterons la grâce de la rémission du péché et verrons nos péchés effacés.
Maintenant, nous devons toujours regarder à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons vivre en restant dans cette lumière. Ainsi, nous pouvons être libérés de tous nos péchés, et en conséquence, nous pouvons vivre nos vies en ayant, tout le temps, la communion de la foi avec Dieu en vérité. Les justes doivent vivre en faisant leur vraie confession à Dieu. Donc nous devons apprendre comment faire cette vraie confession de foi à Dieu, et nous devons y croire.

Devons-nous savoir faire la bonne confession?
Oui, c’est alors seulement que nous pouvons vivre notre vie de foi jusqu’à la fin du monde.

Ceux qui savent comment faire la bonne confession à Dieu peuvent marcher avec le Seigneur jusqu’à la fin de ce monde. Pour ce faire, nous devons reconnaître toutes les fautes que nous avons commises. Si nous avons mal agi contre l’Eglise, nous devons le reconnaître aussi. De plus, les méchancetés faites les uns aux autres doivent être confessées personnellement, car alors seulement peut exister la communion. Ces confessions sont basées sur notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Dans le christianisme d’aujourd’hui, beaucoup de gens font juste leur prière de repentance, disant qu’ils ont péché contre Dieu. Mais cette prière de repentance qui est donné sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peut être la vraie confession. Ces prières de repentance n’ont rien à voir avec le Seigneur, car elles ne sont faites que pour amener un bien être religieux aux émotions, et non pour faire la vraie confession.
Parce le Seigneur est fondamentalement la lumière de la vérité, par cet amour de vérité, Il nous a sauvés vous et moi de nos péchés une fois pour toutes. Et, en croyant en ce vrai évangile et en confessant nos insuffisances, nous pouvons avoir une vraie communion avec Dieu. Donc, en vivant dans ce monde, chaque fois que nous sommes dans les ténèbres, chaque fois que nous commettons le mal contre Dieu ou les autres, nous devons confesser que ces actes sont mauvais, et que nous n’avons pas marché dans la lumière. La raison pour laquelle nous pouvons faire la bonne confession est que nous sommes devenus les enfants de Dieu en croyant en le vrai évangile de Son salut. En confessant nos ténèbres, nous pouvons remplir notre appel de lumière, car nous sommes effectivement la lumière de ce monde, née de Dieu.
Réalisez-vous maintenant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Êtes-vous sans péché en croyant en ce bel évangile? Si oui, convient-il que nous ignorions nos péchés quotidiens, puisque nous avons foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, absolument pas. Même après être devenus justes devant Dieu, nous péchons encore, et nous ne pouvons donc pas clamer ne pas avoir péché. Quand nous péchons contre Dieu, nous devons Lui confesser que nous avons péché, dans nos consciences et nos cœurs, et de nos lèvres aussi.
Franchement, en vivant nos vies dans ce monde, il est plus que certain que nous commettions de mauvais actes et ayons de mauvaises pensées. Combien de défauts charnels avons-nous? Et combien sommes-nous capables de méchancetés charnelles? Ne sommes-nous pas ainsi devant Dieu? –Bien sûr que oui. – Nous devons faire la bonne confession en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mais si nous disons que nous sommes dans la lumière, et ne confessons pas nos mauvais actes quand nous en commettons, il ne peut y avoir de bonne communion avec Dieu. Si nous ne faisons pas l’œuvre bonne qui sauve les âmes devant Dieu, mais faisons de mauvaises choses à nos propres fins et enfreignons la loi de Dieu, alors nous faisons le mal devant Dieu.
Quand quelqu’un commet ces mauvais actes, il doit reconnaître qu’il l’a fait; comment dire à Dieu «Je n’ai jamais péché»? Il est vrai que les justes ont été purifiés de tous les péchés qu’ils ont commis en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ne commettent-ils pas encore de méchancetés? Ils font de mauvaises choses, mais notre Seigneur a expié ces péchés là aussi.
Parce que notre Seigneur a effacé tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, quand nous reconnaissons que nous avons mal agi chaque fois que nous péchons, nous pouvons avoir une vraie relation profonde, personnelle et une vraie communion avec Dieu. En faisant cette bonne confession, le juste peut toujours avoir une vraie communion avec Dieu. Ce n’est possible que parce que Dieu a déjà expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme notre Seigneur a résolu le problème des péchés du monde en étant baptisé par Jean et en versant Son sang, en croyant en cette vérité de l’évangile, nous sommes devenus les enfants de lumière devant Dieu. Et pour demeurer dans cette lumière, nous devons faire la bonne confession.

Est-ce juste de dire que nous n’avons pas péché alors qu’en fait nous avons commis des péchés?
Non, cela revient à commettre un autre péché encore contre Dieu.

Si, en dépit du fait que nous commettons toutes sortes de fautes contre Dieu, nous clamons: «Je n’ai jamais péché ; je n’ai rien fait de mal», ce n’est qu’une foi fausse. Quand nous avons péché contre Dieu chaque jour, et quand nous avons fait toutes sortes de méchancetés, nous ne pouvons clamer absurdement à Dieu que nous n’avons jamais péché. Clamer ne pas avoir péché alors que nous avons péché n’est autre qu’un mensonge honteux et pernicieux. 
Donc, nous devons voir correctement ces fautes avec nos cœurs et les confesser en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors que la vérité peut rester dans nos cœurs, et que la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit règne sur nous en tout temps.
Alors que nous sommes fondamentalement injustes, notre Seigneur est juste. Le Seigneur nous a réellement sauvés de nos péchés et nous a rendus sans péché. C’est ainsi que la justice de notre Seigneur est manifestée en des êtres injustes comme nous qui commettons des péchés, et qu’Il est glorifié et honoré au travers de Dieu. C’est parce que vous et moi sommes fondamentalement méchants que nous avons cru en notre Seigneur, et que nous louons et remercions le Seigneur pour Sa grâce du salut.
C’est parce que notre Seigneur a déjà expié tous nos péchés et nous a sauvés parfaitement des péchés du monde, par Son amour pour nous, que nous pouvons maintenant louer Dieu pour toujours, et nous Le louerons effectivement pour l’éternité. Le fait que nous aimions notre Seigneur et Le louions est dû à Son amour qui est si grand. Par contre, nous ne pouvons que commettre de mauvais actes, et c’est ce qui nous rend encore plus reconnaissants pour l’amour de notre Seigneur, nous amène à Le louer et Le glorifier davantage, et à désirer encore plus suivre Sa seule volonté.
Après avoir reçu la rémission de nos péchés, nous devenons conscients de nos faiblesses et méchanceté, et cela nous fait tomber dans ces choses moins souvent. Mais quand nous ne tombons pas dans nos faiblesses, nous avons tendance aussi à ne pas être si reconnaissants pour la grâce du salut que le Seigneur a répandue sur nous. Chaque fois que nous nous rassemblons pour adorer le Seigneur, nous louons Dieu, et par notre louange, nous L’élevons et L’adorons. Nous louons Dieu pour tout Son amour et Ses bénédictions, pour nous avoir sauvés de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour avoir fait ainsi de nous Ses propres enfants, et pour être devenu notre propre Berger et nous protéger. 
A cause de nos propres faiblesses, nous sommes attirés davantage à Dieu. Si nous n’étions pas insuffisants, nous ne lourions pas Dieu pour ce qu’Il a fait pour nous. C’est parce que nous sommes insuffisants, et parce que Dieu a béni des gens comme nous, que nous assemblons des paroles et des notes de musique pour louer notre Dieu par nos chants.
C’est pour cela que ceux qui n’acceptent pas la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent comprendre correctement le passage de 1 Jean 1:8. Les croyants en le vrai évangile reconnaissent qu’ils sont des êtres faibles et insuffisants. Si quelqu’un dit à Dieu qu’il n’a pas péché alors qu’il a commis des péchés, il se trompe lui-même et Dieu aussi. Ces gens ne peuvent demeurer dans la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Par contre, si vous et moi, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, péchons contre Dieu et les autres, tout ce que nous devons faire c’est confesser que nous avons encore péché, et regarder une fois de plus à cet évangile par la foi. Chaque fois que nous confessons notre méchanceté et nos transgressions, le Saint Esprit en nous nous assure: «J’ai effacé tous tes péchés ainsi que ceux là par l’eau et l’Esprit.» Donc, par notre foi en cette Parole, nous sommes purifiés et demeurons dans la sainte vérité, quoi que nous ayons fait.
Devant Dieu, nous ne sommes que des malfaiteurs qui continuent à pécher jusqu’à la mort. En dépit de cela, notre Seigneur a expié nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En recevant le baptême et en souffrant à la Croix, Jésus a donné la vie à ceux qui croient en ce vrai évangile. C’est pour cela que nous devons faire cette bonne confession à Dieu en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour avoir une vraie communion avec Dieu, en d’autres termes, nous devons Lui confesser franchement les péchés commis.

Vos âmes sont-elles maintenant sanctifiées par la foi?
Par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos âmes ont été sanctifiées.

Qu’en est-il de votre foi? Quelle est la condition présente de votre foi? Avez-vous reçu la rémission de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Comprenez-vous la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Si oui, vous êtes maintenant juste devant Dieu. Mais vous ne devez pas oublier le fait que vous ne pouvez que pécher à cause de votre chair. Vous aussi commettez de mauvais actes, et c’est cela les ténèbres. Faire de bonnes œuvres c’est la lumière. Accomplir notre rôle de lumière devant Dieu c’est sauver des âmes en prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, rester dans les ténèbres et faire de mauvaises œuvres c’est tuer l’âme des gens. Le passage d’aujourd’hui dit que si vous croyez en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez confesser les péchés que vous commettez dans votre vie quotidienne, et vous devez vivre par cette foi. Ainsi, dès que nous réalisons que nous avons fait quelque chose de mal, nous devons le reconnaître devant Dieu.
En reconnaissant ainsi que nous avons péché, et en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné, nous devons échapper à ces méchancetés et à ces ténèbres. Nous rappelant que le Seigneur a expié tous nos péchés, nous devons demeurer dans la lumière de Dieu en croyant et reconnaissant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est ainsi que nous pouvons continuellement offrir à Dieu un sacrifice de louange dans notre vie quotidienne de foi (Hébreux 13:15). En faisant cela, nous pouvons demeurer dans la lumière et faire les œuvres qui sauvent vraiment l’âme des gens. Notre Seigneur nous a vraiment permis de vivre dans la lumière. Par ce genre de bonne confession, nous pouvons effectivement être libérés de tous nos péchés et faire la joie de notre Dieu.

Comment pouvons-nous dire que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est fidèle?
Parce que nous avons vraiment été remis de tous nos péchés en croyant en cet évangile.

C’est pour cela que le verset 9 dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Le but principal de ce passage et de nous faire vivre une vie de vraie confession en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais si quelqu’un comprend mal ce passage, il peut penser que c’est une façon d’effacer ses péchés, et aujourd’hui, à cause de ces fausses pensées, il y a aussi beaucoup de gens qui se sont trompés et font souvent des prières de repentance.
Le seul fait que quelqu’un confesse ses péchés, en d’autres termes, ne signifie pas que notre Seigneur efface alors ses péchés. Le fait que Dieu nous purifie si nous confessons nos péchés est dû à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et à la seule condition que notre foi soit placée en cet évangile. 
Le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit fut accompli il y a 2000 ans quand notre Seigneur vint sur terre, prit nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste à l’âge de 30 ans, porta ces péchés à la Croix et mourut 3 ans plus tard, et ressuscita des morts. Par «l’acte juste d’un seul homme» (Romains 5:18), Dieu effaça tous nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, ceux qui croient en l’eau et l’Esprit, la lumière de Dieu, peuvent recevoir la rémission des péchés en croyant en cette lumière. C’est pour cela que si nous admettons nos péchés et les confessons à chaque fois, nous pouvons être purifiés par notre foi, car Il est «fidèle et juste» pour avoir déjà remis nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que la Bible dit ici que si nous confessons, notre Seigneur et fidèle et juste pour nous pardonner de toute iniquité.
Ce passage est adressé à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour demeurer dans la lumière, le Seigneur nous encourage à confesser nos péchés en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il nous dit: «Mes enfants, j’ai effacé tous vos péchés fidèlement et justement par Mon acte juste, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.»
C’est pour cela que l’apôtre Jean dit que Dieu est «fidèle et juste». Parce que la lumière du salut de Dieu fut accomplie il y a longtemps et a expié tous nos péchés, en croyant en cette amour de vérité (2 Thessaloniciens 2:10), nos cœurs ont été purifiés. Alors que nos pensées sont parfois dans les ténèbres, nos cœurs sont troublés, et alors que nous ne faisons pas ce qui plaît à Dieu, nos cœurs tombent dans les ténèbres. Mais parce que ces ténèbres oppressantes ont été effacées par l’œuvre de salut de notre Seigneur, nous pouvons restaurer la lumière une fois que nous confessons nos péchés en plaçant notre foi en le vrai évangile. Par la puissance de cet évangile de l’eau et de l’Esprit qui a effacé nos péchés il y a longtemps, notre Seigneur nous a purifiés de nos transgressions. La puissance de cet évangile par lequel le Seigneur a effacé tous nos péchés, du passé, du présent, et du futur, nous a aussi tirés de la condamnation pour nos péchés. Cette vérité, en d’autres termes, a libéré tous ceux qui croient en l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit de tout péché, et des ténèbres.

Notre Seigneur nous a-t-Il déjà purifiés de toute iniquité?
Oui, Il a déjà effacé tous nos péchés une fois pour toutes.

Notre Seigneur dit qu’Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité. Par la lumière de l’eau et de l’Esprit qui a déjà expié tous nos péchés, notre Seigneur nous a sauvés de toute iniquité. Bien que nous soyons toujours insuffisants dans la chair, le Seigneur nous a sauvés vous et moi, pour que nous soyons toujours purs et parfaits.
La seule chose que nous devons garder à l’esprit c’est qu’en vivant dans ce monde, il y a des fois où nous sommes dans les ténèbres et agissons mal, et la Bible nous dit que nous devons confesser nos erreurs. La raison pour laquelle nous devons le faire est que la vraie confession est indispensable pour notre communion avec Dieu, et la communion avec Ses saints et Ses serviteurs aussi. Si nous disons, ayant des ténèbres dans nos cœurs: «Je n’ai rien fait de mal ; je n’ai pas péché», il ne peut pas y avoir de communion. 

Quand la communion est-elle possible?
Elle est possible quand nous confessons nos erreurs devant Dieu et les les uns aux autres. 
 

La vraie communion parmi les saints

Donc, la vraie communion parmi les saints n’est possible que lorsque nous confessons nos erreurs commises les uns contre les autres: «Je t’ai offense, mon frère. J’ai dit des choses que je n’aurais pas dû dire, mais n’en pensais rien. Pardonne-moi, s’il te plaît.» Ainsi, il est bon que nous reconnaissions nos erreurs et demandions pardon. Si l’autre partie trouve difficile de tolérer nos erreurs, nous devons demander pardon jusqu’à ce que la réconciliation arrive. La vraie réconciliation n’est possible que lorsque nous confessons nos erreurs et demandons pardon les uns aux autres.
Quand nous confessons nos fautes les uns aux autres, parce que le Seigneur a expié nos péchés, nous pouvons nous pardonner, grâce à cet amour du Seigneur. Par la puissance de cet évangile qui a expié tous nos péchés, nous pouvons être en paix les uns avec les autres en Christ. En vivant nos vies, il est possible que nous bâtissions des murs dans nos cœurs à cause des erreurs des autres. Mais quand nous croyons en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’amour inconditionnel de Dieu coule dans nos cœurs, et cet amour nous fait enlever ces murs de nos cœurs. Ainsi, ces murs qui nous séparent les uns des autres s’écroulent en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en confessant nos fautes les uns aux autres. 
Parce que nous sommes humains, nous avons mal agi les uns envers les autres, commettant des péchés contre les autres, et nous le ferons encore dans les prochains jours. Quand nous sommes séparés à cause de ces erreurs, ce qui enlève la séparation c’est la confession. «Tu as été troublé et déçu par ce que j’ai fait. Je suis désolé, c’est ma faute.» C’est quand nous disons cela qu’il peut y avoir une vraie communion. 
Vous n’avez pas besoin de jurer quand vous confessez vos erreurs, car la Bible dit: «Avant toutes choses, mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucun autre serment. Mais que votre oui soit oui, et que votre non soit non, afin que vous ne tombiez pas sous le jugement» (Jacques 5:12). Plutôt, si nous disons seulement «C’est ma faute, je suis désolé», la discorde peut cesser. Notre Seigneur a pris ces fautes, ces faiblesses. Ainsi, dans la lumière de notre Seigneur, nous pouvons être en communion les uns avec les autres. Si nous connaissons et croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dont la Parole de Dieu parle, sa puissance est manifestée dans notre vie quotidienne.
Mes chers croyants, le fort doit soutenir le faible et le faible doit avoir confiance. Ceux qui peuvent s’ouvrir à ceux qui sont plus faibles qu’eux et peuvent reconnaître leur faute sont vraiment des gens de force.
Quand des problèmes arrivent parmi les saints, c’est généralement de la faute des deux côtés. Si nous mettons le blâme sur un seul côté, cette personne trouvera dur de porter la blessure de sa fierté, et ce n’est pas bon devant Dieu. Les deux ont mal agi. C’est pour cela que tout ce que nous devons faire c’est dire que nous sommes désolé, et reconnaître notre faute. Sans cette confession, nous ne pouvons pas avoir de vraie communion les uns avec les autres.

Que se passe-t-il si nous ne confessons pas nos péchés à Dieu?
Il ne peut pas y avoir de communion avec Dieu, ni avec les autres croyants.

S’il n’y a pas de vraie confession des péchés dans nos vies, il ne peut y avoir de vraie communion avec Dieu, ni avec les autres. Comment et avec quel genre de foi, alors, pouvons nous être en communion avec Dieu et les justes? S’il y a quelque chose de faux ou de mal que nous avons fait, nous devons savoir confesser ces actes: «Dieu, j’ai commis tel et tel péché. Je reconnais mes erreurs.»
Quand nous reconnaissons nos erreurs ainsi devant Dieu, le Seigneur est fidèle et juste pour purifier nos cœurs par l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a déjà expié nos péchés. Notre Seigneur nous dira alors: «J’ai expié ces péchés là aussi», et Il nous prendra dans Ses bras avec Son amour qui a effacé tous nos péchés. A la condition d’avoir expié nos péchés, notre Seigneur veut avoir une vraie communion avec nous. 
Dans l’Ancien Testament, il est écrit: «Venez et plaidons dit l’Eternel. Si vos péchez sont comme l’écarlate, ils seront blancs comme neige; s’ils sont comme le pourpre, ils seront comme la laine» (Esaïe 1:18). Pour Sa part, Dieu a, par Son Fils Jésus Christ, accomplit notre rémission du péché à 100% une fois pour toutes par l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:3-7). Ayant ainsi amené Son Fils à prendre tous les péchés du monde, à être condamné pour ces péchés, et a les expier à 100%, Dieu le Père nous dit maintenant de croire en cela et de confesser nos péchés par la foi. 
C’est la raison pour laquelle nous pouvons confesser. Pourquoi? Parce que cela présuppose le fait que Dieu a pardonné tous nos péchés à 100%, et c’est à cause de cette condition que nous pouvons confesser en paix. Et par la foi, nous les justes pouvons confesser nos fautes entre nous aussi.
Nous ne réalisons pas combien nous sommes arrogants et orgueilleux. Par exemple, dans mon église, nous nous assemblons parfois pour jouer au foot. Quand nous jouons, il y a des fois où des membres de l’assemblée ne me passent pas le ballon. Je leur dis alors: «On ne jouera plus au foot». Même ce genre d’acte est mauvais. Même si nous avons un match amical, nous essayons de tout faire pour gagner, et si nous perdons, nous voulons effacer ce moment – c’est notre cœur humain. Cet exemple n’est pas si mauvais; en effet, il y a beaucoup d’exemple qui sont bien pires que celui-ci.
 
Nous est-il difficile de confesser à Dieu en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Tant que nous avons foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce n’est pas si difficile à faire.

Confesser nos péchés à Dieu n’est pas une chose si difficile à faire. Tout ce qu’il nous faut devant Dieu c’est la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est pas trop difficile de confesser nos péchés les uns aux autres non plus. «Frère/sœur, j’ai fait telle et telle faute. Je suis désolé. Pardonne-moi s’il te plait. Je suis vraiment désolé.» Si nous disons juste que nous sommes désolés et affirmons l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs, nous pouvons nous pardonner. Y a-t-il quelqu’un parmi les justes qui nous jugera après que nous ayons dit que nous sommes désolés? Qui peut juger un autre? Au contraire, c’est le péché du cœur qui ne sait pas comment s’excuser qui doit être condamné.
Nous devons savoir comment nous excuser quand nous avons fait du mal aux autres. Ceux qui sont devant doivent savoir s’excuser auprès de ceux qui les suivent, et ceux qui suivent doivent aussi savoir comment s’excuser auprès de ceux qui sont devant eux. Alors peut exister une communion en Christ, et sinon il ne peut y avoir de bonne communion. C’est seulement quand nous sommes capables de faire la bonne confession qu’il peut y avoir communion entre nous et avec Dieu. Si nous insistons aveuglement sur ce que nous n’avons rien fait de mal, et que seul l’autre partie a mal agi, alors il ne peut y avoir de vraie communion. Le même principe s’applique à notre relation avec Dieu aussi.
Agissons-nous mal ou non les uns envers les autres? Quand nous aimons quelqu’un, nous sommes si amicaux qu’il semble qu’il n’y a rien que nous ne ferions pas pour lui, mais quand nous n’aimons pas quelqu’un, nous finissons par le haïr. N’est-ce pas vrai pour nos sœurs aussi? –Bien sûr que si. – Nos frères aussi se font du tort. Nos pasteurs aussi se font du tort. Si ces actes nous posent des problèmes, ne sont pas bénéfiques à l’évangile, et deviennent des blocages qui nous empêchent d’être en communion, nous devons penser à nos fautes et confesser sincèrement nos erreurs. Sans regarder à ce que peuvent penser les autres, quand nous reconnaissons nos fautes, tout ce que nous devons faire c’est admettre nos erreurs et s’en excuser. Nous devons en arriver à admettre et à confesser nos fautes aux autres, et dire que nous sommes désolés.
Bien que le problème de tous nos péchés ait été résolu devant Dieu, si quelque chose que nous avons fait bâtit un mur parmi nous, nous devons nous excuser et nous réconcilier, sinon nous finirons par nous éviter. Et quand nous nous servons les uns les autres et nous chérissons dans l’amour de Dieu, nous avons une communion les uns avec les autres. C’est la vie de lumière. Veiller les uns sur les autres, s’aimer les uns les autres, et se supporter – c’est la vie de lumière que chaque chrétien devrait vivre.
Les ténèbres c’est commettre du mal et se blesser les uns les autres. Ne pas demeurer dans la méchanceté est une raison suffisante pour être en paix avec tous dans l’amour de Christ par la foi. Bien que chacun de nous soit insuffisant, nous devons nous aimer comme Dieu nous a aimés. Le Seigneur nous a commandé: «Aimez-vous les uns les autres». Ainsi, tout ce que nous devons faire c’est traiter les autres généreusement dans l’amour de Dieu, par l’amour de Christ. Si nous finissons sans communion, le Diable est heureux. Ainsi, si cela arrive, la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peut agir en nous.

Quand et comment le Seigneur a-t-Il expié tous nos péchés?
Notre Seigneur les expia il y a 2000 ans par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.

Notre Seigneur a déjà expié tous nos péchés. Il y a environ 2000 ans, notre Seigneur expia tous les péchés du monde par Son baptême et Son sang versé. Il a déjà expié les péchés de vos descendants, ceux de vos ancêtres aussi, et vos péchés du présent et du futur aussi. Que devons-nous faire alors? Nous devons être en communion dans l’amour de Jésus Christ en croyant en cet amour.
Bien que les cas puissent être différents, si nous sommes dégoûtés les uns des autres et trouvons difficile d’être ensemble, cela ne peut que signifier que nous nous sommes fait du tort réciproquement. Parfois, nous péchons. Il est possible de faire des choses mauvaises. Mais ce n’est pas grave tant que nous le confessons.
Dès que les chrétiens commettent des actes méchants contre Dieu et entre eux, au moment où ils le réalisent, s’ils reconnaissent qu’ils ont mal agi, et reconnaissent que leurs péchés ont été effacés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils peuvent être libérés immédiatement des ténèbres. C’est parce que nous avons dans nos cœurs la vérité puissante de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que ce vrai évangile est dans nos cœurs, et parce que vous et moi croyons en la lumière de Dieu, les ténèbres ne peuvent régner sur nous. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous sortons des ténèbres et entrons dans la vie de lumière. Et dans cette lumière, nous pouvons aimer le Seigneur, aimer nos frères et sœurs, aimer l’Eglise, et aimer les âmes – c’est-à-dire que nous pouvons vivre nos vies de lumière.
Comme notre Seigneur nous a purifiés de toute iniquité par le vrai évangile, tout ce que nous devons faire c’est confesser les péchés commis par la foi, en croyant en cet évangile. C’est pour cela que 1 Jean 1:10 dit: «Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous Le faisons menteur, et Sa parole n’est point en nous.» Nous commettons des péchés tout le temps. Donc quand nous reconnaissons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et reconnaissons aussi nos fautes à Dieu et aux autres, la puissance de la Parole de l’évangile agira dans nos vies, s’assurant que nous ne manquerons de rien pour vivre comme enfants de lumière. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes devenus ceux qui peuvent mener une vie de lumière.
La Bible dit que si nous disons à Dieu que nous n’avons pas péché, nous Le faisons menteur. Donc à chaque instant, dès que nous péchons, nous devons confesser notre péché à Dieu. Mais si quelqu’un dit: «Je n’ai rien fait de mal. Je n’ai pas péché. Je n’ai rien fait de méchant», il fait Dieu menteur. Nous n’avons pas de mot pour des gens si insensés.
Si nos œuvres ont été mauvaise non intentionnellement, tout ce que nous devons faire c’est l’admettre et dire: «Je suis désolé. J’ai fait cette erreur sans en avoir l’intention.» Il y a des gens qui sont incapables de le faire, et essaient plutôt de rester fiers. Les gens qui sont bornés et sans caractère disent même: «Je n’ai rien fait de mal devant Dieu, ni devant les autres. Je n’ai pas péché du tout. Il n’y a rien de mal ou de méchant que j’aie fait, et je n’ai rien fait de mal à l’Eglise de Dieu.» En rencontrant ces gens, nous ne savons pas quoi dire. Ceux qui ne se connaissent pas ont un cœur méchant et dur comme la peau de crocodile. Que pourrions-nous dire à ceux dont le cœur est si dur qu’ils n’acceptent même pas qu’ils aient mal agi?
Etre humain c’est être imparfait, et c’est avec ceux qui voient cette imperfection humaine que nous sympathisons. Pour montrer de la tolérance pour les autres, ne devrions-nous pas voir cette imperfection en nous tous, nous qui sommes des humains de chair et d’os? Nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, devons avoir des cœurs tendres dans la vérité de l’évangile. Nous devons croire en l’amour de Dieu, et en cet amour, nous devons savoir adoucir nos cœurs et reconnaître nos fautes. Chacun de nos cœurs deviendra tendre, et la paix et l’harmonie caractériseront notre relation dans l’amour. Si le cœur de quelqu’un est trop dur pour reconnaître la Parole de Dieu, il va à la mort spirituelle. Le genre de foi qui ne sait pas comment confesser n’amène aucun bénéfice du tout.
En admettant nos erreurs vis à vis des autres, nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, exaltons l’amour de Dieu, élevons le salut que Dieu nous a donné, Le remercions pour Ses bénédictions, Lui donnant reconnaissance et honneur et espérant les bénédictions du prochain monde – c’est ainsi que nous menons une vie de succès.
Dieu est lumière, et pour être en communion avec Lui, nous devons avoir foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jean l’apôtre veut que nous tenions ferme sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour demeurer dans la lumière de Dieu et être en communion avec le Père et le Fils (1 Jean 1:3). Le Seigneur nous a donné la vie éternelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même avant la fondation du monde, Dieu le Père planifia de nous sauver en Christ, et quand vint le temps, Il envoya Son Fils Jésus Christ sur terre, Lui fit prendre tous nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste et Lui fit verser Son sang et être crucifié pour être condamné pour ces péchés. Christ ressuscita de la mort, et nous a donné une nouvelle vie, Sa propre vie. C’est ainsi que Dieu nous amena à la vie.
Donc, nous sommes maintenant devenus Sa famille qui peut être en vraie communion avec le Père et Son Fils, et les autres enfants de Dieu. Et l’enseignement sur la vraie confession est à la base pour ceux qui sont nés de nouveau. Je peux dire toutes ces choses ici parce que vous croyez tous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En fait, ce message ne s’adresse pas aux religieux, ni ne devrait être expliqué à ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau.
Chers saints nés de nouveau, nous sommes-nous ou non offensés? Bien sûr que oui. Si, en dépit de ces fautes, nous ne nous les confessons pas, notre relation stagnera. Nous devons donc confesser nos fautes les uns aux autres, disant: «Je regrette mon erreur ; c’était ma faute.» Tout ce que nous devons faire, en d’autres termes, c’est confesser nos fautes.
Quand cette confession est faite, y a-t-il quelqu’un parmi nous qui dise: «Pourquoi as-tu fait cela? Viens et paie pour ce que tu as fait»? Si quelqu’un est comme cela, personne ne pourra lui confesser de nouveau. Si nous sommes incapables de confesser nos fautes les uns aux autres, il n’y ni relation ni communion du cœur – c’est une grande perte pour nous, et une telle vie n’est qu’un enfer vivant. Nous savons que c’est lorsque nous admettons nos erreurs, dans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qu’il y a vraie communion. Et nous avons vu souvent que s’y trouve aussi l’amour.
Maintenant, comme l’apôtre Jean nous dit de confesser nos péchés dans la lumière de Dieu, nous devons regarder en arrière et examiner nos vies de foi. En continuant à mener nos vies de foi, il y a des fois où Satan, saisissant l’occasion, essaie d’exciter la division parmi nous, de nous faire lever le doigt les uns contre les autres, et de nous faire juger. Mais personne ne peut juger les justes. C’est le Seigneur qui est le seul Juge.
Et parce que notre Seigneur nous a aimés, Il a déjà expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce qu’il nous reste à faire c’est le devoir de confesser nos fautes à Dieu et les uns aux autres. Il n’y a rien d’autre à faire. Qui peut juger? Il n’y a pas d’autre Juge que Jésus Christ. Personne ne peut être plus juste qu’un autre. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont également justes. La seule chose qui sépare un être humain d’un autre est s’il croit ou non en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a rien d’autre que cela.
C’est parce que Satan a lâché des boucs dans le monde et corrompu le christianisme, jusqu’à ce jour, qu’il a gardé ces croyances fallacieuses. Pendant ce temps, les gens ont appris ces faussetés, et quand ils entendent nos sermons, c’est nouveau pour eux. Et ils sont ceux qui disent qu’ils ne peuvent pas croire ce qu’ils entendent, ceci étant complètement opposé à leurs propres sermons. Quand nous entendons ce que les pasteurs évangéliques prêchent et ce que nos pasteurs qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit prêchent, nous pouvons facilement réaliser que ces sermons sont complètement opposés. Ils sont opposés à 100%. 
Un croyant qui fréquente une église évangélique a entendu mon sermon une fois et m’a dit: «Vous êtes si différent du pasteur de mon église! Vous prenez le même passage biblique, et votre sermon tire une conclusion complètement opposée!» Je lui ai dit alors: «Oui, vous avez raison. Donc l’un d’entre nous doit avoir raison et l’autre tort. Quel sermon pensez-vous juste?» Il m’a dit alors que le sermon de son pasteur était juste. Bien sûr il pensait cela. Mais vous devez prendre la Parole de Dieu pour votre standard, et regarder objectivement à ce qu’elle dit vraiment, parce que la Parole de Dieu est le seul repère qui peut mettre fin à tout débat spirituel.
Qu’il y ait communion avec Dieu signifie qu’il y a vraie communion dans l’amour de Son évangile. C’est pour cela que 1 Jean 2:1-2 déclare: «Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.» Pour expier les péchés du monde entier, notre Seigneur vint sur cette terre, prit ces péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste, et fut condamné en allant à la Croix et en versant Son sang. Avant d’offrir Son corps à Dieu le Père, notre Seigneur prit nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste. C’est alors seulement qu’Il déposa Sa vie à la Croix et offrit Son corps à Dieu. Ainsi, notre Seigneur devint la propitiation pour nos péchés qui nous avaient séparés de Dieu.
Parce que notre Seigneur devint notre propre sacrifice, si nous humains croyons seulement en Jésus Christ qui a expié nos péchés par l’eau et par l’Esprit, nous recevrons tous les bénédictions de la rémission du péché, deviendrons enfants de Dieu, et viendront hardiment et nous tiendrons dans la présence de notre Dieu. Et Dieu le Père recevra comme Ses propres enfants tous ceux qui croient en cet évangile de vérité, selon lequel Son Fils a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que nous croyons en cet évangile de vérité, il n’y a aucun obstacle pour que Dieu fasse de nous Ses enfants. Dieu a fait de nous, qui croyons en ce vrai évangile, Sa lumière et Ses enfants, Il nous a permis de vivre comme lumière du monde, et Il nous a reçus comme le peuple de Son Royaume à venir. 
Donc, nous devons reconnaître l’importance de la bonne confession qui est faite en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons vraiment réaliser et croire combien cette confession est une bonne prescription pour éclairer le cœur des justes qui ont reçu la rémission du péché. Ceux qui sont vraiment devenus justes sont capables de faire la bonne confession. Dieu a fait des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit Ses propres enfants, qui peuvent faire cette bonne confession.
Si vous et moi péchons et agissons mal par insuffisance, tout ce que nous devons faire c’est confesser. Et nous devons croire de nouveau que le Seigneur s’occupa de tous nos péchés et nos malédictions quand Il vint sur terre. En prenant nos péchés et en étant condamné, notre Seigneur nous a sauvés de la punition. Par la foi, nous devons confesser. Nous devons nous examiner pour voir si quelqu’un est troublé parmi nous, et s’il y a des choses que nous trouvons difficiles à tolérer chez les autres, ce que nous devons faire c’est confesser nos erreurs et chercher la réconciliation. Le puissant évangile nous permettra alors de tout supporter. Si quelqu’un vous dit qu’il ne peut plus vous supporter et vous abandonne, ne le laissez pas seulement partir; plutôt, semant l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prenant la puissance de cet évangile comme pont, réconciliez-vous.
Nous sommes si reconnaissants à Dieu de nous avoir donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous sommes infiniment reconnaissants pour le fait que nous pouvons être en communion avec Dieu. En quoi avons-nous cette communion? C’est en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’amour de Dieu, que nous sommes en communion. Parce que Dieu est lumière, parce qu’Il est amour, et parce que nous croyons en cet amour, nous pouvons être en communion avec Dieu, grâce à notre foi.
Qu’en est-il de vous? Etes-vous en communion avec Dieu? Avez-vous cette vraie communion par votre foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et gardent toujours leurs péchés ne peuvent pas avoir de communion avec Dieu. Quand ces gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés invoquent Dieu et disent: «Père, pardonne mes péchés s’il te plaît. Je suis pécheur», Il leur répond: «Tu n’es pas mon enfant; tu es enfant du Diable.» Au test de l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont révélés et séparés les enfants de Dieu et les enfants du Diable (1 Jean 3:10).
Je remercie le Seigneur de nous avoir donné une vraie communion avec Dieu. Ne bâtissons pas de murs entre nous, mais soyons en communion les uns avec les autres. Bâtir ces murs ne plaira qu’au Diable, qui est un expert en provocation de la chair, telle que «l’idolâtrie, la sorcellerie, les jalousies, les explosions de colère, les ambitions orgueilleuses, les dissensions, les hérésies» (Galates 5:20).
Mes chers chrétiens, peu importe ce qui arrive, et peu importent les faiblesses, se battre entre saints n’est jamais bon. Au lieu de se quereller, nous devons reconnaître nos propres fautes. Nous devons exercer la maîtrise de soi en confessant nos fautes les uns aux autres dans la foi en le vrai évangile. Qu’ai-je dit qui plaît au Diable? Le Diable aime quand nous nous querellons et bâtissons des murs entre nous. Il se réjouit quand nous nous battons pour savoir qui est meilleur, et quand nous refusons de reconnaître nos fautes devant les autres.
Le fait que nous soyons des justes nés de nouveau signifie-t-il que nous ne faisons pas de faute du tout? Loin de là, nous restons insuffisants, faisant des erreurs, piquant avec nos langues, et commettant des fautes. A chaque fois que nous le faisons, nous devons le reconnaître et nous en excuser. Parce que le Seigneur nous a aimés, nous sommes maintenant sans péché par la foi. Nous n’avons pas de péché. C’est parce que le Seigneur a expié tous nos péchés.
Vous et moi devons être conscients des plans de Satan. Il est le Diable qui incite les discordes parmi l’humanité. Si nous tombons dans ce piège et nous querellons les uns les autres, chacun de nous sera incapable de servir l’évangile et finira par mourir spirituellement.
Plutôt que de nous montrer du doigt, nous devrions penser à nos propres fautes devant Dieu. Ce n’est pas ce que les autres disent, mais ce que nous disons nous-mêmes, que nous devrions examiner. Nous réaliserons alors ce que nous avons mal fait, et tout ce que nous devons faire alors c’est confesser nos fautes les uns aux autres et réparer notre erreur. Si nous ne pouvons nous corriger à 100% bien que nous essayions, alors nous devons vivre par la foi jusqu’au retour du Seigneur, même si nous restons insuffisants.
Nous devons avoir la foi et être sage. Et nous devons donc déjouer les plans de Satan par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En confessant nos fautes et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons demeurer dans la lumière. Je rends vraiment grâces à Dieu. Je ne peux pas assez Le remercier.
Il y a tant de travail que nous les justes devons faire devant Dieu pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous continuons à faire cette œuvre, l’évangile sera répandu davantage, par milliers, dizaines de milliers. Le Seigneur s’assurera, sans faute, que nous l’accomplissions. Comment pourrions-nous accomplir cela par nos propres forces? C’est parce que Dieu nous a donné la puissance et nous a bénis que cela sera accompli. N’est-ce pas? Bien sûr que oui.
C’est aux gens du monde entier que nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu nous a confié cette bonne œuvre de répandre l’évangile, et c’est par nous qu’Il œuvre. C’est réel. Nous répandons maintenant effectivement l’évangile au monde entier. Je crois que Dieu nous a donné la puissance d’accomplir cette oeuvre de répandre l’évangile dans le monde entier, car alors que nous n’avons pas de puissance nous- mêmes, notre Dieu est Tout Puissant.
Je rends davantage encore grâces à Dieu de nous permettre de faire la bonne confession. Alléluia!